AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ceux à qui on s'accroche (regissa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 533
Date d'inscription : 30/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: ceux à qui on s'accroche (regissa)   Mar 7 Mar - 22:56

Un sourire aux lèvres, tu quittes le territoire de l’école, prenant sur toi pour tout de même rester prudent et discret. Ton enthousiasme te vient de la ta future rencontre qui aura lieu avec ta cousine Narcissa, que tu n’as pas vu depuis ce qui te semble être une éternité. Vous vous êtes considérablement rapprochés tous les deux ayant vécu une situation similaire, elle avec le départ d’Andromeda, toi avec celui de Sirius. Ce n’est certes pas avec Bella que la blonde aurait pu trouver réconfort après la trahison de sa sœur et au bout du compte, tu ne peux que t’en retrouver ravie. Le départ de l’un contre de l’autre n’a pas amené bien des côtés positifs bien que ton existence ait changé du tout au tout avec le départ de Sirius. Un point positif que tu ne pourras jamais nier cependant, c’est ton rapprochement avec ta cousine. Elle a su devenir un pilier important dans ta famille, étant une des seules Black avec qui tu as l’impression de pouvoir être honnête, trop honnête, sans avoir peur de la voir se détourner de toi, ou t’inculquer à la dure une meilleure leçon. Au contraire de sa sœur avec qui tu es sensé parfaire ton éducation magique, principalement améliorer jusqu’à maîtriser tes capacités de Legilimens et Occlumens. C’est comme ça que Bellatrix est tombé sur un souvenir que tu aurais préféré ne pas lui révéler, mais au vue des derniers rapprochements ayant eu lieu entre Oswin et toi, tu es heureux qu’elle n’ait tombé que sur le souvenir d’un rêve semi-éveillé ou tu as presque embrassé le sang-mêlé. De sexe masculin, en plus de tout. Une histoire déjà condamnée avant même de commencer. En plus de profiter de la présence de ta cousine, alors, tu espères qu’elle voudrait bien de donner un coup de main en l’occlumencie.

Quand enfin tu rejoins le village de Pré-au-Lard, tu te diriges sans détour vers les Trois Balais où une chambre est déjà réservée au nom Black. Vous avez prévu le coup, prévu aussi que question intimité, vous pourrez ne pas avoir mieux que d’emprunter une chambre pour la soirée. En arrivant au comptoir tu réclames la clé que l’on t’offre rapidement, voyant que la clé est toujours disponible tu en conclues que ta cousine n’est pas encore arrivée. Tu demandes donc à faire monter breuvage et nourriture pour contenter vos estomacs - le tien, surtout- avant de te diriger à l’étage et attendre Cissy dans la chambre. Tu en fais le tour rapidement, car si les Trois Balais sont souvent achalandés et les chambres rapidement louées, l’endroit n’est pas réputé pour être très luxueux, pas que ça te pose problème. La pièce isolée du reste du monde te convient parfaitement comme luxe de confort, et en attendant l’arrivée imminente de ta cousine, tu verses un fond de Whisky dans un verre que tu préalablement refroidie d’un sort. Tu as le temps de siroter quelques gorgées avant d’entendre la poignée tourner, ce qui attire immédiatement ton regard. Déposant ton verre, tu te lèves et te diriges vers l’entrée pour proprement accueillir ta cousine, un grand sourire aux lèvres. Cissy! J’ai l’impression de ne pas t’avoir vu depuis une éternité, t’exclames-tu une fois que ton regard se pose sur sa tête blonde. Certes, vous vous voyez lors d’événements mondains ou dîners organisés, mais ce n’est pas la même ambiance que de vous voir en tête à tête. Comment tu vas? demandes-tu en t’avançant pour la prendre dans tes bras.

_________________

ME's awards. an un. :fan2::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 420
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ceux à qui on s'accroche (regissa)   Dim 7 Mai - 17:39


   
   

   

   
regulus & narcissa

   

   

   
Lorsqu’elle avait reconnu l’écriture du plus jeune de ses deux cousins, Narcissa en avait instantanément oublié tout le reste. Pour une fois, elle avait fait l’impasse sur l’une des nombreuses frasques de la jeune River, qui avait une fois de plus failli condamner l’entièreté de la salle de classe à une morte lente et douloureuse liée à une asphyxie. À l’occasion, il faudrait vraiment qu’elle songe à discuter de son cas avec Algernon… surtout pour s’assurer que ce dernier ne prévoyait pas de leur apprendre – dans un futur plus ou moins proche … ou même éloigné d’ailleurs, il était peu probable qu’elle fasse des progrès un jour – à préparer un filtre de mort-vivant ou toute autre potion de cet acabit. Avec Kimmy dans la salle, c’était presque comme prendre la responsabilité d’une tuerie de masse. Habituellement, elle aurait certainement ôté quelques points à Serdaigle et aurait rajouté une retenue et quelques répliques sardoniques à tout cela, mais sa soudaine bonne humeur l’avait finalement convaincue de simplement fusiller du regard la responsable avant de laisser à Algernon la décision finale de pénaliser ou non la « miss catastrophes » de cinquième année.

Le rendez-vous avait été fixé aux Trois-Balais : assez discret pour avoir de l’intimité mais pas suffisamment isolé que pour avoir totalement l’air de préparer un mauvais coup, l’endroit était parfait… Enfin, si on faisait l’impasse sur la poussière et les quelques toiles d’araignées facilement repérables lorsqu’on prêtait un minimum d’attention aux détails. Retroussant quelque peu le nez de dégoût, elle s’avança jusqu’au comptoir pour demander la clé de la chambre qui leur avait été réservée.

«   GÉRANT : Un jeune homme vient tout juste de venir la chercher. »

Elle acquiesce simplement avant de tourner les talons et de monter à l’étage pour rejoindre la chambre. Prenant la peine d’annoncer sa présence par un petit coup discret frappé sur la porte, elle tourne la poignée et s’avance dans la pièce après avoir refermé la porte, jetant au passage un sort d’insonorisation : mieux valait que personne n’entende leurs discussions et on était jamais trop prudents… surtout dans un endroit comme celui-ci.

«  Regulus ! » Son expression contrariée s’adoucit directement dés qu’elle aperçoit l’adolescent se dirigeant vers elle. «  Je suis contente de savoir que tu as réussi à sortir malgré les nouvelles mesures… Je t’avoue que je n’y avais plus vraiment pensé avant d’arriver ici. »

Ces derniers temps, les allées et venues à Poudlard sont surveillées comme elles ne l’ont probablement jamais été auparavant. À circonstances particulières, mesures particulières, visiblement… mais ça pouvait compliquer les choses concernant leur retour au château lorsqu’ils en auraient fini.  Enfin soit, ils auraient tout le temps de s’inquiéter pour ça plus tard.

«  Pour moi, ça va plutôt bien… Mais c’est à toi qu’il faut plutôt poser la question. Comment t’en sors-tu avec toutes tes nouvelles responsabilités ? Et l’école ? » Elle le serre contre elle, le sourire aux lèvres malgré l’appréhension de la réponse qu’il pourrait lui donner. «  J’espère au moins que Bellatrix ne t’en fait pas trop baver ? »

Au fond, la question est plutôt rhétorique : elle est bien placée pour savoir que même en étant l'une des seules famille qu’il leur reste, Regulus n’aurait certainement pas droit au moindre traitement de faveur émanant de son aînée. Au contraire, il risquait peut-être même de subir un entraînement d’autant plus intensif compte tenu du fait que leur nom ne pourrait désormais perdurer que grâce à lui, maintenant que Sirius était parti et qu’il était officiellement devenu le seul héritier mâle des Black.



Spoiler:
 

   
COSMIC SHEEP.

_________________
toujours pur.
he saw darkness in her beauty, she saw beauty in his darkness.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 533
Date d'inscription : 30/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ceux à qui on s'accroche (regissa)   Mer 24 Mai - 4:31


Tu dois avouer avoir ressentit de l'impatience à l'idée d'revoir ta chère cousine. De tous les Black, Narcissa est probablement celle avec qui tu t'entends le mieux - et au contraire de beaucoup d'sorciers dans ta famille, tu n'as jamais à t'inquiéter de ses représailles, car ce que tu lui dis, tu sais qu'elle ne le répètera jamais. Et tu feras toujours de même pour elle. C'est pas ta sœur, mais c'est tout comme, et tu ne pourrais pas concevoir de la perdre. Sans elle, il y aurait un vide impossible à combler, vide qu'elle a réussit à remplir après le départ de Sirius. Car si t'as qu'pleuré dans les bras d'Oswin quand t'as appris la nouvelle, t'as pas hésité à parler de ton trouble à Cissy, qui a vécu une situation similaire avec Andromeda. La trahison des membres d'votre famille vous a rapproché, faut bien un bien pour compenser l'mal. C'pas comme s'il était possible d's'asseoir avec les parents pour parler d'la douleur causée, car pour eux c'est terminé, on s'permet pas d'sentiments pour les traites, on s'permet d'sentiments tout court, en fait. Et si t'es OK avec ça, si la plupart du temps t'arrives à gérer, quand ton monde a été chamboulé deux ans plus tôt t'avais besoin d'pilier.
La porte d'votre chambre s'ouvre enfin, et tu vois entrer la tête d'blonde que t'attendais avec une impatience contrôlée, impatience qui s'glisse en excitation quand tes yeux s'réchauffent sur son visage. Elle aussi, ses traits changent et s'adoucissent alors qu'tu t'approches en t'exclamant. Regulus ! Je suis contente de savoir que tu as réussi à sortir malgré les nouvelles mesures… Je t’avoue que je n’y avais plus vraiment pensé avant d’arriver ici. Tu grimaces doucement, sans toutefois perdre d'ton sourire. Avec Cissy là, c't'impossible de pas en aborder un. J'ai pas eu trop d'mal non, j'ai dû m'éclipser du château quelques fois depuis que le couvre-feu a été instauré, qu'tu réponds sans t'gêner d'lui dire la vérité. T'es venu deux fois ici, une pour la réunion des Mangemorts, une autre pour ton tête à tête avec le Diable. Et la nuit, la nuit que t'aimes tellement, faut pas s'attendre à ce que tu te sauves pas dans les ombres - et c'est d'ailleurs grâce à ça qu't'as un plus que beau souvenir près du Saule Cogneur avec Oswin.
Pour moi, ça va plutôt bien… Mais c’est à toi qu’il faut plutôt poser la question. Comment t’en sors-tu avec toutes tes nouvelles responsabilités ? Et l’école ? La question arrive alors qu'tu la prends dans tes bras, y restant quelques secondes supplémentaires pour apprécier l'contact. C'est con, sauf que les moments tactiles pour les Black sont plus rares qu'autre chose. Tu lui réponds après que vous vous soyez lâché, vous dirigeant ensuite vers le divan d'une incroyable qualité - ouais, t'es un peu sarcastique. Les responsabilités ont fait en sorte que j’ai presque plus d’vie sociale, mais je m’arrange pour que mes notes soient pas affectés. J’crois que j’jongle bien entre les deux, même si j’suis pas mal à cran, ces derniers temps. Tu t’passes une main dans les cheveux, après tout, c’est la pure vérité. Y’a Os que t’as délaissé un temps, qui revient maintenant dans ta vie et la chamboule complètement. C’lui qui t’permet t’garder les pieds sur terre, c’lui qui t’permet pas d’perdre la tête.

Et c’est surtout lui qu’tu pourras jamais reconnaître devant public. J’espère au moins que Bellatrix ne t’en fait pas trop baver ? Y’a Bella justement qui a assisté à une scène dans ta tête, une scène bien avant qu’tout s’passe entre vous deux. Une chance, d’ailleurs, car si elle devait voir les moments intimes qu’vous pouvez tous les deux, qui sont plus du tout des baisers volés dans des songes, tu doutes qu’elle t’fasse passer un bon quart d’heure. C’est un peu pour ça aussi qu’tu voulais voir ta cousine en privé, car tu sais que Cissy, autant qu’Bella, a les capacités nécessaires pour t’faire pratiquer la legilimancie ainsi qu’occlumancie. Sauf qu’tu vas pas aborder ça dès l’entrée d’jeu, après tout, t’veux parler et prendre des nouvelles de ta cousine avant d’te lancer dans l’vif du sujet. Elle t’as manqué, après tout, et tut peux pas dire ça pour bien des gens. J’crois que j’préfère tous les profs d’l’école combiné plutôt qu’ses enseignements, mais ça a l’mérite d’rentrer, qu’tu réponds avec un sourire- bien qu’il soit un peu bizarre, maintenant. Bella est la plus dangereuse des sœurs Black, et t’es convaincu qu’malgré toute sa bonne volonté, Andy parviendrait pas si facilement à secouer sa grande sœur. Elle a beau être la graine traitresse, Bellatrix est sauvage, animée d’la folie pure des Black, et elle est prête et capable d’faire n’importe quoi pour le Diable. Toi faut qu’t’essaie d’la gérer, alors qu’t’es cet adolescent à qui on a brutalement arraché son innocence. J’suis devenu pas si mauvais occlumens, sauf qu’c’est une autre histoire pour l’côté legilimens. Et- t’marques une courte pause, passe une main rapide dans tes cheveux avant d’reprendre la parole. Et du coup, j’ai un peu peur qu’elle tombe sur des trucs que j’veux garder pour moi. J’ai hâte d’pouvoir maîtriser la legilimancie histoire d’avoir l’esprit en paix, qu’tu rajoutes, avant d’occuper à nouveau tes mains en alignant vos verres puis versant du liquide ambré dans chacun.

_________________

ME's awards. an un. :fan2::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 420
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ceux à qui on s'accroche (regissa)   Dim 6 Aoû - 22:18


 
 

 

 
regulus & narcissa

 

 

 
Aussi loin qu’elle puisse s’en souvenir, Narcissa s’était toujours sentie proche de Regulus. Peut-être  étais-ce lié au fait qu’il était le seul de la famille – enfin, hormis Sirius, bien qu’il ne fasse plus réellement partie de la famille – à être plus jeune qu’elle et que par conséquent, elle ressentait le besoin d’être plus présente pour lui que pour les autres. Et puis, par la suite, il y avait forcément eu l’épreuve qu’ils avaient dû affronter à des moments plus ou moins similaires de leurs vies ; la perte d’un frère/d’une sœur. Elle ne savait que trop bien l’affreux mélange de sentiments négatifs que l’on pouvait ressentir lorsque l’on se retrouvait seul à devoir gérer cela, d’autant plus lorsque le reste de la famille faisait comme si rien ne s’était passé. Lors du départ d’Andromeda, il lui était même arrivé plusieurs fois de se demander si ses parents ressentaient les mêmes émotions humaines qu’elle… et elle n’était d’ailleurs jamais parvenue à trouver une véritable réponse à cette interrogation. Du moment où le nom de sa sœur avait été brûlé sur la tapisserie, c’était comme si elle n’avait simplement jamais existé. Sa mère, son père, Bellatrix… Tous avaient joué à l’autruche en poursuivant leur vie comme si rien de marquant ne venait de se produire… tous sauf elle. Elle, qui avait néanmoins vite apprit à afficher le même masque de glace que celui qu’elle arborait encore aujourd’hui pour ne rien laisser transparaître de ses émotions. Dés que Sirius avait fait le choix de fuir également, elle avait su qu’elle se devait d’être présente pour Regulus, qu’elle ne pouvait pas le laisser dans la même situation que celle dans laquelle elle s’était jadis trouvée.

Lorsqu’ils abordent le sujet de la façon dont il a dû sortir du château, elle grimace également en comprenant instantanément ce à quoi il fait allusion. « ... Désolée, je n’avais plus pensé à ça. » Surtout en voyant le nombre de réunions auxquelles Lucius se devait d’assister, elle aurait dû se douter que Regulus ne serait pas dispensé d’y assister à cause d’un simple couvre-feu. Et même si ça ne la réjouissait pas des masses de penser aux circonstances dans lesquelles il avait été contraint de sortir, le fait que ce ne soit pas la première fois la rassurait un peu. Au moins, il semblait avoir trouvé une faille à exploiter pour réussir à faire des allers-et-venues sans risquer trop gros et il ne risquait normalement pas de problèmes à cause d’elle.  

Lorsqu’il vient vers elle, elle le serre dans ses bras avec un naturel qui ne la surprend plus vraiment. Plus avec lui en tout cas. « J’imagine, oui. » Elle se mord la lèvre inférieure, n’arrivant pas à s’imaginer à sa place ; elle avait toujours été une bonne élève sans avoir à trop de décarcasser pour, mais elle n’avait jamais eu les responsabilités dont se retrouvaient chargés les partisans de Voldemort. « J’espère au moins que tes parents se montrent compréhensifs ? » Après tout, c’est notamment de leur faute s’il a rejoint ces gens-là. Leur faute et celle de Sirius, dont la fuite avait rendu les parents amers. D’une certaine façon, Narcissa peut comprendre qu’ils mettent la barre si haut concernant Regulus : ils ont peur que leur second fils prenne le même chemin que le précédent, d’autant plus qu’il est le seul qu’il leur reste. Elle-même avait senti une légère différence dans les agissements de ses parents le jour où elles s’étaient retrouvées deux au lieu de trois, mais elle estime avoir été plus chanceuse : il y avait toujours Bellatrix, l’aînée, celle sur qui la majorité des espoirs étaient fondés. C’était majoritairement sa tâche à elle de reprendre le flambeau et de redorer la réputation de la famille, elle n’avait eu qu’à se comporter comme elle l’avait toujours fait et à se fiancer à un homme duquel elle n’avait pas tardé à tomber amoureuse. Non, ce n’était décidément pas elle qui avait eu le pire rôle à remplir.

Sa remarque concernant les méthodes d’enseignement de Bellatrix fait sourire la blonde qui secoue légèrement la tête. « Je me doutais que j’aurai dû considérer cette question comme étant rhétorique… » Pour ça aussi elle s’estime chanceuse : son aînée s’était quelque peu bonifiée – en admettant que ce mot puisse coller à Bellatrix – avec elle ces derniers temps, les disputes entre elles étant devenues plus rares et leur proximité s’étant améliorée. Malgré tout, elle n’en oubliait pas pour autant les nombreux Doloris et autres châtiments qu’elle avait pu subir durant son enfance lorsque sa sœur décidait de l’utiliser comme cobaye humain pour tester ses nouvelles connaissances ou parfois même simplement pour se faire obéir. « Si tu veux, je peux tenter de lui en toucher un mot pour qu’elle soit un peu plus… mesurée. Sans lui dire que tu m’en as parlé, évidemment. » Sinon, elle risquerait d’être encore pire qu’elle ne l’était déjà par simple esprit de vengeance, ils le savent tous les deux. « Enfin… En cas de besoin, tu sais que tu peux toujours m’envoyer un hibou, ou même à Lucius. Il t’apprécie beaucoup et s’il peut t’aider, je pense qu’il n’hésitera pas. »

Lorsqu’il évoque l’occlumancie et la legilimancie, Narcissa grimace légèrement. « Je peux t’aider à approfondir l’occlumancie, mais pour la legilimancie… je n’ai jamais vraiment tenté de la pratiquer. » Elle avait commencé à apprendre l’occlumancie peu de temps après le départ d’Andromeda, ne voulant pas que Bellatrix parvienne à utiliser ses émotions et ses souvenirs contre elle. Mais autant le fait de pouvoir bloquer son esprit lui avait toujours paru extrêmement pratique, autant elle n’avait jamais été spécialement attirée par celle permettant d’infiltrer celui de quelqu’un d’autre. Pas au point de vouloir prendre le temps de l’apprendre, en tout cas. « Tout ce que je peux te proposer pour la legilimancie, c’est que tu t’entraînes sur moi. » Il est certainement l’une des très rares personnes à qui elle pouvait proposer ça sans crainte de représailles. Même s’il apercevait sa rencontre avec Andromeda, elle sait qu’il est certainement le seul susceptible de comprendre qu’elle ait accepté cette entrevue.

 
COSMIC SHEEP.

_________________
toujours pur.
he saw darkness in her beauty, she saw beauty in his darkness.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ceux à qui on s'accroche (regissa)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ceux à qui on s'accroche (regissa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» Pour ceux qui veullent jaser de trade...Dallas recherche!!!
» La liberté appartient à ceux qui l'ont conquise [PV]
» On est semblable à ceux qu'on aime [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pré-Au-Lard :: Les Trois Balais-
Sauter vers: