AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Surrounded by idiots ♦ Raven & Adriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 72
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Surrounded by idiots ♦ Raven & Adriel   Lun 3 Juil - 19:58

surrounded by idiots
Raven &
Adriel

Ce matin, Adriel a du mal à se réveiller. Il grogne, se cachant sous sa couette tandis qu'Evan tente de le faire bouger. Au final, son meilleur ami le fait tomber du lit et part en riant, laissant un Mulciber grognon et de mauvaise humeur. Il s'en passerait bien, des réveils comme ça. Il se relève du sol où il était tombé et fil à la douche. Il s'en fout d'être en retard pour le petit-déjeuner, il a besoin de se réveiller et pour ça, rien de telle qu'une bonne douche. Une fois lavée, il retourne dans son dortoir pour s'habiller. Aujourd'hui, il se contentera juste de sa chemise , de sa cravate et de son pantalon noir. Pas de pull. Pas de veste quelconque. Il noue sa cravate lâchement autour de son cou et laisse ses cheveux brun en bataille. Puis il sort de sa salle pour monter au rez-de-chaussée où se situe la grande salle. Il marche entre les grandes tables déjà remplie de monde, la tête haute, le regard hautain et méprisant. Puis il arrive à sa table et embrasse sa cousine Allegra avant d'aller frapper doucement la tête de son meilleur ami. Il rit et prend place à côté de celui-ci.

Les conversations vont bon train entre les trois serpentards et soudain, c'est l'heure du courrier. Le corbeau d'Adriel vient sur son épaule, une lettre dans le bec. Il reconnaît le sceau de sa famille et s'empresse de l'ouvrir, sans oublier de donner une friandise à son animal. Au fur et à mesure qu'il lit la lettre de son patriarche, ses mains se resserrent autours du papier. Il l'a fiancé. Il l'a fiancé à une autre sang-pur. Le v'la maintenant attaché, lié, à une autre. Il ne veut pas. Il refuse. Il froisse la lettre et tente de reprendre son calme. Il n'accepte pas ça, il n'accepte pas que son père décide de sa vie sans même lui en parler. Il se prend la tête entre les mains, tentant de se calmer. Il doit rester calme, il ne doit pas s'énerver. Comme s'il ne l'était pas déjà, énervé. Puis la soeur d'Evan vient saluer son frère et Adriel s'empresse de lui demander :

"Eh, Elena. Tu connais pas une Raven Fawley à tout hasard ?"

La jeune fille lui montre alors une fille assise à la table des Serdaigle, lisant elle aussi une lettre. Sûrement une de son père, qui lui annonce à elle aussi le mariage. Il remercie la soeur Rosier d'un signe de tête et s'empresse de terminer de manger. Hors de question qu'il se fiance. Il doit absolument aller voir cette jeune fille avant les présentations officielles et lui expliquer clairement la situation. Une fois qu'il a terminé de manger, il se lève et se dirige vers la table des Serdaigles, ignorant royalement les remarques de son meilleur ami. Une fois à la table des bleus, il saisit la jeune Raven sous le regard limite apeuré de ses amis. Il s'en fout, complètement. Il la force à se lever et l'entraîne ensuite dans un recoin tranquille ou personne ne viendra les déranger.

"J'm'excuserais pas pour t'avoir trainer hors de la Grande Salle. Et je me fous de savoir si je t'ai fait mal au bras ou je ne sais quelle connerie"


Le ton est posé au moins. Il sourit d'un sourire carnassier avant de poursuivre :

"Il semblerait que l'on soit marier, et je me fous que se soit pour le nom ou la réputation, je veux pas de ce mariage. Alors on va négocier"

Nouveau sourire, pas du tout gentil ou agréable. Il compte bien faire en sorte d'annuler ce mariage, il n'a besoin de personne, il se fout de sa réputation, il vit mieux seul.

Made by Neon Demon

_________________
The mad king


© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 144
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Surrounded by idiots ♦ Raven & Adriel   Mer 5 Juil - 0:28

C’était une matinée normale en somme pour Raven ou, presque. Assise sur le bord de son lit elle passait rêveuse une brosse dans ses longues boucles brunes, elle repensait aux évènements récents dans sa vie faisant le point. Elle repensait à Corban, ils avaient été fiancé et lorsqu’elle pensait enfin développer de réels sentiments pour lui tout avait pris fin. Il n’était plus un prétendant suffisant pour protéger les Fawley et quoi qu’elle dise ou veuille, son avis ne valait rien et après tout il n’avait jamais rien valu. Le maléfice de magie noire qu’il avait posé sur sa bague de fiançailles avait cessé de fonctionné et elle avait glissé le long de son doigt s’écrasant sur le tapis de sa salle commune une semaine auparavant. Elle s’était penchée pour la ramasser et en se relevant elle s’étonna de sentir ses joues humides, de larmes. Elle espérait avoir un impact sur Corban, pouvoir le sauver de lui-même et l’aider à ne pas sombre dans la noirceur, elle ne voulait pas l’abandonner quand bien même leurs fiançailles étaient rompues, elle ressentait quelque chose pour lui et elle n’était pas prête à renoncer, peut-être ses parents changeraient-ils d’avis ?

Elle avait reposé la brosse devant elle sur la coiffeuse et pris une longue chaine argentée à laquelle pendait une bague dont les courbures rappelaient les corps de deux serpents se rejoignant sur un diamant. Raven passa la longue chaine à son cou, la bague disparaissant dans sa poitrine et sous sa chemise blanche qu’elle referma avec sa cravate aux couleurs de Serdaigle. Elle n’avait pas pu se résoudre à lui rendre sa bague et après tout, il ne lui avait pas demandée, intérieurement elle savait qu’il s’était lui aussi attaché à elle développant à son tour des sentiments aussi tordus soient-ils. Raven ne voulait pas le croiser car cela provoquait en elle une intense déchirure dans son cœur. Les Yaxley n’étaient plus assez bien pour les Fawley alors, qui le serait ?

Raven quitta sa salle commune après avoir attrapé son sac trainant au bout de son lit et s’était dirigée vers la grande salle afin d’y rejoindre ses camardes pour le petit déjeuner. Sur la route, elle tentait de se sortir de la tête le visage de Corban lorsqu’il avait reçu le hibou annonçant la fin de leurs fiançailles. Son visage s’était assombri et il s’était tourné vers Raven lui assénant un coup douloureux : t’es libre maintenant, lâche-moi. Il était blessé, elle le savait mais il n’était pas seul. Ses yeux étaient gris comme l’orage qui y grondait, ses boucles blondes tombaient sur son visage et elle avait voulu passé sa main dans ses cheveux mais il avait attrapé sa main la repoussant à nouveau. Alors, elle était partie, tournant les talons à son futur à présent son passé.

Arrivant dans la grande salle, elle aperçut Kimmy ainsi qu’Ysolte à la table de Serdaigle mais elle se dirigea d’abord vers les Serpentards pour passer ses bras autour des épaules d’Oswin et écraser un doux baiser sur sa joue puis ébouriffa la chevelure de Regulus.

RAV – « On s’voit plus tard ? »

Elle attrapa une brioche sur leur table, ignorant les regards des autres élèves verts et argents puis elle rejoigna ses amies à sa table pour prendre son petit déjeuner. Raven tenta de se perdre dans les conversations qui ce matin lui semblaient bien futiles. Il fallait qu’aujourd’hui elle fasse quelque chose pour se sortir le Serpentard de l’esprit. C’était sans compter sur l’arrivée des dizaines de hiboux hululant à tue-tête, la sortant brutalement de ses rêveries lorsque l’un d’entre eux laissa tomber sur son assiette une lettre cachetée.

Au fur et à mesure de sa lecture son visage blêmit. Elle lança des regards de panique autour d’elle comme pour se persuader qu’elle rêvait encore, cauchemardait ? Cherchant dans le regard de Kimmy ou d’Ysolte l’aveux d’une blague déplacée mais rien. Elles la regardaient avec étonnement et lorsqu’elle lâcha la lettre se fut Ysolte qui la récupéra pour la parcourir des yeux une Kimmy curieuse lisant par-dessus son épaule. Raven fixait le vide lorsque brutalement (une fois de plus) elle fut happée en arrière et entrainée par le poignet à la sortie de la grande salle. Elle ne se demanda pas ce que furent les réactions de Kimmy ou d’Ysolte.

Elle fut libérée et elle releva enfin la tête balayant les boucles brunes tombées devant ses yeux pour voir qui était son tortionnaire. Il lui était inconnu, sans doute plus âgé qu’elle et à son blason il appartenait à la maison de Serpentard. Il était lui aussi brun mais ses yeux noisettes tirant sur le vert n’annonçaient rien de bon pour la Serdaigle. Il ne pouvait être qu’autre que Mulciber, sa nouvelle prison tout aussi désabusé voire bien pire.

ADRIEL – « J’m’excuserais pas pour t’avoir trainée hors de la Grande salle. Et je me fous de savoir si je t’ai fait mal au bras ou je ne sais qu’elle connerie. »

Son dos contre la pierre face à un jeune homme au ton plein de haine et au sourire carnassier, elle le hait, elle sait que c’est un sale type et sent qu’il est irrécupérable. Raven le détestait déjà et ses yeux plein de fougues envoyaient eux aussi des éclairs. Avoir été la fiancée de Corban l’avait endurcie, il n’était pas question qu’elle se laisse briser par un pâle copier-coller du parfait petit Serpentard.

ADRIEL – « Il semblerait que l’on soit marié et je me fous que ce soit pour le nom ou la réputation, je ne veux pas de ce mariage. Alors on va négocier. »

Elle arqua un sourcil, là ils parlaient la même langue. Elle ne voulait pas de lui, son cœur criait le prénom de Corban. La simple idée que Mulciber repose ses mains sur sa peau lui donnait envie de vomir et de hurler en même temps, mélange pour le moins explosif et dangereux.

RAV – « Commence par reculer. »

Il était bien trop proche d’elle, cette proximité l’enrageait alors des paumes de ses mains elle le repoussa pour se libérer de sa présence et du mur de pierre. Elle s’éloigna prenant une distance suffisante pour mener cette conversation malaisante quelque part.

RAV – « Je t’écoute. »

Bien qu’une part d’elle soit certaine qu’il n’y ait aucune échappatoire à cette union elle se devait d’essayer, ne serait-ce que pour Corban, il avait besoin d’elle et même si elle refusait de se l’avouer, elle aussi, le métal froid se réchauffant contre sa peau. Tout mais pas lui.


_________________
Pure Perfect Pretty Girl (in appearance only)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 72
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Surrounded by idiots ♦ Raven & Adriel   Sam 8 Juil - 14:48

surrounded by idiots
Raven &
Adriel

Lorsqu'il voit cette demoiselle de Serdaigle venir saluer ses camarades de maison Oswin et Regulus, il ne se doute pas un instant qu'elle lui est promise. Limite, il ne se préoccupe pas d'elle, la trouvant trop niaise aux premiers abords, pas pour lui. Alors il l'publie rapidement et retourne à ses occupations, à Evan, à Allegra. Enfin tout ceci, c'était avant l'arrivée du courrier, avant l'arrivée de la lettre de son père. Plus il la lit, plus il la froisse. Il ne veut pas. Son père ne peut pas le fiancer à une inconnue sous prétexte qu'il a dix-sept ans et qu'il doit trouver une épouse. Il n'est pas de ceux-là, il veut profiter, s'amuser, aimer les femmes pour qu'elles l'aiment en retour. Mais jamais, au grand jamais, il ne veut être attaché et lié pour la vie à une seule femme. Pas maintenant, dans quinze ans peut-être mais pas maintenant. Il ne veut pas, il refuse, il faut qu'il aille parler à cette fille, la convaincre d'accepter de rompre ces fiançailles. Il demande alors à la jeune Rosier, la soeur d'Evan, qui lui montre la fiancée en question. Il se lève aussitôt, ignorant les réprimandes d'Evan et d'Allegra. Il s'en fout, il ne compte pas être doux avec elle. Aussitôt arrivé près de la jeune serdaigle, il la prend par le bras pour la traîner hors de la grande salle. La fille de tout à l'heure, avec son air naïf et trop innocent. Il la lâche enfin alors qu'ils sont dans un recoin, cachés de tous. Il lui annonce directement la couleur, lui disant qu'il ne compte pas s'excusant. Cependant, elle lui lance elle aussi un regard mauvais, ce qui le fait encore plus sourire. Il lui annonce ensuite qu'il veut négocier, qu'il ne veut pas de ce mariage. Elle arque un sourcil avant de lui dire de reculer. Il arque aussi un sourcil à son tour avant de venir mettre sa main sur le mur derrière elle et de murmurer contre son oreille :

"Ne me dis surtout pas quoi faire, il pourrait t'arriver des ennuis"

Puis il ricane, restant toujours près d'elle, l'emprisonnant entre lui et le mur. Elle ne sait pas à qui elle a à faire, elle va vite le découvrir. Il ne se laisse pas faire, jamais, et la femme qui arrivera à le dompter n'est encore né. Il est libre, il ne veut pas qu'on lui dicte ses faits et gestes. Et elle, chétive qu'elle est, n'a plutôt pas intérêt de lui faire face. Il ne sera pas toujours clément. Finalement elle pose ses mains sur son torse pour le repousser et s'éloigner. De nouveau un ricanement avant qu'il dise entre ses dents, son regard mauvais planté sur elle :

"N'ose plus jamais poser tes mains sur moi où je jure par Merlin que tu regretteras le jour de ta naissance"

Il est mauvais Mulciber, il n'aime pas être traité ainsi. Elle devrait s'estimer heureuse d'avoir un fiancé tel que lui, riche, avec un nom connu de tous et avec une certaine renommée. Finalement elle lance qu'elle est prête à l'écoute. Une sourire sadique étire ses lèvres.

"Alors déjà, tu n'était pas censée avoir déjà un fiancé, à ton âge ? Toutes les sang-pur sont fiancées dès leurs 13 ans"

Il ricane. Il s'en fout en réalité, il veut juste savoir ce qui est arrivé à l'autre fiancé, à celui qui était là avant lui. Parce qu'il y en avait un, il le sait.

"Et ensuite, je veux que tu brises ces fiançailles, tout comme je le ferais. Rien de plus."

Made by Neon Demon

_________________
The mad king


© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 144
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Surrounded by idiots ♦ Raven & Adriel   Lun 10 Juil - 16:28

Raven était le genre de jeune sorcière pleine de rêves et d’idées concernant son avenir mais depuis son très jeune âge elle avait dû se faire à l’idée que nombre d’entre eux ne se réaliseraient jamais. Elle ne choisirait pas la personne qui partagerait sa vie, elle ne voyagerait probablement pas non plus et elle au grand jamais elle ne pourrait tomber amoureuse ou en tout cas pas comme les autres. Dans un premier temps elle avait jalousé les autres, les enfants de sang-mêlé car ils ne comprenaient pas leur chance, formant des couples et se séparant au gré de leurs envies. Elle, elle n’avait eu qu’un seul petit ami, garçon dont elle n’était jamais réellement tombée amoureuse, elle éprouvait de l’affection mais elle savait que cela ne servirait à rien de s’attacher outre mesure. Ils s’étaient séparés d’un comme un accord peu de temps avant l’annonce de ses fiançailles et n’avaient finalement partagé que deux trois baisers maladroits. Puis, il y avait eu Corban, il avait passé leur cinq années d’étude à la torturer, la chercher, la pousser dans ses retranchements et il avait été son fiancé, son avenir. Elle l’avait détesté puis sans qu’elle s’en rende compte, Raven s’était attachée à lui, il était torturé et elle était persuadée d’être celle pouvant l’aider. Ils avaient partagé quelques moments étranges, durant lesquels contre tout attente elle s’était laissé imaginer un réel futur avec lui. Partageant des moments de tendresse et d’affection. Elle ne lui avait jamais dit que de son cœur il avait pris une place immense car leur relation avait toujours été pour le moins tortueuse voire parfois malsaine et elle n’avait ni anticipé ni compris sa réaction lorsqu’assis ensemble à l’orée de la forêt ils avaient reçu un hibou leur annonçant la dissolution de leurs fiançailles. Ils passaient ensemble une journée étonnement agréable jusqu’à l’arrivée du volatile et puis il l’avait abandonnée. Maintenant, son avenir était lié à celui d’Adriel Mulciber et il semblait au moins aussi enjoué qu’elle.

Il l’avait entrainée sans ménagement à l’écart de ses amies, la trainant sans la moindre once de douceur par le poignet et la repoussant comme une moins que rien contre la muraille dure et froide. Raven réagissait très mal à ce genre de contact physique et elle essaya une première fois de le repousser pour se défaire de sa présence, bien trop proche d’elle à son goût. Il s’était alors penché vers elle, s’appuyant contre le mur pour lui murmurer :

ADRIEL – « Ne me dit surtout pas quoi faire, il pourrait t’arriver des ennuis. »

RAVEN – « Tu peux toujours essayer. »

Elle s’étonnait elle-même de ses réponses, elle qui était la plupart du temps en retrait et ne faisant jamais de vague avait été finalement plus endurcie qu’elle le pensait. Cinq ans de petites tortures journalières avec son ancien fiancé et une amitié solide avec Oswin et Regulus, la recette parfaite pour transformer une sorcière en dure à cuir ou presque. Elle s’était donc dégagée de lui sans ménagement, il n’avait pas le droit de la toucher et elle le savait. S’il tentait quoi que ce soit elle n’aurait aucun problème à dégainer sa baguette et pour une sorcière brillante comme elle ce ne serait pas bien difficile de s’en sortir.

ADRIEL – « N’ose plus jamais poser tes mains sur moi où je jure par Merlin que tu regretteras le jour de ta naissance. »

Elle arqua un sourcil, encore des menaces. Ils étaient fiancés et il n’hésiterait sans doute pas à mettre ses menaces à exécution mais cela ne voulait pas dire qu’elle n’avait pas le droit de répliquer. Après tout, elle avait déjà tout perdu. Raven sentait dans la poche de sa robe sa baguette brûler tandis qu’en elle montait une colère dont elle ignorait l’existence jusqu’à présent mais elle tenta de se raviser et décida de l’écouter après tout pourquoi pas.

ADRIEL – « Alors déjà, tu n’étais pas censée avoir déjà un fiancé, à ton âge ? Toutes les sang-pures sont fiancées dès leur treize ans. »

Un nouveau coup de poignard dans sa poitrine. Elle avait déjà entendu parlé de Mulciber, c’était une vipère de la pire espèce, elle ne le connaissait pas personnellement mais avait déjà entendu parler de ses exploits et de supposées tortures qu’il avait infligées à une élève de Gryffondor. Elle ignorait les raisons ayant animées le Serpentard mais après tout, c’était un psychopathe en devenir. Elle posa sa main droite sur la pierre froide comme pour s’en imprégner et se calmer, elle n’avait pas spécialement envie de le provoquer outre mesure.

RAVEN – « J’en avais un et maintenant, il faut croire que j’en ai un autre. »

Elle avait haussé les épaules, s’il n’était pas au courant du déshonneur de la famille Yaxley, elle n’avait aucune intention de lui en parler. Il ricanait, satisfait de s’en prendre à elle d’une façon ou d’une autre et s’il avait fait mouche avec sa question elle aurait pu en faire autant. Elle se promit alors de se renseigner sur les fondements de son histoire avec la Gryffondor.

ADRIEL – « Et ensuite, je veux que tu brises ces fiançailles, tout comme je le ferais. Rien de plus. »

Raven n’avait aucun pouvoir sur leurs fiançailles comme elle n’en avait pas eu par le passé avec Corban. Sa famille cherchait une alliance et c’était celle de Mulciber. Rien ni personne ne pourrait y mettre fin ou du moins elle ignorait comment. Ses parents ne l’écouteraient pas et elle doutait que celle d’Adriel fasse plus. Une fois l’accord passé il était pratiquement impossible de revenir en arrière ou en tout cas, pas comme ça.

RAVEN – « Hôte-moi d’un doute… Tu as un meilleur plan que ça ou tu es juste naïf ? Tu crois que je n’ai pas parlé à mes parents par le passé ? Ça ne fonctionne pas comme ça et si tu n’as pas de meilleur plan je suggère qu’on se tienne à l’écart l’un de l’autre. »

Il devait le savoir et quand bien même la réponse de Raven ne lui convenait pas, il devrait d’une façon ou d’une autre s’y plier. Ils n’avaient tout bonnement par le choix. Dans quel monde vivait-il pour croire qu’aller se plaindre chez papa et maman suffirait.

RAVEN – « Fais ta vie, je fais la mienne et on se reverra le jour J. Parce que pour ma part je n’ai pas de solution à t’apporter et si tu t’imagines une seule seconde que cette alliance me convient tu te trompes, seulement, je n’irais pas contre la volonté de ma famille et tu devrais en faire autant. »

Elle savait qu’il serait furieux, mais, elle était tout aussi furieuse. Jamais elle n’aurait imaginé pire situation, Corban d’un côté et Adriel le vil serpent de l’autre. Evidemment, elle allait chercher une solution mais pour l’heure elle n’en avait aucune et il devrait l’accepter d’une façon ou d’une autre.

 

_________________
Pure Perfect Pretty Girl (in appearance only)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Surrounded by idiots ♦ Raven & Adriel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Surrounded by idiots ♦ Raven & Adriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Garde Pure [ prio ; Oméni, Raven, Gylfie ]
» Raven : Nevermore
» Raven Sloth
» Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]
» Un RP avec Raven ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le Rez-de-Chaussée-
Sauter vers: