AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 sur l'île de Lesbos (elsie & pandora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 254
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: sur l'île de Lesbos (elsie & pandora)    Jeu 16 Fév - 21:13


sur l'île de Lesbos
Elsie & Pandora


RHAEGAR — « Parait qu'il y a une fiesta chez les Gryffondors ce soir. On devrait peut être y aller. » Ou plutôt - on doit y aller, débrouille toi pour nous faire entrer Pandora. Elle se tourna vers son meilleur ami à moitié affalé sur son fauteuil, un livre posé sur ses genoux. Mais ca faisait dix minutes qu'il en tournait les pages sans les lire - sans doute pour trouver l'occasion de faire cette demande-là à Pandora. Et la jeune femme sourit, parce que ça l'amusait de voir Rhaegar profitait de son nouveau statu à Poudlard pour squatter les fêtes qui s'organisaient dans les différentes parties du château. Comme si devenir préfète lui avait donné le droit de faire n'importe quoi et surtout lui donnait le passe-droit pour toutes les fêtes. Ce n'était pas le cas - en théorie - mais en pratique elle avait à présent les mots de passe de toutes les salles communes, et elle en connaissait les emplacements. Et si les Gryffondors faisaient une soirée qui était-elle pour ne pas en profiter ?
PANDORA — « Tu as dix minutes, prépares toi et on y va. » Décida-t-elle finalement avant de se lever pour se changer. Elle n'allait pas se rendre à une soirée avec l'uniforme de l'école - c'était hors de question. Elle préféra mettre un short destroy, un t-shirt d'un groupe moldu du nom de Pink Floyds , et des bottines à talon. Sexy - peut être trop - mais depuis le début de l'année elle avait les hormones en folie et chez les Gryffondors il y avait cette fille qui lui avait tapé dans l'oeil : Elsie. Son nom roulait sur sa langue avec délice, et si Pandora n'était pas de celle qui tombait amoureuse il y avait toujours le sexe . Et elle était curieuse, Pandora. Vraiment curieuse - comme si soudainement la crise d'adolescence venait frapper à sa porte.

Et Elsie elle l'avait remarqué durant la rentrée deux mois plus tôt. Et elle la regardait souvent, lui souriant dés qu'elle le pouvait, et elle lui tournait autour pour en apprendre plus sur elle. Elle avait pas appris grand chose sauf qu'elle était célibataire. Célibataire - et ce mot avait assez de promesse pour avoir retenue son attention. Elle descendit après avoir lissé ses cheveux blonds, et mis du maquillage d'un coup de baguette. Elle sortie de la salle commune avec son meilleur ami, et se retrouva rapidement devant la salle commune des lions.
PANDORA — « Cane Major » Dit-elle d'un ton certain devant l'air perplexe de la Grosse Dame qui ne put avoir le choix de s'ouvrir. Sur une fête de malade - les Maraudeurs semblaient avoir encore une fois fait des folies. La musique battait le rythme, et elle aperçut des bouteilles de Whisky purfeu - sérieusement ?! - qui se baladaient de main en main. Certains étudiants dansaient, d'autres discutaient, ou encore jouaient avec des cartes explosives. C'était enthousiasmant, vivifiant, et excitant de se retrouver là.

Rapidement, cependant, elle perdit Rhaegar qui devait être partie à la recherche de Peter pour mâter. Ou alors c'est elle qui était partie pour se retrouver devant Elsie avec un immense sourire, et une bouteille de Bierraubeurre.
PANDORA — « Salut ! 'xcuse de te déranger, j'me disais que ... Que t'étais sans doute la fille la plus canon ici et que je pouvais pas garder ça pour moi. » Dit-elle en croisant le regard de la jeune femme, sentant son aura de vélane s'exciter et son envie de séduire l'envahir comme une vague magique incontrôlable. « Je m'appelle Pandora. » Dit-elle en tendant sa main vers la jeune femme - stupide, stupide, ca fait pas de toi quelqu'un de cool de faire ca.

_________________

my immortal
I'm just a kid and life is a nightmare. I'm just a kid, I know that it's not fair. Nobody cares, cause I'm alone and the world is Having more fun than me tonight



Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Elsie H. O'Doherty le Dim 7 Mai - 22:50, édité 3 fois
MessageSujet: Re: sur l'île de Lesbos (elsie & pandora)    Lun 20 Fév - 16:10

I don’t know how, I don’t know why; but I like ladies and I like guys. I realize it’s a surprise but now I see that that’s just me, it’s not like I even try
   Elle avait besoin de sortir, de s'amuser, de boire. Oui, c'était le seul désir d'Elsie : oublier et se perdre. Se perdre et oublier. Voilà ce qu'était devenue sa vie depuis quelques mois, depuis que son père l'avait lâchement abandonnée pour ce foutu et légendaire « ailleurs », pour cette fesse de griffon de « lumière », ou tout un tas d'autres conneries du genre dans lesquelles elle ne croyait pas. Elle n'y croyait plus, n'avait jamais voulu. Son existence avait perdu tout sens, ou du moins elle ne parvenait plus vraiment à saisir ce qu'elle fichait-là, dans ce château, à apprendre la magie comme n'importe quelle sorcière de bonne humeur alors que tout son être criait sa rage. Elle voulait hurler, frapper, pleurer, mais n'y parvenait pas. Ce n'était pas son genre. Tout le monde voulait voir la joyeuse petite Elsie, l'hyperactive un peu cinglée, l'illuminée rigolote, même Simon. Encore autre chose qui s'était écroulé : son amour naissant pour le Poufsouffle, qui s'était transformée en malsaine et maladroite relation amicale et familiale. Cousins, uh ? Elle n'en voulait pas. Non, elle ne voulait pas de lui comme ça. Pas de lui et ses petits sourires réconfortants, ni de lui et ses regards inquiets. Elle ne voulait la pitié de personne, aussi donnait-elle le change, du mieux qu'elle le pouvait. Seul le blondinet semblait remarquer le combat intérieur qui faisait rage dans la poitrine de la jolie brune, qui quittait les rondeurs de l'enfance et portait désormais des traits bien plus adultes, féminins et plus ou moins matures qu'autrefois. « Je vais bien, ok ? » disait-elle sans arrêt, son habituel sourire un peu hystérique aux lèvres tandis qu'elle lui racontait sa vie sans reprendre son souffle, tandis qu'elle parlait à un débit tellement rapide qu'elle espérait que sa voix ne craque pas et ne laisse pas échapper sa peine, la peine de son coeur brisé, par la mort de son père, quelques mois plus tôt, et par Simon, qui ne semblait pas réaliser son impact sur sa… Cousine.
C'était ainsi qu'elle en avait eu assez, assez de souffrir en silence et d'être misérable. La Gryffondor avait décrété elle-même que tout ceci n'en valait pas la peine, et s'était ouverte au monde, aux fêtes, à la drague, tout ce qu'elle s'était toujours refusée en compagnie de ce qui était à l'époque son aimé meilleur ami. Elle s'était toujours contenue, parce qu'elle le voulait lui, mais c'était du passé. En apparence. « Il y a une fête dans la salle commune des Gryffondors, tout à l'heure. Viens, si tu veux. Le mot de passe, c'est Cane Major. » Elle avait planté un bisou sur la joue de son cousin et était sortie d'un pas guilleret, ignorant son habituel regard inquiet, bien décidée à profiter de cette soirée comme elle le devait, jusqu'à la gueule de bois, qu'il soit là ou non.

Et maintenant, elle était là, assise sur une des petites tables de la salle commune des Gryffondors, à discuter avec un jeune homme brun la fixant d'un regard lubrique, ce qui l'exaltait plus qu'autre chose. Elle aimait se sentir désirée, n'hésitait plus à se lâcher. Le jeune homme, qui s'était présenté comme un certain Mark, lui donna une bouteille de Whisky Pur Feu, dont elle s'empara avec un sourire. Elsie planta le goulot contre ses lèvres et en avala une gorgée, sentant avec délice l'alcool lui brûler la gorge, tout sourire. Son attention se vit cependant détournée par une tête blonde arrivant vers elle telle une furie. Elle reconnu alors sans mal la jeune fille qu'elle croisait souvent dans les couloirs. Elles ne s'étaient jamais vraiment parlées, elle se souriaient, sans plus. La brunette ne put s'empêcher de la trouver jolie : comment nier ?
La née-moldue ne put retenir une expression de surprise aux paroles de la blondinette, avant qu'un rire ne s'échappe de ses lèvres. « Je suis flattée, mais je ne pense pas être la fille la plus canon, à en juger par les regards pervers que tout le monde te jette. Je dirais plutôt que c'est toi. » Elsie, un brin amusée, pointa un groupe de garçons de Gryffondor, qui les fixait, avec le goulot de sa bouteille. Finalement, la blonde se présenta. Pandora. Penchant légèrement la tête sur le côté, Elsie la détailla un instant, ayant totalement oublié le fameux Mark, ne sachant même pas où il était parti d'ailleurs, se contentant juste de dévisager la jeune fille en face d'elle, fascinée. Elle était vraiment très jolie. Finalement, elle tendit sa main en retour et serra celle de la Poufsouffle avec un grand sourire. « Elsie. » Son regard glissa vers le bouteille de bièraubeurre que tenait la blonde, et secoua sa tête d'un air médusé, lui tendant plutôt le whisky pur feu dont elle se délectait depuis plusieurs minutes. « Tu en veux ? »
© ASHCROFT.

_________________
Holding You
Walking down the street from the day we met and I think of you, even after everything, I can't forget to think of you. What am I supposed to do? Everybody seems to look like you. Even when the memories are put to bed, I think of you @greatgoodfineok ≈ holding you©️ alaska.  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 254
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sur l'île de Lesbos (elsie & pandora)    Lun 27 Fév - 19:47


sur l'île de Lesbos
Elsie & Pandora

La salle commune de Gryffondor était bondée – Pandora avait du mal à reconnaître des visages familiers. Elle connaissait quelques étudiants de Gryffondor – évidemment – mais dans la foule elle se perdait rapidement, se trouvant être plus attirée par les boissons alcoolisées que par de possibles connaissances. Faut dire que la jeune femme bien qu’elle fut populaire, n’avait pas non plus énormément d’amis. Sa nature de vélane lui faisait collectionner les admirateurs, mais aucun ne pouvait se targuer de la connaître vraiment. Un état de fait contre lequel elle ne pouvait rien. Et si elle ne pouvait pas le combattre, elle l’acceptait simplement. Elle s’était rendu compte que les hormones de ses compaires commençaient à les travailler à la rentrée, et elle tâchait de les tenir éloignés d’elle autant qu’elle le pouvait. Mais elle était une adolescente de quinze ans, et elle aussi avec ses « coups de cœur ». La première fois qu’elle avait vu la lionne aux yeux clairs et à la chevelure sombre, elle avait été incapable de détourner son regard. Depuis deux mois à présent elle savourait chaque vision de la jeune femme, cherchant le bon moment pour venir lui parler. Pas qu’elle fut d’un naturel timide, bien au contraire, mais c’était la première fois que son cœur s’agitait en présence de quelqu’un d’autres, et qu’elle n’avait pas uniquement l’envie d’être amie avec quelqu’un. Elle n’irait pas jusqu’à parler de « coup de foudre » ou « d’amour au premier regard » mais elle userait du terme de « crush » avec plaisir. Faut dire qu’il fallait être aveugle pour ne pas simplement remarquer la jeune femme.
Et même dans la foule, c’est elle qui eut l’attention de Pandora, coupant la foule pour la rejoindre un sourire aimable sur les lèvres. Ravie de la trouver là, ravie de pouvoir – enfin – lui parler. Et comme elle n’a pas la langue dans sa poche, Pandora, elle lui parle sans détour, lui annonçant sans plus attendre qu’elle était magnifique. Sous-entendant qu’elle lui plaisait, et qu’elle l’avait bien remarqué.
ELSIE — « Je suis flattée, mais je ne pense pas être la fille la plus canon, à en juger par les regards pervers que tout le monde te jette. Je dirais plutôt que c'est toi. » Grimaçant, la vélane tourne son regard vers la salle, et soupire en constatant les regards appréciateurs de plusieurs hommes sur elle. Evidemment – faut dire qu’elle a pas tâchait de cacher ses formes féminine, et que son aura de vélane s’étire autour d’elle comme un filet où elle pourrait attraper ses proies. Mais si on pouvait lui donner le choix, c’est Elsie qu’elle voudrait avoir dans ses filets – c’est la première fois que ca lui vient en tête, l’idée d’attraper quelqu’un de la sorte pour pas le lâcher. C’est excitant mais terrifiant.  
PANDORA — « Je triche, en réalité. » Dit-elle sans aller plus loin, ignorant si l’autre sait qui elle est. Après tout une vélane à Poudlard c’est pas le truc le plus commun, et les Sutherland sont pas des plus discrets. Sans autant le crier sur tous les toits. Surtout que si Darius s’amuse déjà de ses charmes, Pandora avait encore son innocence pour elle.

Mais – Merlin – sous le regard bleu d’Elsie elle l’enverrait volé son innocence. Elle se présente alors, tendant une main amie vers la jeune femme qui s’en saisit. Et sa paume est chaude dans la sienne.
ELSIE — « Elsie. »
PANDORA — « Je sais. » Dit-elle sans même se rendre compte que ces quelques mots peuvent la faire passer pour une espèce de perverse. Elle se sent rougir, et bafoue quelques excuses en cherchant à échapper au regard de son vis-à-vis. bouse d'hippogriffe. Elle était vraiment pas douée pour ce genre de choses. Mais la Gryffondor semble pas s’en offusquer, lui présente plutôt son purfeu alors que la Bierraubeurre dans la main de Pandora est pas assez forte pour elle.
ELSIE — « Tu en veux ? » Décidant qu’elle devait se la jouer cool, la Vélane prend la bouteille et en boit une gorgée – ca lui arrache la gueule alors elle grimace sauvagement, faisant mine de ne pas avoir envie de tousser parce que le feu l’étrangle. Peine perdue, elle tousse deux – trois fois avant de regarder la bouteille. Pour le « cool » on repassera. Mais elle avait toujours son charme pour elle.
PANDORA — « C’la première fois que je bois du purfeu. Mon frère m’empêche de m’en approcher, il dit que j’suis trop jeune » Dit-elle en levant les yeux au ciel comme s’il lui tapait sur le système son frère. Pas vraiment, elle aimait être protégée par Darius, mais l’avouer ne ferait que lui donner l’image d’une fille sage. Elle l’était – presque – mais elle était pas sûre qu’Elsie aimerait vraiment cela. « J’espère que c’est pas un souci qu’on squatte une soirée des lions. On en a entendu parlé avec Rhaegar – mon meilleur ami – et j’me suis dis que… euh… Ca s’rait une bonne occasion de venir te parler. Mais maintenant j’me rends compte que j’saurais pas trop quoi te dire finalement. » avoue-t-elle avant de prendre une autre gorgée – de tousser encore – et de rendre la bouteille à Elsie avec un air plus dégoûté.




_________________

my immortal
I'm just a kid and life is a nightmare. I'm just a kid, I know that it's not fair. Nobody cares, cause I'm alone and the world is Having more fun than me tonight



Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sur l'île de Lesbos (elsie & pandora)    Dim 7 Mai - 23:18

I don’t know how, I don’t know why; but I like ladies and I like guys. I realize it’s a surprise but now I see that that’s just me, it’s not like I even try
   Les soirées, elles étaient devenues une habitude. Un délicieux passe-temps, un moyen d'oublier le déchet qu'était devenue sa vie depuis maintenant presque un an. La mort de son père n'avait été que le début de sa descente dans ce qui ressemblait étrangement à son enfer personnel. Elle avait ensuite perdu l'intérêt… Sentimental, disons, de Simon et, amoureuse de lui comme elle était, cela lui faisait plus mal qu'elle ne voulait bien l'admettre. Autant aux autres qu'à elle-même. Alors elle se perdait, Elsie. Dans son optimisme qu'elle s'efforçait de maintenir malgré les horreurs de plus en plus présentes. Dans une personne qu'elle voulait devenir, mais qui n'était peut-être pas vraiment elle. Dans l'alcool, aussi, comme ce soir. Ouais, elle se perdait, Elsie, sa bouteille de whisky pure-feu à la main, la musique emplissant ses oreilles, secouant ses tympans, un type un peu lourd tentant de l'accoster comme bon nombre avant lui ces dernières semaines. Elle aimait se sentir désirée, mais elle n'en voulait pas, elle voulait Simon. Elle ne souhaitait pas se perdre contre des hommes sans intérêt, juste pour le plaisir d'une petite aventure. Ce serait rustre, et pervers, bien loin de la délicatesse dont elle aimait faire preuve, et dont elle aimait qu'on fasse preuve, plutôt.
Elle s'était certainement pas attendue à ce qu'une poufsouffle qu'elle connaissait de nom -et de vue- comme étant Pandora Sutherland, de la famille de ces demi-vélanes hypnotisants, vienne la voir de sa voix guillerette, la fixant de ses yeux bleus, ses longs cheveux blonds encadrant son visage de poupée. Elle mentirait, Elsie, si elle disait que ce physique ne lui faisait aucun effet. Mais elle saurait pas dire s'il s'agissait de l'aura de vélane de la jolie blonde, ou d'une attirance physique naturelle. Mieux encore, la jeune femme la qualifia comme étant la « fille la plus canon de la soirée », provoquant un petit sourire un brin amusé sur les lèvres de l'Irlandaise. Nan, elle l'était pas. C'était la nymphe en face d'elle qui l'était, et à en juger par les regards envieux qu'on jetait à sa camarade, elle était loin d'être la seule à le penser. Elle le fit d'ailleurs remarquer, ses yeux brillants d'une lueur malicieuse. En vérité, elle était bien contente, et surtout flattée, d'être le centre de l'attention d'une si jolie jeune femme. Simon était bien loin de son esprit, pour une fois. « La tricherie a parfois du bon, tu ne penses pas ? » Elle devenait énigmatique, jouant des mots, ses lèvres se courbant en un sourire mystérieux et peut-être même aguicheur. Elle savait pas trop à quel jeu elle jouait, la brunette, mais elle s'amusait beaucoup. C'est donc dans cette optique -et probablement un peu envoûtée par le charme vélan, ou le charme Pandoresque, même- qu'elle serra la main de son interlocutrice, se présentant, prononçant son prénom si bas qu'elle se demanda si la Sutherland l'avait entendu. Apparemment oui, et visiblement, elle n'avait pas besoin de la précision. Cela provoqua un petit rire chez la Gryffondor, qui tendit le bras. Bouteille de Whisky Pur-Feu, sourire, et un simple « tu en veux ? », rien de plus.

Elsie, elle pouffa face à la grimace qui apparut sur le visage de la Poufsouffle. L'alcool ne semblait pas être son truc, ce qu'elle apprit quelques secondes plus tard de la voix même de Pandora. « Ah, oui, ton frère. Darius, non ? » Une main vint se loger dans sa tignasse brune, alors qu'elle rejetait une longue mèche plus loin. « Eh bien visiblement tu ne loupais rien, vu la tête que tu as tiré, t'as pas l'air d'avoir aimé ! » La rouge et or se mordit la lèvre inférieure, se retenant de rire face à l'air exaspéré de la blonde. Fallait avouer que ses mimiques faciales étaient assez drôles -et agréables- à regarder. « Tu voulais me parler ? Vraiment ? » La surprise peignait ses traits. Une agréable surprise, plus précisément. Elsie, elle avait une drôle de sensation qui naissait dans le creux de son estomac. Elle était flattée. Non, pire, elle était attirée. Alors, décidant de jouer avec le feu, elle leva la main et la glissa vers la joue de l'adolescente, faisant courir ses doigts le long de la mâchoire de cette dernière, avant de se dégager dans une dernière caresse lascive, un sourire aguicheur toujours accroché aux lèvres. Elle savait pas trop ce qu'elle faisait, la Gryffondor, mais elle se prenait au jeu. A un jeu qu'elle ne comprenait pas vraiment, mais qui la rendait extatique -à moins que ce ne soit l'alcool dans son sang. « Pourquoi cela ? »
© ASHCROFT.

_________________
Holding You
Walking down the street from the day we met and I think of you, even after everything, I can't forget to think of you. What am I supposed to do? Everybody seems to look like you. Even when the memories are put to bed, I think of you @greatgoodfineok ≈ holding you©️ alaska.  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 254
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sur l'île de Lesbos (elsie & pandora)    Mer 10 Mai - 2:55


sur l'île de Lesbos
Elsie & Pandora

ELSIE — « La tricherie a parfois du bon, tu ne penses pas ? » Elle grimace, peu enclin à admettre que son sang de Vélane a du bon. Elle a tendance à penser que c’est plus une sorte de malédiction, qui attire sur elle des regards qu’elle ne veut pas avoir. Elle s’rend compte que cela depuis quelques mois à présent. Des regards courtisant ses formes, des murmures sur son passage, et des touchers non désirs qui suivent son chemin quelque fois. Elle s’en rend compte, et elle est pas sûre d’aimer cela. Alors – non – elle pense pas être la fille la plus jolie d’cette soirée, tout simplement parce qu’il y a personne qui la voit comme elle est vraiment. Ils voient la vélane, l’corps parfait et l’regard hypnotique. Des papillons d’vant la lumière d’la flamme. Sauf qu’elle est pas sûre d’vouloir tous les consumer ; Sauf elle peut être.
Elle avec son regard d’un bleu si clair qu’il semble pouvoir vous déchirez l’âme pour laisser plus grand chose de vous. Elle, avec ses longs cheveux bruns qui tombent en cascade désordonnées autour d’ses épaules, et semblent avoir perdu de leur brillance à force d’voir sa main s’y perdre. Elle et ses lèvres – ses lèvres merlin sur lesquels le regard de Pandora s’pose toutes les deux secondes alors qu’elles discutent.

Elles parlent, mais Pandora fait pas plus attention que cela à ce qu’il se dit. Comme toujours, elle parle plus qu’elle ne pense – les mots sortent de sa bouche sans passer par le filtre de ses pensés. Elle a tendance à être trop sincère, Pandora, elle peut pas s’en empêcher. Elle a jamais appris à garder ses sentiments pour elle. Ca la rend trop naïve, en tout ca c’est ce que son frère pense. Et de fait, trop innocente. Et de fait trop impressionables. Et ils sont trop nombreux à pouvoir lui faire de mal, sauf qu’elle le voit pas. Elle voit qu’Elsie pour le moment.
ELSIE ¬¬— « Ah, oui, ton frère. Darius, non ? » Elle opine simplement, un sourire rayonnant qui s’place sur son visage ; Darius elle adore en parler, mais à ce moment là étrangement elle veut pas partager Elsie avec son frère. Elle veut que ce soit elle, la Vélane qu’elle regarde. Elle est habituée à voir les filles tourner autour de Darius, elle est habituée à ce qu’elles le regardent lui. C’est normal – qu’une fille regarde un garçon – mais avec Elsie elle veut pas. Elle veut que ce soit elle qu’elle regarde.

Alors quand Elsie lui propose de l’alcool elle boit sans chercher à réfléchir. Et grimace horriblement au gout. C’la première fois, une fois encore elle l’avoue. Pas qu’elle s’amuse jamais, elle a juste jamais ressenti le besoin d’boire pour cela. Put être que c’est trop enfantin. Peut être que ca fait d’elle quelqu’un de trop différent de tous ces gamins ivres qui l’entourent dans la salle des Gryffondors.
ELSIE — « Eh bien visiblement tu ne loupais rien, vu la tête que tu as tiré, t'as pas l'air d'avoir aimé ! »
PANDORA — « J’avoue que c’est pas le truc que j’préfère. T’aurais pas… Du jus d’citrouille ? » Qu’elle demande avec un rire dans la voix en rendant à la lionne sa bouteille d’pur feu. Autant qu’elle en profite pour elle seule. Elle semble en avoir grandement envie, et ce soir Pandora irait pas lui retirer l’moindre plaisir. Au contraire.
Elle sait pas depuis quand elle s’est rendue compte qu’elle avait pas juste les yeux pour les garçons. Peut être parce qu’on lui a toujours dit qu’elle pouvait aimer qui elle voulait, que c’est l’amour qui compte. Peut être parce qu’Elsie est bien trop attirante. Peut être – elle pourrait chercher douze milles raisons. Mais y en a pas tant que cela. C’est ainsi, c’est en elle, voilà tout. Autant pas trop se questionner, sauf qu’elle se retrouver à plus savoir quoi dire du coup.
ELSIE — « Tu voulais me parler ? Vraiment ? » Ouais sauf que c’est plus facile à penser qu’à faire. Et qu’est-on censé dire à une parfaite inconnue pour la foutre dans son lit ? Surtout que draguer les autres c’pas un truc que Pandora a déjà et à faire, et elle a l’sentiment qu’elle est pas assez douée pour manipuler ses pensés et ne pas dire juste ce qu’elle pense.
ELSIE — « Pourquoi cela ? » Elle s’est rapprochée – y a son parfum qui vient enivrer la vélane. La tête qui tourne dans l’expectative. L’désir de ce qui vient après. Justement.
PANDORA — « J’me demandais ce que ca ferait de t’embrasser. » Qu’elle dit simplement en penchant à nouveau son regard sur les lèvres de la brunette. Elle s’lèche les siennes comme pour s’préparer à pouvoir y toucher. Mais c’est complètement fou – n’est-ce pas - que d’espérer que ca arrive alors qu’elle fait preuve de si peu de subtilité. « T’as les lèvres carmins, plus intenses que chez les autres, et j’peux pas m’empêcher d’y penser depuis un moment. J’me suis dit que c’était peut être ma chance. Et j’dois passer pour une espère de perverse… » Finit-elle dans un rire nerveux et gêné.

_________________

my immortal
I'm just a kid and life is a nightmare. I'm just a kid, I know that it's not fair. Nobody cares, cause I'm alone and the world is Having more fun than me tonight



Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sur l'île de Lesbos (elsie & pandora)    Jeu 29 Juin - 22:01

I don’t know how, I don’t know why; but I like ladies and I like guys. I realize it’s a surprise but now I see that that’s just me, it’s not like I even try
  Elle savait qu'elle plaisait, Elsie. Qu'elle attisait le désir, qu'elle laissait pas les autres indifférents. Faut dire qu'la nature l'avait pas ratée, et que la puberté était devenue sa meilleure amie au fil du temps. Elle s'plaignait pas de son physique ; au contraire, elle adorait en jouer, la lionne. Elle découvrait un nouveau monde. Monde dans lequel elle avait une place particulière, monde dans lequel on la regardait, dans lequel on la désirait. Elle aimait voir cette lueur dans les yeux de ceux qui la regardaient. C'était devenu un plaisir coupable. Peut-être qu'elle était juste en manque d'attention, Elsie. Qu'elle voulait qu'on l'aime. Parce que Simon, il voulait plus l'faire. Ils avaient appris leur lien de parenté il y a quelques semaines, et il avait arrêté d'la regarder comme il avait l'habitude de le faire. Il ne la considérait plus que comme la cousine qu'elle était. Et Elsie, ça lui faisait du mal. Parce qu'elle l'aimait, Simon, mais qu'elle en avait plus l'droit. Parce que c'était pas normal, pas naturel. Parce que ça dépassait les conventions, les normes. Sauf que la rouge, elle avait pas envie de les respecter, ces foutues normes, mais elle y était contrainte.
Alors pour noyer les peines de son coeur, et pour combler le vide laissé par son père, elle enchaînait les fêtes, elle s'perdait dans l'alcool. Son excuse ? J'profite de ma jeunesse, tu devrais faire pareil. La vérité ? Mon père est mort, je suis amoureuse de mon cousin, aime moi. Pas question qu'elle dise ça, elle se l'avouait même pas à elle-même, alors pas question de l'avouer. Elle garderait les lippes closes à ce sujet. Parce qu'elle était joyeuse, Elsie, dynamique, mais elle s'confiait pas. Parce que c'était inutile, à ses yeux. Elle préférait écouter.

Sa discussion avec un élève de Gryffondor lui manifestant un intérêt assez poussé fut interrompue par l'arrivée de la préfète des Poufsouffles. Elle en avait entendu parler, Elsie. Comment aurait-il pu en être autrement ? Il était bien difficile d'ignorer la jeune femme lorsqu'elle passait dans les couloirs. C'était même complètement impossible. Et le sourire de la lionne, il quittait pas ses lèvres. Elle s'contentait de parler à la Vélane, de son frère Darius. Elle lui fit même goûter un peu de Whisky Pur-Feu. Tentative foireuse, chose qu'elle put constater en voyant la grimace venant prendre place sur les lèvres de la blonde. Et Elsie, elle pouvait pas s'empêcher de rire devant la tête tirée par sa camarade. Un rire de bon coeur, un rire joyeux. Elle l'aimait bien, Pandora. Elle était fun, et c'était tout ce dont la brunette avait besoin ce soir. « Du jus de citrouille ? Attends moi ici. » Adressant un petit clin d'oeil à la Vélane, elle s'éloigna vers le buffet, en revenant une petite minute plus tard avec un jus de citrouille, qu'elle tendit avec un sourire. « L'voici. »
Elle s'cassait pas les pieds à aller chercher les boissons de tout le monde, Elsie. Mais cette Poufsouffle l'intriguait. Ouais, elle titillait sa curiosité, surtout en lui disant qu'elle avait envie de lui parler. Alors l'Irlandaise, elle la taquinait. Elle trouvait ça drôle, ou même excitant. Elle était pas fermée, Elsie. Elle l'avait jamais été. Elle regardait tout autant les garçons que les filles. Parce que pour elle, l'amour c'était l'union de deux personnes, pas de deux sexes. Parce qu'elle voulait croire que tout était beau, aussi. Parce que son père lui avait toujours dit que le monde était magnifique, qu'elle pouvait devenir et aimer qui elle voulait. Elle même si elle joue un peu de ses charmes, la rouge, elle est tout aussi enivrée. Et ses yeux dérivent vers les courbes du corps de la vélane, vers ses lèvres, et elle peut pas empêcher de passer la langue sur les siennes sans même réaliser son geste. Et elle peut pas retenir son petit sourire en coin quand Pandora lui avoue se demander ce que ça ferait de l'embrasser, puis partir dans un long discours à propos de sa bouche. « Je vois. » Elle dit rien pendant un moment, Elsie, semblant évaluer la situation. Ou alors elle laisse juste durer le suspens. Puis enfin, elle lève la main, et glisse celle-ci contre la nuque de Pandora, attirant son visage vers le sien et posant ses lèvres contre celles de la Vélane. Et elle s'fiche totalement du fait que les gens les regardent peut-être. Elle s'fiche totalement des yeux plein de jalousie des quelques individus mâles qu'elle devine braqués droit vers elle. Nan, à la place, elle pose sa bouteille sur la table, sans briser le baiser, et vient porter sa main nouvellement libre vers la joue de Pandora. Elle approfondit pas, se contentant de mouvoir doucement sa bouche. Elle attend que la Vélane le fasse, lui montre ce qu'elle veut, ce qu'elle attend.
© ASHCROFT.

_________________
Holding You
Walking down the street from the day we met and I think of you, even after everything, I can't forget to think of you. What am I supposed to do? Everybody seems to look like you. Even when the memories are put to bed, I think of you @greatgoodfineok ≈ holding you©️ alaska.  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 254
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sur l'île de Lesbos (elsie & pandora)    Sam 1 Juil - 23:52


sur l'île de Lesbos
Elsie & Pandora

Ca semblait si simple pour les autres, d'accepter que la puberté avait fait son oeuvre pour en fait des objets de désirs et d'envie. D'accepter ce nouveau mot qui se plaçait sur toutes les bouches maintenant qu'ils étaient en cinquième année : le sexe. Pas que Pandora soit prude, elle a autant de pensée perverses que les autres - elle est pas frigide la Vélane, juste naïve. Et avant de rentrer à Poudlard, elle a voulut tenter de voir ce que c'était le sexe : elle a demandé à Rhaegar de lui montrer. Et comme son meilleur ami est tout aussi curieux il a pas hésité à accepter. Une expérience qui manquait ni de ridicule, ni de rires entre eux. Surtout qu'il se trouve que Rhaegar est pas vraiment un fan des courbes féminines. Sauf que Pandora depuis elle a touché personne, parce qu'elle donne son coeur trop facilement, et qu'elle veut pas se voir arracher cela de la poitrine. Elle a des coups de coeur, toutes les deux semaines environ, qui passent aussi rapidement qu'ils sont venus. C'est qu'elle est sensible à la beauté des autres, autant qu'ils sont fascinés par la sienne. Elle se cache pas, non plus, et elle porte de quoi la mettre en valeur - pas par envie de plaire à d'autres mais qu'à elle-même.
Et Elsie - Elsie c'est la première fois qu'elle se met à penser à quelqu'un avec cette envie-là. Elle trouve pas ca étonnant en vrai, parce que la jeune femme elle aurait du sang de Vélane que ca l'étonnerait qu'à moitié. Sauf que les Vélanes entre eux peuvent pas s'ensorceler. Mais ca non plus ca compte pas, parce qu'elle a la chance de se retrouver devant elle, et qu'elle se perd à dire des choses stupides, à jouer les grandes filles, et à être trop sincère. L'impression de passer d'humiliation à ridicule la quitte pas - pas plus qu'elle quitte pas les lèvres d'Elsie du regard.
ELSIE — « Du jus de citrouille ? Attends moi ici. » Elle opine, et reste sur place sans bouger, et sans quitter Elsie du regard quand elle se tourne pour lui chercher un verre. Ca lui fait chaud dans la poitrine de la voir - elle est canon. Bien trop canon, et le compliment quitte pas ses pensés : canon, canon, canon. Quand elle lui rend le jus de citrouille, Pandora la remercie d'un sourire, avant de le vider presque trop rapidement.
Ridicule sur humiliation.

Et trop de sincérité. Assez pour pas chercher à cacher qu'elle voudrait l'embrasser Elsie, et qu'elle est sûre qu'elle aimera ca. C'est pas une experte en baiser Pandora, et elle est pas sûre de pouvoir être douée. Mais pour Elsie elle serait prête à faire de son mieux sans hésiter.
ELSIE — « Je vois. » C'est pas l'éloquence qui étouffe la Gryffondor, mais la peur le fait pour la Poufsouffle. Elle se sent ridicule pendant la minute suivante qui se passe dans le silence, où y a que le murmure du reste de la salle qui bourdonne aux oreilles de Pandora. Elle se demande si elle devrait pas plutôt faire demi-tour et abandonner tout cela. Sauf qu'Elsie elle bouge en premier, et elle pose une main sur la nuque de la Vélane qui brûle sa peau. Quand y a les lèvres qui se posent sur les siennes elle se fige. Une seconde. Deux. Puis se met à bouger. Elle pose ses mains sur la hanche d'Elsie pour l'attirer plus près encore, et se met à bouger lentement les lèvres. Lentement - jusqu'à ce qu'une seconde main trouver sa joue, et qu'elle prenne en confiance. Elle se retrouve à jouer de sa langue pour venir gouter la lèvre inférieur d'Elsie et demander l'accès à sa bouche, pendant que ses mains s'font plus exploratrice, à venir soulever le haut de la jeune femme pour toucher sa peau - sa peau trop chaude. Elle brûle, la lionne, elle brûle la vélani d'un désir mordant.
PANDORA - « J'ai aucune idée d'ce que je suis en train d'faire. » Qu'elle avoue en reculant une minute. Avant de regarder les beaux yeux d'Elsie et de plonger à nouveau sur ses lèvres avec plus de gourmandise. « Mais j'pas envie d'arrêter. J'savais que t'embrasser ca serait parfait. » Et elle était désolée si c'tait pas la même chose pour elle, dû à son manque d'expérience, mais elle en démordait pas - elle mordait plutôt la lèvre inférieur d'la lionne pour avoir accès à son intimité plus en profondeur, se nourrissant de ses gémissements.


_________________

my immortal
I'm just a kid and life is a nightmare. I'm just a kid, I know that it's not fair. Nobody cares, cause I'm alone and the world is Having more fun than me tonight



Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 69
Date d'inscription : 14/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sur l'île de Lesbos (elsie & pandora)    Mer 16 Aoû - 22:54

I don’t know how, I don’t know why; but I like ladies and I like guys. I realize it’s a surprise but now I see that that’s just me, it’s not like I even try
 Elle s'doutait qu'elle se foutait en l'air, à boire comme si sa bouteille de whisky pur feu n'était qu'un simple verre d'eau claire, à laisser les regards envieux et majoritairement masculins se poser sur ses formes, répondre de manière positive à leurs tentatives de flirt avec elle. Elle posait un délicat sourire ses lèvres, ses mains se perdant sur les épaules ou dans des tignasses désordonnées par la fête, parfois même des lèvres se poser sur les siennes. Elle en avait fait, des soirées, Elsie, ces derniers temps. L'plus étonnant était que dans celle où elle traînait actuellement, il s'était encore rien passé avec personne. Nan, l'type qui l'avait abordé, elle en avait en soit rien à faire, s'étant contentée de discuter innocemment avec lui, pour une fois, s'concentrer plutôt sur sa boisson. Elle se préoccupait plus de finir bourrée qu'autre chose, ce soir, Elsie. Parce que plus tôt dans la journée, elle avait vu Simon intéressée par une fille, elle le connaissait, elle l'avait bien vu. Parce que son coeur lui faisait mal, à Elsie. Qu'elle voulait oublier, qu'elle voulait vivre, s'libérer de son amour idiot pour Simon. C'était son cousin, après tout, c'était contre nature. Fallait qu'elle se le rentre dans l'crâne.
Elle avait été un peu surprise d'voir Pandora Sutherland se diriger vers elle. Elles s'étaient jamais parlées plus que ça, du moins pour autant qu'elles s'en souviennent. Mais la lionne connaissait la demi-vélane, il n'y avait pas à en douter. Faut dire qu'elle était difficile à ignorer – avec son beau sourire, ses cheveux d'un blond presque doré, son corps à s'en damner et sa bonne humeur contagieuse, qu'on pourrait ressentir à des kilomètres. Elles étaient pas si différentes, en un sens. Elles pourraient s'entendre, mais Elsie, tellement obsédée par Simon, avait pas fait énormément d'efforts pour s'lier aux gens. Ils venaient la voir, en général. Elle ne faisait des efforts que depuis récemment, évitant son cousin comme si il avait la peste, ou presque.
Elle allait certainement pas nier trouver la poufsouffle attirante – ce serait un pur mensonge, et elle était plutôt du genre franche, tellement qu'elle en blessait parfois les gens. Souvent, en vérité. Et elle voit bien qu'la blonde arrête pas de regarder ses lèvres, et ça lui fait de l'effet, à Elsie, sentant presque ses joues rosir, l'excitation s'répandre dans ses veines, l'envie de goûter celles de Pandora brouillant son jugement déjà bien ruiné par l'alcool. Hey, ça pouvait pas être si mal, pas vrai ? Elsie, elle s'posait pas de questions sur le fait que ce soit une fille. Elle avait aucun problème avec ça. Mieux, goûter une bouche féminine lui donnait l'impression d'se jeter dans l'vide, de se libérer, de s'lâcher. Alors elle sait que pour une fois, elle est pas très éloquente, la lionne, allant chercher un jus de citrouille pour la demoiselle, ne déclarant pas grand-chose lorsque celle-ci lui avoua crever d'envie d'l'embrasser. Et Elsie, elle le voulait aussi. Elle finit par se décider, Simon bien loin de son esprit, cette fois, posant ses lèvres sur celles de la vélane. Elle sent Pandora se figer, et croit presque avoir fait une connerie, avant de sentir sa bouche finalement se mouvoir contre la sienne, des mains se posant sur sa hanche, une langue caressant sa lèvre inférieure. Et Elsie, elle l'accueille avec plaisir, la caressant de la sienne. Elle mordille doucement la lèvre inférieure de Pandora, cette fois, sa respiration s'faisant plus hératique en sentant des mains sur sa peau, sous son haut. Elle s'perd, Elsie, et elle s'en fiche. Alors quand Pandora se recule, déclarant qu'elle sait pas ce qu'elle fait, elle ne fait que sourire, sa main glissant dans les boucles blondes de Pandora. « On s'en fiche. Si t'as pas envie d'arrêter, réfléchis pas. » Et Elsie, elle fait glisser sa bouche le long de la machoire de la blonde, mordillant ensuite la peau de son cou, là où elle sent le sent pulser. Puis elle se recule, les yeux une nuance plus sombre, l'bleu de ses yeux quittant les flots océaniques pour gagner l'orage. « Tu veux qu'on aille ailleurs ? Personnellement, ça me tenterait bien » fit-elle, un petit sourire charmeur sur les lèvres, les yeux brillants d'désir, d'envie pour la jolie blonde pressée contre elle.
© ASHCROFT.

_________________
Holding You
Walking down the street from the day we met and I think of you, even after everything, I can't forget to think of you. What am I supposed to do? Everybody seems to look like you. Even when the memories are put to bed, I think of you @greatgoodfineok ≈ holding you©️ alaska.  


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sur l'île de Lesbos (elsie & pandora)    

Revenir en haut Aller en bas
 
sur l'île de Lesbos (elsie & pandora)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
» Yume No Pandora ~
» [MAJ] Pandora No Kokoro...
» Où lire Pandora hearts?
» Où regarder l'anime de Pandora hearts?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Retourneur de Temps :: Dans le passé-
Sauter vers: