AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 252
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par L. Clyde A. Greengrass le Ven 15 Déc - 1:28, édité 5 fois
MessageSujet: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Jeu 12 Oct - 0:43


Lester Clyde Greengrass Aquila
Dieu sait que je ne veux pas être un ange




Pseudo
: Musette
Âge
: 23
Comment as-tu connu le forum ?
  :bim:  
As-tu des remarques à faire ?  
  :sex:  
Fréquence de connexion :
 7/7 jours
un dernier mot ?  
 :lit:


Code:
[b]Luke Evans[/b] - L. Clyde A. Greengrass

crédit gif/avatar
:  Bazzart et Google image


Carte d'identité
Prénom
: Lester car ma mère adorait ce prénom. Et Clyde car la tradition familiale voulait un prénom commençant par la lettre C.  
Nom
: Aquila, du nom de famille de ma mère. Pour ne pas perdre la parenté avec Cassian. Et Greengrass depuis mon adoption, nom de famille aussi pur que le sang qui coule dans leurs veines.
Date de naissance
: 08/12/1955. Âgé de 23 années maintenant.
Nationalité
: Anglais mais du sang Italien, d'une génération qui date de six siècles.
Statut de Sang
: Sang mêlé même si le nom dit sang-pur.
Métier/Maison
: J'étais à Gryffondor lorsque j'étais étudiant. Maintenant, je ne suis que l'espion du ministère et d'un homme à la peau ébène, bouffé par le pouvoir. Nouveau professeur d'étude des runes à Poudlard aussi, pour garder un oeil sur les futurs mangemorts qui pullulent dans l'école.
Orientation sexuelle
: Hétérosexuel. Quelques baisers avec des hommes lorsque le pur-feu faisait effet, pas de quoi exciter mes sens. Seul les courbes des femmes me font de l'effet et une en particulier. La fiancée adorée, être perdu que j'aime toujours comme un fou.

Un brin de magie :
Votre Epouvantard
 Le bourreau qui le torturait qui ôte son masque pour dévoiler le visage d'Eden.
Votre Patronus
C'était un lion lorsqu'il était avec Eden mais depuis leur séparation, le sien a pris la forme d'un guépard.
Votre baguette
En bois d'Orme, 15cm56. Le cœur en crin de sombral, digne des sorciers capable de vaincre la mort apparemment. Comme si la mort ne m'avait pas assez frôlée.
L'amortencia :
L'odeur du brûlé comme lorsque la foudre s'abat sur un arbre, ce qui lui fait penser à Eden. Un parfum de vernis à bois que Allegra utilise sur son violon et enfin, les effluves d'un ragout de bœuf, le plat préféré de ses parents.
Particularité magique
 Rien de magique mais c'est un chasseur de créatures, il a la connaissance du terrain, l'affinité avec la nature. Un sens aiguë des choses, une oreille et un odorat plus développé que le reste de la population. C'est un traqueur, un stratège et c'est difficile de lui échapper. Il a aussi un talent musical pour le piano ainsi que de la sensibilité pour l'art. Enfin, de part ses talents de chasseur il maîtrise en plus de sa baguette, le combat au ninjatô qui est une sorte de sabre court Japonais, l'arbalète, l'arc ainsi que le shaken, des étoiles Japonaise à lancer. Il a toujours sur lui le poignard en argent de sa mère dissimulé contre sa cheville droite ainsi qu'un Kaiken, un petit couteau Japonais qu'on peut lancer, qu'il fixe sur son avant-bras gauche.


Caractéristiques
Caractère
:  C'est pas quelqu'un de banal Clyde, tant dans ses gestes que dans sa façon de penser. Dôté d'un charisme, d'une classe et d'un amour des belles choses, il affiche un sourire sûr de lui et des costumes hors de prix dés qu'il sort. Il est courageux aussi, il n'hésite pas à se jeter dans une mêlée au risque de prendre quelques gifles. Tant pis, ça rajoutera à son charme et ça lui permettra d'en rire. Il a un humour décapant et sait rire de tout, surtout lorsqu'il ne faut pas. Mais depuis sa sortie d'Azkaban ses nuits sont lourdes de cauchemars, ce qui le rend cynique et faussement froid car il doit se faire accepter chez les mangemorts. Il reste pourtant un solitaire qui accorde peu sa confiance mais lorsqu'il le fait, vous pouvez découvrir une vraie perle qui deviendra votre protecteur, allant jusqu'à donner sa vie pour vous. Rebelle, il n'accepte l’autorité que de son père car lui seul peut le lui dire lorsqu'il fait quelque chose de mal. Romantique clamant qu'il ne l'est pas, c'est un être qui utilise sa tête et qui fera tout pour vous prouver qu'il vous aime. Lorsqu'il se sent en confiance il devient tactile et aimant.
Allégeance
: Il était dans l'ordre quand il était plus jeune, car il voulait défendre la veuve et l’orphelin et ne pouvait pas comprendre que même les sang-mêlés soient mal traités. Sauf qu'il a été abandonné par tout le monde, sauf sa famille. Alors depuis sa sortie il a rejoint le camp des mangemorts pour le compte du ministère, sans trop de joie tout de même. Il ne voit pas l’intérêt des deux camps qui d'après son jugement, n'apporteraient que le désespoir et la mort. Au fond de lui il est loyal à sa famille et à la dogme des Aquila, devoir traquer et trouver Cassian. Même si ça fait de lui un chasseur de créatures qui ne respectent pas les êtres humains et qui tuent sans compter.



_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 252
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par L. Clyde A. Greengrass le Ven 15 Déc - 1:27, édité 2 fois
MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Jeu 12 Oct - 0:45


Il était une fois
une citation rapide

C'est une histoire pas banale qui commence un soir d'hiver, alors qu'une femme pousse de toutes ses forces pour ôter de son corps, un petit être qui va naître dans un monde qui n'a rien de reluisant. La femme est seule, pas de mari dans la pièce d'à côté, pas de famille, personne n'est au courant que le petit qui pousse son premier hurlement n'est pas le fruit d'une union convenable. Issu d'un instant de folie, de perdition entre deux adultes, il ne connaîtra jamais son père. Il sait seulement que c'est un sang-pur et qu'il a refusé de le reconnaître lorsqu'il a su que l'enfant était de lui. Ce soir là Clyde sera nommé de la sorte en l'honneur d'un rituel familial, quelque chose qui le dépasse. Mais il est trop jeune, il a à peine quelques minutes que déjà sa premier claque lui est administrée sur les fesses pour qu'il puisse donner de la voix. Ce qu'il fait le petit être rosé, il hurle de toutes ses forces et s'agite sur la grosse main caleuse du gynécomage qui se met à sourire en voyant que l'enfant est bien vivant. Vivant il l'est, presque mort il le sera 19 ans plus tard.

Sa mère était tout ce qu'il y a de plus respectable, une mère travailleuse qui n'hésitait pas avant de tout donner à son fils. Le petit village dans lequel il est né n'avait rien à envier aux grandes villes magiques, simplement car le climat était doux, la vie simple et il y avait de quoi nourrir tout le monde. Pas de superflu, rien qui ne donne envie d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte. Juste une vie tranquille, une mère qui travaillait beaucoup et un fils allant jouer au grand avec les autres gamins du village. Parfois sa mère partait quelques heures et revenait avec des blessures, mais cela ne l'inquiétait pas spécialement. Sauf un soir, il venait d'avoir cinq ans lorsque trois personnes ont tapés contre la porte en bois de la demeure familiale. Il faisait froid et le respect dû aux hôtes à poussé ma mère à offrir l'hospitalité. Sauf que lorsque les deux hommes et la femme sont entrés, c'est des crocs qu'ils ont laissés entre-voir.

Le combat fut si rapide que Clyde ne s'en souvient pas vraiment. Sa mère quelques mois plus tôt, l'avait éduqué pour qu'il parte en courant au moindre problème et qu'il aille taper loin, très loin dans l'une des maisons des voisins. Il n'a pas hésité ce soir là, il a sauté de son tabouret et alors que sa mère sortait une arme d'une de ses cachettes, Clyde fonçait déjà à travers la pluie, le froid, la nuit. Il a traversé la forêt et à la première maison, une demeure immense, il a demandé de l'aide à un couple. Epuisé, plein d'eau de pluie et les jambes tremblantes à cause de la course, il pensait se faire chasser mais au contraire la femme lui a ouvert la porte. Il avait cinq ans et il ne comprenait pas vraiment ce qu'il venait de se passer. Ce soir là il a vu l'homme partir à la rencontre de sa mère pour demander si elle allait bien. Et revenir avec seulement une petite dague en argent, l'arme qu'elle a utilisée contre les trois étrangers. C'est ce soir là qu'il est devenu un Greengrass, qu'il a oublié son ancienne identité pour se faire adopter par ce gentil couple, sans comprendre tout de suite ce qui c'était passé. Ils lui ont laissés une année pour faire son deuil, pour comprendre que sa mère avait été attaquée par des créatures. Mais à chaque fois qu'il demandait pourquoi elle, son père adoptif lui répondait qu'il allait bientôt comprendre. Un jour ? Quand ? Et le silence encore une fois, l'ordre d'aller travailler. Car après une année d'étude simple, c'est un étrange professeur qui est un jour arrivé au manoir Greengrass. L'homme était plus petit que la moyenne, avec un visage long et une musculature très développée pour sa taille. Clyde d'abord n'a pas vraiment compris qui il était et puis, par la suite, on lui a expliqué que cet homme était là pour lui enseigner l'art du combat. Qu'un homme digne de ce nom devait savoir d'abord se battre avec sa tête et ses poings, plutôt que simplement utiliser une baguette. La magie c'est la facilité, seul quelqu'un qui utilise son cerveau peut gagner lors d'un duel. C'est ce que son père lui répétait souvent. Père adoptif certes mais Clyde a rapidement oublié de détail pour simplement se concentrer sur cette nouvelle famille qui avait acceptée bien volontiers de l'accueillir, lui le gamin issu d'une famille pauvre, à l'esprit et au visage cassé. Le gamin à l'histoire trouble, inconnue, ayant une mère attaquée sans raison. L'corps sans vie retrouvé couvert de morsures, d'après les rumeurs. Mais bon ce ne sont que des rumeurs...

Et l'enfant est devenu le grand frère d'un petit être tout rose à la touffe de cheveux noirs comme la nuit. Le petit être pleurait souvent, il faisait le bonheur de la famille et ça permettait à Clyde d'avoir un peu de liberté, alors il a commencé à ce moment là, à trainer un peu trop dans le village pas loin. Dans le village il y avait des petits sorciers qui eux aussi avaient eu vent des rumeurs, de sa famille biologique difficile. Et il a pas mis longtemps Clyde avant de distribuer des gifles à la pelle avant de se mettre à envoyer des sorts au visage, lorsqu'il a réussi à piquer une baguette à un adulte du village. C'est qu'il était rapide, que les sorts fusaient d'un peu partout et que déjà il remettait tout l'monde à sa place. Mais évidemment ils revenaient à la charge tous les fils et filles de sorciers, à lui balancer au visage qu'il avait été trouvé, que sa mère avait été punie ou des horreurs comme ça. Et à chaque fois il frappait sans regarder où les coups tombent, chaque fois il était ramené à sa mère adoptive en serrant les dents et en demandant pardon. Au début elle tachait de comprendre, par la suite elle soupirait de lassitude. Juste fatiguée, entre le bébé qui n'arrêtait pas de grandir, de tout toucher, de s'agiter et l'fils qui ne l'est pas qui lui, s'attirait les pires problèmes. Elle était épuisée sa mère adoptive, mais il revenait à chaque fois comme un chiot pour s'faire pardonner en lui offrant une belle fleur du jardin. La plus belle de toutes pour toi. Qu'il disait avec le cœur sur les lèvres, sans savoir que le rosier qu'il décimait en arrachant les fleurs, c'était le préféré de sa mère. Il voulait bien faire mais même en faisant bien, il faisait des conneries. Sans savoir que ce proverbe allait devenir que trop vrai quelques années plus tard.

C'est que le petit être rose est devenu une petite sœur toute belle, toute douce, venant dormir contre lui la nuit lorsque les monstres cachés sous le lit grognaient trop longtemps. C'est que les parents ont finis par sourire devant cet amour familial qui n'était pas filial, mais qui semblait l'être. C'est que les deux gosses passaient leurs journées ensemble car chez les Greengrass les enfants sont éduqués loin de la société pendant les premières années de leur vie. Alors si la petite sœur avait quelques temps devant elle, Clyde allait bientôt être introduit dans la haute société des sang-purs. Et la veille, c'est son père adoptif qui est venu interrompre son entraînement à l'épée pour le prendre par la main et lui dire que ce soir, il allait tout comprendre. Il avait dix ans et alors qu'il avait l'interdiction avant cela, il a été autorisé à rentrer dans le bureau de son père pour se voir remettre entre les mains, une petite malle en bois et en fer. La clé lui a aussi été donnée avant que son père n'explique qu'il avait retrouvé ça dans son ancienne maison, celle qui avait été attaquée. Il a jugé que c'était important, qu'il se devait de conserver ça jusqu'à ce qu'il soit en age de comprendre. Et Clyde en ouvrant la malle a retrouvé un vieux livre, une sorte de grimoire aussi gros qu'épais ainsi que le poignard qu'il avait sur lui le soir où il c'est réfugié chez les Greengrass, effrayé et traqué comme une bête. Quelques bijoux, un fer à marquer comportant un étrange symbole ainsi qu'une photo d'une femme brune tenant un bébé. Sa mère.

Il se souvient d'avoir observé longtemps la photo, si bien que son père avait quitté le bureau après avoir allumé la lumière. Une heure, deux peut-être à observer la photo, pleurant comme un bébé, assis par terre. Lâcher la pression, cinq années à refuser de penser et de comprendre ce qui c'était passé ce soir là. Cinq années à nier pour survivre avant qu'elle lui revienne en plein visage, sans douceur, comme un coup porté pour l'achever. Et il l'a observé encore et encore, jusqu'à poser délicatement la photo à côté de lui. Il se souvient que sa mère adoptive est venue le voir et lui a donnée une assiette contenant une nourriture qu'il n'a pas mangé, ainsi qu'un verre d'eau qu'il a avalé d'un trait. Puis il a ouvert le livre et il a lu jusqu'à avoir mal aux yeux, jusqu'à pleurer à forcer de dévorer les lignes, les unes après les autres. Il a appris que sa famille formait un clan de chasseurs, aussi respectés que respectables. Sauf que l'un des membres de sa famille a été attaqué et transformé, sans doute par vengeance pour tous les vampires tués par les siens. Cassian Aquila, c'est comme ça qu'il s’appelait le fier sorcier Italien. Sauf que la famille a jurée de le retrouver et que cela est devenu un credo familial. Les enfants suivant ont jurés sur l'honneur de le chercher à Cassian, allant jusqu'à donner à leur fils eux aussi un prénom commençant par un C. Et jusqu'à se faire tatouer une phrase, une seule. Nous ne cesserons jamais de chercher Cassian.

Parce qu'il devait rentrer chez les siens Cassian et que c'est pas l'immortalité qui allait faire de lui un être méprisable, il restait un Aquila. Clyde, c'est pour ça qu'il s’appelait comme ça. Clyde, c'est pour ça qu'il avait tant de rage en lui, tant de force qui demandait juste à être évacué. L'aptitude des chasseurs, c'est ce que le grimoire semblait dire. Un sens plus accru des choses, une connaissance de la forêt et du monde, une mémoire pour le bruit et les odeurs, une facilité à anticiper les attaques de l'ennemi. Les aptitudes des siens. Cassian était trop faible pour devenir un chasseur, il était d'une constitution fragile. Cassian il aurait du devenir le chef du clan, mais c'est l'immortalité qui l'a emporté à l'être faible. Et Clyde devait le retrouver pour l'remettre à sa place. C'est son père qui est venu le retrouver le matin suivant, le soleil était déjà haut dans le ciel. Clyde n'avait pas dormi évidemment et dés que son père est entré, l'enfant lui a tendu le fer à marquer. Sans un mot, le père a attrapé le fer et a rejoint l'arrière cour en compagnie du petit garçon. Il a chauffé le fer à blanc et après une seconde d'hésitation, a appliqué sur le pectoral gauche la marque des Aquila. Un cercle au milieu qui représente celui qu'on cherche, l’ancêtre perdu et autour, un cercle plus grand, la famille Aquila qui a toujours été là et qui a toujours cherchée.

Le livre contenait un nom également, celui de son véritable père biologique. Un Rowle, d'après les mots que sa mère avait tracés d'une main fine quelques temps avant sa naissance. Un Rowle qui c'est accordé un moment avant de s'enfuir, sans reconnaître l'enfant, refusant de même voir ce fils batard. Et l'oubliant, pour faire sa vie lui aussi.

La présentation au monde des sorciers fut sans encombre, Clyde passait pour un fils tout à fait charmant. Brillant, déterminé, fin et instruit, l'enfant fit le bonheur de ses parents lorsqu'il fut obligé de s'exprimer en public. Ils avaient bien réussis leur mission ses parents, ils avaient fait de l'enfant un être prêt à intégrer le grand monde. L'année suivante, c'est Poudlard qu'il a intégré après avoir fait ses adieux à sa famille et à sa sœur, qui pleurait de chaudes larmes sur son épaules. Il lui a juré qu'il reviendrait vite, que ce n'était qu'une question de semaines avant de se retrouver. Allegra lui a fait jurer de lui écrire et il n'a jamais dérogé à cette règle. Tous les jours une lettre, un mot, quelques phrases sur un parchemin, donnant l'impression à sa sœur que malgré tout il restait là avec elle. C'est sur les parchemins qu'il a couché pour la première fois le prénom d'une fille, d'une Eden. La jolie fille rencontrée à la cérémonie des partitions, envoyée comme lui chez les lions. C'est qu'elle était belle avec sa crinière de lion. Et lorsqu'elle a rejoint la table des Gryffondors, il c'est présenté avec un sourire, lui serrant la main et découvrant pour la première fois de sa vie, la douceur de sa peau. Le frisson qui l'a parcouru ce soir là, lui a fait peur. C'est le frisson du coup de foudre, de deux êtres liés par le karma, la destinée comme on pourrait l'dire. Et il l'a pas quitté Eden, il a juré que jamais il la quitterait. Il était là pour les premiers cours, les premiers devoirs, les premiers rires, le premier baiser. La première fois, lorsqu'il c'est mis à nu devant elle et qu'elle a posée ses douces mains sur la cicatrice ornant son torse, sur le tatouage posé sur son bras droit. Nous ne cesserons jamais de chercher Cassian. Elle a demandée qui était Cassian, il l'a embrassée pour la faire taire. Et l'a aimé en lui disant qu'elle était parfaite, combien elle pouvait être magnifique dans son regard.

Une sang-pur avec un autre sang-pur, c'pour ça que Moses les laissait tranquille. Sauf que le rêve a duré un certain temps. Ils ont terminés l'école et ce sont installés tous les deux, dans un petit appartement. Si déjà ils étaient engagés dans la guerre qui faisait rage dehors, elle ne demandait jamais Eden pourquoi il revenait avec la gueule cassée. Il partait en chasse, il partait chercher Cassian encore et encore. Parfois les créatures ne coopèrent pas alors il rentrait en mauvais état, ça n'empêchait pas sa fiancée de le soigner avec tendresse. Avant qu'il ne reparte quelques heures après, pour aller terminer ses missions et chercher son ancêtres. L'ordre aussi, car il a longtemps combattu sous les ordres de Dumbledore qui lui donnait quelques petits travaux à exécuter pour faire pencher la balance en leur faveur. Sauf que rien n'est fait pour durer, surtout lorsqu'on connaît le destin de Clyde, sa vie semée d'embûches ne pouvait pas simplement terminer dans le bonheur et la joie. Un jour, lors d'une promenade avec Eden alors qu'ils voulaient trouver des décorations pour leur maison, ils ce sont interposés dans une bagarre. Mêlant des moldus et des sang-purs, Clyde n'a pas écouté sa raison qui lui disait de passer son chemin, de ne pas regarder. Et il a sauté devant les sang-purs pour défendre les moldus, avant que les deux hommes ne prennent le dessus sur lui en lui jetant quelques sorts de magie noire qu'il n'avait pas vu venir. Et Eden a voulue le défendre, lui sauver la vie. Et c'est la magie noire qu'elle a utilisée elle aussi, avant qu'ils ne s'enfuient à toute vitesse pour rentrer dans leur appartement.

Sa fiancée, dans toute sa beauté et sa douceur, répétant que tout allait bien et qu'ils ne risquaient rien. Les aurors qui débarquent, qui emprisonnent les deux amants. La peur, le froid, les coups, le sang sur son visage, la demande encore et encore... Où est Eden ? Aucune réponse avant l'annonce du procès. Et le jugement, le magenmagot tout autours de lui qui le regarde comme si il était déjà coupable. L'exemple, la prison à perpétuité pour prouver qu'un Greengrass aussi n'est pas au dessus des lois. Sa tête baissée, la prière silencieuse de se voir un jour sortir de cette prison, aidé par l'ordre du Phoenix évidemment. Sauf qu'il a évité le regard d'Eden une dernière fois, se disant que si il évitait de la regarder alors cela voudrait dire qu'il allait un jour la revoir. Sauf qu'il n'allait pas la revoir et les mois ont passés, son esprit de sortir c'est effrité petit à petit. Il a compris que personne n'allait l'aider, même pas Dumbledore alors qu'il c’était battu pour l'ordre avec acharnement. C'est la colère qui a tout emportée alors qu'il pensait devenir fou, d'être seul et de ne recevoir comme lettre que celles de sa petite sœur adorée. Allegra qui lui racontait tout et rien, ses fiançailles, sa vie, l'amour. Alors qu'il n'a jamais reçu en quatre années, une seule lettre de l'amour de sa vie.

Puis un jour comme les autres, un homme est entré dans sa cellule. Masqué, Clyde n'a rien vu sauf son regard froid. Et l'homme l'a emporté dans une pièce sombre avant de lui plonger le corps dans une eau gelée. Clyde hurlait tellement fort, il se débattait comme un beau diable mais la première électrocution lui a causé une telle douleur qu'il a préféré attendre d'en savoir d'avantage, avant de se débattre encore. Sauf que les réponses ne sont pas venus, seule les tortures perduraient encore et encore jusqu'à ce qu'il s'évanouisse la plupart du temps. Et au bout de deux ou trois heures on le ramenait dans sa cellule, pour qu'il croupisse et attende la suite le lendemain qui arrivait trop vite à son goût. La douleur, la paralysie, il se souvient de toutes les sensations qui coulaient dans ses veines lorsque l'homme en face de lui posait sur sa peau l'électricité. Pas assez fort pour le tuer, juste assez pour marquer son torse de cicatrices longues, témoignage de ce qu'il a pu vivre dans l'horrible prison d'Azkaban. Les détraqueurs avaient déjà de quoi filer la frousse, pas besoin d'en rajouter avec ça des tortures. Sauf qu'un matin les tortures ont atteint un stade pire encore, si cela était possible. En même temps que les décharges, c'est des images d'Eden qu'on lui renvoyait en boucle, jusqu'à ce qu'il supplie d'arrêter. Mais ça continuait évidemment, au point qu'il en vienne à trembler à l'idée de revoir celle qu'il avait toujours aimé. On lui a mis en tête qu'elle était mauvaise et qui était-il pour le nier ? Après tout il n'avait aucune nouvelle d'elle, pas même une lettre ni un signe de vie. C'est qu'elle devait l'avoir oublié lui, l'idéaliste, le combattant, le fou amoureux de d'une foudroyante lionne. Jusqu'à ce qu'un jour un homme n'interrompe la séance de tortures et ne lui propose un marché. Sa sortie de prison contre une intégration des mangemorts pour le compte du ministère. Et Clyde a d'abord refusé, avant que le bourreau ne lui administre une décharge plus forte encore, faisant vaciller ses dernières volontés. L'homme s’appelait Moses et il n'était autre que le père d'Eden.


Clyde lui a accordé sa confiance, car Moses a tenu sa promesse, les tortures ont cessés et dés le lendemain il a rejoint un hôtel Londonnien pour une bonne douche, un repas complet et un lit chaud. Mais le corps trop douloureux encore, la douche fut une véritable torture elle aussi. Il était si sale, quatre années à se laver lorsque les nuages daignaient lâcher quelques gouttes de pluie. Et le repas, trop copieux pour un estomac plus habitué à tout cela, n'a fait que le rendre malade pour les jours à venir. Et Moses l'a habillé, lui a promis qu'il allait prendre soin de lui à condition qu'il ne voit plus Eden sinon, il retournerait à Azkaban sans attendre. Clyde a accepté sans broncher, l'esprit brisé et le cœur en miette. Elle l'avait oubliée de toute façon, il ne voyait pas l'intéret de venir la déranger dans sa vie à présent. Pas une lettre... Après des années d'un amour pur et profond. Et Clyde a intégré les mangemorts dés sa sortie, dans un petit rôle pour l'instant car il doit encore faire ses preuves. Le ministère veut tout savoir de cet organisme alors, il a déjà commencé à envoyer son premier rapport contenant quelques noms des sous-fifres. Rien de bien miraculeux, après tout il est encore en bas de l'échelle même si quelques membres le regardent avec un certain respect. Un Greengrass mangemort, c'est que cela apporte toujours une certaine classe. Voila deux semaines qu'il est sorti d'Azkaban et même si il a juré au début, il ne peut s'empêcher de chercher Eden pour l'observer de loin. Il a réussi à la retrouver évidemment et tous les jours lorsqu'elle quitte sa maison, il est là, caché dans l'ombre à la regarder. Il ne lui veut aucun mal, il veut simplement la voir de loin. Elle n'est pas avec lui certes et il ne peut pas lui adresser la parole car les souvenirs de la torture sont encore trop présent, mais il la regarde comme l'amoureux transit qu'il est encore au fond de lui. Et n'espère rien de plus. Sa famille ne savait rien de sa sortie et il n'a pas encore osé voir sa sœur, de honte d'avoir été emprisonné. Il sait qu'il va devoir se rendre dans sa famille pendant les vacances, mais il repousse de peur d'être rejeté comme un paria. Il n'est qu'un gosse adopté qui a apporté sur les siens la honte et le déshonneur, il ne mérite aucune indulgence. En parallèle il reprend ses recherches, voulant encore et toujours trouver Cassian. L'affaire sera rude, surtout après quatre années de mauvais traitements. Son corps est fatigué et il recommence les entraînements, n'étant plus capable physiquement d'assurer un combat contre un immortel. Il espère, après avoir recollé les morceaux de sa vie, redevenir l'ombre de l'homme qu'il était avant.



_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 252
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Jeu 12 Oct - 0:56

Il me faut l'aval de :

@Eden B. Shacklebolt : Car c'est son scénario
@Mallory Rowle : Pour son Pré-lien
@Cassian Aquila : Pour son pré-lien à lui aussi
@Allegra Greengrass : Pour le scénario d'son frère !

C'est tout ! Mixer 4 PV/Scénario, qui dit mieux ? :blanc:

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
mangemort ◊ soldat

mangemort ◊ soldat


Messages : 383
Date d'inscription : 09/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Jeu 12 Oct - 1:18

Cette journée n'est pas bonne pour mon coeur avec toutes ces émotions, j'gagne un frère et mon dieu que cette fiche est parfaite, t'es une grande malade sérieusement t'as réussi à tout intégrer dans un personnage sans que ce soit too much c'est juste parfait, j'ai adorer lire l'histoire de Clyde, j'ai littéralement surkiffé ma race. :han: :han: et j'ai encore plus hâte d'te retrouver en RP. :fan2: :fan2:

J'étais presque déçue quand je suis arrivée à la fin j'étais en mode :shy: bbébébé yapu ? :afraid:

Bref, je suis une Clyde Fan :elec:



p.s : j'étais trop triste d'sa vie en me disant gosh trop d'injuuuustice, il mérite trop de l'amour :red: :red:


_________________
Joueur d'Quidditch pro. & Manwhore à plein temps

Why is everything so heavy
I don’t like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there’s comfort in the panic. And I drive myself crazy, thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy. 'Cause I can’t escape the gravity


Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 252
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Jeu 12 Oct - 1:26

Citation :
t'es une grande malade sérieusement t'as réussi à tout intégrer dans un personnage sans que ce soit too much

C'que j'ai ris :mdr:

J'sais, 4 liens en un perso, c'presque un record What a Face

Merci à toi, heureuse que ça plaise ! J'suis ravie d'savoir que c'est pas la caricature de lui même :red: J'avais peur que ça soit trop, parfait si il convient !

On va s'faire un lien d'la bomba sa mère :32:

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 4585
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Jeu 12 Oct - 1:36



LEAVE CLYDE ALONE. :snif::snif::snif:
C'le personnage le plus... Full de feels du forum :yso::yso::yso: IL EST TELLEMENT BIEN QUE J'VEUX 32030232093 SUJETS AVEC M'EN FOUT :rage:
:yso::yso:
T'as vraiment trop de talents en toi babe :v::v::v: ce perso est un chef d'oeuvre :dead:

ALLEGRA VA TELLEMENT AIMER SON FRERE ET LUI FAIRE DES BISOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUS :snif::snif::supplice:


Et comme ton autre toi l'dit si bien :

_________________



let's face your deamon
Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 252
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Jeu 12 Oct - 2:37

Ha mon Fassbender, j'lui fais des infidélités, c'lui la perfection :bave:

Contente qu'il t'plaise aussi ma biche :love: Ca veut dire quoi Full de feels ? :mdr:

Merci :love:

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Jeu 12 Oct - 13:33

Bienvenue ici :red: :ha:
MAMAMIA QUEL PERSO :quoi: :quoi:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
poudlard & ordre du phénix

poudlard & ordre du phénix


Messages : 114
Date d'inscription : 18/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Jeu 12 Oct - 15:42


OH MON DIEU MAIS strangulot MAIS BLBLBLBLBL J'AI TELLEMENT AIMÉ TOUT RELIRE, C'ETAIT PARFAIT, CE PERSO EST PARFAIT, T'ES PARFAITE :snif::snif::snif::snif::snif::snif::snif::snif: J'SUIS AMOUREUSE DE CE PERSO BORDEL JE VEUX DES RPS A FOISON JE VEUX JOUER CLYDEN JUSQU'A CE QUE MORT S'EN SUIVE :red::red::red::red::red::red::red::red:


JE TE JURE JE SUIS TELLEMENT HEUREUSE QUE TU LE PRENNES JE DANSE DANS MA CHAMBRE :danse::danse::danse::danse::danse::danse:

Ce personnage est génial, c'est oufissime d'avoir mixer 4 Pvs/Scéna, je suis bouche bée, sur le cul, je, t'es parfaite, il est parfait, je l'aime d'amour :love::love::love::love:


Moses est un abruti :dead: Un con :dead: Eden va le tuer :kill: Et l'histoire avec les Aquila, la marque et tout :red::red::red::red: Pauvre bébé :dead: Il est bien tombé chez les Greengrass :love:

Bref, tu as 10000000 de fois mon accord, je te valide dès que Cass montre le bout de ses crocs :love::love::love:



(C'est la faute de Lucie les gifs, c'est elle qui m'a donné l'idée avec son post :ha:)

_________________
SHACKLEBOLT

©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 4585
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Jeu 12 Oct - 16:02

T'es qu'une copieuse :ha:
en même temps Clyde le mérite :ui:

_________________



let's face your deamon
Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste & loyaliste

conformiste & loyaliste


Messages : 57
Date d'inscription : 23/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Jeu 12 Oct - 16:28

J'rien à dire sur cette fiche ne serait-ce que ... :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: :45: mais c'est pas le tatouage dans Teen wolf, c'te marque ? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 252
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Ven 13 Oct - 0:07

Merci tout l'monde :sorry:

J'suis joie qu'il convienne What a Face Alors Cass' a donné son aval sur FB, j'pense que tu peux me valider :siffle:

On va s'faire des rp's d'la mort :32:

OttoWash : Si c'est la marque de Scott mais chut :32:


_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
poudlard & ordre du phénix

poudlard & ordre du phénix


Messages : 114
Date d'inscription : 18/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    Ven 13 Oct - 8:58


Félicitation, tu es validé(e) !

C'est avec un immense plaisir que je te valide mon chat ! Ton Clyde est merveilleux, je ne pouvais rêver mieux ! Je nous ouvre le RPs cet après-midi après les cours, t'es géniale :love::love:

Bravo, tes efforts sont récompensés et tu rejoins désormais la belle communauté de Maraudeur's Era! L'équipe t'a rajouté au groupe ICI LE GROUPE et est curieux de voir ce que tu vas faire désormais. Maintenant que tu es des nôtres, tu peux donc librement aller ouvrir ta fiche de liens afin de recenser toutes tes relations, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Bien entendu, nous savons que tu auras de nombreuses histoires parmi nous, penses donc aussi à ouvrir ton journal de bord, et à le tenir à jour, ce qui te sera très utile pour avoir un Double-Compte plus tard. Enfin, si tu es un sorcier - ou que tu as un lien avec le monde magique - tu peux tout à faire posséder une chouette/un hibou qui délivrera mots doux et autres colis à vos destinataires. Les étudiants de Poudlard peuvent aussi - et c'est même conseillé - rejoindre un club/association pour passer le temps et s'éclater.

Une fois encore, bravo pour ta validation, et nous te disons à très vite, au détour de tes aventures! Bien entendu, si tu as la moindre question, le STAFF attend tes MPs et y répondra au plus vite .



_________________
SHACKLEBOLT

©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'avenir, c'est ce qu'on a inventé de mieux pour gâcher le présent.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir de la VPC GW
» le titre IC, Sheamus, l'avenir de Wade Barrett
» 5.2, nouvelles extension et avenir de WoW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Chaudron aux personnages :: Le livret de Famille :: Les sorciers admis-
Sauter vers: