AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 purblood creatures (elynith)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 94
Date d'inscription : 19/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: purblood creatures (elynith)   Mar 19 Déc - 21:00


purblood creatures
@Elyn S. Rowle et @I. Lilith Kensington
Elle inspire le parfum enivrant, les canines s'allongeant dans la chaire offerte - humant avec délice. Parfum étouffant, promesse d'instant éperdu dans l'épiderme du mortel. Elle sent sous sa langue le battement erratique du coeur qui s'emballe. Enserrant un peu plus le corps chaud, se collant aux courbes dans cette danse lascive, il se penche en arrière, offrant un meilleur accès à la veine battante. Autour, les murmures, et les promesses, les gémissements étouffés et la presque mort qui rode sans atteindre jamais à ses victimes. Elles sont les victimes  des morts-vivants, des ombres lunaires qui traquent les mortels pour un peu plus de temps sur terre. Le temps ne les accrochent plus, ils en sont les maitres - possédant l'immortalité comme malédiction, se grisant des veines qu'ils déchirent. Elle hume encore ce parfum délicat, du sang pur qui s'offre à elle une fois encore. Ce n'est pas la première fois - le nom restant comme une promesse sur sa langue. Se sachant au pouvoir de ceux qui ont voulu la détruire des siècles auparavant. Revancharde, cruelle démone qui veut les voir tous détruits - pas mort, détruits. Alors elle sourit, fond sur le cou, et vient arracher la peau - l'hémoglobine envahissant sa bouche pour la faire gémir.

Bulstrode - « Je reviendrais pas pendant quelques temps. Une sombre affaire de meurtre au Ministère. » Elle se tourne vers le sang pur, qui semble ailleurs tout autant que détendu. Totalement lui sans être maitre - souriant à la démone comme si elle lui demandait de rester. Comme si elle était aussi dépendante que lui l'est - le pouvoir elle le détient, vibrant entre ses canines brillante du sang offert. Elle se lèche les lèvres carmin, avant de pencher sur la bouche pour la saisir avec frénésie - riant entre les dents du mortel désoeuvré.
Lilith - « T'attends pas à ce que je te promettes de t'attendre. » Lâche-t-elle avant de faire de même avec le coeur disloqué, remontant l'allée pour rejoindre le coeur de la soirée. Le Drunk Broom - où les sorciers et moldus de Londres se retrouvent constamment, agissant comme si l'apocalypse était pour demain, s'abandonnant aux plaisirs, à la musique, à l'alcool qui flambaient les veines et libéraient les esprits. Elle sourit, de les voir faire - les yeux rivés sur Liesl qui danse sur la scène, la musique lascive le rendant plus enchanteur encore. Et ils sont nombreux, à glisser billets et fantaisie à ses pieds, comme pour lui promettre milles choses immuables.

C'est cependant un autre groupe qui retient son attention, à Lilith, alors qu'elle marche dans le lieux avec sa confiance - elle les reconnait, parce qu'ils viennent souvent. Elle reconnait, l'air perdu et ce parfum si sauvage - elle gueule lycanthrope, autant que sa prestance ne cache rien de son ascendance pure. Sorcière, maudite - créature à présent. La vampire ne la lache pas des yeux, l'ayant reconnue depuis un moment déjà. Attendant, le moment propice, pour se glisser à son oreille et la faire entendre raison. A présent, elle appartenait aux abysses.
Sa chance tourne ce soir, quand la jolie blonde quitte le groupe pour le bar, et Lilith y reste adossé, la regardant y faire son chemin, et venant à sa rencontre pour s'assurer de pouvoir lui parler.
Lilith - « Laisse moi t'offrir tes prochains verres, ma jolie sorcière. »  Dit-elle avec un sourire aguicheur sur les lèvres, tournant un temps vers le reste du groupe qui semble pas leur filer la moindre attention. « Ca fait un moment que je t'ai repéré. N'êtes-vous pas trop jeunes pour le Drunk Broom ? »


_________________

you are my mortal eternity
L'éternité était devenu un poison, s'insinuant dans nos veines figées par l'ennui, pour n'être que l'attente d'une mort joueuse et pleine de malice. Et tu es arrivé, avec ta naïve existence mortelle, faite d'instants présents comme il n'existait rien d'autre pour toi. Tu es devenu ma présente éternité. Ma présence au monde.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serdaigle & creature ◊ witty, creative

serdaigle & creature ◊ witty, creative


Messages : 99
Date d'inscription : 04/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: purblood creatures (elynith)   Mer 31 Jan - 21:16

Purblood creatures
Elyn S. Rowle & I.
Lilith Kensington


Cette soirée-là, Elyn était de sortie. Clairement, ce n'était pas le genre de fille à aller en boîte de nuit toutes les semaines et à s'alcooliser à chaque sorties. Mais il lui arrivait tout de même d'aller s'amuser, parfois. Et ce soir-là elle avait besoin de prendre l'air et de s'aérer l'esprit. Avec un groupe d'amis, ils avaient décidé d'aller au Drunk Broom. Ce n'était pas la première fois qu'elle y allait, l'endroit était assez sympa d'ailleurs. Il y avait de l'alcool à flot et une ambiance de folie. Puis, on y croisait tout un tas de gens. Certains étaient assez étranges et d'autre avaient l'air plus ou moins normaux. Mais au final, qu'était-ce la normalité ? Elle-même était loin, très loin d'être une fille normale.

Le temps passait extrêmement vite quand on s'amusait. Le petit groupe d'étudiants sorciers était rassemblé autour d'une table, buvant de la bière au beurre et parlant tellement fort qu'il était impossible de ne pas les remarquer. Mais honnêtement, ils n'en avaient que faire. Ils étaient trop jeunes pour se soucier de quoi que ce soit d'aussi peu important. Mais c'est qu'il commençait à faire drôlement chaud dans ce bar. Elyn décida d'aller se rechercher à boire pour se rafraîchir avant de fondre sur place.
« Laisse moi t'offrir tes prochains verres, ma jolie sorcière. » entendit-elle à côté d'elle. Elle se tourna vers la voix, n'ayant pas vu que quelqu'un était venu à sa rencontre. D'abord, elle se retourna, pensant qu'on s'adressait à une sorcière juste derrière elle. Mais il fallait croire qu'on lui parlait bien à elle car personne ne se trouvait derrière elle. « Ca fait un moment que je t'ai repéré. N'êtes-vous pas trop jeunes pour le Drunk Broom ? » Un léger sourire s'empara de sa bouche alors qu'elle répondit à l'inconnue : « On est jamais trop jeunes pour s'amuser, pas vrai ? » L'alcool devait lui monter à la tête, elle qui ne parlait pas vraiment de la sorte d'habitude. Pourtant, elle n'avait bu que 2 bières au beurre, ce qui n'était rien du tout. Mais elle n'avait pas l'habitude de boire, elle n'aimait pas trop. Car boire voulait dire risquer de perdre le contrôle de sa pensée, parfois même de ses actes. Et ça lui arrivait déjà assez comme ça. Elle n'aimait pas perdre le contrôle. Mais qui pourrait bien aimer, d'un côté ? « Est-ce que je peux savoir à qui ai-je l'honneur de parler ? » Elyn n'aimait pas ne pas savoir à qui elle parlait. Elle avait tendance à vite se méfier des gens, mais pourrait-on la blâmer pour cela ?
made by black arrow

_________________

   
If I look back I am lost
“We are only human, and the gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.”

(c) Darke Paradize

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 94
Date d'inscription : 19/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: purblood creatures (elynith)   Lun 5 Fév - 17:45


purblood creatures
@Elyn S. Rowle et @I. Lilith Kensington
Ils étaient rares ceux qui pouvaient prétendre la fasciner. Elle était blasée de la vie, ayant rencontré mille âmes mortels ou non, qui avaient touché la sienne pour la marquer. La marquer - jusqu'à ce que le passé devienne une brume informe. Elle n'avait pas la prétention d'une mémoire qui gardait dans le marbre des souvenirs - les mortels disparaissaient, leurs souvenirs avec elle. Elle n'était pas garant de la survis d'un visage ou d'un nom, d'un baiser, ou d'une étreinte. Elle se souvenait des passions, des émotions, des colères - elle se souvenait des émotions qu'elle portait en elle comme des murmures à présent. Sans doute l'âge et le temps qui l'avait limée comme un rocher au bord du falaise. Elle était lisse - plate et sans âme. Elle était en train de mourir à petit feu, sentant approcher le moment où son coeur serait momifié. Et après ?
Elle refusait, se battant contre les flots de l'irrévocable fin en espérant ne pas se noyer. Elle voulait plus, elle voulait quelque chose de nouveau qui pourrait la ramener à la vie et la faire flamboyer à nouveau. Refusant de laisser le souvenir d'un regard bleu lui arracher un sourire - un énième sourire. C'était trop tôt et soudain - nouveau sans qu'elle puisse encore l'admettre. Elle avait mille ans, avait connu mort, vie, amant, maitresses - des hommes qui l'avaient aimé à la folle, des femmes qui s'étaient laissé aller à sa sauvagerie. Elle avait tué, brisé, conquis. Elle était une légende encore lu dans les livres d'un Bram Stocker disparut. Elle était l'Histoire. Comment un gamin de seize ans pouvait prétendre lui apprendre quoi que ce soit ?

Pourtant ils la fascinaient, ces enfants, à gueuler après la vie qu'ils s'en foutaient. Que le futur leur importait peu - no futur - et que le présent leur appartenait. Carpe diem. Ils étaient brillants, et elle n'était qu'un papillon de nuit attiré par leur lumière. Par la sienne, à la jeune louve, qui se trouvait à présent devant elle avait sa beau juvénile - et Lilith ne pouvait pas l'ignorer comme elle était charmante.
Elyn - « On est jamais trop jeunes pour s'amuser, pas vrai ? »
Lilith - « Il semblerait. »  Qu'importe les lois après tout - la seule au Drunk Broom restait de ne pas tuer. Lilith voulait protéger les siens, en leur interdisant de prendre la vie, n'hésitant pas à la leur arracher elle-même s'ils osaient la bafouer. Ou à laisser le ministère ou les chasseurs s'en charger. Elle cachait ce qu'il se passait vraiment dans le bar, dans les sous-sols où les habitués venaient se faire mordre - elle le cachait pour offrir du plaisir sans conséquences. Mais pour cela tout le monde devait apprendre à la fermer. Elle ne serait alors pas celle qui dénoncerait des gamins trop jeunes qui voudraient un peu de bon temps.
Elyn - « Est-ce que je peux savoir à qui ai-je l'honneur de parler ? » Elle revint dans le présent, opinant doucement en faisant signe pour avoir un verre - Bloody Mary -
Lilith — « Lilith Kensington. Je suis… Et bien, vous êtes ici chez moi. » Dit-elle en faisant un geste vers l'ensemble du bar, une fierté qu'elle ne cachait pas sur les lèvres. « C'est un honneur de vous rencontrer - demoiselle. » Dit-elle en terminant la course de sa main vers la jeune femme. Et n'attendit pas sa réponse pour l'attirer vers elle et glisser sa bouche vers son oreille.
Lilith - « Il est rare de rencontrer des lycanthropes si peu marqués. Vous êtes ravissante à dire vrai. » Murmura-t-elle à son oreille, s'assurant de garder ce secret en confidence.



_________________

you are my mortal eternity
L'éternité était devenu un poison, s'insinuant dans nos veines figées par l'ennui, pour n'être que l'attente d'une mort joueuse et pleine de malice. Et tu es arrivé, avec ta naïve existence mortelle, faite d'instants présents comme il n'existait rien d'autre pour toi. Tu es devenu ma présente éternité. Ma présence au monde.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serdaigle & creature ◊ witty, creative

serdaigle & creature ◊ witty, creative


Messages : 99
Date d'inscription : 04/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: purblood creatures (elynith)   Dim 25 Mar - 11:00

Purblood creatures
Elyn S. Rowle & I.
Lilith Kensington


Alors, elle avait la chance de se trouver face à la propriétaire des lieux. Elyn pourrait s'en vanter auprès de ses amis. Après tout, ce bar était l'un des plus populaires de Londres. Alors se trouver et même parler avec celle qui en avait possession... A l'observer attentivement, cette femme était d'une très grande beauté. Mais elle pouvait sentir au fond d'elle-même, que cette Lilith Kensington avait quelque chose de spécial. Elle ne savait pas dire quoi exactement, mais elle le sentait. Son instinct de louve en était grandement pour quelque chose.

Justement, en parlant de louve... la jeune femme se rapprocha soudainement d'elle, de sorte que sa bouche soit presque en contact avec son oreille. « Il est rare de rencontrer des lycanthropes si peu marqués. Vous êtes ravissante à dire vrai. » A peine l'eut-elle entendu dire ces quelques mots, qu'elle se redressa en un dixième de seconde. D'abord elle s'en voulu d'avoir réagi de la sorte. Elle aurait dû faire comme si de rien n'était, jouer l'innocente et ne surtout rien faire paraître. C'était comme ça qu'il fallait agir pour ne pas se faire repérer. Maintenant, même le plus idiot des sorciers aurait compris. Son cœur battait à tout rompre. Était-elle en danger ? Ou cette femme était-elle digne de confiance ? Comment pourrait-elle lui faire confiance alors qu'elle ne la connaissait même pas. Puis, il s'agissait de son plus lourd secret, celui où sa vie même était en jeu. Si seulement Mav' était là. Elle avait peur et il était bien l'une des seules personnes au monde à pouvoir la rassurer. Et ce, depuis toujours. Elle donnerait n'importe quoi pour qu'il se retrouve à côté d'elle.

Comment devait-elle agir maintenant ? Affirmer, nier ou ne rien répondre et partir comme l'éclair ? Mais la jeune femme lui avait dit dans l'oreille, de sorte que personne d'autre ne puisse l'entendre. Son cœur se calma quelque peu suite à cette réflexion. Elle n'avait pas l'air d'être une menace. Du moins, elle espérait ne pas se tromper. « Je... heu... » Elle se frappa mentalement. Quelle idiote elle pouvait faire. On lui avait toujours appris à garder son sang froid et d'habitude elle le faisait sans aucun problème. Mais quand on touchait à un point sensible, c'est qu'elle pouvait perdre tous ses moyens la Rowle. Elle éloigna sa tête de quelques centimètres de sorte à pouvoir observer cette presque inconnue désormais. « Comment ? » fut la seule chose qui sortit de sa bouche. Mais cette question lui brûlait les lèvres. Comment avait-elle pu découvrir son secret alors qu'elles étaient encore de simples inconnues il y a vingt minutes ?
made by black arrow

_________________

   
If I look back I am lost
“We are only human, and the gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.”

(c) Darke Paradize

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 94
Date d'inscription : 19/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: purblood creatures (elynith)   Mer 28 Mar - 22:28


purblood creatures
@Elyn S. Rowle et @I. Lilith Kensington
Elle avait marchait auprès des géants, combattus avec les loup-garous et les harpies. Elle avait parcourut le monde pour rencontrer sirènes et autres centaures. La magie dépassait les frontières de l'imaginaire pour devenir une réalité affligeante - celle de la trahison des sorciers. Elle ne pouvait l'accepter, se souvenant des chaines et des sortilèges qui pliaient la volonté des créatures magiques pour le bon vouloir des familles régnants alors sur le monde magique. Elle s'en souvenait - après avoir siégé à leur côté en pensant un monde en paix, en harmonie. Un nom où même une Ravenclaw maudite n'aurait perdu sa place de magicienne - elle était en réalité la mort aux dents longues. Elle avait arraché la chair du corps de son roi pour le voir réduit au chaos. Elle avait vu la naissance du Ministère, des cendres d'une royauté maudite.
Elle connaissait ces créatures, pour les avoir protéger alors. Se faisant leur protectrice, en même temps qu'elle maudissait les hommes et les détruisait - qu'elle voyait des familles flamber dans les flammes dévorantes. Chaque décennies, un nouveau nom sacrifiée sur l'autel de la vengeance. La sienne - pour un crime datant de huit siècles déjà. La douleur était la même. La douleur ne l'abandonnait jamais véritablement.

Alors, ces créatures étaient devenus les siennes - au Drunk Broom elle leur offrait un sanctuaire d'où elles ne pouvaient pas craindre la folie des sorciers au-dehors. elle en était la seule maitre, refusant de laisser le Ministère s'investir dans ses affaires. Et voir un autre de ces êtres venir à sa porte sans même savoir où il se trouvait lui mettait un sourire aux lèvreS. Elle ne pouvait l'ignorer - la gamine souriante, jouant les adolescentes comme les autres. Elle ne mentait pas, Lilith, ne cherchant pas le mystère en lui annonçant qu'elle savait sans faire de détour.
« Je... heu... » Elle arqua un sourcil, faisant fi des regards intrigués des amis de la jeune femme derrière. Préférant lire sur son visage les myriades d'expressions sans la voir qui fuyait. « Comment ? » Elle se tourna vers le bar pour faire signe à Siobhan de préparer un verre d'nouveau. Un verre - qu'elle tendit à la jeune louve avec une tendresse offerte qu'à ses semblables.
« On ne peut rien me cacher. » Dit-elle, avec une douceur dans la voix qui s'accordait à ses gestes flottant et son regard inquisiteur, mais chaleureux. Elle tremblait, la jeune sorcière, de la voir si proche. De la voir posséder son secret. Elle - une inconnue. « Je sens ce genre de choses. Tu as le sang plus épicé, une odeur plus sauvage. Mais n'ai pas d'inquiétude - tes amis ne le découvriront pas si facilement que moi. Vois-tu… » elle se pencha une fois encore à son oreille. « Je pense que tu peux garder un secret pour moi - hm ? » demanda-t-elle en caressant le bras de la jeune étudiante, un sourire flottant sur ses canines blanches. « Tu n'es pas la seule créature ici. » 


_________________

you are my mortal eternity
L'éternité était devenu un poison, s'insinuant dans nos veines figées par l'ennui, pour n'être que l'attente d'une mort joueuse et pleine de malice. Et tu es arrivé, avec ta naïve existence mortelle, faite d'instants présents comme il n'existait rien d'autre pour toi. Tu es devenu ma présente éternité. Ma présence au monde.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serdaigle & creature ◊ witty, creative

serdaigle & creature ◊ witty, creative


Messages : 99
Date d'inscription : 04/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: purblood creatures (elynith)   Dim 15 Avr - 18:50

Purblood creatures
Elyn S. Rowle & I.
Lilith Kensington


Ses amis devaient sûrement se demander ce qui lui prenait autant de temps pour aller chercher un verre. Mais c'était bien le cadet de ses soucis pour l'instant. La femme lui tendit encore un verre, qu'elle accepta sans sourciller. Plus les secondes passaient et plus elle commençait à se détendre. Si elle lui avait voulu du mal, nul doutes qu'elles ne seraient plus là à papoter gentiment comme elles étaient en train de le faire. « On ne peut rien me cacher. » Décidément, cette Lilith l'intriguait de plus en plus. « Je sens ce genre de choses. Tu as le sang plus épicé, une odeur plus sauvage. Mais n'ai pas d'inquiétude - tes amis ne le découvriront pas si facilement que moi. » Comment diable pouvait-elle savoir tout ça ? Elle aussi pouvait sentir quand elle était en présence d'autre loups, de part leurs odeurs sauvages comme la Kensington venait de le dire. Mais cette dernière n'en n'était pas une, même si elle sentait quelque chose chez elle. Étrange.
Elle se rapprocha encore de son oreille - décidément, elle aimait bien faire ça - avant de lui murmurer : « Je pense que tu peux garder un secret pour moi - hm ? » Elle hocha simplement la tête en guise de réponse, perturbée par ce contact physique soudain. Elyn n'était pas du genre très tactile, surtout avec quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. « Tu n'es pas la seule créature ici. » Elyn plissa les yeux, essayant de comprendre où elle venait en venir. Il n'y avait pas 20.000 sortes de créatures à l'apparence humaine. Et c'est en la voyant sourire de cette manière qu'elle comprit. Elle était face à une vampire. Pourtant, elle ne recula pas, n'hurla pas à la mort non plus. Non elle restait complètement de marbre. Elle ne se sentait pas en danger. Elle ne savait pas l'expliquer. Sans doute qu'on ressent ce genre de choses, entre créatures.

C'était donc pour cela que la Serdaigle sentait quelque chose de spécial chez elle, sans être une lycanthrope. Elle était bien une créature. « Quel âge avez-vous exactement ? » demanda-t-elle par pure curiosité. On ne la changera jamais. Elle se retourna vers ses amis, et leur sourit pour leur faire comprendre que tout allait bien et qu'ils restent à leur occupation sans se soucier d'elle. Cette soirée était devenue bien plus intéressante tout d'un coup. Une simple petite question lui taraudait l'esprit. « Vous m'avez tout de suite repérée, pas vrai ? Je sens si fort que ça ? » ria-t-elle. « Une vampire propriétaire d'un bar, si je ne me trompe pas, il doit y en avoir pas mal comme vous dans le coin, non ? »  
made by black arrow

_________________

   
If I look back I am lost
“We are only human, and the gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.”

(c) Darke Paradize

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 94
Date d'inscription : 19/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: purblood creatures (elynith)   Jeu 19 Avr - 22:44


purblood creatures
@Elyn S. Rowle et @I. Lilith Kensington
Les masques, arborant sur les visages des créatures pour faire comme si - comme s'ils préféraient n'être que des sorciers, comme s'ils étaient comme les autres , comme s'ils devaient se cacher pour exister. Comme si - l'monstre de la mort se trouve au coin de rue, porté par la justice des sorciers pour justifier de telle acte. Parquer les créatures, les signaler sur des listes à n'en plus finir - ou les tuer, simplement. Expérimenter sortilège et potions pour faire oublier les bas instincts - tuer les instincts comme ils sont dangereux. Evidemment - comme il ne peut pas exister une créature désireuse de simplement vivre, elles ne suivant que leur envie de détruire les sorciers. Détruire, les détruire eux avant tout - comme ils sont au centre du monde, le monde ne peut que les vouloir morts. Morts. Morts. Et si elle désirait les voir morts, Lilith, ce n'était que par pur reflet de cette chasse qu'ils avaient engendré il y a des siècles. Il fut un temps où être une créature n'était pas moins qu'être sorcier.
Il fut un temps où elle logé au conseil du roi sorcier, à ses côtés pour porter la parole de ses semblables. Trahie - et un millénaire plus tard, se cachant dans l'ombre, sous les lumières artificielles pour s'assurer de pouvoir rester envie. Avec ses semblables, qui restaient ce qu'elle avait de plus cher. « Quel âge avez-vous exactement ? » elle s'esclaffe à la question - amusée par la curiosité maladive d'un être retrouvant ses paires. Elle le voit - briller dans le regard de la jeune louve une évidence qui ne porte pas de nom. Comme rentrer chez soi, alors qu'on ignorait être perdu. Être soudainement capable d'ôter le masque. « Est-ce vraiment une question à poser ? »  Rhétorique - comme la curiosité veut que ce soit la première chose à demander à une vampire - sans doute l'vertige de l'immortalité. Celle qui n'a pas de sens pour les dits-immortels, qui n'souffrent plus de la peur constante de vieillir. « J'ai mille deux années. » Franchise - finalement elle souffle contre la peau de la louve la réponse - la voyant qui s'agite pour n'plus avoir à se soucier de ses amis pour n'être qu'à Lilith. Causant un nouveau sourire ravie sur la bouche de l'éternel. « Vous m'avez tout de suite repérée, pas vrai ? Je sens si fort que ça ? » Une fois encore l'rire se fait moqueur - mais attendri d'même. Il lui semblait revoir Willow, au début - sa chère et tendre petite Willow, qu'elle avait vu grandir avec c'ravissement qu'elle pouvait pas cacher. L'aimer était facile après tout. « J't'ai repéré rapidement, oui, mais j'ai l'habitude dirons-nous. Il est aisé de repérer une créature quand on sait comment chercher. » Dit-elle, comme elle n'est pas si maladive, l'odeur entêtante des loups - elle est épicée, agréable d'bien des manières. Séduisante. « Une vampire propriétaire d'un bar, si je ne me trompe pas, il doit y en avoir pas mal comme vous dans le coin, non ? » Une fois encore - la vexation n'reste pas dans l'esprit de l'immortelle qui préfère mettre cela sur l'compte de l'ignorance. « Personne n'est comme moi Darling. »  Répondit-elle en passant une main dans les cheveux blonds d'la louve. « L'Drunk Broom est un lieu unique, et j'pense... Que tu t'y plairais. Vraiment. Tu serais chez toi ici. »


_________________

you are my mortal eternity
L'éternité était devenu un poison, s'insinuant dans nos veines figées par l'ennui, pour n'être que l'attente d'une mort joueuse et pleine de malice. Et tu es arrivé, avec ta naïve existence mortelle, faite d'instants présents comme il n'existait rien d'autre pour toi. Tu es devenu ma présente éternité. Ma présence au monde.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serdaigle & creature ◊ witty, creative

serdaigle & creature ◊ witty, creative


Messages : 99
Date d'inscription : 04/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: purblood creatures (elynith)   Ven 13 Juil - 18:26

Purblood creatures
Elyn S. Rowle & I.
Lilith Kensington


Elyn était tellement étonnée de se trouver dans un endroit comme celui-là. Mais étonnement, elle s'y sentait bien. Presque... à sa place, en fin de compte. Un endroit rempli de créatures, peut-être pas comme elle comme cette femme qui se trouvait juste devant elle. Mais au moins, elle ne se sentait pas seule. Et ce sentiment, c'était la première fois qu'elle pouvait le ressentir depuis de nombreuses années. Et ça lui faisait sacrément du bien. Comme si un poids s'enlevait de son coeur. Elle le sentait, rien qu'à l'odeur, que l'endroit grouillait de créatures. « J'ai mille deux années. » Elyn faillit s'étouffer en avalant une gorgée. Bien qu'elle connaissait l'existence des vampires - forcément - se trouver pour la première fois en présence de l'un deux et qui plus est, aussi âgé, faisait tout de même quelque chose. Elle était subjuguée par le fait qu'ils pouvait avoir vécu des milliers d'années, mais n'en paraître qu'une vingtaine. Cela dit, pour rien au monde elle ne voudrait vivre cela. Avoir la vie éternelle et voir au fur et à mesure, disparaître toutes les personnes chères à son cœur. Clairement ce n'était pas fait pour elle.

La jeune Serdaigle l'écoutait parler avec énormément d'attention, hochant la tête à la moindre parole. C'était donc ça, se sentir bien ? « L'Drunk Broom est un lieu unique, et j'pense... Que tu t'y plairais. Vraiment. Tu serais chez toi ici. » Ses yeux se perdirent quelques secondes dans le vide, ressassant ce qu'elle venait d'entendre. Était-ce une proposition ? Une proposition à revenir ? Merlin ça lui ferait tellement plaisir de remettre les pieds ici. Et puis, pourquoi pas faire la connaissance d'autres créatures ? Un endroit où elle pourrait enfin être elle-même, sans devoir mentir ou se cacher. Ça ne lui était plus arrivé depuis cette fameuse nuit. Depuis, elle était constamment sur ses gardes. Elle évitait les gens, n'osait pas devenir trop proche de quelqu'un et paraissait aux yeux des autres comme une fille à l'allure froide alors que ce n'était pas elle. Elle sourit, toujours perdue dans ses pensées. Mais ce n'était pas un sourire quelconque. Un vrai sourire, avec un mélange d'espoir et de soulagement. « Je reviendrai ici, c'est certain. Je serai stupide dans le cas contraire. Pouvoir rencontrer d'autres personnes comme moi et me trouver enfin une place. Et surtout, pouvoir être moi-même. Je pense que j'en ai cruellement besoin après toutes ces années à faire semblant. Je pense... avoir besoin de redécouvrir la vraie moi qui est enfouie depuis si longtemps. » Elle jeta encore un œil autour d'elle avant d'ajouter : « Merci d'être venue vers moi, Lilith. Ça ne parait peut-être pas grand chose, mais je me sens beaucoup mieux. Donc merci, vraiment. » s'exclama-t-elle.
made by black arrow

_________________

   
If I look back I am lost
“We are only human, and the gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.”

(c) Darke Paradize

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 94
Date d'inscription : 19/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: purblood creatures (elynith)   Ven 20 Juil - 1:39


purblood creatures
@Elyn S. Rowle et @I. Lilith Kensington
Les emotions humaines étaient fascinantes, peignant les traits des éphémères comme des tableaux vivants et émouvants. Ne pouvant en détacher son regard, Lilith était devenue une analyste - les regardant pour les comprendre. Sachant qu'ils portaient leur coeur entre leurs mains, comme un miroir face au monde. Les mortels - sorciers comme créatures qui pouvaient fouler la terre pour un temps donnés - faisaient tous cette erreur de ne pas apprendre à se cacher. Qu'importe qu'ils eussent la dignité de ne pas pleurer en public, ou de se tenir droit et fier. Ils ne pouvaient cacher la surprise, l'excitation ou la joie. Les sourires se glissant sur leurs peaux rougissantes de sensations. Elle le voyait, sur la peau d'Elyn, la Rowle ne pouvant cacher l'effet de sa découverte bien longtemps. Une immortelle se présentant avec son millénaire d'existence comme si c'était la chose la plus logique au monde.
Et elle la désirait - elle la convoitait, comme toutes les créatures qu'elle rencontrait. Elle était belle, la lycanthrope, cachant apparemment convenablement sa nature à ses amis sorciers qui l'attendaient plus loin à leur table, lançant parfois quelques oeillades surprises et inquiètes. Pas que l'immortelle n'y fasse attention, entièrement dévouée à la jeune femme. « Je reviendrai ici, c'est certain. Je serai stupide dans le cas contraire. Pouvoir rencontrer d'autres personnes comme moi et me trouver enfin une place. Et surtout, pouvoir être moi-même. Je pense que j'en ai cruellement besoin après toutes ces années à faire semblant. Je pense... avoir besoin de redécouvrir la vraie moi qui est enfouie depuis si longtemps. » « Ou de l'apprendre. »  Dit-elle avec un sourire plus tendre - ravie de l'entendre parler de la sorte, ne pouvant attendre de la voir fouler le sol du Drunk Broom de nouveau. De l'avoir à ses côtés, de pouvoir la protéger de ce monde qui préférait la cacher qu'admettre sa magnificence - la désigner comme monstre pour lui faire entendre qu'elle devrait être honteuse de ce qu'elle était. Elle le savait, Lilith, ayant vu les sorciers jouer de ces fantaisies idiotes pour rendre muets les hybrides. « Merci d'être venue vers moi, Lilith. Ça ne parait peut-être pas grand chose, mais je me sens beaucoup mieux. Donc merci, vraiment. » « J'ai pour principe de ne jamais ignorer une créature lorsque je croise son chemin. J'ai trop souvent vu ce monde les réprimer et leur faire croire qu'ils devaient avoir honte de qui ils étaient… »  Dit-elle avec tendresse, caressant la joue de la jeune femme, avec un sourire complice. « Sache que tu auras toujours quelqu'un ici pour toi, Elyn. Et pour un vampire, l'éternité n'est pas une promesse à la légère. » Rajouta-t-elle avec un clin d'oeil, se tournant vers les amis de la jeune femme. « Profite des tes amis et reviens moi, bientôt. »



_________________

you are my mortal eternity
L'éternité était devenu un poison, s'insinuant dans nos veines figées par l'ennui, pour n'être que l'attente d'une mort joueuse et pleine de malice. Et tu es arrivé, avec ta naïve existence mortelle, faite d'instants présents comme il n'existait rien d'autre pour toi. Tu es devenu ma présente éternité. Ma présence au monde.  
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: purblood creatures (elynith)   

Revenir en haut Aller en bas
 
purblood creatures (elynith)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ‣ Creatures Magiques
» CREATURES FANTASTIQUES - DEYROLLE (LIVRE)
» Créatures rares et nommés - Trouée des Trolls
» Créatures rares et nommés - Terres Solitaires
» Créatures Of Fantasy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde magique :: La place divine :: Drunk Broom-
Sauter vers: