AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 the only one i truly love (greengrass)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 239
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: the only one i truly love (greengrass)    Sam 20 Mai - 13:22

the only one i truly love
Misam & Allegra Greengrass

Silencieuse; elle observait la foule amassée autour d'elle avec dédain. Il n'y avait personne pour avoir le droit à ses bonnes grâces aujourd'hui. Le désir de tous les voir brûler ou se taire définitivement la rendait hargneuse et méchante. C'était pourtant loin d'être un comportement habituel chez Allegra Greengrass. La jeune femme était plutôt de ceux qui aimaient être entourés, au centre de l'attention et des conversations, pour se donner l'air d'avoir le monde à leurs pieds. Elle aimait que l'on parler d'elle, que tout tourne autour de sa personne, et que les autres la regardent avec un air amouraché. Mais pas aujourd'hui.
Il pleuvait sur Poudlard, les vieilles pierres trempées rendaient l'atmosphère froide. Elle détestait cela, plus que tout le reste. D'autant que les Serpentards étaient sur le terrain de Quidditch, ce qui signifiait qu'elle ne retrouverait pas Evan avant plusieurs heures. Il était sans doute le seul de ses camarades qu'elle avait vraiment le désir de voir. Son monde était instable, basculant dans un état d'incertitude constant qu'elle exécrait. Elle n'avait d'emprise sur rien, et se rattachait à Evan comme s'il était la seule personne en qui elle pouvait garder une confiance aveugle.
Lui et Misam.

Elle sourit, extatique soudainement à l'idée de voir son frère. Ce qui semblait une bien meilleure idée que d'aller s'assoir à la table des Serpents pour déjeuner sans adresser un mot à quiconque. Le repas de midi ayant commencé, elle ne doutait pas que Misam était seul dans son bureau à côté de l'infirmerie. Le bureau du Psychomage de l'école - elle avait parfois du mal à croire qu'il se trouvait si proche et qu'elle pouvait jouir de sa présence tous les jours. Elle s'était résignée à ne plus avoir son frère à ses côtés - quand elle rentrait de vacances elle le voyait en visite avec sa fiancée. Mais ils étaient loin de leurs journées à n'être que l'un avec l'autre quand ils étaient enfants. Lorsqu'Allegra le suivait partout dans l'espoir de pouvoir faire comme lui malgré leurs années de différences. Alors qu'elle se glissait dans sa chambre en pleurant après avoir fait un cauchemars et qu'il l'accueillait dans ses bras pour lui murmurer des mots réconfortants. Les cauchemars étaient toujours présent, mais elle devait les combattre seule aujourd'hui.

Ces histoires de fiançailles et d'alliances commençaient à la rendre folle. Fiancée depuis ses quatorze ans à Aleksei Iranov, elle n'avait jamais eut la chance d'être proche de ce dernier. Faut dire que cette alliance résultait d'un caprice de la jeune Greengrass, et que le russe n'avait pas le désir d'être marié à elle. Elle avait appris récemment qu'il était déjà épris avant cela, et qu'elle l'avait séparé de sa futur fiancée. Trois ans plus tard, d'un commun accord, ils avaient décidé que les fiançailles seraient brisés. A la condition qu'Aleksei retrouve sa promise et qu'il puisse la marier à présent. Sauf que tout cela était trop complexe, plus complexe qu'Allegra le pensait. Evan Rosier avait monté une alliance avec Aleksei pour lui permettre de retrouver son amour perdu, en échange de la main d'Allegra. Cette dernier ignorait tout de leurs plans. Son rôle était de gardait les apparences d'une jeune fiancée heureuse d'être une futur Iranov. Mais dans l'intimité du dortoir ou des salles vides de Poudlard, elle s'était abandonnée à ses sentiments pour Evan.

Migraine, elle prit de quoi déjeuner dans son sac, et fit demi-tour pour quitter la Grande salle et rejoindre le bureau de Misam. Un pique-nique imprivisé avec plus de friandises que de morceaux de tarte au poulet. Elle arriva devant le lieu-dit, frappa deux coups à la porte et n'attendit pas qu'on l'invite pour faire son entrée avec un sourire heureux sur le visage.
ALLEGRA — « Tu déjeunes avec moi, Grand frère ? » Qu'elle demande avec sa voix d'enfant, alors qu'elle s'avance vers le bureau, fait glisser son sac au sol dans son mouvement et se jette dans les bras de Misam pour lui claquer un bisou sur la joue. « T'es le seul que j'ai envie de voir aujourd'hui. Comme tous les jours. Comment vas-tu ? » Demanda-t-elle en caressant les cheveux décoiffés de son frère dans un geste tendre. Un geste qui appartenait plus souvent à leur mère, dont elle gratifiait Allegra depuis l'enfance. Mais cette dernière n'avait jamais aimé personne comme elle aimait son frère, offrant à Misam toute sa tendresse et son amour sans se formaliser de la bienséance. Elle voulait monter combien elle tenait à lui - son frère était un modèle, et un héros à ses yeux, et il n'y avait rien chez lui qu'elle trouvait détestable. Elle était peut être la seule.
ALLEGRA — « J'ai encore du mal à réaliser que tu te seras à Poudlard à présent. C'est tellement inespéré... J'espère que tu as faim ! » Termine-t-elle en retournant prendre son sac, l'ouvrant sur le bureau pour montrer les victuailles qu'elle avait prit au buffet de midi.

_________________

Allevan
Slutherin queen
il ne s'agissait pas d'amour, l'amour nous était interdit parce qu'il amenait la faiblesse des coeurs, et nous n'avions pas de coeurs de toute façon. Il s'agissait de nos noms, de nos réputations, de nos vies - de celles de nos familles. Et qu'importe que nous nous haïssions, que nous soyons fidèles ou que nous soyons capables d'éprouver quoi que ce soit : nous étions voués à être ensemble pour le restant de nos vies.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 18
Date d'inscription : 15/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: the only one i truly love (greengrass)    Lun 22 Mai - 20:25


The only one i truly love
Allegra & Misam Greengrass
Le soleil se lève lentement sur Poudlard, enfin le soleil ne se lève pas réellement étant donner qu'il n'arrête pas de pleuvoir depuis plusieurs jours maintenant. Allongé dans mon lit, je m'étire longuement en baillant avant de finalement sortir du lit pour me glisser dans la chaleur de l'eau de la douche. Je reste un long moment sous le jet à profiter de la chaleur, prendre mon temps pour me laver et me réveiller surtout. Après une bonne demi-heure me voilà prêt, chemise enfilée, j'enfile mon pantalon puis mes chaussures et je descends prendre mon petit déjeuner. Je m'installe à la table des professeurs et je peux voir ma petite soeur, je souris doucement et je mange tranquillement mon petit déjeuner. Je n'ai pas de rendez-vous avant 9h00 ce matin alors j'ai le temps de pouvoir manger tranquille. La salle se vide lentement et je me retrouve seul à la table, de toute façon seul ou entouré, je ne parle pas avec mes collègues, je ne les connais pas.

Je finis par me lever et rejoindre mon bureau, mon premier rendez-vous arrive finalement, une jeune femme aillant des problèmes avec ses parents, rien de bien grave, rien de bien excitant non plus mais c'est mon boulot. Après cette jeune femme je prends en charge deux autres étudiants avant de prendre une pause pour le déjeuner. Je n'ai pas envie d'aller dans la grande salle afin de manger avec les autres, je demande donc à un elfe de me faire parvenir à manger et j'écris une lettre à ma fiancée. C'est assez long et pénible de ne pas se voir aussi souvent qu'avant que je sois à Poudlard mais au moins on communique tous les jours. Le mariage approche et j'ai l'impression qu'on ne parle plus que de ça quand je rentre le week-end. Je suis pas du genre romantique alors elle se charge de tout et moi je dis simplement oui ou non. Mais j'aime bien ses gouts et au final elle sait mêler nos deux univers et faire quelque chose qui nous ressemble. C'est bien pour ça qu'on s'entend si bien, elle me complète.

Lorsque je pose ma plume j'entends frapper et avant même de pouvoir dire à la personne d'entrer, la porte s'ouvre et je vois la tête de ma soeur apparaitre, elle s'avance vers moi et se jette carrément dans mes bras manquant de me faire tomber et je ris en la serrant contre moi. " Hello minus. " Je souris et embrasse sa joue à mon tour avant de lui désigner mon bureau d'un geste de la main. " J'ai aussi de quoi faire un bon festin. Joins-toi à moi. " Mon sourire est éclatant, et seulement ainsi lorsque je suis en présence de Allegra ou de ma femme, et je m'installe à mon bureau, roulant le parchemin destiné à ma femme, je mets tout cela de côté, je l'enverrais plus tard, et je regarde ma petite soeur. " Ha oui ? Et qu'en est-il de ton petit ami ? Ou des autres serpents ? " Je souris en coin avant de commencer à manger. " Je vais bien merci, et toi ? Malgré la pluie qui tombe. " Je sais qu'elle n'aime pas ça, moi j'adore ce temps, j'aime les orages, il m'arrive même très souvent de monter en haut de la tour d'astronomie afin de regarder les éclairs tombés sur le parc ou le lac. Je ris à sa remarque et je hoche la tête. " Hé oui, il va falloir t'habituer à ce que je vienne te surveiller maintenant. " Je lui adresse un clin d'oeil. " Plus sérieusement, je pensais pas que ça me plairais autant de retrouver ce château. " Quand j'ai eut onze ans, je ne voulais pas venir à Poudlard, je refusais d'y aller même, puis ma vie à changée, j'ai rencontrer les mecs avec qui j'ai passer ma scolarité, ou presque, ils ont fait de cet endroit une vraie maison pour moi. Du moins jusqu'à la mort de Tyrian. Mon regard s'assombrit légèrement, je me mords la lèvre inférieur et je regarde mon assiette. Revenir ici fait remonter pas mal de souvenirs, et pas toujours que les meilleurs même si la mort de mon meilleur ami à eut lieux loin d'ici.
date du RP
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
I've been to hell

   and back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 239
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: the only one i truly love (greengrass)    Lun 29 Mai - 0:51

the only one i truly love
Misam & Allegra Greengrass

MISAM — « Hello minus. » Elle leva les yeux au ciel au surnom dont son frère la gratifiait. Elle ne s’en offusquait pas – depuis qu’elle était en âge de comprendre il l’appelait ainsi. Un surnom pour le moins réducteur, elle en convenait, mais son frère semblait toujours ravi de l’utiliser, et elle n’avait jamais à cœur de le voir malheureux. Bien au contraire. Dés qu’elle le pouvait elle tentait de lui offrir quelques sourires, et moment à oublier que le reste du monde pouvait être cruel. Elle aimait être dans cette bulle de confort où il n’y avait qu’eux deux et où rien ne pouvait perturber leur quiétude. Du plus loin qu’elle s’en souvenait, les moments passés avec Misam étaient toujours ainsi : apaisants, agréables, chaleureux. Elle savait que son frère ne jouissait pas de la meilleure des réputations. Il était vue comme un être froid, calculateur, et cruel – parfois à outrance. Elle ignorait si cela venait de rumeur ou d’acte malveillant, mais cela ne changeait en rien l’opinion qu’elle pouvait avoir de lui. Misam était l’être le plus aimable et aimant qu’elle connaissait. Durant des années il avait été l’être privilégiée dans la vie d’Allegra – elle lui donnait tout. Lorsqu’elle apprenait quelque chose de nouveau, elle courait le trouver pour le lui raconter. Tous ses dessins et colliers de perles fines, elle les glissait dans sa chambre pour qu’il en fasse ce que bon lui semblait. Quand elle avait un moment de libre, elle le passait à ses côtés. Comme maintenant – Misam resterait pour longtemps encore le premier homme dans sa vie, et qu’importe à qui elle se retrouverait marié, personne n’aura la même importance que son frère dans sa vie.
Elle l’aimait, qu’importe ce qu’il faisait, ce qu’il pensait, ou qui il était. Qu’il soit tatoué ou non ; qu’il tue ou non ; qu’il fasse la fierté du reste du monde ou non. Il faisait sa fierté, personne n’était meilleur que lui. Et chaque moment avec lui était le meilleur de tous.
MISAM — « J'ai aussi de quoi faire un bon festin. Joins-toi à moi. » Elle opina, savourant le baiser sur sa joue, avant de trouver une place autour du bureau pour prendre de quoi manger, tout en posant les desserts qu’elle avait prit de la Grande salle.

Elle observait ce qu’il avait pour déjeuner, un sourire ravi sur les lèvres, tout en se plaignant du reste du monde. Le fait qu’elle ne voulait voir que lui n’était pas étonnant. Surtout qu’elle ne cachait pas son caractère capricieux – elle ne se refusait rien. Cela avait sans doute à voir avec lui, du reste. Parce que lui non plus ne lui refusait jamais rien, et même si leurs parents disaient « non », si Misam avait décidé que « oui » alors personne ne pouvait l’arrêter. Et Allegra en profitait depuis son plus jeune âge.
MISAM — « Ha oui ? Et qu'en est-il de ton petit ami ? Ou des autres serpents ? » Elle fronce les sourcils, se demandant bien s’il faisait référence à Evan. Elle savait qu’Evan et Misam étaient proches. Elle savait aussi que sans doute son frère n’aurait rien à redire à un mariage avec Rosier. C’était un soutien auquel elle tenait. Surtout qu’elle devrait en parler à leurs parents si Evan menait à bien sa mission avec Aleksei. Mais il lui restait du temps pour cela.
ALLEGRA — « Entrainement de Quidditch, et Evan reviendra pas avant que ca soit parfait selon ses propres critères. » Râle-t-elle en levant les yeux au ciel, ne voyant pas l’intérêt de rester à s’entraîner sous la pluie plutôt qu’être à ses côtés, et profiter d’un déjeuner au chaud. « Et les autres Serpentards ont pas grand intérêt à côté de toi, n’est-ce pas ? » Rajouta-t-elle en retrouvant son sourire, séductrice avec son frère – comme toujours. Une petite princesse qui sait faire les yeux doux pour amadouer son monde. Même si Misam la connaît par cœur, elle ne peut pas s’empêcher d’être ainsi aussi avec lui.

La conversation, banale mais agréable, se met en place entre deux bouchées de poulets et de tarte à la citrouille. Allegra savourant le déjeuner avec un plaisir non feint.
MISAM — « Je vais bien merci, et toi ? Malgré la pluie qui tombe. » Elle grogne, la pluie c’est bien une chose qu’elle ne supporte pas. Alors que son frère l’adore – elle le sait. Mais c’est humide et froid, d’autant qu’elle a longtemps eut peur de l’orage. Elle se réfugiait dans la chambre de Misam lors des orages les plus violents, après le départ de son ainé et se cachait dans ses coussins pour être entourée par son parfum et ne pas pleurer seule dans son lit.
ALLEGRA — « Je comprends toujours pas comment tu peux être aussi ravi de voir des orages. J’ai hâte que l’été revienne, vraiment. » Dit-elle en boudant, ignorant la première question sans faire attention. Préférant trouver une raison de râler et de se moquer gentiment de son frère. Vraiment, cet amour pour la pluie et les éclairs lui échappaient totalement. Mais rien – pas même la pluie – ne pouvait lui ôter sa bonne humeur et son plaisir d’avoir son frère pour elle à présent qu’il se trouvait à Poudlard. A présent qu’il était de retour, et qu’il n’y avait plus rien pour les empêcher de se voir tous les jours. Cela faisait des années qu’elle n’avait pas pu jouir de la présence de son frère de la sorte. Et elle entendait bien pouvoir en profiter autant qu’elle pouvait.
MISAM — « Hé oui, il va falloir t'habituer à ce que je vienne te surveiller maintenant. »
ALLEGRA — « Va falloir que je sois encore plus discrète alors. » Répondit-elle avec un sourire canaille sur le visage, nullement inquiète de savoir son frère non loin d’elle pour connaître tous ses faits et gestes. Pas qu’il eut besoin d’être à Poudlard pour pouvoir la surveiller. Il était un Greengrass après tout.
MISAM — « Plus sérieusement, je pensais pas que ça me plairais autant de retrouver ce château. » Elle sourit, penchant la tête de côté, heureuse de l’apprendre. Elle savait que son frère avait adoré ses années à Poudlard, et elle savait aussi grâce à qui. Elle se souvenait du groupe qui venaient dans leur maison pour s’amuser à chanter et jouer des instruments de musique en tout genre. Elle les observait des coins de murs ou en ouvrant légèrement la porte de la chambre de Misam. Elle les adorait. Et puis un jour plus rien – le meilleur ami de son frère avait été tué. Et elle le devina – dans son regard – qu’il y pensa aussi. Parce qu’il perdit de sa lumière, et elle chercha la main de son frère pour la serrer.
ALLEGRA — « N’y penses pas, Misam. Ici tu étais heureux, alors souviens toi plutôt de ça. » Qu’elle glisse avec tendresse jusqu’à lui. Un sourire sur les lèvres, parce qu’elle tient à ce qu’il soit bien à Poudlard, et que ce qui le blessait la blessait aussi. « Et parle moi de ton mariage ! J’ignore si j’y serais accompagnée d’Aleksei ou d’Evan. J’ai moi-même du mal à suivre toute cette histoire. » Qu’elle dit en soupirant lourdement avant de finalement se concentrer sur son frère. Il n’y a que lui qui comptait pour le moment, le reste pouvait bien attendre.
ALLEGRA — « Et quand est-ce que je serais tante enfin ? Dis moi mon frère que tu me feras l’honneur d’être la marraine de notre héritier ! »


_________________

Allevan
Slutherin queen
il ne s'agissait pas d'amour, l'amour nous était interdit parce qu'il amenait la faiblesse des coeurs, et nous n'avions pas de coeurs de toute façon. Il s'agissait de nos noms, de nos réputations, de nos vies - de celles de nos familles. Et qu'importe que nous nous haïssions, que nous soyons fidèles ou que nous soyons capables d'éprouver quoi que ce soit : nous étions voués à être ensemble pour le restant de nos vies.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 18
Date d'inscription : 15/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: the only one i truly love (greengrass)    Mer 7 Juin - 22:28


The only one i truly love
Allegra & Misam Greengrass
Je souris, je suis heureux de voir ma soeur, si il y à bien une personne qui peut me faire sourire c'est bien elle. Notre relation à toujours été fusionnelle, j'ai toujours eut le rôle du grand frère protecteur et j'ai toujours adorer ce rôle là, c'était mon petit bébé et je l'ai aimée dés que je l'ai vue. Même avant ça pour être honnête. Quand j'ai appris que j'allais être grand frère, j'étais fou de joie, je savais que j'allais enfin avoir quelqu'un avec qui partager des choses. Parce qu'on ne peux pas franchement dire que je partage grand chose avec mes parents. J'ai parfois l'impression d'avoir grandit dans une maison remplie d'inconnus si ce n'est pour Allegra. Je hoche la tête quand elle parle de l'entrainement de Quidditch. " Ha oui c'est vrai, c'est aujourd'hui. " J'avais oublier que les Serpentards s'entrainaient toujours à cette heure-ci. Je n'ai jamais fait de Quidditch, je n'aime pas ça voler, pourtant j'allais voir les entrainements de Thaïs qui était notre gardien à l'époque. Je souris en y repensant.

" Ho tu me vois flatter de l'apprendre ! "
Je m'assieds et je commence à manger. Les repas ici sont toujours aussi délicieux que ce dont je me souvient quand j'étudiais ici. Des festins ni plus ni moins, à chaque repas qui passe. Si il y à une chose qui me manquait quand j'étudiais à l'université, c'était la nourriture de Poudlard, c'était vraiment un plaisir de manger ici tous les jours. Revenir ici et redécouvrir la nourriture est ce qui donne un plus à revenir à l'école. Le sourire d'Allegra me fais rire, je lève les yeux au ciel et je continue de manger tranquillement. Le meilleur dans un repas ? Le dessert ! J'ai toujours aimer le sucre. C'est dingue ce que ça fait du bien de voir ma soeur, elle arrive à illuminer ma journée rien qu'en la voyant. Il y à tellement peu de personnes à pouvoir faire ça dans ma vie. Quand elle parle de l'orage je souris doucement et je regarde ma soeur. " Parce que l'orage c'est le bien et le mal en même temps, la lumière et après les ténèbres, pendant une fraction de seconde tout s'éclaire avant que la noirceur ne revienne à nouveau. " Et j'adore ça ! Même si je sais que Allegra en à une peur bleu. " Tu sais si tu as encore peur on peux demander à maman de t'envoyer ton ours en peluche. " Je lui fait un clin d'oeil en riant. " Non pas l'été ! Il fait trop chaud ! " J'aime pas la chaleur et la moiteur de l'été.

" Comme si discrète était un adjectif te convenant. " Je lève les yeux au ciel une fois de plus en riant. Allegra est une jeune femme très ouverte, beaucoup plus extravertie que moi en tout cas. En pensant à mon passé ici cependant, mon sourire s'efface. Lorsque je sens la main d'Allegra sur la mienne je lève les yeux vers elle et je secoue la tête. " ça va. " Je retire ma main et la passe dans mes cheveux, je n'aime parler de ça ni même y penser en fait. Quand elle parle du mariage je hausse les épaules. " Tu devrais voir cela avec la future madame Greengrass, je suis pas très doué pour toute l'organisation, elle s'occupe plus ou moins de tout, je ne suis pas d'une grande aide. Quand au fait d'avoir un enfant, je ne sais pas si notre situation est idéale. Après tout je vis loin de chez nous, je rentre que les week-end. Lorsqu'on aura trouver une maison à Hogsmeade ce sera plus facile. Je pourrais rentrer tous les soirs. " Le village près de Poudlard est accessible à pieds et ce sera plus facile du coup de pouvoir rentrer et de partager des choses, surtout si on veux fonder une famille.
date du RP
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
I've been to hell

   and back.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 239
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: the only one i truly love (greengrass)    Mer 14 Juin - 21:26

the only one i truly love
Misam & Allegra Greengrass

Il n'y a pas de personne qu'elle préfère sur terre. Son frère était sans aucun doute ce qu'elle aimait le plus, celui qu'elle aimait le plus n'en déplaise à Evan Rosier ou à Aleksei Iranov. Elle pouvait trouver tous les époux de la terre, aucun n'arriverait à la cheville de son grand frère, héros de son enfance qui a toujours su être son chevalier servant ou le gardien de son innocence. Allegra pouvait se targuer d'avoir eut une enfance heureuse, préservée du fanatisme destructeur de certaines familles. Elle n'était pas idiote, bien que beaucoup pourrait le penser, et elle savait que dans certaines familles de sang pur l'éducation passait par la violence. Cela n'avait pas été son cas, et elle ne doutait pas que Misam était une des raisons à cela. Sans doute son frère, si renfermée et solitaire, adorant une soeur comme il n'avait jamais adoré personne, lui avait-elle donné un amour sans limite. Il interdisait quiconque de faire du mal à Allegra, et il faisait en sorte d'être celui qui la protégeait de ses peurs, éloignant les craintes et les cauchemars, qu'importe que ce ne soit pas bienvenue de la part d'une Greengrass de pleurer à cause de l'orage. Allegra n'avait jamais eut à affronter ses peurs seule, jusqu'à ce que son frère quitte la demeure familiale et se lance dans une guerre où elle craignait constamment de le perdre. Mais elle le voyait également comme le héros de son histoire, et les héros doivent prendre des risques.
Cela dit elle ne se plaindrait pas du fait de le retrouver, de pouvoir simplement entrer dans son bureau pour lui faire la conversation, même si c'était pour se plaindre de l'absence de ses amis habituels.
MISAM — « Ha oui c'est vrai, c'est aujourd'hui. » Elle sourit en coin, boudant à moitié en constatant que son frère n'est toujours pas le plus concerné des êtres qu'elle connaisse. Il l'était, pour les gens qui comptaient vraiment pour lui, et assurément le quotidien des étudiants du château devait assez l'indifférer pour qu'il ne retienne pas les dates des entrainements de Quidditch. Allegra ne pouvait pas s'en offusquer retrouvant plutôt son frère comme elle l'avait toujours connu, et comme elle l'aimait.

Son frère aussi protecteur qu'il pouvait être moqueur, ses yeux pétillants de malice quand Allegra se met à se plaindre du temps, ignorant ce que les êtres pouvaient trouver de fascinant à l'orage. Alors qu'elle en était terrifiée.
MISAM — «  Parce que l'orage c'est le bien et le mal en même temps, la lumière et après les ténèbres, pendant une fraction de seconde tout s'éclaire avant que la noirceur ne revienne à nouveau. » Elle arque un sourcil, étonné d'entendre son frère faire de la poésie de comptoir mais nullement convaincu par son explication, bien loin de là.
ALLEGRA — « Je pense plutôt que les gens pensent qu'il y a plus de beauté à aimer l'orage que les jours ensoleilés. A croire qu'il y a dans le soleil trop de banalité pour les complaire, et c'est bien dommage. »  Dit-elle avec un air tout aussi sérieux que son frère, ce genre de conversation étant monnaie courante chez eux. Faire du temps un sujet à philosopher, réfléchissant sur le monde comme s'ils n'en faisaient pas vraiment partis, simples spectateurs d'un monde en décadence. C'était la place idéale pour les Greengrass, hors-du-monde, attendant simplement le moment propice pour faire parler d'eux.
MISAM — « Tu sais si tu as encore peur on peux demander à maman de t'envoyer ton ours en peluche.  » Elle tire la langue à l'incongru, lui envoyant plutôt dans la tête la première fois qui lui vient en main : une plume, qui s'envole mollement pour retomber entre eux. Peu menaçante la gamine.
ALLEGRA — « Il me faut bien cela depuis que tu joue plus ce rôle ! »  Dit-elle avec autant de mesquinerie que de tendresse, assurant en même temps à son frère qu'elle ne lui tient pas rigueur de cela. De son absence, à dire vrai, bien qu'elle aurait aimé ne jamais le voir la quitter.

MISAM — « Comme si discrète était un adjectif te convenant. »
ALLEGRA — « Tu pourrais être étonné par mes progres en la matière. » Assura-t-elle en suivant le cours d'une conversation des plus agréables. Elle espérant pouvoir la rendre ainsi, alors qu'ils frôlaient la catastrophe et la mélancolie qui allaient de paire avec le passé de Misam. Allegra l'avait vu détruit par la perte de son meilleur ami, n'entrant jamais dans les détails sordides de ce que Misam avait vécu de pire. Elle ne voulait pas lui causer plus de maux, et préférait tenter de lui trouver des raisons de sourire, et une conversation sur des sujets plus plaisant. Comme sa femme et son futur mariage.
MISAM — « Tu devrais voir cela avec la future madame Greengrass, je suis pas très doué pour toute l'organisation, elle s'occupe plus ou moins de tout, je ne suis pas d'une grande aide. Quand au fait d'avoir un enfant, je ne sais pas si notre situation est idéale. Après tout je vis loin de chez nous, je rentre que les week-end. Lorsqu'on aura trouver une maison à Hogsmeade ce sera plus facile. Je pourrais rentrer tous les soirs.  » Elle leva les yeux au ciel, devant l'évident abandon de son frère au sujet de son mariage, laissant entre les mains de sa fiancée tout ce qui y avait attrait. Pas que cela étonnait Allegra, à dire vrai, mais elle aurait aimé en savoir d'avantage. C'est qu'elle avait un amour évident pour les mariages, comme toute grande mondaine, et celui de son frère était un évènement pour elle.
ALLEGRA — « Il me tarde d'y être, à dire vrai, et j'espère bien avoir un rôle à y jouer. Si ce n'est sa demoiselle d'honneur, je veux au moins te guider jusqu'à l'autel, et je doute que tu puisse me refuser cela ! »  Dit-elle plutôt avec un grand sourire sur le visage. Avant de finalement s'imaginer entourée des enfants de son frère, toujours extatique quand il s'agissait de parler de l'avenir. L'avenir qui se présentait constamment radieux dans l'imagination de la jeune femme.
ALLEGRA — « Vas-tu resté longtemps à Poudlard, Misam ? Ou retourneras-tu bientôt en mission pour le compte du Seigneur des Ténèbres ? » demanda-t-elle finalement avec plus de crainte dans la voix qu'elle ne le voudrais - n'ayant pas eut l'occasion de vraiment parler de cela avec lui. « C'est que... Je préfère t'avoir ici. Je crains moins de ne pas avoir de nouvelles de toi, ou pire qu'elles puissent être mauvaises. »



_________________

Allevan
Slutherin queen
il ne s'agissait pas d'amour, l'amour nous était interdit parce qu'il amenait la faiblesse des coeurs, et nous n'avions pas de coeurs de toute façon. Il s'agissait de nos noms, de nos réputations, de nos vies - de celles de nos familles. Et qu'importe que nous nous haïssions, que nous soyons fidèles ou que nous soyons capables d'éprouver quoi que ce soit : nous étions voués à être ensemble pour le restant de nos vies.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the only one i truly love (greengrass)    

Revenir en haut Aller en bas
 
the only one i truly love (greengrass)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le Premier Etage :: L'infirmerie-
Sauter vers: