AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 never leave me behind (rhaedora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 302
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: never leave me behind (rhaedora)   Mar 27 Juin - 1:23

never leave me behind
rhaegar & pandora

Cela faisait des semaines que ca durait - j'avais d'abord pensé au stress, imaginant que les récents évènements avaient simplement poussé Rhaegar à s'enfermer dans sa tête pour pas penser que dehors le monde partait en fumée. Puis j'ai cru comprendre qu'il s'agissait de plus que cela, d'une peur qui pouvait se loger dans la poitrine pour le rendre plus terne, éteint, et l'éloigner. Ce devait être passager, cela dit - je m'en convainquais laborieusement, à coup de répétitions dans ma tête le soir une fois dans mon lit. Et chaque matin, je le retrouvais pour le voir s'éloigner chaque fois un peu plus. Les silences entre nous n'ont jamais été aussi longs. Aussi pesants. Et à présent je ne pouvais que m'en vouloir de pas avoir réagit avant. De pas avoir fait d'effort avant - c'est que j'avais pris pour acquis l'amitié de Rhaegar, oubliant trop facilement que l'amitié - tout comme l'amour - c'est un sentiment qui ne se satisfait pas d'être pris pour acquis. Qui exige de constant efforts - et je n'en avais fait aucun avec Rhaegar dernièrement.
Je pouvais pas même utiliser pour excuse mon propre drame personnel - de me retrouver à devoir jongler avec les réactions de Darius, et mes sentiments pour Cassian, ou encore leurs disputes violentes après avoir couché avec ce dernier. Et ce besoin, presque délirant d'y revenir. C'est qu'il prenait une place immense dans ma tête. Que dés que l'occasion se présentait je me glissais dans la bibliothèque pour le retrouver, échanger quelques baisers langoureux, et plus encore quand le moment venait. Bien qu'il y eut pas de seconde fois; pas encore sans doute. Sauf que depuis dix jours ca tourne dans ma tête à me rendre folle. Ca, et l'absence de Rhaegar qui pèse de plus en plus.

Ce soir je termine ma ronde pour me retrouver dans une salle commune où s'amusent entre quelques troisièmes années, et où d'autres font leurs devoirs. Une soirée pour le moins normale - sauf qu'avait Rhaegar se trouvait là pour m'accueillir à la fin de ma ronde. Et s'il n'est pas là, cette fois, c'est que quelque chose ne va définitivement pas. Ca me pèse, vraiment, de pas l'avoir, et je peux pas combattre l'élan de panique qui me saisit. Prenant soin de prendre dans la bouteille de Vodka surprise qui se cache sous mon lit depuis le début de l'année. Que je cache dans mon sac, avant de ressortir en mettant en évidence mon insigne de préfète. Pas que j'ai le droit de ne pas respecter le couvre-feu, mais au moins je peux prétendre ne pas avoir vu l'heure défiler. Et c'est dans les sous-sols que je me glisse, ignorant la peur de me retrouver - seule - dans les couloirs près des Serpentards.
Salle de potions. La lumière qui se glisse sous la porte m'indique que - sans doute - je me trompe pas de destination. Et j'ouvre la porte doucement après y avoir frappé deux coups pour trouver mon meilleur ami en plein travail. Et je peux pas l'empêcher, mon visage se fend d'un sourire immense.
PANDORA — « Je savais que je te trouverai ici ! Tu travailles tard ce soir... » Je fais remarquer en fermant la porte à clé derrière moi - d'un sortilège prononcé - avant de venir près de Rhaegar poser un baiser sur sa joue. Non sans remarquer qu'il a changé, Rhaegar, et qu'il a pas l'air aussi enthousiaste que d'habitude. Alors c'est encore le coeur serré que je me force à garder le sourire, et à m'assoir sur la table en face de lui. Pour le regarder travailler comme je l'ai souvent fait.
PANDORA — « J'tai apporté de quoi tenir un peu plus longtemps si t'as besoin. » J'annonce en sortant la bouteille de mon sac, que je pose à côté de moi. « Je... »  La vérité, c'est que j'ai jamais été douée pour cacher mes émotions ou mes doutes. Et à Rhaegar encore moins qu'avec les autres. Et je sers les dents, me mordant la lèvre inférieure, nerveuse un moment. Un mauvais pressentiment qui me prend l'estomac et le retourne comme un gant - ce qui arrive un peu trop souvent ces derniers temps.
PANDORA — « Qu'est-ce qu'il se passe Rhae ? Est-ce que... Est-ce que j'ai fait quelque chose de mal? »

_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 119
Date d'inscription : 24/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: never leave me behind (rhaedora)   Mar 27 Juin - 2:26

Never leave me behind
Rhaedora
Une soirée comme les autres alors qu'il attrape ses affaires et vérifie qu'il ne manque rien. Son sac contient des parchemins, des fioles vides et son nécessaire de potions ainsi que plusieurs ingrédients. Il hoche la tête, satisfait de voir qu'il n'a besoin de rien de plus. C'est une soirée tranquille, il a juste besoin de faire quelques filtres pour des étudiants qui ont payés d'avance. Rien de difficile, de fou ou d'impossible à faire. D'ici deux heures il devrait avoir terminé et c'est tant mieux, il reconnaît qu'il est fatigué en ce moment à cause des mauvaises nuits qu'il passe. Depuis qu'il ne parle quasiment plus à Pandora il dort mal, cela tourne dans son esprit  et l'empêche de se reposer convenablement. Et le pire dans tout ça, c'est qu'il a l'impression que Pandora ne le regarde même plus, ne se rend pas compte qu'il ne parle pas et qu'il se laisse aller dans son coin. Ca et la récente dispute avec Peter, c'est assez pour que Rhaegar se sente inutile, futile et insignifiant. Il a l'impression de ne manquer à personne, tant on en fait plus attention à lui. Alors il garde la tête haute devant tout le monde mais dés qu'il est seul, il se cale dans un coin et travaille tout seul en repoussant la moindre personne qui tente de l'approcher. Seul ses clients peuvent venir échanger avec lui en récompense de quelques gallions pour ses potions. Une bonne semaine que ça dure et il se dit que rien ne va changer. Le pire et le plus douloureux reste Pandora qu'il surprend avec des étoiles dans les yeux, le sourire aux lèvres lorsqu'elle parle à Darius ou a Cassian et qui lui demande à peine comme il va. Mais il sait maintenant où s'en tenir, ce n'est pas plus mal. Alors ce soir comme les autres soirs il quitte son dortoir et rejoint la salle de potions pour travailler un peu sur ses lotions. Il commence à faire chauffer de l'eau et à préparer des ingrédients que déjà, l'heure tourne et lui permet de mélanger des griffes de runespoor, des cheveux et de la poussière de fée. Il travaille et ne regarde pas vraiment ce qui se passe autours de lui, comme toujours quand les potions prennent son temps. Il sursaute lorsqu'il entend la porte en bois de la pièce être poussée doucement et aussitôt se retourne, en tenant sa baguette de peur que ça soit encore une fois Mulciber qui vienne le chercher. Il en est capable, ce fou ne le laissera jamais en paix. Heureusement qu'il termine les cours bientôt. « Je savais que je te trouverai ici ! Tu travailles tard ce soir... » Pandora, sa meilleure amie devant lui. Il sent un petit sourire naître sur ses lèvres avant de mourir aussitôt. Il lui dit bonsoir d'un coup de tête avant de se retourner pour continuer sa préparation. « J'ai des commandes à honorer. » Dit-il simplement pour justifier sa présence ici.

« J'tai apporté de quoi tenir un peu plus longtemps si t'as besoin. »
Il remarque la bouteille de vodka surprise et part chercher deux verres avant de déboucher la bouteille et de leur servir deux shoots. Deux doses, de quoi tenir et se donner du courage pour la conversation à venir, qu'il sent arriver, et qui ne sera pas agréable. « Merci j'en avais besoin. » Dit-il avant de prendre le verre, de lui faire signe et de l'avaler cul sec sans attendre. Fraise des bois, un goût qu'il a toujours beaucoup aimé. « Qu'est-ce qu'il se passe Rhae ? Est-ce que... Est-ce que j'ai fait quelque chose de mal? » Il attendait cette question et cela le rend triste, d'avoir été obligé d'en arriver à cela. Il hoche la tête de gauche à droite pendant un moment, refusant d'en parler car il n'est pas sur de rester maître de lui même. « Te tracasse pas, c'rien ! » Dit-il avant de reprendre la découpe de ses œufs de caille. Pendant quelques secondes, minutes, il ne sait pas avant de poser violemment le couteau sur le plateau en bois. « Tu as Cassian en tête, ça bon je passe je comprends que tu craques pour un beau mais... J'existe ! Tu es revenue auprès de ton frère alors qu'il me traite depuis six ans comme le dernier des débiles alors que je t'ai conseillé de le laisser revenir lui même, ça lui aurait un peu appris l'humilité et après tu t'étonnes que je reste dans mon coin ! Je ne suis pas qu'un foutu Botruc qu'on peut balancer de branche en branche Pandora ! » Dit-il en haussant le ton sans s'en rendre compte. « Ca et puis Peter qui m'a balancé que c'était mal vu de traîner avec moi car j'étais un né moldu et lui un sang-pur ! Merlin à la fin, vous m'agacez tous ! »

_________________
code by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 302
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: never leave me behind (rhaedora)   Sam 1 Juil - 2:05

never leave me behind
rhaegar & pandora

C'est pas souvent que Rhaegar passe du rire au visage le plus indifférent qui soit. C'est même presque choquant de le voir qui manque de sourire - c'est qu'il y a quelque chose dans son regard qui manque pas de m'inquiéter, et cette impression que mon ventre se tord cruellement qui me donne la nausée. C'est sans doute ca qu'on appelle la culpabilité, comme si je savais déjà que l'attitude étrange de mon meilleur ami c'est pas juste l'angoisse de ces dernières semaines après l'attaque. C'est plus que cela, et c'est ma faute. Sauf que j'arrive pas à savoir ce que j'ai fait - c'est ca le truc à force de vivre dans un monde où je me persuade que tout va toujours bien. Quand ca va mal, j'ai du mal à comprendre pourquoi. Alors quand j'arrive dans la pièce, je croise son sourire furtif avant qu'il disparaisse et je perds le miens en même temps.
RHAEGAR — « J'ai des commandes à honorer. » J'opine, me doutant bien que la raison de sa présence ici ce soir, c'est cela. Ses commandes - ca fait des années que je le couvre pour qu'il reste ici tard le soir si besoin, usant de mon droit de Préfète pour lui donner les heures de rondes et qui il doit éviter quand. Je le sais, qu'il a cela en tête pour avoir un peu d'argent, et parce qu'il aime ca - vraiment. C'est qu'il est doué, le meilleur de notre année quand il s'agit de potions.

Sauf que quand il s'agit de liqueur je suis pas en reste non plus, et je lui offre celle qu'il préfère avec une révérence comme pour lui rappeler que je suis là, que je l'oublie pas. Que je lui laisse de l'espace sans peut être le vouloir - peut être que c'est pas ce qu'il fallait faire après tout. Et c'est fini surtout. Parce qu'on est là tous les deux, et qu'il y a rien pour nous arrêter à présent.
RHAEGAR — « Merci j'en avais besoin. » Une fois encore un sourire, un hochement de tête, et on se retrouve à boire tous les deux comme avant. Sauf que c'est pas comme avant, et qu'il est pas lui-même. Que cette inquiétude me quitte pas, et que je me mords la lèvre pour lui dire - pour qu'il parle. Qu'il me parle comme il l'a toujours fait.
RHAEGAR — « Te tracasse pas, c'rien ! »
PANDORA — « Aller Rhaegar, parles moi… » Parce que je peux pas le croire, que c'est rien. Si c'était rien ca serait pas aussi glaciale. Et c'est ce qu'il y a de bien avec Rhaegar - qu'il est plein de patience, mais quand ca va pas il tient pas longtemps avant d'exploser. C'est pas arrivé souvent, et encore moins souvent contre moi. Mais cette fois c'bien contre moi, et je reste figée devant son regard colérique.
RHAEGAR —  « Tu as Cassian en tête, ça bon je passe je comprends que tu craques pour un beau mais... J'existe ! Tu es revenue auprès de ton frère alors qu'il me traite depuis six ans comme le dernier des débiles alors que je t'ai conseillé de le laisser revenir lui même, ça lui aurait un peu appris l'humilité et après tu t'étonnes que je reste dans mon coin ! Je ne suis pas qu'un foutu Botruc qu'on peut balancer de branche en branche Pandora ! » J'sens que ca se brise dans ma poitrine à l'entendre parler ainsi.
PANDORA — « Quoi ?! Jamais je… » Sauf qu'il parle avant que j'ai pu parler, et je reste silencieuse à le laisser terminer de vider son sac. C'est qu'il est temps qu'on mette les points sur les "i". Il est temps qu'on se retrouve aussi.
RHAEGAR —  « Ca et puis Peter qui m'a balancé que c'était mal vu de traîner avec moi car j'étais un né moldu et lui un sang-pur ! Merlin à la fin, vous m'agacez tous ! » Je le vois - je le vois qu'il est au bord du gouffre, prêt à juste tout foutre en l'air pour se retrouver seul avec lui et plus avoir à se sentir humilier. J'me sens conne d'en être la cause, parce que Rhaegar c'est juste le meilleur ami que j'aurai jamais. C'est comme un frère, un jumeau découvert, retrouvé, et même si Darius peut pas comprendre ce qu'il est pour moi, j'ai jamais eut l'idée de l'abandonner.

PANDORA — « J'suis désolée. » Je commence d'une voix brisée, que je m'efforce de garder forte pour pas tomber en larmes stupidement alors que c'est lui qui est blessé. « J'sais pour Darius, et c'est pas la première fois que je viens lui rappeler que t'es pas n'importe qui et qu'il devrait se montrer respectueux s'il veut pas me perdre petit à petit. Mais il est têtu, vraiment, et j'ai tout essayé je t'assure. A lui gueuler dessus jusqu'à le bouder, mais rien à faire. Alors juste… Juste tu me connais mieux que lui aujourd'hui. Et c'est mon frère en même temps - j'oublie pas Rhae, j'te promets, mais je peux pas le garder loin non plus. J'suis trop faible pour cela. Mais c'est plus pareil lui et moi, ca le sera plus jamais. » Que j'avoue, d'une peur que j'ai admis avoir depuis quelques temps. Et je veux plus me battre avec mon frère, juste assumé qu'on sera plus jamais aussi proches tous les deux. Et ca me fait pas si peur, parce que j'ai Rhaegar avec moi.  
PANDORA — « Et je suis désolée d'avoir… D'avoir eut la tête prise par Cassian. J'sais pas faire la part des choses, et j'ai cru que tu avais… besoin d'espace après l'attaque et ce genre de choses. J'sais pas. J'aurais dû réagir avant, pardonne moi. C'est… J'ai pas de raisons en vrai, juste ma stupidité légendaire. » Je trouve pas même les mots qu'il faudrait, y a juste ma culpabilité qui me lacère les idées pour me rendre faible, et triste. Trop triste. « Et Peter est un crétin de penser de telles stupidités. Y a pas de raison d'être mal vu avec toi, t'es le type le plus merveilleux que je connaisse. Et tu me manques… » Que je dis finalement en tentant un geste vers lui comme une demande à ce que la paix soit faite.







_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 119
Date d'inscription : 24/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: never leave me behind (rhaedora)   Mer 5 Juil - 2:55

Never leave me behind
Rhaedora
C'est rare, c'est pas souvent que Rhaegar laisse la colère ou bien la peur prendre le dessus. La dernière fois c'était contre son frère lorsqu'il a failli lui faire mal, peut-être le noyer même dans ce lac alors que ses autres frères riaient de voir le petit dernier se débattre sans parvenir à s'extraire de l'eau boueuse. Peu de monde le savent mais à ce moment là ses pouvoirs sont sortis, juste quelques semaines avant qu'il ne reçoive sa lettre pour Poudlard. Il a failli tuer son frère, depuis ils le regardent comme une bête molle curieuse, comme un monstre à ne pas approcher car il représente le danger. Ainsi il garde toujours sa colère et ses ressentiments pour lui, de peur que sa magie ne ressorte de la sorte. Il sait que c'est impossible à présent car il la maîtrise et surtout il n'est plus en danger, surtout car il fait en sorte de ne jamais se mettre en danger justement. Mais c'est un réflexe, un traumatisme qu'il veut éviter de reproduire. Et ses frères depuis, lui foutent une paix royale. Mais Pandora, c'est peut être la seule sur qui il peut s'énerver, qui ne cherchera pas à l'envoyer sur les roses et surtout, qui n'aura pas droit à sa violence. Au contraire, il pourra jamais lui faire de mal. C'est impossible, il l'aime trop, la chérit trop, l'adule trop pour ça. Plutôt mourir que lui causer le moindre tord à sa princesse, sa sœur qu'il n'a jamais eu. Mais elle, elle c'est pas gênée pour lui faire du mal ces derniers temps. C'était inconscient c'est vrai alors il pardonnera, comme toujours il pardonnera car c'est un Pouffy, un gentil et que Pandora est sa famille.

Et dans une famille souvent, on se tape sur les nerfs sans le savoir. Il débaguette un flot incessant de paroles et n'entend pas lorsqu'elle essaye de se justifier, de nier quoi que ce soit. Rien ne peut être nié, car il a raison quoi qu'il se passe. Alors elle se tait et elle écoute, surtout lorsqu'il termine en parlant de Peter. Ces paroles qu'il a en tête, qui ne partiront pas tant elles étaient blessantes. La gifle, elle était monumentale celle là. « J'suis désolée. » « Merci. » Dit-il dans un besoin de remercier, d'une façon idiote, simplement car il a un peu d'attention. C'est sans doute ça qui le pousse à dire merci à et à souffler, il se sent enfin un peu plus détendu, un peu plus serein. Ca fait toujours du bien de parler et de vider son sac. « J'sais pour Darius, et c'est pas la première fois que je viens lui rappeler que t'es pas n'importe qui et qu'il devrait se montrer respectueux s'il veut pas me perdre petit à petit. Mais il est têtu, vraiment, et j'ai tout essayé je t'assure. A lui gueuler dessus jusqu'à le bouder, mais rien à faire. Alors juste… Juste tu me connais mieux que lui aujourd'hui. Et c'est mon frère en même temps - j'oublie pas Rhae, j'te promets, mais je peux pas le garder loin non plus. J'suis trop faible pour cela. Mais c'est plus pareil lui et moi, ca le sera plus jamais. » « J'tai jamais demandé de le garder loin. J'ai toujours fais en sorte de rester dans mon coin lorsque je venais chez tes parents. Ils ont déjà été bien gentil de m'accueillir chez eux, j'pouvais pas en plus m'imposer dans votre famille. Mais sa jalousie, elle me tue. J'ai toujours été gentil, respectueux, effacé et la plupart du temps j'avais droit à des remarques sanglantes quand il décidait pas de m'ignorer comme un vulgaire meuble. Et ça... J'arrive plus à passer dessus. »

Dit-il en baissant les yeux et en se mordant la lèvre. A l'école il est méprisé pour son sang, chez les Sutherland il est jalousé pour un comportement qu'il n'a pas. Il est fatigué, juste très fatigué qu'on ne cherche même pas à le connaître avant de le juger. « Et je suis désolée d'avoir… D'avoir eut la tête prise par Cassian. J'sais pas faire la part des choses, et j'ai cru que tu avais… besoin d'espace après l'attaque et ce genre de choses. J'sais pas. J'aurais dû réagir avant, pardonne moi. C'est… J'ai pas de raisons en vrai, juste ma stupidité légendaire. » Il hoche la tête et sourit doucement. Stupide elle l'est quand elle s'y met, sale gamine qui se rend compte de rien lorsqu'elle est amoureuse. Mais c'est pour ça qu'il l'adore, réellement. « Et Peter est un crétin de penser de telles stupidités. Y a pas de raison d'être mal vu avec toi, t'es le type le plus merveilleux que je connaisse. Et tu me manques… » Il lève les yeux vers elle et remarque qu'elle se retient de ne pas pleurer. Ses yeux sont pleins de larmes et surtout sa bouche tremble, mais elle se retient. Il sourit, face au tableau qui lui est présenté avant de se rapprocher d’elle et de prendre sa main. « Toi aussi tu m'as manqué. T'as la beauté des vélanes, mais c'est vide là dedans ! » Dit-il en venant tapoter sa tempe droite, avec un petit sourire amusé. Sa meilleure amie, il pensait qu'elle ne se rendrait compte de rien avant un bon moment.

_________________
code by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 302
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: never leave me behind (rhaedora)   Jeu 6 Juil - 18:12

never leave me behind
rhaegar & pandora

J'peux pas me souvenir d'une fois où Rhaegar a été en colère contre moi. Je veux dire - vraiment en colère. Du genre comme maintenant, à me foudroyer d'un regard glacial qui m'fige littéralement sur place. Qui a les narines qui frémissent comme les taureaux avant de plonger dans la foule. Et les yeux qui lancent des éclairs hurlant de douleur. J'peux pas m'en souvenir, parce que dans ma tête y a que les bons souvenirs avec Rhaegar. Y a toujours eut que des bons souvenirs avec Rhaegar, où juste il était là pour me prendre dans ses bras, ou me faire oublier mon crétin de frère, ou mes peurs de Vélane. Rhaegar c'est un soleil qui brille constamment, et les seuls nuages qui passent c'est moi qui les créent. C'est moi qui suis à blâmer, et je le sais - je le sais dés lorsqu'il me fait remarquer qu'sur notre relation il se met à pleuvoir, que le soleil est caché, et que je m'en rends même pas compte. Qu'je reste aveugle pour pas affronter ce qu'il se passe. Ce qu'il se passe c'est que mon meilleur ami va mal, et que je le vois pas. Stupide Stupide Stupide.
J'ai plus qu'à faire amende honorable, tâchais de trouver les mots pour qu'il voit que j'veux toujours avec chaud contre lui. Que j'aurai toujours besoin qu'il soit là pour baigner mon existence de plus de lumière. De sa lumière naturel. De tout ce qui fait qu'il est lui, qu'il est parfait. Parfait pour moi.
RHAEGAR — « J'tai jamais demandé de le garder loin. J'ai toujours fais en sorte de rester dans mon coin lorsque je venais chez tes parents. Ils ont déjà été bien gentil de m'accueillir chez eux, j'pouvais pas en plus m'imposer dans votre famille. Mais sa jalousie, elle me tue. J'ai toujours été gentil, respectueux, effacé et la plupart du temps j'avais droit à des remarques sanglantes quand il décidait pas de m'ignorer comme un vulgaire meuble. Et ça... J'arrive plus à passer dessus. » Je peux que baisser les yeux, me sentant coupable du comportement de Darius. Coupable de l'aimer toujours autant, parce que même si c'est plus comme avant ca reste mon frère. Mon Grand frère, et que depuis toujours c'est lui qui garde loin d'moi les monstres du placard, et les cauchemars. C'est lui qui m'apprend à grimper aux arbres, et à nager dans les lacs, à faire des choses stupides de gamins, en gardant un regard river sur le danger pour qu'il m'attrape jamais. Darius ca a été mon chevalier en armure, le prince de mon conte de fée, alors j'peux pas juste tourner le dos pour une question de jalousie, et je m'en veux pour ca. Je m'en veux de pas lui faire accepter Rhaegar, et je m'en veux de voir Rhaegar en souffrir. Sauf que je trouve plus ma place dans cette histoire, et je préfère fermer les yeux pour plus avoir à me demander s'ils attendent pas de me voir choisir entre les deux.
PANDORA — « Je t'empêcherai jamais d'envoyer Darius sur les roses, surtout s'il le mérite. Moi j'me gêne pas pour le faire après tout. Et il est pas parfait, loin de là. » Qu'je dis quand même comme pour lui signifier que pour moi ca change rien. Darius et moi ca gueule plus souvent qu'on ne le pense, et c'est normal après tout. C'est qu'on se voit sans artifice, et les défauts ca saute à la gueule parfois.

J'veux juste pas le perdre lui. J'sais que j'ai pas été au mieux. J'sais que j'ai pas fait ce qu'il fallait. Mais je suis revenue n'est-ce pas ? Et j'ai même apporté de quoi le faire boire pour le plaisir, alors je me dis que peut être - peut être - il va perdre sa froideur pour me réchauffer de nouveau. J'baisse les yeux sur mes mains, les jambes qui se balancent dans le vide alors que je suis assise sur le bureau. Jusqu'à ce qu'il vienne me prendre la main - c'est là que je me rends compte que ma vue est troublée par les larmes de peur qui coule. Et je relève les yeux vers lui.
RHAEGAR — « Toi aussi tu m'as manqué. T'as la beauté des vélanes, mais c'est vide là dedans !  » Il tape contre mon crâne, et je ris - stupidement - avant de me jeter dans ses bras pour humer son odeur. De le serrer aussi fort que je le peux comme si je craignais qu'il disparaisse tout à coup.
PANDORA — « Tu m'as manqué ! J'suis tellement, tellement désolée. » Je murmure contre son cou, avant de reprendre mon souffle pour me dégager de lui. « Tu m'autorise à rester hein ? J'veux... J'veux tout savoir de cette histoire avec Peter. Et de tout en vrai. Absoluement tout ! C'promis je te laisserai plus aussi seul. J'veux pas qu'tu pense que je te tourne le dos même s'il y a... Cassian. » Et la soirée des Poufsouffles qui me revient soudainement, une rougeur chaude qui brûle mes joues, et je suis rouge - tomate.
Pas discret du tout, je balbutie en me souvenant de cette remarquable perdition au milieu de la bibliothèque.
PANDORA — « J'crois que j'ai fait une bêtise. » J'avoue à demi-mot, avant de déglutir, et de reprendre place sur mon perchoir. « C'est possible que j'ai... eh. Couché avec un membre du personnel de l'école ? Et que ce soit interdit par le règlement d'autant que j'ai que seize ans. Mais que... Que c'était vraiment parfait. Et que j'pense juste à recommencer en vrai. »


_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 119
Date d'inscription : 24/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: never leave me behind (rhaedora)   Mer 12 Juil - 23:03

Never leave me behind
Rhaedora
C'est bien rare que le jeune homme se mette en colère, qu'il laisse les ressentiments prendre le dessus et lui faire serrer les dents, rougir les joues et cracher des mots aussi durs que violent. Mais c'est justement parce que c’est rare que c'est dangereux, parce qu'on sait que les colères froides, que ceux qui semblent le plus calme sont en réalité les plus agressifs et les pires de tous. Il l'est, pire que tous, il est du genre à accepter beaucoup de chose mais le jour ou il dit stop alors plus rien ne passe, tel un mur impossible à traverser à cause de la hauteur. Et il sait au fond de lui qu'avec Darius c'est terminé, c'est allé trop loin et qu'il ne voudra plus rien faire avec le frère de sa meilleure amie. Il a été trop gentil, trop avenant, trop prévenant pour accepter ce genre de traitement. Pas alors que les parents Sutherland lui ont aussi répété pendant toutes ces années, de ne pas faire gaffe à leur fils qui avait mauvais caractère. Rhaegar a été patient et gentil, mais même en tant que Poufsouffle il n'est pas idiot et ses limites sont lentement mais sûrement dépassées. « Je t'empêcherai jamais d'envoyer Darius sur les roses, surtout s'il le mérite. Moi j'me gêne pas pour le faire après tout. Et il est pas parfait, loin de là. » « J'me gênerais plus. Moi qui ai fait en sorte de rester dans mon coin pour que vous puissiez avoir vos moments, j'peux te dire que les prochaines vacances je serais collé à tes basques et tant pis si il râle. Plus question de me faire traiter comme le dernier des idiots, il me gonfle ton frère. Il croit que tout lui est permis parce qu'il est beau, mais sa belle bouille n'excuse pas tout. » Il finit enfin par revenir vers elle et par lui tendre la main, signalant par ce geste, qu'il lui pardonne et qu'il ne lui en veut pas. C'est comme ça entre eux, ça a toujours été comme ça. Les rares fois où ils se prenaient la tête cela ne durait pas et ils finissaient vite par partager un verre ou bien un sachet de bonbons devant la cheminée de leur salle commune. Avant d'aller se coucher, elle dans son propre lit à lui d'ailleurs car pendant longtemps ils ont dormis ensemble pour combattre tous les deux les montres qui leur faisaient peur sous le lit. Elle s'excuse en se jetant à son cou, si bien qu'il la réceptionne dans une étreinte douce et tendre, lui posant un baiser sur le front alors qu'il la serre fort contre lui. Elle lui a manquée sa meilleure amie, plus que tout, c'est une partie de lui cette fille et il ne pourra jamais vivre sans. Si un jour ils ne se parlent plus, la dispute viendra d'elle et la rupture aussi car Rhaegar est définitivement incapable de se séparer lui même.

« Tu m'autorise à rester hein ? J'veux... J'veux tout savoir de cette histoire avec Peter. Et de tout en vrai. Absoluement tout ! C'promis je te laisserai plus aussi seul. J'veux pas qu'tu pense que je te tourne le dos même s'il y a... Cassian. » « Ouais fais comme chez toi. Je devrais plus avoir longtemps de toute façon. Ho tu sais il y a pas grand chose à dire... Peter il est lobotomisé par ce Troll de Rosier. J'ai réussi à prévenir Sirius mais j'crois que j'l'ai vexé, vu qu'il m'a renvoyé dans mes quartiers avec un visage fermé et préoccupé. » Dit-il en haussant les épaules et en relevant la tête lorsqu'il entend le prénom du beau bibliothécaire. C'est qu'il a du charme celui-ci, il ne peut pas en douter même si une aura inquiétante rode autours de lui. Il n'en reste pas moins un bel homme qui fait tourner les têtes de celles qui ont du goût. « J'crois que j'ai fait une bêtise. » « Qu'est ce que tu as encore fait ? » Dit-il avec un sourire en insistant sur le encore, signalant par ce mot que ce n'est pas la première fois que sa meilleure amie agit comme un troll et qu'elle s'attire quelques problèmes. L'habitude, c'est bien ça le pire. Ils ont l'habitude de se sortir mutuellement des problèmes car ils s'en attirent souvent. En attendant la suite il attrape un parchemin pour vérifier si sa recette est bonne, relisant encore et encore pour s'assurer de n'avoir rien oublié. « C'est possible que j'ai... eh. Couché avec un membre du personnel de l'école ? Et que ce soit interdit par le règlement d'autant que j'ai que seize ans. Mais que... Que c'était vraiment parfait. Et que j'pense juste à recommencer en vrai. » « HO LA GARCE ! » Dit-il sans pouvoir se retenir de la taper avec le parchemin, comme si c'était la nouvelle de l'année. Mais c'est la nouvelle de l'année ! « Tu t'es tapée Cassian ! Alors c'était comment ? Raconte, il est doué ? Bien foutu ? Il a un gros Botruc ? Il t'a murmuré du Baudelaire pendant l'amour ? Ha c'est bien son style ! » Dit-il en éclatant de rire avant de reprendre son parchemin et de grimacer lorsqu'il remarque qu'il est abîmé, à cause du coup qu'il a donné sur sa meilleure amie. « Tu vas recommencer ? Pas étonnant t'es une petite coquine ! Darius le sait ? Sans doute pas sinon il lui aurait refait le portrait. » Rhaegar parle aussi vite que son ombre, il se fait carrément la conversation tout seul. D'ailleurs tout en faisant cela il s'approche de Pandora avec une fiole et lui arrache quelques cheveux qu'il fourre dans la fiole, pour la suite de sa potion.

_________________
code by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 302
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: never leave me behind (rhaedora)   Mar 15 Aoû - 22:01

never leave me behind
rhaegar & pandora
C'plaisant de me retrouver en compagnie de Rhaegar, de le savoir toujours là, bien que parfois les choses entre nous prennent une tournure dramatique. A croire que c'est jamais simple, les relations humaines, et que qu'importe combien on tient à quelqu'un on peut pas s'empêcher parfois d'pas être à la hauteur d'nos sentiments. J'peux pas assumer de faire du mal à mon meilleur ami, sans pour autant réussir à l'empêcher quelque fois. Je fais de mon mieux, cela dit, pour lui rappeler que j'suis de son côté - qu'il reste le meilleur des amis que j'ai, et j'ose croire que mes mots sont suffisants. Parce que je peux pas imaginer une vie où Rhaegar et moi ca serait plus qu'un foutu souvenir. Et si c'est à cause de la jalousie de Darius, alors j'peux que lui avouer que je sais - que j'ai toujours su mais qu'il y a pas plus borné que mon frère, et qu'importe ce que je peux dire ou faire y a rien qui a changé.
RHAEGAR — « J'me gênerais plus. Moi qui ai fait en sorte de rester dans mon coin pour que vous puissiez avoir vos moments, j'peux te dire que les prochaines vacances je serais collé à tes basques et tant pis si il râle. Plus question de me faire traiter comme le dernier des idiots, il me gonfle ton frère. Il croit que tout lui est permis parce qu'il est beau, mais sa belle bouille n'excuse pas tout. » J'souris - c'est pas forcément parce qu'il est beau qu'il pense que tout lui est dû, mais c'est de la peur qu'il a de tout perdre qui le fait partir en vrille parfois. Cela dit j'peux que lui en vouloir de pas accepter qu'il y ait Rhaegar maintenant. Que ca change rien à ce que Darius et moi on peut être - sauf qu'à force de pousser mon meilleur ami vers sa limite, c'est moi qu'il pousse avec.

Sur ces paroles qui semblent mettre fin à notre différent, je propose plutôt de lui tenir compagnie le temps qu'il termine ce qu'il fait - comme j'ai pris l'habitude à mesure des années, d'être près de lui quand il concocte ses potions pour ses clients à Poudlard. C'est un moment où on discute de tout et de rien - qu'on refait le monde, ou qu'on parle de ce qui fait notre amitié. Un moment rien qu'à nous qui m'avait manqué, et j'suis pas mécontente d'le retrouver.
RHAEGAR — « Ouais fais comme chez toi. Je devrais plus avoir longtemps de toute façon. Ho tu sais il y a pas grand chose à dire... Peter il est lobotomisé par ce Troll de Rosier. J'ai réussi à prévenir Sirius mais j'crois que j'l'ai vexé, vu qu'il m'a renvoyé dans mes quartiers avec un visage fermé et préoccupé.  » J'fronce les sourcils à la nouvelle - j'vois qu'il y a un truc qui déraille dans le regard de Rhaegar, que ses sentiments pour Peter ca l'rend juste plus vulnérable à le voir être proche de Rosier. Et j'comprends - j'suis pas idiote, j'entends ce qu'il se dit dans les couloirs même si je tiens à me tenir loin de tout cela. Mangemort, guerre, meurtre, règlement de compte - sauf que Rhaegar est né moldu, et Peter de sang pur. C'sur qu'un jour cette histoire devra faire des vagues - et y a pas tout l'monde qui sera aussi enthousiaste que moi à les savoir de plus en plus proches.
PANDORA — « Personne n'ignore comme Peter est proche de ses amis. T'as bien fait de parler à Sirius, il l'aidera sans doute. » Qu'je dis en lui touchant l'épaule pour lui montrer que j'suis là - aussi. Que j'espère que c'est juste une passade.

Une passade - comme cette histoire avec Cassian. Sauf que plus j'y pense et moins j'veux que ca en soit une de passade. Plus j'y pense, et plus j'ai ce gout de retournes-y qui reste en bouche, et j'peux pas en décrocher mon esprit. J'peux pas penser à autre chose qu'à ca, qu'à lui, qu'à nous - sauf qu'il y a pas de nous sauf dans l'esprit d'une adolescente de seize ans. Que cette histoire c'illégal en plus d'être interdit par le règlement de l'école. Mais j'l'avoue, derrière les portes closes, parce que j'ai rien à cacher à Rhaegar et sa réaction s'fait pas attendre -
RHAEGAR — « HO LA GARCE !  » il explose alors que j'me mets à sursauter puis rire d'sa réaction. Il cessera donc jamais d'me surprendre, d'faire les choses à sa manière avec toujours c'foutu sourire qui lui va si bien.
RHAEGAR — « Tu t'es tapée Cassian ! Alors c'était comment ? Raconte, il est doué ? Bien foutu ? Il a un gros Botruc ? Il t'a murmuré du Baudelaire pendant l'amour ? Ha c'est bien son style !  » J'grimace à l'entendre le dire ainsi - tu t'es tapé Cassian - c'pas vraiment ca. Ca semble si différent de ce que cette nuit a été - même si j'étais ivre et lui prit par surprise. C'tait autre chose. C'tait... C'tait bien mieux qu'ça.
PANDORA — « J'me le suis pas tapé c'était... C'était plus que ca. Et il est doué, foutrement doué, et passionné. Il a absolument tout ce qu'il faut pour satisfaire une femme, j'peux te l'assurer - c'même mieux que ce que tu pourrais imaginer. Et il murmure plutôt Shakespeare dans la réalité; cela dit je crois pas qu'il ait eut une seule pensée cohérente pendant notre escapade dans la bibliothèque. » Qu'je dis en m'mordant la lèvre d'un air amusé. D'un air gêné - aussi - le rouge aux joues au souvenir de ce qu'on a pu faire.
RHAEGAR — « Tu vas recommencer ? Pas étonnant t'es une petite coquine ! Darius le sait ? Sans doute pas sinon il lui aurait refait le portrait.  » J'grimace - ca aussi c'un truc que j'peux pas éviter sans doute. Qu'à un moment ca finisse à remonter aux oreilles de Darius. J'peux pas l'empêcher, je sais que les murs d'Poudlard ont des oreilles et j'redoute juste le moment où il va l'apprendre.
PANDORA — « Il m'a fait promettre d'être sage et de pas coucher avec un membre du personnel. C'est ... Interdit. Et Illégal. »  Qu'je rappelle avec plus d'angoisse dans la voix que je voudrais - j'perds mon regard dans l'vide, réfléchissant à si oui ou non j'voudrais recommencer. Mais c'est un sourire idiot qui s'pose sur mes lèvres à la place, et j'soupire à la pensée de retrouver Cassian dans cette sombre intimité.
PANDORA — « J'aimerai recommencer mais pas que ce soit... Pas que ce soit juste un coup d'un soir sur une table de la bibliothèque. Il m'retourne le cerveau, vraiment, et j'peux pas l'ôter de ma tête. Sauf qu'il est bibliothécaire, et que j'ai seize ans en plus d'être une simple élève. C'est pas simple... Ni raisonnable. Mais c'est ce que je veux. » 


_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 119
Date d'inscription : 24/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: never leave me behind (rhaedora)   Sam 19 Aoû - 17:31

Never leave me behind
Rhaedora
« Personne n'ignore comme Peter est proche de ses amis. T'as bien fait de parler à Sirius, il l'aidera sans doute. » Sans doute oui, il essaye de se convaincre que c'était la meilleure idée et surtout la meilleure chose à faire. Pourtant il a peur, il craint de s'être trompé et d'avoir causé un désagrément dans le groupe des maraudeurs. Il faut dire que depuis Sirius a l'air préoccupé et que Peter le fuit comme la peste. Mais ce n'est pas comme si il tentait de revenir vers lui, alors que lui même évite le Gryffondor au maximum. Pas après ce qu'il lui a dit, balancé en plein visage. Il ne veut pas y penser et comme toujours Pandora semble lire dans son esprit, alors qu'elle lui fait oublier son propre psychodrame pour le concentrer sur ce qu'elle vit actuellement, avec le beau bibliothécaire. Beau c'est sur mais inquiétant aussi, froid comme la glace et pourtant dieu sait qu'il a la classe d'un temps révolu. Alors lorsqu'il apprend que les deux ont franchis un cap il éclate de rire et sautille comme un enfant le soir de noël, tapant dans ses mains d'un air complice en réclamant à sa meilleure amie, de n'oublier aucun détail lorsqu'elle lui racontera. « J'me le suis pas tapé c'était... C'était plus que ca. Et il est doué, foutrement doué, et passionné. Il a absolument tout ce qu'il faut pour satisfaire une femme, j'peux te l'assurer - c'même mieux que ce que tu pourrais imaginer. Et il murmure plutôt Shakespeare dans la réalité; cela dit je crois pas qu'il ait eut une seule pensée cohérente pendant notre escapade dans la bibliothèque. » Il se mord la lèvre pour s'empêcher de rire d'une manière aiguë, ridicule, tellement gay. « Plus que ça ? Donc... » Il s'arrête et regarde sa meilleure amie. Et comprend aussitôt, que ce n'est pas juste et uniquement un flirt d'adolescente. « Tu es amoureuse de lui. » Qu'il dit en ouvrant grand les yeux alors que ses fesses viennent se poser sur une des chaises de la salle de cours. « Il m'a fait promettre d'être sage et de pas coucher avec un membre du personnel. C'est ... Interdit. Et Illégal. »

Il lève les yeux au ciel. « Qu'il s'occupe de ses baguettes lui avant de te faire la morale. C'est pas le plus droit des élèves de cette école. » Pas alors que Darius a connu charnellement, une bonne moitié de l'école et qu'il ne cesse d'alimenter cette rumeur du beau mec qui fait tourner les têtes. « J'aimerai recommencer mais pas que ce soit... Pas que ce soit juste un coup d'un soir sur une table de la bibliothèque. Il m'retourne le cerveau, vraiment, et j'peux pas l'ôter de ma tête. Sauf qu'il est bibliothécaire, et que j'ai seize ans en plus d'être une simple élève. C'est pas simple... Ni raisonnable. Mais c'est ce que je veux. »  Il lève un sourcil en entendant qu'ils ont fait cela sur une table de bibliothèque mais ne rajoute rien, ne voulant pas gêner sa meilleure amie plus que de raison. « Et lui ? Il ressent quelque chose pour toi ou tu penses n'être qu'un coup de cœur ? » Dit-il doucement avec le sourire aux lèvres. « Fais attention à toi Pandora, de ne pas souffrir. Tu es une idéaliste tu sais, je ne veux pas qu'il te fasse du mal inutilement. » Qu'il dit en se levant doucement et en s'approchant d'elle. Il vient embrasser son front lentement, d'un geste protecteur comme devrait le faire Darius si seulement il avait un eu moins l'esprit embrumé par les stéroïdes. C'est vrai qu'il n'est pas tendre avec le frère aîné de sa meilleure amie mais il ne peut pas s'en empêcher, pas après tout ce que Darius lui a fait ainsi que Pandora.

_________________
code by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 302
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: never leave me behind (rhaedora)   Dim 27 Aoû - 15:32

never leave me behind
rhaegar & pandora

J'ai le coeur qui se gonfle de joie, rassuré de savoir que j'perdrais pas Rhaegar. Qu'il se trouve toujours là, avec son sourire rassurant, et son étreinte protectrice. Qu'il m'abandonne pas - et me pardonne mes erreurs. C'est terrifiant, de savoir que Rhaegar voit mes défauts, qu'je peux le perdre parce qu'à ses yeux j'ai rien de parfait, et qu'il m'voit plus humaine que je suis vélane à ses yeux. C'parfait, de savoir qu'il se trompe pas sur moi, qu'il me connait mieux que je me connais moi-même - mais qu'il sait ce que les autres peuvent pas voir. Parce qu'ils sont aveuglés par ce qu'ils pensent voir de perfection dans le regard des vélanes. Rhaegar voit le reste - l'enfant terrifiée par la solitude, l'adolescente au coeur trop tendre, la fille qui doute de tout, et surtout qu'elle.
Il me voit, lie en moi comme dans un livre ouvert, et il se fourvoie pas. Jamais. Il doute pas. Jamais. Et quand il y a cette lueur de compréhension dans son regard je sais - je sais qu'il a vu ce que je refuse de comprendre depuis quelque temps déjà.
RHAEGAR — « Tu es amoureuse de lui.  »  Ca me frappe - j'reste tétanisée devant le mot lancé pourtant avec douceur. Amoureuse. C'est terrifiant. L'amour c'est un rêve que je porte depuis que je suis enfant. D'apprendre à aimer, de tomber vraiment pour quelqu'un au point de plus savoir me relever. D'être aimée, autant que j'aime - avec la même ferveur et le même espoir vibrant de pouvoir glisser le mot « éternel » avec le romantisme idiot des filles naïves. Et Cassian, depuis la première rencontre c'est cette chaleur douce qu'il diffuse en moi à chaque mot. C'est cette évidente entente, cette complicité naturel, ce besoin instinctif de chercher à le revoir. Fascination. Passion. Déraison.
PANDORA — « Il semblerait en effet. » J'avoue à demi-mot, dans un souffle qui se perd devant l'énormité de la situation. Je pensais pas que c'était possible bien que je l'espérais, de ressentir autant de chose aussi vite.

Et Rhaegar se fiche bien vite de ce qu Darius peut penser. En vrai, il se penche juste vers moi, avec son regard inquiet, et je sais. Je sais ce qu'il pense, ce qu'il ressent, et je sens juste la même angoisse qui m'étreint la poitrine et m'étrangle. Que si jamais je me trompais - que Cassian était juste un joueur de plus. Cette fois c'était allé trop loin - j'avais trop donné. Si je donne facilement des sentiments d'amour naissant, c'était bien la première fois que je m'abandonnais sans regarder en arrière ce que je risquais de laisser dans l'équation.
RHAEGAR — « Et lui ? Il ressent quelque chose pour toi ou tu penses n'être qu'un coup de cœur ?  »  Un coup d'coeur. Déjà n'être que cela pour Cassian me donnerait un espoir que j'ai jamais eut outre mesure. A moins que ce soit un terme gentil pour m'dire coup d'un soir - mais Rhaegar préserve mes sentiments comme il peut. Sauf que je peux pas croire que ce soit que ca. Que c'était trop intense pour penser ainsi.
PANDORA — « C'est lui qui m'a demandé de rester là nuit avec lui. Il ne m'a forcé à rien je... C'est moi qui... Alors je me dis que je dois compter, non ? » Soudainement ca me parait fou - stupide de ne pas y voir pensé plus tôt. A ce que j'étais pour lui. Mais toutes ses déclarations, ces confidences sur ce que je ressentais, et comment je le ressentais. Sa tendresse, et sa mièvrerie, dans l'assurance qu'un jour y aurait quelqu'un pour m'aimer comme je le rêve. J'veux croire - j'veux y croire à cet amour qui m'semble juste impossible.
RHAEGAR — « Fais attention à toi Pandora, de ne pas souffrir. Tu es une idéaliste tu sais, je ne veux pas qu'il te fasse du mal inutilement.  »  J'souris comme je peux, tâchant d'pas montrer qu'il venait de glisser dans ma tête plus de questions que j'avais de réponses à lui fournir.
PANDORA — « Je crois que si ce que tu dis est vrai, alors s'il me ment je vais juste m'effondrer. Mais j'suis une idéaliste, alors je peux pas croire que je me sois trompée à son sujet. Après tout il risque plus que moi dans cette histoire si ca se découvre, et il semble pas avoir la réputation d'un type qui se laisse facilement approcher. » Dis-je alors que je tente plus de me convaincre mais que quelque part - au fond - j'ai presque l'impression de ne pas tant me tromper.
Et je me penche vers Rhaegar pour embrasser sa joue, un sourire ravi sur les lèvres de savoir que toujours je pourrais compter sur lui.
PANDORA — « Il te reste quoi à faire pour tes clients ? »


_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 119
Date d'inscription : 24/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: never leave me behind (rhaedora)   Lun 28 Aoû - 0:27

Never leave me behind
Rhaedora
« Il semblerait en effet. » C'est même un peu plus qu'en effet dans ce cas là. Elle est amoureuse de lui, il suffit de voir les yeux brillants qu'elle arbore lorsqu'elle prononce le prénom si particulier, ancien du bon bibliothécaire. Il reste un instant choqué, interdit, sans pour autant trouver la situation malsaine. Après tout Cassian à l'air jeune alors il ne voit pas où est le problème. Mais surtout Pandora est une jeune fille qui rêve rapidement, il ne veut pas qu'elle se fasse briser le cœur et qu'elle en souffle, car il est son meilleur ami et il l'aime trop pour la voir pleurer encore. Pas comme la fois où elle a couchée avec Lupin et où elle en a pleurée pendant des jours. Il n'en veut pas à Remus de cela, il est conscient que ce dernier avait son cœur entre les mains de Sirius. Mais tout de même Panda c'est fait toute une montagne d'un rien, d'un instant de perdition après quelques verres d'alcool et elle en a souffert. Après elle a retrouvée son beau sourire certes, avant qu'il ne soit absorbé par cette affection qu'elle a maintenant pour l'employé de l'école. « C'est lui qui m'a demandé de rester là nuit avec lui. Il ne m'a forcé à rien je... C'est moi qui... Alors je me dis que je dois compter, non ? » Il sourit doucement et hoche la tête avec tendresse. « C'est que tu comptes oui, sinon il t'aurait demandé de dégager de son grand lit. Il doit avoir un lit immense en plus vu que c'est un employé de l'école. » Et il vient auprès de sa meilleure amie lui tirer la joue, avec un air complice. « Sale petite veinarde ! » Qu'il rajoute avec un petit rire. Il est content pour elle, surtout si tout est honnête et qu'elle ne souffre pas. C'est ce qu'il demande après tout.

« Je crois que si ce que tu dis est vrai, alors s'il me ment je vais juste m'effondrer. Mais j'suis une idéaliste, alors je peux pas croire que je me sois trompée à son sujet. Après tout il risque plus que moi dans cette histoire si ca se découvre, et il semble pas avoir la réputation d'un type qui se laisse facilement approcher. » Il le sait et il approuve d'un autre signe de tête dirigé vers sa meilleure amie. « Arrête de te justifier, il a pas le comportement d'un mec qui veut juste une nuit. No stress, profite un peu de ce que la vie t'offre. » Qu'il dit avec douceur. Avec tout ce qu'il se passe dehors, il faut savoir profiter et jouir de tout ce que l'on peut vivre sans se poser de question, car demain on ne sera peut-être plus là. « Il te reste quoi à faire pour tes clients ? » Qu'elle lui demande alors qu'il regarde autour de lui et agite sa baguette pour tout ranger. « Plus rien, j'ai terminé de toute façon. Enfin si il me reste un truc. » Il s'approche d'elle et vient lui arracher un cheveu qu'il plonge dans une potion aussitôt. Il croise le regard de sa meilleure amie. « Ca va avec la touffe que tu as, ça va trop te manquer ! » Qu'il dit avant de remuer sa potion. Une minute, elle devrait prendre une couleur verte mais c'est du rose qui s'affiche. Il reste surpris pendant un instant et se gratte la joue. Il se tourne vers Pandora et se met à la fixer. « Tu prends un traitement ou des cachets ? Quelque chose comme ça... C'pas normal cette couleur... » Qu'il dit avant de remuer sa potion et de souffler. Elle est foutue de toute façon. Alors il fait disparaître le contenu d'un coup de baguette et grimace encore, avant de se remémorer les ingrédients et de se dire que rien ne cloche. Donc sans bruit il attrape un livre de potion et commence à chercher le pourquoi du comment, sa potion ne convient pas. Surtout que cela vient alors d'un cheveu de Vélane, il doit comprendre. Quelques secondes passent, seul ses yeux bougent alors qu'il dévore les pages et qu'il lit le plus vite possible. Puis la réponse arrive. « Tu... » Il relève a tête, un air choqué sur le visage. « Vous vous êtes protégé avec Cassian ? » Et il se rend compte que la question est foutrement déplacée. « Non parce que... Il semblerait que tu sois enceinte Panda. »

_________________
code by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 302
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: never leave me behind (rhaedora)   Dim 3 Sep - 22:55

never leave me behind
rhaegar & pandora

C’est comme un rêve, que je passe en boucle dans ma tête comme pour ne pas en oublier un détail. Des gestes de Cassian, de ses regards, de la sensation de sa bouche sur moi, ou de la manière délirantes qu’il a eut de me faire l’amour ce soir-là. C’étiat irréaliste, quelque part, comme si ca ne pouvait pas avoir été ainsi. Parfait – au-delà de ce que j’osais imaginer quand on me parlait d’amour ou de sexe. Au delà de ce que j’entendais par l’expression « faire l’amour ». Je doutais pas d’être romantique, rendue à l’évidence depuis longtemps déjà. Que je voyais dans le monde plus de beauté, et de bons sentiments qu’il ne s’en trouvait. Que je pouvais me raconter des histoires sur des détails qui ne signifiaient rien. Mais quand ca concernait Cassian j’avais envie d’y croire. J’avais envie de m’y perdre et de m’imaginais l’héroïne de ce nouveau conte de princesse.
Rhaegar – « C'est que tu comptes oui, sinon il t'aurait demandé de dégager de son grand lit. Il doit avoir un lit immense en plus vu que c'est un employé de l'école. » Et pas qu’un lit immense – je me retiens de le dire mais j’ai un sourire qui doit sans doute en dire bien long sur ce qu’il se trouve dans le lit de Cassian Aquila. J’opine – cela dit – parce que dans son lit j’y ai terminé la nuit, avant de me réveiller pour quitter ses draps, lui toujours endormi après nos ébats.

Et le temps passe, l’amitié se retrouve entre nous, et c’est plaisant de retrouver les anciennes habitudes. Moi qui m’assois en l’attendant qui termine ses potions – et lui qui me vole un peu de cheveux pour les y mettre justement. Je grogne, pour la forme, mais il a raison – j’ai bien assez de cheveux pour qu’il se serve autant qu’il veut. Je le vois qui se penche sur le chaudron avec un air sceptique et je me demande ce qui ne va pas. C’est pas souvent que je le vois qui reste ainsi devant un chaudron comme s’il allait lui exploser au visage.
Rhaegar – « Tu prends un traitement ou des cachets ? Quelque chose comme ça... C'pas normal cette couleur... » Je secoue la tête en signe de dénégation, le voit qui prend un ouvrage et vient me pencher au-dessus du chaudron. Je vois pas ce qu’il y a de si inquiétant- ca semble pas sur le point d’exploser vraiment.
Rhaegar – « Vous vous êtes protégé avec Cassian ? »
Pandora – « Evidemment. » ou peut être pas ? Soudainement je reste sceptique face à la question. Ca a été une forme de réflexe avant. Sauf que ce soir là rien n’a été comme avant. Rien n’a été une habitude. Ca a été juste délirant. Alors peut être que finalement se protéger ca a pas été au gout du jour.
Rhaegar – « Non parce que... Il semblerait que tu sois enceinte Panda. » Je reste un moment à l’observer, impassible, avant de me mettre à rire ; On tombe pas enceinte en une fois comme par magie. Je passe un bras sur les épaules de Rhaegar et me met à embrasser sa joue amicalement.
Pandora – « Dis pas n’importe quoi, j’dois juste être dans une mauvaise phase du mois avec le stress tout ca. Aller viens, je meurs de faim on doit passer dans les cuisines. » Et le sujet est laissé silencieux.
Dans un coin de mon esprit.
Comme un premier avertissement que je tâche plutôt d’ignorer.






the end.

_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: never leave me behind (rhaedora)   

Revenir en haut Aller en bas
 
never leave me behind (rhaedora)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» the life may leave my lungs but my heart will stay with you (azazel)
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» PEOPLE ALWAYS LEAVE (15/03 14h55)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace spécial Sirius-
Sauter vers: