AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & mangemort ◊ soldat

staff & mangemort ◊ soldat


Messages : 439
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Ici et là

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Mar 30 Jan - 22:35

Hurus&Evan
Le sang appelle le sang.  

Le soir est tombé sur le château, le repas a été avalé et plusieurs étudiants sont remontés dans leur dortoir, pour entamer une longue et reposante nuit de sommeil. Evan ne dort pas, il est sagement assis dans un coin de la salle commune des Serpentards, un verre dans la main et sa baguette dans l'autre. L'heure tourne et il sait qu'il va bientôt devoir passer par un des passages secrets, afin de se rendre à Pré-au-lard où se cache le jeune homme. Il l'évite et il ne l'a pas revu depuis la dernière fois où il a agressé le fils Rosier. C'était la meilleure chose à faire pour éviter la vengeance du sang-pur, mais cela ne pouvait pas durer de toute façon. Un Rosier n'a qu'une parole et si il jure de se venger alors Evan le fera.

Il se lève sans bruit, enfile sa cape d'un geste souple et sort de la salle commune, pour rejoindre un des passages secrets afin de quitter le château sans être vu. Il n'en a pas pour longtemps, il doit simplement se rendre au lieu de rendez-vous fixé pour croiser le jeune sang-mêlé et lui faire comprendre que l'on ne peut attaquer Evan, sans en subir les conséquences. Ses petits oiseaux lui ont assurés que Hurus était là et que ce soir précisément il allait sortir, c'est le bon moment. Evan arrive au village des sorciers et parvient à se fondre dans l'ombre, attendant plusieurs minutes de voir la silhouette du jeune homme qu'il attend. Il le regarde passer et une fois fait, il lève sa baguette pour lui lancer un premier sort. « Endoloris ! » Ordonne le sang-pur en voyant avec plaisir l'éclair vert jaillir de sa baguette. Il sort de l'ombre et s'avance, pour se retrouver devant Hurus. Il a un sourire mauvais sur les lèvres, le regard brillant et malsain ce qui n'annonce rien de bon. « Tu pensais vraiment que j'allais te laisser m'humilier de la sorte ? Toi, un sang-mêlé, comment pourrais-tu m'être supérieur ?! » Qu'il crache, sa voix montant d'un cran alors qu'il pose sur Hurus, un regard des plus sombres.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
serpentard ◊ ambition, cunning

serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 80
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Dans tes rêves bleus

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Lun 5 Fév - 17:14

Se laisser glisser vers le côté obscur

Evan K. Rosier & Hurus MacFiggen

Après ce qu'il s'était passé avec Evan, Hurus avait préféré ne plus retourner à Poudlard... Il s'était attaquer à plus fort que lui et il le savait...
Poudlard était censé être l'endroit le plus sûre du monde...
Eh bien ça dépends. En fonction de vos convictions et actions... Poudlard peut vite devenir un enfer...

Hurus s'était réfugié à Pré-au-lard le temps de trouver une solution... Il ne pouvait pas rentrer chez lui, et il ne pouvait plus rester à Poudlard...  C'était beaucoup trop dangereux !
Il sortit de sa cachette... Il avait réussi à trouver un potentiel contact qui pouvait l'aider... A moins que cela ne fut un piège ?

Alors qu'il commençait à marcher jusqu'au lieu dit, un mauvais pressentiment l’assiégea...
Il continua tout de même de marcher, en se disant qu'il se faisait des idées, qu'il devenait parano avec la fatigue accumulée...
Mais il ne pouvait empêcher une pensée de tourner en rond dans sa tête : il était rester au même endroit pendant trop longtemps...

Il avait eu, plusieurs fois, la sensation d'être observé depuis qu'il n'était plus au château mais comme il n'avait jamais pris quelqu'un sur le fait, il avait mis cela sur le compte du stress et de la fatigue...

Perdu dans ses pensée il se rendit compte qu'il était quasiment arrivé, quand tout d'un coup il entendit :
« Endoloris ! »

Le sort le toucha en pleine poitrine. Il tomba sur le sol secoué de spasmes douloureux. Malgré la douleur qui le traverse de part en part, il entends des pas se rapprocher de lui et une voix qu'il reconnaîtrait entre mille:
« Tu pensais vraiment que j'allais te laisser m'humilier de la sorte ? Toi, un sang-mêlé, comment pourrais-tu m'être supérieur ?! » cracha le jeune homme, tel un serpent crachant son venin.

Hurus essayait de résister au sortilège et réussit à regarder Evan dans les yeux malgré le supplice qu'il subissait...
Evan l'observait d'un air sombre, un air qu'on ne voyait pas sur les monsieur et madame tout-le-monde...

Il essayait de réfléchir à un moyen de se sortir de ce pétrin mais, les élancements étaient tels, que cela lui était impossible...

Son regard lâcha celui d'Evan et alla se planter sur le sol.

Hurus se sentait partir petit à petit, pas mourir, enfin pas vraiment...

Alors qu'il commençait peu à peu à renoncer à combattre il sentit tout contre lui sa baguette...
Il pouvait peut être le faire ! Il suffirait qu'Evan baisse sa garde pendant quelques secondes et il pourrait sûrement tenter quelque chose...

Mais fallait-il encore que cela se passe comme il l'espérait...

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ soldat

staff & mangemort ◊ soldat


Messages : 439
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Ici et là

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Dim 11 Fév - 1:04

Hurus&Evan
Le sang appelle le sang.  

Il en a le cœur qui bat fort dans sa poitrine, alors qu'il parvient à respirer doucement afin de ne pas se trahir. Il se souvient des cours avec les mangemorts plus anciens, lui apprenant qu'une bonne filature terminait toujours par une capture et que pour ne pas se faire repérer, il faut obligatoirement calmer l'empressement ou la colère. Ainsi c'est dans l'ombre qu'il se cache et même si dans son cœur, dans son corps et son esprit c'est un volcan qui crache une lave bouillante, son corps ne laisse rien transparaître sauf peut être une tension extrême dans ses muscles. Son regard en revanche, est brillant et lance des éclairs, il ne fait pas bon de l'approcher ce soir. Il appelle à la vengeance, car c'est ainsi qu'on l'a élevé. La vengeance sera à la hauteur de la honte causé, certes il n'y a que Allegra qui a eut vent de ce qui c'est passé avec Hurus, mais c'est bien assez pour que l’ego du jeune sang-pur en prenne un coup et qu'il réclame réparation. Pour le moment il ne sent ni le froid, ni la légère bruine qui semble tomber sur lui quelques minutes avant de s'éloigner, comme si elle même sentait que ce soir il ne faut pas lui rajouter un degré d'agressivité. Et sa patience est récompensée alors qu'il voit le sujet de sa rage sortir, passer devant lui sans le voir car Evan se tient bien caché dans une ruelle. Le premier sort qu'il crache est un sort de torture, car il ne savait quoi lancer et qu'il veut annoncer la couleur tout de suite. Il voit avec un plaisir évident Hurus s'écrouler sous la douleur, le regard troublé et cherchant une air quelconque. Evan s'approche et lui lance quelques joyeusetés, le sourire tordu sur les lèvres.

« Ce serait trop simple de te tuer dés maintenant. Allez lève toi et offre moi le plaisir de te voir combattre pour ta survie ! » Qu'il ordonne en levant son sort, avant de se placer à trois mètres de son camarade. « Tu sais, il suffisait que tu refuses de te présenter au maître si tu ne voulais pas rejoindre la cause. Cela aurait fait de toi un lâche, mais nous ne pouvons rien attendre de mieux venant d'un sang-mêlé ! » Qu'il dit en se penchant en avant, pour saluer Hurus comme on doit le faire lors d'un duel convenable. Il lève sa baguette et n'attend pas pour attaquer en premier, lançant un sort pour électrocuter Hurus et l'envoyer faire un vol à un bon mètre. « Electro ! » Qu'il ordonne, pour voir l'éclair jaillir de sa baguette.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
serpentard ◊ ambition, cunning

serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 80
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Dans tes rêves bleus

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Jeu 22 Fév - 13:57

Se laisser glisser vers le côté obscur

Evan K. Rosier & Hurus MacFiggen

Ce serait trop simple de te tuer dés maintenant. Allez lève toi et offre moi le plaisir de te voir combattre pour ta survie ! »

Hurus sentit l'étreinte du sort se détacher... Il avait les yeux ouvert depuis le début, mais ce n'est qu'après que la douleur se soit arrêter qu'il avait l'impression de réellement voir l'environnement qui l'entourait.
Il reprenais  peu à peu ses esprits,et se releva encore un peu sonné par la puissance du sort qu'il venait de recevoir. Il savait qu'il venait de se lancer dans un rude combat. Un combat qui risquait bien d'être son dernier au vu des événements qui se profilaient...

« Tu sais, il suffisait que tu refuses de te présenter au maître si tu ne voulais pas rejoindre la cause. Cela aurait fait de toi un lâche, mais nous ne pouvons rien attendre de mieux venant d'un sang-mêlé ! » dit-il en se penchant pour saluer Hurus, comme avant chaque duel entre sorcier....

« Oui bien sûr ,et après j'aurais sûrement mystérieusement disparu, ou alors je me serais noyer ou que sais-je encore... Il y a tellement de mensonges que vous aimez raconter à la presse c'est dur de savoir à quelle sauce on sera manger... » répondit Hurus sur ses gardes.

A peine avait-il pu finir sa phrase, qu'Evan l'attaquait déjà :
« Electro ! »
Un éclair jaune vif jaillit de sa baguette.
Hurus s'y étant préparé, lança un sortilège à son tour :
« Protégo ! »
L'éclair alla se fracasser contre la paroi transparente du charme du bouclier.

Puis sans réfléchir Hurus lança de nouveau un sortilège :
« Reducto ! »

Il avait viser la main d'Evan, celle qui tenait sa baguette. Le sortilège avait plutôt bien marcher : sa main était pleine de sang et il avait laisser tomber sa baguette. Hurus en déduisit qu'il lui avait fait mal.

Hurus profita de cette instant pour fuir de nouveau. Il ne voulait pas mourir mais il ne voulait pas le tuer non plus ...
Il rentra dans la première boutique qu'il vit : Zonko.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ soldat

staff & mangemort ◊ soldat


Messages : 439
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Ici et là

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Jeu 22 Fév - 23:47

Hurus&Evan
Le sang appelle le sang.  

« Oui bien sûr ,et après j'aurais sûrement mystérieusement disparu, ou alors je me serais noyer ou que sais-je encore... Il y a tellement de mensonges que vous aimez raconter à la presse c'est dur de savoir à quelle sauce on sera manger... » Il éclate de rire et lève les yeux au ciel. Évidemment la gazette fait passer le mot chez les sorciers, qu'il y a des mystérieuses disparitions qu'on ne peut expliquer. C'est trop facile de dire que cela vient obligatoirement des mangemorts, ce serait trop difficile de dire que ceux qui disparaissent sont des aspirants à la cause qui se rétractent dés qu'ils en savent un peu trop. Evan se moque d'eux, si ils n'ont pas le courage d'aller au bout de leurs idées alors il ne voit pas pourquoi il s'arrêterait sur eux. Et Hurus fait clairement parti de ce genre de personne, en soit il s'en moque mais ce dernier a osé l'attaquer lui, le sang pur, le fils Rosier. Il ne peut laisser passer cela sans réagir, baisser la tête et se soumettre à tant de lâcheté. Ainsi il attaque en premier mais alors qu'il lance un nouveau sort, c'est sur un bouclier qu'il s'écrase avant que l'autre garçon ne lui lance un sortilège.

Evan pousse un râle de douleur alors que la main qui tient sa baguette s'ouvre et laisse couler un peu de sang. « Bien joué ! » Qu'il crache avant de lancer un sort de guérison sur sa plaie, qui se referme doucement sans pour autant cesser la douleur. C'et à ce moment là qu'il voit Hurus s'enfuir et aussitôt il le prend en chasse, le suivant jusqu'à la boutique Zonko dans laquelle ils s'engouffrent. « Tu es bien lâche Hurus ! Ca ne m'étonne pas tant que ça après tout ! » Qu'il crache avant de lancer quelques sorts. « Bombarda ! » La première étagère explose dans un bruit sourd. « Reducto ! » Le deuxième sort vient faire exploser toute une étagère contenant des pots en verre. Il cherche Hurus pendant un moment, ne le trouvant pas alors il prend la direction d'une porte derrière la boutique, qui mène dans une ruelle.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
serpentard ◊ ambition, cunning

serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 80
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Dans tes rêves bleus

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Sam 24 Fév - 15:32

Le sang appelle le sang

Evan K. Rosier & Hurus MacFiggen

Alors qu'il courait pour sa survit il entendit au loin le cris de douleur d'Evan. Une parti de lui était très contente de ce coup bien joué et l'autre parti de lui même était très inquiète des conséquences que ce geste aurait...
« Bien joué ! » dit Evan plein de haine...

Il avait à peine quelques secondes d'avance sur Evan. Il savait que si il le rattrapait cela se finirait dans un bain de sang...

En voyant le magasin Zonko se profiler devant lui il y vit sa sortie de secours.
Il y entra donc, à peine quelques secondes avant qu'Evan n'arrive.
Une fois à l'intérieur il chercha rapidement un endroit où se cacher.
Il s'éloigna prestement de l'allée centrale et se dirigea vers une petite allée du magasin.
Alors qu'il marchait sans vraiment savoir où il allait, il entendit Evan entrer dans le magasin.
Son pied tapa sur un anneau servant à ouvrir une trappe se trouvant sur le sol juste devant lui. Sans plus réfléchir que ça il l’ouvrit et s'y engouffra.

« Tu es bien lâche Hurus ! Ça ne m'étonne pas tant que ça après tout ! » dit Evan plein de hargne.
« Bombarda ! »
Hurus toujours caché dans le sous sol de la boutique, entendit une étagère exploser dans un bruits sourds. Mais il restait calme, retenant sa respiration, faisant le moins de bruits possible.

«  Reducto ! » lança de nouveau Evan.
Cette fois-ci ce sont des verres qui furent détruits en masse.
Depuis sa cachette Hurus entendit des bruits de pas et des objets qu'on déplaçait, au-dessus de sa tête.
Au bout d'un petit moment il entendit une porte claqué à l'autre bout du magasin. Hurus en déduisit qu'Evan avait finit par sortir.

Il relâcha la pression et expira un grand coup. Evan savait qu'il était ici dans ce magasin. Il fallait qu'il change de cachette...

Et soudain une idée lui traversa l'esprit : et si il ne se cachait pas ? Enfin pas vraiment... Si il était sous ses yeux sans qu'il ne puisse le voir vraiment ?

C'est alors qu'il décida de retourner à Poudlard. Mais pas dans les sous sols de Poudlard là où se trouve la salle commune des serpentards. Non, il irait se cacher dans les cuisines de Poudlard là où se trouve les elfes de maison. Et ainsi il pourrait peut être trouver quelqu'un pour l'aider à se sortir de ce pétrin...

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ soldat

staff & mangemort ◊ soldat


Messages : 439
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Ici et là

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Dim 25 Fév - 0:50

Hurus&Evan
Le sang appelle le sang.  

Il voit rouge, littéralement il n'arrive plus à se calmer. La douleur qui émane de sa main blessée ne cesse de le faire rager plus fort encore, alors qu'il attaque et lance une pluie de sorts qui se répercutent autours de lui sans qu'il ne puisse en contrôler leur portée. Par chance c'est le soir et personne ne devrait se retrouver dans les ruelles, mais après tout il pourrait être en pleine journée il s'en moque. Personne ne peut l'arrêter, il se considère comme intouchable de toute façon et peut importe ce que le ministère veut faire croire, il est supérieur aux lois, au ministère, a tous ces sorciers aux rêves futiles et à la vie minable. Il est supérieur et il est hors de question, pour son honneur et sa fierté, de laisser le sang-mêlé s'en tirer sans aucun problème. Sauf qu'il doit se rendre à l'évidence, il n'est plus dans le magasin et si il y est encore alors il est très bien caché. Avec un soupir d'agacement il baisse sa baguette et tend l'oreille. Il entend du bruit à l'étage, il est vrai que Zonko vit ici avec son amant, il ne peut rester au risque de se retrouver face au professeur Travers d'ici quelques minutes. Alors avec un grognement de rage il passe par la porte de derrière, pour se retrouver dans une ruelle. Et aussitôt il court, pour se retrouver dans la grande ruelle. C'est là qu'il voit au loin la silhouette s'enfuir à toute vitesse, celle d'Hurus qui court en direction du château. Evan en pousse un petit crie de rage, avant de partir à ses trousses sans même un regard en arrière.

Il entend que ça bouge au village, après tout il y a de quoi, le boucan fait dans la boutique Zonko a de quoi attirer l'attention, même si les gens vont mettre plus de temps à sortir étant donné que tout le monde craint une nouvelle attaque de mangemort. Mais si les mangemorts ont des ordres à respecter, lui n'en a aucun et il compte bien faire comprendre qu'il est libre et qu'il peut faire ce qu'il veut. Il voit au loin la silhouette s'engouffrer dans le château et aussitôt, il range sa baguette dans la manche gauche de son bras avant d'en faire de même. Il a été bien distancé par Hurus, mais nul doute qu'il va retrouver son chemin. Une fois dans le château il tourne sa tête un coup à gauche, un coup à droite. Les aurors patrouillent à l'étage, il a encore le temps de trouver Hurus. Et heureusement le bruit des pas à sa droite attire son attention. Alors lui aussi marche vers ce qui semble être les cuisines. Il entre et tombe aussitôt sur les elfes qui terminent de nettoyer la vaisselle du soir. Ils le regardent, étonné de voir un étudiant ici. Surtout lui, le fils Rosier n'est pas méchant avec les elfes mais disons qu'il les ignore, ne voyant pas l’intérêt d'être plus aimable que ça avec ces créatures. « Auriez-vous vu un étudiant ? Ma taille, blond, les yeux clairs. » Qu'il demande et pendant un temps les elfes cessent de nettoyer les marmites pour le fixer. Puis une des créatures hoche la tête de gauche à droite, alors qu'il lève les yeux au ciel. Puis il fait demi-tour pour quitter les cuisines, revenant dans le hall pour écouter si il n'entend pas de bruit. « Si tu es ici Hurus tu peux sortir. Nous sommes dans l'école, je ne peux rien te faire sans être expulsé. Et cela te sauve. » Qu'il dit tout fort, avant d'attendre pour voir si son camarade de chambre va daigner se montrer.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1714
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Lun 2 Avr - 18:06

le sang appelle le sang

hurus && evan && ysolte






La nuit est tombée sur le château, enveloppant les vieilles pierres d’un voile noir. Et dans le calme de la nuit, tout semble en suspens, dans l’attente du prochain moment. Moment lointain, moment présent, moment divin : t’as du mal à mettre le doigt dessus, t’as du mal à mettre le doigt sur cette sensation étrange qui te prend aux tripes, et t’empêches de tomber dans les bras de Morphée. Privée de sommeil, tu laisses tes pensées vagabonder. Tu les laisses aller d’ingrédients de potion, en plantes à acheter. Puis de plantes en souvenirs, jusqu’à ce que t’ais l’envie d’aller vagabonder par toi-même. En toute discrétion, tu t’échappes du dortoir des Aigles, récupérant l’insigne de préfet que tu prends soin d’épingler sur ton blazer. T’as aucune idée de l’heure, t’as aucune idée de si le couvre-feu est dépassé ; et t’espères bien ne rencontrer personne. En auquel cas, en auquel cas, t’espères bien utiliser de ce badge comme un passe-droit.

Tes pieds touchent à peine le sol alors que tu dévores les marches des Hauteurs jusqu’aux sous-sols, et leur écho est feint, étouffé par l’épaisseur des murs et le ronflement de certains tableaux. De fils en aiguilles, tu t’es retrouvée dans les cuisines, à marchander avec les elfes de maison pour qu’ils te laissent un espace de travail. Faut croire que les bestioles n’étaient pas d’accord, préférant te demander ce que tu voulais manger, au lieu de te laisser faire. Il t’a fallu quelques minutes pour les convaincre de te céder une place, loin de la porte d’entrée, et sous une lumière blafarde.

Plongée dans tes pensées, et les mains dans la pâte, tu ne fais pas attention au remue-ménage qui s’opère à l’entrée. Plus d’une fois, t’as entendu la porte s’ouvrir et se fermer, loin de penser que plus d’un élève est passé au travers du tableau. Sur ta poitrine trône encore ton badge de préfète en signe d’assurance – mais tu restes en retrait, loin de l’agitation. Pourtant, la curiosité finit par avoir raison de toi. Torchon en main, et les sourcils froncés, tu laisses ton plan de travail pour retourner dans la lumière. Qu’on s’entende : tu n’étais pas vraiment dans l’ombre, juste un peu loin de l’entrée, pour éviter les interruptions intempestives (et  avoir l’occasion de te planquer si besoin). T’as à peine fait quelque part, que tes yeux se posent sur la silhouette d’un Serpentard.

« MacFiggen ? » que tu lâches dans les airs, étonnée d’avoir l’autre héritier d’un clan sous les yeux. Tu vacilles un instant, sous l’effet de la surprise. Trois, deux, un : tu reprends tes idées, venant faire claquer le torchon sur tes épaules.
« Donne-moi une bonne raison de ne pas te donner d’heures de détention ! » l’intimes-tu, sourcil arqué. Et loin de te douter que la source de ses soucis est son compatriote Serpent, de l’autre côté du mur…

@Evan K. Rosier @Hurus MacFiggen - désolée pour le temps que ça m'a pris de modifier mon message. j'ai donc supprimé l'ancien pour reposer au propre (histoire que vous avez la notif o/)

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
serpentard ◊ ambition, cunning

serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 80
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Dans tes rêves bleus

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Lun 2 Avr - 19:25

Le sang appelle le sang

Evan K. Rosier & Hurus MacFiggen & Ysolte MacFusty

Aller dans les cuisines de l'école semblait à Hurus être la meilleure idée qu'il n'est jamais eu... Car quoi qu'on dise de Poudlard être le lieu le plus sûr au monde, il avait entendu certaine histoires, et dans ces dernières, il était question de morts entre les murs même de l'école...

Les elfes ne posaient jamais trop de questions, bien trop serviable pour oser défier un sorcier et de plus Hurus les avaient à la bonne...

En entrant dans les cuisines Hurus se sentit apaisé. Il n'avait plus l'impression d'être en danger, il pouvait enfin se poser et respirer sans avoir la sensation qu'un éclair vert allait à un moment ou à un autre le traverser et le tuer.
Enfin ça, c'était juste avant qu'il ne croise le regard de la Serdaigle...

« MacFiggen ? » dit-elle surprise.
Il la reconnaissait, il l'avait croisée durant les feux de Bel, il y a de ça quelques semaines. Cependant lui aussi prit par surprise, il la regarda avec des yeux ronds et ne dit mots...

Puis il vit Ysolte reprendre ses esprits, son insigne de préfet bien épingler sur son blazer... Ah oui il fallait qu'en plus du fait d'être découvert que cela soit par un préfet... Super...
« Donne-moi une bonne raison de ne pas te donner d’heures de détention !»

Il cligna des yeux rapidement. Il n'avait pas prévu de tomber sur quelqu'un aussi tôt... En fait il avait plutôt dans l'idée de lui même envoyer un message à quelqu'un une fois qu'il aurait pu décider par lui même si il pouvait lui faire confiance ou pas...

« Euh.. Je... »
Il avait beau réfléchir, il ne savait pas vraiment comment présenter la chose...

Il y eut quelques secondes de silence puis il décida de lâcher le morceau de manière brute :
« Evan K. Rosier cherche à me tuer, et je cherche un endroit sûr où me cacher afin de rester en vie. »

Il manquait quelques détails mais le plus gros était là... Il n'y avait plus qu'à espérer qu'Ysolte soit compatissante à sa situation...

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1714
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Mer 11 Avr - 18:37

le sang appelle le sang

hurus && evan && ysolte






Moment de latence, moment de suspens. Sous tes yeux inquisiteurs, le Serpent hésite et semble pris au dépourvu. T’en profites pour faire un pas en avant, l’air sévère placardé sur le visage. Ça n’a jamais été dans tes habitudes d’être sévère – mais c’est un fait connu que t’es intransigeante. Le règlement, tu le connais par cœur. Et si tu sembles lui faire des entorses dernièrement, tu ne laisses rien passer aux autres. Pour tout avouer, tu es pire qu’intransigeante. Que Hurus demande aux Aigles : de toutes les maisons, c’est avec la tienne que t’es le plus autoritaire, attendant de tes Aiglons une tenue exemplaire.

« Alors ? », que tu reprends à l’intention d’Hurus alors qu’il se contente d’un ‘Euh… Je…’ traînant. Pour côtoyer des Serpents, tu sais qu’ils ont plus de verbe que ça. Il ne suffit que de t’entretenir avec Oswin, préfèt aussi de son état, pour connaître la verve de certains. Ils sont de beaux parleurs. Et de beaux charmeurs, aussi. Que te réserve le MacFiggen, derrière ses yeux pâles ? Penchera-t-il pour la vérité ou, au contraire, se défilera-t-il avec l’agilité de sa maison, glissant langoureusement entre tes griffes ?

De toutes les réponses, tu ne t’es pas attendu à celle qu’il te sert sur un plateau. Ecarquillant les yeux, tu es surprise de ses propos. Surprise et, peut-être, incrédule. Pinçant les lèvres, tu mesures ses mots. Tu mesures le comportement de Rosier, que tu connais un peu plus que l’autre Ecossais. Après tout, t’as longtemps fait partie des ‘petits oiseaux’ de l’Héritier, et sa sœur porte le Bleu avec fierté.

« Bien sûr… et les MacFusty ne se sont jamais occupé des Noirs des Hébrides, mais seulement de moutons à la laine ébène, » railles-tu, en faisant référence aux Dragons dont les MacFusty ont la charge. Rien à voir avec des moutons, donc. Comprendra-t-il seulement que tu n’es pas dupe, et que sa phrase est bien trop grosse pour que tu la prennes au sérieux ?

Pourtant, t’as l’impression que quelque chose cloche.
T’as l’impression qu’il y a une part de vérité, dans ce qu’il raconte.
Derrière les airs charmeurs de l’Héritier, t’imagines que tout n’est pas rose. Après tout, tu l’as bien suivi dans la forêt interdite, quelques semaines de là. Et cette soirée, elle est ancrée dans tes souvenirs, s’invitant parfois dans tes rêves. Devrais-tu dire, dans tes cauchemars, maintenant que ton sommeil est menacé ?

« Admettons que j’te crois, MacFiggen. Pourquoi Rosier chercherait à te tuer ? », repris-tu dans un souffle, espérant avoir plus de cartes en main pour pouvoir te faire une meilleure opinion.

@Evan K. Rosier @Hurus MacFiggen

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
serpentard ◊ ambition, cunning

serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 80
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Dans tes rêves bleus

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Dim 15 Avr - 22:35

Le sang appelle le sang

Evan K. Rosier & Hurus MacFiggen & Ysolte MacFusty

Peut être qu'annoncer la chose de but en blanc n'était pas la meilleur tactique qu'il soit...
Ysolte ne semblait pas le prendre au sérieux:

« Bien sûr… et les MacFusty ne se sont jamais occupé des Noirs des Hébrides, mais seulement de moutons à la laine ébène... » dit-elle un peu moqueuse...

Hurus la regarda un peu désespéré... Il avait eu quelques secondes d'espoirs quand il la vit entrer dans la cuisine, mais maintenant, il avait l'impression de retourner dans la brume des angoisses...

Puis il vit son regard changer. Elle semblait peser le pour et le contre...
Il y avait peut être encore de l'espoir...

« Admettons que j’te crois, MacFiggen. Pourquoi Rosier chercherait à te tuer? »

En l'entendant dire ça, Hurus eu un regain d'espérance. Avant de lui répondre, il regarda autours de lui afin d'être sûr que personne ne puisse l'entendre.

« Eh bien, peut être parce que j'en sais un peu trop et comme j'ai refusé de les rejoindre, ah oui et aussi parce que j'ai stupéfixié Evan ; ils ne veulent pas prendre le risque que je me retourne contre eux... » dit il rapidement ; quand il eut fini il reprit une grande respiration.

«Poudlard est censé être l'endroit le sûr au monde mais je sais que quelqu'un y est mort il y a quelques années donc bon... Alors si tu pouvais m'aider... Je sais pas trop comment... »
Il fit une pause de quelques secondes et la regarda dans les yeux.

«Enfin... Si tu veux... »
En disant cela, il la regarda avec un air de chien battu.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ soldat

staff & mangemort ◊ soldat


Messages : 439
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Ici et là

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Ven 20 Avr - 14:24

Hurus&Evan
Le sang appelle le sang.  

Il cherche Hurus, mais pendant un temps il semble que ses pas se perdent dans le château. Il ne le trouve pas tout de suite mais avec les préfets et les aurors qui tournent, il doit se montrer le plus sage et le plus discret possible si il ne veut pas se faire attraper, mais aussi punir. Alors il se cache lorsqu'un auror passe devant lui et vient se perdre au fin fond d'un couloir, avant de tourner vers les cachots. Evan pousse un soupir avant de ranger sa baguette et d'entendre un éclat de voix, au loin. Il fronce les sourcils et s'approche de ce qui semble être la cuisine, éclairée parce que les elfes de maison préparent déjà le repas. Il entend la voix d'Hurus déclarer qu'il cherche à le tuer et aussitôt, le sang pur serre les dents. Il se cache encore un peu pour écouter l'échange et reconnaît la voix d'Ysolte. Au moins elle, elle ne risque pas de le balancer. Elle n'aurait aucun avantage à le faire, pour l'instant du moins. Hurus - « Eh bien, peut être parce que j'en sais un peu trop et comme j'ai refusé de les rejoindre, ah oui et aussi parce que j'ai stupéfixié Evan ; ils ne veulent pas prendre le risque que je me retourne contre eux... » Il lève les yeux au ciel et sort sa baguette lentement alors que Hurus reprend en demandant de l'aide. Une fois fait le sang pur sort de son coin et rentre dans la cuisine du château, immense et seulement éclairée par un feu. Ils ne sont que tous les trois, pour le moment. « Comme si tu avais la moindre importance pour la cause Hurus. Tu n'es qu'un lâche qui fuit devant ses problèmes. Ce n'est pas à cause de ta désertion que je veux te faire la peau, mais bien pour avoir osé m'attaquer en douce pendant que j'étais désarmé. Tu sais que c'est très malpolie de faire ça ? » Qu'il demande en s'approchant encore.

Il se tourne vers Ysolte et lui adresse un signe de tête. « Je ne voulais pas que tu sois mêlée à ça, mes excuses. Sache que Hurus m'a simplement attaqué un soir dans notre salle commune, alors que je ne lui avais rien fait. Et depuis il me fuit. » Qu'il dit en reportant son attention sur le sang mêlé en question qui semble toujours autant paniqué. « Et puis pour ta gouverne, tant que tu ne portes pas la marque tu n'es pas considéré comme déserteur. Personne ne t'en tiendra rigueur si tu ne souhaites plus nous rejoindre... Et contrairement à ce que tu penses, tu n'en sais pas trop. Au contraire Hurus, tu ne sais rien. Tu n'as aucune valeur pour nous, tu es insignifiant. »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1714
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Lun 4 Juin - 17:38

le sang appelle le sang

hurus && evan && ysolte






Les lèvres pincées, et les iris dardés sur MacFiggen, tu pèses les possibilités. Dans la vérité, dans sa vérité, tu cherches la part de mensonge ; et dans son mensonge, t’essaies de mettre la vérité à nue. Les deux se mélangent, et filent ensemble – mais de toutes les Vérités, tu ne t’attendais pas à ce qu’elles te soient balancées crûes au visage.  Tes traits se tirent et déforment ton visage en une grimace étrange. Mise au pied du mur, les propos d’Hurus vibrent à tes oreilles. Ils vibrent fort, trop fort pour que tu puisses entendre l’arrivée de l’Héritier dans les cuisines. Ils vibrent fort ; et il n’y a que la surprise qui t’empêches d’exploser.

HURUS – « Et bien, peut-être parce que j’en sais un peu trop et comme j’ai refusé de les rejoindre, ah oui et aussi parce que j’ai stupéfixié Evan ; ils ne veulent pas prendre le risque que je me retourne contre eux… » lâche-t-il, déversant sa version de la vérité comme un tourbillon insaisissable. Tu écoutes le reste de sa plainte avec une attention distraite, cherchant la faille et le moyen de répondre sans trop en dire, et sans en dire trop peu. Pas de chance pour le MacFiggen : tu n’as jamais été bonne pour aider les autres, mais t’excelles dans l’art de la Fuite.

Tu soutiens pourtant son regard sans ciller ; tu n’as pas le temps de rétorquer que Rosier fait son apparition, baguette en main. Tu te tournes lentement vers lui, maîtrisant au mieux ton palpitant qui s’excite.
EVAN – « Comme si tu avais la moindre importance pour la cause Hurus. Tu n’es qu’un lâche qui fuit devant ses problèmes. Ce n’est pas à cause de ta désertion que je veux te faire la peau, mais bien pour avoir osé m’attaquer en douce pendant que j’étais désarmé. Tu sais que c’est très malpoli de faire ça ? » commence-t-il, continuant sa lente approche. D’Hurus, ton regard se pose sur le nouvel arrivé, que tu regardes interdite.

EVAN – « Je ne voulais pas que tu sois mêlée à ça, mes excuses. Sache que Hurus m’a simplement attaqué un soir dans notre salle commune, alors que je ne lui avais rien fait. Et depuis il me fuit, » commente-t-il, t’adressant un signe de tête auquel tu réponds prestement.
YSOLTE – « Baisse ta baguette, Rosier » lâches-tu finalement à demi voix, prête à poser ta main sur l’avant-bras du Sang Pur. Le ton est las : de toutes les entorses au règlement que t’as pu faire, jamais t’aurais pensé qu’elles te conduiraient dans les cuisines, à régler un différent entre deux Serpents. Evan continue sa longue litanie, parlant de marque et de désertion, faisant gonfler le malaise. Sans t’en rendre compte, tu jongles d’un pied à l’autre, accusant les remarques sans ouvrir la bouche. Ce n’est que lorsqu’il en finit que tu te décides enfin à reparler, te pinçant l’arrête du nez pour mieux faire état de la situation.

YSOLTE –  « MacFiggen, ta bêtise me déçoit. As-tu sérieusement pensé que me dire que les … qu’ils … voulaient te tuer parce que t’en sais trop était une bonne idée ? Si tel était le cas, m’annoncer ça de but en blanc n’aurait-il pas signé mon arrêt de mort, en plus du tien ? » hisses-tu au MacFiggen, les sourcils froncés et le regard scrutateur. Soufflant dans les airs, après un rapide temps de pause, tu tournes ton attention vers l’Héritier.

YSOLTE –   « Rosier, ta réputation te précède, et ta voix est difficile à oublier. J’imagine que tu es … que tu as … Oublie, je ne veux pas le savoir, » continues-tu en battant des mains devant toi, comme pour oublier ce que tu viens de dire, et ce que tu viens d’entendre. Pourtant, tu ne tardes pas à reprendnre.

YSOLTE – « Je ne veux pas m’imposer juge, mais les torts vous reviennent des deux côtés. Je refuse que vous sortiez des cuisines sans que cette histoire ne soit réglée, et je ne veux pas qu’elle le soit pas la mort, ou par les sorts. Parlez-en, gérez ça avec vos poings si vous le souhaitez, ou décidez même d’un commun accord de vous ignorer.

Sinon, je compte bien vous lancer un sortilège d’Oubli. Vous êtes prévenus. »
finis-tu, croisant tes bras sous sa poitrine, lâchant un long souffle dans les airs. T’as l’impression de jouer avec le feu, et t’espères que le Sang MacFusty t’aidera à garder ton sérieux.

@Evan K. Rosier @Hurus MacFiggen

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
serpentard ◊ ambition, cunning

serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 80
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Dans tes rêves bleus

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Ven 8 Juin - 10:01

Le sang appelle le sang

Evan K. Rosier & Hurus MacFiggen & Ysolte MacFusty

Alors qu'il venait tout juste de déballer tout ce qu'il avait à dire à Ysolte, il se fit surprendre par l'arrivé d'Evan qui en l'entendant leva les yeux aux ciels tout en sortant lentement sa baguette :

« Comme si tu avais la moindre importance pour la cause Hurus. Tu n'es qu'un lâche qui fuit devant ses problèmes. Ce n'est pas à cause de ta désertion que je veux te faire la peau, mais bien pour avoir osé m'attaquer en douce pendant que j'étais désarmé. Tu sais que c'est très malpolie de faire ça ? » dit-il en s'approchant encore.

Il se tourna vers Ysolte pour lui expliquer sa version des faits. Ysolte lui demanda de baisser sa baguette. Mais Evan, ne semblait pas écouter plus que ça, la préfète des Serdaigle...
Il continua son « presque » monologue :
« Et puis pour ta gouverne, tant que tu ne portes pas la marque tu n'es pas considéré comme déserteur. Personne ne t'en tiendra rigueur si tu ne souhaites plus nous rejoindre... Et contrairement à ce que tu penses, tu n'en sais pas trop. Au contraire Hurus, tu ne sais rien. Tu n'as aucune valeur pour nous, tu es insignifiant. »

Hurus réagit en entendant ça :
« Tu dis ça mais tu sais bien qu'il y encore pas mal de membres du clan MacFiggen qui ont la marque et que certaines réunions ont eu lieu dans nos locaux ! Je le sais ! Je les ai vu de mes propres yeux ! J'ai même entendu dire que mon grand père avait payé quelqu'un pour que je sois surveillé ! C'est toi, n'est-ce pas ? »

Evan le regarda regarda étrangement...
Hurus se calma un peu :

« -C'est pas toi ? »

Ysolte intervint, Hurus arrêta un instant de ne regarder qu'Evan et se tourna vers Ysolte... Il avait presque oublié qu'elle était encore là...

« MacFiggen, ta bêtise me déçoit. As-tu sérieusement pensé que me dire que les … qu’ils … voulaient te tuer parce que t’en sais trop était une bonne idée ? Si tel était le cas, m’annoncer ça de but en blanc n’aurait-il pas signé mon arrêt de mort, en plus du tien ? » dit-elle avec reproche à Hurus...

Puis elle se tourna vers Rosier et lui fit une sorte de reproche... Sans vraiment lui en faire un...

Puis elle reprit avant que les deux autres ne puisse en placer une :
« Je ne veux pas m’imposer juge, mais les torts vous reviennent des deux côtés. Je refuse que vous sortiez des cuisines sans que cette histoire ne soit réglée, et je ne veux pas qu’elle le soit pas la mort, ou par les sorts. Parlez-en, gérez ça avec vos poings si vous le souhaitez, ou décidez même d’un commun accord de vous ignorer.

Sinon, je compte bien vous lancer un sortilège d’Oubli. Vous êtes prévenus. » finit-elle par dire en croisant ses bras sur sa poitrine.

« Tu veux nous jeter un sortilège d'Oubli ? Tu vas nous tuer oui ! » pensa t-il. Mais en voyant la tête des deux autres il se rendit compte qu'il venait de dire ça à voix haute.

« -Enfin... Désolé Ysolte, mais il y a pas que lui – il fit un signe de la tête vers Rosier – dont la réputation le précède... »
Puis il reprit comme si de rien n'était en s'adressant à Evan :

« -Bon... Euh je suis désolé... Je pensais que tu voulais me tuer l'autre jour alors je t'ai attaqué parce qu'on m'a toujours dit que la meilleur défense c'était l'attaque... Et puis comme j'ai entendu des rumeurs pas net sur toi... Enfin...Désolé quoi... On oublie ce qui s'est passé ? Et puis on a qu'à aussi oublier l'existence de chacun de nous deux ! Genre... Tu fais ta vie de ton côté je fais la mienne du miens et puis voilà...
Si tu veux je te laisse me donner un bonne droite dans a figure ! De toute façon si tu tentes de me tuer  ou juste de me faire TRÈS mal ici même à Poudlard tu auras affaire à Dumbledore... Alors autant enterrer la hache de guerre... OK ? »

En disant cela Hurus espérait vraiment que cette histoire se clos... Mais il se doutait que quand il ne serait plus à Poudlard, Rosier tenterait de lui faire du mal autant qu'il avait fait du mal à l'égo de l'héritier...

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ soldat

staff & mangemort ◊ soldat


Messages : 439
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Ici et là

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Sam 9 Juin - 0:52

Hurus&Evan
Le sang appelle le sang.  

Elle lui ordonne de baisser sa baguette, chose qu'il fait après quelques secondes d'hésitation. D'un il n'aime pas qu'on lui donne des ordres mais il sait qu'elle est préfète et que si elle le veut, elle pourrait le coller pour le reste de la semaine. Pas que cela ne le dérange il se moque du règlement, mais le lendemain il a un rendez-vous avec Adriel et il veut être libre afin de rejoindre son meilleur ami. La baguette rangée il écoute Hurus lui faire son discours, ne comprenant pas les raisons d'une telle accusation alors que non, il n'a jamais été question pour lui de surveiller qui que ce soit. Son visage doit être assez expressif pour qu'il se calme le serpent et qu'il ne lui demande si ce n'est pas lui. « Crois-tu que j'ai le temps de surveiller un morveux ? Je suis un sang-pur Hurus, je suis l'héritier d'une grande maison, il est hors de question que je m'abaisse à surveiller les agissements d'un poltron. » Qu'il répond sans animosité pourtant, même si ses mots n'ont rien de doux. YSOLTE – « Je ne veux pas m’imposer juge, mais les torts vous reviennent des deux côtés. Je refuse que vous sortiez des cuisines sans que cette histoire ne soit réglée, et je ne veux pas qu’elle le soit pas la mort, ou par les sorts. Parlez-en, gérez ça avec vos poings si vous le souhaitez, ou décidez même d’un commun accord de vous ignorer. Sinon, je compte bien vous lancer un sortilège d’Oubli. Vous êtes prévenus. » Il lève un sourcil en tournant son visage vers elle et en l'observant. « Ne t'avise pas de me jeter un quelconque sort, McFusty. » Qu'il ajoute avec un petit sourire sans pour autant manquer de sérieux. Si on l'attaque alors il répondra et sans hésiter.

Une fois que l'affaire est calmée Hurus se rend compte que ses actes étaient idiots, en plus d'être irréfléchis. Il propose une trêve et sans bouger, le sang pur écoute le long discours. Sans sourciller une seule seconde et en gardant un visage le plus neutre possible surtout lorsqu'il fait allusion à Dumbledore et aux punitions qu'il pourrait avoir si il le tue. Il a peur Hurus, Evan le voit et pourrait en rire si il ne sentait pas bouillir en lui de la colère. Alors sans prévenir il fonce vers lui et l'attrape par la gorge, avant de le pousser contre le mur le plus proche. Là, le collant de toutes ses forces contre les briques froides de la cuisine, il murmure quelques mots qui n'annoncent rien de bon. « Ne t'avise plus jamais de lever ta baguette contre moi, misérable vermine. Rase les murs en ma présence et si un jour, si seulement un jour je suis mal luné et que tu me regardes de travers alors ta famille ne retrouvera que ton corps sans vie. Est-ce clair, McFiggen ? » Il le lâche et se recule, avant d'arranger son costume en passant ses mains sur sa chemise, qui a été légèrement froissée par son geste. « Oublie la cause ou je ferais en sorte que le maître se serve de toi comme exemple, lorsqu'il voudra montrer aux nouvelles recrues l'effet d'un endoloris. »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
serpentard ◊ ambition, cunning

serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 80
Date d'inscription : 11/10/2017
Localisation : Dans tes rêves bleus

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   Mar 26 Juin - 17:18

Le sang appelle le sang

Evan K. Rosier & Hurus MacFiggen & Ysolte MacFusty

Tout en parlant Hurus observait la réaction de l'héritier : celui-ci avait le visage neutre, aucune émotion ne transparaissait...
Mais il se rendait bien compte que malgré cela Evan n'était pas dupe au côté nonchalant qu'il essayait de se donner...

A peine il eu finit son monologue sur le « pardon » que Rosier se jetta sur lui, l'attrapant par la gorge et le colla contre le mur :
« Ne t'avise plus jamais de lever ta baguette contre moi, misérable vermine. Rase les murs en ma présence et si un jour, si seulement un jour je suis mal luné et que tu me regardes de travers alors ta famille ne retrouvera que ton corps sans vie. Est-ce clair, McFiggen ? »

Hurus sous l'effet de la surprise ne tenta même pas de se débattre, ou de dire quoi que ce soit...
Il avait la peur au ventre, pourtant lorsqu' Evan le menace il continua de le regarder, droit dans les yeux.
A ce moment-là, une part dans l'esprit d'Hurus s'illumina, comme si il savait ce qu'il devrait faire très prochainement...

Il sentait que ses pieds ne touchait plus tout à fait le sol.
Il attendait qu'il aie fini... Que la tempête se calma...
Il savait que là, maintenant, tout de suite, il n'y avait rien qu'il puisse faire à part attendre que cela passe...

Rosier finit par le lâcher, il arrangea ses vêtements se recoiffa et reprit une allure plus civilisé, comme si rien ne s'était passé, comme si aucune bête sauvage n'était sorti de lui...

Hurus lui reprit son souffle et observa Evan la tête baissé... Il restait médusé devant cette                 « presque métamorphose ».

« Oublie la cause ou je ferais en sorte que le maître se serve de toi comme exemple, lorsqu'il voudra montrer aux nouvelles recrues l'effet d'un endoloris. » dit Evan de s'en aller.

Il attends que son assaillant quitte la pièce, qu'il ne soit plus dans son champ de vision pour se remettre à respirer de nouveau normalement, il osa jeter un coup d’œil vers Ysolte.
Il porta sa main à son coup, il avait encore l'impression que celles de Rosier étaient là...

Il avait longtemps hésité, tergiversé mais il savait maintenant ce qu'il lui restait à faire, il fallait qu'il rejoigne l'Ordre ! Il le sentait au plus profond de son âme, de ses tripes de son cœur !

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hurus&Evan - Le sang appelle le sang.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blake - Le sang appelle le sang
» Le sang appelle le sang [Pv Merlon, Malvina, Addam]
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» J. Phoenix Lewis || Le sang attire le sang 99%
» Le sang de mon sang. [Sir Adam P.M., le Trilobite ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Retourneur de Temps :: Les RPs Vifs-
Sauter vers: