AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Battle Scars [ft. Eden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 51
Date d'inscription : 03/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Battle Scars [ft. Eden]   Jeu 5 Oct - 20:54

Battle Scars
Lucian & Eden

Même les plus vieilles cicatrices peuvent rester douloureuses. On lui avait dit un nombre incalculable de fois que ses cicatrices étaient la preuve qu’il avait survécu aux épreuves que la vie avait placées sur son chemin. Et un nombre incalculables de fois, il avait eu envie de répliquer qu’elles étaient également un rappel constant de ces épreuves et que tous les souvenirs n’étaient pas forcément bons à garder. Les cicatrices physiques n’étaient qu’un menu inconvénient face à l’abîme de ténèbres que constituaient la mémoire et les rêves. L’esprit peut parfois être bien plus cruel que la réalité.

Cette fois encore, Lucian devait retourner à Sainte-Mangouste pour être examiné. Non pas qu’il eût été blessé dans une mission, non. La Médicomage qui s’occupait de son dossier tenait absolument à ce qu’il vienne chaque année faire examiner les marques qu’il avait reçues lors de sa confrontation avec Gabriel, lors de cette nuit funeste. Même si douze ans s’étaient déjà écoulés depuis lors, il y avait apparemment toujours un risque, même infime. C’était donc devenu une routine : chaque mois, il venait, la laissait regarder ses cicatrices, répondait honnêtement à ses questions, plaisantait un peu sur son goût de la viande très peu cuite et de l’économie de temps et d’énergie que cela constituait, se plaignait de son irascibilité lors des nuits de pleine lune, puis quand elle lui disait qu’il n’y avait pas de quoi s’inquiéter, il remettait son haut, échangeait encore quelques mots sans conséquences, lui serrait la main et lui disait « Au mois prochain ! ». Puis il rentrait chez lui, ayant en général pris sa journée pour ne pas être trop bousculé. Il retrouvait ses chats, son corbeau et un bon bouquin. Parfois, il prenait sa forme d’Animagus et allait voler un peu, comme il faisait souvent en fin de journée.

Ce jour-là, la fatigue se voyait clairement sur son visage. Les attaques sur les Moldus se faisaient de plus en plus fréquentes et il se voyait mal demander plus d’un jour de congé pour rattraper ses heures de sommeil. Les Mangemorts ne se reposaient pas, apparemment, alors pourquoi les Aurors le feraient ? Bah, au moins pourrait-il se reposer un peu ce soir-là, après son passage à Sainte-Mangouste.

L’examen se passa comme d’ordinaire, si on excepte que la Médicomage s’inquiéta de sa mine et lui donna un tonique. Il devait se reposer, lui dit-elle en désignant les cernes qui bordaient ses yeux bleu-vert. Ne voulant pas la contrarier, il marmonna qu’il allait essayer.

Il ressortit de l’entretien avec le réconfort habituel de savoir qu’il ne risquait pas de développer plus de séquelles de son exposition à la griffure d’un Loup-Garou, une ordonnance pour un tonique et des souvenirs douloureux qui lui revenait. La fatigue le prit et il s'assit sur un banc dans le couloir.



Dernière édition par Lucian A. Putnam le Sam 14 Oct - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 58
Date d'inscription : 18/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Battle Scars [ft. Eden]   Ven 13 Oct - 21:30

battle scars
Lucian & Eden

Fatiguée, les yeux gonflés de sa crise de larmes de la veille, Eden s'applique à soigner l'homme qui se trouve devant elle. Une potion mal dosée. Des effets secondaires indésirables, un cas habituel dans son service. Elle le soigne avec soin, avec la douceur qu'elle a toujours eu, avec des gestes simples et précis. Elle lui donne un remède pour nettoyer son organisme, il s'en va, elle passe à un autre patient. Ou une patiente du coup. Une potion qui a mal tourné, qui a explosé au visage de la sorcière. Fort heureusement, la brûlure n'est pas grave. Encore une fois, elle rassure la femme devant elle, elle applique une pommade sur son visage, la brûlure disparaît. Il n'y a plus personne dans sa salle d'attente, alors elle s'assoit sur sa table d'examen et elle attend. Elle attend un autre patient, elle attend que le temps passe, elle attend d'avoir terminé son service. Une fois terminée, elle retournera chez elle, elle prendra de la poudre d'Ode, poudre magique qui lui permet de sombrer sans trop penser. Elle s'empêche de trop penser, elle ne veut pas, c'est trop douloureux. Sa vie est un cauchemar.

Il n'y aura pas d'autre patient pour ce soir alors elle retourne à son bureau où l'on peut lire sur une plaque "Eden Shacklebolt, chef du Service d'empoisonnement par potions et plantes". Elle en est fière, c'est la seule chose qui lui permet de se raccrocher à la vie, à ces minces espoirs. Elle enlève sa blouse, elle l'accroche à son porte-manteau. Elle range son bureau minutieusement. Elle enfile sa cape noire. Elle prend sa besace. Elle ferme à clé. Des gestes précis, clairs, nets, des habitudes qu'elle a mis en place pour la jour où elle n'aura plus la tête sur ses épaules. Tout est cadré, carré. Elle dit au revoir aux médicomages qui reste pour la nuit, elle leurs dit qu'en cas d'urgence, ils peuvent l'appeler. Même ça, elle le dit tous les soirs. De sa même voix éteinte, basse. Ils ont l'habitude, ils la connaissent. Même s'ils n'ont pas connaissance des batailles qu'elle mène à l'intérieur. Elle déambule dans les couloirs comme tous les soirs. Le même chemins, le même nombre de pas. Elle les compte, elle n'a pas le droit de sombrer à l'hôpital. Elle croise un collègue, Zack Aasen. Elle le salue, elle voit sa mine inquiète quand il la regarde, mais elle s'échappe avant qu'il ne dise quoique ce soit. Puis sur un banc, dans le couloir, avec le même regard perdu, elle voit Lucian. Lucian, un ami, un allié, son filleul en quelques sortes, bien qu'il soit le plus âgé des deux. Elle sourit vaguement à cette vision, elle se dit que finalement cette journée ne sera pas si mal. Alors elle vient s'asseoir à côté de lui avant de le saluer :

"Salut Lucian. Examen mensuel ?"

Elle demande ça simplement, le connaissant de Poudlard, connaissant ses problèmes de santé. En quelques sortes. Elle l'a soigné, pour remplacer une collègue. Elle l'a fait rentrer dans l'ordre. Elle l'apprécie, elle se dit qu'il a certainement des batailles intérieures lui aussi.

"Ça me fait plaisir de te voir. Comment tu vas aujourd'hui"

Elle cherche son regard avant de lui sourire franchement. Rares sont ceux qui voient son sourire depuis le drame de sa vie. Mais Lucian en fait partie.

Made by Neon Demon

_________________
From dusk till dawn

'Cause I wanna touch you, baby, I wanna feel you, too I wanna see the sunrise and your sins, just me and you. Light it up, on the run, let's make love tonight. Make it up, fall in love, try
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 51
Date d'inscription : 03/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Battle Scars [ft. Eden]   Lun 16 Oct - 16:51

Battle Scars
Lucian & Eden

« Tu devrais te reposer, Lucian. Le monde ne sera pas détruit en une nuit. Tu peux sûrement prendre une journée pour toi. » lui avait dit la Médicomage en lui tendant un verre de tonique. L’Auror aux yeux bleu-vert lui avait alors souri et sans répondre avait bu la potion. Certes, le bureau des Aurors pouvait se passer de lui une journée, voire même une semaine, mais il ne supporterait pas de ne pas être sur le terrain si quelque chose de grave arrivait. Combattre les ténèbres qui l’entouraient lui permettait de combattre sa culpabilité et de lutter contre ses propres ténèbres.

Posant sa main sur son bras, il ferma les yeux et essaya de bloquer les souvenirs qui lui revenaient. La peur qu’il avait ressenti, non pour sa propre vie, mais pour son petit ami, la peur de le savoir en souffrance, l’impuissance qui lui avait enserré le cœur, puis la haine pour son père, la culpabilité qu’il ressentait vis-à-vis de cet homme qu’il avait tant haï, mais qui le suppliait, qui pleurait et qui criait. Puis l’éclair vert qu’il avait lui-même appelé, les rires et les cris de joie des spectateurs Mangemorts, sa main qui, retrouvant enfin sa volonté, lâchait la baguette, le Loup-Garou qui se jetait sur lui, la douleur atroce et cinglante qui parcourait tout son corps. Enfin l’inconscience, salvatrice, protectrice. Des rêves avaient jalonné son inconscience. Il s’y était vu, main dans la main avec Gabriel, aller dans le parc de Poudlard au clair de lune, puis se transformer avec son petit ami qui ne cessait de lui murmurer que tout allait bien. Puis ils couraient tous deux sous leur forme lycanthrope, heureux ensemble.
Puis il s’était réveillé pour découvrir que Gabriel avait été tué et que lui-même risquait d’être affecté par la malédiction de la Lune.

Une voix amicale le tira de ses tristes souvenirs et il essuya les larmes qui avaient traîtreusement commencé à couler sur ses joues mangées par une courte barbe. Il leva les yeux et vit sa « marraine » de l’Ordre du Phénix, la belle Eden Shacklebolt, celle qui lui avait parlé de l’Ordre, qui l’y avait fait entrer. Il aimait beaucoup la belle Médicomage et lui sourit en la voyant. Il lui fit une place à côté de lui.


« - Si ce n’est pas la belle et brillante Eden Shacklebolt ! Tu es un rayon de soleil dans ma journée ! Oui, examen mensuel. Je ne risque pas de me transformer en loup. Comme d’habitude. »

Il contrefit un sourire d’ironie, sa main tremblant légèrement sur son bras gauche que la Médicomage qui l’avait examiné avait bandé après y avoir appliqué un onguent pour diminuer la douleur qui pouvait le saisir durant les pleines lunes. C’était comme si la lune elle-même plantait ses crocs dans sa chair lors des nuits de pleine lune.

« - Je vais bien. Un peu fatigué, un peu las de ces maudits examens mensuels, mais tout va bien. Et toi-même ? »


_________________

Guilt
When you experience loss, people say you’ll move through the five stages of grief….
Denial, Anger, Bargaining, Depression, Acceptance
….. What they don’t tell you is that you’ll cycle through them all every day.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 58
Date d'inscription : 18/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Battle Scars [ft. Eden]   Hier à 0:06

battle scars
Lucian & Eden

Lorsqu'elle voit Lucian au bout de ce couloir, l'air pensif sur ce banc. Elle se dit qu'il a aussi des combats intérieurs à mener, qu'il est comme elle au fond. Elle connait son passé, elle sait qu'il a vécu des choses dures, comme elle. C'est sûrement pour cela qu'ils sont assez proches, parce qu'ils s'apaisent l'un et l'autre, ils connaissent leurs cicatrices, leurs blessures et Eden sait comment apaiser Lucian. Elle sait comment lui parler. Alors quand elle le voit essuyer discrètement des larmes, elle a de la peine pour lui. Elle sait qu'il est là pour son examen mensuel, elle se demande si il a apprit une mauvaise nouvelle ou si il pense trop, tout simplement. Ça lui arrive aussi à elle, de trop penser et de pleurer sans qu'il n'y ait de réelles raisons. Elle s'approche de lui et le salue de sa voix douce, aimante, attentionnée. Il lui répond d'une voix charmeuse qui la fait rire doucement. Il la rassure sur son examen juste après lui avoir dit qu'elle était son rayon de soleil.

"Ne me flatte pas tant Lucian. Mais je dois avouer que tu égayes aussi ma journée, c'est une surprise très agréable. Je suis rassurée pour ton examen mais ... pourquoi pleurais-tu ?"

Sa voix transmet un soupçon d'inquiétude, et elle est encore plus inquiète quand elle remarque le bandage au bras gauche de son ami. Son bras tremble légèrement, alors elle lui demande si il va bien. Il la rassure, il va bien. Fatigué, las, comme elle. Elle connait ce sentiment, elle le comprend. Mais il va bien. Comme elle au fond. La fatigue fait partie d'elle maintenant, les insomnies aussi, le sentiment de lassitude et le désintérêt pour beaucoup de choses.

"Je comprend ta fatigue. Et je vais plutôt bien aussi, c'est un jour banal."

Elle hausse les épaules. Elle ne va pas plus mal, ou moins mal. Elle est stable. Il y a déjà eu des jours pires, et des jours meilleurs. Aujourd'hui ça allait, elle n'a pas eu le temps de penser. Et elle ne veut pas trop penser.

"J'ai terminé mon service pour aujourd'hui, si tu veux nous pouvons passer la soirée ensemble ?"

Elle serait heureuse de passer du temps avec lui, elle ne veut pas être seule ce soir et Lucian est d'une excellente compagnie.
Made by Neon Demon

_________________
From dusk till dawn

'Cause I wanna touch you, baby, I wanna feel you, too I wanna see the sunrise and your sins, just me and you. Light it up, on the run, let's make love tonight. Make it up, fall in love, try
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Battle Scars [ft. Eden]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Battle Scars [ft. Eden]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We all have battle scars
» Warhammer Battle
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» gobelins battle = grot's 40k ?
» Battle of kyuden Tanbo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Hôpital Ste-Mangouste-
Sauter vers: