AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Adriel ♦ tragédie en cinq actes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 131
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Adriel W. Mulciber le Sam 1 Juil - 17:15, édité 3 fois
MessageSujet: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Sam 1 Juil - 0:17


 
Adriel W. Mulciber  
 I'm not gonna kill you, I'm just gonna hurt you. Really, really bad


 

 

 
Pseudo
: Maoui, Marlou, au choix Hola
Âge
: 20 ans Hola
Comment as-tu connu le forum ?
Dans le journal :alice:
As-tu des remarques à faire ?  
 J'suis beau :alice:  
Fréquence de connexion :
 9/7 jours
un dernier mot ?  
Hola

 
Code:
[b]Herman Tømmeraas[/b] – Adriel W. Mulciber

 
crédit gif/avatar
:  ici

 

 
Carte d'identité
Prénom
: Adriel, prénom qui pourrait sonner doux mais qui ne reflète pas du tout la mentalité du jeune homme. Prénom qui glisse sur la langue, facile à retenir, prénom que certaines filles et femmes adorent plus que nécessaire. Warren, en deuxième prénom. Un hommage à son grand-père, homme de pouvoir, homme que l’on n’oublie pas de sitôt. Comme son petit-fils.
Nom
: Mulciber, nom qui appelle à la pureté du sang, à la suprématie des sang-pur.  Nom craint de beaucoup et adoré des âmes les plus sombres.
Date de naissance
:  Il a vu le jour le 1er novembre 1960, il s'en va sur ses 18 ans. Majorité, liberté. Comme si il ne l'était pas déjà.  
Nationalité
: Anglaise pures souches, depuis des générations.
Statut de Sang
: Sang plus pur que pur, la pureté même, l’excellente pureté.  Il prône d’ailleurs la pureté de son sang, et du sang en général.
Métier/Maison
: Vile, mauvais, ambitieux, il ne pouvait aller que chez les Serpentards. Il est lui-même un serpent, roi fou de Serpentard au côté de son meilleur ami.
Orientation sexuelle
: Hétérosexuelle, il n’aime que les femmes et leurs courbes alléchantes. Il se pavane devant elles, les regarde avec un regard pervers qui en dit long sur lui.

  Un brin de magie :
Votre Epouvantard
 Perdre la personne qui compte le plus pour lui, Evan. Il ne voit pas sa vie sans lui, ils sont les rois, les héritiers, au sommet de toute chose. Rien ne lui ferait le plus peur. Et rien ne pourrait le mettre plus en colère.
Votre Patronus
 Il n’a qu’un seul souvenir heureux, celui de sa rencontre avec Evan. Lorsqu’il y pense, un mamba noir sort de sa baguette. Serpent dangereux, mortel, comme lui.
Votre baguette
Bois de cerisier, qui confère un pouvoir mortel à la baguette, il nécessite une maitrise de soi parfaite. Cœur de plume d’oiseau-tonnerre, cœur puissant mais difficile à manier. Très rigide, Adriel n’aime pas le changement, épaisse, 26.66 centimètres.
L'amortencia :
Il n’a jamais voulu en sentir et il n’en sentira certainement jamais. Il trouve cette potion ridicule et inutile.  
Particularité magique
 Fourchelangue de naissance, il comprend et parle aux reptiles.  Il n’y a pas de meilleures qualités pour un serpentard.


 
Caractéristiques
Caractère
:  
Adriel se caractérise d’abord par son intelligence. Il est un élève brillant, ce qui lui confère aussi un talent pour la manipulation des esprits. Il saura toujours trouver les mots justes pour arriver à ses fins, comme si son nom de famille ne suffisait déjà pas. Fin stratège, il arrivera toujours à se faire innocenter si jamais on l’accuse de quoique ce soit.  Il est passionné de magie, et plus spécialement de Magie Noire, qu’il étudie  avec soin et sans relâche pour rendre son Maître fier de lui. Et fier, on peut dire qu’il le soit aux vues des frasques de Mulciber. Le jeune héritier se caractérise ensuite par sa haine enfer les impurs, comme il aime les appeler. Pour lui, seul les sang-pur compte, rien d’autre. Il voue une haine non dissimulés aux nés-moldus, qu’il prend un malin plaisir à torturer dès que l’occasion se présente. Il l’a déjà fait, il recommencera. De toute façon, il est blanchi à chaque fois. Et avec les nés-moldus, il est sadique à un point inimaginable. Il aime la torture, aussi bien psychique que physique. Il ne compte  plus le nombre d’élèves qui sont partis de l’école par sa faute. Adriel est aussi sanguin, il se met très rapidement en colère. Un seul regard de travers suffit pour que vous en preniez pour votre grade. Il s’est donné le pouvoir de vie ou de mort sur les autres, il aime faire peur, voir les regards terrifiés des nés-moldus lorsqu’ils le croisent. Il faut aussi avouer qu’il a été élevé et éduqué comme ça, dans la haine, la force, la supériorité des sang-pur. Il a pris les mauvais côtés des parents, enfin encore faut-il que les géniteurs en aient des bons. Il est fou furieux, mais son charme naturel et son élégance contraste avec son âme sombre. Charmeur, il sait aussi utiliser ses atouts pour arriver à ses fins. Il n’hésite pas à coucher avec des filles pour obtenir des secrets qu’il conserve ou alors pour pouvoir les détruire et les rabaisser après. Ou bien juste pour son estime personnelle, c’est aussi valable pour un garçon aussi narcissique que lui.

L’âme de ce jeune homme est déjà complètement noircie par la haine et la magie noire, rien ne pourra jamais le rattraper. Il se laisse vivre, se préparer à la guerre qu’il compte bien gagner. Il ne laissera pas les sang-mêlé et les nés-moldus prendre le pouvoir du monde sorcier. Il est prêt à tout pour rendre son Maître fier, même si pour cela il devra tuer à nouveau. Il n’a pas once de gentillesse en lui, il ne vit que par amour de la magie noire et de Voldemort.  
Allégeance
: Adriel voue  un véritable culte au Lord Noir, à Voldemort. Depuis qu’il est né, son destin est tout tracé au côté du Lord. Il est un atout pour son armée, tout comme l’est aussi Evan. Il a reçu sa marque en même temps qu’Evan et depuis, il ne cesse de rendre son Maître fier.  Il ne voit pas sa vie autrement, pour lui seul Voldemort aura le droit de régner sur le monde des sorciers. Il l’admire, le prend en modèle, il ne vit que pour être Mangemort et pratiquer la magie noire. Ses parents le sont aussi, il suit leurs traces, il les rend fiers.


 

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 131
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Adriel W. Mulciber le Jeu 6 Juil - 0:09, édité 10 fois
MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Sam 1 Juil - 0:19


Il était une fois
une citation rapide



Acte I. L’héritier.

Le premier enfant, et qui plus est un fils, des Mulciber était né. Dès sa naissance, il avait une épaisseur de cheveux bruns incroyable et il gigotait déjà beaucoup. Son père était fier d’avoir un fils, la relève était assurée. C’est lui qui choisit le prénom du bébé : Adriel.  Et en deuxième prénom, Warren, une vieille tradition familiale qui voulait que le deuxième prénom du fils soit celui de son grand-père. Warren Mulciber était un homme de pouvoir, avec une renommée que l’on ne faisait plus dans le monde sorcier. Il était puissant et a rejoint les rangs de Lord Voldemort dès le commencement. Le vieux a toujours détesté les familles qui n’étaient pas pures, et les moldus. Ils n’a jamais pu les aimer, il leurs vouait une haine sans nom. Alors Voldemort était une sacrée opportunité pour lui.  Puis son fils a pris la relève. Et  le petit-fils la prendra aussi, c’était une évidence.  Pourtant, ce petit être potelé ne savait  rien de son monde, ni de ce qui se préparait au dehors. Il était endormi  dans les bras de son père, paisible. Il était adorable, avec ses joues roses, ses petits yeux fermés et ses mèches de cheveux bruns qui lui tombaient sur le front. Adorable, oui, c’était le mot parfait pour le décrire. Mais il ne restera pas. Dès sa plus jeune enfance, une aura de magie émanait de lui. Ses parents ne savaient pas trop ce que c’était mais à peine savait-il marcher, que l’on sentait une grande puissance en lui.

Les jours, les mois, les années passaient à une vitesse folle et le petit Adriel grandissait. Il était un petit garçon plein de vie et son père se chargeait de son éducation. Il était dur avec lui mais c’était pour son bien, pour forger son caractère. Et quel caractère le petit garçon avait déjà. Il avait à peine passé le cap des cinq ans, qu’il se mettait déjà à éprouver une haine sans nom envers les moldus. Son père l’a éduqué comme ça après tout, un enfant ne nait jamais méchant. Il était le petit héritier parfait. Toujours avec des petits costumes, des petites cravates, et ce regard froid qui dissuadait quiconque de lui parler. Il se faisait comprendre un regard et les seuls qui avaient le droit au petit garçon souriant et joueur étaient ses parents, et le reste de sa famille. Seule sa famille comptait, il ne ressentait rien pour les autres. Durant son enfance, il a rapidement pris goût à la torture. Il n’avait pas encore de baguette, donc pas de sortilèges, mais il attrapait les araignées qu’il trouvait et leurs arrachait les pattes. Des fois à mains nues, des fois avec simplement son esprit. S’il se concentrait assez, l’araignée se retrouvait écartelée en quelques secondes. Il était déjà devenu fou et son âme commençait déjà à être noircie.

Puis arriva le somptueux jour du rite de passage. Comme tout héritier sang-pur, Adriel devait passer une épreuve pour montrer qu’il jurait fidélité et honneur à sa famille, à ses convictions. Il avait été au Chemin de Traverse le matin même, il avait donc sa baguette en main. Toute sa famille était réunie, ainsi que des amis proches. Un petit cercle s’était formé autour de lui et de la cage, présente juste en face de lui. Chaque épreuve est différente à chaque génération. Son grand-père s’était retrouvé face à une acromentule géant et son père face à un magyar à pointes. Son père fit lever le rideau qui cachait la grosse cache d’un coup de baguette et bientôt, l’héritier se retrouva face à basilic de dix mètres de long. Le but de l’épreuve : à la fin, il ne doit rester que l’un des deux. Tout le monde regardait attentivement. Le basilic avait été aveuglé, pour ne pas rendre l’épreuve encore plus compliqué. Après tout, il allait seulement avoir onze. L’animal s’approcha de lui, la gueule grande ouverte et aussitôt, Adriel prononça sans sourciller Endoloris . Tant son âme était noire, le sortilège fonctionna à merveille et l’animal se tordait de douleur devant lui. Il avait un sourire fier, le même que son père et son grand-père qui observait la scène avec admiration. Puis Adriel poursuivit avec un Sectum Sempra . La bête se mit alors à saigner abondamment, son corps était recouvert de profondes entailles. Il la laissa souffrir, il ne voulait pas la tuer, c’était  bien trop simple. La bête mourut peu de temps après de ses blessures. Ils se mirent tous à applaudir la naissance d’un monstre. Son père lui avait appris des sorts impardonnables, des sorts de magie noire. Il avait réussi l’épreuve. La magie moire coulait dans ses veines comme une sorte de tare génétique. Bien que cela n’était pas une tare pour lui, mais plutôt un cadeau somptueux de la nature. Ce n’était que le triste début de la tragédie. Les choses iront en s’empirant par la suite.

Acte II. Le Serpentard.

Ça y était, le grand jour était arrivé. Il avait reçu sa lettre quelque mois auparavant et là, il était en route vers le quai où il allait prendre son train. La Poudlard Express. Il allait commencer sa formation de sorcier et devenir aussi fort que son père, et son grand-père. Il avait ses cheveux bruns coiffé sur le côté, il avait la classe des Mulciber, la classe des sang-pur. Il croisa quelques nés-moldus mais il retint de ne pas les incendier sur place. Son père lui dit de ne pas faire de frasque en public, et pas tout de suite alors que sa formation n’a pas commencé. Le jeune Adriel leva les yeux au ciel. Sur son épaule se tenait son corbeau, présent offert par son grand-père. Tous les premiers fils de la famille Mulciber recevaient un corbeau lors de l’entrée à Poudlard. Animal sombre, noir, qui représente la Mort. L’animal totem de l’Héritier, en réalité. La famille arriva vite devant le train et ils disent tous au revoir à Adriel, qui n'en pouvait plus d'attendre, qui voulait juste partir, se faire des amis, commencer son apprentissage. Son père le tenait à bout de bras, le regard fier, avant de lui répéter la devise de la famille. Usque ad mortem fidelis. Fidèle jusque la mort. Autrement dit, rester fidèle à sa famille, à ses valeurs, aux convictions qu'on lui a apprit. L'héritier acquiesce de la tête, avant de serrer la main à son père et d'embrasser sa mère. Fils unique, il allait les rendre fier. Il leur tourna le dos et monta avec tous ses bagages dans le trains. Il avait deux grosses malles, qui contenait un sortilège d'extension indétectable, pour pouvoir mettre plusieurs choses sans que cela ne soit trop lourd. Il se faufilait un chemin entre les sorciers et il arrive devant un wagon où s'était amassé un petit groupe de nés-moldus. Pas de chance pour eux, c'était ce wagon là qu'il voulait. Dégagez d'ici, bande de sang-de-bourbe. Il parlait entre ses dents, le regard mauvais. Si bien qu'ils prirent tous leurs affaires pour se diriger ailleurs, loin de lui. Victoire. Il retrouva son sourire fier et parfait et s'installa. Il fallait qu'il montre qui il était dès le début.

Adriel attendait patiemment le départ du train quand la porte de son wagon s'ouvrit. Il tourna la tête vers le visiteur, le regard froid, près à lancer une répliques cinglantes, mais il remarqua vite par la tenue du jeune sorcier et la chevalière qu'il avait au doigt que c'était un sang-pur, comme lui. Les Mulciber sont une famille important dans le monde des sorciers mais Adriel n'a jamais trop parlé avec les autres. Il salua l'autre sorcier d'un signe de tête avant de se lever et de lui tendre la main. Adriel Mulciber. Et tu es ? Son compagnon de voyage lui serra la main avant de se présenter à son tour. Evan Rosier, ravi de faire ta connaissance. Ils s'échangèrent des sourires avant de se mettre à parler. Tous deux des sang-pur, tous deux élevés dans la haine des autres, des nés-moldus, des moldus, des sang-mêlés, des impurs, comme ils les appelaient. Si jeunes, mais pourtant si mauvais. Ils avaient les mêmes idées sur tout, ils était comme des jumeaux. Complémentaires, identiques. Ils ne virent pas le temps du trajet passer et à peine étaient-ils arrivés à la gare de Pré-Au-Lard qu'ils avaient décréter être les meilleurs amis du monde, des frères, des jumeaux. Ils avaient tous les deux un tempérament de leader, ils allaient tous les deux se retrouver au sommet. Ils n'allaient pas se battre pour être le roi, ils étaient tous les deux des rois. Ils marchaient en direction de l'école, critiquant les impurs, marchant la tête haute comme si le monde leurs appartenait. Puis ils arrivèrent à Poudlard et bientôt, tous les premières années se retrouvèrent dans la Grande Salle, pour la cérémonie de répartition. Adriel n'avait aucun doute sur sa maison, il allait aller là où vont les hommes de sa famille depuis des générations et des générations. Serpentard ! s'exclama le Choipeau alors qu'il avait à peine touché les cheveux du jeune roi. Fier, il se dirigea aussitôt vers la table de sa maison où il était applaudi. Puis se fut au tour des Evan et lui aussi se retrouva à Serpentard.  On rendra fiers nos parents et on rendra à l'école sa notoriété, comme le voulait Salazar Serpentard. s'exclama le jeune Mulciber, plus qu'heureux d'être avec Evan pour les sept ans à venir. Ces deux-là n'annonçaient rien de bon.

Acte III. Le fou.

Les années passaient rapidement au sein du château de Poudlard. Adriel et Evan venaient d'entrer en cinquième année. Les quatre premières années étaient passées à une vitesse folle mais rien n'avait changé entre les héritiers. Un groupe de parfaits sang-pur, pro-mangemorts s'était créer? Ils semaient la terreur au sein du château, ils étaient un gang. A sa tête, Evan et Adriel. Ils menaient les autres, ils faisaient en sorte de faire régner la terreur. Et depuis la montée en force de Voldemort et de son armée, ils se sentaient plus pouvoir.  Ils faisaient tout pour rendre leur Maître fier d'eux. Mulciber avait déjà fait ses preuves de nombreuses fois, mais il en voulait plus. Il avait trop prit goût à la magie noire, il ne pouvait plus reculer. Il en voulait plus, il voulait encore ressentir cette sensation de bien-être, de pouvoir, d'hystérie lorsqu'il la pratiquait. Chaque sorts de magie noire prononcé lui procurait un bien fou. Il était trop tard, bien trop tard. Il était irrécupérable, fou de pouvoir, fou de cette magie qui noircissait son âme au fil des jours. La haine coulait dans son sang, il n'était que haine. Son regard s'était assombri  au fil du temps, il n'avait plus aucune once de gratitude ou de pitié. Il n'hésitait jamais, rien ni personne ne pouvait l'arrêter. Et puis, il y a eu cette fille. Mary MacDonald.

Mary était une née-moldue Gryffondor. Il fallait avouer qu'elle était jolie, avec ses traits innocents et ses cheveux qui tendaient vers le roux. Adriel ignorait le statut de sang de la demoiselle, il la pensait sang-mêlé. Et à la vue de la beauté de la jeune Gryffondor, il a voulu la conquérir. Il a toujours été un coureur, il a commencé à enchaîner les filles dans le courant de sa quatrième année. Aucune des filles de l'école ne lui avait résister jusque là. Il était habitué à ce qu'on lui dise oui, il n'acceptait pas les refus. Mary lui a dit non, le trouvant trop sombre, pas assez bien pour elle. Adriel a vu en cette fille un défi de taille. Il allait la voir tous les jours, il n'avait pas de cesse. Il ne la quittait pas, il n'arrêtait pas de lui demander. Mais à chaque fois, la réponse demeurée la même. Et il était vexé et blessé dans son ego. Il n'acceptait pas qu'on lui dire non. Puis la jeune fille a commis l'irréparable. Ce qu'elle ne devait pas dire. Ce qu'elle n'aurait pas dû dire. Tu n'es qu'un pauvre fou Mulciber. Toi et Rosier, vous n'êtes que des abrutis. Puis elle se mit à rire avec toutes ses amies, se moquant ouvertement de l'héritier. Son visage se ferma. Il se détourna d'elle, il ne fit rien. On était en plein jour. Elle avait osé l'insulter lui. Lui, et Evan. Il ne pouvait rien faire, pas en plein jour. Mais elle l'avait bafoué, il n'allait pas laisser passer ça.

Le soir arriva vite et Adriel se poste aussitôt au septième étage, dans l'ombre, en attendant sa proie. Il savait que Mary travaillait tard à la bibliothèque après le dîner et bien souvent, elle rentrait après la ronde des préfets. Il l'entendit. Un sourire mesquin étira ses lèvres. Elle arrive bientôt devant lui, elle ne l'avait pas vu. Il ricana, et elle le remarqua enfin. Mary, Mary, Mary, quelle erreur n'as tu pas fait là. Nouveau ricanement. La jeune fille se figea sur place, elle n'osait plus bouger. Il s'avança dans la lumière des bougies qui éclairaient les couloirs. Il était terrifiant. Un prédateur. Il la regarda dans les yeux, il ne voulait surtout pas qu'elle détourne son regard. D'un blocklang informulé, il fit en sorte qu'elle ne puisse plus parler. Elle était complètement muette. Il sortit sa baguette avant de jouer avec, entre ses doigts, sous le regard terrifié de Mary. Elle espérait que quelqu'un vienne pour la sauver. Mais personne n'allait venir. Tu vas regretter espèce d'impure. Endoloris. Soudainement, Mary se retrouva à terre, elle se tordait de douleur, mais ne pouvait crier. Elle voulait hurler, mais cela lui était impossible. Mulciber ricana avant de s'accroupir devant elle pour regarder son corps frêle se tordre de douleur. Elle pleurait, elle lui suppliait d'arrêter. Ou de l'achever. elle ne pouvait plus le supporter. Oh non, je ne compte pas te tuer. Ça serait beaucoup trop simple. Il arrêta le Doloris, et Mary fut soulager. Elle ne sentait plus son corps, elle tremblait. Il était sadique il n'en avait pas eu assez. Il réfléchit un instant au prochain sortilège qu'il allait lui lancer. Il en avait tellement en tête. Décision, décision... Ah je sais ! Cordis Mori Il ricana de nouveau avant que le sort frappe Mary de plein fouet. Il savait très bien ce qu'il faisait. Il comptait dans sa tête. Pas plus de trois minutes. Mary commençait à ne plus respirer correctement, elle ne savait pas ce qui lui arrivait. 30 secondes. Il se releva, s'adossa contre le mur derrière lui et observa son spectacles. 60 secondes. Elle cherchait par tous les moyens de respirer, de calmer les battement de son cœur, en vain. Adriel avait un sourire sadique sur le visage. 90 secondes. Mary n'en pouvait plus, elle voulait mourir, elle voulait qu'il l'achève. 120 secondes. Il leva le sortilège, elle était enfin libérée. Elle resta un terre, tentant enfin de reprendre ses esprits. Pas de tortures physiques visibles.  Il se baissa de nouveau vers elle et leva le sortilège qui l'empêchait de parler. N'ose plus jamais bafouer mon nom ou celui d'Evan. Ou tu le regretteras. Souviens toi de ta place, l'impure. Il se releva avec souplesse, et repartit vers son dortoir, un sourire fier sur le visage.

Bien évidemment, cette affaire a fait du bruit à l'école, ainsi qu'à Pré-Au-Lard, et même à Londres. Mulciber a été convoqué au Ministère afin de se défendre. Mais il a un nom, un nom connu et vénérer. Mary MacDonald n'était rien, elle n'avait rien. Alors ils ont déclaré qu'elle avait rêvé, et classé l'affaire. Mulciber réintégra l'école après un jours seulement au Ministère. Il avait le pouvoir, il avait un nom, il était intouchable. Et depuis ce jour, tout n'a fait qu'empirer. Si le Diable avait un prénom, ce serait celui d'Adriel Mulciber.

Acte IV. Le Mangemort.

L'été avant la septième année. Mulciber s'en allait sur ses 17 ans, il était prêt. Prêt à devenir un vrai mangemort. C'était le jour où il allait recevoir sa Marque, il attendait ce jour depuis bien trop longtemps. Il avait revêtit son plus beau costume et Evan lui lança un sifflement approbatif. Ils étaient dans la chambre du Rosier, dans le manoir familial. C'était un jour plus que spécial car si Adriel allait recevoir sa marque, Evan aussi. Des jumeaux jusqu'au bout, ils n'auraient pas pu recevoir leurs marques séparément, c'était inconcevable. Au rez-de-chaussé, les deux puissantes familles parlaient joyeusement, heureuses de voir leurs enfants honorer leurs noms de famille. Rosier et Mulciber. Mulciber et Rosier. Les père avaient conclu un pacte, une sorte d'alliance entre les deux familles. Tout ça, grâce aux fils qui rendent fiers tous le monde. L'heure fatidique approchait, les deux jeunes hommes terminaient de se préparer. Ils avaient tous deux un costume noir, une chemise blanche et une cravate verte. Ils étaient parfait. Parfaitement beaux. Ils descendirent l'immense escalier du manoir des Rosier ensemble, ils étaient attendus en bas. Leurs mères les accueillirent avec des embrassades et des larmes de fiertés. Leurs pères se contentaient d'une forte poignée de main, accompagné d'une brève accolade. Mais ils avaient quand même ce sourire fier. Bientôt on sonna à la porte et le Lord Noir rentra. Tout le monde fit une révérence devant cet homme si grand, si remarquable, qu'ils admiraient tous. Puis les deux jeunes hommes tendirent leur avant-bras gauche. Voldemort fit apparaître la Marque. Ils avaient rendu leur Maître fier, ils méritaient la Marque. Et ils continueraient de le rendre fier, ils n'allaient pas le décevoir. Les jumeaux infernaux, donc la Marque neuve habillait désormais leur avant-bras. Cependant, ils allait devoir la cacher à l'école, tout devait être fait dans le secret le plus total. Adriel et Evan faisaient désormais partie de l'armée de Voldemort, de parfaits mangemorts, de parfaits espions et bras droits.

Adriel se pavanait avec Evan, ils étaient encore pire qu'avant, ils étaient pire qu'une malédiction. Ils n'hésitaient jamais à torturer, à blesser les autres. Ils n'avaient peur de rien. Puis la Nuit Pourpre est arrivée. Apogée de leur pouvoir, apogée de leur pouvoir, apogée de Voldemort, apogée du mal. Ils avaient revêtit leurs masques dorés, leurs capes noires. Puis Adriel quitta le château tandis que son frère resta à l'intérieur pour semer le mal et montrer la puissance du Lord Noir. Mulciber lui, avait été envoyé à Pré-Au-Lard. Il transplana et arriva en un rien de temps en même temps que ses compères. Rendons le Maître fier et montrons la suprématie des Mangemorts ! Il avait lancé les hostilités. Ils commençaient à s'éparpiller dans le village. Au Trois Balais, chez Zonko, ils étaient partout. Adriel ricana en entendant les cris des victimes. Puis il le va sa baguette vers le ciel. Morsmordre ! Un jet vert sortit de sa baguette et rejoignit le ciel pour y former la Marque des Ténèbres. Puis il alla prendre part au combat. Il marchait d'un pas déterminé entre les combattants, avant que l'on ne le provoque en duel. Il ricana, avant de lancer un Endoloris sur l'homme en face de lui. A sa merci, elle était complètement à sa merci. Il ne le connaissait pas, il ne savait rien de lui. alors il l'acheva. Avada Kedavra ! Le sort frappa sa victime de plein fouet et la tua sur le coup. Il ricana, il ressentait la puissance de la magie noire pulser dans ses veines. Son cœur battait plus vite, c'était jouissif pour lui. Il avait tué pour la première fois. Il se sentait plus fort, il était intouchable, invincible. le Mage Noir allait être fier de lui, un des meilleurs soldats qu'il puisse rêver d'avoir. Il était intenable désormais. Il reprit part au combat, mais il ne tua pas de nouveau. Il se contentait de semer la panique, de faire souffrir, de se faire craindre.  Pas de pitié, il ne ressentait rien si ce n'était la puissance. C'était une drogue, la meilleure des drogues. Ses confrères tuaient aussi, c'était une boucherie, un carnage. Puis il repéra des élèves de Poudlard, qui étaient là eux-aussi. Les blessés étaient à terre, les gens fuyaient devant cette attaque. Certains courageux tenaient encore tête aux Mangemorts. Puis soudain, un éclair zébra le ciel. C'était terminé. Ils rangèrent tous leurs baguettes et transplanèrent de nouveau. Adriel atterrit dans sa salle commune et peu de temps après lui, Evan aussi. Il prit son frère dans son bras avant de tout lui raconter, de lui raconter qu'il avait tué, qu'il avait aimé ça. Le Maître n'avait pas demandé de mort, mais il voulait essayé, c'était plus fort que lui. Evan lui raconta aussi à son tour puis ils rangèrent leurs masques et leurs capes, cachés bien discrètement. Ils partirent ensuite dans le château, comme si de rien n'était, pour voir les dégâts commis. Ils étaient invincibles. Intouchables.

Peu de temps après, une réunion avec le Maître était organisée. Le but était bien plus qu'accompli, ils avaient réussi à la perfection. Ils avaient semé la terreur. Adriel confia à son Maître pour la mort qu'il avait donné à un homme, malgré que cela ne soit pas les ordres. Il ricana avant de lui tapoter la tête. Je n'en suis pas moins fier de toi, Adriel. Il sourit avant de faire une révérence pour remercier son Maître. Fier. Il l'avait rendu fier. Il dit la même chose à Evan, ainsi qu'aux autres. Mais c'était d'eux deux, dont Voldemort était le plus fier. Il les avait façonné à son image, ils allait répandre la terreur et l'on tremblera à l'entendre des noms Rosier et Mulciber.

Acte V. Mulciber.

Depuis la Nuit Pourpre, comme elle a été renommée, ils ont été tachés de ne rien faire d'autre, de ne pas faire d'autres esclandres. Alors ils se tenaient sagement, Adriel et Evan, ils marchaient toujours avec leur classe naturelle, leur charisme fou. Ils étaient craints de tous, on les soupçonnait d'avoir pris part aux attaques du côté de Voldemort. Ils ne disaient rien, ils aimaient faire planer le doute. Adriel lui continuait d'inspirer la crainte en un regard. Regard sombre, regard qui évoque la mort, le danger. Il était dangereux, fou furieux. Il rendait ses parents plus que fiers et faisait tout pour obtenir encore plus de fierté de son Maître, Voldemort.  Il était un parfait sang-pur mais il lui manquait une fiancée, selon ses parents. Lui, il n'en avait pas besoin, il se contentait de profiter des relations d'un soir, sans lendemain. Il ne ressentait rien, il ne connaissait pas l'amour. Mais son père en a décidé autrement et a décidé de faire une alliance avec une autre famille, les Fawley, et de fiancer Adriel à l'héritière des Fawley, Raven. Alors oui ils étaient fiancés mais Mulciber ne se tenait pas qu'à une seule femme. D'ailleurs, il n'a même pas encore touché à sa fiancée, il préfère les corps des autres. Elles sont plus sauvages. Elle, elle est trop chaste, pas assez bien pour lui. Mais il est coincé avec elle maintenant, il n'a plus le choix.

En lisant cette histoire, vous vous êtes surement dit que la vie de Mulciber était une tragédie. Pauvre petit héritier qui devient fou à en perdre la raison. Naïfs que vous êtes. La tragédie, elle est pour vous. Vous qui oserez croiser son chemin, vous qui oserez mal lui parler par accident. Pour lui, toute la vie n'est qu'une comédie. Et maintenant, le seul nom de Mulciber suffit à le résumer. La crainte de son nom est telle qu'on en frissonne. Il n'a besoin qeu de ça. Mulciber, ça lui suffit.





_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 685
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Sam 1 Juil - 1:01

T'es sacrément beau :v::v:
c'Allegra qui va être heureuse :lala::kya:
Bienvenuuuuue avec c'nouveau personnage trop canon :ha:

_________________

all i care about is how you feel
Gotta get away, gotta escape from the daylight. I can see the way painted beneath the moon. Hold on for dear life, until it's all gone, we'll come alive, and set fear on fire. Awaken in the dark with me. We're taking over, feel the rush feel this. Well at least like animals unleash
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Sam 1 Juil - 1:05

HAAAAAAAAAN LE PERSO QUI A TROP LA CLASSE :elec:
t'es beau :baave: mais tu fais peur :hide:

REBIENVENUUUUUUUUUE N'AMOUR :amour: j'veux un lien avec Lils et Eil :red:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 304
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Ici et là

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Sam 1 Juil - 5:35

J'ai a peine lu le début de ta fiche que déjà il est foooouuuuu :mdr:

Sérieusement ton mulciber va être tellement bon ! Et son epouvantard.... Mon dieu que c'est mignon ☺️ d'ailleurs je dois changer celui de Evan :v:

Mon roi serpent est la, ça va envoyer mon frère What a Face

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 131
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Sam 1 Juil - 13:35

Oswin : Oh arrête tu vas me faire rougir :zad: Allegra entourée de beaux gosses :zad:
Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiii :red::sex::love:

Lily : Mais non je fais pas peur What a Face Je suis gentil What a Face Un amour What a Face Une crème What a Face
MERCI HONEEEEEEEY :love::love::love::love:

Evan : Fou ? Le mot est faible :lool:
C'est son bro :v: Il a peur que de le perdre :v: Il aime que lui :v: tu vas changer en quoi ? :alice:
On va le foutre à feu et à sang ce château What a FaceWhat a FaceWhat a Face
ADRIVAN :rock: :rock: :rock:

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 634
Date d'inscription : 30/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Sam 1 Juil - 14:34

il est tellement beau Adriel. :baave: :baave: cinglé, mais magnifique. :alice: :alice:
y va être juste trop perfect c'nouveau personnage. :red: :red:
(re)bienvenue avec c'petit bout d'perfeeeectioooooon. :seex: :seex:
et courage pour l'reste d'ta fiche qui dépote déjà. :ha: :love: :love: :love: :love:

_________________


ME's awards. an un. :fan2::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 131
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Sam 1 Juil - 15:03

Complètement cinglé :lool::lool::lool:
Vous allez en baver :lool::lool::lool:

Merci beaucoup mon Réglisse :love::love::love:

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 107
Date d'inscription : 04/06/2017
Localisation : Bureau de la direction - Sainte Mangouste

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Sam 1 Juil - 15:04

:fouet: :alex: on va le dresser le petit :fouet: 

reeeee eeee eeee bienvenue petit moustique 
sexy vatar :bave:  j'adore ton début :red: a quand la suite ? :hum: écris plus vite :rage:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 131
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Sam 1 Juil - 15:48

Le dresser ? Lui ? Je te souhaite bien du courage What a FaceWhat a FaceWhat a FaceWhat a Face

Merciiiiiiiiiiiii chouchou :red::red::red:
Ça arrive bout par bout :zad:
Ce soir c'est fini :zad:

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 304
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Ici et là

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Sam 1 Juil - 19:50

Tu verras :love:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 576
Date d'inscription : 02/02/2017
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Sam 1 Juil - 23:36

Ce MC de foooooooooooooooooooooooooooooooooooou :red:
T'as toujours des goûts à tomber par terre toi :zad: Mulciber sérieux, excellent choix :v:
Bonne fin de fiche, pour avoir lu la première partie, j'avoue que ce bellâtre est aussi détestable qu'il est génial :32: Il nous faudra un lien :alice:
Du love, du love, et encore du love :kiss:

_________________

I’ll never stop trying. I’ll never stop watching as you leave. I’ll never stop losing my breath every time I see you looking back at me. I’ll never stop holding your hand. I’ll never stop opening your door. I’ll never stop choosing you babe. I’ll never get used to you.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 131
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Dim 2 Juil - 0:35

Oh arrête de me flatter, je vais prendre la grosse tête :zad::zad::zad:

Merci pour tous ces compliments chouquette :love:
Love love love 2 U 2 :love:

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 1836
Date d'inscription : 24/04/2016
Localisation : Dans le dortoir où dans un des passages secrets.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Dim 2 Juil - 2:52

Nouvel épouvantard pour Evan, preuve qu'il devient adulte :siffle:

A voir sur mon profil, ça va aussi te faire plaisir :32:

_________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.
LUNARD Werewolf, Maraudeur, Prefet, Quidditch.


ME Awards ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 131
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Dim 2 Juil - 9:53

Ooooooooh :32: c'est trop mignon :red:


_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Dim 2 Juil - 20:17

Mon autre moi et moi, nous t'aimons fort d'amour, ayons des liens de foufous, of course. :zad: :zad:
Re-Bienvenue avec DAT personnage
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 131
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Dim 2 Juil - 20:56

Des liens de fous obligatoires même :zad::zad:
Merci beau loup :red::hin::love:

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 1836
Date d'inscription : 24/04/2016
Localisation : Dans le dortoir où dans un des passages secrets.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Lun 3 Juil - 2:08


Félicitation, tu es validé(e) !

Tellement... Mais Tellement... Parfait :bave: Il est mieux que ce que j'espérais, serieusement tu pourras arrêter de faire des persos badass un jour ? :fire: J'te valide avec plaisir, il nous faut un lien avec Rhaegar aussi :32: Et Anaël, j'ai une idée en tête pour celui-ci :siffle:

Bisous mon chou', nous faut aussi un petit rp :siffle:

Bravo, tes efforts sont récompensés et tu rejoins désormais la belle communauté de Maraudeur's Era! L'équipe t'a rajouté au groupe Serpentard et est curieux de voir ce que tu vas faire désormais. Maintenant que tu es des nôtres, tu peux donc librement aller ouvrir ta fiche de liens afin de recenser toutes tes relations, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Bien entendu, nous savons que tu auras de nombreuses histoires parmi nous, penses donc aussi à ouvrir ton journal de bord, et à le tenir à jour, ce qui te sera très utile pour avoir un Double-Compte plus tard. Enfin, si tu es un sorcier - ou que tu as un lien avec le monde magique - tu peux tout à faire posséder une chouette/un hibou qui délivrera mots doux et autres colis à vos destinataires. Les étudiants de Poudlard peuvent aussi - et c'est même conseillé - rejoindre un club/association pour passer le temps et s'éclater.

Une fois encore, bravo pour ta validation, et nous te disons à très vite, au détour de tes aventures! Bien entendu, si tu as la moindre question, le STAFF attend tes MPs et y répondra au plus vite .



_________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.
LUNARD Werewolf, Maraudeur, Prefet, Quidditch.


ME Awards ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 131
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   Lun 3 Juil - 11:08

Oh arrête, je vais rougir :blush: J'vais prendre la grosse tête avec tout ces compliments :ha:
Merci, merci, merci :love:

Et oui, plein plein de lien :32:


(Ah et non, j'arrêterais jamais What a Face)

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adriel ♦ tragédie en cinq actes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adriel ♦ tragédie en cinq actes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bataille des cinq armées
» [ Actes #2 ] - JoMo : Mission accomplished ... [ World ]
» Et un, et deux, et cinq zéros !
» Un deux trois quatre cinq six sept... Québec !
» Can you see me? [Adriel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Poudlard :: Le livret de Famille :: Les sorciers admis-
Sauter vers: