AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 feu magique (ferguwin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 489
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: feu magique (ferguwin)    Dim 2 Avr - 21:39


feu magique
fergus & Oswin

Tu sais que tu auras peut être plus d'autres occasions de te rendre à Sainte-Mangouste après cela. Les étudiants qui s'y trouvaient sont pour la majorité revenus, et y a plus qu'un groupe ce jour-là qui s'y rend pour voir les derniers rescapés. Ils sont aux nombres de trois, et y en a pas un seul que tu connaisse vraiment. Y a bien une Serpentarde, de troisième année, qui s'est prit un coup sur le crâne et qui se s'souvient même pas de son prénom. Tu la connais pour l'avoir aidé plus d'une fois pour faire ses devoirs, à la demande des professeurs - surtout de votre directeur de maison qui semble croire que c'ton rôle en tant que préfet d'aider les autres. Ca t'as plus pris la tête qu'autre chose mais cette fois ca t'sers bien. Ca te donne une excuse pour te rendre à son chevet, même si dans l'état des choses t'y reste pas plus de dix minutes avant de t'extirper.
Tu dois retrouver Fergus MacFusty, ton cousin, c'est ca la vraie raison de ta visite. Tu lui as envoyé une lettre y a quelque jours qui est restée sans réponse. Pas que cela te touche vraiment mais t'espère qu'au moins il a pu l'ouvrir. T'es père qu'au moins il t'attend un minimum et que tu pourras trouver le temps de lui parler. Tu sais même pas vraiment où le trouver - tu sais pas trop c'qu'il fait de sa vie sauf qu'il étudie comment soigner les autres. Tu sais pas quel service, et tu sais à peine à quoi il ressemble. Tu as jamais fait autant attention aux MacFusty que ces derniers mois, et ça commence à t'agacer. Mais tu connais personne d'haut placé à Sainte-Mangouste pour écouter ton problème.

Le problème de Regulus en vrai - c'est que sa fiancé est en train de crever et qu'il veut elle et pas une autre. Il le sait pas encore, ou alors Ave profitera de ton absence pour aller le trouver justement et tout lui balancer. Ca t'inquiète pas vraiment en fait, parce que tu sais déjà ce que tu dois faire de ton côté pour aider ton meilleur ami. Il a toujours été ta priorité, et même si tu sais pas trop ce que les McMillan ont fait pour leur fille, tu vas pas rester dans l'expectative. Tu veux tenter ta chance aussi. Si ce n'est de la sauver, au moins de faire croire qu'une rémission est possible pour qu'Orion laisse son fils l'épouser.
OSWIN — « Fergus MacFusty s'il vous plait. » Que tu te retrouve à demander à l'accueil à une sorcière qui cherche pas à savoir ce que tu lui veux à Fergus - à croire qu'elle en peut plus d'être là ou de devoir répondre à tout l'monde. Moins on en demande, et moins on en sait qui peut s'retourner contre nous. Certains sont trop curieux pour propre bien, d'autres ont compris que pour leur bien fallait juste pas l'être. Et Oswin se retrouve à monter dans un Service qu'il a jamais connu avant, où y a des laboratoires pour trouver à soigner des virus et des microbes magiques. C'est là que s'trouve ton cousin il parait, alors tu t'agites dans l'couloir vide en espérant l'y trouver.

T'as de la chance quand y a une porte qui s'ouvre devant toi, manquant de te ramasser le nez dans la tronche, et que tu reconnais le même regard lumineux qu'Ysolte. Y a pas de doute qu'ils portent le même nom ces deux là - ou tous les autres MacFusty. Ils peuvent pas le cacher, ils ont toujours quelque chose qui s'ressemble.
OSWIN — « Fergus. J'te cherchais justement. » Que tu annonce en plaçant ta main devant toi pour lui serrer la sienne. Tu as déjà oublié qu'il a risqué de t'assomer, parce que tu as pas vraiment de temps à perdre avec ca. « Oswin Feuerbach, ton cousin. J'sais que ca fait un bail qu'on s'est pas vu en vrai, et j'espère que je te dérange pas. » Que tu continue, avant de passer une main dans tes cheveux, les mettant plus en bataille qu'ils ne l'étaient déjà.
OSWIN — « J'tai envoyé une lettre y a quelques jours, j'ignore si tu l'as reçu. On peut discuter un peu ? »

_________________



Supermassive black hole
i'm so into you i can barely breath. my heart dumbs like a drum. world disappear when i'm in your embrace. and i want to love myself in your kiss. kiss my blood, my heart and soul are yours. this is not only love, it's all my life. i give you everything, i can't exist if it isn't in your eyes. always yours, nowhere else.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 39
Date d'inscription : 09/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: feu magique (ferguwin)    Lun 5 Juin - 20:25


   
   
   

   
feu magique

   
oswin & fergus

   
Entre le business familial, le travail et tes expériences personnelles, tu ne sais plus vraiment où donner de la tête. Tu as tellement l’impression de devoir courir à droite à gauche pour tout et rien qu’en fin de compte, tu n’as plus le temps de faire toutes les choses qui te tiennent habituellement à cœur. Même si tu sais que tu es chanceux de pouvoir suivre la formation que tu convoitais et que le domaine te plait toujours autant qu’au premier jour, tu t’efforce d’être lucide de temps à autre et au bout du compte, tu sais que tu ne pourras pas supporter la pression qui pèse sur tes épaules indéfiniment. Pour l’instant, les nombreux avantages que te procurent ta position et le fait que tu n’ais pas énormément d’autres choix t’aident à relativiser et à te fournir le minimum d’énergie dont tu as besoin pour te motiver à sortir du lit le matin et afficher un sourire de complaisance toute la journée. Vu que le personnel et les patients ne se sont jamais plaints de toi à ta connaissance, il faut croire que tu ne t’en sors pas trop mal.

Par contre, là où tu sais que ça risque de coincer, c’est lors de la rencontre prévue avec ton cousin aujourd’hui même. Vous n’avez jamais été proche et ce quelle que soit l’époque. Lorsque tu as reçu la lettre écrite de sa main il y a quelques jours de cela, tu n’as d’ailleurs même pas reconnu son écriture ; c’est tout dire. En lisant le début du message, tu avais hésité à jeter le courrier au feu sans même prendre la peine de le finir. Après tout, croyait-il vraiment que tu allais lui faire des traitements de faveur pouvant mettre ta position en danger ?

Pourtant, ta curiosité parvint à te convaincre de poursuivre la lecture et le restant de cette dernière t’avait vite fait changer d’avis. Tu sais que la morale devrait t’imposer de décliner l’offre. Officiellement, tu n’es autorisé à traiter que les affaires et les patients dont tes supérieurs te confiaient la charge et généralement, ce n’était pas des affaires très palpitantes. Te servir du matériel et de la documentation présente dans les archives de l’hôpital ne rentre certainement pas dans tes attributions. Mais après tout, ce ne serait pas la première fois que tu te retrouvais à frauder… et s’il y avait une bonne quantité de gallions à la clé, tu ne te permettrais jamais de cracher dessus. Surtout en voyant à quel point Kimmy semblait décidée à te dépouiller de tout argent superflu pour lui offrir tout un tas de cadeau lui prouvant l’affection que tu lui portes. À la fois adorable et terriblement redoutable, cette enfant.

Après une brève hésitation, tu avais finalement prit la décision de ne pas répondre, décidant tout de même de garder une certaine assurance sans t’engager définitivement avant le jour J sans avoir prit au préalable des renseignements sur la pathologie que tu serais amené à examiner. Même si les gens qui te connaissent te considèrent comme plutôt doué au point d’être le futur guérisseur du clan, tu n’as pas la prétention de te penser plus doué que tes collègues plus âgés et expérimentés, alors mieux valait éviter les promesses impossibles à tenir.

Et c’est comme ça que tu te retrouve désormais face à ton cousin, membre de ta famille avec lequel tu ne savais absolument pas comment réagir. Il ne te faut heureusement pas longtemps pour te rappeler les bonnes manières qui t’ont été enseignées autrefois et tu lui serre la main qu’il te tend sans attendre.

«  Aucun dérangement, non. Comment vas-tu ? »

Tu ne sais pas grand-chose de lui, hormis qu’il a été réparti à Serpentard et qu’il semble émaner de lui une confiance que tu avais rarement eu l’occasion de voir au cours de ta vie. Ah, les serpents et leur manie de penser que tout leur appartient…

«  Effectivement, j’ai reçu ta lettre. Néanmoins, j’ai trouvé plus sage d’attendre de m’être renseigné davantage à propos de cette maladie avant de te donner une réponse officielle. » Tu t’interromps en voyant que l’un de tes collègues se trouve un peu trop près de vous à ton goût. Par réflexe, tu attrapes le bras de ton interlocuteur en lui faisant signe de te suivre dans un endroit un peu plus calme et moins fréquenté. «  J’ai réfléchi et je pense que ça peut être intéressant professionnellement parlant d’aider ton amie, en dehors de l’aspect altruiste du geste. Néanmoins, vu les risques que cela implique me concernant… J’attends de toi une compensation à la hauteur du travail que je devrais fournir. Combien es-tu prêt à proposer ? »


Spoiler:
 

   by tris

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 489
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: feu magique (ferguwin)    Lun 19 Juin - 2:26

Tu sais pas grand chose de ton cousin, à part qu'il se trouve à Sainte-Mangouste. Et en somme c'est tout ce que tu as besoin de savoir. C'est la raison de ton intérêt pour lui soudainement - sans compter que Ysolte te l'a dit qu'il pourrait t'aider plus qu'un autre pour tes recherches sur la magie du sang, ou l'sang comme origine de la magie. Et pour ce qui concerne Averill, sa magie se tourne contre elle pour la mettre à l'agonie - alors peut être que Fergus est un moyen d'avoir une réponse. De trouver une nouvelle voie pour lui rendre sa liberté de vivre plus vieille et de faire à Regulus autant d'enfant qu'il faudra pour faire plaisir aux Black. Tu veux pas penser à cela - vraiment pas - et pourtant tu te retrouves là à chercher un moyen de convaincre ton cousin d'outre-passer les règlements pour sauver Averill. Et tu sais qu'tu dois le faire dans la plus grande discrétion, refusant de donner à Regulus trop d'espoir, de faire croire à Averill que son sort t'inquiète vraiment. En vrai tu sais pas pourquoi tu veux pas l'dire à la Poufsouffle; peut être juste que t'en as rien à faire de ce qu'elle pense ou dit de toi. Tu le fais pour Regulus, simplement.
Tu te retrouve de fait devant ton cousin à partager des politesses pour la première fois depuis des années. Tu te souviens pas vraiment la dernière fois que tu l'as vu. Peut être un repas de famille ou quelque chose comme cela - une fois ou deux les MacFusty et les Feuerbach ont dû être réunis, même s'ils ont jamais été très proches. Fergus a pas laissé un souvenir mémorable dans ta mémoire, mais tu te garde bien de le faire remarquer, et lui ne dit rien à ce sujet.
FERGUS — « Aucun dérangement, non. Comment vas-tu ? » 
OSWIN — « Fort bien, je te remercie. et toi? »  Que tu demandes avec plus d'ironie que de politesse, parce que tu as toujours trouvé des conversations futiles, te faisant perdre un temps précieux. Surtout quand ton temps - justement - est compté, et qu'il t'appartient pas vraiment de l'utiliser stupidement. C'est que les professeurs finiront par te chercher, et tu dois avoir convaincu Fergus d'ici là.
FERGUS — «  Effectivement, j’ai reçu ta lettre. Néanmoins, j’ai trouvé plus sage d’attendre de m’être renseigné davantage à propos de cette maladie avant de te donner une réponse officielle. »  T'opines - trouvant que sa raison est plus que justifiable, et même appréciable. Tu as rien à redire au fait de prendre des précautions, et ca te fait même apprécier ton cousin pour le coup. Tu le découvres, et t'es ravi de l'apprendre aussi sage, qui s'préoccupe de ce qu'il peut t'offrir ou non avant de faire des promesse qu'il tiendrait pas.
OSWIN — « et quelles sont tes conclusions ? » Que tu demandes avant que Fergus te prenne le bras, et que vous vous retrouviez à marcher dans les couloirs, toi ignorant où vous vous rendez et lui accordant toute confiance. Il s'arrête que lorsque vous êtes dans une pièce plus tranquille, et où y a pas d'âme qui vive.
FERGUS — « J’ai réfléchi et je pense que ça peut être intéressant professionnellement parlant d’aider ton amie, en dehors de l’aspect altruiste du geste. Néanmoins, vu les risques que cela implique me concernant… J’attends de toi une compensation à la hauteur du travail que je devrais fournir. Combien es-tu prêt à proposer ?  »  Tu souris en quoi, te trouvant enfin sur un terrain où tu sais pouvoir le convaincre assez rapidement - sans doute.
OSWIN — « J'prends en charge le matériel qu'il te faudra, tout d'abord. Et je te paierais le double de ton salaire pour les heures que tu passeras pour moi. Histoire de compenser l'risque que tu prendras. Et évidemment, si jamais c'est un succès, tu t'prendras toute la gloire de ta trouvaille, je veux rien sur le résultat. Juste l'antidote en lui-même. » QUe tu proposes - te disant bien que l'altruisme à un prix à payer, et que tu t'fiche de gagner de l'argent sur le dos d'Averill. Pas que les Feuerbach en aient besoin de toute façon. « Et Averill n'est pas mon amie, tu n'as donc aucune inquiétude à avoir - j'te tiendrais pas rigueur d'un échec éventuel. Bien qu'il serait peu appréciable. »



_________________



Supermassive black hole
i'm so into you i can barely breath. my heart dumbs like a drum. world disappear when i'm in your embrace. and i want to love myself in your kiss. kiss my blood, my heart and soul are yours. this is not only love, it's all my life. i give you everything, i can't exist if it isn't in your eyes. always yours, nowhere else.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: feu magique (ferguwin)    

Revenir en haut Aller en bas
 
feu magique (ferguwin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai en ma possession un parchemin magique qui conduit à un souterrain !
» Séminaire: la levée du Code International du Scret Magique
» LA BOUTIQUE MAGIQUE
» Le catalogue magique
» Le choixpeau magique est arrivé!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Hôpital Ste-Mangouste :: Service des virus et microbes magiques-
Sauter vers: