AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une visite s'impose [Théo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 101
Date d'inscription : 08/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Une visite s'impose [Théo]   Jeu 8 Juin - 13:31

Depuis un petit moment déjà, Alexander n'avait plus vu Théodore. Les deux hommes avaient toujours eut des vies personnelles et professionnelles plutôt occupées jusque là et puis dernièrement, Théodore était, comme qui dirait, en cavale. Enfin ça, c'était ce qu'Alexander pensait dur comme fer.

Il en était persuadé que Théodore, après leur entrevue aux trois balais, avait pris sa née moldue enceinte sous le bras et avait fuit dans un pays quelconque où personne ne connaissait ni son nom ni celui de son redouté paternel. Il n'avait pas été du même avis que son presque frère, mais il avait conscience de ne pas pouvoir l'obliger à rester et abandonner cette fille qui avait la mauvaise idée de tomber enceinte au mauvais moment. Cependant, Théodore restait son meilleur ami, ils se connaissaient depuis toujours, ils avaient fait les quatre cent coups ensembles quand ils étaient au collège et à présent, même s'il perdait toute sa magie pour des raisons obscures, il ne pourrait pas le considérer comme un parfait étranger.

Cependant, puisque Théo avait choisit la difficulté, tout ce qu'il pouvait faire, c'était feindre l'innocence si jamais on venait lui demander des comptes. Après tout c'était à moitié vrai, il ne savait pas grand chose... Juste quelques détails et il était bien content de ne pas en savoir plus. Moins il en savait et moins il risquait de vendre son ami sous la douleur...

Quoi qu'il en soit, il venait d'apprendre une nouvelle qui ne le réjouissait absolument pas, mais à laquelle il s'attendait dans le fond. Théodore s'était fait torturer par des mangemorts et c'était à prévoir à ne pas suivre les ordres de son père et à refuser allégeance au seigneur des ténèbres, il fallait être réaliste. Malgré tout il devait se rendre au près de Théodore pour voir de ses propre yeux où il en était après cette attaque sournoise.

Il avait donc attendu le week-end et était sortit du collège sous un prétexte falacieux dont il ne se souvenait même plus. Mais il était professeur alors du moment qu'il ne revenait pas avec quelque chose d'illégal après les aurors lui ficheraient la paix. Il s'était rendu à l'adresse qu'on lui avait donné pour pouvoir rendre visite à son ami, on lui avait décrit le lieu comme étant l'un des appartements de Sarah, information qui le troublait car il n'avait pas souvenir que Théo lui ait parlé de sa fiancée pour ses projets de prise d'indépendance...

Mais une fois devant la porte du dit appartement, il s'arrêta, regarda autours de lui pour vérifier qu'il était seul dans le couloir et frappa à la porte sans tambouriner comme un bourrin. Une fois qu'il eut l'autorisation d'entrer, il s'exécuta et s'avanca jusqu'à son ami.


- Théodore ? J'ai appris pour l'attaque. Annonça-t-il tout de go.

Il n'était pas réputé pour faire dans la dentelle, surtout quand il ne cherchait pas à obtenir quelque chose sans rien donner en échange. Il n'était pas là pour piéger qui que ce soit, mais pour rendre visite, tout simplement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 577
Date d'inscription : 14/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une visite s'impose [Théo]   Jeu 8 Juin - 14:20

Réveil douloureux, voilà ce dont je me souviens en premier lieu. Je ne sais pas combien de temps j'ai fini dans les bras de Morphée mais cela fait plusieurs jours. Cela ne fait aucun doute. Je vois à nouveau les images défilées sans cesse... me torture l'esprit alors que j'avais encore le corps marqué de la torture physique subite, il y a des jours de cela. Je me redresse comme je le peux pour être un peu mieux installé et l'elfe présent dans la pièce m'aide sans que je le lui demande. Chargé de veiller sur moi et de me soigner en l'absence de Sarah. Je fais la grimace en songeant à elle. Je jette un œil vers la fenêtre ou j'aperçois des maisons. Je vois également le soleil briller dehors mais je suis dans l'incapacité de me lever. Pour l'instant, du moins. J'espérais ne pas rester coincé trop longtemps dans ce fichu lit. Sarah et Lucius s'étaient acharner sur moi et devoir être le prisonnier si je puis dire de Sarah à me faire soigner par elle-même me foutait la rage. Et, je ne pouvais rien faire contre.

Je demande à l'elfe de m'apporter un verre d'eau car j'ai la gorge sèche puis je chope la gazette qui se trouve sur la table de chevet. Je m'ennuie à mourir... et surtout, je suis totalement dans l'impasse. La douleur me vrille de toute part et j'ai l'impression de ne faire que prendre ces fichues potion anti-douleurs. Je n'attends aucune visite de qui que ce soit. Personne ne sait ou je me trouve, mis à part Sarah et Lucius. Je songe à Emily et mon cœur se serre. Puis à Aliénor et je me demande comment va t-elle si tout va bien pour elle et le bébé. Je ferme les yeux sentant les larmes couler le long de mes joues. Je pleure en silence ne pouvant plus contenir et je suis encore étonné d'avoir des larmes.

Je finis par me frotter les yeux et essaie de me reposer mais impossible, les images sont présentes et bien ancrés dans mon être. J'ouvre les yeux et passe très doucement mes doigts sur le bandage qui recouvre mon abdomen. Endroit marqué et sali pour toujours par les lettres inscrites par Lucius. Une cicatrice que j'aurais pour le restant de mes jours. Je sursaute en entendant frapper à la porte. Qui est-ce qui peut bien venir ? Personne n'est censé savoir que je me trouve ici. L'elfe s'en va ouvrir et il fit entrer le visiteur. De toute façon, je ne peux aller nul part. Je guette la porte qui s'ouvre menant à ma chambre. «Théodore ? J'ai appris pour l'attaque. » Je regarde mon meilleur ami avec beaucoup d'étonnement. Tellement que j'ai les yeux écarquillés de le voir ici. « Qu'est-ce que t fabriques ici ? » Façon étrange de montrer que je suis content de le voir, je le conçois. « Sarah t'as dis que j'étais ici, j'imagine. » ajoutais-je, amer. Je détourne mon regard pour ne plus être face à lui. Je ne veux pas voir son regard me dévisager alors que je porte la cicatrice de la brûlure infligé par Sarah elle-même. « Tu es venu voir l'oeuvre de tes semblables » Bim, c'était sorti tout seul. « Désolé » ajoutais-je... « Je suis... content de te voir. » finis-je par avouer. Je regardais le plafond.

J'opte pour une discussion banale comme si on s'était vu la veille car j'ajoutais... « Tu vas bien depuis la dernière fois qu'on s'est vu ? Et les cours se passent bien ? Les élèves ne sont pas trop emmerdant ? D'ailleurs, j'aurais peut-être dû faire professeur, j'aurais peut-être eu une vie moins...  comment dire... compliquée. » Je soupirais. « Il fait beau aussi à ce que je vois... dommage que je ne puisse pas en profiter » terminais-je en me renfrognant. Je déglutis et les images qui continue à affluer devant mes yeux même ouverts. « Je suis qu'un crétin... j'aurais dû t'écouter... tu dois te dire que je le mérite et que c'était couru d'avance... mais bon sang, je ne voulais qu'un peu de tranquillité ne serait-ce qu'un instant... qui a eu lieu mais de façon trop courte. » Puis, je dis pour moi-même dans un murmure « Je vais finir par la buter... » Et comme cela, ils auront tout gagner... enfin presque. Le hic c'est que si je tue Sarah, ça ne va pas me sortir d'affaire. Et si je pouvais aussi massacrer de satané Lucius. Je serre les poings alors que je le revois encore m'enfoncer la lame du couteau et je grimace ressentant même la douleur. Souvenir tellement vif et tellement présent tant il est récent. Je ne pourrais jamais me débarrasser de cette fameuse nuit. Elle resterait gravée dans mon esprit à tout jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 101
Date d'inscription : 08/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une visite s'impose [Théo]   Ven 23 Juin - 15:04

Il regardait son ami et il était triste pour lui, il était dans un sale état et encore il était sur qu'il avait déjà eut le temps de 'guérir' un peu depuis le temps, si on pouvait appeler ça guérir.... Mais il n'allait peut-être pas lui faire la remarque à voix haute, il ne devait pas oublier qu'il s'agissait de son meilleur ami et que par conséquent, certaines vérités étaient bonnes à taire. Il décida donc pour une approche plus "soft"... Lui dire qu'il avait appris pour l'attaque dont il avait été victime, sans pour autant prononcer le mot victime car il ne savait pas vraiment comment il le prendrait. Apparemment, le brun était interloqué de voir son ami ici. C'est vrai que depuis le jour où il lui avait annoncé qu'il tournerait le dos à son paternel, ils ne s'étaient pas revus. D'ailleurs jusqu'à il y a peut, il était lui-même intimement persuadé que Théodore avait récupéré sa femme enceinte et avait fuit l'Angleterre avec elle.

« Qu'est-ce que t fabriques ici ? »

Et bien s'il avait sut, il ne serait pas venu... Non mais quel accueil ! Alors qu'il faisait l'effort de venir le voir sur son lit de convalescent et qu'il ne se moquait même pas encore de lui ou ne lui envoyait pas un "je te l'avais bien dit" bien sentit dans la tronche... Ca n'était pas le moment.... peut-être plus tard, surtout s'il continuait sur cette voie là.

« Sarah t'as dis que j'étais ici, j'imagine. »

Peut importe la façon dont il l'avait appris. Le principal c'était qu'il savait... En tout cas il savait que Théodore avait été "punis" par des mangemorts, mais il ne savait pas encore lesquels. Et dans le cas contraire, il ne savait pas vraiment comment il réagirait finalement. Les mangemorts avaient sans doute voulu lui faire payer son affront à son père et son manque d'enthousiasme à rejoindre les rangs du lord noir. Mais d'un autre côté, on avait attaqué son meilleur ami et on ne s'en prenait pas impunément aux siens.

« Tu es venu voir l'oeuvre de tes semblables »

- Mes semblables ?! Demanda-t-il sur un ton légèrement menaçant et clairement vexé.

« Désolé. Je suis... content de te voir. »

Et bien on ne dirait vraiment pas. Surtout qu'une fois encore il prenait des pincettes et qu'en retours il s'en prenait encore plein la tronche pour pas une noise... Sa bonté le perdra.... Surtout avec cette satané bourrique borné....

- Et bien c'est pas l'impression que tu donnes.... Et je te ferais remarquer que jamais, tu m'entends Théodore, jamais je n'attaquerai lâchement un ami....

Tant pi, il serait punis par le lord, mais il refuserait de s'en prendre à l'un de ses amis et pourtant, parmi ses amis, certains ne cautionnaient clairement pas le point de vue du lord... Comme Théodore ou encore Lysander... Et jamais il ne les attaquerait sur les ordres de son maître... Tout comme il refuserait de faire du mal à un membre de sa famille, traître ou non. Il y avait, aux yeux d'Alexander, "loyauté" et "loyauté"....

- Tu sais en général quand un ami viens prendre de tes nouvelles, clairement pas très bonnes, tu n'es pas sensé lui balancer ton amertume à la figure.... Sinon l'ami en question pourrait très bien se vexer pour de bon et ne plus refoutre les pieds dans cet appartement minable.

Oui bon, il avait oublié le tact... Momentanément... Mais parfois il avait du mal à garder son calme, surtout en face de certaines personnes à vrai dire... Comme Morgan qui le mettait hors de lui rien qu'à l’apercevoir dans un couloir... Il n'avait aucune raison claire pour la détester à ce point, c'était épidermique....

« Tu vas bien depuis la dernière fois qu'on s'est vu ? Et les cours se passent bien ? Les élèves ne sont pas trop emmerdant ? D'ailleurs, j'aurais peut-être dû faire professeur, j'aurais peut-être eu une vie moins...  comment dire... compliquée. »

Donc il changeait de sujet, clairement pas enjoué à l'idée d'aborder le sujet qui fache "la torture qu'il avait subit"....

« Il fait beau aussi à ce que je vois... dommage que je ne puisse pas en profiter »

Il en était donc réduit à devoir parler de la pluie et du beau temps comme une vieille commère qui n'a rien de mieux à faire de ses journées ? A ce compte là il se faisait presque penser à sa vieille tante Ursule qui n'avait d'autre but dans la vie que de propager les pires ragots, y compris sur ses propres frères... D'ailleurs, on a fini par la tuer pour ça, même si jamais personne ne s'en est venté, y en avait pas un pour la regretter dans la famille. Il préféra ne pas répondre aux babillage de Théodore qui cherchait clairement à se changer les idées. Au fond, il n'attendait même surement pas de réponse de sa part.

« Je suis qu'un crétin... j'aurais dû t'écouter... tu dois te dire que je le mérite et que c'était couru d'avance... mais bon sang, je ne voulais qu'un peu de tranquillité ne serait-ce qu'un instant... qui a eu lieu mais de façon trop courte. »

Presque malgré lui, Alexander eut un sourire moqueur en coin.

- Tu ne m'as jamais écouté de toute façon... Ni moi ni personne... T'es bien trop borné pour ça.

Quant à ce qu'il pensait, il n'était peut-être pas encore temps de lui en faire part en toute franchise. Du coup, dans le doute, il ne dit rien du tout et de toute façon Théodore ne semblait pas en attendre d'avantage parce qu'il l'entendit marmonner pour lui-même.

« Je vais finir par la buter... »

Le blond haussa les sourcils, surpris d'entendre de telles paroles dans la bouche de Théodore, et aussi, il fallait l'avouer, intéressé.

- Qui comptes tu supprimer ?

Sans doute la responsable de son état... Mais comme il n'avait lui-même aucune idée de qui il s'agissait (tout ce qu'il savait c'est qu'ils avaient été plusieurs comme les courageux mangemorts qu'ils étaient), il le renseignerait peut-être sur l'identité de ses agresseurs sans qu'il n'ait à clairement pauser la question...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 577
Date d'inscription : 14/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une visite s'impose [Théo]   Dim 25 Juin - 11:31

Je ne m'attendais pas du tout à l'arrivée d'Alexander. Mais, après tout, il est proche de Sarah de ce que j'en sais et elle lui avait donc appris que j'étais là. Avait-elle mentionnée qu'elle était responsable de mon état ? Certainement que non... et me retrouver dans cette situation et être vu dans cet état n'était franchement pas réjouissant. Je m'excuse quand il souligne mes propos. J'y suis allé un peu fort, je dois le reconnaître. Je ferme les yeux une seconde. « Et bien c'est pas l'impression que tu donnes... Et je te ferais remarque que jamais, tu m'entends Théodore, jamais je n'attaquerai lâchement un ami... » Je sens une larme couler sur ma joue que j'enlève aussitôt.« Je suis vraiment désolé... je me suis emporté. » Je déglutis et évite son regard un moment. Je ne me sens vraiment pas bien, être aussi vulnérable... dans ce piteux état. Je ne voulais pas être vu.

« Tu sais en général quand un ami vient prendre de tes nouvelles, clairement pas très bonnes, tu n'es pas sensé lui balancer ton amertume à la figure... Sinon l'ami en question pourrait très bien se vexer pour de bon et ne plus refoutre les pieds dans cet appartement minable. » Je me mords la lèvre. Je regarde le plafond et jette un œil à mon cher ami. « Tu as raison... mais un véritable ami sait aussi que ce n'est pas après lui que j'en ai. Je ne voulais pas te vexer. Pardonne-moi... je ne suis pas dans mon état comme tu peux le constater. » Je baisse les yeux, mal à l'aise. Je dévie le sujet et lui demande comment ça allait pour lui et ce qui se passait à l'école de sorcellerie. A vrai dire, je me moque un peu des réponses. Alex peut y répondre ou non ça ne changerait pas grand chose. J'essayais de tâcher de faire la conversation comme on dit... je n'avais pas envie de parler de ma torture bien que ça finirait par dévier à nouveau là-dessus.

Je finis par avouer que je suis qu'un crétin sans cervelle. J'aurais dû écouter Alexander et Cosimo. « Tu ne m'as jamais écouté de toute façon... Ni moi ni personne... T'es bien trop borné pour ça. » Cela me fit rire mais aussi grimacer du coup car ça remuait tout de rire. Je me mords à nouveau la lèvre. « En effet... je suis stupide de ne pas prendre en compte les conseils avisés des autres. »Puis, je songe à tout ce qui avait eu lieu et je finis par murmurer que j'allais la buter en songeant à Sarah et je sursautais lorsqu'Alex me demanda  « Qui comptes tu supprimer ? » Je serre les poings alors que je croise le regard de mon ami. « Tu ne sais absolument pas qui m'a fait cela ? » dis-je quelque surpris. Je ne sais pas s'il est judicieux de lui dire qui sont les responsables. Je fixe toujours son visage oubliant le mien un instant car je ne veux pas penser à l'apparence que j'ai actuellement. « Sarah s'est dit qu'il était bien de me torturer avec un ami à elle... » finis-je par balancer. « Ton amie aime se salir les mains visiblement et n'a pas apprécié le fait que je mette un peu de distance avec le manoir familial. Je ne me suis pas enfuis comme je t'en ai parlé l'autre fois. Je n'ai fais que m'éloigner un peu pour pouvoir souffler. J'en avais marre de subir les coups de mon paternel tout comme les sortilèges et surtout après qu'il s'en soit pris à Emily sans réelle raisons valable comme à l'accoutumé. Je voulais juste la paix mais cela semble trop demandé.. rien qu'un instant... » Je détourne les yeux alors que je fais pour me redresser un peu plus dans le lit non sans difficultés.  Je soupire et pousse un juron en sentant la douleur me vriller l'espace d'une seconde l'abdomen. « Je pense qu'ils ont usé de magie noire pour faire durer les plaies si longtemps... ma plaie ne semble pas vouloir se refermer. » Enfin bref, c'est rien en comparaison de ce que Malefoy avait inscrit dans ma chair... le mot traître. Ce que je suis visiblement pour les sang-purs depuis toujours. Une honte pour ma famille. Quelle poisse d'être né au sein de cette famille d'illuminés !  

« Je suis malgré tout fier de moi. Sans Sarah, ce sale Botruc serait mort ! Je suis déçu qu'ils étaient deux car je veux qu'il crève ce sale troll cramoisi. Je veux sa peau à lui aussi... je me vengerais. Je lui ferai payer ce qu'il m'a fait subir... je le ferais souffrir et l’achèverais. Jamais plus je ne me laisserais faire. Je vais lui montrer ce que ça fait de faire un duel... ou peut-être pas... je ferais comme lui... je lui infligerais les pires tourments et ensuite nous ferons un duel comme il l'a fait avec moi. C'est.. . Hallucinant de dire que je suis un lâche alors qu'il m'a battu sans problème puisque je ne pouvais pas me défendre. Attaché sans baguette... traiter comme rien et oser me dire... avoir le culot de me dire que je suis lâche ! Le plus lâche des deux, c'est certainement pas moi ! »
Je bouillonne intérieurement et j'ai qu'une seule envie pouvoir sortir de ce lit et choper Lucius Malefoy. Choper également Sarah. Je lui ferais également payer ce qu'elle m'a fait. Elle veut jouer ? Parfait ! Je vais également jouer et on verra comment elle s'en sort... on verra si elle en sort idem. Je vais leur montrer qu'il ne faut pas trop me sous-estimer...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite s'impose [Théo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite s'impose [Théo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le forum de claude ! une visite s'impose les ami(e)s! merci
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume-Uni :: Les Habitations-
Sauter vers: