AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Choose your family ♦ Théodore & Cassandra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 73
Date d'inscription : 08/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Choose your family ♦ Théodore & Cassandra   Dim 1 Oct - 23:39



Choose your family
Théodore & Cassandra


Il est là, ton frère, tu le sais. Tu l'as vu sortir de l'infirmerie, de loin, quitter cette pièce où travaille son amante. Sa maîtresse impure, celle avec qui il se souille depuis trop longtemps, celle dont Père connaît l'existence grâce à toi. Pas que tu aies particulièrement envie qu'il sache tout, mais au fond tu sais que c'est le seul moyen pour redresser votre famille, pour le redresser lui. Le ramener sur le droit chemin dont il s'écarte trop souvent, lui qui a décidé de vous déshonorer en trahissant tout vos principes. L'honneur – il n'en a plus depuis qu'il s'est perdu dans les bras de cette blonde. Loyauté – comment prétendre en posséder lorsqu'à son âge on est ni marqué ni marié. Pureté – il a passé trop de nuits à vagabonder dans des dortoirs d'impurs pour ne pas avoir commencé à la souiller. Il a bafoué tout ce en quoi tu crois, et toi tu ne peux pas le supporter. C'est pour cela que tu dis tout à ton père, pour qu'il te revienne, suive à nouveau cette voie qui lui a été tracée dès la naissance. Celle de l'héritier, et non pas d'un traître qui fait honte aux siens. Pas que tu ne ressentes pas un malin plaisir à voir cette colère féroce brûler dans le regard de ton père lorsque tu lui siffles de vénéneuses découvertes, ta jalousie s'en satisfaisant grandement.

Le voir aujourd'hui quitter l'infirmerie te met trop d'idées sulfureuses dans l'esprit pour que tu puisses ne pas réagir, pourtant lorsque tu t'apprêtes à le rejoindre, te voilà devancée. Par Emily, et brusquement ta hargne ne fait que se décupler. Tu détestes l'idée qu'il emporte avec lui votre cadette – s'il doit couler, tu t'assureras que ce soit seul. Désespérément seul, délaissé, abandonné, de sorte à ce qu'il prenne conscience de son erreur, et peut-être qu'il parvienne à remonter. Tu sais déjà qu'il est blessé, ou en tout cas tu le supposes d'après dires de ta sœur. Il a été torturé, et à tes yeux ce n'est pas un mal, plutôt un rappel à l'ordre bien mérité, même si tu ne sais aucunement qui sont les responsables. Tu t'en moques bien, au fond, tant que cela a secoué ton frère. Au moins il sait à quoi s'en tenir.

Tu ne sais pas combien de temps tu as attendu pour que leur discussion s'achève, patientant simplement en réfléchissant à tout et à rien. A Clarence que tu as vu récemment, si brillante élève qui s'avère plus douée encore à chaque de vos rencontres. A Eileen qui, tu l'espères, a cessé de dériver, et va se conformer aux règles de votre société. A Sirius que tu aperçois parfois dans les couloirs, véritable déception, sang-pur déchu. A ton fiancé, cet inconnu dont tu ne sais rien mais dont tu voudrais connaître le nom. Tu songes, jusqu'à ce qu'Emily s'éloigne, comme pour te laisser place. Tu ne sais pas si elle t'a vue, ni même si votre aîné t'a remarquée, pour une fois que tu as eu la décence de ne rien écouter – pas par politesse, simplement parce que tu n'en as pas vu l'intérêt. Manque de stratégie peut-être, qu'importe à présent.

Votre cadette partie, tu t'avances vers ton frère d'une démarche droite, la tête haute. T'as ce sourire narquois sur les lèvres, ce regard mauvais, cet avertissement dans les yeux – tu n'veux pas qu'il ait recommencé, qu'il soit encore tombé dans les bras de cette impure qui l'a éloignée des siens. Tu voudrais qu'elle disparaisse, la Saddler, malheureusement elle est toujours là, et tu es persuadée que Théodore a encore fauté. T'es trop loin de la réalité pour réaliser, c'est certain. « Théodore, quel plaisir de te voir, » que tu lâches sans te départir de ton rictus moqueur et de ton ironie hautaine. « Quel bon vent t'amène à Poudlard ? Ta famille ou ton infirmière ? » qu'tu lâches, et même si c'est du sarcasme qui perce, au fond c'est un violent reproche qui te fait dire cela. Dire qu'il vous trahit pour cette impure – comment peut-il ? « Un conseil, n'essaie pas d'entraîner Emily à ta suite. » La menace est évidente, toute délicatesse absente. Tu t'es juste assurée que vous étiez seuls, le reste tu t'en moques bien. « Ce n'est pas parce que tu veux souiller notre famille que tu dois l'y inciter, surtout si tu oses nous narguer en venant à Poudlard même pour voir la responsable. » Tu refuses que plus de Avery dérivent, il en est hors de question. S'il doit sombrer, ce sera sans vous, tu te l'es promis.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

@Théodore Avery

_________________
Your love was handmade for somebody like me...
 I may be crazy, don't mind me. Say, girl, let's not talk too much. Grab on my waist and put that body on me.
Family isn't defined only by last names or by blood...
It's defined by commitment and by love. It means showing up when they need it most. It means having each other even on those days when you struggle to like each other. It means never giving up on each other.
Revenir en haut Aller en bas
 
Choose your family ♦ Théodore & Cassandra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» José Théodore
» Why choose for the lesser evil?
» Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra
» Cassandra
» Family First : II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le Premier Etage-
Sauter vers: