AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'aînée et le cadet ♦ Sylaigneas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 65
Date d'inscription : 01/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: L'aînée et le cadet ♦ Sylaigneas   Lun 9 Oct - 13:02

L'aînée et le cadet
Sylaigneas

Aigneas s'étire doucement, réveillée par les rayons du soleil qui pénètrent dans sa cabane. L'avantage d'être l'aînée, et qui plus est une fille, lui vaut l'honneur d'avoir son propre chez elle sur l'île, au sein du clan. Elle aime bien ces privilèges, elle ne le cache pas. Elle a un matelas plus confortable, elle a son indépendance, même si elle passe le plus clair de son temps avec le reste de la fratrie, en dehors de sa cabane. Vu comment le soleil brille, elle devine qu'il est pas loin d'être dix heures du matin. Elle aura bien dormi, elle avait besoin de repos après l'expédition des deux derniers jours avec ses frères et soeurs. Ça lui a fait du bien de les retrouver, de passer du temps avec eux. Surtout avec Alys et Syla qu'elle ne voit pas souvent. Ils sont les plus jeunes, elle a sans arrêt besoin de savoir s'ils vont bien, si tout se passe bien pour eux. Elle a toujours eu ce côté protecteur, elle l'aura toujours. Elle jette un oeil à son nouveau Rapeltout qu'elle a gravé de la devise de son clan. Elle n'a rien oublié, il est parfaitement transparent.

Alors elle se lève, elle s'habille rapidement d'une longue robe bleu nuit aux grandes manches, de bottines noires et elle s'assoit devant son miroir pour tresser ses cheveux  en une grande tresse qui tombe dans son dos. Elle ne sait pas encore ce qu'elle va faire aujourd'hui. Elle se met à penser là, assise devant sa coiffeuse. Elle pense ô combien elle est chanceuse d'avoir une grande famille, ô combien elle se sent aimée et entourée. Ce n'est pas le cas de tout le monde. Mais elle aime tout ce monde, elle aime entendre les rires des enfants du clan au dehors. Elle aime son île, elle aime y revenir dès que possible. Elle aime revoir son dragon, en quelques sortes, celui avec qui elle a le plus d'affinité. Elle ne pourra jamais le dompter, l'apprivoiser, elle le sait. Il est comme elle au fond. Libre, indomptable. Quelqu'un fait irruption chez elle et la sort de ses pensées. Elle sourit lorsqu'elle voit que c'est Syla et se lève pour le prendre dans ses bras et l'étouffer dans un câlin. Elle lui caresse doucement ses cheveux avant de déposer un baiser sur le haut de son crâne.

"Syla mon chéri, que me vaut cette visite matinale ? "

Une pointe d'inquiétude transperce sa voix avant qu'elle ne l'examine du regard et qu'elle remarque qu'il n'a rien, qu'il n'est pas blessé. Elle le laisse finalement respirer correctement avant de remarquer le panier qu'il tient. Elle relève le regard vers lui, les sourcils froncés.

"Tu t'en vas déjà, tu retournes à Poudlard ?"

Pour le coup, elle est réellement inquiète. Elle ne veut pas qu'il parte, elle ne veut pas voir quiconque partir. Alors elle attend sa réponse, inquiète comme elle l'est toujours quand cela touche de près ou de loin sa famille et leur bien-être.
Made by Neon Demon

_________________

Aoniabh ri chéile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'aînée et le cadet ♦ Sylaigneas   Jeu 12 Oct - 0:31

Aignyla
L'aînée et le cadet
Il se réveille avant tout le monde comme toujours et c'est sans bruit, qu'il se glisse hors de sa chambre. En sous-vêtement, il emporte juste un tee-shirt et un jogging avant de rejoindre le lac qui borde les habitations des MacFusty. L'eau est fraîche il le voit déjà, mais l'appel du large est plus fort et bien vite, il trempe déjà ses jambes et ses cuisses dans l'eau claire du lac. Il est encore à moitié réveillé mais cela termine de lui mettre sur le visage, un sourire satisfait. Puis alors qu'il baille, il se prépare et plonge aussitôt, se mouillant entièrement le corps jusqu'à nager quelques brasses pour atteindre une pierre au milieu du lac. De loin il voit le père MacFusty qui se lève et s'étire avant d'aller se préparer un petit déjeuner. Lui même revient au bord et s'enroule dans une serviette qu'il avait aussi emporté, avant d'enfiler son tee-shirt et son jogging pour aller déjeuner en compagnie de son paternel. Le même rituel tous les matins, la même habitude depuis qu'il est gosse. Pourquoi changer, quand tout a parfaitement fonctionné comme ça. Sauf qu'après son café, ses œufs, son bacon et sa douche, c'est deux énormes sacs qu'il sort de sa chambre.

Dedans il fourre de tout, de la nourriture, des serviettes, des vêtements à lui mais aussi à sa sœur qu'il trouve étendu sur un étendoir à linge. De quoi faire un feu aussi, des marshmallows évidemment. Le père le regarde faire d'un œil curieux mais ne dit rien, il avale son troisième cafés de la journée et part s'occuper dans son coin, comme toujours. C'pas un parleur le père MacFusty, c'est une brute épaisse qui fait des câlins en distribuant des mandales. Autant dire qu'il surprend. Puis il revient le père avant de caler dans les bras de Syla, une boite en carton contenant des shortbread ainsi qu'une bouteille de lait de poule. « Ta sœur elle aime bien ça. » Qu'il lui dit avant de repartir, faisant sourire Syla qui regarde le paquet de shortbread, ces petits gateaux secs délicieux, que sa sœur grignotte souvent en cachette c'est vrai. Les deux sacs prêt, il part voir sa sœur sans attendre pour lui intimer de se préparer. Il prend au passage un panier qu'il envisage de remplir avec des plantes médicinales, pour Fergus qui le lui a demandé. Sauf que sa sœur l'accueille d'une étreinte qui le laisse toujours aussi surpris.

« Syla mon chéri, que me vaut cette visite matinale ? » Il lui sourit, peu habitué aux surnoms malgré tout ce temps. « J'voudrais te demander de t'habiller d'un bon pantalon et d'un pull assez chaud. Et des chaussures de marche aussi, ça te dirait ? » Qu'il demande Syla avec un petit geste de la tête. « Ta robe est superbe mais pas vraiment adaptée à notre sortie. » Qu'il rajoute en se passant la main dans sa chevelure dense. « Tu t'en vas déjà, tu retournes à Poudlard ? » « C'est pas pour moi, c'est pour Fergus. Mais... Non j'rentre pas à Poudlard. On va quelque part tous les deux... Pour ton anniversaire. » Dit-il avant de laisser sa sœur le temps de se changer et d'aller non loin de là, cueillir des petites plantes pour son frère ainé.  

_________________

Aoniabh ri chéile
S'il y a une chose à laquelle tu tiens par-dessus tout, n'essaie pas de la retenir. Si elle te revient, elle sera à toi pour toujours. Si elle ne te revient pas, c'est que dès le départ elle n'étais pas à toi.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'aînée et le cadet ♦ Sylaigneas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Football Cadet Division 2 Sag-Lac-St-Jean
» 100 000 bandits à P-au-P selon Yves Cadet expert en sécurité
» Présentation Nanit
» réflexion sur la musique haitienne
» 01. Boys don't cry | Chambre étudiante de Stevie Evans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Royaume-Uni :: Ecosse-
Sauter vers: