AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Let's work ~ Wolfstar & Vilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 110
Date d'inscription : 03/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Let's work ~ Wolfstar & Vilde   Dim 12 Fév - 23:10

.
Wolfstar & Vilde

   
"Apprenez bien le chapitre que l'on vient de clôturer sur les sorciers et sorcières qui ont changé le monde magique. Je vous ferais un contrôle de connaissances la semaine prochaine. D'ici là, je vous souhaite de passer une bonne soirée et un bon week-end!"

Sur ces mots, les élèves rangent leurs affaires avant de quitter la salle dans un brouhaha qui annonce la joie du week-end qui approche. J'aime les jeudis, c'est certainement mon jour préféré. En tant que professeure, je veux dire. Ça annonce le week-end, car il ne reste plus qu'un jour après celui-ci, le repos, la liberté. Et le whisky purfeu à Pré-au-Lard. Mais pour l'heure, ma journée n'est pas totalement terminée. Il y a quelques jours, Sirius Black et Remus Lupin ont fait des leurs en jouant à la balle dans mon cours. Comme s'ils n'avaient pas assez des matchs de Quidditch. Je range moi aussi mes affaires et d'un coup de baguettes, je remets la salle de classe en ordre. Je retourne à mon estrade pour attendre mes élèves. Après discussion avec Dumbledore, celui-ci m'a dit de les emmener nettoyer les trophées. Parce qu’apparemment, c'est ce qu'ils détestent le plus faire. Tant mieux. Et si je peux en plus leurs donner quelques notions d'histoire, c'est parfait. Je les entends arriver alors qu'ils ne sont pas encore là. J'entends leurs voix, leurs éclats de rire. Je commence à m'avancer vers la porte et ils arrivent enfin. Je leurs souris et les salue:

"Monsieur Black, Monsieur Lupin, quelle joie de vous retrouver ce soir. Direction la salle des trophées, je sais que vous adorez ça."

Je ricane doucement et passe à côté d'eux afin de prendre la direction de la salle des trophées. Je monte les escaliers, veillant à ce qu'ils me suivent de près. Une fois devant la porte, je la déverrouille à l'aide de la clé que Dumbledore m'a confiée et je tends le bras afin qu'ils entrent en premier. Dans un placard, je cherche le produit pour, les chiffons et un seau et je leur donne le tout. Je leur dis ensuite:

"J'espère que vous savez pourquoi vous êtes ici. Ne vous en faites pas, je ne suis pas un tortionnaire et ces deux heures devraient passer rapidement. Commencez par les trophées de Quidditch juste ici"

Je montre du doigt l'étagère où est posée une vingtaine de trophées et je reste debout alors qu'ils se mettent à l'ouvrage. Je décide alors de me promener dans la salle, faisant claquer mes talons sur le sol froid. Je lance alors :

"Est-ce que l'un de vous peut me dire quand a eut lieu le premier match de Quidditch à Poudlard ? Enfin, la version rudimentaire du moins."

Parce que l'histoire de la magie passe aussi par celle du Quidditch. Et puis je suis sûre que cela peut les intéresser.
   
   

_________________
just a monster
I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me. A monster, a monster, I've turned into a monster and it keeps getting stronger •• ALASKA  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 2277
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Let's work ~ Wolfstar & Vilde   Mar 14 Fév - 18:57


Let's work
Wolfstar & Vilde


SIRIUS — « On devrait rajouter la salle des Trophées à la liste. » Dit-il en faisant courir sa plume sur le parchemin. Ils étaient tous les deux dans la Salle commune, terminant leurs devoirs pour la semaine à venir. Ou plutôt, Remus terminait, alors que Sirius s'adonnait à un tout autre exercice qui lui était apparut comme bien plus intéressant. Et pour cause : il avait décrété que puisqu'il sortait avec Remus ils ne pouvaient quitter Poudlard sans avoir marqué de leur amour légendaire toutes les pièces du château qu'ils pouvaient. Il avait alors entamé une liste qui suivaient le gré de ses envies et de ses fantasmes, allant du lit de James au bureau de Dumbledore. Le temps passait cependant bien trop vite, et ils devaient se rendre à leur retenue. Quelques jours auparavant, Remus avait eut l'idée de lancer la balle rouge de Sirius au milieu de leur cours d'Histoire de la magie. Incapable d'y résister, le Black s'était lancé à la poursuite du jouet en ignorant leur professeur qui faisait ce qu'on attendait d'elle : tentait d'apprendre quelque chose à ses étudiants. Ils avaient écopé d'une retenue chacun, à faire ensemble en cette soirée de jeudi. Ils avaient également fait perdre 60 points à leur maison ce qui n'avait rien d'exceptionnel en soit.

Se levant soudainement, Sirius rangea son parchemin dans son sac, avant de prendre les bouquins de Remus qu'il monta rapidement dans leur dortoir en gentleman qu'il était. Il faut dire que depuis la nuit de l'attaque il tâchait de ménager Remus et sa jambe autant qu'il le pouvait. Après avoir jeté leurs affaires sur son lit, Sirius retourna chercher son amant, et lui passa un bras protecteur autour des hanches avant de sortir de la Salle commune pour rejoindre le bureau du professeur d'Histoire de la magie.
SIRIUS — « J'aimerai savoir ce qu'elle va nous donner à faire. C'est une nouvelle prof, peut être qu'elle peut nous étonner. » Dit-il en prenant le chemin le plus court - passant derrière le tableau de la Comtesse rougissante - pour rejoindre le lieu de la retenue. « Ca me rappelle la retenue de Windsor l'année dernière. Avec ces foutues Scrout à Pétards ! J'ai cru que James ne s'en remettrait jamais d'avoir les cheveux à moitié brûlés. » Lança-t-il alors qu'ils arrivaient dans le couloir du bureau en question, riant du malheur de leur ami. Il était plus fréquent qu'il se retrouve en retenu avec James, tant et si bien que bien souvent les professeurs faisaient preuve d'imagination et d'originalité pour les embêter au maximum. Mais les maraudeurs avaient plus d'un tour dans leur sac.

Il était plus rare qu'il se retrouve avec Remus, parce que le bellâtre avait tendance à se faire passer pour un innocent devant les professeurs. Mais pour une fois, il y voyait là l'occasion de faire de nouveaux méfaits.
VILDE — « Monsieur Black, Monsieur Lupin, quelle joie de vous retrouver ce soir. Direction la salle des trophées, je sais que vous adorez ça. » Arquant un sourcil perplexe - et cachant à peine sa déception - Sirius se tourna vers Remus pour l'inviter à suivre la marche, assurant ses arrières dans un comportement totalement surprotecteur mais qu'il assumait. Si Remus s'en plaignait, Sirius se contentait d'hausser les épaules et ne changeait surtout pas. L'attaque l'avait angoissé bien plus qu'avant, sans compter sa rencontre avec Orion Black en sortant de l'infirmerie. Il avait ce besoin de rester auprès de Remus à présent, qu'importe que cela plaise ou non au préfet. Il arrivait même que Patmol l'accompagne caché dans l'ombre durant ses patrouilles le soir.
VILDE — « J'espère que vous savez pourquoi vous êtes ici. Ne vous en faites pas, je ne suis pas un tortionnaire et ces deux heures devraient passer rapidement. Commencez par les trophées de Quidditch juste ici »
SIRIUS — « J'aurai le droit de récupérer ma balle ? » Demanda Sirius en rentrant dans la pièce, prenant le torchon pour faire briller les trophées comme s'il y était habitué. Il l'était - de toute façon - parce qu'il venait ici au moins une fois par mois depuis le début de sa scolarité. Il connaissait les trophées et récompenses par coeur, et les nettoyer sans même y penser à présent, capable de faire autre chose en même temps. Il était assez triste de cette punition qui n'avait rien d'une exception pour lui - sauf que cette fois leur professeur semblait décider à rester avec eux.
VILDE — « Est-ce que l'un de vous peut me dire quand a eut lieu le premier match de Quidditch à Poudlard ? Enfin, la version rudimentaire du moins. »
SIRIUS — « Un match Serpentard-Poufsouffle était prévu le week-end prochain. Mais j'ignore si le directeur le laissera avoir lieux. » Dit-il sans même y réfléchir totalement, se rendant compte que peut être il semblait un peu trop rapide. Il offrit un sourire cordial à son professeur, et fit un geste vers Remus, puis vers lui. « On est les deux batteurs de Gryffondor. On a gagné un match contre Serdaigle le mois dernier. Aucun doute sur le fait que Gryffondor aura encore la coupe cette année. » Lâcha-t-il avec un regard de défis comme pour pousser son professeur à lui dire le contraire. « Vous jouez au Quidditch professeur ? Je sais que les professeurs n'ont pas le droit de prendre partie pour une maison mais entre nous : qui supportez-vous ? »

_________________

you see all my lights and love all my dark
wolfstar



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 1712
Date d'inscription : 24/04/2016
Localisation : Dans le dortoir où dans un des passages secrets.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Let's work ~ Wolfstar & Vilde   Ven 17 Fév - 3:18

Let's Work !
SIRIUS — « On devrait rajouter la salle des Trophées à la liste. » Il relève la tête pour regarder son homme et sourit doucement, d'un air malicieux et coquin. Son amant vient de se rendre compte qu'il ne leur reste que quelques mois pour baptiser, sexuellement, toutes les pièces du château. Et Poudlard est grand, très très grand quand on veut en baptiser et en laisser des traces d'amour dans chacune des pièces. Ainsi il fait une liste, pour varier un peu les envies et les délires sexuels qui peuvent lui passer par la tête parfois. « Le lit d'Evan Rosier. » Ajoute Remus en attirant le parchemin vers lui et en notant cela, avec une tête de mort dessinée juste à côté. Ca serait le minimum de vengeance après tout ce que les horreurs que balance le Evan en question. Puis il recommence à travailler sur son devoir de magie élémentaire, traçant quelques lignes pour rejoindre des théories entre elles et marquant quelques définitions pour compléter son devoir quasi parfait. Heureusement il termine au moment où l'horloge annonce la fin des révisions et l'approche de leur deux heures de retenue. Une joie sans fin auquel le maraudeur  aurait aimé se soustraire, mais après tout il fait des bêtises alors il doit le payer. Il range ses affaires et sourit à son homme lorsqu'il remonte au dortoir pour aller les ranger, lui même se lève et enfile sa cape, prenant les affaires de son homme et sa cane de marche pour rejoindre la salle de classe du professeur qui leur a donné la retenue. Heureusement il ne marche qu'avec une seule canne depuis quelques jours, il n'a plus besoin des deux béquilles habituelles qu'il traînait depuis l'attaque. Sa jambe semble aller mieux même si elle le tire le matin et le soir, quand il a fait beaucoup d'effort et que son muscle est fatigué. Mais ses os se ressoudent de jour en jour et se solidifient plus encore, il n'a pas à se plaindre. Enfin son amant revient et ils partent tous les deux, Remus tenant fermement son homme par la hanche. SIRIUS — « J'aimerai savoir ce qu'elle va nous donner à faire. C'est une nouvelle prof, peut être qu'elle peut nous étonner. » « Je ne sais pas du tout. Mais je ne l'aime pas... Elle a une odeur de mort sur elle cette prof. » Dit-il de mauvaise foi, râleur et surtout réaliste. Remus sent les odeurs de tout le monde, les autres lycans sentent le chien mouillé, les humains cela dépend de leur humeur et de leur vie en général. Mais cette prof sent la mort, véritablement, une odeur forte qui le prend au nez et qui le fait grimacer dés qu'elle se trouve trop prêt de lui. Serait-elle une créature ? Elle cache peut-être des cadavres quelque part ? Non, son instinct de maraudeur ne va pas commencer sinon il n'en finira jamais des punitions. « Ca me rappelle la retenue de Windsor l'année dernière. Avec ces foutues Scrout à Pétards ! J'ai cru que James ne s'en remettrait jamais d'avoir les cheveux à moitié brûlés. » Il éclate de rire et hoche la tête, se souvenant de la coupe déstructuré de son meilleur ami. « Pas que cela changeait de la coupe qu'il arbore habituellement de toute façon. » Dit-il en faisant référence à l'explosion capillaire qui caractérise la coupe de cheveux du beau brun.

Ils arrivent enfin dans la salle et aussitôt, Remus se tient un peu en retrais, attendant de voir ce qui va leur être donné. VILDE — « Monsieur Black, Monsieur Lupin, quelle joie de vous retrouver ce soir. Direction la salle des trophées, je sais que vous adorez ça. » Hochement de tête pour la saluer alors que cette professeur ne lui inspire rien de bon. C'est comme si une vieille querelle lui restait en travers de la gorge et lui donnait le besoin de se méfier d'elle. Elle est peut-être très gentille, mais c'est ainsi, Remus n'est pas en confiance. VILDE — « J'espère que vous savez pourquoi vous êtes ici. Ne vous en faites pas, je ne suis pas un tortionnaire et ces deux heures devraient passer rapidement. Commencez par les trophées de Quidditch juste ici »
SIRIUS — « J'aurai le droit de récupérer ma balle ? » « S'il vous plaît oui, elle permet à Sirius de mâchouiller quelque chose quand il est grognon. » Dit-il en s'esclaffant avant de se calmer aussitôt sous le regard noir de son amant, faisant mine de regarder ailleurs avec un air innocent. VILDE — « Est-ce que l'un de vous peut me dire quand a eut lieu le premier match de Quidditch à Poudlard ? Enfin, la version rudimentaire du moins. »
SIRIUS — « Un match Serpentard-Poufsouffle était prévu le week-end prochain. Mais j'ignore si le directeur le laissera avoir lieux. » « Aucune idée pour le premier match ! C'était quand ? » Dit-il avant de prendre également un chiffon et de se mettre à nettoyer les trophées. Si bien qu'ils vont finir par briller tellement ils sont nettoyés toutes les semaines. « On est les deux batteurs de Gryffondor. On a gagné un match contre Serdaigle le mois dernier. Aucun doute sur le fait que Gryffondor aura encore la coupe cette année. » « Avec James comme capitaine, impossible qu'on perde ! » Dit-il d'un air fier avant d'attraper un trophée et de le frotter plusieurs fois. « Vous jouez au Quidditch professeur ? Je sais que les professeurs n'ont pas le droit de prendre partie pour une maison mais entre nous : qui supportez-vous ? » Allons dire ça à McGonagall qui soutient ouvertement les lions et qui fait tout ce qu'elle peut pour qu'ils puissent gagner la coupe. Remus est persuadé que cela est une occasion de parier entre professeur où de vanter les mérite de son ancienne maison. « Sans doute votre ancienne maison non ? »

_________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.
LUNARD Werewolf, Maraudeur, Prefet, Quidditch.


ME Awards ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 110
Date d'inscription : 03/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Let's work ~ Wolfstar & Vilde   Sam 4 Mar - 21:30

.
Wolfstar & Vilde

   
Je ne suis pas le genre de professeur à donner des heures de retenue à tout va. Je suis plutôt du genre calme, qui préfère faire une bonne leçon de morale plutôt que de punir tout de suite. Mais pour le coup, Remus Lupin et Sirius Black n'y sont pas allés de main morte. Je les ai déjà repris plusieurs fois dans le passé et j'avais l'impression qu'ils s'étaient calmés. Mais lorsque cette balle s'est mise à voler dans la salle, c'était le bouquet final. La goutte d'eau qui fait déborder le vase. Je n'ai pas d'autres choix que de les punir, de les envoyer en retenue. Lorsqu'il arrive devant moi je les salue et ils me répondent tous deux d'un signe de tête. Je sais quelque chose en Remus, un je ne sais quoi que je ne peux pas expliquer. Je sens cependant qu'il semble se méfier. Il ne peut pas être au courant, c'est impossible. Je me contente d'ignorer ce sentiment et je leurs explique la retenue avant de les emmener vers la salle des trophées. Avant de commencer leur tâche, Sirius me demande s'il pourra récupérer la balle. Remus insiste, en disant que Sirius aime la mâchouiller. Je lève les yeux au ciel, un sourire en coin étirant mes lèvres, et je réponds d'une voix douce :

"Eh bien vous pourrez la récupérer si vous vous tenez correctement durant les deux heures. Et si vous me promettez de ne plus jouer dans mon cours. Marché conclu ? "

Je les regarde tour à tour puis ils se mettent tous deux à nettoyer les trophées qui ornent la première étagère. Marchant derrière eux, tout en les regardant, je leurs pose une question sur le début du Quidditch. Sirius me parle d'un match Serpentard / Poufsouffle qui était prévu et Remus renchaine en disant qu'il ne sait pas la réponse à ma question. Je rétorque alors :

"Eh bien l'ancêtre du Quidditch est apparu au onzième siècle, dans les marais de Queerditch. C'était une version rudimentaire, peu élaborée. Puis le sport s'est répandu et le premier match à Poudlard s'est déroulé à l'ouverture de l'école et il opposait Serpentard et Gryffondor."

Sirius reprend alors et j'apprends que Remus et lui sont les deux batteurs de Gryffondor. Il parait sûr de lui quant à la coupe et Remus appuie ses propos, précisant qu'il est impossible qu'ils perdent avec James en capitaine. Je ricane avant de lancer :

"Ne soyez pas si sûrs de vous Messieurs, cela pourrait entraîner des déceptions. N'oubliez pas de toujours rester humbles."

Ma voix est douce, je continue de marcher en regardant les différents trophées. Il y en a tellement, c'est impressionnant. Sirius me demande ensuite si je joue au Quidditch et quelle maison je supporte. Je ris doucement avant de revenir vers eux. Remus me demande si je supporte mon ancienne maison. Je leurs souris avant de raconter :

"Je jouais au Quidditch lorsque j'étais étudiante, j'étais attrapeuse. Et je peux vous garantir que le Vif d'Or ne m'échappait que rarement."

Je ris en repensant à ces années de folie, aux fêtes démentes que l'on organisait dans le château, dans notre salle commune, sur le terrain, partout. On faisait la fête partout, et qu'est-ce qu'on aimait ça. Je poursuis ensuite :

"Et oui, Remus, je soutiens mon ancienne maison, les Poufsouffles. Et pour tout vous confier, j'ai parié trois gallions sur Poufsouffle pour ce week-end, alors j'espère que le match aura bien lieu !"

Je ris de nouveau avec un air enfantin. J'ai toujours aimé le Quidditch et j'ai toujours soutenu les Poufsouffles. Cela ne changera jamais et j'espère bien qu'ils battront les Gryffondors. Je suis prête à parier contre Minerva McGonagall. Voyant une peinture du Vif d'Or qui trône fièrement sur un mur, je reprends mon petit cours d'histoire :

"Vrai ou faux ? : le Vif d'Or est apparu en même temps que les autres balles."

Je ne sais pas vraiment si ma méthode fonctionne mais j'espère au moins que cela les intéresse au minimum. Ils aiment tout deux ce sport, j'espère bien que son histoire les intéresse. Sinon, je dois changer de métier.
   
   

_________________
just a monster
I'm only a man with a candle to guide me, I'm taking a stand to escape what's inside me. A monster, a monster, I've turned into a monster and it keeps getting stronger •• ALASKA  

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 34
Date d'inscription : 19/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Let's work ~ Wolfstar & Vilde   Sam 1 Avr - 19:57

Il dormait, dans un coin reculé de la salle des Tromphées. Ou plutôt il faisait comme s'il pouvait s'y reposer, poster dans la coupe des Trois sorciers qui a été reportée y a plus d'un siècle. Il y est roulé en boule pour pas que le chat de Rusard y prenne sa place habituelle - ca l'fait rire d'embêter le félon autant qu'il le peut. Et quand la pièce s'ouvre pour faire passer des étudiants et une professeur ca l'fait souffler fortement parce qu'il est réveillé. Et il a besoin de se dépenser. Il met quelques minutes à trouver l'idée, s'envolant pour découvrir ceux qui l'ont dérangé. « Loonny Lone Lupin, So Siriusly Sirius — » Qu'il salue avant de se mettre à rire, et de décider qu'il faut ranger tout cela. « Ca j'prends avec moi ! »  Qu'il décide en prenant finalement le Trophée pour s'échapper avec, passant à côté du professeur qui est fort attrayante avec un - « Ca ira bien dans votre chambre - ca vous tiendra compagnie ! » Sans dessous-dessus, ses paroles incohérentes comme le sommeil qui lui restreint le cerveau le fait rire sottement.

_________________

Mangemorts
pnj du staff - ne pas contacter par mp
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 2277
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Let's work ~ Wolfstar & Vilde   Lun 10 Avr - 1:08


Let's work
Wolfstar & Vilde

REMUS — « Mais je ne l'aime pas... Elle a une odeur de mort sur elle cette prof. » Il arque un sourcil vers Remus – c’est assez rare qu’il en vienne à détester un professeur de la sorte, mais ca explique aussi la raison qui l’a poussé à perturber son cours. Sirius irait pas s’en plaindre cela dit, parce qu’il n’y a rien qu’il préfère à un Remus rebelle et insolent. C’est ce qui a tendance à l’exciter le plus de le faire qui sait pas se tenir, ou qui fait ressortir ses crocs pour montrer qu’il est loin d’être docile. Sauvage, imprudent, il a regardé leur professeur dans les yeux sans honte pour avoir été l’initiateur de leur petit jeu en cours. Et Sirius aime beaucoup trop ce côté sombre de Remus pour l’arrêter. C’est pas pour rien que le préfet reste le plus sage de tous – James et Sirius ne vont jamais contre une décision déraisonnable.
C’est pour cela qu’ils se retrouvent tous les deux en retenus dans la salle des Trophées, et qu’ils se mettent à la tâche rapidement, demandant tout de même s’ils ont une chance de récupérer la précieuse balle. Outre le fait qu’elle soit le jouet presque exclusif de Patmol, c’était aussi un cadeau et même si Sirius détestait son meilleur ami pour cette blague stupide, il tenait aux cadeaux que pouvaient lui faire les Maraudeurs.
REMUS — « S'il vous plaît oui, elle permet à Sirius de mâchouiller quelque chose quand il est grognon. » Il se retient à grande peine de lui assurer qu’il saurait toujours « quoi machouiller » s’il est grognon, mais le sous-entendu serait sans doute malvenu devant leur professeur – ou plutôt elle prend la parole trop vite pour laisser à Sirius le temps de rétorquer.
VILDE — « Eh bien vous pourrez la récupérer si vous vous tenez correctement durant les deux heures. Et si vous me promettez de ne plus jouer dans mon cours. Marché conclu ? » Ne plus jouer dans son cours – ou plutôt ne plus se faire prendre. Il se contente de pousser son sourire le plus charmeur avant d’opiner ; Autant jouer le jeu.

Et quand elle se met à les interroger sur le Quidditch, il se lance dans un monologue sur eux-même, et sur Poudlard en ignorant le possible cours d’histoire du Quidditch qui les attend. Déjà que passer deux heures à nettoyer des Trophées n’était pas sa définition du jeudi soir parfait – encore moins en compagnie de Remus – il n’irait pas jouer au bon étudiant.
VILDE — « Eh bien l'ancêtre du Quidditch est apparu au onzième siècle, dans les marais de Queerditch. C'était une version rudimentaire, peu élaborée. Puis le sport s'est répandu et le premier match à Poudlard s'est déroulé à l'ouverture de l'école et il opposait Serpentard et Gryffondor » Mais apparemment c’était pas quelque chose qui dérangeait le professeur. Et il tâche de pas vraiment y faire attention continuant à frotter les trophées. En assurant qu’ils gagneront cette année de Quidditch – il ne peut pas en être autrement de toute façon, même si James et Sirius ont été punis et bannis de l’équipe durant un mois suite à leur dernière farce dans la salle commune de Serpentard.
REMUS — « Avec James comme capitaine, impossible qu'on perde ! »
VILDE — « Ne soyez pas si sûrs de vous Messieurs, cela pourrait entraîner des déceptions. N'oubliez pas de toujours rester humbles. »

SIRIUS — « Ca risquerait surtout de déprimer nos adversaires bien trop tôt. » Qu’il jette sans se mortifier pour être parfaitement prétentieux. Ce n’est pas comme s’il avait des raisons de douter de leurs capacités. Jusqu’à présent ils étaient invaincus, et il entendait bien laisser les choses ainsi jusqu’à la fin de l’année.

Ils en viennent à demander au professeur pour qui elle pariera lors du prochain match, conscient que même si c’est interdit, il n’y a pas un professeur de Poudlard qui n’ait pas son équipe favorite.
REMUS — « Sans doute votre ancienne maison non ? »
VILDE — « Je jouais au Quidditch lorsque j'étais étudiante, j'étais attrapeuse. Et je peux vous garantir que le Vif d'Or ne m'échappait que rarement. »
Il reste un moment sceptique, à se demander si la jeune femme est pas capable de répondre simplement à une question. Et il l’imagine sans mal sur un balai étrangement. Tout comme il rit sous cape devant sa fierté.
SIRIUS — « Jolie leçon de modestie, Professeur. » commenta-t-il avec tout son sarcasme et sa moquerie. A croire qu’elle est pas si modeste que cela, à assurer qu’elle ne manquait presque jamais le vif d’or. C’est connu que c’est le poste le plus difficile – en tout cas le plus convoité. Pour sa part il était ravi d’être batteur, surtout avec son coéquipier.
VILDE — « Et oui, Remus, je soutiens mon ancienne maison, les Poufsouffles. Et pour tout vous confier, j'ai parié trois gallions sur Poufsouffle pour ce week-end, alors j'espère que le match aura bien lieu ! »
SIRIUS — « Vous pariez professeur ? C’est contre le règlement pourtant. » Dit-il avec un sourire en coin – à croire qu’elle est pas si innocente. C’est presque ironique qu’elle l’ait punisse alors qu’elle était pas plus du genre à suivre les règlements. Et c’est une chose qu’il glisse dans un coin de son esprit, comme pour s’en resservir plus tard aux détriments du professeur.

C’est à ce moment là qu’il entend un bruit étrange venir du fond de la pièce, fronçant les sourcils sans pour autant faire le moindre mouvement.
VILDE — « Vrai ou faux ? : le Vif d'Or est apparu en même temps que les autres balles. » Il a pas le temps d’ignorer la réponse qu’il y a un bruit énorme dans la pièce, et que Peeves apparaît pour porter un trophée dans ses mains, passant au-dessus d’eux, et Sirius saisit le bras de Remus pour le pousser à se baisser pour pas être assommer par l’esprit frappeur.
PEEVES — « Ca ira bien dans votre chambre - ca vous tiendra compagnie ! » Assure-t-il pour le professeur en passant la porte de la pièce, laissant Sirius assez moqueur.
SIRIUS — « Vous connaissiez Peeves, professeur ? Je le laisserai pas atteindre vos appartements si j’étais vous. Il a tendance à être… assez surprenant. » Assura-t-il avec un sourire moqueur sur les lèvres.








_________________

you see all my lights and love all my dark
wolfstar



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 1712
Date d'inscription : 24/04/2016
Localisation : Dans le dortoir où dans un des passages secrets.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Let's work ~ Wolfstar & Vilde   Dim 16 Avr - 1:45

Let's Work !
La punition le fait râler, mauvaise foi affolante lorsqu'il s'agit de certain professeur, Remus n'est pourtant pas le plus rebelle de tous les maraudeurs. Il est habituellement calme et maître de lui même et surtout, en tant que préfet, il ne se prive pas pour faire la morale à ses amis lorsque ces derniers s'amusent à s'afficher comme il se doit, surtout devant les professeurs. Pourtant fait rare aujourd'hui, il est puni avec son amant pour avoir jeté une balle en plein cours. Il faut dire que ce dernier est particulièrement soporifique et qu'on devrait le remercier d'avoir enfin réveillé tout le monde. C'est accompagné de son homme qu'il se rend en retenue avant que le professeur en question ne les emmène dans la salle des trophées pour astiquer les vieux prix de l'école. Plus où moins vieux car ils en ont des récents mais dans cette pièce, on entasse plutôt les anciennes récompenses en tout genre. Ce qui lui donne déjà envie de bailler alors qu'il attrape un chiffon et se met au travail. Puis heureusement ils discutent d'un sujet intéressant, le Quidditch. Sport hautement apprécié dans le monde sorcier que Remus partage avec James et Sirius, surtout depuis qu'ils ont la réputation d’être quasiment imbattable lorsqu'ils sont en forme. Il se met à rire lorsque le professeur avoue avoir parié sur son ancienne maison, les Poufsouffle. « J'ai aussi tendance à parier sur eux. L'honneur est sauvé si un Gryffondor dénigre les Serpentard. » Dit-il avec ce même sourire qui s'élargit lorsque Sirius lui fait remarquer que c'est contre le règlement de parier, surtout pour un enseignant.

Elle leur pose une autre question concernant le vif d'or mais ils n'ont pas le temps de répondre qu'un bruit se fait entendre. Remus lève la tête pour tomber sur Peeves, ce sale esprit frappeur qui sème la pagaille partout où il traîne son ectoplasme. L'esprit frappeur attrape un trophée et s'enfuit avec, faisant également référence à la chambre du professeur. Sirius lui répond qu'elle devrait s'en occuper et Remus approuve d'un vif hochement de tête entendu. « Il est dévastateur, si vous pouvez vous éviter des problèmes ce serait mieux. » Dit-il avant d’attraper un second trophée et de l'astiquer lentement, passant entre chaque petit coin pour le faire briller comme il se doit. Après tout ils ont tellement été nettoyé par ses amis depuis leur première année qu'ils pourraient luire même dans le noir maintenant. Mais bon c'est sa punition et il fera ainsi. « Le vivet doré était d'abord utilisé en guise de vif d'or avant d'être remplacé par la petite boule ensorcelée car les vivets étaient menacés d'extinction. » Dit-il en se tournant vers son professeur. « Et je crois que c'est la dernière balle a être entrée dans les règles du Quidditch non ? J'avoue que je ne sais plus vraiment. » Dit-il en haussant les épaules. Le Quidditch il le pratique, il ne l'enseigne pas. Il n'a pas besoin de connaître l'histoire pour pouvoir gagner, pour preuve les succès de l'équipe de toute façon.

_________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.
LUNARD Werewolf, Maraudeur, Prefet, Quidditch.


ME Awards ! :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let's work ~ Wolfstar & Vilde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's work ~ Wolfstar & Vilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ¤~~You still have lots more to work on~~¤
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare
» Magic Work - Les bizarr'Sisters
» WORK IN PROGREEEESSS 2!!
» petit work in progress!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace spécial Sirius-
Sauter vers: