AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Des cicatrices à ta beauté – Abilys – Poudlard – fin mai 78

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1789
Date d'inscription : 02/02/2017
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Abigaëlle U. MacFusty le Mer 21 Fév - 14:10, édité 1 fois
MessageSujet: Des cicatrices à ta beauté – Abilys – Poudlard – fin mai 78   Dim 4 Fév - 15:29


Des cicatrices
à ta beauté
Abilys
Now I'm floating like a butterfly, Stinging like a bee I earned my stripes. I went from zero, to my own hero. I got the eye of the tiger, a fighter, dancing through the fire. 'Cause I am a champion and you're gonna hear me roar Louder, louder than a lion.
Debout devant l'un des miroirs des toilettes des filles du deuxième étage, t'as pas l'air très maline pour l'instant, à essayer de voir si ton ventre a déjà commencé à gonfler ou si tu as encore un peu de temps devant toi. T'es pas allée en parler à l'infirmière de l'école, ni à personne d'autre qui pourrait t'aider d'un point de vue médical. Alors tu te retrouves à faire cela pendant cinq bonnes minutes par peur que ton secret soit découvert si tôt, avant de te dire que tu devrais quand même te bouger les fesses, ouais.

Traversant le château rapidement pour ne pas être en retard, tu finis par reconnaître la silhouette de la princesse des forêts appuyée contre l'un des murs de pierre du château. « Coucou, » qu'tu lances en t'approchant, déjà essoufflée alors que tu n'as descendu que deux étages. Déposant un baiser sur la joue de celle que tu considères comme ta petite sœur, tu attrapes son bras avant de commencer à marcher. « Tu veux qu'on passe prendre quelque chose à manger dans les cuisines avant de rejoindre le parc ? » proposes-tu, même si tu doutes qu'elle ait très faim. C'est pas non plus ton cas, alors c'est vers l'extérieur du château que tu te diriges une fois sa réponse obtenue.

Après quelques pas, vous vous installez dans un coin tranquille, là où il n'y a personne. Les beaux jours ont repris, pourtant la majorité des élèves sont bien trop occupés à réviser pour flâner dehors comme vous le faites aujourd'hui. L'invitant à s'asseoir dans l'herbe avec toi, t'as encore le souffle court à cause de ce stupide – et ridiculement faible – effort fait il y a quelques minutes. « J'ai appris ce qui est arrivé à Eliot... J'suis désolée ma puce, je sais qu'il comptait beaucoup pour toi. » Naturellement, tu viens l'entourer de tes bras dans une tentative pour la réconforter. T'aurais voulu la revoir dans des circonstances plus joyeuses, mais faut croire que même elle le destin n'aura pas voulu l'épargner. Vampire ou pas, t'aimes pas l'idée qu'on fasse du mal à ta jolie Alys.

HRP : Faîtes des Rps vifs avec Aby, elle ne respecte pas du tout les 300 mots max :ui: Promis j'ai essayé... mais j'ai pas réussi Arrow
code by lizzou — gifs by Google — 391 MOTS.


_________________
I might only have one match but I can make an explosion. And all those things I didn't say, wrecking balls inside my brain, I will scream them loud tonight. Can you hear my voice this time ? This is my fight song, take back my life song, prove I'm alright song. My power's turned on, starting right now I'll be strong. I'll play my fight song and I don't really care if nobody else believes 'cause I've still got a lot of fight left in me.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & serdaigle

staff & serdaigle


Messages : 93
Date d'inscription : 26/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Des cicatrices à ta beauté – Abilys – Poudlard – fin mai 78   Lun 19 Fév - 22:00


des cicatrices à ta beauté
@Abigaëlle U. MacFusty & Alys MacFusty (abilys)
T’sais pas comment t’sentir. Il est mort, ton meilleur ami, sauf qu’il n’est pas disparut. T’peux plus le toucher mais tu peux le voir, ton palpitant saigne car il a connu la mort sauf qu’tu peux toujours rire avec lui. On a laissé un vampire s’occuper de la bibliothèque, qui devrait être surpris d’apprendre qu’il a finalement craqué, s’offrant un petit étudiant comme casse-gueule? Pas toi, bien que maintenant, tu brûles de vengeance.
Sauf que la vengeance faudra qu’tu la gardes pour plus tard, quand elle sera aussi glacée que l’âme d’Aquila, pour le moment, t’dois aller rejoindre ta sœur. Ton regard s’promène sur les murs, comme si tu t’attendais soudainement à voir Eliot en sortir. T’réalises pas que ton attention est rivé sur cette tâche jusqu’à ce que Abi t’salue, soudainement à tes côtés. « Hé. » qu’tu réponds simplement en clignant des yeux, tendant la joue quand elle y dépose un baiser tout en passant un bras autour d’sa taille pour la rapproche d’toi. Elle l’attrape ensuite alors qu’vous commencez à marcher vers la sortie. « Tu veux qu'on passe prendre quelque chose à manger dans les cuisines avant de rejoindre le parc ? » T’secoue la tête aussitôt. « J’ai, pour une fois, pas faim une miette. »

C’vers le parc que vous vous dirigez, et heureusement pour vous il est pas grouillant d’monde malgré la bonne température. Vous vous dirigez vers un banc pas trop loin, mais suffisamment éloigné et tranquille pour ne pas avoir peur d’vous faire entendre ou d’voir soudainement des étudiants près d’vous- t’vas pas te gêner pour leur grogner après jusqu’à ce qu’ils partent, si jamais c’le cas. « J'ai appris ce qui est arrivé à Eliot... J'suis désolée ma puce, je sais qu'il comptait beaucoup pour toi. » Tu grimaces aussitôt, t’réfugiant avec bonheur dans les bras qui s’entourent autour de toi quelques secondes après. « T’sais, j’sais pas du tout comment réagir. Ça m’fait mal, d’penser qu’il est mort mais… mais c’est un fantôme. Il sera toujours à Poudlard, alors j’ai encore du temps pour l’voir. C’normal que j’sois triste quand même, Abi? » Tu soupires, glissant une main dans tes cheveux avant d’relever les yeux vers la brune. « C’injuste Abi, qui voudrait être prisonnier d’Poudlard pour toujours? Pas moi, j’ai juste hâte d’plus y revenir- sauf qu’si j’veux continuer d’le voir, j’aurais pas l’choix. » T’as une ligne qui t’barre le front, preuve que t’y penses trop, qu’tu sais trop pas comment réagir face à tout cela.
« Comment tu vas, toi? »


_________________

here comes the savage, here comes the princess.
I was the match and you were the rock, maybe we started this fire. we sat apart and watched; all we had burned on the pyre. flames they licked the walls, tenderly they turned to dust all that I adore - flames is all that I adore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1789
Date d'inscription : 02/02/2017
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Des cicatrices à ta beauté – Abilys – Poudlard – fin mai 78   Mer 21 Fév - 12:11


Des cicatrices
à ta beauté
Abilys
Now I'm floating like a butterfly, Stinging like a bee I earned my stripes. I went from zero, to my own hero. I got the eye of the tiger, a fighter, dancing through the fire. 'Cause I am a champion and you're gonna hear me roar Louder, louder than a lion.
T'as pas discuté avec Alys depuis longtemps, mais aujourd'hui vous deviez vous voir, alors tu as fait en sorte d'être à l'heure malgré l'intérêt presque obsessionnel que tu portais à l'aspect de ton ventre à peine quelques minutes plus tôt. Ta petite sœur aussi a l'air distraite lorsque tu arrives, lançant un faible « Hé. » alors qu'elle cligne les yeux et que toi tu déposes un baiser sur sa joue dans une brève étreinte. Puis tu prends son bras et lui proposes d'aller chercher à manger, même si tu te doutes qu'elle n'a pas faim. « J’ai, pour une fois, pas faim une miette. » Toi non plus tu n'as pas faim, alors direction le parc.

Ta petite sœur est endeuillée et tu tentes de la réconfortant, l'entourant de tes bras dans un instinct de protection très présent avec elle. « T’sais, j’sais pas du tout comment réagir. Ça m’fait mal, d’penser qu’il est mort mais… mais c’est un fantôme. Il sera toujours à Poudlard, alors j’ai encore du temps pour l’voir. C’normal que j’sois triste quand même, Abi ? » « C'est normal oui, celui qu'il était te manque. C'est forcément différent, aujourd'hui il est un fantôme alors qu'avant tu pouvais le serrer dans tes bras. Et tu as le droit d'être triste, tu sais, c'est pas grave du tout, » que tu lui assures en déposant un baiser sur son front cette fois. « C’injuste Abi, qui voudrait être prisonnier d’Poudlard pour toujours? Pas moi, j’ai juste hâte d’plus y revenir- sauf qu’si j’veux continuer d’le voir, j’aurais pas l’choix. » « C'est parce que nous on a notre île, et que c'est notre maison. Mais Poudlard c'est pas trop mal, alors profite d'y être pour le voir, et tu seras sur l'île pendant les vacances. » T'essaies de la rassurer, n'aimant pas cet air soucieux sur son visage que tu aimes tant. « Comment tu vas, toi ? »  « Bien bien. » Pas très convaincante, pas malin. « Les ASPIC approchent mais j'ai vraiment pas envie de réviser, » qu'tu lâches dans un léger rire, même si au fond la flemmardise n'est pas la seule responsable de ton manque d'envie. « Tu penses que ça se tente d'y aller au talent ? » que tu lui demandes avec un sourire en coin joueur. Tu n'y penses pas vraiment, mais ça t'arrangerait bien de ne pas avoir à réviser, en vrai.
code by lizzou — gifs by Google — 391 MOTS.


_________________
I might only have one match but I can make an explosion. And all those things I didn't say, wrecking balls inside my brain, I will scream them loud tonight. Can you hear my voice this time ? This is my fight song, take back my life song, prove I'm alright song. My power's turned on, starting right now I'll be strong. I'll play my fight song and I don't really care if nobody else believes 'cause I've still got a lot of fight left in me.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & serdaigle

staff & serdaigle


Messages : 93
Date d'inscription : 26/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Des cicatrices à ta beauté – Abilys – Poudlard – fin mai 78   Lun 9 Avr - 7:31


des cicatrices à ta beauté
@Abigaëlle U. MacFusty & Alys MacFusty (abilys)
T’aimes bien emmerder les elfes en leur demandant mille et une sucreries, en volant d’autres au passage, même celles qu’tu devrais pas. Parfois quand ils t’refusent tes caprices gourmands, t’fous l’feu dans les poubelles- ils peuvent éteindre l’tout rapidement mais tu t’lasses pas d’voir les expériences d’mi terreur et d’surprise quand ils arrivent devant tes feux multicolores. S’ils t’dénoncent pas, t’es certaine que c’parce qu’ils t’aiment bien, au fond. Y fait pas d’doute qu’tu mets dans la vie dans les cuisines.
Une fois dans le parc, vous vous installez et Abi t’prend dans une étreinte rassurante. T’as pas spécialement besoin d’affection pour t’soigner, sauf qu’en c’moment t’es loin d’te plaindre. « C'est normal oui, celui qu'il était te manque. C'est forcément différent, aujourd'hui il est un fantôme alors qu'avant tu pouvais le serrer dans tes bras. Et tu as le droit d'être triste, tu sais, c'est pas grave du tout, » qu’elle t’dit d’un ton aussi doux qu’ses bras. T’lèves un petit sourire dans sa direction quand vous vous éloignez, mais pas trop. « J’imagine que j’vais finir par m’y habituer. Y’a quand même quelques avantages à avoir un fantôme comme meilleur ami. » qu’tu souffles avec un semblant d’humour, qui touche pas vraiment ton regard. C’encore trop tôt.
« C'est parce que nous on a notre île, et que c'est notre maison. Mais Poudlard c'est pas trop mal, alors profite d'y être pour le voir, et tu seras sur l'île pendant les vacances. » T’hoche la tête en gardant l’regard sur ta main, qui fait mine d’retirer des poussières sur l’tissu recouvrant la cuisse d’ta sœur. « Il pourra jamais y venir, sur l’île… il sera forcé d’rester à Poudlard pour l’éternité. Enfermé- un enfer quoi. » Tu frissonnes car en parlant car à tes yeux, l’mot enfer décrit exactement ton sentiment.
Et t’veux pas que Eliot vive en enfer pour toujours.

« Bien bien. » T’fronces les sourcils, sceptique devant sa réponse. « T’voudrais pas l’dire à ta tête? J’y crois pas du tout, qu’est-ce qui se passe? » Au fil d’tes mots s’adoucissent, t’veux après tout que t’assurer du bien-être d’celle que tu considères comme ta sœur au complet -ça t’amuse d’te dire que c’est également ta cousine- comme elle veut s’assurer du tien.
« Les ASPIC approchent mais j'ai vraiment pas envie de réviser. Tu penses que ça se tente d'y aller au talent ? » « Absolument. » qu’tu réponds sans hésitation. « On passe assez d’temps en classe, c’emmerdant de devoir y mettre du temps en plus quand on est coincé sur une chaise. N’y pense pas trop, peut-être que ça t’aidera à plus stresser. » Certes pas l’plus judicieux conseil mais c’néanmoins c’que tu crois, et c’que tu comptes faire. T’es pas chez les aigles pour rien, sans études t’parviendra à réussir ton année- alors qu’tu dis que ça sera ainsi pour Abi aussi.



_________________

here comes the savage, here comes the princess.
I was the match and you were the rock, maybe we started this fire. we sat apart and watched; all we had burned on the pyre. flames they licked the walls, tenderly they turned to dust all that I adore - flames is all that I adore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1789
Date d'inscription : 02/02/2017
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Des cicatrices à ta beauté – Abilys – Poudlard – fin mai 78   Sam 14 Avr - 17:51



Des cicatrices
à ta beauté
Abilys
Now I'm floating like a butterfly, Stinging like a bee I earned my stripes. I went from zero, to my own hero. I got the eye of the tiger, a fighter, dancing through the fire. 'Cause I am a champion and you're gonna hear me roar Louder, louder than a lion.
Alys t'a toujours considéré comme une sœur, à ses yeux t'as jamais été la bâtarde qu'on regarde de travers parce qu'elle est le fruit d'un adultère. Pour elle t'es simplement sa grande sœur, alors c'est naturellement qu'elle est devenue ta cadette, celle que tu protèges le plus chez les MacFusty. Ils comptent tous à tes yeux, en réalité, mais t'gueules sans doute trop pour qu'ils réalisent à quel point ils sont importants pour toi. « J’imagine que j’vais finir par m’y habituer. Y’a quand même quelques avantages à avoir un fantôme comme meilleur ami. » Tu hoches simplement la tête, la rassurant autant qu'tu le peux quant à l'était de fantôme d'Eliot. Elle pourra le voir en revenant à Poudlard, même si tu doutes pas qu'elle préfère mille fois votre château à celui-ci. Votre île, surtout, et votre forêt qu'elle a conquise lorsqu'elle n'était qu'une enfant. « Il pourra jamais y venir, sur l’île… il sera forcé d’rester à Poudlard pour l’éternité. Enfermé- un enfer quoi. » Elle te regarde pas, s'occupant plutôt de nettoyer ton pantalon en l'fixant. « Il restera pas ainsi pour toujours, j'en suis sûre. Y'a quelque chose qui l'retient à Poudlard, et lorsqu'le problème aura disparu, il s'en ira. Il vivra pas en enfer pour toujours. »

T'as jamais eu d'vrais scrupules à mentir, cela dit c'est toujours plus compliqué envers ceux qui comptent pour toi, et surtout les membres de ton clan. Aoniabh ri chéile – unité et loyauté. Tu leur diras, c'certain, mais pas tout de suite. T'veux juste attendre les vacances, et là t'pourras être honnête sur c'qu'il s'passe, du moins autant qu'tu l'peux vu ta situation. Sauf qu'tu dors pas super bien avec tout ça, et qu'sans doute qu'ta réponse est pas assez convaincante puisqu'ta sœur insiste. Têtue – dragonne, comme vous tous. « T’voudrais pas l’dire à ta tête? J’y crois pas du tout, qu’est-ce qui se passe? » « J'dors pas bien ces temps-ci, c'rien d'grave j't'assure, » qu't'affirmes avec un hochement de tête plus convaincu cette fois, et un sourire pour pas qu'elle se prenne la tête. Elle saura au moment voulu, ça sert à rien d'être pressé. En attendant, t'peux toujours faire passer ça pour du stress, bien qu'tu sois la première à admettre avoir la flemme de réviser. Tu l'feras plus tard, ou jamais – c'la dit t'aurais pas dû les prendre à c'point à la légère, les ASPIC. Ça s'tente au talent, qu'tu dis – c'pas la meilleure des idées, en vrai. « Absolument. » Y'a un rire qui t'échappe face à sa réponse immédiate, parce que c'tout à fait naturel pour elle d'jamais bosser en dehors des classes. Si compter qu'elle le fasse en d'dans, parce que tu doutes pas qu'ça doit lui taper sur système, à ta sœur de feu. « On passe assez d’temps en classe, c’emmerdant de devoir y mettre du temps en plus quand on est coincé sur une chaise. N’y pense pas trop, peut-être que ça t’aidera à plus stresser. » « C'vrai, t'as raison. Faut pas s'prendre la tête, » qu't'affirmes avec un sourire en coin.
code by lizzou — gifs by Google — 391 MOTS.


_________________
I might only have one match but I can make an explosion. And all those things I didn't say, wrecking balls inside my brain, I will scream them loud tonight. Can you hear my voice this time ? This is my fight song, take back my life song, prove I'm alright song. My power's turned on, starting right now I'll be strong. I'll play my fight song and I don't really care if nobody else believes 'cause I've still got a lot of fight left in me.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & serdaigle

staff & serdaigle


Messages : 93
Date d'inscription : 26/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Des cicatrices à ta beauté – Abilys – Poudlard – fin mai 78   Jeu 19 Avr - 1:21


des cicatrices à ta beauté
@Abigaëlle U. MacFusty & Alys MacFusty (abilys)
T’as jamais été du genre à t’compliquer la vie, t’la prends comme elle vient, tu respires l’air frais et tu gueules avec joie dans l’vent. T’perds pas ton temps à réfléchir, et puis, t’as une mémoire plutôt géniale alors t’as pas besoin d’passer d’masse d’temps à étudier- t’vois pas l’intérêt alors que t’as l’intention d’retourner vivre dans tes bois une fois Poudlard terminé. T’es libre- mais Eliot l’sera plus jamais. « Il restera pas ainsi pour toujours, j'en suis sûre. Y'a quelque chose qui l'retient à Poudlard, et lorsqu'le problème aura disparu, il s'en ira. Il vivra pas en enfer pour toujours. » Ça pourrait paraitre flippant, dis comme ça, sauf que toi c’que tu retiens c’le défi, qui pourrait devenir ta mission. « Alors faut que je l’aide. Faut que je l’aide pour pas qu’il reste prisonnier. » Y’a une forte résolution dans ta voix, t’as bien l’intention d’retrouver Eliot plus tard pour lui parler d’ce plan. « Merci Abi, c’une bonne idée. » qu’tu dis en lui présentant un premier vrai sourire.

« J'dors pas bien ces temps-ci, c'rien d'grave j't'assure, » T’hausse un sourcil, peu convaincue, mais t’décide d’pas insister- pas trop. « Mouais, s’tu le dis. T’peux toujours tout m’dire t’sais? J’peux oublier aussi vite qu’ça. » qu’tu dis en claquant des doigts.
Elle rit quand t’assures qu’elle a pas besoin d’étudier, que c’pas un mauvais plan à faire avant les examens. « C'vrai, t'as raison. Faut pas s'prendre la tête, » « Puis comme ça fait vieillir, faut l’faire l’moins possible. » qu’tu assures en frappant ton épaule contre son épaule. « Alors pour l’reste d’la journée, on part à la chasse au bonheur, dis? J’ai besoin d’en manger un peu- toi aussi, c’de bonnes vitamines. »



_________________

here comes the savage, here comes the princess.
I was the match and you were the rock, maybe we started this fire. we sat apart and watched; all we had burned on the pyre. flames they licked the walls, tenderly they turned to dust all that I adore - flames is all that I adore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1789
Date d'inscription : 02/02/2017
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Des cicatrices à ta beauté – Abilys – Poudlard – fin mai 78   Ven 20 Avr - 0:26


Des cicatrices
à ta beauté
Abilys
Now I'm floating like a butterfly, Stinging like a bee I earned my stripes. I went from zero, to my own hero. I got the eye of the tiger, a fighter, dancing through the fire. 'Cause I am a champion and you're gonna hear me roar Louder, louder than a lion.
T'as pas la moindre idée d'la raison pour laquelle Eliot est devenu un fantôme, mais tu veux pas voir ta petite sœur s'inquiéter, alors tu la rassures comme tu peux. T'as toujours été douée pour les beaux discours, et t'espères qu'un jour ils t'seront plus utiles encore qu'de simples paroles réconfortantes. « Alors faut que je l’aide. Faut que je l’aide pour pas qu’il reste prisonnier. » Déterminée, comme d'habitude – elle est comme ça d'puis qu'elle est petite, et ça a pas changé durant ses années dans les bois. « Merci Abi, c’une bonne idée. » T'réponds pas, juste un sourire contre le sien qui t'semble plus vrai qu'celui d'n'importe qui. Et beau, parce que c'est celui d'Alys, et qu'il t'fout toujours du baume au cœur.

Pas assez cependant pour que tu lui dises ce qu'il se passe. Ou en tout cas pour que tu cesses d'omettre la cause de tes insomnies et de tes maux de ventre, parce que t'as pas envie. Pas envie qu'elle s'inquiète, qu'elle t'en veuille, qu'elle te pose des questions. Pas envie qu'ça parte en vrille déjà, alors qu'tu sais qu'ce sera forcément le cas une fois sur l'île. « Mouais, s’tu le dis. T’peux toujours tout m’dire t’sais? J’peux oublier aussi vite qu’ça, » qu'elle assure avec un claquement d'doigts. C'est au moins une crainte que t'as pas – elle dirait rien. Quoi que tu lui dises, tu doutes pas qu'elle serait une tombe. Sauf peut-être avec Syla, et encore. « Je sais, mais t'inquiète pas, ça va, » qu't'affirmes, lui ébouriffant les cheveux au passage. T'as pas envie de te prendre la tête, ni même d'étudier – excès d'confiance sûrement. « Puis comme ça fait vieillir, faut l’faire l’moins possible. » Son épaule contre la tienne, tu lâches un rire en approuvant d'un « Absolument » rieur. « Alors pour l’reste d’la journée, on part à la chasse au bonheur, dis? J’ai besoin d’en manger un peu- toi aussi, c’de bonnes vitamines. » T'souris, t'souris comme elle parce qu'elle est merveilleuse, ta p'tite sœur. C'simplement ta p'tite sœur, justement. « Volontiers, tu m'montres le chemin ? »
code by lizzou — gifs by Google — 391 MOTS.


_________________
I might only have one match but I can make an explosion. And all those things I didn't say, wrecking balls inside my brain, I will scream them loud tonight. Can you hear my voice this time ? This is my fight song, take back my life song, prove I'm alright song. My power's turned on, starting right now I'll be strong. I'll play my fight song and I don't really care if nobody else believes 'cause I've still got a lot of fight left in me.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des cicatrices à ta beauté – Abilys – Poudlard – fin mai 78   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des cicatrices à ta beauté – Abilys – Poudlard – fin mai 78
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Retourneur de Temps :: Les RPs Vifs-
Sauter vers: