AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A la peche aux moules [Ysommy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2827
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: A la peche aux moules [Ysommy]   Jeu 31 Aoû - 21:41





Ysolte & Kimmy



A la peche aux moules

Les vacances c'est cool. On profite de sa famille et fait des sorties sans avoir de comptes à rendre à tous ses profs. Normal, puisque c'est le retour sur l'ile. De quoi s'amuser avec toute la famille MacFusty. Même si depuis la randonnée, Aigneas et Fergus sont retournés travailler. Un soupire, parce que la préado, ça lui fend le coeur de dire aurevoir à ceux qu'elle aime. Même si elle les revoit quelques temps après, elle préfèrerait les avoir h24 à ses côtés. Même si elle sait pertinemment que c'est un désir égoiste et non réalisable.

Alors, Kimmy a décidé de profiter de ses frères et soeurs restant sur l'ile. Et surtout de Ysolte, qui quittera Poudlard l'an prochain et qu'elle ne verra plus autant. Parfois elle se dit qu'elle aurait aimé être tombée plus tôt dans cette famille de fous, pour pouvoir les cotoyer plus longtemps. Mais ils étaient déjà préado - les plus jeunes - à l'époque, lorsqu'elle a migré à leur côté. Dommage, elle aurait aimé grandir avec eux, ce sont sa famille à présent et elle les aime plus que tout. D'abord y a Aigneas, qui malgré son autorité est l'ainée papouille et adorée. Après y a Fergus, le pro des potions et celui qui crée des catastrophes avec ses expériences. Abigaelle, c'est la bizarre et qui veut devenir chef à la place du chef, mais Kimmy l'aime bien malgré tout. Ensuite les jumeaux, ils se completent, ils sont fun mais Alys est plus souvent dans la forêt qu'à la maison, dommage. Et Ysolte, elle a des soucis avec ses visions mais la préado l'adore au point d'en avoir fait son exemple à suivre. Chacun a ses tares, mais c'est comme ça qu'elle les aime et les changeraient pour rien au monde.

Yso, tu sais jusqu'où on doit aller pour chopper des gros poissons ? Faudra faire une photo si on en attrape un de dix mètres, sinon Gus nous croira jamais.

Yep, aujourd'hui elles vont à la pêche donc. Sur leur petite embarcation, les voila qui pagayent pour s'éloigner de la rive. Des cannes à pêches moldus ? Non, il n'y a pas ça sur l'ile et puis c'est plus encombrant qu'une simple baguette.

Tu sais, Yaka - son faucon - quand il veut manger, il l'attrape avec ses serres. Dis moi tu crois que des poissons magiques peuvent sauter et nous gober ?

Léger frisson dans le dos. Faut dire que deux ados, au milieu de l'eau ne peuvent pas fuir bien vite si un poisson magique - ou dragon - affamé veut en faire son gouter.

(c) black pumpkin


_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est les MacFusty du bonheur.

La River suit son cour

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 1696
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Lun 11 Sep - 13:25

Sauvage.
Sauvage.
Sauvage.

L’archipel des Hébrides, au nord de l’Ecosse, est sauvage – et si les moldus peuvent voir une partie des îles, l’autre est protégée par des sortilèges de Repousse-Moldu, cachant les îles sous un brouillard épais qui semble impossible à traverser. Et, parmi ces îles, se trouve l’Île Barra. Demeure principale du clan MacFusty, il reste néanmoins une minime partie accessible aux moldus, où s’est installée une famille de fermiers dont l’élevage de moutons a tendance à attirer les Ténébreux. Du reste, l’Île Barra reste sauvage, entourée par une mer déchaînée, et où les terres semblent sortir des eaux avec violence comme pour défier le ciel.

Quelques jours auparavant, t’étais dans les hauteurs, t’étais au haut des falaises avec les autres membres de ton clan – et tu te souviens que ça t’avait impressionné, de voir à quel point le monde était petit vu d’en haut. T’as beau avoir parcouru l’île de long en large – et même par les airs – t’as toujours le souffle coupé par sa beauté. Beauté changeante, beauté dangereuse. Mais maintenant, alors que t’es sur un pauvre rafiot en compagnie de Kimmy, tu peux encore plus apprécier l’horizon. A perte de vue : la mer. Et, çà et là, des ilots qui surgissent des flots où, t’imagines, d’autres colonies de dragons vivent paisiblement. Tu laisses ton regard glisser sur l’écume, tandis que Kimmy arrive enfin à te sortir de tes pensées. Tu poses alors tes pupilles sur elle, avant de pointer le doigt ailleurs.

« Continue d’pagayer, on n’est plus très loin », l’informes-tu, alors que le rafiot est balloté par les vagues. Tu sais que vous auriez pu partir pour un autre balade de santé, et vous contentez du Lac de l’île – mais t’as besoin de voir autre chose. T’as besoin d’ouvrir tes horizons, et t’as rien trouvé d’mieux que d’affronter la Mer des Hébrides.
« Pour ce qui est d’Gus, ne t’en fait pas. On peut toujours lui montrer nos souvenirs, » que ce soit à coup de pensine, ou de légilimancie … bien que tu doutes que ton frère ne soit pas légilimens. S’il l’était, il t’en aurait certainement parlé ? Tu sais que t’as pas été des plus sympa avec lui, mais tu penses bien que t’étais assez proche de lui enfant pour qu’il t’apprenne la nouvelle.

Et alors que tu donnes un coup de pagaie supplémentaire, tu sens le vent se lever derrière vous. Ce vent, tu le connais – et tu sais que vous allez devoir faire preuve de prudence pour ne pas vous égarer sur des courants trompeurs. Mais ces courants, tu les connais, et tu sais qu’il n’y a aucune raison que tu t’y aventures, t’as aucune raison d’aller t’écraser contre les rochers.
« J’pense pas qu’ils peuvent nous gober. Il n’y a pas de monstres ici, contrairement à Inverness. Tu sais, la légende du monstre du Loch Ness n’est pas une légende … la bête réside vraiment dans les profondeurs du lac. Et aucun moldu n’a réussi à la trouver, les Repousse-Moldus sont puissants, » que tu poursuis avec un vague sourire. Loin de toi l’idée de vouloir l’affoler, mais tu sais que les poissons, dans les Îles Barra, n’iraient pas s’aventurer à vous gober.

A part s’il s’agissait d’eux, de ces créatures mi-poisson mi-dragon, s’aventurant à cracher l’eau comme le Noir des Hébrides crache du feu. Mais il s’agit de légendes, là aussi. Et si les rumeurs concernant leur retour commencent à se répandre, cela fait une quarantaine d’années que les MacFusty attendent d’en voir apparaître. Sans aucun doute, que ces créatures donneraient encore plus de travail à un clan déjà bien occupé.

Et si.
Et si.
Et si c’était la raison pour laquelle Syla était plus attiré par l’eau que par le feu, pour accueillir la nouveau espèce ? Tu sens un frisson te parcourir l’échine et, quelques instants plus tard, tu vois des ombres se mouvoir sous la surface.

« Ils sont là ! », que tu t’exclames, pointant du doigt les profondeurs. Ils, ce sont les poissons – et non les créatures auxquelles tu viens de penser. Sous la surface, tu vois leurs écailles briller sous le pâle soleil d’avril.  

Spoiler:
 

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2827
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Kimmy River le Sam 16 Sep - 12:57, édité 1 fois
MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Sam 16 Sep - 12:51





Ysolte & Kimmy



A la peche aux moules

Sur l’île des dragons, pendant les vacances scolaires on y voit principalement les cracheurs de feu, les moldu éleveurs de moutons, les dresseurs MacFusty et surtout leurs progénitures qui rentre pour profiter de l’ile et sortir un peu de la routine scolaire. C’est sympa, ça change, ça fait du bien, c’est bruyant. Trop bruyant même pour profiter pleinement des vacances. Alors, frangine aux visions qui n’en font qu’à leur tête et frangine benjamine décidèrent de prendre le large pour l’après-midi.

Le bleu du ciel, celui de la mer, le calme marin et ses vagues qui vous secouent le rafiot, franchement, il n’y a rien de mieux pour se détendre et oublier le monde qui les entoure. Mais le habituelles questions de Kimmy ne tardent pas à refaire surface. Acquiesçant les paroles de son ainée, la benjamine reprend son mouvement de pagaye et se met à chanter.

Il était un petit navireeeee, il était un petit navireeeeee qui n’avait ja ja jamais navigué qui n’avait ja ja jamais navigué ohé ohééééé ! – souriante, elle fixe Ysolte – T’sais c’est une des chansons moldus.

Certainement qu’elle la connait à force Ysolte, faut dire qu’elle en connait des petites mélodies moldus la benjamine. Elle en chante parfois d’ailleurs sur l’ile quand le moment s’y prête. Mouais bon,  ça c’est en règle générale car là, Ysolte vient de la dégouter la gamine.

Je trouve ça vraiment dégoûtant de tirer les souvenirs de la tête comme ça. Beurk, j’préfère lui ramener le poisson. On le donnera au dragon d’Aig’ au pire.

Avec un gros poisson de dix mètres de long, il devrait être content le dragon – sauf qu’il ne mange que des moutons à la base ton dragon Kimmy. Sentant le vent venir s’écraser sur elles, la benjamine referme mécaniquement sa fermeture éclair jusqu’à son cou et met sa capuche sur la tête. Puis, elle observe le liquide bleu qui ondule autour de la barque. Des gros poissons, c’est cool mais bon. Faudrait pas non plus qu’ils puissent les avaler comme on gobe un flamby. L’ainée rassure en parlant de Nessee – ce qui n’aide en rien sa cadette à se desstresser – et lui raconte les sorts jetés pour pas que le monstre ne se fasse embêter par les simples moldu.

Je vois. Mais du coup, tu sais s’il y a des légendes de ce type autour de l’ile ?

N’ayant jamais vraiment fait attention aux rumeurs qui circulent en ce moment, ni même au pourquoi Syla voulait étudier cette langue aquatique si mystérieuse, Kimmy interroge son ainée du regard attendant patiemment une réponse. Ainée qui frissonne brusquement, ce qui ne laisse penser rien de bon. Puis la voila qui crie, faisant sursauter sa cadette.

Qui ? les dragons ? …. Haaaa y a des poissons. Cris pas Yso, tu vas les faire fuir.

Se penchant à son tour, en faisant attention, vers la mer, la préado se saisit de sa baguette et la pointaevers les ombres.

Impulsa

Et c'est alors que seulement quelques étincelles électriques sortirent de l'artefact de la plus jeune, ricochèrent sur l'eau et, à cause du vent, vinrent s'écraser sur la main d'Ysolte lui procurant certainement une sensation peu agréable.

Ho, pardon Yso, j'voulais pas. En se moment avec ma baguette on est pas sur la même longueur d'onde.

Elle repense au duel avec MArlène en disant cela, ça avait été une belle catastrophe. Les poissons quand à eux, se dissipèrent. Ils n'allaient pas attendre non plus que les deux jeunes se décident à les attraper. Un bruit d'eau, ou plutôt de quelque chose tombant dans l'eau attire Kimmy de l'autre côté de la barque.

Hé, viens voir, j'suis sûre qu'il y en a un qui vient de sauter. Regarde y a une ombre.

Pointant l'ombre du doigt, elle attend que l'ainée lance un sort. Après tout, l'ainée se doit de montrer l'exemple non ?
(c) black pumpkin


_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est les MacFusty du bonheur.

La River suit son cour

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1413
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Sam 16 Sep - 12:51

Le membre 'Kimmy River' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 1696
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Ysolte MacFusty le Dim 8 Oct - 16:01, édité 1 fois
MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Dim 8 Oct - 15:44


Ballotée par le vent et par les vagues, tu laisses filtrer un sourire songeur, alors que ton regard glisse par-delà l’écume. Il y a quelque chose de rassurant dans le va-et-vient des vagues ; peut-être parce que tu sais qu’une autre viendra forcément après la première. Mais il y a quelque chose d’inquiétant, aussi, comme une incertitude ; peut-être parce que tu ne sais jamais avec quelle force la suivante va s’abattre. Perdue dans la contemplation de l’horizon, tu laisses le rafiot glisser sur l’eau, non sans donner un coup de pagaie de temps à autres. Et alors que tu sens que t’es plus très loin du coin de pêche, t’intimes à ta presque-sœur de continuer de faire de même … au lieu de quoi, elle se met à chanter. Amusée, tu balances la tête de droite à gauche, acquiesçant seulement lorsqu’elle te dit qu’il s’agit d’une des chansons moldues. Sans un son, mimant toutefois le mot, tu lâches un « je-sais » muet. C’est qu’à force de l’avoir côtoyé, la blonde, t’as d’autres chansons dans ton répertoire : en plus de les avoir en anglais, et non en gaélique, celles-ci sont moldues bien que non dépourvues de magie.

Mais c’est un véritable rire que tu laisses filtrer lorsque Kimmy s’offusque – avec les années, t’as pris l’habitude de voir des membres de ton clan se libérer de certains de leurs souvenirs. Faut dire que, à la vue de leur métier, certains MacFusty et autres dresseurs de passage n’arrivent pas à supporter la difficulté de leur travail, préférant se débarrasser des moments difficiles sans état d’âmes. T’hoches seulement la tête, alors qu’une bourrasque de vent vient pousser le rafiot. A l’image de Kimmy, tu remontes le reste de la fermeture éclair de ton haut … sur lequel t’as pris soin de lancer un sort d’imperméabilité avant de partir en mer. Tu finis alors par te pencher sur le côté, tentant de voir si des bestioles nagent autour de vous.

Pour le moment, il n’y a pas grand-chose.
Juste quelques algues.
Et de l’écume, encore et t o u j o u r s.

« Des légendes sur Nessie ? Ou des légendes sur l’île ? Sache que les moldus pensent ce coin hanté, certainement parce les repousses-moldus les forcent à voir un brouillard impénétrable. Après, ils n’ont pas forcément tord… Chaque famille, et chaque endroit, dans le monde sorcier, a son lot de fantômes, » lâches-tu calmement, en faisant référence – notamment – aux fantômes qui se baladent tranquillement dans les couloirs de Poudlard. Tu sais que Kimmy faisait plus références aux légendes « monstrueuse », à l’image de Nessie, mais t’as pas le cœur à la faire paniquer, surtout après vous être autant éloignées des côtes MacFustiennes.

C’est là que tu le vois, le premier poisson. Tu sais qu’il ne s’agit pas de la créature mi-poisson mi-dragon des légendes, mais les écailles arc-en-ciel ne laissent aucun doute : il s’agit d’une créature magique, d’une créature que les moldus ne peuvent pas voir. Et alors que tu scrutes avec minutie la mer, tu ne fais pas attention à Kimmy qui lance son premier sort. T’as pas le temps de réagir que son impulsa vient ricocher sur ta main – de surprise, tu sursautes. Pas que ça fasse mal, plutôt parce que tu ne t’y attendais pas. Tu relèves la tête vers ta cadette, alors qu’elle s’excuse – tu la coupes aussitôt en levant le bras, sourire au bout des lèvres.

« T’en fait pas, c’n’était rien, » la rassures-tu doucement, n’osant pas trop hausser la voix. Et puis, les histoires de baguette et de sorts qui ne fonctionnent pas : tu connais. Ta baguette n’est pas des plus réactives et, d’après Cosimo, c’est parce que tu n’es pas assez déterminée. T’as pas osé lui dire, au professeur, que c’est parce que t’es minée. Minée par les événements, minée par la vie. T’en souffles, comme souffle le vent, alors que Kimmy se penche rapidement de l’autre côté de la barque. Du doigt, elle pointe une ombre qui se faufile dans les eaux glacées.

Baguette en main, tu ne lâches plus la bestiole des yeux, guettant le moment opportun. Pendant ce temps, tu te répètes que tu dois être déterminée, déterminée, dé-ter-mi-née. Puis, à voix basse, tu lâches enfin le même sortilège que Kimmy.  
« Impulsa » Le sort file droit, droit dans la mer, pour venir percuter l’un des poissons aux écailles colorées – la bestiole s’arrête, paralysée, et t’en profite pour lâcher un soupir de soulagement. C’est que t’avais pas envie de rater ton sortilège devant ta cadette, t’avais pas envie qu’elle aussi pense que tu n’étais qu’une ratée. Déglutissant, et sans quitter l’animal des yeux, t’en profites pour lâcher un autre sortilège – et bientôt, un fin filet doré s’échappe de ta baguette, pour venir s’entourer autour de ta proie. D’un coup de poignet et, faisant un geste circulaire dans les airs de l’autre main (celle qui ne tient pas la baguette), tu ramènes le poisson à bord de votre rafiot. Toujours paralysé, la bête ne bouge pas ; tu te dépêches de le mettre dans un saut, préalablement rempli d’eau de mer.

« T’en as d’jà vu des comme ça ? C’t’un pince-écailles, bien qu’il n’pince pas en soit. Leurs écailles ont souvent été utilisées en bijouterie, parce qu’elles réfléchissent le soleil admirablement. Mais c’qu’il a d’admirable, c’est qu’réduites en poudre, elles sont souvent utilisées dans des potions, notamment dans les potions d’recollage, » complètes-tu, taisait le fait qu’les potions pouvaient parfois être une meilleure alternative qu’un sortilège de glue perpétuelle ou de collashoo.

« A ton tour maintenant. Avec un peu de concentration – et de détermination – y’a aucune raison que tu rates. T’en as un autre là, regarde ! », dis-tu en pointant une autre ombre, se mouvant sous les eaux.



_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1413
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Dim 8 Oct - 15:44

Le membre 'Ysolte MacFusty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2827
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Kimmy R. MacFusty le Jeu 12 Oct - 11:10, édité 1 fois
MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Jeu 12 Oct - 10:55





Ysolte & Kimmy



A la peche aux moules

Les monstres c'est loin d'être ce que Kimmy adore. Déjà les dragons, elle a toujours du mal, mais alors les monstres tels que Nessee, elle préfère éviter de les cotoyer. Surtout que jusqu'à aujourd'hui, elle était persuadée que ce dernier n'était réel qu'à travers l'imagination des moldus, et pourtant. Pourtant Ysolte lui dit qu'il existe réellement et qu'il est protégé par des sorts pour éviter que les moldu ne puissent le découvrir. Inquiète à l'idée qu'il ne soit pas le seul, et intriguée d'en savoir un peu plus sur l'ile où elle vit depuis quelques années, elle renchérit en questionnant son ainée.

Fixant ses iris dans ceux d'Ysolte, elle boit ses paroles et écoute sa réponse en hochant la tête. Cependant, elle finit par froncer les sourcils en réalisant que son ainée a répondu à côté très certainement dans le but de ne pas l'effrayer.

Un brouillard comme pour le triangle des Bermudes ? Et les fantômes ? Y en a ici aussi ? Gentils ou méchants ? J'en ai jamais vu pourtant.

Et voila, c'est partie, curiosité piquée au vif, la préado laisse fuser les questions qui lui passent par la tête. Ça l'intéresse et Ysolte est une source de connaissances pour Kimmy qui croit - à tord ou à raison - à chaque mot qui sort de sa bouche. Mais trêve de bavardage, le premier poisson s'agite sous l'embarcation des deux étudiantes. Penchée sur le côté, en faisant attention de ne peut faire se retourner la barque, Kimmy dirige son artefact vers l'ombre qui s'agite dans le liquide aqueux. Jetant un sort électrique dans le but de paralyser l'animal, la préado est bien trop maladroite dans son geste et le sort ricoche sur la main de sa grande sœur d'accueil. Après maintes excuses demandées à cette dernière, elle laisse son ainée lui montrer l'exemple sur une autre ombre.

Kimmy observe Ysolte aka la chasseuse de poissons, qui se penche à son tour, sans faire le moindre mouvement brusque. La elle pointe sa baguette et use d'un premier sort. Réussite ! Kimmy se retient de ne pas crier et la féliciter, manquerait plus qu'elle fasse fuir la totalité des poissons qui se trouvent aux alentours. A la place, elle se mord l'intérieur de la joue et ses yeux pétillent d'admiration. Surtout lorsqu'Ysolte balance le sort de filer de pêche. Là, la préado applaudit doucement.

Tu gères trop Yso, t'es trop trop forte.

Tandis que l'ainée des deux met le butin dans le seau d'eau, Kimmy la regarde et l'écoute encore une fois. Elle ne pensait pas que Ysolte était aussi calée en poisson qu'en dragon ou botanique.

T'en connais des trucs dis donc. Tu crois qu'on pourra le revendre pour se faire quelques mornilles au lieu de... - elle tire la tronche rien qu'à l'idée de la suite - de devoir le manger...

Jusque là, elle avait oublié que les poissons pouvaient finir dans son assiette Beurk. Mais en dehors de ça, l'après midi commence bien, la préado est contente d'avoir suivi son ainée loin des côtes et cherche d'autres poissons. Elle ne veut pas passer pour une minable face à l'ainée et veut lui prouver qu'elle peut elle aussi pêcher sans problème. Ysolte lui indique un banc de poissons. Bien, ça lui permet d'avoir un second round.

Impulsa !

Qu'elle crie pour avoir le poisson cette fois qui nage presque à la surface de l'eau comme pour la narguer.. Comme quoi ça sert d'observer son ainée, de la regarder pêcher et utiliser de ses sorts. La preuve, cette fois-ci, elle réussit sans mal Kimmy, et y a même un rictus de fierté qui se forme sur son visage. Retroussant ses manches, elle observe le poisson figé dans l'eau et se baisse d'avantage pour le chopper à mains nus dans l'eau. Sauf qu'elle galère à cause des écailles, et finit par resserrer ses doigts sur la queue de la bestiole. C'est alors qu'elle vit d'autres ombres s'approcher rapidement de ses mains. Dans un geste brusque, elle se redresse et sort sa proie de l'eau.

Yso c'est quoi celui-là ? Un pic-bleu ? Ce nom m'a toujours fait marrer, ce poisson sadique qui pique de par ses piquant aussi pointus que les hérissons et qui est tout bleu. C'est ça dis, j'me trompe pas ? Et t'as vu dans l'eau?

Elle pointe du doigt l'eau gelée d'où elle vient de sortir l'animal.

T'as vu les ombres dis ? Tu… crois qu'elles auraient pu me manger les mains?

Dans un frisson, elle place son trophée dans le seau avec celui qu'a pêché Ysolte et retrousse ses manche avant de se frotter les bras pour se réchauffer. C'est qu'on est encore qu'en avril, qu'il fait froid, et que l'eau est incroyablement fraiche. Changeant de sujet comme pour oublier ces ombres, la préado n'en a pas fini avec ses questions.

En tout cas c'est vraiment une chouette idée d'aller pêcher. J'sais pas comment t'as eu l'idée, mais je suis contente de passer du temps rien qu'avec toi. Et tu… tu vas me manquer l'an prochain.

Passant sa main sur sa joue, elle se grattouille de gêne et baisse les yeux. Ils quittent tous Poudlard les uns après les autres. Déjà, cette année il n'y avait plus Fergus, et l'an prochain, ils ne seraient plus que trois. Non, elle n'a pas envie de retourner à Poudlard sans ceux qu'elle considère comme étant sa famille. Mais pour le moment.

Regarde ! Y a d'autres poissons ! Il nous les faut ! - Dans un cris elle se repenche puis lèves les yeux vers le ciel. - T'imagines si un dragon nous chie dessus.

Fou rire.

(c) black pumpkin


_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est les MacFusty du bonheur.

La River suit son cour

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1413
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Jeu 12 Oct - 10:55

Le membre 'Kimmy R. MacFusty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 1696
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Ysolte MacFusty le Jeu 9 Nov - 19:42, édité 1 fois
MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Jeu 9 Nov - 19:28


De l’écume, ton regard glisse sur les flots pour aller se poser sur ta sœur. Elle t’amuse, la gamine, avec toutes ses questions. Parfois, t’as l’impression qu’elle n’a pas grandi. Parfois, t’as l’impression qu’elle n’a encore que douze ans – et que t’en as à peine quatorze. Cela fait plusieurs années que tu la côtoies, mais tu n’as pas vu le temps passer. Il s’est étiré, coulant lentement. T’as l’impression d’être la même personne, et de te balader avec les mêmes déceptions et responsabilités … bien que déceptions et responsabilités n’ont fait qu’accroître avec le temps. Kimmy en est-elle une, de responsabilité ? Sans aucun doute, dans un sens. Avec les aînés quittant peu à peu Poudlard, t’as récupéré le rôle de grande sœur, bien qu’Abigaëlle soit plus âgée de quelques mois. Tu l’as récupéré, sans forcément le vouloir ; mais t’en es ravie au final, parce que ça t’a permis de resserrer les liens avec les cadets MacFusty.

« Aucune idée, pour c’qui concerne les Bermudes. Mais si tu veux qu’on parle fantôme, y’en a un sympathique près d’la grotte Cnoc. On peut aller le voir après, si ça t’enchante. Par contre, il ne parle que gaélique, » la préviens-tu en haussant les épaules. T’es étonnée qu’elle n’en ait jamais entendu parler, de ce fantôme gardien-de-mouton, de ce fantôme jurant à chaque mot. Tu te souviens, alors que t’étais à peine âgée de 6 ans, avoir demandé à ton père : « Ca veut dire quoi Thalla gu Taigh na Galla* ». Tu te souviens également de son regard blême, lorsque les mots t’avaient échappé – sans compter le rire d’Eoghann, l’aîné, qui était venu recouvrir le tout. T’avais été interdit de retourner le voir, le vieil homme – mais ça ne t’avait pas empêché de lui rendre visite, et d’enrichir ton vocabulaire d’insultes.

Souriant au souvenir, tu te concentres sur la mission du jour : et il ne te faut qu’un coup de baguette – ou deux – pour qu’une pince-écaille ne vienne s’échouer sur le rafiot. Rapidement, tu le mets dans le seau, alors que la blonde t’applaudit. T’es trop trop forte, qu’elle te dit ; tu te contentes de grimacer. T’as jamais été particulièrement forte en sortilège, au contraire. T’as jamais été forte pour TOUT ce qui concerne la pratique ; qu’on se comprenne : métamorphose, sortilège, enchantement … T’as besoin d’apprendre, parce que ça te rassure de savoir. De savoir que les informations sont là, dans ton esprit, et qu’elles y seront toujours. Il y a quelque chose d’incertain, dans la pratique, quelque chose d’inconstant. La seule constante : c’est ton manque de confiance. Est-ce pour ça que t’as réussi devant Kimmy ? Parce que tu n’as rien à lui prouver, et que tu sais qu’elle ne te jugera pas, quel que soit le résultat ?

« Hm… On n’a pas à le manger, tu sais. Si tu préfères, on peut attraper d’autres poissons, et se contenter de les relâcher ensuite, » proposes-tu, en l’interrogeant du regard. Après tout, les poissons ne sont pas morts : tu peux très bien les remettre dans environnement naturel, et espérer qu’un autre pécheur ne les attrape.
« Si tu veux vraiment te faire de l’argent, je peux … » commences-tu, peu certaine de la direction dans laquelle tu t’avances. A vrai dire, s’il s’agit de se faire des sous de poche, t’as quelques idées – pourquoi ne pas étendre l’éventail des produits que tu (re)vends discrètement à Poudlard ? T’es certaine que Fergus ne serait pas contre, qu’il ne serait pas contre faire un peu plus de profit. Pour autant, tu préfères taire l’idée, enchaînant rapidement sur :
« Oublie, Kimmy. Dans tous les cas, t’as pas à en manger si tu ne le veux pas. Cela dit, les autres dresseurs seraient ravis d’avoir autre chose que du mouton, » Moutons et poissons : les nourritures les plus courantes sur l’île. Faut dire que les MacFusty ont leur propre élevage et produisent localement : hors de question de s’aventurer sur le continent pour dévaliser les rayons des magasins.

T’encourages ensuite Kimmy, lui répétant ce que Cosimo a tenté de t’enseigner : pour réussir un sortilège, il faut d’abord y croit. Il faut y mettre du sien, et se dire que c’est possible. Elle s’élance à son tour, lâchant un « impulsa » qui vient frapper sa proie. Raide, le poisson est rapidement récupéré par la blonde … avec les mains ? T’arques un sourcil, surprise qu’elle ne se soit pas contenté d’un accio - le sort aurait eu l’avantage de ne pas avoir bercé le rafiot, assez balloté par les vagues en état. T’as le visage un peu crispé, parce que t’as eu peur de tomber à l’eau un rapide instant. L’autre raison, c’est que …
« Ca ne t’ait pas venu à l’idée que t’aurais pu chopper un poisson vénéneux ? » Loin de toi l’envie de la réprimander, tu te contentes de la questionner calmement. Rapidement, pourtant, tes traits s’adoucissent. Tu te laisses même aller à un pâle sourire, à un de ces sourires amusés dont tu as le secret ; un sourire entre deux eaux.
« T’as l’œil, j’crois bien qu’c’est un pic-bleu. Par contre, je n’ai aucune idée d’quoi ils servent. D’décoration, peut-être ? » t’aventures-tu, imaginant un poisson que tu pourrais accrocher au mur. Mais déjà, tu te penches là où Kimmy pointe du doigt. Elle a raison la gamine, tu vois les ombres qui se faufilent sous la surface de l’eau. Pourtant, lorsqu’elle te demande si elles auraient pu lui manger les mains, tu pars d’un rire amusé. Assurément, non.

« Tu vas aussi m’manquer, t’sais. Mais Inse Gall s’ra là, si jamais tu veux m’écrire. Et c’pas comme si j’te laisse toute seule. Alys s’ra avec toi dans la salle commune et … les vacances serviront à nous retrouver, » que tu lui annonces, bien que tu ne saches ce que l’avenir te réserve. Malgré des années de rêves et de prémonitions, aléatoires et alambiqués, tu ne sais toujours pas ce que tu veux faire de ton futur. T’as ce stage, là, à Sainte-Mangouste – mais t’as aussi cette envie, au creux de l’estomac, de faire d’autres trucs. Des choses qui sortent de l’ordinaire, qui te permettrait de ne pas tomber dans une routine avant l’âge.
« En attendant, entraîne avec l’sort de pêche, pas l’impulsa. T’as l’air d’en avoir des paralysés, là. C’mieux que d’les attraper à mains nues ! » t’amuses-tu à nouveau, l’incitant à faire de nouveau ses preuves. Puis tu pars d’un rire, d’un véritable rire lorsqu’elle te demande ce qu’il se passerait si un DRAGON venait à … leur carotter  dessus. T’as déjà vu les dégats des mouettes, t’oses même pas imaginer ce que ferait un Noir des Hébrides. Instinctivement, tu relèves la tête vers le ciel. Rien de nouveau, et rien qui vole dans les nuages condensés. Tu ne sais pas comment tu as fait ton compte, mais le rafiot tangue – t’as certainement dû bouger trop vite.

OUI – t’en perds l’équilibre.
NON – tu t’accroches au rebord du rafiot, suffisamment pour ne pas passer par-dessus bord.

Tu desserres enfin les phalanges - c'est pas que t'as failli basculer, mais presque. Du bout des doigts, t'effleures la surface de l'eau.
« Elle n'est pas si froide, t'sais. J'irais bien piquer une tête, lorsqu'on aura attraper un poisson ou deux,» que t'ajoutes. T'es sérieuse - à avoir vécu sur l'île toute ta vie, ça fait parti de ton quotidien. Un quotidien de violence, de cracheurs de feu, de plantes, de rêves et d'eau.

* Va en enfer (mais littéralement : va dans la maison d’la pute)



_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1413
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Jeu 9 Nov - 19:28

Le membre 'Ysolte MacFusty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2827
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Kimmy R. MacFusty le Mar 14 Nov - 22:05, édité 1 fois
MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Mar 14 Nov - 21:58





Ysolte & Kimmy



A la peche aux moules

Fantomes, esprits, triangle des Bermudes et autres trucs peu commun ou mystères non résolus. Rien qui ne plait franchement à la préado. Alors oui, comme à son habitude elle pause toutes les questions qui lui viennent à l’esprit. Et encore, elle s’est assagie depuis son arrivée sur l’île. Avant ce n’était pas trois ou quatre questions qu’elle aurait posé, mais bien une dizaine sans laisser le temps à son ainée de répondre avant qu’elle n’est terminée.

Hors, aujourd’hui Ysolte ne sait pas ce qu’il en est pour les Bermudes et sa cadette grimace légèrement. Elle aurait bien aimé pouvoir enfin élucider ce mystère, mais malheureusement ce n’est pas demain la veille que les avions et bateaux arrêteront de disparaitre. Penchant légèrement la tête elle écoute la suite. Le fantome de l’ile, Kimmy en a déjà entendu parler. Juste parlé sans jamais s’être rendue à la grotte. Temps de réflexion…

J’m’en sors pas mal en Gaelique. J’ai eu de bon profs.

Apprentissage sur le tas quand elle a rejoint l’ile. Au départ c’était difficile de s’exprimer, se faire comprendre et prononcer les différents mots. Alors elle scrutait les mouvements de la bouche de Ysolte quand elle lui parlait, de Aigneas quand elle venait la consoler ou encore de Syla et Alys quand ils jouaient dehors. Oui il fallut du temps mais après trois ans, elle s’en sortait pas mal et en était fière. Alors pourquoi pas aller voir ce fantôme et montrer au passage à sa sœur d’adoption qu’elle mérite sa place sur l’ile.

Ce sont des gouttes d’eau, de la vague qui s’est éclatée sur le navire de fortune, qui tire la préado de ses songes. Son ainée vient d’attraper un des poissons à l’aide d’un sort et le présente à une Kimmy qui applaudit et la félicite. Ysolte elle gère tout ce qu’elle fait. Abigaelle l’avait mise KO au duel parce qu’Ysolte n’était pas au mieux de sa forme ce jour-là, voila tout. Fin bref, Kimmy écoute attentivement les explications de son ainée et finit par afficher un air de dégout. Manger c’est toujours un problème pour elle. Certes, moins qu’il y a quelques mois mais quand même. L’ainée des deux se veut rassurante et explique qu’elles ne seront en rien obligé de les manger.

On peut les attraper et voir après, quand on en aura marre ?

Au choix, elles pourront les conserver pour le clan ou les relacher dans un élan de gentillesse. Ou alors les revendre pour se faire un peu d’argent. Avec le cadeau pour Aigneas les tirelires sont un peu vides, donc autant chercher à les renflouer. La sœur préfète commence une phrase et Kimmy penche légèrement la tête sur le côté et fronce les sourcils.

Comment j’peux me faire des sous facilement ? Dis moi Yso allé, ça m’intéresse.

Réellement intéressée, elle s’imagine pouvoir s’acheter une peluche magique ou pleins de cadeaux pour tous ceux qu’elle aime. Mais Ysolte préfère revenir sur le sujet des poissons et Kimmy roule des yeux et soupire bruyamment.

J’aime pas quand tu fais ça. Et les poissons on les garde alors. Mais j’veux pas en manger.

Comme le dit l’ainée, ça changera un peu du mouton. Pauvres moutons qui finissent soit dans la gueule d’un dragon soit dans l’assiette des dresseurs de cracheurs de feu. Mais faut bien nourrir tout ce monde alors autant se remettre en chasse. Et dans un coup de baguette, la cadette paralyse une bestiole marine et l’extirpe à mains nues. La prise est difficile à saisir à cause des écailles et elle le sort de l’eau – non sans faire tanguer la barque – par la queue et le présente à son ainée comme un trophée de guerre. Le visage de l’ainée est crispé et a voir comment elle se tient à l’embarcation, elle a failli tomber à l’eau. Oups.

Non, je… eu… pas pensé à ça. - Et hop elle lache directement le poisson dans la barque avec un brin de peur avant de demander s’il s’agit bien d’un pic-bleu. – ou alors il a des vertus médicales. T'auras qu'à demander lors de ton stage

Que d’hypothèses. Mais c’est moins bien important que ces ombres qui s’approchaient de Kimmy pendant qu’elle s’emparait de ce poisson quelques secondes plus tot avec ses mains dans l’eau. Et Ysolte dit que non. Donc bon, autant continuer à s’amuser.

Mais avant, la préado confit sa crainte à son ainée, celle de ne plus la revoir à partir de la rentrée suivante. Ce ne sera plus pareil, chaque année des MacFusty quittent Poudlard et la plus jeune ne s’imagine pas toquer à la porte du dortoir des septièmes années et de ne pas voir sa grande sœur d’adoption. Une boule dans la gorge rien qu’à cette idée.

Oui je sais, tu as raison. Mais ce sera différent. J’te verrais moins, bien moins.

Ces deux derniers mots se perdent dans un soupire qui s’éloigne avec le vent du large. Tristesse et nostalgie se font servir. Le sourire revient quand il est question de poissons paralyser. Un air de défi, Kimmy fait rouler sa baguette entre les doigts tout en parlant de bouse de dragon.

Promis, sans les mains. Enfin, pas à mains nues. Fais attention !

Qu’elle finit par crier en regardant Ysolte se pencher vers le liquide aqueux et faire tanguer le rafiot. Hop, Kimmy l’attrape par le bras et la ramène vers le centre. Yeux au ciel, la plus jeune pointe sa baguette vers l’eau avant de répondre à son ainée.

Fileapesca

Et hop, un filet sort de la baguette de la plus jeune, emprisonne deux poissons paralysés et les remonte jusqu'au seau d'eau de mer. Youpi, la pêche est bonne. Rangeant son artefact elle se frictionne les bras en fixant sa soeur.

T'es folle ! On est en avril, on va chopper la mort si on va se baigner maintenant. J'veux pas passer plusieurs jours au lit, et toi non plus.


Croisant les bras elle prend l'air boudeur avant de mettre sa main dans l'eau et d'asperger Ysolte avec.

Tiens, regarde comme elle est froide !

Et elle s'arrête plus en rigolant encore, faisant pratiquement chavirer l'emb... ha ben non, l'embarcation a chaviré. Le bateau s'est retourné, les poissons se sont enfuis. Et les deux adolescentes sont sous l'eau. Avec le poids des vêtements en prime... Heureusement que leurs baguettes sont bien accrochées à leurs ceintures.

(c) black pumpkin


_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est les MacFusty du bonheur.

La River suit son cour

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1413
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Mar 14 Nov - 21:58

Le membre 'Kimmy R. MacFusty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 1696
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Ysolte MacFusty le Jeu 4 Jan - 21:38, édité 1 fois
MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Jeu 4 Jan - 21:19


« Si tu veux vraiment te faire de l’argent, je peux… » as-tu commencé, avant de rapidement changer de sujet. T’espères ainsi noyer le poisson, sauf que ta proposition n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Amusée, tu laisses filtrer un pâle sourire, tandis que la cadette roule des yeux, et souffle plus bruyamment qu’à la normale. Tu te retiens de lui tirer la langue, gardant le silence sur « comment se faire d’l’argent à base d’écailles de poisson, cours 101 ». Tu gardes le silence et pose ton regard sur la carrure encore frêle de l’autre blonde, que la maladie guette toujours.

« J’t’ai dis que t’avais pas à en manger », la rassures-tu d’une voix douce, répétant ce que tu lui as déjà dit. Pour dire vrai, t’aurais préféré qu’elle en mange sans état d’âme, que d’avoir à la surveiller du coin de l’œil. Mais t’as pas envie de la forcer – ni maintenant, ni jamais – parce que t’as peur que ça n’arrive sa relation avec la nourriture. Parce que t’as peur que ça la rebute d’autant plus, et qu’elle décide de prétendre qu’elle mange … pour mieux aller se faire vomir plus tard. Tu te souviens de la dernière fois où tu l’as prise la main dans le sac, au château. Ou, plutôt, de la fois où tu l’as surprise à se cacher dans les toilettes, pensant que personne n’irait la déranger. Faut croire que t’as un radar à conneries, et qu’Allegra n’est pas la seule sur ta liste. Si tu vois l’autre Serpentard se casser la gueule, tu pressens quand Kimmy s’apprête à se faire vomir – ce qui est faux, en fait. Faut juste croire que t’es toujours dans le coin, au mauvais moment.

Et voilà que la cinquième année s’attaque à un Pic-Bleu à mains nue. T’hoches la tête, la réprimandes sans trop le faire – mais t’as l’esprit ailleurs. T’essaies de trouver une réponse à sa question ; mais si tu connais pas mal de choses sur les poissons du coin, tu ne connais pas tout et force est d’avouer que t’as aucune des usages de ce poisson. Enfin… des usages qui l’ont rien à voir avec ‘ se remplir la panse’. Mais si t’as l’esprit ailleurs, c’est surtout parce que t’es dans ta dernière année à Poudlard … et que tu n’as pas prévu de redoubler. Les cours dans lesquels t’es mauvaise, tu ne les suis plus en option : ça fait des années que tu n’as pas ouvert un livre de sortilège, ni un livre d’enchantement. Aurais-tu du ? Aurais-tu du persévérer dans cette voie, et continuer à apprendre des sorts qui n’ont aucun intérêt à tes yeux ? Et qui, de surcroît, ont neuf chances sur dix d’échouer ? Tu préfères en connaître peu, mais les connaître bien. Tu préfères les sorts de famille, et ceux qui te permettent de te défendre contre des dragons. Le reste, tout le reste : ça t’importe peu. Tu relèves alors les yeux vers Kimmy, dont les mots se perdent dans le murmure des flots.
« C’n’est pas parce que j’te verrai moins, que j’penserai pas à toi. Pis, t’sais, j’aurais p’t’être un travail » Et l’idée, rien que l’idée d’être enfermée dans un bureau te fait frémir. « J’aurais des sous pour te dégoter un autre beau dragon, pour aller avec Neau »

En attendant, tu dois à la gamine de ne pas passer par-dessus bord. Elle te rattrape in-extremis par le bras, avant de récupérer deux poissons d’un sortilège magnifiquement effectué. Hochant la tête de bas en haut, t’approuves les capacités de Kimmy qui – pour le coup – sont bien meilleures que les tiennes. Tu laisses juste échapper un rire dans les airs, lorsque ta blonde de sœur te dit que t’es folle. Alors qu’elle boude, tu passes alors ta main dans les cheveux, comme ça, juste pour l’embêter.
« Tu sais, la température ne monte pas des masses en été. On ne l’aura pas plus chaude que maintenant. » que t’ajoutes, alors que la cadette en profite pour t’asperger d’eau. Tu te tends, un peu, mais pas parce que l’eau est froide (quoique). Plutôt parce que tu t’y es pas attendu.

Et tu t’es encore moins attendu à tomber à l’eau, véritablement.

Tu laisses échapper un hoquet de surprise, lorsque le froid de l’eau vient te mordre. La morsure est différente du feu, mais elle est tout de même là : elle s’insinue, rendant tes vêtements plus lourds. T’es juste surprise de ne pas avoir perdu ta baguette, que tu tenais toujours en main. T’es surprise de ne pas l’avoir lâché… sous l’effet de la surprise.
« Kimmy ? » que tu lâches dans les airs, crachant l’eau salé que t’as avalé dans ta chute. Tu bats des pieds, flottant à la surface d’une eau calme, flottant à la surface des vagues. Tu tournes sur toi-même, cherchant ta sœur, cherchant celle qui va bientôt porter le nom de MacFusty. Puis tu tournes encore sur toi, pour poser les yeux sur l’embarcation qui s’est, elle aussi, renversée. La coque est à l’envers, et tous les poissons sont retournés vivement nager dans leur milieu naturel.  Tu te souviens ensuite avoir déposé ton sac sur le bois, et que tu ne l’as pas fixé au sol. Retenant un juron, tu décides de plonger.

T’ouvres les yeux, scrutant les eaux glacées. T’as la vision brouillée, et les yeux qui piquent, mais t’as pas trop de difficulté à les maintenir ouvert. Nageant un peu plus en profondeur, t’aperçois ton sac pas très loin, qui roule dans les vagues. Ni une, ni deux : tu l’attrapes par la anse, avant de remonter à la surface, et de respirer un bon coup. Le courant t’a emporté un peu plus loin, mais le bateau est accessible après quelques instants.
« Par Morgane, t’as raison. Elle est encore fraiche, » que tu lâches, loin d’être consciente que t’aurais pu faire flipper Kimmy à disparaitre de la sorte, sans prononcer le moindre mot. Tu croises ensuite son regard, et t’as tôt fait de bégayer :
« Je .. Je … Désolée … Fallait que j’aille récupérer mon sac. T’as … Tu ferais mieux d’plonger maintenant, si jamais t’avais un truc dans l’bateau, avant que le courant de l’emporte. J’m’occupe de remettre notre rafiot dans l’bon sens », ajoutes-tu. Faut dire que … que si elle a perdu quelque chose, elle a intérêt à le récupérer, avant qu’il ne soit perdu.

Quelques brassées plus tard, et parce que le courant est trompeur, tu reviens aux abords de l’embarcation. T’attrapes l’un des côtés, pour faire chavirer l’ensemble, et le mettre dans son état. Tu galères un peu, parce que le bateau est rempli d’eau – mais après quelques essais, t’arrives à le remettre sur pied. Aussitôt, tu balances le sac que t’as récupéré plus tôt, avant de remarquer que …

« KIMMY ? BALANCE UN ACCIO, j’ai lâché ma baguette ! » lances-tu paniquée, tournoyant sur toi-même. T’as lâché ta baguette sous l’effort, et t’es prête à partir à sa recherche comme tu l’as fait avec ton sac. Tu mets la tête sous l’eau une fois : sans succès. Tu scrutes les eaux, mais y’a que des algues qui se baladent. Y’a que des algues et, parfois, des poissons joueur qui semblent vouloir te narguer. Tu remontes à la surface, avant de retourner dans les profondeurs. Mais là encore, tu ne vois rien – et c’est ton palpitant qui commence à s’emballer.
« Tu crois qu’ça coule, une baguette ? Que ca flotte ? Tu crois qu’un poisson peut la gober ? A moins que … » à moins qu’elle soit coincée dans les algues ?


Dé n°1 – Est-ce qu’Yso a de la chance, et qu’elle récupère facilement son sac ?
Dé n°2 – Est-ce qu’Yso arrive à remettre le bateau dans le bon sens ?
Dé n°3 – Est-ce qu’Yso laisse échapper sa baguette ?


_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1413
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Jeu 4 Jan - 21:19

Le membre 'Ysolte MacFusty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :


--------------------------------

#3 'Oui/Non' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2827
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Kimmy R. MacFusty le Sam 6 Jan - 21:06, édité 3 fois
MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Sam 6 Jan - 20:55





Ysolte & Kimmy



A la peche aux moules

Oublies la bouffe Yso et dis moi comment j'peux me faire rapidement de l'argent.

 Captivée. Kimmy est captivée par sa soeur. Parler de nourriture ne l'enchante guère, mais voyant que Ysolte insiste en disant qu'elle ne la forcerait pas à en manger la satisfait. Alors elle préfére retourner sur le sujet précédent et sans quitter des yeux son ainée, elle attend une réponse. 

Le temps passe, le nombre de poissons augmente sur l'embarcation des deux jeunes MacFusty - ou presque MacFusty pour Kimmy - et la discussion s'étant peu à peu sur l'année suivante. Celle où encore quelques MacFusty quitteront le nid. Celle où Ysolte partira de Poudlard et de l'ile pour on ne sait où. La peur de l'abandon, encore. La peur que les relations se détériorent et celle de plus voir sa grande soeur qu'elle aime tant. 

T'auras un super travail, t'es géniale les gens vont se battre pour t'avoir. 

Qu'elle sort la cadette alors que sa grande soeur tente de la rassurer et lui met une carotte au bout de la canne, espérant qu'un cadeau atténue la tristesse, peut-être. Mais Kimmy ne relève que par un sourire. Neau elle l'aime de tout son coeur, c'est le cadeau qu'elle a eu en arrivant sur l'ile et lorsqu'elle l'a contre elle, elle a le sentiment d'avoir chacun des MacFusty à ses côtés. Alors certes elle aime collectionner les peluches, mais un vrai doudou, aussi beau qu'il soit, ne dépassera jamais Neau. Alors Kimmy sourit et cache sa peine.

On s'enverra des cartes aussi. Et puis j'ai acheté une cape d'invisibilité dans l'allée des embrumes. J'sais que je devrais pas y mettre les pieds mais je cherchais Gus et j'suis tombée sur un vendeur. Bref j'ai mis toutes mes économies dedans et elle s'use mais au moins, j'pourrais quitter Poudlard en cachette pour venir te voir.

Qu'elle lache sur le ton de la confidence. Faut pas que Aigneas soit au courant et Kimmy espère que Ysolte se taira à ce sujet. Cependant, le sujet fut vite mis de coté lorsque Ysolte manque de tomber à l'eau. De justesse Kimmy la rattrape avant de chopper deux poissons avec un sortilège. Car oui, la cadette est plus douée en sort que l'ainée. Bien qu'elle use peu de son artefact sur les gens, elle sait l'utiliser sur des animaux ou objet inertes. Mais le problème n'est pas là. Le problème arrive lorsque les deux bleues commencent à se déchainer et la barque finit par se retourner.

Des bulles, sous l'eau Kimmy mit un instant avant de réaliser ce qu'il se passait et se mettre à retenir sa respiration tout en faisant la brasse pour remonter. L'eau gelée lui traverse la chaire et s'empare de son corps alors que ces vêtements se font lourd. C'est difficile de remonter. Et finalement, elle prend une bouffée d'air une fois à la surface.

J'suis *kof kof* là

Evacuant l'eau de ses poumons, la petite blonde fait du surplace et s'essuie les yeux avant de chercher sa soeur qui l'a appelé par son prénom un instant plus tôt. Mais personne... seulement les vagues, la barque renversée et elle au milieu.

Yso ? YSOLTE T'ES OU REMONTES ! YSO !

Rien, pas un mot, pas un bruit si ce n'est celui des vagues. Tournant sur elle-même, la benjamine à les yeux qui deviennent rouges à cause de l'eau mais aussi par la peur et la tristesse. Triste d'avooir perdue sa...Et non, une voix et Kimmy fait demi tour, encore. Sans voix elle regarde Ysolte et la laisse s'excuser avant que le contre coup ne tombe.

Fais plus jamais ça ! - voila, elle avait crié - J'ai eu peur.  - elle la laisse continuer et s'essuie les yeux avec sa manche toute aussi mouillée que le reste de son corps. - la seule chose que j'avais perdu et à laquelle je tiens ici c'est toi. 

Sans bouger et laissant son coeur se remettre de ses émotions, Kimmy regarde Ysolte remettre droit l'embarcation. Douée et balèze l'ainée. La cadette affiche un fin sourire avant de réaliser que Ysolte se met à crier. Elle a perdu sa baguette. bouse d'hippogriffe. 

Accio baguette ! 

Et d'un seul coup, la baguette de la MacFusty se retrouva dans la main libre de Kimmy. Une affaire qui roule et ça en moins à faire.

Je l'ai Yso, on remonte dis ? J'ai trop froid dans l'eau.

Les lèvres bleues, Kimmy commence à claquer des dents et grelotter. La maladie la guette. Mais pas que la maladie, des poissons arrivent (oui) à moins que ce ne soit un... requin ou une bestiole menaçante (non : c'est donc bien une sale bête) ? Laissant Ysolte remonter, Kimmy lui tend la main puis la baguette en voyant l'obre de la bestiole s'approcher.

Fi-fileapes-pesca

Bredouille-t-elle entre deux claquements de dents, les pieds toujours dans l'eau alors qu'elle se hisse sur la barque. Mais ça échoue (second non). 

Ysolte, c'est quoi ? Aide moi j'ai peur.

Décidément, elles s'en souviendront de la sortie.

(c) black pumpkin


_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est les MacFusty du bonheur.

La River suit son cour

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1413
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Sam 6 Jan - 20:55

Le membre 'Kimmy R. MacFusty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 1696
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Ysolte MacFusty le Lun 15 Jan - 23:37, édité 1 fois
MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Lun 15 Jan - 23:32


« Oublie la bouffe Yso, et dis-moi comment je peux me faire rapidement de l’argent », te demande Kimmy, revenant sur un sujet que tu as déjà tu. T’esquisses un demi sourire, un sourire flottant : le genre de sourire énigmatique qui peut se traduire par ‘mystère mystère’. Et alors qu’elle te fixe, tu détournes le regard par-delà l’horizon, maintenant la bouche hermétiquement close. En fond sonore, et par-dessus les vagues, la voix de ta sœur de cœur agit comme une ancre : elle te maintient à bord du rafiot, t’amuses avec ses encouragements. T’as jamais compris pourquoi t’avais le bon rôle aux yeux de la blonde : de mémoire, t’as jamais rien fait pour susciter sa confiance, et encore moins sa dévotion. Pourquoi ne voit-elle pas comme toi, tu te vois ? Pourquoi est-elle aveugle à la faille, cette faille qui te donne l’impression de ne pas être entière ?

« C’hors de question que tu quittes Poudlard en cachette, » que tu commences, sachant à quel point il est risqué de s’aventurer hors de l’Ecole, lors que ce n’est pas permis. Tu l’as fait, plus d’une fois. Et c’est justement parce que tu l’as fait que tu ne veux pas qu’elle tente : entre les passages secrets douteux, et la traversé de la forêt interdite, il vaut mieux attendre le weekend. De nouveau, tu tournes la tête vers elle, avant de reprendre :
« On s’enverra autant de lettres que tu le désires, promis. On s’enverra des lettres, et je ferai en sorte d’être à Pré-au-Lard pour les sorties ». T’effectues un signe de tête pour dire que ta décision est prise, et qu’il n’y a pas de place pour une quelconque discussion. Du reste, tu hausses les épaules lorsque la blonde t’indique qu’elle est partie se perdre dans l’allée des Embrumes : qui es-tu pour aller lui taper sur les doigts ? Du moment qu’elle évite les ruelles trop sombres, ou les rues trop bondées, et qu’elle se balade avec détermination et une capuche sur la tête : elle n’a rien à craindre. Ou, dans ce cas-là, la jeune River et sa propension à voir le monde en couleur … a tout à craindre. Pour l’heure, t’as pas envie de la reprendre dessus. T’as pas le cœur à ça, et t’as surtout pas l’occasion.

Un instant : t’es assise dans la barque.
L’instant suivant : tu prends l’eau. Littéralement.
Quand tu refais surface, aucune Kimmy en vue : t’en profites pour récupérer tes affaires, avant qu’elles ne viennent se déposer six lieues sous mer.
Quand tu refais surface, pour la deuxième fois, Kimmy est bien là : t’attends à peine quelques secondes qu’elle t’incendie déjà. La peur de te perdre, qu’elle lâche. Tu retiens un « c’est mignon » entre tes lèvres, mi-amusée mi-désolée par la réaction de la cadette. Battant des pieds pour te maintenir à flot, tu lâches un « T’inquiètes, je sais nager » auquel t’aurais bien ajouté un « Rien de casser ? ». Mais tu ne vois pas comment elle aurait pu se casser quelque chose en tombant siiii lentement dans l’eau.

« Oh, tu gères ! » lâches-tu soulagée, après avoir remis le rafiot sur pied … et quasi perdu ta baguette. Manquerait plus que ça : que tu perdes ton artefact, après avoir perdu tant d’années à tenter de le maîtriser. Flottant à la surface, tu tournes sur toi-même, et pose les yeux sur une Kimmy dont les lèvres commencent à trembloter. Et quand elles tremblotent, tu sais que c’est un moment signe : ça ou le début d’une hypothermie. Sans attendre, tu te hisses à bord de la barque, et aides la cadette à faire de même alors qu’elle s’obstine à vouloir lancer un sort.
« Kimmy, grimpe. Tu lanceras un sort quand tu seras à bord, » la presses-tu, surtout que … que tu remarques l’absence soudaine de poissons. Certes, ça aurait pu s’expliquer par le raffut que vous venez de faire … mais ça n’expliquait en rien l’ombre qui venait de passer d’un côté à l’autre, dans les profondeurs. Arquant un sourcil, tu scrutes la surface de l’eau, soudainement inquiète … au point d’en oublier que Kimmy est toujours en train de barboter.  Ah ?

« Passe ta main, l’intimes-tu, alors que tu tends la tienne dans sa direction. « Attrape moi par le poignet, ça t’évitera de glisser, » ajoutes-tu quelques instants plus tard. D’où tu connais ça ? T’en sais trop rien : certainement suite à l’une des nombreuses expéditions que t’as faites, gamine. Et où t’as compris que c’était plus sécure d’attraper par le poignet que par la main … surtout en terrain humide. Et l’eau, c’est bien plus qu’humide (si si). Une fois l’autre Aigle à bord, tu lui intimes de garder le silence en pressant ton index sur sa bouche. T’as pas envie de l’inquiéter – pas plus que ça – mais tu sens que quelque chose ne va pas. Pas que tu le pressentes, non : mais tu connais assez l’île pour remarquer l’anomalie, sans pour autant mettre le doigt dessus. En attendant :

« Siccare », que tu murmures à voix basse, à défaut d’un ventus siccatio, en direction de la gamine. Vu comment elle tremble des dents, t’es pas certaine qu’elle puisse en lancer un convenablement. Sauf que ... sauf que t'échoues encore. T'échoues ce sortilège que t'as appris lors de ta troisième année. T'en souffles, mais t'as pas le temps de t'apitoyer.

Puis, parce que t’aimes pas ce qui se trame sous l’eau, tu récupères l’une des pagaies sécurisées contre les parois du rafiot. Lentement, tu commences à déplacer l’ensemble, sans vouloir faire trop d’éclaboussures, ni de trop grand gestes. Semblerait que cela fonctionne, car l'ombre ne semble pas vouloir suivre. A voix basse, tu reprends enfin:
« Si ... si ... t'as pas peur de te désartibuler, et que l'ombre revient: je peux nous transplaner sur la rive. » Même s'il y avait plus de chance que tu te plantes d'endroit, plutôt que de vous désartibuler.

Dé n°1 : Yso arrive-t-elle à lancer Siccare ? (sort orange, lancé de dé)
Dé n°2 : Yso arrive-t-elle à les éloigner de l’ombre (OUI) ou l’ombre arrive-t-elle à récupérer sa pagaie (NON) ?

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1413
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Lun 15 Jan - 23:32

Le membre 'Ysolte MacFusty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Oui/Non' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2827
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Kimmy R. MacFusty le Dim 21 Jan - 13:27, édité 1 fois
MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Dim 21 Jan - 13:20





Ysolte & Kimmy



A la peche aux moules

Des fois Ysolte fait penser à Aigneas. Les mêmes agissements, les mêmes pensées et les mêmes réprimandes. Mais en moins pire, évidemment. Elle aurait pu en rire Kimmy, s'il n'était pas question de ses sorties en douce de Poudlard.

Mais Yso, j'veux pouvoir te voir l'an prochain. Pas que les vacances. Comme Triss et les autres.

Les yeux larmouillants, la plus jeune fixe son ainée. Façon chat potté, elle ne veut pas renoncer à son idée. Elle ne s'imagine pas loin de ses ainés. Surtout que chaque année elle en perd un peu plus. Dans un an elle sera la dernière, seule, au chateau à attendre que l'année se déroule et se finisse pour qu'elle puisse à son tour prendre son envol. Et ça, c'est loin de la satisfaire. Cependant, Ysolte lui propose une alternative. Des lettres, des rencontres quand les sorties à Pré-au-lard seront permises. Hors, elles sont interdites depuis des mois, pas sûr qu'elles soient de nouveau autorisées l'année prochaine. Et Kimmy en souffle.

Ce sera pas pareil

Qu'elle laisse échapper avec une petite voix en comprenant qu'elle ne pourra pas faire changer d'avis son ainée. Ne souhaitant pas partir sur une dispute alors que l'après-midi s'annonçait bien, Kimmy se concentre avec sa presque soeur sur leur objectif. Sauf que... au bout de quelques minutes les prises sont relachées et les deux filles se retrouvent sous l'eau. Revenant à la surface, Kimmy constate qu'à part la barque et les rames qui flottent, il n'y a pas l'ombre de sa grande soeur. La peur, l'angoisse. Où et Ysolte ? Un cri, deux cris et enfin elle voit son ainée émerger et lui parler. Restant d'abord muette, la plus jeune s'essuie les yeux et lui lache que la seule chose à laquelle elle tient c'est Ysolte.

Je... je sais

Détournant le regard, Kimmy fait du surplace en se calmant tandis que l'ainée des deux remet l'embarcation droite. Dégainant son artefact, elle lance un accio sur la baguette perdue d'Ysolte et sourit suite au compliment. Un sourire qui s'efface lorsque cette dernière se isse dans le bateau et qu'une ombre se dirige droit vers elles. Pointant sa baguette sur la bestiole en approche, Kimmy rate son sort. Le froid, les lèvres qui tremblent, elle n'est pas en état de lncer quoi que ce soit. Approuvant les paroles de l'ainée, la préado saisit vite du poignée de Ysolte - comme celle-ci lui indique - et grimpe à son tour dans la barque. Un sort... loupé et Kimmy continue  se frictionner en claquant des dents.

C'est.. p.. pas grave, je prendrais des médocs en ren...trant.

A moins qu'elle ne parvienne à se le lancer toute seule ce sort, histoire d'être moins malade. Siccare. Et voila que la plus jeune ferme les yeux et se sent réchauffée. Haaa, de quoi être plus apte à aider Ysolte à s'éloigner de l'ombre. C'est donc en saisissant l'autre pagaie et en se calant sur le rythme de l'ainée que Kimmy met la main à la patte pour fuir la bestiole. Et ça semble fonctionner. Un moment, le temps que l'ainée des deux propose de transplaner. Même si elles risquent de finir désartibulées.

Je sais pas

Sincèrement, Kimmy est trop peureuse pour opter pour cette solution, surtout que la bestiole semble avoir laché prise. Enfin... à moins qu'elle soit descendu plus en profondeur pour pas se faire repérer. Car en un coup de pagaie, Kimmy se la fait voler. Le bout de bois permettant de ramer disparait sous l'eau et réapparaît l'instant d'après en deux morceaux. Légèrement penchée sur le rebord de la barque, Kimmy déglutit.

Yso mais c'est quoi cette chose ? J'ai peur, transplane nous. Faut qu'on se barre vite !

Plaçant le sac à dos de son ainée sur son épaule, elle la fixe et attend que cette dernière se décide à mettre fin à cette sortie qui part à la dérive.
(oui/non : le sort fonctionne ? oui
oui /non : l'ombre revient ? oui)
(c) black pumpkin


_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est les MacFusty du bonheur.

La River suit son cour

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1413
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Dim 21 Jan - 13:20

Le membre 'Kimmy R. MacFusty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 1696
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Ysolte MacFusty le Dim 25 Fév - 22:28, édité 1 fois
MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Dim 25 Fév - 22:19

Tu ne sais pas quoi lui dire, à Kimmy. Tu ne sais pas comment lui dire autrement, que t’en as terminé avec Poudlard – du moins, tu l’espères. Certes, t’aimerais bien la rassurer, comme t’avais tenté de la rassurer lorsqu’elle avait mis les pieds sur l’Île Barra, débarquée de nulle part en compagnie de ton père. Mais t’as pas le courage d’aller nourrir de faux espoirs, d’annoncer que tu seras toujours présente, parce que la réalité est là : t’as une vie à mener, et des dragons à chasser. Mais si t’as pas le courage d’aller nourrir de faux espoirs, c’est surtout parce qu’ils souvent synonymes de déception – et que t’as pas envie de décevoir l’adoptée, et de lui montrer que tu peux mentir aussi facilement qu’un serpent, et promettre l’impossible.

Le regard vague, tu peines à regarder l’adolescente, bien que ta gêne soit remplacée par de l’inquiétude. C’est qu’elle tremble, la gamine ; et devant l’échec de ton sort, t’as encore plus l’impression de la laisser tomber, de ne pas remplir les conditions qui feraient de toi une véritable MacFusty : « Aoniach Ri Cheili ». Unité et loyauté jusqu’au bout – peux-tu seulement être loyale, lui être loyale, si tu n’arrives pas à l’aider lorsqu’elle a besoin d’aide. T’échanges un sourire désolée avec elle, lui laissant le soin de se gérer elle-même, alors que tu reprends les rames du navire.
« On ira voir Granny, s’tu veux. Elle doit avoir des potions dans sa réserve, » l’informes-tu, gardant un œil sur les profondeurs. C’est étrange. C’est étrange qu’après tant d’années, il y a toujours des choses que tu ne connais pas à propos de l’île Barra. Dix-sept ans de service et, toujours, une équation énorme avec des x, et des y qui sont impénétrables.

Je sais pas, qu’elle lâche – et tu ne peux l’empêcher de la regarder avec un air interrogateur. Ne sait-elle pas parce qu’elle préfère naviguer sur les flots ? Ou ne sait-elle pas, parce qu’elle est comme beaucoup d’autre : douteuse devant tes capacités ? Tu ne lui en voudrais pas, c’est certain, parce que  t’as pas souvent confiance en toi, pour ne pas dire jamais. T’essaies de faire des efforts, mais le doute n’est jamais très loin, pesant dans ton esprit, et souvent débilitant. Sauf que … CRAC. En un coup de dents ( ? ), l’autre Bronze & Azur vient se faire piquer sa rame, qui remonte lentement à la surface de l’eau en deux morceaux. Et si t’es certaine d’une chose, après le fait qu’il n’y a PAS de requins près des côtes de la mer des Hébrides, c’est que t’as intérêt à décamper. Ce qui n’est pas plus mal : fuir, certainement le domaine dans lequel t’excelles.

« Mais t’penches pas » murmures-tu précipitamment, attrapant Kimmy par le col pour qu’elle se recentre sur la barque. Ce n’était pas le moment de sonder les profondeurs, et encore moins le moment d’aller faire un tour dans l’eau, surtout que t’es pas encore sèche de ta chute. Trop occupée à mettre de la distance entre la créature et vous, et trop occupée à t’inquiéter pour la santé de Mademoiselle Fragile (faudrait lui mettre une étiquette, comme sur les cartons de déménagement !), tu n’as pas pris le temps de t’envoyer un siccare. Tu te contentes de battre des mains devant toi, intimant Kimmy de baisser le son. Kimmy qui récupère ton sac, alors que tu t’apprêtais à lui dire d’agripper ce dont elle avait besoin.  D’ailleurs, pour la forme, tu lui lâches :

« Récupère c’que tu veux transplaner, j’nous bouge », avant de l’empoigner par le bras. T’as pas osé lui dire que ton permis, tu ne l’as pas encore, bien que t’ais suivi les cours avec assiduité ; t’es même fière de ne jamais d’être désartibulée. Dans le pire des cas, tu t’étais plantée de destination, arrivant à plusieurs mètres à côté. Sauf que le D de la destination, cette fois-ci, tu le connais parfaitement. Sans compter le D de la détermination, parce que tu ne peux pas être plus déterminée qu’à l’instant. Dans un tourbillon, ton corps commence à se déformer, et t’as juste le temps de crier un « M’lâche pas ! », avant de disparaître dans un claquement sonore. On t’a dit que le bruit, le bruit du transplanage, pouvait s’atténuer avec la pratique ; et t’as fort hâte d’en arriver à se niveau-là. Et c’est dans un autre claquement que t’arrives sur les côtes, celles-là même que t’as quitté plus tôt dans la journée.

T’as la tête qui tourne lorsque tes pieds touchent le sable gris. T’as la tête qui tourne, et l’estomac au bord des lèvres. Pâle, tu relèves la tête vers Kimmy, sentant toujours le contact de sa main sur toi – et inversement.
« Ecarte-toi, j’ai vraiment la gerbe » que tu lui lâches, te penchant en avant. Sauf que t’as l’impression d’être passé dans l’une de ses machines à laver moldue, et tu ne perds pas de temps pour d’assoir au sol, la tête entre les genoux. Plus d’une fois, t’expires bruyament.
« Ca va, toi ? » que tu parviens à lui demander, espérant qu’elle ait plus de chance que toi. Paraît que le transplanage, ça met vraiment l’estomac à l’envers la prochaine. Rectification : ça t’avait mis l’estomac à l’envers la première fois que tu t’es entraînée mais, les séances passants, cela n’avait été qu’un souvenir lointain. Etait-ce à cause de ce que tu venais faire, un transplanage d’escorte ? T’en sais trop rien, et t’as pas la tête à y réfléchir. Surtout que …

« J’pas encore mon permis, t’sais ? »

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1413
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Dim 25 Fév - 22:19

Le membre 'Ysolte MacFusty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intensité' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 2827
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   Mer 7 Mar - 12:14





Ysolte & Kimmy



A la peche aux moules

La sortie qu devait s'annoncer détendue et légère, tomba littéralement à l'eau avec les deux adolescentes. Mouillées jusqu'à l'os, les deux serdaigles parvinrent à remonter dans leur embarcation. Seulement, le froid traverser les vêtements de Kimmy qui grelottait. Mais ce n'était rien face au sourire désolé que Ysolte affichée. Désolée d'avoir raté son sort, désolé de ne pas pouvoir aider sa cadette à ne pas geler sur place. Alors la plus jeune serra le poing et donna un petit coup dans l'épaule de l'ainée tout en souriant. 

C'est pas grave t'in... t'inquiète, je vais me le lancer.

Et baguette dégainée, entre deux claquements de dents la préado réussie son sortilège et fut réchauffée de la tête aux pieds. Ysolte propose d'aller quand même faire un tour chez Granny en rentrant et la cadette acquiesce d'un signe de la tête avant de se saisir de sa pagaye et suivre  le rythme de l'ainée. Ainée qui propose de transplaner, chose qui inquiète la plus jeune qui s'imagine déjà démembrées. Suite à sa réponse, le regard d'Ysolte se pose sur elle et la plus jeune grimace.

C'est pas contre toi tu sais, mais j'ai peur. Le transplanage, tout ça y a pas de risque zéro et tu sais combien je suis peureuse

Yeux rivés sur ses pieds, la plus jeune rougie mal à l'aise. Mais la honte disparait bien vite lorsque la bête que les deux filles pensaient partie revienne et dérobe la rame de la plus jeune pour la couper en deux. Penchée sur le rebord de la barque, elle déglutit en regardant la scène. Les mains tremblantes elle essaye de ne pas imaginer ce que la créature pourrait leur faire subir. Se faisant tirer brusquement tirer par le col pour se faire ramener au centre de l'embarcation, Kimmy dévisage celle qui rassemble ses affaires. Et une fois encore elle lance un siccare mais cette fois sur l'ainée qui était encore toute mouillée de la chute.

Désolé, j'aurais du le faire plus tot. 

Suivant les consignes, elle place son sac à dos sur son dos et Ysolte l'attrape par le bras. Tout a coup un tourbillon se forme à partir de leurs corps, sensation étrange. Une nouvelle consigne et Kimmy s'agrippe de toutes ses forces à sa soeur avant que le premier claquement se fasse entendre. Puis un autre, sauf que la plus jeune rate son atterissage et fini sur les fesses avec l'estomac complètement retourné. Lachant prise, elle roule sur le sable pour laisser de la place à l'ainée qui s'assoie et place sa tête entre ses genoux. Kimmy quand à elle est couchée sur le dos, les yeux fermés et respire fortement.

Nickel.

Se contentant de lever un pouce en l'air quand Ysolte lui demande si ça va, la plus jeune respire de manière lente pour éviter de se laisser aller au vomissement. Mais tout cela s'extirpe de ses priorités quand la plus agée révèle qu'elle n'a pas son permis de transplanage.

Hein ?! - S'asseyant sur ses fesses, Kimmy se tient la tête qui tourne encore légèrement - Tu te moques de moi ? On aurait pu être désartibulées voir pire et... et t'as quand même pris le risque ? Imagine on aurait pu mourir. 

Se jetant sur la plus grande, Kimmy l'attrape par le col et la secoue légèrement.

T'abuses Ysolte MacFusty t'abuses. Si ça avait mal tourné je t'en aurais voulu à vie, fois de River.

Tu parles, elle pourrait jamais. Puis elle relache sa prise, se rassoie et soupire tout en scannant le décor. Les vagues viennent s'abattre sur le sable et la cinquième année se met à grimacer. 

T'es quand même douée pour transplaner. La magie sans baguette c'est peut-être plus ton truc. On fait quoi maintenant ?

Plus de poissons, plus de barque et l'après-midi était bien entamée.
(c) black pumpkin


_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est les MacFusty du bonheur.

La River suit son cour

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la peche aux moules [Ysommy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la peche aux moules [Ysommy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la pêche aux moules moules moules ♪
» se grav se meme tre grav (L'industrie de la peche agonise)
» [b]GENS JUSTE OU INJUSTE LE SALAIRE DU PECHE C'EST LA MORT ![/b]
» Moules Hirst Arts !!
» moules à la normande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume-Uni :: Ecosse-
Sauter vers: