AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Loin du monde mais proche de toi [Toby/Happy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 153
Date d'inscription : 09/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Loin du monde mais proche de toi [Toby/Happy]   Dim 1 Oct - 1:55

Loin du monde mais proche de toi

Haby 


Let me turn on the lights and brighten me and enlighten you. I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... I'm about to lose my mind.
Cela ne fait qu'un mois qu'elle est là, pourtant Happy a déjà l'impression qu'elle n'a pas sa place ici. Le mois d'avril débute à peine, mais déjà son envie de liberté la rattrape et le château l'étouffe. Fuir, c'est tout ce qu'elle souhaite, ne serait-ce que pour un week-end. Disparaître de cet endroit trop magique à son goût et respirer enfin, vivre comme elle l'entend – mais deux jours seulement. Parce qu'après elle devra y retourner, elle le sait, elle n'a pas le droit de décevoir son père, et surtout elle ne le veut pas. Alors elle reviendra, même si ce n'est pas l'envie de se cacher chez les moldus qui lui manque. Elle n'a que quarante-huit heures devant elle, mais à faire quoi ?

Jetant un coup d’œil à la montre enroulant son poignée, elle regarde vers le ciel pour observer un instant les nuages se mouvoir devant le soleil. Il paraît que c'est poétique – sans doute trop pour elle qui ne voit qu'un astre ardent qui réchauffe un corps planétaire et ses habitants. Petits être qui marchent sur la Terre, et lorsqu'il s'agit d'humain l'étoile se moque bien qu'ils aient ou non des pouvoirs. Aucune différence – pourtant l'humanité elle-même a décidé d'en instaurer une, et d'y ajouter l'idée de pureté sanguine pour parfaire cette injustice. Elle a beau y songer, réfléchir aux arguments qu'ils peuvent avancer, elle ne comprend pas – ce n'est que de l'hémoglobine. Pourtant c'est ce qui ravage le monde des sorciers, ce qui atteint même les terres les moins magiques de la planète, ce qui a forcé Happy à renouer avec son don maudit. La guerre n'a pas encore éclaté qu'elle est déjà déclarée – et elle grogne plus fort qu'une vieille voiture qui refuse de démarrer. Alors elle a dû rentrer chez elle, il paraît, sauf que sa maison elle est ici, du moins autant que faire se peut. Pas qu'elle ait un jour été très sentimentaliste, la femme mécanique.

Elle glisse finalement ses mains dans ses poches en lâchant un soupir d'ennui, avant d'inspirer profondément en cherchant quoi faire. Elle se sent à sa place ici, en tout cas bien plus qu'à Poudlard. Elle n'est pas habillée des plus étrangement par rapport à d'autres, elle n'a pas à utiliser sa baguette pour paraître normale, et elle n'enseigne pas. Comment son père a-t-il pu penser qu'elle serait douée pour cela, elle qui a déjà collé tant d'élèves en seulement un mois ? Pas qu'ils ne le méritaient pas, cela dit. Encore faudrait-il qu'elle soit parfaitement objective, ce qu'elle tente toujours d'être, ce à quoi elle réfléchit lorsque tu arrives. Dos à toi, elle entend pourtant le bruit de tes pas précipités et sourit malgré elle en se tournant – heureuse de te voir, et l'incapacité de le cacher en moins d'une seconde durant laquelle elle brille grâce à ta compagnie. « J'aurais pas dû te dire que je venais, t'aurais été moins collant, » qu'elle lâche alors dans une semi-blague, avec cette franchise qui ne t'offense jamais réellement. Sans doute parce que tu sais que c'est dans sa nature et que si elle t'accorde autant d'attention c'est parce que tu as de l'importance, qu'importe si elle a choisi de le nier pour se protéger. « Une idée de ce que l'on fait, Doc ? » qu'elle te demande alors en se grattant la joue distraitement, son regard encore ancré dans le tien. A la recherche d'une réponse, ou de quelque chose en plus, simplement de quoi tuer cet ennui qui la broie, et oublier que demain soir elle devra rentrer.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 807 MOTS.



@Tobias Curtis, le meilleur :love:

_________________
I need a doctor to bring me back to life ☽ Happy & Toby
I don't think you realise what you mean to me, not the slightest clue, Cause me and you were like a crew, I was like your sidekick. You gon either wanna fight me when I get off this fuckin' mic, Or you gon' hug me, but I'm outta options, there's nothin' else I can do cause... × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
 
Loin du monde mais proche de toi [Toby/Happy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOU ♣ Je suis pessimiste quand je regarde le monde, mais mon système nerveux est optimiste.
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA
» L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez
» un jour, les vieux domineront le monde, mais pas demain, y a canicule.
» ANNIE ◊ J'adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Londres Moldu-
Sauter vers: