AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 shed some light on (regra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 317
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: shed some light on (regra)   Dim 8 Oct - 18:25

shed some light on
regulus black & allegra greengrass

Les Greengrass sont des investisseurs, ayant depuis longtemps apposé leurs souverainetés économiques sur le monde magique. Il n'y avait aucune grandes enseignes qui n'aient pas été financée en partie par la famille. Aussi discrets que stratèges ils s'assuraient une place de choix dans la haute société de sang pur depuis des années par ce biais. Et Allegra entendait bien reprendre le flambeau, ayant depuis longtemps compris la force de l'argent. L'argent qui suffisait à faire taire les autres familles sur le fait que l'héritier des Greengrass se trouvait en prison depuis quatre ans. Si personne ne l'ignorait, personne n'osait le moindre commentaire.
Personne ne mord la main qui nourrit - au risque de finir affamer.
Grâce à cette stratégie économique, ils se trouvaient encore en bonnes dispositions pour pouvoir être accueillis chez les autres familles de sang purs. Ce soir-là ils se trouvaient au Square Grimmaurd - Allegra et sa mère - pour être accueillies par la sublime Wallburga Black, arborant une robe de chez Madame Giuppure. Allegra ne manqua pas de la complimenter sur ce choix divin alors qu'elles entraient dans la maison - laissant son manteau à Kreattur pour dévoiler une des premières tenues offertes par Effie Rowle - sa première protégée, son premier investissement. Une robe d'un bleu électrique qui semblait scintiller chaque fois qu'elle faisait un mouvement.
Allegra - « Et où se trouve ce cher Regulus ? » demanda-t-elle en arquant un sourcil finalement dessiné. Ce à quoi leur hôte ne manqua pas de perdre un temps son masque de parfaite cordialité pour une inquiétude évidente, lançant un regard vers l'étage. Dans sa chambre à peine la soirée commencée ? Allegra ne perdit nul temps avant de s'excuser pour rejoindre l'étage, trouvant Kreattur pour la guider.

Elle n'était pas proche de Regulus, n'ayant jamais trouvé d'intérêt ou de temps pour se forger un véritable lien d'amitié avec lui. Mais elle ne pouvait nier la beauté, le charisme et la prestance du bellâtre. Bien plus agréable que son traitre d'ainer - à son humble avis. Avec bien plus de potentiel à ses yeux. Alors elle était ravie de pouvoir le voir ce soir, de se rapprocher du sang pur pour l'apprendre un peu mieux - et Allegra n'était pas femme qui acceptait qu'on lui refuse quoi que ce soit.
Alors c'est sans s'annoncer qu'elle entra dans la chambre après avoir lancé un sortilège pour ouvrir la serrure. Noire. Elle devinait la silhouette qui hantait les lieux, mais fronça les sourcils pour se rendre sans hésiter vers la fenètre cachée par de hauts rideaux qu'elle tira.
Allegra - « Un si beau visage ne devrait pas rester enfermer pour broyer du noir. » Décréta-t-elle en ouvrant à la clarté de la fin de journée, avant de se tourner pour découvrir une chambre dans un désordre relatif. Et un jeune femme pour le moins défait - se souvenant alors de la nouvelle de la disparission de la presque-fiancée du Black. Elle savait - elle savait tout la Greengrass. Ne s'attendait cependant pas à trouver un tel drame dans le Square Grimmaurd. « Pas que tu puisse t'en empêcher, de voir tout en noir... » dit-elle sur un fond de moquerie tendre, la voix claquant de son optimiste et enthousiasme.

Elle se rendit près du bellâtre pour apposer un baiser sur sa joue comme s'ils se connaissaient depuis toujours.
Allegra - « Heureusement, ce soir je suis là pour te sortir de ta morosité. Je suis sûre qu'à deux on va retrouver ta flamboyante beauté, Regulus. On va passer une soirée délicieuse tous les deux. »

_________________

don't let this feeling fade
What really matters in life? Is it a sprint or a marathon? And what if finish lines make us happy? Or are we glad we can run at all? Can't fall, when I'm sleep, I'm chasing a dream When I wake up and it's over, what did I gain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 634
Date d'inscription : 30/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: shed some light on (regra)   Mar 31 Oct - 5:33


shed some light on
allegra greengrass & regulus black (regra)
Ta mère est venu voir plus tôt si tu te préparais pour l’dîner qui aurait lieu un peu plus tard avec les Greengrass, s’assurer surtout qu’tu n’faisais pas qu’fixer le plafond en tout en restant étendu dans ton lit. L’temps d’sa visite tu t’es donc levé, n’posant pas d’résistance quand elle a choisit une robe foncée aux quelques touches argentés, ni quand elle t’demande d’être en bas, prêt à recevoir vos invités dans trente-huit minutes tapante. Pas d’résistance mais ça veut pas dire que t’es là, qu’t’es prêt, quand l’heure tapante arrive et qu’t’es toujours dans l’noir, dans ta chambre, la robe sur l’dos d’une chaise et toi vêtu qu’un pantalon d’coton et d’un t-shirt, le tout d’couleur noire. T’as pas envie d'prétendre, d'afficher un faux sourire et avoir des discussions qui t'passent six pieds au-dessus d'la tête. Elle est morte Averill mais on s'attend à ce que t'agisse comme si elle était qu'partit s'perdre sur un autre continent, comme si tout ce qui était mort c'est vos fiançailles.
Et tu sais qu'tu dois penser pareil, devenir insensible, froid, pour avancer dans la vie comme ton père l'ferait, comme il s'attend à ce qu'on héritier fasse. T'sais qu'il fait avec toi plus qu'il est satisfait en posant son regard glacial sur toi, t'sais que t'as pas terminé d'faire tes preuves pour qu'il change son opinion et qu'c'est pas gagné d'avance. C'soir par contre t'en as rien à foutre, tout c'que tu veux c'est qu'on t'laisse tranquille, qu'on oublie qu't'es là. Qu'le noir devienne tout, et qu'tu sois rien d'plus qu'une ombre dans la noirceur.

Puis la porte d'ta chambre s'ouvre sans qu'on se soit annoncée, ton cœur s'accélérant dans ta poitrine avec force- t'peux penser qu'à une personne en ce moment qui pourrait entrer ainsi dans ta chambre, et t'réalises trop vite que c'pas lui. C'est un voile de déception qui t'frappe alors, mais t'restes tout d'même en position assise, après t'être brusquement relevé en voyant la lumière s'engouffrer dans ta chambre, en observant l'intruse. Elle s'avance tandis qu'la porte s'laisse refermer derrière elle, et t'la regardes l'visage fermé. « Un si beau visage ne devrait pas rester enfermer pour broyer du noir. » qu'elle tranche avant d'ouvrir tes lourds rideaux et permettre au soleil mourant d'plonger ta chambre dans une lumière aux teintes orangées. T'grimaces avant d'passer une main sur tes traits fatigués, prenant pas la peine de répondre à celle que tu reconnais maintenant comme étant Allegra Greengrass.
Elle est magnifique Allegra, c'impossible d'se tourner dans sa direction et pas la fixer un instant, pas juste à cause d'sa beauté, mais ce qu'elle dégage aussi. Tu la connais pas personnellement, sauf qu'elle agit comme telle en s'faisant maître d'ta chambre à l'instant. « Pas que tu puisse t'en empêcher, de voir tout en noir... » Un reniflement t'échappe face à son commentaire et t'lèves les yeux vers l'ciel, un début d'sourire railleur étirant imperceptiblement l'coin d'ta bouche. « C'est qu'le noir est sous-estimé, alors qu'il cache d'précieux secrets, plus qu'ce qu'les gens peuvent bien l'penser. » qu'tu souffles car t'as plus d'bons souvenirs qui se sont créés lors des nuits, lorsque les ténèbres sont hautes dans l'ciel. Ta lune a toi, ta seule lumière c'était Oswin, et tant qu'il brillait non loin d'toi t'avais pas besoin d'chercher plus de lumière. Sauf qu'tu l'as foutu à la porte, et que t'as beau rester dans l'noir depuis y'a pas moyen qu'tu retrouves une parcelle d'consolation dans la nuit maintenant.

Elle s'approche d'toi, s'penchant contre ton visage pour embrasser ta joue. T'fermes les yeux une demi-seconde, l'temps qu'elle reste contre ta peau avant d'se reculer. « Heureusement, ce soir je suis là pour te sortir de ta morosité. Je suis sûre qu'à deux on va retrouver ta flamboyante beauté, Regulus. On va passer une soirée délicieuse tous les deux. » « C'rien contre toi Allegra mais j'en doute. Je n'aie aucune envie d'descendre pour jouer une parade et discuter d'banalités. » qu'tu commences par dire d'une voix doucement enrouée d'pas avoir parlé beaucoup ces derniers jours. T'passes une main dans les cheveux en jetant un regard noir vers ta porte. « À moins qu'ta soirée délicieuse s'passe juste ici, sans que j'ai à enfiler ma robe et étirer mon bras plus loin qu'la commode pour atteindre un peu d'purfeu. »

_________________


ME's awards. an un. :fan2::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 317
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: shed some light on (regra)   Ven 3 Nov - 23:20

shed some light on
regulus black & allegra greengrass


Elle savoure pas d’sombres pensés, Allegra, préférant toujours vivre dans la lumière de sentiments passionnels. Elle gueule, de colère, de rage, d’agacement – elle gueule autant qu’elle rit trop fort, savoure de belles émotions vivaces pour se sentir vibrer. L’existence tragique pour moteur ne l’inspire que peu – elle, elle veut de la beauté à revendre, de l’amour de conte de fée, et toujours plus de drame dans la vie des autres. Sans doute – le drame n’était pas foncièrement mauvais, s’il n’était pas une raison pour s’éprendre de la bile noire, et s’enfoncer dans l’obscurité sans se soucier d’en sortir.
Il est sombre, le Black, et ca l’étonne pas plus que ca ne la fait rire. Elle connaît la réputation de la famille, et elle sait que si elle n’a jamais cherché à s’en rapprocher c’est à cause de ce coup pour la mélancolie. Le cœur de Regulus battant irrégulièrement alors que son corps est transpercé de sombres pensés – qu’importe ce qu’il ressentait avec la mort de sa presque-fiancé, Allegra n’était pas prête à faire preuve de la moindre compassion exagérer. Ni prête à le laisser s’enfermer dans le noir, ouvrant les fenêtres de sa chambre sans la moindre pitié.
Regulus - « C'est qu'le noir est sous-estimé, alors qu'il cache d'précieux secrets, plus qu'ce qu'les gens peuvent bien l'penser. »
Allegra – « Tpeux garder tes précieux secrets l’jour aussi, il suffit de savoir la fermer. » Qu’elle répond avec les yeux qui se lève au ciel, trouvant rien de plus poétique – et ridicule – ces pensés poétiques et lunaires. Elle y est pas sensible, Allegra, préférant se pencher vers le Black et lui assurer que la nuit leur appartient.

Et pourquoi ca ne serait pas le cas ?
Elle ne portait pas Averill sans son cœur, la connaissant assez mal. Elle savait que ses parents s’étaient rendus aux obsèques mais avait trouvé mieux à faire en rejoignant Adriel dans un magasin de robes de mariés. Elle avait sa vie à construire, l’avenir lui appartenait. Et elle ne pouvait pas comprendre qu’il n’en soit pas de même dans la vie de ses semblables – Regulus avait une année de moins qu’elle encore. Une année à brûler de trop de vie. Alors plutôt que de le laisser souffrir d’avoir une âme en peine dans le noir, elle comptait bien lui rappeler que la mélancolie était une maladie qui se soigner à coup d’vie dans la gueule. Autant profiter des passions d’enfants insouciants qu’ils pouvaient se permettre d’être encore. D’autant plus s’il ne souffrait plus de devoir jouer à être sérieux pour complaire à une possible fiancée.

Alors elle veut l’guider hors de son antre, l’ombre malfaisante de la dépression, pour lui faire gouter à plus d’beautés ce soir qu’il n’en a vue depuis des semaines. Et se rappeler que la vraie beauté, c’est lui qui la porte dans son visage d’ange.
Regulus – « C'rien contre toi Allegra mais j'en doute. Je n'aie aucune envie d'descendre pour jouer une parade et discuter d'banalités. » Elle arque un sourcil, croisant les bras devant sa poitrine parce qu’elle aime pas qu’on lui refuse quoi que ce soit – Allegra. Elle refuse même d’voir qu’on lui tourne le dos ou qu’on réagisse pas à sa présence plus qu’en levant les yeux au ciel.
Allegra – « Qui t’a dit d’jouer à faire semblant de s’intéresser à la politique ou aux ragots des grandes personnes ? Je suis sûre qu’on a mieux à faire à Londres ce soir. » Dit-il avec un sourire qui s’agrandit par malice. Mais il boude – le Black solitaire – et elle commence à froncer les sourcils de le voir faire ainsi.
Regulus – « À moins qu'ta soirée délicieuse s'passe juste ici, sans que j'ai à enfiler ma robe et étirer mon bras plus loin qu'la commode pour atteindre un peu d'purfeu. »
Allegra – « Et mourir d’ennuie à coup d’purfeu ? Ta belle gueule doit être irrésistible sous la lumière de la lune, alors si tu tiens tant à vivre dans le noir, autant vivre comme une comète. Ou une étoile filante – t’connaît ca, toi la beauté des étoiles non ? » Qu’elle rétorque avant de poser un baiser sur le front du Black, dans un geste qui se veut autant doux, qu’apitoyé - « T’es mignon, Regulus, mais t’as pas l’air d’être une lumière. » Qu’elle glisse avant de rire, et de se glisser jusqu’au placard du Black sans se soucier de lui faire plaisir ou non.
Noir, noir, noir, et soudainement une tenue d’paillettes vertes, et argentés – avec de belles arabesques, et de quoi faire palir de honte quiconque se trouverait à ses côtés. Elle verrait ce genre de choses sur le dos du Préfet qui se donne toujours pour mission de rester dans l’ombre du Black – Feuerbach – mais elle doute pas que la robe de sorcier irait bien à Regulus.
Allegra – « J’te laisse prendre une douche, et passer ca. Inutile d’argumenter, Black, j’aime pas qu’on me dise « non » et si tu veux du purfeu autant aller le boire dans un endroit parfait. J’ai mon permis de transplanage, la nuit est à nous ! »




_________________

don't let this feeling fade
What really matters in life? Is it a sprint or a marathon? And what if finish lines make us happy? Or are we glad we can run at all? Can't fall, when I'm sleep, I'm chasing a dream When I wake up and it's over, what did I gain
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: shed some light on (regra)   

Revenir en haut Aller en bas
 
shed some light on (regra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Lucky Light
» Moon Light [Pouffy]
» Feather Light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Londres :: Londres Moldu-
Sauter vers: