AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 #3 - Le hibou percute un arbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 21
Date d'inscription : 17/03/2017
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: #3 - Le hibou percute un arbre   Sam 28 Oct - 21:47
















Confrontation à Godric's Hollow
Le Manoir des Gaunt saccagé

Notre point
Dans la nuit du 13 au 14 avril 1978, une violente confrontation s'est tenue dans le Manoir de la famille de sang-pur Gaunt, à Godric's Hollow. Même si aujourd'hui les événements restent flous et non-confirmés, nous avons réussi à trouver quelques informations sur cette nouvelle nuit de terreur. On vous dit tout dans cet article.

C'est en début de soirée, alors que le village dormait paisiblement, que des bruits sourds ont été entendus. Cela a réveillé les voisins, mais de peur de subir une autre attaque violente, tous ont préféré observer la scène derrière leurs rideaux, à l'abris des sorts qui fusaient de tout part. Selon nos sources, il y avait des groupes qui s'affrontaient dans cette demeure. D'un côté les Mangemorts, nouveau groupe extrémiste qui a fait son entrée sur le devant de la scène lors de la tristement célèbre Nuit Pourpre, dirigés par le le tout aussi tristement célèbre, l'auto-proclamé Lord Voldemort. Une fois n'est pas coutume, ils ont encore fait apparaître leur marque, la marque des ténèbres, au-dessus du village paisible. Ce groupe est connu pour leurs actes de violence envers les sang-mêlé et les nés-moldus, leur mesquinerie, et leur pitié qui semble être absente. De l'autre côté, un groupe tout aussi extrémiste, qui s'est crée pour contrer les Mangemorts, l'Ordre du Phénix. Nous ne savons encore pas tout de cet Ordre, ou alors nous ne voulons pas trop vous en dire, mais une chose est sûre : ils sont là pour défendre la veuve et l'orphelin et tenter de stopper l'avancée de Tom Jedusor, le véritable nom de Lord Voldemort. Malgré leur fond qui semble louable, ils utilisent les mêmes actes de violence et ils n'ont pas hésité à riposter à la magie noire des Mangemorts. Dans les deux camps, nos témoins affirment qu'il y avait à la fois des élèves de l'école Poudlard, mais aussi des enseignants et d'autres adultes. Chacun était prêt à défendre la cause qui lui semble juste à coups de sortilèges qui illuminaient le Manoir et le quartier comme des éclairs lors d'un orage.

Il est encore trop tôt pour savoir ce que les deux groupes cherchaient à défendre. Nous ne savons si c'était une confrontation courante comme peuvent le faire les gangs de l'Allée des Embrumes ou si c'était pour récupérer quelque chose. Le Manoir des Gaunt n'a pas été choisi au hasard et nous vous promettons, chers lecteurs, de rapidement enquêter pour trouver le fin mot de cette histoire sombre. Le confrontation entre les deux groupes extrémistes s'est terminé à l'aube, après une nuit agitée et sans sommeil pour les voisins. Nous ne savons pas comment cela s'est terminé, mais sans doute les Aurors ont été avertis pour calmer le jeu. De nombreux blessés ont été transférés d'urgence à l'hôpital Sainte Mangouste et les Gaunt vont recevoir des dédommagements pour les dégâts causés à leur demeure.

UN AUTRE ÉVÉNEMENT MINEUR
Lors de cette même nuit du 13 au 14 avril 1978, nous avons appris qu'il y avait eu du grabuge dans la Forêt Interdite qui borde le château de Poudlard. En effet, une de nos sources nous a affirmé avoir vu des combats du même genre qu'à Goddric's Hollow dans cette forêt. Nous ne voulons pas savoir comment elle s'est retrouvée là en pleine nuit mais une chose est sûre : cette personne était horrifiée en nous racontant les faits (ndlr : pour des raisons évidentes, nous ne divulgueront pas l'identité de ce témoin). En effet, elle aurait vu des élèves de Poudlard partir dans ces bois sombres en plein milieu de la nuit. Elle les a donc suivi et aurait vu les jeunes adultes combattre les créatures de ces bois, que ce soient les Acromentules, les centaures, ou même encore un loup-garou. Nous ne savons non plus quelles étaient les attentions de ces jeunes sorciers, s'ils voulaient juste se faire peur lors d'une nuit d'horreur ou si eux aussi défendaient leur propre cause. Encore une fois chers lecteurs, nous allons enquêter à ce sujet. Mais n'ayez crainte, vous êtes en sécurité à Poudlard et il ne vous arrivera rien.


[hrp :  Cette page peut se jouer irp]


Préparez vous le souafle est lancé
Petites interview rien que pour vous



Le championnat inter-maison a commencé cette semaine. Vous avez été nombreux à vous rendre dans les tribunes pour soutenir vos équipes. De l'adrénaline et des émotions, nous en avons vu de toutes les couleurs, c'était une belle ouverture même si quelques joueurs dorment ce soir dans un lit à l'infirmerie. Mais savez vous comment vos joueurs s'entrainent ? Savez vous quelles sont les techniques qu'ils utilisent pour gagner un match ? 

Nous sommes allé à leur rencontre pour vous. Pour les interroger et vous offrir des interviews exceptionnelles qui ont eu lieu avant les premiers matchs. @Remus D. Lupin, batteur chez les gryffondor et @Pandora L. Sutherland gardienne des poufsouffle se sont fait un plaisir de nous répondre. Contrairement à l'attrapeuse de serdaigle @Lysie Raye, qui était trop occupée à courir après de son élève particulière, et @Abigaëlle U. MacFusty, poursuiveuse des serpentard qui n'a pas souhaité nous répondre. 


Questions pour Monsieur @Remus D. Lupin". Monsieur Lupin, pourriez vous nous expliquer quelle est la tactique que vous allez adopter au cours du prochain match ? 
R.L - L'attaque, l'attaque et encore l'attaque. *sifflote* non, nous n'avons pas encore mis de tactique en place pour le moment

Reporter : Bien, je suppose que vous trouverez une tactique avant le premier match qui aura lieu dans les jours à venir. Passons à la question suivante voulez-vous ? Quel est l'atout principal de votre équipe ?
R.L : L'entente et la confiance entre les joueurs de l'équipe.

R : Je vois, vous ne faites qu'un, une unité. Bon, je suppose que vous demander quel est le meilleur batteur de l'équipe s'avère être une question inutile, vous allez me répondre qu'il n'y en a pas, que vous êtes tous les deux excellents. Merci monsieur Lupin et bon match.


 
Passons à présent à miss @Pandora L. Sutherland, gardienne de l'équipe de poufsouffle. Mademoiselle,  Vos charmes de vélane ne sont-ils pas considérés comme de la tricherie lors du championnat ? Avouez que vous pouvez bien faire rater un but en vous aidant de vos capacités.
P.S : Très sincèrement, si c'était le cas je ne ferais pas partie de l'équipe depuis plus de deux ans n'est-ce pas ? Mes charmes sont un atout, plutôt. Certains joueurs sont souples, d'autres rapides, moi je suis charmante.

R : Hahaha, je vois. Vous ne perdez pas le nord Miss et vous avez raison. Vous allez trouver cette question certainement stupide mais certains jeunes sorciers se demandent en quoi consiste réellement votre poste ?
P.S : Je suis gardienne dans l'équipe de Poufsouffle. Je pense que tous les amateurs de Quidditch comprendront que je suis là pour empêcher le souaffle d'entrer dans les anneaux. Ce qui signifie que je dois toujours gardé un oeil sur la balle - et le bon

R : Merci, allé encore une dernière pour la route et je vous laisse. Quelle est votre technique d'entrainement ? Avez vous un secret à nous dévoiler ?
P.S : Si je devais vous le dévoiler ce ne serait plus un secret, et sans doute noter capitaine ne serait pas d'accord avec ça. Mais pour ce qui me concerne, je m'entraine autant chez moi qu'à Poudlard - le Quidditch est une passion dans la famille; mon frère m'a apprit à monter sur un balai lorsque j'avais cinq ans. Et je ne manque jamais de m'entrainer avec des amis. Quitte à simplement voler le plus vite possible sans chercher à sortir les balles.



Merci à eux deux d'avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions. Vous constaterez chers étudiants, que ce sont les maisons respectives à ces deux joueurs qui ont gagné leur matchs. Peut-être que si Raye et MacFusty avait répondu, leurs équipes auraient eu plus de chance lors du premier tour des sélections. A méditer.

votre reporter, Krafts 

[hrp :  Cette page peut se jouer irp]


La minute jeu !
Devinerez-vous qui je suis .






1. Je suis prétentieux, fier, mais non moins attachant. Autrefois le coureur de ses dames, je suis maintenant rangé avec un copain génial. Je fais parti d'un groupe de quatre personne et ma meilleure amie est géniallisime. Je clame haut et fort que je suis le meilleur, je suis ?

2. Tout aussi prétentieux que mon meilleur ami, je ne suis pas rangé comme il l'est. J'écume les filles comme j'écume les victoires avec mon équipe. J'ai des cheveux incroyables, un visage incroyable, une démarche incroyable, je suis incroyable. Je suis ?

2. Je vole sur mon balais plus vite que mon ombre, je suis la plus jeune de mon équipé, futée et téméraire, le danger ne me fait pas peur. Parfois trop casse-cou, les challenges ne me font pas peur et je me battrais pour mon équipe. Je suis ?

3. Fier héritier d'une riche famille, je marche droit et fier dans les couloirs de l'école. Aimant les challenges et la victoire, je ferais tout pour que mon équipe gagne. Vraiment tout. J'en suis d'ailleurs le capitaine. Je sais motiver les troupes et je crois en eux, mais surtout en moi, pour la victoire. Je suis ?

4. Nous sommes de retour, pour vous jouer un mauvais tour. Cousins infernaux qui forment une paire de batteurs incroyable, nous portons la classe et l'arrogance qui vont avec notre nom. Notre réputation n'est plus à faire et gare à ceux qui se mettent en travers de nos cognards. Nous sommes ?

5. Seul garçon de mon équipe, je me sens à l'aise et chanceux avec toutes ces demoiselles autour de moi. Elles sont comme mes soeurs et personne ne parviendra à mettre une balle à travers mes anneaux. Préfet de ma maison, j'inspire la confiance et la sympathie. Je suis ?

6. Blonde au grand cœur, je n'en suis pas moins tenace et téméraire. Je suis prête à tout pour entraîner mon souafle dans les anneaux en volant aussi vite que le vent. Je protège les plus jeunes et je défend mon statut de sang. Je n'apparais pas très forte à première vue, mais je pourrais vous écraser en un claquement de doigt. Je suis ?

7. Cousine d'un garçon prétentieux, il semblerait que le Quidditch coule dans les veine de notre famille. Bien que l'on oublie souvent qu'il a une cousine, je sais me démarquer de lui par mon fort caractère et ma persévérance. Je suis ?

8. Je suis l'un des poursuiveurs de mon équipe et très certainement le plus beau, je suis fait pour aider les autres dans la vie de tous les jours. Joyeux et toujours de bonne humeur, je ne manque pas de motiver les troupes pour gagner le combat. Fier Poufsouffle, je crois en mon équipe. Je suis ?


Envoyez nous vos réponses par hibou, des récompenses uniques,
personnalisées et inédites à la clé !





Objets moldus
Ils ont testé pour vous



La machine à écrire, dont le premier brevet a été déposé en 1714 par Henry Mill, est comme son nom l’indique, une machine mécanique comportant une cinquantaine de touches dont les caractères s’impriment sur du papier lorsque l'on appuie dessus. Cette objet est donc l’évolution de la plume. Cependant, il est beaucoup plus rapide pour nous d’écrire à la main que de taper à la machine car il faut une certaine dextérité et surtout être habituée à un tel engin afin que celui-ci devienne réellement utile. Autrement, l’objet peut être esthétiquement parlant réellement sophistiqué et beau à regarder. Il a autant sa place sur un bureau du ministère que sur une table dans le salon, près d’un feu de cheminée. Son apparence est donc en général un avantage. Les écrits rédigés avec sont aussi d’une grande propreté et les lettres finement dessinées. Si je devais attribuer une note sur 5, je mettrais un 4/5, pour la propreté, l’esthétisme, le but (parce qu’écrire est un art et que l’art c’est cool) et parce que de nombreuses machines ont été adaptée pour les malvoyants.

Ryse


Le fleuret, c’une arme qui est utilisée dans le domaine de l’escrime. Et contrairement à l’épée et le sabre, on ne se sert de cette arme que dans un milieu fermé – c’est à dire qu’on l’a jamais utilisé sur un champ de bataille ou en duel.
Sa longueur maximum est de 110 centimètres, son poids inférieur à 50 grammes, la lame est grande de 90 centimètre et à section quadrangulaire. La circonférence de sa coquille est comprise entre 9.5 et 12 centimètres. On lui connaît deux sortes de poignée : « droite » et « orthopédique ». La droite est utilisée généralement pour l’apprentissage, tandis que la seconde est davantage retrouvée lors de compétition –car elle permet une utilisation plus importante de la force. Au bout de la lame se trouve la « mouche » -autrefois appelée « fleur de laine » d’où vient le nom « fleuret »- un bouton qui protège la pointe et permet des échanges dits courtois –sans risquer de se blesser.
Dans le règlement, il est stipulé que seule la partie du corps se situant entre la tête et les jambes –hormis les bras- sont des zones de touches.
Et aussi jusqu’au XIXème siècle, c’était la seule arme qu’les femmes étaient autorisée à se servir. Le fleuret, c’cool, l’escrime, encore plus.

L'escrimeur



Bon, parait qu'il faut tester des trucs, alors j'vais vous parler de l'invention moldu qui me tient à coeur : le skate. La première fois que j'en ai vu un ça a été le coup de foudre. Je savais pas comment ça fonctionnais et c'est pas mes parents qui allaient m'apprendre. Alors, quand je l'ai eu et que je suis montée dessus, je me suis cassée la figure comme une chaussette sale. C'est bizarre ces machins, ça à quatre roues, et faut tenir dessus. Et quand on y arrive, ben on a envie de plus, de faire des figures ou autres. Evidemment je me suis cassée plus d'une fois la figure. Vous voyez ma cicatrice au genoux ? Ben c'est ma tante qui m'a réparé après ma chute. Je glissais avec mon skate pour la première fois sur la rembarde de l'escalier. C'était pas une bonne idée, et pourtant je recommencerai car le skate c'est trop bien ! Je le recommande à 400%

Saddiak



Bien le bonsoir / bonjour ! (Rappelons d'ailleurs que bonjour est à utiliser AVANT dix-huit heures et que bonsoir est à user APRÈS dix-huit heures.)

Enfin ! Revenons au sujet principal. J'ai donc testé pour ma part un objet moldu très étrange et ré-vo-lu-tio-nnaire : j'ai nommé le K-Way ! (Également dit kaouai, mais bien moins stylé à l'écris.) Pour vous décrire cette invention moldue très exotique, nous faisant ressembler à divers animaux de la jungle amazonienne suivant la couleur que l'on choisit, je dirais : voyant. Lors de mon achat, un large choix de couleurs m'attendait : rouge règles, orange plots de circulation, brun bouse d'hippogriffe ou jaune pisse de canard. Le tout en fluot, car il faut se parer de ses plus belles couleurs pour attirer les femelles.

Bref, c'est une sorte d'anorak qui se veut imperméable, quasiment impossible à enfiler - ne songez même pas à vous faire un brushing avant ! Je l'ai fait et ça a été comme Hiroshima sur mon crâne, c'était la révolution française parmi mes cheveux. Comptez également sur un entraînement d'apnée d'au moins deux mois pour pouvoir l'enfiler sans vous étouffer à l'intérieur et mourir asphyxié devant votre dulcinée, et une forte dose de charisme, sans quoi vous passerez pour un parfait idiot. Actuellement à l'hôpital, je rajoute qu'il ne vaut mieux pas mettre un K-Way sur un quelconque objet roulant, car la capuche n'est pas amovible. J'ai pas vu venir le poteau.

Gix'z



Le guide du (presque) parfait étudiant
se préparer aux B.U.S.E. et A.S.P.I.C


De l’importance des B.U.S.E.S.
Les B.U.S.E.S vont mettre vos connaissances à rude épreuve. Pour cause, il s’agit de faire le point sur les connaissances acquises depuis votre première année : vous serez intensivement interrogés sur l’ensemble de vos cours obligatoires, ainsi que sur les deux cours optionnels que vous avez suivi jusque-là. Les cours que vous pourrez suivre en sixième – et de facto en septième année - dépendront de vos réussites dans certaines matières.
Remarque n°1 : si vous ne voulez pas suivre une matière en particulier l’année prochaine, faites en sortes de l’échouer. Et si vous avez peur que cela fasse tâche, vous pouvez tout aussi bien réussir l’examen … et choisir de ne pas reprendre la matière.
Remarque n°2 : certains métiers demandent des connaissances particulières qui ne peuvent s’apprendre qu’en sixième ou septième année. Vérifiez bien la liste ci-jointe pour savoir quelles matières sont nécessaires à un parcours précis.

De l’importance des A.S.P.I.C.S.
Les A.S.P.I.C.S, encore une fois, vont mettre vos connaissances à rude épreuve : vous allez être interrogés sur sept ans d’apprentissage intensif (pour certains) et moins intensif (pour d’autres). Il s’agit d’une période assez stressante, où le résultat vous mettra en direct concurrence avec vos camarades de septième année. Après tout, une personne qui cumule des « Optimal » aura plus de chance d’être embauché qu’une autre cumulant les « Troll ».
Remarque n°3 : pas de panique, si vous faites partie des mauvais. Le monde du travail ne se limite pas à un résultat à un examen. Si vous ratez : faites votre plus beau sourire et allez frapper aux portes.

Les 10 commandements pour passer des examens :
01. Je n’oublie pas d’avoir une bonne nuit de sommeil la veille.
02. Je prépare mes affaires la veille, pour ne pas avoir à stresser le jour même.
03. Je prends un bon bain chaud pour me relaxer, tout en évitant Mimi Geignarde.
04. Je n’oublie pas de manger le matin, même si mon estomac est noué.
05. J’emporte de quoi manger pendant l’examen (sauf dans les examens pratiques, comme celui de potion) : j’évite ainsi les coups de barre – et je peux toujours donner la carte de ma chocogrenouille au professeur contre quelques points supplémentaires.
06. Je vais aux toilettes avant l'examen pour éviter une fuite malvenue.
07. J’évite d’acheter mes professeurs et, si je le fais, je le fais discrètement.
08. De la même manière, j’évite de tricher (cela dit, Scribenpenne fait d’excellentes plumes autocorrectrice).
09. Je lis chaque énoncé plusieurs fois pour être certain d'avoir compris. si je ne comprends pas, je demande à un professeur. Et je lui glisse quelques gallions, des fois que (voir commandement n°06)
10. Je me relis bien à la fin de chaque épreuve. Une faute bête est rapidement arrivée.

Les livres indispensables par matière :

Alchimie : « Le jour où j’ai enfin été riche », d’Estelle Têtenplomb.
Arithmancie : « Numérologie et grammaire », de Sir Hector Gépacomté (notamment les diagrammes page 111 à 123)
Astronomie : « Par-delà les étoiles », d’Ambroise Broidunoir (on n’oublie pas l’épreuve de pratique !)
Botanique : « Mille herbes et champignons magique », de Phyllida Augirolle (non, les champignons ne se mangent pas !)
Défense contre les forces du mal : « Forces obscures : comment s’en protéger », de Jentremble.
Divination : « Lever le voile du futur », de Cassandra Vablasky (et si vous connaissez la xylomancie, paraît que brûler un livre fonctionne également).
Droit et Justice Magique : « De la défense des Justes », de Justine Aubépine.
Etude des moldus : « Vie domestique et habitudes sociales des Moldus britanniques », de Wilhelm Wigworthy (sinon, le plus simple, c’est d’y mettre les pieds).
Etude des goules : aucun.
Etude des runes : n’importe quel dictionnaire. Au pire, personne n’y porte attention ou intérêt.
Histoire de la magie : « C’est la fin des haricots », du Géant Vertdetrouille.
Magie des Eléments : « L’élémentaire », de Ruth Watson (parce que c’est élémentaire !)
Magie fondamentale : « Les fondements de la magie », de Miranda Vaopoint.
Médicomagie : aucun, comme en sortilège.
Métamorphose : « Manuel de métamorphose avancée », d’Aurore Turncloack.
Potions : « Mille herbes et champignons magique », de Phyllida Augirolle (si, le même qu’en botanique !)
Soin aux Créatures Magiques : « Les Animaux Fantastiques », de Newt Scamander.
Sortilège : aucun.
Xylomancie : aucun.


Les conseils des professeurs :
Eden Schaklebolt : Il est important de se relaxer et de ne pas stresser. Nous professeurs, nous savon que cela est compliqué, nous y sommes passés avant vous. Mais plus vous serez détendus et confiants, mieux vous arriverez. Nous croyons en vous, si vous êtes arrivés jusqu'ici, c'est que vous êtes doués.

Emrys D. Lowlliet: Il faut surtout trouver un moyen d'évader son esprit. Faut aérer tout ça et ne pas trop se prendre la tête. Et si vous échouez ce n'est pas la fin du monde, la preuve j'ai échoué la première fois !

Sarah O. Bulstrode-Avery: Si vous avez du talent, travaillez plus encore. Si vous en manquez, arrêtez de perdre votre temps, et prévoyez plutôt un plan de secours lorsque vous échouerez.

Vilde Sørensen : Votre cerveau a besoin d'énergie pour fonctionner, c'est pour quoi il est impératif de bien dîner la veille et de bien déjeuner le matin même. Nous vous autorisons aussi à prendre quelques en-cas, il est nécessaire d'éviter les coups de fatigue qui peuvent arriver durant une longue épreuve. Et n'oubliez surtout pas votre encre ! Bon courage, vous allez y arriver !

Zack Aasen: Les plus intelligents n'ont qu'à réviser pour toucher les sommets. Et ceux qui ont passé l'année à laisser leur livre prendre la poussière, n'ont qu'à prier Merlin car c'est pas en deux semaines qu'ils pourront arriver à quelque chose

Métiers particuliers demandent connaissances particulières :

Si être contrôleur de Magicobus ne demande aucune connaissance particulière, d’autres métiers requièrent des notes minimales afin d’accéder à la formation. Et à propos de notes minimales, pensez « Effort Exceptionnel » ou « Optimal ». Du reste, les autres métiers se discutent souvent au cas par cas. Mettez donc votre plus beau costume, portez votre plus beau sourire, et allez frapper aux portes. (sinon, vous pouvez aussi envoyer un hibou ou jouer des relations de papa-maman).

Auror et tireur d’élite de la Brigade de Police Magique. Tous ceux qui veulent faire respecter la loi doivent s’attendre à suivre les cours suivants : défense contre les forces du mal, métamorphose, sortilèges et potions. Un cinquième A.S.P.I.C minimum est demandé afin de débuter les trois ans de formation. Savoir transplaner est un plus !

Briseur de sorts. Parce briser des sorts, c’est bien mieux que de briser des boursoufflets. Connaissance aigue des sortilèges, de l’arithmancie et de l’étude de runes. Etant donné que ce métier peut être synonyme de voyage à l’étranger (et de rencontre avec des momies si vous allez en Egypte), il est nécessaire d’être sportif et d’avoir le cœur bien accroché.

Département des accidents et catastrophes magiques. Qui dit accident, dit sortilèges. Pensez donc à récolter un Optimal dans cette matière.

Guérisseur/médicomage. Quelques soient les spécialités, envisagez de réussir vos A.S.P.I.C.S en potion, botanique, métamorphose, sortilège et défense contre les forces du Mal. Avec l’action en moins (quoique les urgences peuvent être animées), c’est comme si vous deveniez auror.

Relations publiques avec les Moldus. Si vous n’avez pas la chance d’avoir un (ou deux) parent moldu, il vous suffit d’un B.U.S.E en étude des Moldus.

[hrp :  Cette page peut se jouer irp]



Stages de fin d'année ou futur emploi ?
Il est tant d'entrer dans la vie active


Nos petites têtes blondes ne peuvent pas passer leur vie entre les murs de leur école, ce serait à la fois trop facile et triste. Alors, les sixièmes et septièmes années ont l'occasion d'avoir un aperçu de ce qui les attend une fois sortie de Poudlard en postulant à un stage en entreprise. Evidemment, ce stage sera rémunéré.

C'est l'occasion de se forger un avenir professionnel, ou même de faire sa place dans le milieu qu'ils désirent. Mais il faut faire vite, car ils ne sont pas les seuls sur le marché. Certains adultes en recherche d'emplois risquent de trouver quelques propositions alléchantes et y postuler eux aussi.

Voici quelques annonces que nous avons recueillis spécialement pour l'occasion. En espérant que chaque étudiant, et chômeur, qui le souhaite puisse trouver son bonheur.












[hrp : n'hésitez pas à envoyer un hibou à la personne concernée si vous voulez un stage. Cette page se joue irp]


prévoir le futur
entre horoscope et météo


d'abord, la météo

Avril a eu son lot d’orages – mais ce n’est pas pour autant que ceux-ci vont se calmer pour le mois à venir. Les éclairs ne vont pas arrêter de zébrer le ciel de sitôt, bien qu’ils devraient être absents pendant le Tournoi de Quidditch à venir. Voltigeurs de haut niveau, n’ayez crainte : vous avez plus de chance d’être foudroyé par la rapidité de votre adversaire que par un véritable éclair. Du reste, le ciel reste néanmoins couvert, avec quelques éclaircies çà et là lors du mois de mai. Faites attention, les températures restent assez frileuses ; et personne n’est à l’abri d’une pluie de grêlons. Après quelques années passées en Ecosse – et à Poudlard – vous devez certainement connaître l’imprévisibilité de la météo ainsi que la célèbre expression : quatre saisons en une journée. Cette expression est d’autant plus vraie en ce mois de mai !



Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à regarder la pierre laissée temporairement à l’extérieur des portes du château. Celle-ci se trouve à votre gauche, sur le mur, lorsque vous passez les portes.
La pierre est mouillée : pluie.
La pierre est sèche : pas de pluie.
Ombre au sol : ensoleillé.
Blanc au dessus : neige.
Impossibilité de voir la pierre : brouillard.
Pierre qui se balance : venteux.
Pierre sautant de haut en bas : tremblement de terre.
Absence de pierre : tornade.

et ensuite l'horoscope

Profitez-vous du mois de mai pour déclarer votre flamme, ou bien finirez-vous à Sainte-Mangouste sous observation ? Deviendrez-vous soudainement chanceux (sans potion de chance, on s’entend) ? Trouverez-vous le nouveau sortilège prêt à révolutionner le monde magique ? Découvrez, sans attendre, ce que le mois vous réserve.

Bélier (21 mars au 20 avril)
Les responsabilités, ça vous a suffi pour un mois. A présent, il ne tient qu’à vous de reléguer (ou d’abandonner) si vous ne voulez pas voir votre tête exploser. Littéralement. Avec le retour du printemps, n’hésitez pas à profiter de l’air pur pour décompresser : quelques heures auprès du Lac Noir ou dans les hauteurs des tours devraient aider. Faites seulement attention à ne pas trébucher (auprès du lac, ça passe encore …), vous êtes particulièrement maladroit ce mois-ci.
Le conseil d’Emrys D. Llowliett : « Si vous trébuchez et que vous voulez tomber avec grâce, pensez au sortilège Venter Brica. Celui-ci rend la surface du sol glissante, et tout un chacun sera éberlué par votre dérapé ».


Taureau (21 avril au 21 mai)
Ce mois-ci, vous semblez vouloir changer de forme : oubliez le taureau, beaucoup vous prendront pour un bouc. Un bouc émissaire. N’hésitez pas à hausser la voix, et à vous défaire des accusations inopinées dès qu’elles pointent le bout de leur nez. En effet, les fautes (justifiées ou non) risquent de vous coller à la peau pour les semaines et mois à venir. Et par pitié, faites un tour à l’infirmerie avant que le rhume des foins ne vous transforme en fontaine.
Le mot d’Alexander Nott : « Non mais la métamorphose, ça concerne le sorcier… pas son signe astrologique. »

Gémeaux (22 mai au 21 juin)
Les signes d’Air prennent décidément leur temps, papillonnant çà et là. Heureusement pour vous, les Gémeaux, Jupiter est en Balance : et sans nul doute, cela vous permettra d’avoir un peu d’action dans votre vie. Car le problème est là : à force de trop contempler, vous oubliez de vivre. Laissez-donc vos doutes et vos interrogations derrière vous, et tentez de faire quelque chose de nouveau. Ne cherchez pas l’extraordinaire, sortez juste de l’ordinaire.
Le conseil de Sir Nicholas de Mimsy-Porpington : « Déclarer votre flamme est une bonne manière de pimenter les choses. Ne faites pas comme moi, cela dit, les femmes n’apprécient pas de se voir offrir des défenses d’éléphants. J’en ai perdu la tête. »


Cancer (22 juin au 22 juillet)
Attention à votre foi ! Ou plutôt, attention à vos idéaux ! Amis et ennemis n’hésiteront pas à venir gratter à la surface de vos croyances, telles qu’elles soient, si bien qu’il peut que vous lâchiez des informations non désirées. Le dicton « faites tourner votre langue sept fois dans votre bouche » est d’autant plus vrai. Vous vous en doutez bien, faites également attention à votre foie : vous aurez de nombreuses occasions de fêter, et il se peut que votre corps ne puisse tout supporter.
Le mot du gérant des Trois-Balais : « Promotion sur les Bierrauberres ce mois-ci : une pinte offerte si la première est payée au double. »


Lion (23 juillet au 22 août)
A être au feu de l’action, vous faites certainement des jaloux : et pour cause, vos oreilles n’arrêteront pas de siffler. Ce mois-ci, vous avez une forme olympique avec, çà et là, quelques baisses de moral. Du reste, vous semblez être sur votre nuage. Gardez cependant les pieds sur terre : il se peut que votre forme légendaire puisse être interprétée comme de l’arrogance. L’arrogance des Lions…
Le conseil du professeur de botanique : « Les Cache-Oreilles sont nécessaires pour rempoter des mandragores. Peut-être qu’ils vous aideront à stopper le sifflement… »

Vierge (23 août au 22 septembre)
Faut apprendre à se détendre : trop de stress n’est décidément pas bon pour la santé. Pensez à prendre du recul, et à lâcher prise. Pour les plus courageux, tentez quelque chose de nouveau : parlez à une nouvelle personne, essayez un nouveau sport, fermez vos bouquins. La vie est faite pour vivre !
Le conseil d’un infirmier : « Trouvez ce qui vous plait dans la vie, et ne lâchez plus ! »

Balance (23 septembre au 20 octobre)
Sans succès, vous cherchez une routine. Peut-etre parce vous cherchez compliqué alors que la réponse est sous vos yeux… Ouvrez-les donc, et prenez ce que vous avez à portée de main. De un, ça vous économisera du temps. Et, de deux, ça vous évitera de perdre vos amis : à trop râler, vous les avez inconsciemment éloignés.
L’avertissement du professeur de potion : « S’il existe des filtres d’amour, il y a aussi des filtres d’amitié … J’en décourage tout autant l’utilisation. »

Scorpion (21 octobre au 22 novembre)
Pas la peine de vous pincer : toutes les bonnes nouvelles que vous allez recevoir sont bien réelles. Vous semblez être dans les grâces des astres ce mois-ci, et les astres vous le rendent bien ! Vous allez de réussite en réussite, et de coup de chance en coup de chance. Il ne reste plus qu’à espérer qu’il ne s’agisse pas d’une chance de cocu – si c’est le cas, profitez-en. Et réglez vos problèmes plus tard.
Le mot de Dumbledore : « Pour toutes déceptions, même les déceptions amoureuses, rien ne vaut un bon jus de citrouille ! ».

Sagittaire (23 novembre au 21 décembre)
Le sagittaire manque de sag…esse. Vous prenez vos décisions au quart de tour, sans penser aux conséquences … et cela vous va bien ! Comme quoi rien ne sert de se prendre la tête. Peut-être pourriez-vous introduire cette notion à vos amis les Vierges ? Cela ne leur ferait aucun mal, et qui sait ce qui pourrait advenir de cette union passagère ?
Le mot d’un préfet : « J’connais un passage secret pas si secret. Y’en a pas mal au sein d’l’école. M’est avis qu’on devrait les recenser. »

Capricorne (22 décembre au 20 janvier)
Ce mois-ci, c’est amour, gloire et beauté … la beauté en moins. Pas de dragoncelle à l’horizon, juste des allergies qui rendent les yeux rouges, et le nez qui coulent. Pour tout avouer, il y a aussi la gloire en moins et juste un soupçon d’amour. Vous savez que la Saint-Valentin, c’est en février ?
La promotion de Madame Pieddodu : « Rien ne vaut un thé vanille-cannelle pour batifoler jusqu’aux aurores. Demandez l’édition spéciale envolée lyrique si vous voulez ressentir tous les effets. »

Verseau (21 janvier au 19 février)
Pas besoin de se prendre un cognard dans les dents pour les abîmer : levez le pied sur les sucreries et sur les chocogrenouilles. Du reste, votre santé est parfaite : pas la peine d’aller feinter une maladie à l’infirmerie pour fuir vos responsabilités et autres obligations. Oubliez la fuite, apprenez à résister.
Le mot d’Ambrosius Flume : « Dix pourcents de réduction sur les fils dentaires à la menthe. Rien de mieux pour déposer du sucre entre vos dents. Valable pour les cinq premiers clients. »

Poisson (20 février au 20 mars)  
Vous attirez l’attention ce mois-ci : faites attention à vos faits et gestes. Les plus jeunes semblent vous prendre pour un exemple, tandis que les plus vieux s’attendent à vous voir chuter. Profitez-en pour monter votre club select, et régnez en maître sur l’école. Votre charisme semble être à son paroxysme.
Le mot du concierge : « La troisième marche, de l’escalier nord, menant au deuxième étage est bancale. Ne vous y prenez pas les pieds, ou prenez-y vous les … ça ne me regarde pas. »




Le moment rumeurs
Nos indic' se déchaînent

- "y'a une folle qui se prend pour une Alice perdue qui a tendance à me sauter dessus n'importe quand -j'pense que c'est parce que j'suis trop beau, elle peut pas résister à toute cette prestance et ce charisme." - le serpent masqué


"Il apparaîtrait que l'élève Nathan Adam aurait fait une tentative de suicide... " - Le chat Timant


"Pauvre Maverick Rowle, figurez-vous qu'il serait imberbe ! Ca m'a beaucoup fait rire en l'apprenant, puisque les poils au menton sont souvent un signe de virilité, mais puisque ce dernier n'en a pas, c'est comme perdre sa crédibilité" - Le cochon tout rond


"J'crois bien que c'est Oswin Feuerbach et Elena Rosier qu'on a pu voir monter les escaliers d'un hôtel d'Pré-au-Lard. J'pensais pas qu'ils étaient aussi proches tous les deux. Il parait qu'ils sont pas reparut avant des heures." - Le chien puritain


"Est-ce que c'est une potion de grossesse qui clignotte en rose devant une Pandora Sutherland ravie dans un café londonien ? Et est-ce vraiment Cassian Aquila qui la tient fort dans ses bras ? Je laisse ça à l'interprétation de chacun donc" - Le lynx malinx


"C'est Orion Black et Oswin Feuerbach qui sortaient de la chambre de la regrettée Averill Macmillan, un peu avant qu'elle ne trépasse - sauf que peut être qu'elle était pas vraiment condamnée au départ si ?" - Le lézard bizarre


« Un baiser fougueux et voilà que Regulus emporte sa belle dans son dortoir. Pour quoi faire, on se le demande bien, en attendant cela a peu de chances à plaire à ses proches, et notamment à la pauvre Averill qui souffre déjà de disparaître si souvent du château. Les conquêtes du Black seraient-elles à l'origine de tout cela ? » - L'hibou qui bout








« Nouvelle conquête d'Ode Shacklebolt qui semble déjà à moitié endormie. Est-elle vraiment consciente de ce qu'elle fait, ou est-ce que la fameuse poudre d'étoile qu'apprécie tant le bel américain a encore frappé ? » - Le lapin crétin





Revenir en haut Aller en bas
 
#3 - Le hibou percute un arbre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle... {Victoire}
» Sous les frondaisons d'un arbre [PV : Papillon Etoilé]
» Envoyons un hibou [Libre]
» Chouettes et Hibou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Chaudron aux personnages :: La Volière :: Hogwarts newspaper-
Sauter vers: