AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 confiance aveugle (pandack)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 291
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: confiance aveugle (pandack)   Mer 25 Oct - 12:02



Confiance Aveugle
Zack Aasen & Pandora Sutherland
J'reste un moment, devant la porte du cours d'Magie blanche - en tout cas c'est là qu'il est censé avoir lieux. Et j'respire, profondément. Je m'oblige à inspirer profondément - j'me trouve stupide de devoir me trouver ici, mais j'tiens parole, surtout quand c'une promesse faire à une amie. Et j'peux considérer Triss comme une excellente amie, n'est-ce pas ? Assez pour prendre son inquiétude à coeur, quand elle m'a attendu à la fin du match d'Quidditch - j'peux pas m'empêcher de m'inquiéter pour toi, Pandora, alors vas voir Zack, je t'en pries . Alors le regard baigné d'angoisse de la jolie blonde ca a été suffisant. Pour poser une main sur sa joue tendre, et venir lui poser un baiser sur le front - c'promis je vais l'voir, pour t'rassurer, mais j'te jure que ca va.
C'pour ca que je suis là - j'sais que le Quiddich est un sport violent et dangereux. J'le sais, mais c'pour ca que je l'aime. C'pour ca qu'on a commencé avec Rhaegar et Colin, au départ - par passion. Alors j'suis peut être enceinte, mais j'suis pas inutile. Et j'vais pas m'arrêter de jouer juste pour m'assurer d'rien risquer du tout. On risque d'se faire du mal constamment. La preuve en est d'la distance entre Cassian et moi - mais j'pas le temps de penser à ca.

J'dois penser à c'que je vais dire à Zack Aasen. J'pas cours avec lui, j'pas suivi cette option là, mais d'tout ce que j'ai pu entendre c'un prof qui est apprécié. Et Triss semble lui accorder d'la confiance - ou en tout cas n'pas compter sur quelqu'un d'autre pour m'dire si j'prends trop de risques, ou si m'foutre dans tous les sens sur un balai ca a finit par l'mettre à l'envers mon bébé. L'idée m'fait sourire, c'bien la preuve qu'je le prends mieux. Qu'je l'accepte un peu, cette idée assez démentielle.
D'porte un bébé. A Seize ans. Un bébé à demi-vampire. J'sais pas - j'sais pas à quoi m'attendre, alors c'peut être pour cela que je suis si impatiente et stressée d'me trouver là. Peut être qu'il pourra m'aider, Zack. Peut être qu'il en sait quelque chose sur les naissances de ce genre de créatures ? Créature - ca semble insultant. Mais c'le cas. C'est c'qu'on est : vélane, harpine, lycan, vampire - créatures.

Finalement j'pense plus - y a la porte qui s'ouvre qui prouve qu'le cours est terminé. Alors j'vois le flot qui sort, quelques visages connus que je salue avec chaleur - comme toujours. Et quand il s'en trouve plus dnas la salle c'moi qui entre après avoir frappé à la porte - deux coups. Timides. Hésitants. J'me mords la lèvre inférieure avant de m'approcher du professeur, portant mon uniforme de Poufsouffle et mon insigne d'Préfète toujours accroché. J'arrive pas loin, serrant la lanière de mon sac avec nervosité.
Pandora - « Professeur Aasen ? J'suis désolée d'vous déranger mais je... Je... Triss m'a dit d'venir vous voir. » J'décide de dire, avant d'tourner le regard vers la porte ouverte - j'beau avoir pas mal d'gens au courant autour d'moi ils savent pas pour Cassian. Et j'veux pas qu'ils sachent - sauf qu'lui devant il est médicomage non ? Alors il doit s'taire, et garder tout ca secret. En échange d'une aveugle confiance d'ma part. « J'm'appelle Pandora, Sutherland. J'peux vous parler.. en privée ? »



_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 107
Date d'inscription : 04/06/2017
Localisation : Bureau de la direction - Sainte Mangouste

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: confiance aveugle (pandack)   Jeu 26 Oct - 0:34


confiance aveugle
Pandora & Zack


Un tiers de son temps professionnel, Zack le passe à Poudlard. Directeur de l’hopital, il prend du temps pour apprendre aux jeunes qui le désirent quelques sorts et astuces de magie blanche et plus précisément de magie médicinale. Aujourd’hui il a des troisièmes années. Autant dire l’année qu’il déteste le plus. En fait, Zack n’aime donner des cours qu’à partir de la sixième année. Ce sont les gosses qui ont validé leurs BUSE et qui désirent poursuivre dans cette voie. Sans doute qu’il en prendre quelques un sous l’aile à Sainte Mangouste pour les recruter dans un de ses services plus tard.

Mais là, les troisièmes années sont épuisants. Il fait plus la police qu’autre chose et leur fait cumuler les heures de colle et punitions. Peut-être qu’un jour ils se décideront à devenir des étudiants assidus et visant des sommets. L’espoir fait vivre comme on dit. Bien, l’heure tourne, et la fin du cours – ou supplice – est là. Donnant des devoirs et un sort à apprendre, le directeur arriviste range ses affaires et se prépare à quitter son bureau. Mais avant, il a une lettre à envoyer alors il sort sa plume, rédige trois ou quatre phrases dessus et d’un coup de baguette, il transforme le parchemin en origami en forme d’augurey. Petit origami qui volette vers la direction de la porte de la salle quand quelqu’un toque sur cette dernière. Fixant l’ouverture, Zack regarde son petit origami passer par-dessus la tête d’une adolescente et filer vers son destinataire. Sans mot, il ne cesse de la dévisager, s’accoude à son bureau et joint ses mains. Il attend qu’elle parle.

Toujours sans émettre le moindre son, la demoiselle s’avance vers lui. D’un geste de la tête il lui fait comprendre qu’elle peut s’assoir. De vue, comme ça il ne la connait pas. Mais l’uniforme et la plaque de préfet l’aide pas mal à fixer un nom sur cette bouille qui est hésitante et se mord la lèvre.

Lui-même – qu’il répond à l’évocation de son nom – Vous ne me dérangez pas.

Triss ? Il arque un sourcil quand Pandora évoque le nom de sa fille. Un souci avec elle ? Pourquoi son poussin aurait dit à la préfète de passer le voir. Mais ce n’est pas la question. Vue l’attitude de la demoiselle, cette dernière à envie de se confier et la porte entrouverte la dérange. Bien, très bien. Hop, un coup d’artefact et la porte se ferme.

Pourriez-vous me décliner votre identité Miss ?

Juste pour formaliser tout ça. Et une fois fait, il fait apparaitre du jus de citrouille et quelques cookies. Rien ne vaut un peu d’alimentation pour calmer le stress ou l’appréhension d’un étudiant.

Que puis-je pour vous Sutherland ? A voir votre tête et sachant que je n’ai jamais eu la chance de vous croiser dans l’un de mes cours, je suppose que ce n’est pas au professeur à qui vous voulez vous adresser ?

Se redressant, il la fixe. C’est qu’elle attire sa curiosité la miss.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 291
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: confiance aveugle (pandack)   Jeu 26 Oct - 13:47


Confiance Aveugle
Zack Aasen & Pandora Sutherland
Comment l'dire? Comment l'dire ? Comment l'dire ?
J'reste un moment à la porte, hésitant sur la marche à suivre, trouvant pas les mots, alors que j'ai jamais c'souci là. J'suis plutôt sociale, du genre à trop parler surtout pour ne rien dire. Mais ces derniers temps je trouve pas les mots, je sais plus c'que je veux dire, je sais plus comment réagir. Alors j'fais tout comme d'habitude et j'fais comme si y avait rien qui pouvait devenir grave - ou important à un moment donné. Comme l'fait que je vais m'arrondir à la vue de tous, et qu'même parfois j'ai l'impression que ca commence déjà. Mais c'est trop tôt n'est-ce pas ? Quoi qu'le pire, c'pas tant de devoir m'arrondir, que de craindre les autres réactions. Celles qui m'font penser que je devrais pas m'en réjouir, même si j'peux pas le combattre.
J'en veux d'cet enfant.

Mais j'sais trop peu de choses alors j'me retrouve là. J'suis pas sûre que Triss se rende compte d' tout c'que j'ai à demandé, mais elle m'assure qu'si quelqu'un peu m'aider c'est bien lui. Alors pourquoi pas, après tout.
Zack - « Lui-même – Vous ne me dérangez pas. » Zack Aasen. Je l'ai jamais approché, mais j'sais qu'il travaille à Sainte-Mangouste - où j'ai jamais été non plus. J'sais qu'il est professeur de blanche magie, et qu'il est plutôt apprécié. Il a l'air sympathique, en tout cas il tente pas d'me foudroyer du regard, ce qui est déjà un bon point d'mon sens. Alors quand il m'tend une chaise j'hésite pas trop longtemps à m'assoir, toujours consciente d'devoir trouver les mots justes pour présenter la situation. Et elle semble loin d'être simple - elle l'est pas assurément.
Zack - « Pourriez-vous me décliner votre identité Miss ? » J'souris à la tournure, sentant déjà qu'je me détends. Un peu - très peu - et j'tourne un regard vers la porte qui se ferme dans un bruit sourd, avant d'sourire et d'me présenter. J'vois qu'il présente d'quoi manger et boire sur son bureau, et j'prends un gâteau sans même y réfléchir. Rhaegar arrête pas d'dire que j'mange sans arrêt - et il a parfaitement raison.
Zack - « Que puis-je pour vous Sutherland ? A voir votre tête et sachant que je n’ai jamais eu la chance de vous croiser dans l’un de mes cours, je suppose que ce n’est pas au professeur à qui vous voulez vous adresser ? » J'opine, avalant un morceau avant de garder le gâteau entre mes doigts pour en détacher des morceaux et les prendre en bouche d'temps en temps. J'regarde mes mains - refusant d'croiser le regard du professeur. Peut être d'peur d'y voir la critique ou le jugement. C'qui est ridicule, pas vrai.
Pandora - « J-je viens pour vous parler d'souci plus... médicale. J'imagine. J'avoue que j'sais pas trop comment présenter la chose. » j'dis avec un rire nerveux, mangeant encore un morceau toujours en cherchant le meilleur point de vue, essayant de savoir c'que je veux savoir en premier.
J'me redresse un court moment, les sourcils froncés, et décide finalement d'aller froid au but - simplement.
Pandora - « Est-ce que vous savez quelque chose sur... les enfants d'vampires. J'parle des enfants biologiques, pas des transformés. » J'demande finalement, en espérant qu'ca soit - que la question soit juste, qu'ca soit elle qu'je veux poser avec toute chose.




_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 107
Date d'inscription : 04/06/2017
Localisation : Bureau de la direction - Sainte Mangouste

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: confiance aveugle (pandack)   Sam 28 Oct - 23:53


confiance aveugle
Pandora & Zack


Le cours fini, Zack espérait avoir paix et tranquillité. Un rare luxe dont il a droit deppuis qu’il occupe son poste de directeur à Sainte Mangouste. Seulement voila qu’une tête blonde pénètre dans sa salle de classe et soupirant lacement il comprend que son temps de repos devra être remis à plus tard. Laissant Sutherland s’approcher doucement, il ne la quitte pas des yeux et la laisse faire sans bruit. Comme s’il s’agissait d’une bête apeurait qui ne sait pas trop où elle doit aller. Par certaines mimiques  elle lui fait penser à sa fille, ça l’amuse mais il évite de lui montrer.

Après lui avoir demandé de décliner son identité, il remarque que la jeune femme qui se trouve assise en face de lui se détend un peu. Bien, il peut analyser rapidement la situation… quoi qu’il n’y a rien à analyser. C’est juste une adolescente de seize ans, demi-vélane et dont l’abrutit de frère est parti au Congo pour poursuivre ses études. Bonne nouvelle pour le prénommé Darius. Sinon Zack lui aurait certainement enfoncé son poing dans la figure. Non mais pour qui il se prenait le Sutherland fils pour trainer le cœur de son poussin dans la boue ? Ne s’arrêtant pas sur l’ainé Sutherland, et sachant que sa fille et la poufsouffle s’entendent bien, Zack l’examine et fini par faire se fermer la porte d’un coup de baguette.

Au moins, aucune oreille indiscrète ne viendra se perdre dans le bureau d’Aasen. La blonde n’est pas bavarde et le professeur réalise rapidement qu’elle doit avoir des soucis d’ordre médical et non scolaire. Après tout, elle ne suit pas sa matière. Enfin la lange se délie et le directeur médicomage écoute avec attention les paroles de la gamine qui se tient devant lui.

Prenez votre temps Sutherland. Respirez calmement et mettez de l’ordre dans vos pensées.

Bien, Zack se redresse dans son fauteuil et la laisse tranquille un instant. Puis, il se remet à scruter son regard comme s’il voulait percer ses pensées. Mais c’est sa femme la legilimens dans l’histoire donc autant attendre que la demoiselle rouvre la bouche. Ce qu’elle ne tarde pas à faire après s’être emparée d’un gateau qu’elle émiette doucement.

Vous vous intéressez aux vampires Miss ? – il croise les bras dans son fauteuil et fronce les sourcils – Mademoiselle Sutherland, je suis directeur de Sainte Mangouste, un érudit. Tout ce qui touche les hybrides c’est mon rayon.

Bref, il a l’impression de tourner autour du pot avec elle. Il veut savoir pourquoi elle pose des questions comme ça, sur les vampires et en plus évoque le problème médical. Serait-elle au courant pour Vilde ou Cassian ? Quoi qu’il en soit, la miss en a trop dit ou pas assez et le médicomage ne compte pas la laisser repasser la porte de son bureau tant que Pandora ne se sera pas mise à parler.

Pandora, - oui il l'appelle par son prénom, c'est un moyen comme un autre pour la mettre en confiance -si vous avez un problème ou que vous savez quelque chose sur les vampires, n’hésitez pas à m’en parler. Je suis enseignant et médicomage. Mon rôle est de vous aider et non de vous enfoncer. De plus, pour répondre à votre question, oui j’ai quelques connaissances au sujet des enfants génétiques des vampires. Mais dites moi Pandora, que me cachez vous ?

L’œil perçant il n’en démord pas. Mais l’aigle intelligent qu’il est s’interdit de penser que la miss qui se trouve en face de lui peut être enceinte d’un vampire… Et hop, à son tour il croque dans un gateau.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 291
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: confiance aveugle (pandack)   Dim 29 Oct - 23:16


Confiance Aveugle
Zack Aasen & Pandora Sutherland
C'est le pire sans doute - d'perdre les mots. D'pas savoir exactement comment tout dire sans trop en dire. Ignorant jusqu'à quel point le secret de Cassian en est un. Jusqu'à quel point j'peux en parler à un professeur que je connais pas. J'sais pas c'qu'il se passerait si je dévoilais qu'il y au un vampire dans l'école - deux vampires en comptant Vilde, mais j'la tiens hors de cette histoire. Elle n'a rien à y voir, après tout. Et elle semble pas être un danger mortel - pas plus qu'Cassian n'est-ce pas ? J'suis pas au courant de tout, j'suis pas au courant d'la majorité de leurs histoires- j'sais juste ca. Vampire. Vampire. Vampire.
Zack - « Vous vous intéressez aux vampires Miss ? » Répondre à une question par une autre question c'pas vraiment ce que j'attendais de cette rencontre. Cela dit, autant être honnête le plus possible. Mon intérêt pour les vampires est assez récent, il est pas moins réel. Et c'pas tant les vampires - vraiment - que leurs enfants qui m'intéressent vraiment.
Pandora - « On peut dire ca. J'ai relu mes cours de troisième année sur la question, mais j'ai assez peu de détails finalement. » J'ajoute alors comme pour noyer le poisson. Mais il semble pas convaincu, le professeur, et j'suis de plus en plus mal à l'aise à l'idée d'devoir en dire plus pour avoir les informations que j'voudrais.
Zack - « Mademoiselle Sutherland, je suis directeur de Sainte Mangouste, un érudit. Tout ce qui touche les hybrides c’est mon rayon. »
Pandora - « Alors vous allez m'aider ? » J'demande en espérant que c'pas une demande qui me vaudrait d'en dire plus. Si c'est un érudit, alors il doit vouloir aimer parler. Non ?

Mais c'est le silence que j'ai pour répondre. Le silence, et plus de nervosité pour moi, alors que le gâteau que j'avais c'est plus que des miettes que je suis pas sûre de vouloir manger. J'en ai plus d'envies, à présent, j'ai juste envie d'avoir mes réponses. Et j'fonds sous le regard introspecteur du professeur, m'disant que c'était peut être une mauvaise idée d'être là.  
Zack - « Pandora »  J'frémis, mais j'dis rien, la gorge serrée quand il se met à parler, avec de la douceur pourtant - mais j'peux pas m'empêcher d'être mal à l'aise. D'pas savoir quoi dire ou quoi faire - peut être que je devrais juste fuir, quitter la pièce et n'plus jamais revenir. j'aurais plus qu'à attendre de voir ce que c'est que j'ai dans le ventre.
Zack - « Si vous avez un problème ou que vous savez quelque chose sur les vampires, n’hésitez pas à m’en parler. Je suis enseignant et médicomage. Mon rôle est de vous aider et non de vous enfoncer. De plus, pour répondre à votre question, oui j’ai quelques connaissances au sujet des enfants génétiques des vampires. Mais dites moi Pandora, que me cachez vous ? » J'ai chaud tout à coup - assez chaud pour avoir les joues rouges de gêne. J'me mords la lèvre encore - à me demander ce qu'il sait lui. Peut être que c'est pas un hasard s'il se trouve à Poudlard un spécialiste des hybrides. Un professeur pour être sûr que les vampires qui se trouvent au château restent à leur place pas vrai ? J'veux pas créer de problème à Cassian. j'veux pas dire plus qu'il le faut.
Pandora - « Alors ca veut dire que c'est possible pour des vampires d'avoir des enfants génétiques ? Il existe des cas ? C'est rare ? Comment... Comment s'passe les grossesses ? » J'demande avec plus d'angoisse dans la voix, et d'désir de savoir que j'voudrais - mais j'vois qu'il laissera pas l'information tant que je serais pas honnête. ALors j'essaie d'pas le regarder en face, et j'pose les miettes sur la soucoupe d'son bureau, l'appétit coupée finalement.
Pandora - « D'accord. C'que je vais vous dire ca reste entre nous, pas vrai ? Mes parents savent pas encore, et j'avoue qu'je sais pas comment leur dire sans m'risquer d'pas revenir ici. » J'commencer avant de prendre une grande inspiration. « Vous savez pour Cassian et Vilde, pas vrai ? » j'demande - et s'il sait pas, alors - alors il doit savoir. Il doit parce que j'ai les mots dans la gorge à présent, et j'perds mes mots dans le stress qui me saisit le ventre. j'du mal à parler, du mal à trouver d'quoi dire.  
Pandora - « J'suis.... j'suis... Enceinte. » 




_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 107
Date d'inscription : 04/06/2017
Localisation : Bureau de la direction - Sainte Mangouste

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: confiance aveugle (pandack)   Jeu 2 Nov - 17:19


confiance aveugle
Pandora & Zack


Elle est impatiente l’adolescente qui fait face au directeur de l’hopital. Impatiente de savoir ce qu’il sait sur les vampires et leur procréation. Mais Zack se contente juste d’hocher positivement à sa question et attend qu’elle se mette à table. Si la demoiselle pense qu’il va tout lui dévoiler sans avoir une explication sur le pourquoi cet intérêt soudain pour les vampires, elle se met le doigt dans l’oail Pandora.

Alors le silence règne pendant un moment, et Zack pose ses iris curieuses dans ceux de Pandora qui émiette de plus en plus son biscuit. Il ne dit rien, il attend. Il sent même sa nervosité monter à la demi vélane. Alors il décide d’ouvrir la bouche et cherche à la mettre en confiance – à sa manière certes. Quelques mots, et il se tait de nouveau. Si elle est venue le voir c’est qu’elle a besoin de parler, voir qu’elle a un souci, pas pour qu’il lui fasse un monologue comme il en fait durant ses cours.

Et finalement elle passe à table Pandora. Enfin plutôt elle enchaine les questions qui devaient s’accumuler dans sa petite tête. Elle en a des tas, le sujet l’intéresse réellement, il y a scrout à pétard sous roche. Alors il se gratte sous le menton, et s’inquiète. Cette fois il en est certain, Pandora est au courant qu’au moins un suceur de sang réside à l’école. Mais le fait qu’elle détourne la tête, qu’elle fuit son regard le fait se tendre d’autant plus. Aurait-elle eu un souci avec Vilde ou Cassian ? Ca étonnerait le directeur de l’hopital. Après le contrat qu’il a mis en place avec les vampires, les étudiants devraient être protégés.

Vous voulez que je vous donne un cours sur la sexualité des vampires miss ?

Il étouffe un rire sachant pertinemment que ce n’est pas l’objet de la visite de la miss. Mais il cherche à détendre l’atmosphère en évitant de penser que la petite demi vélane pourrait être enceinte de… Non ! Et finalement elle se confie ou plutôt elle tourne autour du pot avant de parler de Vilde et Cassian.

Et vous, comment avez-vous été informé de leur… situation ?

Une fuite ? Même si la jeune qui se trouve face à lui est inquiète et mal à l’aise, il doit avoir une vision large, la protéger elle, mais protéger aussi le secret de ses deux collègues. Donc trouver la source de la fuite. A moins que ce soit les vampires eux même qui aient informer l’adolescente. Mais ce que Pandora fini par dévoiler à mi mot fini d’inquiéter le directeur qui se lève de son fauteuil avant de se diriger vers la porte et l’ouvrir un fragment de seconde pour être sûr qu’aucune oreille indiscrète ne traine par là.

Pandora – il referme la porte et vient se caler contre son bureau. – Par où commencer… Bon, vous savez que les vampires se nourrissent exclusivement de sang. – il prend sur lui pour ne pas taper du poing sur la table et engueuler la jeune femme. Un ça ne servirait à rien et deux ce ne serait pas constructif et la braquerait. Alors, il se contente de lui offrir un cours. – Un bébé vampire a autant besoin de sang qu’un adulte. Il doit se développer et grandir. Et ce, même dans le ventre de sa mère.

Zack se saisit d’un parchemin vierge, d’une plume et fixe droit dans les yeux Pandora avant de lui offrir un sourire paternel. La il inscrit des mots dessus avant de reposer la plume et plier le papier qu’il laisse un peu en retrait du bureau.

Dans le ventre d’un humain, le bébé à son cordon ombilical qui est directement relié à une artère afin qu’il se nourrisse du sang de sa mère. Pour une femme vampire, il n’y a pas de problème, celle-ci peut alimenter son enfant. Mais un humain se viderait de son sang.

Elle doit déjà ressentir des moments de fatigue, rare encore, mais quand même. Il pose un doigt sous le mentor de l’élève et lui relève la tête pour pouvoir plonger ses yeux dans les siens.

Pandora. Ce bébé, vous voulez vraiment le garder ?

Certes, il serait qu’à moitié vampire avec une particularité vélane. Mais ce ne serait pas vraiment raisonnable. Bien que d’un côté scientifique, Zack se ferait un plaisir de suivre lui-même cette grossesse. Mais c'est son choix à elle. Et si elle n'en veut pas, il fera en sorte de l'aider à avorter. Il tend un jus de citrouille à la miss en serrant dans son autre main le parchemin. Ca ce sera pour la suite.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 291
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: confiance aveugle (pandack)   Sam 4 Nov - 20:22


Confiance Aveugle
Zack Aasen & Pandora Sutherland
Zack – « Vous voulez que je vous donne un cours sur la sexualité des vampires miss ? » Je sens le rouge qui m’échauffe le visage – j’crois pas avoir besoin de ce genre de cours, j’suis passée à la pratique avant même d’savoir la théorie. C’sans doute cela qui m’a mis dans cette posture délicate, d’ailleurs. Sauf que je savais pas – c’ca le plus injuste peut être. Pas que je rejette d’devoir porter l’enfant de Cassian ; j’regrette juste l’silence. L’silence que j’tiens pas à chercher à comprendre, m’laisser tomber dans d’injustes pensés le concernant. C’facile de le rendre responsable d’tout ce chaos, d’juste penser que c’est lui qui est à l’origine d’notre silence, d’notre distance, des angoisses qui m’assaillent. La raison pour laquelle j’me trouve là, à chercher des réponses auprès d’autres adultes que j’connais pas – j’préfèrerai l’demander à Cassian, mais il sait pas, pas vrai. Il aurait pas dû être père, il l’a dit lui-même. Il savait pas – il savait pas.
Alors j’secoue la tête, sans m’trouver de quoi répondre – j’veux pas parler de sexe avec un vampire. J’veux pas – j’pas besoin. J’pas besoin de repenser à cette soirée, dans le souvenir embrumé par l’alcool. J’avais pas tant bu, alors j’me rappelle de tout – presque. De tout avec trop d’couleurs, d’beautés, d’enivrance.

Mais j’veux savoir – sauf qu’c’est information contre information. Alors si j’veux mes réponses, j’dois offrir des réponses aussi. Des vampires – j’sais ce secret, j’le sais parce que j’me suis accroché à l’un des immortels, sans savoir c’qu’il y avait de maudit dans cette histoire.
Zack – « Et vous, comment avez-vous été informé de leur… situation ? » J’sens comme une menace, et j’peux que me recroqueviller, en sentant le stress me saisir le ventre – j’devrais sortir, mettre fin à cette conversation. Mettre fin à cette folie, et juste voir. Attendre – sauf que j’dois pas être égoïste. Il s’agit plus seulement de ma vie à présent. Alors j’prends sur moi, d’me dire que je peux rien risquer. Pas plus qu’Cassian – j’veux pas qu’il risque trop, alors j’me preds dans le regard du professeur, et j’tâche d’être forte.
Pandora – « J’ai passé pas mal de temps avec Cas-Aquila. Alors j’ai… fini par le découvrir. » Pas qu’je l’ai deviné – demi-mensonge pour qu’tout passe mieux. Demi-mensonge pour pas l’faire flamber. Il doit pas l’dire, j’le comprends vite. Ca doit être un d’ces secrets restés silencieux. « J’dirais rien, si ca vous inquiète. » J’rajoute avec plus d’hésitation – bien que je manque pas d’cette conviction que le secret d’Cassian c’est aussi l’miens à présent.

Zack – « Par où commencer… Bon, vous savez que les vampires se nourrissent exclusivement de sang. Un bébé vampire a autant besoin de sang qu’un adulte. Il doit se développer et grandir. Et ce, même dans le ventre de sa mère. » J’grimace - sentant d’nouveau l’inquiétude me saisir le ventre, mais opinant pour signifier que j’entends. Qu’j’entends ce qu’il raconte, qu’je me doutais – du reste – qu’un enfant d’vampire aurait soif de sang. C’était logique, finalement. Un enfant parfaitement vampire du moins – sauf qu’celui que j’ai n’est pas que ca. Il a d’la magie dans les veines, d’la beauté dans l’regard, les crocs acérés – vampire, vélane, sorcier. L’mélange étrange, d’hybride rendu extraordinaire.
Zack – « Dans le ventre d’un humain, le bébé à son cordon ombilical qui est directement relié à une artère afin qu’il se nourrisse du sang de sa mère. Pour une femme vampire, il n’y a pas de problème, celle-ci peut alimenter son enfant. Mais un humain se viderait de son sang. » Figée – l’horreur qui s’dessine soudainement. A l’idée que – que – ca m’tue d’en dedans. J’peux pas l’croire, penser que j’vais me vider de mon sang pour donner la vie à ce qui grandit là. Ce qui grandit, auquel je m’accroche déjà. Pas de désespoir – mais toute vite est précieuse. Alors j’peux pas l’penser autrement. J’peux pas penser d’mettre fin à tout cette folie.
Zack – « Pandora. Ce bébé, vous voulez vraiment le garder ? » C’accusation que je ressens dans la voix d’Zack, et j’me redresse, en m’foutant les bras autour d’moi – comme pour nous protéger.
Pandora – « J’ai aucune doute là-dessous. Tout être mérite d’vivre. » Qu’je réponds avec cette absolue conviction, qu’je porte qu’il faut embrasser tout ce que la vie met sur l’chemin – le Destin peut pas être maitrisé. Alors faut juste embrasser la beauté d’tout ce qui nous entoure – et s’forcer à s’ravir d’vivre cette vie là qu’on possède qu’une fois. N’est-ce pas - « J’pas venue pour… pour causer des ennuis à Cassian, ou pour en avoir. J’veux que tout ca reste entre nous, vraiment. J’veux le garder, cet enfant. Sauf que je sais pas… Je sais pas ce que ca sera. J’veux me préparer à ce qui va arriver. Et vous êtes l’seul à pouvoir m’le dire. » Qu’je dis avec des yeux plus suppliant, incapable de rester en place, alors j’marche allant et venant devant le bureau.
Pandora – « Je savais pas c’que Cassian était quand on a… C’tait qu’une fois. »





_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 107
Date d'inscription : 04/06/2017
Localisation : Bureau de la direction - Sainte Mangouste

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: confiance aveugle (pandack)   Dim 12 Nov - 12:05


confiance aveugle
Pandora & Zack


Le jeune directeur s’interroge au sujet de la demoiselle qui se trouve assise en face de lui dans sa salle de cours. Celle-ci semble bien informé sur les deux vampires qui se trouvent ici, entre les murs du château. Zack fronce les sourcils et la questionne encore, il veut savoir comment elle a appris pour Cassian et Vilde, s’il y a une faille. Après tout, il s’est promis de les protéger jusqu’à sa mort donc autant colmater toute faille qui puisse leur causer souci.

Hors, la jeune femme s’explique, et manque d’appeler le bibliothécaire par son prénom ce qui fait arquer un sourcil au directeur de l’hopital. Ce dernier se gratte la légère barbe vieille de deux jours tout en réfléchissant. Des questions pleins la tête il a, mais il préfère en référer directement au vampire. Finalement il retrouve son sourire et hoche la tête quand Pandora promet de garder le secret.

Je vous fais confiance Sutherland, il en va de la sécurité de nos deux vampires. Et de la votre par-dessus le marché.

Ce n’est pas une menace, mais une simple constatation. Se raclant la gorge, Zack se décide enfin à parler, à donner diverses informations à son étudiante. Il ne veut pas lui faire peur, juste lui expliquer ce qu’il se passe quand une mortelle est enceinte d’un immortel. Rien de très bon en soi. Tout est nocif pour la mère porteuse, l’hybride qu’elle héberge durant plusieurs mois lui pompe le sang et la tue à petit feu pour au final mourir à son tour. Et c’est quand il finit son discours qu’il voit l’horreur dans les yeux de son étudiante. Alors il percute, il percute que c’est elle qui est enceinte d’un vampire, d’Aquila sans doute. Et pour son bien, il vaudrait mieux pas qu’elle le garde cet enfant. D’où sa question qui manque royalement de tact. Question qui renferme la demie vélane sur elle-même et qui répond fermement.

Vous mettez pas sur la défensive, je veux juste que vous soyez consciente de tous les risques avant de vous lancer dans cette aventure.

Et là, Pandora se lève et fait nerveusement des allés retours jusqu’à la porte, évoquant Cassian, le bébé, de potentiels problème. Normal qu’elle soit inquiète, la créature qui pousse tranquillement dans son ventre lui suce peu à peu le sang. Alors Zack soupire, s’approche de la jaune et noire et pose ses mains sur ses épaules pour la faire se stopper et l’obliger à poser ses yeux dans les siens.

Miss, ne vous inquiétez pas je ne compte pas divulguer cette information. – il laisse un temps de silence avant de poursuivre – Mais commencez à vous préparer, ça va être difficile. Vous allez être alité pendant de bons mois et sous perfusion de sang.

Il a le regard rempli d’assurance, ne laissant pas place aux inconnues qui grouillent dans son cerveau. Manquerait plus qu’elle perde pied car ignore la quantité de sang qu’ingurgite un hybride durant la grossesse, parce qu’il ne sait pas combien de temps le mini vampire humain restera dans le ventre de sa mère ou encore comment il va devoir le sortir de là-dedans.

Je vais devoir vous garder à l’œil Pandora, je me charge personnellement de votre grossesse. Surtout qu’on ignore tout de cet enfant…

Sorcier, vélane, vampire… autant dire un cocktail explosif qui si ça se trouve sera impossible à maitriser une fois née. Mais en tout cas, ça sera une chouette expérience pour le Directeur qui vise une place toujours plus haute dans la médicomagie.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 291
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: confiance aveugle (pandack)   Dim 12 Nov - 19:14


Confiance Aveugle
Zack Aasen & Pandora Sutherland
Y a ce moment, où j'me rends compte que j'ai pas le choix d'avoir confiance en Zack Aasen. J'ai pas le choix, parce que j'ai ce sentiment qu'il est le seul à pouvoir m'aider. Dans cette foutue histoire, y a pas grand monde au courant - de tout, y a que Cassian et Rhaegar. Et si j'évite l'un, l'autre il est pas plus au courant de ce qu'il se passe en moi. Mes parents l'ignorent encore, et j'me dis que je pourrais toujours le cacher jusqu'à ce que ce soit l'enfant même qui l'annonce avec une bouille adorable - peut être. Et après ? Y en a d'autres qui m'savent enceinte, mais pas d'qui, ni comment. D'quoi - sauf que je veux pas y penser comme ca. C'presque abjecte. C'est trop terrifiant.
Zack - « Je vous fais confiance Sutherland, il en va de la sécurité de nos deux vampires. Et de la votre par-dessus le marché. » J'hoche la tête frénétiquement - cette histoire m'concerne que moi, et Cassian, pas besoin de le gueuler au reste de l'école après tout. N'est-ce pas ? Et puis j'ose pas imaginer ce que ca serait si jamais ca s'apprenait. J'veux pas - j'veux pas l'mettre dans cette situation, qu'importe que je sois pas capable de savoir vraiment ce que je ressens.
Pandora - « Muette, promis. » J'conclus avec un mouvement devant ma bouche comme pour la fermer et jeter la clé au loin - non, c'est assurée que je dirais rien.

Rien - sauf à Zack qui semble penser que j'devrais réfléchir à tout abandonner. A juste me le laisser défaire du corps. J'peux pas non plus. J'peux pas - parce que j'ai grandit avec l'idée que qu'importe qui, tout être mérite de vivre. Rien n'est plus précieux qu'une vie - même si c'est une surprise comme celle-ci. C'pas comme si j'tais une gamine sans rien ni sans personne. J'suis juste apeurée, j'suis pas solitaire.
Zack - « Vous mettez pas sur la défensive, je veux juste que vous soyez consciente de tous les risques avant de vous lancer dans cette aventure. »
Pandora - « J'sais que ca va pas être simple. J'suis pas encore majeure - j'le serais qu'en juin - et mes parents l'savent pas et j'pas ce que j'ai dans le ventre, alors ouais - ouais je sais que ca va pas être simple. Mais j'peux pas juste... Juste le tuer. »  J'dis avec quelque chose comme une supplication dans la voix. Comme si j'avais déjà l'coeur qui battait en écho incessant. Comme si j'le sentais déjà battre aussi - et Vilde qui m'dit qu'elle peut l'entendre. Si elle l'a entendu alors j'peux bien pouvoir l'sentir non ?
Zack - « Miss, ne vous inquiétez pas je ne compte pas divulguer cette information. » J'respire ddéjà mieux, et y a c'truc - ses mains sur mes épaules c'est rassurant. J'suis pas sûre que quelqu'un m'ait déjà tenue ainsi. C'est comme pour me poser, arrêter le flot de mes pensés et pouvoir m'accrocher )à quelqu'un d'autre. Laisser un peu d'ma peur pour pas la porter toute seule.
Zack - « Mais commencez à vous préparer, ça va être difficile. Vous allez être alité pendant de bons mois et sous perfusion de sang. » J'opine, encore un peu perdue dans tout cela. J'sens - j'sens juste que j'perds peut être un peu de couleurs à l'annonce.
Pandora - « Y a des sortilèges, ou des potions pour aider pour ca non ? J'veux dire... Je... J'vais me vider de mon sang ? » J'demande avec la gorge serrée - j'pas envie d'mourir, non plus. J'trop encore à vivre. J'trop à faire, j'trop à découvrir - l'aventure fait que commencer c'pas question qu'elle s'arrête si tôt. N'pas être mère en crevant dans le processus - j'préfère largement pouvoir l'tenir contre moi ce gamin si étrange. Si terrifiant. Si - fantastique j'doute pas. Comment il pourrait ne pas l'être en étant vélane et vampire à la fois.
Zack - « Je vais devoir vous garder à l’œil Pandora, je me charge personnellement de votre grossesse. Surtout qu’on ignore tout de cet enfant… » J'opine une fois encore, me détendant doucement sous son toucher.
Pandora - « D'accord... D'accord... Est-ce que - est-ce qu'on va s'voir souvent du coup ? Genre... J'viendrais vous voir ici ou à Sainte-Mangouste, ou à l'infirmerie ? J'sais pas - j'suis à votre disposition s'il y a des examens ou c'genre de choses à faire. » J'dis, totalement soumise à l'idée qu'il s'occupe de ca. Qu'je peux être aidée - qu'je suis plus dans l'vide sans pouvoir me retenir à rien.
Pandora - « Vilde... Elle m'a dit qu'elle pouvait entendre l'coeur. Mais j'pensais que c'tait trop tôt, en fait. C'est possible ? C'est possible qu'elle entende déjà l'coeur ? » Demandais-je en m'tournant vers Zack une fois encore, des étoiles dans les yeux cette fois. « J'tout à apprendre pour être maman, en fait. Mais j'suis prête à apprendre vous savez. » Qu'je rajoute avec un sourire qui m'revient - cette enthousiasme qui me donne le sentiment d'être un peu plus moi soudainement.



_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 107
Date d'inscription : 04/06/2017
Localisation : Bureau de la direction - Sainte Mangouste

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: confiance aveugle (pandack)   Mer 15 Nov - 18:53


confiance aveugle
Pandora & Zack


Zack ne peut faire autrement que de croire sur paroles la blonde lorsqu'elle promet de ne pas dévoiler le secret de Vilde et Cassian. Et de toute façon, dans sa façon d'être et d'agir, le jeune directeur sait qu'il peut faire confiance en la demie vélane qui semble bien stressée assise sur sa chaise en émiettant son gateau.

La demoiselle se libère du poids qui se trouve peser sur ses épaules. Ou plutot dans son ventre. Elle parle de cet embrion qui se développe lentement et qui va petit à petit la vider de son sang. Inquièt et curieux, Zack lui présente la solution numéro une, la plus adaptée dans ce genre de situation : l'avortement. Pandora se braque directement, décidée à garder cette créature qui fera de sa mère sa première victime. Le directeur se frotte l'arrête du nez, il a l'impression que la jeune femme n'est pas consciente de ce qu'il va se passer si elle veut mener à terme cette grossesse. Mais elle surenchérit expliquant que ses parents ne sont pas au courant.

Pandora, même si vous serez majeure en juin, vous devriez en parler à vos parents.

Cette fois il est strict dans sa voix. Hors de question qu'elle accouche en cachette car si elle souhaite réellement avoir cet enfant, Zack l'épaulera et deviendra son médicomage référent. Alors il tente de l'apaiser dans ses paroles, de la calmer afin de poursuivre cette discussion qui ne fait que commencer. Un contact physique, une présence à ses côtés pourrait aider à cela. Zack se dirige vers celle qui fait les cent pas, pose ses mains sur chacune de ses épaules et la voit se détendre et respirer à un rythme plus tranquille. Bien, il la relache et se recule pour s'appuyer sur son bureau. Là il reprend en lui expliquant qu'elle va se retrouver alitée pendant plusieurs mois avec une perfusion de sang servant de casse croute à un embryon. La joie de la grossesse. L'inquiétude se lit dans les yeux de la blonde et Zack se frotte les quelques poils de barbes qu'il a pas rasé depuis la veille.

Mhhh, non, aucun sort n'a encore été créé pour palier à cela. Ce sera une perfusion constante de sang pour vous. Enfin pour le petit être.

C'est que la question soulevée est intéressante pour l'arriviste qui se voit déjà tester des sorts de maternités pour les sorcières enceintes de vampires. Surtout qu'il a un cobaye... euuuu une femme enceinte devant lui. Evitant de parler de ce point - chaque chose en son temps - il évoque le fait qu'il compte la garder à l'oeil. Peu importe ce qu'elle fera il sera au courant. Et de toute façon, l'étudiante n'est pas contre cette idée.

On se verra une fois par mois. - Il lui donne le message où il a inscrit quelques mots précédemment. - on commencera mi juin. Vous avez le jour, l'heure et l'endroit où se situe mon bureau à Ste Mangouste. Pour le reste, vous aurez qu'à.

Claquement des doigts et un botruc sort de sa chemise. Il en a des tas de botrucs Zack, faut bien que ça serve une femme qui bosse dans le département des créatures magiques au Ministère . Ils sont bien utiles pour espionner ou le renseigner sur quelqu'un ou quelque chose. Donc, petit botruc s'avance le long de son bras pendant que la miss continue de parler.

Mais ça fait combien de temps que vous êtes enceinte ?

Qu'il demande tout en la fixant du regard histoire de déterminer le temps que met l'embryon pour se développer. Et encore elle parle la Sutherland. Alors Zack la coupe et lui tend son botruc.

C'est Tock, il est adorable et restera avec vous. S'il y a un souci ou autre, dites lui de venir me chercher. En attendant gardez le en compagnon.

Et il lui tend le botruc qui ne veut pas quitter son propriétaire. Mais botruc espion tu es, botruc espion tu restes. Au travail !

On va faire en sorte que tout ce passe bien Pandora.

Que cette grossesse soit nickelle et que Zack gravisse des échelons, encore. En voila un bon plan.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 291
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: confiance aveugle (pandack)   Hier à 21:03


Confiance Aveugle
Zack Aasen & Pandora Sutherland
La confiance, c'est comme s'abandonner un peu dans les bras de l'autre, lui donner un pouvoir sur notre vie. Un pouvoir qu'on aime pas s'voir faire abuser - sauf qu'être seul c'est flippant. Être seul c'est terrifiant, et il se trouve des moments dans la vie ou c'est aussi - surtout - impossible. Ma confiance je la donne à tour de bras, me retrouver abusée et le coeur brisé bien trop souvent pour que j'aime à y penser. Mais à c'moment précis j'ai pas l'choix, sans doute. Alors devant l'inconnu professeur, je sais que j'ai pas d'autres choix que lui donner ma pleine et entière confiance.
Zack - « Pandora, même si vous serez majeure en juin, vous devriez en parler à vos parents. » J'grimace, me mordant la lèvre avec ce que je sais être mon regard boudeur l'plus assuré. Boudeur - parce que j'pas envie de le dire, de peur de me faire prendre mes critiques à la gueule. Je les entends d'ici, avec leur inquiétude de parents, à me faire une leçon sur le sexe sûr comme si j'étais pas au courant. J'le suis - en général j'suis même assez sérieuse, mais avec l'alcool dans l'corps et l'envie d'lui trop présente - j'ai oublié. J'ai juste oublié, pour m'oublier contre lui.
Pandora - « Je le ferai... C'juste que j'ai peur de leurs réactions. J'sais que je vais me faire engueuler, et ca sera normal sans doute. » J'dis avec toujours cette mine de déterrer, avec l'envie de plus sortir de l'école en espérant que mes parents pourraient oublier que j'existe. J'pourrais aussi leur dire par courrier, mais je redoute tout autant les beuglantes - et je doute pas d'en recevoir une pour une humiliation publique en règle. Surtout parce que j'l'ai dit en lettre, et pas en vrai. J'grimace - j'ai plus qu'à attendre, peut être, ou négocier pour les croiser un week-end durant la compétition.

Alors ca parle d'la grossesse en elle-même - j'deviens pâle à l'idée d'perdre trop d'sang. De me faire vider d'en dedans par ce que je porte. Par mon enfant - j'souris autant que j'ai le coeur qui s'affole à le penser ainsi. Mais j'souris, surtout, et j'sais que je pourrais pas juste le tuer et continuer ma vie comme si rien n'était.
Zack - « Mhhh, non, aucun sort n'a encore été créé pour palier à cela. Ce sera une perfusion constante de sang pour vous. Enfin pour le petit être. » Le petit être. J'acquiesce doucement, avant de toucher mon ventre avec plus de révérence que je pourrais m'empêcher. J'peux pas m'empêcher - être maman c'tait une idée que j'ai toujours eut. J'pensais pas si tôt. Mais j'peux pas m'empêcher d'être ravie quand même.
Pandora - « D'accord, perfusion. Ca veut dire Sainte-Mangouste ? » J'demande juste pour savoir. Juste pour être sûre - j'suis pas du genre à aimer n'rien faire, alors j'dois sans doute m'y préparer assez vite avant. Alors j'veux juste savoir comment ca va se passer. J'peux pas combattre, j'dois être mature. Mature et réfléchie - j'ai plus le temps à présent de penser à être égoïste.
Zack - « On se verra une fois par mois. » J'opine. « On commencera mi juin. Vous avez le jour, l'heure et l'endroit où se situe mon bureau à Ste Mangouste. Pour le reste, vous aurez qu'à. »
Pandora - « Après les examens alors ? Très bien. J'en parlerais à mes parents dés... Dés la fin des cours. » C'est - je réfléchis un temps à Cassian. A comment le voir après. COmment faire en sorte que mes parents acceptent le fait d'être enceinte, d'être enceinte de lui - dire des demi-vérités pour pas le mettre plus en dangeR. Ou m'y mettre moi.
Zack - « Mais ça fait combien de temps que vous êtes enceinte ? » J'le fixe un moment avant de me mettre à compter pour voir - avant les vacances, c'tait plus d'un mois.
Pandora - « Six semaines environ. » J'dis en me mordant la lèvre, parce que ca doit être dans ces eaux-là. Alors j'sais pas - j'me demande si c'est normal qu'elle entende déjà un coeur battant, Vilde. C'est la seule preuve, pour le moment. Parait que pour certaines femmes c'est pas si mal d'être enceinte. C'peut être mon cas - sauf si ca m'mange d'en dedans.

J'réfléchis à ca quand y a un botruc qui m'arrive dessus, m'faisant oublier tout l'reste quand je lui montre un doigt pour lui câliner la tête.
Zack - « C'est Tock, il est adorable et restera avec vous. S'il y a un souci ou autre, dites lui de venir me chercher. En attendant gardez le en compagnon. »
Pandora - « J'en prendrais soin, c'est promis. » J'dis avec un sourire sur eles lèvres, avant de prendre l'animal doucement des mains de son propriétaire pour le mettre dans ma capuche pour être sûr qu'il se tienne au chaud.
Zack - « On va faire en sorte que tout ce passe bien Pandora. » Confiance - j'me dis que c'est pas si mal de lui accorder ma confiance, à lui. Alors je souris, et j'opine.
Pandora - « Merci pour tout professeur. Je... J'vais être prudente, et discrète, c'est promis. » Dis-je en pensant que c'le seul truc intelligent à ajouter pour l'moment. « J'vais pas vous importunez plus longtemps, c'est gentil déjà d'avoir pris du temps pour moi. »



_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: confiance aveugle (pandack)   

Revenir en haut Aller en bas
 
confiance aveugle (pandack)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caniche F Toy âgée, sourde, aveugle va mourrir en fourrièr
» Caniche moyen et aveugle env. 8 ans ( frelinghien 59)
» MON AMOUR DE CANICHE DEVIENT AVEUGLE
» TROUVE VIEUX CANICHE QUASI AVEUGLE
» LUTTI caniche femelle aveugle 14 ans (Paris)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le Cinquième étage-
Sauter vers: