AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Licornes contre Mimi (hot !) - Eileen & Light

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
POUFFY. - dedicated, loyal, patient

POUFFY. - dedicated, loyal, patient


Messages : 76
Date d'inscription : 13/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Licornes contre Mimi (hot !) - Eileen & Light   Sam 20 Mai - 19:10

Licornes contre Mimi
eileen ft. light

Elle n’était pas fâchée que les cours de la matinée soient enfin terminés. Vraiment pas, ça l’arrangeait même, parce qu’au fond d’elle Eileen avait décidé de faire semblant d’être malade afin de sécher et aller passer son temps ailleurs qu’en Divination. Elle ignorait toujours ce qui lui était passé par la tête quand elle avait choisi cette matière et s’en mordait les doigts à chaque cours totalement inutile. Eileen soupira en sortant de la salle de son cours précédent, et faussa compagnie aux autres Poufsouffle contrairement à leur habitude, se rendre dans la Grande Salle en groupe pour le repas de midi. Elle avait besoin d’être tranquille deux secondes et ils le comprenaient, pour une fois. D’habitude elle finissait toujours par se faire entraîner dans leurs affaires, docile qu’elle était parfois, tant que ce n’était pas trop sérieux et qu’ils lui garantissaient un moment bien délirant avec mal de tête le lendemain matin. Ce jour-là elle n’avait pas la gueule de bois, préférant garder la tête claire en vue du prochain match et de la soirée qui s’organisait chez eux. Là elle allait avoir l’occasion de se lâcher.
Mais ce n’était pas le moment. Elle n’avait pas faim et avait du temps à perdre, et se mit donc à errer dans les couloirs pratiquement déserts, en faisant semblant de se rendre dans un endroit tout sauf louche, du genre la bibliothèque, mais une fois arrivée elle renonça et descendit dans la salle commune pour y déposer ses affaires. Libérée, elle recommença à marcher sans but réel au milieu du château le plus loin possible des salles de classe. La cloche de fin de pause déjeuner n’allait pas tarder à sonner, et elle profita du bain de foule qui en était la conséquence pour se fondre dans la masse. Direction le lieu le plus commun de tous : les chiottes. Bon, pas si commun que ça parce qu’elle était au deuxième étage et que les toilettes des filles étaient occupées par Mimi Geignarde et que toutes les filles saines d’esprit du château évitaient d’y aller histoire de ne pas avoir à supporter Mimi. Sauf qu’Eileen était tout sauf normale et saine d’esprit, donc elle n’était jamais gênée par le fantôme et s’amusait même à discuter avec elle quand l’envie la prenait, parce qu’elle aimait se moquer de Mimi. Ce qui était encore plus drôle parce que Mimi se vexait rapidement au moindre mot à côté.
Mimi était donc la raison pour laquelle Eileen poussa la porte des toilettes des filles du deuxième étage avec l’air déterminé des Potter quand ils se préparaient à transgresser le règlement intérieur. Parler à Mimi n’était pas contre les règles mais sécher, oui… Et sincèrement, Eileen s’en foutait. C’était pas la première fois.
A l’abri (ou presque) des toilettes, elle s’arrêta au milieu, juste devant les lavabos, histoire de repérer où se trouvait Mimi. Le fantôme était perchée au-dessus desdits lavabos et la regardait, méprisante.

MIMI –  « Encore toi ? »
EILEEN –  « Ouais, je m’ennuie. Et je me suis dit que ça pourrait être marrant de venir faire une petite visite. »
MIMI –  « Marrant ? »
EILEEN –  « Marrant. »


Sûre d’elle comme toujours Eileen n’était pas du genre à se démonter facilement et encore moins à se faire avoir par un fantôme aussi susceptible que Mimi. Elle jugea bon d’en rajouter une couche, juste pour le plaisir.

EILEEN –  « Tu dois pas rire tous les jours toi, c’est pour ça que je me suis dit que ça serait marrant. Tu te souviens ce que c’est de rire, Mimi ? »

Un sourire insolent aux lèvres elle fixait le fantôme en attendant de voir si au fil des années Mimi avait enfin gagné une répartie correcte.
made by black arrow
[/b]

_________________
Eileen A. Potter
« The reason I don’t worry about society is, nineteen people knocked down two buildings and killed thousands. Hundreds of people ran into those buildings to save them. I’ll take those odds every fucking day.» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 101
Date d'inscription : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Licornes contre Mimi (hot !) - Eileen & Light   Mer 24 Mai - 4:14


L est une bonne élève, généralement assidue, car c’est important les études. Et avec l’boulot qu’elle rêve d’faire un jour, elle a pas trop l’choix d’s’y mettre. Une chance qu’elle est douée dans l’domaine et qu’elle est pas obligée d’passer des heures à étudier- ou comme maintenant, elle peut s’permettre de manquer quelques cours en prétendant… n’importe quoi, mais là, comme elle fait juste pas s’présenter en cours sur un coup d’tête, marchant dans la direction opposée pour rejoindre son dortoir, elle s’demande ce qu’elle fait. Ou ce qu’elle a l’intention de faire maintenant qu’elle réalise n’pas pouvoir s’rendre n’importe où comme elle est techniquement pas supposé s’promener pendant les heures de cours. Son esprit est clair cependant, et un plan s’forme avant qu’elle s’présente devant le Tableau lui permettant d’rejoindre la Tour des courageux, où elle rejoint sa chambre après avoir fait un rapide détour dans celle de son frère. Ouais, elle lui a piqué un peu d’bonheur en fumée pour décompresser et bien profiter d’son après-midi, qui s’passera à l’extérieur histoire d’goûter aux rayons du soleil qui commence à s’réchauffer. Sauf qu’en s’mêlant à la foule pour foutre le camp dehors incognito, un petit sac-à-dos noir dans l’dos pour dissimuler ses vices, elle aperçoit la jolie tête d’nulle autre qu’Eileen Potter. Y’a un sourire qui éclaire aussitôt son visage quand elle aperçoit l’autre adolescente, et elle décide d’la suivre sans accélérer son pas. Eileen semble pas le remarquer et de toute façon elle est loin devant la brune, L la voit qui s’engouffre dans la toilette du deuxième étage, là où réside Mimi Geignarde. Un sourire amusé étire la bouche pulpeuse d’la brune avant qu’elle ne prenne le même chemin encore une fois, connaissant l’étrange amusement qu’tirait sa copine à s’moquer du pauvre fantôme. Pas qu’elle irait lui faire la morale sur le sujet, ayant un plan bien plus distrayant en tête. Et au pire, ça amènera peut-être un autre genre d’malaise d’la part du fantôme- car une fois high elle sait qu’la Poufsouffle autant qu’elle-même serait pas contre une petite séance d’amusement, mais pour ça faudra aussi qu’ça tente à la Potter.
Poussant finalement la porte menant à la chambre de bain qui, elle est certaine, dirait pas non à un peu d’amour, à temps pour entendre la dernière raillerie d’Eileen aux dépends du fantôme. Tu dois pas rire tous les jours toi, c’est pour ça que je me suis dit que ça serait marrant. Tu te souviens ce que c’est de rire, Mimi ? Eileen et sa grande délicatesse. L roule des yeux en retenant la porte derrière elle, la laissant refermer derrière elle sans un bruit. Elle s'approche, avise la belle blonde non loin d'elle et fait signe à Mimi en posant un doigt sur ses lèvres d'pas faire un bruit- et comme l'fantôme vient d'se prendre une insulte en pleine gueule, elle va sûrement pas t'trahir. Peut-être que ça, ça la fera rire un peu, qu'elle grogne d'une voix trop rauque pour elle, attrapant ses côtes entre ses phalanges qu'elle bougent d'manière à chatouiller autant qu'effrayer la Poufsouffle. Elle laisse un rire lui échapper, espérant avoir foutu une bonne frousse à son amie, puis s'glisse devant elle sans s'départir de son sourire éclatant, laissant Mimi glousser non loin d'elles. Voilà la preuve qu'elle savait encore rire, la morte. J'en conviens qu'tu dois vraiment t'emmerder, pour sécher les cours pour venir t'prendre la tête avec Mimi. Y'a moment que j'puisse t'convaincre de changer un peu tes plans, qu'on s'amuse toutes les deux? que t'ajoute tout en enlevant ton sac pour l'ouvrir et mettre bien en vue la petite réserve de drogue moldue et sorcière que t'as piqué à ton jumeau avant d'te faire la marre. Ode y dira rien d'toute manière, tu trouves toujours façon d'lui remettre les doses qu'tu lui dérobes.

_________________

there is no shadow without light.
no need to fill the void, no need to take up space. I need to break the silence as I count all the ways. I'm trying to keep still as we plan our escape, as we plan our escape. the revving up of heartbeats, the beating in my chest. it's like we're onto something that no one would expect. We're bigger than our bodies, ee're living like we're gods. we're here looking for something, we didn't know we lost
Revenir en haut Aller en bas
avatar
POUFFY. - dedicated, loyal, patient

POUFFY. - dedicated, loyal, patient


Messages : 76
Date d'inscription : 13/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Licornes contre Mimi (hot !) - Eileen & Light   Ven 2 Juin - 22:23

Licornes contre Mimi
eileen ft. light

Eileen se permettait rarement de sécher des cours, mais certaines fois, elle saturait. Comme cet après-midi là où elle n’en pouvait plus, avait besoin de se détendre et de faire autre chose que se faire bourrer le crâne en suivant un cours d’une matière inutile pour son projet d’avenir. Tout bien considéré, il n’y avait pas vraiment de matière utile pour qu’elle poursuive son rêve à part le cours de Vol qu’elle ne suivait plus, n’en n’ayant pas besoin. La jeune Potter voulait passer sa vie à voler, devenir une joueuse professionnelle, peu importe le poste. C’était pourquoi elle se consacrait corps et âme au Quidditch et qu’en ce moment elle se permettait de sécher pour passer du temps sur le terrain. On ne savait jamais, quelques fois des sélectionneurs allaient repérer des futures recrue lors des matchs de Poudlard, et elle voulait être à fond pour espérer un contrat… sauf aujourd’hui. Elle était juste out et énervée contre Evans. Qui lui avait encore gâché sa journée pour ne pas changer, préférant le conflit plutôt qu’une conversation pacifique qui était le but premier d’Eileen. Pour une fois qu’elle ne venait pas faire semblant, c’était rageant. Si elle ne posait pas les questions directement à son cousin c’était parce qu’elle voulait qu’il ne pense plus à ses problèmes et se vide la tête. Et vu que Black était une chasse gardée et que Remus ne la laissait pas s’en approcher, et qu’elle ne savait pas si Peter pouvait la renseigner, il lui restait seulement Lily Evans, au grand regret de la Potter d’ailleurs.
Eileen secoua la tête. Elle n’avait plus envie de se faire polluer le cerveau par Evans et c’était pour ça qu’elle avait eu envie de se défouler sur Mimi Geignarde, avant d’aller squatter le terrain de Quidditch et savourer la sensation de se retrouver dans les airs, parce que l’air était son élément à elle. L’endroit où elle se sentait vraiment vivante.
Bref. Retour à la réalité et à sa conversation idiote avec le fantôme des toilettes des filles du deuxième étage. Y’avait des fois où elle avait envie de lui demander comment elle était morte, c’était pas de sa faute si elle était curieuse.
Et Eileen était vraiment tentée de le faire ce jour-là, mais nota un changement dans le visage de la morte.

MIMI –  « Pourquoi… tu viens t-touj-jours me tourmenter ? Tu ne vaux pas mieux que les auuuutres... »

Sanglot habituel, signe d’un départ sous forme de plongeon sous la cuvette. Mais au moment où Eileen s’attendait à entendre le bruit d’éclaboussures caractéristique d’une Mimi Geignarde pétant un nouveau câble, elle sursauta en sentant des mains se poser sur ses hanches. Vu qu’elle s'appelait Eileen Anthea Potter elle réussit à retenir un glapissement indigné.

LIGHT –  « Peut-être que ça, ça la fera rire un peu... »

Soulagement - ou pas. Eileen recommença à respirer en reconnaissant la voix de Light Shacklebolt, voix difficile à ne pas reconnaître à force. Un sourire apparut sur le visage d’Eileen, difficile à retenir lui, parce qu’avec Light, elle était sûre d’avoir de quoi se détendre.

EILEEN –  « strangulot Shacklebolt, la prochaine fois que tu fais ça, j’te jure que ton espérance de vie sera particulièrement diminuée !! »

Elle n’était pas vraiment en colère Eileen, juste un peu pour la forme, et se retourna vers L en croisant les bras. Histoire de.

LIGHT –  « J'en conviens qu'tu dois vraiment t'emmerder, pour sécher les cours pour venir t'prendre la tête avec Mimi. Y'a moment que j'puisse t'convaincre de changer un peu tes plans, qu'on s'amuse toutes les deux? »

Ca c’était une réponse parfaite, du genre vraiment, qui ne fit pas perdre son sourire à Eileen mais l’accentua, et qui finit en sourire en coin. Mutin. Comme souvent avec L.

EILEEN  –  « J’aime pas avoir à me justifier mais y’a Evans qui m’a pourri la vie alors que j’venais en paix, et je suis censée être en Divination. Faut que j’me défoule et j'ai la flemme d'aller dehors. Dis, t’as pas un truc pour soigner les effets secondaires d’une conversation avec Evans ? »


made by black arrow
[/b]

_________________
Eileen A. Potter
« The reason I don’t worry about society is, nineteen people knocked down two buildings and killed thousands. Hundreds of people ran into those buildings to save them. I’ll take those odds every fucking day.» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 101
Date d'inscription : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Licornes contre Mimi (hot !) - Eileen & Light   Mar 13 Juin - 23:18


Eileen Potter, c'tune fille de septième année qu'ton jumeau et toi avez maintes d'fois partagées. Tu t'es souvent amusé à dire qu'elle t'préférais pour le sexe, et qu'elle jouait avec Ode surtout pour la drogue. Pas qu'l'un ou l'autre vous avez déjà été dérangés par ça, pas comme si y'avait beaucoup d'choses qu'vous dérangeaient, tous les deux. C'est un trip comme une autre, devoir partir rapidement et refiler la fille qui traîne dans l'lit à l'autre- comme ça, tout l'monde est content, tout l'monde est satisfait. Eileen non plus, ça a jamais eu l'air d'la déranger, devant au contraire d'profiter du fait qu'ton frère et toi soyez si proches- trop proches sans jamais l'être assez non plus. Dans c't'histoire-là, tout le monde a été bien avisé d'pas être con au point d's'accrocher, bien qu'la flamboyante Poufsouffle t'reste sous la peau malgré l'temps. C'est une bonne amie, malgré tout, et t'apprécie les moments qu'tu passes avec elle- qu'ça dérape entre vous ou non.
C'pas vraiment une surprise pour toi d'découvrir l'étudiante en train d'embêter l'fantôme prisonnier d'la toilette des filles, bien qu'pour ta part, t'peux penser à mille façons d'rendre l'expérience dans cette toilette inoubliable- et bien plus beau qu'ses murs défraichis. Alors t'fais signe à Mimi d'pas dire un mot alors qu'tu t'approches doucement d'la belle demoiselle qui crache son poison contre l'ectoplasme, attendant ensuite d'voir sa réaction- avant qu'tu t'arranges pour qu'ça soit elle qui réagisse en l'effrayant, recevant aussitôt un glapissement indigné qui t'fait rigoler. Même Mimi glousse dans son coin. Elle s'tourne vers toi ensuite, t'foudroyant du regard mais t'doutes bien qu'elle est pas réellement en colère, c'pour ça qu'tu perds pas une once d'ton sourire. strangulot Shacklebolt, la prochaine fois que tu fais ça, j’te jure que ton espérance de vie sera particulièrement diminuée !! qu'elle prévient pour la forme, t'faisant qu'allonger ton sourire. C'pas Mimi qui s'plaindrait d'avoir un peu d'compagnie, mh? qu'tu réponds en faisant un clin d'œil au fantôme pour le moment toujours souriant. Elle hoche d'la tête sans s'rapprocher, et tu retournes ton regard foncé vers la blonde. C'dur aussi d'prendre tes menaces au sérieux quand j'sais que j'te manquerais trop, qu't'ajoutes d'une voix plus séductrice, faisant même danser une minute tes sourcils au-dessus d'tes yeux.

T'conviens cependant qu'elle doit royalement s'emmerder la pauvre pour s'retrouver ici, abandonnée entre deux cuvettes sales sans droit à un réel divertissement. Vraiment, ton arrivée est salvatrice, t'élevant au statut d'héros pour l'futur plaisir et détente qu't'amèneras à Eileen. Tu lui demandes pour la forme si elle aurait pas envie d's'amuser avec toi plutôt qu'Mimi, lui ouvrant rapidement l'contenu d'ton sac avant d'le déposer contre un lavabo derrière vous, sachant qu't'as déjà gagné d'la belle compagnie en avisant l'sourire espiègle -et gai- d'la jaune et noire. J’aime pas avoir à me justifier mais y’a Evans qui m’a pourri la vie alors que j’venais en paix, et je suis censée être en Divination. Faut que j’me défoule et j'ai la flemme d'aller dehors. Dis, t’as pas un truc pour soigner les effets secondaires d’une conversation avec Evans ? Juste en écoutant l'ton d'sa voix, t'arrives à voir son exaspération et son plus que visible besoin d'se changer les idées. J'ai c'qui faut pour amener l'dehors en-dedans, qu'tu réponds avec une mélodie dans la voix, bien décidée à rendre cet après-midi magique. J'ai d'quoi nous faire halluciner des fleurs et des arcs-en-ciel, rendre nos sens méga sensibles, ou on peut tenter d'fumer assez pour qu'même l'air soit drogué- et qui sait, ça fera peut-être son effet à Mimi, qu't'ajoutes avant d'relever les yeux vers l'fantôme non loin. Puis, quand ton attention s'retourne vers la Poufsouffle, ton sourire s'fait plus carnassier. Ou y'a pas d'ou dans les choix, et on prend tout- on s'déchire bien comme il faut, et on transforme l'eau des robinets en vin, qu'tu conclues en claquant dans tes mains d'enthousiasme.
T'sais qu'ça semble débauché, mais au final, si tout est bien dosé, tout va bien passer. Une dose de si et une dose de ça, si y'a pas d'abus ça peut pas faire d'mal. Surtout qu'une fois la première dose ingérée, l'premier high débuté, vous oublierez l'reste dissimulé dans ton sac pour vous concentrez à autre chose. Dans c'genre de situations, y'a pas de règles, juste du plaisir.

_________________

there is no shadow without light.
no need to fill the void, no need to take up space. I need to break the silence as I count all the ways. I'm trying to keep still as we plan our escape, as we plan our escape. the revving up of heartbeats, the beating in my chest. it's like we're onto something that no one would expect. We're bigger than our bodies, ee're living like we're gods. we're here looking for something, we didn't know we lost
Revenir en haut Aller en bas
avatar
POUFFY. - dedicated, loyal, patient

POUFFY. - dedicated, loyal, patient


Messages : 76
Date d'inscription : 13/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Licornes contre Mimi (hot !) - Eileen & Light   Jeu 31 Aoû - 0:41

Licornes contre Mimi
eileen ft. light

Qu’elle soit invertie c’était pas prévu, à la base. Pas du tout, même. Le plan c’était de suivre la vie que ses parents construisaient pour elle, faire comme toutes les sang-pur qui se respectent. Rejoindre Serpentard – raté –, devenir tête de promotion, rejoindre les plus hauts rangs du Ministère de la Magie pour finir avec un tatouage sur le bras gauche après, et épouser un inconnu pour pondre des héritiers à la fin.
Moyenâgeux, c’était ce que disait Evans quand elle entendait parler des mœurs de cette partie de la société sorcière. Eileen pensait que si elle le disait, c’était uniquement parce qu’elle n’allait jamais avoir accès aux avantages que l’appartenance à une famille de sang-pur offrait. Et Eileen, elle voulait les obtenir ces avantages, sauf qu’elle n’arrêtait pas de faire des erreurs depuis sa Répartition. Même si appartenir à Poufsouffle ne la dérangeait pas, et la satisfaisait complètement, au contraire. Ses parents ne lui en tenaient pas rigueur. Alors ça allait.
C’était pas de sa faute, après tout.
Mais le reste… si jamais quelqu’un était au courant qu’elle préférait les femmes, elle allait finir par se faire tuer dans son lit au beau milieu de la nuit. Douloureusement, pour bien marquer le coup.
Elle grimaça en pénétrant dans les toilettes des filles, et avait une bonne raison de le faire. Fallait avouer que c’était pas seulement à cause d’Evans qu’elle était venue se réfugier là. Mais d’autre chose – de quelqu’un d’autre, en vrai.
Discuter avec Mimi, ou énerver le fantôme plutôt lui changea les idées, elle pouvait maintenant penser à autre chose que la nouvelle psychomage de Poudlard qui occupait son cerveau depuis qu’elle l’avait vue débarquer dans la Grande Salle après la nuit pourpre.
Génial.
De toutes les personnes du monde sorcier d’Angleterre, il avait fallu que le vieux Dumb’ la choisisse, elle. Cassandra Avery.
Quand le nom de son premier amour remonta dans ses pensées, elles serra les dents pour se concentrer sur Mimi, mais pas sur ce qui se passait derrière elle. Et c’est comme ça qu’elle se fit totalement avoir par Light, comme une débutante. La Potter avait plus honte de ça que de son glapissement qui était tout sauf digne de la sang-pur qu’elle était censée être.
Elle s’appliqua pour réagir comme l’aurait fait une adolescente normale, c’est-à-dire être… surprise, où à moitié morte de peur selon les caractères. En bonne Poufsouffle, elle opta pour la deuxième solution.
Mais vu que Mimi n’était pas la championne pour remonter le moral des gens, ce fut L. qui réussit à le faire bien mieux que le fantôme dépressif.

LIGHT – « C'pas Mimi qui s'plaindrait d'avoir un peu d'compagnie, mh?  C'dur aussi d'prendre tes menaces au sérieux quand j'sais que j'te manquerais trop »

Elle lui répondit avec un sourire… carnassier. Prête à réduire Light en steak haché, ou la transformer en crapaud. Sauf que la meilleure dans ce domaine-là, c’était Evans, maintenant professionnelle en métamorphose humaine. Surtout quand ça consistait à métamorphoser James en crapaud. Vu que le sourire d’Eileen n’était pas du tout crédible, elle préféra laisser tomber.

EILEEN – « Et bouse d'hippogriffe, j’suis si prévisible que ça ? »
LIGHT – «  J'ai c'qui faut pour amener l'dehors en-dedans, J'ai d'quoi nous faire halluciner des fleurs et des arcs-en-ciel, rendre nos sens méga sensibles, ou on peut tenter d'fumer assez pour qu'même l'air soit drogué- et qui sait, ça fera peut-être son effet à Mimi. Ou y'a pas d'ou dans les choix, et on prend tout- on s'déchire bien comme il faut, et on transforme l'eau des robinets en vin. »

Puis c’est que ses yeux se mirent à briller en entendant ce que Light finit par répondre, comme  un gosse dans un magasin de jouets, ou James chez Zonko. Ca, ça allait vraiment être efficace, et sauver son après-midi.

EILEEN – « J’pense que même totalement déchirée j’serai capable de modifier tout ça. C’est ma spécialité, ce truc. L’eau en vin. Mmmh, parfait, en purfeu ce serait encore meilleur non ? »

Elle sortit sa baguette, prête à s’exécuter et fit apparaître deux verres sortant de nulle part. Oui, franchement, si il y avait une magie qu’elle maîtrisait vraiment, c’était celle-là.

EILEEN – « Tu crois que ça aurait des effets sur Mimi ? Si elle est encore capable de les avaler ou sentir ou j’sais pas quoi... »

made by black arrow

_________________
Eileen A. Potter
« The reason I don’t worry about society is, nineteen people knocked down two buildings and killed thousands. Hundreds of people ran into those buildings to save them. I’ll take those odds every fucking day.» by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 101
Date d'inscription : 25/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Licornes contre Mimi (hot !) - Eileen & Light   Lun 11 Sep - 5:50


Entre Eileen et toi, l’courant a toujours bien passé. Ton regard elle a accroché aussitôt qu’elle s’est mise en travers d’ton chemin, et encore aujourd’hui quand tu t’arrêtes sur elle ça t’prend une ou deux secondes avant d’pouvoir détourner la tête. C’est fou c’que tu peux trouver ça magnifique, une fille – ou une femme. C’dommage qu’être invertie ça soit pas à la mode, t’rêverais d’voir plus d’jolies filles s’promener main dans la main dans les couloirs, ou s’embrasser à en perdre l’haleine dans les coins sombres. Au moins toi, t’as la chance d’en profiter comme t’peux, calculant plus l’nombre de fois que tu t’es perdue avec Eileen – peut-être autant d’fois qu’elle s’est perdue avec Ode. Ode qui s’trouve ici grâce à ce que tu lui as emprunté dans sa chambre avant d’ajouter la Poufsouffle et la Geignarde à tes plans d’débauche. T’es certes pas contre un peu de bonne compagnie pour passer l’après-midi, et en voyant l’air moins gai que d’habitude d’Potter, tu t’dis que ça peut pas lui faire du mal à elle aussi. Ça sera ta mission d’la journée d’la voir repartir avec le sourire – un vrai.
Elle menace ta vie mais c’pas possible pour toi d’la prendre au sérieux, c’que tu lui fais remarquer, convaincue qu’elle s’ennuierait d’toi autrement. Elle dément pas, t’balançant un sourire affamé dans la tronche qui t’fait frissonner jusqu’au bout d’tes orteils. Clairement, encore aujourd’hui elle t’fait l’même effet – une attraction sexuelle sans ambiguïté, juste une promesse d’plaisir sans complication.
« Et bouse d'hippogriffe, j’suis si prévisible que ça ? » qu’elle lance d’une voix qui s’marie bien avec son sourire. Y’a l’tien qui s’tord pour s’faire plus charmeur aussi, alors qu’tu fais un pas vers elle pour la regarder dans les yeux. « Ton corps n’a plus aucun secret pour moi, » qu’tu ronronnes avant d’passer une langue mutine sur tes lèvres.

Puis après, d’ta bouche sort toutes les petites merveilles qu’tu dissimules dans ton sac, et tu t’laisses emporter par ton énumération jusqu’à proposer d’tout prendre à la fois – sauf qu’bonne chance pour parvenir à quitter les toilettes d’ici sans s’faire prendre, complètement high. Plus tu parles et plus l’visage d’la brune s’éclaire, visiblement intéressée par c’plan qui s’profile à l’horizon pour vous deux. Du plaisir, c’est bien tout c’que femme veut. « J’pense que même totalement déchirée j’serai capable de modifier tout ça. C’est ma spécialité, ce truc. L’eau en vin. Mmmh, parfait, en purfeu ce serait encore meilleur non ? » Y’a un rire cristallin qui t’échappe, c’ton tour d’être extatique à l’idée d’pouvoir profiter d’une fontaine de purfeu – t’dois avouer qu’t’as pas de suite pensé à cette affinité qu’à Eileen avec la métamorphose. « Alors fait pleuvoir le fort Miss Potter, car j’suis d’accord : avec du purfeu c’est bien meilleur, » qu’tu glousses alors qu’elle fait apparaitre deux verres. « On aura certainement beoin d’ça, mais on va commencer par boire directement au robinet, pour en boire l’plus possible, » qu’tu dis avant d’lui faire un clin d’œil, plongeant ensuite la main dans ta robe pour en sortir ta baguette.
« J’vais verrouiller, juste au cas où quelqu’un déciderait soudainement d’trouver cet endroit intéressant. » Ça t’prends pas longtemps avant d’revenir et d’ranger ta baguette à nouveau, après avoir protégé la porte comme il se doit. Faut bien avoir des avantages à être sorciers, bien qu’si un adulte voulait vraiment rentrer, t’doutes pas qu’il parviendrait à lever tes sortilèges.

T’arrives pas tant à t’en préoccuper cependant, l’excitation coulant déjà dans tes veines n’fait qu’rendre tes mouvements plus rapide, alors qu’tu plonges cette fois la main dans ton sac avant d’en sortir une roulée suffisamment grande pour deux, qu’t’allumes grâce à ta baguette magique. T’tires dessus quand Eileen reprend la parole, attirant ton regard sur elle. « Tu crois que ça aurait des effets sur Mimi ? Si elle est encore capable de les avaler ou sentir ou j’sais pas quoi... » T’lèves les sourcils avant d’lui tendre le tout. « J’doute que ce qui s’avale, s’fume, s’injecte lui fasse quoi que se soit, mais qui sait – si on parvient à enfumer les toilettes, peut-être qu’à la longue elle va sentir un petit picotement dans l’bout d’ses membres. T’penses quoi Mimi? » La principale concernée soupire plus loin, faisant mine de s’asseoir sur une cloison d’bois d’une des cabines. « J’ressens toute la douleur du monde, mais vos plaisirs, j’doute qu’ils parviennent à m’faire quoi que se soit, même un plein de fumée, » qu’elle geint d’sa voix qui devient criarde aussitôt qu’elle tente de se la jouer mélodramatique.
T’jettes un regard amusé vers Eileen sans relever, reprenant la bourrée pour tirer dessus une nouvelle fois. « Sinon comment t’vas, Eil? La vie est bonne pour toi? »

_________________

there is no shadow without light.
no need to fill the void, no need to take up space. I need to break the silence as I count all the ways. I'm trying to keep still as we plan our escape, as we plan our escape. the revving up of heartbeats, the beating in my chest. it's like we're onto something that no one would expect. We're bigger than our bodies, ee're living like we're gods. we're here looking for something, we didn't know we lost
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Licornes contre Mimi (hot !) - Eileen & Light   

Revenir en haut Aller en bas
 
Licornes contre Mimi (hot !) - Eileen & Light
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» crotti et mimi les p'tites souris
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le deuxième étage :: Les toilettes de filles-
Sauter vers: