AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Même sang mais pas le même nom. Mallyde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Sam 21 Oct - 15:54

Mallyde
Même sang mais pas le même nom.
C'est un dossier que Moses lui tend cette fois-ci. Fait rare alors que c'est plutôt Clyde qui ramène les rapports pour le faiseur de foudre. Là il prend le dossier et il l'ouvre, celui-ci contient des feuilles de renseignements sur des supposés mangemorts. Il comprend que l'enquête commence à peine et il ne répond rien, hoche la tête alors que Moses lui dit qu'il peut disposer. Il doit savoir qui l'est, qui l'est pas et qui pourrait bientôt se faire marquer. Il doit encore prendre des risques pour cela, après tout c'était le deal pour pouvoir sortir des murs crasseux d'Azkaban, il avait rien d'autre en échange que la surveillance des mangemorts. Alors il hoche la tête une seconde fois alors qu'un elfe de maison vient lui ouvrir la porte pour qu'il quitte la grande demeure des Shackelbolt. Il a la chance de croiser personne, pas même Ode qui traîne dans les parages. Surtout pas Eden et encore moins Light, ne sachant pas comment elle réagirait cette dernière alors qu'il y a quelques jours il a cassé la gueule de son jumeau. Il l'avait cherché le Ode, mais c'est vrai qu'il l'a salement amoché avant de le renvoyer chez lui. Il a été bien touché aussi mais il a l'habitude, contrairement à Ode qui a une gueule trop parfaite pour prendre des gifles trop souvent. Mais alors qu'il passe la porte de la demeure il s'engage sur le trottoir en prenant sa capuche qu'il rabat sur sa tête, pour se faire discret. Et c'est là qu'il bouscule quelqu'un, un jeune homme apparemment. « Désolé. » Qu'il dit sans le penser avant que son visage ne se décompose lorsqu'il reconnaît la tête du jeune homme en question. Un Rowle, il les connaît tous ceux là pour avoir demandé des renseignements autant qu'il pouvait. Et cette famille elle a plus de secret, cette famille, sa famille plutôt. Ceux qui ont le même sang que lui mais qui ont été baignés dans une baignoire en or alors que lui, il devait se contenter de l'eau du lac gelé. « Fais attention où tu poses les pieds. » Qu'il rajoute sans douceur avant de serrer plus fort son dossier contre lui.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 340
Date d'inscription : 09/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Lun 23 Oct - 2:48


Légère bruine, sa capuche relevée sur la tête il marchait dans les petites rues pavées de Godric’s Hollow, ses pas résonnant contre la pierre, il regardait au loin les quelques passants commencer à chercher un abri pour la pluie qui ne tarderait à remplir le ciel. Mallory avait prévu de rejoindre son meilleur ami chez lui, ils n’avaient rien prévu de précis, si ce n’est traîner dans sa chambre à fixer le plafond, la fin des vacances était là et ils retourneraient bientôt à Poudlard, s’enfermer à nouveau dans les salles de classe ; dernière ligne droite avant ses examens de fin d’année. Il n’arrivait pas à croire que la meilleure période de sa vie arrivait finalement à sa fin. Il en avait le cœur gros, parce qu’il perdrait le semblant de liberté à laquelle il tentait de s’accrocher du bout des doigts.

Son esprit était assombri par les pensées sombres qui l’habitaient dernièrement, lui qui avait rêvé d’une carrière dans le Quidditch dès lors qu’il était monté sur un balai allait finir son existence entre quatre murs dans un bureau du ministre, comme son père. C’était ça le mot clef, comme son père. La seule personne à laquelle il ne souhaitait pas ressemble et il marchait dans ses traces de pas comme un mouton se dirige vers l’abattoir, à la seule différence sans doute que le mouton n’avait pas la moindre idée ce qui allait lui arriver alors que lui, non seulement il savait mais continuait d’marcher. Stupide. Probablement.

Il apercevait à présent la demeure Shacklebolt, il la trouvait imposante, elle imposait le respect à quiconque osait s’aventurer autour de celle-ci. Perdu dans ses pensées il marchait sans réellement regarder devant lui, pensant aux futurs match de Quidditch à venir à son retour à Poudlard, ils joueraient face à Gryffondor et il avait hâte de se retrouver face aux ennemis naturels des Serpentard. Tellement perdu dans ses pensées que lorsque son corps entra en collision avec celui de Clyde il avait laissé échapper une exclamation de surprise. « Strangulot ! » puis, il avait relevé la tête croisant le regard de Clyde, le visage lui était familier mais il lui avait fallu quelques trop longues secondes pour le replacer. « Désolé. » Ode était venu deux jours plus tôt au Manoir des Rowle pour lui parler du fiancé de son aînée, sorti d’Azkaban, que foutait-il chez eux ? « Mmh désolé. » Avait-il dit à son tour, après tout il ne regardait pas vraiment où il marchait. « Fais attention où tu poses les pieds. » Voix froide, ton sec. Mallory leva les yeux au ciel avec un agacement non dissimulé. Après tout ce qu’Ode lui avait raconté, le Clyde était probablement mal tombé. « J’te retourne le compliment, ceci dit je me demande bien pourquoi les tiens traînent ici. » Il fixait cet homme face à lui, il aurait probablement dû voir les similarités physiques entre eux, si on les avait mis côte à côte ça sauterait aux yeux. On pourrait les prendre pour les frères qu’ils étaient. Mallory, lui, ne se doutait de rien, il savait que son père n’était pas l’homme le plus fidèle mais pas au point d’avoir un enfant hors mariage. Tout ce qu’il voyait c’était celui qui créait tant de trouble en son meilleur ami, celui qui créait tant de souffrance dans la famille de sa fiancée.


_________________
Parfait-en-Chef & Manwhore à plein temps

Why is everything so heavy
I don’t like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there’s comfort in the panic. And I drive myself crazy, thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy. 'Cause I can’t escape the gravity


Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Mar 24 Oct - 3:47

Mallyde
Même sang mais pas le même nom.
C'est qu'il montre rapidement les crocs Clyde, car il préfère mordre avant qu'on l'attaque en premier, c'est comme ça qu'il a été éduqué et ce n'est que trop vrai depuis qu'il a quitté les murs sales de la prison pour sorciers. Puis il faut dire que son humeur n'est pas la plus douce, ayant quasiment fuis la maison des Shacklebolt avant que quelqu'un n'arrive, c'est que Moses est assez clair là dessus. Personne doit savoir qu'il est associé avec le sang-pur et surtout pas Gigi sa femme, qui apparemment est encore plus redoutable que lui. C'est qu'il en a tellement entendu parler qu'il craint un jour de la croiser. Alors il se fait pas prier pour caler son dossier sous son bras et quitter le manoir des sang-purs, sans regarder en arrière et espérant que son ex-fiancée n'est pas avec sa famille aujourd’hui et qu'elle ne va pas surgir d'une pièce quelconque. Mais il croise personne heureusement et surtout pas Ode, le frère d'Eden a qui il a administré quelques claques il y a peu lorsque les retrouvailles ont dégénérés. C'est pas comme si de base, ils s'entendaient bien. Au contraire ils ont jamais pu se voir, l'un comme l'autre. C'est pas comme si Clyde avait fait des efforts non plus, il a bien campé sur ses idées et a attaqué le premier l'autre soir aussi, car il savait que si il ne le faisait pas c'est Ode qui allait mordre en premier. Autant pas s'laisser toucher.

Sauf qu'il est tellement perdu dans ses pensées qu'il voit pas le jeune homme approcher et lui rentre violemment dedans, avant de grimacer lorsque son épaule le rappelle à son bon vouloir. Il se tourne et s'excuse avant de reconnaître un visage qu'il connaît, faisant monter un peu de colère en lui. Et de jalousie, le pire des sentiments qui pousse aux crimes les plus atroces. Il serre les dents Clyde et crache un peu de venin sur un ton sec, ne pouvant pas se retenir alors qu'il a l'impression de se voir lorsqu'il était plus jeune tant la ressemblance est frappante. Mallory, il le connaît son prénom pour avoir glané des renseignements un peu partout à une époque. Sauf qu'il a jamais fait le premier pas, de toute façon cette famille a pas besoin d'un petit bâtard. « J’te retourne le compliment, ceci dit je me demande bien pourquoi les tiens traînent ici. » Il relève le visage encore un peu et pousse à peine sa capuche pour pouvoir mieux le regarder. « J'imagine que Ode peut pas s'taire, ce qui explique les reproches que tu as dans le regard lorsque tu poses tes yeux sur moi. » Qu'il dit sur le même ton en détaillant le visage de l'autre. La ressemblance est pourtant flagrante, sans doute celle du père d'ailleurs. Ils n'ont que ça en commun ce qui explique qu'ils partagent le regard quoi qu'avec une couleur différente, la forme de visage, le nez et la bouche. Si on les voyait pas comme des frères, on pourrait les penser père et fils si Clyde n'était pas si jeune. « J'faisais que passer dans le quartier. Rien qui ne te regarde en gros... » Qu'il répond en haussant les épaules, laissant un rictus relever le coin de sa lèvre.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 340
Date d'inscription : 09/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Mar 24 Oct - 19:45


Passant une main sous sa capuche pour la réajuster sur sa tête, il avait les yeux fixés sur l’homme face à lui, cet homme qui aurait probablement dû lui inspirer un lien familiale inespéré mais qui au contraire ne provoquait en lui que de la haine ou de la colère, il avait osé toucher son meilleur ami, son frère d’cœur. Il l’avait blessé et cette blessure n’était pas que physique, il avait senti la plaie béante dans le cœur d’Ode, il avait tenté de la refermé avec ses mots maladroits puis avec une étreinte étrange, glissant ses bras autour du corps de gryffon mais il savait qu’il ne se contentait que foutre un pansement sur une hémorragie, ça ne servait à rien et sur le long terme ça ne suffirait pas. Clyde devait payer d’une façon ou d’une autre si Azkaban n’était pas capable de le garder enfermer en ses murs, il serait à son tour un tortionnaire. N’ayant pas la moindre idée de la réalité de la situation, de la souffrance de l’homme, ce par quoi il était passé à quel point son cœur avait été pur par le passé et non entaché comme il était à présent. Azkaban laissait des traces, Moses laissait des traces… Il aurait dû l’savoir Mallo, il voyait l’état dans lequel était Ode, il n’avait pas besoin d’imaginer bien loin pour comprendre pourquoi son meilleur ami s’brûlait à petit feu, pourquoi tout son être hurlait silencieusement, criait tout bas sa souffrance. Il se doutait, il n’avait pas besoin de demander, les mots, il se les était déjà dit à lui-même et il n’était pas du genre à forcer qui que ce soit à parler.

Alors, il regardait cet homme, cet homme qui avait sans le savoir laissé dans la vie de Mallo un vide total, un creux qu’il avait rempli par sa haine, son mal-être. Mallory n’savait rien d’un frère aîné, il connaissait les infidélités de son père, il s’en était douté parce que ça faisait partie du personnage que son père incarnait. Il ne s’était jamais vraiment interrogé sur ce que pouvait ressentir sa mère tant elle regardait son père avec le regard de la dévotion, après tout elle s’était détournée de son propre fils aîné plutôt que d’affronter les foudres de Marius.

Il aurait dû voir dans ses yeux ce même feu mais il n’voyait que la pluie s’intensifiant petit à petit entre eux, il n’voyait que la haine qu’il ressentait pour ce que Clyde avait fait subir à l’intégralité des Shacklebolt. Ses mains tremblaient dans ses penches et sa main droite s’était lentement enroulée autour de sa baguette, prêt à répliquer s’il tentait quoi que ce soit dans sa direction. « J’imagine qu’Ode peut pas s’taire, ce qui explique les reproches que tu as dans le regard lorsque tu poses tes yeux sur moi. » Un léger sourire était alors apparu sur les lèvres de Mallory, Ode n’avait pas besoin d’en dire beaucoup, il savait, il se doutait. « Ode me parle en effet et si tu ne vois que des reproches dans mon regard, regarde de plus près. » Il se voulait calme, il se voulait calculateur mais il sentait sa colère commencer à bouillonner dans ses veines, veines dans lesquelles coulait le même sang que Clyde. « J’faisais que passer dans le quartier. Rien qui ne te regarde gros… » Clyde avait haussé les épaules affichant un petit rictus sur ses lèvres. « J’pense que c’est mieux que t’évite le quartier, l’Angleterre c’est assez grand que pour éviter de traîner devant la maison familiale de ton ancienne fiancée non ? » Il pensait pas vraiment à Eden, il la connaissait, parce qu’elle faisait partie de la famille et quand bien même il se doutait de la difficulté de la situation pour l’aînée Shacklebolt c’était Ode qui l’inquiétait réellement et probablement un peu Light aussi.



_________________
Parfait-en-Chef & Manwhore à plein temps

Why is everything so heavy
I don’t like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there’s comfort in the panic. And I drive myself crazy, thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy. 'Cause I can’t escape the gravity


Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Lun 30 Oct - 3:01

Mallyde
Même sang mais pas le même nom.
Il était pas parti pour chercher le conflit Clyde mais on le cherche alors comme tout ancien Gryffondor, il rugit et montre les crocs avant de mordiller. Gentil au début, il se laisse pas marcher sur les pieds même si il donnera jamais l'occasion au jeune homme en face de lui, d'attraper le bâton et d'le battre avec. Il est encore aimable lorsqu’il l'invite à poursuivre sa route, il n'attaque pas trop Ode et le son de sa voix reste serein, calme, sur une même ligne sans trembler, signe qu'il arrive à maîtriser la colère qui brûle en lui pour le Gryffondor actuel. A la base il avait rien contre lui mais il ne supporte pas ce regard suffisant et ce besoin qu'il a de le rabaisser alors, évidemment, il prend pas plus de temps que ça Clyde et il a attaqué l'autre jour, amochant le jeune homme qui lui aussi lui a éclaté l’arcade sans douceur. Avec tout ce qu'il s'enfile dans les veines, qui aurait pu croire qu'il avait autant de force. Ses bras auraient du être de la compote mais il doit avoir des ressources que Clyde ne connaît pas. « Ode me parle en effet et si tu ne vois que des reproches dans mon regard, regarde de plus près. » Il laisse un fin sourire naître sur sa bouche alors qu'il approche un peu son visage et que d'un coup, la ressemblance avec Mallory lui administre une véritable claque. Il se recule d'un coup, cachant son trouble en se raclant la gorge. « Colère, dégoût, haine, mépris ? » Qu'il énumère au bout d'un moment. Ce n'est pas comme si ça le touchait, il a l'habitude de tous ces sentiments lorsqu'on le regarde de toute façon.

« J’pense que c’est mieux que t’évite le quartier, l’Angleterre c’est assez grand que pour éviter de traîner devant la maison familiale de ton ancienne fiancée non ? » « En quoi ça te regarde Mallory ? » Qu'il dit au bout d'une seconde, n'aimant pas le ton que prend l'autre garçon. « J'fais encore ce que je veux non ? D'où tu m'connais assez pour te permettre de penser pour moi ? » Qu'il reprend en lui adressant un signe de tête. C'est mauvais, ça va déraper car il voit le regard de l'autre homme s'enflammer d'une colère sourde qui commence à le faire trembler. Ils ont le même tic lorsque la rage les envahit, ça l'choque encore un petit peu plus. « Tu ne sais pas qui je suis. » Si seulement il savait il n'aurait pas cette tête et il se serait sans aucun doute déjà jeté sur Clyde. Mais ce dernier préfère se méfier, le caractère impulsif du jeune homme n'est un secret pour personne. Alors il est sur la défense et il se prépare à parer, si un coup lui est adressé. Ca met un peu plus de temps à venir et il ne cesse de se méfier, ayant trop de fois dans sa vie, pris des coups soudains.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 340
Date d'inscription : 09/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Lun 30 Oct - 22:59


Quand il était renté à Poudlard il avait eu besoin de briser ses chaines, de se libérer du joug de sa famille, des années à être enfermer dans une petite boîte et enfin lâcher en pleine nature entre les murs de Poudlard. Alors il avait abusé de tout sans jamais se fixer de limite, il cherchait le conflit avec quiconque traversait sa route et quand il ne se battait pas lui-même il était l’instigateur des disputes qui éclataient, il aimait observer, un sourire aux lèvres ; satisfait. En grandissant il s’était peut-être un peu calmé, il ne cherchait plus autant le conflit mais lorsqu’il se présentait il n’était pas de ceux qui tournent les talons ou cherchent une échappatoire, la rage au bide il fonçait la tête en avant pour rentrer dans le tas. Pourtant, à ce moment précis il ne savait pas s’il avait envie d’écraser son poing dans le visage de Clyde ou juste de lui cracher sa haine à la figure. Il revoyait le visage d’Ode lorsqu’il avait compris ce que Moses lui avait fait, tout venait de Clyde, c’était simple dans son esprit. Il ne pouvait décemment pas s’en prendre à Moses alors finalement tout retombait sur ce gars en face de lui.

Mallory lui avait laissé entendre que ce n’était pas que des reproches qui se trouvaient dans son regard, non. Il le blâmait personnellement et même si c’était un choix facile, c’était surtout un choix évident. « Colère, dégoût, haine, mépris ? » alors Mallory avait souri, carnassier. « Juste de la pitié. » La colère il la ressentait en permanence pour le monde entier, le dégoût il en avait presque oublié le goût, peut-être un soupçon de haine mais la réplique s’était trouvée bien trop facile et avait glissé de ses lèvres. Comme s’il attendait de recevoir le premier coup, invitant presque Clyde à faire un pas vers lui.

Il lui avait conseillé d’éviter de traîner dans le coin, lui demandant s’il n’avait pas fait assez de mal autour de lui. « En quoi ça te regarde Mallory ? » lui avait demandé Clyde ce à quoi il avait répondu à nouveau. « Peut-être parce que pour le coup j’ai moi une fiancée qui habite ici. » mais Clyde n’avait pas terminé « J’fais encore ce que je veux non ? D’où tu m’connais assez pour te permettre de penser pour moi ? » les mêmes flammes dans leurs yeux, tout pourrait déraper et Mallory était prêt, la simple idée du sang en venait à l’exciter tant il avait de rage dans le bide. « Parce que tu donnes l’impression d’en avoir besoin, Clyde. » S’il se permettait d’prononcer son prénom il ne se gênerait pas non plus.

C’était étrange pour le serpent, il se retrouvait dans le comportement de Clyde, les mêmes gestes, la même colère sans parler de la ressemblance physique qu’il commençait à peine à remarquer. « Tu ne sais pas qui je suis. » et il avait envie de lui répondre qu’il s’en foutait de qui il était, que personne n’avait l’droit de blesser son frère sans même réaliser que c’était finalement tous les deux ses frères, l’un d’sang et l’autre cœur. « Et qui t’es ? La pauvre victime d’un système injuste ? Fais-moi rêver Greengrass. » Il s’était appuyé contre la grille entourant la propriété, quelques gouttes de pluie s’égarant sur son visage.



_________________
Parfait-en-Chef & Manwhore à plein temps

Why is everything so heavy
I don’t like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there’s comfort in the panic. And I drive myself crazy, thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy. 'Cause I can’t escape the gravity


Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Mer 1 Nov - 2:04

Mallyde
Même sang mais pas le même nom.
« Juste de la pitié. » Si ça avait été quelqu'un d'autre, sa main aurait déjà atterri sur la joue de la tête à claque pour lui faire ravaler son sale sourire fier, arrogant, carnassier. Si c'était une autre personne en face de lui il aurait déjà sorti son couteau pour lui agrandir son sourire et le rendre plus effrayant, mutilant son visage et lui faisant recracher chacun de ses mots, chacune de ses sensations. Mais il peut pas juste frapper ou mutiler le jeune homme qu'il a en face car il se revoit dans le regard de Mallory, il revoit le Clyde qui a été emprisonné, avant qu'il ne perde la face. Il se revoit fier et fort Gryffondor qui ne supportait pas le manque de respect, qui gardait la tête haute dés qu'on l'attaquait et qui répondait avec autant de prestance et de verve que ceux de sa maison, que ceux de sa famille. Les Greengrass sont connus pour être fier de leurs origines et pour ne laisser personne les rabaisser. Sauf qu'en face de lui se tient quelqu'un qui ne sait pas réellement qui est Clyde et il ne peut pas lui en vouloir de ça, pantin d'un père qui était soumis à ses désirs et qui a semé des enfants un peu partout si on en croit les rumeurs. Alors Clyde ne répond pas, ne voulant pas abîmer ce beau visage mais il sait au fond de lui, il entend le lion rugir, que si Mallory cherche trop longtemps c'est des coups qu'ils échangeront. « Peut-être parce que pour le coup j’ai moi une fiancée qui habite ici. » Il serre les dents, c'est vrai que Eden n'est plus rien pour lui à présent. Et que d'après l'avis général il n'a rien à faire ici, comme Mallory, Ode et même Moses lui font comprendre. C'est que c'est ce dernier qui lui a demandé de venir après tout, il n'a fait qu’obéir docilement comme il le fait depuis qu'il a quitté l'horrible prison des sorciers. Il ignore volontairement les piques suivantes de Mallory, se concentrant juste à le regarder faire pendant un moment.

Chacun de ses gestes lui donne l'impression de se voir dans un miroir. Ils se ressemblent les deux frères ça ne fait aucun doute, autant physiquement que dans leur gestuelle. Ils partagent le même sourire et le même rictus amusé lorsqu'un crachat de venin est balancé, ils ont cette même mimique lorsqu'ils froncent les sourcils et qu'une vague de peau se forme entre leurs yeux, bougeant en rythme avec les sourcils. Ils ont également la même fossette droite qui vient se former lorsqu'ils sourient. Des frères ça ne fait aucun doute, mais il ne sait toujours pas si l'autre garçon peut l'entendre, l'accepter, le digérer. « Et qui t’es ? La pauvre victime d’un système injuste ? Fais-moi rêver Greengrass. » Il éclate de rire et lève les yeux au ciel, serrant un peu plus fort sa tenue chaude contre son corps qui lui, tremble. Il ne supporte plus le froid depuis Azkaban, ni l'humidité d'ailleurs. Ca lui rappelle trop les nuits à attendre la mort, la fin, un signe de vie quelconque. Depuis qu'il est sorti, il se couvre le plus possible et combat les températures faibles du Londres sorcier, sans résultat qui plus est car l'humidité s'infiltre partout. « Va voir ta fiancée gamin. Tu pourrais être surpris si j'te répondais. » Qu'il dit en haussant les épaules avant de se tourner et de faire quelques pas, refusant le conflit encore une fois. Sauf qu'un secret doit se savoir au bout d'un moment, surtout un secret comme ça, surtout lorsqu'il y a la cause d'une naissance et d'une vie derrière cela. « Ou alors demande à ton cher père. » Qu'il dit en s'arrêtant, ne sachant pas si Mallory a entendu car il a déjà fais un bon mètre loin du corps du Rowle. « Demande lui pourquoi il a semé des bâtards un peu partout alors qu'il était déjà marié. Pourquoi il a pas assumé, pourquoi il est parti comme un lâche après avoir appris qu'il avait mis une femme enceinte. » Qu'il dit en se tournant pour regarder Mallory, le scrutant un bon moment. « Pourquoi vous aboyez au lieu de mordre ? »

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 340
Date d'inscription : 09/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Sam 4 Nov - 3:22


Bon sang ce que la ressemblance était frappante pour quiconque passerait à côté d’eux et pourtant Mallory il n’y voyait que du feu, il se retrouvait certes dans les réactions mais ce n’était pas si étonnant que ça de se trouver en face d’un type au sang aussi chaud que le sien. Il en connaissait d’autres que la vue du sang excitait, que l’idée même de se taper la gueule amusait au moins autant que lui parce que la douleur ça lui donnait l’impression d’être vivant, ça le sortait de sa vie qui ne lui appartenait pas, il avait enfin le sentiment que ce corps était bien le sien lorsqu’il sentait la douleur lui mordre le chair. Alors, il cherchait la confrontation avec Clyde, rien de bien surprenant là-dedans sans compte le fait que le gars en face de lui était celui en cause de la peine d’Ode. Qu’il le sache ou non n’avait guère d’importance aux yeux du serpent tant qu’il en payait le prix. Un sourire aux lèvres cherchant les coups il avait balancé dédain que ce n’était que de la pitié qu’il ressentait pour le Clyde, évidemment c’était bien plus profond que ça mais ça lui ferait bien moins mal parce que ce qu’il cherchait avec ses mots empoisonnés c’était la souffrance, la douleur.

Clyde lui avait demandé en quoi ça le regardait qu’il traîne dans les parages. Pour de nombreuses raisons sa présence éveillant en Mallory une rage sombre, il savait le mal qu’avait causé son existence à la meilleure partie de lui-même et il ne voulait pas non plus qu’il touche de près ou de loin Light, qu’importe que ce ne soit qu’un regard en passant, les Shacklebolt avaient déjà assez bavé de ses fiançailles avec l’aînée de la famille. Alors, il lui avait rappelé que lui il avait encore une fiancée contrairement à lui et qu’importe qu’il le soit toujours à Eden ou non. La mâchoire serrée de Clyde n’avait fait qu’augmenter le désir de mordre de Mallory, il sentait que ses attaques répétées avaient un effet quelconque et ça, ça lui plaisait beaucoup trop.

Il s’excitait déjà bien trop pour l’peu de sang qu’il faisait couler, cherchant à provoquer, à énerver Clyde. Mallory se retrouvait en lui et c’était d’autant plus facile pour lui de s’immiscer dans la tête de Clyde, il ne cherchait pas à savoir pourquoi parce qu’il était bien trop occupé à lui envoyer des piques. Tout ce dont il était certain c’était qu’ils fonctionnaient de manière similaire et qu’à un moment ou un autre il allait recevoir le coup qu’il méritait ce qui lui permettrait à son tour de frapper pourtant, Clyde, lui il se voulait impassible et peu importe les attaques répétées il restait silencieux jusqu’à ce que finalement il tente de simplement se débarrasser de lui « va voir ta fiancée gamin. Tu pourrais être surpris si j’te répondais. » qu’il avait balancé en haussant les épaules faisant quelques pas mimant son départ sans vraiment partir. « Ou alors demande à ton cher père. » qu’est-ce qu’il venait foutre le dedans Marius Rowle, il n’avait aucun souvenir de conversations où le nom de Clyde aurait fait une apparition même furtive. Mallory avait haussé les sourcils interrogatif, « Demande lui pourquoi il a semé des bâtards un peu partout alors qu’il était déjà marié. Pourquoi il a pas assumé, pourquoi il est parti comme un lâche après avoir appris qu’il avait mis une femme enceinte. » lui avait-il balancé à la gueule comme si ce n’était pas un coup d’poignard balancé dans le bide de Mallory. « Quoi, qu’est-ce que tu dis bordel ? » avait-il dit en s’avançant dangereusement vers Clyde agrippant le col de sa veste de ses deux mains. « Pourquoi vous aboyez au lieu de mordre ? » c’était trop pour lui, il recevait comme un coup en plein visage, assommé par la nouvelle il avait relâché ses mains du col de Clyde avant de lui balancer son poing dans la joue puis de se laisser vaciller en arrière son dos rencontrant la grille et sa tête heurtant la ferraille dont elle était faite.

La pluie s’était intensifiée, sa capuche était tombée sur l’arrière de sa tête après qu’il a fait danser son poing rendant coup pour coup une douleur qu’il n’était capable d’encaisser. Il n’avait jamais su gérer ses émotions, on ne lui avait jamais appris que la haine et lorsque Clyde lui avait sous-entendu quelque chose qu'il n’était pas capable d’entendre il avait répondu de la seule manière qu’il connaissait, la seule que son père ne lui ait jamais appris. Gamin il recevait des corrections quand il n’était plus capable de se concentrer ou de répondre de la manière qui était attendue de lui puis, il finissait généralement dans le grenier où il passait la nuit.



_________________
Parfait-en-Chef & Manwhore à plein temps

Why is everything so heavy
I don’t like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there’s comfort in the panic. And I drive myself crazy, thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy. 'Cause I can’t escape the gravity


Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Jeu 9 Nov - 20:59

Mallyde
Même sang mais pas le même nom.
Il sait qu'il parle trop, qu'il devrait se taire, que c'est pas la bonne façon de faire avec le garçon qu'il a en face de lui. Gamin, Rowle dont la réputation n'est plus à faire, Mallory est un bagarreur et ça Clyde le sait, il en a entendu parler plus d'une vingtaine de fois. Mais là c'est lui qui est idiot, il aurait du se retourner et rentrer chez lui mais ce secret, il le garde dans son esprit depuis qu'il a onze ans. Depuis qu'il sait le nom de son père, de son vrai père biologique, celui qui a abandonné sa mère dés qu'il a su qu'elle était grosse et qu'elle allait enfanter un petit garçon dans les mois à venir. Il n'a même pas daigné envoyer ne serais-ce qu'une lettre, après avoir joué les séducteurs, il a préféré retourner auprès de sa femme déjà mariée. Et jouer au mari exemplaire alors que quelques mois après c'est un garçon à la chevelure brune de son père qui naissait. Il a beaucoup de son père apparemment et cela le frappe lorsqu'il croise son frère, son petit frère. Ils partagent énormément mais si il ne le dit jamais alors ce sera son secret, personne n'en saura jamais rien. Et ça lui brûle la langue à force de ne rien dire, ça lui fait saigner le cœur de se taire. Il ne peut plus vivre dans le mensonge, il a besoin de le cracher au visage de l'autre garçon. Piquer comme il a été piqué, mordre comme on le mord depuis qu'il est sorti de cette prison. Depuis qu'on le regarde de travers lui le paria, l'ancien détenu, le taulard, celui qui a failli révéler la magie devant les moldus, celui qui a failli tuer et surtout, honte, pire que tout, celui qui a utilisé la magie noire. Alors que ceux qui le jugent sont les premiers à l'utiliser et à rêver à plus de pouvoir, de puissance.

Belle bande d’hypocrites. Il voudrait juste leur hurler au visage qu'il est innocent, qu'il n'a rien fait. Et pour ça il voudrait aussi prendre leur visage et leur faire imprimer ses souvenirs à l'encre rouge, que jamais ils n'oublient que Clyde lui, a 19 ans, il a été emprisonné alors qu'il n'avait rien fait. Alors voir la même pitié, le même dédain dans le regard de celui qui est son petit frère biologique, le pousse à mordre avec une révélation qu'il aurait du dire autrement. Calmement sans doute, aussi à une table et pas sous la pluie, trempé jusqu'à l'os et les jambes tremblantes du froid qu'il ne supporte plus. « Quoi, qu’est-ce que tu dis bordel ? » « Ba demande lui ! » Qu'il crache alors que l'autre l'attrape par le col et lui balance en plein visage une droite magistrale qui le fait reculer de deux pas alors qu'un goût de fer envahit sa bouche. Il crache doucement au sol, du sang frais qui s'échappe de sa gencive douloureusement malmenée. « C'était bien la peine d'abandonner ma mère pour toi... Tu sais même pas gérer ta frustration sans frapper. Elle est belle ta précieuse éducation de sang-pur. » Qu'il dit avec un rire dédaigneux, portant sa main droite à sa bouche pour essuyer encore un peu de sang qui s'échappe de sa lèvre, elle aussi ouverte.

C'est là qu'il s'approche lui aussi de Mallory pour l'attraper par le col, sans vouloir le blesser ou même le frapper. « Ton père, Marius Rowle c'est ça ? A rencontré ma mère six ans avant ta naissance. Apparemment tes parents venaient de se marier non ? Mais ils avaient du mal à avoir un héritier alors ton père... A décidé qu'une maîtresse quelque part dans la vieille campagne Anglaise, ça ne serait pas grande chose. Sauf qu'il n'a pas pensé que de sa petite infidélité un gosse allait naître. Et quand il a su... Il a pris la fuite. » Et il lâche Mallory violemment, envoyant sa tête contre le grillage en fer derrière lui. « Et j'vois que t'es tellement heureux dans ta vie, tellement bien élevé que tu frappes pour passer tes nerfs. C'bien, ça vaut le coup de faire des leçons de morale sur la pureté du sang. » Qu'il dit en se reculant, se préparant à prendre un autre coup qui tarde à venir.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 340
Date d'inscription : 09/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Lun 13 Nov - 19:19

Il sentait l’eau couler sur le long d’ses joues comme toutes ces larmes qu’il ne s’était jamais permis de pleurer, parce qu’on ne pleure pas, parce que t’es un garçon et que tu dois être fort et tous ces clichés ridicules qu’il avait envie de défoncer. Sa vie s’écroulait morceau par morceau autour de lui, entre sa famille qui refusait d’entrer dans les rangs, ce frère qui le défiait ignorant même le fait qu’il savait pour la nuit où il avait brandi un couteau au-dessus de lui, rien ne fonctionnait plus et pour ajouter au tas il se trouvait Abigaëlle MacFusty. Son enfance était morte et son adolescence avait définitivement pris fin. Le dos au mur, le dos à la grille d’ferraille. Il était pas capable, il était plus capable d’entendre en plus les indiscrétions de son père personnifiées devant lui.

C’était plus simple d’en revenir à la bête qui sommeillait en lui et de la laisser faire le travail, de se laisser aller à ses pulsions sombres et d’cogner plutôt que de tenter de comprendre parce que tout en lui refusait d’entendre une vérité qu’il avait toujours connue. Son père était comme ça, il avait toujours été comme ça Marius, il aimait posséder toutes les plus belles choses lorsqu’elles devenaient compliquées il leur tournait le dos. « C’était bien la peine d’abandonner ma mère pour toi… Tu sais même pas gérer ta frustration sans frapper. Elle est belle ta précieuse éducation de sang-pur. » Clyde il avait ce rire dédaigneux, cet air hautain que Mallory ne connaissait que trop bien réalisant enfin tout ce qu’ils partageaient.

Il s’était approché de Mallory et l’avait attrapé par le col, mais Mallory, il était plus là comme un pantin inanimé. « Ton père, Marius Rowle c’est ça ? A rencontré ma mère six avant ta naissance. Apparemment tes parents venaient de se marier non ? Mais ils avaient du mal à avoir un hériter alors ton père… A décidé qu’une maitresse quelque part dans une vieille campagne Anglaise, ça ne serait pas grand-chose. Sauf qu’il n’a pas pensé que de sa petite infidélité un gosse allait naître. Et quand il a su… Il a pris la fuite. » Les mots coulaient comme les goûtes d’eau sur son visage tandis que Clyde le relâchait violemment l’envoyant valser contre la grille, réveil brutal. « Et j’vois que t’es tellement heureux dans ta vie, tellement bien élevé que tu frappes pour passer tes nerfs. C’bien, ça vaut le coup de faire des leçons de morale sur la pureté du sang. » Ca faisait un moment qu’il avait réalisé que la pureté du sang n’avait plus beaucoup de sens, parce qu’il ne pouvait décemment pas trouver Ode inférieur à lui et qu’il en était venu à se demander ce qu’il ressentait réellement pour sa meilleure amie au sang-mêlé, toutes les barrières se cassaient la gueule, tout ce qu’on lui avait dit. Tout ce qu’il restait c’était les privilèges et les devoirs à présent « Te frapper n’a rien avoir avec l’éducation c’est juste du bon sens ou en tout cas c’en était. » qu’il avait dit en haussant les épaules « J’ai jamais prétendu être heureux ou faire des leçons d’morale sur le sang et je continue de penser que tu dois garder tes distances d’avec les Shacklebolt. » Il avait les mains qui tremblaient et il ne savait pas trop pourquoi, il regardait cette image de lui-même s’voyant enfin dans chacun de ses traits, dans les expressions de son visage, c’était effrayant. C’était son frère et probablement sa dernière chance à une relation fraternelle. Il avait besoin de se calmer, de noyer son esprit torturé pour apaiser ses nerfs à vif, il n’avait plus envie de se battre et encore moins avec Clyde. « Ode, il a payé le prix fort de votre épopée romantique mais c’est pas mon histoire à raconter. » qu’il avait fini par dire entre ses dents.

HRP:
 

_________________
Parfait-en-Chef & Manwhore à plein temps

Why is everything so heavy
I don’t like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there’s comfort in the panic. And I drive myself crazy, thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy. 'Cause I can’t escape the gravity


Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Dim 19 Nov - 22:31

Mallyde
Même sang mais pas le même nom.
Il ne voulait pas l'envoyer avec une telle violence contre le grillage, mais c'est ainsi qu'il a été élevé. Lorsqu'on l'attaque il doit mordre en retour et si il peut piquer en premier, c'est encore mieux. Ne jamais être surpris, avoir toujours un coup d'avance, pouvoir toujours se vanter de ne pas avoir été le premier a être frappé mais bien celui qui portait le coup. Cette fois-ci et même en avouant tout cela il ne peut s'empêcher de balancer Mallory contre le grillage en fer, blessant sans doute la peau de son dos dans ta violence entre eux était encore palpable. On sent la colère, les ressentiments mais pire que tout, on sent qu'ils s'expriment avec leurs points les mots qu'ils ne peuvent pas se dire. Comme si il y avait trop de chose entre eux, comme si ils étaient porteurs de tout un mensonge et qu'ils le laissaient éclater par vague. « Te frapper n’a rien avoir avec l’éducation c’est juste du bon sens ou en tout cas c’en était. »

Doucement il le lâche en gardant devant lui ses mains, prêt à attaquer encore une fois si Mallory a la bonne idée de vouloir lui en coller une autre. Mais le coup suivant ne vient pas, Mallory semble un instant calmé même si ses mains ne cessent de s'agiter, signe trahissant son angoisse ou du moins des sentiments sur lequel il ne met pas le doigt encore. « J’ai jamais prétendu être heureux ou faire des leçons d’morale sur le sang et je continue de penser que tu dois garder tes distances d’avec les Shacklebolt. » Il hoche la tête doucement, sentant lui aussi son cœur battre si fort dans son torse qu'il en a les oreilles qui ne cessent de bourdonner. L'adrénaline qui est montée d'un coup jusqu'à lui faire voir rouge. « Désolé pour les coups. J'espère que t'es pas trop amoché. » Qu'il dit en venant poser sur l'arrière de la tête de Mallory, sa main droite. Il tâte la chevelure avant de porter la main devant ses yeux, pas de sang mais demain il aura une belle bosse sans doute.

« Ode, il a payé le prix fort de votre épopée romantique mais c’est pas mon histoire à raconter. » Il relève la tête et observe un moment, un long moment le jeune homme en face de lui. « J'me doute qu'il se passe un truc pas net mais j'sais pas ce que c'est. Sache que... J'suis innocent. Ce sort c'était pas moi, j'ai juste voulu protéger deux nés-moldus que des sang-purs étaient en train de massacrer. Mais pour Ode j'sais rien et je lui ai jamais voulu de mal, malgré ce qu'il pense. » Qu'il dit avant de fourrer dans ses poches trempes, ses mains qui ne cessent de trembloter sans qu'il ne puisse rien contrôler. « Tu veux bouger quelque part ou rentrer chez toi ? J'veux dire... » Il lève la tête et regarde le ciel, les gouttes d'eau fraîches ne cessent de tomber sur eux. Et il commence à trembler de froid cette fois-ci, ne supportant plus vraiment le froid depuis qu'il a été enfermé 4 ans dans une cellule gelée et humide. « J'commence à me geler les botrucs, pas toi ? » Qu'il murmure en se tournant vers Mallory et en regardant la silhouette sombre de son frère, de son petit frère, qui semble être bien loin. Comme entouré d'un halo de mystère qui n'a rien de rassurant ou de sexy, il est juste inquiétant.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 340
Date d'inscription : 09/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Dim 10 Déc - 23:39


C’était probablement le choc de sa vie ; de ceux qui remettent tout en question dans une vie. Il allait se trouver lui-même avec un bâtard craignant plus que tout la réaction de patriarche Rowle alors qu’il se trouvait en présent du celui de son père. Il aurait presque pu trouver ça hilarant si la situation ne lui retournait pas littéralement le bide lui donnant le sentiment d’une trahison familiale terrible, il avait toujours su que son père avait multiplié les indiscrétions mais pas qu’il semait les bâtards Rowle ou au moins un. Tout lui paraissait terriblement risible, son père lui semblait à présent être un sale type hypocrite le forçant à une vie enchaînée à un bureau marié à une fille qui n’était pas celle faisant battre son cœur alors que Mallo lui, il rêvait d’balai et de passion. C’était d’un ridicule sans nom et c’était tout son sang qui venait cogner les parois de ses veines et de ses artères comme un nouveau rappel de la vitalité qu’il se trouvait à mettre de côté. Cette marque sur son bras lui apparaissait presque stupide, une autre volonté de son père, il ne se trouvait plus dans tout ça si ce n’est dans les bras de son meilleur ami. « Désolé pour les coups. J’espère que t’es pas trop amoché. » qu’il lui avait dit s’approchant à nouveau de Mallory pour tâter l’arrière de sa tête vérifiant l’absence de sang. Mallory il avait haussé les épaules, il ne craignait ni les coups ni la douleur et l’adrénaline pulsait encore dans son corps le rendant insensible à sa morsure.

Mallory avait alors évoqué Ode car après tout comment pourrait-il en être autrement, il avait été la raison du départ de la joute verbale entre les deux jeunes hommes. Son frère d’cœur contre celui d’sang, bon sang il aurait aimé pouvoir en rire. « J’me doute qu’il se passe un truc pas mais j’sais pas ce que c’est. Sache que… J’suis innocent. Ce sort c’était pas moi, j’ai juste voulu protéger deux nés-moldus que des sang-purs étaient en train de massacrer. Mais pour Ode j’sais rien et je lui ai jamais voulu de mal, malgré ce qu’il pense. » il ne savait pas pourquoi mais l’entendre clamer son innocence le calmer, le rassurait, il restait quelque chose de bon malgré tout. « C’est l’effet domino… Le premier en vient à ignorer pourquoi le dernier a, à son tour heurté le sol. » qu’il avait dit dans un souffle la voix presque tremblante encore de toute cette énergie enfermée en lui. « Tu veux bouger quelque part ou rentrer chez toi ? J’veux dire… » Mallory releva la tête et croisa ses yeux qui lui apparaissaient à présent bien trop familiers. « Je sais même plus ce que je venais faire ici… » la folie du moment lui avait hotté la raison de sa présence devant le manoir des Shacklebolt « J’commence à me geler les botrucs, pas toi ? » Il ne savait pas ce qu’il devait répondre, il sentait sa propre noirceur se remettre à la ronger petit à petit, tous les choix douteux qu’il avait fait ces mois. « Il y a un café à deux trois rue par-là… » qu’il avait dit entre ses dents en montre la direction de son doigt « J’boirais bien un truc chaud, genre un vin chaud… » emboitant le pas à son frère sans dire quoi que ce soit de plus ou de trop.



_________________
Parfait-en-Chef & Manwhore à plein temps

Why is everything so heavy
I don’t like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there’s comfort in the panic. And I drive myself crazy, thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy. 'Cause I can’t escape the gravity


Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Jeu 21 Déc - 19:34

Mallyde
Même sang mais pas le même nom.
« C’est l’effet domino… Le premier en vient à ignorer pourquoi le dernier a, à son tour heurté le sol. » C'qu'il le dit c'est que ça doit être vrai, non ? Il ne sait pas si l'histoire avec Ode peut-être considérée comme un effet domino, il sait juste que ce gamin le déteste et qu'il ne sait pas encore pourquoi. Il ne lui a jamais rien fait et c'est vrai que lorsqu'il était encore gamin, Ode ne lui tombait pas dans les bras à chaque visite mais Clyde a toujours mis ça sur une jalousie et une méfiance envers lui, qui allait emporter Eden loin du cocon familial. Il ne pensait pas que cela atteindrait le stade de violence de l'autre jour, l'un tombant sur le second pour lui refaire le portraits après des horreurs crachées au visage. Et si il a dit à Ode qu'un jour il le retrouverait avec une seringue dans le bras, froid comme la glace, il espère au fond de lui que ça ne se passera jamais. Il semble pas méchant Ode, juste un p'tit peu limité dans son cerveau d'Américain du Bayou. « Je sais même plus ce que je venais faire ici… » Il se souvient Clyde lui, de ce qu'il était venu faire ici et sa récente entrevue avec Moses lui reste en travers, tant cet homme lui inspire la crainte.

Alors il hoche la tête et ne dit rien, de toute façon il ne sait pas trop ce qu'il pourrait dire. Sans trop y croire il tente de proposer à celui qui est son frère, d'aller boire un verre ou faire quelque chose, tout pour s'éloigner de cette satanée pluie qui redouble encore. Il entend Mallory lui dire qu'il y a un bar pas trop loin et aussitôt, Clyde sent sa bouche s'étirer dans un sourire. Il n'est pas rejeté et même si il ne l'aurait pas dit ouvertement, c'était sans doute une de ses pires peurs. De voir celui qui est son p'tit frère, l’envoyer sur les roses pour lui cracher dessus. « J’boirais bien un truc chaud, genre un vin chaud… » « Tout c'que tu veux. » Qu'il répond avant de se tourner et d'ouvrir la marche, dans le silence du soir qui tombe, de cette pluie collante qui dégouline sur eux et qui semble être bien partie pour durer quelques heures. Le chemin se fait sans un bruit, seulement troublé par le son des pas qui s'écrasent dans les flaques de pluie. Bien vite Clyde aperçoit la devanture du bar et il s'engouffre dedans avec plaisir, tenant la porte à Mallory pour qu'il rentre au chaud lui aussi. Le chasseur prend place derrière une table, dans un coin reculé, loin des oreilles indiscrètes et des regards inquisiteurs. Il ne veut pas être entendu, il veut avoir la paix. « Va pour un vin chaud, c'est ça ? » Qu'il demande avant que le serveur n'arrive et qu'il commande cela pour son frère ainsi qu'un chocolat chaud très sucré, pour lui.

Et en un instant le silence se fait, assez gênant d'ailleurs alors qu'il en profite pour ôter sa cape trempe et pour la mettre à sécher dans un coin du bar. Il regarde en coin Mallory, étant frappé par sa ressemblance avec celui qui est son petit frère et qui semble avoir pris les traits du père. Le menton volontaire, l'air rebelle et le regard noir, le nez court et à peine retroussé, ce qu'ils partagent d'ailleurs. « Tu sais je t'ai pas dis ça pour attendre quoi que ce soit ou... Pour déshonorer l'image que tu as de ton père. Mais j'me dis qu'il fallait bien que quelqu'un des Rowle le sache un jour. Désolé que ça tombe sur toi. » Qu'il dit avec un sourire plein d'excuse, de celui qui ne voulait pas blesser mais qui c'est retrouvé obligé de parler, pour soulager un peu sa conscience.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 340
Date d'inscription : 09/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Lun 5 Fév - 4:24

Y’avait ce moment où on se trouvait à un croisement dans une vie et Mallory il contemplait les deux routes s’offrant à lui. Il pouvait hausser les épaules avec un air blasé et envoyer valdinguer tout ce que prétendait Clyde et se contentait de croire aveuglement le patriarche qui n’avait jamais montré une once de tendresse envers l’enfant qu’il avait été alors qu’il ne manquait guère d’affection pour ses autres enfants ou bien croire et boire les paroles de ce nouveau demi-frère et accepter qu’il n’était pas le premier fils de son père – pas que ça change quoi que ce soit à son avenir – cela ne compliquait qu’un peu plus une situation déjà terriblement emmêlée. C’était presque facile de le croire parce qu’il pourrait justifier son écart avec Abigaëlle, cela réduisait la perfection que son père prétendait avoir à néant et quelque part ça lui faisait du bien tout en lui faisant du mal. Idéalisant depuis l’enfance l’attachement que son père semblait porter à sa mère, se doutait-elle de quoi que ce soit, était-ce le seul enfant qui avait vu le jour hors mariage chez les Rowle ? Il grinçait des dents rien qu’à y penser. Alors, il regardait cette route stupide et emprunta celle qui menait à Clyde, rangeant ses poings pas que l’envie ne lui soit totalement passée. Il se trouvait l’frère de celui dont la présence semblait torturer plus que de raison celui qui l’avait toujours été à son cœur – Ode – et la pilule serait terriblement dure à avaler pour lui.

« Tout c’que tu veux. » sa phrase résonnait dans son esprit évidemment il ne s’agissait que du vin chaud et même si la douceur du breuvage calmerait les tremblements qui agitaient son corps rien n’apaiserait son esprit plus torturé qu’à l’ordinaire. Mallory suivait Clyde dans les rues qui commençaient à s’assombrir de la nuit qui tombait sur Godric. Aucun mot, échange, parole seul le bruit de leurs chaussures sur les trottoirs humides et le claquement des capes dans l’vent. Un bar apparaît comme par magie ou presque et Clyde s’y engouffre tenant la porte pour Mallory qui s’était contenté de marmonner un merci à peine audible. Ils se dirigent toujours sans un mot vers la table la plus reculée et c’était probablement un choix évident pour la conversation qui risquait de suivre. « Va pour un vin chaud, c’est ça ? » ce à quoi il avait hoché la tête à l’affirmative et ce fut aussi vite commandé ainsi qu’un chocolat chaud pour son frère. Son frère c’était un concept étrange, le seul qu’il ait jamais eu avait tenté de la tuer, se tenant au-dessus de son lit alors qu’il prétendait dormir se demandant s’il oserait le poignarder avec le couteau qu’il tenait au-dessus de lui, le regard bouffé par les ténèbres. ‘Kai avait toujours été un étranger pour lui, il ne le connaissait pas mais Mallory le savait sombre et ténébreux, il le savait jaloux et en colère mais il n’arrivait pas à saisir ce qu’il avait à lui envier.

Mallory se débarrassa de sa cape humide sur la chaise voisine et Clyde en avait fait autant. Il regardait à présent ce frère, la nouveauté, le premier modèle, celui qui ne portait pas le nom des Rowle mais dans lequel il trouvait plus de traits de ressemblance qu’il n’en avait avec son propre père. S’il pouvait s’imaginer quelques années plus tard ce serait probablement dans le visage de Clyde. Il retrouvait en lui des gestes et des expressions similaires, cela en devenait presque troublant et il fut presque soulagé lorsqu’il avait repris la parole « Tu sais je t’ai pas dit ça pour attendre quoi que ce soit ou… Pour déshonorer l’image que tu as de ton père. Mais j’me dis qu’il fallait bien que quelqu’un des Rowle le sache un jour. Désolé que ça tombe sur toi. » Mallory hochait la tête sentant le poids des responsabilités à nouveau sur ses épaules « Je pense que c’est mieux que les autres ne le sachent pas. » il pensait à Euphemia qui serait probablement anéantie par l’admiration qu’elle portait à leur paternel ou à Malakai et ses pulsions meurtrières sans trop penser à Ebony qui était déjà complètement désaxée. « Ils ne comprendraient pas. Mia admire totalement notre père et Kai… » à nouveau ce couteau et cette expression déshumanisée. « Ils ne comprendraient pas, en tout cas pas pour le moment. » lui-même avait du mal à y voir clair dans la situation. « Niveau déshonneur je doute que tu sois l’entête de notre famille. » qu’il avait ajouté presque amusé de la situation terrible et en repensant à ses propres pêchés. « Merci de me l’avoir dit et désolé pour le coup d'poing, je suppose... » un poids en moins, la perfection n’existait pas finalement.


_________________
Parfait-en-Chef & Manwhore à plein temps

Why is everything so heavy
I don’t like my mind right now, stacking up problems that are so unnecessary. Wish that I could slow things down, I wanna let go but there’s comfort in the panic. And I drive myself crazy, thinking everything's about me. Yeah, I drive myself crazy. 'Cause I can’t escape the gravity


Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   Dim 11 Fév - 1:10

Mallyde
Même sang mais pas le même nom.
C'est qu'il n'avait pas vraiment pensé à l'éventualité de croiser son petit frère et de tout lui avouer. Au contraire il c'était dit que si son chemin, sa route rentrait en collision avec une des Rowle il prendrait le soin de se taire pour ne pas envenimer la chose, prendre l'risque de voir le père Rowle mettre un contrat sur sa tête afin de faire taire ce fils aîné encombrant. Et non reconnu, aussi sale et faisant tache sur la pureté de son nom qu'un déchet dans une nature blanche immaculée d'une neige pure. Il s'en moque Clyde, il n'attend rien et il n'a jamais eut besoin de ce père pour se grandir et se former, son père d'adoption a plus que bien rempli son rôle et c'était assez pour Clyde qui n'a jamais eu besoin de retrouver ce qu'on appelle souvent, ses racines. Il s'en moque, mais il a besoin de le dire à un Rowle un jour, qu'il en fait partie et que si il ne réclame rien, il voudrait au moins exister dans l'coin sombre d'un esprit. Se dire qu'on ne l'oublie pas, qu'on sait que même si l'père voudrait le butter si il savait que l'fils aîné est un sale bâtard et bien quelqu'un sait qu'il a une existence, qu'il a le même sang que le reste de la famille. Qu'il n'est pas encore une fois ignoré et méprisé, par comme le père Rowle a put le faire avec sa propre existence. Sa mère n'a pas eu le temps de tout lui expliquer en détail, il était trop jeune et elle est morte bien vite aux yeux du gamin qu'il était. Il a simplement lu dans le recueil familial qu'elle l'a rencontrée, aimée et désirée avant de se faire envoyer sur les roses pour son manque de pureté, car une autre plus pure l'attendait et que c'était elle qui devait porter sa descendance. Peu fière descendance si il en juge par l'air préoccupait du fils qui semble être l'aîné. Mallory a l'visage soucieux, la ride du lion qui marque son front et la crise de colère qui laisse des traces sur son visage. Pur mais pas à l'abri des maux des mortels n'est-ce pas ?

La serveuse arrive et Clyde cesse de contempler celui qui est son frère, son petit frère certes mais tout de même il l'est. Il cesse pour prendre la commande, ajoutant tout ceci d'un sourire car Mallory semble trop loin pour avoir conscience que son visage reflète le soucis et le conflit qu'il a en lui. « Je pense que c’est mieux que les autres ne le sachent pas. » Oui c'est mieux, il connaît de réputation la famille Rowle, il connaît leur allégeance et la réputation du dernier, Malakai. Il connaît la réputation de Euphémia aussi, aussi extrémiste que le reste de sa famille. Et Ebony, si il devait trouver un mot pour la description qu'on lui a fait de la gamine ça serait sans doute rêveuse. Alors oui il vaut mieux s'taire, il le sait et ça ne lui fait pas de mal au final. Il ne s'attendait à rien. « Ils ne comprendraient pas. Mia admire totalement notre père et Kai… » « J'sais. J'me suis quelque peu renseigné sur les Rowle et j'sais que vous avez pas une réputation de jolies lapereaux. » Dit-il en grimaçant. Il sait qu'il est sans doute tombé sur le plus... Ouvert des Rowle et que Mallory, sauf si il cède au grabuge de son esprit, ne devrait pas vouloir lui faire de mal.

« Niveau déshonneur je doute que tu sois l’entête de notre famille. » C'est sa tête qu'il relève cette fois-ci pour regarder celui qui est son frère, ne comprenant pas pourquoi il doit cela et sur un ton aussi... Détaché ? Cela doit avoir un but dans l'esprit du jeune homme, une raison mais il n'a pas le courage de lui demander pourquoi, pas tout de suite du moins. Pour l'instant il se contente de sourire doucement et de hocher la tête, satisfait de voir qu'il semble prendre cela relativement bien. Relativement, car les sang-purs sont élevés d'une telle sorte qu'on ne sait jamais vraiment ce qu'ils ont à l'esprit. Ils naissent pour cacher leurs sentiments et les idées qui déferlent dans leur tête. « Merci de me l’avoir dit et désolé pour le coup d'poing, je suppose... » « Ho j'le méritais. J'ai pas été tendre, désolé aussi pour ça. » Qu'il dit en lui désignant de l'index son visage, qui a été durement frappé par le poing du chasseur. « Tu as des questions ? J'veux dire, tu veux savoir des choses en particulier ? Ou peut-être qu'après ce vin chaud... On se saluera pour ne plus jamais se revoir. J'sais pas, à toi de voir. J'suis à ta disposition pour tout dire. » Qu'il rajoute alors que la serveuse arrive vers eux avec le plateau. Elle dépose le vin chaud, le chocolat ainsi qu'une petite assiette de biscuits, avec un sourire des plus charmants. Clyde la regarde partir en haussant un sourcil, avant que son attention ne se reporte sur l'frère inconnu devant lui, l'frère au même visage ou presque mais à l'esprit tellement différent. Ou peut-être pas tant que ça.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Même sang mais pas le même nom. Mallyde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Même sang mais pas le même nom. Mallyde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On n’a pas le même sang, ni la même histoire, mais pour moi, tu fais partie de ma famille.
» Bon sang, mais c'est bien sur: Meyssan est antisémite
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Don de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Retourneur de Temps :: Les RPs Vifs-
Sauter vers: