AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 49
Date d'inscription : 31/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Lun 15 Mai - 17:50



...Oh Dear...



Liam Δ Cordélia


“”



Tu sais pas trop quel heure il est, il fait déjà nuit. T’as passé une journée éprouvante entourée de gamin chahuteur, t’as la tête pleine, puis t’as cette histoire de fiançailles encore dans la tête. T’as su la veille que t’étais promise à une connaissance, un collègue de surcroît,  t’es directement allé le voir pour en parler. Mais t’es déjà malade à l’idée de devoir te marier. Non pas qu’Alexander Nott soit un mauvais partie, ni même qu’il ne te plaise pas. T’es la première à penser qu’il est à ton goût. Mais il n’est pas lui. D’ailleurs lui, c’est celui que t’as envie de voir depuis le début de la journée. Parce qu’il est le seul à te faire sortir tes obligations de sang pur de la tête. Liam, ton meilleur ami, chez qui tu passes la moitié de ton temps sans que ton paternel n’en sache quoique ce soit. Parce que s’il le savait, t’es persuadée qu’il n’en survivrait pas, et toi non plus d’ailleurs. Pourtant, il était Serpentard, il était respecté, c’est un type bien, selon tes propres critères.

T’as besoin de t’échapper, à la fin des cours, t’informes juste que tu sors. Tu sais même pas s’il est chez lui, s’il est avec quelqu’un, de toute façon, t’es pas jalouse, tu peux le partager, même si ça devient de plus en plus compliqué de devoir le céder à d’autres. Pour toi, t’as juste peur de perdre ton meilleur ami, ton meilleur amant, ton confident, ta raison de sourire tous les matins. Tu te poses pas plus de questions, de toute façon, si tu t’en poses trop, ton don de métamorphomage devient dingue.

Tu prends même pas la peine de prendre des affaires avec toi, de toute façon, la moitié de ce qui t’appartiens est déjà chez lui. Tu ne vis pas avec lui pour autant, tu partages juste des moments avec lui. Tu transplanes dans la partie sorcier de Londres, puis tu te diriges vers lui d’un pas rapide. Ton petit cœur s’emballe un peu, ton sourire s’agrandit largement alors que tu ne l’as même pas encore vu. Tu bouscules deux ou trois personnes, sans prendre le temps de t’excuser, t’as pas le temps ni même  l’envie. T’as un sang trop pur pour eux.

Heureusement que t’agis pas comme ça avec lui. Avec lui, le sang ça ne compte pas, pas plus que tes récentes fiançailles. Tu pousses la porte, monte un étage, puis tu tambourines à la porte avant d’entrer, sans vraiment te gêner. « - LIAAAAAM ? » Pas d’réponse, pas de bruit, si peut être au loin t’entends de l’eau couler. Tu poses ton sac dans un coin, t’enlèves ton gilet, le jetant d’un air désinvolte sur le canapé. T’es un peu bordélique, mais lui n’est pas mieux. Il a laissé la porte de la salle de bain ouverte, en temps normal tu te serrais pas fais prier. Mais pas ce soir. T’as pas envie de l’attaquer directement. Non, tu vas juste discrètement dans la salle de bain, après tout t’es pas sûre qu’il t’est entendu, il est dos à toi. Tu te fais discrète pour piquer toute les fringues, serviettes qui traînent, ainsi que sa baguette qu’il a laissé trainer. Tu pouffes de rire en ressortant, t’es presque sûre que là il t’as entendu. Mais il est déjà trop tard, t’as tout emporté dans la chambre. T’es la pire quand il s’agit de faire des blagues idiotes. Tu poses sa baguette sur la table de nuit, tu l’attends assise en tailleur au milieu du lit, entourée de toutes ses affaires. Tes longs cheveux blonds dorée brillent, preuve que t’es à l’aise, dans ton élément, et que t’es d’humeur joueuse, encore une fois.  

   
 





par humdrum sur ninetofive




Dernière édition par Cordélia R. Flint le Mar 30 Mai - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 34
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Lun 15 Mai - 18:12

Journée assez longue en soi vu que j'avais un entrainement plutôt rude. Mais, peu importe. IL fallait ce qu'il faut pour faire parti des meilleurs. Un match important approchait donc ce n'était pas le moment de dormir sur ses lauriers comme on dit. Je suis malgré tout heureux de mes performances et le capitaine de l'équipe semble ravi. Non, je ne suis pas encore capitaine mais avec le temps, ça viendra... je fais tout pour. Je suis déjà dans une équipe nationale. Allons par étapes.

J'arrive chez moi et vire mes fringues en deux trois mouvements pour prendre une bonne douche bien méritée. Mes habits se retrouve sur le sol de ma chambre et je m'en contrefiche pour l'heure. Le rangement serait pour plus tard... vive la magie pour cela d'ailleurs. Bref, je prends des habits propres avec moi avant de me rendre dans la salle de bain ou je dépose le tout sur le meuble puis sort une serviette que je dépose sur le crochet avant d'allumer d'un geste la douche. Je pose également ma baguette sur le rebord du lavabo avant de me glisser sous le jet d'eau chaude. Je ferme les yeux appréciant l'eau sur mon corps. Rien de tel après l'effort. Je prends le gel douche et me frotte minutieusement sans entendre quoi que ce soit, dos à la porte de la salle de bain que j'ai laissé ouverte. Je ne suis pas pudique de toute façon. Je me lave les cheveux puis une fois rincé, je tourne pour descendre l'eau à une température plus tiède puis froide avant d'entendre du bruit. Je stoppe l'eau dans la foulée et sort et remarque l'absence de mes affaires. Je soupire légèrement.

Sortant de la douche, je me retrouve dans l'encadrement de la porte, nu comme un vers encore mouillé alors que Cordélia était là, devant moi sur mon lit, en tailleur avec mes affaires. « Sérieux ? » dis-je en croisant son regard, arquant un sourcil. « même pas une serviette que tu me laisses » dis-je en m'approchant d'elle. « Que me vaut le plaisir de ta visite ? » demandais-je alors que je passe mes bras de chaque côté d'elle en me penchant pour lui embrasser le joue. « Vilaine » ajoutais-je, alors que je prenais la serviette posé à côté d'elle sur sa droite puis me redressais pour me sécher, d'abord le visage. Cependant, elle n'aurait pas dû me provoquer... parce que je ne suis pas le dernier pour vouloir jouer. Je la pousse d'un coup, mais pas trop fort non plus, pour l'allonger sur le lit me collant à elle alors que je suis encore mouillé et j'éclate de rire. « ça t'apprendra à vouloir me piquer mes affaires. Et encore, je serais bien tenté de te mettre sous la douche toute habillée... pour la peine. On serait quitte comme cela» ajoutais-je, toujours aussi amusé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 49
Date d'inscription : 31/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Lun 15 Mai - 22:37



...Oh Dear...



Liam Δ Cordélia


“”



T’es vicieuse dans tes idées, lui piquer ses fringues et ses serviettes pour te rincer l’œil, t’aurais pas pu trouver mieux. Si peut être le bloquer sous la douche. T’aurais finis par le rejoindre, tu sais pas lui résister. D’ailleurs, tu l’attends sagement sur son lit, sa serviette dans les mains, rigolant de ta bêtise. Tu le vois arriver, t’as le palpitant qui s’emballe. Vraiment, il était parfait, t’as beau l’avoir vu plus d’une fois en tenue d’Adam, tu t’en lasseras jamais. Tu caches à peine tes yeux qui pétillent, ton grand sourire trahissant ta joie de le voir. Un air innocent –qui ne te va pas du tout d’ailleurs- apparait sur ton visage. « - Quoi sérieux ? » Que tu lui lances d’un air innocent, sifflotant. Tu laisses filer la serviette de tes doigts quand il s’en saisit, déposant un baiser sur ta joue au passage, que  tu lui rends. « - Ca n’aurait pas été aussi drôle si je t’avais laissé ta serviette. Ca me donne une occasion de regarder… » T’hausses les sourcils d’un air un peu pervers, puis tu te remets à rire. Cela dit, t’es sérieuse, t’aimes le regarder dans le plus simple appareil, tu lui as jamais caché.

« - Tu me manquais. Tu deviens célèbre, t’auras bientôt plus de temps pour ta pauvre Cordélia. » Tu l’as vu il y a deux jours, mais t’es un peu accro à lui, tu fais un drama pour pas grand-chose. T’y peux rien, c’est comme ça. Passé deux jours sans le voir, ça te rend dingue. Les mesures prises à Poudlard n’arrangent en rien ton manque, devant parfois rester enfermer plusieurs jours au château. Mais les récentes nouvelles t’ont poussé à transgresser les règles, tu sais que si ton frère apprenait ça, il te remonterait les bretelles. Mais ce qu’Aaron ignore ne peut lui faire de tord.  
« - Et puis, j’ai vraiment besoin d’une raison pour venir te voir ? » Tu lui demandes ça, sait-on jamais que tes visites à l’improviste l’énerve ou que tes fringues qui trainent chez lui le dérange. Mais t’en doutes quand même. « - Moi, vilaine ? Mais voyons, tu aimes ça mon chou… » Tu t’occupes d’un livre posé sur lit, le feuilletant dans tous les sens, tu fais plus trop gaffe à ses faits et gestes. T’aurais dû pourtant, parce qu’en deux secondes, tu te retrouves poussé en arrière, le livre s’envolant sur le côté.

« - Hééééééééééé ! C’est pas juste t’es plus fort que moi ! » Pas que la sensation de son corps trempé contre le tien soit dérangeante, au contraire, t’en profites même pour lui faire un câlin. Mais tu te promets, comme à chaque fois inutilement, de tenir le plus longtemps possible sans lui faire quoi que ce soit. Challenge accepted. Tu paries avec toi-même que ça devrait durer cinq minutes, pas plus. « - Tu vas pas faire ça, hein ? Je suis déjà toute trempée… » Encore une fois, t’as envie de rire tellement ce que tu dis peut être prit dans tous les sens qu’il le veut. Comme toi d’ailleurs, mais ça, c’est une autre histoire. « -T’es même pas cap de le faire de toute façon, c’est qu’une menace en l’air… » Tu dis les mots magiques, tu sais parfaitement ce qu’il va se passer. Tu pouffes de rire doucement, alors que, joueuse, tu mordilles son épaule.

   
 





par humdrum sur ninetofive



_________________
I'm not to Blame
Like fire, Hellfire, This fire in my skin, This burning Desire is turning me to sin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 34
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Mar 16 Mai - 11:42

Je souris en coin alors que j'entends sa réponse. Je prends la serviette dans la foulée pour m'essuyer le visage mais au lieu de me sécher entièrement, je préférais jouer également. « ça n'aurait pas été aussi drôle si je t'avais laissé ta serviette. Ca me donne une occasion de regarder... » « Je vois ça... et la vue semble te plaire... mon corps d’Apollon te manquait. »dis-je, rieur.

« Tu me manquais. Tu deviens célèbre, t'auras bientôt plus de temps pour ta pauvre Cordélia. » Je souriais toujours l'observant avide de la sentir à nouveau contre moi. « Oh, tu serais jalouse ? » dis-je d'une petite voix quelque peu moqueur... « Je ne suis pas encore célèbre... Et je ne vais pas t'oublier. » Comment le pourrais-je ? Je suis accro à cette fille... je ne peux pas me passer d'elle. Je lui demande aussi ce que me vaut sa visite à quoi elle rétorque « Et puis, j'ai vraiment besoin d'une raison pour venir te voir ? » Je fais signe que non avec ma tête. « Non, d'habitude on ne se voit pas de façon si rapproché... ça fait deux jours seulement... mais visiblement, je te manque trop... Du moins, la vue de mon corps semble te manquer. » J'eus un rictus puis ajoutais « Vilaine » « Moi, Vilaine ? Mais voyons, tu aimes ça mon chou... » Le pire, c'est qu'elle n'a pas tort.


Sans prévenir, je la pousse sur le lit en arrière alors que je décide de me mettre sur elle. Elle rouspète. « Hééééééééééé ! C'est pas juste t'es plus fort que moi ! » Je hausse les épaules mais elle ne semble guère contre le fait que je sois sur elle vu qu'elle me fait un câlin. Je lui annonce que je devrais alors la mettre sous la douche et elle semble pas le croire. « Tu vas pas faire ça, hein ? Je suis déjà toute trempée... » je ris avant de dire «  Justement, tu ne risques plus rien. » Et ce qu'elle affirme ensuite « T'es même as cap de le faire de toute façon, c'est qu'une menace en l'air » pousse le déclic et je me redresse et la soulève la seconde suivante alors qu'elle me mordillait l'épaule. Je l’entraîne avec moi dans la salle de bains. « Tu sais parfaitement qu'il ne faut pas me mettre au défi » Je la tiens toujours dans mes bras et rentre dans la douche avec elle puis la fait glisser le long de mon corps pour qu'elle soit debout et la plaque contre le mur tandis que d'une main j'allume la douche et l'eau chaude coule alors sur nous deux. « Tu disais ? » ajoutais-je en riant avant que mes mains ne partent en exploration sur son corps. Je sens le désir me prendre et je glisse une main sur sa joue puis descend le long de son cou. « Ne jamais croire que je ne relèverais pas le défi »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 49
Date d'inscription : 31/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Mar 16 Mai - 12:47



...Oh Dear...



Liam Δ Cordélia


“”



T’arrives pas à t’en empêcher, l’allumer, l’attirer, c’est plus fort que toi. T’es persuadée qu’un jour, il causera ta perte, à force de ne pas pouvoir lui résister. Pourtant, dans ta tête, ça ne reste qu’un ami, ton meilleur ami. Tu te rends de plus en plus compte de l’importance qu’il a, de son influence sur ta vie. Maintenant encore plus que la dernière nouvelle de tes fiançailles, dont i ln’est pas encore au courant, est tombée. Tu sais même pas comment aborder le sujet avec lui tellement ça te bousille le moral. Alors tu te contentes de rire avec lui, de le prendre dans tes bras, en espérant que rien ne changera.
Tu penches un peu la tête sur le côté en l’observant, il aurait fallu être folle pour ne pas le trouver à tomber. « - Un p’tit peu, j’avoue. » Tu prends l’air le plus innocent du monde, papillonnant des cils, puis tu te remets à rire.

Tu secoues la tête. C’est pas ton genre d’être jalouse. T’as juste peur qu’il finisse par t’oublier, toi la p’tite gamine. Enfin, t’étais sa gamine, t’as bien grandit depuis. « - Tu sais bien que c’est pas mon genre, la jalousie… » T’es un peu rassurée par ses paroles, même si de base tu cherchais pas du réconfort, juste à lancer un effet dramatique. « - Tu vas le devenir, tu es le plus doué. T’es meilleur que mon frère, c’est pour dire. J’ai jamais compris pourquoi il s’est pas lancer en pro lui aussi… » Ca te rappelle à Poudlard, quand t’as joué avec les deux en tant que Poursuiveuse pendant deux ans. Les bons souvenirs, même si t’avais que douze ans. Tu t’perds un moment, puis tu reviens à toi en secouant la tête. « - Y’a pas que ton corps qui me manque… » Tu laisses échapper ça comme ça, sans arrière-pensée. « - … Ta compagnie est la plus agréable que je connaisse. » T’es franche, y’a qu’avec lui que tu joues pas un jeu, que tu ne manipules pas. T’en es pas capable, tu l’aimes un peu trop pour ça.

Il se met carrément sur toi, tu râles un peu, mais ce sont des paroles en l’air. T’as jamais repoussé Liam, c’est pas aujourd’hui que tu vas commencer. Et dans ton  jeu, t’as décider de le provoquer, innocemment. Ce ne sont que des jeux d’enfants – qui finiront forcément par des jeux d’adultes. Tu lèves un peu les yeux au ciel. Et deux secondes après tu te retrouves  soulevé. Forcément tu mesure un mètre moins dix alors que lui frôle les deux mètre et qu’il est musclé. Alors t’as beau frapper de tes poings dans son dos, il bouge pas. Il te fait glisser contre lui, tu sens ton petit cœur s’emballer un peu trop vite, tes doigts qui suivent leur trajectoire sur son torse. Il allume l’eau –heureusement chaude- sentant ses mains sur toi, provoquant un frisson dans ton corps. T’es trempés, tes habits collent partout. « - C’est malin, je vais devoir me balader toute nue le temps que ça sèche maintenant… » Tu sais très bien que t’as de quoi sécher rapidement tes vêtement, ou même de quoi te changer. Mais tu préfères lui laisser l’occasion de rêver que tu vas te balader dans le plus simple appareil. Juste pour faire marcher son imagination.  
Tu sens ses doigts sur ta joue, descendant sur ton cou. Tu t’décides toute seule de retirer ton pull, de toute façon t’as perdue ton pari avec toi-même depuis longtemps. Tu t’mets sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur sa joue, non loin des lèvres. « - Puisque je suis vilaine, puni moi. » Tu lui lances ça, au creux de son oreille, de ta voix la plus perverse. Tu recules un peu ton visage juste pour l’observer un instant. T’es bien décider à pas faire le premier pas.


   
 





par humdrum sur ninetofive



_________________
I'm not to Blame
Like fire, Hellfire, This fire in my skin, This burning Desire is turning me to sin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 34
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Mer 17 Mai - 8:54

« un petit peu, j'avoue » Je fis un clin d'oeil à la jeune femme, alors qu'elle se remets à rire. Je lui demande alors si elle jalouse bien j'en doute sinon elle ne me laisserais pas voir autant de filles différentes ou de mecs soit dit en passant... ben oui, je suis partant pour tous les plaisirs. « Tu sais bien que c'est pas mon genre, la jalousie. » Je souris à nouveau. « Je sais. J'aime bien te taquiner »

Et elle évoque ma célébrité ce à quoi je rétorque que je ne le suis pas encore. Un jour, sans doute. « Tu vas le devenir, tu es le plus doué. T'es meilleur que mon frère, c'est pour dire. J'ai jamais compris pourquoi il s'est pas lancé en pro lui aussi... » Je hausse les épaules. « Ton frère a d'autres obligations à remplir non ? » Il est connu que les familles de sang-purs, ça ne fonctionne pas comme les autres... beaucoup d'obligations à remplir et à exécuter sans broncher. Très peu pour moi, tête brûlée que j'étais... je ne pourrais pas combler mes parents si j'étais de sang-pur. Bref, la question ne se pose pas. Je suis libre de faire ce que je veux et ça me va très bien ainsi. « Mais, je reconnais que c'était sympa de jouer au Quidditch ensemble.. on s'amusait bien. »

« Y a pas que ton corps qui me manque... Ta compagnie est la plus agréable que je connaisse » reprit-elle, ce qui me fit avoir un autre sourire béat sur les lèvres. « Tu vas me faire rougir Flint » dis-je, taquin. Puis, l'instant suivant, je suis au-dessus de Cordélia. Le jeu est lancé entre nous comme bien souvent et elle continue de me provoquer ce à quoi je réponds bien entendu. Je l’entraîne avec moi dans la salle de bain et sens à peine ses coups dans le dos. Je la remets sur ses pieds et la coince contre le mur. L'eau se mets à couler sur nous... et Cordélia se retrouve vite trempée. « C'est malin, je vais devoir me balader toute nue le temps que ça sèche maintenant... »

Mes yeux pétillent de malice et d'envie. « Je devrais faire cela plus souvent alors... et on sera quitte... Après tout, j'ai autant le droit que toi de profiter de la vue. » répondais-je, alors que je glissais ma main sur sa joue puis le long de son cou. Elle retira son pull puis m'embrassa sur la joue. « Puisque je suis vilaine, puni moi. » Je frémis à ces mots et lui fait lever les bras et les tient au-dessus de sa tête.  « Avec grand plaisir.. » murmurais-je au creux de son oreille avant de plonger dans son cou pour l'embrasser glissant ma langue de façon sensuelle tenant toujours ses bras en l'air avec ma main gauche tandis que ma main droite partait à l'exploration de son corps, caressant son ventre ses hanches puis je remontais son haut pour le retirer. Une fois le haut retiré, je glissais mes mains sur ses hanches me plaquant un peu plus contre son corps. L'excitation montait de plus en plus dans mon corps et je désirais Cordélia comme à chaque fois que je la voyais. Je ne pouvais pas m'empêcher de lui sauter dessus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 49
Date d'inscription : 31/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Jeu 18 Mai - 10:18



...Oh Dear...



Liam Δ Cordélia


“”



Tu te contentes de sourire d’un air un peu rêveur. T’as jamais jalousé qui que ce soit, puisque t’es au-dessus des autres. T’as été élevée comme ça. Tu te penses supérieur à tous les sang-mêlé ou les sang-de-bourbe. Tous sauf Liam qui a, avec le temps, brisé tes codes, brisé tes idées figés par un père un peu trop brutal avec toi. Tu l’as mis à égalité, à la même hauteur que ton trône de petite princesse. T’as eu l’espoir peut-être un peu fou que ton père aurait pu l’accepter un jour, quitte à épouser quelqu’un, autant épouser quelqu’un qui te connait par coeur déjà, mais depuis les dernières nouvelles, t’as laissé tomber cette idée, préférant te plier à la volonté de ton paternel de te marier à Alexander Nott.
 
T’essais de penser bien vite à autre chose, le sujet fiançailles, t’as pas envie de l’aborder tout de suite. « - D’autres obligations, d’autres obligations… mon père a joué un temps pour l’équipe d’Irlande avant d’entrer au ministère tu sais… Aaron travaille pour Nimbus en ce moment. » Tu grimaces un peu, tes devoirs de sangs purs, t’essais de t’en échapper. Il le sait, il le sent, t’as besoin de respirer, de ne plus penser à ça. Tu lui envies sa liberté, tu le jalouse même par moment. Il fait ce qu’il veut quand il veut, toi t’es obligé de bien te tenir devant tout le monde, de paraitre hautaine, froide, d’honorer ta famille. Tu détestes faire ça. Mais tu le fais parce que tu sais ce dont ton père est capable, et tu sais qu’Aaron ne pourra pas toujours te protéger. Tu restes rêveuse un moment, t’es nostalgique des années à Poudlard. T’avais pas toute cette pression sur tes foutues épaules, trop frêle pour la supporter.

« - Ce ne serait pas la première fois que je te ferais rougir, mon cher. »
T’arrives pas à quitter ton stupide sourire. C’est un peu comme une habitude entre vous, une routine dont tu te lasses pas. Vous vous cherchez continuellement, tu le taquines, il te le rend bien. La preuve, tu l’as à peine piqué, qu’il te soulève et t’emmènes sous la douche, comme une vengeance à ce que tu as fait. Tu l’as cherché tu peux pas le nier. T’es vite trempée, tu t’en fiche, il est avec toi, tu le laisseras pas s’enfuir.
Il a pas tort, de toute façon t’as jamais eu aucune gêne devant lui. Il a été le premier à te voir nue, le nombre de fois que tu passes devant lui sans rien est incalculable.  Mais toi, quand tu le vois, t’as toujours cette même envie de lui sauter dessus, de le dévorer. Il est le seul à te faire cet effet à ce point-là. Le seul à tout savoir de toi, jusqu’à tes moindres doutes. Tes mains glissent sur ses hanches, alors que tu te colles à lui en souriant. « - T’as tous les droits sur moi… » Ces phrases que tu lui dis dans ces moments, tu les penses, alors que tu sais que même toi t’as aucun droit sur ta propre personne. Mais pourtant, tu persistes à croire que ce que tu ressens, c’est de l’amitié, t’es persuadé que de son côté, c’est la même chose.

T’es impatiente, puis tu dois avouer qu’un jeans qui colle, sous la douche, c’est pas le top. Alors qu’il a retiré ton soutien-gorge, il te bloque tes bras en l’air, contre la paroi, comme pour t’empêcher de le toucher alors qu’il te torture doucement. C’est pas le genre de torture dont t’as à te plaindre, même si t’avoue aimer le caresser, le toucher. Tu te débats à peine, tu préfères laisser libre court à l’imagination de ton amant. Tu cherches à déposer quelques baisers dans son cou, en quête de ses lèvres qui te manque, que t’as pas encore eu l’occasion de goûter aujourd’hui. Ton corps se cambre un peu plus, comme si tu voulais fusionner avec lui. Tu laisses échapper un soupire qui se meurt sur sa peau, te sentant enfin libérer de son emprise, tes doigts reprennent leur chemin sur lui. T’es pas encore à égalité avec lui, t’as encore ce foutue pantalon que tu t’empresses d’enlever. T’en deviendrais presque impatiente. Tu le lâche pas du regard, glissant tes doigts le long de son torse. Tu finis par remonter le long de son cou, avant de capturer sauvagement ses lèvres.



   
 





par humdrum sur ninetofive



_________________
I'm not to Blame
Like fire, Hellfire, This fire in my skin, This burning Desire is turning me to sin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 34
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Dim 21 Mai - 11:08

« D'autres obligations, d'autres obligations... mon père a joué un temps pour l'équipe d'Irlande avant d'entrer au ministère tu sais... Aaron travaille pour Nimbus en ce moment. » Je hausse les épaules. Je me perds avec les traditions de sang-purs... ils sont similaires et en même temps différents entre eux dans leur façon de procéder. « Si tu le dis... je ne suis pas calé... niveau traditions de ta famille » Et franchement, c'est le cadet de mes soucis pour ma part... Je préfère pas m'attarder sur le sujet.

Le sujet dévie sur ma personne et je lui fais gentiment la remarque qu'elle va me faire rougir ce à quoi elle rétorqua « Ce ne serait pas la première fois que je te ferais rougir, mon cher. » Je souris en coin. « ah oui ? C'est déjà arrivé ? » demandais-je l'air de rien et faisant mine de réfléchir. « Je ne m'en rappelle pas le moins du monde » ajoutais-je, avant de la soulever pour l’entraîner avec moi sous la douche. Je me mords la lèvre lorsqu'elle prononça « T'as tous les droits sur moi... » Je m'occupe de lui retirer le haut de ses vêtements et lui tient les main en l'air caressant son corps de mon autre main. Je l'embrasse dans le cou, glisse ma langue et vient murmurer à son oreille. « J'aime quand tu me dis cela Fint » Je mordillais la peau de son cou avant d'aller me coller contre elle et passant mes mains sur ses hanches. Elle en profita pour virer son jean avant de venir balader ses mains sur mon corps. Je frissonne à ses caresses et vient l'embrasser sur ses lèvres avec passion et envie et vient glisser une main sur sa cuisse que je remonte lentement pour aller lui toucher l'intimité ou je glisse un doigt doucement. J'ai envie de la prendre maintenant et sans retenue.

Je stoppe notre baiser et croise son regard. «Tu es juste magnifique Flint... un corps de déesse. » Un corps dont je ne peux me passer et ce même avec les années, avec la distance. Je suis incapable de me passer d'elle, d'être rassasié de son corps. Je continue mes caresses introduisant un autre doigt la préparant et je souris en l'entendant gémir. Et ce n'était que le début... je voulais l'entendre gémir encore et toujours... j'aimais la voir ainsi. Elle était mienne à cet instant.. et le reste n'existait plus. J'aimais également prendre mon temps lorsque j'étais avec Cordélia. Je voulais que l'instant dure indéfiniment. Avec les autres, je n'étais pas aussi attentionné et doux que je pouvais l'être avec Cordélia. Notre lien, notre relation était à l'opposé de ce que je pouvais vivre avec d'autres filles qui restaient que des noms et encore... la majorité du temps, je ne retenais absolument pas les prénoms et ça m'était bien égal. Je passais le temps. Avec Cordélia, c'était au-delà de tout cela. Je capturais ses lèvres pour l'embrasser passant mon autre main libre sur ses fesses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 49
Date d'inscription : 31/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Ven 9 Juin - 12:41



...Oh Dear...



Liam Δ Cordélia


“”




T’as un sourire triste, tu le sais qu’il connait pas trop ce monde. T’évites d’en parler, sauf quand ça te travaille trop comme aujourd’hui. T’as un sujet qui te brûle les lèvres, mais avant de l’aborder, tu veux avoir ton meilleur ami contre toi, un peu de réconfort avant d’aborder le sujet maudit de tes fiançailles. Tu te sens obligé de lui dire, quelque chose t’y pousses. Tu sens que la discussion se passera mal. Alors autant le mettre de bonne humeur avant. Et en profiter pour te faire oublier à toi aussi que tu pourras jamais faire ce que tu veux de ta vie, tout ça parce que tu es née sang-pure. T’as aucun droit sur ta vie, alors tu profites de tes moments avec Liam pour te sentir à moitié libre.

Il est plus fort que toi, tu peux pas résister, t’en as pas envie de toute façon. Tu sais comment ça va finir, t’es totalement consciente que tu pourrais te faire punir rien que pour être avec lui, pour lui parler. Et que tu risques sa vie. Mais tu prends tes précautions quand tu viens. Ton amitié secrète avec lui est bien trop importante pour que tu laisses ton père te faire peur avec ses menaces. Comme si tu pouvais avoir peur à nouveau de ses Doloris. Liam en valait la peine, tu pourrais le rejoindre à l’autre bout du monde, retourner ciel et terre pour le retrouver s’il venait à disparaitre. Auparavant, il n’y avait que pour ton frère que t’aurais été capable de ça. Mais les choses changent, Liam s’est frayé une place trop importante dans ton cœur, dans ta tête. Et ça te donne des frissons, te motive encore plus rien que d’y penser. Un gémissement se meurt sur les lèvres du jeune homme, tu le sens te toucher, te rendre folle, tu sais que tu tarderas pas à en vouloir plus. Tu en veux toujours plus.

Incapable de détacher ton regard du sien, tu frissonnes de plus belle à ses mots, qui te torde l’estomac. Tes doigts se plantent dans le dos du jeune homme, tu mordilles un peu son cou. « - Personne n’est plus parfait que toi, Liam. » Tes doigts glissent et se posent sur sa virilité, que tu caresses délicatement. Parfait, il était parfait. Si t’étais moins bête, t’aurais avoué que tu le voulais tout le temps, rien que pour toi. Il n’y a qu’avec lui que tu vibres autant, que t’es à ce point en feu. Tu sens ton ventre se contracter sous les caresses qu’il te prodigue, tu laisses tes gémissements envahir la pièce, alors que la buée dans la pièce te donne encore plus cette sensation de tête qui tourne. Le Nirvana, t’es sûre que tu vas l’atteindre dans quelques instants. Tu le laisses capturer tes lèvres, mordillant doucement, laissant ta langue jouer avec lui. T’en peux plus, t’en veux plus. « - Liam… » Tu murmures contre ses lèvres, presque suppliante. « - Fais-moi l’amour. Maintenant. » C’est presque un ordre que tu lui donnes, mêlé d’une plainte. Tu n’en peux plus d’attendre, tu veux qu’il te prenne sans retenue. Tu continues tes caresses contre sa virilité, tes yeux dans les siens, le regard suppliant. Il signera ta perte à un moment ou a un autre, t’espères juste que tu entraîneras pas dans ta chute. Tu ne te le pardonnerais jamais.




   
 





par humdrum sur ninetofive



_________________
I'm not to Blame
Like fire, Hellfire, This fire in my skin, This burning Desire is turning me to sin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 34
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Ven 16 Juin - 10:59

Je me retrouve sous la douche en compagnie de Cordélia. Je ne pensais pas finir ma journée de cette manière mais je ne m'en plains pas, bien au contraire. Ces visites, je les appréciais... c'était toujours pareil entre nous. A jouer... à se provoquer et à qui fera céder l'autre en premier ? C'était un jeu que nous avions mis en place.. devenu un rituel entre nous. Et c'était devenu normal. Et pour ne pas changer, en peu de temps, on se retrouva nus tous les deux sous la douche.

La température dans la pièce augmente et ce n'est pas dû à l'eau de la douche qui coule sur nos deux corps. Je frémis aux caresses prodigués par Cordélia. Je soupire même de plaisir... elle me fait toujours autant d'effets et je ne tiendrais pas indéfiniment mais lequel des deux craquera le premier à supplier l'autre ? Je continue mes caresses alors que je l'entends gémir ce qui me fait sourire... « Liam... Fais moi, l'amour. Maintenant. » Je souris en coin alors que je l'entends murmurer mon nom et de limite me supplier de la prendre. Alors qu'elle poursuit ses caresses sur mon membre déjà en érection et prêt à la posséder. « J'aime quand tu me supplies ainsi... » murmurais-je au creux de son oreille alors que je lui mordille le cou par la suite avant d'enlever mes doigts de son intimité pour la soulever ensuite du sol et la plaquant contre le mur de la douche alors que je me mets devant elle comme il faut puis d'un coup de rein, j'entre en elle et un gémissement s'échappe de mes lèvres. « Tu es mienne » soufflais-je sans faire trop attention alors que je commence à faire des va et vient en rythme et qu'elle enroule ses jambes autour de moi. J'embrasse son cou, glisse ma langue puis fond sur ses lèvres avec passion. J'aime son corps, ces moments d'intimité avec Cordélia. Tout est juste parfait... absolument parfait comme à chaque fois que je me retrouve en sa compagnie.

Notre relation n'est pas juste amicale et juste une relation de Sexfriends... il y a quelque chose de bien différent de ce genre de relations. Et je ne peux me passer des moments comme celui-ci. Cordélia fait partie de ma vie, de mon quotidien et je ne veux pas que cela change. Même si dans le fond, je sais que je ne peux pas avoir ce que je désire... nous sommes de deux mondes différents. Deux mondes opposés.... mais quand on est ensemble, tout cela disparaît. Je m'amuse avec ma langue, un ballet se forme avec nos deux langues et je finis par me reculer doucement et soupire.« Hum... Cordélia... c'est toujours parfait avec toi » soupirais-je.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 49
Date d'inscription : 31/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Jeu 20 Juil - 11:34



...Oh Dear...



Liam Δ Cordélia


“”




T’arriverais pas à tenir une minute de plus sans le sentir contre toi, en toi. Il te manque en permanence quand il n’est pas là, comme si vos sens et vos âmes étaient liés, comme si vous étiez lié par plus qu’une amitié forte. Pourtant, tu fermes les yeux, parce que tu le sais, tu ne pourras jamais lui offrir plus que ton amitié et ton corps. C’est le prix à payer quand on est de ta famille, t’en es la première à souffrir. De toute façon, tu n’as jamais songé à lui offrir plus puisque tu le sais, c’est impossible. Alors, inlassablement, tu répètes qu’il est ton meilleur ami. Ton meilleur amant.
Rien qu’en étant avec lui, tu risques les coups de ton père. Mais t’es assez inconsciente pour prendre le risque, tu ne peux pas te résoudre à laisser de côté votre amitié. Il est bien trop important pour toi pour te permettre de l’abandonner.
T’as tenté plus d’une fois de lui résister, bien souvent c’est toi qui l’allume la première. Lui n’a rien à perdre à te succomber, mais toi, tu pourrais un jour t’en mordre les doigts, surtout après les récentes nouvelles, que t’as même pas osé lui annoncer. Tu préfères prendre du courage dans ses bras avant de lui dire. Idée stupide, peut-être, mais y’a pas d’endroit où tu te sens mieux que là. T’as besoin d’oublier, oublier que t’as des obligations, oublié que tu dois satisfaire l’idéal que ton père a forgé pour toi.

Tu le supplies, il te soulève, te plaquant contre la paroi de la douche, tu enroules tes jambes autour de lui. L’avantage d’être sportif tous les deux, probablement, qui facilite la tâche. Un gémissement s’échappe de tes lèvres quand il vient en toi, tes doigts se crispant doucement dans ses cheveux. Tu perds la tête, totalement, alors que tu ne retiens même plus tes gémissements, que tu t’agrippes à lui comme s’il allait s’échapper à un moment donnée et que tu faisais tout pour le retenir. Tu l’entends murmurer, tu frissonnes malgré la chaleur dans la douche. « - Et tu es mien. » Il est tien, même si ce n’est qu’un court instant d’intimité, même si ça ne te suffira jamais. T’as jamais ressenti une telle fusion avec qui que ce soit. Ces derniers temps, c’est encore plus que d’habitude. Tu captures ses lèvres sauvagement, tu le mordilles en souriant, posant tes yeux sur lui.

T’en perds la tête, t’oublis le reste, même le plus important. Les sortilèges de protections, tu sais plus ce que c’est, seul lui compte. Et c’est peut-être parce que tu te rends compte que votre temps est compté que tu donnes tout, que tu te laisses aller plus que d’habitude. T’as peur de le perdre, mais tu sais pas d’où te sors cette peur. Tu l’connais par cœur à force, mais tu te lasses jamais de lui. Il y a toujours le truc qui fait que c’est parfait. Et toi t’es toujours aveugle et stupide de répéter qu’il ne s’agit que d’amitié.
Tu le sens que tu viens, tu te presses contre ses lèvres un peu plus fort, t’as pas envie qu’il arrête, tes doigts se plantent doucement dans sa peau –pas trop non plus. Et comme à ton habitude, tu ne le lâches pas du regard, ce qui te rend encore plus folle que d’habitude. Il est magnifique, il est ton idéal. Et s’il pense que c’est toujours parfait avec toi, tu pourrais lui retourner le compliment. Tu ressers un peu tes jambes, l’emprisonnant comme une araignée dans sa toile, l’incitant à finir en toi.

Moment de flottement, où tu poses ta tête sur son épaule après avoir déposé un baiser sur ses lèvres. « - J’arriverais jamais à m’en passer. » Il est ta faiblesse, t’en es totalement consciente. Tu laisses tes doigts courir un instant dans son dos, alors que tu finis par desserrer ton emprise sur lui. Tu relèves la tête vers lui, lui adressant un sourire radieux que t’offres rarement, en général qu’à lui. Tu replaces une de ses mèches de cheveux en place, puis tu déposes un baiser sur sa joue. « -Du coup je vais en profiter pour me doucher vraiment maintenant ! » Qu’tu lances en rigolant.
 




   
 





par humdrum sur ninetofive



_________________
I'm not to Blame
Like fire, Hellfire, This fire in my skin, This burning Desire is turning me to sin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 746
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Jeu 20 Juil - 11:34

Le membre 'Cordélia R. Flint' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Enceinte' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 34
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   Ven 21 Juil - 10:23

Dans le feu de l'action, je perds mes moyens... je lâche des mots que je ne dirais pas en temps normal. A vrai dire, il n'y a qu'avec Cordélia  que je réagis de cette manière et qui a le droit à ce traitement de faveur. Les différentes conquêtes en dehors de Cordélia ne signifiait absolument rien. Cela me passait le temps, rien d'extraordinaire en soi. Tandis qu'avec elle, comme maintenant, je me sentais bien. Je voulais toujours la revoir et je désirais toujours autant son corps. Les autres passaient sans grand effet dans ma vie. Je murmure qu'elle est mienne ce à quoi elle me répond « Et tu es mien » cela me fit sourire d'autant plus et elle captura mes lèvres sauvagement. Je me laissais faire sentant ses dents sur celles-ci. J'ai un frisson qui me parcourt le dos. Alors que je suis en sa compagnie, j'oublie tout ce qui peut bien se passer autour de nous. Je suis dans une bulle et profite de ce moment comme chaque fois que nous nous retrouvons ensemble. Je prends possession de son corps. Mes mouvements se font plus rapide. Tout est juste parfait... comme à chaque fois que je suis en sa présence. Je sens ses lèvres un peu plus fort contre moi et j’accélère un peu plus sentant le plaisir me gagner de plus en plus et je sens que je vais bientôt jouir tout comme elle... Je la regarde dans les yeux tout comme elle et un sourire illumine mon visage. Elle était juste magnifique. Un gémissement s'échappe de mes lèvres alors qu'elle se resserre un peu plus autour de moi. « J'arriverais jamais à m'en passer. » Je passe ma langue sur ma lèvre. « Moi non plus... jamais » et ne tenant plus, je me libère à l'intérieur de son antre.

Je me penche doucement pour l'embrasser puis la laisse desserrer son étreinte alors que je la tenais toujours contre le mur de la douche. J'embrasse son cou puis croise son regard. Je souris également alors qu'elle remettait une de mes mèches en place. « Du coup je vais en profiter pour me doucher vraiment maintenant. » Je riais de bon cœur aussi à sa remarque avant d'ajouter « Je pense que je peux me laver une deuxième fois également » Je la repose doucement sur le sol de la douche. « Enfin, si tu parviens à me résister cette fois » dis-je, amusé et provocateur. Puis, je prends le gel douche pour me laver mais avant je glisse mes mains le long de son ventre et de ses bras puis sur sa poitrine la caressant de façon à la faire succomber. J'aimais bien la provoquer. Puis, avant qu'elle ne réagisse vraiment je la fais se tourner pour lui laver le dos passant mes mains doucement le long de celui-ci et mes mains finissent par atterrir sur ses fesses. « ça va... tu n'as pas trop chaud ? » demandais-je, innocemment. Je finis par retirer mes mains pour me laver alors que mes yeux glisse sur le corps de la jeune femme. Il ne fallait pas grand chose pour qu'elle me fasse tourner la tête. Je me mordais la lèvre puis je me concentre sur moi-même, histoire de ne pas céder.  Je me contente de me laver en vitesse et me rince sous l'eau laissant Cordélia alors que je sors de la douche et passe une serviette autour de ma taille. Je regarde mon reflet dans le miroir pour me coiffer un peu puis prends une autre serviette pour elle. « Au fait, tu veux boire quelque chose ? » demandais-je, alors que la jeune femme sort de la douche à son tour.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (hot)... Oh Dear... (Cordéliam)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(hot)... Oh Dear... (Cordéliam)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dear Journal ~
» BOUBOULE Très jolie canichette cordée de 10 ans ! Var
» Liam L. Gibbs [ Terminé ! ]
» Dear Diary ~ Elanore Loyld
» Liam comme dans...Liam !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume-Uni :: Les Habitations-
Sauter vers: