AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 130
Date d'inscription : 08/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.   Mer 20 Sep - 22:09


 
Syla Niall MacFusty
  L'homme qui voulait être sirène.


 

 

 
Pseudo
: Remus
Âge
: 23 ans
Comment as-tu connu le forum ?
 Par le St Esprit
As-tu des remarques à faire ?  
 Non !  
Fréquence de connexion :
 7/7 jours
un dernier mot ?  
les MF au pouvoir !

 
Code:
[b]Dane DeHaan[/b] – Syla N. MacFusty

 
crédit gif/avatar
:  ici

 

 
Carte d'identité
Prénom
: Syla, anagramme de Alys sa sœur. A savoir que Syla est un prénom féminin à la base mais il se dit que ça lui va bien, c'est doux, ça glisse sur la langue. Niall, pour mettre en avant ses origines Ecossaise. Car dans sa famille on est fier de ce qu'on est.  
Nom
: MacFusty, les dompteurs des dragons.
Date de naissance
: Le trois juillet.
Nationalité
: L'Ecosse qui coule dans ses veines, la fierté d'avoir un accent horrible qui s'entend dés qu'il parle Anglais. L'amour de la bière et du whisky !
Statut de Sang
: Le mélange des sangs ne t'empêche pas d'être un sorcier, c'est tout ce qu'il compte. C'est pas ces fiers sang-purs qui iraient se mesurer aux dragons de toute façon !
Métier/Maison
: Les gentils, les loyaux, les travailleurs. Ceux qui ont comme couleur le jaune et le noir, les Poufsouffle à l'emblème de blaireau. 6eme années.
Orientation sexuelle
: Hybridesexuel. C'est trop banal un humain, trop vu, trop classique. Il préfère les créatures et dans ses yeux, aucune femme ne pourra égaler une belle sirène.

  Un brin de magie :
Votre Epouvantard
 Alys qui disparaît à tout jamais de sa vie.  
Votre Patronus
 Un petit sudois à museau court. Dragon aux écailles bleu argentés et au souffle qui crache des flammes bleu aussi. Un dragon de glace en somme.  
Votre baguette
Du sorbier et un cœur en épine de monstre du fleuve blanc. 30,02 cm, assez souple.  
L'amortencia :
La sève de Pin, le bois brûlé et une odeur de fer, semblable à du sang.  
Particularité magique
 Il a essayé un temps d'apprendre la magie de l'eau en se disant que ça lui irait bien. Mais il a été obligé de se rendre à l'évidence, il a un caractère trop changeant pour maîtriser cette magie. Il a un autre don, ce sont les langues. Il en parle beaucoup, il aime ça, il aime en apprendre et se faire comprendre lorsqu'il maîtrise toutes les subtilités d'une nouvelle langue. C'est aussi un excellent défenseur en duel, tout comme il maîtrise à la perfection les sorts liés à l'eau. Pourtant il sait que ce n'est pas tout, qu'il est dans l'attente d'autre chose. Tous les MacFusty adorent le feu, les dragons et tout le reste. Lui, c'est l'eau qui le passionne et lorsqu'il était enfant, sa mère lui racontait des vieilles légendes sorcières sur des dragons d'un bleu éclatant, aux yeux Saphir et au souffle froid comme la glace. Moitié poisson, moitié dragon qui devraient un jour être domptés par quelqu'un comprenant et connaissant leur élément aquatique mieux que personne. Et si c’était la raison pour laquelle Syla était plus attiré par l’eau que par le feu, pour accueillir la nouveau espèce ?


 
Caractéristiques
Caractère
:  Il a de l'humour Syla, sarcastique et piquant comme un cactus quand vous posez la main dessus. Il est gentil quoi qu'il faut pas vraiment le chercher car il devient violent lorsqu'il doit se défouler. C'est un dérangé Syla, il est la proie de nombreuses crises de panique et pour se calmer il fume souvent, car ça apaise son côté addictif. Quand il aime il compte pas vraiment, il est généreux quoi qu'un peu bonne poire parfois. Il travaille bien Syla même si il pourrait faire mieux c'est vrai, mais il cherche pas à être au sommet du panier. Il a du mal à faire confiance, il est toujours dans l'attente d'un truc qui va lui tomber sur le museau. Il est pas rassuré et souvent il la cherche sa Alys, pour la toucher et s'assurer qu'elle est là. Il donne beaucoup mais raconte peu, car c'est un mystérieux qui dit pas facilement ce qu'il a en tête. Il va souvent au plus facile, au plus proche sans réfléchir aux conséquences, ce qui fait qu'on le pense un peu idiot à Syla. Mais c'pas être idiot que de vouloir se faciliter la vie.  
Allégeance
: Son clan avant le reste. Sa jumelle bien-sûr, car il pourrait se laisser noyer pour elle. Mais il a été élevé dans l'idée que c'était le clan avant tout et le reste du monde après. Alors la guerre il la voit, de loin, très loin et tant que les siens ne sont pas menacés il reste neutre. Il s'en moque un peu pour tout dire, trouvant cette guerre idiote. Si, il prendra position si son clan le fait ou si les créatures sont menacés, car elles méritent pas ça. Il défendra ses idées si il doit le faire, mais tant qu'il a la paix il s'engage pas. Et si vraiment ça chauffe pour son cul d’Écossais alors il rejoindra son île avec ses sirènes, ses centaures, ses dragons et ses bouquins et adieu la compagnie !  


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 130
Date d'inscription : 08/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Syla N. MacFusty le Jeu 21 Sep - 1:20, édité 2 fois
MessageSujet: Re: Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.   Mer 20 Sep - 22:10


Il était une fois
Unité et loyauté


Les MacFusty font beaucoup d'enfants pour palier aux adultes célibataires qui eux, donnent leur vie aux dragons en s'occupant, en prenant soin de ces grosses bestioles. Alors comme le veut la tradition lorsque Aodhan MacFusty a trouvé une femme, il a fait plusieurs gosses. Six, car c'était bien le minimum pour honorer la tradition. Ainsi qu'une fille illégitime, une bâtarde comme on dit. Mais Syla n'a jamais vraiment aimé ce mot, il lui semble agressif. Abigaëlle est sa demi-soeur, c'est comme ça. Pas qu'il soit plus agressif avec elle qu'avec une autre, c'est juste qu'elle était là avant sa naissance et qu'il est habitué à sa présence maintenant, aussi simple que cela. Mais pour la défense de Aodhan et de sa femme, les deux derniers jumeaux n'étaient pas vraiment prévus. Un enfant de plus oui, mais pas deux tornades comme l'étaient les jumeaux à l'époque. C'est qu'il fallait les supporter avec leur caractère et leur rivalité constante, leur façon d'être unis pour faire des bêtises et en même temps traître quand il s'agissait de se balancer. Il ne compte plus le nombre de fois où Alys lui a mise sur le dos les bêtises qu'elle pouvait faire et vice versa. Œil pour œil, dent pour dent. Si elle pouvait se faire envoyer sur les roses à sa place, il n'allait pas s'en plaindre Syla. Pas vraiment égoïste, il a juste l'esprit pratique. Et si il ne se fait pas attraper pour une bêtise alors il ne se fait pas surveiller, et il peut continuer d'en faire en toute tranquillité. C'est pour ça que son regard de chien battu a bien contribué à adoucir leur mère afin qu'il ne se fasse pas souvent gronder. Juste un temps par contre, car à force la mère MacFusty a pris l'habitude de gérer cette petite troupe infernale. Un gosse quasiment tous les ans, faut survivre et suivre le rythme au risque que tout parte mal. Car ils ont une lignée et une destinée trop compliquée pour se permettre de faire n'importe quoi, éleveur de dragons c'est pas vraiment le boulot où tu peux regarder voler les mouches. Par chance Syla a toujours su quel serait son travail plus tard, car les parents MacFusty ne cachaient pas l’existence des dragons ni le danger que ça pouvait représenter. Alors très jeune, Syla c'est pris de passion pour ces énormes bêtes et dés que son père allait s'en occuper, il tentait de le suivre de loin. Il devait avoir trois ans, pas très habile sur ses jambes et malgré le silence qu'il s'efforçait de faire, Aodhan a toujours capté que les jumeaux le suivaient. Alors s'en suivait une dispute pour savoir qui avait fait le plus de bruit et souvent, Syla finissait avec une motte de terre lui arrivant droit dessus, lancée par sa jumelle riant aux éclats.

Jamais il n'oubliera cette soirée. L'agitation de sa famille, les pleurs, les hurlements et au milieu de tout ça, le petit garçon de 4 ans. Son oncle essayant de trouver les mots justes, son oncle jurant que dés le lendemain matin il part faire une battue pour retrouver l'enfant. Et son père, prêt à commencer la battue tout de suite sans penser à la nuit, au brouillard sur l'île et au manque de visibilité. Au danger c'est vrai, mais le danger est tout autant présent lorsqu'une enfant de 4 ans est lancée toute seule dans une forêt immense. Et Syla au milieu, regardant sans voir, cherchant d'un regard fébrile sa sœur jumelle absente. Et enfin une voix, celle de sa mère s'agenouillant devant lui, le visage baigné de larmes. Sa mère qui même si elle avait devant elle un petit garçon, a choisie de dire la vérité plutôt que de mentir la tête haute. Sa mère lui expliquant que Alys a disparue aujourd'hui. « Elle est vivante. » Sont les premiers mots qu'il a prononcé après cela, alors que toute la famille retenait son souffle. Trois mots faisant pleurer sa mère encore plus fort, alors que le visage de son père semblait perdre toutes ses couleurs. Et Syla a quitté cet endroit, étouffé de peine, de tristesse, d'angoisse, de colère, pour rejoindre la forêt bordant leur habitation. Il n'a jeté aucun dernier regard, pas même pour ses frères et sœurs. Tout seul, c'est le silence dont il avait besoin lorsqu'il c'est assis dans la terre humide, fixant les arbres. « Tu es là. On te retrouvera. » Qu'il a murmuré comme une promesse avant que ses frères ne viennent le chercher et ne le ramènent vers les siens. Cette nuit là il c'est réveillé en sursaut, dans sa main gauche, la main du cœur, une sensation étrangère se faisait sentir. Comme une sorte de battement, comme si son poul faisait pulser sa peau et les nerfs se trouvant dedans. Parfois le rythme se faisait plus fort, plus violent et il en a vite conclu que c'était sans doute le cœur de sa sœur qui n'avait pas cessé de battre. Et le lien entre les jumeaux c'est crée à cet instant, il a su tout de suite que tant qu'il la sentirait, la retrouver ne serait pas impossible. Puis la vie a continuée pendant des années alors que l'enfant lui, semblait survivre à cette tragédie.

Puis les jours ont défilés alors que tous les matins, une sorte de rituel c'est installé être lui et sa sœur, dont il sentait battre le cœur. Du lever du soleil jusqu'au petit déjeuner, il venait s'installer devant la forêt. Assis, les mains jointes devant lui à fixer les arbres dans l'attente d'un mouvement. Parfois un écureuil venait grimper non loin où une biche aventureuse, mais sinon, pas l'ombre de sa jumelle. Et si au début les membres de sa famille n'ont pas cherchés plus loin, ils ce sont inquiétés au bout de quelques mois, à force de le voir recommencer tous les matins, inlassablement. C'est sa mère qui a insisté pour qu'il voit un médicomage mais celui-ci a simplement dit qu'il faisait son deuil. « Aucun deuil à faire si il n'y a pas de mort. » Qu'il a dit au visage du médecin, faisant pleurer sa mère encore une fois et clouant l'homme de science sur sa chaise.

Sauf que les années ont passés et un matin, il n'a plus senti le cœur battre dans sa main. Il devait être vers onze heure et ce jour là il était de corvée avec Ysolte et sa mère, ce jour là il devait cuisiner pour toute la famille car encore une fois la veille il c'était échappé de sa chambre pour aller s'asseoir devant la forêt. Ce jour là il a lâché le couteau qui est venu s’écraser au sol dans un bruit de ferraille alors que ses mains ont commencées à trembler. Sa vue c'est brouillée, sa respiration est devenue plus rapide. Sa tête semblait prête à exploser tellement la douleur lui vrillait les tempes. C'est Aodhan qui a prévenu tout le monde, que Alys était de retour et qu'elle arrivait par la mer. Mais le choc, mélangé à la joie et à la peur de ne plus avoir senti le cœur de sa jumelle dans sa main, tout cela a provoqué en lui une crise de panique terrible. La première d'une longue liste. Et déjà lorsqu'il a quitté la maison MacFusty pour rejoindre la plage et voir de loin Alys revenir, sa vision était brouillée de la récente montée de stress qu'il venait de subir. Sauf que tout a été oublié lorsqu'il a vu, debout à côté de son oncle, sa jumelle bel et bien vivante. Sauf que les retrouvailles n'ont pas été comme il l'espérait car dés que Alys a posée un pied sur le sable, c'est vers la forêt qu'elle c'est mise à courir. Et si Syla est resté une seconde choqué par cette réaction, il c'est vite lancé à sa poursuite jusqu'à attraper le bras de sa sœur en pleine course. « Alys ? » Qu'il a murmuré. « Syla ? » Qu'elle lui a répondu.

C'est ainsi qu'il a pris la main de sa sœur pour la raccompagner vers les siens, lui permettre de se souvenir de qui ils étaient, qu'elle allait enfin se retrouver en sécurité auprès des siens. Et si en apparence la vie reprenait son petit bout de chemin chez les MacFusty, Syla n'en restait pas moins profondément marqué par les années sans sa sœur. Il n'était pas rare qu'il aille dormir avec elle, il n'était pas rare non plus qu'il la touche souvent, l'épaule, le bras, dans le dos. Comme pour s'assurer que c'est elle, qu'elle est bien là et qu'elle n'est pas encore partie. Puis l'année des onze ans est arrivée et il a été envoyé, avec sa jumelle, dans la grande école de Poudlard. Rejoindre la tradition familiale, tous les MacFusty sont passés par cette école. Avec plus ou moins de réussite, mais en se faisant toujours remarquer. C'est qu'ils se ressemblent tous les MacFusty et qu'ils passent rarement pour des invisibles. C'est chez les Poufsouffle qu'il a été envoyé alors que sa jumelle rejoignait les rangs des Serdaigle. Il n'en était pas triste, pas en colère, juste il s'en doutait. Ils sont jumeaux mais n'ont jamais été très semblables, au contraire si on ne le sait pas, on pense juste qu'ils se ressemblent physiquement mais sans plus. Et c'est à partir de ce moment là que ses crises de paniques en ont été plus violentes encore. C'est comme si toutes les années à vivre sans sa jumelle avait crées en lui une sorte de boule d'émotion endormie et que là, après son retour, ce flot d'émotions remontaient à la surface pour prendre le dessus. Dés qu'il se mettait à penser à Alys et à sa possible fuite, une angoisse terrible lui faisait tourner la tête jusqu'à la crise de panique, le temps qu'il retrouve sa jumelle et s'assure par ses propres yeux que non, elle est bien là. Il en a développé aussi un caractère un peu extrême lors de ses rares crises de colère. Syla c'est le garçon calme, le garçon sage mais lorsqu'il s'emporte, ses coups de sang sont assez mémorables pour rester dans les esprits de chacun. C'est qu'il est violent lorsqu'il est en colère et que juste après la violence, vient l'angoisse et la crise qui l'accompagne. Un fardeau que seul l'eau a su apaiser.

C'est lors de sa première année qu'il a commencé à se rendre tous les jours au bord du lac noir, pour regarder les êtres de l'eau au loin et pour admirer l'immense calamar géant se prélasser à la surface. Puis à force de voir cet enfant, les êtres ont finis par se rapprocher. Jour après jour il revenait auprès des créatures pour leur sourire, leur faire un geste de la main. Au début ils ne répondaient pas et puis par la suite, ils ont finis par lui adresser quelques mots que Syla n'a pas compris. Hors si il y a bien quelque chose qu'il ne supporte pas cet enfant, c'est de ne pas comprendre. C'est à ce moment là qu'il a commencé à étudier les langues aquatiques et à parler avec les êtres de l'eau. Difficilement au début c'est vrai et puis de mieux en mieux, comme si un don pour les langues venait de se réveiller en lui et qu'il se mettait à tout comprendre facilement. Puis ces êtres lui ont proposés de venir se baigner avec eux et, sous les regards médusés de ses camarades, il c'est immergé dans l'eau pour rejoindre les créatures. C'est à ce moment là qu'il c'est pris de passion pour les êtres entourant le château et vivant dans les eaux sombres du lac noir. Il nage très souvent, presque tous les jours. Ce qui lui a taillé un corps fin, très peu musclé et long, tel un poisson. Il a aussi les yeux océan, d'un bleu profond suréaliste qu'on ne peut voir nulle part ailleurs, qui vous prend et sonde votre âme jusqu'au plus profond de votre corps. Cette couleur froide parsemée de quelques tâches or qui traversent son regard mais qui n'entravent en rien son bleu initial. A l'image de cette etendue d'eau dans laquelle il se laisserait submerger si seulement il pouvait. Il a appris les langues aquatiques évidemment, mais aussi gobelbabil, la langues des géants et il travaille actuellement à comprendre le centauriens. La langue des fées aussi mais elle semble plus compliquée car c'est un ensemble de sons très aiguës, il s’entraîne encore.

Puis ses années d'études ont passés et il c'est découvert une véritable passion pour le monde aquatique. Pas un jour sans qu'il n'aille se baigner, pas un jour sans qu'il ne parle avec toutes les créatures possibles. Là ou sa sœur se découvrait une passion pour le feu, lui apprenait à l'éteindre en lançant des aguamenti parfait et des sorts de défense à faire pâlir d'envie les plus grands duellistes. Et des duels il en a fait contre Alys, plus d'une fois d'ailleurs. Impossible de savoir qui allait prendre le dessus, car si lui est un défenseur exceptionnel, sa sœur a le don d'attaquer comme personne. Et même si ils s'adorent, c'est souvent leur père, Aodhan qui devait séparer les deux jumeaux avant qu'ils ne fassent brûler toute l'île. C'est à ça que sa vie se résumait, à son clan évidemment car on lui a inculqué que c'était le plus important, à sa sœur et à ses études. Sauf qu'il y a la guerre au loin et que Syla, sous ses airs de petit garçon sage, ne cache pas plus de courage que les autres. Et que si la guerre prend trop de place dans sa vie, il ira rapidement rejoindre son île pour ne plus jamais en sortir et voir le monde au loin, partir en fumée. Peut importe de toute façon, tant qu'il est avec les siens.



_________________

Aoniabh ri chéile
S'il y a une chose à laquelle tu tiens par-dessus tout, n'essaie pas de la retenir. Si elle te revient, elle sera à toi pour toujours. Si elle ne te revient pas, c'est que dès le départ elle n'étais pas à toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & serdaigle

staff & serdaigle


Messages : 103
Date d'inscription : 26/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.   Mer 20 Sep - 22:15

t'es beau de chez beau, parfait de chez parfait, aimé de chez aimé par tout l'clan - mais surtout par moi. :ha: :ha: :ha:
t'es une belle façon de terminer ma journée. :32: (re)bienvenue chez toi, ta fiche est toujours aussi parfaite. :red: :red: :sex: :sex2: :sex3:

_________________

here comes the savage, here comes the princess.
I was the match and you were the rock, maybe we started this fire. we sat apart and watched; all we had burned on the pyre. flames they licked the walls, tenderly they turned to dust all that I adore - flames is all that I adore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 130
Date d'inscription : 08/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.   Mer 20 Sep - 22:18

J'ai rajouté quelques points mais merci :red: J'suis tellement joie d'faire ton frère, on va envoyer du poneeeeeeey :han:

_________________

Aoniabh ri chéile
S'il y a une chose à laquelle tu tiens par-dessus tout, n'essaie pas de la retenir. Si elle te revient, elle sera à toi pour toujours. Si elle ne te revient pas, c'est que dès le départ elle n'étais pas à toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 154
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.   Mer 20 Sep - 22:50

T'ES LE PLUS BEAUUUUUUUUUUUUUUUUUU :red::red::red::red:
Je t'aime d'amour :v::v: :love:
:ah::ah:

_________________

life is savage

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ordre du phénix ◊ soldat

ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 136
Date d'inscription : 21/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.   Mer 20 Sep - 22:56

Ce que tu es beau c'est chaud

_________________
Save me form myself
You are everything, I have never been, I want you to make me better, and I've been wondering, why you let me in. I want you to make me better
ME Awards :han: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 130
Date d'inscription : 08/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.   Mer 20 Sep - 22:59

Hooooy merci pour le gif :v:

Merci mes chatons :11:

_________________

Aoniabh ri chéile
S'il y a une chose à laquelle tu tiens par-dessus tout, n'essaie pas de la retenir. Si elle te revient, elle sera à toi pour toujours. Si elle ne te revient pas, c'est que dès le départ elle n'étais pas à toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1714
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.   Mer 20 Sep - 23:40



FORCE. ET. HONNEUR. :stache: :stache: :stache:

SYLAAAAAAAAAA

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.   Jeu 21 Sep - 18:24

beau et sexy :bave: le parfait MacFusty :elec:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.   Jeu 21 Sep - 19:55


Félicitation, tu es validé(e) !

Syla :elec: les MacFusty t'attendaient avec impatience :red:
c'te fiche :bave: hate de rpouiller avec toua :32:
super fiche comme toujours quoua  plaisir à lire
 
Bravo, tes efforts sont récompensés et tu rejoins désormais la belle communauté de Maraudeur's Era! L'équipe t'a rajouté au groupe ICI LE GROUPE  et est curieux de voir ce que tu vas faire désormais. Maintenant que tu es des nôtres, tu peux donc librement aller ouvrir ta fiche de liens afin de recenser toutes tes relations, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Bien entendu, nous savons que tu auras de nombreuses histoires parmi nous, penses donc aussi à ouvrir ton journal de bord, et à le tenir à jour, ce qui te sera très utile pour avoir un Double-Compte plus tard. Enfin, si tu es un sorcier - ou que tu as un lien avec le monde magique - tu peux tout à faire posséder une chouette/un hibou qui délivrera mots doux et autres colis à vos destinataires. Les étudiants de Poudlard peuvent aussi - et c'est même conseillé - rejoindre un club/association pour passer le temps et s'éclater. 

Une fois encore, bravo pour ta validation, et nous te disons à très vite, au détour de tes aventures! Bien entendu, si tu as la moindre question, le STAFF attend tes MPs et y répondra au plus vite   .


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Unité et loyauté, un peu comme force et honneur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joseph Frost ...Force et Honneur... Présentation
» One Hospice - L'île Maudite
» {Flashback. An -28 av J-C. Eté} Force et Honneur (Marcus V.)
» Aymeric de Froulay # force et honneur (over)
» question sur le champ de force kustom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Chaudron aux personnages :: Le livret de Famille :: Les sorciers admis-
Sauter vers: