AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 surprise yourself (clydenegra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 405
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: surprise yourself (clydenegra)   Ven 3 Nov - 23:27


Surprise Yourself
Clyde Greengrass & Allegra Greengrass & Eden Shacklebolt
Elle sait qu’il est à Poudlard, l’excitation lui faisant battre le cœur fortement. Elle a du mal à tenir l’hors de ses heures de cours, s’agitant sur son siège sous le regard amusé d’Evan. Il sait – évidemment – combien elle est heureuse de savoir qu’il se trouve ici. Combien elle est heureuse de pouvoir le voir chaque jour, de le savoir si proche, d’être son élève en dehors du manoir qui l’avait vu grandir. Elle pouvait le retrouver, retrouver la chaleur de ses bras, ses histoires de monstre, et son sourire radieux – il souriait moins, c’était un fait, mais elle assumait l’idée que la prison changeait un homme.
Il restait son frère. Et elle avait pour lui un amour débordant. Alors quand la sonnerie annonce la fin des cours, c’est excitée qu’elle sort de la classe, Evan l’attrapant par le bras pour l’arrêter dans sa course et lui voler un baiser.
Evan – « Tu m’abandonnes donc ce soir ? » Souriant, la gamine Greengrass se pend à son cou un moment. Voilà deux jours qu’ils sont revenus à Poudlard, et avec le retour de Clyde elle n’avait pas jouit de la présence de son fiancé durant la fin des vacances, restant exclusivement avec son frère. Alors sans doute espérait-il pouvoir profiter d’Allegra, surtout qu’une fête était prévu dans les cachots ce soir. Distinguée, sans doute, et si elle était une adepte, elle avait d’autres plans en tête.
Allegra – « J’ai prévu de lui faire une surprise. Mais laisse la porte de ton dortoir ouvert, et je saurais me faire pardonner plus tard. » Répondit-elle avec un dernier baiser, avant de s’enfuir dans les couloirs de l’école.

Repas tôt – elle savait où se trouvait ses appartements, parce qu’il le lui avait expliqué avant de rejoindre Poudlard. Alors après être passé en cuisine pour récupérer de quoi boire et manger à outrance, elle prend la direction des appartements de Clyde. Elle virevolte dans les couloirs, sa jupe d’uniforme volant derrière elle.  Elle n’avait pas le désir de se changer, totalement impatiente de pouvoir profiter de ces moments avec son grand frère. Alors elle arrive devant le tableau qu’il lui à indiqué, et touche de sa baguette un serpent qui lézarde sur une pierre – un moyen comme un autre de faire savoir sa présence.
Elle n’a pas longtemps à attendre avant qu’il ne vienne lui ouvrir, et elle sourit de toute ses dents, avant de montrer le panier qu’elle porte.
Allegra – « Surprise ! » Lança-t-elle, joyeuse avant d’entrer dans l’appartement, posant le paquet sur une table proche, et se jetant dans les bras de Clyde – incapable de s’en empêcher, à présent qu’elle pouvait l’voir contre elle constamment. Elle ne pouvait pas y croire, ne pouvant qu’imaginer qu’il risquer de lui être retiré à tout moment. Et elle voulait savourer ces moments. Elle voulait être avec lui constamment, comme la gamine capricieuse qu’elle avait toujours été avec lui.
Allegra – « Je me suis dit qu’on pouvait fêter ton arrivé à Poudlard, et ton poste de professeur ! Qu’en dis-tu ? » demanda-t-elle avant de se détacher de lui pour lever sa baguette et faire voler le panier jusqu’à la table à manger, et mettre table dans un même geste fluide. « J’espère que tu n’avais rien d’autres de prévus, hum ? »


_________________

ce qui n'te tue pas


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 192
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: surprise yourself (clydenegra)   Dim 12 Nov - 23:08

Clydeggra
Surprise Yourself
Il a accepté le poste à Poudlard, l'ancien professeur ayant lui aussi accepté de replacer quelqu'un à Durmstrang. Il semblerait que Dumbledore cherche quelqu'un rapidement et Clyde n'a pas hésité avant de se retrouver devant son ancien mentor. Il lui a demandé pardon à Clyde, de l'avoir abandonné car il le pensait lui aussi coupable. Tout le monde le pensait coupable de toute façon. Il ne pardonne pas, ne pouvant pas si facilement passer l'éponge après le coup qu'on lui a fait, après l'avoir oublié et avoir fermé les yeux devant lui comme si il était un paria de la pire espèce. Mais il a besoin de se trouver au château pour surveiller quelques prétendus mangemorts et surtout, surtout ça lui permet d'avoir une excuse pour bouger et ne pas avoir constamment des hiboux de Moses et ça c'est une victoire. Ainsi il vient d'imposer à ses étudiants un contrôle, une sorte de remise à niveau pour savoir où ils ont des lacunes et, en corrigeant les copies, il se rend compte que l'ancien professeur leur faisait étudier à moitié les symboles runiques. Rien de bien grave mais c'est tout de même important de connaître les symboles les plus faibles avant d'utiliser les plus fort. C'est intelligent de vouloir créer un sort mais ensorceler ne serais-ce qu'un objet a tout aussi d'importance que le reste. Alors assis devant le bureau de ses appartements, il prend le temps de corriger plusieurs copies avant qu'il n'entende la sonnette, annonçant que quelqu'un vient lui rendre visite. Il fronce les sourcils avant de se lever, d'une manière souple et d'aller à la porte pour ouvrir. Aussitôt quand il voit le visage de sa sœur, son sourire s'illumine et son regard se fait brillant. « Allegra ! Je suis si content de te voir ! » Qu'il dit en la réceptionnant lorsqu'elle vient se jeter dans ses bras. Il la serre fort et l'embrasse sur le front avant de la laisser entrer.

« Je me suis dit qu’on pouvait fêter ton arrivé à Poudlard, et ton poste de professeur ! Qu’en dis-tu ? » « Cette idée est excellente ! Installe toi, je vais nous chercher de la vaisselle ! » Qu'il dit avant de refermer la porte et d'aller vers un meuble d'où il sort deux verres, deux assiettes ainsi que des couverts. Mais aussi une excellente bouteille de vin rouge Français que son père lui a offert pour fêter son poste à Poudlard. « Tiens, un présent de père pour... Tout ça ! » Qu'il dit en désignant la pièce d'un grand geste de la main. Elle met la table, les aliments prennent leur place ainsi que la vaisselle sans un bruit. « J’espère que tu n’avais rien d’autres de prévus, hum ? » « Rien ne sera plus important qu'une visite de ma sœur. Je t'en prie fais comme chez toi. Je corrigeais quelques copies du contrôle de cet après midi. D'ailleurs tu t'en es bien sortie. » Qu'il dit avec un petit sourire avant de passer dans la pièce à côté pour ôter sa chemise et enfiler un tee-shirt, ne supportant pas l'idée d'enserrer sa gorge par des boutons de chemise, il a l'impression d'être à nouveau à Azkaban. « Comment vas-tu ? Comment va Evan ? »

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 405
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: surprise yourself (clydenegra)   Ven 17 Nov - 22:26


Surprise Yourself
Clyde Greengrass & Allegra Greengrass & Eden Shacklebolt
Clyde - « Allegra ! Je suis si content de te voir ! » Elle se jette dans les bras de son frère, et elle peut que sourire. Elle sourit comme lorsqu'elle avait sept ans, et qu'il revenait de Poudlard, qu'elle s'asseyait dans sa chambre durant des heures pour l'écouter parler. Qu'il lui disait ce que ca faisait d'être un étudiant dans le château. Qu'un jour elle y sera aussi - qu'il sera là pour l'attendre au Poudlard Express, pour l'accompagner dans ses premières journées, qu'il sera là pour répondre à ses lettres. Qu'ils s'imaginaient une vie dans laquelle rien pourrait se mettre entre eux. Après tout, rien n'importait plus que la famille pour les Greengrass - qu'importe le pouvoir, l'argent, ou les rajouts. Ceux qui les épousaient - la famille était avant le reste. La famille était primordiale. Elle était la seule chose qui ne pouvait souffrir de disparaitre sous les manigances et les trahisons.
Elle est là, toujours, pour tenir son grand frère dans ses bras. Et le temps qui les a séparé n'est plus qu'un clin d'oeil. Elle l'oublie quand elle le retrouve enfin. Elle l'oublie, et elle profite simplement de pouvoir être contre lui comme avant. Alors autant fêter cette rentrée, fêter le poste de Clyde, fêter leurs retrouvailles.
Clyde - « Cette idée est excellente ! Installe toi, je vais nous chercher de la vaisselle ! » Elle n'est que trop heureuse de le suivre, fermant la porte derrière elle pour installer tout ce qu'elle a pu prendre pour leur diner improvisé - fort heureusement les Elfes de Poudlard ne sont pas de bons à rien. Bien au contraire. ET elle pose tout cela sur la table de son frère pendant qu'il met table, et sort une bouteille.
Clyde - « Tiens, un présent de père pour... Tout ça ! »
Allegra - « Père a toujours des gouts sûrs. Mais tu sais, en tant que professeur t'es pas vraiment autorisé à dépravé une étudiante en la faisant boire. » Dit-elle avec un sourire en coin, avant de sortir sa baguette pour ouvrir la bouteille malgré tout. Elle était majeure, après tout, et puis elle crèverait plutôt que d'aller raconter qu'elle boit avec son frère dans ses appartements à Poudlard. Elle espère - juste - pouvoir profite de lui longtemps. Pouvoir profiter de cette soirée à ses côtés, et ne pas avoir à s'inquiéter d'être arrêté. Elle veut l'avoir pour lui - comme avant la rentrée ca n'a pas pu vraiment être le cas.
Clyde - « Rien ne sera plus important qu'une visite de ma sœur. Je t'en prie fais comme chez toi. Je corrigeais quelques copies du contrôle de cet après midi. D'ailleurs tu t'en es bien sortie. » Il s'échappe pour se changer, et elle en profite pour prendre place à table, et faire des origami en usant de sa baguette sur les serviettes qu'il a mit à leur disposition.
Allegra - « Je dois bien te faire honneur. Et puis j'ai pas oublié tes leçons quand tu étais encore à la maison. »  Dit-elle en prenant un raisin qu'elle plaça entre ses lèvres. Il revint habillé d'un t-shirt plus décontracté, ce qui ne manqua pas de la faire sourire, toujours amusé de le voir mettre des vêtements moldus qui ferait grincer des dents Effie Rowle - la styliste sur laquelle elle investissait. « Heureusement pour moi t'es pas professeur en sortilèges. J'aurais été moins brillante. » Rajouta-t-elle en grimaçant. Elle était moins douée quand il s'agissait d'user de sa baguette, Allegra, mais elle faisait de son mieux. Elle s'améliorer - elle tâchait de pas être trop mauvaise.
Clyde - « Comment vas-tu ? Comment va Evan ? »
Allegra - « La rentrée n'a pas été de tout repos, mais nous allons bien. Evan râle de me voir le quitter pour toi, mais à présent tu es une priorité. » Dit-elle en le servant, dans un verre à vin. « Et toi, Monsieur le Professeur ? Comment ca se passe ce retour à Poudlard ? Qu'est-ce que ca fait d'être un homme libre ? » 



_________________

ce qui n'te tue pas


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 192
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: surprise yourself (clydenegra)   Dim 19 Nov - 22:33

[quote="L. Clyde A. Greengrass"]
Clydeggra
Surprise Yourself
« Père a toujours des gouts sûrs. Mais tu sais, en tant que professeur t'es pas vraiment autorisé à dépravé une étudiante en la faisant boire. » Il éclate de rire, ne s'offusquant pas le moins du monde avant de sortir les verres et de les poser devant sa sœur, sur la belle table qui prend forme. Les assiettes sont disposés d'un coup de baguette et le contenu du panier vient aussi se poser sans un bruit sur la table. « Comme si tu avais besoin de moi pour faire preuve de dépravation. » Qu'il dit avec un regard complice, au courant que sa sœur est du genre expressive avec Evan et que leur baiser fait encore rougir de gêne les pauvres premières années. « Je dois bien te faire honneur. Et puis j'ai pas oublié tes leçons quand tu étais encore à la maison. » « Ca se voit, ton résultat est très bon. » Dit-il avec un sourire complice avant de prendre la miche de pain et de commencer à découper des longues tranches régulières. Elle fait une remarque sur les sortilèges et il relève la tête, tout en découpant le pain. « Tu as toujours autant de mal ? » Qu'il demande ne faisant référence au fait que déjà à ses débuts à Poudlard, elle ne maîtrisait que très mal sa baguette et que ses sorts finissaient bien souvent dans le décor. Mais sa sœur est clairement plus théorique que pratique, elle est plus du genre à créer des sorts que les utiliser. C'est une femme qui pense mais qui ne combat pas, c'est tout à son honneur et ça le rassure. Il n'aurait pas voulu savoir qu'elle prenait part aux combats et qu'elle se mettait en danger.

« La rentrée n'a pas été de tout repos, mais nous allons bien. Evan râle de me voir le quitter pour toi, mais à présent tu es une priorité. » Il laisse l'ombre d'un sourire flotter sur sa bouche, trouvant cela mignon de voir sa sœur amoureuse, bientôt mariée à un homme qu'elle aime et qui la chérira comme elle le mérite. C'est rare, bien souvent les mariages sont arrangés et la femme est reléguée au rang de reproductrice. Mais sa sœur sera respectée et cela lui fait le plus grand plaisir. « Et toi, Monsieur le Professeur ? Comment ca se passe ce retour à Poudlard ? Qu'est-ce que ca fait d'être un homme libre ? » Qu'elle lui dit en servant deux verres, dont l'un d'eux atterri dans sa main. Il lève le verre vers elle pour trinquer et prend une gorgée ensuite de son excellent vin, offert par leur père en l'honneur de tout ceci, de son retour et de son emploi récent. Il soupire doucement, n'ayant pas vraiment bu depuis sa sortie de prison. Et lui mettre sur l'alcool un goût aussi délicat, c'est le pousser à la dérive.

« C'est étrange. L'école est identique mais tout semble être différent. Un peu comme le reste d'ailleurs. Et concernant cette liberté... Je n'ai pas vraiment eu le temps d'y goûter depuis ma sortie. Je cours partout. » Qu'il dit avant de faire signe à sa sœur et de s’installer dans une des chaises confortables. Il vient attraper dans un bol de quoi grignoter et croque dans une tomate cocktail, pour en savourer le goût sucré et frais qui englobe aussitôt ses papilles. « Et toi ta rentrée ? Raconte moi alors ! Tu entames ton dernière trimestre, ensuite la liberté ! » Qu'il dit avec un petit sourire avant de poser son verre sur la table pour regarder sa sœur. Elle lui a tant manquée, il n'arrive pas à réaliser que c'est bien elle qui se tient devant lui, dans toute sa force et sa beauté caractéristique des Greengrass.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 405
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: surprise yourself (clydenegra)   Mar 28 Nov - 23:30


Surprise Yourself
Clyde Greengrass & Allegra Greengrass & Eden Shacklebolt
Clyde - « Comme si tu avais besoin de moi pour faire preuve de dépravation. »
Allegra - « Je ne vois vraiment pas à quoi tu peux faire référence. J'ai la réputation d'être une jeune femme exemplaire dans l'enceinte de ce château. » Elle sourit, avant de servir le vin - ignorant le regard incrédule de son grand frère. C'est évident qu'elle n'a pas une réputation de dépravée - parce qu'elle le cache plutôt bien. Elle a caché longtemps sa relation avec Evan, alors même qu'elle était aux bras d'Aleksei, se disant heureuse fiancée du Russe. A côté de cela, elle ne peut pas dire qu'elle soit la dernière pour aller dans les soirées des sangs purs, ou organisée dans la salle commune de Serpentard - pas qu'elle y passe son temps à boire et fumer cela dit. Elle n'a jamais touché à ces choses moldus, ou à la drogue sorcière, et elle apprécie les alcools de qualité. Elle aime danser, cependant, et si elle se montre en spectacle c'est toujours avec une vraie prestance. Alors elle n'est pas tant dépravée que cela - plutôt passionnée si elle peut le dire ainsi.

Du reste, elle aime à profiter de la présence de son frère à Poudlard, souriant de le voir si heureux aussi. Il a l'air déjà moins torturé, bougeant avec cette même grâce que dans les souvenirs de la jeune femme. Et si elle ne se permet aucune remarque, elle n'en pense pas moins - il a retrouvé cette beauté ténébreuse, et elle en est heureuse. D'autant qu'il a ce sérieux, cette manière si charismatique de parler de ses cours, des notes, d'elle - de ses capacités. Et elle est fière de pouvoir lui montrer qu'elle n'a rien oublié de ce qu'il a pu lui apprendre quand elle était plus jeune.
Clyde - « Ca se voit, ton résultat est très bon. »
Allegra - « J'essaie de te faire honneur. »  dit-elle une fois encore - avant d'admettre qu'elle n'est pas si douée en pratique. Elle peut pas l'expliquer, sans doute sa baguette n'est-elle pas la plus inflexible. Peut être n'a-t-elle pas eut la force d'esprit pour se faire entendre - elle l'ignore, mais vit parfois assez mal cette lacune qui la contraint à faire preuve de plus d'éloquence que d'agressivité.
Clyde - « Tu as toujours autant de mal ? » Elle essaie de cacher sa gêne derrière un sourire forcé, haussant les épaules comme si c'était sans importance.
Allegra - « Je fais comme je peux. C'est peut être moins pire qu'avant mais … enfin. Je ne brille pas par mes capacités en sortilège et en duel encore moins. Je sais pas pourquoi… » Elle peut pas lui mentir, à Clyde. Elle a jamais, et sans doute pouvait-elle être plus honnête avec lui qu'elle ne l'était envers leurs parents. Ses notes aux BUSES n'avaient pas été brillantes dans les matières de pratique, et déjà elle avait senti cette inquiétude dans le regard de leur père. Mais il n'avait rien dit - mettant sur le coup de tout le reste les échecs de sa fille.

Mais elle préfère parler de Poudlard, de Clyde, se concentrer sur autre chose, et se reforger un sourire réel - qui fait briller son regard de malice.
Clyde - « C'est étrange. L'école est identique mais tout semble être différent. Un peu comme le reste d'ailleurs. Et concernant cette liberté... Je n'ai pas vraiment eu le temps d'y goûter depuis ma sortie. Je cours partout. »
Allegra - « J'espère que tu trouveras le moyen d'en profiter maintenant alors. Après tout t'as juste à aimer ton nouveau poste, et devenir un tortionnaire pour les deux mois à venir - effrayer les étudiants et mettre la pression en vue des examens. » Dit-elle avec un clin d'oeil complice vers son frère, prenant le vin entre ses lèvres pour le gouter, et lâcher un gémissement de ravissement.
Clyde - « Et toi ta rentrée ? Raconte moi alors ! Tu entames ton dernière trimestre, ensuite la liberté ! » elle sourit - sentant une douce nostalgie l'étreindre, en même temps qu'un réel ravissement.
Allegra - « J'ai du mal à réaliser qu'on y est enfin. Je peux pas dire que j'ai hâte que ce soit terminé, et en même temps tout ce qui m'attend après… Je suis impatiente de le vivre. » Dit-elle avec franchise, avant de se tourner vers le regard de son frère, cette étincelle de joie constamment présente dans son regard. « Je sais pas vraiment ce que me réserve l'avenir. Je pensais… reprendre les affaires de papa. J'ignore si tu désirais être l'héritier de la fortunes des Greengrass, mais comme tu étais enfermée, j'ai demandé à être former pour cela. En secret. Je voulais pas vraiment… Enfin, tu sais que ce sont les hommes qui gèrent les affaires et les négociations en général. » rajouta-t-elle en sentant cette gêne. LEs Greengrass ont créé cette empire financier, trouvant leurs bureaux dans les étages de Gringotts - mais jamais une femme de la famille n'y a trouvé sa place. Après tout, elles sont faites pour éduquer les enfants. Sauf qu'Allegra aime ce jeu-là, d'argent et de pouvoir, et elle ne doute pas de pouvoir y trouver son compte.
Allegra - « Je suis pas si mauvaise, selon papa. Et j'avoue que je préfère cela aux cours qui s'enchainent. Sans compter la fréquentation de l'école qui va pas en s'améliorant… »





_________________

ce qui n'te tue pas


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 192
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: surprise yourself (clydenegra)   Jeu 21 Déc - 19:28

Clydeggra
Surprise Yourself
« Je ne vois vraiment pas à quoi tu peux faire référence. J'ai la réputation d'être une jeune femme exemplaire dans l'enceinte de ce château. » Il lui lance un regard de biais avant de se mettre à rire, dans un écho au rire de sa propre sœur. Le visage de cette dernière s'illumine et aussitôt il se sent apaisé, à sa place, là où il devait être. Sa sœur, la seule qui lui a voué un soutien sans faille, la seule a ne jamais l'avoir lâché quoi qu'il advienne. Elle l'a toujours su innocent au fond d'elle et même si un instant elle l'a pensé coupable, elle ne c'est pas détournée de lui pour autant. Et pour cela il ne peut que la remercier, d'avoir été l'épaule sur laquelle il pouvait se reposer un petit peu. Après tout ils ont été élevés comme cela, les Greengrass sont une famille et ils doivent se soutenir quoi qu'il arrive, quoi qu'il advienne à un membre de leur famille. Elle ne l'a pas lâchée comme lui ne l'aurait jamais lâché si elle avait été dans cette situation. C'est aussi pour cela qu'il a réussi à tenir et que la folie n'est pas venue le prendre. Il se savait innocent c'est vrai mais il savait aussi que quelqu'un pensait à lui là dehors, assez pour lui envoyer des lettres teintées d'un parfum délicat et féminin. « Je fais comme je peux. C'est peut être moins pire qu'avant mais … enfin. Je ne brille pas par mes capacités en sortilège et en duel encore moins. Je sais pas pourquoi… » « Tu es une diplomate ma sœur, une intellectuelle. Pas une combattante, c'est une bonne chose tu sais. Trop de gens s'inventent une réputation de héros avant de trembler de peur devant le danger lorsqu'il est présent devant eux. » Dit-il en hochant la tête avant de poser sur la main de sa sœur, sa propre main chaude et de la serrer. Il veut la rassurer, elle ne doit pas se tracasser une seule seconde, elle n'a rien d'étrange, de bizarre ou de différent. Elle n'est pas une duelliste, tant mieux ce n'est pas son rôle de toute façon. Son mari se chargera de combattre pendant qu'elle utilisera son cerveau, comme toutes les femmes Greengrass le font depuis des années.

« J'espère que tu trouveras le moyen d'en profiter maintenant alors. Après tout t'as juste à aimer ton nouveau poste, et devenir un tortionnaire pour les deux mois à venir - effrayer les étudiants et mettre la pression en vue des examens. » Il éclate de rire avant de prendre son verre, de trinquer et de boire une gorgée de cet excellent vin qui coule dans sa gorge, jusqu'à lui faire pousser un râle de plaisir. L'alcool est doux, léger comme de l'air, sucré comme un fruit d'été. « Je sais pas vraiment ce que me réserve l'avenir. Je pensais… reprendre les affaires de papa. J'ignore si tu désirais être l'héritier de la fortunes des Greengrass, mais comme tu étais enfermée, j'ai demandé à être former pour cela. En secret. Je voulais pas vraiment… Enfin, tu sais que ce sont les hommes qui gèrent les affaires et les négociations en général. » Il se penche et pique une tomate cerise qu'il croque avec un visage neutre. Expression qu'il garde un moment avant de se mettre à sourire, ayant voulu effrayer sa sœur comme il se doit avant de lui donner une réponse. « Reprend les affaires, ce n'est pas mon rôle. » Dit-il avec un hochement de tête confiant. Lui son rôle est de chasser et de se refaire une vie plus ou moins convenable. Lorsque ce sera fait il envisagera lui aussi de reprendre des affaires de mécénat qu'il avait entrepris avant d'être envoyé dans cette école froide et humide.

« Je suis pas si mauvaise, selon papa. Et j'avoue que je préfère cela aux cours qui s’enchaînent. Sans compter la fréquentation de l'école qui va pas en s'améliorant… » « Je ne doute pas de tes capacités. » Dit-il en passant volontairement sur la remarque de sa sœur. Pas qu'il ne partage pas cela, il est vrai que parfois il serait bon de surveiller un peu les entrées et sorties de cette école mais en dehors de cela il se moque des moldus, des sang-mêlés et de tout le reste. Ce serait bien abusé de sa part de râler, étant lui même u sang-mêlé il aurait été traqué par celle qu'il aime comme une sœur, si seulement il n'avait pas été élevé tel son grand frère. « Je reprendrais mes affaires de mécénat d'ici quelques semaines, lorsque j'aurais le temps pour cela. Mais concernant notre famille, tu peux t'en charger. Je n'ai ni le temps, ni l'envie de toute façon. » Dit-il avec un petit rire avant de reprendre son verre pour avaler une seconde gorgée de vin rouge. Puis il pose son regard sur le visage de sa sœur. « J'ai espéré longtemps pouvoir revivre ce moment... J'ai peur que parfois tout éclate dans une bulle et que je me réveille d'un long rêve. C'est fou n'est-ce pas ? » Mais il croise le regard d'Allegra et fait un vague geste de la main. « Ha ! Laissons tomber ! Si tu as besoin d'aide en tout cas pour gérer la famille compte sur moi, père m'avait inculqué quelques notions. »

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 405
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: surprise yourself (clydenegra)   Ven 22 Déc - 0:47


Surprise Yourself
Clyde Greengrass & Allegra Greengrass & Eden Shacklebolt
Elle n'était pas une excellente élève, sa baguette refusant de lui obéir la majorité du temps. Elle ne savait pas l'expliquer - ou plutôt elle refusait de regarder l'évidence en face. A dire vrai, elle n'était pas si mauvaise, jusqu'à ce que son grand frère soit enfermé. Alors ses notes ont soudainement chuté, sa baguette se retournant plus souvent contre elle qu'elle n'exécutait ses sortilèges. Et son esprit devenait plus rêveur, ses émotions ambivalents, et sa voix perdait de sa force - elle était devenue hésitante. Elle passait plus de temps à penser à Clyde, qu'à se concentrer. Tant et si bien qu'elle avait perdu de son assurance, et sans doute sa baguette l'avait-elle sentie. N'étant plus si téméraire, Allegra avait perdu de sa superbe en sortilège. Pourtant, dans les autres matières, elle brillait par son intelligence, sa capacité à voir les choses dans leurs ensembles, à deviner les coups de ses adversaires avant qu'ils ne les portent. Elle était visionnaire, Allegra - et elle avait appris à manipuler le monde, à défaut de pouvoir s'y battre.
Clyde - « Tu es une diplomate ma sœur, une intellectuelle. Pas une combattante, c'est une bonne chose tu sais. Trop de gens s'inventent une réputation de héros avant de trembler de peur devant le danger lorsqu'il est présent devant eux. » Elle ne pouvait pas dire de le contraire, souriant à l'affirmation de son frère - alors qu'elle craignait de ne le décevoir par son incapacité à lancer convenablement un sortilège, elle retrouvait son soutien. Il n'était jamais là pour se moquer d'elle, ou se montrer méprisant. Elle n'avait pas souvenir de Clyde lui affirmant qu'il était déçu - au contraire, il était celui qui la soutenait, qui la poussait à jouer du violon, ou à lire autant d'ouvrage d'histoire qu'elle le désirait. Et si elle ne voulait pas travailler ses sortilèges il ne l'y contraignait pas. Il n'y avait peut être qu'aux échecs qu'il la poussait toujours plus loin, reprenant les parties jusqu'à ce que le soleil tombe à l'horizon, et qu'ils s'endorment sur leurs fauteuils.

Alors elle pensait à reprendre les affaires familiales, bien qu'en tant que femme ce n'était pas prévu - de base. Parce que Clyde a été éduqué comme l'héritier, comme le premier né. Qu'importe qu'il ne soit pas de son sang, il était un Greengrass. Alors, avant qu'il ne soit enfermé il était prévu qu'il devient le représentant de la famille auprès des partenaires de leur père. Qu'il devienne le prochain chef d'affaire - mais il n'était resté qu'Allegra après. Allegra qui avait travaillé, étudié les dossiers de leurs pères, et avait appris tout ce qu'elle pouvait sur les grandes industries où investir.
Clyde - « Reprend les affaires, ce n'est pas mon rôle. » Lâcha-t-il finalement, après avoir joué de regards inquiets qui avait fait monté le rouge de gêne aux joues d'Allegra. ET finalement - l'apaisement. D'entendre son frère lui assurer qu'elle pouvait prendre ce rôle-là.
Allegra - « Vraiment ? Je… Tu es sûr ? » Demanda-t-elle avec cette lueur de gratitude dans les yeux alors qu'elle semblait briller de joie à regarder son frère. Elle le remerciait, vraiment, de lui accorder cette confiance là, espérant pouvoir convaincre leur père après lui.

Clyde - « Je ne doute pas de tes capacités. » Elle sentait une fois encore les joues chauffer, de plaisir et par la douceur des paroles de son frère. Elle prit de quoi boire, laissant l'alcool lui brûler la gorge pour cacher son trouble. Elle était touchée - vraiment - par la confiance qu'il avait en elle.
Allegra - « Comment tu peux avoir autant confiance en moi, grand frère, quand moi-même je doute constamment ? » Demanda-t-elle finalement, avec cette timidité qu'elle ne montrait que rarement. Mais il était facile d'être elle-même avec son grand frère. Facile de faire tomber le masque, de montrer ce qu'elle ressentait vraiment. Ce qu'elle était vraiment.
Clyde - « Je reprendrais mes affaires de mécénat d'ici quelques semaines, lorsque j'aurais le temps pour cela. Mais concernant notre famille, tu peux t'en charger. Je n'ai ni le temps, ni l'envie de toute façon. »
Allegra - « Je suis ravi de ton désintérêt pour nos affaires alors. Je… Tu pourrais, en parler à Père avec moi ? »  demanda-t-elle, sachant qu'il faudrait cela pour convaincre leur père. S'assurer que Clyde ne voulait pas jouer ce rôle. Elle était heureuse, cela dit, de se voir trouver un rôle à jouer dans l'avenir. Un rôle qui lui semblait utile - elle tiendrait ce rôle comme il le faudrait - et en assurait son frère non sans s'empêcher une remarque sur ceux qui se trouvaient à Poudlard. Et elle n'avait jamais vu Clyde comme un impur - sans doute parce qu'il était son frère, et qu'il connaissait l'importance des traditions. Elle n'avait rien à lui reprocher - aucune plaisanterie, aucune moquerie, aucun dénigrement.

Mais ils n'étaient pas là pour parler de politique, et Clyde ne releva pas sa remarque - elle l'en remerciait, quelque part. Elle ne voulait pas assombrir leur conversation déjà, juste profiter de son grand frère.
Clyde - « J'ai espéré longtemps pouvoir revivre ce moment... J'ai peur que parfois tout éclate dans une bulle et que je me réveille d'un long rêve. C'est fou n'est-ce pas ? » Elle alla chercher sa main pour la serrer dans la sienne, le caressant d'un regard tendre.
Allegra - « J'ai encore du mal à le croire. J'ai constamment peur d'apprendre que tu es toujours enfermé. J'ai tellement rêvé te retrouver, Clyde. » Avoua-t-elle dans un murmure tendre, avant de reprendre son verre, profitant de la chaleur qui les enveloppait soudainement.
Clyde - « Ha ! Laissons tomber ! Si tu as besoin d'aide en tout cas pour gérer la famille compte sur moi, père m'avait inculqué quelques notions. »
Allegra - « J'ai commencé à étudier ses dossiers actuels en secret. J'ai vu qu'il… Tu sais qu'il a continué ses dons à Azkaban pendant ton enfermement. »  dit-elle sans savoir si cette information pouvait faire quelque chose à son frère. Elle évita son regard, de fait, et inspira profondément. « Je te forcerai pas, tu sais mais si jamais tu veux… Parler de ce que tu as vécu, je suis là. Je serais toujours là pour toi. » 









_________________

ce qui n'te tue pas


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: surprise yourself (clydenegra)   

Revenir en haut Aller en bas
 
surprise yourself (clydenegra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» De surprise en surprise [Kathleen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le Sixième étage-
Sauter vers: