AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Yes I'd come for you, but only if you told me to (emily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 124
Date d'inscription : 14/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Yes I'd come for you, but only if you told me to (emily)   Sam 29 Avr - 21:37

Yes I'd come for you, but only if you told me to
Craig & Emily
"I was blindfolded but now I'm seeing. My mind was closing, now I'm believeing. I finally know just what it means to let some one in, to see the side of me that no one does or ever will. So if you're ever lost and find yourself all alone, I'd search forever just to bring you home, here and now... It's a vow"

  Craig poussa un long soupir, unique témoignage de sa fatigue accumulée dans la journée. Sa main se leva, comme muée par un réflexe, sans même qu'il ne semble réaliser son geste, et il desserra sa cravate aux couleurs bleu et argent, la laissant finalement pendre lâchement autour de son cou alors qu'il traversait les couloirs d'un pas las. Il s'agissait là de l'une de ces journées où il n'avait qu'une envie : se jeter dans son lit et lentement mourir dans ses draps et sur son oreiller sans que personne ne vienne le déranger dans le si espéré sommeil. Mais pour l'heure, le Serdaigle sortait d'un cours de Défense Contre les Forces du Mal assez éprouvant, aussi bien physiquement que moralement. Le cours était, en effet, en commun avec les Serpentards. Et donc avec Marlene.
Le jeune homme n'avait pas vraiment pris le temps de parler à la McKinnon depuis qu'il était allé la voir à l'hôpital, endroit où elle avait été envoyée après l'attaque. Ils ne faisaient que se croiser, s'adresser quelques banalités, se sourire, se faire des signes de la main, et cela s'arrêtait là, depuis plusieurs semaines maintenant. Craig mentirait s'il disait que la situation ne le contrariait pas ne serait-ce qu'un peu, mais le jeune homme ne pouvait pas nier fuir. La fuir elle, certes, mais pas que. Il se fuyait lui-même, aussi. Il fuyait ces sentiments qu'il ne comprenait pas, qu'il ne voulait pas comprendre, qu'il n'était pas prêt à ressentir. Et il savait qu'il ne savait pas contrôler ces drôles d'émotions à la fois agréablement inconnues et affreusement familières quand il était autour d'elle. Alors il l'évitait peut-être un peu. Beaucoup. Il ne cherchait pas vraiment à lui parler, se contentant de la regarder de loin, parce que c'était bien plus facile pour lui, pauvre petit Serdaigle effrayé qu'il était.

Ses pensées furent interrompues par des éclats de voix prononçant un nom qui lui était plus que familier. Par pur réflexe, il s'arrêta, pour écouter. « Mais vous lui avez fait quoi, à la petite Avery ? » Déclara une voix moqueuse, visiblement impatiente d'en apprendre plus. « Oh, rien de particulier, on lui a juste fait comprendre quelques petits trucs d'une manière un peu brutale. » répondit une autre voix, avant d'éclater de rire. Craig se figea, halluciné par ce qu'il venait d'entendre. Sa meilleure amie ne lui avait absolument pas parlé de ça, ni même de quoi que ce soit ayant un rapport avec d'autres élèves ces derniers temps. Il ignorait même qu'elle avait encore des problèmes. Il eut soudainement la nausée. Le temps qu'il reprenne ses esprits, les crétins s'étaient visiblement éloignés sans qu'il ne puisse voir leurs visages, à sa plus grande exaspération. C'est donc d'un pas un peu plus décidé et fulminant qu'il se dirigea vers la Grande Salle, là où la plupart des élèves de Poudlard étaient déjà agglutinés pour profiter du repas du soir. Bousculant quelques personnes sur son passage, son regard se posa presque immédiatement sur le visage d'Emily, qu'il pourrait reconnaître même dans le noir. Il traça son chemin jusqu'à la table des Serdaigles, ou plutôt jusqu'à elle, l'air en furie. Il tapota l'épaule de la jeune fille installée à côté d'elle. « Tu peux te décaler s'il te plaît ? » La blonde sembla vouloir protester, mais le regard que lui lança le batteur sembla la dissuader, si bien qu'elle se leva prestement et s'éloigna, sans plus de cérémonie, avec son assiette et ses affaires, laissant le grand brun prendre sa place. Ses sourcils étaient froncés, son regard noir teinté de colère, mais aussi d'inquiétude, il ne fallait pas se mentir. « Dis, Em', tu m'aurais pas caché un truc ? Un truc grave, qui s'est passé y'a visiblement pas si longtemps que ça et te concernant ? » Il se passa une main sur le visage, soupirant, avant de reporter ses yeux vers celle qu'il considérait comme sa meilleure amie. « T'as rien à me dire ? »
Made by Neon Demon

_________________

THE NIGHT WE MET


I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me back to the night we met© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 103
Date d'inscription : 13/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Yes I'd come for you, but only if you told me to (emily)   Jeu 11 Mai - 14:17

Yes I'd come for you, but only if you told me to
Emily & Craig
••••

Encore une journée passée sans nouvelles de Théo et Emily commençait à s'inquiéter... vraiment. Silence radio de la part de son frère depuis septembre et Noël ensuite. Et encore, à Noël ils s'étaient brièvement croisés, lui accaparé par son travail et elle accaparée par leur mère qui voulait passer du temps avec elle - pour une fois. Même si son père avait été là elle avait passé des vacances plutôt agréables. Elle s'inquiétait pour lui et ça lui bousillait un peu plus le moral comme si le reste ne suffisait pas. Morose comme d'habitude depuis l'attaque de Poudlard et bien avant, Emily se mit à ranger ses affaires à la fin du dernier cours de la journée, cours de Potions qui s'était passé bien trop lentement par rapport aux cours d'avant, où il y avait Kimmy pour la faire rire un peu.
Elle avait passé l'heure cachée dans un coin de la salle en évitant les regards de tous les autres Serdaigle, autant qu'elle le pouvait, et aux dernières nouvelles ni Falconer ni son assistante ne l'avaient remarqué. Tant mieux, sinon elle n'aurait pas su comment gérer ça en plus.
Il s'était encore passé quelque chose à faire exploser ses nerfs déjà à vif la veille et elle était certaine que ça allait faire le tour des élèves de sa Maison avant la soirée. Avant d'être connu par toute l'école, enjolivé jusqu'à ce que ça arrive aux oreilles de Sarah - ou pire, à celles de Cassandra. Elle n'osait pas les regarder en face et faisait tout pour les éviter. Mais quelques fois c'était impossible comme dans ces foutues séances de justice magique avancée.
Séances particulièrement éprouvantes où elle était certaine que Sarah profitait de l'occasion pour s'amuser à la torturer et exploitait ses faiblesses bien trop visibles.
Tout ce qui s'était passé, au sixième étage et à côté de la bibliothèque, était arrivé bien trop rapidement pour qu'Emily arrive à faire le tri et comprenne le pourquoi du comment comme elle essayait de le faire à chaque fois. Sans forcément trouver de solutions d'ailleurs.
Elle n'en trouvait pas beaucoup en ce moment. Et c'était frustrant. Elle détestait ne pas savoir.
Après les vacances elle avait fait une tentative de lettre à Théo pour lui demander des nouvelles, mais au bout d'une semaine sans réponse elle avait finit par abandonner l'idée, à croire qu'il l'avait laissée tomber et pour de bon cette fois.

Emily soupira et quitta la salle sans un regard au professeur ni aux autres élèves, songeant en déprimant qu'elle allait devoir les retrouver dans la grande salle et dans la salle commune. Ah, si seulement elle avait été chez les vert et argent... sa vie aurait été tellement plus simple. Elle aurait été acceptée là-bas. Et son père ne lui aurait pas tourné le dos.
Elle monta jusqu'à la tour des Serdaigle, sans pouvoir être seule en marchant vu que la plupart des Serdaigle présents dans la salle de Falconer allaient au même endroit qu'elle. Mais cette fois ils étaient un peu trop nombreux pour que quelqu'un tente quelque chose, ou trop concentrés à se demander ce qui allait être servi au repas du soir.
Chance.

Elle put donc regagner la Salle Commune sans encombre cette fois – pour une fois – et monta rapidement dans le dortoir des filles de cinquième année en priant pour ne tomber sur personne et surtout pas Kimmy. Elle déposa son sac sur son lit, le jetant presque pour quitter le dortoir deux secondes plus tard. Elle n’avait pas du tout envie de rester dans le coin et préférait fuir plutôt que de rester piégée au milieu de tous les autres. A chaque fois qu’elle descendait dans la salle et que Craig ou Elena n’étaient pas là, elle avait l’impression d’être une proie sur qui les autres rêvaient de se jeter à la moindre occasion.
Emily finit par arriver dans la Grande Salle et se laissa tomber sur le coin de banc le plus proche, dissimulée entre des plus jeunes élèves de Serdaigle qui ne lui avaient jamais rien fait pour le moment. A part la regarder en coin parce qu’elle s’asseyait toute seule, ils étaient restés calmes.
La jeune fille contemplait son assiette vide pour le moment sans envie de la remplir. Elle se força à avaler deux, trois trucs choisis au hasard sur la table avant de sursauter parce que le siège d’à côté venait de se vider. Plongée dans ses pensées elle ne regardait pas autour d’elle, et Cassandra l’aurait assassinée sur place pour avoir commis une telle erreur, c’était certain.
Emily tourna la tête et se mordit les lèvres en voyant la tête que faisait Craig. Elle ne put s’empêcher de pâlir, parce qu’il ressemblait à son père en ce moment. Ou plutôt l’expression de son visage lui ressemblait. Et elle savait que c’était entièrement de sa faute, pas à cause de quelque chose qu’elle avait fait, mais plutôt qu’elle n’avait pas fait.

« Dis, Em', tu m'aurais pas caché un truc ? Un truc grave, qui s'est passé y'a visiblement pas si longtemps que ça et te concernant ? T'as rien à me dire ? »

Elle fronça les sourcils en songeant que si elle continuait, elle allait finir par avoir des rides prématurés.

« Duquel tu parles ? »

Elle n’ironisait même pas en répondant ça. Vu tous les problèmes à niveau de gravité variable qu’elle avait en ce moment, sa question était totalement légitime.

« On peut aller discuter ailleurs ? »

Aucune chance de fuir Craig en inventant une excuse idiote cette fois, et vu qu’elle devait parler, autant le faire dans un endroit où elle était sûre de ne pas se faire prendre par des oreilles indiscrètes.

••••

by Wiise

_________________
emily avery
smile and fuck off ▬ Je ne vous parlerai pas de vengeance, de guerre, de lutte et de sang. Je ne vous parlerai non plus d'injustice et de droit.[...] Je veux vous paler de cette lumière qui brille en chacun de nous. Cette petite lumière qui fait de chacun de nous un être humain. Parce que cette lumière est en train de s'éteindre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 124
Date d'inscription : 14/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Yes I'd come for you, but only if you told me to (emily)   Mar 27 Juin - 22:03

Yes I'd come for you, but only if you told me to
Craig & Emily
"I was blindfolded but now I'm seeing. My mind was closing, now I'm believeing. I finally know just what it means to let some one in, to see the side of me that no one does or ever will. So if you're ever lost and find yourself all alone, I'd search forever just to bring you home, here and now... It's a vow"

  Il avait pas pour habitude de se lier d'amitié avec les filles, Craig. C'était pas qu'il pouvait pas, nan, c'était juste que généralement il voulait pas. Parce qu'il préférait se les faire. C'était pas très classe, mais c'était comme ça qu'il fonctionnait, le Keegan, et sa réputation n'en disait pas moins, pas qu'il cherchait à se faire petit de toute façon. Mais l'aiglon avait pas toujours été comme ça. Il y avait une époque où il était un… « étudiant normal », un élève timide et renfermé, toujours la tête dans ses livres et qui voulait juste qu'on l'accepte comme il était. Un peu comme Emily.
Cette fille, elle était pas prévue au programme à la base. Il avait jamais vraiment songé à l'aborder, ç'avait pas été dans ses projets. Elle lui paraissait trop innocente pour venir se perdre dans son lit, il avait pas cherché plus loin. Mais par quelques heureux hasards, il avait fini par parler avec elle. Il avait appris à la connaître, s'était intéressé à « plus » que son simple physique, et il n'avait pas été déçu. Alors ouais, Craig, il faisait pas dans l'amitié avec les filles, ou at least le moins possible. Et Emily, elle faisait partie du « moins possible », elle avait une des très rares exceptions qui avaient su approcher le jeune homme sans passer par son lit et sans avoir eu besoin de coucher avec lui pour avoir droit à un de ses sourires arrogants.

Il s'était fait une sorte de promesse, prenait comme devoir idiot de la protéger, de veiller sur elle comme le ferait un grand frère -sachant très bien qu'elle en avait déjà un, mais pour ce qu'il en savait, c'était pas la joie de ce côté là. Il avait eu vent de plusieurs affaires où elle avait été agressée sans autre raison que le simple fait d'être une Avery, et cela avait toujours le don de le mettre en boule. Ainsi, entendant certains crétins parler dans les couloirs, il avait pas réfléchi, Craig, et avait rejoint sa meilleure amie dans la Grande Salle. Il avait été certain de la trouver ici, c'était l'heure du repas après tout. Alors il s'était installé près d'elle, l'agressant presque d'une voix venimeuse. Parce qu'il était comme ça, Craig. Il savait pas, savait plus, faire autrement. Il s'inquiétait, mais ne connaissait que l'attaque. C'était un impulsif, le Keegan, et il ne réfléchissait jamais avant de faire quelque chose ; c'est à dire souvent une connerie.

Il fronça tellement les sourcils à sa réponse qu'on aurait presque pu dire que ses yeux venaient de disparaître dans l'action. « Comment ça duquel ? Tu veux dire qu'il y en a d'autres ? » Il savait pas s'il devait soupirer, taper dans quelque chose, ou même hurler. Il avait besoin de passer ses nerfs sur quelque chose. Il se maudissait de ne pas être là assez souvent, se sentant comme le pire meilleur ami du monde, incapable d'empêcher ce genre de… Harcèlements qui n'en étaient même plus, c'était carrément devenu des agressions à ce niveau.

« Hum. Ouais. Ouais, okay, allons parler ailleurs. » Il s'empara tout de même d'un morceau de pain et indiqua à la jeune aiglonne de le suivre en dehors de la salle, ignorant les quelques regards qu'ils recevaient. La réputation de Craig n'était plus à faire, et le voir partir avec une fille n'était souvent pas innocent. Sauf ici. Il ne put s'empêcher cependant, arrivé à la porte, de se retourner pour voir si Marlene était assise à la table des Serpentards. Fallait dire qu'ils s'étaient plus vraiment parlés depuis l'hôpital. Craig mentirait s'il disait qu'il ne l'évitait pas. Parce qu'il avait peur, l'Anglais. Peur de s'attacher, d'aimer. Alors il savait pas s'il voulait encore approcher Marlene. Parce que ouais, il avait parfaitement conscience de la situation impossible dans laquelle il s'était fourré avec elle, et sans le vouloir. Il avait jamais demandé à ce que la jeune femme hante son esprit, le fascine autant, et ça avait le don de le mettre en rogne. Attrapant la main d'Emily, il la traîna parmi les couloirs sans un mot, dans les escaliers en silence, jusqu'au 6ème étage, généralement toujours vide, la poussant dans une salle et verrouillant derrière eux. « J'ai entendu… Une conversation, en venant manger. Qui parlait d'une… Conversation… Musclée ? » Il soupira, l'air plus soucieux qu'en colère, maintenant. « C'est quoi, cette histoire ? Et pourquoi tu me l'as pas dit ? C'était qui ? Des Serdaigles, encore ? » Il posait beaucoup de questions d'un coup, Craig, mais il avait qu'une envie, c'était de casser la gueule de ces crétins. Et si Emily avait la moindre idée de leur identité, il allait pas se gêner.
Made by Neon Demon

_________________

THE NIGHT WE MET


I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me back to the night we met© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yes I'd come for you, but only if you told me to (emily)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yes I'd come for you, but only if you told me to (emily)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi aucune intervention musclee a Martissant?
» Combat #1: Emily vs Kim
» The Killers
» My name is Andrew... Alyson Andrew...
» Ashley Hoshi. Parce que le Japon et l'Ecosse sont devenus ma vie. {By Ange}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le Rez-de-Chaussée :: La Grande Salle-
Sauter vers: