AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 294
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Ven 20 Oct - 21:25


Toujours autant d'pluie chez moi
@"Adriel W. Mulciber
La pluie, elle avait toujours adoré la météo anglaise, elle sentait les goûtes d’eau glisser sur ses joues et en fermant les yeux elle pouvait s’imaginer que le ciel pleurait ces larmes qu’elle ne pouvait plus pleurer. Elle se sentait libérée d’un poids quand le ciel tournait à l’orage et que les gouttelettes perçaient les nuages pour s’abattre sur les petites fourmis courant dans tous les sens pour se mettre à l’abri, elle, elle ouvrait les bras et tournait sur elle-même comme une enfant, mais pas aujourd’hui. Les vacances étaient terminées, le cœur lourd elle allait retourner à Poudlard et son cauchemar personnifié par un jeune homme aux cheveux brun et aux yeux brillants des milles flammes des enfers. Elle se consolait en repensant aux contenus de ses vacances, elle avait eu son stage à Sainte-Mangouste et si elle savait que ça gênait terriblement sa famille et probablement peut-être même les Mulciber elle s’en était moquée, pour une fois elle avait fait quelque chose pour elle. Elle avait passé du temps avec sa cousine, Regulus mais surtout Oswin, il lui avait manqué terriblement. Il était venu dormir chez elle, ils avaient enfin rattrapé un peu du temps perdu jusqu’à ce que Corban vienne les interrompre le matin tombant sur son meilleur ami en boxer. Elle ne savait pas si elle devait sourire ou non ce souvenir.

Parmi les autres élèves qui comme elle avaient quittés les murs de Poudlard pour les vacances elle attendait patiemment que le train arrive. Oswin, Hazel, Regulus ne tarderaient pas à arriver, ils avaient prévu de se retrouver dans un wagon pour faire route ensemble. Au loin elle avait aperçu Corban en grande conversation avec un groupe de Serpentard, elle soupira. La situation était bien trop tendue entre eux, si elle s’était laissée avoir à ses sentiments elle savait que c’était mal et que même si elle n’avait pas envie de l’accepter elle appartenait à présent à Adriel. Embrasser Corban reviendrait à tromper son fiancé quand bien même il ne voulait pas d’elle et le lui avait bien comprendre. Elle avait détourné son regard de son ex fiancé, soucieuse, perdue dans ses pensées les plus sombres. Toussotement derrière elle, elle se retourna faisant face à son tortionnaire. Son cœur avait alors raté un battement, sa lèvre avait totalement cicatrisé et l’hématomes sur son visage s’était pour ainsi dire presque totalement résorber. De crainte elle avait fait un pas en arrière « Adriel... »


_________________
Pure Perfect Pretty Girl (in appearance only)

MEward :32::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 135
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Mar 24 Oct - 16:35

Toujours autant d'pluie chez moi
Radriel

Les vacances étaient terminées et pour Adriel, c'était une sacrée joie. Il n'aime pas les vacances, parce que la plupart du temps il doit rester au manoir à subir les coups de gueule et les engueulades de son père. Sauf que la veille, son père avait trop bu. Adriel l'a un peu trop provoqué et il a reçu la gifle sans riposter. Parce qu'il ne devait pas se battre avec son père lorsque celui-ci était saoule. Alors il n'a pas riposter. Il porte maintenant un bleu sur la joue droite mais il fait mine de rien. Il demandera à Allegra de cacher tout ça, une fois de retour au château. Il s'est enfuit hier soir chez son parrain, c'est pour cela qu'il se trouve sur le quai neuf trois-quart, au milieu de tous les élèves qui retournent à Poudlard. Puis il la voit de dos. Raven. Il se souvient de ce jour où il l'a frappée. Puis il se souvient de la conversation avec Evan. Il doit s'excuser, leur relation ne pourra que mieux aller. Il n'a pas d'autre choix que d'accepter ce mariage, de faire avec. Alors il s'avance, avec toute sa classe, son bleu à la joue un peu caché par ses cheveux qu'il n'a pas coupé depuis un moment. Il ne les a pas coiffés. Il les laisse retomber sur son visage. Il arrive derrière elle, il toussote pour avoir son attention. Elle se retourne, sursaute, recule d'un pas avant de dire son prénom d'une petite voix. Il lui lance un sourire timide.

"Salut Raven, je ..."

Allez Adriel espèce d'idiot, tu peux le dire, ce n'est pas compliqué. Il reste un moment sans rien dire, à juste la regarder. Elle est jolie, il ne peut pas le nier, mais elle n'est pas pour lui. Ils sont deux opposés. Elle est la lumière, il est l'obscurité.

"Je voulais juste m'ex... m'excuser. Et ce n'est pas dans mes habitudes, alors je ne le dirais pas deux fois. Mais c'est sincère."
Made by Neon Demon

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 294
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Mar 24 Oct - 18:59


Toujours autant d'pluie chez moi
@"Adriel W. Mulciber


Il était là face à elle, il la regardait et elle sentait dans sa poitrine tout l’affolement qu’il provoquait à présent entre elle, s’il avait levé la main pour se la passer dans les cheveux elle se serait probablement protégé le visage ; par réflexe. Il avait réussi à faire naître en elle un sentiment qu’elle se pensait trop forte pour ressentir la peur, et c’était probablement lorsque l’on disait de ne pas avoir peur que l’on était le plus terrifié. Pourtant, il était là pour ainsi dire inoffensif, un sourire timide aux lèvres, elle lui aurait probablement donné le bon dieu sans confession si elle ne savait pas ce dont il était capable. « Salut Raven, je… » elle avait arqué un sourcil, chaque cellule de son corps la suppliant de fuir le plus vite possible de cette situation anxiogène.

Adriel avait cet étrange effet, autant Raven était terrifiée des menaces qu’il avait proféré à son égard autant elle était fascinée par le personnage. Le Serpentard imposait le respect à quiconque croisait son regard et il là à présent, bégayant devant elle. S’il ne l’avait pas tant malmenée elle s’arrêtait probablement sur sa beauté et ressentirait probablement un certain intérêt envers lui. Le regard de l’aiglonne s’arrêta sur son visage, un miroir de ce que le sien avait été il y a quelques temps. Sa pommette droite était teintée de bleu faisant naître un grand nombre de questions dans son esprit. « Je voulais juste m’ex… m’excuser. Et ce n’est pas dans mes habitudes, alors je ne le dirais pas deux fois. Mais c’est sincère. » la mâchoire d’Raven pourrait probablement se détacher sous l’étonnement mais elle se contenta d’hocher la tête silencieusement.

Elle n’savait pas vraiment ce qu’elle pouvait lui dire, parce qu’elle était pas tant vindicative que ce qu’elle aimait entendre, elle se doutait qu’Allegra n’était pas innocente dans les excuses du jeune homme et elle s’était promis de la remercier. Peut-être était-elle naïve ou en réalité elle avait juste un cœur immense et par ses excuses, il y était entré sans même le réaliser. Il était à présent « sauvable ». La jeune femme avait penché la tête sur le côté, les yeux fixés sur la joue d’Adriel puis voyant le train arriver lui avait agrippé le poignet et entraîné dans le train, dans les toilettes de celui-ci. « Je te dois probablement des excuses pour ce que je t’ai dit et de fait je ne te demanderais pas ce qu’il t’est arrivé… » avait-elle dit en sortant de son sac de quoi couvrir le bleu sur la joue du jeune homme. « Je peux… ? » Elle ne voulait pas ne serait-ce que levé le petit doigt dans sa direction s’il n’était pas d’accord avec ça.





_________________
Pure Perfect Pretty Girl (in appearance only)

MEward :32::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 135
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Mar 24 Oct - 23:23

Toujours autant d'pluie chez moi
Radriel

Il n'a pas l'habitude de s'excuser, il ne l'a même certainement jamais fait. Mais pour le coup, Allegra et Evan ont réussi à le ramener à la raison et c'est pour cela qu'il est là, devant Raven, à bégayer comme un adolescent devant sa première copine. Mais il n'a pas l'habitude de ça, ça le dérange, ça le gêne. Mais il devait le faire, il ne pouvait pas rester comme ça avec une fiancée qui le déteste. Il devait penser à son futur et son futur c'est elle, c'est ainsi et pas autrement. Alors il s'excuse vraiment, il arrive à ne pas trop bégayer. Mais elle ne dit rien, le regard porté sur sa joue bleutée. Il tente de la cacher mais c'est trop tard, elle a vu de toute façon. Elle ne dit rien cependant, il ne sait pas quoi faire ou dire d'autres. Le train arrive, et aussitôt arrête, Raven lui prend le poignet pour l'entraîner à l'intérieur. Son elfe de maison le suit avec ses bagages pour les installer dans le wagon habituel d'Adriel. Mais ils ne vont pas s'asseoir, Raven l'entraîne dans les toilettes et lorsqu'elle ferme la porte, il ne peut pas s'empêcher de la regarder en arquant un sourcil.

"Je ne savais que t'étais ce genre de fille"

Qu'il lance en la taquinant. Mais elle reprend plus sérieusement, en lui disant qu'elle lui devait aussi des excuses et que de ce fait, elle ne demanderait pas ce qui lui était arrivé.

"Tu n'as pas à t'excuser Raven, c'est moi le con dans l'histoire. Qu'est-ce que ... ?"

Il n'a pas le temps de finir sa phrase qu'elle sort de son tout un tas de maquille pour fille. il arque de nouveau un sourcil en la regardant, un sourcil interrogateur cette fois-ci. Elle lui demande si elle peut, il est touché par cette attention soudain. Alors il hoche la tête et s'installe sur les toilettes pour être plus petit, pour qu'elle puisse faire ce qu'elle a à faire plus facilement.

"Je t'en prie, mon visage est tout à toi. Mais n'appuie pas trop fort s'il te plait, c'est encore récent"

Il n'a pas facilement mal Adriel, mais la gifle de son père lui a suffit pour le sonner un instant et pour faire apparaître un hématome conséquent sur sa joue. Il laisse Raven faire avant de lancer :

"C'est mon père, il avait un peu trop bu, je l'ai un peu trop cherché. Ça me dérange pas de te le dire."

Sa voix est rauque, grave alors qu'il essaye de ne pas grimacer.
Made by Neon Demon

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 294
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Mer 25 Oct - 2:09


Toujours autant d'pluie chez moi
@"Adriel W. Mulciber


Elle l’avait entraîné dans le train quand celui-ci était arrivé, laissant leurs elfes respectifs s’occuper du rangement de leurs valises. Perdant du regard Corban, s’imaginant ses poings se serrer lorsqu’il les avait sans doute vu partir à deux dans le train, elle espérait néanmoins qu’ils ne les aient pas entre-aperçu entrer dans les toilettes à deux. « Je ne savais pas que t’étais ce genre de fille. » les joues de l’aiglonne avaient viré au rose pourpre, elle n’était pas ce genre de fille, elle ne l’avait jamais été et ce n’était pas spécialement parce que personne ne s’était jamais intéressé à elle. Non, Raven, romantique éperdue n’avait jamais passé l’cap des quelques baisers volés par-ci par-là, elle n’avait jamais exposé son corps au regard d’une personne autre qu’évidemment ses amies lors de soirées ou dans les douches après l’entraînement. Elle s’était contenté de rougir, gênée, n’préférant pas répondre parce qu’elle n’avait pas de mot.

C’était un étrange personnage la Fawley, elle était toujours terrifiée par le Serpentard, traumatisée et s’attendant au pire mais elle n’avait pas la rancune tenace et si lors de leur rencontre elle avait été persuadée que l’âme de Mulciber était perdue à tout jamais et s’était même promis de ne rien faire à présent elle n’savait plus. Il avait fait un pas dans sa direction et elle avait bien trop peur d’une vie enchaînée à un tortionnaire que pour relancer une nouvelle dispute entre eux. Peut-être qu’il restait quelque chose d’bon en lui et peut-être que cette violence n’était que le reflet de celle que son père lui infligeait. Alors, certes, ce n’était pas une excuse qui puisse réellement excuser son geste, mais elle avait envie d’trouver du bon en chacun alors ne serait-ce que pour un temps elle lui pardonnerait, ne serait-ce que pour ne pas avoir à souffrir une nouvelle fois, au moins jusqu’à la prochaine fois où il déraperait. Elle s’était donc excusée à son tour car s’il n’y aurait jamais de bonne justification de son geste envers elle, elle savait qu’elle avait volontairement pressé tous les boutons d’Adriel, le pousser à bout avait été son objectif. « Tu n’as pas à t’excuser Raven, c’est moi le con dans l’histoire. Qu’est-ce que… ? » Quand il prononçait son prénom c’était étrange, une sensation qu’elle ne saurait expliquer parce qu’il se montrait sous un autre visage, un visage qu’elle ne connaissait pas, une sorte de tendresse, elle n’avait aucune idée de s’il était sincère ou non…

Alors, elle lui avait demandé si elle avait le droit de le toucher, elle n’voulait pas le brusquer, pas envie de lui donner une raison de réagir brusquement sous l’effet de la surprise. Comprenant ce qu’elle voulait, il s’était assis, hanchant la tête, acceptant que sa main frôle sa peau. Ils étaient serrés dans ses toilettes, elle se déplaçait difficilement se mettant face à lui et sortant de son sac un peu d’anticerne, elle imaginait bien qu’il ne souhaitait pas recevoir les mêmes questions auxquelles elle avait fait face quelques semaines plus tôt. « Je t’en prie, mon visage est tout à toi. Mais n’appuie pas trop fort s’il te plait, c’est encore récent. » Délicatement et du bout de doigts elle avait étalé le produit, bien plus efficace que ce que l’on pouvait sans doute trouver dans le monde moldu, le contact avec la peau d’Adriel lui avait paru étrange, comme s’ils étaient deux inconnus qu’elle observait de loin. C’était un geste simple, doux, naturel presque et pourtant c’était terrifiant de se retrouver à agir de manière aussi tendre envers celui qu’elle considérait comme son bourreau.

Il avait repris la parole, brisant le silence qui s’était installé entre eux. « C’est mon père, il avait un peu trop bu, je l’ai un peu trop cherché. Ça me dérange pas de te le dire. » Le cœur de l’aiglonne se serra dans sa poitrine, elle comprenait enfin cette violence qui animait l’âme d’Adriel, il ne connaissait peut-être que la violence, des relations de force qu’il appliquait à son entourage, à elle. « Ne lui donne pas d’excuse. » avait-elle dit sombrement, rien ne justifiait qu’un père lève la main sur son fils. Elle savait la violence dans les familles d’sang-pur comme ailleurs probablement mais elle ne connaissait que ce milieu dans lequel les corrections étaient normales, on forgeait les enfants à devenir ce qu’on attendait d’eux et l’plat de la main était la solution de facilité. « Merci, de… de me l’avoir dit. Je pense qu’avec ça on y verra que du feu. » Avait-elle dit en reculant d’un pas son dos se retrouvant collé contre la porte des toilettes. Elle regardait la joue d’Adriel, son visage ne laissant plus apparaitre le stigmate de la dispute qu’il avait eu avec son père. Personne n’avait jamais levé la main sur elle, ses parents étaient froids et distants mais ils n’avaient jamais été réellement cruel avec elle et elle leur en était d’une certaine façon reconnaissante.






_________________
Pure Perfect Pretty Girl (in appearance only)

MEward :32::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 135
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Lun 30 Oct - 2:09

Toujours autant d'pluie chez moi
Radriel

Il la taquine, la jolie Raven, alors qu'ils se retrouvent tous les deux dans les toilettes. Il s'est rendu compte trop tard qu'il a été con, qu'il a mal agit, que ce n'est pas de la faute de Raven. C'est tout simplement la faute des parents, alors il n'avait pas à s'en prendre à elle. Et en se retrouvant avec elle, dans cet espace minuscule, confiné, il se dit qu'elle est jolie, et drôle aussi. Il pourrait bien en venir à l'apprécie, si elle arrive à le pardonner. Il ne demande jamais pardon Adriel, parce qu'il a trop de rancœur, trop de fierté. Mais il l'a fait pourtant. Et elle semble lui pardonner alors qu'elle commence à sortir tout un tas de trucs de son sac, du maquillage, pour camoufler la joue tuméfiée d'Adriel. Il l'autorise à toucher son visage et elle s'applique doucement. Un silence les enveloppe, il le brise en lui parlant de son père. Elle lui dit de ne pas lui donner d'excuse. Il hausse les épaules.

"Je ne le fais pas, c'est simplement la vérité. Je le cherche trop souvent, je le pousse à bout et on est tout le temps en conflit"

Il grimace quand elle appuie un peu trop fort à un endroit. Elle termine le camouflage et le remercie de lui avoir confier ceci. Elle se recule de lui et il se lève, se regardant dans le miroir. On ne voit plus rien de la marque bleutée .

"Merci à toi Raven. Pour me pardonner, et aussi pour le camouflage. T'es vraiment quelqu'un de bien."

Il lui sourit franchement avant de revenir devant elle. Il rit doucement.

"Je veux juste ... ouvrir la porte, et t'es appuyée contre elle"

Il arrive enfin à atteindre la porte mais lorsqu'il tente d'appuyer sur la poignée, rien ne se passe. Il verrouille, déverrouille, toujours rien. Il cherche sa baguette mais bien évidemment, en crétin qu'il est, il l'a oublié dans ses affaires. Il soupire, avant de se tourner vers Raven.

"Je crois qu'on a un problème."
Made by Neon Demon

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 294
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Mar 31 Oct - 0:05


Toujours autant d'pluie chez moi
@"Adriel W. Mulciber


A l’étroit, serrée contre celui qu’elle avait considéré jusqu’à présent comme son bourreau, c’était un million de sentiments contradictoires qui venaient s’cogner les uns aux autres dans l’esprit de Raven. Elle découvrait de nouvelles facettes de lui et elle qui avait tant souhaiter l’éviter, le fuir se retrouvait si proche de lui. Elle pouvait sentir son parfum, son corps à présent presque contre le sien se frôlant l’un l’autre comme si c’était la chose la plus normale du monde. Pourtant son cœur battait lui à tout rompre dans sa poitrine comme pour l’intimer de fuir, l’avertir d’un danger mais elle ne pouvait pas bouger, c’était plus fort qu’elle, il avait besoin d’aide et elle était comme ça Raven, incapable de ne pas tendre la main. « Je ne le fais pas, c’est simplement la vérité. Je le cherche trop souvent, je le pousse à bout et on est tout le temps en conflit. » elle avait l’impression d’entendre les propres excuses qu’elle lui avait donné. S’il l’avait frappée c’était parce qu’elle-même avait appuyé sur tous les boutons menant à la colère d’Adriel, elle s’était montré vicieuse cherchant à le blesser dans son égo et cela n’avait pas manqué.

Délicatement et en espérant ne pas lui faire de mal elle avait fait disparaître l’hématome de sa joue, il avait grimacé lorsque sans le vouloir elle s’était attardée trop longtemps au même endroit. « Oh désolée… » avait-elle murmuré tout en finissant le travail. Elle s’était par la suite écartée de lui s’appuyant contre la porte des toilettes afin qu’il puisse observer le résultat dans le miroir des toilettes « Merci à toi Raven. Pour me pardonner, et aussi pour le camouflage. T’es vraiment quelqu’un de bien. » Elle ne savait pas si elle était quelqu’un de bien, elle en venait même à en douter sa notion du bien et du mal avait été fortement chamboulée ces dernières semaines. Elle ne s’était pas reconnue lorsqu’elle avait craché son venin au visage d’Adriel et encore moins lorsqu’elle s’était laissée aller dans les bras de Corban. Elle n’avait plus le droit d’être faible, elle était à présent fiancée à Adriel et elle ne pouvait plus se laisser aller à se languir de son ex fiancé. « Je sais pas si je suis quelqu’un de bien, je pense juste que… que j’essaye de l’être. » Il lui souriait et ça lui faisait étrangement du bien, il s’était approché d’elle et elle s’était figée, la peur encore présente dans son bide. « Je veux juste… Ouvrir la porte, et t’es appuyée contre elle. » elle s’était alors sentie terriblement stupide mais l’endroit était tellement exigu qu’elle n’avait pu que se contenter de s’avancer un peu plus contre lui pour qu’il puisse atteindre la porte de sa main. « Je crois qu’on a un problème. » Raven avait alors tourné la tête vers lui les yeux écarquillés frôlant son nez du sien puis elle lui avait tourné le dos pour à son tour poser sa main sur la poignée de la porte. « Oh… » Elle avait posé sa main sur l’arrière de son pantalon à la recherche de sa baguette sans la trouver. « Ma baguette… »







_________________
Pure Perfect Pretty Girl (in appearance only)

MEward :32::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 135
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Mer 1 Nov - 21:39

Toujours autant d'pluie chez moi
Radriel

Il aurait jamais pensé se retrouver comme ça avec Raven un jour. Encore moins depuis le jour où il l'a giflé. Et pourtant, ils sont là, dans les toilettes du Poudlard Express, dans une agréable promiscuité. Enfin, pour Adriel du moins. Il se sent étrangement relaxé lorsqu'elle camoufle sa plaie doucement. Il grimace involontairement cependant, elle s'excuse aussitôt, il lui lance un sourire.

"Ce n'est rien t'inquiète, c'était plus un réflexe qu'une réelle douleur"

Elle termine alors les derniers détails et il la remercie. Parce qu'il se rend compte qu'elle est vraiment quelqu'un de bien, et qu'il a eu tord de la gifler. Il ne reconnait jamais ses tords Adriel, tout comme il ne s'excuse jamais. Mais les conversations avec Evan et Allegra lui ont fait prendre connaissance de certaines choses. Il a mal agit. Il ne veut pas devenir comme son père. Il se lève alors des toilettes et lance à Raven, tendue, qu'il veut juste ouvrir la porte pour sortir. Et qu'elle est contre cette porte. Et cette porte ne s'ouvre pas. Il cherche sa baguette. Il ne la trouve pas. Par Merlin c'est une blague. Il se retourne vers Raven pour lui dire qu'ils ont un problème. Elle écarquille les yeux, avant de tester de nouveau. Puis elle cherche sa baguette. Elle ne trouve pas. Adriel ricane en passant une main dans ses cheveux :

"Je peux essayer de la forcer. En fonçant dedans."

Sur ces mots, il incite doucement Raven à se décaler en plaçant une main dans le creux de ses reins. Puis il recule au fond de la cabine, avant de courir et foncer sur la porte, épaule la première. En vain.

"Bordel c'que ça fait mal."

Il se frotte l'épaule, avant de rire franchement.

"Non mais sérieusement, on avait combien de chance pour que ça nous arrive ?"
Made by Neon Demon

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 294
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Jeu 2 Nov - 0:29


Toujours autant d'pluie chez moi
@"Adriel W. Mulciber


Cet étrange sentiment d’être finalement en paix se diffusait en elle et elle ne savait pas trop quoi en faire, elle avait envie de le détester, de le haïr pour l’hématome qui avait trôné sur sa joue bien trop longtemps et sa lèvre fendue et pourtant elle était là, idiote, à le pardonner de tout et de rien. Le cœur sur la main, une bonté d’âme à s’en damner c’était ça, c’était en elle et elle ne pouvait pas aller contre sa propre nature peu importe qu’il s’agisse du type le plus détestable du monde ce qu’il s’avérait finalement ne pas être. « Ce n’est rien t’inquiète, c’était plus un réflexe qu’une réelle douleur » lui avait-elle dit lorsqu’elle s’était excusée pensant lui avoir fait mal, finalement ils passaient leur temps à s’excuser de tout et de rien et d’extérieur ils avaient l’air de deux idiots qui finiraient pas s’excuser de la pluie.

Puis, ils s’étaient trouvés devant cette fichue porte qui refusait de s’ouvrir, il avait d’abord glissé son bras contre elle, frisson traversant tout son corps avant de réaliser que la porte était définitivement coincée, ils avaient tous deux chercher leur baguette mais en vain réalisant qu’elles se trouvaient avec leur restant de leurs affaires ce qui était tout à fait ridicule pour deux sorciers. Un petit rire s’était échappé des lèvres d’Adriel, ils commençaient à manquer d’idée et tambouriner à la porte dans l’espoir que quelqu’un sorte de son compartiment et les entendent serait probablement inutile. « Je peux essayer de la force. En fonçant dedans. » Elle leva les yeux au ciel amusée, pas qu’elle doute de sa force mais plutôt de la solidité de la porte, Raven n’était pas particulièrement désireuse du fait qu’il se fasse mal à nouveau. Cependant, il plaça une main dans le creux de ses reins, nouvelle vague électrique, l’intimant à se reculer et à le laisser passer devant elle. Elle s’était alors mis debout en équilibre sur la toilette fermée afin qu’il ait tout le recul nécessaire à sa manœuvre douteuse – selon elle. Bruit sourd de son épaule contre la porte « Bordel c’que ça fait mal. » du haut des toilettes elle le regardait laissant échapper un petit rire. « Rien d’cassé ? » Elle s’était alors penchée en avant appuyant une main sur l’épaule d’Adriel – celle qui n’était pas entrée en contact avec la porte – afin de descendre de son perchoir et de se retrouver à nouveau au sol. « Non mais sérieusement, on avait combien de chance pour que ça nous arrive ? » un rire franc s’échappa de lèvres de l’aiglonne tandis qu’elle secouait la tête hilare. « Manifestement nous sommes maudits autant nous y faire ! »

Elle s’était à nouveau glissée entre lui et la porte afin de coller son oreille contre celle-ci. « La seule chance serait que quelqu’un d’assez inquiet de ne pas nous voir s’aperçoive de notre absence prolongée et connaissant mes amis la probabilité est proche de zéro. » Pas qu’ils ne l’aiment pas mais ils avaient probablement de meilleures retrouvailles à faire pour s’inquiéter de son absence durant le trajet, elle était en général dans un compartiment avec un livre sur les genoux ce à quoi ils s’étaient fait. « Quelqu’un va bien venir te chercher toi. » Avait-elle ajouté en se tournant à nouveau dos à la porte, nouvelle proximité avec Adriel.








_________________
Pure Perfect Pretty Girl (in appearance only)

MEward :32::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 135
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Lun 13 Nov - 18:54

[
Toujours autant d'pluie chez moi
Radriel

C'est étrange de se retrouver avec Raven dans cet endroit assez confiné, assez petit. Juste assez grand pour deux personnes. Il se sent détendu Adriel, il se sent calme et il aime cette nouvelle relation qui est en train de naître entre eux deux. Ils sont partis sur de mauvaises, de très mauvaises bases, et c'était notamment dû à lui et sa mauvaise foi. Foutu fierté de Mulciber. Elle camoufle sa plaie, doucement, avec des gestes tendres, doux. Mais ils se retrouvent coincés. Sans baguette. Alors il tente d'enfoncer la porte, sans succès. Elle lui demande si il n'a rien de cassé avant de s'appuyer sur son autre épaule pour descendre de son perchoir.

"Non ça va t'inquiète, j'suis un dur à cuire"

Qu'il lance avec son sourire taquin et joueur. Il lui demande combien de chance ils avaient pour que ça leurs arrive à eux. Elle lui lance qu'ils sont maudits, tout en riant d'un rire cristallin qui entraîner celui d'Adriel.

"Maudits, ça doit être ça. Foutu Merlin."

Raven se met ensuite à écouter à la porte, une oreille collée à celle-ci sous le regard amusé d'Adriel. elle finit par dire que leur seule chance serait que quelqu'un d'assez inquiet de ne pas les voir viendrait les trouver mais que vus ses amis à elle, ça ne semble pas possible.

"Pourquoi tu dis ça . Tu as des amis quand même. Feuerbach et Black, ils vont s'apercevoir de quelque chose."

Finalement elle se tourne, dos à la porte, face à Adriel. Ils partagent le même souffle. Elle ajoute alors que quelqu'un viendra le chercher, lui. Il ricane.

"Evan et Allegra sont sûrement ensemble à ne pas s'intéresser à mon absence. Et généralement je ne fais le trajet qu'avec eux. Tous mes espoirs reposent sur eux, autant dire qu'on va moisir ici"

Il rit doucement avant de plonger ses yeux dans ceux de Raven. Il veut capter son regard. Puis il se recule, brisant ce moment avant de s'asseoir parterre, en espérant que quelqu'un ait envie d'aller aux toilettes bientôt.
Made by Neon Demon

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 294
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Lun 13 Nov - 23:12


Toujours autant d'pluie chez moi
@Adriel W. Mulciber


Elle ne pourrait nier le trouble qui l’animait en la présence d’Adriel, ils étaient définitivement passé du tout au tout de la haine à, elle n’en avait pas la moindre idée, une espèce d’étrange entente. Elle voyait un autre visage derrière les hématomes de son visage, elle comprenait d’où il venait et le mal qui l’animait et le poussait dans ses pires retranchements. Raven, elle s’estimait heureux de ne rien vivre de similaire dans sa famille si ce n’est l’indifférence générale. A présent ils se trouvaient enfermés dans les toilettes du Poudlard Express et ils pouvaient le sentir, le train avait déjà démarré. Le voyant tenter de rentrer dans la porte pour en décoincer le mécanisme elle s’était inquiétée de son état espérant qu’il ne se soit pas à nouveau fait mal « Non ça va t’inquiète, j’suis un dur à cuire. » un petit rire s’échappa des lèvres de l’aiglonne alors qu’elle lui disait qu’ils devaient être maudits mêlant son rire au sien dans une jolie mélodie. « Maudits, ça doit être ça. Foutu Merlin. » elle secoua la tête amusé descendant de son promontoire pour plaquer son oreille à la porte à la recherche d’un bruit quelconque du couloir, considérant qu’il soit inutile de tambouriner ou de crier contre cette porte sourde.

Rien, il n’y avait rien ni personne alors elle lui avait dit que personne ne viendrait la chercher elle et s’était enquis de savoir si quelqu’un s’inquiéterait de son absence à lui « Pourquoi tu dis ça. Tu as des amis quand même. Feuerbach et Black, ils vont s’aperçevoir de quelque chose. » ce à quoi elle avait secoué la tête, Regulus il devait avoir la tête ailleurs avec tout le beau bordel qui s’y trouvait et Oswin, Oswin il devait chercher une ouverture près de Regulus « Crois-moi, ils ne viendront pas me chercher. » qu’elle avait ajouté se tournant le dos à la porte lui faisant à nouveau face « Evan et Allegra sont sûrement ensemble à ne pas s’intéresser à mon absence. Et généralement je ne fais le trajet qu’avec eux. Tous mes espoirs reposent sur eux, autant dire qu’on va moisir ici. » avait-il dit en riant plongeant ses yeux dans ceux d’Raven et la troublant une fois de plus. Ses joues s’étaient tintées de rose et elle se sentait parfaitement idiote de réagir ainsi. « Ils doivent préparer leur mariage avec enthousiasme. » qu’elle avait dit regardant Adriel s’asseoir au sol et suivant le mouvement en se laissant glisser contre la porte des toilettes « Je l’ai croisée durant les vacances, Allegra, elle est, intense comme fille et loin d’être ordinaire c’est ta cousine c’est ça non ? Elle m’a invitée au mariage d’ailleurs, j’espère que ça ne te dérange pas… » qu’elle avait complété en baissant les yeux quelques instants se demandant si cela énerverait ou non Adriel de la savoir présente à l’union de deux personnes les plus importantes pour lui.




_________________
Pure Perfect Pretty Girl (in appearance only)

MEward :32::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 135
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Ven 17 Nov - 22:04

Toujours autant d'pluie chez moi
Radriel

Alors voilà, il n'y a pas d'autres choix. Ils sont coincés là, tous les deux, sans possibilité de sortir. Et il y a peu de chance pour que quelqu'un les sorte de là avant l'arrivée du train. Ça ne le dérange pas Adriel au fond, ça lui permet de parler avec elle, d'apprendre à la connaître. Parce qu'il a été un troll dès le début de leur relation et il s'en est voulu. Même s'il ne l'avouera jamais, ça lui est arrivé de regretter. Il lui lance que ses amis à elle viendront peut-être la charger. Feuerbach et Black. Elle me répond qu'ils ne viendront pas la charger et j'arque un sourcil.

"Et pourquoi ils ne viendraient pas ? Tu es toujours avec eux pourtant. Et avec ta cousine aussi, Hazel c'est ça ?"

Qu'il demande, curieux de savoir. Il lui parle ensuite d'Evan et Allegra qui ne viendront pas non plus. Les joues de sa fiancée se teintent de rose et il sourit d'avantage. Elle lui parle de mariage et de préparatifs.

"Exactement, ils ne parlent que de ça et je les comprends. Ils riront moins quand viendra le jour de l'enterrement de vie de garçon d'Evan"

Qu'il lance en ricanant doucement. Raven commence ensuite à parler d'Allegra, terminant par dire qu'elle est invitée au mariage. Elle baisse les yeux .

"Ne baisse pas les yeux. Tu es ma fiancée, et tu seras donc ma cavalière. C'est normal que tu sois invitée au mariage"

Assis l'un face à l'autre dans cet espace confiné, Adriel a l'impression qu'il n'y a qu'eux deux dans le train. Et il aime bien cette sensation, il l'aime bien, il se dit qu'il a de la chance finalement.

"Alors dis moi, tu as choisi ta robe pour le mariage ? Je pourrais te l'offrir si tu veux"
Made by Neon Demon

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 294
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Mar 21 Nov - 20:49


Toujours autant d'pluie chez moi
@Adriel W. Mulciber


Elle ne voyait pas trop de solution à leur problème et en était-ce réellement un après tout ; ils arrivaient enfin à se parler avec respect et allaient même jusqu’à échanger des rires et sourires. Evidemment, les toilettes n’étaient pas spécialement l’endroit le plus agréable pour passer le trajet jusqu’à Poudlard mais quelqu’un finirait bien par venir leur ouvrir. Raven n’avait pas particulièrement envie de tambouriner ses petits poings contre la porte jusqu’à ce que quelqu’un passe et l’entende et avait opté pour la passivité en rejoignant son fiancé au sol pour s’asseoir se laissant glisser contre la porte. « Et pourquoi ils ne viendraient pas ? Tu es toujours avec eux pourtant. Et ta cousine aussi, Hazel c’est ça ? » qu’il avait demandé une pointe de curiosité dans la voix ce à quoi elle avait souri en secouant la tête « Ils vont passer le trajet à discuter de leurs vacances et de leurs stages et pour Hazel, elle a la tête ailleurs. » avait-elle commencé à dire son sourire s’agrandissant « Elle a rencontré un garçon semblerait-il. » qu’elle avait rajouté en se penchant avec Adriel comme le mettant dans la confidence non sans laisser échapper un petit rire amusé. C’était agréable de voir les joues de sa cousine se tinter d’une si jolie couleur et ses cheveux virer à toutes les couleurs.

La conversation était passée à Allegra et Evan et à leur splendide mariage en préparation, c’était peu de couple qui s’aimaient qui pouvaient partager le bonheur de s’unir. Elle avait vu dans le regard d’Allegra à quel point elle était enchantée par son mariage et Raven s’attendait à quelque chose de magnifique et de grandiose, à la hauteur de leur amour. « Exactement, ils ne parlent que de ça et je les comprends. Ils riront moins quand viendra le jour de l’enterrement de vie de garçon d’Evan. » il riait et plus il souriait et partageait ses fous rires avec elle plus elle semblait se détendre et s’ouvrir à la conversation. « J’espère qu’Evan se remettre de la soirée sans trop d’encombres ! » qu’elle lui avait dit partageant son rire.

Elle s’était sentie obligée de parler de l’invitation d’Allegra en espérant ne pas le froisser quant au fait qu’elle ait accepté d’être présente « Ne baisse pas les yeux. Tu es ma fiancée, et tu seras donc ma cavalière. C’est normal que tu sois invitée au mariage. » ce à quoi Raven releva les yeux croisant ceux d’Adriel, elle hochait la tête « Je ne voulais pas que tu aies le sentiment que je m’impose, c’est ta famille après tout, loin de moi l’idée de causer… une nouvelle scène. » lui avait-elle confié la moue songeuse en tentant de ne pas repenser à leur première vraie rencontre. Pourtant, elle ne sentait pas l’orage venir tout du contraire tout allait pour le mieux, elle se sentait même bien, vraiment bien. « Alors dis-moi, tu as choisi ta robe pour le mariage ? Je pourrais te l’offrir si tu veux. » nouveau rire de l’intéressée « Je n’ai encore rien choisi et maintenant que j’y pense on pourrait éventuellement s’accorder niveau couleur en ce qui concerne le fait de me l’offrir c’est vraiment un bien trop beau cadeau qu’une robe pour un mariage Adriel non, ce qui m’amuserait vraiment c’est qu’on arrive à s’assortir qu’en dis-tu ? » lui avait-elle dit amusée à l’idée, tant de choses avaient changées en si peu de temps, elle en perdrait presque pied.





_________________
Pure Perfect Pretty Girl (in appearance only)

MEward :32::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 135
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   Dim 17 Déc - 23:59

Toujours autant d'pluie chez moi
Radriel

Enfermés, coincés, il n'y a pas d'échappatoires possibles. Adriel ne peut pas compter sur Evan, ni sur sa cousine Allegra qui ne s'inquiètent certainement pas de sa disparition soudaine. Alors il demande à Raven pour ses amis à elle, mais ce n'est pas concluant non plus. Bien, ils sont avancés. Elle lui confie qu'ils vont passer le trajet à papoter et qu'Hazel a la tête en l'air en ce moment, à cause d'un garçon. Mulciber arque un sourcil, piqué par une curiosité nouvelle :

"Un garçon hein ? Je le connais ? Je peux peut-être lui arranger le truc si elle n'ose pas"

Qu'il lance avant de rire doucement. Puis la conversation dévie sur le mariage tant attendu entre Evan et Allegra et Adriel blague sur le sujet, en évoquant brièvement l'enterrement de vie de garçon de son meilleur ami. Il a prévu quelque chose de grandiose, tout le monde magique en parlera pendant des semaines. Raven lance qu'elle espère qu'Evan se remette rapidement de sa soirée.

"Oh je ne pense pas, c'est pour ça que j'ai prévu ça une semaine avant le mariage. Qu'il ait le temps de se remettre"

Il ricane dans un faux rire machiavélique. Raven lui confie alors qu'elle est invitée et il lui fait relever les yeux quand elle les baisse. Il est plus enclin à l'accepter maintenant, à l'apprécier. Elle n'y est pour rien, elle subit, tout comme lui. Dans une petite voix, elle lui dit qu'elle ne voulait pas s'imposer, qu'elle veut créer une autre scène.

"Je m'excuse pour ce que j'ai pu te faire subir, je n'avais pas connaissance des coulisses de cette alliance. Je suis désolé Raven, vraiment. Tu seras ravissante à mon bras"

Il lui sourit doucement avant de remonter une de ses mèches rebelles derrière une de ses oreilles. Douce Raven. Il lui parle ensuite de sa robe, elle lui répond d'un ton enfantin qu'ils pourraient s'assortir tous les deux. Il acquiesce de la tête.

"Ce serait sympa que l'on soit assortis oui et je ...."

Il n'a pas le temps de finir sa phrase que la porte des toilettes s'ouvre enfin sur un première année surpris et un peu paniqué devant Adriel. Il prend alors la main de Raven et l'entraîne à l'extérieur, remerciant brièvement l'élève sans pour autant se justifier.

"On continue cette conversation assis sur quelque chose de plus confortable ?"

Qu'il lui lance dans un sourire avant de l'entraîner dans un wagon et de s'asseoir en face d'elle. Tout est en train de changer. Ça a déjà changé.

The end.
Made by Neon Demon

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toujours autant d'pluie chez moi | Radriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le soleil vient toujours après la pluie [2NAM]
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» L'herbe est toujours plus verte chez les autres. / pv Erin
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Retourneur de Temps :: Les RPs Vifs-
Sauter vers: