AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 hit on you (clode)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & gryffondor

staff & gryffondor


Messages : 320
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: hit on you (clode)    Lun 16 Oct - 23:35



hit on you
Clyde Greengrass & Ode Shacklebolt
Il pleut - c'une chose qui a tendance à arriver relativement souvent en Angleterre. C'une pluie fine, pénétrante, qui glace le sang. Qui glace les os. Mais c'pas suffisant pour m'empêcher de me retrouver dehors cette fois encore, alors que la nuit commence à tomber. Tremblant encore d'la rage que j'ai du mal à contenir. Depuis qu'je sais. J'le sais parce que j'ai surpris Moses et Gigi dans la cuisine une fois encore - à force d'écouter aux portes et d'apprendre c'qu'il faut pas j'apprendrais peut être à m'occuper que d'moi. En parlant d'ça - j'trouve rapidement le sorcier que je cherche depuis un temps, dans l'allée des Embrumes. C'fut une longue journée, et j'suis pas vraiment mécontent de le retrouver.
Il montre pas son visage, et j'me douce que sous sa cape il cache le plus hideux des visages. Ou alors un visage trop connu pour risquer d'voir sa réputation brisée. C'pas que je cherche à savoir qui il est en vrai. Tout c'que je veux, c'est ce qu'il me tend quand je lui lance ma bourse. C'une journée que j'voudrais voir se terminer rapidement, et mieux que lorsqu'elle a commencé.

J'peux cependant pas m'plaindre - j'pus jouir de la présence de Silent. Sauf qu'cette fois c'tait pas assez. C'tait assez pour un temps, d'se perdre dans son regard, et l'accompagner pour ses achats avant qu'elle parte à sa soirée - mais j'peux pas ôter d'ma tête la nouvelle. J'peux pas penser correctement, encore moins alors qu'j'ai rien dans l'sang. Un pétard c'matin, et rien d'puis. Sauf qu'j'ai besoin d'choses plus forte, pour chasser ls images qui s'font un passage dans mon esprit. Et la colère - la colère est suffocante. Elle doit s'taire. Elle doit disparaitre.
Sauf qu'alors que je repars, j'les vois. Moses, serrant la main d'un autre sorcier, avec un sourire satisfait. Et j'reste dans l'ombre, les observant. Clyde. Clyde et Moses - et mon coeur qui tombe dans mon ventre. La rage qui m'fait bouillir le sang. J'attends - l'ombre pour cachette alors qu'mon paternel disparait dans un bruit de transplanage. Reste qu'lui - lui et moi. Moi qui lâche un ricanement sans bouger d'contre le mur sale sur lequel je me suis arrêté. J'prends dans ma main un peu d'ce truc que j'viens de m'offrir et j'le roule en m'mettant à parler.
Ode - « Clyde Greengrass. J'me demandais quand j'aurai l'droit de voir ta sale gueule. J'pensais pas si tôt - j'osais croire qu'tu crèverai dans ta cellule. » Qu'je lâche sans chercher à être tendre. Sans m'soucier de ce qu'il faisait avec Moses - ignorant l'idée qu'il puisse vouloir s'rapprocher d'Eden. Sont pas faits l'un pour l'autre, sauf pour s'détruire - ou détruire l'reste du monde par égoïsme.


_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 165
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hit on you (clode)    Mar 17 Oct - 3:33

Clode
Hit on you
La pluie inonde sa cape de sorcier doublée heureusement, sinon c'est ses vêtements qui seraient mouillés eux aussi. Sa cape le recouvre et lui permet de se faire oublier dans la foule qui se presse pour rentrer dans les maisons chaudes. Lui il rentre pas chez lui, pas encore. Il a un rendez-vous et pour preuve il presse le pas car celui qu'il va retrouver n'est pas du genre patient, il en garde des cauchemars encore violent dans son esprit. Moses attend le nouveau rapport du mangemort, Moses veut des nouvelles et il peut pas attendre. Alors c'est au point de rendez-vous qu'il arrive en premier et avec soulagement, il se rend compte que personne n'est là à surveiller. Moses lui a dit qu'il lui ferait confiance et il a pas menti l'Américain, il a juré, il a pas failli. Il sourit doucement Clyde, ça fait 4 ans qu'on lui a plus fait confiance il a presque plus l'habitude. Mais ses pensées sont troublées lorsqu'un bruit de transplanage se fait entendre et qu'il se tourne pour voir Moses s'approcher. Clyde le salut d'un geste de tête avant de lui tendre un petit dossier blanc contenant une dizaine de pages, son dernier rapport sur les mangemorts. Ca devrait faire l'affaire pour les deux semaines à venir, il aura la paix et pourra se contenter de chasser un peu sans écrire tous les soirs. Moses le remercie et en quelques secondes disparaît lui aussi, sans un bruit, sans un mot. Clyde se retrouve seul et souffle un bon coup, le plus difficile vient de passer. Il n'aime pas l'idée de donner des rapports comme cela, si il se fait attraper ou voir par un mangemort c'est la mort assurée. Alors ça l'angoisse, il va devoir trouver de quoi rester un peu plus discret. « Clyde Greengrass. J'me demandais quand j'aurai l'droit de voir ta sale gueule. J'pensais pas si tôt - j'osais croire qu'tu crèverai dans ta cellule. » Il se tourne et lentement, ôte sa capuche pour dévoiler son visage et pour regarder bien en face, le porteur de cette voix. « Ode Shacklebolt. Ravi d'te revoir également. J'pensais que ce que tu t'enfiles dans les veines aurait raison de toi... Mais apparemment tu sembles plus solide que ça. » Qu'il dit en fourrant ses mains dans les poches de sa cape. « Et oui comme tu vois, même à Azkaban ça parle de toi et de ton p'tit cul. » Qu'il rajoute avec un sourire moqueur. Quand un rumeur doit se savoir, même les murs d'une prison sont trop fins.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & gryffondor

staff & gryffondor


Messages : 320
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hit on you (clode)    Jeu 19 Oct - 0:21


hit on you
Clyde Greengrass & Ode Shacklebolt
J'entends pas grand chose, si c'n'est le bourdonnement d'colère dans mes tympans. L'envie irrémédiable d'le voir disparaitre, le Greengrass, de le voir retourner dans sa cellule et d'pas avoir à être là. En sa présence. A l'savoir qui fait j'ne sais quoi avec Moses. Ca promet jamais rien d'bon, quand on s'retrouve avec Moses, encore moins d'nuit dans une saleté de ruelle. Mais là encore il s'agit d'Clyde - c'le type qui a foutu plus d'bouse d'hippogriffe dans les Fourreurs d'éclairs qu'il n'en existait avant. C'le type qui a brisé ce qu'il restait d'Eden et moi. C'le type qui s'trouve là avec son visage moqueur, son sourire en coin. Et rien pour faire croire qu'il regrette d'être un sale con.
Et Eden qui l'veut encore pour elle. Eden qui est encore prête à tout foutre en l'air pour cette gueule d'ange. Et c'regard de démon. Eden qui voit pas combien elle s'trouve égoïste de le vouloir lui, de le préférer lui, à notre place. Lui qui l'a ensorcelée, lui a fait tourner la tête, et vriller l'cerveau. Foutu connard.
Clyde - « Ode Shacklebolt. Ravi d'te revoir également. J'pensais que ce que tu t'enfiles dans les veines aurait raison de toi... Mais apparemment tu sembles plus solide que ça. »  J'souris - avec un autre truc qu'je roule, avant de calmement le prendre entre les dents.
Ode - « Alors c'une surprise pour nous deux. Et t'devrais voir c'que je m'enfile fais à Eden - c'un chef d'oeuvre. » Y a le temps qui semble suspendu, alors qu'il m'veut en enfer, et que j'serais ravie de l'y emporter avec moi.

Sauf que l'enfer j'y suis déjà. Et que c'sa faute. Sa faute d'avoir emporter Eden avec lui. Sa faute d'avoir pas été fichu d'arrêter l'combat à temps. Sa faute d'avoir laissé l'sortilège tout détruire. Et après - m'retrouver à devoir sauver ma soeur parce qu'il était tout aussi coupable qu'elle. Il s'dit héroïque, mais sans moi Eden s'rait sans doute crever dans une cellule d'Azkaban. Par sa faute, à lui. Sans moi elle s'rait perdue. Et elle est prête à s'perdre à nouveau avec un seul mot de lui. Alors j'ai la rage au coeur, mais j'reste calme. J'allume la drogue qui scintille en verte, avant d'avaler la fumée.
Clyde - « Et oui comme tu vois, même à Azkaban ça parle de toi et de ton p'tit cul. »  J'fige un moment, suspendu - et l'coeur qui s'accélère. Non. Impossible. J'fronce plutôt les sourcils, et m'tourne vers lui, avançant d'quelques pas sous la pluie pour être plus proche. Pour être certains d'voir son visage quand il s'trouvera à m'parler. A dire c'qu'il croit savoir. C'qu'il croit entendre.
Ode - « T'aime ca mon p'tit cul ? J'le pensais pas. Eden s'ra déçue, mais j'pense que moi j'dois être flatté ? » J'demande pour esquiver- j'pas sûr de vouloir l'entendre. J'pas sûr de vouloir l'savoir. « C'pour parler d'mon cul qu'tu rencontrais Moses c'soir ? »
 


_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 165
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hit on you (clode)    Jeu 19 Oct - 22:23

Clode
Hit on you
Si il a bien quelqu'un qu'il ne voulait pas voir c'est bien lui, Ode, le frère d'Eden. Déjà il y a 4 ans ils ne s'entendaient pas très bien, Ode leur reprochant leur amour et surtout leur disant qu'ils allaient un jour apporter des problèmes à tout l'monde. C'est que entre Ode et Clyde le combat a toujours fait rage, le Greengrass ne baissant pas le regard devant les yeux d'un bleu glaçant du plus jeune. P'tite tête de con qu'il était autrefois, grande tête de con qu'il est encore aujourd'hui. Avec son air supérieur, c'est que Clyde le lui ferait bien avaler son sourire de façade. « Alors c'une surprise pour nous deux. Et t'devrais voir c'que je m'enfile fais à Eden - c'un chef d'oeuvre. » Il serre les dents et détourne le regard pour contrôler cette colère qui prend place doucement dans son esprit, qui fait bourdonner sa tête et lui siffle dans les oreilles. « Pas mon problème, elle fait c'qu'elle veut de sa vie Eden. » Qu'il grommelle dans sa barbe en se disant que le mieux serait de rentrer tout de suite, d'viter le conflit avec ce petit pisseur qui justement cherche les problèmes. Sauf qu'il attaque le lion et que Clyde ne reste pas sans rien faire, provoquant à l'aide des rumeurs qui sont venus jusqu'à ses oreilles lorsqu'il pourrissait en cellule. Mais Ode se vexe et se rapproche après avoir reniflé les vapeurs de sa drogue verte, qui sent le souffre et l'herbe. « T'aime ca mon p'tit cul ? J'le pensais pas. Eden s'ra déçue, mais j'pense que moi j'dois être flatté ? » Il éclate d'un rire sans joie en levant les yeux au ciel, devant l'attaque puérile du gamin. « C'pour parler d'mon cul qu'tu rencontrais Moses c'soir ? » « C'est pour des sujets qui regardent pas un sale gosse comme toi. Ton p'tit cul j'en ai rien à foutre mais c'pas l'avis d'un de tes anciens amants qui pourrit à Azkaban encore aujourd'hui. » Qu'il dit en crachant sa verve sur le faiseur de foudre. « J'me demande ce que tu as en échange. Ta came sans doute... T'as toujours été bon pour foutre l'bordel partout où tu passais de toute façon. Claquer d'une overdose te ressemblerait bien, juste pour faire encore plus de mal à ta famille si j'me trompe pas. » Et de ses mains il pousse le jeune homme, ne supportant pas de l'avoir si proche de lui, ne supportant pas de voir son intimité bafouée comme cela.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & gryffondor

staff & gryffondor


Messages : 320
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hit on you (clode)    Sam 21 Oct - 1:59


hit on you
Clyde Greengrass & Ode Shacklebolt
Quatre années, qui m'reviennent comme une claque dans la gueule. Et j'gueule pour pas m'mettre à pleurer, à combattre des démons que j'pensais jamais retrouver. J'gueule, à m'attaquer au reste du monde pour pas admettre qu'le vrai coupable c'une seule personne. C'est rassurant d'avoir Moses autour d'moi. D'savoir qu'il s'trouve toujours là, finalement. D'savoir qu'il m'garde en vie - pour l'moment - contre mon silence. Moses c'le plus simple à n'pas haïr dans cette histoire - parce qu'il fait juste c'qu'il faut pour nous protéger. Pour protéger les héritiers d'sang purs, et qu'le sacrifié ca doit être moi. C'est logique finalement. C'qui l'est moins c'est toute cette foutue histoire entre Clyde et Eden - c'leur foutu égoïsme d'amants maudits.
Clyde - « Pas mon problème, elle fait c'qu'elle veut de sa vie Eden. »
Ode - « A une époque ca l'était. » J'parle sans m'soucier d'ce que je raconte. Les mots qui s'enchainent et la pensé qui se disloque. Impossible d'réfléchir avec cohérence, c'plus simple d'dire tout haut c'qu'il se passe dans ma tête. J'ai la fumée qui monte, et m'fait divaguer. La drogue qui m'permet de remettre mes idées claires, et qu'mon coeur batte moins vite.

Sauf que quand il s'agit d'parler de mon p'tit cul j'marque un temps d'arrêt. A m'demander si vraiment il veut dire c'que je crois. SI vraiment d'tout ceux qui doivent pas savoir c'qu'il s'trame entre Moses et moi c'lui qui l'a découvert.
Clyde - « C'est pour des sujets qui regardent pas un sale gosse comme toi. Ton p'tit cul j'en ai rien à foutre mais c'pas l'avis d'un de tes anciens amants qui pourrit à Azkaban encore aujourd'hui. » J'fige, le sang qui s'glace soudainement à m'demander lequel - lequel de ces foutus enfoirés a été assez doué pour s'faire enfermer à Azkaban ? J'doute pas qu'il y en est ai moins un d'ces tordus. J'les compte plus, et parfois j'le sang tellement toxique qu'je me souviens plus des visages dés l'lendemain. Sans doute j'perds de la couleur, parce que j'contiens pas mes émotions. J'suis pris d'surprise, soudainement.
Clyde - « J'me demande ce que tu as en échange. Ta came sans doute... T'as toujours été bon pour foutre l'bordel partout où tu passais de toute façon. Claquer d'une overdose te ressemblerait bien, juste pour faire encore plus de mal à ta famille si j'me trompe pas. » Là j'retrouve un semblant d'réaction. Parce que c'pas la réaction que j'attendais et j'comprends rapidement - qu'en vrai il sait pas grand chose. Juste qu'j'ai un cul d'trainé et rien d'plus. Alors j'me marre. J'ris avec hystérie avant qu'il m'repousse violemment.
Ode - « Quoi t'supporte pas d'être trop proche d'une trainé Clyde ? T'as peur d'pas résister à vouloir toucher mon cul si j'suis trop près d'toi ? » J'demande avant d'revenir contre lui, comme pour l'mettre au défis d'faire pire - d'faire mieux. « J'claquerai bien d'une overdose de toi, en m'assurant qu'tu me suive dans l'au-delà. Comme ca toi non plus t'seras plus capable d'la faire souffrir ma famille. » Qu'je rajoute avec un sourire carnassier - à me souvenir qu'Eden a plus été la même après qu'il ait été mis derrière les barreaux.
Ode — « T'es pas en reste pour faire l'mal autour de toi, c'assurément un truc qu'on peut avoir en commun. Un bon début non ? »



_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 165
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hit on you (clode)    Mar 24 Oct - 3:45

Clode
Hit on you
« A une époque ca l'était. » C'est vrai mais ça l'est plus son problème. Elle fait ce qu'elle veut, il se force à plus mettre son nez dedans et à plus se renseigner sur elle. Elle doit faire sa vie très loin de lui car il risque de se retrouver encore à Azkaban si il l'approche un peu trop la faiseuse de foudre. Il veut pas retenter de se retrouver dans a geôle du diable encore une fois. Pourtant le diable il l'a en face, qui s’envoie un shoot de drogue avant de venir lui parler proche, trop proche, poussant Clyde à l'envoyer un peu plus loin car il supporte pas de voir son cercle intime bafoué de la sorte. « Quoi t'supporte pas d'être trop proche d'une trainé Clyde ? T'as peur d'pas résister à vouloir toucher mon cul si j'suis trop près d'toi ? » « Comme si t'avais déjà eu de l’intérêt ! » Qu'il dit en levant les yeux au ciel devant la remarque et la provocation du jeune homme. « Tu peux pas t'empêcher d'en jouer de ton cul, à croire que tu as que ça qui vaut l'coup ! » Qu'il crache sur le même ton avant de le repousser encore lorsqu'il le sent trop prés. Vouloir lui hurler de dégager, seulement rien dire et juste le pousser. « J'claquerai bien d'une overdose de toi, en m'assurant qu'tu me suive dans l'au-delà. Comme ca toi non plus t'seras plus capable d'la faire souffrir ma famille. » « Comme si t'en avais quelque chose à foutre de ta famille et des tiens. » Qu'il dit en haussant les épaules avant de croiser sur son torse, ses deux bras. Pour empêcher la première tarte de partir afin que Ode se tienne loin. « T'es pas en reste pour faire l'mal autour de toi, c'assurément un truc qu'on peut avoir en commun. Un bon début non ? » « Tu crois que j'l'ai cherché ?! » Qu'il crache cette fois-ci en venant se coller contre Ode et en posant son front contre celui du jeune homme. « Tu crois que c'moi qui ai jeté ça ? Si j'en sais peu sur toi sache que t'en sais tout aussi peu sur ma vie. Reste à ta place Ode et tout le monde sera content, t'es qu'un branleur qui sera retrouvé crevé un de ces 4 matins alors vient pas me faire des leçons de morale, pas toi. » Qu'il crache l'ancien lion, comme si c'était le serpent qui prenait le dessus là.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & gryffondor

staff & gryffondor


Messages : 320
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hit on you (clode)    Mer 25 Oct - 23:58


hit on you
Clyde Greengrass & Ode Shacklebolt
J'pense plus - j'pense plus j'ai juste le coeur qui palpite, et l'image d'Eden derrière les paupières. Eden qui s'fout à pleurer, en promettant que jamais plus elle laissera Moses s'mettre en travers d'ma vie - assumant pas l'fait qu'elle y soit à l'origine de tout ce qui va de travers. Que c'est elle la première qui a failli être privée de sa liberté, et qu'pour les Fourreurs d'éclair c'moi qui ait été foutu dans l'feu en premier. Douze ans. Douze ans et aucune idée d'ce que c'était - le début d'une descente aux enfers, qui trouve pas d'fond depuis - au point qu'même Clyde il soit au fait d'ce que mon cul demande d'attention - ou en reçoive du reste du monde.
Clyde - « Tu peux pas t'empêcher d'en jouer de ton cul, à croire que tu as que ça qui vaut l'coup ! » J'lâche un rire malsain, brisé d'la colère de le voir qui fanfaronne en pensant qu'il y comprend quelque chose - qu'j'ai gravé le mot "pute" sur la gueule et l'exhibe avec une foutue fierté.
Ode - « Un bon coup même si tu veux tout savoir ! Au moins j'peux me targuer d'avoir un truc à offrir. » Qu'je grogne en réponse, avant d'me retrouver figé pas loin d'lui - j'plus de notions d'distance, juste qu'il est là, et que j'fume de rage.
L'envie de le frapper qui grandit, juste pour plus voir sa gueule en biais. Juste pour plus l'voir, lui, qui a tout brisé sur son passage et se persuade qu'il a rien à se reprocher.
Clyde - « Comme si t'en avais quelque chose à foutre de ta famille et des tiens. »
Ode - « T'as aucune idée à quel point j'peux me faire foutre pour eux. » qu'je balance comme une salope en manque d'sa dose - et ma dose j'l'ai foutu dans ma gueule un peu plus tôt, alors les effets c'est maintenant qu'ils sont néfastes. Ca faisait un moment qu'la fumée m'était pas monté à la tête, alors il était temps - ca m'aide à plus l'sentir, et à vouloir l'chercher un peu plus. A gueuler contre lui, des mots à la verve assassine, grimaçant d'fierté de le voir qui se décompose de colère.
Clyde - « Tu crois que j'l'ai cherché ?! » Cette fois il s'fracasse contre mon crane et j'bouge pas, gémissant juste à l'étreinte soudaine. Et s'il pousse avec son front, j'tiens bon, en ignorant l'fait qu'il soit plus grand ou plus âgé - pas qu'ca soit un truc qui compte dans c'genre de combat de rue n'est-ce pas ?
Clyde - « Tu crois que c'moi qui ai jeté ça ? Si j'en sais peu sur toi sache que t'en sais tout aussi peu sur ma vie. Reste à ta place Ode et tout le monde sera content, t'es qu'un branleur qui sera retrouvé crevé un de ces 4 matins alors vient pas me faire des leçons de morale, pas toi. »
Ode - « Pas d'leçon, très bien. » Dans un geste souple j'me recule d'un pas avant d'prendre l'élan pour lui foutre mon poing dans le nez, le lui fracasser ou prendre la surprise pour jouir d'ce moment de grâce. Avant d'crier de joie, d'voir qu'il reçoit le coup, et d'me mettre à sautiller comme avec exaltation. « On passe directement à la pratique alors ? Vas y j'suis sûr qu't'en crève d'envie d'me faire crever ! »




_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 165
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hit on you (clode)    Lun 30 Oct - 3:05

Clode
Hit on you
« Un bon coup même si tu veux tout savoir ! Au moins j'peux me targuer d'avoir un truc à offrir. » Il se retient de cracher que c'est bien la seule chose qu'il peut offrir, mais son regard et son sourire moqueur peuvent parler pour lui. Il pose sur Ode un regard terrible, d'un jugement qu'il ne dit pas, de hargne qu'il n'exprime pas alors qu'il se mord la lèvre pour arrêter le venin qui menace de s'écouler de ses lèvres. C'est qu'il a trop de haine en lui Clyde pour se maîtriser, qu'il ne supporte pas d'être attaqué de la sorte. « T'as aucune idée à quel point j'peux me faire foutre pour eux. » Cette fois-ci c'est un grand éclat de rire tout aussi moqueur qui lui échappe, alors qu'il lève les yeux au ciel. « Le beau rôle, comme toujours ! » Qu'il rajoute en le regardant. Pathétique, s'inventer, mentir, raconter des histoires pour justifier les drogues qu'il prend, la réputation qu'il a et les draps qu'il rejoint pour avoir ses doses. Sauf qu'ils atteignent un point de non retour et que Ode ne met pas longtemps avant de pousser Clyde, qui recule d'un pas. Sauf qu'il n'a pas le temps de lever sa garde, déjà il reçoit il coup dans le nez qui le fait grimacer alors qu'il sent la douleur irradier dans son visage. Il porte sa main droite à son nez, pour le toucher et vérifier qu'il n'est pas cassé. Par contre il saigne, c'est moins bien. « On passe directement à la pratique alors ? Vas y j'suis sûr qu't'en crève d'envie d'me faire crever ! » C'est le réflexe du chasseur qui prend le dessus alors qu'il pose son regard sur Ode et sans attendre, s'avancer vers lui pour le saisir par la gorge et l'acculer contre le mur le plus proche. Le premier coup de point part tout seul, atterrissant sur le coin de son visage alors que Clyde sent l'excitation le prend. L'envie de lui faire ravaler ses mots, son sourire fier et satisfait. « Abandonne Ode, j'vais t'refaire le portrait ! »

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & gryffondor

staff & gryffondor


Messages : 320
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hit on you (clode)    Mer 1 Nov - 21:44


hit on you
Clyde Greengrass & Ode Shacklebolt

Ils grognent les lions – j’pas été envoyé à Gryffondor pour mon manque de courage, bien que souvent ca soit plus de l’impertinence, de la témérité. La faculté de toujours foncé dans le danger sans me soucier d’en sortir en entier. Et j’suis presque sûr que lorsque je vois Clyde perdre patience j’en sortirai pas en un seul morceau. Soyons réalistes – deux secondes – j’suis un gamin de seize ans qui a autant de muscle que d’intelligence – et lui il s’trouve être un type de vingt-trois ans, aussi musclé qu’il est agressif à c’moment précis. Je le sais – je m’en souviens qu’il a pas tendance à retenir les coups. A retenir ses émotions – quoi qu’on soit pareil sur ce point.
Clyde - « Le beau rôle, comme toujours ! » Ca gueule sans s’entendre – et j’presque de sentiment de revivre cette conversation avec Eden qui a mené nul part. Sauf qu’il y a plus d’ressentiments entre ma sœur et moi maintenant, alors qu’il subsistait que le silence avant cela. Le silence, bruyant de paroles qui ne seront jamais entre nous. Ce qu’il s’est passé il y a quatre ans, c’devenu un secret, entre Moses et moi. Un secret que j’me verrais pas avouer de si tôt. Que j’ai pas le droit d’avouer – et j’peux pas l’expliquer autrement qu’ainsi.
Ca doit pas se savoir.
Jamais.

Sauf que ca m’empêche pas de flipper à l’idée que ca se reproduise. Maintenant qu’il est là. Maintenant qu’il semble décider à n’pas avoir appris du passé. Et revenir auprès des Shacklebolt pour tout enflammer sur son passager – et c’mon poing qui trouve son foutu visage d’ange, alors que j’grogne d’virer. D’disparaître.
Clyde - « Abandonne Ode, j'vais t'refaire le portrait ! » J’ricane, avant d’revenir vers lui, d’prendre son col pour l’faire tenir droit face à moi – mais j’pas autant de force que lui, alors sans doute il a raison.
Sauf que je pense pas comme il faut. J’pense comme un gamin capricieux et injuste – comme un gamin terrifié et acculé au pied du mur sans échappatoire. Lorsqu’un animal est acculé, il a qu’une seule manière de s’en sortir – attaquer.
Ode – « Va t’faire foutre, Clyde. » qu’je crache avant d’partir pour un second coup – qui s’ramasse dans l’vent, parce qu’il est plus rapide. Plus fort. Plus vivace ; et c’pas long avant qu’il me le refasse : le portrait.





_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 165
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hit on you (clode)    Dim 19 Nov - 22:29

Clode
Hit on you
C'est qu'il a la vision rouge d'une colère trop longtemps contenue. Quatre années à manger du pain rassi, à mourir de froid dans sa cellule, à supplier que quelqu'un lui vienne en aide simplement car il n'avait rien fait. Le regard des gardiens, le regard du directeur, la moindre parcelle d'espoir bousillée sous le talon de leur botte en cuir. Tout ça fait qu'il a trop accumulé et que ça sort par vague mais il sait, il sent que si il n'essaye pas de maîtriser la chose un minimum il pourrait aller jusqu'à tuer la personne qu'il tient entre ses mains. Les reproches de Ode il ne les supporte pas car ils ne devraient pas lui être adressés, c'est injuste. Il n'a rien fait et c'est cela qu'il devrait hurler mais à la place, il frappe. Il écrase son point sur le visage de l'autre, ne sentant plus la douleur de sa propre joue qui enfle à présent et qui déforme son visage pourtant si doux autrefois. Il tente vainement de prévenir l'autre, lui demandant de lâcher l'affaire mais ça tombe joyeusement à l'eau. « Va t’faire foutre, Clyde. » Qu'il crache Ode en venant lui coller un autre coup de poing, le faisant grimacer lorsqu'il sent du sang frais envahir sa bouche. Le coin de sa joie est fendillé, il lâche un instant le jeune homme pour mieux revenir sur lui et écraser cette fois-ci son poing dans son ventre. Il frappe partout où il peut, rendant chaque coup que Ode écrase sur son visage, sur son corps. Il frappe sans voir le sang couler, sans voir les grimaces de douleur ni même les râles qu'ils poussent tous les deux à forcer de frapper partout sans regarder. D'un coup c'est sa main gauche qui s'abat dans le cou du jeune homme pour le maintenir contre le mur, l'étranglant par la même occasion. Il serre tellement qu'il sent pulse la veine d'Ode contre ses doigts. Et d'un coup le flash, violent. La douleur sur son torse, de l'électricité le marquant, le torturant. D'un coup le visage qui s'impose. « Tu ressembles à ton père. » Qu'il dit en lâchant Ode d'un coup, se reculant, respirant et reprenant ses esprits après ce qui vient de se passer. Le sang sur eux, la douleur, les coups, les marques. Deux plaies béantes qui n'ont rien en commun sauf un seul homme.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & gryffondor

staff & gryffondor


Messages : 320
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hit on you (clode)    Mar 28 Nov - 17:26


hit on you
Clyde Greengrass & Ode Shacklebolt
J'vois rouge, d'une colère noire qui s'acharne soudainement en coup de poings dans la gueule de Clyde - sauf que déjà j'ai les jointures qui grincent, parce qu'il a la gueule carrée. Il a la gueule dure, vraiment, et j'suis pas sûre d'avoir jamais su frapper quelqu'un. Y en a qui peuvent s'targuer de le savoir, d'se dire qu'il y a un peu d'instinct là-dedans. C'pas le cas - clairement. Frapper quelqu'un ca s'apprend, et j'suis pas de ceux qui ont pris des cours pour taper. J'sais pas faire mal comme ca. C'est rare que je me retrouve dans une bagarre, souvent emporté par la colère capricieuse de Mallory - et souvent j'suis celui qui l'sort de là plutôt que celui qui l'suit. Peut être parce que j'veux pas voir sa gueule d'ange fendue. Ou j'veux pas perdre la mienne.
Sauf qu'al j'suis le premier à foutre un coup - et quand j'vois l'occasion j'tente une fois encore. Y a déjà l'sang qui coule - rapidement c'est le miens qui recouvre l'sol en pierre de la rue d'Londres cela dit. Mon sang, et ma tête qui frappe contre la pierre, quand j'me retrouve aux prises du monstre qui frappe à grand coup. J'pense plus - rapidement j'ai juste mal. J'suis une plaie béante à même le sol - ca frappe de partout. Les coups viennent de partout, et j'tâche juste d'protéger c'que je peux. Sauf qu'même mon épaule c'met à l'envers, et j'pousse un hurlement qui fend l'air.
Clyde - « Tu ressembles à ton père. » J'me retrouve contre le mur - tenant j'sais pas encore comment. J'reste là à reprendre mon souffle, ouvrant l'oeil qui est l'moins enflé pour m'trouver dans l'regard de Clyde.
Ode - « A c'moment précis, c'toi qui lui ressemble le plus. » J'lâche avec un sourire en coin - pas qu'je me retrouve à être soudainement raisonnable - j'suis pas sûre que ce sera un jour le cas. « C'est tout ce que t'es capable d'faire ? J'tiens encore debout, j'suis déçu. »



_________________

purple rain
The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 165
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: hit on you (clode)    Dim 3 Déc - 23:20

Clode
Hit on you
Chaque coup qu'il porte lui donne l'impression de se libérer d'un poids. C'est futile c'est vrai, et surtout c'est Ode qui prend toute sa rage. Mais il est celui qui était là avant les autres, celui qui a cherché à lui faire péter littéralement un câble et il ne faut pas se plaindre lorsqu'il se retourne. Clyde n'a jamais été connu pour sa patience, il se maîtrise très bien c'est vrai mais lorsqu'il met en garde en demandant qu'on le laisse tranquille, c'est dangereux de ne pas lui obéir et d'aller à l'encontre de ce qu'il demande. Il sent plusieurs fois le poing du jeune homme s'abattre sur lui mais il ne fait pas attention à la douleur, seule sa vision rouge de rage lui permet de serrer les dents à chaque coup et de cogner plus fort encore. Jusqu'à ce qu'enfin le corps de Ode ne soit qu'une plaie ouverte, ne soit qu'un jeune homme à la gueule cassée et aux os fracturés. « A c'moment précis, c'toi qui lui ressemble le plus. » Qu'il lui dit alors que Clyde se calme doucement, que sa respiration s'apaise et qu'il remarque le visage en sang du garçon. Il le lâche, lentement, sentant lui aussi la douleur pointer le bout de son nez alors que sa tête frappe, que la migraine menace de tout ravager dans son esprit. « C'est tout ce que t'es capable d'faire ? J'tiens encore debout, j'suis déçu. » « J'pourrais t'tuer, idiot. » Qu'il dit en le lâchant et en s'éloignant. Il se rend compte qu'il est bien amoché lui aussi. Et honteux il baisse la tête. Honteux il laisse Ode se débrouiller sous la pluie. Honteux il s'en va, ne pouvant regarder une seconde de plus le visage témoin de cette violence que Ode arbore.

The End

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: hit on you (clode)    

Revenir en haut Aller en bas
 
hit on you (clode)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde magique :: Allée des embrumes-
Sauter vers: