AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Raye • Famille française à dix branches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
serdaigle ◊ witty, creative

serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 414
Date d'inscription : 11/07/2017
Localisation : Perdue entre la sécurité des songes et la beauté du vrai

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Raye • Famille française à dix branches   Sam 12 Aoû - 22:45





La famille Raye

Hello toi  :hey: , je t'accueille à bras ouverts dans cette immense famille française où j'espère que tu trouveras ton bonheur –ça fera le mien aussi  :45: . Sur cette partie tu trouveras tout le blabla sur la famille, histoire que tu la cernes un peu mieux y tout y tout, je mets sous spoiler pour pas te faire fuir directement -ouais c’est de la triche, mais bon  :siffle: . Si vraiment t’as pas encore le courage de tout lire je t’invite directement à passer au deuxième poste  :v: .
La famille Raye est vraiment très grande et j'ai achevé les scénarios de ses membres, cependant, tu peux sans le moindre problème rajouté ton grain de sel ! En clair, s'il n'y a pas ton bonheur là-dedans, tu peux venir te coller à l'une des branches, avec un inventé ou un scénario, voir même créer la tienne comme il y a dix branches et qu'elles ne sont pas toutes créées  
Ensuite, c’est précisé plus bas mais il y a certaines branches de la famille spécialisées dans des domaines particuliers.
En ce qui concerne ce qui est négociable ou pas, je dirais que tout est négociable –avatar, prénom, trait de caractère et lien pour ceux qui en ont- pour peu qu’on respecte un peu l’idée de départ, mais je suis ouverte à tout alors n’hésite pas à commenter ou à m’envoyer un mp, je serais ravie de taper la discut’ ! Voilà, en espérant que tu apprécies ce que tu lis et que tu choisiras l’un de ces petits fifous !  :love:

Les modalités, histoire de savoir à quel genre de fous vous avez à faire


La famille Raye dans l’Histoire

Spoiler:
 


Devise et valeurs

"IL N’Y A PAS D’OMBRE SANS LUMIÈRE" - Laurentine, lors de la Terreur.

Force, Honneur & Sagesse


Les métiers, la vie active

Spoiler:
 


La valeur du sang

Spoiler:
 


Le portrait

Spoiler:
 


Le côté sombre

Spoiler:
 





Dernière édition par Lysie Raye le Jeu 10 Mai - 13:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serdaigle ◊ witty, creative

serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 414
Date d'inscription : 11/07/2017
Localisation : Perdue entre la sécurité des songes et la beauté du vrai

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Lysie Raye le Sam 30 Juin - 12:45, édité 14 fois
MessageSujet: Re: Raye • Famille française à dix branches   Sam 12 Aoû - 22:46

La huitième branche

SCENARIO PRIS :coeur:

ft. Cate Blanchett

Maélys Raye
La combattante, rayonnante

Origine
Lyonnaise, née à la Croix Rouge, comme son frère et ses parents
Date de naissance
Au choix en 1935
Caractère
Forte - Sensible - Aimante - Courageuse - Dynamique – Honnête – Loyal – Autoritaire - Dur
Côté cœur
Déçue, frustrée, trop souvent larguée par des hommes sans scrupules.
Maison/Métier
Elle pourrait être une artiste, une peintre, ou simplement avoir travaillé en tant qu’auror avant de prendre sa retraite et de se reconvertir dans des activités plus calmes, de toutes façons, sa maladie ne lui permet plus de faire grand chose
Allégeance
A sa famille, sa fille tout particulièrement, pour qui elle mourrait sans hésiter.
Epouvantard
La mort de sa fille ou peut-être bien voir son corps dépérir sans pouvoir rien y faire
Patronus
Au choix
Baguette
Au choix
Particularité
Elle est malade, une maladie sans pitié qui attaque les articulations, la faisant souffrir jour et nuits : polyarthrite ou arthrose, ou quelque chose dans le même genre. Au choix.

• A la fin de l’année 1960, elle rencontre un sang-pur à l’apparence noble et chevaleresque. Elle en tombe amoureuse puis enceinte de lui en décembre de la même année. Malheureusement, le lâche s’enfuie peu après et la laisse seule avec un enfant à venir.
• Mère célibataire, elle a du essuyer les critiques de quelques jaloux
• En 1975, elle et sa fille déménagent en Angleterre suite à la mort de ses parents.
• Depuis un ou deux ans, elle est malade et souffre énormément.

Lysie, sa fille, la chair de sa chair, son bonheur
C’est son enfant. Celle pour qui elle ferait n’importe quoi. En un sens, elle l’admire ce petit bout de femme en devenir et la respecte. Mais elle reste assez dur avec elle, ne lui disant que rarement qu’elle est fière d’elle. Elle l’aime pourtant, c’est indéniable. Même si ça explose souvent entre elles en ce moment. Faut dire que la mère est fatiguée et que la fille n’accepte pas de la voir dans cet état.
Louis, le grand frère
Au choix, je laisse libre cours à ton imagination, ils peuvent très bien s’entendre comme il peut y avoir des tentions entre eux.  




ft. David Gandy

Louis Raye
Le protecteur, farceur

Origine
Lyonnais, avec le léger accent 
Date de naissance
Au choix en 1932
caractère
Fier - Protecteur - Séducteur - Farceur - Honnête – Sportif – Patient – Sur de lui – Avide de savoir
Côté coeur
Marié, même s’il rêve parfois de se perdre dans d’autres lits, il serait bien incapable de tromper sa charmante épouse.
Maison/Métier
Médicomage de renom, il aime ce métier passionnant où il en apprend un peu plus tous les jours.
Allégeance
A sa famille, sans nul doute, celui osera s’en prendre à ses enfants, sa femme, sa sœur ou sa filleule le regrettera amèrement.  
Epouvantard
Au choix
Patronus
Au choix
Baguette
Au choix
Particularité
Animagus, fourchelang, loup-garou etc...

• Libre à vous, mais il faut savoir qu’il a trois enfants : les jumeaux Ingvild et Odilon, nés en 1956 et Gaspard, né en 1958




ft. Aja Warren

Raye Ingvild
L’imagination débordante

Origine
Française, comme l’reste d’sa famille, rien d’bien original
Date de naissance
Au choix en 1956
Caractère
Dynamique - Blagueuse - Chiante - Têtue - Fonceuse - Ambitieuse – Sportive – Innovatrice incomprise  
Côté coeur
Elle aime tout c’te jeune femme, même si elle dit pas non aux bras musclés d’un homme plus qu’ceux tout minces des d’moiselles.
Maison/Métier
A Beaubâtons, y a pas de maison, mais pour sur, elle s’rait allée chez les lions hardis -c'est qu'le rouge lui sied au teint. Sinon, c’te femme engagée est plutôt tournée vers les gosses, avocate pour mômes, prof -d'vol, d'potion comme elle adore quand ça explose ou autre mais avec des senstations-, mais elle pourrait très bien avoir une place d’femme po’ dans les sports magiques, parce qu’elle aime ça, le sport. Ou p'être une place dans une équipe de Quidditch tiens ! A vous d’voir
Allégeance
Y a pas d’doutes possibles, elle est complètement neutre ! Bah ouais, faut couvrir ses arrières quand même, mais sinon, elle vous cach’ra pas qu’elle partage les idées de l’ordre et elle défendrait sans réfléchir un môme en détresse
Epouvantard
Un dragon
Patronus
Une lionne sauvage et maternelle. Femme forte et énergique
Baguette
Au choix
Particularité
Au choix -mais l'feu, la magie sans baguette, tout c'qui est sensationnel, ça pourrait lui convenir.

• Enfant turbulente, elle a jamais raté une occas’ de pourrir l’existence de ses professeurs trop persuadés d’être au-dessus d’leurs élèves. Fallait bien une justice dans c’t’école !
• Innovatrice et téméraire, avec son frère, ils ont inventés quelques petites cochonneries qu’ils ont jamais hésité à utiliser contre ceux qu’osaient embêter leur p’tite cousine, c’te minuscule p’tite chose sans défense.
• Ado, elle voulait être un leader, une vraie, avant d'comprendre qu'sans Odilon, l'jumeau, elle manquait peut-être un peu de sagesse et d'calme pour prendre les bonnes décisions.
• Elle a eu des conquêtes, des belles puisqu'elles faisaient parties des des personnes qu'on admire pour leur beauté, leur énergie, leur fun attitude
• Mais voilà, elle est jamais vraiment tombée amoureuse et elle rêve encore d'la personne qui la fera se sentir à l'aise et lui fera naître ces foutus papillons dans l'bas ventre.
• Elle s'est souvent retrouvée dans des situations pas possibles. Comme là fois où elle a faillie tuer quelqu'un à cause d'ses bêtises. La personne trop téméraire à voulu suivre Ingvild dans son délire d'voir des dragons. Sauf qu'le dragon était pas cool -ou c'était elle qui était inconsciente- et son ami(e) s'est faite bouffer un bras.
• Elle s'en veut toujours. Parce qu'c'est sa faute. Mais la vie, elle continue, même pour Ingvild.
• Elle a une relation très fusionnelle avec son jumeau. Sauf que ce dernier est instable et qu'elle ne le sait pas. Il l'a frappé violemment lorsqu'ils étaient jeunes mais elle n'en a aucun souvenir, comme sa tête à heurté le mur derrière elle.

Odilon • Le jumeau, le fou
J’crois qu’ça paraît évident, ils ont fait ensemble les cent coups, se sont jamais lâchés même si ça pouvait être explosif entre eux. Comme les deux mains, ils s’complètent parfait’ment, à la fois pareils et différents. Ils s’aiment, c’est indéniable, mais faut pas non plus qu’ils empiètent sur la vie d’l’autre. On protège mais on laisse vivre, c’est ça leur devise.
Lysie • La couz’, la lumière
La p’tite sœur qu’elle n’a pas eu, sa p’tite cousine à la place, la plus jeune de c’te branche là d’la famille –et par Merlin qu’elle est grande c’te famille. Sa petite lumière, un rayon de soleil pour pas dire l’soleil lui-même. Plus jeune de cinq ans, déjà plus mature qu’eux et pourtant si innocente, si elle avait pu, toute sa vie elle l’aurait protégée. Mais bon, elle était p’t-être bien plus facétieuse qu’ce que les autres pensaient, alors elle a tenté d’l’initier. Ça à plutôt bien marché, mais elle était trop gentille pour faire du mal à qui que ce soit, même si c’était pas bien méchant. Au moins, elle était curieuse. Et c’était pas pour lui déplaire !
Gaspard • Le plus jeune frère, le p’tiot
Le plus jeune de la fratrie de trois, de deux ans leurs cadets. Le plus différent de c’te famille de dingue, on va pas s’le cacher. Pourtant, y a quelque chose de cool en lui, c’est pas juste l’enfant à la fois docile et insoumis, c’est aussi le gosse sensible et sur de lui. Ils ont jamais été proches, mais y a plus que d’la tolérance entre eux, après tout, c’est d’la famille.


PRIS  :love:  

ft. Aaron Tveit

Odilon Raye
Le coup de génie

Origine
Français pur souche, y pas moins original dans c’te famille, mais ça lui plaît bien, il est fier d’appartenir à ce beau pays qu’est la France
Date de naissance
Au choix en 1956
Caractère
Blagueur - Dynamique - Studieux - Doux - Intelligent – Compréhensif – Ambitieux – Géni fou - Sans limite
Côté cœur
Rien de mieux que les courbes sensuelles et réconfortantes des femmes
Maison/Métier
En France, y a pas toutes ces histoires de répartitions, mais pour sur il aurait sa place chez les Serdaigles ! Aujourd’hui, il mettrait plutôt à profit ses connaissances, en tant que Médicomage ou chercheur en magie, qui sait
Allégeance
Il se dirait neutre, car pas engagé, mais s’il devait prendre parti, se serait sans hésiter du côté de l’ordre et des moldus
Epouvantard
Ingvild, morte, sous ses yeux, tuée par l'homme fou qu'il tente de cacher -lui-même
Patronus
Au choix
Baguette
Au choix
Particularité
Une fois engagé dans quelque chose, il a du mal à s'arrêter

• Plus calme que sa sœur, il a toujours réussit à la sortir de situation compliquée, se battant contre l’autorité à sa manière, tout en gardant l’humour dévastateur de son grand-père, héritage familial
• Intelligent et téméraire, avec sa sœur, ils ont inventés quelques petites cochonneries qu’ils ont jamais hésité à utiliser contre ceux qu’osaient embêter leur p’tite cousine, c’te minuscule p’tite chose sans défense.
• Sauf que voilà, Odilon cache un lourd secret, dont il est l'seul gardien. Il se pense fou, complètement timbré et pour cause, quand il est trop pris dans quelque chose, que ses sentiments sont trop forts, il est incapable de s'arrêter et d'être maître de lui-même.
• Il n'est pas méchant pour autant, mais une fois, un jour, en colère, lorsqu'il était encore petit, il a violemment frappé sa sœur, lorsqu'il avait 10 ans. Cette dernière n'en garde aucun souvenir, comme sa tête à heurter le mur derrière elle, mais on a du l’emmener à l’hôpital. Aujourd'hui encore, tous le monde croit à un accident. C'en était un oui, mais pas dans ce sens là.
• Il maîtrise très mal sa colère et c'est pourquoi il tente de rester calme la plus part du temps.


Ingvild • La jumelle, la fausse idiote
Son équilibre, celle pour qui il ferait tout. Sa moitié qui le complète aussi parfaitement que deux pièce de puzzle côte à côte. Elle est son imagination, lui la réalisation. Son génie ne peut être entièrement exploité sans sa folie fougueuse, à elle, sa jumelle. Il l’aime. Même s’il la trouve parfois un peu trop intrusive, lui qui est plus calme et réfléchie, même si ce n’est pas le dynamisme qui lui manque. Et c’est peut-être pour ça que parfois, ça claque dans la baraque. Un jour, peut-être, il lui révèlera que c'est de sa faute si elle a finit à l’hôpital gamine. 
Lysie • La cousine, le flocon
Pureté sainte, blancheur innocente, un petit flocon parmi tant d’autre qui pourtant, mérite toute l’attention que lui et sa sœur lui ont porté. Parce qu’elle est belle et encore trop gentille pour affronter la réalité, ils ont voulu, à leur manière, lui montrer la vie et ses défauts, tout en lui apprenant ce qu’elle a de meilleure. Si c’était son côté curieux qui intéressait sa jumelle, ce qui lui plaît surtout,  à lui, c’est la vitesse à laquelle la plus jeune comprend, apprend, ce qu’on lui explique. Une cousine plus mature que les autres.  
Gaspard • Le petit frère, l’homme, gardien du secret
Ce garçon, ce futur grand homme, ils sont plus proches qu’ils n’en n’ont l’air ces deux là, cohésion masculine contre la jumelle oblige. Doté d’une sensibilité mais aussi d’une force impressionnante, c’est plus vers lui qu’Odilon se tournerait s’il voulait se confier. Parce qu’il a la carrure pour être quelqu’un d’important plus tard, sur qui les gens pourront se reposer. Alors oui, il a beaucoup de respect pour son cadet et même sans-doute une certaine admiration. C'est le seul à savoir pour Odilon, mais Odilon ne le sait pas. Gaspard, enfant, les avait surpris et préféré ne rien dire concernant son frère. 




ft. Cameron Monaghan

Gaspard Raye
Le plus fascinant, délirant

Origine
French
Date de naissance
Au choix en 1958
caractère
Calme - Farceur - Ambitieux – Sarcastique - Protecteur – Mature – Ingénieux - Sensible - Renfermé
Côté coeur
Il dirait hétéro, mais il a jamais vraiment réfléchis à ça, disons qu’il s’est toujours senti plus attiré par les demoiselles que par les gentils hommes
Maison/Métier
Serpentard, Serdaigle, Poufsouffle ou Gryffondor, est-ce important ? Ce n’est pas la maison qui fait l’homme. Maintenant, il fait des études pour devenir auror
Allégeance
Sans aucun doute, l’ordre, et c’est la raison qui l’a poussé à venir habité à Londres, affronter aux plus près les forces du mal
Epouvantard
Odilon, fou, massacrant sa famille
Patronus
Au choix
Baguette
Au choix
Particularité
Animagus, fourchelang, loup-garou etc...

• Petit, il se distinguait déjà des jumeaux, étant plus calme, plus renfermé aussi, bien que tout aussi farceur et ingénieux que ses aînés. Le tout avec plus de discrétion, un tact et une maturité peu commune aux enfants de son âge.
• Quelque peu isolé par cette compréhension du monde, il n’a pas eu beaucoup d’ami mais pouvait compter sur le soutien de sa famille, de son grand frère surtout, avec qui il a toujours été proche.
• Pourtant ce grand frère qu'il chérit, il en a peur aussi. Garpard sait Odilon instable depuis qu'il la vu frapper sa jumelle sous le coup de la colère. Mais il n'a jamais rien dit, parce qu'il veut croire qu'il y a du bon en son frère.
• Traumatisé par cette violence, il a souhaité devenu fort pour empêcher Odilon de refaire du mal à cette soeur, pour empêcher les autres de faire du mal à sa famille.
• C'est lui qui est allé trouver les sales gosses qui embêtaient Lysie lorsqu'elle était à Beauxbâtons. Autant dire qu'ils ne l'ont plus jamais cherchée, sa tendre cousine.
• Il ne se sent compris que par elle d'ailleurs, certainement parce qu'ils ont quelques points en commun. Mais si quelqu'un d'autre commençait à s'intéresser à lui, à ce qu'il ressent, il n'est pas sûr de savoir comment il se comporterait.
• Pas aussi apprécié que sa fratrie, même les professeurs avaient du mal à le cerner. Faut dire que ses aînés embêtaient le monde pour s'amuser, ou pour jouer les justiciers, mais lui, il avait toujours cette mauvaise habitude d'appuyer là où ça faisait mal. Si bien que dans l'un de ses bulletins, un prof peu sympa à mentionner qu'il était malsain. Ça l'a vexé.


Ingvild • L’aînée protectrice, déjantée
Calme, doucement, c’est sans aucun doute ce qu’il aimerait dire à ce petit bout de femme trop dynamique à son goût. Il l’aime, même si elle le fatigue souvent. Il reconnaît ses qualités d’innovatrice, ses blagues toujours plus originales les unes que les autres et c’est sûrement ce qui l’a poussé à suivre son frère et sa sœur dans leurs délires quand ils étaient encore à l’école. 
Odilon • L’aîné modèle, à l’écoute, monstre caché
Celui qui écoute, qui conseil, le vrai frère avec qui il aurait du se battre –finalement c’est plus explosif avec sa sœur- mais qui était plus souvent là pour l’aider, lui apprendre la vie, le monde. Étrange tendresse, respect mutuel, c’est le seul gars que Gaspard suivrait les yeux fermés jusqu’au bout du monde. Sauf que voilà, Gaspard le sait pas tout à fait sain d'esprit. Et même s'il respecte son aîné pour la force qu'il met à se contrôler, Garspard s'en méfie lorsqu'il est énervé.
Lysie • La cousine rêveuse, angélique
Un amour fraternel, comme une petite sœur qu’il se doit de protéger, qu’il laisse tout de même grandir, devenir femme avec un regard bienveillant, punissant ceux qui osent blesser un peu son cœur. Une réelle affection, une certaine admiration aussi peut-être, parce qu’ils se ressemblent plus qu’on ne le pense. Ils peuvent rester des heures à parler ensemble, partageant connaissances et sentiments, trouvant calme et paix dans cette famille par moment trop cinglée.  



SCENARIO PRIS :coeur:

ft. Ali Michael

Raye Cassiopée
Dancing on the moon

Origine
Une petite parisienne, contrairement à une majorité des membres de sa famille, avec du sang de Abbott
Date de naissance
Au choix en 1960
caractère
Cassiopée, c’est une étoile, enfin non, c’est une constellation, mais étoile ça sonne plus chic et surtout ça lui correspond mieux. Elle est fun, sympa et elle rêve tout le temps. Elle est constamment dans la lune, à penser à des choses impossibles et philosopher avec elle-même. Mais elle est un peu lunatique, Cassiopée. Y a des fois où elle se sent bien et d’autres fois où elle déprime malgré le beau temps. C’est ça, d’avoir l’âme d’une artiste. Parce que Cassiopée, c’est une danseuse classique qui valse au rythme de ses battements de cœur.
côté coeur
Elle rêve –parce que quand elle ne danse pas, elle ne fait que ça- de bras musclés lui entourant sa petite taille, d’un torse plat et d’une mâchoire carrée. Bref, d’un homme, d’un vrai.
Maison/Métier
ici
allégeance
Amaury, Amaury et encore Amaury, et Dylan aussi, mais après Amaury
Epouvantard
Au choix
Patronus
Au choix
Baguette
Au choix
Particularité
Animagus, fourchelang, loup-garou etc...

• Danseuse depuis ses quatre ans, elle n’a jamais arrêté de tournoyer, de virevolter.
• Elle est tellement dans la lune qu’elle oublie bien souvent de noter les cours ou même de réviser, c’est pour ça qu’elle a très certainement repiqué une année.
• Si Dylan va réellement à Poudlard, elle pourrait bien choisir de le suivre.

Dylan, le cousin, l’allié, le confident
Son plus proche cousin, le seul à qui elle devrait donner toute sa confiance. C’est son ami, celui qui la protège malgré qu’elle soit l’aînée. Elle se considère pas comme de toute façon, elle, c’est juste une danseuse et lui, c’est son mentor, celui qui lui apprend que y a autre chose dans la vie que la danse et rêver. Il la protège aussi, de ceux qui lui veulent du mal, de l’extérieur, ce monde qui pourrait la détruire.  
Amaury, le petit frère, l’innocent
Elle avait cinq printemps quand elle a attendu pour la première fois les pleurs d’un bébé. Pas n’importe quel nourrisson, son petit frère, celui sur lequel elle devrait veiller, qu’elle devrait protégée. Elle était fasciné par cette petite chose qui lui souriait parfois et gigotait dans son lit. Il était tellement petit. Puis il a grandit et parfois, il s’amusait à l’embêter. Mais elle lui a jamais reproché de l’empêcher de faire ses devoirs. Au fond, il est toujours resté le petit être innocent, la petite chose fragile.  


ft. Corey Fogelmanis

Raye Amaury
Le batteur, moqueur

Origine
Français, parisien même, fier d’appartenir à la ville touristique, mais il a aussi du sang anglais, car sa mère est une Abbott
Date de naissance
Au choix en 1965
Caractère
Moqueur/farceur, c’est le petit crétin sûr de lui qui se permet de faire comme il veut. Le pire, c’est qu’on a l’impression qu’il a hérité de tous les dons : bon élève, sportif et apprécié de ses petits camarades, bref, le p’tit gars parfait quoi. Enfin, il le serait s’il était peut-être un peu moins prétentieux et sur de lui. Et qu’il rabâchait pas sans arrêt ses connaissances.  
côté coeur
Il est trop jeune pour s’en soucier, pour l’instant, tout ce qui l’intéresse, c’est ses copains, les filles, c’est caca
Maison/Métier
Pour sur, il irait à Serpentard ou a Serdaigle, mais il n’a pas à s’en soucier, alors, à quoi bon se poser la question ?
Allégeance
Il comprend pas trop ce que ça signifie. Alors il répondrait sa famille, sans vraiment saisir les nuances
Epouvantard
Le petit, il à la phobie de l’eau depuis qu’il est tombé dedans alors qu’il savait pas nager. J’vous explique pas comment il est terrible quand il doit prendre sa douche
Patronus
Au choix
Baguette
Au choix
Particularité
Animagus, fourchelang, loup-garou etc...

• L’eau, c’est son épouvantard, parce que plus jeune, il a été poussé dans un lac alors qu’il savait pas nager. Heureusement, Cassio’ était là et l’a sauvé, comme quoi, ça sert d’avoir une aînée.
• Monsieur-je-sais-tout, sportif, doué dans les relations humaines, en outre, il serait parfait s’il était pas arrogant et hautain, et surtout s’il prenait vraiment sa douche tout les soirs ! Ouais parce qu’il aime pas, il a toujours cette peur monstre de se noyer, de plus pouvoir respirer. Dans la baignoire, il n’y va que par nécessité –aussi parfait soit-il, il reste un humain qui commence à puer à la fin de la journée.  



PRIS  :love:  

ft. Christopher Mccrory

Raye Dylan
Le mauvais garçon, le faux méchant

Origine
Français, comme tous les autres d’sa famille, c’est comme ça
Date de naissance
Au choix en 1961
Caractère
Rebel - Moqueur - Sarcastique - Hautain - Juste – Sensible – Assez colérique – le badboy quoi
côté coeur
Gay, bi ou hétéro, qu’importe, il prendrait bien ce qui lui passerait sous la main, le plaisir, c’est le plaisir.
Maison/Métier
Beauxbâtons, y a pas de maison, mais le vert lui irait bien, ou p’t-être le rouge
Allégeance
A lui même, l’en a marre de se faire ch*er pour les autres –et secrètement à Cassio’, la cousine à côté de la plaque.
Epouvantard
Au choix
Patronus
Au choix
Baguette
Au choix
Particularité
Au choix

• Son père est peu présent pour lui
• Dealer qui a repris le trafic de son cousin éloigné, Ash, il s'est fait attrapé y a peu et a été viré de Beauxbâtons, ce qui l'oblige à aller étudier à Poudlard.


Cassiopée, la cousine, la danseuse rêveuse
« Par Merlin, ce qu’elle est bête. » C’est ce qu’il dit à ses pseudo amis, pour paraître froid et insensible, pour sauver les apparences. Mais c’est pas vrai, il le pense pas, il sait qu’elle est juste perdue entre deux mondes sans savoir lequel choisir, il sait aussi que s’il était pas là pour veiller sur elle, elle se serait faite manger toute crue par ses camarades. Alors il l’aide, à sa façon. Elle, c’est un peu son point d’ancrage aussi, ce qui le retient de partir, de s’enfuir de chez lui et de se perdre complètement dans la drogue et ce qui l’accompagne.
Ash, le modèle
Dydy, l'a l'impression qu'y a que Ash qui le comprend dans ce monde. C'est un peu son modèle, le gars à suivre, le mec cool et charismatique qui prend soin de lui. C'est Ash qui l'a recruté et qui lui a appris les ficelles du "métier", c'est Ash qui lui a passé une partie de trafic et qui le fournissait en dehors de l'école. 

_________________

"I'm always overthinking."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serdaigle ◊ witty, creative

serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 414
Date d'inscription : 11/07/2017
Localisation : Perdue entre la sécurité des songes et la beauté du vrai

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Raye • Famille française à dix branches   Dim 10 Sep - 20:56



La deuxième branche - Raye-Dorce

Famille Dorce:
 

ft. Abby Brothers

Athénaïs Raye-Dorce
Just leave me alone, boy

Origine
Française, Lyonnaise avec le p’tit accent chiant, mais elle parle l’anglais comme si c’était sa langue natale
Date de naissance
Au choix en 1958
caractère
Dur - Méfiante - Libre - Irrespectueuse – Briseuse de règle - Fun
côté coeur
Au choix, entre ses jambes, ou celles des autres
Maison/Métier
Pas de maison, mais elle aurait été chez les vaillants. Elle se laisse vivre, elle a pas le soucis de son frère qui va certainement reprendre le magasin familiale. Mais elle est douée en potion, comme le reste de sa famille
Allégeance
Au choix, même si plutôt neutre, elle pourrait basculer du côté des mangemorts
Epouvantard
Au choix
Patronus
Au choix
Baguette
Au choix
Particularité
Un astre tatoué quelque part, douée en potion, Au choix.

• Elle, c’est la gosse que tout le monde pense irrespectueuse –au fond elle l’est certainement un peu- mais c’est pas tout à fait vrai, c’est juste qu’il en faut beaucoup pour gagner c’te reconnaissance admirative. Sa confiance, elle la donne pas non plus à n’importe qui, faut pas être stupide dans la vie, croire quelqu’un sur parole, c’est prendre le risque de se faire planter un couteau dans l’dos. Ça fait d’elle une personne dur, méfiante, libre, mais sûrement un peu peureuse dans les relations sociales. Faut dire qu’elle a vue son père trahir sa mère dans les bras d’une femme plus jeune, sans doute plus belle à ses yeux. Elle, elle lui en veut, elle comprend pas comment l’a pu être aussi faible face à une belle demoiselle.
• Gardienne du secret de son père, c’est la seule à savoir qu’il a trompé sa mère. Ca a changé sa relation avec le paternel, avec sa famille même. Et elle a donc décidé d'plus lui parler.
• Elle aime voyager et est complètement fan de l’Angleterre. A n’en pas douter, elle y est actuellement.
• Sang-pur sans prétention, elle comprend quand même les idéaux des pro-mangemorts. C’est pour ça qu’elle pourrait bien les rejoindre si quelque chose l’y poussait.

Matéo le puceau
Le chieur qu’est toujours là pour lui rappeler que les règles sont faites pour être respectées –alors qu’elle, elle s’évertue à les briser. L’est pas méchant pourtant, l’veut juste bien faire son rôle d’grand-frère, mais avec elle, c’est raté. Alors il la sermonne, l’sait faire qu’ça et elle, elle continue à faire comme elle l’veut. C’est ça, sa vie.
titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  
titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  
titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  








ft. Ansel Elgort

Raye-Dorce Matéo
Keep calm and... relax, boy

Origine
Lyonnais, né à La Croix Rouge, fier de son pays natal, de la ville qui la vu naître
Date de naissance
Au choix en 1955
caractère
Sérieux - Timide – Maladroit dans les relation - Aimant  – Gentil – Intelligent – Attentionné & souvent inquiet - Matéo, c’est le genre de gars sympa mais un peu trop à cheval sur les règles, quoique non en fait, il a juste peur des répercutions qu’il peut y avoir si on ne les suit pas. En plus de ça, c’est un gars timide qui est pas des plus à l’aise en société -sauf quand il s’agit de vendre un produit, là il devient un vrai sérial vendeur- et ça le pèse un peu d’être si introvertie parce qu’à cause de ça il s’est souvent mis des gens à dos. Pourtant il est pas méchant, il veut bien faire, mais apparement ça ne le réussit pas.
côté coeur
Hétérosexuel pour la forme, cependant, il est pas à l’abris de tomber amoureux d’un homme.
Maison/Métier
S’il avait étudier à Poudlard, il aurait assurément été chez les érudits, mais c’est en France qu’il a passé toute sa scolarité. Maintenant, c’est le digne héritier du magasin « Les fabuleuses potions Raye-Dorce depuis 1939 », mais il est un peu effrayé à cette idée -bien qu’il excelle dans la vente d’objet en tout genre- même s’il n’a pas besoin de s’en préoccuper tout de suite.  
allégeance
A sa propre personne, puis sa sœur aussi, parce que c’est la famille et qu’il y tient
Epouvantard
Lui, dans quelques années, gérant la boutique familiale à Lyon, mais la laissant couler, sans rien pouvoir faire, incapable de gérer l’héritage familial
Patronus
Au choix
Baguette
Au choix
Particularité
Excellent vendeur -malgré sa timidité-, un astre tatoué quelque part, bon en potion.

• Athénaïs est partie en Angleterre, pays qu’elle idolâtre, mais Matéo connaît sa sœur et est inquiet pour elle -faut dire qu’elle a un certain don pour s’attirer les ennuies- alors bon, il la suivit -mais elle n’est pas au courant sinon il imagine pas sa réaction. Actuellemen à Londres donc, il surveille de loin sa petite sœur tout en travaillant dans un magasin à côté.
• Héritier de la boutique familiale de Lyon, il est stressé à l’idée de devoir la tenir et a même peur d’être responsable de sa faillite -même s’il n’y a aucune raison puisque c’est un très bon marchant.
• Le reste est libre.

Athénaïs, la fausse guerrière, petite sœur immature
Il l'aime, c'est indéniable, mais avec elle, le sentiment qui se fait le plus ressentir, c'est l'inquiétude -voir la peur-, parce qu'elle fait comme elle veut, qu'elle a ce petit côté dingue et qu'elle connaît pas vraiment les limites à dépasser. Alors il la surveille, tente de la protéger. C'est d'ailleurs la principal raison de sa venue à Londres. Il fera le nécessaire pour pas qu'elle tombe du mauvais côté, pour pas qu'elle perde sa dignité. 
titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  
titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  
titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  




ft. Andy Biersack

Raye-Dorce Ash
Le vilain, le mauvais

Origine
Français, lyonnais, puis il a déménagé à Bordeaux
Date de naissance
Au choix en 1958
caractère
Fourbe – Mauvais comme la peste - Indépendant - Vicieux - Cruel – Manipulateur – Moqueur - Vénal
côté coeur
Les filles, juste les filles, tellement facile de les utiliser
Maison/Métier
Beauxbâtons, mais assurément chez les serpents s’il avait été à Poudlard. Maintenant, il deale,il fait des trucs obscurs, participent à des trucs louches
allégeance
Lui seul, la survie avant tout
Epouvantard
Au choix
Patronus
Au choix
Baguette
Au choix
Particularité
Légilimance, particularité apprise parce qu’c’est lui tout craché, se faufiler dans les penser des gens pour mieux les manipuler. Un astre tatoué quand il avait encore foi en sa famille.

• A l’école, déjà, c’était lui le principal fournisseur d’objet en tout genre. Drogues, alcools, ingrédients difficiles à obtenir, etc. Il avait un petit surnom, que tout le monde employait sans jamais savoir qui il était. Les seuls au courant de son secret c’taient Geb et Dylan.
• Il a jamais fini ses études, parce qu’il a trouvé mieux dans le marché noir des villes sorcières et surtout parce qu’il s’est fait viré de l’école pour mauvaise conduite. Il a pas eu la foi d’aller ailleurs. Ses parents ont pas eu leur mot à dire, surtout qu’il menaçait de se barrer définitivement. Mais voilà, y a le vieux Henri, un parent éloigné de la huitième branche, qu’à été averti de ses petites affaires. Alors il s’est enfuie en Angleterre. C’est un beau pays, surtout depuis qu’Dylan est là, sa petite marionnette préférée.
• Il était pas comme ça avant, c’était un chic type un peu timide. Cependant, il a appris que son père était un accident, que le grand-père l’avait eut avec une moldue alors qu’il était promis à sa grand-mère (qui ne l’est pas au final). Bref, y a eu des ratés dans cette famille, il en porte quand même le nom parce qu’un Raye doit assumer ses fautes mais il se sent sali par sa véritable grand-mère, par son père indésiré et par ce sang pas complètement pur qui coule dans ses veines.
• A l’époque, il était très proche de Geb, c’est d’ailleurs lui qui a commencé avec ces histoires de drogue et tout ce qui va avec, mais il a changé et il a lâché Ash après avoir "pris peur". Une trahison de plus.

Ash est une divinité égyptienne contrôlant les produits des oasis du désert libyque et les vignobles du delta occidental. J’aimerais bien gardé ce prénom pour qu’il colle avec ceux des frères. L’avatar n’est pas négociable pour ce personnage, parce qu’Andy et parce que je trouve qu’il colle parfaitement avec l’idée que je m’en suis fait :v:

Geb, le traître de petit frère
C’lui. C’lui qui lui a fait découvrir ce monde sombre et noir. C’lui qui l’a poussé dedans, qui lui a proposé de se faire de l’argent facile. Et Ash l’a suivit, il s’était jamais sentit aussi proche de son p’tit frère. Sauf que que Geb, il a finit par l’abandonner, par le laisser couler, seul, dans ce monde de noirceur. Le traître. Maintenant, c’est plus qu’un autre membre de c’te famille de fous et de menteurs, plus qu’un objet de haine et de souffrance.
Horus, le dernier point d’ancrage
Le plus petit des frères, la seule étoile de la vie d’Ash. Horus c’est un peu tout ce qui le tien éveillé, ce qui l’empêche de complètement sombré. Y a un mélange de fierté et de bonheur de savoir qu’il est l’aîné d’un gosse innocent et pas faux comme le reste de la famille. Y a que lui de vrai dans ce monde malsain.  
Dylan, fragile marionnette
Cousin préféré, manipulé et enrôlé, Dylan n’était qu’un enfant perdu et mal dans sa peau quand il est arrivé à Beauxbâtons. Ash a immédiatement vu en lui un parfait petit soldat. Il lui a appris à vendre des produits illicites, à marchander et à rester discret dans la vente de produits illicites. Sans Dylan, pour faire les sales taches, Ash aurait sûrement été repéré depuis longtemps. Il tourne la tête à Dylan, le pousse dans le même monde que lui.
titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  


ft. Adrien Sahores

Raye-Dorce Geb
Le repenti, le nouveau gentil

Origine
Lyonnais, comme son grand-frère
Date de naissance
Au choix en 1959
caractère
Il est plutôt cool, même s’il a fait des trucs dont il est pas spécialement fier, qu’il a été un sacré connard et c’était encore un plus grand manipulateur que son grand frère. Cependant, maintenant, c’est un repenti noyé dans le regret d’avoir été jeune et con. Il s’en veut tellement qu’il est prêt à tout faire pour se pardonner à lui même -et racheter la confiance de ses parents et d’Horus. Il tente de faire bonne figure même s’il a du mal à regarder les membres de sa famille dans les yeux. Il tente de sourire même si son âme crie sa détresse. Il se torture mentalement, parfois même, il tranche un peu ses veines avant de comprendre ses nouvelles erreurs et de se blâmer encore plus d’être si lâche, si faible. Il est plein de volonté mais il a du mal à la quantifier. Un jour il s’acharnera à faire entendre raison à son frère, le suivant il sera désespéré de ne pas y arriver.
côté coeur
Il n’a pas le temps d’y penser, mais avant, il se perdait régulièrement sous les jupes de jolies filles.
Maison/Métier
Etudiant, au choix
allégeance
Au choix, du côté du bien maintenant
Epouvantard
Ash, complètement pourri, incapable de faire machine arrière
Patronus
Au choix
Baguette
Au choix
Particularité
Maîtrise la magie de la terre, comme pour honorer son prénom. Un astre tatoué sur le corps.

• Petit, c’était une vraie petite peste qui avait la fâcheuse tendance de mentir pour camoufler ses bêtises. En grandissant il ne s’est pas amélioré et adorait manipuler les gens. Il aimait le pouvoir et la gloire, il était ambitieux.
• C’est lui qui a poussé Ash à ouvrir ses réseaux illicites à Beauxbâtons, à entrer dans un monde sombre et sans foi ni loi après qu’ils aient tout deux appris que leur père était indésiré et qu’ils n’avaient pas le sang-pur de la majorité des Raye. Il s’est senti trahi, tout comme son frère, cependant, après discussion avec le père et le grand-père, il a ouvert les yeux et s’est rendu compte qu’il était dans l’erreur.
• Il a voulu arrêté le trafic mais Ash n’était pas du même avis et depuis ils ne s’entendent plus. Ash refuse de lui porter de l’attention, de l’écouter et après sa fuite, Geb s’est senti coupable de tout.
• Dès qu’il a eu ses ASPICS, Geb est parti à la recherche d’Ash avec Horus qui va étudier à Poudlard.

Geb est le dieu égyptien de la terre. J’aimerais bien gardé ce prénom pour qu’il colle avec ceux des frères.

titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  
Ash, grand frère trahi
Si petits les deux étaient très proches, ce n’est plus le cas et pire encore, Ash déteste Geb au plus haut point. Geb, lui, il a fini par grandir et a compris qu’ils étaient dans le tort, alors il a voulu faire machine arrière avant qu’ça soit trop tard. Mais Ash a refusé. Geb, il tente toujours de le ramener dans le vrai, de l’éloigner de la folie, mais Ash complique toujours la tache.
Horus, saint petit frère
Certainement tous ce qui Geb et Ash ont en commun. Un rayon de soleil dans leur monde à tout les deux. Geb veut le protéger, mais il sait qu’il ne pourra pas l’empêcher de devenir un homme.  
titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  


Dernière édition par Lysie Raye le Jeu 10 Mai - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serdaigle ◊ witty, creative

serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 414
Date d'inscription : 11/07/2017
Localisation : Perdue entre la sécurité des songes et la beauté du vrai

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Lysie Raye le Dim 11 Fév - 17:53, édité 1 fois
MessageSujet: Re: Raye • Famille française à dix branches   Mar 2 Jan - 19:23

La quatrième branche - Raye

Branche de sang-mêlé, dont Grace est la seule héritière. (Ses parents & grands-parents peuvent être librement créés.)


ft. Nicola Peltz

Grace Raye
La brisée, déchirée

Origine
Française
Date de naissance
Au choix en 1961
Caractère
Avant, Grace était une fille froide et méfiante mais pleine d’amour. Elle aimait inconditionnellement ses amis, sa famille et était d’une loyauté inébranlable. C’était la fille stressée par ses devoirs, au mauvais caractère, avec une réputation de sans cœur. Très intelligente, sur d’elle, loin  d’avoir des complexes. Toujours propre sur elle, bien habillée, bien maquillée, parfaite jusque sur le bout des ongles, pour ses amis, la beauté froide devenait joviale, gentille avec un sens de l’humour presque déplacé. Elle était bien éduquée mais avait souvent de vulgaires propos -lorsque les parents n’étaient pas dans les parages du moins.  Aujourd’hui, c’est une enfant brisée, peu sur d’elle, qui tend vers la folie, qui n’a plus rien de sa beauté décomplexée. Dans le miroir elle ne voit plus qu’une humaine déchirée, sale, répugnante. Elle se tient à la limite entre un monde de vérités et de mensonges et celui plus doux où la liberté et la folie sont acceptées. Bientôt, Grace sombrera, ne fera plus rien de censée si personne n’est là pour la sauver.
Côté coeur
Elle n’y pense plus, n’y croit plus, de toutes façons, elle n’est plus une femme
Maison/Métier
A Poudlard, elle aurait été à Serpentard ou à Serdaigle, cependant le choixpeau mettra du temps à se décider et préféra l’envoyer chez les bleus
allégeance
Est-ce encore possible de prêter allégeance lorsqu'elle même ne se reconnait pas ?
Epouvantard
Avant, et maintenant, ces épouvantards sont différents (choix libre)
Patronus
Si seulement elle pouvait en refaire un (choix libre)
Baguette
Au choix
Particularité
Victime de la pire horreur qu’on puisse faire à une femme.

• Grace, c’était le genre à qui tout réussissait, très bonne élève, populaire même si souvent critiquée, ce n’est pas ce qui l’a faisait s’arrêter. Elle était ambitieuse et prévoyait plein de chose pour son avenir. Elle chantait, faisait de la musique (piano, harpe ?), parfaite petite fille. Elle plaisait aux garçons, avait de merveilleux amis, joyeuse enfant. Elle aimait sa vie, aimait être elle.
• Mais Grace, elle a été violée, y a quelques semaine et depuis, elle se meurt petit à petit.
• Grace n’est plus une femme, ne veut plus l’être, ne veut même plus vivre. Grace veut seulement disparaître, devenir autre, oublier. Grace ne mange plus, ne bois plus, ne sourit plus. Grace n’aime plus, ne s’aime plus.
• Ses parents ont décidé de la faire changer d’air, de s’éloigner de ce lieu horrible où elle a été "tuée". Ils viennent habiter en Angleterre, près de la seule personne à qui Grace envoie encore des lettres, à qui elle veut bien parler.
• Petite sang-mêlée, perdue entre deux mondes, elle n’est pas à l’abri de la folie, à voir si elle se battra ou si elle succombera.
• Le Choipeaux l’enverra à Serdaigle, parce que deux de ses cousines y sont et qu’elle est très intelligente.
• C’est actuellement la seule héritière de la quatrième branche des Raye, d’ailleurs cette branche si de la famille est portée sur les traditions et c’est certainement pour ça que Grace avait des côtés bourgeois avant ça.

Ce scéna est important pour moi, c'est un personnage que je chéris énormément et en plus de ça il est très sensible car le viol est une chose horrible, cependant, pour rester dans le cadre du forum et faire en sorte que tout le monde puisse lire, même les âmes sensibles, la personne voulant prendre ce scénario devra rester dans le politiquement correct et donc ne pas en faire des tonnes avec son histoire -ne pas trop décrire la partie sensible donc :v:.


Lysie, meilleure amie, cousine lointaine, protectrice, la seule qui reste
A Beauxbâtons, Lysie c’était déjà tout. La seule dont Grace avait besoin pour se sentir forte, pour être rassurée et ne pas se poser de questions. Lysie était sa gardienne, gentille fille discrète qui l’épaulait quand elle en avait besoin, qui partageait ses peines et connaissait ses faiblesses. La seule qu’elle écoutait attentivement quand elle lui faisait une remarque. Sa seule véritable amie. Et c’était réciproque. Faut dire que depuis toutes petites déjà, y avait ce feeling entre elles, un amour sincère, une sorte de compréhension ultime. Grace et elle ont mal vécue le départ de Lysie pour Poudlard, mais c’était mieux pour sa mère et elle. Cependant leur lien c’est d’autant plus resserré. Elles s’écrivaient régulièrement des lettres, se racontaient tout grâce à la magie. Et Lysie fût la première avertie. Le soir où c’est arrivée, la première chose que Grace a fait dans un moment de lucidité, c’est rentré chez elle, monter dans sa chambre et envoyer une ultime lettre à sa cousine. Elle n’est pas sortie de sa chambre jusqu’à la réponse de Lysie. Depuis, il n’y a plus qu’elle qui compte, plus qu’à elle qu'elle veut parler, seulement elle, elle et encore elle. Parce qu’elle l’a toujours comprise, la comprendra toujours. Parce qu’elle connaît son amour, sa douceur, sa sincérité. La seule en qui elle peut avoir confiance.
Cassiopée, cousine lointaine, celle qui a vu, qui a su avant tout le monde
A définir  
titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  
titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  



_________________

"I'm always overthinking."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serdaigle ◊ witty, creative

serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 414
Date d'inscription : 11/07/2017
Localisation : Perdue entre la sécurité des songes et la beauté du vrai

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Raye • Famille française à dix branches   Jeu 4 Jan - 22:09

La cinquième branche - Raye

Cinquième branche - Protecteurs et éleveurs de créatures fantastiques:
 
ft. Aidan Turner

Nicolas Raye
Le fier loup

Origine
Français
Date de naissance
Au choix en 1948
Caractère
Sur de lui – Fort – Lunatique – Charismatique – Bourru – Loyal – Protecteur - Solitaire
Côté coeur
Gay ou Bi
Maison/Métier
Il marche sur les traces de sa famille, s’occupe de créatures fantastiques
allégeance
Sans nul doute à sa famille
Epouvantard
Au choix
Patronus
Au choix
Baguette
Au choix
Particularité
Loup-garou assumé, victime du métier de ses parents

• La cinquième branche est spécialisée dans les créatures magiques. Depuis des années déjà ils aident les loup-garous, vampires, centaures, abraxans, chimères, &  autres créatures à s’intégrer à la société actuel ou en les protégeant des chasses tout en leur donnant un refuge, un parc dans un petit village perdu dans les Alpes.
• Les parents de Nicolas travaillent donc avec ces créatures et Nicolas a vécu toute sa vie entouré de créatures fantastiques, cependant vers l’âge de ses 10 ans, Nicolas a été mordu par un loup-garou (à vous de choisir comment, pourquoi, :zad:)
• Sa condition nouvelle de loup-garou fût d’abord très dur à accepter, mais avec le temps, il la prit comme une force.
• Contrairement à d’autres loups, du coup, il ne se sent pas vraiment victime, être un loup peut-être encombrant par moment mais ça ne le terrorise pas plus que ça -la famille à de bonne méthode pour maintenir les loups lors des pleines lunes.

• S'il vient en Angleterre, il ne pourra pas travailler à Poudlard : les loup-garous y sont déjà nombreux et par conséquent, on les limite pour ne pas avoir une invasion :zad:

Cailean MacFusty, loup-garou, futur love
La première rencontre entre Cailean et Nicolas a été un peu pénible, l’Ecossais l’accusant de l’avoir transformé, dix ans auparavant. Nicolas apprécie peu qu’on l’accuse à tort et s’était un peu braqué contre lui. Heureusement, ce malentendu a été réglé et Cailean a présenté ses excuses. Il est rare de trouver d’autres loups assumant aussi bien leur condition. Cailean est un vrai rayon de soleil et Nicolas a beaucoup de plaisir à le côtoyer. Dernièrement leur relation est devenue plus intime. Ils passent de plus en plus de temps ensemble, mais aucun n’ose faire le premier pas vers l’autre  
Lysie Raye, cousine éloignée, gentille fillette
Lysie, il la connaissait déjà des quelques réunions ou soirées de famille qui se tiennent une à deux fois par an. Sans doute qu’elle savait aussi qui il était, après tout, rare sont ceux qui ignorent le loup dans leur rang, encore moins quand ce dernier assume complètement sa "monstruosité". Cependant, Lysie n’a jamais eu le regard terrifié que même certain autres cousins arboraient à sa vue. C’est avec Cailean qu’il a vraiment appris à la connaître et il s’est vite rendue compte que ce petit bout de femme était un être très doux et gentil qui ne prêtait aucun jugement sur lui. Ca a eu le don de le rassurer un peu -même s’il n’a pas peur d’être rejeté. C’était apaisant, de savoir que quelqu’un dans ce bas monde ne le voyait pas que comme un loup.
titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  
titre du lien
ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  ici explication du lien  

_________________

"I'm always overthinking."

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Raye • Famille française à dix branches   

Revenir en haut Aller en bas
 
Raye • Famille française à dix branches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Raspail à l'Académie Française
» Bavure de l'aviation française ?
» La culture française s'exporte
» Dictionnaire raisonné de l’architecture française: XIe/XVIe
» La cuisine française à l'UNESCO?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Chaudron aux personnages :: Le Registre des Naissances :: Les Scénarios des membres :: Famille à prendre-
Sauter vers: