AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 knock knock on Raven's door (pandoven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 341
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: knock knock on Raven's door (pandoven)    Dim 12 Nov - 19:32



knock knock
Raven Fawley & Pandora Sutherland
Elle tombe - elle tombe contre le sol pour s'terminer inconsciente. J'perds l'souffle en même temps qu'elle tombe, incapable d'bouger, incapable du moindre mouvement - ou alors c'déjà trop tard elle et s'fait emporter loin du terrain, pas longtemps suivi par un vert et argent. Mais déjà j'suis plus là, j'me suis glissée hors des gradins qui sont silencieux d'choc. L'Quidditch c'est violent y a personne qui va nous apprendre ca - personne du tout. C'peut être pour ca qu'on gueule pas à la vengeance quand ils s'retrouvent sur le sol les joueurs. On gueule parce parce que ce sont les règles du jeu. C'pas pour ca que j'ai l'coeur qui bat moins vite.
La première fois on m'interdit d'rentrer, en m'disant qu'elle s'fait soigner, et que j'y peux rien - aucun étudiant dans l'infirmerie, aucun étudiant l'temps que les infirmiers fassent leur travail. J'me bats pas - j'demande juste à pouvoir être présente plus tard pour la voir. Plus tard - j'espère. Pour pouvoir être sûre qu'Raven elle a pas été trop ravagée par les cognards qui lui ont volé sur la gueule.

L'après midi c'moi sur le terrain, avec la peur au ventre qui s'passe quelque chose. C'un premier cognard qui m'fait battre le coeur plus vite - et l'sentiment de nausée qui vient pour m'faire tourner la tête. Et l'envie de m'effondrer - peut être qu'Andrew a raison. J'devrais pas être là. J'devrais pas prendre ce genre de risque-là. Alors j'regrette, pour la première fois, d'me retrouver sur un balai. Puis j'pense à Raven, et j'me souviens de son corps qui s'effondre - y a Rhaegar qui gagne l'match et j'attends pas pour être sur l'sol à nouveau. Douche - rapidement - et les cris autour d'moi. Toujours le coeur qui bat vite, et la nausée qui m'quitte pas. Alors c'est Rhaegar qui m'fait aller à l'infirmerie juste au cas où. Il m'y accompagne - me laissant sur un lit pour m'faire ausculter. C'Zack qui l'apprend et s'retrouve à mes côtés - une potion pour calmer mes nerfs et m'voila à nouveau sur pied.
Cette seconde fois j'peux l'approcher. Elle est encore dans son lit, et j'crois qu'elle dort comme elle a les yeux fermés. ALors j'me glisse avant d'mettre les rideaux autour d'nous - et peut être ca l'a fait bouger, comme elle s'met à papillonner tout à coup.
Pandora - « Tu t'réveilles princesse ? » J'demande en chantonnant, avant d'me mettre à ses côtés, et à poser un baiser sur son front. « Il y a pas été doucement Yaxley. T'veux que je lui fasse sa fête à son tour ? » Cette fois c'presque plus un grondement qu'autre chose qui m'échappe - parce que j'sais, plus d'choses sur les sentiments d'Raven pour l'autre abruti. Yaxley qui l'a foutue à terre - ca doit être ca l'amour vache, ou les passions shakespeariennes.
Pandora - « comment tu t'sens ? » 


_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air. - pregnancy second mouth

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 294
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: knock knock on Raven's door (pandoven)    Mer 29 Nov - 1:45


knock knock on Raven's door
Raven Fawley & Pandora Sutherland
Elle se souvenait du match par bribes, du, des cognards et de la douleur et puis plus rien, elle oscillait entre la réalité et les rêves. Le souvenir de Corban triomphant sur son balai et du Rowle qui avait eu fini de l’achever elle mais tout ça lui paraissait si flou. Elle s’était trouvée à l’infirmerie en sachant pertinemment que le match avait été perdu, c’était comme une évidence et elle avait la douleur d’avoir ce sentiment de trahison envers son équipe. Elle en était la capitaine et pourtant aujourd’hui elle avait failli à son devoir ou bien était-ce hier, elle n’avait guère la notion du temps dans ce pays peuplé de rêves étranges se succédant les uns aux autres. Raven était persuadée d’avoir aperçu le visage d’Ysolte ou de Kimmy et d’autres ses camarades en témoignant sa table de nuit bien garnie de diverses friandises et fleurs. Elle ne les méritait pas toutes ces jolies attentions, elle avait échoué et tout le sucre du monde ne ramènerait pas le match qu’ils avaient perdu. Pourtant, cette fois quand elle avait ouvert les yeux c’était un visage plus que familier qui se trouvait au-dessus du sien « Tu t’réveilles princesses ? » cette voix douce et sucrée qu’elle ne connait que trop bien pour appartenir à sa meilleure amie, cette fille fabuleuse comme un soleil rayonnant de mille feux et portant à présent la vie. Cela ne la rendait que plus belle aux yeux de l’aiglonne. « Il y a pas été doucement Yaxley. T’veux que je lui fasse sa fête à son tour ? » qu’elle avait dit la colère teintant sa si jolie voix arrachant un sourire à Raven.

Raven s’était alors relevée dans son lit finissant de s’éveiller, sa bouche était terriblement sèche alors elle avait attrapé le verre d’eau poser en évidence sur sa table de nuit accompagné des cachets laissés par l’infirmier qui avaient pour mission de consolider ses os encore fragiles. Elle avala l’eau d’une traite et se racla la gorge posant à nouveau ses yeux sur sa blonde préférée « Il n’en vaut pas la peine va… Je suis contente de te voir. » avait-elle dit son sourire toujours aux lèvres malgré la douleur qui s’était elle aussi éveillée en même temps qu’elle. « Comment tu t’sens ? » avait demandé Pandora « Comme si un troupeau de centaures m’avait piétinée ! » tenta-t-elle avec une pointe d’humour dans la voix. Raven attrapa la main de sa meilleure amie afin qu’elle s’assoie à ses côtés, elle n’aimait pas l’idée de la voir debout s’agiter autour d’elle. « Ne va pas t’embêter à chercher des noises à Yaxley ou Rowle, c’est le jeu, j’ai joué et j’ai manifestement perdu. » qu’elle avait fini d’ajouter en secouant la tête comme désolée. « J’espère qu’ils ne me détestent pas complètement. » avait-elle dit en pensant au restant de son équipe.

Puis, elle releva la tête croisant les beaux yeux de sa meilleure amie « Tu avais un match toi aussi, rassure-moi tu n’as pas joué ? » elle avait réprimandé Pandora car elle le savait enceinte et c’était tout naturellement qu’elle l’avait presque supplié les yeux plein d’inquiétude de ne pas participer mais Pandora c’était sa propre personne et lorsqu’elle avait une idée en tête rien ni personne ne pourrait se mettre en travers de sa route « Rassure-moi Rhae t’a clouée au sol ? » ajoutait-elle avec la même inquiétude dans la voix « Il n’est pas question qu’on partage le même lit un l’infirmerie pas que je n’ai pas envie de sentir tes pieds gelés contre les miens, » qu’elle avait dit non sans lui faire un clin d’œil « Juste que je m’inquiète pour mon petit neveu ou nièce… »
 


_________________
Pure Perfect Pretty Girl (in appearance only)

MEward :32::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 341
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: knock knock on Raven's door (pandoven)    Ven 1 Déc - 20:44


knock knock
Raven Fawley & Pandora Sutherland
J'ai grandi entourée d'frères. Du miens, d'Rhaegar, d'Chester. De garçons prêts à tout pour m'faire plaisir, m'faire sourire, m'protéger. J'ai été entourée d'frères, qui voulaient s'assurer que mon coeur était en sureté, que je le donnerais pas à qui le veut - pas qu'ils aient réussi à m'en empêcher de me le faire briser trop souvent. J'ai grandi entouré de frères, qui faisaient des Quidditch, parler de sports, de filles, d'autres choses. Des frères qui se fichaient de faire du shopping, de la cuisine, ou des promenades dans la forêt juste pour le plaisir. J'ai grandi entouré de frère, mais j'sais que j'ai toujours voulu avec une soeur.
Quand Raven est arrivée dans ma vie, c'était avec un énorme sourire, une timidité évidente, et une beauté à couper le souffle - Raven c'était une évidence, et ca l'est toujours. Alors c'est naturellement que je cours à son chevet, dés que l'occasion se présente, la voyant allongée sur le lit d'infirmerie, avec l'air d'avoir pris un cognard dans la tronche - ce qui a été le cas du reste.

Alors je m'assois, la vois qui agite les paupières, et lui propose d'la venger si elle le veut. Pas que je sache être violente, mais il faut toujours se méfier des colères de vélanes - il parait.
Raven - « Il n’en vaut pas la peine va… Je suis contente de te voir. »
Pandora - « J'suis contente de te voir. » Qu'je répète en parfaite écho, avec une main qui se perd vers la chevelure de Raven, la caressant pour pas qu'elle s'agit de trop, avant qu'elle tâche de se redresser, prenant de l'eau pour retrouver sa belle voix mélodieuse.
Raven - « Comme si un troupeau de centaures m’avait piétinée ! » J'grimace, avant de lui offrir un sourire moqueur - pour la forme.
Pandora - « Si ca devait arriver tu aurais sans doute cette tête-là en effet. » J'lâche avec de rire, me penchant vers elle pour poser un baiser sur son front, et la laisser m'attirer contre le lit. M'asseyant à ses côtés pour être au plus proche, et la quittant pas des yeux une seule fois.
Raven - « Ne va pas t’embêter à chercher des noises à Yaxley ou Rowle, c’est le jeu, j’ai joué et j’ai manifestement perdu. »
Pandora - « Leur but c'est de protégé les joueurs des cognards avant tout - pas de s'acharner sur les adversaires pour s'prouver leur virilité. » J'dis en levant les yeux au ciel, exaspéré d'voir des joueurs profiter de leurs places dans l'équipe pour laisser parler leur agressivité. Ou leur besoin de se prouver qu'ils sont des hommes. C'est sûr qu'autrement c'est pas leur masculinité qui ressort.
Raven - « J’espère qu’ils ne me détestent pas complètement. » J'reprends alors contenance, avant d'tourner vers Raven, fronçant les sourcils - et de réaliser qu'elle parle pas des deux batteurs adverses. Mais de son équipe. En tant que Capitaine, elle est là pour mener les Serdaigles à la victoire.
Pandora - « Ils sont plus inquiets qu'en colère contre toi, chaton. T'as pas à t'en faire, ils t'adorent toujours autant. C'est l'jeu, tu l'as dit toi-même. » Dis-je en espérant la voir qui perd de son masque d'inquiétude.

Mais c'est finalement vers moi qu'elle se tourne, me sondant d'un regard plus perplexe.
Raven - « Tu avais un match toi aussi, rassure-moi tu n’as pas joué ? » J'ai un geste d'recul - c'est pas voulu mais instinctif - avec le coeur qui bat plus vite. Si, si j'ai joué même si Andrew, Rhaegar et toi vous étiez contre. J'ai joué parce que j'proclamais que j'étais enceinte, pas morte. Pas en danger. Mais en vrai, en vrai j'ai juste été stupide.
Raven - « Rassure-moi Rhae t’a clouée au sol ? »
Pandora - « Il a essayé… ? » J'propose comme alternatif, m'assurant qu'elle s'en prenne pas à Rhaegar pour la bêtise qui fut la mienne. Mais au moins il a fallut ca pour m'prendre une peur bien réelle, et m'rendre compte que tous mes actes ont des conséquences - et plus seulement pour moi à présent.
Raven - « Juste que je m’inquiète pour mon petit neveu ou nièce… » J'souris, quand elle pose une main sur mon ventre à peine enflée - peut être un peu ou alors c'juste mon imagination qui me joue des tours.
Pandora - « Et il a une maman pour le moins stupide mais qui apprend de ses erreurs. » J'dis avec une rougeur d'gêne sur les joues. « J'ai joué, en me disant qu'être enceinte ca allait pas me condamner à arrêter de vivre… mais j'ai pris un cognard de prêt et j'ai réalisé combien j'ai été stupide. » J'avoue d'une traite avant de me tourner vers Raven.
Pandora - « J'ai dit à Andrew que je ferai pas le dernier match. Je quitte l'équipe de Quidditch - j'dois protéger ton neveu ou ta nièce après tout. Il est temps que j'apprenne que j'suis plus toute seule. » J'dis avec un sourire en coin, prenant la main de Raven dans la mienne pour la serrer. « J'devrais retourner parler au père tu crois ? J'pas… J'pas eut de nouvelles, depuis un moment. »  


_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air. - pregnancy second mouth

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SERDY. - witty, creative, accepting

SERDY. - witty, creative, accepting


Messages : 294
Date d'inscription : 09/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: knock knock on Raven's door (pandoven)    Sam 10 Fév - 23:11


knock knock on Raven's door
Raven Fawley & Pandora Sutherland
Raven avait cette chance, celle d’avoir quelques merveilleuses constantes dans sa vie dont Pandora faisait indéniablement partie. Elle se sentait franchement minable mais l’fait de l’avoir près d’elle reboostait sa confiance en elle-même et cette sensation commençait tout doucement à disparaître, était-ce l’un des pouvoirs de vélanes, probablement pas ; c’était simplement Pandora et son aura de bienfaisance. « J’suis contente de voir. » qu’elle lui avait répété faisant écho à sa propre voix et encourageant un doux sourire sur les lèvres de l’aiglonne se faisant gratter le haut de la tête par sa meilleure amie. « Ahaha… » qu’elle laissa échappé. Raven n’avait pas particulièrement l’habitude des gestes de tendresse : ses parents ne l’avaient jamais particulièrement été et Corban était tout l’opposé de la tendresse, rustre et un tantinet violent. Elle se sentait comme un petit oiseau fragile entre les jolies mains de la Poufsouffle. Non sans douleur elle s’était relevée et avait gobé les cachets accompagnés d’une grande rasade d’eau.

Pandora lui avait demandé comment elle se sentait et elle lui avait expliqué que ça ressemblait à un piétinement furieux de centaures enragés et elle n’était pas loin de la vérité, après tout, les Serpentards étaient des idiots avec d’gros sabots « Si ça devait arriver tu aurais sans doute cette tête-là en effet. » elle s’était esclaffée et Raven s’était joint à elle non sans se tenir les côtes – petit retour de son amie la douleur. « Parfait, je corresponds alors ! » qu’elle avait ajouté toujours en riant. Cependant, Raven voulait éviter une guerre entre les différentes maisons et déclina l’offre de sa meilleure amie à s’en prendre à Corban ou à l’autre idiot d’Rowle. Cela n’apporterait rien et ce n’était ‘qu’un jeu’ qu’elle tentait de se convaincre. Ils avaient perdu et personne ne pourrait prétendre que les batteurs n’étaient pas en droit de déglinguer les batteuses adverses. « Leur but c’est de protéger les joueurs des cognards avant tout – pas de s’acharner sur les adverses pour s’prouver leur virilité. » que Pandora avait avancé et Raven hocha la tête avant de lui répondre « Oui mais on ne pourra pas prétendre Yso et moi qu’on a pas jouer dans leur jeu. On avait autant envie d’les descendre qu’eux de nous envoyer au sol. Je t’ai dit, on a joué et on a perdu à ce stupide petit jeu. » avait-elle terminé en haussant les épaules un poil blasée de ne pas avoir écraser la face de Corban proprement, au moins Rowle avait bouffé l’gazon. « Au moins Rowle a mangé l’herbe avec moi. » petit sourire amusé suivi d’une grimace de douleur.

Retour à la réalité mais surtout à la défaite de son équipe et si elle riait avec sa meilleure amie, ce serait probablement difficile d’effacer ce souvenir de son esprit. « Ils sont plus inquiets qu’en colère contre toi, chaton. T’as pas à t’en faire, ils t’adorent toujours autant. C’est l’jeu tu l’as dit toi-même. » que Pandora lui avait dit mais la têtue secouait la tête « Ne retourne pas mes mots contre moi Panda, si j’avais pas été si focalisée sur Corban j’aurais pu les mener à la victoire, enfin… Je n’en sais rien, ils ont juste mieux jouer… Je suis juste aigrie, excuse-moi. » qu’elle se corrigea elle-même pas que sa voix ait été agressive, juste triste et dépitée. Le Quidditch c’était ce qui l’avait amenée pour la première fois de sa vie à s’opposer à sa parent en les forçant à accepter l’idée qu’ils ne la feraient pas descendre d’un balai alors elle y tenait plus qu’elle n’osait l’avouer. C’était ce qui ressemblait le plus à de la liberté et ça lui avait entrouvert la porte pour de futurs objections familiales ; son stage à Sainte-Mangouste par exemple.

Pourtant l’regard de l’aigle était vite retournée sur sa proie et ce qu’elle portait en elle, la vie, une vraie merveille à n’en douter une seule seconde. Raven serait probablement la tante la plus ridiculement enjouée du monde entier, elle s’était renseignée plus que nécessaire pour n’être qu’une tante gaga et non la mère de l’enfant. Depuis la discussion qu’elles avaient eue durant les vacances, elle avait pris très au sérieux l’envie de protéger sa meilleure amie et l’enfant qu’elle portait – pas qu’elle soit faible ou fragile mais parce qu’elle était l’une des personnes comptant le plus pour elle. Au moins Rhae avait tenté de la garder clouer au lit qu’elle entendait ce qui ne la rassurait pas vraiment, Panda était bien aussi têtue qu’elle voire bien plus « Et il a une maman pour le moins stupide mais qui apprend ses erreurs. » Raven secouait la tête « Tu n’es pas stupide, c’est nouveau tout ça. » mais Pandora rougissait d’gêne « J’ai joué, en me disant qu’être enceinte ça allait pas me condamner à arrêter de vivre… mais j’ai pris un cognard de près et j’ai réalisé combien j’ai été stupide. » Raven n’avait pas pu assister au match pour des raisons relativement évidentes alors elle plaqua sa main sur ses lèvres « Il va bien hein ? Tu m’as pas amoché mon n’veux ou ma nièce hein ? » mais Pandora poursuivait « J’ai dit à Andrew que je ferais pas le dernier match. Je quitte l’équipe de Quidditch – j’dois protéger ton neveu ou ta nièce après tout. Il est temps que j’apprenne que j’suis plus toute seule. » petit sourire rassuré d’Raven qui attrapa sa meilleure amie dans ses bras la faisant basculer à ses côtés « Parfait, tu seras jamais seule Panda, tu nous auras toujours dans tes pattes le p’tit bout et moi ! » petit rire amusé de l’intéressée parce qu’il n’était pas question qu’elle lâche un jour sa meilleure amie. « J’devrais retourner parler au père tu crois pas ? J’pas eu de nouvelles, depuis un moment. » ce à quoi Raven hocha la tête à l’affirmative. « Oui, vous devez parler, de comment vous allez gérer tout ça parce que ce sera un bordel, un magnifique bordel mais un bordel malgré tout. » Pandora serait une mère fantastique, elle en avait la fibre en elle ça apparaissait clairement à Raven à présent. « Dis, mmh, vu que je suis dans l’incapacité de choisir un fiancé et tout le tralala et que quitte à plier l’échine je me disais qu’éventuellement… » raclement de gorge et yeux plein d’étoiles « Tu serais ma demoiselle d’honneur même si t’es pas d’sang-pur, il n’est pas question que Reagan s’approche de moi. Evidemment tu devras faire équipe avec Hazel si cela te convient évidemment ! » avait-elle dit en penchant la tête sur le côté faisant les grands yeux à sa blonde préférée.


_________________
Pure Perfect Pretty Girl (in appearance only)

MEward :32::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 341
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: knock knock on Raven's door (pandoven)    Sam 17 Fév - 1:04


knock knock
Raven Fawley & Pandora Sutherland
C'est facile de se mettre à rire stupidement, maintenant qu'elle a les yeux ouverts, et le regard alerte Raven. Facile - quand la tension m'quitte les épaules, et que je respire mieux de la voir ainsi. J'peux pas souffrir de la perdre, pas elle, jamais. Pas à cause du Quidditch, de Corban Yaxley, ou d'Adriel Mulciber - j'brûlerai le monde si elle devait souffrir plus qu'nécessaire. J'ai déjà du mal à m'tenir à ma place, quand il s'agit de ceux qui l'ont foutu dans ce lit d'hôpital. Pas que j'ai des habitudes de violentes mais on dit qu'il se trouve presque rien de plus terrifiant qu'une vélane en colère. J'doute pas qu'ils pourraient être profondément choqués - la seule chance qu'ils peuvent avoir c'est de pas m'avoir croisé encore.
Mais pour le moment c'est pas eux - c'est Raven qui compte. Raven qui se met à rire, sourire, puis grimacer de douleur - m'poussant à m'approcher pour poser une main sur celle de ma meilleure amie. Et chercher des raisons d'en vouloir au reste du monde pour sa présence sur un lit d'infirmerie.
Raven - « Oui mais on ne pourra pas prétendre Yso et moi qu’on a pas jouer dans leur jeu. On avait autant envie d’les descendre qu’eux de nous envoyer au sol. Je t’ai dit, on a joué et on a perdu à ce stupide petit jeu. »
Pandora - « Je m'en fiche. C'est de leur faute, point. »  Dis-je, bornée, avant de lui offrir un clin d'oeil. Puis c'est pas si rare de faire des choses stupides comme cela quand on est adolescent - pas vrai. Le Quidditch est un sport de brutes, j'le sais comme elle. Jouer avec les règles c'est déjà prendre le risque d'avoir un membre en moins - jouer des règles c'est pire encore. Et face aux serpentards c'est rare de se retrouver à jouer fair-play.
Raven - « Au moins Rowle a mangé l’herbe avec moi. »
Pandora - « Yaxley aussi. »  J'ajoute - sachant pas si elle sait ou pas. Qu'ils ont tous fini là - en fait. A jouer à ce jeu débile ils ont tous perdu. Le seul gagnant ce fut le public - c'lui qui a gueulé trop fort à cause de l'excitation. Oubliant qu'en face se trouve de vrais étudiants, qui ont des organes vitaux dans leurs corps. Mais aucun d'eux n'a de séquelle - de ce que je sais.

Puis qu'importe qui est l'gagnant au final - ce qui compte c'est qu'elle aille bien Raven. Et même si elle porte son chapeau de Capitaine à se sentir angoissée d'être mauvaise, je lève vite les yeux au ciel en lui rappelant que c'est le jeu. Faut toujours un gagnant et un perdant - ca remet pas en doute ses capacités ou sa passion pour le quidditch. Ni qu'elle a eut raison d'se battre pour pouvoir monter sur un balai.
Raven - « Ne retourne pas mes mots contre moi Panda, si j’avais pas été si focalisée sur Corban j’aurais pu les mener à la victoire, enfin… Je n’en sais rien, ils ont juste mieux jouer… Je suis juste aigrie, excuse-moi. »
Pandora - « T'as pas à t'excuser, puis t'as assez prouvé d'ton talent pour avoir gagner ton titre de capitaine, et avoir gagné d'autres jeux hors de celui-ci. »  Dis-je sans prendre contre moi ses humeurs et ses grognements. Sentant qu'il se trouve plus d'angoisse que juste la perte d'un jeu. C'pas ca qui compte vraiment - c'est qu'il arrive la fin de l'année, la fin du Quidditch, pour elle. « Ca change pas que c'est ta passion et que t'es douée pour ca. J'suis pas la seule à l'penser. » J'dis avec plus de tendresse encore.

Avant que la conversation se tourne vers moi - m'rendant rouge de gêne de pas avoir été très douée pour jouer avec les règles aussi. Celle d'une grossesse qui aurait dû m'clouer au sol plutôt qu'être stupide et vouloir jouer quand même.
Raven - « Tu n’es pas stupide, c’est nouveau tout ça. »
Pandora - « C'était égoïste et dangereux. » J'souffle malgré tout, sentant une boule de culpabilité m'enserrer à l'idée qu'il aurait pu arriver quelque chose. Ca aurait pu - fort heureusement y a rien eut d'dangereux finalement. Plus de peur que de mal. C'qui arrête pas l'geste de Raven vers mon ventre ou sa voix plus angoissée.
Raven - « Il va bien hein ? Tu m’as pas amoché mon n’veux ou ma nièce hein ? »
Pandora - « Rien à signaler en tout cas. J'dois encore voir le professeur Aasen, mais normalement tout va bien. » J'essaie de mettre autant de confiance que j'peux - j'essaie - dans ma voix pour la rassurer. Me rassurer aussi. Après tout l'gamin d'un vampire ca peut pas s'briser par la peur d'son abrutie de mère n'est-ce pas ? Et j'essaie, j'essaie d'inspirer profondément, de me dire qu'une erreur ca arrive. C'pas pour autant que j'dois me condamner à me penser mauvaise mère. Pas prête - sans doute - sans pour autant être profondément mauvaise.
Raven - « Parfait, tu seras jamais seule Panda, tu nous auras toujours dans tes pattes le p’tit bout et moi ! » J'souris - ravie de l'entendre et d'être sûre de ca. Que je serais jamais seule avec ce "petit bout" justement. Qu'il y aura Rhaegar, Raven, mes parents - s'ils finissent par l'apprendre. Et Cassian - peut être. Cassian qui préfère le silence radio, m'laissant dans l'expectative. Alors peut-être qu'il est plus temps d'attendre - qu'le temps passe trop vite justement, et qu'il s'agit à présent de prendre mon courage pour aller le voir en face.
Raven - « Oui, vous devez parler, de comment vous allez gérer tout ça parce que ce sera un bordel, un magnifique bordel mais un bordel malgré tout. »
Pandora - « Si on l'gèrera à deux… Surtout. »  A deux - puis trois. A deux, puis trois.

Puis c'un temps de silence, à garder nos mains l'une contre l'autre, avant que Raven prenne une grande inspiration, qui m'fait relever les yeux vers elle.
Raven -« Dis, mmh, vu que je suis dans l’incapacité de choisir un fiancé et tout le tralala et que quitte à plier l’échine je me disais qu’éventuellement… » J'fronce les sourcils, serrant sa main dans la mienne plus fort encore. J'veux pas penser à ca - à RAven qui pourra pas vivre son histoire d'amour de conte de fée. Elle le mériterait, elle mériterait le monde cette gamine, mais non - comme elle s'appelle Fawley on a décrété qu'elle devrait se courber et épouser un autre grand nom pour le bien - l'bien de quoi ? D'traditions qui ont aucune raison d'être ? Qui en ont jamais eut ? Pas que ce soit l'moment d'argumenter - n'est-ce pas?
Raven - « Tu serais ma demoiselle d’honneur même si t’es pas d’sang-pur, il n’est pas question que Reagan s’approche de moi. Evidemment tu devras faire équipe avec Hazel si cela te convient évidemment ! »
Pandora - « Oh - »  Et ca demande qu'une seconde avant que je me retrouve dans ses bras - oubliant qu'elle a mal sous l'coup de l'émotion. Oubliant, avant de l'embrasser sur la joue. « J'la laisserai pas approcher Reagan, puis c'est ma place à côté de toi, alors ouais - ouais j'serai ta demoiselle d'honneur. » Dis-je avant de prendre ses deux mains, m'asseyant presque en face d'elle sur le lit - oubliant où on s'trouve. J'veux juste profiter d'elle - pour toujours.
Pandora - « J'suis pas de sang pur sorcière, mais j'suis presque une vélane pure - tu sais - alors c'est difficile de me refuser quoi que ce soit. J'devrais pouvoir convaincre tes parents - ou ceux d'ton fiancé au besoin. » Dis-je en levant les yeux au ciel. « Puis j'adore Hazel ! Elle a des cheveux fantastiques. Ca va être géniale d'faire équipe avec elle. » Rajoutais-je en parlant vite - vite excitée par la nouvelle et la demande. « Ca veut dire qu'on va passer encore plus d'temps ensemble alors ? Je… J'suis pas convaincue par toutes ces histoires d'mariages arrangés, et d'pureté. Tu l'sais. Mais j'serais là pour toi Rav. J'serais toujours là pour toi. »
  


_________________

there is no shadow without light
There are darknesses in life and there are lights, and you are one of the lights, the light of all lights. I am longing to be with you, and by the sea, where we can talk together freely and build our castles in the air. - pregnancy second mouth

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: knock knock on Raven's door (pandoven)    

Revenir en haut Aller en bas
 
knock knock on Raven's door (pandoven)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Knock Knock ! Guess who's there ?!
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» Knock. Knock. Onomatopoeia.
» « Knock knock »
» *Knock knock knock* Astrid. *Knock knock knock* Astrid. [Ashtrid]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le Premier Etage :: L'infirmerie-
Sauter vers: