AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tell me what you think || Dammy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 137
Date d'inscription : 15/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Tell me what you think || Dammy   Jeu 2 Mar - 21:46

Tell me what you think
Dammy
L'amour a le pouvoir de conférer noblesse et beauté aux choses viles et ordinaires qui n'ont aucune valeur. .

Ces derniers temps, Darius ne dort pas beaucoup. Il passe des heures à fixer le plafond en bois de son baldaquin, à tourner à droite et à gauche. Il se perd dans ses draps, à essayer de trouver le sommeil, pour pas grand-chose. Il ne cesse de réfléchir à ce qui se passe dans sa vie, et il a l'impression qu'il n'est plus le grand enfant que les gens trouvent en lui. Les choses se sont tellement précipitées ces derniers temps, que même lui ne sait plus comment se comporter. Après un énième soupir, le bleu fini par rejeter ses couvertures dans un geste blasé, pour récupérer ses affaires et se diriger vers la salle de bains, alors que le jour commence à peine à ce lever sur Poudlard. Prenant son temps dans la douche, le demi-vélane laisse l'eau couler sur son corps, les gouttes s'échouant sur sa peau légèrement halée alors qu'il fixe le liquide transparent s'écraser sur le sol carrelé de la douche. Les minutes s'égrainent et seul le bruit de l'eau résonne dans le dortoir encore endormi. Quand enfin il se décide de bouger, le bleu éteint le tout pour s'enrouler dans une serviette..

Essuyant la buée formée sur le miroir, le brun passe une main dans sa chevelure désordonnée, avant d'enfin daigner s'habiller. Abandonnant la serviette dans un coin, bientôt il se retrouve habillé de la tête au pied de sa tenue d'entraînement pour le Quidditch aux couleurs de sa maison, arborant fièrement le badge de capitaine cousue sur sa poitrine. Il n'y a aucun entraînement de groupe de prévu aujourd'hui, ni pour les bleus ni pour les autres, mais le jeune Sutherland éprouve un besoin de se défouler, et le sport est ce qui l'aide le mieux. Il passe rapidement dans la grande salle, où deux ou trois élèves prennent déjà leurs petits déjeuners, attrape une pomme et se défile rapidement avant que quelqu'un n'ait l'idée de lui tomber dessus. Un peu de calme voilà ce dont il a besoin pour se défouler. Après avoir attrapé son balai dans la réserve prévue à cet effet, le sorcier se dirige tranquillement vers le terrain dans l'air frais du mois de mars, tout en avalant son maigre déjeuner.

Une fois dans sa deuxième-troisième ?- maison, sur le terrain de Quidditch, le jeune homme pose son balai dans un coin ainsi que la balle de souaffle qu'il a récupérée au passage, et deux ou trois autres choses. Le brun se met à faire le tour de terrain, prenant son temps pour réchauffer son corps, jusqu'à finalement abandonner sa veste avec les restes des objets. Souffler, faire des efforts, souffler, donner plus. Un refrain qu'il se répète sans cesse dans sa tête, alors qu'il enchaîne divers exercices, passant des pompes, aux abdos, sans oublier le travail des jambes et des bras. Pourtant, bien qu'il tente de se concentrer sur sa tâche, son cerveau ne cesse d'être ailleurs.

Parce que beaucoup de choses l'inquiètent en ce moment, comme tout le monde. Personne n'a pu rater l'attaque récente au château, dont beaucoup de ses amis, on fait les frais. Si à ce moment-là, il était énervé contre sa cadette, il n'a pu s'empêcher d'avoir horriblement peur pour elle, comme si son cœur s'arrêtait de battre dans la seconde alors qu'il cherche une tête blonde dans la folie du chaos. Pourtant, il ne lui parle toujours pas pour autant.... Bon sang, cela paraît tellement futile, et il meurt toujours d'envie de la voir, de lui embrasser le front comme il le faisait chaque matin, de la prendre dans ses bras en lui assurant que tout irait bien.... Mais ce ne serait que mensonge. Comment peut-on dire que tout va bien alors que la guerre gronde ? Et même si son comportement le fait culpabiliser, quelque chose en lui, lui souffle que c'est la bonne chose à faire. Parce qu'il n'aime pas ce gars, tout en lui approuve sa réaction.

Mais il reste son grand frère et il ne peut pas s'empêcher de s'inquiéter, surtout en ce moment. Alors il charme, draguent ses copines, dans des endroits isolés, pour savoir comment elle va. Ce qui se passe, si elle s'en sort, et si elle voit toujours ce Cassian, leur soulignant bien que cela lui ferait très plaisir si elle n'était pas au courant pour sa curiosité. Il pourrait le lui demander lui-même, mais ce serait avouer qu'il était d'accord avec le fait que sa sœur fricote avec ce taré. Essoufflé, le brun resta un moment allongé sur le sol humide, avant de relever pour attraper balai et souaffle et de s'élancer dans les airs. Le vent glacial en contact avec sa peau légèrement humide lui fait regretter de ne pas avoir récupéré sa veste, rien qui ne puisse être modifié. Se penchant sur le manche de son balai, il fit bientôt une descente vertigineuse et frôla le sol de ses pieds pour récupérer sa veste. Remontant tout aussi vite, il finit par se stabiliser pour enfiler le vêtement..

Pendant plus de deux heures, le brun passe son temps à virevolter dans les airs, faisant toutes sortes de figures afin de rattraper la balle rouge qu'il ne cesse de lancer dans les airs de toutes ses forces. C'est seulement après avoir fait une chute de plusieurs mètres en essayant une énième figure, qu'il consent à garder les pieds sur la terre ferme. Le souffle court, le brun leva le bras pour faire revenir son balai sans dégâts, d'un sortilège informulé, alors qu'il s'assoit en se massant les côtes. Une légère pluie commençait à s'abattre sur le domaine, le trempant de la tête aux pieds. Sans doute cela qui l'avait fait glisser sur le manche de son balai. Dans un grognement, le jeune Sutherland se remit sur ses pieds, à l'aide de son balai, avant de récupérer ses affaires. Comme un idiot, il n'a pas pensé à prendre du rechange, il doit donc rentrer au château, couvert de boue. Son balai sous le bras et la balle, le serdaigle patauge dans l'herbe en route vers le château, son humeur maussade de retour....

Si seulement Pandora était son seul problème. Il n'y a pas que pour sa cadette qu'il sait fait du souci, mais aussi pour Triss. Qui s'en est beaucoup moins bien sorti. Quand il a appris qu'elle avait été blessée et qu'elle était transférée à St Mangouste, le sorcier à de suite fait des pieds et des mains pour aller la voir. Une peur sans nom et une rage lui ont tordu les tripes de la voir ainsi sur se lit d'hôpital... Mais ce n'était rien comparé à son état émotionnel. Quand il est arrivé, le demi-vélane n'avait aucune idée du fait que la jeune femme venait de perdre sa soeur.   Jamais le brun ne s'est senti si impuissant. Il se revoit encore le serrer dans ses bras, essuyer ses larmes, la laissant pleurer tout ce dont elle pouvait, parce qu'il ne pouvait rien faire, et les mots semblaient tellement futiles. Lui qui passe tout son temps à la faire sourire, à toujours s'inquiéter quand elle ne rigole pas... On venait de lui arracher un membre important de sa famille, et sa lumière avec.....

Alors qu'il remonte la pente vers le château, Darius soupira en imaginant la jeune blonde quelque part dans le château, un vague sourire aux lèvres pour faire croire à tout le monde qu'elle va bien... un peu comme lui en ce moment. Il s'efforce de garder son grand sourire et de faire rire tout le monde. Parce que c'est son rôle, l'étiquette qu'on lui a collée : Darius, le demi-vélane à la force tranquille, grand blagueur et Cassanova. Et parce qu'il veut changer les idées à la jeune femme, et les siennes. Parce qu'il ne veut pas qu'on l'assiège de questions comme si c'était parfaitement anormal que lui aussi fasse une tête de six pieds de long. Trempé comme une soupe, le demi-vélane fit son entrée dans le grand hall de Poudlard, bondée de monde vu l'heure avancée de la matinée. Laissant des traces de terres impressionnantes sur son passage, il commençait à grimper les marches quand une voix bien trop connue vient le stopper net.

-Monsieur Sutherland, serait-il trop vous demander que de vous changer avant d'entrer au château, au lieu de transformer les couloirs en terrain de Quidditch !?

Tournant sur lui-même, le brun fit face au visage sévère du professeur de métamorphose, qui le fixait, les mains sur les hanches. En temps normal, le brun aurait sans doute sorti une petite blague pour faire passer la pilule, mais à force de ressasser ses idées noires, il avait limite envie de se planquer dans un placard à balais et ne pas en ressortir avant une bonne dizaine d'années.

-Excuser moi, professeur. J'ai oublié mes affaires avant de partir..

Une telle sincérité de la part du jeune Sutherland sembla ébranler l'adulte qui mit plusieurs secondes avant de se reprendre.

-Eh bien tâcher d'y penser la prochaine fois. Aller vous changer, avant d'attraper la mort..

Darius hocha simplement la tête, avant de grimper quatre à quatre les marches, évitant de rentrer dans qui que ce soit, au risque de faire une belle tache de boue sur leurs vêtements. Ne prenant pas le temps de s'arrêter pour parler à qui que ce soit, il se mit cependant à courir quand il reconnut une silhouette.

-KIMMY !

Plusieurs personnes se retournèrent sur son passage alors que le son de sa voix résonna dans le grand couloir, mais il n'y prit aucune attention. Le brun fit d'ailleurs à peine un sourire poli aux personnes qui accompagnait la jeune River, avant de la tirer par le bras un peu plus loin avec lui. S'il n'était pas si sale, il lui aurait sans doute fait un câlin, parce que Kimmy est un peu comme un bébé pour lui. Tellement adorable et marrante, mais pour le moment d'autres sujets le préoccupent.

-T'as vu Triss ce matin ?

Il a presque failli lui demander si elle aller bien, mais c'est une question stupide. Comment pourrait-elle aller bien après avoir perdu sa soeur ? Lui-même n'imagine pas son état si jamais, il perdait Pandora. Il n'aurait probablement même pas la force de sortir de son coin. Rien que dit penser, son palpitant se fit douloureux, et il préféra refouler cette idée pour se concentrer sur la jeune femme. Puisqu'elle partage le même dortoir, elle doit bien l'avoir vue au moins avant de partir.
.
Made by Neon Demon

_________________
i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2209
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Sam 4 Mar - 17:00

 

Darius & Kimmy


Tell me what you think 

Triss – Triss – Triss. Depuis la veille, le prénom de sa sœur de cœur tournait en boucle dans sa tête. Il faut dire que la veille elle l’avait trouvé en mauvais état, allongée sur le canapé de la salle commune des aiglons. Ne souhaitant pas la laisser seule alors que cette dernière ne tenait pas debout, Kimmy avait séché toute sa journée de cours. En même temps elle ne pouvait pas laisser Triss ainsi et surtout, elle voulait connaitre les raisons qui avaient fait tomber malade Triss alors qu’elle avait juste eu une colle de trois heures avec Nott. Et puis il y avait ses blessures sur le corps de son ainée : le bras et le dos… Rien qu’en y repensant, Kimmy resserra la hanse de son sac et s’inquiétait de nouveau. Triss lui avait donné des explications sur ses blessures mais l’adolescente trouvait que quelque chose clochait. Qu’il y avait une incohérence là-dessous. Mais elle ne savait pas quoi et préférait écourter certaines questions pour pas fatiguer sa sœur de coeur. Elle finit par mettre au lit cette dernière avant d’aller à son tour rejoindre le sien. Seulement, l’inquiétude ne la quittait pas et cette nuit avait été longue et blanche.

Le réveil avait sonné, et les jeunes de son dortoir s’activaient pour aller en cours. Kimmy ne tarda pas à bondir de son lit, filer à la douche, récupérer ses affaires  et se poster dans la salle commune, face aux escaliers à attendre que Triss descende à son tour. Elle s’était promis de ne plus la quitter d’une semelle, de l’accompagner partout, jusqu’à la porte de ses cours. Voir même de ses colles quitte à attendre derrière la porte qu’elle en sorte. Ne voulant plus la revoir aussi mal que la veille. Mais à priori, son ainée avait anticipé ses actes puisque Kimmy ne la vit pas descendre et qu’Isis lui indiqua que Triss avait quitté le dortoir bien plus tôt.

Déçue et boudeuse de ne pas avoir pu la voir, l’adolescente s’assied en tailleur par terre pour se calmer. Mais elle n’avait pas dit son dernier mot. Elle comptait bien la retrouver dans la journée et lui expliquer – peut-être – qu’elle ne la sèmerait pas aussi facilement. Finissant par se relever, elle prit la route de son cours de la matinée : soin aux créatures magique. Elle adorait ce cours optionnel qui lui faisait oublier quelque peu les tracas du quotidien en s’intéressant à diverses bestioles.

Mais aujourd’hui ne devait pas être son jour. Déjà, en arrivant dans le hall, elle tomba sur Ysolte qui l’obligea à aller manger un morceau avant d’attaquer la journée. Sachant que lutter contre la fanatique de dragons ne servait à rien, elle se résigna à avaler la moitié d’un croissant avant de se rendre en classe. Carrow était déjà là et ne semblait pas de bonne humeur. Loin de là. De toute façon, même si la matière lui plaisait, Kimmy avait du mal avec le caractère de ce prof. D’ailleurs, elle manqua de se prendre des heures de colles tandis que le sommeil était en train de l’a rattrapé. A la suite de cela, elle resta la tête de turc du prof jusqu’à la fin de la matinée.  

Le cours enfin terminé, elle partit avec Killian à la recherche de Skye. Or, ils tombèrent nez à nez avec Flint qui ne se fit pas prier pour demander une explication à Kimmy concernant son absence au cours de la veille. Prise de court, l’adolescente bafouilla et finit par lui dire qu’elle était malade – menteuse – priant pour que la prof ne se renseigne pas auprès de Saddle ou Tonks. Sinon… il allait pleuvoir de la colle. Se sauvant en vitesse avec son pote pouffy, elle ne tarda pas à croiser la route de Skye.

Expirant bruyamment en remontant les escaliers du hall principal accompagnée de Skye et Killian, Kimmy était perdue dans ses pensées. Son moral était assez bas depuis la journée précédente mais elle s’appliquait à rien ne laisser paraitre. Ils croisèrent pas mal d’étudiants tandis qu’ils marchaient et Kimmy les dévisageait tous, espérant reconnaitre le visage de Triss au milieu de tout ce monde, tout en se remémorant la journée passée avec sa sœur de coeur.

C’est alors qu’une voix familière l’appela par son prénom. L’adolescente se retourna en même temps que ses amis et aperçu un Darius tout boueux s’approcher d’eux.

Qu’est-ce qu’il y a Dadus ?

Son anxiété reprit de plus belle en le voyant ainsi courir vers elle. Il était vêtu de son uniforme de quidditch sous cette bouillasse. Sur le coup elle pensa que l’équipe avait eu un entrainement et qu’il était arrivé quelque chose à Triss. Surtout vu son état de la veille, ça ne l’aurait pas étonné. Elle allait le questionner mais le voyant sourire une fois à leur hauteur, elle soupira de soulagement. S’il était arrivé quelque chose, il ne serait pas si serein.  Elle se laissa tirer par le bras loin de ses amis, à l’écart de la foule et l’écouta la questionner. Il semblait tout aussi inquiet qu’elle au sujet de Triss.

Tu tombes bien. Non je ne l’ai pas vu depuis hier. J’ai passé la journée avec elle, elle n’était pas du tout en forme.

Ne sachant pas si celui qu’elle considérait comme son doudou - à adorer passer du temps avec lui et le suivre dans ses conneries – était au courant de la colle qu’avait subi Triss avec Nott et de sa santé de la veille, elle préféra l’informer ce cela. Après tout, il avait été en couple avec sa sœur de cœur et ils étaient encore assez proche lui semblait-il.


Pour tout te dire je suis inquiète Dadus – elle se gratta la tempe et son regard se perdit dans le vide avant de revenir sur son ainé en lui adressant un regard penaud – hier elle était pas bien et avait des blessures sur le corps. Et le pire c’est qu’elle avait des trous de mémoire.

Kimmy était contente d’enfin pouvoir parler de cela à quelqu’un. Peut-être que Darius pourrait l’aider à y voir plus clair sur les contusions de Triss et ses trous de mémoire. Ou du moins, il serait au courant à présent et surveillerait sa partenaire de quidditch tout comme Kimmy se l’était promis de faire jusqu’à la fin de l’année.

Ce matin elle est partie plus tot pour éviter de m’avoir sur le dos je pense… mais je la laisserais pas recommencer. J’espère quand même qu’elle est plus en forme qu’hier.

Son regard penaud s’accentuait et elle jouait avec la hanse de son sac, à la tordre entre ses doigts. Vraiment, l’inquiétude la rongeait. Depuis les évènements récents, Triss n’était pas au top de sa forme et ça se comprenait. Mais ces blessures en plus… Non, elle ne la laisserait plus seule. Et espérait que Darius l’aide la-dessus.
(c) black pumpkin


_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est le secret du bonheur.

La River suit son cour


awards 8) :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 137
Date d'inscription : 15/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Lun 20 Mar - 15:08

Tell me what you think
Dammy
L'amour a le pouvoir de conférer noblesse et beauté aux choses viles et ordinaires qui n'ont aucune valeur. .

Étant sur les nerfs ces derniers temps; Darius a passé le plus clair de sa matinée, au calme, à faire différents exercices de sports et s'entraîner sur ces techniques de Quidditch, afin de pouvoir se défouler. Le calme est quelque chose qu'il recherche de plus en plus souvent ces derniers temps. Même si personne ne semble le remarquer, car le demi-vélane garde son sourire, se préoccupe toujours d'amuser sa petite troupe, et tout le monde s'en contente. Dès que le brun sourit, c'est que tout va bien. Mais en fait, il est un peu perdu. Il y a peu, il a reçu une lettre de ses parents pour lui remonter les bretelles, est-ce que Pandora leur avait dit ? Probablement, mais malgré tout le serdaigle campe sur sa position et il n'est pas prêt de changer d'avis.

Et puis il y a eu cette attaque, et la grave perte de Triss. Alors oui, malgré tout, une peur reste tapie dans son esprit. Parce que même s'il ignore sa cadette, il n'en reste pas moins inquiet. Comme tout autre sorcier, il est certain que cette attaque n'était qu'un début. Mais aussi pour Triss, parce que la jeune femme est bien plus importante pour lui qu'il ne veut l'avouer et il sait à quel point elle est fragile. Alors après son entraînement intensive au point d'être couvert de bou, il a décidé de rejoindre le château afin de mettre la main sur son ex. Au lieu de cela, il tomba sur Kimmy, mais c'était bien aussi. Les deux jeunes femmes autant aussi proche que des sœurs, elle devait bien savoir où la trouver.

-Rien, je cherchais juste Triss..

L'entraînant un peu plus loin, afin d'être loin des oreilles indiscrètes, bien que ce ne soit pas un secret non plus. La réponse de la jeune femme le fit soupirer alors qu'il se posa contre le mur derrière lui. Bien entendu qu'elle n'allait pas bien. Même s'il s'attendait à cette réponse, il ne peut pas s'empêcher d'être anxieux pour elle. Lui-même, s'il perdait sa soeur, il aurait sans doute complètement perdu les pédales.

-Je m'en doutais un peu. Mais comment cela, tu ne l'as pas vu depuis hier ?

Mais ce n'était rien comparer à la bombe qu'elle vient de lâcher. Aussitôt il redressa la tête pour fixer son regard sur elle, se remettant sur ses pieds, son cœur battant douloureusement dans sa poitrine, alors qu'une colère nouvelle vient faire bouillonner son sang, sans parler de la peur qui le paralyse.

-de quelle blessure tu parles ?! Des trous de mémoire... Kimmy, je ne comprends rien à ce que tu me dis !

Triss est peut etre un peu perdue, mais il est quasiment certain qu'elle ne se ferait jamaTriss est peut-être un peu perdue, mais il est quasiment certain qu'elle ne se ferait jamais du mal toute seule ! Du moins pas volontairement. Honnêtement, lui-même à l'impression de devenir barge et il ne sait plus trop quoi penser. Il a juste envie de retrouver la jeune femme et la questionner jusqu'à ce qu'il sache tout. Secouant légèrement la tête pour se calmer, il porta de nouveau son attention sur son petit bébé et ce senti coupable de presque l'agresser alors qu'elle-même semblait très inquiète. Le brun soupira et finit par la rendre dans ses bras, même s'il était plein de boue.

-Écoute, on va finir par la retrouver. Le château n'est pas si grand.... Je ne sais pas ce qui se passe, mais je compte bien lui mettre la main dessus pour le savoir, et lui faire cracher le morceau..
is du mal toute seule ! Du moins pas volontairement. Honnêtement, lui même à l'impression de devenir barge et il ne sait plus trop quoi penser. Il a juste envie de retrouver la jeune femme et la questionner jusqu'à ce qu'il sache tout. Secouant légèrement la tête pour se calmer, il porta de nouveau son attention sur son petit bébé et se senti coupable de presque l'agresser alors qu'elle même semblait très inquiète. Le brun soupira et fini par la rendre dan ses bras, même s'il était plein de boue.

-Ecoute, on va finir par la retrouver. Le château n'est pas si grand.... Je sais pas ce qui se passe, mais je compte bien lui mettre la main dessus pour le savoir, et lui faire cracher le morceau.
.
Made by Neon Demon

_________________
i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2209
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Mer 22 Mar - 15:14

 

Darius & Kimmy


Tell me what you think 

Une journée pourrie, de l’inquiétude à revendre. Kimmy en avait marre et voulait retourner se cacher sous sa couette espérant que la journée suivante serait meilleure. Néanmoins, elle ne pouvait s’empêcher de vouloir la voir, de lui parler, d’avoir juste de ses nouvelles. Triss lui avait fait des frayeurs la veille. Kimmy l’avait rarement vue aussi crevée et amochée. Elle aurait voulu pouvoir en parler à quelqu’un, ou simplement voir sa sœur de cœur avant le début des cours histoire de savoir si cette dernière se sentait mieux. Mais rien, Triss était introuvable.

Remontant les escaliers du hall accompagnée de Skye et Killian, Kimmy dût abandonner ses deux amis pour répondre aux questions de Darius, qui venait de l’intercepter. Il voulait savoir où était Triss. Une bonne chose pour l’adolescente qui n’avait qu’une envie, se confier à quelqu’un.
 
Après l’avoir informé qu’elle n’avait pas vu la bleue depuis la veille, Kimmy entra dans le vif du sujet en parlant des blessures de sa sœur de cœur. Elle sursauta lorsqu’il reprit ses mots et se mit à l’interroger limite en criant. Elle aurait peut-être dû se taire finalement et éviter de l’inquiéter. Posant ses yeux sur le sol, elle se mordit la langue avant de lui répondre.
 
Des blessures sur le bras, comme si on lui avait agrippé méchamment. Et puis… - elle releva la tête et l’observa à la limite de la panique – son dos… elle a dit etre tombée de l’arbre quand elle était avec ta sœur. Mais je… enfin je… j’ai du mal à la croire.
 
Un temps mort, des souvenirs de la veille en tête, Kimmy allait continuer de parler quand Darius l’a pris dans ses bras. Il était dégueulasse plein de boue. Mais bon, elle le laissa faire et se remit les idées en place.
 
elle sait pas… elle sait pas ce qu’elle a fait après sa colle Dadus. Elle est rentrée tard. 
 
Kimmy parlait de la colle qu’avait Triss avec Nott deux jours plus tôt, avant qu’elle ne retrouve son ainée affalait dans le canapé avec une tête de déterrée. S’échappant des bras de Darius, elle détourna le regard et ferma un bref instant les yeux, l’écoutant une fois de plus parler, tenter de la rassurer.
 
je sais pas non plus ce qu’elle a. Depuis les attaques et sa sœur… Dadus, faut pas la laisser sans surveillance hein ? Tu m’aideras à la surveiller ?
 
Il semblait s’inquiéter tout autant qu’elle. Et Kimmy lui proposait de faire équipe sur le coup. Afin d’appuyer ses propos, elle resserra ses doigts sur le pull de Darius de toute ses forces en soutenant le regard de son doudou. Elle le suivrait s’il voulait retourner le château. Hors de question de passer la journée sans la trouver. Même si Kimmy se promettait mentalement de sermonner – ou du moins essayer – sa sœur de cœur dans la soirée, quand celle-ci serait retournée dans la salle commune.
 
J’ai pas quitté le rez de chaussé ce matin, elle doit etre dans les sous-sols ou à un étage.  J’allais justement trainer au premier. Peut-être qu’elle est à l’infirmerie ? Elle a peut-être eu un malaise ?
 
L’adolescente écarquilla les yeux à cette idée. Puis secoua la tête. Non ! Si sa sœur de cœur était à l’infirmerie, elle en aurait eu écho. Fronçant les sourcils et se grattant la tempe en réfléchissant, elle plongea ses yeux dans ceux de Darius.
 
Dadus, pourquoi tu es aussi inquiet ? Je veux dire, vous êtes juste amis. On dirait que t’es aussi inquiet que lorsque vous étiez… - elle se tue, pencha légèrement la tête sur le côté, cherchant à pénétrer dans ses pensées. – Tu l’aimes encore Triss ?
 
Innocence dans ses paroles. Cette question était sortie de sa bouche sans vraiment qu’elle ait pris le temps de choisir ses mots. Kimmy continuait de le fixer. Elle voulait protéger Triss certes. Mais maintenant, elle voulait en savoir plus sur la relation qu’entretenaient Triss et son doudou.
(c) black pumpkin




hrp:
 

_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est le secret du bonheur.

La River suit son cour


awards 8) :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 137
Date d'inscription : 15/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Mer 29 Mar - 12:40

Tell me what you think
Dammy
L'amour a le pouvoir de conférer noblesse et beauté aux choses viles et ordinaires qui n'ont aucune valeur. .

Il pensait que Kimmy lui donnerait des bonnes nouvelles, mais quand le karma s'acharne sur vous, il ne vous lâche pas aussi facilement ! Pour preuve, la bleue enchaîne en lui disant que Tris a des égratignures un peu partout sur son corps, surtout les bras et le dos. Comment peut on se blesser autant ? Parfois cela arrive à Darius, durant des relations charnelles un peu... Passionné, dirons nous mais.... L'espace d'un instant, le brun avale sa salive de travers.. Nan, de toute façon, les hommes ne font pas ce genre de chose ! Et il ne préfère pas imaginer la blonde dans les bras d'un autre. Depuis qu'ils avaient recouché ensemble, le demi-vélane à un peu du mal avec ce genre de chose.. Il a un peu du mal avec tout en fait. Il est tellement dans ses pensées ou d'une humeur de chien, que les filles ont tendances à être un peu avenante, et du coin, il reste tranquille.

Ses sourcils se fronces quand Kimmy parle de sa soeur... Qu'est-ce que Pandora foutait avec Triss ? Les deux Sutherland ne se parlent plus depuis plusieurs jours, et honnêtement, même si sa cadette n'a strictement rien à voir là-dedans, il lui en veut que la jeune femme, ce soit possiblement autant blessé en sa présence, même si cela lui semble un peu gros.

-Des blessures sur le bras.... Attend, respire deux secondes Kimmy. Je ne comprends pas trop... J'ai tendance à manger des chutes régulièrement et je ne vois pas trop, comment elle aurait pu se blessée à ce point-là, à moins de tomber du saule cogneur..

Aussi inquiet que son bébé, il entraîne la jeune femme dans un câlin, même s'il était dégueulasse de la tête aux pieds, il s'en moque. Il la relâche quand même, maintenant qu'elle est bien sale et serre la mâchoire... Un prof ? Darius devient peut-être parano, mais durant des heures de colles, on ne garde pas les élèves supers tard... Il y a un couvre-feu. Darius a été collé bien souvent pour le savoir. Comme ce pervers de Cassian, JE t'en foutrai d'heure de colle. PLus cela va, plus il y a des malades dans ce château. Dumbledore, ce ramolli.

-Elle était en colle avec qui ?

Le jeune homme remarque bien que la jeune femme est complètement paniquée, et cela lui serre le cœur. Il sait à quel point Tris et elle peuvent être proches. tout comme lui s'inquiète pour la jeune Morgan, parce qu'il ne peut pas faire autrement. Parce que cela lui bouffe l'existence, qu'elle l'obsède presque. Le demi-vélane repousse ses cheveux blonds et embrasse son front pour la calmer, avant de plonger ses yeux dans les siens.

-Je sais. C'est dur pour elle, mais on ne la laissera pas seule, ok ? Même s'il faut que l'on dorme tous les trois et qu'on l'enchaîne, on le fera... Mais parfois il faudra lui laisser un peu d'espace... D'ACC ?

Il peut facilement comprendre que parfois, Triss est besoin de temps à elle, pour penser à sa soeur, faire son deuil et pleurer en silence. Laisser sortir son chagrin sans personne autour. Mais pour le  moment, il n'a aucune envie de respect ce souhait. Il a envie de la retrouver, de l'étouffer dans ses bras et savoir tout ce qui ne va pas. Kimmy semble perdre totalement pied, et Darius tente tant bien que mal de la calmer, usant de ses rares dons de Vélane pour la calmer. Sa voix se fait plus douce, alors qu'il la force à la regarder, se dictant de ne pas penser au pire lui-même.

-Elle va bien, tu m'entends ? Elle n'est sans doute pas à l'infirmerie. On va faire le tour de château, et la retrouver... Je vais demander un peu d'aide, cela ira plus vite. Et toi et moi on ira faire les étages, ça te va ?

Sans attendre de réponse, il l'abandonne quelques secondes pour retrouver quelques filles, et hommes pas loin. Il ne se souvient pas de tous les prénoms, et il se sent toujours un peu honteux de se servir de son charme de cette manière, mais s'il peut retrouver Triss plus vite, il vivra avec sans trop de problèmes. Après un rapide échange, le serdaigle revient rapidement vers la principale concernée et l'entraîne dans les escaliers avant de grimper au premier pour commencer les recherches. Le brun tourne son regard vers la jeune femme à ces questions, qui lui arrache un vague sourire. Kimmy est trop curieuse pour son bien, mais c'est une partie de sa personnalité qu'il aime beaucoup. Elle est du genre à vous demander pourquoi le ciel est bleu et le soleil jaune.

Pourquoi ? Ben parce qu'il s'inquiète même pour ses amis. C'est le but de l'amitié, toujours être là pour les autres, n'est-ce pas ? Mais Triss... Triss, c'est tellement différent. Longtemps, il a joué à l'autruche, se persuadant que s'il avait mis fin à leurs relations, c'était pour ne pas blesser la jeune femme, mais c'était plus pour se protéger lui-même. Il n'a fallu qu'il s'embrouille avec sa cadette au sujet de l'amour et qu'il couche de nouveau avec Tris pour s'en rendre compte..... Est-ce qu'il est prêt à lui dire ? Sans doute pas, et Merlin que c'est idiot. Mais il préfère en parler avec sa mère auparavant. Parce qu'elle est adulte à quelle a connu ce genre d'histoire. Il a besoin de savoir comment elle a été sûre, avec son père, qu'il l'aimait réellement avant d'avancer. Son regard se perd quelques instants, avant de revenir sur Kimmy.

-Je m'inquièterais tout autant pour toi, tu sais.... D'ailleurs, je trouve que tu as encore maigri, et je vais m'occuper de toi après cette histoire. Mais oui, je suis inquiet pour elle, parce qu'elle travers des choses pas facile. Et que je sens... Je sais pas, qu'elle me cache des choses, peut être qu'elle m'évite. Et ça me bouffe....

Il soupir un instant alors que son regard sonde la foule d'étudiants qu'ils croisent, et cherche dans les salles de classes qui défilent devant eux. Mais il se détend un peu, et un léger rire lui échappe

-Tu sais bien que je l'aimerais toujours.
.
Made by Neon Demon

_________________
i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2209
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Jeu 30 Mar - 18:22

 

Darius & Kimmy


Tell me what you think 

L’inquiétude la rongeait. Et le stress, n’en parlons pas. Le fait de voir Darius calma l’adolescente cependant. Enfin, calma… disons qu’elle put passer son angoisse sur son doudou. Lui rapportant ce qu’elle savait au sujet des blessures de Triss, du fait que sa sœur de cœur s’était amochée le dos en quittant l’arbre où elle se trouvait avec Pandora. Mais son débit devait être trop rapide, ou peut être son articulation laissait à désirer puisque Darius ne comprenait rien.

Darius l’a pris donc dans ses bras pour qu’elle se ressaisisse. Bon, elle était aussi crade que lui à présent et pouvait reprendre.

Hier matin, elle était dans la salle commune. Elle était loin d’être en forme alors j’ai séché pour rester avec elle. J’ai vu son bras. C’était comme si quelqu’un lui avait saisi et son dos. Elle avait mal au dos mais elle a dit que c’était en tombant de l’arbre. Puis avant-hier soir elle était collée.

Kimmy finit par lacher le morceau à Darius, comme quoi Triss était rentrée tardivement de sa colle. Bien après le couvre-feu. Le voyant se tendre, la relacher de son étreinte et la questionner, Kimmy répondit sans réfléchir à Darius.

Elle était collée avec Nott. Il lui a fait récurer des chaudrons elle a dit. Par contre, elle dit aussi être rentrée directement au dortoir. Mais elle a un trou de mémoire, genre elle se souvient pas du tout du bras. Enfin de la blessure. Mais le dos, elle m’a pas montré. Je sais pas si c’était grave ou pas.

Rien qu’en repensa à cela, l’inquiétude remonta de plus belle. Certes, après avoir discuté de ces blessures avec Triss, Kimmy avait remarqué que son ainée – bien qu’épuisée – tenait une conversation correctement. Mais les ecchymoses, son épuisement et la perte de mémoire… L’adolescente frissonna à ce souvenir et solicita l’aide de son doudou. Après tout ils s’entendaient toujours bien… Trèèèèèèès bien même ces deux septième année.
Elle le laissa lui déposer un baiser protecteur sur le front et lui parler avec apaisement. Elle étouffa même un ricanement en l’écoutant.

Oui on va la surveiller – l’était déterminée la Kimmy – et non, sans façon. J’ai pas envie de dormir avec vous deuxplan à trois, très peu pour moi, pensa-t-elle. C’est vrai quoi, avec Triss et Darius, et leur réputation on peut jamais être sûr que leur parole soit sans connotation. Enfin, là elle s’en doutait que c’était sans arrière-pensée. Mais ça la faisait rire. – oui, faut… faut qu’elle puisse évacuer. On lui donnera des heures de libre. Mais elle devra rester dans un périmètre bien défini.

Kimmy ne rigolait plus, elle avait un air strict et directif. Oui, une fois n’est pas coutume. Mais pour la surveiller fallait-il encore la trouver la Triss. Alors le stress revint encore et toujours se loger dans la tête de l’adolescente. Il y nichait bien souvent. Et elle, elle s’imaginait déjà Triss allongée sur un lit à l’infirmerie. Darius l’apaisa une fois de plus, la canalisa, lui enleva le stress. Bref, il utilisait son pouvoir de vélane. Ha foutu pouvoir. Kimmy ne pouvait plus détacher ses yeux de ceux du jeune homme et se calmait doucement au son de sa voix. Elle aurait été au fond de son lit, il l’aurait très certainement endormi.

Acquiesçant ses paroles d’un hochement de tête, l’adolescente observa Darius qui s’activait et rassemblait bien du monde autour de lui. La bouche entrouverte elle le regardait faire. Ha ben il était populaire, y avait pas à dire. Triss devrait vite être repérée avec tout ce monde. Plongée dans ses pensées, elle en fut rapidement extirpée quand Darius l’entraina au premier étage. Les fouilles commençaient. Mais Kimmy avait une question derrière la tête. Et elle la posa sans attendre à Darius. Elle baisse les yeux à sa réponse et grimace quand il parle de son poids.

Je… je sais… je vais me reprendre avec ça. Promis. T’auras pas besoin… ou peut-être un peu…

Mais la grimace ne dura pas longtemps, elle était trop absorbée par sa réponse et lui rendit un regard interrogateur.

Si elle te cache des choses, débrouille toi pour qu’elle te les dise – un ordre ? nooon Kimmy en était incapable. Plutôt un conseil dira-t-on donné avec un ton doux et tranquille.

Le jeune homme n’en avait pas fini, et Kimmy gardait un regard neutre. Ne laissant rien paraitre. Elle se souvenait de la menace de Triss et se concentrait la-dessus. Elle arqua un sourcil quand Darius reprit la parole. Peu satisfait de sa réponse.

Ok. Mais, tu l’aimes comment ? Comme on aime une peluche ? Ou tu l’aimes à vouloir retenter quelque chose ? Ou juste pour t’en faire un plan cul comme une bonne partie des autres septièmes années ?

Ok bon, Kimmy et la délicatesse…. On repassera. Elle ouvrit une porte de salle, encore vide d’ailleurs, tout en gardant une oreille attentive aux paroles de son ainé.

(c) black pumpkin


_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est le secret du bonheur.

La River suit son cour


awards 8) :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 34
Date d'inscription : 19/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Sam 1 Avr - 20:50

Le rez-de-chaussé de Poudlard, beaucoup de mondes et trop d'étudiants pour faire une farce sans être vu. Si le baron sanglant le surprend il va avoir chaud aux fesses ! Tant pis, le rire avant tout ! L'esprit frappeur a les jambes croisées au dessus du flot d'étudiants, il se gratte le menton en cherchant un sale coup à faire. Puis la lumière se fait dans sa tête, il fait apparaître deux tartes à la crème, une dans chacune de ses mains. Les étudiants s'enfuient presque en courant en voyant le fantôme les scruter. C'est à celui qui ne sera pas assez rapide pour l'éviter ! Et le moment vient lorsque Darius et Kimmy discutent sans voir l'esprit foncer sur eux et leur jeter en plein visage la tarte à la crème. « Sutherland a droit a une réprimande ! Kimmy a droit a des soucis ! »

_________________

Mangemorts
pnj du staff - ne pas contacter par mp
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 137
Date d'inscription : 15/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Dim 23 Avr - 18:36

Tell me what you think
Dammy
L'amour a le pouvoir de conférer noblesse et beauté aux choses viles et ordinaires qui n'ont aucune valeur. .

Darius ne comprenait pas grand-chose de ce que Kimmy déballait à une vitesse hallucinante à cause de son stress. Cela lui semblait absolument pas coller, soit c'était la jeune femme qui mélangeait tout cela, soit c'est Triss qui ne disait pas la vérité. Darius s'abîmait beaucoup ces derniers temps, à se défouler durant les entraînements, ou dans la salle sur demandes, et il n'avait jamais eu de telle blessure Pour lui, cela venait forcément de quelqu'un qui l'avait agrippé, et cela lui plaisait vraiment pas. Ca faisait grincer des dents la créature dans ses gènes. Ses sourcils froncés, son regard se perdit dans le vague, avant de revenir vers Kimmy, interloqué par l'une de ses réponses.

-ça ressemble pas réellement à une chute d'après ce que tu me décris.

Darius n'avait jamais entendu que la jeune Morgan devait être collée, en même temps, ils ne passent pas leur vie ensemble, encore moins en ce moment, même si le brun essaye d'être le plus possible présent pour elle. Mais cela le chiffonne quand même qu'il ne l'ait pas su. Si Triss ne se souvenait de rien, le prof en question aurait peut-être des réponses ! Il faut bien commencer quelque part. Et la réponse ne tarda pas... Nott, pas l'un de ses profs préférés. Ce type à l'air tellement.... Con ? Sans doute. De plus, même si elle était punie et que c'est un membre du corps enseignant, il n'a strictement aucun droit de garder une élève après le couvre-feu. Et d'après Kimmy, leur amie commune était rentrée bien plus tard. La tension s'accumule dans tout son corps, et il a l'impression d'être comme l'un de ces bouchons de champagne prêt à péter. Il n'a qu'une seule envie, mettre la main sur Triss et voir son état.

-Nott ? Tu sais pourquoi il l'avait collée ?


Triss n'est pas le genre d'élève à se faire coller. Elle est tête en l'air, mais à part ça, il n'y a rien à lui reprocher. Le demi-vélane mit cette information dans un coin de sa tête, et se promit d'aller parler au professeur, même s'il est quasiment certain de ne rien pouvoir en tirer. Le trou de mémoire de la jeune femme n'arrange pas les choses, seulement ils ne peuvent pas faire grand chose contre ça. Un vague sourire étire quelques secondes les lèvres du jeune homme, quand Kimmy réfute l'idée de dormir avec lui et Triss. Ce n'est pas comme s'il lui demandait son avis, mais il doutait de devoir en arriver à ce point là. Mais l'air décidé de la jeune femme en face de lui l'attendrit et l'amusait en même temps, relâchant, l'espace de quelques secondes, sa tension.

-T'as raison, elle aura un périmètre à respecter.

Ni tenant plus en voyant sa camarde de maison s'angoisser à la limite de courir partout, comme une poule sans tête, Darius la força à rester en place et se concentrer sur lui. Comme un automatisme, sa voix se fit plus base, un peu plus grave, comme une berceuse, comme si son cœur s'alignait avec le ton calme de sa voix, bien que lui-même n'est pas l'exemple de la zen attitude pour le moment. Mais cela sembla fonctionner. Alors sans perdre une seconde de plus, il se tourna vers un petit groupe de filles non loin. Il savait que ça ne plairait sans doute pas à Triss, mais tant pis, si cela permet de la retrouver. Le château est beaucoup trop  grand pour seulement eux deux, et le brun n'aura pas la patience d'attendre.

Une fois sa petite troupe en marche, il attira Kimmy avec lui pour se mettre eux-mêmes en marche, priant Merlin qu'il retrouva rapidement leur camarde de maison, et en bonne santé, sans blessure en plus. Connaissant la maladresse de Triss, ce n'est pas gagné. Les marches sont vites gravies et ils déambulent au premier étage, vérifiant chaque recoin et chaque salle de classe vide. La conversation meuble le silence et le brun peut pas s'empêcher de mettre sur le tapis qu'il s'inquiète également pour la jeune femme à ses côtés. Un moment, le demi-vélane arrête sa marche pour lui jeter un regard.

-Tu sais que je serais toujours là, Kimmy. Mais j'déconne pas. Tu commences vraiment à me faire peur, et je n'ai pas envie de te voir allonger dans un lit à sainte Mangouste, tu comprends ? Je ne tiens pas à vous perdre, ni toi, ni Triss. Alors imprime toi cela, parce que je ne suis pas prêt de te lâcher..

Il lui fit un sourire tendre, comme un frère avec sa soeur, et son cœur se serre un instant, parce que c'est le genre de discours qu'il pourrait servir à Pandora. Il l'attrape par les épaules pour l'étreindre vaguement, avant de reprendre son chemin. Sa réplique lui arrache un rire sans joie. Bon sang, il aimerait bien que Triss lui dise ce qu'elle cache, mais il n'a pas envie d'user de son charme sur elle. Il veut qu'elle lui dise par elle-même.... Faire comme si sa partie vélane n'existe pas avec elle.

-J'aimerais qu'elle les avoue par elle-même..

La principale qualité de Darius, en temps normal, c'est qu'il est plus ou moins pacifiste, bien que le foutage de gueules soit sa grande passion. Mais il écoute les gens, et répond en se moquant. mais ces derniers temps, la colère, grondent en lui et il sort de ses gonds en un rien de temps. Bien qu'il soit seulement demi-vélane, il a le sale caractère qui va avec sous une bonne couche de moquerie. Mais il ne s'est jamais réellement énervé avec Kimmy, mais ses paroles lui rappellent celle de sa soeur, et la porte lui échappe pour aller claquer violemment, avant qu'il se tourne vers elle.

-C'est quoi votre strangulot de problème à tous croire que je prends tout le monde pour un plan cul ?!

Vraiment, que cela vienne de la bouche de Pandora ou de Kimmy, ça le blesse. Parce que avec Triss et Malo', ce sont sans doute les personnes qui le connaissent le mieux. Et si Malo le comprend, sans doute parce que c'est un homme aussi, il commence à croire que sa sœur et son amie, elles ne le voient pas différemment des autres.

-Qu'est-ce que tu veux que je te dise ? Que je l'aime à en perdre le sommeil ? Que cela me fou tellement la trouille que j'en viens à le repousser ?!.

Son torse se soulève comme s'il avait couru le marathon, alors que ses yeux se font colériques. Oui, cela la bouffe. Cet amour, cette terreur, ça le ronge, chaque jour, un peu plus, mais il peut pas s'en empêcher. Il a connu beaucoup trop de vénale dans sa famille qui en a souffert, mais il faut dire qu'ils n'étaient pas totalement humaines. Mais quand on regard l'histoire, il n'y a pas non plus beaucoup de demi-vélane qui a été heureux en amour. On ne peut jamais être sûr quand vous avez des gênes si redoutables que cela. La mâchoire serrée, le sorcier détourna le regard et se remet en marche..

-Laisse tomber, ça change rien de toute façon.

.
Made by Neon Demon

_________________
i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 1339
Date d'inscription : 15/10/2016
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Lun 24 Avr - 15:19



“... Tu vois ma tête ? La sienne est pire...”



Darius&Kimmy&Incrusteuse Triss




 

Tu t’en veux, t’as été stupide. Ce matin, t »as été aussi bête qu’un troll en frappant Luna en plein visage. Tu as ressentis tellement d’émotion d’un coup, que quand elle t’a parlé de Darius, et de leur sois disant nuit ensemble, ton poing s’est abattu tout seul sur son nez. C’est pas tant la perspective qu’il ait pu se la faire qui te dérange, quoi qu’il aurait pu éviter de se taper la seule fille que tu détestes  le plus dans tout Poudlard, c’est plus son côté Je suis tellement bonne que je suis sûre qu’il s’en rappelle encore, de toute façon, t’es qu’une traînée.. Saleté, elle a une face de troll et elle se prend pour une reine de beauté. T’as beau lui avoir dit que tu t’en fiches, ça te blesse. T’as jamais jugé personne sur des on dit, et tu sais pas d’où elle peut sortir la liste non exhaustive de tes amants qui aurait pu lui permettre de te traiter ainsi.   T’es pas une fille facile, t’as juste perdu pied depuis quelques temps, trop de temps. Tu nages dans un océan de pensées, à chaque minute, chaque seconde, t’en viens à faire n’importe quoi pour oublier que ça ne va pas aussi bien que tu le prétends. Tu détestes cette façon qu’elle a eu de te juger, cette façon qu’elle a eu de parler de ta sœur. En vérité, tu n’as fait qu’encaisser ce qu’elle disait, Darius étant une raison valable pour lui porter un coup physique et la faire taire. Première fois que tu frappes quelqu’un, que tu te mets en colère. Tu ne regrettes pas ce que tu as fait, tu en es limite fière. Pour une fois, tu ne t’es pas laisser faire. Tu ne laisseras plus jamais personne te marcher sur les pieds, ni même te dicter une conduite à tenir.

Mais en faisant ça, t’as brisé une  promesse. T’avais promis à Kimmy que tu resterais sage, que tu ne ferais aucun débordement. Et Luna ne s’est pas laissé frapper sans protester. Ton œil a fini de pleurer, mais reste encore  un peu bleu. Mrs Saddler t’assures que ce serait partit au lendemain. Tu l’aimes bien elle, elle ne juge jamais les gens, elle reste neutre, et elle t’écoute. Pas comme l’autre Avery qui se fera un plaisir d’analyser son geste à la prochaine séance. Elle t’a donné un petit truc pour te calmer, une pommade pour ton œil et un carré de chocolat en prime. Un ange cette femme. Tu restes un moment à l’infirmerie, avec ton Botruc sur ton épaule. Tu n’oses pas remonter à la salle commune, de peur d’y croiser ta sœur de cœur. Tu ne veux pas lui faire peur avec ton œil, tu sais qu’elle se fera des soucis. Mais tu lui diras la vérité. Tu lui diras que tu as cloué le bec à une sang-pure qui insultait ses origines. Leurs origines à toute les deux. Tu lui expliqueras, elle comprendra.
Et puis t’as peur de croiser Darius. T’as la trouille de lui demander si Luna racontait la vérité, ou si elle lui a mentit. De toute façon, ta discussion avec Pandora te trotte dans la tête, ainsi que le deal que tu as fait avec elle. Plus facile à dire qu’à faire, surtout ces derniers temps. T’évites de te retrouver en tête à tête avec lui, mais il te manque. Tu détestes ne pas réussir à lui parler, tout ça parce que tes sentiments te bloquent à nouveau. T’es complètement perdue dans ta tête, tu ne sais plus où tu en es.
Tellement de chose t’ont chamboulé dernièrement que Darius devrait être ton dernier soucis. Tu le fais toujours passer en premier dans ta tête, tu te maudis tellement pour ça. Le pire, c’est que t’arrives pas non plus à parler à Ysolte. Parce que ton second tracas porte le nom MacFusty et que tu préfères encore mourir que lui dire que son frère commence à occuper doucement ton esprit par moment.

Après un moment seule, tu décides de sortir de là, dans l’idée de passer à la bibliothèque pour faire quelques recherche. T’es une bouse en potion, tu dois rattraper ton retard, Tu gardes ton Botruc sur l’épaule, sortant en levant la tête, tes cheveux bouclé volant légèrement. Au détour d’un couloir, t’entends deux voix que tu connais bien. Ils ne peuvent pas te voir, t’es caché dans l’angle. Tu t’arrêtes, te colle au mur comme dans les films moldus que t’as pu voir, tu te penches pour observer. Ils viennent vers toi, mais ne peuvent pas encore te voir, mais tu peux entendre des brides de conversations. Un instant, l’idée que Kimmy puisse balancer ce que tu lui as dit la veille te traverse l’esprit, tu écarquilles les yeux, tes doigts deviennent moites. Tu les essuies frénétiquement sur ta jupe, puis tu te concentres sur leurs voix. Soudain, tu les vois s’arrêter. T’entends que Darius n’a pas l’air très content, d’ailleurs tu l’entends juste parler d’aimer a en perdre le sommeil et d’avoir la trouille. Tes sourcils se froncent tout seul, t’as pas envie de mal comprendre quelque chose. T’es abonné au quiproquo avec Kimmy depuis quelques temps.

T’es prise d’une nausée abominable quand tu l’entends. Et si… Et s’il était tombé amoureux d’une fille sans que tu n’ai pu avoir la chance de lui dire ce qu’elle ressentait ces derniers temps ? Tu te mets à trembler comme une feuille toute seule dans ton coin, cette perspective te fout une boule au ventre, t’as l’impression de tomber dans le vide, alors que t’en sais rien, et que tu ne sais même pas de quoi/qui ils parlent. Mais tu te sens pas bien, tu te tiens au mur de pierre, pour ne pas tomber. Tu sens que tes yeux te piquent, tu mords tes joues et te gifle mentalement pour t’empêcher de pleurer, pour te reprendre. Après tout, ça fait presque deux ans que vous n’êtes plus ensemble, ça pourrait être possible, t’aurais rien à y redire. Mais Merlin savait qu’à ce moment même, tu ne tenais absolument pas à savoir qui était l’heureuse élue.
Tu te décides donc, oubliant totalement ton œil par ailleurs, de sortir de ta cachette, manquant de te casser la figure en prenant ton pied dans ton autre pied. Ou peut-être l’a tu fais exprès pour que les deux te voient et s’arrête de parler. Ta maladresse a bon dos pour une fois. Tu tournes la tête vers eux, remettant tes cheveux blonds en place. Tu leur adresses un sourire, puis un petit signe de la main  plus tard, tu te diriges vers eux, ravalant tes sentiments comme tu le peux. « - Tiens, je me demandais bien où vous étiez ! » Tu poses ton regard sur Darius, puis sur Kimmy. « - Je ne vous interromps pas j’espère… » Tu gardes un grand sourire, même si intérieurement, tu bouillones à nouveau.
« - Kimmy, je suis désolé pour ce matin, je suis partie à la volière. J’ai suivis ton conseil, j’ai écrit à mes parents. Mais j’ai eu un… un contretemps. » T’espères encore que ton œil bleu passes inaperçu, mais tu t’attends à te prendre des réprimandes et une tornade de la part des deux-là.          







par humdrum sur ninetofive

_________________
Shot throught my heart

.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2209
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Lun 24 Avr - 17:28

 

Darius & Kimmy & notre squatteuse Triss


Tell me what you think 

Non, Kimmy ne savait pas pourquoi sa sœur de cœur avait été collé. Certainement pour le plaisir de ce sadique de prof de métamorphose. Elle répondit donc négativement à Darius, d’un signe de la tête. Puis l’adolescente sollicita l’aide de son doudou pour surveiller Triss h24. Contente de voir Darius adhérent à son idée, elle le laissa s’éloigner un instant – pour rassembler un groupe de recherche - et le laissa la trainer au premier étage pour commencer à chercher la sœur de cœur disparue. Ouvrant porte après porte, examinant chaque parcelle du couloir.

Depuis qu’elle était chez les MacFusty, Kimmy avait vraiment l’impression d’avoir retrouvé une famille – bon, certes ils étaient fous les MacFusty mais bon, on s’y habituait. A Poudlard c’était pareil. Elle y retrouvait le clan, mais aussi Triss aka sa sœur de cœur mais aussi Darius, qu’elle considérait comme un doudou, a qui elle pouvait se confier et compter en cas de souci. Alors quand il lui rappela qu’il serait toujours là pour elle, Kimmy se contenta de sourire. Sourire qui s’effaça brusquement quand il fit une fois de plus une remarque sur son poids.
 
C’est pas forcément facile de manger. Mais t’inquiète, j’en discute avec quelqu’un pour arranger ça… enfin je crois – ces trois derniers mots étaient à peine audible – Et non, je ne finirai pas à Saite Mangouste. Et encore moins sur un lit. Tu t’inquiètes trop Dadus.
 
Elle répondit à son sourire par un autre sourire et le laissa la saisir par les épaules pour l’étreinte. Un moment fraternel, amical qu’elle finissait par apprécier. Bien vite, la discussion se centra de nouveau sur Triss qui occupait pas mal leurs esprits. Darius paraissait songeur, alors Kimmy le bouscula d’un coup d’épaule – ce qui ne le fit pas bouger d’un centimètre – avant de reprendre.
 
Ouais mais Triss, elle dira pas si ça va mal. Elle préfère tout garder. Puis toi t’es proche d’elle et t’es plus grand que moi, elle t’en parlera sans doute.
 
N’ayant pas compris que le jeune homme voulait parler de son côté vélane, Kimmy le dévisagea et insista du regard pour le motiver à en savoir plus. Puis, lorsqu’il lui balança qu’il aimerait toujours Triss, Kimmy songea à la soirée précédente, à Triss et sa crise d’hystérie lorsque l’adolescente avait mis le sujet Darius sur la table. Elle voulait en savoir plus, s’était promis d’aider sa sœur de cœur – même si cette dernière lui avait dit non – alors elle s’élança, sans trop –voir du tout – réfléchir à ses questions. C’est quand Darius claqua la porte qu’il venait d’ouvrir avec violence, que Kimmy sursauta et comprit qu’elle venait de gaffer.

Darius lui faisait à présent face, et semblait… non, était énervé. Kimmy ne l’avait jamais vu de la sorte. A priori, le terme de plan cul n’était pas adapté quand il était question de Triss. S’il ne s’était pas énervé pour la première fois face à l’adolescente, cette dernière aurait certainement sourit, voir l’aurait enlacé heureuse de savoir que ces deux idiots s’aimaient. Même si l’un comme l’autre étaient incapable de l’avouer à l’autre. Mais là, les circonstances n’étaient pas bonnes. Triss était introuvable, Darius pétait littéralement les plombs face à une Kimmy décontenancée qui évitait de le regarder et cherchait des yeux une personne connue dans le couloir pour lui venir en aide. Manque de peau, il n’y avait pas foule.
Alors elle se contenta de fixer ses pieds, et de gratter sa cuisse à travers la poche de son pantalon – d’où était logée sa main.
 
Désolé. Je… je voulais pas… je pensais pas que… enfin.
 
Alors qu’il ressemblait à un sportif essoufflé et rongé par la colère, Kimmy déglutie – elle l’avait déçu - et essaya de se remplir le crane par des pensées agréables afin d’éviter de montrer à Darius qu’elle était sur le point de perdre pied. De toute façon, il ne s’attarda pas plus longtemps et émit une dernière phrase en reprenant les recherches.
 
Ben si… ça change tout…

Marmonna Kimmy alors que son ainé était à présent de dos, prêt à se remettre à la recherche de celle qui l’aimait aka Triss. Elle n'en dit pas plus, de toute façon elle avait promis à Triss et tiendrait parole.

L’adolescente allait se mettre à le suivre, les mains dans les poches et le regard posé sur le sol – comme un gamin qui vient de fauter – quand un bruit venant d’un peu plus loin attira son attention.
Kimmy ferma et rouvrit plusieurs fois les paupières pour s’assurer qu’elle n’avait pas une vision. Qui manquait de tomber là-bas ? Et se rapprochait d’eux ? Triss bien sûr. Et dire qu’ils se faisaient un sang d’encre. L’adolescente pointa du doigt sa sœur de cœur tandis que celle-ci était à leur niveau à présent.
 
Regarde Dadus c’est elle qui nous a trouvé !
 
Kimmy se jeta dans les bras de Triss laissant de côté le fait qu’elle venait d’énerver son doudou adoré et profita autant que possible de sa frangine. Elle l’écouta s’excuser et fut heureuse de l’entendre dire qu’elle venait d’envoyer une lettre à ses parents. Kimmy espérait de tout cœur que cette fois, les parents Morgan répondent à leur fille. Elle relacha un peu son étreinte.
 
C’est pas grave Triss, on parlait justement de toi. Darius me grondait parce que… - elle releva le nez vers le visage de sa sœur de cœur et constata que celle-ci avait un bleu sous l’œil. – Mais qu’est ce qui t’es arrivée ? C’était quoi ce contretemps ? Pourquoi t’as un bleu là ? Qui t’as fait ça encore ? Et pourquoi t’as les yeux rouges ?
 
Encore ? Triss s’était encore fait agresser aujourd’hui. C’était un cauchemar pour Kimmy. Entre ça et Darius qui s’était énervée… l’adolescente dévisagea Triss, puis Darius, puis encore Triss et revint une dernière fois sur Darius.
 
Dadus, tu vois qu’il faut pas la laisser seule. Regarde sa tête.
 
Inquiète, elle sollicitait une fois de plus l’aide de Darius… L’aide ou la tempête Darius ? A voir.

(c) black pumpkin


_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est le secret du bonheur.

La River suit son cour


awards 8) :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 137
Date d'inscription : 15/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Jeu 11 Mai - 20:49

Tell me what you think
Dammy
L'amour a le pouvoir de conférer noblesse et beauté aux choses viles et ordinaires qui n'ont aucune valeur. .

Forcément, Kimmy n'avait aucune idée du pourquoi du comment Triss avait été collée par Nott. Si la réponse ne venait pas de la jeune blonde, le sorcier se promet d'aller le demander au professeur lui-même, même s'il était certain de se bouffer une réflexion. C'est toujours comme cela, avec la plupart des sangs purs, toujours au-dessus des autres. Il a beau faire partie du corps enseignant, cela n'étonnerait même pas Darius s'il avait collé Triss simplement parce que c'est une née-moldu. Qu'importe pour le moment, il réglera cette partie de l'histoire plus tard, pour le moment, il veut juste mettre la main sur Triss.

Après avoir demandé, gentiment, de l'aide a quelques personnes qui se trouvaient autour de lui, il attirait la plus jeune à l'étage supérieur, afin de commencer les recherches de leur côté. Ces derniers temps, l'état de Kimmy l'inquiète également. En fait, cela l'inquiète tout le temps, mais plus encore pour le moment. Il a du mal à voir du changement positif, et bien souvent cela l'effraye. Kimmy, c'est sa Kitten, son petit chaton. Il ne veut pas la voir mal, la voir souffrir ou quoi que ce soit dans le même registre. Le brun tente un vague sourire, mais ne peut s'empêcher, de soupirer.

-Je sait bien que ce n'est pas forcément facile pour toi. Et je ne te demande pas de manger un repas complet. Mais un peu plus.. -Ses sourcils se froncent quand elle cite l'aide quelqu'un- Avec qui ? C'est normal que je m'inquiète, c'est mon rôle. Je veux juste pas qu'il t'arrive du mal.

Finalement, les paroles sont sincères, mais plus ou moins légères, malgré le sujet de conversation. Son coup d'épaule le fait légèrement rire, parce qu'avec sa force de mouche, elle ne risque pas de le pousser très loin. Mais rapidement, l'aigle se retrouve plongé dans ses pensées, toujours occupé par les mêmes problèmes. C'est la voix douce de Kimmy qui le tire de ses rêveries, et sa naïveté lui arrache un léger sourire.

-j'essayerais de la faire parler, ne t'inquiète pas.

Il n'a presque aucun doute qu'elle se confiera à lui, elle le fait toujours, mais peut-être pas pour les bonnes raisons. Pas pour les raisons qu'il voudrait du moins. Ils viennent juste de commencer, mais la discussion légère devient vite tendue. Parce que Darius est sur les nerfs en ce moment, et une simple parole, arrive à le faire sortir de ses gonds. Il ne s'est jamais énervé sur Kimmy, pas une fois, et pourtant, ce coup-ci, sa voix claque dans l'air avec la même brutalité que la porte. En l'entant bégayer, alors qu'elle évite son regard, le demi-vélane se sent aussitôt coupable de son pètage de plomb. Par Merlin, qu'est-ce qui ne va pas chez lui ? Le brun prit le temps de fermer les yeux et de souffler quelques secondes pour se détendre, avant de se tourner de nouveau vers la jeune femme.

-Tu n'as pas à t'excuser. C'est plutôt moi, j'aurais pas dus crier.

Le bleu était sur le point de se remettre en route, quand un bruit attira son attention. Ce n'était pas son imagination, mais bien Triss qui se trouvait non loin, ayant manqué de peu de faire une chute visiblement. Darius eut l'impression de se sentir pâlir d'un coup. Avait-elle entendu quelque chose de sa confession ? Il sait d'expérience qu'il a une voix qui porte, il faut un minimum, ça sur un terrain de Quidditch, sans compter que l'écho dans les couloirs de Poudlard est assez excellent ! Il entendit à peine la jeune femme les saluer, totalement bloqué, à la regarder comme s'il voyait un fantôme. La voix de Kimmy se fait lointaine, avant qu'elle ne le dépasse pour se jeter sur la jeune femme, ce qui a le don de le réveiller de sa torpeur. Et heureusement, parce que Kimmy était en train de tout balancer, alors visiblement, la belle Morgan n'avait rien entendu.

-Kimmy...

Autant parler dans le vent, le moulin à paroles est lancé, mais rapidement elle se tait, et Darius comprend pourquoi. Il était tellement sous le choc du fait qu'elle ait possiblement pu entendre ses révélations, qu'il n'a pas réellement fait attention au bleu qui vient défigurer la beauté de son visage. Aussitôt, son sang ne fait qu'un tour, et il ne voit plus que cela. Le serdaigle balaye les interrogations de Kimmy qui s'enchaînent et se dirige droit sur Triss, alors que la plus jeune cherche son aide. Sa main se pose doucement sur sa joue, effleurant à peine le bleu sous son oeil. Sa mâchoire se serre à l'idée que quelqu'un ait pu lever la main sur la jeune femme. Dans sa tête, mille et un scénarios de châtiments pour celui qui en sera le coupable, autant dire qu'il n'y a rien de bien réjouissant. Si la colère brille dans ses yeux, sa voix se fait calme et ses gestes doux, parce qu'il ne veut pas lui faire mal davantage.

-Qui t'as fais ça ?

Une simple petite question, le comment de l'histoire, il verra ça plus tard, pour le moment, il veut juste rendre la monnaie de sa pièce au coupable. Qui peut être suffisamment con pour faire du mal à une jeune femme comme Triss ? tellement douce et adorable.. Tellement brisée.

.
Made by Neon Demon

_________________
i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 1339
Date d'inscription : 15/10/2016
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Jeu 11 Mai - 23:34



“... Tu vois ma tête ? La sienne est pire...”




Darius&Kimmy&Incrusteuse Triss




 

Tu souris, c’est tout ce que tu sais faire quand t’es face à eux. Peu importe comment tu te sens, à quel point t’es peiné, à quel point t’es perturbé, tu leur offriras toujours des sourires. Parce qu’ils en valent la peine. Ce que t’as dit la Bulstrode ce matin, t’en crois pas un mot. T’es même persuadée que t’as plus de véritables amis qu’elle. Au fond, tu la plains un peu. Même si ces derniers temps sont compliqué, t’as toujours quelqu’un sur qui compter. T’es pas si sûre qu’elle ait ce luxe.
T’arrêtes de penser à la vipère quand Kimmy se jette dans tes bras littéralement, que t’enfouis ta tête dans son épaules. Tu la sers un peu, peut-être trop fort, tu sais pas, mais les dernières paroles que t’as entendu de Darius t’ont un peu retourné. T’as pas envie de dire la vérité encore une fois, parce que t’as pas envie de savoir. Tu préfères te ronger les nerfs toute seule, à la limite d’avoir envie de casser de la poufiasse encore une fois, si toutefois t’apprends qui est l’élue de son coeur. Ton cœur se sert un peu, alors que t’as du mal à relever tes yeux vers le jeune homme.
Tu finis tout de même par te détacher d’elle ; l’air le plus paisible du monde –ou presque- qui s’affiche sur ton visage un peu rougit, et bleuit pour le coup. Pourtant, tu ne la lâche pas, parce que ça te fait du bien de l’avoir dans tes bras. Pour une qui n’aimait pas les câlins, tu trouves qu’elle change, et ce n’est pas un mal. Affectueusement, tu passes une main dans ses cheveux. « - Vous avez fait une bataille de boue ? » Bon, tu te doutes que le Serdaigle a dû aller s’entrainer, et qu’il a dû enlacer Kimmy à un moment donner. Tous les moyens étaient bons pour faire passer ce bleu inaperçu.

Tu percutes au fait que Darius grondait Kimmy, mais elle coupe sa phrase pour enchainer les paroles, que t’essais d’avaler comme tu peux. Tu la lâches, lui faisant signe de respirer. « - Hé doucement, zen, tout va bien. » Oui, bon presque. « - Déjà, si Darius te gronde, c’est qu’il a une bonne raison de le faire. Je peux savoir quelle bêtise tu as fait pour être grondé, jeune fille ? » Même au plus bas, tu voudras toujours savoir ce qu’il se passe dans la vie de Kimmy. Elle est ta petite sœur de cœur, même si vous n’avez pas le même sang, pour toi, c’est tout comme. C’est encore pire depuis que t’as perdue ta vraie sœur.
Mais t’es pas la plus apte à faire la morale aujourd’hui. Tu le sais très bien. Alors tu vas pas leur cacher ce qu’il s’est passé. Tu sens les doigts du brun passé sur ta joue, délicatement, tu fermes un instant les yeux. T’essais de trouver les mots les plus justes pour qualifier tes actes.   « - Quand je suis arrivée à la volière, j’ai fait une mauvaise rencontre. Serpentard. Sang Pure. Une trollesse blonde. »  Tu prononces même pas son nom, t’en vois pas l’intérêt. Puis t’as ton idée derrière la tête. Tu vas y aller en finesse, en douceur. T’es maladroite physiquement mais pas avec tes mots. « - Alors comme d’habitude j’ai eu droit à la totale, les sangs de bourbes, pleurnicheuse, faible. J’ai même eu le droit à trainée cette fois ci, ‘fin bref, c’était rien de transcendant quoi. » T’hausses les épaules, puis tu continues doucement. « - Mais elle a commencé à s’attaquer à mes amis. A ma famille. Elle a… Elle a insulté la mémoire de ma sœur… » T’as prononcé ça dans un murmure, tu sais qu’à chaque fois que tu y penses, t’as cette foutue envie d’exploser tout ce qui te passes par la main. « -… Et puis elle a aussi clairement dit que j’ferais mieux de la rejoindre. Qu’elle était mieux là où elle était. » Rien qu’en y repensant t’as des frissons qui te viennent, mais t’essais de chercher un peu de secours en regardant dans les yeux de Darius. « - J’pense que n’importe qui aurait réagi comme moi. J’ai… » Tu mimes un coup de poing en ajoutant « -… J’ai éclaté son nez. »Tu te mordilles la lèvre d’un air coupable. « - Ca fait des années que ça me démange avec elle, elle est allée trop loin. Beaucoup trop loin. »

T’as soigneusement évité de raconter devant Kimmy comment Luna a qualifié ton attitude vers le beau brun en face de toi. T’as soigneusement caché son nom à cette blondasse, parce que tu te dis qu’il pourrait bien se rappeler d’elle, ce qui te blesserait encore plus. T’as pas non plus envie qu’il pense que t’es jalouse, que t’as fait ça uniquement parce que t’as pété un plomb à l’évocation de son nom dans sa bouche. « - Ça aurait été trop beau qu’elle ne riposte pas, non ? » T’as un fin sourire triste. Tu passes tes doigts près de ton cou, te rappelant avec quel force elle a failli t’étrangler, comme tu as vu des étoiles. T’éviteras aussi de le dire devant Kimmy ,pour pas l’effrayer. « - On s’est battue comme deux fillettes. Une vraie bagarre de fille. Ce qui, jeune fille, je te préviens, n’est pas la meilleure solution ! » Tu regardes Kimmy, tu sais que tu lui sers d’exemple, et t’en donnes encore une fois un mauvais. « - C’est un peu ma faute… »
Tu finis par regarder Darius, tu hésites, puis tu finis par innocemment demandé « - J’sais pas si tu sais qui c'est. Luna Bulstrode. Elle est en même année que nous, mais elle a un QI de strangulot asmathique… »






par humdrum sur ninetofive

_________________
Shot throught my heart

.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2209
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Sam 13 Mai - 17:29

 

Darius & Kimmy & notre squatteuse Triss


Tell me what you think 

La psychomage
 
Répondit Kimmy dans un souffle à peine audible à la question de Darius. Deux semaines qu’elle allait la voir, mais depuis peu elle avait des doutes sur son efficacité. Enfin bref, un sourire léger se dessina sur son visage lorsqu’il lui dit qu’il continuerait de s’inquiéter pour elle. Mine de rien ça lui faisait du bien. L’adolescente savait qu’elle pouvait compter sur pleins de monde à Poudlard, mais l’entendre lui réchauffait le cœur. Même si selon elle, Darius s’en faisait trop pour pas grand-chose. Elle ne craignait rien Kimmy, du moins c’est ce qu’elle pensait. Quel idiot pourrait vouloir lui faire du tort ? Sérieux. Il y avait que des étudiants qui ne souhaitaient que faire la fête et apprendre des sortilèges ici non ?
 
L’adolescente sollicita son ainé pour l’aider à suivre Triss, la faire parler, lui faire évacuer le mal être qui lui comprimait le cerveau. Kimmy n’avait pas compris que Darius parlait de son côté vélane, et elle continua. Elle lui donna même un coup d’épaule, mais vue sa force, elle ne réussit pas à le faire bouger d’un millimètre ce qui fit rigoler son doudou avant qu’il ne redevienne songeur. Et puis, Kimmy posa la question qu’il ne fallait pas poser. Pour la première fois elle vit Darius s’emporter, s’énerver contre elle. Kimmy s’excusa, embêtée, s’en voulant de l’avoir mis en rogne et perdant pied peu à peu. Toujours en évitant son regard, elle l’entendit demander pardon à son tour et passa sa manche devant ses yeux avant de sourire.
 
C’est pas grave, t’as le droit d’être sur les nerfs. Et puis j’aurais pas dû dire ça.
 
Bon, l’engueulade avait été de courte durée et de toute façon il fallait se remettre en route. Ou pas. Regardez qui manquait de se casser la figure là-bas : Triss qui une fois à leur hauteur leur adressa la parole comme si de rien était. Kimmy se jeta dans ses bras et blotti sa tête contre sa sœur un instant. Instant qui dura puisque sa sœur de cœur l’enlaça bien trop fortement. 

Triss… tu me fais mal.

L'étreinte se relacha, mais Kimmy resta encore un moment dans les bras de sa soeur de coeur, qui passait une main dans ses cheveux. L’adolescente rigola en l’entendant parler de boue, avant de commencer à avoir mal et manquer d’air à cause de sa sœur de cœur qui la serrait beaucoup trop. Elle se débattait légèrement pour quitter l’étreinte de Triss.
  
Réussit-elle à dire toujours dans les bras de sa sœur. Rapidement, elle fut relâchée et observa son ainée avec un sourire qui vira à un brin de panique lorsqu’elle remarqua le bleu sous l’œil de Triss. Des questions, pleins de questions sortirent de la bouche de l’adolescente dont la vue se brouillait en fixant le cocard. Kimmy allait re évoquer l’échange qu’elle venait d’avoir avec Darius mais se rappela que ce dernier l’avait repris à l’ordre quelques minutes plus tôt. Et de toute façon elle était trop inquiète, et le cachait très mal. Pour preuve, Triss le remarqua d’emblée et chercha à la rassurer en lui conseillant de respirer pour se calmer. Plus facile à dire qu’à faire. N’osant plus ouvrir la bouche, Kimmy se mordait l’intérieur des lèvres tout en se grattant nerveusement le bras.  Puis, sa sœur de cœur chercha à savoir ce qu’avait dit Kimmy pour faire sortir de ses gonds Darius. Alors, l’adolescente passa de Triss à Darius, et de Darius à Triss à plusieurs reprises, avant de ne plus savoir quoi répondre. Darius ne parlait pas, et Tsa sœur de cœur attendait une réponse.
 
J’ai dit un truc sur toi qu’il a pas aimé.
 
Finit-elle par avouer en baissant les yeux sur le sol. Mentir à Triss comme à Darius, c’était pas possible. Mentir tout court n’était pas dans le tempérament de Kimmy d’ailleurs. Alors, elle se contenta de rester vague et d’éviter de croiser les regards de ses ainés. Darius passa à côté d’elle et alla jusqu’à Triss avant de l’interroger sur ce qu’il s’était passé.
L’adolescente les regardait et écoutait les paroles de Triss avec attention, sans la couper. C’était donc l’œuvre d’un sang pur. Les insultes et autres venant d’eux, c’était au quotidien pour les né-moldus ici. Limite c’était normal, certains profs intervenaient mais d’autres… on aurait dit qu’ils en riaient. Kimmy hochait négativement quand Triss finit par dire que l’autre l’avait traité de pleurnicharde. Triss, une pleurnicharde ? Ho surement pas. Elle était super forte Triss, et peu de monde lui arrivait à la cheville – pensée de Kimmy – C’était la sang-pur qui avait des soucis psychologique et qui ne méritait certainement pas d’avoir droit à une discussion avec ses ainés.
A l’évocation de la sœur de Triss, et des propos qu’avait eu l’agresseur de Triss, Kimmy fronça les sourcils. Comment pouvait-on dire ça ? Non mais y a vraiment des abrutis partout. Elle attrapa le bras de Triss comme pour lui dire qu’elle serait toujours là pour elle et que son ainée ne pourrait pas s’en débarrasser facilement. Puis elle sourit et posa sa tête contre le bras qu’elle tenait toujours.
 
elle est débile cette sang-pur, faut pas l’écouter. Mais de là à lui éclater le nez… ça doit faire mal.
 
Ben ouais, elle était comme ça Kimmy, même le plus horrible des individus n’avait pas à souffrir, du moins physiquement. Elle était incapable de s’en prendre à une fourmi l’adolescente – malgré ses entrainements avec Marlène – mais elle savait que sa sœur de cœur était bien plus forte qu’elle. Et elle venait de le prouver – même si ce n’était pas nécessaire – en mettant une raclée à Luna. Surtout qu’elles s’étaient battues après.
 
Non, j’me battrais jamais. Mais c'était qui Triss ?
 
Elle écouta Triss qui s’en voulait apparemment. Puis, Kimmy relacha le bras de sa sœur de cœur et fit un pas en arrière en entendant le nom de Luna. La préfète des verts. Kimmy sait que c’est la guerre entre les deux septième année mais de là à se battre…
 
Mais Triss, c’est une préfète… Ca se bat pas une préfète, ça montre l’exemple. Elle a pas le droit de t’agresser… Ca s’est terminé comment alors, tu l’as mise au tapis et t’es partie comme ça ?
 
Kimmy tira sur le pull de Darius espérant qu’il dise quelque chose.
 
T’en penses quoi toi Dadus ? Et toi Triss, tu en as parlé à un prof ?

Elle ne savait pas trop quoi dire ou faire pour aider sa soeur... cette horrible sensation d'inutilité
(c) black pumpkin


_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est le secret du bonheur.

La River suit son cour


awards 8) :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 137
Date d'inscription : 15/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Mar 13 Juin - 21:02

Tell me what you think
Dammy
L'amour a le pouvoir de conférer noblesse et beauté aux choses viles et ordinaires qui n'ont aucune valeur. .

-C'est Dumby qui te l'a envoyé ?

Darius n'était même pas informé qu'il y avait une psycho-mage dans le château, même si cela semble logique. Il y a sans doute beaucoup de choses dont il n'est pas au courant, entre ces murs, tout semble possible. Malgré tout, comme souvent ces derniers temps, Darius a fini par péter un câble, pour pas grand-chose. Une phrase, qu'il a mal pris, parce que en ce moment il a l'impression que tout le monde le prend pour le dernier des salops, à coucher avec n'importe qui, à droite, à gauche. Même si ce n'est pas le style de Kimmy de dire ce genre de chose, ce qui aurait dû suffire à le calmer, mais Nan. Depuis quelques jours, le si pacifiste Darius a du mal à retenir sa colère, sa frustration, et cela pète un peu dans tous les sens. Malheureusement, cette fois ce fut Kimmy qui en fut les frais, et bien vite, la culpabilité le rattrapa. Jamais, depuis toutes les années qu'il connaît jeune femme, il ne c'était énervé contre elle. Comment aurait-il pu ? Elle est si gentille, un petit bébé, cela ne lui n'a jamais effleuré l'esprit. Et comme toujours la jeune femme en prend la responsabilité. Le demi-vélane soupira de nouveau avant de déposer un léger baiser sur son front.

Non, je n'ai pas le droit de m'énerver gratuitement sur toi. Tu n'as rien dit de mal. Le brun n'a pas le temps de s'expliquer plus que cela, qu'un bruit résonne dans le couloir, attirant leur attention. Rien d'autre que la personne de leur recherche, Triss, qui manque de s'étaler avec brillo en face d'eux. Comment expliquer le soulagement, mais en même temps la peur qui fait battre son palpitant ? D'un côté, il est bien content de lui avoir mis la main dessus, mais de l'autre... Qu'est-ce qu'elle a pu entendre de leur conversation ?

-J'ai été m'entraîner...

Il répond presque par automatisme, tellement ce qu'il a devant les yeux lui arrête le cerveau. Sa peur qu'elle soit informée de ses sentiments a vite été remplacée par la colère de la voir ainsi blessée. Le demi-vélane se donna plusieurs minutes pour se calmer, avant d'être un peu brute en exigeant de savoir qui était la personne responsable de lui faire passer un mauvais quart d'heure. Visiblement, Triss en est affectée, c'est normal, et il ne veut pas la brusquer un peu plus, comme il a pu le faire un peu plus tôt avec Kimmy. D'ailleurs, puisque Darius semble être devenu une statut, c'est la plus jeune qui reprend la parole.

-Elle n'a rien dit de mal.. J'ai juste compris de travers. Je me suis énervé pour rien.

Connaissant Triss, elle aller tout de suite pensée que Kimmy avait dit un truc de méchant, même si c'était improbable que les deux jeunes femmes disent du mal l'une de l'autre. Alors, il préfère dire les choses plus clairement, tout en restant évasif sur le réel sujet de la conversation. Préférant s'occupait du sujet qui le préoccupé réellement, il s'avança vers Triss afin de caresser doucement sa joue, tout en évitant de lui faire mal. Le serdaigle a cru durant quelques secondes qu'elle ne lui répondrait, mais elle prend finalement son courage à deux mains pour raconter son histoire, et il l'écoute avec attention. Mais plus la jeune femme avance dans son récit, plus la mâchoire du brun se serre. Parce que c'est intolérable pour lui. Oh, ce n'est pas une surprise pour le jeune Sutherland, que ce soit une serpentard, les verts sont bien connus pour être sadique, pour la plupart. Surtout envers les nés moldus. Mais il y a des limites à ne pas dépasser. S'en prendre à Triss, c'est déjà beaucoup trop, mais dire clairement que sa soeur à bien fait de mourir, et que la jolie blonde devrait faire pareil.... cela ne passe définitivement pas.

Mais une flamme de fierté brille en lui, quand elle fendit l'air d'un coup de poing, expliquant qu'elle avait cassé le nez de son adversaire. Ce n'est tellement pas le genre de la jeune Morgan, mais c'était plus que mérité. Sa petite guerrière... Elle aurait dû faire plus encore, mais cela aurait été se mettre à la hauteur de cette grognasse. Non, Darius s'en chargera pour elle. Darius n'ajouta rien d'autre durant quelques secondes, se contentant de la prendre dans ses bras, même s'il reste plein de boue. Qu'importe, ce ne sont que des vêtements. Il se promet silencieusement de trouver la responsable et de lui faire regretter d'être venu à Poudlard. Le brun ferma les yeux une poignée de secondes, avant d'embrasser le front de Triss et de s'écarter.

-Écoute moi bien. Tu n'as pas à te sentir coupable, pour ce que tu as fait. Elle méritait largement que tu lui pètes le nez. Elle n'avait pas le droit de parler de ta soeur, ni de toi comme cela. Ta soeur ne méritait pas de mourir, et toi non plus. Je veux pas que tu penses cela, ok ?

Son regard se porta sur Kimmy, est une nouvelle fois son innocence le frappa aux yeux. Bien entendu qu'elle n'était pas pour l'idée que Triss se soit battu. Et c'est une partie de la jeune femme qu'il apprécie beaucoup, mais parfois il faut arrêter d'être trop gentil. Cependant, elle a le temps pour apprendre cela, alors il lui laisse son avis, pour se tourner de nouveau vers Triss. Du coup de l'oeil, il remarque, comment elle masse son cou, et ça le foudroie. Il peut pas imaginer sa vie sans la jeune blonde. Il ne peut pas imaginer qu'on lui fasse du mal. Est-ce que cette folle a réellement tenté de la tuer ? Cela lui tord le bide, et il a envie de la balancer par la fenêtre. Ses poings se serrent, mais il se contient, parce que Kimmy est là. Parce qu'ils ont toujours protégé leur cadette, et que ça ne va pas changer. Mais le message est passé.

-Rien n'est de ta faute là-dedans, Triss. Lui cherche pas d'excuse, c'est une folle.

Oui, il ne sait pas qui c'est, mais qu'importe. L'information arrive bientôt, et son cerveau se met en route, les rouages tournants tellement vite que l'on pourrait presque voir de la fumée s'échapper de ses oreilles. Il se coupe un instant de la conversation pour essayer de mettre un visage sur ce nom, mais il a beau faire le tour, cela ne rentre pas. Pourtant, il a des cours en commun avec les Serpentard, et il voit plusieurs blondes, mais incapables de savoir laquelle. Le demi-vélane reprend pied quand il sent Kimmy tirer sur son pull, afin d'avoir son attention. Ce qu'il en pense ? Décemment, la jeune fille ne veut pas avoir la réponse. Son regard se détacha de Kimmy pour revenir à Triss, avant de revenir sur la plus jeune. Il lui déposa un baiser sur la joue, avec un léger sourire qui se veut calme.

-Je m'occupe de ça.

Il se détacha de sa poigne avant de s'avancer vers Triss. Oh oui, il va s'occuper de ça, et pas de façon pacifiste cette fois.

-Va à l'infirmerie avec Kimmy, et s'il te plaît, ne t'éloigne pas cette fois, ok ? Kimmy a failli faire une attaque. Je vous retrouve après

.Un vague baiser volé, parce qu'il en avait besoin, et peut-être qu'elle aussi, et déjà il s'éloigne au pas de course vers leur salle commune. Il a besoin de prendre une douche et de se changer, mais pour sûr après il mettra la main sur cette Luna.

.
Made by Neon Demon

_________________
i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 1339
Date d'inscription : 15/10/2016
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Mer 14 Juin - 17:22



“... Tu vois ma tête ? La sienne est pire...”




Darius&Kimmy&Incrusteuse Triss




 

Tes doigts glissent dans les cheveux de Kimmy pendant que tu plaisantes avec eux sur leur état… plutôt boueux. « - Je me doute bien, j’imagine que tu t’es pas roulé de ton plein grès dans une flaque de boue. » Non, tu sais bien qu’il n’est pas de ce genre-là. Mais tu te dis qu’il aura la peau douce après, vu qu’il parait que c’est bon pour la peau. T’es desespérante…
Mais la sutie t’interloque, un truc sur toi qu’il a pas aimé. Tes sourcils se froncent, tu relèves la tête vers lui. Il t’explique que ce n’était rien de mal, qu’il avait mal comprit. Toi non plus tu comprends pas grand-chose là. Surtout vu ce que tu as entendu. Mais comme t’es toujours dans l’optique de faire comme si t’avais rien entendu, tu te contentes de sourire tendrement aux deux personnes devant toi. « - Oh, d’accord, si vous le dîtes. » t’hausses les épaules, tu sais qu’il te faudra du courage pour pas demander à Kimmy de quoi ils parlaient. Tu tiendras ta langue, t’as peur de te prendre un mur avant l’heure.

T’hésites un instant, puis tu finis par dire, sans trop lutter. Parce que t’en as assez de cacher les choses au jeune homme, que tes foutues sentiments t’empêchais de dire quoi que ce soit. Mais tu fais un gros effort, parce que t’as envie que votre relation redevienne comme avant. Avant que vous ne vous jetiez dessus dans la salle commune, quand tu pensais que tu pouvais encore être ami avec lui en refoulant tout ce que tu ressens pour lui. Et tu dis quasiment tout, t’omets juste de dire que l’essentiel de votre combat s’est passé alors que vous parliez de lui. T’as pas envie de passer pour une hystérique jalouse.
Quand t’as finis de raconter, tu t’attendrais presque à ce qu’on te dise que t’as mal fait, mais Darius te fait oublier ce qui t’entoure, te prend dans ses bras. Automatiquement, tu l’enlaces, tu le serres contre toi. Il a beau être plein de boue, tu t’en fiches. Cette étreinte de quelques secondes te fait du bien, te remontes le morale, t’as un fin sourire qui apparaît. Tu le laisse s’éloigner, bien qu’tu retiennes tes doigts de se crisper pour le retenir dans tes bras. Faut que tu te retiennes, mais t’es persuadée que ça s’est sentit. Tu déposes un baiser sur sa joue, comme pour le rassurer un peu. « - Ne t’inquiète pas, je prête pas attention à ses dires. C’était juste… trop d’un coup. » De toute façon, t’as encore eu la preuve que Bulstrode parlait trop pour pas dire grand-chose. Et juste pour te faire douter de toi, de tes proches. Comme si elle n’avait que ça a faire.
Tu poses ton regard sur Kimmy, son innocence te fait encore rêver. T’aurais tout donné pour penser comme elle. Ton sourire se fait triste un instant, tu sais qu’un jour elle comprendra pourquoi t’as fait ça. T’as pas envie qu’elle perde sa naïveté trop vite. T’as pas envie qu’elle grandisse pour être franche. « - Ne t’inquiètes pas Kimmy, j’ai vu un professeur, j’vais en parler avec lui plus longuement un autre jour. J’avais pas envie de parler devant elle. » T’évites de préciser que tu t’es fait coller pour l’avoir frapper, mais bon, c’est pas Nott que tu côtoiera pendant la colle, ça devrait aller.  Et tu peux qu’être d’accord avec Darius quand il dit qu’elle est folle. Ca t’fait presque plaisir de l’entendre dire ça. T’avais probablement raison de dire à Luna qu’il était tombé sur la tête le jour où il avait posé les mains sur elle. T’en frissonnes d’horreur rien que d’y penser, alors tu regardes Kimmy pour te changer les idées.  

Puis tu l’entends dire qu’il va s’occuper de ça. « - Darius… » Tu lâche un petit soupire à peine audible en le regardant. T’as envie de lui dire que c’est pas la peine, le retenir, mais il enchaine rapidement, il te laisse pas le temps. Il sait comment tu fonctionne après tout. T’ose pas le retenir parce que, même si t’es persuadée de ce qu’il va faire, s’il le fait ça veut dire qu’il tient à toi. C’est bête, totalement stupide…
T’as le temps de rien dire, rien faire, qu’il te vole un baiser, vague certes mais baiser quand même, que tu restes sans rien faire une seconde, avec un bête sourire au coin des lèvres. Ouai, tu souris, tu le retiens pas, alors que tu sais pertinemment que t’aurais dû le faire. Tu poses ton regard sur Kimmy, tes joues un peu roses, tu t’empêches de penser quoi  que ce soit, mais tu gardes ton sourire. « - J’en reviens de l’infirmerie, promis je m’éloigne plus de toi. Je veux bien qu’on aille prendre un peu l’air par contre. Cette matinée a été éprouvante…» T’as pas pu t’empêcher de te retourner pour regarder Darius s’éloigner, puis tu baisses les yeux vers ta jeune sœur, de la prendre par l’épaule et de se mettre en marche. « - Viens, on y va. »    





par humdrum sur ninetofive

_________________
Shot throught my heart

.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2209
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   Sam 17 Juin - 22:06

 

Darius & Kimmy & notre squatteuse Triss


Tell me what you think 

RIEN COMPRENDRE ! Kimmy n’y comprenait plus rien. Ho vous direz que c’est une serdaigle, intelligente et tout et tout. Certes, c’était le cas. Mais là, ça dépassait la logique. Du moins, pas les explications de Triss et sa bagarre. Mais plutôt les agissements Darius et Triss. Cette dernière expliquait ce qui lui était arrivée, comment elle s’était retrouvée dans cet état et qui était le –ou plutôt la coupable.

La pré-ado affirmait que se battre c’était mal, et raisonnait comme une enfant vivant dans un monde où la guimauve et les bisounours sont à l’honneur. Cependant, plusieurs choses la perturbaient réellement. Darius qui passe sa main sur le visage de Triss, Darius qui caline Triss et Darius qui embrasse Triss sur le front. C’était plusieurs signes d’affection, certes. Mais ça ne ressemblait pas à de l’amitié. C’était plus que cela, oui. Mais pourtant, ils disaient qu’ils n’étaient plus ensemble – même s’ils se kiffaient à en crever.
 
Sans émettre le moindre son et se faisant oublier – comme les murs du couloir – Kimmy les observait et essayer de trouver un sens, une logique à leur manège. Sans succès. Pendant ce temps, Darius fixait le cou de Triss et l’ado le vit serrer les poings. Déglutissant et sentant une espèce de tension grimper, elle fit un pas en arrière et son rythme cardiaque s’accéléra. Il ne s’énerverait pas là, elle le savait. Mais il allait mettre son grain de sel dans cette histoire. Ca, elle le sentait.
 
Darius, fais pas de bêtise…
 
Murmura-t-elle, en détournant le regard. Mais sa voix était trop faible pour que ses ainés l’entendent. Triss reprit la parole et chercha à dédouaner la verte. Mais même Kimmy acquiesçait d’un signe de la tête la réponse de Darius, Luna n’avait pas à la provoquer ainsi. Darius s’éloigna de la conversation et Kimmy s’exprima une nouvelle fois avant d’aller demander son avis à Darius. Darius qui répondit à côté de la plaque par un je m’en occupe.
 
Eu… d’accord.
 
Il retira la main de Kimmy de son pull – sans papouille ni autre, ce qui inquiète Kimmy et revient vers Triss avant de leur ordonner d’aller à l’infirmerie. L’ado acquiesça une fois de plus et elle le vit coller ses lèvres à celles de sa sœur de cœur.
 
Dadus… Triss…
 
Kimmy détourne le regard tandis que Darius volait un baiser à Triss. Non, elle ne comprenait plus rien là. Ils étaient pas en couple mais agissaient comme tels. Ils criaient dès qu’on parlait d’eux deux, qu’on les questionnait à ce sujet et… et ils s’embrassaient en public. Perdue. Ils avaient complètement perdu Kimmy qui regardait dans le vide tandis que Darius s’éloignait et Triss lui parlait. Elle n’entendait pas les paroles de son ainée, essayant tant bien que mal de trouver un sens à tout ça dans sa tête. Mais elle revint sur terre lorsqu’il y eut contact physique.

Infirmerie ? Ho, dehors. Oui, j’ai aussi besoin d’air. Je comprends rien. T’as cours cet aprèm ?
 
Et les deux serdaigles s’éloignaient à leur tour pour profiter du soleil de midi.


FIN
(c) black pumpkin


_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est le secret du bonheur.

La River suit son cour


awards 8) :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tell me what you think || Dammy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tell me what you think || Dammy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le Rez-de-Chaussée-
Sauter vers: