AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 punching in your face (alicius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 2662
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: punching in your face (alicius)   Mer 1 Nov - 1:57


punching in your face
Alice Lewis & Sirius Black
La dernière rentrée à Poudlard. Les deux derniers mois d'une histoire qui allait bientôt laissé place à de nouvelles aventures. Sirius se sentait d'une humeur étrangement mélancolique, et il avait du mal à passer au-dessus. Il devenait silencieux, pensif, parfois passif devant ce qui pouvait être des occasions de bonnes farces. Eteint, le Black observait l'école avec ce besoin de revivre tout ce qu'il avait pu connaitre ici - comme si les souvenirs pouvaient avoir plus d'importance que ce qui lui restait à vivre encore. Deux mois, c'était un temps assez long pour faire exploser l'école - encore. Mais il n'y pouvait rien - la première semaine de cours passait à une vitesse folle, il avait le sentiment qu'il n'avait plus d'emprise sur le temps qui passait.
Il subissait le rythme des cours, des révisions, des devoirs à écrire. Les Maraudeurs avaient peu de temps à passer ensemble - finalement. Peter était plus souvent chez les Poufsouffle qu'ailleurs. James semblait trouver grâce aux yeux d'Evans. Et Remus était souvent appeler pour ses devoirs de PréfetS. Alors Sirius sentait le temps passer, lentement sans pour autant pour l'empêcher de lui faire subir chaque instant.
C'est peut être pour cela qu'il finit par se lever d'un des fauteuils de la salle commune, après avoir passé plus d'une heure à terminer un devoir de Métamorphose en avance. Agacé, l'humeur soudainement devenue sombre et orageuse, il ne faut pas longtemps au Black pour trouver la personne - l'exacte personne - qu'il lui fallait. C'est avec un sourire en coin qu'il approche d'Alice Lewis et vient la voler à son activité actuelle pour la guider hors de la salle commune.
Sirius - « Toi et moi, Lewis, on va aller échanger quelques rounds. » Déclara-t-il avec un sourire en coin, alors qu'il prenait le chemin de la salle de duel.
C'était sans doute interdit de s'y trouver après le diner, mais il n'en avait que faire. Il avait passé la journée assis sur une chaise, la soirée assis dans un fauteuil, les repas assis sur un banc - s'il ne bougeait pas, il allait finir par devenir fou. Et comme Remus faisait sa ronde, il était impossible pour lui de s'amuser à l'horizontal. Alors autant profiter de la présence de Lewis pour s'amuser dans la salle de duel.

Il y entra, après s'être assuré que le professeur - Cosimo - n'y était plus. Il ouvrit la porte pour laisser passer la jeune femme, avant de la fermer derrière eux. Il l'appréciait, Lewis, elle était la seule personne qui lui restait de son passé. La seule personne qui avait pu voir autre chose en lui que le Black lorsqu'il était enfant. Et pourtant il était doué pour jouer à faire semblant. Mais Alice était lumineuse, et il avait toujours eut un faible pour les sourires si éblouissants.
Sirius - « Alors, Lewis, parait que tu veux intégrer la formation d'Auror à la rentrée ? » Demanda-t-il, se basant sur ce qu'il avait pu entendre dans la salle commune - pas qu'il fasse attention aux ragots, mais il admettait qu'il n'était plus aussi proche d'Alice - sans doute le temps, ou son amitié si particulière avec les Maraudeurs les avait séparé. Il le regrettait, souvent, et il entendait bien profiter de sa présence un peu ce soir. « Tu me montre ce que tu sais faire ? »


_________________

Love brings up emotions that run the gamut from agony to ecstasy. Love can inspire us to accomplish some of the craziest and most amazing feats. Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 63
Date d'inscription : 30/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Mer 1 Nov - 3:02

T'a l'impression que cette dernière année est passée à une vitesse folle. La dernière ligne droite avec les examens et de pouvoir enfin accéder à tes rêves. Entre les préparatifs de ton mariage avec Franck, les cours et aussi le temps à passer à t'amuser lors de diverses soirées, car faudrait pas que t'oublies que tu es encore jeune, tu n'as pas vu le temps passer. T'es dans la salle commune assise sur un fauteuil. Tes yeux te piquent un peu. Faut dire que tu viens de passer ta soirée plongée dans tes cours de défense contre les forces du mal. C'est que tu n'a pas envie d'échouer.
Au moment où tu tournais la page, un voix familière te stoppe dans ton élan. Il s'agit de Sirius, qui vient te proposer d'échanger quelques rounds contre lui. Tu comprend vite qu'il parle d'un duel. Tu refermes alors ton livre avant de répondre au jeune homme.

- Toujours prête pour un peu d'action Black !


Tu ne traîne pas à le suivre jusqu'à la salle de duel. Par chance, le professeur Cosimo n'y était plus. Ce ne serait pas le moment d'être sanctionné pour ça et de ne pas pouvoir vous degourdir la baguette, juste parce que vous vous seriez fait prendre en flag. Sirius te laisse entrer en première. Un grand sourire taquin sur le visage, tu ne peux t'empêcher de lui dire avec un léger rire :

- Quelle galanterie Black ! Si je n'étais pas fiancée et toi avec Remus, je pourrais croire que tu cherches à me draguer.

Tu as toujours apprécié Sirius, déjà quand vous étiez des gamins hauts comme trois pommes. Même si la vie avait fait que vous vous étiez un peu éloignés ces derniers temps, il garde une place chère à ton coeur. Tu ne peux t'empêcher d'avoir les yeux qui pétillent quand il te parle de ton envie d'intégrer la formation d'aurors l'année prochaine.

- Faut croire que ce n'est un secret pour personne. Et toi tu compte faire quoi après ?


Ça fait une éternité qu'elle n'a pas bavardé avec lui. Autant en profiter dès que l'occasion se présente. Même si le temps était à l'action, ça ne te coûte rien de demander des nouvelles. Sirius te demande de lui montrer ce que tu sais faire et tu compte bien lui accorder sa demande. Tu sors aussi vite ta baguette et lui lances un « Stupefix» dans l'objectif de bouger. On peut dire que tu engages doucement le combat. Pour le moment il semble que tu n'as pas perdu la main, mais tu sais que tu dois rester sur tes gardes. Tu sais que Sirius ne te feras pas de cadeau. Autant combattre vraiment après tout. Cette soirée s'annonce bien. Dire que ça t'avais manqué, il a bien fait de te faire sortir le nez de ton bouquin !


Dernière édition par Alice Lewis le Mer 1 Nov - 3:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1315
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Mer 1 Nov - 3:02

Le membre 'Alice Lewis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Votre baguette' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 2662
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Sirius O. Black le Jeu 2 Nov - 23:04, édité 1 fois
MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Jeu 2 Nov - 23:02


punching in your face
Alice Lewis & Sirius Black
Alice – « Toujours prête pour un peu d'action Black ! » C’est tout ce qui lui faut, à Sirius, pour trouver le sourire, et emporter la belle Lewis avec lui dans les couloirs de Poudlard. C’est rare qu’ils se retrouvent en tête à tête tous les deux – rares depuis qu’il a mit derrière lui le nom des Black et le Square Grimmaurd. Qu’il a voulu faire un trait sur ce passé, en ignorant de manière parfois injuste tout ce qui l’y raccrochait. Cela comptait Alice, la belle Alice et son sourire flamboyant. Elle était sa première amie, son amie d’enfance. Si auprès de Rosier, Mulciber, et Goyle il jouait le rôle du parfait héritier, il n’avait jamais eut à faire semblant avec Alice. Elle lui faisait naitre des émotions d’enfant, lui avait fait faire n’importe quoi juste parce qu’ils le pouvaient – juste pour rire. Et c’était une chose rare dans l’enfance de Sirius, de pouvoir s’abandonner à des futilités du genre. Il avait été puni – parfois durement – plus d’une fois à cause des farces qu’il faisait avec Alice.
Mais il ne l’avait jamais regretté.

Ils ne parlaient pas, cela dit, parce que le Black ne s’ouvrait jamais, et ne disait pas ouvertement ce qu’il pouvait vivre une fois la porte noire close. Et Alice n’avait pas demandé, seulement poussé par son amitié d’enfant à profiter du moment présent. Le temps les avait éloigné, quand Sirius avait préféré vivre de l’amitié des Maraudeurs – se rendant dépendant d’eux plutôt que du reste du monde. Mais avec la guerre au dehors, le besoin de se rapprocher de ses véritables alliés – de ses amis – se faisait ressentir. Et il serait mentir que de dire qu’Alice ne lui manquait pas.
Alice –  « Quelle galanterie Black ! Si je n'étais pas fiancée et toi avec Remus, je pourrais croire que tu cherches à me draguer . »
Sirius – « Ouvre les yeux, Lewis ! Je ne peux plus cacher mon amour éperdu pour tes beaux yeux. Abandonne Londubat, et filons sur mon tapis volant ! » répondit-il avec un jeu dramatique, apposant une main sur sa poitrine, et feignant de perdre pied en se plongeant dans son magnifique regard.
Ou son magnifique sourire. Il était rare que le Black reste insensible devant une jolie fille – mais il n’avait jamais rien ressenti pour Alice qui aille au-delà de l’amitié. Il en était heureux ; ce genre de relation platonique était rare pour lui. En même temps elle et Franck étaient parfaits l’un pour l’autre, et personne n’en avait jamais doué.

Alors il était ravi de pouvoir être en tête à tête avec elle, sans aucune tension – c’était reposant, et agréable. Il souriait de toutes ses dents, excité comme un chien fou à l’idée de pouvoir jouir d’un duel avec une sorcière si talentueuse.
Alice – « Faut croire que ce n'est un secret pour personne. Et toi tu compte faire quoi après ? »
Sirius – « Jouir de l’argent des Black que je vais dépenser en stupidité moldus. » Dit-il avec un air parfaitement sérieux – sauf qu’il ne l’était pas. Pas totalement. Après Poudlard il entant intégrer l’Ordre du Phénix, par le biais de Andromeda, et devenir un soldat – évitant le Ministère et son dictat de règles absurdes. « Je me battrais avec mes propres armes. Alors en garde, Lewis ! » Lança-t-il en se positionnant sur l’estrade de duel, face à elle.

Attendant.
Alice – « Stupefix » Il vit le sortilège partir rapidement contre lui, et serra les dents en levant sa baguette à son tour – lancer de dés - avant de pouvoir se préserver d'être touché par le sort et de rester figé.
Sirius - « Protego ! »  Le bouclier s'éleva devant lui, le faisant sourire avec fierté, alors qu'il se sentit reculer sous la force du sort d'Alice. « C'est tout ce que tu peux faire Lewis ? Retiens pas tes coups - j'suis sûre que tu vaux mieux que ca. » 





_________________

Love brings up emotions that run the gamut from agony to ecstasy. Love can inspire us to accomplish some of the craziest and most amazing feats. Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1315
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Jeu 2 Nov - 23:02

Le membre 'Sirius O. Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Votre baguette' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 63
Date d'inscription : 30/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Ven 3 Nov - 1:13

Tu te souviens avec une certaine nostalgie des moments où tu jouais avec Sirius lors de votre enfance. Tu te rappelles des farces que vous pouviez faire. Sirius et son masque froid, ça n'a jamais fonctionné avec toi. Parce que tu as toujours vu la lumière en lui. Lors de vos blagues d'enfants, tes parents riaient, pour eux c'étaient juste des jeux d'enfants. T'avais entendus des échos concernant la famille Black, qui te faisait penser que pour lui les conséquences étaient différentes. Pourtant tu ne disais rien. Tu ne voulais pas le brusquer, le ramener à sa dure réalité. Ça ne vous empêchait pas de recommencer vos bêtises encore et encore. Tu as sauté de joie au moment de ta répartition dès lors que tu t'es retrouvée dans la même maison que lui. Puis vous avez grandit et la vie à fait que vous vous êtes éloignés. Rares sont les fois où vous retrouvez tous les deux, et tu ne peux pas lui en vouloir de passer du temps avec les Maraudeurs. Tu sais qu'ils sont plus qu'une bande d'amis, ils sont une famille, il clan que nul ne doit briser. Leurs facéties te met du baume au coeur.

Lorsque tu as su que Sirius et Remus se sont mis ensemble, tu n'a pas pu t'empêcher de sautille partout telle une puce excitée par une bonne nouvelle. Et si beaucoup de vos proches trouvaient qu'entre toi et Franck ça avait mis trop de temps avant de commencer. Pour Sirius et Remus c'était exactement la même chose. Alors quand Sirius te fais une scène, digne des plus grandes tragédies romantiques moldues, le tout d'une manière théâtrale, tu ne peux pas t'empêcher de rire à gorge déployée tout en essayant de lui répondre de la même façon :

- Oh Sirius mon amour, fais moi voir les merveilles de ce monde sur ton beau tapis volant et aimons nous jusqu'à l'infini et l'au delà !


Si tu sais que Franck est un peu jaloux lorsqu'il voit des garçons s'approcher de toi, tu sais aussi qu'il ne l'a jamais été de Sirius. Même si le maraudeur avait un nombre impressionnant de conquêtes à son actif, avant de se poser, il était évident pour toi qu'il ne serait rien de plus qu'un ami. Ton regard s'illumine alors et tu penses à haute voix. Tu ne te rends même pas compte que tu viens de parler tout fort.

- On a trouvé notre moitié. Notre perle rare.


La conversation s'enchaîne sur vos avenirs. Tu lui confirmes ta volonté de devenir Auror tandis qu'il t'annonces sa volonté de dépenser tout l'argent de sa famille en stupidités moldus. Et au vu de leur richesse, tu tu doute bien que ce plan de carrière est possible. Pourtant tu ne sais pas si tu dois le croire ou pas. Sirius a toujours été doué pour faire des blagues en gardant un air aussi sérieux. Puis il te dit qu'il se battra avec ses propres armes, est ce que ça concernes votre duel uniquement ou bien plus encore ? Quand tu es rentrée dans l'Ordre, tu ne l'as pas crié sur tous les toits.

- Je me battrais jusqu'au bout...pour la liberté !


Que tu dis juste après avoir lancé ton stupéfix. Mais Sirius est rapide et il arrive à éviter de se retrouver paralyser momentanément avec et c'est toi qui te retrouve paralysée quelque secondes. Tu as quand même eut de la chance, que la portée de ton sortilège soit assez forte pour le faire reculer. Même si c'est légèrement, c'est déjà ça. T'as pas le temps de t'apitoyer sur ton sort en plus Sirius t'encourages à y aller plus fort. Alors tu va lui donner ce plaisir. Encore sonnée par le coup que tu viens de prendre, tu lances un « levicorpus» en direction de Sirius. Sauf que tu échoues lamentablement et c'est de la fumée qui ressort de ta baguette. Ce n'est que partie remise et jusqu'à la fin tu seras prête à en découdre.

- On va dire que c'est un échauffement. Et surtout je veux pas que tu ais pitié de moi. Vas y à fond !


Dernière édition par Alice Lewis le Ven 3 Nov - 1:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1315
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Ven 3 Nov - 1:13

Le membre 'Alice Lewis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Votre baguette' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 2662
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Sirius O. Black le Sam 4 Nov - 20:14, édité 1 fois
MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Sam 4 Nov - 20:12


punching in your face
Alice Lewis & Sirius Black
Il a jamais vu d’amour brillait dans son enfance. Avant qu’Andromeda claque la porte des Black, se fasse brûler sur la tapisserie familiale sous son regard de gamin perdu, il a jamais su combien c’était brûlant d’aimer. Il l’a vu, Andromeda, qui se cachait pour aimer Edward Tonks, sans se soucier de son sang, de son impureté, ou des discours qui leur répétait encore et encore de les détester, de les tuer, de les massacrer. Détruire, détruire, détruire – et qu’importe qui le cœur choisit, c’est la réputation qui compte. C’est le sang pur qui coule dans leur veine, c’est la réputation attachée au nom qui subsiste depuis des siècles. Ils sont plus Black qu’eux-même, étoiles perdus dans des constellations qui les efface. Qu’importe ce qu’ils désiraient, ils étaient prisonniers du Square, prisonnier de cette fatalité.  
L’amour ca comptait pas – sauf dans les yeux d’Andromeda.  
Sauf dans les yeux d’Alice, après. Alice qui l’aimait comme il était, se souciant pas de ce qu’il devait faire pour les siens – ce souciant pas qu’il soit un Black, qu’il soit l’héritier, portant le poids de la couronne sur ses épaules de gamin. Elle, elle le voyait comme Sirius, l’aimait comme tel d’une amitié d’enfant immature et stupide. Elle, elle savait aimer – il avait toujours vu Alice ainsi, avec un cœur qu’elle offrait au reste du monde.
Alice – « Oh Sirius mon amour, fais moi voir les merveilles de ce monde sur ton beau tapis volant et aimons nous jusqu'à l'infini et l'au delà ! » Alors il se rie, de tout avec elle. Il joue les grands éperdus, chevalier servant à la princesse prisonnière – parce qu’il y a rien d’ambiguë avec Alice. Il y a jamais rien qui puisse mettre en péril ce qu’ils sont l’un pour l’autre, et c’est trop rare pour qu’il le savoure pas. Il reste persuadé – étrangement – que son amitié avec Alice elle souffrira ni du temps, ni du silence. Qu’ils se retrouvent comme ils se sont quittés – avec la même complicité qui se lit sur leur visage.
Alice – « On a trouvé notre moitié. Notre perle rare. »
Sirius – « On l’a pas trouvé, on a juste réalisé qu’elle était pas si loin notre perle rare. » Qu’il répond, amusé d’voir qu’elle comme lui ils ont juste à ouvrir les yeux sur celui qui se trouvait toujours à côté. Que l’amour c’est une belle aventure, qui demande pas de traverser les océans pour être savourer – il réalise difficilement parfois qu’il se trouvait si proche, glissant entre ses doigts volages chaque fois qu’il se perdait auprès d’une nouvelle fille. Il les détestait – en réalité – les savourer pour rien de plus qu’un instant de perdition. Il terminait toujours avec les Maraudeurs. Il terminait toujours pas offrir ses sourires, ses rires, son âme à ses amis – à Remus. Remus – qui était toujours là, dans chaque souvenir, heureux ou douloureux. Il était là. Il serait toujours là.

Alice – « Je me battrais jusqu'au bout...pour la liberté ! » Alors ils se battent, debout sur l’estrade, le duel démarrant par un sortilège que Sirius ne met pas longtemps à détourner. L’échauffement – après tout ils ne se sont pas battus depuis longtemps. Il se tient face à elle, sentant l’adrénaline commencer à circuler dans ses veines. Il sourit – amusé – avant de la voir qui lève sa baguette de nouveau pour tenter un sortilège qu’il ne connaît que trop.
Et il était plutôt utilisé à Poudlard, quand James et lui s’amusaient à pendre tous les étudiants qu’ils pouvaient croiser dans les airs. Comme Snivellus – et l’épisode au bord du Lac était encore encré dans son esprit.
Sirius – « Personne ne réussit ce sortilège comme James ! » Gueula-t-il d’une voix rieuse alors qu’il la voit rater son sort. - Un souvenir tout à la fois délicieux et tortueux pour la pauvre Lily Evans. N’est-ce pas – ce n’est jamais agréable de voir le véritable visage de son ami.
Alice – « On va dire que c'est un échauffement. Et surtout je veux pas que tu ais pitié de moi. Vas y à fond ! »  
Sirius – « J’ai pas la réputation d’être quelqu’un d’empathique ou de tendre, Alice, tu devrais le savoir. » Dit-il avant de se mettre en position à son tour. « Et puis au-dehors personne ne te fera de cadeau même si t’as une tête adorable. » Répéta-t-il avant de perdre son sourire, de retrouver son sérieux, et de lancer un sortilège sans dire un mot - Atakunto
- lancer de dés/modif de dé : je réussi mon sort mais il part ailleurs - mais il voit le sortilège qui vrille, part dans un coin de la pièce toucher une table qui se met à voler - il lâche un rire amusé, avant de se tourner vers Alice.
Sirius - « On s'échauffe c'est bien cela ? »


_________________

Love brings up emotions that run the gamut from agony to ecstasy. Love can inspire us to accomplish some of the craziest and most amazing feats. Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1315
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Sam 4 Nov - 20:12

Le membre 'Sirius O. Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Votre baguette' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 63
Date d'inscription : 30/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Mar 7 Nov - 17:13

T'aimes cette sensation que rien n'a changé entre toi et Sirius. Malgré les années passées et les nouvelles amitiés, tout est comme avant. T'as l'impression de retrouver la gamine en toi et ça te fais un bien fou. Une petite pause entre les révisions avant les ASPICS qui arrivent à grand pas, voilà de quoi bien te détendre.

Tu ris à gorge déployée lorsque vous vous mettez à jouer une scène d'amour pseudo tragique. Il faut croire, que l'on peut rajouter la corde « jeu d'acteurs» à vos arcs respectifs.

Ah l'amour ! Sirius et toi vous avez la chance d'avoir chacun, rencontré le vôtre. Quand le gryffondor te dis que n'avez pas trouvé votre perle rare, mais tout simplement qu'elle se trouvait juste à côté, tu ne peux qu'approuver les dires de ton ami. Depuis que tu as ouvert les yeux concernant ton amour pour Frank, tu vis un rêve éveillé. Tu ne remercieras jamais assez Marlène et James pour t'avoir permis de les ouvrir.


- Et même si on en a mis du temps avant de nous rendre compte que notre amour était si proche de nous, l'important c'est qu'on le vive à fond maintenant. Dis-moi, tu as des projets avec Remus ?

Si l'amour à ce côté passionnel et ardent, on peut dire que c'est la même chose concernant les duels. Il y a cette volonté de vivre jusqu'au bout les combats, de se donner les moyens de réussir. Même lorsque tu échoues à réussir un sort, comme le montre ton échec cuisant pour lancer un levicorpus. Dire que ce sortilège, tu l'as vu à maintes reprises avec James. Quand Sirius gueule que personne ne réussit mieux ce sortilège que James, tu as un nouveau fou rire.


- Ça ma baguette ne peut que te le confirmer !

Tu demandes alors à ton ami, de continuer à y aller à fond, même si tu viens de manquer ton sort, telle une débutante. Il t'annonce que ce sera le cas. En même temps, rien d'étonnant. Tu te demandes même pourquoi tu lui as demandé ça. Il s'apprête à te lancer un akatunko. Sauf que pour une raison obscure son sort ricoche sur lele mur et ne n'atteint pas. L'excuse de l'échauffement marche donc pour vous deux.


- Oui, faut bien qu'on s'échauffe un peu avant de passer à l'action.

Tu te sens prête à passer à l'action. Les choses sérieuses peuvent commencer. Tu sens que ta baguette va bien réagir au prochain sort. Le regard plein de détermination et l'air aussi sérieux qu'arbore un employé de la banque Gringott's, tu lances un « confundo» sur Sirius, dans le but de le rendre confus. Ton sort réussis, malheureusement pour toi tu as dû louper quelque chose en le faisant parce qu'au lieu d'atteindre ton ami, ton attaque s'est retournée contre toi et t'a touché de plein fouet. Résultat des courses tu es toute chamboulée et tu as l'impression d'avoir la tête qui tourne. Tu ne sais plus où tu es, ni ce que tu fais.


Dernière édition par Alice Lewis le Mar 7 Nov - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1315
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Mar 7 Nov - 17:13

Le membre 'Alice Lewis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Votre baguette' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 2662
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Sam 11 Nov - 20:19


punching in your face
Alice Lewis & Sirius Black
Alice - « Et même si on en a mis du temps avant de nous rendre compte que notre amour était si proche de nous, l'important c'est qu'on le vive à fond maintenant. Dis-moi, tu as des projets avec Remus ? »  Il sourit, se tournant vers la jeune femme - il était toujours ravi d'entendre parler de Remus et lui comme un couple. C'était étrange, de s'assumer de la sorte devant la face du monde. Mais il ne le regrettait assurément pas. Bien que Remus ait - souvent - à subir des jalousies de jeunes femmes déçues.
Sirius - « Au-delà de profiter de chaque instant ensemble, pendant, et après l'école ? Non. Enfin... On en a pas plus parlé que cela. En tout cas nous n'en sommes pas encore aux discussions sur le mariage. Je doute pas que Frank et toi en soyez déjà à l'après ? Et j'espère que tu n'oublieras pas nos invitations à votre union ! » Dit-il avec cette enthousiasme qu'il réservait aux personnes qu'il appréciait vraiment.

Sirius avait la prétention d'être un bon duelliste. Il était rare qu'il rate un sortilège, encore plus un duel - raison pour laquelle il continuait d'être dans le club de duel quant bien même il n'était pas particulièrement friand de ce genre de rassemblement. Sirius n'était pas la personne la plus sociable de l'école, quant bien même il était dit populaire. Sans doute populaire de fait de son physique, de son comportement qui le faisait passer pour un bad boy lui assurant un succès évident auprès des filles pendant longtemps. Sans compter toutes les légendes et rumeurs qui tournaient sur la raison de son arrivé chez les Potter. Personne ne pouvait bien imaginer ce qu'il vivait au Square Grimmaurd, mais nombreux avaient été ceux l'imaginant - parfois dans des fadaises totalement irréelles. Mais qu'importe - finalement - car il ne se souciait pas de ce qui était dit sur lui. Tant que personne n'avait l'idée stupide de venir lui poser la question. S'il n'aimait pas en parler avec ses amis, c'était pire encore avec des inconnus. Et il n'hésitait pas à user de sa baguette pour leur apprendre sa manière de penser sur l'intimité.
De fait, il était bon duelliste, et il n'avait pas peur d'user de sortilège sur les autres. Mais dés le début de cette échange avec Alice, les choses allèrent de travers. Rapidement - déjà il fut étonner de voir la jeune femme ratait autant de fois ses sorts, et plus encore étonné de se voir toucher de la même malchance.
Alice - « Oui, faut bien qu'on s'échauffe un peu avant de passer à l'action. »  L'excuse était peut être valable. Une minute ou deux - un sortilège ou deux. Mais bientôt la jeune femme lança un nouveau sort, et cette fois il se retourna contre elle.
Sirius - « Alice ! »  Il laissa de côté le duel, alors que le sortilège de confusion la faisait divaguer. Il se mit près d'elle, lui attrapant le bras pour qu'elle ne tombe pas de l'estrade et se baissa pour la pousser à s'assoir à côté de lui, attendant que les effets du sortilège se dissipent en restant proche d'elle. Il caressait doucement les cheveux de la jeune femme, se souvenant avoir fait ce genre de choses - quand ils étaient enfant. C'était il y a longtemps.
Sirius - « Décidément ce n'est pas notre journée. Alice ? Tu reprends tes esprits ? comment tu te sens ? » Demanda-t-il en cherchant le regard de la jeune femme, toujours assis en tailleur près d'elle. Il sourit, tendrement, avant de rechercher leurs baguettes, et de regarder - sentant le bois tendre sous ses doigts. « à croire que nos baguettes refusent le duel. T'as déjà entendu parlé de ce genre de choses, futur Auror ? » Il lui semblait avoir lu quelque chose à ce sujet, mais il avait du mal à mettre le doigt dessus.



_________________

Love brings up emotions that run the gamut from agony to ecstasy. Love can inspire us to accomplish some of the craziest and most amazing feats. Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
 GRYFFY.  - bold, honourable, strong-willed

GRYFFY. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 63
Date d'inscription : 30/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Ven 24 Nov - 12:54

Lorsque tu as posé la question à Sirius si il as des projets dans le futur. Il te répond que pour le moment ils ne parlent pas mariage entre eux. Ils profitent de l'instant présent. Tu souris en entendant cela. Ils ont vraiment l'air heureux ensemble. Viens ensuite la question de ton mariage avec Frank. Sirius te demande si tu compte bien l'inviter. Il fait parti, de ceux qui ont déjà leur nom et leur prénom marqué sur le carton d'invitation.

- Mais bien sûr quelle question ! Comme si j'allais me marier, avoir l'un des plus gros événements de ma vie sans les personnes qui me sont le plus proches !

Le duel avait plutôt bien commencé, du moins à la première minute. Sauf qu'après ce fut une succession de sortilèges ratés. Tu es loin d'être mauvaise en duel. Tu sais quand même utiliser une baguette ! Pourtant cette fois rien ne se passe comme prévu. Du côté de ton ami ce n'est pas mieux. Pourtant il est réputé pour être talentueux dans le domaine. C'est à n'y rien comprendre ! Le dernier sort que tu avais lancé s'est même retourné contre toi. Ton ami à eut le réflexe de te rattraper et il te demande comment tu te sens. Encore un peu dans les choux, à cause de l'effet du sort. Tu reprend peu à peu tes esprit en étant assise à côté de Sirius.

-  Ouais je crois qu'on a eut des jours meilleurs mais ça va mieux t'en fais pas. Je connaitrais bien pire quand je deviendrais Auror !

Sirius te fais alors remarquer un point concernant votre duel. Vos sorts rataient, comme si vos propres baguettes refusaient que vous vous fassiez de mal l'un à l'autre. Il te demande si tu as lu quelque chose sur le sujet.Tu as bien lu quelques pages sur les baguettes qui sont soeurs. Mais tu voyais plutôt ça comme un phénomène rare. Avec tous les bois venant de différents arbres et les coeurs issues de poils, crocs et autres de créatures diverses et variées, tomber sur une baguette identique à la sienne revient du miracle. Toutefois l'idée n'est pas à rejetée. En plus c'est la seule qui te viens à l'esprit.

- Frank m'a fait lire un bouquin écrit par un ancien dueliste, Yves Atefermahl, un truc du genre il y a quelques temps de cela. Je me rappelle maintenant que dedans il y avait des petites notes sur les baguettes qui sont soeurs.


Tu jettes un coup d'oeil à ta baguette avant de poursuivre.

- En gros une baguette peut être soeur avec une autre si leur bois proviennent du même arbres ou si leur coeur est issu de la même partie de la même créature qui a été utilisé pour ça. C'est un phénomène assez rare quand même. Bref, ces baguettes ne veulent pas se battrent l'une contre l'autre et rendent les sortilèges difficiles à réaliser ou elle refusent carrément de les lancer.  En fait elle est en quoi ta baguette ?

Après tout tu lui avais jamais posé la question. Ça ne coûte rien de demander. Tu ne penses pas que ça puisse être ça. Mais qu'importe vous devez savoir pourquoi votre duel cloche à ce point.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 2662
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   Ven 1 Déc - 20:36


punching in your face
Alice Lewis & Sirius Black
Alice - « Mais bien sûr quelle question ! Comme si j'allais me marier, avoir l'un des plus gros événements de ma vie sans les personnes qui me sont le plus proches ! »  Il peut pas s'empêcher de sourire, en regardant la jeune femme. Il connait Alice depuis longtemps, la considérait sans doute comme son amie d'enfance. La seule amie qu'il lui restait de cette époque là. Il avait été doué pour tourner le dos à tout ceux qui faisaient parti de son existence, pour les trahir - le pensaient-ils certains - en se détournant des siens et de son nom. En refusant d'être un Black il avait tourné le dos à un monde - son monde. Fait de pureté, de mesquinerie, d'hypocrisie - c'était simple tout autant qu'atroce de vivre ainsi. Simple, de jouer à être le parfait héritier, de jouer ce rôle fait sur mesure sans avoir à s'inquiéter de quoi que ce soit. Il n'y avait rien de difficile à suivre les règles - pas celles imposées par Orion. C'était terriblement ennuyeux, par contre, et c'était sans doute la faiblesse de Sirius. L'ennuie - celle qui le poussait à oublier les règles, à faire ce qu'il avait envie, laissant le désir enfantin de faire des bêtises prendre le dessus. Alors Alice était là pour lui - Alice avait toujours eut cette faculté à le faire sourire, rayon de soleil dans une existence souvent trop solennelle. Elle lui avait donné un semblant d'enfance. Un semblant de stupidité.
A présent elle allait se marier, rayonnant toujours de cette chaleur qui englobait tout ce qui l'entourait. Elle était lumineuse, Alice, et c'était difficile de lui résister.

C'est pour cela qu'il se complait à passer du temps avec elle, se rappelant pourquoi il l'appréciait autant quand il était enfant. Pourquoi est-ce que encore aujourd'hui il jouissait des moments qu'ils passaient tous les deux. Ils étaient sur un pied d'égalité, de parfait amis - et c'était assez rare qu'il soit ami avec une fille sans la moindre ambiguité. Il ne l'avait jamais désirée - elle - sans doute parce qu'il la connaissait que trop bien, ou parce qu'elle était cette gamine malicieuse dans sa tête et rien de plus. Du reste, elle était à Frank.
Alors c'est avec plaisir qu'il se battait contre elle, tirant sa baguette pour lui faire bouffer la poussière - sauf que rien à faire, il est bien incapable de la blesser. Pas qu'il ne le désire pas, mais sa baguette semble lui résister sans qu'il l'explique, et voyant celle de la jeune femme se retourner contre elle il s'élance pour la rattraper avant qu'elle frappe le sol dans sa confusion.
Alice - « Ouais je crois qu'on a eut des jours meilleurs mais ça va mieux t'en fais pas. Je connaitrais bien pire quand je deviendrais Auror ! »
Sirius - « Fort heureusement personne n'est là pour nous voir nous ridiculiser. » Lance-t-il sans vouloir penser à ce qu'elle devra affronter une fois Auror. Sans doute les mêmes ennemis que Remus - à ca non plus il ne voulait pas penser. De beaux héros en armure, sans doute, mais Sirius avait dans l'idée que le métier était surtout corrompu par le Ministère. Du reste, pour sa part, il était mauvais pour suivre les ordres.

Mais ce qu'il veut savoir surtout c'est pourquoi il est pas capable de la toucher - Alice. Il sait des choses, a une idée stupide - farfelue mais pas impossible - que peut être leurs baguettes pourraient être soeurs. Peut être - il a lu quelques petites choses là-dessus, mais rien qui ne lui semble vraiment remarquable.
Alice - « Frank m'a fait lire un bouquin écrit par un ancien duelliste, Yves Atefermahl, un truc du genre il y a quelques temps de cela. Je me rappelle maintenant que dedans il y avait des petites notes sur les baguettes qui sont soeurs. » Le nom ne lui dit rien, mais il s'inscrit dans l'esprit de Sirius assez rapidement - et il se promet de faire des recherches de ce côté là assez rapidement. Il veut savoir, comprendre, pourquoi il est pas capable d'attaquer Alice Lewis.
Alice - « En gros une baguette peut être soeur avec une autre si leur bois proviennent du même arbres ou si leur coeur est issu de la même partie de la même créature qui a été utilisé pour ça. C'est un phénomène assez rare quand même. Bref, ces baguettes ne veulent pas se battrent l'une contre l'autre et rendent les sortilèges difficiles à réaliser ou elle refusent carrément de les lancer.  En fait elle est en quoi ta baguette ? » Il arque un sourcil, s'asseyant à côté d'elle, la baguette dans la main - et celle d'Alice pas loin. La même couleur, et cette texture à la fois flexible et dur. Loyale.
Sirius - « Bois de cèdre - un bois loyal et fort. » Dit-il avec un sourire en coin. Il a étudié les baguettes - pour un cours de défense particulièrement assommant en deuxième année. « Un arbre qui se trouvait dans la cours du Ministère. Il a été abattu il y a quelque années pendant une tempête. Apparemment, la foudre l'autre coupé en deux, et aurait - en même temps - rendu le bois plus précieux encore. » Dit-il avec un sourire en coin, se tournant vers Alice, avec cette excitation toute particulière.
Sirius - « Peu de baguettes ont été élaborées, mais tu es une Lewis, alors ca ne m'étonnerait pas que tu en ai une toi aussi. » 





_________________

Love brings up emotions that run the gamut from agony to ecstasy. Love can inspire us to accomplish some of the craziest and most amazing feats. Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: punching in your face (alicius)   

Revenir en haut Aller en bas
 
punching in your face (alicius)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
» Le président Martelly fait face à trois crises!LAVEZ VOS JUPONS ET MARTELLEZ LES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le Troisième étage :: Le club de Duel-
Sauter vers: