AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (1986) how to be a hunter - clydora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 341
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (1986) how to be a hunter - clydora   Mer 1 Nov - 23:16


how to be a hunter
clyde greengrass & pandora sutherland & castiel aquila
J'penche vers le gamin qui s'agite sans pouvoir s'arrêter - le regard brillant d'cette envie d'voler hors de la maison pour découvrir l'monde sans se douter qu'il s'y trouve d'fourbes dangers. Pas qu'il risque quoi que ce soit, l'fils d'une vélane et d'un vampire.
Pandora - « Prends ton manteau, Castiel, on nous attend. » J'perds pas de temps pour l'attraper et lui mettre la cape de sorcier qui le tiendra loin de la morsure du froid hivernale du dehors.

Castiel Aquila - cinq ans, et plusieurs mois d'une vie qui électrique. L'hérité des Aquila - l'héritier des chasseurs de créatures, dont Clyde est devenu le représentant, Cassian le chef de clan. Souriante, j'le guide dehors pour me mettre à sa hauteur, et observer son regard bleu océan. L'coeur qui bat toujours trop fort devant la mystique beauté de l'enfant tant aimé - adoré, adulé, au charme ravageur. Ravagé.
J'prends contre moi le corps du gamin pour transplaner devant la maison des Greengrass-Shacklebolt. Eden allongée comme sa grossesse lui prend trop d'énergie. Et Clyde présent pour nous accueillir - Castiel qui lui saute dessus en gueulant : « Parraiiiiiin » ignorant l'fait qu'il soit pas l'seul avec le titre.

Pandora - « Tu peux pas douter qu'il soit heureux d'te voir au moins. Bonjour Clyde. J'espère que nous ne sommes pas en retard. » Dis-je avec un sourire, glissant un baiser sur la joue du chasseur - de l'entraineur. D'celui qui apprendra à l'héritier à devenir chasseur.


_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air. - pregnancy second mouth

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (1986) how to be a hunter - clydora   Sam 18 Nov - 3:11

Clydora
C'est un dernier baiser qu'il dépose sur le front de sa femme tout en posant sur le ventre rond de Eden, sa main chaude. Elle sourit son épouse, sentant elle aussi le bébé bouger pour s'installer sous la main de son père. Il prend le temps d'embrasser aussi son ventre, son bébé avant de quitter la chambre pour laisser à sa femme le temps de se reposer. La grossesse est lourde, difficile et épuisante, comme toutes les femmes qui portent un futur chasseur, l'enfant est vif, quémande beaucoup de force et de pouvoir. Rien de grave, beaucoup de repos et quelques potions énergisantes afin d'aider l'enfant à se maintenir. Et d'ici trois mois naîtra un magnifique garçon qui sera la fière relève de son père. Mais pour l'instant ce n'est pas à son fils qu'il doit penser mais à celui de son ancêtre. Castiel est en route car l'heure approche et que Pandora fait en sorte de toujours être là au moment où l'horloge sonne. Ainsi Clyde enfile un pantalon de sport léger et fluide ainsi qu'un tee-shirt noir qu'il pourra ôter lorsqu'il en aura besoin. C'est Clyde qui sort en premier sur le pas de la porte, une seconde avant de Pandora ne transplane. « Parraiiiiiin » Qu'il entend venant du petit garçon, le faisant sourire alors qu'il prend l'enfant, beau comme un dieu, dans ses bras. « Salut mon grand ! » Qu'il dit en lui déposant un baiser sur le front avant de venir, lui aussi, embrasser chaleureusement Pandora.

Pandora - « Tu peux pas douter qu'il soit heureux d'te voir au moins. Bonjour Clyde. J'espère que nous ne sommes pas en retard. » Il hoche la tête de gauche à droite, s'effaçant pour laisser la jeune fille entrer. « Non vous êtes là pile au bon moment ! Vous voulez boire quelque chose ? Manger un morceau ? Les elfes de maison ont fait un excellent gâteau au chocolat ! » Qu'il dit en marchant à travers la maison pour arriver sur un petit jardin très bien emménagé où trône, dans un coin, une sorte de parc avec du sable pour les entraînements de Clyde et de son neveu. « Non ! La bagarre avant ! » Qu'il dit le petit en s'agitant dans ses bras. Clyde le pose à terre en riant, lui intimant l'ordre de se mettre en tenue alors. Castiel ôte son tee-shirt, dévoilant un petit bidon tout mignon et part en courant vers le parc de sable. « Comment vas-tu ? » Qu'il demande aimablement à la jeune fille en se tournant vers elle, regardant de loin l'enfant répeter les mouvements que Clyde lui a déjà appris.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 341
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (1986) how to be a hunter - clydora   Dim 19 Nov - 0:12


how to be a hunter
clyde greengrass & pandora sutherland & castiel aquila
Castiel c'est un gamin qui tient pas en place - qui a rien du calme de son père, de sa retenue, de son sérieux. Il aime l'grand air, passerait des heures entières à gueulant dans le jardin en s'imaginant monter des hippogriffes ou combattre des dragons. Il a cette imagination fertiles, comme on lui lit des histoires depuis toujours. Comme on lui en raconte depuis toujours - et il vit avec de la magie dans les yeux. De la magie, et ce sens de la justice unique. D'la justice, qu'il prend du sang des Aquila. Comme il en est l'héritier, à présent, il se trouve à devoir porter le poids d'une futur couronne.
Clyde - « Salut mon grand ! » Et pour ca il s'doit d'apprendre à s'battre contre les cauchemars qui peuple ses rêves. Des cauchemars qui lui donne l'gout à se battre, ou à apprendre à devenir un chasseur, comme Clyde. Et dés qu'il voit son parrain, il a des étoiles dans l'regard.
Clyde - « Non vous êtes là pile au bon moment ! Vous voulez boire quelque chose ? Manger un morceau ? Les elfes de maison ont fait un excellent gâteau au chocolat ! »
Castiel - « Non ! La bagarre avant ! » J'ai pas le temps de le retenir qu'il part déjà dans le jardin, et j'le regarde faire en soupirant - pas que je sois désespérée, juste profondément amusée de le voir incapable de se retenir de courir partout.
Pandora - « Je prendrais d'quoi manger avec plaisir - un morceau de gâteau sera parfait. Tu sais qu'je résiste jamais à ce genre de sucreries. » J'dis en suivant l'beau Clyde jusqu'au jardin où y a Castiel qui se met déjà à faire des mouvements fluides comme Clyde lui a apprit la dernière fois. C'est là, alors qu'il se met à être plus calme, et concentré. Qu'il a cette prestance qu'on retrouver chez son père. Cette force, combattive, mystérieuse, dangereuse.
Clyde - « Comment vas-tu ? » J'sursaute presque quand Clyde s'trouve à nouveau à côté d'moi, et j'me tourne vers lui avec un demi-sourire.
Pandora - « Ca va... J'voulais te remercier d'prendre en main l'entrainement d'Castiel, avant d'oublier. J-je... J'peux pas m'empêcher d'trouver qu'il grandit trop vite, et qu'tout cela m'dépasse parfois. » J'dis avec sincérité. J'ai jamais su mentir à un Aquila - Cassian autant qu'Clyde, comme si j'les avais adopté en m'donnant entièrement au vampire. « Il a commencé à faire preuve d'magie. Une goule dans l'grenier - il l'a faite flamber. » j'dis en reposant un regard sur mon fils qui semble faire des mouvements d'arts martiaux qui me dépassent.
Pandora - « Et toi comment ca va ? Eden et la grossesse ? »



_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air. - pregnancy second mouth

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (1986) how to be a hunter - clydora   Dim 19 Nov - 22:34

Clydora
C'est une flèche ce gamin, il peut le voir lorsqu'il fuit vers le jardin à toute vitesse, dévalant quelques escaliers au passage avant d'ôter son tee-shirt et de s'installer dans une petite zone d’entraînement que Clyde a emménagé pour. Il le regarde faire ce dernier avec un sourire, voyant l'enfant torse nu qui commence à exécuter une longue tirade de gestes compliqués. Assidus apparemment, il travaille un peu tous les jours et semble faire des progrès déjà, car ses mouvements sont fluides et mesurés comme son parrain le lui a montré. « Je prendrais d'quoi manger avec plaisir - un morceau de gâteau sera parfait. Tu sais qu'je résiste jamais à ce genre de sucreries. » Il sourit et hoche la tête avant d'aller chercher le gâteau et d'accompagner cela de trois assiettes, trois verres et une grande bouteille de jus de citrouille. De la terrasse où ils sont installés il regarde faire l'enfant, satisfait de voir la concentration sur ses trais fins. « Ca va... J'voulais te remercier d'prendre en main l'entrainement d'Castiel, avant d'oublier. J-je... J'peux pas m'empêcher d'trouver qu'il grandit trop vite, et qu'tout cela m'dépasse parfois. » Il découpe le gâteau et dépose une part dans chaque assiette, en réservant une de côté pour l'enfant quand il aura faim. Puis il sert le jus de citrouille bien glacé. « Tu n'as pas à me remercier. C'est un Aquila, il est la future génération, c'est mon rôle de lui enseigner tout ce que je sais. » Qu'il dit avant de tendre un verre à Pandora. « Il grandit vite, c'est normal. N'oublie pas sa génétique exceptionnelle. » Car un enfant à moitié vampire ne sera jamais comme les autres.

« Il a commencé à faire preuve d'magie. Une goule dans l'grenier - il l'a faite flamber. » Il fronce aussitôt les sourcils. « Je lui expliquerais qu'il ne doit jamais refaire ça. Nous ne tuons pas les créatures innocentes. » Qu'il promet sur un ton d'excuse avant de prendre un morceau de son gâteau au chocolat, regardant de temps à autre l'enfant qui commence maintenant à lancer des coups de pied dans le vide. Clyde attrape sa baguette et lance un sort qui permet de faire apparaître un petit mannequin en bois devant l'enfant. « Il ne frappera pas fort. Évite ses coups, d'accord ? » Qu'il demande à l'enfant qui hoche la tête aussitôt avant de se préparer. Il évite le premier coup, sous le regard satifait du chasseur. Pandora vient prendre des nouvelles de sa femme et aussitôt, le regard de Clyde se fait plus doux, plus tendre. « Elle est épuisée, les jumeaux prennent sa force. Après tout ce sont des futurs chasseurs, ils naîtront avec des aptitudes uniques. Ainsi les femmes de notre famille ont toujours eut des grossesses épuisantes. Mais elle va bien en dehors de ça et moi aussi. « Comment va Cassian ? » Qu'il demande, voulant savoir comment va son ancêtre, le chef de son clan, celui qu'il considère comme un frère.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 341
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (1986) how to be a hunter - clydora   Lun 27 Nov - 23:03


how to be a hunter
clyde greengrass & pandora sutherland & castiel aquila
Je le lâche pas du regard - le gamin qui tourne et vire, et se bat dans le vide avec un sérieux terrifiant. Surtout sur le visage d'un gamin si jeune. Il devrait pas - mais c'est inscrit en lui, ce besoin de combat. Ce besoin de justice. Cette force - le chasseur qui grandit en même temps que l'enfant d'exception qu'il peut être. Castiel c'est un être unique - qui a autant d'aptitude de vélane, de vampire, de chasseur et de sorcier - c'un gamin qui a autant d'ennemis qu'il a d'alliés. C'est parfois trop - trop d'inquiétude de le voir grandir si vite, avec ce nom, dans ce monde-là.
Clyde - « Tu n'as pas à me remercier. C'est un Aquila, il est la future génération, c'est mon rôle de lui enseigner tout ce que je sais. » J'opine, avec toujours l'angoisse de voir mon garçon, mon tendre garçon, devenir un chasseur comme son parrain. Un Aquila, chef du clan, comme son père.
Clyde - « Il grandit vite, c'est normal. N'oublie pas sa génétique exceptionnelle. »
Pandora - « C'est difficile de l'oublier. Surtout quand personne autour de lui ne semble capable de lui refuser quoi que ce soit. » J'dis avec un rire dans la voix, consciente qu'autant Rhaegar que mes parents restent incapables de lui dire "non" à Castiel. Et qu'il commence à en prendre conscience, de son pouvoir se séduction. Il semble prendre conscience qu'il peut malmener le monde comme il l'entend - alors continuer de lui apprendre à faire le bien c'est une obligation.

Sorcier - c'une chose qu'il a découvert récemment, quand il a fait flamber soudainement une goule.
Clyde - « Je lui expliquerais qu'il ne doit jamais refaire ça. Nous ne tuons pas les créatures innocentes. »
Pandora - « Il a eut peur qu'elle s'en prenne à nous j'crois. J'avoue que j'ai été tellement surprise que j'ai pas trouvé quoi dire sur le moment. » J'dis avec cette pointe de culpabilité. A penser parfois que c'est trop à gérer, pour moi. Cassian semble bien plus à l'aise dans son rôle - depuis qu'il a reprit la tête du clan, et qu'il jongle avec le Ministère, les créatures, et son rôle de père il flamboie de cette prestance. Sauf que la prestance j'en ai pas - j'ai juste trop d'amour à leur rendre à eux deux.

Et j'prends des nouvelles de notre famille, mangeant le gâteau qu'notre hôte nous a servi, pendant que Castiel continue de s'entrainer.
Clyde - « Elle est épuisée, les jumeaux prennent sa force. »
Pandora - « Si t'as besoin d'potions ou de baume, tu sais qu'on a l'magasin pour ca. Tu te ravitaille autant qu'tu veux. Et Rhaegar m'a demandé d'lui apporter ca. » J'dis en m'souvenant soudainement de la fiole qui s'trouve dans mon sac que j'pose sur la table. « C'pour les apaiser, qu'ils frappent pas constamment et qu'elle puisse s'endormir. » J'dis avec un sourire en coin. Pas d'risque - il connait la maison.
Clyde - « Comment va Cassian ? »
Pandora - « Assez occupé avec la librairie en c'moment. Il a reçut d'beaux ouvrages de Roumanie il me semble. Une ancienne collection de Lilith. Il regrette d'pas avoir pu venir cela dit, de passer du temps en famille ca lui manque. » J'dis avec un sourire vers Clyde, avant d'voir la boule d'énergie revenir vers nous en courrant.
Castiel - « j'veux du gâteau ! »



_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air. - pregnancy second mouth

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (1986) how to be a hunter - clydora   Jeu 21 Déc - 19:26

Clydora
Il regarde de loin l'enfant avec un sourire flottant sur ses lèvres roses. Cet enfant, bientôt il sera accompagné de ses petits cousins et eux aussi s’entraîneront avec acharnement. Sa mission est terminée, il a retrouvé Cassian, il a reformé la famille et la nouvelle génération ne mourra jamais. Sa mission est achevée, il sent au fond de lui qu'il est en paix. Castiel est la suite des Aquila, il sera chargé de leur faire honneur et de leur assurer la réussite, de faire perdurer leur nom malgré le temps qui passe et qui défile. Cet enfant c'est une sorte de renouveau pour leur famille, il n'arrive pas à réaliser qu'en quelques mois les Aquila devaient disparaître et qu'une simple naissance leur a permis de ne jamais sombrer. « Il ne réalise pas encore que chaque geste qu'il fait est un geste que ses ancêtres ont fait pendant plus de mille ans. » Qu'il dit dans un sourire rêveur, ayant l'impression l'espace d'une seconde, de voir sa mère lorsqu'elle aussi s’entraînait dans leur petite maison de campagne. Quand elle pensait que Clyde ne la voyait pas mais que l'enfant qu'il était se cachait bien dans l'ombre afin d'admirer cette femme si fascinante. « C'est difficile de l'oublier. Surtout quand personne autour de lui ne semble capable de lui refuser quoi que ce soit. » Il sourit doucement et hoche la tête, ne pouvant pas vraiment lui donner tord alors que tout le monde cède à cette bouille de perfection. Elle tente de justifier les actes de son fils mais Clyde note qu'il va quand même lui en parler, refusant que cela reste sur un non dit.

« Si t'as besoin d'potions ou de baume, tu sais qu'on a l'magasin pour ca. Tu te ravitaille autant qu'tu veux. Et Rhaegar m'a demandé d'lui apporter ca. » Il voit arriver sur la table une petite fiole et aussitôt la remercie chaleureusement. « J'passerais dans la semaine. Merci, tu me diras combien je te dois. » Dit-il en rangeant la potion dans un coin de la pièce avant de venir attraper son thé et de boire deux longues gorgées. Il écoute la posologie et hoche la tête, la remerciant encore pour cette attention touchante. Elle en a bien besoin sa femme. « Assez occupé avec la librairie en c'moment. Il a reçut d'beaux ouvrages de Roumanie il me semble. Une ancienne collection de Lilith. Il regrette d'pas avoir pu venir cela dit, de passer du temps en famille ca lui manque. » Il se tend aussi en entendant le prénom de celle qui a tuée sa mère mais il le cache du mieux qu'il le peut, en buvant encore de son thé. « Qu'il vienne quand il veut. Ma maison est ouverte, vous êtes ici comme chez vous. » Dit-il avant que la tornade blonde ne débarque et ne demande du gâteau. Clyde attrape une assiette, lui sert une part et lui tend l'assiette mais lorsque l'enfant l'attrape, le chasseur ne la lâche pas. Castiel relève les yeux vers Clyde et aussitôt s'empourpre, sous le regard noir que le chasseur lui lance. « Pardon Tonton. Je peux avoir du gâteau s'il te plaît, merci ? » Clyde éclate de rire sous l'avalanche de formules de politesse et lentement, lâche l'assiette pour que le petit garçon aille s'asseoir et manger de son gâteau. « Comment ça se passe pour Cassian la librairie ? J'ai entendu dire qu'elle marchait pas mal ! Et toi ton salon alors ? » Dit-il en venant piquer un morceau de gâteau dans l'assiette de son neveu, qui râle pour la forme avant de lui en tendre un bout.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 341
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (1986) how to be a hunter - clydora   Mar 26 Déc - 19:35


how to be a hunter
clyde greengrass & pandora sutherland & castiel aquila
Clyde - « Il ne réalise pas encore que chaque geste qu'il fait est un geste que ses ancêtres ont fait pendant plus de mille ans. »
Pandora - « J'réaliserais jamais non plus. J'ai du mal à le voir autrement que comme mon petit garçon… » J'avoue avec une couleur rosée sur les joues, admettant que dans les gestes pourtant maitrisé d'mon Castiel s'trouve une force que j'peux pas nommer. C'est de la magie, un sang de chasseur, d'hybride, d'magie qui coule dans ses veines pour en faire un être d'exception. Un tueur - un protecteur plutôt, et j'préfère depuis longtemps y penser plutôt ainsi, qu'à le voir comme un futur combattant qui mettra sa vie en danger. J'voudrais pouvoir le protéger, sachant cependant qu'il est de son devoir de prendre la suite de son père, en chef de Clan. D'suivre l'enseignement d'son parrain et d'être un parfait Aquila. Mais parfois - juste parfois - j'aime à me souvenir qu'il est juste un enfant, et à l'traiter comme tel.

Comme l'seront ses cousins, qu'Eden porte comme elle le peut, drainée de son énergie par une grossesse particulièrement difficile. J'm'en souviens - j'men souviens avec cette peur au ventre d'pas pouvoir le voir grandir, d'le voir m'prendre la vie en lui donnant. Outre la force d'chasseur, Castiel avait aussi l'besoin de sang. Du miens - et il s'trouvait des moments où j'perdais connaissance à force d'plus pouvoir user de mon corps comme je le voulais.
Clyde - « J'passerais dans la semaine. Merci, tu me diras combien je te dois. »
Pandora - « Rien du tout. T'es de la famille, Clyde. » J'dis avec un sourire immense - et j'sais que Rhaegar aura rien à redire, comme il en fait partie aussi d'cette famille qui a pas d'sens. De chasseur, vampire, vélane - d'créatures perdues qui s'battent juste pour un monde meilleur.

Clyde - « Qu'il vienne quand il veut. Ma maison est ouverte, vous êtes ici comme chez vous. »
Pandora - « C'est pareil pour vous. Quand Eden s'sentira mieux évidemment. Mais j'ferai passer le message, histoire qu'il vienne un peu profiter d'une pause dans c'coin de paradis. »  J'dis en montrant les alentours, trouvant dans la maison des Shacklebolt-Aquila quelque chose de fantastiques. De magique - qui m'donnait souvent envie d'y rester longtemps.
Et c'est Castiel qui nous arrête, tendant les mains pour avoir un morceau de gâteau, avant de rougir d'sa capacité à oublier d'être poli. Et devant l'regard sévère de son parrain il fait pas un plie l'gamin.
Castiel - « Pardon Tonton. Je peux avoir du gâteau s'il te plaît, merci ? » C'nos deux rires d'adulte qui lui répondent avant de le voir s'assoir à côté d'nous pour dévorer sa part.
Clyde - « Comment ça se passe pour Cassian la librairie ? J'ai entendu dire qu'elle marchait pas mal ! Et toi ton salon alors ? »
Pandora - « Tout est parfait. On s'est fait une clientèle à Londres et à Pré-au-Lard, alors on va sans doute demander une porte magique - t'sais pour relier le magasin à plus d'villages sorciers. Et il faut au moins cela comme… enfin… » J'me mords la lèvre avant de voir Castiel qui se tourne vers son parrain arrêtant l'cours de mes pensés.
Castiel - « T'sais, tonton, j'ai protégé Maman d'une goule ! Maman et son bébé ! »  dit-il avec fierté, c'qui manque pas d'me faire perdre le souffle, tournant vers mon fils un regard stupéfait - j'pensais pas qu'il savait. J'pensais pas, et pourtant, j'souris en secouant la tête, me sentant soudainement très gênée.



_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air. - pregnancy second mouth

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (1986) how to be a hunter - clydora   Mer 27 Déc - 1:48

Clydora
« J'réaliserais jamais non plus. J'ai du mal à le voir autrement que comme mon petit garçon… » « C'est encore un petit garçon, ne doute pas de cela. Il restera ton fils, avant d'être un chasseur. » Qu'il dit d'un regard rêveur, posé sur l'enfant au visage concentré, aux gestes précis et au sang quasiment pur qui coule dans ses veines. Mais pas la pureté des sorciers non, une pureté bien plus importante, une pureté bien plus puissante, car c'est cette pureté là qui leur permet de devenir des chasseurs, qui leur donne cette sensibilité et ces facultés qui font d'eux, des êtres dotés d'une grande finesse et d'une grande intelligence. Celle qui leur permet de traquer, attendre, chasser, combattre et vaincre qu'importe la créature qu'ils ont en face d'eux. Castiel a l'avantage d'avoir en plus de cela, les facultés de Vélane. Ce qui le rend bien plus précieux encore, au regard de Clyde, car c'est l'enfant du renouveau, l'enfant qui leur permettra de ne jamais tomber dans l'oublie. « Rien du tout. T'es de la famille, Clyde. » Il se met à sourire doucement, alors qu'une ombre moqueuse passe dans son regard. « Même si j'ai quelques siècles de différence avec Cassian n'est ce pas ? » Qu'il demande avant de rire. « C'est une chance de rencontrer son ancêtre, je ne réalise pas encore que j'ai eu le privilège de le faire. » Dit-il avant de s'asseoir et de commencer à boire son thé, tout en piquant quelques morceaux dans son gâteau au chocolat.

« C'est pareil pour vous. Quand Eden s'sentira mieux évidemment. Mais j'ferai passer le message, histoire qu'il vienne un peu profiter d'une pause dans c'coin de paradis. » Il hoche la tête avec un sourire, notant que dés que les jumeaux auront vus le jour, ils iront faire le tour de la famille et des amis et que bien évidemment, Cassian sera le premier visité, avant tout les autres. Il a une sorte d'admiration et de respect pour lui, c'est étrange ce lien très fort et puissant entre eux. Et il ne se voit pas aller montrer ses enfants à quelqu'un d'autre avant son ancêtre, car il veut son avis et son aval. Une sorte de rituel en gros. Il laisse son regard vagabonder sur le paysage qui s'étend devant eux, il est vrai que cette maison est un petit coin de jardin d'Eden. Castiel revient vers eux et rapidement il change de ton, pour demander une part de gâteau qu'il s'empresse de dévorer une fois qu'il l'a en main. « Tout est parfait. On s'est fait une clientèle à Londres et à Pré-au-Lard, alors on va sans doute demander une porte magique - t'sais pour relier le magasin à plus d'villages sorciers. Et il faut au moins cela comme… enfin… » « Comme ? » Demande le chasseur avant que Castiel ne vienne se faire entendre, avec un grand sourire et un visage fier. Castiel - « T'sais, tonton, j'ai protégé Maman d'une goule ! Maman et son bébé ! » Il croise le regard brillant de son neveu et aussitôt, un petit sourire naît sur sa bouche. Il ne ment pas, de toute façon Castiel n'est pas un enfant qui cache la vérité. Et étant donné qu'il ne veut pas tout de suite ôter ce sourire fier, il lui parlera de la goule après. « Comment tu sais que maman attend un bébé ? » Demande Clyde avant de jeter un coup d'oeil à Pandora. Castiel - « J'le sent ! Son odeur et puis le bruit de son cœur ! » Et voilà que Clyde tourne son visage vers la jeune fille, avec un sourire amusé et complice. « Alors comme ça t'es enceinte ? Tu l'savais ? Parce que sinon, tu l'sais maintenant ! »

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 341
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (1986) how to be a hunter - clydora   Sam 30 Déc - 19:40


how to be a hunter
clyde greengrass & pandora sutherland & castiel aquila
La famille, ca fait partie de ces choses qui ont toujours compté plus que tout pour moi. La famille - pas seulement par le sang, bien que je peux difficilement me plaindre de mes parents et de Darius. Il s'en sort pas si mal, lui, sur son continent Africain, où il élève ses propres gamins avec sa sorcière. J'aurai jamais cru qu'il pourrait tomber amoureux - mais là encore lorsqu'un vélane abandonne son corps c'est pour toujours. Comme je me suis abandonnée à Cassian - entièrement, pour toujours. Et avec un vampire ca prend tout de suite plus de poids. Et cette famille-là, construite auprès des Aquila, avec Cassian, et Rhaegar, Clyde, Eden - c'était une famille que j'aimais plus que tout aujourd'hui.
Clyde - « Même si j'ai quelques siècles de différence avec Cassian n'est ce pas ? » J'souris - après tout qu'est-ce que ca change quelques siècles ? Clyde était un Aquila, le parrain de Castiel, et c'est tout ce qui comptait à mes yeux.
Clyde - « C'est une chance de rencontrer son ancêtre, je ne réalise pas encore que j'ai eu le privilège de le faire. »
Pandora - « En plus c'est pas une momie en putréfaction. C'est une foutue chance. » Qu'je rajoute avec un sourire en coin. Et il est loin d'être momifié, Cassian, reprenant vie depuis Castiel. Reprenant vie, comme s'il vivait chaque jour son dernier. Et j'peux pas me satisfaire d'être à lui, avec lui - encore moins en sachant qu'le temps m'était compté comme les battements de mon coeur.

Et le temps passait, durant lequel Castiel grandissant, Cassian se faisait une place dans le monde magique - et une nouvelle réputation. Et un nouvel emploi pour -
Clyde - « Comme ? » J'ai pas le temps de répondre que Castiel est là, à manger son gâteau en montrant fièrement qu'il est un chasseur - qu'il est un Aquila. Qu'il me protège moi - et mon bébé. Et j'reste figée, la bouche ouverte - choquée de l'entendre parler avec aplomb sans l'ombre d'une hésitation.
Clyde - « Comment tu sais que maman attend un bébé ? »
Castiel - « J'le sent ! Son odeur et puis le bruit de son cœur ! »
Rapidement j'ai la main qui se pose sur mon ventre, et les larmes aux yeux - pas que ca n'arrive jamais, j'ai les émotions plutôt vives ces derniers temps. Comme pour Castiel, à l'époque. Comme pour Castiel - et j'me souviens aussi de la douleur, de la peur, du corps trop faible, et des injections de sang. La peur de jamais voir sa tête d'enfant adorable. La peur - qui revient à présent.

Mais j'peux pas le montrer.
Pandora - « Ca veut dire que j'ai une odeur désagréable ? » J'demande avant que Castiel se mette à rire et retourne à manger son gâteau.
Clyde - « Alors comme ça t'es enceinte ? Tu l'savais ? Parce que sinon, tu l'sais maintenant ! »
Pandora - « J'avais… des doutes. Mais on va dire qu'à présent c'est officiel. » Dis-je avec les joues rouges encore - mais un sentiment chaud qui m'étreint a poitrine. Parce que qu'importe la peur, finalement, j'peux pas m'en vouloir de porter un enfant de Cassian encore. « On le dira ce soir à Papa, Castiel ? »  Demandais-je avant qu'il n'opine avec du chocolat partout autour de la bouche.

Pandora - « Castiel, chéri, ton parrain a quelque chose à t'expliquer. Je veux que tu l'écoutes attentivement. Et que tu te souviennes, que maman est loin d'être sans défense, hm ? » 




_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air. - pregnancy second mouth

Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 102
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (1986) how to be a hunter - clydora   Mar 16 Jan - 2:02

Clydora
« En plus c'est pas une momie en putréfaction. C'est une foutue chance. » « Plutôt bien concerné pour une momie. » Qu'il lâche avec le même rire qui raisonne avec celui de Pandora, tout ça avant que le petit garçon ne revienne entre eux pour quémander de l'attention et du gâteau. Très important le gâteau, Clyde fait attention à toujours avoir un gâteau d'avance lorsqu'il vient goûter son filleul, car sa gourmandise a bien été transmise par les Aquila, ça ne fait aucun doute. Si ils sont des chasseurs hors-pairs, ils sont aussi des gourmands sans fin et Clyde lui même s'avale du chocolat tous les jours, au risque de finir grognon. Sauf que l'enfant abandonne le gâteau pour afficher un air fier, annonçant en bombant le torse qu'il a défendu sa mère face à une goule, en la faisant brûler. Pour défendre le bébé, qu'elle porte apparemment si on en juge par les agissements de Castiel qui se voit déjà comme un grand frère protecteur. « Ca veut dire que j'ai une odeur désagréable ? » Il se met à rire lui aussi. « Disons qu'il a des capacités qui lui permettent de sentir lorsqu'une odeur change, n'est-ce pas ? » Qu'il demande en regardant l'enfant qui hoche la tête encore une fois. Le visage plein de chocolat fondu, il repart croquer dans son gâteau avec un air gourmand et toujours aussi fier. Elle lui confie avoir des doutes mais que c'est officiel à présent. Il ne peut nier cela surtout si l'enfant le sent lui même. Puis elle se met d'accord avec le fait de le dire à Cassian ce soir. Il imagine sans mal le sourire sur le visage de son ancêtre et cela le fait doucement rire, avant que Pandora ne prenne un air plus sérieux alors que lui même c'est tourné vers son morceau de gâteau, pour manger deux bouchées.

« Castiel, chéri, ton parrain a quelque chose à t'expliquer. Je veux que tu l'écoutes attentivement. Et que tu te souviennes, que maman est loin d'être sans défense, hm ? » Il croise le regard de la demie-vélane et hoche la tête, alors que l'enfant se tourne vers lui dans l'attente d'un peu plus d'explication. Clyde joint ses mains devant lui en réfléchissant, sur les mots à employer pour que l'enfant ne pense pas que ce qu'il a fait est quelque chose de très mauvais. « Sache que je ne te gronde pas, d'accord ? » Castiel hoche la tête en posant son assiette, comprenant que le sujet est plus sérieux et épineux qu'on ne le pense. « Tu as protégé ta mère et c'est quelque chose de très bien. Mais sache qu'une goule ce n'est pas méchant, bien au contraire. Les Aquila ont une obligation, celle de protéger les êtres en danger. Mais seulement lorsque les créatures font quelque chose de mal. Est-ce que tu comprends ce que cela veut dire ? » L'enfant marque une hésitation et Clyde comprend que c'est encore flou pour lui.

« Les créatures doivent respecter la lois dictée par le ministère. Les vampires ne peuvent tuer, les centaures doivent vivre en paix sans attaquer les sorciers par exemple. Si l'obligation est bafouée alors là, le chasseur peut intervenir. Mais sans danger et sans transgression de la lois, nous n'avons pas le droit. » Il s'arrête et regarde l'enfant avant de lui sourire, tendrement. « Je t'explique cela car à une époque, des chasseurs ont dépassés cette limite et ont commencés à tuer les créatures, sans faire de distinction entre celles voulant vivre en paix et celle mettant en danger l'équilibre. » Castiel hoche la tête doucement et baisse les yeux. « J'ai fait une bêtise hein... ? » Clyde glisse sa main sur celle de l'enfant, pour la serrer, jusqu'à ce qu'il relève la tête et vienne plonger son regard dans celui de son parrain. « Tu es en plein apprentissage mon garçon. Les erreurs ça arrive, j'en ai fait bien plus que toi. Tu dois seulement apprendre à être juste, ce n'est rien, ça arrive. Tu l'as fait pour protéger ta mère et le bébé. Mais sache que ta mère est une sorcière, elle sait aussi très bien se défendre. Malgré sa taille de Botruc. » Qu'il dit, faisant rire l'enfant avant que lui même ne parte dans un éclat de rire.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 341
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (1986) how to be a hunter - clydora   Ven 2 Fév - 0:37


how to be a hunter
clyde greengrass & pandora sutherland & castiel aquila

Clyde - « Plutôt bien concerné pour une momie. » J'lâche un rire heureux - d'ceux qui appartiennent uniquement à Cassian. J'peux difficilement y croire, pourtant chaque jour m'éveiller près de lui m'semble irréel, et fantastique. Comme un brin de magie de plus dans un monde où elle se trouve partout. Dans le regard brillant de Cassian Aquila c'est le monde qui se reflète. Dans nos conversations qui n'arrêtent qu'aux lueurs de l'aube, ces silences tendres et ses étreintes amoureuses. C'est facile, d'être amoureuse de Cassian Aquila - plus facile que j'aurais pu le penser. Sans compter qu'il était - vraiment - foutrement bien conservé pour son âge.
Haha.

Clyde, c'est un autre membre de notre famille, devenu à mesure du temps aussi important que les autres. J'peux pas vraiment me souvenir de l'avoir eut en professeur à Poudlard. Sans doute parce que je n'ai jamais suivi le cours de Runes - préférant les apprendre avec Rhaegar en autodidacte. Et sans doute - aussi - parce que lors de son arrivé à l'école j'avais autre chose en tête que les professeurs. J'avais Cassian, la grossesse de Castiel, et la crainte de ce qui explosait dehors. Aujourd'hui, pourtant, tout cela avait bien changé.
Clyde - « Disons qu'il a des capacités qui lui permettent de sentir lorsqu'une odeur change, n'est-ce pas ? »
Pandora - « C'est vrai. Et il est plus perspicace que son père apparemment. » Dis-je avec un sourire amusé sur le visage - avant de faire venir mon fils pour lui donner la leçon pour laquelle il était là.

Clyde - « Sache que je ne te gronde pas, d'accord ? » Je restais à boire mon thé et manger les gâteaux qu'il restait, écoutant avec rêverence les mots de Clyde. Et fixant le visage concentré de Castiel. Il était rare qu'il reste en place bien longtemps, mais face à son parrain il ne pouvait pas vraiment s'amuser à s'enfuir.
Clyde - « Je t'explique cela car à une époque, des chasseurs ont dépassés cette limite et ont commencés à tuer les créatures, sans faire de distinction entre celles voulant vivre en paix et celle mettant en danger l'équilibre. » C'était le poids de son héritage - et il se trouvait dans la voix de Clyde une nostalgie et des regrets. Et c'est naturellement que je retrouvais son épaule pour la serrer doucement un sourire sympathique sur les lèvres.
Castiel - « J'ai fait une bêtise hein … ? »
Pandora - « Pas une bêtise chéri. Une erreur, plutôt. »
Clyde - « Tu es en plein apprentissage mon garçon. Les erreurs ça arrive, j'en ai fait bien plus que toi. Tu dois seulement apprendre à être juste, ce n'est rien, ça arrive. Tu l'as fait pour protéger ta mère et le bébé. Mais sache que ta mère est une sorcière, elle sait aussi très bien se défendre. Malgré sa taille de Botruc. » Cette fois c'est sans réfléchir que la tape sur l'épaule se répercuta, et mon visage boudeur pointé vers Clyde.
Pandora - « J'suis pas si petite ! Et moins caractériel en plus. » Dis-je avant de me tourner vers mon fils, lui souriant avant d'ouvrir mes bras - et rapidement il contourne la table pour venir s'y réfugier. « Promis, j'suis capable de prendre soin de moi et du bébé, Castiel. Tu n'as pas à t'inquiéter. »  Lui murmurais-je à l'oreille avant de le regarder - ses yeux d'un bleu ensorcelant et sa beauté trop innocente.

Pandora - « Peut-être allons nous rentrés hm ? Embrasse ton parrain, ton père va bientôt rentrer à la maison. » Continuais-je avant d'en faire de même - serrant Clyde contre moi avant la promesse de revenir bientôt.

the end




_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air. - pregnancy second mouth

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (1986) how to be a hunter - clydora   

Revenir en haut Aller en bas
 
(1986) how to be a hunter - clydora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le forumhaiti face à l'histoire d'Haiti de 1986 à 2006
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter
» 7 févriye 1986 ke makak la kase Janklod Duvalier ale an egzil
» A hunter ... a bear
» [01.07.11] Video: évolution du bounty hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Retourneur de Temps :: Les RPs Vifs-
Sauter vers: