AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (maemi) magnetised

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1701
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (maemi) magnetised   Dim 3 Sep - 16:18

magnetised
maemi && ysolte

Sous le couvert des arbres, adossée contre le tronc, tu laisses le temps passer. Les yeux rivés vers le ciel, entre le feuillage naissant, tu regardes les nuages défiler avec enchantement. Ils s’enchaînent et se suivent, vagabonds de l’air, alors que t’as les pieds bien ancré sur terre. Ca fait longtemps que t’as mis de côté ton précis de dracologie, n’ayant pas envie de (re)commencer un chapitre – chapitre dont tu connais les mots par cœur, pour l’avoir lu et relu.  C’est que t’as pas le cœur à ça, et que t’as l’esprit à des lunes de là. C’est que tu te sens trop petite, trop insignifiante dans un monde qui bat de l’aile, pour que tu puisses t’intéresser à quelque chose sans que cela ne te paraisse surfait.

Qu’est-ce qu’un Noir des Hébrides, devant la guerre qui se profile à l’horizon ?
Qu’est-ce qu’un livre, devant ton manque d’action, devant ton inaction ?

T’en souffles dans les airs, grimaces légèrement devant l’effort. Depuis ton escapade nocturne et masquée, t’as tes côtes qui te lancent. T’es persuadée d’en avoir fêlé une (ou deux), mais à défaut d’aller profiter du confort de l’infirmerie, t’as préféré tenter l’auto-traitement. T’as lâché quelques episkey, enduits quelques baumes – mais ils n’ont fait qu’atténuer la douleur, sans la faire taire totalement.

Mais la véritable douleur, elle est mentale ; elle prend ses sources dans ton incompétence. Tes sorts sont aussi précis que tes visions sont floues – et ça t’emmerde. Ca t’emmerde de te dire que ce n’est pas le cas de ta bâtarde de cousine, cette Abigaëlle. Mais pour l’heure, ce n’est pas avec elle que t’as rendez-vous, c’est avec l’autre. Avec Maemi, dont tu partages les ancêtres mais pas le nom de famille. Et alors qu’elle se profile à l’horizon, silhouette dansante devant tes yeux, tu laisses filtrer un pâle sourire :

« Maemi, je t’attendais. Assis-toi, veux-tu ? » lâches-tu, tapotant à tes côtés.

@Maemi A. Feuerbach


Made by Neon Demon

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & serpentard

staff & serpentard


Messages : 54
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans le lit de Dorcas

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Sam 16 Sep - 1:39

Magnetised
Ysomi
C'est une belle journée qui commence alors qu'elle se réveille, la tête prise dans un étau et l'esprit embrumé par la fatigue. Elle c'est endormie tard, suite à sa dispute avec Dorcas. Elle c'est endormie en pensant à sa meilleure amie, à ce qu'elles ont pu se dire et à tout ceci qui ne cesse de tourner dans son esprit jusqu'à l'empêcher de se reposer convenablement. C'est qu'elle ne peut pas dormir lorsqu'elle sait que Dorcas ne la rejoindra pas. C'est qu'elle ne dort pas loin de la peau ébène de sa meilleure amie. Et si dehors un grand soleil brille et annonce une journée superbe, dans son cœur la pluie tombe. Et un orage gronde dans son esprit, jusqu'à littéralement lui donner envie de rester au lit. Mais elle ne veut pas, elle ne peut pas car elle doit retrouver quelqu'un d'ici une heure. Alors elle se douche, s'habille et remonte jusqu'aux cuisines dans lesquelles elle pique un panier de pique nique et fourre dedans tout ce qui semble mangeable et attirant pour elle. Briochettes, fruits, jus de citrouille, chocolat en tout genre feront l'affaire pour remplir son ventre affamé. Et sans doute celui de sa cousine. Alors elle quitte les cuisines et rejoint le parc avant de l'arpenter, cherchant des yeux la jeune brune qui ne tarde pas avant d’apparaître dans son champ de vision. « Maemi, je t’attendais. Assis-toi, veux-tu ? » Qu'elle lui dit lorsque la Serpentarde s'approche. Elle ne se fait pas prier pour poser ses fesses dans l'herbe ainsi que le panier, devant elles. « Comment vas-tu ? Tiens, de quoi petit déjeuner. Je ne savais pas si tu avais mangé quelque chose ! » Dit-elle en ouvrant le panier et en sortant des petites brioches. Dans l'une elle croque pendant que l'autre, elle la tend vers Ysolte. « Tu sembles préoccupée, qu'est ce qui te tracasse ? » Qu'elle dit alors qu'un bout de brioche tente de se faire la malle.

_________________
M E M O R I E S ~ "Et dans un dernier souffle, je comprends tout: que le temps n'existe pas, que la vie est notre seul bien, qu'il ne faut pas la mépriser, que nous sommes tous liés, et que l'essentiel nous échappera toujours." (+) AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1701
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Dim 8 Oct - 13:28

magnetised
maemi && ysolte

Silhouette dansante contre l’horizon, ta cousine arrive, traînant son sourire dans son sillage. Maemi, t’as pas tellement eu l’occasion de la connaître avant ton arrivée à Poudlard – et si les Feuerbach t’étaient connus de nom, t’avais jamais eu le temps de te pencher sur leur cas, ayant assez à faire avec les dragons. Mais lorsqu’elle est arrivée en première année, t’as tout de suite accroché – bien plus qu’avec les tentatives timides (et fuyantes) d’Oswin ou qu’avec ton autre imbécile de demi-sœur. Faut dire que la Serpentard a l’air bien plus ouverte, et bien plus posée – et t’oses espérer qu’il s’agit d’un trait de famille, au lieu d’une supercherie. Les années passants, t’as bien remarqué que les rumeurs n’étaient pas infondées, et que certains serpents correspondaient avec perfection aux stéréotypes : orgueilleux, vils, et mesquins. L’était-elle, Maemi, bouffée de stéréotypes ?

T’oses croire qu’elle ne l’est pas, bouffée de stéréotypes, bien qu’elle semble alimentée par la même ambition que Salazar. Alors, lorsqu’elle dépose un panier sur l’herbe, tu ne peux t’empêcher de laisser filtrer un vague sourire, touchée par son geste.
« T’as vu  juste, Maemi. J’me sentais pas d’aller dans la Grande Salle ce matin. Merci », rétorques-tu, passant sous silence le fait que t’avais pas envie d’affronter les autres, que t’avais pas envie d’affronteur leur regard, ni de participer dans des débats stériles. Pâle sourire aux lèvres, tu t’empares d’une brioche, avant d’en croquer un bout. Tu finis par relever la tête, plongeant tes iris dans ceux de ta cousine. Et, sur un ton complice, t’ajoutes : « Promis, je ne dirais à personne qu’t’es allée faire un tour au cuisine. Ça m’a l’air trop bon pour qu’t’ais piqué ça d’la Grande Salle. » Aucune accusation de ta part, tu te contentes d’annoncer les faits.

Mais, déjà, la cadette Feueurbach te fait remarquer que tu sembles préoccupée - et là encore, tu ne peux le nier. T’aimerais lui dire que t’es inquiète pour son frère, que t’as vu dans la forêt interdite aux côtés de Rosier – mais ça soulèverait plus de questions que de réponses. T’aimerais lui dire que t’es inquiètes pour ta famille, Abigaëlle comprise, mais t’as trop de fierté pour ça. T’aimerais lui dire que ça t’agace, de ne pas avoir de visions justes. Passant ta main sur l’herbe, tu finis alors par lâcher : « Ne t’en fait pas, tout va bien. Je … déplore seulement qu’nos familles ne se soient pas vues plus que ça. Que j’t’ai pas vraiment connu avant de te voir débarquer à Poudlard. T’es une chic fille Maemi, ne l’oublie pas, » commences-tu, avant d’engloutir le reste de ta brioche, et de partir à l’assaut d’une deuxième. « J’voulais juste que tu t’souviennes que, si y’a un truc qui t’gêne, tu peux m’en parler. Et qu’si le monde t’est trop insupportable, tu peux venir te réfugier sur notre … ton île. Parce qu’l’île Barra, elle est autant la tienne qu’la nôtre. Ne te sens jamais de trop, d’accord ? »

@Maemi A. Feuerbach


Made by Neon Demon

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & serpentard

staff & serpentard


Messages : 54
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans le lit de Dorcas

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Mer 11 Oct - 23:44

Magnetised
Ysomi
« T’as vu  juste, Maemi. J’me sentais pas d’aller dans la Grande Salle ce matin. Merci » Elle sourit et hoche la tête, ravie de faire mouche avec son petit panier bien plein. Elle n'attend pas avant de mordre dans une brioche bien moelleuse et délicieuse, avec son bon goût de beurre frais. C'est quelque chose que Poudlard maîtrise ça, la cuisine. Les elfes de maison sont les meilleurs cuisiniers du pays et ils ravissent les élèves tous les jours avec leur bon petit plat. « Promis, je ne dirais à personne qu’t’es allée faire un tour au cuisine. Ça m’a l’air trop bon pour qu’t’ais piqué ça d’la Grande Salle. » « Je n'ai fais qu'emprunter pour une durée indéterminée, nuance. » Dit-elle avec un sourire complice à sa cousine, avant de venir lui demander ce qui la tracasse. Elle a la ride du lion Ysolte, preuve que quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête et que l'idée ne cesse de la tourmenter. Elle se doute que tout ne va pas dans le meilleur des mondes, même sur l'île Barra où logent l'autre partie de sa famille. Car si ils n'en parlent pas toujours, ils n'en restent pas moins une famille qui a comme tout le monde ses soucis. Sa famille, celle qui lui reste alors qu'elle ne parle ni à son frère, ni à son père. Sa mère est la dernière a être accueillie convenablement lorsqu'elle se laisse aller sur l'île des dragons. « Ne t’en fait pas, tout va bien. Je … déplore seulement qu’nos familles ne se soient pas vues plus que ça. Que j’t’ai pas vraiment connu avant de te voir débarquer à Poudlard. T’es une chic fille Maemi, ne l’oublie pas, » Elle reste surprise de tel aveux, n'ayant pas réellement l'habitude. On ne peut pas dire que les grandes déclarations sont monnaies courantes dans sa famille et un instant, elle sent ses joues se colorer. Elle bafouille une vaine réponse. « Merci... Toi aussi Ysolte. J'suis... Contente de voir qu'on s'entend bien toi et moi. Et pour nos familles ce n'est qu'une question de temps. Enfin ma mère plutôt... Tu sais que Oswin et père c'est une cause perdue. » Qu'elle dit en haussant les épaules. De toute façon ça fait longtemps qu'elle a tirée un trais sur son frère. Avec tristesse c'est vrai, car il lui manque parfois. « J’voulais juste que tu t’souviennes que, si y’a un truc qui t’gêne, tu peux m’en parler. Et qu’si le monde t’est trop insupportable, tu peux venir te réfugier sur notre … ton île. Parce qu’l’île Barra, elle est autant la tienne qu’la nôtre. Ne te sens jamais de trop, d’accord ? » « D'accord. Juste... Merci pour l'invitation. Même chose pour toi tu sais... Si un jour vous avez besoin, vous pouvez m'faire signe. C'est la famille après tout. » Qu'elle dit, dénotant au fond d'elle qu'elle souffre réellement de ne pas avoir de famille proche et solide. « Ho l'truc qui m'gêne... Disons que j'pense trop souvent à la mauvaise personne. Et toi allez... Dis moi ce qui ne te va pas. J'vois que tu es prise par des tourments qui te dépassent. »

_________________
M E M O R I E S ~ "Et dans un dernier souffle, je comprends tout: que le temps n'existe pas, que la vie est notre seul bien, qu'il ne faut pas la mépriser, que nous sommes tous liés, et que l'essentiel nous échappera toujours." (+) AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1701
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Mar 14 Nov - 23:35

magnetised
maemi && ysolte

Alors que tu mords dans la brioche, t’échanges un sourire complice avec ta cousine. Un emprunt à durée indéterminée : de Maemi, tu n’en attendais pas mieux. Ça te fait étrange de te dire que tu t’entends mieux avec elle qu’avec ta bâtarde de cousine,  Abigaëlle. Ça te fait étrange, certes, mais t’as l’impression que c’est un autre point que tu partages avec elle ; elle qui ne parle pas avec son frère. Tu te demandes alors si t’entretiens plus d’échanges avec Oswin qu’elle … bien que votre dernière conversation remonte à quelques semaines. C’est d’ailleurs pour cette raison, tu penses, que tu lui as rappelé qu’elle est la bienvenue sur l’île des MacFusty.

« Alors, disons que ta mère et toi êtes les bienvenues ! » reprends-tu, alors que Maemi te dit que c’est peine perdue pour son père et son frère. Elle hausse les épaules, et t’en fait de même. Faut dire que, malgré tout, t’as des relations cordiales avec Oswin : tu ne cherches pas à vous mettre sur les dents. T’hoches la tête de haut en bas lorsque l’autre Serpent te renvoie la pareille. T’hoches la tête et t’en rigoles après, avant d’ajouter :
« Ca me donnera une bonne raison d’aller en Allemagne, j’imagine ? » Ont-ils seulement du territoire en Allemagne ? T’en doutes, t’en doutes réellement, bien que tu sois certaine que ta cousine ait des origines allemandes.

Il y a quelque chose dans la voix de Maemi qui te dérange : comme une pointe de tristesse, comme une pointe de déception. Tu n’en es pas certaine, mais tu mettrais ta main dessus. Tu te redresses, soucieuse, et retenant une grimace : la dernière escapade en forêt, avec les autres étudiants, ne t’a pas laissé intacte.  D’ailleurs, t’es persuadée d’avoir avancé aux côtés d’Oswin …

« J’te dis si tu m’dis, » que tu lui annonces, bien que tu n’aies aucune intention de dire la vérité. Les demi-mensonges : tu préfères ça.
« Je … suis incapable de voir l’futur malgré mon … don … et ça m’pèse. Parce que j’le sens gris. Mais à quoi m’attendais-je ? J’suis même pas capable de regarder où j’mets les pieds, … » poursuis-tu, sous-entendant que si tu grimaces dès que tu bouges, c’est parce que t’es tombée bêtement. Du reste :
« Qui est … la mauvaise personne ? » lâches-tu de but en blanc, te demandant bien de qui Maemi parle. Sans aucun doute, ta curiosité est piquée à vif.


@Maemi A. Feuerbach


Made by Neon Demon

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & serpentard

staff & serpentard


Messages : 54
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans le lit de Dorcas

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Dim 19 Nov - 22:23

Magnetised
Ysomi
« Alors, disons que ta mère et toi êtes les bienvenues ! » Elle sourit de plus belle la Serpentarde, de son sourire brillant comme des étoiles, du sourire qui illumine son visage plus grand encore. Et voilà que sa cousine parle de l'Allemagne et qu'elle hoche la tête automatiquement. « Et le Japon aussi. C'est le plus beau pays qui puisse exister. » Qu'elle dit d'un air rêveur, voulant tellement y retourner. Mais depuis que père les a surprise elle et sa mère parlant du Japon et de leur voyage, il a formellement interdit aux femmes de retourner là bas. Une question de réputation, de mélange, bref encore et toujours son obsession pour son nom si respecté en Allemagne alors qu'au Japon, il n'est rien. Et c'est ça qui le rend fou au final. « J’te dis si tu m’dis, » Elle tend sa main vers Ysolte et tape dans celle de sa cousine, comme un accord silencieux passé entre les deux jeunes femmes. Allez pourquoi pas, qu'est ce qu'elle risque de toute façon à parler ? Rien, si ce n'est un soulagement dans le cœur et l'esprit. Et voilà que sa cousine parle de son don, c'est assez rare pour la surprendre. « Pourquoi gris ? Tu ne sais pas quoi faire plus tard ? » Qu'elle dit avec douceur avant de lui sourire et de mordre encore dans ce qu'elle tient dans ses mains. « Pourquoi tu n'essayes pas de le travailler ? J'veux dire, je sais que c'est super compliqué et que l'avenir est flou. Mais tu ne peux pas du tout le travailler d'une quelconque façon ? » Qu'elle demande avant de boire et de se crisper lorsque sa cousine demande qui est la fameuse personne. Elle baisse la tête et se met à jouer avec un bout de brioche qu'elle arrache, avant de le rouler en boule et de le balancer pour qu'il aille se perdre dans la pelouse fraîche. « C'est Dorcas, ma meilleure amie. » Qu'elle lâche dans un soupir. « On... Enfin on a dépassée le stade d'une simple amitié platonique. Et ça vient de prendre fin avant même d'avoir commencé »

_________________
M E M O R I E S ~ "Et dans un dernier souffle, je comprends tout: que le temps n'existe pas, que la vie est notre seul bien, qu'il ne faut pas la mépriser, que nous sommes tous liés, et que l'essentiel nous échappera toujours." (+) AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1701
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Lun 4 Déc - 19:51

magnetised
maemi && ysolte

« Et le Japon aussi. C’est le plus beau pays qui puisse exister, » ne tarde pas à rétorquer ta cousine dont le sourire dévoile les dents. Tu hoches la tête de droite à gauche, te demandant un instant comment t’avais bien pu oublier le Pays du Soleil-Levant. Car si les origines japonaises sont moindres chez ta cousine, elles sont incontestablement présentes chez Oswin. Et encore, c’était sans compter les prénoms exotiques des deux Feuerbach, loin des sonorités froides de l’allemand.
« D’ailleurs, j’me suis toujours demandé… Tu parles japonais et allemand, en plus de l’anglais ? » que tu lâches dans les airs, espérant satisfaire ta curiosité. Vilain défaut, à ce qu’il parait ? Peu t’importe, t’aimes bien être au courant de tout, oreille attentive la plupart du temps, épaule sur laquelle se poser, et petit oiseau prêt à récolter les ragots.

Tu tapes dans la main de ta cousine pour passer l’accord, avant de délaisser la brioche un instant. Tu réfléchis à comment aborder ton don sans trop te dévoiler, pour ne lâcher que l’essentiel sans entrer dans les détails.
« Pourquoi gris ? Tu ne sais pas quoi faire plus tard ? »
« A part devenir, à un moment, l’experte en botanique du Clan ? Je n’en ai aucune idée, » que tu lui avoues dévoilant un demi-sourire. Mais l’experte en botanique, pour le moment, c’est Granny. L’Ancêtre. Certes, t’as réussi à assurer un stage à Sainte-Mangouste. Mais est-ce véritablement ce que tu veux faire, te ranger, dans l’attente de la mort, alors que le monde offre une infinité de possibilités ?
« Pourquoi tu n’essayes pas de le travailler ? J’veux dire, je sais que c’est super complique et que l’avenir est flou. Mais tu ne peux pas du tout le travailler d’une quelconque façon ? », poursuit-elle, tandis que tu penches la tête en arrière, pour regarder le ciel. T’y as pensé, à le travailler, cherchant conseil auprès du professeur de divination, et t’abreuvant des livres de la bibliothèque. Au final : pas mal de théorie, pour une pratique aléatoire.
« J’ai tenté et … » commences-tu, retenant un « j’ai échoué » entre tes lèvres. T’as pas envie de passer pour celle qui s’apitoie sur son sort, parce que c’est quelque chose que t’abhorres. Passer pour quelqu’un de faible, et incertaine ? Hors de question. « … et j’imagine que je devrais retenter. J’ai grandi depuis, j’trouverai certainement le moyen. » T’oses t’y accrocher, à cette idée, que la maturité acquise puisse te permettre de contrôler ton don. Tu ne demandes pas la mer, seulement à ce qu’il n’interfère pas négativement dans ta vie.

« C’est Dorcas, ma meilleure amie. » Tu quittes la vision des cieux pour poser ton regard vers ta cousine : dans son soupir, tu sens la déception. En est-ce vraiment ?
« On… Enfin on a dépassé le stade d’une simple amitié platonique. Et ça vient de prendre fin avant même d’avoir commencé. »
« Ah… » Ah – parce que les relations humaines, ce n’est pas ta tasse de thé. Ah – parce que tu ne sais pas vraiment quoi répondre, récupérant un bout de mie que tu préfères triturer.
« Pour tout avouer, je n’y connais rien. Mais, quelque soit le problème, on dit souvent qu’il faut laisser le temps au temps »
Tu passes la main dans l’herbe, jouant avec le vert, sans lever la tête vers Maemi.
« On dit souvent … encore … que l’amour et l’amitié platonique, c’est avant tout aimer les qualités de l’autre. Laisse-lui le temps de s’en rendre compte ; parce que ça créé une vide, d’être loin de ce qu’on apprécie. J’suis certaine qu’elle reviendra. A moins que ça ne soit toi qui ait amorcé la fin ? » l’interroges-tu finalement, relevant un sourcil interrogateur dans sa direction.


hj- OUI, JE SAIS. C'est un VIF. Au prochain, j'me rattrape: je ferais plusS court :ui:
 @Maemi A. Feuerbach


Made by Neon Demon

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & serpentard

staff & serpentard


Messages : 54
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans le lit de Dorcas

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Jeu 21 Déc - 19:09

Magnetised
Ysomi
« D’ailleurs, j’me suis toujours demandé… Tu parles japonais et allemand, en plus de l’anglais ? » Elle lâche sa brioche un instant pour regarder sa cousine et hocher la tête, vivement. « Je parle toutes ces langues ouais, pourquoi ? Tu parles bien le Gaélique toi, non ? » Qu'elle répond avec un petit sourire, sachant que l'accent de ses cousins est absolument horrible et qu'il déforme certain mot de l'Anglais qu'ils utilisent tous les jours. Mais en quelque sorte ça les rend attachant aux MacFusty, faut juste suivre quand ils commencent à s'embrouiller les uns les autres car ils font un mélange d'Anglais et de Gaélique. « A part devenir, à un moment, l’experte en botanique du Clan ? Je n’en ai aucune idée, » « Pourquoi pas ? J'suis sûre que ça vous serait utile, tu crois pas ? » Qu'elle demande en se tournant vers sa cousine avec un sourire encourageant. Elle écoute sa cousine lui dire qu'elle a déjà essayée et qu'elle devrait sans doute recommencer. « Si j'peux t'aider à te concentrer, n'hésite pas. Tu sais que les Feuerbach ont pas mal de bouquins concernant la méditation et la divination. » Dit-elle en agitant sa main dans le vide. Après tout leur père a une bibliothèque immense et la passion des Feuerbach pour le savoir n'a aucune limite.

Le sujet qu'elle aurait préférée oublier, part sur Dorcas et pendant un instant elle évite. Mais elle a besoin de parler à quelqu'un, de se confier alors d'une petite voix elle ose avouer à sa cousine ce qui se passe réellement, avec la belle Meadowes à la peau ébène. « Pour tout avouer, je n’y connais rien. Mais, quelque soit le problème, on dit souvent qu’il faut laisser le temps au temps » Les mots de sa cousine l'apaisent et elle sent un poids la quitter, alors qu'elle ne pouvait parler de ça à personne. « Ce n'est pas moi non, c'est elle. Disons qu'elle s'enfuyait tout l'temps et qu'un jour je l'ai mise sur le fait accompli. Depuis c'est comme si rien ne c'était passé. On est redevenue les meilleures amies du monde après avoir été bien plus que ça. » Qu'elle dit en continuant d'arracher des bouts de brioche pour les envoyer dans l'herbe non loin. « Et j'suis plus sure de me contenter d'une relation comme ça. » Qu'elle avoue d'une petite voix en grimaçant, sachant qu'elle ne pourra plus rien attendre d'autre qu'une simple amitié, car Dorcas a été claire. Et qu'elle a été élevée dans l'idée que leur union, même brève, était la pire des choses.

_________________
M E M O R I E S ~ "Et dans un dernier souffle, je comprends tout: que le temps n'existe pas, que la vie est notre seul bien, qu'il ne faut pas la mépriser, que nous sommes tous liés, et que l'essentiel nous échappera toujours." (+) AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1701
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Ven 29 Déc - 22:49

magnetised
maemi && ysolte

T’en restes scotchée, d’apprendre que Maemi connaisse autant de langues. T’en restes scotchée, surtout parce que le japonais est bien différent de l’anglais – tant dans la prononciation, que de l’écriture. Et t’en restes scotchée, surtout encore, parce que ces trois langues sont bien plus utiles que le gaélique qui ne se parle qu’en des coins retranchés d’Ecosse.
« Je parle toutes ces langues ouais, pourquoi ? Tu parles bien le Gaélique toi, non ? »
« Juste pour savoir… j’trouve ça impressionnant », que tu réponds naturellement, continuant de grignoter tranquillement. « J’pourrais même d’apprendre deux ou trois mots d’Gaélique s’tu veux, tu seras plus près de quatre langues comme ça, » lâches-tu, posant tes yeux clairs sur la carrure de ta cousine. Souvent, ton regard divague – mais aujourd’hui ne semble pas être un de ces jours-là. Au contraire, c’est un air malicieux qui s’y trouve. « Si tu veux dire à quelqu’un de s’la fermer, tu peux dire duin do ghob » Pas que tu veuilles qu’elle se taise, hein – c’était juste un exemple comme un autre.

Dans tous les cas, parler le gaélique est moins utile que tes connaissances en plantes et compagnie. T’hausses à peine les épaules, lorsque Maemi reprend : « Pourquoi pas ? J’suis sûre que ça vous serait utile, tu crois pas ? » Que répondre à cela ? Oui ? Peut-être ? Pourquoi pas ? T’as du mal à te projeter, aujourd’hui comme par le passé, peut-être parce que tu sais qu’à la fin, il y a la mort. « Si j’peux t’aider à te concentrer, n’hésite pas. Tu sais que les Feuerbach ont pas mal de bouquins concernant la méditation et la divination, » ajoute Maemi, t’arrachant un sourire. T’en as entendu parler, de leur bibliothèque, connaissant la soif de connaissance des Feuerbach. T’hoches la tête, sourire à la commissure des lèvres, avant de répondre : « Aux prochaines vacances, comptes sur moi pour être dans tes pattes, et à dévorer la collection »

Tu portes à présent ton habit de Sagesse, et laisse parler l’Aigle en toi – bien que tu n’aies strictement aucune idée de comment aborder les peines de cœurs ( ?). T’as toujours eu du mal avec les autres, parce que t’as toujours été décalé avec le reste du monde – mais tu veux bien faire l’effort, l’effort de trouver ce que Maemi pourrait hypothétiquement faire. Au pire, si tu ne dispenses pas de conseil, tu veux bien lui offrir une oreille attentive, et sans aucun jugement. T’hoches la tête lorsqu’elle te présente le problème, comprenant bien vite qu’elle s’était liée d’amour avec la Lionne Ebène.
« J’imagine que tu lui en as parlé ? Que tu lui as dit que tu n’peux pas te contenter d’être amie ? » lui demandes-tu, un air d’interrogation dans les yeux. « J’peux tâter le terrain pour toi, si tu veux, et voir si … » Si quoi, Ysolte ? Si tu peux faire changer d’avis Dorcas ? Si tu peux lui faire comprendre qu’elle a besoin de Maemi, autant que Maemi semble avoir besoin d’elle ? « Mais dans tous les cas, ne bousille pas ton amitié avec elle, s’te plait. Toute relation fonctionne, parce qu’avant l’amour, il y a le respect d’une amitié indestructible, » penses-tu. T’hoches la tête, ravie de ta réponse, avant d’inviter Maemi à se lever.

« Allons-nous détendre les jambes. Et dis-moi c’que tu penses faire pour faire pencher la balance en ta faveur. »


 @Maemi A. Feuerbach


Made by Neon Demon

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & serpentard

staff & serpentard


Messages : 54
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans le lit de Dorcas

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Ven 5 Jan - 19:42

Magnetised
Ysomi
« J’pourrais même d’apprendre deux ou trois mots d’Gaélique s’tu veux, tu seras plus près de quatre langues comme ça, » « Carrément ! » Qu'elle lâche avec son éternel sourire, de celle qui veut en apprendre toujours plus. On pensait quand elle était gamine qu'elle serait bonne dans la maison des aigles mais son caractère fourbe et vif l'a envoyée chez les serpents. Elle ne râle pas, il y a du bon à être chez les serpentards mais elle aimerait parfois, que sa maison lâche un peu les ragots et ouvre un peu plus les bouquins. Ca ferait du bien à ces sang-purs imbus d'eux même, qui ont rien dans l'cerveau sauf quand ça concerne leurs coutumes. « Si tu veux dire à quelqu’un de s’la fermer, tu peux dire duin do ghob » « Douyin dou ghoub. » Qu'elle tente de répéter mais ça tombe à l'eau, car l'accent de sa cousine est trop prononcé pour qu'elle puisse juger après seulement une seule écoute. Et voilà qu'elle part à rire, jurant qu'elle retiendra ces mots pour les balancer à quiconque l'approchera pour lui parler trop longtemps. Elle avait presque oubliée comme c'était bon de juste rire et d'entendre que les MacFusty viendront, du moins certain, surtout Ysolte pour admirer sa bibliothèque et piocher dedans. L'invitation est sincère, faut en profiter. Et elle avait presque oubliée comme ça la soulage d'entendre des conseils venant de quelqu'un qui la voit autrement que comme la garce à la langue acérée.

« J’imagine que tu lui en as parlé ? Que tu lui as dit que tu n’peux pas te contenter d’être amie ? » « Non. On ne peut pas se dire ça. Dorcas c'est... Sa famille est moldue et très ancrée dans la religion. Pour elle, les invertis c'est l'mal. » Qu'elle dit en baissant la tête et en grimaçant. Ca la soulage, ça lui fait du bien d'en parler même si chaque mot lui arrache un morceau d'coeur. « J’peux tâter le terrain pour toi, si tu veux, et voir si … » Mais elle ne dit rien et comprend que l'idée est mauvaise, elle aussi. Maemi hoche la tête de gauche à droite, aucun terrain à tâter car elle ne changera pas d'avis sa meilleure amie. Elle est bornée, ça fait son charme. « Mais dans tous les cas, ne bousille pas ton amitié avec elle, s’te plait. Toute relation fonctionne, parce qu’avant l’amour, il y a le respect d’une amitié indestructible, » « J'vais essayer. Si elle me rejette définitivement... J'pense que j'prendrais sur moi. J'ai trop de respect pour elle et trop besoin d'elle pour seulement vivre sans l'avoir à mes côtés. » Qu'elle dit avant de se lever, à la suite de sa cousine et de ranger les affaires dans le panier. « Allons-nous détendre les jambes. Et dis-moi c’que tu penses faire pour faire pencher la balance en ta faveur. » Elle se laisse aller à quelques rires avant de suivre sa cousine, marchant dans l'herbe et fermant les yeux quelques fois pour profiter du vent qui souffle dans sa chevelure. « Elle a été claire, ça doit plus se reproduire alors... J'dois rester à ma place maintenant. Et toi comment tu vas sinon ? La famille va bien ? » Qu'elle demande en tournant son visage vers Ysolte. « Toujours cette même dévotion envers les dragons ? C'dingue ce boulot, ça doit être génial et effrayant à la fois. »

_________________
M E M O R I E S ~ "Et dans un dernier souffle, je comprends tout: que le temps n'existe pas, que la vie est notre seul bien, qu'il ne faut pas la mépriser, que nous sommes tous liés, et que l'essentiel nous échappera toujours." (+) AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1701
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Sam 6 Jan - 14:03

magnetised
maemi && ysolte

« Douyin dou ghoub », lâche Maemi de nulle part. Les yeux écarquillés, tu relèves la tête dans sa direction – et, pour cause, tu ne t’étais pas attendue à ce qu’elle tente aussitôt. Tu gardes le silence, pinçant les lèvres, avant de partir d’un rire qui fait écho au sien.
« J’rigole, j’rigole. Mais j’te promets qu’c’était pas mal ! », rétorques-tu, sincère. Hochant la tête de bas en haut, tu lui dis rapidement que t’auras l’occasion de lui enseigner un peu plus – surtout si t’as prévu d’aller squatter chez les Feuerbach.

« Non. On ne peut pas se dire ça. Dorcas c’est … sa famille est moldue et très ancrée dans la religion. Pour elle, les invertis c’est le mal. » Tu fronces les sourcils, alors que ta cousine grimace. Tu fronces les sourcils, parce que tu ne comprends pas le rapport entre la religion, et les invertis. Chacun peut-être ce qu’il veut, non ? Ou c’était seulement une pensée MacFustienne, où le désir n’a aucune importance, parce qu’il est détaché du sentiment amoureux ?
« Tant qu’ils ne la mettent pas sur le bucher … » laisses-tu traîner, faisant référence à la période d’Inquisition, ou même aux buchers de Salem. Tu te doutes bien que les temps ont changé – et qu’à présent, ce sont les sorciers qui veulent faire flamber ceux qui n’ont pas de pouvoir, ou dont le pouvoir est dilué.

Tu continues d’écouter ta cousine, prêtant une oreille attentive lorsqu’elle te dit qu’au pire, elle prendra sur elle. Ça te chagrine, un peu – mais y’a rien que tu puisses faire. Y’a rien que tu puisses faire pour influencer l’autre lionne, qui fait chavirer le cœur du serpent. En attendant, tu décides de prendre le large, dégourdissant tes jambes. T’as gardé un morceau de brioche, que tu tritures gaiment tandis que Maemi profite de la brise.
« Elle a été claire, ça doit plus se reproduire alors… J’dois rester à ma place maintenant. Et toi comment tu vas sinon ? La famille va bien ? »
« J’vais bien, tout va bien. Rien de nouveau et granny, la vieille du clan, a la santé aussi tenace qu’une moule accroché à son rocher » dis-tu après un moment de pause. Granny, c’est ta grand-mère … et elle est IN.CRE.VA.BLE.

« Toujours cette même dévotion envers les dragons ? »
« Toujours »
« C’dingue ce boulot, ça doit être génial et effrayant à la fois »
« J’imagine, oui » laisses-tu de nouveau planer. Parce que le métier, tu le connais. Tu sais à quel point il est dangereux, et que les brûlures sont monnaies courantes. Tu connais aussi le hurlement des dragons, parce que la forêt de l’île ne dort jamais. Mais, pour l’heure, tu sais que même si tu le désirais … tu sais que ne t’auras pas l’droit d’en faire ton boulot. Tu reprends alors : « J’veux dire, les Noirs, ils sont majestueux. Et terrifiants. Et majestueux aussi, tu les verrais. Tu verrais leur rangée de dents, et leur battement d’ailes. C’juste que … depuis que je suis tombée d’mon balai à cause d’une vision, j’ai interdit de m’en approcher. J’crois que mon père a peur que ça m’arrive de nouveau, que j’sois en transe devant l’un d’eux et que … que je me fasse cramer sur place. » Ca – et le fait que Donàl soit mort pour venir te sauver.

« Mais t’inquiètes, hein. Y’a rien à craindre. L’château est bien défendu, et ça grouille de membres du Clan, de dresseurs en formation, de magizoologistes en observation… t’auras rien à craindre, » que tu lui ajoutes, tournant le visage vers elle, comme elle l’a fait tantôt.
« Tu crois qu’c’est pour ça qu’Oswin n’éprouve que du mépris pour nous ? Parce qu’on est trop rustre à son goût, alors qu’il n’veut que des paillettes, et des livres soyeux au toucher ? » l’interroges-tu, lâchant la question qui te brûle les lèvres depuis quelques années. Pourquoi tout ce désintérêt ?


 @Maemi A. Feuerbach


Made by Neon Demon

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & serpentard

staff & serpentard


Messages : 54
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans le lit de Dorcas

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Mar 16 Jan - 1:42

Magnetised
Ysomi
Elle a le cerveau et l'esprit des langues, mais elle doit encore travailler le gaélique Écossais pour former les lettres comme le fait sa cousine. Sans parler de l'accent, qu'elle n'aura sans doute jamais. Mais elle y met de la bonne volonté et bientôt c'est sa cousine qui se met à rire, alors que Maemi la suit. Elle promet qu'elle reviendra prendre des cours et qu'elle balancera ses expressions, lorsqu'elle ira avec sa mère sur l'île des dompteurs de dragons. « J’vais bien, tout va bien. Rien de nouveau et granny, la vieille du clan, a la santé aussi tenace qu’une moule accroché à son rocher » Elle éclate de rire, se souvenant de cette vieille femme qu'elle a toujours vue âgée d'ailleurs, même quand elle avait trois ans et qu'elle se perdait sur l'île avec les membres de sa famille. Les rares fois où elle a pu aller les voir d'ailleurs, c'est pas souvent mais elle en garde un souvenir assez clair malgré le temps qui passe. Elle lui parle des dragons et de l'interdiction qu'il a imposé le père MacFusty. « Sans doute pour te protéger non ? Tu crois que cette transe pourrait se reproduire ? » Qu'elle demande la jeune sorcière, étonnée d'apprendre qu'elle ne peut pas approcher ces grosses bêtes alors qu'ils jurent les MacFusty, de leur dédier leur vie. « Mais t’inquiètes, hein. Y’a rien à craindre. L’château est bien défendu, et ça grouille de membres du Clan, de dresseurs en formation, de magizoologistes en observation… t’auras rien à craindre, » Elle agite sa main, comme si elle voulait dire que ce n'était rien. « J'pas peur et ma mère non plus ! On aime cette ambiance et on regrette de pas venir plus souvent. Mais tu sais l'père Feuerbach est un peu casse-botruc parfois. Même si ça tend à se calmer, depuis que son fils adoré va épouser une sang-pure digne de ce nom. » Qu'elle rajoute en faisant référence à la Rosier, qui va salir son sang avec son mêlé de frère qui veut trop souvent s'faire passer pour un sang-pur.

« Tu crois qu’c’est pour ça qu’Oswin n’éprouve que du mépris pour nous ? Parce qu’on est trop rustre à son goût, alors qu’il n’veut que des paillettes, et des livres soyeux au toucher ? » « Oswin, il voit que la beauté des belles fringues, pas celle des cœurs. » Qu'elle dit en offrant un sourire d'excuse à sa cousine. Elle se rapproche et l'attrape par le bras, comme deux copines. « Oswin t'sais, il a été élevé comme l'héritier et celui qui devait faire un bon mariage pour les Feuerbach. Il est ancré dans les traditions de notre famille et notre père... Lui a bien fait comprendre depuis l'enfance, que rien d'autre ne comptait que lui et les sang-purs. Alors il méprise tout l'monde, autant vous, que ma mère ou même moi. Personne n'est assez bien pour lui à part Regulus. Il a pas la valeur d'la famille... C'est même pas qu'une question d'être rustre... C'est qu'il juge quelqu'un ou quelque chose d’inintéressant et qu'il se met à le dédaigner par la suite. » Qu'elle dit en baissant le regard, ayant toujours autant de mal à se dire que son frère ne le sera jamais vraiment, car rien ne l’intéresse a part celui qu'il considère comme son maître. « Il le regrettera un jour. Parce qu'il lui restera que not' père et quand celui-ci se détournera aussi, parce qu'il le fera car c'est dans son caractère, Oswin restera tout seul. Il n'est qu'un sang mêlé, il oublie trop souvent que la société dans laquelle il veut se fondre ne veut pas de lui. Même si il épouse une sang-pure. »

Ici:
 

_________________
M E M O R I E S ~ "Et dans un dernier souffle, je comprends tout: que le temps n'existe pas, que la vie est notre seul bien, qu'il ne faut pas la mépriser, que nous sommes tous liés, et que l'essentiel nous échappera toujours." (+) AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1701
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Dim 25 Fév - 22:35

magnetised
maemi && ysolte

« Sans doute pour te protéger, non ? Tu crois que cette transe pourrait se reproduire ? », te demande Maemi d’un air étonné, lorsque tu lui annonces que tu n’as plus vraiment le droit de t’approcher des dragons. Sur tes lèvres, tu laisses filtrer un pâle sourire : pas la peine de lui dire que les transes se reproduisent à chaque fois (ou presque), même si t’es étonnée que peu de monde – pour ne pas dire personne – ne t’ait vu en faire dans l’enceinte de Poudlard.
« J’pas peur, et ma mère non plus ! On aime cette ambiance et on regrette de ne pas venir plus souvent. Mais tu sais, l’père Feuerbach est un peu casse-botruc parfois. Même si ça tend à se calmer, depuis que son fils adoré va épouser une sang-pure digne de ce nom, » reprend-elle, alors que tu soupires dans les airs.
« C’t’une fille bien, Elena. Parce qu’il s’agit bien d’elle, n’est-ce pas ? » t’interroges-tu, perdue dans ses histoires de Sang-Pur et de Sang-Pas-Pur. Dans ton monde, il n’y a qu’un type de sang : le Sang MacFusty, celui des dragons, avec du sang Feuerbach par extension. Dans ton monde, il n’y a que ça : le sang de ta famille, et les autres. Au-delà des individus, et devant la loyauté des siens, envers les siens, les MacFusty auraient pu redéfinir la loyauté caractéristique des Poufsouffle. Etrangement, seul Syla y a mis les pieds ; était-ce à cause de sa dévotion sans égard pour sa jumelle ?

Du reste, tu laisses échapper un rire franc quand t’entends Maemi parler de l’amour d’Oswin pour les fringues. Tu laisses échapper un rire franc, arrêtant momentanément ta marche. De tous les commentaires, tu ne t’étais pas attendu à ça, si bien que tu la laisses t’entraîner par le bras. C’est étrange, pour toi, ce genre de contact parce que t’as jamais été vraiment pour. T’aimes bien l’idée d’être seule, d’être seule et d’être libre ; et, souvent, l’attachement envers quelqu’un a un goût de prison. Attentive, t’écoutes alors sa tirade, hochant la tête de temps à autre, fronçant les sourcils comme si cela pouvait t’aider à comprendre le comportement d’Oswin.
« C’est une cause perdue, » souffles-tu à demi-mots, bien que t’ais jamais eu l’intention de faire des efforts envers Oswin. T’as toujours été comme ça, à prendre les choses telles qu’elles sont, sans avoir envie de les changer mais juste de les comprendre. Et maintenant que Maemi a fait le point, tu sais que tu peux passer à autre chose, et chasser d’autres dragons plus grands et intéressants.
« Il le regrettera un jour. Parce qu’il lui restera que not’ père et quand celui-ci se détournera aussi, parce qu’il le fera car c’est dans son caractère, Oswin restera tout seul. Il n’est qu’un sang mêlé, il oublie trop souvent que la société dans laquelle il veut se fondre ne veut pas de lui, même s’il épouse une sang-pure. »
« Tu sais, j’ai toujours pensé qu’Oswin avait de l’ambition, et la folie des grandeurs. Mais s’il avait de l’ambition à vendre, au lieu de tenter de se fondre dans une société qui ne veut pas de lui, il aurait plus vite fait de la révolutionner. Il leur donne trop de crédits, à tous ces Sang Purs. Après tout, ce n’est rien d’autre qu’une manière d’estimer depuis combien de temps la magie coule dans les veines d’un sorcier, » lâches-tu, soudainement bavarde.

« Maemi, je pourrai te demander un service ? » continues-tu, relevant ton visage vers elle, alors qu’elle n’a fait que de baisser la tête, s’excusant du comportement de son frère alors qu’elle n’y est pour rien.
« J’ai déjà demandé à Lysie, une élève de Serdaigle, de garder l’œil ouvert. Tu sais que je risque, j’espère, de quitter Poudlard après mes ASPICs. Mais si les jumeaux se suffisent à eux-même, et même si Kimmy ne porte que le nom MacFusty depuis les vacances d’avril, ça ne te dérangerait pas de garder un œil sur elle pour toi ? Tu peux m’demander n’importe quoi en retour, promis »

 @Maemi A. Feuerbach

Made by Neon Demon

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & serpentard

staff & serpentard


Messages : 54
Date d'inscription : 29/08/2017
Localisation : Dans le lit de Dorcas

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   Jeu 8 Mar - 23:07

Magnetised
Ysomi
« C’t’une fille bien, Elena. Parce qu’il s’agit bien d’elle, n’est-ce pas ? » Elle hoche la tête pour répondre à sa cousine, sans rien dire de plus. C'est qu'elle ne la connaît pas cette fille, seulement de loin et si elle la trouve jolie c'est un fait, elle ne veut pas critiquer quelqu'un qu'elle ne connaît pas. Petite sang pur très propre sur elle, au nom qui fait briller sa famille ainsi que sa réputation, c'est tout ce que Maemi peut jurer de cette Elena qui va épouser son frère et purifier le sang de leur enfant d'ici deux générations. Mais il doit y avoir anguille sous roche, elle est sang-pur, son frère sang-mêlé. Il est clairement gay et raide de son beau Black. Alors elle jure qu'il y a autre chose et qu'elle va bientôt le découvrir, car elle fera sa petite enquête dés le début des vacances. Elle écoute Ysolte parler de son frère et elle ne cesse d'hocher la tête, bien d'accord avec les mots qu'elle prononce sa cousine. « Mais il ne comprend pas tout ça. Faut dire que notre père lui a appris que les sang-purs étaient au dessus et que nous les Feuerbach, n'étions bon qu'à les servir comme des pages. Et Oswin a bien appris ses leçons, même si ça l'rend idiot comme un balais. » Qu'elle dit en haussant les épaules après un moment. Elle sait que son frère ne pourra plus se récupérer, son amour et son allégeance pour les sang-purs dépasse tout ce qu'on peut imaginer.

« Maemi, je pourrai te demander un service ? » « Tout c'que tu veux Yso ! » Qu'elle répond, heureuse de changer de sujet car le fait de parler de son aîné la rend toujours un peu agacé. Après tout Oswin et elle ce n'est ni le grand amour, ni la plus fidèle des allégeances. Deux étrangers, c'est un peu ce qu'ils sont le frère et la sœur. Et même si elle voudrait changer les choses, il faut être deux pour vouloir faire bouger et améliorer une relation. Elle n'est pas sure qu'il veuille par contre. « J’ai déjà demandé à Lysie, une élève de Serdaigle, de garder l’œil ouvert. Tu sais que je risque, j’espère, de quitter Poudlard après mes ASPICs. Mais si les jumeaux se suffisent à eux-même, et même si Kimmy ne porte que le nom MacFusty depuis les vacances d’avril, ça ne te dérangerait pas de garder un œil sur elle pour toi ? Tu peux m’demander n’importe quoi en retour, promis » « J'veux rien en retour et promis j'le ferais. C'est cool qu'elle soit une MacFusty. Comment ça se fait ? C'était prévu ? » Qu'elle demande avec un sourire, en venant attraper un bout d'herbe bien verte qu'elle fait siffler entre ses lèvres. « Compte sur moi, il y aura toujours quelqu'un pour la veiller. Elle a besoin d'être chaperonnée ? » Qu'elle demande avec un sourire. Après tout ça arrive, c'est qu'elle est jeune la petite Kimmy.

_________________
M E M O R I E S ~ "Et dans un dernier souffle, je comprends tout: que le temps n'existe pas, que la vie est notre seul bien, qu'il ne faut pas la mépriser, que nous sommes tous liés, et que l'essentiel nous échappera toujours." (+) AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (maemi) magnetised   

Revenir en haut Aller en bas
 
(maemi) magnetised
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Retourneur de Temps :: Les RPs Vifs-
Sauter vers: