AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le babysitting, c'est plus cool quand il y a de l'alcool <> Feat. Hurus MacFiggen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
POUFFY. - dedicated, loyal, patient

POUFFY. - dedicated, loyal, patient


Messages : 29
Date d'inscription : 16/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Le babysitting, c'est plus cool quand il y a de l'alcool <> Feat. Hurus MacFiggen   Lun 13 Nov - 1:39

Aujourd’hui, c’était virée à Pré-Au-Lard, comme vous le faisiez assez souvent surtout en ce qui te concerne. Tu trouvais toujours un moyen de t’éloigner du château dès que l’occasion se présentait, que ce soit seule ou avec quelqu’un d’autre.  Comme d’habitude, tu t’es levée tôt au matin afin d’être prête le plus rapidement possible et pouvoir consacrer un moment seul à seule avec le canapé de la salle commune des Poufsouffle. Il faut dire qu’il est de bonne compagnie de canapé surtout lorsque tu as envie de te détendre, d’écouter le crépitement du feu, de fermer les yeux et de t’enfermer un silence qui te rappel les nuits d’hivers que tu passais chez toi avec ton frère dans le salon, alors que vous vous étiez endormis et que vos parents préféraient ne pas vous éveiller. Ca te manque tout ça, ça te manque ce genre de moments de bonheurs qui semblent si longs maintenant, beaucoup trop pour toi et pourtant, tu ne t’y es toujours pas habituée alors que tu devrais l’avoir fait avec le temps. Tu ne parviens toujours pas à te dire que ce genre de chose est peut-être définitivement terminée, que tu n’y as plus eus droit depuis déjà six longues années de misères. La plupart du temps, tu préfères ne pas y penser mais c’est parfois difficile.  Rapidement, tes camarades apparaissent les uns après les autres et tu finis par être rejointe par l’une de tes amies qui te propose de venir à Pré-Au-Lard avec elle. Tu ne peux pas vraiment refuser, loin de là, alors tu acceptes l’invitation, l’accompagne jusqu’à l’extérieur du château où d’autres élèves étaient déjà prêts à partir également.  Vous avez marché quelque temps avant d’arriver à destination, décidant de marcher encore dans les rues du village afin de pouvoir faire quelques achats…Enfin, ta pote se fait des achats, ce n’est pas comparable. Toi, tu te contentes de la conseiller, rire avec elle, l’accompagner. Tu oublies tes soucis, t’es bien, t’es juste … Toi.  Ca te faisait du bien, t’aurais voulu que ce soit ainsi toute la journée, puis le copain de ton amie est sorti de nulle part. Tu ne pouvais pas empêcher les deux  amants passionnés de se voir un peu en privé pour les rares fois où ils en avaient l’occasion. Alors, tu leurs as dit de ne s’en faire et tu as filé au bar aux Trois Balais, comme tu y allais de temps en temps avec tes amis. T’y as croisé des camarades avec qui tu as parlé, avec qui tu t’entendais bien. Tu fais alors ce que tu t’étais promise de ne plus faire : te réfugier dans l’alcool, afin de profiter un maximum de cette journée et oublier le reste, où tu es. Tu n’as pas fait attention au temps qui passait, et la fin de l’après-midi était déjà là, voir le début de la soirée. Un ami te propose alors de rentrer, tu secoues doucement la tête, déclarant que tu vas encore profiter d’un dernier petit verre. Il te salue doucement, tu te rends au bar une dernière fois où tu commandes un verre. Coudes sur le bar, tu enfuies ta tête dans tes mains,  soupirant longuement : tu te trouves pathétique dès que tu es dans le monde magique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 25
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Dans tes rêves bleus

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Le babysitting, c'est plus cool quand il y a de l'alcool <> Feat. Hurus MacFiggen   Lun 13 Nov - 15:52

Hurus marchait seul dans les rues de Pré-Au-Lard. Il avait longuement discuté avec certains de ses compatriotes de Serpentards d'un certains « projet »... Mais n'étant plus trop sûre de lui, il avait fini par trouver une excuse pour leur fausser compagnie.
Il était donc allé visité quelques magasins : à Honeydukes il avait acheté quelques sucrerie, à Book Wizz il avait regardé les dernières sortie littéraire, et il était même entré dans le magasin Au fil extrême, quand il avait vu ceux qu'il cherchait à éviter, rentrer dans la librairie. Mais dans le magasin de vêtement il ne vit rien qui lui faisait envie...
Comme il lui restait encore du temps avant de retourner à Poudlard, il décida d'aller au Trois Balais. C'était en fin d'après-midi. Un élève de Poudlard quittait le bar au moment où Hurus entrait. Il y avait pas mal de monde; ce n'était pas bondé, mais presque.
Hurus s'approcha du bar. Il commanda une bièraubeurre. Sur le coup il ne l'avait vue que du coin de l’œil, mais alors qu'il attendait sa commande, il tourna la tête et la reconnue : c'était Miranda ! Les coudes sur le bar, et sa tête enfouies dans ses mains, son visage est caché par sa longue chevelure blonde.
Elle se met à soupirer longuement. Hurus hésite pendant quelques instants... Doit-il lui parler ou doit-il l'ignorer ? Au bout de quelques secondes il prends sa décision :
« -Tout se passe comme tu veux, Glazier ? »
Il regarda autours d'elle : ce n'était définitivement pas son premier verres... Et il lui sembla qu'elle n'avait pas du boire que de la bièraubeurre...
Il se pencha un peu plus vers elle, et il lui sembla qu'elle était déjà bien saoule... Il regarda autours de lui pour voir si il n'y avait pas d'autres élèves de Poudlard, mais il ne lui sembla pas que ça soit le cas...
Il n'y avait qu'elle et lui...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
POUFFY. - dedicated, loyal, patient

POUFFY. - dedicated, loyal, patient


Messages : 29
Date d'inscription : 16/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Le babysitting, c'est plus cool quand il y a de l'alcool <> Feat. Hurus MacFiggen   Lun 13 Nov - 21:16

Tu ne sais pas depuis combien de temps tu es ici, dans ce bar, à boire quelques verres… Quelques que… T’as perdu la notion du temps, t’as perdu la notion du nombre. Tu ne te sens pas forcément mal, juste bizarre, à la fois étrange et bien. Tu ne sais pas ce qu’il t’a pris, tu ne sais pas pourquoi tu te retrouves ici à boire de ce la sorte. La journée avait pourtant bien commencé, tout pouvait t’éloigner de tes plus sombres pensées et pourtant, tu parviens encore à te retrouver dans un petit pub, au niveau du bar, avec de l’alcool dans le sang. Pauvre petite chose, tu te fais pitié. Tu te dis que tu es désespérante, tu ne sais plus quoi faire, tu ne sais pas comment faire, tu gères mal ta situation. Beaucoup trop mal. Tu te trouves pathétique, vraiment trop misérable à te laisser aller de la sorte. La réalité t’a bel et bien rattrapé sans même que tu n’y penses. C’est à se demander jusqu’où tu aurais été si tu y avais pensé. C’est comme si ton corps avait décidé de te dire à quel point il avait besoin de se distraire, surtout ton âme complètement détruite par ce que tu es. C’est triste, triste de ne pas pouvoir assumer celle qui sommeille en toi, juste parce que ça t’as fait perdre bien plus gros que ce que ça t’a fait gagner. Et voilà comment tu te retrouves, à boire seule dans un lieu qui ne t’est pas du tout inconnu. Tu te maudissais ; tu valais mieux que ça, mieux qu’une fille qui se laisse abattre. Mais tu ne parviens pas à voir quelque chose de positif, tu n’y parviens plus depuis déjà des mois, même des années. Plongée dans les ténèbres que tes mains te procures, le son des rares personnes encore plus ou moins présentes sur les lieux se perdent alors, couvertes par une voix masculine bien plus proche de toi qu’il n’y parait. « -Tout se passe comme tu veux, Glazier ? ». Tu relèves la tête, la tourne légèrement pour faire face à la personne qui avait prononcer ces mots. Tes yeux croises les siens, ce qui n’est pas bien dur vu le peu de distance qui vous sépare alors qu’il est penché vers toi. « MacFiggen » dis-tu d’un air interrogatif. Pourquoi est-il là ? Pourquoi venir te parler alors qu’il t’avait presque fuit la dernière fois ?  « Je-je crois. ». A vrai dire, tu sais pas comment réagir face à cette présence, mais tu tentes de positiver du mieux que tu peux et de toute façon, t’es bien trop loin pour penser à quoique ce soit de complexe. « Qu’est-ce que tu fais ici ? » Tu bois une gorgée de plus, à croire que tu n’as pas déjà assez, regardant dans le vide avant de reposer ton attention sur le blond. « Tu veux un verre ? » demandes-tu naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 25
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Dans tes rêves bleus

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Le babysitting, c'est plus cool quand il y a de l'alcool <> Feat. Hurus MacFiggen   Mar 14 Nov - 0:44

Le babysitting, c'est plus cool quand il y a de l'alcool

Miranda Q. Glazier & Hurus MacFiggen

Plus l'heure avançait et plus le bar se vidait... Après lui avoir parler, Miranda s'était retournée vers lui et l'avait reconnu. Elle n'avait pas bonne mine... Elle ne semblait pas être aussi fraîche que la rosée du matin...
Il se demandait encore pourquoi il lui avait adresser la parole alors qu'il s'était juré de ne plus jamais le faire... Mais il avait cédé à la tentation...

« Je-je crois. »  Il la regarda interloqué. Les mots qu'elle venait de prononcer n'allait pas du tout avec ce de quoi elle avait l'air...

« Qu’est-ce que tu fais ici ? » dit-elle en buvant une gorgée de plus de sa boisson.
« Tu veux un verre ? »

Hurus fut surpris de l'entendre dire cela...
Elle lui proposait un verre comme si ils étaient proche comme si il n'y avait rien d'ambigu entre eux...
Comme si, ils avaient l'habitude de boire des verres ensemble de temps en temps... Elle avait l'air presque amicale en disant cela...
C'était sortit de sa bouche de manière si naturelle, qu'Hurus en fut troublé... Mais il n'en montra rien...

« Merci, mais je viens de commander une bièraubeurre. Je crois que ça me suffira. » dit-il en lui souriant poliment.

A peine avait-il dit cela que le barman posa devant lui une choppe. Hurus le paya tout de suite en lui mettant quelques pièces dans le creux de la main.
Il but quelques gorgés, et ce faisant ne pouvait s'empêcher de jeter quelques coup d’œils vers Miranda.
La voir dans cette état ne le laissait pas indifférent. Il ne pouvait pas s'empêcher de se demander comment elle allait faire pour pouvoir rentrer au château... Et si elle n'allait pas faire de mauvaise rencontres...
Mais, une autre partie de lui, se disait que ce n'était pas ses affaires. Et qu'après tout elle s'était mise dans cette situation toute seule, alors elle n'avait qu'à se débrouiller par elle-même...

Il reposa la choppe sur le bar, et du bout des doigts tapa les faces de celle-ci pour les faire tinter...
Il était assez mal à l'aise. Il ne savait pas trop quoi lui dire, ni vraiment ce qu'il devait faire. Face à cette fille les deux partie de sa personnalité restait ex-æquo...

« Dis Glazier... Tu crois pas que tu devrais t'en tenir là avec la boisson ? »

La phrase était sortit d'un coup, sans qu'il est vraiment le temps de se rendre compte de ce qu'il disait...

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
POUFFY. - dedicated, loyal, patient

POUFFY. - dedicated, loyal, patient


Messages : 29
Date d'inscription : 16/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Le babysitting, c'est plus cool quand il y a de l'alcool <> Feat. Hurus MacFiggen   Mar 14 Nov - 8:56

T'es pas égoïste comme fille, t'aime pas te prendre la tête en temps normal , t'es pas de nature froide dans le fond. C'est pour ça, peut-être, que tu proposes ce verre au jeune homme. L'alcool te joue aussi peut-être des tours ; pourquoi être gentille avec sang-pur que tu as toujours méprisé de loin ? Comme beaucoup d'autres d'ailleurs, il était loin d'être le seul et le pire de tous. Donc ça passe, si on peut dire ça ainsi. C'est sans grande surprise qu'il refuse, même si ici c'est surtout parce qu'il a déjà commandé. Tu hausses les épaules : sans importance , tu sais même pas pourquoi t'as proposé malgré un début d'idée. Tu n'as pas pu t'empêcher de remarquer son petit sourire,bien qu'il soit là par pure politesse. Et ça te fait sourire toi, d'un air sarcastique. «Mais c'est qu'il sait sourire !» dis-tu d'un faux air surpris tout en reprenant encore une gorgée. Ouais la chose exacte, c'est de le voir sourire plus ou moins sincèrement à une née-moldu car bon, t'imagine qu'il ne gardait pas un masque continu de neutralité face à ses potes. Ce serait tout de même un peu fort. Tu ne dis rien de plus cependant, trop occupée à te demander comment tu t'es retrouvée là, comment tout à commencé. Pourquoi a-t- il fallut que tu sois différente du reste de ta famille ? Pourquoi a-t-il fallut que tu te retrouves aussi seule, coupée de tous liens familiaux. Enfin, peut-être ne sont-ils pas encore coupé mais ils se brisent petit à petit, sans que tu ne puisses rien faire, pire, comme si ta présence les détruisait justement. Tu avais envie de les fuir, mais tu avais envie de tout recommencer, d'être avec eux comme avant.
« Dis Glazier... Tu crois pas que tu devrais t'en tenir là avec la boisson ? » . Tu sursaute presque, intérieurement. Tu avais presque oublié qu'il était là lui. Bravo, vraiment. Tu tournes instinctivement la tête vers le blond, fronçant les sourcils comme s'il venait de te demander une atrocité. Mais te détends aussitôt les traits de son visage : il a peu être raison. Peut-être devrais-tu arrêter là. Ouais C'est encore la meilleure chose à faire. «Ouais» dis-tu simplement en avalant la dernière gorgée de ton verre afin de ne pas gaspiller : t'es pas riche à l'infini non plus. Tu soupires un peu, avant de lâcher un léger et bref rire nerveux étouffé par tes mains à nouveau autour de ton visage. Tu les baisses, de façon  à  t'accouder sur le bar, regardant alors Hurus. «T'as peur pour moi ? C'est mignon» . Tu le taquine un peu, instinctivement, comme tu aimes tant le faire avec tes amis. Sauf que c'est pas ton pote lui mais tu t'en fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 SERPY. - ambition, cunning, adaptable

SERPY. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 25
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Dans tes rêves bleus

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Le babysitting, c'est plus cool quand il y a de l'alcool <> Feat. Hurus MacFiggen   Mer 15 Nov - 15:22

Le babysitting, c'est plus cool quand il y a de l'alcool

Miranda Q. Glazier & Hurus MacFiggen

Lorsqu'il lui eu dit cela, elle le regarda choqué, comme si il venait de dire la chose la plus atroce qu'il soit... Hurus un peu gêné boit quelques gorgés de sa bièraubeurre... Il se demande pourquoi il lui a dit ça... Ils ne se connaissaient pas plus que ça, n'étaient même pas proche ou ami ou amant ou quoi que ce soit...  Hurus s'attendait à ce qu'elle l'envoie promener, mais lorsqu'il l'entendit dire : «Ouais» il faillit avaler de travers.

Il ne s'attendait pas à ça comme réponse. Il la regarde et se rend compte que les traits de son visage sont de nouveaux détendus... Elle finit son verre, sûrement pour ne pas gaspiller, puis elle soupire légèrement et eu un bref rire nerveux. Hurus lui sourit de manière gêné. Il continua à boire encore quelques gorgés; sa choppe n'était maintenant remplis que de moitié.
Il ne savait plus trop quoi dire... Quand elle brisa le silence :

«T'as peur pour moi ? C'est mignon.»

Il resta un instant silencieux en regardant droit devant lui, faisant mine de l'ignorer. Il avait envie de lui répondre, mais il ne pouvait ignorer les remontrances qu'il aurait si on finissait par savoir qu'il s'était rapproché d'une né-moldus. Il renifla d'un air dédaigneux et regarda à l'exacte opposé d'où se trouvait Miranda.
Il avait envie d'en savoir plus sur elle, mais une part de lui, lui disait qu'il ne fallait pas...

Il but encore un peu dans sa choppe. « Je la finis et je m'en vais.. » pensa-t-il.
Sa choppe vide, il la reposa sur le comptoir et regarda Miranda :

« Qu'est-qui te pousse à te mettre dans un tel état, Glazier ? »

La question lui brûlait les lèvres depuis qu'il était entré dans le bar. Et il avait fini par la poser... Il se doutait que peut-être en étant la seule sorcière dans une famille de moldus pouvaient peut être créer des tensions... Il ne la connaissait pas suffisamment pour savoir grand chose d'elle, mais les fois où il l'avait croiser dans le couloirs, avant l'incident, elle lui paraissait très renfermer sur elle-même. Elle ne souriait presque jamais. Mais en même temps c'était lui qu'elle croisait... Lui et ses copains, ceux la même qui faisaient régner une ambiance cauchemardesque pour ceux et celles qui n'étaient pas de sang pure... Il n'y avait pas de quoi être souriant...

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
POUFFY. - dedicated, loyal, patient

POUFFY. - dedicated, loyal, patient


Messages : 29
Date d'inscription : 16/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Le babysitting, c'est plus cool quand il y a de l'alcool <> Feat. Hurus MacFiggen   Jeu 16 Nov - 0:02

C'est toujours pareil quand tu as de l'alcool dans le sang ou du moins, un certain nombre de verres. Tu ne te soucie plus de rien, tu t'occupes seulement  de ceux qui s'occupent de toi et basta pour le reste. Avec tes amis, t'as tendance à être encor plus affective que de base... Mais avec un gars comme Hurus...Ben enfaite t'en sais rien. T'en sais rien parce qu'aucun sang-pur ou mêlé soutenant la cause des mangemorts n'était venu vers toi quand tu étais ainsi. Tu ne le voulais pas de toute manière. Et puis d'habitude, tu es avec tes amis mais là, c'est juste toi qui reste plus tard que les autres fois. Alors, serais-tu avec les autres comme tu es avec Hurus en ce moment-même ? Ou serais-tu plus piquante ? Car après tout, peut-être es-tu ainsi simplement parce qu'il ne semble pas te vouloir de mal là maintenant. Tout ça est définitivement un mystère, qui peut trouver réponse comme rester tel quel. Entre temps, tu l'avais tout de même un peu dérangé ou gêné avec ta remarque peut-être mais c'était venu tout seul, instinctivement. C'est vrai,pourquoi te demanderait-il si tu ne devrais pas cesser avec l'alcool si ce n'est par un minimum d'intérêt ? Tu observes  alors le jeune MacFiggen du coin de l'oeil , alors qu'il tente vainement de feindre qu'il ne t'as  pas entendu ou veut faire comme si tu n'avais rien dis...  Tout ce que tu vois, c'est sa silhouette un peu plus grande que toi, fine mais surtout ses cheveux blonds dans lesquels tu aurais presque envie d'y glisser tes doigts. Mais ça ne te satisfait pas : tu aurais envie qu'il se tourne, d'apercevoir son regard teinté de gris , comme si tu avais envie de te retrouver dans ses yeux qui, de prime abord,voient pourtant tant de ténèbres. Qu'est ce qu'il te prend Miranda ? T'es sais rien, tu te le demandes. Pourquoi vouloir une telle chose. Est ce l'effet de l'alcool qui fait en sorte que tu trouves ce garçon physiquement attirant ? Est ce l'alcool qui fait que tu as envie qu'il reste alors qu'il est censé être un ennemi qui se bat dans un camp qui voudrait ta mort ? Ça n'a aucun sens. Tu détournes avec le regard,  juvstement lorsqu'il repose sa choppe. « Qu'est-qui te pousse à te mettre dans un tel état, Glazier ? ». Tu sens ton corps se paralyser, ton regard se perdant dans la couleur uniforme du comptoir alors que ton coeur se serrait soudainement. T'es crispée, tu veux te refermer, mais tu ne peux pas. Ça te pèse soudainement , alors que tu réfléchis à cette question non sans difficultés. Tu lâches alors un rire nerveux, résistera, bref, résolu. «Ce monde...Celui d'où je viens...Moi...». Tu te mords la lèvre interjeter, tentant de ne pas non plus te blesser et saigner. Tu tournes à nouveau la tête vers le jeune homme, sentant qu'une explication s'imposait. «Mes pouvoirs, ils ont tout détruit dans ma vie. Mes parents, mon frère, mes amis, mon premier amour , ma façon de vivre...Tout ça est parti, je les ai perdu». T'entends ta voix qui faiblit. Alors tu te tais, épargnants les détails  sur le regard méprisant que tu pouvais recevoir de ta mère, sur cet incompréhension  de la part de ton frère complètement perdu, sur le visage crispé d'un père qui essaye de gérer alors qu'il ne sait pas quoi penser de tout ça. T'as envie de te lâcher , de laisser tes larmes profiter de l'air frais. Mais tu te retiens, car tu ne veux pas faiblir  , pas devant ce type, tu le refuses. Et pourtant tu en as envie, t'en as même besoin.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le babysitting, c'est plus cool quand il y a de l'alcool <> Feat. Hurus MacFiggen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le babysitting, c'est plus cool quand il y a de l'alcool <> Feat. Hurus MacFiggen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le jeux-qui-n-a-pas-de-nom-mais-qui-est-cool-quand-même !
» Attention, cerveau grillé ! [PV]
» On ne boit pas de vin quand on ne tient pas l'alcool, en particulier quand c'est un cadeau d'une elfe "légèrement" fâchée contre vous {PV Eliwyr Meraennon} [RP TERMINE]
» Quand la glace s’invite à la fête ! feat tout le monde !
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pré-Au-Lard :: Les Trois Balais-
Sauter vers: