AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 love to hate it (Mallode)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 50
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: love to hate it (Mallode)    Mar 13 Juin - 0:01

Love to hate it
Mallory & Ode

J'peux pas me retirer cte phrase de la tête : L. va épouser Mallory Rowle. Pas que ce soit l'extase d'apprendre un truc pareil d'la bouche de ma soeur qui dégueule le nom comme si celui-ci l'avait personnellement offensé. Comme si Rowle était l'pire gars qui soit sur cette terre. J'peux pas lui donner tord, en même temps, faut dire que pour s'prétendre comme l'un de mes plus proches amis c'est qu'il est pas vraiment tranquille, le Rowle. Mais Mallory c'est pas le pire non plus : au moins il est canon. Pas qu'j'ai déjà essayé de me foutre dans son lit, d'être un nom d'plus sur son tableau de chasse qui s'soucie pas des genres, des âges, ou des statues de sang - mais y avoir pensé et fantasmé je peux pas le nier. Quand j'suis trop high pour me rappeler que j'aime vraiment que les femmes, y a parfois des images de Mallory à moitié nu qui se glissent pour me rendre dingue. Parfois, et j'crois que s'il le sait c'est parce qu'une soirée j'ai dû le balancer avec un sourire immense sur la gueule. Histoire que ca passe mieux - mais c'est Mallory et c'est pas comme s'il se soucier de ce genre de chose.
C'peut être pour cela que c'est si simple de l'aimer Mallory - parce qu'il s'en fout. Et c'est foutrement agréable d'être en présence d'un mec qui veut juste qu'on lui foute la paix et le laisse vivre comme il veut sa vie. Un mec qui se soucie pas des états d'âme des autres, pour prendre c'qu'il veut, et pour être qui il veut. J'crois qu'il y a pas d'être que j'apprécie plus que lui à Poudlard - hors ma soeur et la belle Silent sans doute bien que pour cette dernière j'aime juste pas y penser. Parce que c'est flippant. Parce que j'peux pas trop donner d'moi - moi c'est pourrit de l'intérieur et ca a rien à offrir à une fille aussi canon.

Mais pour l'heure, c'est pas Silent que je veux en tête, bien qu'elle soit jamais loin de mes pensé. C'est que j'apprends que Mallory va épouser ma soeur. Apparemment m'avoir comme pute à offrir au reste du monde ca suffit plus à notre père, et il a décidé de balancer Light sur son échiquier aussi - j'peux pas contrôler la colère qui peut s'répandre en mot injurieux la prochaine fois que j'croiserais sa route. Ca m'étonne qu'il veille m'avoir à ses côtés aux vacances, du reste, et j'doute pas que ca promette rien de bon pour lui. ou pour moi. Light mérite pas d'être fiancée de force, encore moins à un batard d'fils de riche comme Mallory - y a de toute façon aucun mec qui soit assez bien pour ma soeur. Pas que mon ami doive se sentir offenser - pas qu'il le sera sans doute.
Et quand j'rentre dans la Grande salle ce matin-là, encore totalement amusé par la conversation et l'aveux de la veille de Light, j'me retrouve à chercher le bellâtre du regard. Et j'le trouve à manger ses céréals devant une Gazette du Sorcier à la table des Verts. C'est pas souvent qu'un rouge s'aventure chez eux - mais ca m'arrive assez souvent pour que peu s'en offusque. D'toute façon encore estampiller Sang pur, j'crois pas que quiconque viendrait m'chercher des emmerdements. Encore moins en étant pote avec Rowle.
ODE — « Parait que j'vais devoir t'appeler Frère bientôt, Rowle ? » Qu'je demande en m'faisant glisser sans douceur sur le banc à côté d'lui. Un sourire amusé sur les lèvres, et en prenant une pomme, j'me tourne vers lui, croquant dans le fruit en le fixant avec un air moqueur. « Et dire que c'est même pas toi qui m'la dit. Alors comme ca tes vieux t'pensent assez bien pour L. ? » Demandais-je avec un trémolo d'rire dans la voix, quand je mache la pomme sans m'offusquer d'avoir la bouche ouverte, ou d'avoir l'air de m'en foutre des bonnes manières.
ODE — « Comment tu l'vis d'être foutu dans la cage aux lions, Bro ? »

_________________
destroyed
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 92
Date d'inscription : 09/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: love to hate it (Mallode)    Hier à 19:02

Mallory s’était levé du mauvais pied, en fait, il ignorait s’il s’était levé tout court car cela impliquait le fait d’avoir dormi et non il n’avait pas dormi ou vraiment pas assez. Une Poufsouffle était blottie contre lui, il la regarda avec un mélange de dégout et de malaise. Il n’avait pas pour habitude de tolérer que qui que ce soit dorme avec lui et s’il avait accepté sa présence c’était pour l’unique et simple raison qu’il avait besoin d’avoir quelqu’un dans son lit, un corps chaud et rassurant contre lequel s’appuyer. Il ne dormait plus ou presque plus, se réveillant régulièrement en sueur d’un cauchemar terrible, revivant sans arrête les chapitres les plus douloureux de son enfance et il savait que ce n’était pas anodin. Depuis l’annonce de ses fiançailles la réalité l’avait rattrapé, douloureuse réalité, gifle aux doigts rouges encore imprimé dans sa chair. Sa seule liberté, la dernière lui était retirée. Il n’avait plus rien. Il se sentait désemparé et il détestait ce sentiment humiliant et bien trop humain à son goût.

Il la regardait dormir, sa poitrine se soulevant à rythme régulier, il l’avait observée presque toute la nuit oscillant entre des phases de sommeil et de réveille. Elle était tellement calme et apaisée, il espérait quelque part qu’elle lui transmette ce sentiment de plénitude qu’il cherchait désespérément.

Le Serpentard fixait la poufsouffle mais son esprit fut à nouveau assailli par le visage de Light et son air blasé, elle l’énervait au plus haut point et si à la base il ne la connaissait que de par sa relation avec son frère il ne l’avait jamais particulièrement apprécié, c’était un esprit rebelle toujours occupé à remettre en cause l’intégralité du monde. Insupportable gamine, il ne comprenait pas comment Ode et elle pouvait être jumeaux. Autant il appréciait Ode comme si c’était son frère autant Light c’était un calvaire. Il se retrouvait à devoir épouser la sœur de « son frère » si ce n’était pas un poil perturbant avant ce l’était clairement maintenant.

Il l’abandonna encore endormie dans son lit, se jetant sous une douche brûlante pour évacuer Light de son esprit. Elle l’agaçait à le poursuivre comme ça partout, depuis qu’ils étaient fiancés il avait l’impression de la voir tout le temps. Ses fiançailles n’avaient eu que des effets étranges sur sa vie, Abigaëlle était devenue complètement folle de jalousie et il s’était retrouvé à passer la nuit avec elle. L’annonce de ses fiançailles avait pour ainsi dire brisé son amitié avec sa meilleure amie, bien sûr il avait imaginé la mettre de son lit un nombre incalculable de fois mais il ne s’y était jamais risqué pour des raisons évidentes. Non seulement ils étaient bien trop similaires mais en plus de ça, elle était de sang-mêlé et si leur amitié n’était jamais pas particulièrement une bonne idée le fait d’avoir une relation émotionnelle ou sentimentale tenait carrément du suicide, surtout pour elle.

Mallory ignorait aussi ce qu’en penserait Ode parce que s’il ne pouvait supporter sa lionne de sœur lui l’adorait, la vénérait. Il avait toujours imaginé avec un certain plaisir malsain les tortures qu’Ode envisagerait pour ses futurs prétendants et maintenant il se trouvait en pleine ligne de mire. Il espérait qu’il comprendrait que ce n’était pas par choix qu’il lui enlevait sa sœur et surtout qu’ils ne se montreraient pas trop moqueur de la situation. Darius l’avait déjà moqué longuement durant leur dernière rencontre et il espérait secrètement que la nouvelle de ses fiançailles avec Light ne se propagerait pas trop vite.

Direction la grande salle, il s’y était installé avec un exemple de la gazette. Il essayait tant bien que mal de se changer les idées et si en général il paraissait froid et blasé son esprit était en permanente ébullition. Il ne remarqua pas Ode entrer dans la grande salle mais sa voix le fit sortir de ses pensées, de sa lecture non assidue.

ODE – « Parait que j’vais devoir t’appeler Frère bientôt, Rowle ? »

Mallory eut un léger sourire en quoi à sa remarque tout à fait piquante et bien placée. Il se glissa sur le banc à côté de lui, il était sans doute l’un des rares Gryffondors à oser se mélanger aux verts et argents mais, personne n’oserait jamais élever la voix ou lui dire quoi que ce soit, non seulement parce qu’Ode n’était pas le genre de mec chez qui il fallait chercher des noises mais aussi parce qu’il était un ami de longue date de Mallory, futur mangemort ça imposait un certain respect.

ODE – « Et dire que ce n’est même pas toi qui m’la dit. Alors comme ça tes vieux t’pensent assez bien pour L. ? »

Il savait que même si Ode balançait ça sur le ton de l’humour, une part de lui le pensait et Mallory bien qu’incapable de comprendre cet attachement familiale tentait bien que mal de saisir toute la dimension affective qui pouvait le lier à sa sœur.

MALLO – « Fais gaff’ ou j’te propose pour ma cadette. »

Lâcha-t-il avec dédain, il pensait évidemment à Ebony, Ode savait à quel point Ebony, bien qu’adorable, était détraquée dans sa tête. Il n’était définitivement pas proche de ses frères et sœurs et s’il se montrait protecteur avec eux ce n’était que par principe, parce qu’il savait que c’était ce qu’on attendrait de lui.

MALLO – « Et je t’avoue que je pensais que tu serais l’un des premiers au courant et que d’mon côté j’avais pas spécialement envie d’en parler à qui que ce soit. »

Ode savait que Mallory redoutait ses fiançailles et qu’il espérait garder sa tranquillité jusqu’à la fin de ses études à Poudlard. Il connaissait Mallory, il savait pratiquement tout de lui, ce qui ne devait pas rendre facile à Ode le fait que sa sœur et lui soient fiancés car s’il connaissait les bons côtés du serpentard, il en connaissait surtout les démons et la noirceur et il se doutait bien qu’Ode n’était pas particulièrement fan de l’union future.

ODE – « Comment tu l’vis d’être foutu dans la cage aux lions, Bro ? »

Mallory lui lança un regard entendu ainsi qu’un petit sourire désabusé. Il se sentait horriblement mal, il se sentait piégé, face au mur incapable de sortir.

MALLO – « Comme un charme, on est presque officiellement frère, ça fait quoi de m’avoir comme futur frère, Bro ? »

_________________
Parfait-en-Chef & Manwhore à plein temps
Revenir en haut Aller en bas
 
love to hate it (Mallode)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love me, hate Me [PV Aarhyel]
» [M/ FREE] Cory Monteith | | My love, I hate you.
» I guess it's just love & hate at the same time - mackenzie & ses potes
» Maé || there's only a thin line between love and hate
» Love me now or hate me forever!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le Rez-de-Chaussée :: La Grande Salle-
Sauter vers: