AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & ordre du phénix & creature

staff & ordre du phénix & creature


Messages : 2877
Date d'inscription : 24/04/2016
Localisation : Dans le dortoir où dans un des passages secrets.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Dim 4 Fév - 20:03

Mais qui es-tu ?
Maraudeur & Harry
Il en a les oreilles qui sifflent et qui bourdonnent, de tout ce qu'il vient d'apprendre. Son cerveau surchauffe et il a l'impression que sa tête pourrait exploser, heureusement il voit plus ou moins clairement et il parvient à grimper les marches pour atteindre le dortoir. En bas, Harry attend le retour de Remus et des autres et lui aussi doit être dans un état indescriptible, le loup garou s'en doute car lui même ne sait pas vraiment si tout ceci est une blague ou pas. Ce serait bien mieux que ça le soit d'ailleurs, mais il ne voit et ne lit aucun mensonge dans le regard émeraude du Gryffondor, alors il faut se rendre à l'évidence et agir en fonction. Lentement il entre dans le dortoir, observant un instant les silhouettes de ses amis abandonnés aux bras de Morphée et, tout en prenant garde à ne pas glisser sur un tee-shirt de Sirius lancé à la va-vite au sol, il s'approche des autres maraudeurs pour les secouer les uns après les autres. « Ne vous rendormez pas et levez vous, je vous attends en bas. » Qu'il dit avec un visage fermé avant de se détourner et de quitter le dortoir, pour laisser aux autres le temps de se lever. Il a encore l'esprit ailleurs, si bien qu'il n'a même pas pensé à écouter les protestations de ses amis, bien peu enchantés à l'idée d'être réveillé en plein milieu de la nuit. Mais il ne doute pas qu'ils vont lui obéir et venir, car c'est bien rare de retrouver un maraudeur avec un visage aussi soucieux. Sans un mot, il se rapproche de Harry et se laisse tomber sur un des canapés, tout en soufflant doucement. « Merci pour ta franchise en tout cas. J’apprécie, Harry. » Qu'il lui dit avec un petit sourire, avant de sentir ses amis approcher derrière eux.

@James Potter
@Peter L. Pettigrow
@Harry J. Potter
@Sirius O. Black

_________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.
LUNARD Werewolf, Maraudeur, Prefet, Quidditch.


ME Awards ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 4299
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Lun 5 Fév - 1:17


Mais qui es-tu ?


Il dormait, paisiblement allongé dans le lit double qu'il s'était créé avec Remus il y a des mois de cela à présent quand leur relation était devenue plus sérieuse. Il y dormait seul - cependant - enroulé sur lui-même, bougeant parfois frénétiquement jambes et bras comme un chien le ferait dans son sommeil. Il rêvait, sans doute, sans pouvoir se souvenir à quoi, lorsque la porte du dortoir s'ouvrit soudainement le faisait sursauter. Il marmonna quelque chose, dans son demi-sommeil, avant de trouver le regard soucieux de Remus qui finit de le sortir du songe. En alerte, croisant le regard de son amant.
Remus - « Ne vous rendormez pas et levez vous, je vous attends en bas. » Sans lui laisser le temps de répondre, Remus fit demi-tour, et Sirius en profita pour lancer un Lumos sans dire un mot, s'assurant que la lumière le tiendrait loin des rêves. Si comptait qu'il ne rêvait plus. Dans un état demi-conscient il avait encore du mal à savoir si ce qui l'entourait était réel.
Sirius - « Qu'est-ce qu'il se passe ? » Grogna-t-il d'une voix roc, se tournant vers James qui ne semblait pas plus au courant que lui. Alors il sortit du lit, habillé d'un simple caleçon, prenant un pantalon de jogging avant de descendre dans la salle commune - réalisant à peine qu'il ne portait pas de t-shirt. Pas qu'il fut connu pour sa pudeur, de toute façon, et il crevait de chaud de toute façon.

Il se laissa tomber près de Remus, relevant les genoux contre son torse, et laissant sa tête tomber sur l'épaule de son petit ami - incapable de la tenir debout à cause d'un reste de fatigue. Il se rendit compte alors de la présence d'Harry - et de l'air grave qu'ils portaient tous les deux.
Sirius - « Quelqu'un est mort ? » demanda-t-il avec le plus de sérieux qu'il put - attendant l'arriver de Peter et James pour enfin comprendre ce qu'il se passait.

_________________

you are made of stars
Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 1189
Date d'inscription : 20/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Lun 5 Fév - 7:09

Faut qu’tu perdes dans les bras de Morphée pour trouver le regard brillant d’Lily, brillant d’amour qu’elle réserve pour toi. La foule qui scande ton nom, alors que l’souaffle passe d’tes mains à celles d’tes coéquipiers jusqu’à ce que l’attrapeur conclut le match. Un rêve magnifique que t’donne droit les limbes, jusqu’à ce que ce monde soit brassé d’toute part. T’clignes des yeux, comprenant pas du tout ce qui se passe- incapable de rester focus sur l’visage grave qui s’penche sur toi. Pas tout de suite, en tout cas. Tu grognes jusqu’à ce que les secousses cessent.
« m – Ne vous rendormez pas et levez vous, je vous attends en bas. » Le ton sérieux t’fait ouvrir les yeux, bien que ça prenne toute ta force pour que t’arrives à t’asseoir dans ton lit. T’attrapes après avoir passé une main sur ton visage l’regard tout autant endormi de Pads. « s – Qu'est-ce qu'il se passe ? » T’hausses les épaules en faisant une grimace, incapable d’donner une réponse à ton frère d’cœur. Tu te lèves cependant, glissant tes pieds dans les chaussons d’cerf offert par Wormtail, ainsi qu’ta douillette sur tes épaules pour t’entourer à moitié- t’as pas envie d’faire l’effort d’enfiler une tenue adéquate.

En passant près du lit d’Peter toujours en mode réveil, tu t’penches afin d’atteindre ses cheveux défait -autant qu’les tiens sûrement- pour y passer rapidement une main dedans pour empirer son cas. Lui flashant un sourire fané comme t’es pas réveillé, tu t’empresses d’rejoindre les autres qui sont dans la Salle Commune. Heureusement installé près du feu. Et c’dans l’ordre que tu remarques tout, la cheminée flambée, le couple formé d’tes deux meilleurs amis, puis ton frère, que t’as déjà vu détendu.
Fronçant les sourcils, tu t’laisses choir dans une chaise une place et t’installes aussi confortablement possible en écoutant la question légitime de Sirius. « Les têtes d’enterrements qu’vous tirez en c’moment portent à confusion. » qu’tu rajoutes la voix enrouée d’fatigue. « La mort semble l’plus logique. Vous avez pas eu assez d’temps pour vous mettre dans tant d’ennui qu’ça, right? »

_________________

tous pour un & un pour tous
a warning to the people, the good and the evil, to the soldier, the civilian, the martyr, the victim. this is war. it's the moment of truth and the moment to lie, and the moment to live and the moment to die. the moment to fight, to fight to the right to the left. we will fight to the death, to the edge of the earth. it's a brave new world.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ordre du phénix ◊ soldat

ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 126
Date d'inscription : 21/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Dim 11 Fév - 2:48


Mais qui es-tu ?
@Remus D. Lupin & @Sirius O. Black & @James Potter & @Peter L. Pettigrow

Il voyait bien au visage d’Remus qu’il en resterait pas là et son cœur s’était mis à battre à tout rompre dans sa poitrine : Ça ne pouvait que terminer très mal. D’un coup d’un seul, il s’était levé et avait couru vers le dortoir des garçons – plus aucun doute, le secret serait ébruité de la pire des façons. Harry ne voulait pas se retrouver confronter à son père ou même à Peter et devoir révéler tout ce qu’il savait, ce serait probablement lourd de conséquences mais Remus en avait décidé autrement et bientôt il se trouvait accompagné de trois adolescents plus ou moins réveillés. S. – « Quelqu’un est mort ? » mon histoire tout au plus qu’Harry s’disait. J. – « Les têtes d’enterrement qu’vous tirez en c’moment portent à confusion. » Remus, James et Sirius s’étaient déjà assis J. – « La mort semble l’plus logique. Vous avez pas eu assez d’temps pour vous mettre dans tant d’ennui qu’ça right ? » Harry ne savait pas trop quoi répondre, il allait briser le cœur de James en lui annonçant ne pas être son frère. Il lui en voudrait probablement d’avoir fait remonter les souvenirs du deuil de celui-ci sans parler de ses parents, merlin, il allait faire plus de dégâts que prévu.

Harry enserrait sa bouteille de bière à présent presque vide, il se sentait terriblement mal à l’aise à se demander combien de destin il risquait de mettre en péril en plus de celui d’Remus. H. – « J’ai menti. Je ne suis pas ton frère James, désolé. » qu’il lançait à l’intéressé sans être capable de croiser son regard repensant à cette après-midi qu’ils avaient partagés au chemin de travers. Il avait alors lancé un regard terriblement troublé à Remus, il se sentait presque trahi bien qu’il comprenne la situation dans laquelle il l’avait mis en lui révélant son secret, c’était bien trop. H. – « Je ne peux pas en dire beaucoup si ce n’est que je ne suis pas un ennemi, je viens… » immense soupire du jeune homme sentant sa voix flancher H. – « Je viens du futur, c’est pour ça que je sais toutes ces choses sur les Horcrux. » il allait se contenter d’attendre les insultes ou les questions qui ne tarderaient pas à venir des différents garçons présents dans la pièce.
i

_________________
Save me form myself
You are everything, I have never been, I want you to make me better, and I've been wondering, why you let me in. I want you to make me better
ME Awards :han: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix & creature

staff & ordre du phénix & creature


Messages : 2877
Date d'inscription : 24/04/2016
Localisation : Dans le dortoir où dans un des passages secrets.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Dim 11 Fév - 22:07

Mais qui es-tu ?
Maraudeur & Harry
C'pas vraiment comme si il leur avait laissé le choix de le suivre ou pas, de venir et de se rallier auprès de lui car le ton qu'il a employé est le plus ferme possible, le plus autoritaire. Il sait que son amant devrait avoir une mine renfrognée car il n'a pas eu son tendre baiser pour s'éveiller, mais Remus avait trop l'esprit ailleurs pour se permettre de réfléchir, de simplement faire comme si tous ses membres ne tremblaient pas. Alors il se lève et regarde une dernière fois ses amis, pensant que lorsqu'ils remonteront dans ce dortoir d'ici quelques heures, chacun sera au courant du pire à venir et de la vraie identité du jeune Harry Potter. Et ça lui arrache un sourire triste, il semblerait que la dernière année de leurs études soit vraiment celle qui va les faire grandir bien plus vite que prévu. Sirius - « Quelqu’un est mort ? » Pas vraiment, si ce n'est son cerveau qui fou l'camp car il y a un flot d'émotion qui l'prend et lui enserre la gorge. Remus hoche la tête de gauche à droite avant de se tourner et de regarder son homme, une fois qu'ils s'installent tous dans le canapé moelleux et bien chaud de la salle commune. James - « La mort semble l’plus logique. Vous avez pas eu assez d’temps pour vous mettre dans tant d’ennui qu’ça right ? » « T'pourrais être choqué d'voir notre potentiel à nous mettre dans la mouise ! » Qu'il répond avec un vague sourire sur la bouche, alors que ses yeux se lèvent et qu'il regarde Harry, pour l'encourager avec un sourire. Allez, ils ne peuvent pas flancher, il faut parler. Et lorsque le jeune adolescent à lunette ouvre la bouche, Remus agite son épaule pour réveiller son homme qui semble être parti pour terminer sa nuit.

Harry - « J’ai menti. Je ne suis pas ton frère James, désolé. » La première bombe est lâchée sans douceur, au milieu des quatre gamins dont deux qui somnolent encore avec une tronche enfarinée. Remus serre les dents, sa gorge semble s'assécher en un instant et il sent son cœur battre plus fort. C'est pas le mensonge qui lui fait peur, mais c'qui arrive bientôt. Harry - « Je ne peux pas en dire beaucoup si ce n’est que je ne suis pas un ennemi, je viens… Je viens du futur, c’est pour ça que je sais toutes ces choses sur les Horcrux. » La bombe est accueillie par un long silence, presque gênant alors qu'on peut entendre les mouches voler. « J'vous demande de prendre au sérieux ce qu'il vous dit. Je sais que ça semble être une grosse farce ou quelque chose comme ça mais non, il est sincère. Il sent la sincérité. Pas le moindre mensonge. » Il prend le temps de bien prononcer et d'appuyer sur le mot sentir, sachant que James et Sirius comprendront le double sens du mot. Ses facultés lui permettent de sentir le mensonge, la colère, le désir et tous les autres sentiments forts hors Harry n'a aucune odeur néfaste sur lui, simplement le parfum de la vérité et de l'angoisse. « Dis nous un peu plus Harry, s'il te plaît. Tu disais qu'il a tué toute ta famille... Peux-tu nous en dire un peu plus ? »

_________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.
LUNARD Werewolf, Maraudeur, Prefet, Quidditch.


ME Awards ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 4299
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Dim 11 Fév - 23:22


Mais qui es-tu ?


Il avait du mal à rester éveiller, s'asseyant auprès de Remus, la tête perdue sur l'épaule de son petit ami. James n'était pas loin, sa voix rocailleuse répondant en écho à ses pensés, le faisait opiner pour appuyer ses propos.
Remus - « T'pourrais être choqué d'voir notre potentiel à nous mettre dans la mouise ! » Il ne pouvait pas le nier. Tout cela n'avait pas de sens - ni le regard inquiet de Remus, ni la présence d'Harry, au milieu de la nuit dans la Salle commune. Il tentait de calmer l'angoisse qui le saisissait - le sentiment qu'il se trouvait face à un évènement important, mais sur lequel il n'avait aucun pouvoir. Il ne désirait que retourner ce coucher - mais alors qu'Harry se mit à parler, Remus le fit se redresser pour l'empêcher de s'endormir (il n'avait pas même réaliser qu'il fermait les yeux à nouveau).
Harry - « J’ai menti. Je ne suis pas ton frère James, désolé. » Tournant le regard vers James, Sirius fronça les sourcils, se sentant soudainement alerte et bien éveillé. Le mensonge n'était pas surprenant - pas vraiment - il savait, depuis un moment, depuis le début sans doute, qu'HArry cachait la vérité. Il ne s'attendait cependant pas à ce qu'il la cache à ce point.

Il n'y avait que Remus, qui se tendit soudainement, qui le contraint au silence - il était sensible aux réactions du loup-garou, et le voir aussi anxieux lui faisait battre le coeur plus vite.
Harry - « Je ne peux pas en dire beaucoup si ce n’est que je ne suis pas un ennemi, je viens… Je viens du futur, c’est pour ça que je sais toutes ces choses sur les Horcrux. » Futur - Horcrux - il allait pour s'exclamait que cette Farce n'avait rien de drôle à une heure aussi avancé de la nuit lorsque la main de Remus l'arrêta en s'appuyant sur son genou.
Remus - « J'vous demande de prendre au sérieux ce qu'il vous dit. Je sais que ça semble être une grosse farce ou quelque chose comme ça mais non, il est sincère. Il sent la sincérité. Pas le moindre mensonge. » Le loup - le loup sentait la vérité, les émotions, le mensonge. Le message était clair : HArry disait la vérité. Et elle était - affligeante. Affligeante et terrifiante, Sirius se tournant vers le jeune Potter, sans pouvoir trouver les mots exactes pour traduire son sentiment. C'était trop soudainement.
Remus - « Dis nous un peu plus Harry, s'il te plaît. Tu disais qu'il a tué toute ta famille... Peux-tu nous en dire un peu plus ? »
Sirius - « Qui es-tu ? » Demanda-t-il sans attendre la réponse d'Harry. Il l'observait - il l'avait observé longtemps, souvent, comme un chien de garde à l'affût de la moindre attaque. A présent il avait le désir de se placer entre ses amis et Harry - comme un bouclier face aux sentiments qui traversaient sans doute le coeur de James. « Les voyages dans le temps ne sont pas interdits pour rien. C'est dangereux de jouer avec les évènements. De vouloir changer… le passé… ou le futur. C'est mettre en péril l'équilibre de la magie. » Dit-il, se souvenant des cours et des discours - lors des moments où cette question se posait pour des enfants rêvant de changer le monde, ou un simple évènement.

Alors il se leva, faisant face à Harry, pas plus inquiétant qu'à l'habitude, mais tendu, et ne le lâchant pas du regard.
Sirius - « Alors si tu veux qu'on croit que tu viens… Du futur. Sois honnête. Qui es-tu ? »

_________________

you are made of stars
Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 1189
Date d'inscription : 20/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Lun 12 Fév - 19:41

« r – T'pourrais être choqué d'voir notre potentiel à nous mettre dans la mouise ! » Tu relances un sourire amusé à Moony, mais tu ne rajoutes rien- t’peux voir avec son expression qu’il y a quelque chose qui va pas. Son regard s’tourne aussitôt vers Harry, alors sourcils froncés tu t’tournes aussi vers ton frère- qui n’semble pas dans un meilleur état qu’le lycan. Toute idée de plaisanterie disparait afin d’attendre la suite des choses… que t’es certain d’pas apprécier.
« h – J’ai menti. Je ne suis pas ton frère James, désolé. » Tu figes, et le monde autour de toi aussi. Regard fixé sur Harry, c’dernier regarde partout sauf toi- avec raison. Incapable de bouger ou de réagir, les choses continuent d’se passer autour de toi mais t’as conscience de rien. Ou presque. T’entends les mots, de loin, autant qu’tu vois les lèvres du menteur bouger pour parler d’futur et d’Horcrux. Toi t’en as rien à foutre, d’tout ça. Tout c’qui a de l’importance, c’est je ne suis pas ton frère James qui résonne en boucle dans ta tête. Car il t’as pas juste mentit à toi, il a aussi mené tes parents en bateau. Tu peux pas concevoir d’voir le visage d’ta mère se briser, d’voir des larmes brouiller les yeux d’ton si fier père. Pas encore.

C’que des conneries. Tu peux pas croire aucune parole qui sorte d’la bouche d’ce gars. Il a prétendu pendant votre journée sur le Chemin d’Traverse, tout fait pour que vous croyez à son histoire, juste pour annoncer qu’rien n’est vrai. Alors non, tu ne peux pas croire ce qu’il raconte. « r – J'vous demande de prendre au sérieux ce qu'il vous dit. Je sais que ça semble être une grosse farce ou quelque chose comme ça mais non, il est sincère. Il sent la sincérité. Pas le moindre mensonge. » Tu réagiras toujours pas, sauf que tu manques pas un mot d’la part de Remus. Il vous connait bien, sait aussi qu’ça changera votre opinion d’avoir la sienne- et celle d’son loup.
Moony reprend la parole pour lui demander d’leur en dire plus sur celui qui a tué sa vraie famille. C’est ça, en vérité, qui t’as ramené à la vie. Une longue minute où t’fronces les sourcils sur un regard qui s’fait plus dur, tes ongles entrent dans tes paumes, tandis qu’Sirius lui demande qui il est.

Y’a pu d’fatigue dans la voix d’Pads non plus, comment on pourrait encore avoir envie d’dormir après une nouvelle pareille? C’pas tout, car t’es pas encore d’ouvrir la bouche. Tu trembles maintenant, et plus tu trembles, plus t’sens ton sang bouillir. Padfoot continue en parlant du danger d’voyager dans le temps- une autre chose qui t’semble pas importante en c’moment. C’important, sauf que ton attention est ailleurs, fixé sur le mensonge qu’est Harry Potter.
« s – Alors si tu veux qu'on croit que tu viens… Du futur. Sois honnête. Qui es-tu ? » Sirius s’lève et t’suis l’mouvement, l’attrapant par l’épaule pour l’tasser d’ton chemin pendant qu’ton autre poing fermé s’dirige droit vers l’brun à lunettes.

Tu y’as mis ta force, t’sens ta main qui pulse sous l’cou sauf qu’tu y portes pas attention. T’as l’souffle court et les yeux brûlants d’colère. « J’commençais à croire tes conneries. J’peux pas croire, que j’commençais à t’faire confi- c’était un coup bas. La seule raison que j’reste pour écouter c’que t’as à dire- c’ta cause de Moony. Alors traine pas. » Sur tes froides paroles, tu tournes les talons et retourne prendre ta place sur le divan, bras croisés sur ton torse et visage fermé.

_________________

tous pour un & un pour tous
a warning to the people, the good and the evil, to the soldier, the civilian, the martyr, the victim. this is war. it's the moment of truth and the moment to lie, and the moment to live and the moment to die. the moment to fight, to fight to the right to the left. we will fight to the death, to the edge of the earth. it's a brave new world.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ordre du phénix ◊ soldat

ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 126
Date d'inscription : 21/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Mar 13 Fév - 2:00


Mais qui es-tu ?
@Remus D. Lupin & @Sirius O. Black & @James Potter & @Peter L. Pettigrow

Toutes les émotions du monde se bousculaient dans la tête d’Harry ; le soulagement de se libérer de ce secret qu’il avait gardé bien trop longtemps en lui, l’inquiétude liée au risque de se trouver à altérer les vies d’autant d’personnes mais surtout la tristesse parce qu’à présent il redevenait Harry James Potter. L’orphelin à qui on avait retiré ses parents bien trop tôt, celui qui n’avait jamais eu une enfance heureuse – vivant dans le rejet de son oncle et de sa tante, celui qui avait perdu petit à petit bien trop d’gens autour de lui que pour ne pas se sentir affubler d’une terrible malédiction, d’une prophétie injuste ayant altérée toute son existence. Les visages de ses amis, leurs expressions de terreur et de souffrance revenaient à présent le heurter de plein fouet. La mascarade était terminée. Il regardait du coin de l’œil son père à qui il venait probablement de briser le cœur, son parrain qui l’observait comme s’il venait de balancer la farce de l’année et Remus qui se voulait rassurant tout en tentant de convaincre le groupe des révélations qu’il venait de faire R. – « J’vous demande de prendre au sérieux ce qu’il vous dit. Je sais que ça semble être une grosse farce ou quelque chose comme ça mais non, il est sincère. Il sent la sincérité. Pas le moindre mensonge. » Harry, il le connaissait aussi le secret de Remus et il espérait d’une certaine façon qu’il arrive à convaincre le reste du groupe. R. – « Dis-nous un peu plus Harry, s’il te plait. Tu disais qu’il a tué toute ta famille… Peux-tu nous en dire un peu plus ? » mais avant qu’Harry ait le temps d’ouvrir à nouveau la bouche pour tenter un semblant de réponse S. – « Qui es-tu ? » Harry soupira longuement ne voulant pas s’empêtrer dans un nouveau mensonge S. – « Les voyages dans le temps ne sont pas interdits pour rien. C’est dangereux de jouer avec les évènements. De vouloir changer… le passé… ou le futur. C’est mettre en péril l’équilibre de la magie. » qu’il avait ajouté sans trop laisser la chance à Harry de répondre à sa première question mais tout ça, il le savait, il ne le savait que d’trop.

Sirius s’était levé se plaçant devant Harry comme pour protéger le restant de la bande, il reconnaissait bien là son parrain et son sens du sacrifice, si Harry se trouvait être un ennemi il voulait être prêt pour défendre les siens. S. – « Alors si tu veux qu’on croit que tu viens… Du futur. Sois honnête. Qui es-tu ? » Harry s’apprêtait à répondre enfin mais James avait suivi d’près Sirius l’écartant de son chemin pour envoyer son poing dans la figure de son fils réduisant ses lunettes en miettes sur le chemin et lui arrachant un cri mêlé de surprise et de douleur. J. – « J’commençais à croire tes conneries. J’peux pas croire que j’commençais à t’faire confi- c’était un coup bas. La seule raison que j’reste pour écouter c’que t’as à dire c’ta cause de Moony. Alors traîne pas. »

Il lui avait fallu quelques minutes pour se remettre du coup et qu’il ramasse à tâtons ses lunettes tombées sur ses genoux H. – « Je suppose que je l’ai mérité. » puis levant sa baguette H. – « Oculus Reparo. » qu’il murmura tout en tentant de pointer ses lunettes du bout de sa baguette. H. – « Mon amie Hermione a toujours été bien plus douée que moi pour tout ça. » une boule s’était formée dans sa gorge et il avait presque ce sentiment d’être au bord des larmes, à bout d’nerfs. Ses amis, ils lui manquaient tant tous et il se trouvait en territoire ennemi à mentir pour survivre. H. – « Je m’appelle vraiment Harry et je suis un Potter, juste… Juste pas ton frère James, désolé. Quand je suis arrivé au pré-au-lard tout le monde me prenait pour toi et j’étais juste perdu, je n’avais pas la moindre idée d’où je me trouvais, je venais de perdre tous mes amis, je sais que c’est une excuse minable et que ça ne rattrape rien mais j’avais l’impression de ne pas avoir le choix. » avait-il commencé en secouant la tête ravalant ses larmes. H. – « Quant à vous prouver mon origine, je pourrais vous révéler certain de vos secrets que seule votre petite bande connait. Tout d’abord… Je sais ce qui t’arrive tous les mois Remus et que James a une cape d’invisibilité, que vous avez créé la carte des maraudeurs qui est une invention brillante. » nouveau soupire tout en secouant la tête la main toujours accrochée à la bouteille de bière vide. H. – « J’aurais aimé ne jamais avoir à troubler vos vies. Ce n’est pas ma décision à moi seul de me retrouver à cette époque, il n’y a plus rien d’où je viens et je ne peux pas laisser les choses se reproduire. Je refuse. »
Son regard se posait sur chacun des garçons s’attardant sur son père s’attendant à se prendre un nouveau coup d’poing, il ne pouvait décemment par lui annoncer qu’il se trouvait être son fils et non son frère. H. – « Comme je disais à Remus, j’ai perdu mes parents à cause de Voldemort et en tentant de me tuer, il m’a laissé la marque qui vous a peut-être intrigué. » avait-il dit en bougeant la mèche de cheveux poser sur sa cicatrice. H. – « Il n’a eu de cesse de tenter de me tuer depuis et j’ai perdu trop de gens que pour rester les bras croisés. Alors quand tout semblait perdu à notre époque, on perdait la guerre, j’ai été renvoyé à votre époque dans l’espoir que je puisse – avec ce que je sais – tenter de changer la fin de l’histoire. » il s’était laissé tomber en arrière dans le canapé, il sentait son cœur battre dans ses temps et la douleur dans sa pommette là où le poing de son père avait fait mouche.

_________________
Save me form myself
You are everything, I have never been, I want you to make me better, and I've been wondering, why you let me in. I want you to make me better
ME Awards :han: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix & creature

staff & ordre du phénix & creature


Messages : 2877
Date d'inscription : 24/04/2016
Localisation : Dans le dortoir où dans un des passages secrets.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Jeu 15 Fév - 2:22

Mais qui es-tu ?
Maraudeur & Harry
C'est pas long avant que tout le monde ne s'installe et que quelques vannes s'élancent, pour détendre l'atmosphère on ne peut plus lourde déjà. Il est vrai qu'il fait une chaleur à mourir et pourtant les températures ne sont pas les plus hautes. Il sait que c'est son cœur qui bat fort, son sang qui pulse dans ses veines qui lui donne cette sensation de chaleur. Rien n'est vrai pour le moment, mais tout le devient lorsque Harry ouvre la bouche et répète presque mot pour mot ce qu'il lui a avoué tantôt. Remus en a le souffle coupé encore une fois, il ne pense pas être un jour prêt pour une telle histoire, le pire justement serait que cela ne le surprenne pas, ce serait triste n'est-ce pas ? Il ne retient pas le corps de son amant lorsque ce dernier se lève, alerte et qu'il se plante non loin de Harry avec un air menaçant. Remus connaît son amant, il sait de toute façon que rien ni personne ne peut le retenir quand il commence à bouillir. Et puis tant que ses poings restent contre ses cuisses, Harry le ne risque rien de grave. Sirius - « Alors si tu veux qu'on croit que tu viens… Du futur. Sois honnête. Qui es-tu ? » Mais c'est pas le poing de Sirius qui part en première, c’est bien celui de James alors qu'il vient s'écraser contre le visage du brun et que ses lunettes volent. « Merlin ! James ! » Qu'il laisse échapper Remus en se levant, pour s'approcher du corps de faux frère de James pour vérifier qu'il va bien. Son nez semble un peu touché et ses lunettes cassées, mais apparemment Harry sait comment faire car il répare la monture presque aussitôt. James – « J’commençais à croire tes conneries. J’peux pas croire que j’commençais à t’faire confi- c’était un coup bas. La seule raison que j’reste pour écouter c’que t’as à dire c’ta cause de Moony. Alors traîne pas. » Il se tourne et lui adresse un regard. « Merci, calme toi Jamesie s'il te plaît. » Qu'il dit avant de sortir sa baguette et de lancer un sort, pour faire venir sur la table basse des verres remplis d'une eau fraîche piquée en cuisine.

Il entend le prénom Hermione passer et il préfère noter dans son esprit d'en demander un peu plus lorsque ce sera le moment, mais pas maintenant. Il écoute le brun parler de son arrivée et hoche la tête, il se souvient de ce jour là car le visage de James était tout ce qu'il y a de plus livide. Harry - « Quant à vous prouver mon origine, je pourrais vous révéler certain de vos secrets que seule votre petite bande connait. Tout d’abord… Je sais ce qui t’arrive tous les mois Remus et que James a une cape d’invisibilité, que vous avez créé la carte des maraudeurs qui est une invention brillante. » Il sursaute et pose sur lui un regard un peu plus froid. « Comment tu sais ça ? » Dit-il en serrant les dents, ne pouvant pas s'empêcher de montrer les crocs alors qu'il entend parler de son petit problème de fourrure, comme le dit James si affectueusement. Harry - « Comme je disais à Remus, j’ai perdu mes parents à cause de Voldemort et en tentant de me tuer, il m’a laissé la marque qui vous a peut-être intrigué. » Il regarde la cicatrice et hoche la tête. Harry - « Il n’a eu de cesse de tenter de me tuer depuis et j’ai perdu trop de gens que pour rester les bras croisés. Alors quand tout semblait perdu à notre époque, on perdait la guerre, j’ai été renvoyé à votre époque dans l’espoir que je puisse – avec ce que je sais – tenter de changer la fin de l’histoire. » Remus se penche et prend son verre d'eau, pour en avaler plusieurs gorgées. C'est un flot de nouvelles qui viennent s'entre-choquer dans son esprit, mais il a besoin d'en savoir plus. « Comment es-tu venu jusqu'à notre époque ? » Demande Remus après un moment. « Tu dis que tu as perdu tes parents à cause de Voldemort... Qu'est ce qu'il c'est passé exactement ? » Il a conscience qu'il en demande beaucoup et que les détails n'ont rien de plaisant, mais tant qu'il y est il veut avoir toutes les réponses possibles.

_________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.
LUNARD Werewolf, Maraudeur, Prefet, Quidditch.


ME Awards ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 4299
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Jeu 15 Fév - 21:24


Mais qui es-tu ?


Ca ne l'étonne pas de sentir la main de James sur son épaule, le repoussant pour s'abattre cruellement sur la joue de James - ca l'étonne pas comme il sent son coeur battre en écho avec celui de son frère de coeur. C'est toujours plus facile pour eux d'échanger pensés et émotions quand elles sont si fortes. La peur, la colère, cette trahison lancinante qui étreint le coeur de James et le fait grogner - parce que Harry a menti. Pas juste à lui, aux Potter aussi. Et l'idée de voir les larmes d'Euphémia ou la peine de Fleamont tord le palpitant du Black qui cherche pas à s'interposer, regardant la scène, impassible.
James – « J’commençais à croire tes conneries. J’peux pas croire que j’commençais à t’faire confi- c’était un coup bas. La seule raison que j’reste pour écouter c’que t’as à dire c’ta cause de Moony. Alors traîne pas. » Le dit-Moony qui jaillit pour venir en aide à Harry. Mais Sirius n'a d'oeil que pour James, posant à son tour une main sur l'épaule du Potter pour la serrer doucement, avant qu'il retrouve sa place sur le canapé. Sirius debout - toujours - incapable de rester immobile alors que son esprit tourne à plein régime.
Et il écoute - Harry - « Quant à vous prouver mon origine, je pourrais vous révéler certain de vos secrets que seule votre petite bande connait. Tout d’abord… Je sais ce qui t’arrive tous les mois Remus et que James a une cape d’invisibilité, que vous avez créé la carte des maraudeurs qui est une invention brillante. » Choc. Le premier - ou le second comme apprendre qu'il est pas le frère de James. Mais un Potter malgré tout. Un Potter - au fait des secrets des Maraudeurs. Les mieux gardés : celui de Remus, de la cape, de la carte. A moins qu'il ne soit très observateur, après tout Lily l'avait deviné elle. Et comme il partageait un dortoir et la maison des Potter peut être - peut être avait-il vu.
Remus - « Comment tu sais ça ? » Sirius restait peu convaincu, préférant croiser les bras sur son torse et défier l'autre du regard.
Sirius - « T'es plutôt observateur n'est-ce pas ? T'es tombé sur la cape et la carte par hasard ou tu as fouillé pour ça ? » Demanda-t-il avec perplexité - désirant plus de preuve.

Harry - « Comme je disais à Remus, j’ai perdu mes parents à cause de Voldemort et en tentant de me tuer, il m’a laissé la marque qui vous a peut-être intrigué. (...) Il n’a eu de cesse de tenter de me tuer depuis et j’ai perdu trop de gens que pour rester les bras croisés. Alors quand tout semblait perdu à notre époque, on perdait la guerre, j’ai été renvoyé à votre époque dans l’espoir que je puisse – avec ce que je sais – tenter de changer la fin de l’histoire. » à notre époque. Ca semblait lointain, appelant à un temps hors de portée. Un temps révolu - mais quand ? Assurément aucun sorcier ne vit aussi longtemps - sauf à tuer pour devenir immortel, vendre son âme au plus offrant. Rien de réjouissant, et bien que Voldemort soit un fanatique, Sirius ne pensait pas qu'il le fut à ce point.
Remus - « Comment es-tu venu jusqu'à notre époque ? »
Sirius - « T'entends quoi par ton époque d'ailleurs ? Tu viens de... Quand ? » Demanda-t-il, le coeur battant de plus en plus fort dans sa poitrine - et l'esprit de plus en plus brouillé.
Remus - « Tu dis que tu as perdu tes parents à cause de Voldemort... Qu'est ce qu'il c'est passé exactement ? » Il savait pas s'il voulait savoir ça. Mais Remus restait le plus sage et lucide de tous, alors sans doute devait-il suivre le court de ses pensés. Ou tenter de les suivre.
Sirius - « Et c'est quoi des horcruxes ? » Le mot était familier, laissant un gout amer dans l'arrière de la bouche du Black quand il le goutait de nouveau.

_________________

you are made of stars
Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ordre du phénix ◊ soldat

ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 255
Date d'inscription : 05/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Ven 23 Fév - 20:39

mais qui es-tu ?
Maraudeurs & Harry

Je suis réveillé par Remus, qui nous somme de ne pas nous rendormir. Je grogne avant de me retourner dans mon lit, me cachant sous mes couvertures. Le Lumos que Sirius lance me fait grogner d'avantage. Bordel il se passe quoi encore. Sirius quitte le dortoir, James se lève à son tour avant de passer une main dans mes cheveux blonds. Je soupire avant de lancer d'une fois grave et rauque que j'arrive. En caleçon et t-shirt, je tire ma couverture et je m'enroule dedans avant de les rejoindre. Mes meilleurs amis sont installés, il y a le frère de James aussi. J'opte pour le fauteuil dos à l'âtre et je m'y laisse tomber lourdement, relevant mes genoux contre mon torse et appuyant mon menton dessus. Sirius évoque la mort, James approuve et j'me dis que c'est peut-être ça, Remus dit qu'il peut aussi se mettre dans la mouise.

"Rusard a fait une attaque c'est ça ? Tu lui as fait peur Moony, il a vu le loup ?"

Que je lance sur le ton de l'humour, un sourire en coin, n'espérant pas que quelqu'un soit mort et n'espérant pas non plus que Rusard a vu le loup de Remus. Harry prend la parole aussitôt après, disant qu'il a menti et qu'il n'est pas le frère de James. Je fronce les sourcils. Je suis soudainement bien réveillé. Je regarde mes amis un à un, me sentant quelque part trahi. Personne ne semble comprendre ce qu'il se passe. Il dit qu'il ne peut pas en dire plus, qu'il vient du futur. Je lâche un ricanement, Mais je suis rapidement ramené à l'ordre par Remus, qui nous dit de le prendre au sérieux, il affirme qu'il sent la vérité. Littéralement. Je ne comprends rien. Est-ce que je rêve encore ? Harry poursuit en parlant d'horcruxes et bordel c'est quoi ça encore ? Remus lui intime de nous en dire plus, Sirius lui demande qui il est, il dit que les voyages dans le temps sont interdits. J'acquiesce de la tête.

"Je suis d'accord, c'est interdit de voyager à travers les années, en quoi toi tu serais différent ?"

Et James commence à s'énerver, je le comprends. Il pensait avoir retrouver son frère et non, ce n'est qu'une imposture. Il se lève en même temps que Sirius, et inflige un coup au visage à l'imposteur. J'ouvre la bouche de stupeur. Puis Jamesie va prendre place sur le canapé aux côtés de Sirius et Remus. Je fais de même, pour avoir Harry en face de nous. Je me laisse choir près de Remus, les sourcils froncés, le visage fermé. Remus ramène l'ordre, je lâche un :

"J'le sentais qu'il était pas clair"

Puis le binoclard continue ses explications. Il parle du loup de Remus et de la cape de James et de la carte. De notre carte. On est comme des cons à pas savoir quoi répondre. Remus serre les poings et les dents, il demande comment il sait ça. Sirius penche pour le côté observateur.

"Ce mec est un foutu espion du Ministère. Tu veux emmener Remus c'est ça ? On te laissera pas faire. Et en plus de ça t'as fouillé dans nos affaires. Sale traître."

Mais il poursuit en parlant de Voldemort, qui aurait tué ses parents, d"une guerre, de son époque. Tout s'emmêle dans mon esprit, je ne comprends plus rien. Remus lui demande comment il est venu jusqu'ici, Sirius lui demande de quand il vient.

"Je comprends rien à tout ce merdier. Si tes parents sont des Potter, James doit sûrement les connaître. Qui sont-ils ?"

Moony poursuit en lui demandant ce qu'il s'est passé avec ses parents, Sirius évoque la question des Horcruxes ou je ne sais quoi.

"Tu sais quoi sur nous exactement. Si tu viens du futur, qu'advient-il de nous ?"

Made by Neon Demon

_________________



nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 1189
Date d'inscription : 20/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Lun 12 Mar - 0:33

Cauchemar. Moony est venu vous chercher pour vivre un cauchemar. T’as bougé pour lui foutre ton poing dans la gueule, sauf que ça ne t’as fait qu’du bien qu’sur le coup, t’laissant à nouveau geler dans ta carcasse vide sur le divan, en plus d’avoir foutrement mal aux jointures. T’jette à peine un regard à Mus quand il t’voit faire, et tu t’la joue pas désolé- tu l’es pas après tout. Y’a la silhouette de Sirius qui t’cache l’autre Potter d’moitié, tandis que Wormtail s’joint à vous, s’installant non loin du loup-garou. Y’a plus personne qui cherche à s’la jouer comique, l’air lourde et vos regards brûlants braqués sur l’supposé gamin venu tout droit d’un futur détruit.
Sauf qu’là c’ton présent qui s’détruit, votre présent alors qu’vous devez faire la part des choses entre le vrai et le faux- ou plutôt c’que vous voulez croire d’ce qu’il raconte. C’bien difficile après la dure vérité qu’il vient de révéler. Sauf qu’tu restes parce que Moony dit qu’il dit la vérité l’autre Potter, l’Potter inconnu, qui finit en révéler trop, qui en connait trop sur vos secrets. Les copains lancent des suggestions, pendant qu’tu relèves le regard vers lui, essayant d’te concentrer sur ce qu’il dit, d’garder pied avec la réalité. C’pas l’temps d’te laisser ensevelir sous la trahison, même s’ils sont trois à prendre le relais pour assommer l’inconnu-qui-n’devrait-pas-l’être de questions quant à sa nature et sa présence ici. « s – T’es plutôt observateur n’est-ce pas ? T’es tombé sur la cape et la carte par hasard ou tu as fouillé pour ça ? » « S’il vient du futur -et s’il est vraiment un Potter- il s’peut très bien qu’il en est hérité. Ou l’voler, après tout c’impossible d’savoir où commence sa vérité et où elle termine. Il dit c’qui l’arrange. »

« p – Je comprends rien à tout ce merdier. Si tes parents sont des Potter, James doit sûrement les connaître. Qui sont-ils? » Pas faux, surtout qu’à ta connaissance, la famille Potter s’est pratiquement éteinte. Alors dans c’possible futur… tu serais quoi, vis-à-vis d’lui? « Tu t’es fais passer pour mon frère jumeau mort mais- on a un vrai lien d’parenté, d’là où tu viens? » qu’tu demandes, sourcils froncés, voix rauque plus de fatigue mais bien d’émotions qu’tu ravales, encore et encore, jusqu’à ce que tu portes un visage vide.
C’pas juste qui il est dans c’autre univers qui est dérangeant, c’les risques qui viennent avec les voyages dans l’temps. C’pas sans risque, et vous a-t-il tous mis à risque en vous révélant la vérité? « s – Et c'est quoi des horcruxes ? » T’sens la curiosité d’Sirius qui t’picote la peau, l’feu en lui qui semble glisser jusqu’à toi- c’assez pour t’faire te redresser. C’l’heure d’écouter- d’écouter l’conseil de Moony et rester tranquille, l’temps d’discerner la vérité et comprendre c’qui se passe. « p – Tu sais quoi sur nous exactement. Si tu viens du futur, qu'advient-il de nous ? » Voulez-vous vraiment le savoir? T’arrives à rien voir sur l’visage d’Harry- impossible d’savoir avec certitude s’il est habillé d’un masque en c’moment. T’es plus certain d’rien, aveuglé d’colère car c’le seul sentiment qu’tu parviens pas encore à compartimenter. « J’veux pas savoir. » qu’tu feules en secouant la tête. « Dans l’optique qu’il sait, c’qui advient nous. C’que j’me demande, c’qu’il attend d’nous. Notre aide? » T’parle comme s’il était pas là, tout en écoutant chaque mot qu’il prononce. C’est con, ouais, mais t’essaie d’processer la vérité tout en avançant dans l’reste du problème.

_________________

tous pour un & un pour tous
a warning to the people, the good and the evil, to the soldier, the civilian, the martyr, the victim. this is war. it's the moment of truth and the moment to lie, and the moment to live and the moment to die. the moment to fight, to fight to the right to the left. we will fight to the death, to the edge of the earth. it's a brave new world.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ordre du phénix ◊ soldat

ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 126
Date d'inscription : 21/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Sam 17 Mar - 1:31


Mais qui es-tu ?
@Remus D. Lupin & @Sirius O. Black & @James Potter & @Peter L. Pettigrow

On ne pouvait qu’admettre que la situation était gênante au possible, il se trouvait sous les regards de tous les maraudeurs et surtout sous les feux de projecteur, il regardait Remus dans l’espoir qu’il les empêche d’insister, il ne voulait pas trop en dire et il ne connaissait guère la limite de ce qu’ils étaient prêts à entendre mais ils insistaient et c’était probablement bien normal et humain d’vouloir savoir ce qui advient d’vous dans l’avenir mais son simple retour dans l’passé avait déjà altérer en sois l’avenir et ce qu’il dirait était déjà teinté de changements. R. – « Comment tu sais ça ? » qu’il lui avait demandé lorsqu’Harry avait évoqué les transformations d’Remus et la cape d’invisibilité et Harry s’apprêtait à lui répondre quand on lui coupa la parole pour à nouveau remettre en question ses paroles et sa présence même S. – « T’es plutôt observateur, n’est-ce pas ? T’es tombé sur la cape et la carte par hasard ou tu as fouillé pour ça ? » Harry avait secoué la tête presque, las mais il savait qu’il devrait continuer à se justifier P. – « Ce mec est un foutu espion du Ministère. Tu veux emmener Remus c’est ça ? On te laissera pas faire. Et en plus de ça t’as fouillé dans nos affaires. Sale traître. » c’était presque de trop pour Harry qui foudroya Peter du regard avec toute la haine du monde. J. – « S’il vient du futur – et s’il est vraiment un Potter – il s’peut très bien qu’il en ait hérité. Ou l’voler après tout c’impossible d’savoir où commence sa vérité et où elle termine. Il dit c’qui l’arrange. » avait ajouté James alors que le cœur d’Harry battait à tout rompre dans sa poitrine. H. – « Je n’avais aucune envie de vous en parler pour toutes ces raisons-là, parce que je ne sais justement pas l’étendue des choses que je peux vous révéler. » il se contenait d’traiter de traître l’vrai traitre se trouvant si proche de son père mais ses mains tremblaient tant la haine venait l’assaillir. H. – « J’ai effectivement hérité de la cape et je sais pour toi Remus parce que tu as été mon professeur de défense contre les forces du mal, le meilleur qu’on ait eu durant l’intégralité de ma scolarité à Poudlard… Concernant la carte, elle m’a été donnée par les frères de mon meilleur ami, ils l’avaient volée à Rusard. » qu’il compléta, c’était probablement très flou pour tout le monde mais il donnait le plus d’informations possibles.

R. –  « Comment es-tu venu à notre époque ? » le questionna Remus suivi par Sirius S. – « T’entends quoi par ton époque d’ailleurs ? Tu viens de… Quand ? » ce à quoi Harry n’avait pas trop de soucis à répondre H. – « Une potion, je ne savais même pas que ça existait à vrai dire, je connaissais les retourneurs de temps mais deux potions ont été donnée durant la bataille de Poudlard, j’ai pris la première et… Draco Malfoy a pris la seconde. » qu’il avait répondu en soupirant H. – « Elle était destinée à quelqu’un d’autre mais, … Cette personne est décédée avant de pouvoir en faire usage. » Il sentait presque les larmes lui monter aux yeux ; son trouble et sa douleur palpable, il avait vu trop d’gens mourir et il prenait chacun de ses morts à cœur s’en jugeant coupable. H. – « Je suis né le 31 juillet 1980, je viens de l’année 1998… » qu’il avait répondu dans un long souffle de douleur revoyant l’visage de ses amis et professeurs tombés au combat, bordel ça faisait mal. P. – « Je comprends rien à tout ce merdier. Si tes parents sont des Potter, James doit sûrement les connaître. Qui sont-ils ? » suivi de James J. – « Tu t’es fait passer pour mon frère jumeau mort mais – on a un vrai lien d’parenté, d’là où tu viens ? » et c’était là que tout se compliquait mais il le savait, s’il ne répondait pas il serait à tout jamais coincé dans cette salle commune avec leurs regards plein de questions et de doutes H. – « Mon prénom complet est Harry James Potter. » qu’il avait répondu en baissant soudainement les yeux incapable d’en dire plus, il ne pouvait pas regarder son père dans les yeux, il verrait les deux émeraudes que tout le monde avait toujours comparé à ceux de Lily.

Les questions n’en terminaient plus et Harry se sentait acculé et épuisé mais il savait qu’il n’avait plus vraiment le choix. R. – « Tu dis que tu as perdu tes parents à cause de Voldemort… Qu’est-ce qu’il s’est passé exactement ? » ce à quoi Harry releva la tête la crâne lourd et les yeux brûlants de peine et avant qu’il ne commence Sirius avait joint se propre question. S. – « Et c’est quoi des Horcruxses ? » H. – « Une prophétie me concernant et mettant en danger Voldemort. Il a décidé que le choix le plus simple serait de simplement éliminé le bébé que j’étais à l’époque. Mes parents ont été trahis. » qu’il avait dit tentant de ne pas poser son regard plein de haine sur Peter H. « Il nous a trouvé et ma mère en voulant me protéger m’a sauvé la vie, lorsqu’il m’a lancé le sort ; il a ricoché et ça l’a réduit à une vie de néant sans pour autant le tuer. » qu’il avait fini de dire, il n’avait aucun souvenir de cette nuit si ce n’est ce qu’on lui avait raconté, le sacrifice de Lily, l’amour d’une mère sauvant la vie de son fils. H. – « Pour ce qui est des Horcruxses, je ne l’ai appris moi-même que l’année passée ; c’est un rituel de magie noir consistant à cacher un petit morceau de son âme dans un objet assurant le fait une sorte de pérennité et permettant à Voldemort d’être en quelque sorte immortel, c’est aussi pour ça qu’il n’est pas totalement mort lorsqu’il a tenté de me tuer. C’est quelque chose de terrible et d’horrible car cela nécessite de tuer… » et Voldemort ne s’était pas contenté de séparer son âme en deux, c’était bien plus terrible que ça.

Peter, lui, il était probablement plus curieux concernant son propre avenir et cela n’étonnait guère Harry parce que pour trahir ses parents fallait probablement être un sacré monstre d’égoïsme P. – « Tu sais quoi sur nous exactement. Si tu viens du futur, qu’advient-il de nous ? » question qui fut complétée par James qui lui ne semblait pas tant insister sur son avenir personnel J. – « Dans l’optique qu’il sait, c’qui advient de nous. C’que j’me demande, c’qu’il attend d’nous. Notre aide ? » et c’était terrible cette façon qu’il avait d’parler comme si Harry avait cessé d’exister comme s’il n’était plus dans la pièce. H. – « Je ne vous révélerais pas plus vous concernant. Parce que l’avenir a déjà changé rien que de par ma présence et qu’il est hors de question que j’assouvisse de la curiosité dangereuse et malsaine. » qu’il avait fini de dire en croisant le regard de Peter. H. – « Il attendait de l’aide de la part de Remus et il faisait confiance à Remus quant à son jugement vous concernant. » qu’il avait dit croisant les bras sur sa poitrine sentant presque ses dents grincer, il n’en restait pas moins un jeune adulte et si la manière dont James lui parlait ou ne lui parlait pas l’atteignait énormément il ne se gênerait pas pour l’faire savoir. H. – « Je ne force personne à m’aider mais dans le cas où vous le voudriez, je dois retrouver les horcruxes et les détruire. » qu’il avait dit en s’enfonçant un plus dans le canapé.

_________________
Save me form myself
You are everything, I have never been, I want you to make me better, and I've been wondering, why you let me in. I want you to make me better
ME Awards :han: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix & creature

staff & ordre du phénix & creature


Messages : 2877
Date d'inscription : 24/04/2016
Localisation : Dans le dortoir où dans un des passages secrets.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Sam 17 Mar - 14:49

Mais qui es-tu ?
Maraudeur & Harry
C'est fou tout ce qu'ils entendent, c'est fou de se dire que si il ment alors le mensonge est mieux rodé que tout ce qu'il a déjà pu entendre. Fou et pourtant sa raison lui dit que Harry, malgré tout ne ment pas. Il aimerait pouvoir le traiter de menteur, de fou, d'idiot et lui ordonner de ne plus jamais inventer d'histoire de la sorte mais c'est simplement impossible. C'est réel et son esprit est en feu sous cette idée. Il a la tête qui tourne, il en a le souffle coupé et la bouche sèche, de toutes les informations qui déferlent dans son esprit et qui s'impriment. La logique des évènements, le futur d'où vient Harry veut dire que la guerre a été perdue en quelque sorte. Et ça allume une lumière dans la tête du loup garou qui est incapable de le lâcher des yeux. Il vient attraper la bouteille de bière qu'il a laissé tantôt pour avaler deux gorgées, pour humecter sa bouche rappeuse car il a l'impression de ne plus être capable de parler sinon. Il écoute ses amis qui essayent de trouver des excuses à la cape et à la carte mais Harry répond aussitôt, ayant en effet hérité de la cape apparemment. H. – « J’ai effectivement hérité de la cape et je sais pour toi Remus parce que tu as été mon professeur de défense contre les forces du mal, le meilleur qu’on ait eu durant l’intégralité de ma scolarité à Poudlard… Concernant la carte, elle m’a été donnée par les frères de mon meilleur ami, ils l’avaient volée à Rusard. » Il lui adresse un petit sourire teinté de tristesse, comprenant qu'il n'a pas été l'auror qu'il voulait dans ce futur là. C'est à ce moment là qu'il sent de la colère autours de lui, celle de Peter qui se lève avec un regard brûlant. P - « Ce mec est un foutu espion du Ministère. Tu veux emmener Remus c'est ça ? On te laissera pas faire. Et en plus de ça t'as fouillé dans nos affaires. Sale traître. » Il fronce les sourcils et tourne sa tête vers lui. « Il n'est pas malhonnête Peter ! Merlin arrête de penser que je suis en sucre, personne ne va m'emmener ! » Dit-il en serrant les dents, sentant en lui l'agacement monter. Il en a plus que ras le chaudron d'être traîté comme un louveteau. « Si il avait voulu parler de mon problème de fourrure, il l'aurait fait depuis longtemps. Ca tombe sous l'sens. » Dit-il avant de se reconcentrer sur Harry, de l'écouter qui répond au tac-o-tac à toutes les questions posées.

H. – « Je suis né le 31 juillet 1980, je viens de l’année 1998… » Dans vingt ans, il a sauté plus de vingt années pour venir jusqu'à eux. J. – « Tu t’es fait passer pour mon frère jumeau mort mais – on a un vrai lien d’parenté, d’là où tu viens ? » Il hoche la tête, voulant savoir lui aussi quel lien ils ont. Ils ont le même nom, alors nul doute qu'ils se connaissent. H. – « Mon prénom complet est Harry James Potter. » Et la bombe lâchée, il sent sa tête lui tourner alors que les réponses se font dans son esprit. « Leur fils. T'es le fils de James et Lily, c'est ça ? Ils ont été tués par Voldemort... » Il tourne son visage vers James pour l'observer, le cœur qui bat à tout rompre dans la poitrine. Et il entend dire que ses parents ont été éliminés lorsqu'il était enfant. Il ne cesse de fixer James, le souffle toujours coupé par ce qu'il entend. « On a combien de temps pour les sauver tes parents ? » Demande Remus en venant encore regarder le gamin d'un autre temps, d'une autre époque. D'un monde qu'ils vont connaître si les choses ne changent pas.

H. « Il nous a trouvé et ma mère en voulant me protéger m’a sauvé la vie, lorsqu’il m’a lancé le sort ; il a ricoché et ça l’a réduit à une vie de néant sans pour autant le tuer. » « C'bien le style de Lily ça. » Qu'il dit avec un petit rictus relevant le coin de sa bouche, triste à l'idée de se dire que Harry n'a sans doute pas connu la femme exceptionnelle qu'est sa mère. Pour la première fois de sa vie il entend parler de ce qui semble être un objet plus puissant que les autres pour vaincre la mort, et si un instant il doute que cela existe, il se dit que le monde magique est assez vaste pour renfermer ces artéfacts. H. – « Je ne vous révélerais pas plus vous concernant. Parce que l’avenir a déjà changé rien que de par ma présence et qu’il est hors de question que j’assouvisse de la curiosité dangereuse et malsaine. » « On s'en fou de ce qu'il advient d'nous. Le futur a déjà changé, celui que Harry connaît n'existe plus déjà. » Qu'il dit en haussant les épaules, avant de se rapprocher d'Harry sur l'canapé, alors que tout le monde dans la pièce est éloigné et que l'ambiance est lourde, tout autant que pesante. H. – « Il attendait de l’aide de la part de Remus et il faisait confiance à Remus quant à son jugement vous concernant. »

« Comprend que toutes ces révélations nous chamboulent. Mais merci pour tout ce que tu viens de dire, j'te promet que ça ne sera pas vain. » Dit-il avant de lui tapoter le genou, avec un sourire troublé, un regard qui en dit long sur ses pensées qui n'ont plus aucune logique. H. – « Je ne force personne à m’aider mais dans le cas où vous le voudriez, je dois retrouver les horcruxes et les détruire. » L'silence accueille l'annonce. Il tourne sa tête pour observer ses amis, longuement, posant ses yeux un coup sur James, Sirius et enfin sur Peter. « Je t'aiderais. Peut importe ce dont tu as besoin, je t'aiderais à détruire ces horcruxes et à l'détruire lui pour que ton futur, le notre et celui du monde magique change. La guerre a été perdue dans ton monde, c'est cela ? »

_________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.
LUNARD Werewolf, Maraudeur, Prefet, Quidditch.


ME Awards ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 4299
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Dim 18 Mar - 0:43


Mais qui es-tu ?

Il tentait de comprendre, de trouver de la logique dans cette histoire qui lui semblait complètement folle. Folie - c'est bien ce qui condamnait les sorciers qui jouaient avec le temps. Il l'avait lu, en avait entendu parler durant des discussions aux repas de familles. C'était un sujet comme un autre, qui se faisait oublier si tôt passer. Mais qu'importe les raisons, les solutions, les justifications qu'il trouvait - le regard impassible d'Harry ne le rassurait nullement, ni sa voix parfaitement calme et résolu.
H. – « J’ai effectivement hérité de la cape et je sais pour toi Remus parce que tu as été mon professeur de défense contre les forces du mal, le meilleur qu’on ait eu durant l’intégralité de ma scolarité à Poudlard… Concernant la carte, elle m’a été donnée par les frères de mon meilleur ami, ils l’avaient volée à Rusard. » Tournant son regard vers Remus, il se sentit à la fois fier - Remus, professeur, c'était assurément une belle idée - et la déception de ne pas entendre parler de Remus comme un Aurore. Il était curieux - soudainement - mais se mordit la langue pour ne rien demander de plus. Il ne devait pas savoir, c'était dangereux de connaitre l'avenir. Même s'il était déjà perdu. Il entendait à peine la dispute qui se dessinait entre Peter et Remus - le coeur battant dans ses tempes et ses pensés se perdant dans la déraison.
R - « Si il avait voulu parler de mon problème de fourrure, il l'aurait fait depuis longtemps. Ca tombe sous l'sens. »
S - « Tu trouve le moindre sens là-dedans toi ? » La question rhétorique est posée hors de toute émotion. Vide - le Black se tenait près de son petit ami, entre James et Harry - le protecteur perdu. Le souffle coupé, quand les questions se posent - des questions dont il est pas sûr de vouloir les réponses.
H. – « Je suis né le 31 juillet 1980, je viens de l’année 1998… » Il frémit une première fois - vint ans d'écart. Vingt ans - dans un futur qui lui semble terriblement lointain. Irréel. Un futur qu'il s'est refusé à imaginer, à penser, à vouloir. Vivre au jour le jour - les oreilles qui bourdonne à chaque information - puis - H. – « Mon prénom complet est Harry James Potter. » - le coup final; un dernier regard croisé avec Harry et il se sent figé. Figé - parce qu'il avait jamais réalisé les émeraudes de son regard enflammé.
R. - « Leur fils. T'es le fils de James et Lily, c'est ça ? Ils ont été tués par Voldemort... » Il voudrait lui dire de se taire - un rire nerveux lui échapper alors qu'il peut pas le réaliser. Qu'il peut pas accepter qu'Harry James Potter soit le fils de Lily et James.
R. - « On a combien de temps pour les sauver tes parents ? »
S - « Alors on est censé croire que James a finalement convaincu Lily de coucher avec lui ? »  Demande-t-il avec un humour qui lui arrache la gueule - il peut pas se mettre à rire alors qu'il entend le roman de la mort de son presque-frère. Il peut pas l'entendre ou l'admettre.

Il essayait d'y voir plus clair de réaliser tout ce qu'Harry pouvait leur révéler : il était le fils de James, avait perdu sa famille, ses amis - tout, la guerre pour revenir dans le passé. Remus y était un professeur dans le futur - maudit à un poste qu'il avait sans doute perdu au bout d'une année. Et lui - rien. Pas le moindre mot - et tout cela se mélangeait dans sa tête pour tenter d'y trouver le moindre sens.

H. – « Pour ce qui est des Horcruxses, je ne l’ai appris moi-même que l’année passée ; c’est un rituel de magie noir consistant à cacher un petit morceau de son âme dans un objet assurant le fait une sorte de pérennité et permettant à Voldemort d’être en quelque sorte immortel, c’est aussi pour ça qu’il n’est pas totalement mort lorsqu’il a tenté de me tuer. C’est quelque chose de terrible et d’horrible car cela nécessite de tuer… » Résonnant dans son esprit, il se souvenait à présent. La magie noire - lu dans un ouvrage des Black lorsqu'il était encore enfant.
S. - « C'est de la folie... Les Horcruxes, c'est une magie noire ancienne, interdite et... C'est de la pure folie. »  A court de mot, de souffle, il ne lui restait que peu de place pour trouver de quoi rester en place. Il sentait à nouveau ses émotions étriquer son esprit pour le contraindre à perdre le contrôle. Ou a vouloir fuir - il commençait à s'agiter. Ne sachant comment réagir. Ne sachant que faire à présent.
H. – « Je ne force personne à m’aider mais dans le cas où vous le voudriez, je dois retrouver les horcruxes et les détruire. »
R. - « Je t'aiderais. Peut importe ce dont tu as besoin, je t'aiderais à détruire ces horcruxes et à l'détruire lui pour que ton futur, le notre et celui du monde magique change. La guerre a été perdue dans ton monde, c'est cela ? » Il cherchait son souffle, se tournant vers Remus - dans le futur il le perdait. Il en était persuadé - le manque de sommeil, les révélations, et la sensation de voir le monde tourner autour de lui le fit reculer d'un pas.
S - « Notre futur ? Et si ca devenait pire encore après ? »  demanda-t-il, sentant son agitation le faire trembler, les bras se croisant pour tenter de contrôler ses mouvements. « Ce n'est pas pour rien que les voyages dans le temps sont interdits. A jouer avec les évènements.... on ne peut pas contrôler les évènements. Et si c'était pire après ? Voldemort est rentré dans son esprit ! Qui sait ce qu'il y aura vu. Qui sait ce qu'il va envisager à présent ? »  Demanda-t-il, désignant Harry sans lâcher Remus du regard. Mais il savait - l'émotion était une peur atroce, de voir ce qu'il voudrait empêcher se produire. De perdre James, Remus - il se tourna alors vers son frère de coeur, cherchant dans le regard de James quelque chose pour se raccrocher. « Que veux-tu faire, Prongs ? »


_________________

you are made of stars
Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ordre du phénix ◊ soldat

ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 255
Date d'inscription : 05/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Sam 24 Mar - 23:44

center>
mais qui es-tu ?
Maraudeurs & Harry

Je suis là, j'écoute, mais je ne comprends pas un traître mot de ce qu'il se passe ici. Bordel je suis perdu, j'ai l'impression d'être dans un mauvais rêve étrange. Harry, enfin si c'est son vrai prénom, me foudroie du regard lorsque je lance qu'il est un espion du ministère. Je fais de même, il est qui au juste pour se permettre de faire ça ? J'ai peut-être touché un point sensible. Remus me lance qu'il ne veut pas l'emmener, qu'il n'est pas un louveteau et qu'il n'est pas malhonnête. Je souffle et croise les bras sur ma poitrine pour écouter le reste de la conversation. J'suis pas persuadé de ça moi, en tout cas. Concernant la cape d'invisibilité de James, il le défend en disant que s'il vient du futur, il a très bien pu en hériter. Il confirme ça, le faux frère de James et explique quand est-ce qu'il est née, d'où il vient, et tout le bordel. J'écoute attentivement, je tente de tout retenir. Lorsque je demande quel lien de parenté l'unit à James, celui demande qui sont ses parents. Remus répond à la question, disant que James et Lily sont les parents de Harry, terminant en demandant combien de temps il nous reste. Sirius se permet une blague. Je renchéris:

"James deviendra père ? Il peut à peine s'occuper de lui-même"

Ouais l'humour, il faut bien de ça après tout, surtout dans des situations pareilles. Je me racle la gorge et reprend :

"Non, sérieusement ? Tout ceci est vrai ? Qu'est-ce qu'on doit faire nous, au juste ?"

Harry en vient ensuite à parler d'une prophétie, et il nous explique comment Lily et James sont morts. Lily s'est jeté devant lui pour le protéger, Remus dit que c'est tout à fait le style de la rousse. C'est vrai. Elle pourrait se faire tuer pour sauver ses amis, ce qui fait d'elle une véritable Gryffondor. Je demande ce qu'il advient alors de nous dans le futur mais James veut pas savoir, trop tard, Remus a vendu la mèche. Vient ensuite le sujet des Horcruxes, cette foutue magie maudite depuis des années. Sirius dit que c'est de la pure folie, il est à bout de souffle.

"Sirius a raison, c'est de la folie, on doit pas toucher à ça. On ne sait pratiquement rien de cette magie en plus"

Harry conclue alors en disant qu'il ne force personne à l'aider, mais qu'il doit détruire les horcruxes. Les trouver, et les détruire. Remus répond aussitôt qu'il l'aidera, qu'il veut sauver notre futur, il demande si la guerre est perdue dans son monde à lui. Sirius dit alors que les voyages dans le temps sont dangereux, qu'on ne doit pas jouer avec les événements. Il demande ensuite à James ce qu'il veut faire.

"Je suis prêt à aider, et à te croire aussi. Tu ne peux pas inventer tout ça de toute façon."

J'hausse les épaules avant de reprendre :

"Que sont les horcruxes ? Je veux dire, tu as une idée des objets dans lequel ce barge a foutu des parties de son âme ?"

Je ne veux pas perdre mes meilleurs amis, pour rien au monde. Ils sont ma famille, je ne me vois pas sans eux.

"Je ne veux pas vous perdre les gars, ni maintenant, ni jamais. Alors si on peut nous sauver, on doit foncer."

HJ:
 

Made by Neon Demon

_________________



nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 1189
Date d'inscription : 20/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Mar 10 Avr - 1:48


T’es déjà à l’envers quand t’parle sans l’regarder, comme s’il était pas devant vous. Tu l’écoutes dire n’pas avoir eu envie d’vous en parler, car il savait pas c’qu’il pouvait vous dire, ou pas. « Tu devais t’douter qu’tu pourrais pas garder c’secret éternellement. Alors t’aurais dû en parler au lieu d’continuer à t’prendre pour un foutu mort, c’dur de vouloir t’croire alors que t’as été pris la main dans le sac. » T’es déjà à l’envers quand tu décides d’pas l’ignorer l’temps d’lui cracher ta rage au visage. C’pas un poing, mais ça fait l’effet escompté : ça t’apaise l’temps d’une minute.
Juste une minute, car si t’es déjà à l’envers, t’es pas au bout d’tes peines. Il précise d’avantage d’où il vient, comment il est arrivé, d’quand il vient. Manque plus à savoir quel genre de lien d’parenté qui vous lit – vingt ans c’long et en même temps, trop peu, pour penser le contraire.

T’es déjà à l’envers, mais y’a rien qui t’prépare à la suite. Rien du tout pour t’retenir pour pas sombrer, sentir l’monde s’dérober sous tes pieds. « H – Mon prénom complet est Harry James Potter. » C’ton… fils? « C’une autre connerie! J’peux pas- » tu t’étrangles, alors qu’il refuse catégoriquement d’relever la tête, l’brun à lunettes. Remus confirme c’que t’as à peine eu le temps d’penser, t’enfonçant plus creux encore dans ton calvaire. « R – Leur fils. T'es le fils de James et Lily, c'est ça ? Ils ont été tués par Voldemort... » T’expires, empoignant l’divan d’chaque côté avec tes mains aux jointures vite devenues blanches. T’entends les blagues à deux noises d’Pads et Wormtail, t’es traversé d’un bruit qui pourrait ressembler à un rire, s’il semblait pas autant éraflé, dur. « J’vous l’avait dit qu’c’est elle, la femme d’ma vie… » qu’tu murmures d’une voix qui t’semble lointaine, alors qu’tu fixes le plancher avec les yeux immenses, perdus dans l’vague. « Lily… elle peut pas mourir. » qu’tu murmures encore sans bouger d’ta position. C’là que Remus intervient, lui demande à l’autre combien d’temps vous avez pour sauver sa vie… et la tienne. C’est fou, n’est-ce pas? Complètement cinglé, et il s’pait encore votre gueule? T’espères presqu’oui…
Sauf qu’la conversation continue, sauf qu’elle meurt vraiment Lily, dans l’monde d’ton f- d’lui. Remus l’rire triste en disant qu’son genre, toi qui déconnecte et n’porte pas attention à la discussion sur les Horcruxes. Non, t’es bloqué sur l’avant, sur cette nouvelle qu’tu sais pas comment prendre. Pourrez-vous vraiment voir l’futur changer, juste parce qu’il est ici pour vous prévenir? T’veux pas qu’Lily meure, t’veux pas non qui arrive quoi qu’se soit à tes frères d’cœur. T’ignore aussi s’tu peux croire la moindre parole sortant d’la bouche d’Harry, bien qu’Moony semble croire chacune d’ses paroles.

Ça n’arrête pas, c’te connerie. Ça n’arrête pas et quand t’fini par demander c’qu’il attend d’vous, alors, il précise bien rien- sauf qu’toute aide est bienvenue. Y’a Moony et Wormtail qui s’proposent, l’dernier en disant qu’inventer une pareille histoire est impossible. T’crois pas, pas si l’objectif premier est d’te foutre à l’envers. Et t’es déjà à l’envers, par-dessus, perdu en mer et à moitié noyé. Peter pose d’ailleurs plus de questions au brun, mais toi, tu cherches ton strangulot de souffle.
« S – Notre futur ? Et si ca devenait pire encore après ? » Tu le retrouves quand Sirius prends la parole, stoppe ce non-sens en mentionnant des faits pas si cinglés qu’ça. Bien qu’tu puisses pas concevoir d’rien faire- pas si ça met la vie d’Lily en danger. Mais t’veux pas risques celles des Maraudeurs en jouant à c’jeu dangereux non plus. « S – Que veux-tu faire, Prongs ? » « Hein? » qu’tu fais en relevant la tête, plongeant aussitôt ton regard troublé dans celui d’ton double. T’bouges pas pendant une longue minute, gardant l’silence et essayant d’rassembler tes forces dans les yeux foncés d’ton meilleur ami- t’sais pas, t’sais pas quoi faire, et t’étouffe de plus en plus. « Je- je sais pas. C’trop… trop en même temps. Elle peut pas mourir, Pads, vous non plus je- » t’inspires, puis t’expires lentement en fermant les yeux l’temps d’une seconde. Puis, t’tournes les yeux vers Harry pour croiser son regard. Les yeux d’Lily. « Jure-le, regarde-moi dans les yeux et jure que cette fois c’est vrai. Qu’tout ça… qu’t’es là pour sauver ta m- pour sauver Lily. Et, les autres. On peut pas nier qu’il est pas là, alors si t’as vraiment c’qui faut pour l’vaincre, on serait fous d’pas t’aider à mettre fin à cette guerre. » Tu dois être certain, et t’essaie d’pas trop faire trembler ta voix alors qu’tu parles. T’serres toujours l’tissu du canapé entre tes doigts, t’es tendu, perdu, au bord d’la crise de panique- mais déterminé. Encore quelques instants au moins.

_________________

tous pour un & un pour tous
a warning to the people, the good and the evil, to the soldier, the civilian, the martyr, the victim. this is war. it's the moment of truth and the moment to lie, and the moment to live and the moment to die. the moment to fight, to fight to the right to the left. we will fight to the death, to the edge of the earth. it's a brave new world.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ordre du phénix ◊ soldat

ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 126
Date d'inscription : 21/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   Dim 29 Avr - 16:04


Mais qui es-tu ?
@Remus D. Lupin & @Sirius O. Black & @James Potter & @Peter L. Pettigrow

A c’point-là de la conversation il aurait pu avoir envie de s’enfuir et de retrouver un peu de ses esprits éparpillés partout dans la pièce et résonnant contre les murs mais il restait assis sur le canapé tentant de ne croiser le regard d’aucun des Maraudeurs. Les questions fusaient et il répondait du mieux qu’il pouvait en s’promettant de ne pas donner trop d’informations – c’était pas bon qu’ils connaissent trop du futur, pas de doute là-dessus. C’était fou, presque irréel et à vrai dire ça l’avait été dès qu’il était arrivé à cette époque dont il ne connaissait que les grandes lignes. Cela n’avait pas été dur de repérer les Maraudeurs et son père ou même sa mère et sa chevelure flamboyante et de retrouver dans ses yeux son propre regard – terriblement troublant. Jusqu’à présent il avait évolué en prenant garde à tous les mots traversant ses lèvres même avec Hazel mais le temps passant il en était venu à supporter d’moins en moins ses propres mensonges. Ça ne lui ressemblait pas d’mentir, il ne s’était jamais comporté ainsi et ça prenait toute son énergie de maintenir ce personnage qu’il n’était pas. De voir son père et sa mère dans les couloirs sans pouvoir leur dire qu’il était leur fils et qu’il avait tant espérer un jour pouvoir le rencontrer. Tout ça, ça l’avait rongé de l’intérieur lentement mais sûrement et ça avait fait son petit chemin dans son esprit l’empoisonnant.

Il venait de révéler à Remus qu’il avait été son professeur de défense contre les forces du mal et il avait vu son regard teinté de tristesse parce qu’à présent il savait que Remus rêvait comme lui de devenir un auror et il n’put s’empêcher de se demander ce qu’il avait mené à un tel changement dans sa vie, était-ce la perte de Sirius qui lui avait volé son désir d’justice ? Remus c’était ce professeur brillant qu’Harry avait connu et il n’avait aucun doute que la version plus jeune qu’il avait en face de lui ne soit pas capable de changer son destin. R. « Il n’est pas malhonnête Peter ! Merlin arrête de penser que je suis en sucre, personne ne va m’emmener ! » qu’Remus avait répondu à Peter quand celui-ci avait osé évoqué le fait qu’Harry soit un espion du ministère. R. « S’il avait voulu parler de mon problème de fourrure, il l’aurait fait depuis longtemps. Ça tombe sous l’sens. » et Harry avait hoché la tête parce qu’il n’avait jamais voulu faire d’mal à aucun d’eux ou presque quand il pensait à Peter. S. « Tu trouves le moindre sans là-dedans toi ? » Sirius qui n’lâchait pas Remus d’un poil, protecteur comme Harry aurait pu s’y attendre. J. – « Tu devais t’douter qu’tu pourrais pas garder c’secret éternellement. Alors t’aurais dû en parler au lieu d’continuer à t’prendre pour un foutu mort, c’dur de vouloir t’croire alors que t’as été pris la main dans le sac. » Harry arquait un sourcil en écoutant la colère dans la voix de James H. – « J’aurais pu continuer à conserver les apparences justement, je pouvais juste plus, c’était trop pour moi. Vous m’auriez, ou vous m’prenez probablement pour un fou si j’vous avais raconté ça d’but en blanc… » qu’il avait répondu en tentant d’se justifier une fois de plus.

C’était l’moment d’lâcher la plus grosse des bombes – son nom complet et c’était fait et son regard passait sur chacun des visages de Maraudeurs analysant un peu les réactions craignant une fois d’plus qu’on l’chasse à coup d’torche ou qu’on le prenne pour un menteur mais il n’pouvait plus faire demi-tour. J. – « C’une autre connerie ! J’peux pas -» mais il n’avait pas fini sa phrase. R. – « Leur fils. T’es le fils de James et Lily, c’est ça ? Ils ont été tués par Voldemort… » et Harry n’avait pu s’contenter que de hocher la tête. R. – « On a combien de temps pour les sauver tes parents ? » la question qui valait cher, il ne connaissait pas la temporalité exacte des évènements ayant mené à la mort de ses parents mais il ne pouvait s’empêcher de croiser le regard de Peter. H. – « Je ne sais pas exactement quand tout a commencé mais ils sont morts lorsque je n’avais qu’un an… » quand est-ce que Peter avait été approché par les mangemorts et quand avait-il décidé que la vie de ses parents valait bien moins que la sienne… S. – « Alors on censé croire que James a finalement convaincu Lily de coucher avec lui ? » petite pointe d’humeur de la part de son parrain et il ne savait pas si ça arriverait à détendre l’ambiance mais ça faisait du bien P. – « James deviendra père ? Il peut à peine s’occuper de lui-même. » c’était le tour de Peter de faire dans l’humour mais ce qui inquiétait Harry c’était la réaction de James qui empoignait l’divan de ses deux mains à rendre ses jointures blanches J. – « J’vous l’avait dit qu’c’est elle, la femme d’ma vie… » ses yeux fixant le planché avant de continuer d’une voix semblable à un murmure. J. – « Lily… Elle peut pas mourir. » et Harry était plus que d’accord avec lui outre le fait que sa propre existence était en jeu à nouveau il n’était pas prêt à perdre une nouvelle fois sa maman. P. – « Non sérieusement ? Tout ceci est vrai ? Qu’est-ce qu’on doit faire nous, au juste ? » et Harry avait hoché la tête dans un premier temps n’sachant toujours pas comment s’comporter avec lui H. – « Tout est vrai… » et il ne savait pas lui donner de réponse, il fallait qu’il continue son histoire et c’est ce qu’il avait fait.

Il avait raconté comment Voldemort avait trouvé sa famille et le sacrifice si brave de Lily qui avait permis d’épargner son existence. R. – « C’bien le style de Lily ça. » ce même petit rictus triste sur le visage de Remus et Harry qui prenait sa tête entre ses mains partagées par toutes ses émotions. Pas de doute Lily avait l’âme d’une lionne courageuse et elle avait protégé son petit jusqu’à son dernier souffle et même après. Enfin, il avait parlé des horcruxes, du rituel dangereux entourant l’existence même de cette sombre magie, dévoilant tout ce qu’il savait. S. – « C’est de la folie… Les Horcruxes, c’est une magie noire ancienne, interdite et… C’est de la pure folie. » P. – « Sirius a raison, c’est de la folie, on ne doit pas toucher à ça. On ne sait pratiquement rien de cette magie en plus. » il avait l’impression d’être une d’ces poupées de ventriloques dont la seule capacité serait d’hocher la tête mais il avait fini par parler. H. – « La pire magie qu’il soit, mais il a été assez fou et il ne s’est pas contenté que de la diviser qu’une seule fois. » du dégoût dans sa voix à cette simple idée maintenant qu’il se doutait qu’en lui se trouvait aussi une part de Voldemort expliquant cette connexion entre eux et sa capacité à être fourchelangue.

C’était mieux qu’il n’en révèle pas plus concernant leurs vies respectives et Remus avait très bien compris à quel point cela pourrait être dangereux R. – « On s’en fou de ce qu’il advient d’nous. Le futur a déjà changé, celui que Harry connaît n’existe plus déjà. » comme un coup d’poignard dans le cœur, le regard d’Harry s’était brisé et il avait baissé les yeux en pensant à ce qu’il avait laissé derrière lui et qu’il ne retrouverait jamais. Bordel – ça lui faisait si mal, comme un morceau de son âme arraché, de ce qu’il était. R. – « Comprend que ces révélations nous chamboulent. Mais merci pour tout ce que tu viens de dire, j’te promets que ça ne sera pas vain. » qu’il lui avait dit en lui tapotant le genou avec un sourire troublé et l’regard vague. Harry avait alors assuré qu’il ne forcerait personne à l’aider dans sa quête complètement folle et probablement vouée à l’échec R. – « Je t’aiderais. Peu importe ce dont tu as besoin, je t’aiderais à détruire ces horcruxses et à l’détruire lui pour que ton futur, le nôtre et celui du monde magique change. La guerre a été perdue dans ton monde, c’est cela ? » mais avant qu’il ne puisse répondre P. – « Je suis prêt à t’aider, et à te croire aussi. Tu ne peux pas inventer tout ça de toute façon. » S. – « Notre futur ? Et si ça devenait pire encore après ? » avant de reprendre [coor=#cc0000]S. – « Ce n’est pas pour rien que les voyages dans le temps sont interdis. A jouer avec les évènements… On ne peut pas contrôler les évènements. Et si c’était pire après ? Voldemort est rentré dans son esprit ? Qui sait ce qu’il y aura vu. Qui sait ce qu’il va envisager à présent ? »[/color] qu’il avait balancé en désignant Harry et peut-être qu’il n’avait pas tort mais à n’rien faire ils étaient perdus à coup sûr. S. – « Que veux-tu faire, Prongs ? » J. – « Hein ? » qu’il avait dit en relevant la tête et croisant le regard de son meilleur ami J. – « Je- je sais pas. C’trop… Trop en même temps. Elle peut pas mourir, Pas, vous non plus je-» s’était-il arrêté en reprenant sa respiration puis il avait posé ses yeux dans ceux d’Harry et Harry avait senti qu’il voyait enfin les yeux de Lily tu ressembles à ton père mais tu as les yeux, les yeux d’ma mère qu’il s’était entendu répondre trop d’fois J. – « Jure-le, regarde-moi dans les yeux et jure que cette fois c’est vrai. Qu’tout ça… qu’t’es là pour sauver ta m- pour sauver Lily. Et, les autres. On peut pas nier qu’il est pas là, alors si t’as vraiment c’qui faut pour l’vaincre, on serait fous d’pas t’aider à mettre fin à cette guerre. » et c’était déchirant d’entendre la voix d’James presque se brisé à l’idée de perdre Lily ou ses amis et Harry connaissait trop bien ce sentiment pour avoir lui aussi perdu tout ce qu’il connaissait. Il avait soutenu le regard de James portant son lot de souffrance avant de lui répondre. H. – « Je promets que c’est la vérité et je ne sais pas si j’peux sauver un peu du monde que je connaissais mais je ne veux pas que celui-ci s’effondre, je ferais ce qu’il en coûte pour que l’histoire ne se répète pas. » si Voldemort n’venait pas trouver ses parents durant cette terrible nuit, il serait un étudiant normal, enfin, il aurait la vie d’un jeune sorcier, son père lui apprendrait à monter sur un balai, il serait peut-être fier de lui et Lily soignerait chacun d’ses bobos d’enfant. Ils l’emmèneraient faire ses premiers achats sur le chemin de Traverse, y’aurait plus de Dursley pour l’enfermer dans un placard ou l’faire sentir comme un moins que rien. Il serait enfin Harry Potter, un étudiant normal avec deux parents aimants.

P. – « Que sont les horcruxses ? Je veux dire, tu as une idée des objets dans lequel ce barge a foutu des parties de son âme ? » et Harry lui avait répondu H. – « Oui, je ne sais juste pas où ils se trouvent à votre époque ni si il les a déjà tous créés ou non. Le dernier il me semble que c’est moi. » qu’il avait dit en soupirant H. – « Quand il s’est trouvé anéanti après avoir tenté de me tuer il a déposé en moi une partie de son âme sans même s’en rendre compte. Je n’ai aucune idée de quand il a créé les autres, enfin, oui et non. Je sais qu’il est revenu à Poudlard pour en trouver certain et qu’ils doivent peut-être encore s’y trouver… »penchant la tête sur le côté, la ligne temporelle de la création des horcruxses étaient terriblement compliquées parce qu’il ignorait ceux qui existaient déjà ou non. Tout ça le terrifiait et même s’il gardait un visage qui s’voulait courageux il craignait pour l’avenir tout autant qu’eux. P. – « Je ne veux pas vous perdre les gars, ni maintenant, ni jamais. Alors si on peut nous sauver, on doit foncer. »


_________________
Save me form myself
You are everything, I have never been, I want you to make me better, and I've been wondering, why you let me in. I want you to make me better
ME Awards :han: :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais qui es-tu ? / Maraudeur & Harry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carte de Maraude [validé]
» Acheter des objets de la saga Harry Potter
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Georges Saati, vous avez raison mais ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Retourneur de Temps :: Les RPs Vifs-
Sauter vers: