AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 60
Date d'inscription : 15/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]   Dim 1 Oct - 2:29

D'un pas nonchalant, Melicent parcourait les couloirs en compagnie de son ami,un jeune garçon qu'elle connaissait depuis déjà bien longtemps. C'était son heure de libre aujourd'hui, beaucoup d'élèves en revanche avaient cours dont son camarade qu'elle accompagnait jusque dans sa classe. Visiblement peu pressé, le duo ne cherchait pas à arriver à destination avec rapidité mais plutôt à profiter d'un bon moment de détente hors des cours. Enfin, cette marche bien lente se stoppa à l'instant où ils arrivèrent devant la classe : Melicent y a abandonna donc son ami avant de redescendre les niveaux et traverser le premier étage sans s'en rendre compte.  A vrai dire, elle comprit qu'elle se trouvait là uniquement lorsqu'elle reconnu l'entrée de l'infirmerie. 

Son cœur rata un bon, lui sert alors qu'elle observe de loin l'immense porte fermée. Un sentiment de malaise s'empare d'elle alors qu'elle se demande si Matthew s'y trouvait. Elle ne sait pas pourquoi cette question avait trouvé place de son esprit surtout si c'est pour la faire culpabiliser. Car Elle regrettait d'être partie comme une voleuse l'autre matin, après avoir passé la nuit avec lui. Oui, voilà là tout le problème qui le fait se rendre si mal à l'aise ; elle avait couché avec son mentor suite à une soirée où tous les deux avaient profité de l'alcool qui s'y trouvait. Elle s'était complètement laissée allée et pourtant, elle y avait prit énormément de plaisir et ne regrettait pas cette nuit passée en la compagnie du jeune Selwyn. Mais les faits restent ce qu'ils sont : comment fera-t-elle si elle le revoit ? Comment va-t-elle lui expliquer son choix ? Et puis, allait-il seulement chercher la revoir. Si ça se trouvait, il n'en avait rien à faire, avait juste agit sous l'effet de l'alcool ou par simple envie d'avoir un corps jeune à sa disposition. Pensées bien de désagréables pour la jeune Beurk qui espérait bien se tromper.  

Plutôt affolée à l'idée de rester planté là et de le croisière, la sorcière finit par reprendre le pas, rapidement et alors qu'elle s'apprêtait à quitter le couloirs,tourner au coin, elle tombe nez-à-nez avec quelqu'un. Elle recule d'un pas afin de mieux voir qui lui faisait face, qui elle venait de manquer de percuter. Son cœur fit un nouveau bond,plus violent cette fois alors qu'elle cherchait ses mots.

-Monsieur Selwyn... dit-elle non sans cacher sa surprise et son malaise face à la situation. -Je...


Mais rien ne sortis,absolument rien. Comme si la réalité venait de la rattraper et que ses incertitudes venaient se refaire surface : elle n'était qu'une gamine,une élève à côté de cet homme. Et pourtant,elle avait cette envie de le serrer contre lui, de trouver refuge près de son corps, de sentir à nouveau ses lèvres sur les siennes. Mais en sachant tout ce qu'elle craint et surtout qu'ils étaient à l'école, cela semblait être une chose bien compliquée.


Dernière édition par Melicent J. Beurk le Mar 3 Oct - 22:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 130
Date d'inscription : 06/09/2017
Localisation : Dans son bureau à Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]   Dim 1 Oct - 11:20

2 semaines. Cela faisait 2 semaines que je n'avais eu aucune nouvelle de Melicent. En fait, je n'avais pas vraiment cherché à en avoir. S'il y avait bien quelqu'un qui devait contacter l'autre, c'était moi - pour assurer sa formation en tant que mangemort. Mais je n'osais pas le faire. Il y a 2 semaines, Melicent et moi avions franchi une étape gênante mais si agréable ; nous avions couché ensemble alors que tout nous l'interdisait. D'habitude, je n'aurais pas été si tourmenté, mais avec la jeune apprentie c'était différent. Elle, elle n'était pas un coup d'un soir pour moi. Mais que faire ? Que dire ? Constamment perdu dans mes pensées à réfléchir à la solution magique qui débloquerait la situation, je passais le plus clair de mes journées dans mes bureaux ; un moyen pour me retrouver, mais aussi afin de ne pas prendre le risque de la croiser dans l'école.

Ce jour-là, j'avais dû affronter la vie réelle et sortir de mon isolation quotidienne. Le professeur de défenses contre les forces du mal m'avait mandaté afin de consacrer une leçon sur la magie blanche basique, afin de soigner les blessures en attendant de pouvoir prodiguer de vrais soins à une victime. A chaque fois que je devais entrer dans la classe, mon coeur se serrait : et si je finissais par tomber dans la classe de Melicent ? Mais jusque là, ce n'était pas arrivé. Vêtu de mon habituel costard noir, je marchais la tête basse en direction de mon bureau. Le bruit de mes chaussures se faisait entendre rapidement dans les couloirs puisque j'étais pressé de regagner ma grotte. Mais quand je voulu tourner au dernier virage me menant à ma destination, je manquai de renverser quelqu'un en face de moi.

Evidemment, avec les yeux baissés, pas facile de faire attention à ce qui m'entourait. Alors, gêné, je levai rapidement les yeux pour m'excuser, tout en regagnant mon équilibre.
Ah, veuillez m'exc... Melicent ? Je veux dire, Miss Beurk ?

Monsieur Selwyn ... Je ...

Ma gorge se noua sur place, comme si quelqu'un venait à l'instant de serrer une corde de pendu autour de mon cou. C'était elle, c'était Melicent. Voici le moment que je redoutais le plus, et mon regard fuyant décrivait clairement cette réflexion. En face de moi se trouvait donc cette belle jeune étudiante que je ne pouvais m'empêcher de regarder quand même du coin de l'oeil. Elle était si belle avec sa chemise et sa cravate aux couleurs de mon ancienne maison, comme cette fois-là où... Non, je ne pouvais pas penser à ça alors que je la croisais dans les couloirs d'une ECOLE. Oui, la jeune Beurk était encore étudiante, alors que j'étais un adulte. Mais ce n'était pas tout : j'étais aussi sensé être la personne à la forcer afin qu'elle puisse rejoindre le seigneur des ténèbres dans sa quête de chaos. Même face à des situations bien plus dangereuses je gardais mon sang-froid. Mais ici, ici j'étais complètement déboussolé de la voir, me rappelant qu'elle m'avait quitté avant mon réveil.

Regrettait-elle ? Devait-elle juste partir ? De nombreuses questions s'étaient chevauchées dans mon esprit ces deux dernières semaines, et j'avais largement eu le temps d'imaginer les pires scénarios possibles. Je décidai alors qu'il était peut-être temps d'agir comme un adulte responsable, et donc de laisser mon regard se poser définitivement sur elle. Là, je vis qu'elle était en fait tout aussi mal à l'aise comme moi, tout aussi perdue. Nos corps luttaient pour ne pas succomber à l'envie de rejoindre les bras de l'autre ; une tension sexuelle palpable nous enveloppait. Jamais je n'avais vécu de situation aussi embarrassante.
Je suis désolé, Miss Beurk. J'étais perdu dans mes pensées. Beaucoup de soucis ces derniers temps...

Avais-je justifié, sans réfléchir aux mots qui rejoignaient Melicent - les chanceux. Un message subliminal se cachait dans mes propos, comme pour lui signifier que je n'avais pas oublié cette nuit passée en sa compagnie, que son absence m'avait laissé dans un nuage de questions sans réponses. Alors que mon corps me criait de la rejoindre, mes pas firent le contraire et commencèrent à marcher en direction de mon bureau. Je voulais juste me cacher, laisser un peu de répit à mon coeur qui battait la chamade.
Bonne journée, Miss Beurk...

C'était d'une voix blessée que je l'avais saluée. Je ne voulais pas m'éloigner d'elle. Je voulais lui parler, comprendre, la serrer dans mes bras. Mais mon instinct me faisait fuir comme un lâche. Au fond, je voulais tellement qu'elle me rattrape, qu'elle me rappelle ; que nos corps puissent à nouveau goûter au plaisir et au bien-être, que nos esprits puissent encore se décharger du poids que nous portions au quotidien. Et c'était un très gros poids que je donnais l'impression de porter alors que j'allais atteindre la porte de mon bureau.

_________________



Si les mots sont pioches, c'est ma tombe qu'ils creusent. ▵


Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 60
Date d'inscription : 15/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]   Dim 1 Oct - 14:30

C'était atroce comme sensation, cette soudaine impression d'étouffer, de ne plus savoir où se mettre, de ne savoir où se placer par rapport à la situation. Melicent cherchait tant bien que mal à fuir le regard de son interlocuteur qui en faisait presque tout autant. Ils avaient tant redouté ces retrouvailles  que le simple fait de se croiser comme ça, si subitement, venait de leur donner la sensation d'être frappés de plein fouet. C'est du moins ce que ressentit la jeune Beurk qui aurait presque tout fait pour éviter de le croiser, avant même qu'elle n'ait le temps de se préparer à ce qu'elle allait bien pouvoir dire. Ce jour commençait à lui chercher la misère,à la forcer de se lancer. Melicent avait ce besoin de le voir et pourtant, elle n'avait pas osé venir voir l'infirmier dans son bureau.Comment était-elle censé lui parler ? Comment devait-elle faire pour s'exprimer ? Elle n'en savait rien, elle savait juste que ses envies et sa raisons se contredisaient. Jamais elle ne s'était sentie aussi perdue face un homme , jamais. Elle ne savait pas quoi faire, était totalement prise au dépourvu.
Le regard de la verte de leva d'un geste vif lorsque la voix de l'infirmier résonna dans ses oreilles. Son cœur se serre encore plus, comme si  on voulait la faire culpabiliser pour être partie trop tôt, comme si on voulait lui rappeler la situation délicate dans laquelle elle se trouve... Elle mais aussi lui.

- Aucun problème, je comprends. dit-elle d'une voix posée, s'efforçant de maintenir son statut d'élève face à un adulte travaillant à l'école.

Non en réalité, il y avait un problème. Lui en voulait-il ? Était-il en réalité aussi perturbé qu'elle. Elle avait envie de se lâcher, lui sauter dessus en s'excusant de milles et une façon pour expliquer sa disparition de l'autre fois. Mais elle n'y parvenait pas, non seulement parce qu'elle était pétrifiée mais aussi parce que ce ne serait pas convenables, trop risqué, pour lui comme pour elle et sa couverture. Pourtant, elle reçu une vraie gifle de plein fouet lorsque le sang-pur la salua avant de reprendre sa route.
Que voulait-elle de plus ? A quoi s'attendait-elle ?Elle aussi devrait continuer sa route et pourtant, elle était restée plantée là à se demander quoi faire. Elle ne voulait pas qu'il parte, qu'il l'évite, et surtout pas comme ça. Sacrément ironique vu qu'elle-même avait cherché à l'éviter d'une certaine manière. Mais en entendant sa voix, en voyant son tiraillement, Melicent avait prit sa décision : elle n'allait pas le laisser filer ainsi, c'était hors de question.

-Monsieur Selwyn ! S'exclame-t-elle soudainement tout en se tournant vers lui.

Elle voulait lui parler, elle voulait s'expliquer,elle ne voulait pas rester sur une telle note. Elle ne voulait pas ce poids supplémentaire sur son coeur : tout ce qui importait, c'était au moins d'arranger les choses, de discuter.

-Auriez-vous une minute ? Je voudrais vous parler. Je crois que j'ai un problème et j'ai besoin de conseils... 


Elle ne le lâche pas des yeux alors que son regard exprime sa détresse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 130
Date d'inscription : 06/09/2017
Localisation : Dans son bureau à Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Matthew P. Selwyn le Dim 1 Oct - 18:32, édité 1 fois
MessageSujet: Re: Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]   Dim 1 Oct - 16:08

Monsieur Selwyn !

Sa voix m'avait fait l'effet d'une épée en plein coeur. Son appel était tout ce que j'avais espéré ; je ne voulais pas la quitter, je ne voulais pas m'éloigner. Alors quand Melicent m'appela, je n'hésitai même pas avant de me retourner subitement, comme si je savais qu'elle allait m'empêcher de partir. Mon regard se plongea dans le sien, mon coeur rata un battement et mon estomac se retourna d'angoisse. Elle était si belle, mon corps était indubitablement en train de réclamer la présence de la chaleur de son corps.
Auriez-vous une minute ? Je voudrais vous parler. Je crois que j'ai un problème et j'ai besoin de conseils...

Etait-ce une excuse pour discuter avec moi de la situation actuelle, ou avait-elle vraiment besoin d'aide ? Dans tous les cas, je voulais l'aider, même si j'avais l'impression que mes nerfs allaient lâcher. Cependant, impossible de laisser transparaitre quoi que ce soit dans les couloirs de l'école, pour ma sécurité comme pour la sienne - surtout la sienne. Je pouvais clairement voir son appel à l'aide dans ses yeux, je comprenais le sentiment qu'elle pouvait ressentir, parce que je ressentais la même chose quand je la regardais. Melicent était en train de me capturer sans le vouloir.
Allons dans mon bureau.

Avais-je dit calmement, en montrant du doigt la porte de mon bureau qui se trouvait près de moi. J'ouvris la porte de mes clés, et je me plaçai de côté pour laisser passer la jeune élève. Quand elle s'était rapproché de la porte - et de moi -, mon coeur s'était emballé, et je dû difficilement résister à l'envie que j'avais de l'embrasser. Je fermai alors la porte derrière moi, avant de me diriger vers mon bureau. Je n'osai pas regarder Melicent, qui devait surement se sentir aussi à l'aise que moi.
Qu'est ce que je peux faire pour toi, Melicent ?

Ma voix avait été douce et rassurante, malgré le fait que j'avais peur de la tournure que notre conversation pouvait prendre. Peu importe ce qu'il pouvait bien se produire entre nous, je me rappelais clairement lui avoir dit la première fois que je l'ai rencontrée que j'allais être là pour elle, et je comptais bien tenir ma parole. Je fis alors semblant de m'intéresser aux divers papiers en face de moi afin d'éviter de croiser le regard de Melicent, même si c'était tout ce que je voulais. Je souhaitais simplement reprendre sa main dans la mienne, la serrer, ressentir le bien-être que je ressentais en sa présence.

_________________



Si les mots sont pioches, c'est ma tombe qu'ils creusent. ▵


Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 60
Date d'inscription : 15/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]   Dim 1 Oct - 18:01

C'était presque sorti tout seul, instinctivement comme si elle cherchait à échapper au désespoir. Et elle n'avait clairement pas trouvé une autre façon d'attirer son attention, de le retenir, elle avait juste fait ce qu'elle avait pu, avait utilisé son procédé d'appel à l'aide le plus instinctif. Elle avait besoin de pouvoir lui parler, de s'expliquer et pour car, elle avait besoin de son aide à lui... Elle avait besoin de sentir qu'il lui rendrait le pas qu'elle allait faire, de construire leur retour l'un vers l'autre ensemble et pour ça, il fallait qu'il accepte de la voir,de lui parler.Et il accepte. Avec autant de professionnalisme qu'elle sur le moment-même, chose à la fois rassurante et étrange. Mais ce second sentiment lui importait peu car elle était déjà assez contente à l'idée qu'il ne refuse pas son appel. Alors, elle hoche la tête dans un sourire en coin à peine perceptible, entre dans le bureau qu'il lui avait ouvert.

-Merci. dit-elle en passant devant lui, sans lui lancer un regard.

Timidement, et non sans ressentir ce malaise dont elle voulait vraiment se débarrasser, elle regardait autour d'elle et prit place devant le bureau, comme toute "cliente" des plus classiques. Elle ne voulait pas spécialement s'assoir, pas encore, préférant cette position d'hauteur qui semblait lui donner plus de courage. Tout comme la voix qu'avait utilisé Matthew pour lui parler : ça lui avait rappeler qu'il lui avait plus ou moins promit d'être là dès qu'elle en aurait besoin. Elle se détendu un peu, instinctivement car elle savait que quoi qu'il arrive, cet homme serait là pour elle, qu'il allait l'écouter, assumer le rôle qu'on lui avait confier. Mais là, il allait aussi assumer le rôle secret qu'ils lui avait donné, le même rôle que Melicent d'une certaine façon. Elle était prête à le faire, elle était décidée, elle avait déjà commencé, à l'instant où elle avait prit son courage à deux mains pour l'appeler et lui demander conseils. Allait-il en faire autant à son tour ? Faudrait déjà qu'il ose la regarder comme elle, elle le fait.

- Voilà, depuis quelque temps, je me sens mal. Ma tête me fait souffrir... Mais j'ai aussi mal au coeur. Et ça me donne des nausées...

Elle parlait sur un ton absolument posé. Oui, c'était ce qu'elle ressentait. Son esprit criait, lui rapprochait son acte, son départ sans explication, le manque de nouvelles durant le reste des vacances et des jours de rentrées. Il lui rapprochait de ne avoir chercher à se retrouver dans ce bureau avant. Son cœur lui rapprochait tels s'être tenu loin du sang-pur, de l'avoir plus où moins abandonné ces deux dernières semaines alors ce qu'il s'était passé. Un matin, alors qu'il ne restait qu'elle dans le dortoir, elle s'était rendue compte que cela la rendait malade,autant que la comédie qu'elle jouait aux yeux de tous.
Après un petit moment de silence, elle reprit la parole...

- Je me suis dis que... Cela devait venir du fait que j'ai abandonné l'une des seules choses qui me fait du bien.elle marque une nouvelle pause, cherchant ses mots.- Je ne me suis même excusée auprès de la personne qui me l'avait pourtant offert au cours du dernier mois...Je ne l'ai pas remercier comme il se devait, par ma simple présence. Je l'ai juste évité , et j'ai l'impression que cette personne m'a tout autant éviter. Alors je voulais savoir : comment suis-je censée faire pour me faire pardonner, Monsieur Selwyn ? Comment dois-je faire pour que vous ne m'évitiez  plus ? Pour que vous m'accordiez votre pardon ?

Elle ne l'avait pas lâché du regard. Et elle ne comptait pas partie sans sa réponse. Et quand elle veut quelque chose, elle l'obtient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 130
Date d'inscription : 06/09/2017
Localisation : Dans son bureau à Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]   Dim 1 Oct - 19:46

Melicent s’était placée de l’autre côté de mon bureau, comme s’il s’agissait d’un entretien formel. Mais cette entrevue n’avait rien de formelle, au contraire. Plus rien n’était formel entre nous, et je n’étais même pas sûr que nous l’avions été, formels. Comment être formel avec quelqu’un qu’on a l’impression de connaitre sur le bout des doigts ? Et après cette nuit pendant les vacances, comment pouvions-nous agir normalement, comme deux connaissances, comme un mentor et son apprentie, comme un adulte et une élève ? Comment la regarder alors que j’avais joui en elle ?

La jeune élève me parla de mal de tête, et de mal de cœur… Mon regard se tourna alors vers elle ; comment pouvait-elle savoir que c’est ce que je ressentais depuis deux semaines ? Ou alors, l’avait-elle dit parce qu’elle vivait le même supplice que moi ? Je voulu dire quelque chose, mais j’avais l’impression qu’elle n’avait pas terminé ; et j’avais raison. Mais la suite me leva le cœur, et celui-ci se mit à battre de plus en plus vite à mesure qu’elle avançait dans son explication. C’était notre situation qu’elle décrivait, ce qu’elle confirma quand elle s’adressa à moi directement. La pardonner ? Avais-je vraiment besoin de la pardonner ? Je n’étais même pas sûr que je lui en avais voulu … Quand bien même cela me blessait, je ne pouvais pas la blâmer de s’être enfuie. Je pensais que c’était à cause de notre différence d’âge, ou de la différence de notre statut, ou que c’était l’alcool… que des raisons valables pour lesquelles je n’avais pas le droit de lui en vouloir. Par conséquent, rien à pardonner…

Je laissai un instant avant de répondre. Qu’est-ce que j’attendais vraiment d’elle ? Qu’est-ce qu’on allait devenir ? Que devions-nous faire ? Je n’en avais aucune idée. Une seule chose se répétait en boucle, et c’était la même question que je me posais depuis 2 semaines.
Pourquoi, Melicent ? Pourquoi es-tu partie ce jour-là ?

Je m’étais approchée d’elle d’un air interrogateur et presque désespéré. Mes yeux tombèrent dans les siens alors que je tentais d’apercevoir un indice sur son visage. C’était elle qui m’avait offert quelque chose qui m’avait fait du bien, je ne lui en voulais pas. Tout ce que je souhaitais, c’était la vérité. Je me sentais piégé dans notre relation, peu importe le nom qu’elle pouvait porter. Est-ce que j’allais vraiment pouvoir rester son mentor après cette fameuse soirée, du moins si elle ne voulait plus rien pour nous ? Oui, nous… Dès le moment où je l’avais aperçue, je pus sentir un lien invisible nous attirer constamment, nous criant de fusionner. Et dès que nous l’avions fait, nous avions été piégés par les sentiments positifs que nous avions pu ressentir. Mais qu’importe, si j’étais piégé, tant que c’était avec elle. En face d’elle, je ne m’étais toutefois pas approché de trop près – nous ne pouvions pas nous toucher, même si je ne désirais que ça.
Je n'ai rien à te pardonner de toute façon, peu importe ta réponse...


_________________



Si les mots sont pioches, c'est ma tombe qu'ils creusent. ▵


Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 60
Date d'inscription : 15/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]   Dim 1 Oct - 21:01

Pour Melicent, elle avait tout à se faire pardonner. Tout ça, ce n'était pas sans risque et indirectement, par les effets de l'alcool, elle avait malheureusement entamé les festivités. C'est elle qui s'était trop rapprochée ce soir là, c'est elle qui avait poser ses lèvres sur celle du sang-pur en premier, c'est elle qui avait accepté de rester plutôt que de partir. Si elle avait fuit, rien de tout cela ne serait arrivé, jamais elle n'aurait passer la nuit avec lui, jamais la situation n'aurait été comme en ce moment. Melicent avait fuit oui, mais trop tard, quand tout avait déjà été lancé et entamé... Elle regrettait l'idée d'avoir du partir, terriblement.  Car à ses yeux, c'était clairement un signe d'abandon et elle devait s'en excuser.

- Trouver une excuse à mes parents pour expliquer mon absence le reste de la soirée, c'est chose facile. Mais en trouver une pour expliquera mon absence dans ma chambre au petit matin, c'est autre chose...

Et puis peut-être qu'elle avait fuit par peur dans le fond.Et si un Selwyn était arrivé et les aurait vu ensemble ? Et si Matthew avait tellement agit sous l'effet de l'alcool qu'il en aurait fait quelque chose qu'il aurait regretté ? Comme aurait-il réagit au matin ? Elle avait été lâche, elle avait fait sa Jaslyn malgré elle, celle qui fuit par gêne mêlée à une certaine crainte. Elle se maudissait intérieurement.

- Alors si je n'ai rien à me faire pardonner à tes yeux, laisse moi au moins te dire que... Je suis désolée, encore.

Elle soupire, comme pour reprendre des forces alors qu'elle fixait le jeune homme qui s'était placé devant elle, ni trop près ni trop loin. Mais cela lui suffisait à sentir son parfum. Et non, elle ne pouvait pas de nouveau se concentrer là-dessus, pas ici. Pourtant, l'envie de se tenir plus près de l'infirmier était bel et bien là, juste pourvoir être plus près de lui ,  le serrer contre elle, sentir sa chaleur. Mais comment était-elle censée se comporter face à lui ? Comment devait-elle le considérer ? Elle ne savait plus dire ce qu'il était pour elle. Ce n'était pas juste le mentor qu'il lui avait été assigné, c'était aussi devenu son amant malgré eux. Elle s'était offerte à lui alors qu'ils ne se connaissait pas tout en se connaissant déjà. Qui était-il pour elle ? Elle ne parvenait pas à mettre de mot sur sa relation avec le jeune Selwyn, elle ne parvenait pas à savoir si elle pouvait encore se considérer comme libre ou prisonnière de son ressenti... Elle était piégée.

-Et puis, je ne voudrais surtout pas te créer des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 130
Date d'inscription : 06/09/2017
Localisation : Dans son bureau à Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]   Dim 1 Oct - 23:15

Je regardai Melicent droit dans les yeux en attendant impatiemment sa réponse. Oui, j’étais impatient, mais surtout angoissé des mots qu’elle pourrait utiliser pour justifier son absence au réveil. Mais sa réponse me soulagea énormément. Ses mots détendaient petit à petit mon estomac et ma gorge. Si la jeune serpentarde était partie, c’était pour sauver les apparences. Je souris alors bêtement, me sentant terriblement ridicule face à toutes ses pensées qui avaient pu traverser mon esprit ces deux dernières semaines. Heureusement que Melicent avait apparemment eu les idées un peu plus claires que moi, alors que je ronflais surement à ses côtés.

Après cette première déclaration, elle s’excusa encore une fois avant de soupirer. Que je la comprenais : nous étions tous les deux surement extrêmement tendus vu la situation dans laquelle nous avions réussis à nous fourrer. Mais visiblement, aucun de nous deux ne semblait le regretter, alors le reste m’importait finalement peu.
Et puis, je ne voudrais surtout pas te créer des problèmes.

Melicent …

Avais-je rétorqué avec un sourire, avant de faire un pas auprès d’elle. Mon visage s’approchant du sien, je mis ma main derrière sa nuque, la serrant légèrement pour la caresser de mon pouce sur sa joue. Mon regard se plongea dans le sien, et je lui dis d’un ton rassurant et affectueux :
Tu ne me créé aucun problème. Jamais.

Mon visage était tout près du sien. Je pouvais sentir son parfum venir me caresser le nez, et la chaleur de sa nuque sur ma main m’apaisait énormément. Tellement soulagé de sa réponse, je ne pus résister à l’idée de l’embrasser tendrement. J’utilisais ma main pour la serrer contre moi, alors que l’autre avait rejoint sa hanche. Depuis deux semaines, je sentais un horrible sentiment de manque traverser mon corps au quotidien. A chaque minute, chaque seconde, je me languissais du corps de Melicent. Sa présence avait un tel effet sur moi que chaque instant sans elle était une souffrance. Nous profitâmes un instant de la sensation que nous procurait ce baiser, et je reculai alors soudainement, un peu gêné de la situation.
Euh… Désolé.

J’agissais vraiment comme un enfant. Quand je me trouvais face à elle, j’avais l’impression que nos rôles s’échangeaient : j’étais le jeune élève maladroit et bêta alors qu’elle était l’adulte responsable et sérieuse. Mon regard chercha à fuir la situation.
Pour être franc, je pensais que tu regrettais ce qui s’était passé entre nous ce soir-là, même si je ne sais moi-même pas ce que ça veut vraiment dire pour nous… ?

Que devions-nous faire ? Arrêter directement de nous voir afin d’éviter de nous attirer des ennuis ? Ou alors continuer à flirter de la sorte en nous laissant mener par le destin ? Finalement, nous n’avions pas un si grand écart d’âge – 5 ans. Il suffisait, au pire, de rester cachés pendant un an, jusqu’à ce que Melicent soit majeure. Mais je ne pouvais pas penser à ça, je ne devais pas m’attacher alors que je jouais un jeu dangereux au quotidien. Et même si je le savais pertinemment dans ma tête, je savais aussi que mon cœur n’allait jamais me laisser de répit. Alors, tout ce qu’il me restait à faire, c’était de la former comme apprentie mangemort, mais aussi de la protéger comme mon amante ? Je n’en avais aucune idée. C’est pour cela que la fin de ma phrase avait été interrogative. Que pensait-elle de ce qu’il s’était passé ? Que voulait-elle ? Que ressentait-elle ?

_________________



Si les mots sont pioches, c'est ma tombe qu'ils creusent. ▵


Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 60
Date d'inscription : 15/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]   Lun 2 Oct - 0:39

Melicent se disait que l'être humain était parfois bien étrange et contradictoire. Il se laissait souvent aller à ses désirs, mais les fuyait aussitôt pour y revenir de plus belle. Il se cherche des excuses , concrètes comme complètement tirées par les cheveux, quitte à en avoir des inimaginables...Mais ils les tentent tout de même, cherche à apaiser leur esprits et leurs maux à travers ces excuses, en disant qu'ils n'avaient pas le choix. Mais le choix, on l'a toujours. C'est qu'on prend soit la facilité, soit ce qui nous permet de ne pas se mettre soi ou son entourage dans l'embarras. C'était cette seconde option que Melicent avait choisit ce matin là, malgré le mal qui la rongeait à l'idée de partir comme une voleuse qui prend ce qu'elle veut puis n'en à plus rien à faire. La vraie Melicent n'était pas loin de ce compte là et encore, elle avait un coeur et des principes qui l'empêchaient d'aller trop loin dans ses petits jeux.
La jeune fille avait baissé les yeux, jusqu'à ce qu'elle sente cette main d'une douceur qu'elle connaissait déjà tant se loger dans sa nuque. Elle relève les yeux à l'appel de son nom, attendant patiemment de savoir ce que Selwyn allait lui dire. Une vague de soulagement vint l'envahir, mêlé à cette sensation de bien-être qui lui avait tant manque ces deux dernières semaines. Encore une fois,c'était la simple présence du sang-pur qui provoquait en elle cette chaleur si apaisante. Quelque chose lui disait d'éloigner son  visage à l'instant ou celui du jeune homme s'était rapproché du sien et pourtant, elle n'en fit rien, décidant plutôt d'écouter une nouvelle fois ses envies... limitées. La main de Melicent vint se glisser dans les cheveux de Matthew, alors qu'elle laisse ses lèvres profiter de leurs retrouvailles avec celles de celui-ci. Le contact se brise,presque à contre coeur pour finalement finir en excuses. Elle se mordille la lèvre inférieure,grosse manie, alors que son regard dansait d'un endroit à l'autre durant un instant. Mais rapidement, ses yeux finir à regarder à nouveau l'infirmier,puis s'abaisser. Instinctivement, elle secoue doucement la tête.

- Non , il n'est nullement question de regrets. dit-elle d'une voix posée.

Elle ne regrettait pas ce qu'il s'était passé. Mais elle ne savait pas quoi faire, elle ne savait pas où elle en était et elle-même ne sait pas non plus ce que tout cela signifie pour eux. Elle réfléchi, cherche au plus profond d'elle-même, laisse planer un moment de silence avant de parler à voix basse, la tête baissée de façon à presque n'avoir vue que sur le sol.

-Je ne sais pas. Je ne sais pas ce que c'est. Je sais juste que c'est là et qu'on ne sait rien y faire... depuis le premier jour on ne sait rien y faire. elle marque une pause, relève la tête pour tenter de croiser le regard de son interlocuteur. -Mais je sais que j'ai besoin de vous et que je ne veux pas...Je ne peux pas supporter de tout laisser de côtés. ajoute-elle d'un air hésitant, tant elle ne savait pas exprimer ce qu'elle ressentait.

Elle ne savait pas mettre de mot sur ses sentiments, elle ne savait pas s'exprimer comme elle le voulait. Mais elle l'avait voulu lui à la soirée, et elle le veut toujours. Pas juste physiquement ; c'est son être tout entier qu'elle désir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 130
Date d'inscription : 06/09/2017
Localisation : Dans son bureau à Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]   Lun 2 Oct - 20:50

Aucun regret. C’était le message que Melicent m’avait fait passer d’abord en me rendant mon baiser, puis en le spécifiant clairement. Sa main était passée à travers mes cheveux, un geste qui m’avait bien trop manqué. Un frisson de soulagement traversa mon corps tout entier alors que je la regardais mordiller sa lèvre – comme elle l’avait déjà fait auparavant durant notre dernière rencontre.  Je respectai son silence, comprenant qu’elle réfléchissait surement à ce que j’avais dit un peu plus tôt quant à la signification de nos derniers gestes l’un envers l’autre.

Au vu de sa réponse, je compris que je n’étais pas le seul à être perdu au milieu de notre relation ambigüe. Comme elle le disait si bien, nous n’étions pas capables de faire quoi que ce soit contre cet aimant invisible qui nous attirait autant. La suite de sa phrase souleva mon cœur, non pas de dégout ou d’horreur, mais de bien-être et de plaisir. Melicent venait de me dire qu’elle avait besoin de moi, et qu’elle ne voulait rien lâcher, et c’était exactement ce que je ressentais aussi. Sans pouvoir l’expliquer, je me sentais déjà si proche de la jeune serpentarde, et si attaché … Comment pouvait-on en arriver là après seulement quelques entrevues ?

Je ne savais plus vraiment quoi dire, sûrement à cause de la gêne que je ressentais suite à sa réponse. Pourquoi était-il plus facile de se faire passer pour un mangemort que de parler à une fille qui me plaisait ? Qu’allions-nous faire ? Même si je ne pouvais pas répondre à cette question, je savais au moins où je pouvais commencer.
Melicent ?

Ma main avait glissé sous son menton, et j’avais relevé sa tête pour que son regard puisse rejoindre le mien. Je souris.
Ça te dit de … dîner avec moi ?

Avais-je proposé d’une voix douce mais tout de même timide. J’étais conscient qu’il fallait discuter de choses plus importantes, de mettre les choses au point quant à notre discrétion, mais sur l’instant présent, je m’en fichais. Je savais notre combat perdu d’avance contre notre attirance mutuelle, alors pourquoi ne pas l’accepter et l’embrasser ? Et quoi de mieux pour cela qu’un premier dîner en sa compagnie, pour démarrer où toute relation devrait démarrer ? La salle sur demande pouvait très bien nous cacher tout en nous procurant un lieu des plus merveilleux pour faire connaissance ; et pour discuter de notre futur, de son apprentissage en tant que mangemort, et de bien d’autres choses.

_________________



Si les mots sont pioches, c'est ma tombe qu'ils creusent. ▵


Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 60
Date d'inscription : 15/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]   Mar 3 Oct - 9:58

C'était étrange de constater à quel point Melicent ne savait pas quoi faire face à cette situation. D'une certaine manière, elle n'aimait pas cette forme de dépendance qu'elle avait vis-à-vis du sang-pur. Elle n'aimait pas l'idée de s'être si vite attachée, de lui avoir fait confiance de la sorte. Peut-être cela est-il du au fait qu'elle avait l'impression qu'il était comme elle, d'une façon certes différente mais comme elle. Peut-être que cela l'apaisait, la rassurait d'une certaine manière et c'est ça qui,au fond, l'amenait à rester auprès du jeune homme. Mais tout était allé si vite...La jeune Beurk n'avait rien vu venir, aucun des événements s'étant déroulé. Son esprit n'était plus clair, tout comme son jeu de rôle ... Du moins, il ne l'était plus en la présence de l'infirmier. La verte se maudissait de plus en plus sans s'en rendre compte, elle se dégoûtait elle-même. Non pas d'avoir cette étrange relation avec le jeune homme mais plutôt d'avoir cette impression que tout n'est basé que sur un mensonge. Un mensonge qui a raison d'elle.

Melicent relève la tête , plus ou moins forcée mais avec délicatesse.  Elle ne parvient toutefois pas à sourire directement, met un certain temps à afficher un sourire en coin. Un dîner ... C'était là quelque chose qu'elle n'avait plus fait depuis longtemps, pas dans de telles circonstances. Qu'était-elle censée faire ? Accepter ou refuser ? Elle n'en savait rien, ne savait pas quelle était la meilleure des solutions. Elle finit par inspirer profondément, hochant la tête.

- D'accord, j'accepte. dit-elle simplement d'un air posé.

Elle était assez confuse intérieurement, beaucoup trop pour pourvoir sourire, pouvoir rajouter des mots. Pouvait-elle encore longtemps lui cacher la vérité sur elle-même ? Elle n'avait pourtant pas tellement de compte à rendre et réciproquement... Enfin, la logique des choses voudraient que ce soit comme ça. Pourtant elle s'en veut, elle s'en veut d'entendre le nom de sa soeur et pourtant,de ne pas en être digne. Elle ne se sentait pas digne de la vraie Melicent, pas sur le coup. Pas avec tout ça. Et pourtant, elle continuait sur cette lancée car elle savait parfaitement que ce serait certainement l'un de ses seuls moments de répit, surtout une fois que la tempête sera bien présente, déversant des torrents d'eau autour d'elle jusqu'à la rendre prisonnière.

La jeune fille regarda autour d'elle comme si elle cherchait quelque chose pour s'enfuir, a croire que quelque chose venait soudainement de lui faire prendre peur. Pourtant, elle n'affiche rien d'apparence, se contentant de perdre son regard dans le vide comme si elle réfléchissait.

-Tiens moi courant alors ... dit-elle dans un petit sourire. -Je dois aller me préparer pour le prochain cours... ajoute-t-elle tout en se dirigeant vers la porte. -Au revoir Monsieur Selwyn. le salue-t-elle avent de disparaître, une une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manque gênant [Feat. Matthew Selwyn][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Annabella V. Lerenard feat Bella Thorne (Terminé)
» (X) Drague la si tu peux-feat Alma Rodriguez [Terminé]
» Please be gentle Hanako San ! feat Katase Kenta[Terminé]
» [Codage] Fiche de personnage - Matthew Keynes [ Terminé - Louna Blake ]
» Père ▪▪ Windo Mc Ready ▪▪ Feat Matthew Mc Conaughey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le Premier Etage-
Sauter vers: