AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'écho de la fête ft. Ode

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 61
Date d'inscription : 26/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: L'écho de la fête ft. Ode   Ven 18 Aoû - 19:50


L'écho de la fête ft. @Ode Shacklebolt



Le bruit de la fête au loin, les rires, la musique, Echo était quant à elle devant le portrait de la grosse dame se demandant si elle allait rentrer ou non, pesant le pour et le contre. Elle n’avait pas particulièrement envie de se retrouver entouré de gens pour la simple raison qu’elle se sentait toujours seule au milieu de la foule, elle avait peu d’amis et elle ne savait pas si en passant le portrait elle tomberait face à eux ou non. Une part d’elle voulait y aller et tenter de se faire des amis, tenter de s’intégrer, de faire comme tout le monde, entrer dans le moule. C’était après tout sa dernière année, sa dernière chance d’avoir un semblant de vie normal.

Elle tournait, retournait cette question dans son esprit torturé à un tel point qu’elle n’entendit pas derrière elle les pas d’un autre étudiant. Echo n’avait jamais su quoi dire ni comment le dire ou même trouver le bon moment, elle était toujours en décalage ne sachant pas si elle devait rire ou non lorsque quelqu’un faisait une blague. En marge. Toujours.

Une main s’était posé sur son épaule et un léger cri s’échappa de ses lèvres, ça elle ne l’avait pas vu v’nir.


_________________
The Half-Blood Crazy Girl
I see things before they happen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 265
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Sam 19 Aoû - 23:30

l'echo de la fête
echo & ode

Une soirée dans la tour des rouges et or c'pas un évènement qui mérite qu'on s'attarde - c'comme l'saule cogneur qui s'fracasse contre l'sol sans raison, ou l'foutu garde forestier qui nourrit ses bêtes hurlantes au milieu d'la nuit; atrocement habituel. C'toujours la même chose qui donne l'coup d'envoie d'ce genre de délire lubrique d'adolescent : y en a un qui a trop d'bouteilles qu'il veut partager, une journée d'cours à oublier, et l'désire de fêter un évènement qui n'existe que dans sa tête. C'le genre de soirée que j'cherche pas à éviter, d'habitude, mais c'derniers temps j'admets que j'passe plus de temps à chercher d'quoi planer qu'autre chose - peut être parce qu'il s'trouve que j'ai cette nouvelle drogue qui circule dans l'bas fond londonnien et qui fait tourner la tête délicieusement. C'juste plus addictif que tout l'reste - c'juste que ca m'fait sortir tout la bouse d'hippogriffe que j'ai dans la mienne.
Alors c'comme ca que je me retrouve à m'promener hors d'la salle commune où y a la musique qui claque, pour m'rendre dans les cachots pour retrouver l'dealer qui amène c'te nouvelle marchandise. Quelques gallions qui s'perdent entre nous, et voila que j'repars avec mon noueux sur l'épaule qui m'lâche plus depuis l'soir où Kimmy River me l'a fait adopter. La bestiole c'devenue ce que j'ai de plus précieux - elle souffre jamais,a près tout je l'ai promis à Kimmy.

C'en revenant à la fête que j'croise la silhouette gracieuse d'une autre étudiante qui s'perd ailleurs qu'dans la musique. J'arrive pour poser ma main sur son épaule, et sourire d'la reconnaitre. Ode — « T'demandes si tu vas vraiment aller subir la présence d'autant d'monde et d'bruit ce soir Echo ? » Qu'je demande avec un baiser posé sur la joue d'mon amie, toujours ravie d'la voir c'te gamine avec l'air ailleurs, et l'corps de rêve - j'peux pas m'empêcher d'penser qu'elle est adorable, et spéciale - c'qui est juste parfait. « Ou t'préfère qu'on s'sauve tous les deux pour passer une soirée à faire nawak dnas les couloirs, et si on s'fait choper on balance les autres pour qu'ils s'fassent engueuler d'faire une fête alcooliser dans l'château ? »


_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 61
Date d'inscription : 26/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Dim 20 Aoû - 16:59



L'écho de la fête ft. @Ode Shacklebolt

La main posée sur son épaule appartenait à Ode Shacklebolt et une fois la surprise passée Echo s’apaisa se tourna face au jeune homme qui écrasa sur sa joue un tendre baiser. Sur les lèvres de la Gryffondor se dessina un sourire rassuré, elle le connaissait lui, il ne lui faisait pas peur, pas comme les autres. Il lui arrivait souvent de s’asseoir entre Light et Ode se sachant protégée de par leur présence, personne n’irait la regarder d’un drôle d’air ou lui faire une remarque entourée des deux Shackebolt. Elle s’était mise à les chercher des yeux dès qu’elle pénétrait la grande salle faisant demi-tour pour se rabattre sur les cuisines lorsqu’hélas ils n’étaient pas là. Le repas c’était toujours un moment compliqué, tout le monde discutait bruyamment et elle ne savait jamais quoi dire de peur de ne pas fournir les bonnes réponses.

ODE – T’demandes si tu vas vraiment aller subir la présence d’autant d’monde et d’bruit ce soir Echo ? »

ECHO – « J’hésitais, je suppose que de tout façon j’pourrais pas dormir avec tout ce bruit… »

Concéda la jeune femme, la vraie raison étant son sentiment d’avoir peur de les déranger, que sa présence ne soit un frein à l’amusement du reste du groupe sans parler de son sentiment de ne jamais arriver à s’intégrer.

ODE – « Ou t’préfère qu’on s’sauve tous les deux pour passer une soirée à faire nawak dans les couloirs, et si on s’fait choper on balance les autres pour qu’ils s’fassent engueuler d’faire une fête alcoolisée dans l’château ? »

Echo pencha la tête sur le côté comme il lui arrivait régulièrement quand elle cherchait une réponse à une question simple pour le commun des mortels. Ode avait inclus tant d’informations dans sa question qu’elle était obligée de réfléchir, il lui proposait de passer la soirée avec lui et cette partie-là lui convenait parfaitement. La partie concernant le fait de se faire prendre la terrifiait, elle qui faisait tout pour qu’on ne la remarque jamais trop. L’ironie était un concept perturbant au plus haut point et après avoir passé de très longues secondes silencieuses elle se dit qu’elle devait se contenter de faire confiance à Ode.

ECHO – « D’accord. »

Se contenta-t-elle de dire pour éviter de devoir prouver son niveau de compréhension de la question d’Ode, elle allait le suivre et elle verrait bien ce qui allait s’passer. Echo passa donc une main dans ses cheveux pour balayer les quelques mèches folles glissant sur son visage et se redonner un peu de contenance.



_________________
The Half-Blood Crazy Girl
I see things before they happen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 265
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Dim 20 Aoû - 22:24

l'echo de la fête
echo & ode

Elle a quelqu'chose de particulier dnas l'regard Echo - peut être parce qu'il est jamais vraiment franc et qu'il semble juste s'perde dans un monde où elle vit seule. En parallèle du notre, comme une foutue âme perdue dans une dimension qui la concerne pas. Y en a qui la trouve gonflante - ou qui ignore même qu'elle existe, mais j'trouve qu'elle cache juste plus d'mystère que les autres, et qu'ca la rend adorable. Quelque chose dans c'gout-là. Elle est pas méchante, Echo, elle a juste pas la même manière d'voir les choses qu'nous - alors j'tâche parfois d'les voir comme elle.
et quand j'vois l'opportunité d'être seul avec la demoiselle j'peux que en profiter.
echo — « J’hésitais, je suppose que de tout façon j’pourrais pas dormir avec tout ce bruit… » C'pas faux - faut dire qu'c'est rare de s'endormir tôt quand y a nos camarades qui ont décidé d'faire la fête jusqu'à ce que les étoiles soient plus dans l'ciel. Alors autant en profiter pour faire l'mur et voir c'que l'école de nuit a à offrir aux étudiants téméraires.
echo — « d'accord. » j'opine et prend l'partie de la prendre par la main avec une forme d'tendresse pour la guider dns les couloirs - peut êtr de peur qu'elle prenne d'autres directions et d'la perdre autrement.
ode — « J'ai entendu qu'des étudiants d'septième avaient caché d'quoi s'amuser dans une pièce du cinquième. On d'vrait aller voir qu'en dis-tu ? » qu'je propose soudainement avec un regard vers elle. « ou s't'as une idée d'ce que t'as envie d'faire de nuit dans l'école, j'te suis. »


_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 61
Date d'inscription : 26/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Lun 21 Aoû - 1:30



L'écho de la fête ft. @Ode Shacklebolt


Echo s’apprêtait à suivre Ode dans une virée des plus étranges et probablement innovante pour la petite vie de la Gryffondor mais son regard fut attiré par un genre de flou artistique derrière lui, elle l’observa quelques instants mais se retient de discuter avec le mur. Ce serait probablement d’mauvais goût pour quelqu’un ne connaissant pas sa malédiction de la voir discuter avec ce qu’elle ressentait comme étant une sorte d’écho d’esprit. Elle savait qu’on la regardait bizarrement parfois et que le fait qu’elle soit surprise à parler seule face à un arbre ou un mur ne servait certainement pas sa cause ou encore qu’elle se réveille au milieu de la nuit en hurlant persuadée de vivre une fois de plus sa propre mort. Ode lui prit la main et elle baissa ses yeux sur leurs deux mains l’une dans l’autre une petite sourire sur ses lèvres, un sentiment de sécurité lui parcourant l’échine.

ODE – « J’ai entendu qu’des étudiants d’septième avaient caché d’quoi s’amuser dans une pièce du cinquième. On d’vrait aller voir qu’en dis-tu ? Ou si t’as une idée d’ce que tu as envie d’faire la nuit dans l’école, j’te suis. »

ECHO – « Non, le cinquième étage ça m’va, après on pourrait peut-être aller voir les étoiles… »

Avait-t-elle dit des étoiles déjà présentes dans ses propres yeux. Elle n’avait aucune idée de ce à quoi Ode pouvait faire référence en parlant de choses cachées pouvant servir à s’amuser mais elle allait bien finir par le découvrir, elle était en septième année et elle n’avait jamais rien fait pouvant transgresser le règlement alors pourquoi ne pas changer ça pour une fois dans sa petite vie bien rangée de fille dérangée.



_________________
The Half-Blood Crazy Girl
I see things before they happen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 265
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Lun 21 Aoû - 7:30

l'echo de la fête
echo & ode

J'la prends par la main pour la guider en douceur - c'rare que j'me montre aussi tendre avec quelqu'un mais Echo c'différent. en vrai j'crois que j'aime que s'qui change de l'ordinaire, que je m'amourache de ceux qui s'trouvent être inconnus des autres. C'toujours ca - Mallory il s'montre sous un masque d'ssous lequel j'ai été l'seul à voir; Light elle s'trouve plus lionne sauvage qu'en réalité elle est juste chaton; Silent souffre d'rumeurs et d'réputations qui en font une frigide, quand elle est juste vulnérable; et Echo c'une tarée qu'personne cherche à comprendre - j'aime c'qui est pas compris du reste.
Peut être parce que j'suis pareil dans un sens. Et j'sens qu'entre elle et moi y a d'la confiance qui s'glisse facilement.
echo — « Non, le cinquième étage ça m’va, après on pourrait peut-être aller voir les étoiles… »  J'opine et la guide dans les escaliers en tâchant d'pas faire trop d'bruits.
ode — « j'connais l'endroit parfait pour cela - et d'quoi d'les faire voir en mille couleurs tes étoiles Echo. »  Qu'je glisse, réalisant qu'parfois son regard s'perd plus derrière moi qu'ailleurs, et j'me tourne souvent quand c'le cas comme pour m'assurer qu'on est pas suivi - sauf qu'il y a jamais aucun bruit et j'finis par sentir une excitation dans l'ventre à me dire que la gamine elle voit autre chose qu'le vide partout. « qu'est-ce que tu mâte comme ca dans l'noir ? » j'demande finalement alors que j'ouvre une porte d'classe vide pour trouver - que dale. J'grimace.
ode — « j'sais pas où s'cache le trésor j'avoue, et l'étage est assez grand. une idée pour nous faciliter la tâche ? »

_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 61
Date d'inscription : 26/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Ven 1 Sep - 19:40

L'écho de la fête ft.
@Ode Shacklebolt




La lionne détraquée s’était laissée prendre par la main, guidée à travers les couloirs et escaliers par son ami, confiante de par sa présence à ses côtés. Elle s’était toujours sentie plus forte en compagnie des quelques personnes qui l’acceptaient dans l’château, elle s’était raccrochée à eux depuis l’enlèvement de son ami d’enfance. Elle aimait la compagnie d’Ode qui cherchait toujours à l’amuser, la faisant rire, elle adorait Light et son tempérament libre et fougueux, Lily était quant à elle une lionne qui sommeillait enfermée dans la cage dans laquelle elle s’était enfermée.

ODE – « J’connais l’endroit parfait pour cela – et d’quoi te les faire voir en mille couleurs tes étoiles Echo. »

Innocente, elle ne comprenait pas grand-chose aux paroles d’Ode mais elle était partante tant qu’on voudrait bien d’elle. C’était la première fois qu’elle se laissait entrainer et elle réalisait à quel point elle avait besoin de se libérer de ses propres chaînes – comme Lily Evans.

Elle observait son ami s’retourner régulièrement comme pour vérifier qu’ils n’étaient pas suivis ne réalisant pas que ses regards à elle était à l’origine de son attitude. Il ne savait pas, il ne comprenait pas ce qu’elle voyait dans les ténèbres, se faufilant sans bruit à côté d’eux, telles des ombres dans la nuit qui noyait les couleurs du château.

ODE – « Qu’est-ce que tu mattes comme ça dans l’noir ? »

Echo haussa les épaules comme incapable de fournir la réponse idéale, elle n’savait pas elle-même ce qu’elle voyait, c’était des ombres et puis parfois il n’y avait plus rien. Elle s’était habitué à leur présence ne s’en inquiétant pas outre mesure, c’était même probablement rassurant pour la jeune femme de les savoir présentes.

ODE – « J’sais pas où s’cache le trésor j’avoue, et l’étage est assez grand. Une idée pour nous faciliter la tâche ? »

La gryffondor scruta les ténèbres du cinquième étage et observa en loin se détachant dans l’obscurité un des spectres se glisser à travers une porte, un sourire se dessina sur ses lèvres et elle attrapa à son tour la main d’Ode l’entraînant dans sa suite, pour la première fois de sa vie elle ne se sentait pas diminuée par sa malédiction. Elle s’arrêta devant la porte d’un placard sombre et la pointa du doigt pour son ami.

ECHO – « Ton trésor est ici, Ode. »

Elle ne savait pas trop ce à quoi elle s’attendait, mais le mot trésor lui plaisait énormément.

_________________
The Half-Blood Crazy Girl
I see things before they happen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 265
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Dim 3 Sep - 15:20

l'echo de la fête
echo & ode

C'agréable de se retrouver dans les couloirs silencieux avec une bonne compagnie. Elle cherche pas à s'débattre Echo, et c'toujours ca de pris. Pas de rire idiot, ou d'gémissement impatients comme y a parfois les filles qui en offrent. En vrai, j'beau avec cette réputation, j'suis pas tant un mec qui aime les collectionner - les filles. Ca m'arrive, sous l'coup de quelques défis avec Mallory, mais outre ca en vrai j'suis du genre sage. Parce que j'déjà trop donnée sans l'vouloir, alors j'prends rien aux autres. Et j'me donne pas plus. Sauf d'belles substances pour voir la vie en rose.
Et c'que j'ai entendu dire qu'il se cachait au cinquième étage - quelques petits mystères des plus grands pour s'faire plaisir entre deux cours; y a toujours personne alors autant en profiter nous.
echo - « Ton trésor est ici, Ode. » Qu'elle me dit en m'montrant un placard dans un coin. J'reste un moment stupide, avant d'prendre ma baguette pour l'faire souffrir. Et j'vois alors. Les paquets qui s'accumule et une bouteille d'purfeu. J'le regard qui s'illumine et l'sourire aux lèvres.
ode - « Ca, ma belle, c'est l'meilleur des trésors qui soit. » j'dis avant d'prendre deux ou trois paquets, et d'lui faire signe d'me suivre jusqu'à une salle vide. C'la que je m'assois en tailleur sur l'sol et ouvre un des sachets d'boules roses qui brillent et semblent avoir d'la fumée dedans.
ode - « Prends ca, ca d'vrait te faire voir des étoiles. » Qu'je dis en lui tenant une boule, et en en prenant une en bouche moi même. J'croque pas - j'laisse la substance qui m'envahit la bouche d'dose sucré et acidulé, qui pétille contre les dents et la langue avant d'faire pareil dans la tranchée et l'ensemble du corps. Ca vibre d'énergie, m'donne envie d'sourire de manière débile et libère l'esprit d'confuses pensés inquiètes. Y a rien d'plus que du plaisir, soudainement, d'belles images et couleurs qui s'passent derrière mes paupières closes et j'gémis d'plaisir. Sauf que ca dur qu'le temps que la boule s'dissoue totalement.
ode - « Alors t'en penses quoi d'ca ? »


_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 61
Date d'inscription : 26/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Dim 8 Oct - 17:46


Si en apparence les couloirs semblaient calme pour le commun des mortels pour Echo tout bourdonnait, elle regardait autour d’elle avec ses grands yeux et la bouche entrouverte, elle était dans son monde tout en partageant celui d’Ode et c’était toujours quelque chose d’assez embarrassant pour elle mais le jeune homme n’avait pas l’air de s’en offusquer tout du contraire. Elle avait alors suivi une ombre, un spectre et découvert alors la cachette dans laquelle devait se trouver le trésor d’Ode, elle était fière d’elle, pour une fois elle avait l’impression d’arriver à balancer ses deux mondes à elle.

ODE – « Ca, ma belle, c’est l’meilleur des trésors qui soit. »

Après avoir envoyé un petit coup d’baguette sur la porte elle s’était ouverte et Ode contemplait avec curiosité son contenu, Echo se sentait presque fière d’elle, il avait l’air content et elle en était l’une des raisons. Elle s’était alors à son tour penchée pour ramasser des paquets d’bonbons laissant Ode s’emparer lui d’la bouteille ne connaissait pas réellement son contenu. Elle avait déjà vu ce genre de bouteilles dans les fêtes chez les rouges et ors mais elle ne s’en était jamais servie un verre.

ODE – « Prends ça, ça d’vrait te faire voir des étoiles. »

Il lui avait tendu une boule roses et elles semblaient briller dans l’obscurité autour d’eux, elle ne se fit pas prier et la glisser entre ses lèvres. Elle plaqua ses mains à la pierre froide sur laquelle ils étaient assis, dans cette classe vide dans laquelle personne ne viendrait les déranger. Elle ferma les yeux sentant s’répandre dans sa bouche une étrange substance à la fois sucrée mais aussi acidulée, elle se pinça l’nez tandis qu’elle avalait le liquide. La tête lui tournait, elle la laissait alors dodeliner au rythme d’une musique endiablée qui n’existait que dans sa tête, tout lui semblait soudainement plus coloré, elle regarda avec attention les manches de son pull qui lui paraissait rouge vermeille. Elle releva les yeux vers Ode, le bleu d’ses yeux comme deux océans agités d’vague dans lesquels elle avait l’impression de s’noyer.

ODE – « Alors t ‘en penses quoi d’ça ? »

ECHO – « Wa… et... ça c’est quoi ? »

Elle lui montrait alors un autre sachet dans lequel se trouvait d’autres bonbons en forme de larve de toutes les couleurs et dont elle avait presque l’impression qu’ils se tortillaient dans le sachet. Elle était passionnée par leurs mouvements à presque en perdre la tête. Elle avait à présent soif et reporta son regard sur la bouteille de Whisky pur feu, elle n’demanda cependant pas ce dont il s’agissait et sorti sa baguette de sa bottine et fit apparaître deux immenses verres – mauvaise idée. Après avoir versé du Whisky dans les deux verres et sans laisser à Ode la chance de la mettre en garde avale la moitié de son propre verre. Ses yeux devinrent presque rouges et lorsqu’elle ouvrit à nouveau la bouche une petite flamme traversa ses lèvres tel un dragon.


_________________
The Half-Blood Crazy Girl
I see things before they happen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 265
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Dim 15 Oct - 23:17

l'echo de la fête
echo & ode

La première fois c'tait par hasard. Ou presque. C'tait un mec un peu étrange, que beaucoup évité pour pas s'faire passer pour des dépravés. L'genre de type qui reste souvent dans un coin caché derrière les serres de botaniques, qui passe rarement plus d'un heure sans un truc dans la bouche à fumer, et qui parle pas d'lui - jusqu'à c'que même son nom soit oublié. La première fois j'l'ai trouvé pour lui demandé ce qui le faisait planer - c'lui qui m'a fait planer. Cette fois, toutes les suivantes, jusqu'à ce qu'il termine son année, et qu'il disparaisse en fumée. Restait plus qu'la fumée de ses trucs qu'il m'a fait découvrir.
Drogues, drogues, drogues. Dés l'premier bonbons acidulés en bouche j'tais déjà addict. C'tait ce qu'il me manquait pour virer d'ma tête les images qui m'empêchaient de dormir la nuit. Y avait plus rien pour entravers mon sommeil, ni pour m'empêcher d'faire un truc qu'personne n'aurait approuvé. Une manière d'dire qu'en somme j'men fous pas mal - qu'dans mon cas on peut bien faire c'qu'on veut, c'pas comme si on avait une vie devant soit. La mienne s'bousille petit à petit, sous les coups d'hanches des victimes d'Moses. Moi la première - alors j'me désagrège à petit feu, j'disparais pour moins emmerder l'monde.
Echo - « Wa… et... ça c’est quoi ? » J'prends à mon tour un bonbon rose, sent tout d'suite le monde qui scintille, d'belles couleurs aveuglantes mais ravissantes - et la voix d'Echo qui est trop loin. Pas d'envie d'lui refuser ce qu'elle veut, j'me contente d'lui tendre le paque, et d'la voir qui prend autre chose - et du purfeu.
D'belles flammes qui s'échappent d'ses jolies lèvres, et pour réponse ma voix qui part dans les aigues avant d'rire fortement.
Ode - « Un beau dragon ! » Qu'je gueule avant de me mettre à rire, et de lui caresser la tête comme pour calmer la bête - c'stupide, j'doute qu'un dragon se calme ainsi n'est-ce pas ? « Qui aurait cru qu't'avais un feu sacré en toi, Echo ? T'es chaude comme la braise, ha ! »

_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 61
Date d'inscription : 26/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Sam 4 Nov - 0:05


Les étoiles, elle les voyait, il n’avait pas menti le lion, elle avait presque l’impression d’pouvoir les frôler du bout des doigts. Emerveillée, ses grands yeux sombres fixant ce qui pour le commun des mortels n’était qu’obscurité. Ils ne pourraient pas voir le feu d’artifice coloré qui explosait devant les yeux d’Echo ni sentir la chaleur qui s’emparait de son petit corps, la bouche entrouverte, fascinée par le spectacle qui n’appartenait qu’à elle.

Son regard avait été attiré par autre chose, un sachet contenant des bonbons en forme larvaire. L’impression qu’ils se tortillaient dans le sac et qu’ils étaient trop vivant pour être de simple bonbec mais elle n’avait pas vraiment attendu sa réponse et avait ouvert le sachet attrapant l’une des petites larves parce qui semblait être sa queue, elle se tortillait dans ses doigts avant qu’elle ne la laisse tomber dans sa bouche. Ça swinguait dans sa bouche « waw » nouvelle rasade de pur feu et flammes s’échappant de ses lèvres rosées. « Qui aurait cru que t’avais un feu sacré en toi, Echo ? T’es chaude comme la braise, ha ! » Ses joues avaient une jolie teinte rosée et elle se laissait tomber an arrière pour contempler les étoiles, ça pétillait dans son crâne et elle avait l’impression que la petite larve qu’elle avait avalée lui faisait littéralement tourner la tête ou était le whisky pur-feu.

Tout semblait beau, tout semblait bien, elle clignait des yeux fixant le plafond, son petit spectacle et se sentant planer elle avait fermé les yeux. Dans ses paupières la magie continuait d’opérer mais l’feu d’artifice s’éteignait petit à petit prenant des formes humaines, elle voyait un jeune garçon, adolescent peut-être, face à un autre homme, elle ressentait tout le mal qu’il ressentait, toute la gêne qu’il avait en lui. Il était mortifié alors que l’homme avait le rire gras, elle ne comprenait pas les paroles, c’était indistinct, fronçant les sourcils pour ne serait-ce que lire sur les lèvres, Ode, elle était persuadée d’avoir vu les lèvres en former les prénoms. Elle n’avait aucune compréhension de la scène à laquelle elle assistait parce qu’elle savait que ça n’avait rien du futur et qu’elle n’avait que très rarement des images du passé, elle les voyait perdre leurs vêtements et saisie d’un sentiment de terreur elle s’était brusquement relevée pour sortir de sa transe. « Le feu d’artifice, il est parti. » avait-elle murmuré en fixant les ténèbres devant elle.

Elle ne savait pas trop ce qu’elle avait vu, elle regardait Ode planer à côté d’elle, un sourire béat affiché sur ses lèvres, elle ne voulait pas lui parler de ça, elle savait que c’était un truc terrible et terrifiant tant tout son corps avait été saisi par le malaise et l’horreur de la situation. Elle n’avait pas eu besoin de voir la suite pour se douter, pour commencer à former une idée dans son esprit. Echo s’était alors dit que même si elle ne lui parlait pas de ce qu’elle avait vu, il méritait de savoir qui elle était réellement, le dire ne serait-ce qu’une fois à voix haute serait peut-être une libération et elle aurait au moins le sentiment de lui avoir offert quelque chose en échange du secret qu’elle venait de voir sous ses yeux. « Ode. » Avait-elle dit une petite voix, jouant avec l’étiquette de la bouteille. « Tu m’avais demandé ce que je regardais dans le vide là-bas… » Reprenant son souffle, elle lui devait bien ça « Je suis maudite, je vois des trucs que je devrais pas voir. » Elle ne savait pas trop pourquoi, mais elle avait alors ouvert à nouveau la bouteille pour boire une nouvelle gorgée, quelques étincelles s’échappant de ses lèvres.



_________________
The Half-Blood Crazy Girl
I see things before they happen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 265
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Sam 4 Nov - 15:55

l'echo de la fête
echo & ode

Les étoiles, feux d'artifices filantes en brûlures intenses - intense et aveuglant, c'pas long avant que je sache plus où regarder, parce que la rétine est assailli d'images qui brûle. Qui brûle d'intensité, de couleurs qui dansent dans l'espace confiné de l'esprit malade - drogué. La drogue s'insinue jusqu'au visage devenu souriant - et j'vois juste Echo qui s'sent partir après être victime des flammes, l'laissant l'bonbon la consumer d'en dedans. Elle s'allonge, moi près d'elle, et l'temps s'efface - il a plus d'emprise sur nos esprits malades. Maladifs - mal en point. J'sais pas, mais j'trouve qu'à deux c'toujours plus vibrant d'plaisir.
Sauf qu'elle sursaute, m'faisant perdre pied un moment à la douce langueur qui m'fait respirer doucement.
Echo - « Le feu d’artifice, il est parti. »
Ode - « C'juste la pause avant qu'ca reprenne d'plus belle. » J'assure en voulant pas qu'ca s'arrête. Mais elle bouge pas - elle s'allonge plus, elle est figé dans l'espace entre l'réel et c'moment de rêve. J'veux m'endormir - mais pas sans elle. J'veux la voir qui s'soucie plus du monde qui l'entoure, parce que parfois j'ai l'sentiment qu'elle est aussi perdue qu'moi Echo. C'peut être pour ca que c'facile de l'aimer autant.

Echo - « Ode. » Gravité d'sa voix qui m'fait redresser aussi. J'me poste à son côté, et j'tourne un regard expectatif, toujours l'esprit un peu en biais.
Echo - « Tu m’avais demandé ce que je regardais dans le vide là-bas… » J'opine - m'souvenant un peu d'ca - un peu - mais n'y prêtant pas plus d'importance. Qu'elle voit d'beaux monstres, ou juste l'imagination fertile c'pas si grave. Qu'importe c'qu'elle voit; ca changera rien.
Echo - « Je suis maudite, je vois des trucs que je devrais pas voir. » J'arque un sourcil avant d'me tourner vers l'vide à mon tour, cherchant à trouver d'la logique dans ses mots - mais finalement c'est d'instinct que j'réponds.
Ode - « Genre l'troisième oeil ? J'toujours trouvé ca fascinant. J'connais des poudre de fée qui peuvent t'faire voir en couleur plutôt juste des pensés. T'veux gouter ca un jour ? » Qu'je demande lascivement, avec un sourire d'côté me tournant vers elle avec cet intérêt soudain dans l'regard. « T'as vu un truc alors dans l'feu d'artifice ? »

_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 61
Date d'inscription : 26/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Ven 10 Nov - 1:13


C’était bizarre pour Echo, elle qui avait passé tant de temps à refouler sa vraie nature, à n’être que la fille étrange et non une voyante, pas une maudite, surtout pas ça. Tout était bon, elle acceptait qu’on la regarde avec cette expression de pitié, qu’on la catalogue dans les gens bizarres – parce que c’est ce qu’on attendait d’elle, parce que ça comptait pour ses grands-parents et qu’ils étaient tout pour elle. Elle leur devait bien ça à eux et pourtant les images apparaissant sous ses yeux, elle ne pouvait pas, elle ne pouvait plus. Il devait savoir, il méritait, elle avait découvert quelque chose de terrible et en retour il allait lui offrir son secret, juste une fois. « Genre l’troisième œil ? J’toujours trouvé ça fascinant. J’connais des poudres de fée qui peuvent faire voir en couleur plutôt juste des pensées. T’veux goûter ça un jour ? » elle avait posé la main sur son visage, tâtant sa peau à la recherche d’un œil qui lui serait poussé mais, rien. « J’vois des trucs qui vont arriver et puis parfois d’autres qui appartiennent au passé. » qu’elle lui avait répondu s’assurant toujours de l’absence d’un œil supplémentaire. « Je, je sais pas si je devrais prendre ça ceci dit… » elle voyait presque des fées, c’était intriguant elle le reconnaissait. « T’as vu un truc alors dans l’feu d’artifice ? » elle ne savait pas si elle devait lui dire parce qu’elle craignait de le brusquer, elle se sentait intrusive, elle lui avait volé son secret, c’était pire que tout et elle avait beau ne pas être la plus douée dans ses relations sociales – elle le savait – c’était mal de voler. « J’ai pas fait exprès Ode. Je contrôle pas vraiment… Parfois, c’est au hasard et puis parfois, parfois je vois la vie des gens qui sont tout proches. »

Elle était morte de trouille, comment allait-il réagir si elle lui révelait sa vision. Glissant ses doigts autour de la bouteille puis la portant à sa bouche un air contrit sur le visage elle avala une nouvelle lampée cherchant le courage qu’elle n’était pas capable de trouver en elle. Pas d’flamme cette fois, juste un peu d’fumée « Je t’ai vu toi. »


_________________
The Half-Blood Crazy Girl
I see things before they happen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 265
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Jeu 16 Nov - 1:00

l'echo de la fête
echo & ode

J'sais pas si j'réalise - peut être pas. Sans doute pas - comme j'vois qu'Echo elle a le regard fuyant, qu'elle ose l'dire à demi-mot qu'elle a le troisième oeil, ou l'dont de seconde vue. J'sais plus comment ca s'dit, mais qu'importe, et j'vois pas en quoi j'devrais être si honteux de le savoir. Ou gêné. Ou peut être embarassé, agacé, colérique - j'le serais pas. C'est rare que je le sois, encore moins avec d'la poudre de fée qui circule dans mes veines. J'vois tout plus lumineux, moins aggravé également. C'plus simple, la vie à travers l'prisme de la beauté artificielle. Echo elle est pas si terrifiante, j'vois pas c'qui la ferait terrifiante.
Echo - « J’vois des trucs qui vont arriver et puis parfois d’autres qui appartiennent au passé. »
Ode - « Ca doit être terrifiant pour toi d'voir tout ca. » J'dis avec un sourire contris - moi j'gueulerai sans doute de peur plus d'une fois à voir le monde non seulement au présent, mais au passé et au futur. Trois fois plus d'mocheté à devoir supporter, c'est sans doute pas évident. Même si ca change rien à la demoiselle d'exception qu'elle est Echo.
Echo - « Je, je sais pas si je devrais prendre ça ceci dit… » J'hausse les épaules, peu décidé à contraindre quiconque dans c'genre de connerie.
Ode - « C'comme tu veux, t'sais que j'suis dans l'coin si ca t'branche. Puis j'te laisserai pas en bad trip si ca tourne à l'envers. » J'assure avec un hochement de tête - qui m'fait tout voir tourner. Et j'vois surtout - surtout - qu'elle elle tourne plus. Qu'elle st figée dans l'horreur, alors j'demande ce qu'elle a pu voir d'si terrible. Pour plus oser vivre comme elle l'faisait.
Echo - « J’ai pas fait exprès Ode. Je contrôle pas vraiment… Parfois, c’est au hasard et puis parfois, parfois je vois la vie des gens qui sont tout proches. » J'fronce les sourcils, sentant déjà que j'vois où elle veut en venir, mais j'ose pas l'dire - j'attends qu'elle le fasse.
Echo - « Je t’ai vu toi. »
Ode - « Ah. » La réponse éloquente m'quitte sans que je réfléchisse, avec d'me mordre le dedans de la joue, et qu'je tourne un regard sceptique vers elle. « J'tais si affreux que ca ? » J'demande en espérant - en espérant qu'elle m'fasse pas tourner le regard vers l'passé que j'veux pas voir en fasse.
Autant prendre une nouvelle pillule si ca doit devenir ca comme conversation.
Ode - « T'as pas à t'en vouloir, j'imagine qu'tu contrôle pas, alors j'vais pas t'en vouloir non plus Echo. Ca s'rait stupide t'sais. » J'assure parce que - parce que je l'apprécie, la gamine, et j'veux pas qu'me dire ce genre de choses ca changent quoi qu'ce soit entre nous.

_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 61
Date d'inscription : 26/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Mar 21 Nov - 20:47


Y’avait ce besoin de se libérer et de dire les mots qu’elle avait trop longtemps gardés en elle. C’était bon de les dire même si ce n’était que murmuré et elle le savait ; Ode c’était quelqu’un de confiance et encore plus depuis qu’elle avait vu ce qu’elle n’aurait pas dû voir. Il ne serait pas du genre à profiter d’elle ou à crier sur tous les toits à qui voudrait l’entendre qu’elle se trouvait maudite par les visions du passé et du futur. L’espace de quelques minutes, elle se sentait moins défectueuse et un peu plus normale et comprise, parce qu’il la jugeait pas pour le moins du monde, son regard était resté le même si ce n’est peut-être un peu curieux mais ça, elle le comprenait. « Ça doit être terrifiant pour toi d’voir tout ça. » ce à quoi elle avait hoché la tête interdite. « Parfois, j’ai pas pu empêcher ma mère, j’ai pas pu la prévenir et Chester, j’ai tenté de le prévenir mais il ne m’a pas écoutée et il est parti malgré tout. » qu’elle lui avait dit en secouant la tête sentant presque les larmes lui monter aux yeux, mais elle n’était pas celle à pleurer ou à plaindre non, pas après ce qu’elle avait vu, il méritait mieux que ses larmes de crocodile ; elle les garderait pour son oreiller.

Elle en était venue à s’excuser de sa vision parce qu’elle se sentait malgré tout coupable de l’accès qu’elle avait eu à son passé et surtout parce qu’elle se doutait que c’était pas le genre de truc qu’il racontait à tout le monde. « Ah » qu’il avait dit en regardant Echo « J’tais si affreux que ça ? » elle avait secoué frénétiquement la tête faisant voler ses boucles brunes, elle ne voulait pas lui en parler et elle se doutait qu’il n’en avait pas envie non plus alors c’était plus simple de secouer la tête que de parler « T’as pas à t’en vouloir, j’imagine qu’tu contrôles pas, alors j’vais pas t’en vouloir non plus Echo. Ça s’rait stupide t’sais. » elle se sentait soulagée parce qu’il n’avait pas l’air de réellement lui en vouloir, elle craignait tant sa colère et qu’il en vienne à prendre la fuite, c’était plus simple de pas évoquer sa vision plus longtemps « Tu as d’autres bonbons marrants à me montrer Ode ? » qu’elle lui avait dit tentant de faire disparaître le mal qu’elle lui avait fait.



_________________
The Half-Blood Crazy Girl
I see things before they happen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 265
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Ven 1 Déc - 20:53

l'echo de la fête
echo & ode

Le futur c'est ce genre de chose qui me semble plus abstrait que réel. Le futur c'est demain, dans une minute, dans des années - c'est ce qui n'existe pas, qui n'a de réel raison d'être que lorsque c'est - effectivement. Avec le futur n'existe plus, replacé par le présent, vite oublié dans le passé. Le futur c'est une idée - ce sont des éventualités, des peut être, des et si - c'est faux, fictif, irréel. Alors le futur j'y crois pas, j'y crois plus depuis longtemps. J'préfère vivre au présent, et pas m'faire bouffer par le passé. Alors j'peux que penser qu'Echo elle doit pas être heureuse, elle, de vivre les trois en même temps comme si tout était maintenant. Comme si tout était trop réel.
Echo - « Parfois, j’ai pas pu empêcher ma mère, j’ai pas pu la prévenir et Chester, j’ai tenté de le prévenir mais il ne m’a pas écoutée et il est parti malgré tout. » J'suis pas sûr d'tout comprendre - de ce qui est advenue de sa mère, ou de qui est Chester. J'suis pas sure non plus de vouloir voir se répandre cette aura de tristesse de la jeune femme. Alors j'hoche la tête, comme pour la soutenir - comme pour pas enfoncer plus encore la plaie béante d'un coeur maudit. C'est ce qu'elle doit ressentir - au fond - d'être maudite par son don.

Et si c'est moi qu'elle voit en visions, j'veux pas savoir en quoi - quand elle a l'air aussi mal et coupable je me doute cela dit. J'veux juste alors ne pas y penser, pas poser trop de question, voir l'temps avancer plus vite - n'plus être là.
Echo - « Tu as d’autres bonbons marrants à me montrer Ode ? » J'tourne vers elle, avec le regard qui s'veut plus doux - torturé en vrai. J'veux oublier - oublier et plus avoir la capacité de penser. J'sais ce qu'il va advenir maintenant alors j'souris avant d'poser une main tendre sur la joue d'mon amie.
Ode - « J'ai de quoi t'faire rire sans raison, ou t'faire voir des dragons sur le plafond. » Dis-je avant de lui tendre un sac avec plein d'pastilles de pleins de couleurs. J'veux pas y penser, alors d'ma poche je sors une roulée avec de bonnes herbes dedans, mais avant d'la porter à mes lèvres, j'tourne vers la jeune femme une fois encore. « J'sais pas c'que t'as vu, mais t'ferais mieux d'oublier avant que ca te torturer. Moi j'préfère oublier. »

_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 61
Date d'inscription : 26/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Ven 9 Fév - 21:30


Le futur c’était probablement quelque chose d’intriguant pour le commun des mortels ; quelle surprise réserverait la vie, de quoi serait fait demain, ai-je bien réussi mon examen, va-t-elle répondre à mon hibou, bref on avait facilement l’image de ce qu’on pourrait attendre du futur. Pour Echo c’était différent, elle ne voulait plus savoir, parce que de ça ne découlait que des problèmes. Elle avait voulu utiliser cette idiote malédiction pour faire le bien et ça lui avait pété à la figure bien trop d’fois que pour qu’elle soit à nouveau tentée et pourtant. Elle n’avait aucun problème à se souvenir de la soirée durant laquelle elle avait perdu Chester, qu’il se trouve à lui tourner le dos à tout jamais au point de vraiment disparaître. Elle avait toujours su qu’il n’était pas mort mais ça ne retirait rien à la douleur de se sentir coupable de son absence et de sentir le regard de certaines de ses sœurs lui brûler la nuque comme lui reprochant son enlèvement. Echo n’savait pas pourquoi soudainement elle s’était mise à lui parler de sa mère ou d’Chester mais c’était là, sur l’tapis et elle ne pouvait décemment pas faire demi-tour. « C’est nul. » qu’elle avait commencé à dire « Tu connais l’histoire de Cassandre dans la mythologie ? Elle voyait l’avenir et les dieux ne pouvaient pas lui retirer son don alors ils s’arrangèrent pour être certain que personne ne la croirait jamais. » ce n’était pas sans raison qu’elle portait ce prénom à présent son second.

Dissiper le malaise, elle lui avait alors demandé s’il avait d’autres bonbons aux propriétés marrantes qu’elle pourrait éventuellement tester. C’était probablement mieux pour eux d’eux que de ne pas s’aventurer plus en profondeur sur leurs vies respectives. « J’ai de quoi t’faire rire sans raison, ou t’faire voir des dragons sur le plafond. » avait-il dit en lui tendant un sac dans lequel elle attrapa une poignée d’bonbons qu’elle laissa rouler devant elle les observant un à un afin de faire le meilleur choix possible tandis qu’Ode sortait une roulée et la portait à ses lèvres « J’sais pas c’que t’as vu, mais t’ferais mieux d’oublier avant que ça te torture. Moi j’préfère oublier. » alors Echo releva les yeux et croisa son regard, elle était lucide et limpide « On oublie jamais rien Ode. On apprend juste à vivre avec sinon on se détruit. » elle ne savait pas trop qui était cette jeune femme qui parlait à travers ses lèvres mais elle était bien plus mature qu’elle « Mais si c’est ce que tu veux, considère que c’est oublié. » qu’elle avait fini par dire avant d’porter un nouveau bonbon à ses lèvres et de se laisser tomber en arrière pour fixer le plafond avec les yeux plein d’étoile. Ce qu’elle voyait personne n’aurait su l’imaginer tant ça lui paraissait fou. Elle oublierait pour lui ou en tout cas elle en maintiendrait les apparences.



_________________
The Half-Blood Crazy Girl
I see things before they happen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 265
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   Dim 11 Fév - 0:57

l'echo de la fête
echo & ode

Echo - « C’est nul. » Ca résume bien l'tout - en vrai. C'est nul. La vie c'est nulle, ca t'prend plus que ca te donne, et quand tu crois qu'il est temps pour toi d'être un bout heureux, t'as l'impression que tu vas jamais en profiter longtemps. T'as le sentiment qu'il y a plus d'petites choses pour t'enflammer que de grandes choses pour t'rendre bien - alors tu t'enflamme pour tout est rien. J'brûle de passion, par les deux bouts pour me faire consumer - consumer de l'intérieur, le coeur qui bat trop vite, et l'esprit qui divague sans s'imposer à vivre le présent. Le présent c'est nul - ca s'enfuit vers le passé qu'on veut oublier, et devient trop tôt le futur qu'on veut pas affronter. Le présent il s'échappe, dans les volutes de fumées qui nous entoure quand j'allume un joint qui s'traine dans une poche.
C'est nul - tout ca. Mais c'moins nul que de savoir que j'me trouve plus si seul. Et Echo elle a l'coeur qui bat comme le miens, et s'trouve la personne que je préfère dans c'moment précis.
Echo - « Tu connais l’histoire de Cassandre dans la mythologie ? Elle voyait l’avenir et les dieux ne pouvaient pas lui retirer son don alors ils s’arrangèrent pour être certain que personne ne la croirait jamais. »
Ode - « Ils lui ont craché dans la bouche pour ca non ? Mais t'pas Cassandra, chérie, moi j'te crois. » J'assure avec une douceur dans la voix - avant d'lui glisser un paquet d'bonbons pour lui faire voir la vie en rose.

Laisser l'temps s'échapper hors de cette pièce. Hors d'notre monde. Notre monde ce sont des rêves de gamins qui tiendront toujours de l'impossible. C'genre de rêves qu'on voudrait tenir entre nos mains et s'échappent toujours. Une fumée blanche - ou d'belles pensés.
Echo - « On oublie jamais rien Ode. On apprend juste à vivre avec sinon on se détruit. »
Ode - « Sinon on s'détruit. » très justement, puis un rire idiot qui s'sort soudainement - et plus rien. Plus rien qu'le silence, et des souffles qui s'coupent et s'entrechoquent dans ce moment où la réalité s'fait violente. Elle sait. Elle sait - mais elle dira rien. Elle dira rien, parce qu'entre nous il se trouve un lien tissé à mesure des secondes qui s'écoulent à se coller l'un à l'autre dans nos ténèbres personnels.
Echo - « Mais si c’est ce que tu veux, considère que c’est oublié. » J'opine, souris, et m'tourne vers elle.
Ode - « Ca je l'oublierai pas Echo. » J'souffle avant d'oublier - oublier, l'reste, le monde, le temps. ET qu'il ne soit qu'elle et moi. Echo et Ode.

the. end.

_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'écho de la fête ft. Ode   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'écho de la fête ft. Ode
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Retourneur de Temps :: Les RPs Vifs-
Sauter vers: