AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 pris aux dés pourvus (ysolgus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 106
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: pris aux dés pourvus (ysolgus)   Mer 7 Fév - 19:37

pris aux dés pourvus

ysolte & fergus


Sans surprise tu peux surprendre l'insensible - quoi qu'insensible elle l'est pas tant comme t'es sûre qu'elle sera touchée de pouvoir te voir. Sauf qu'elle a pas vu qu'elle te verrait, preuve qu'elle se rend toujours aussi aveugle à force de s'enfermer dans l'noir pour rien discerner - t'es pas dupe de tous ces discours sur une possible don défectueux. T'lèves les yeux au ciel, parce qu'pour le moment t'es plus lucide que la voyante. Le comble pour une voyante c'est un patronus cerf - no eye deer. Tu soupire, prenant le joint que t'as préparé avant de sortir de ton appartement, décontenancé par ta faculté à garder en tête les blagues - nulles tu l'avoue - de Dana. Elle est pas fichue de te tirer un rire réel, alors tu fais juste mine d'être insensible devant son sens de l'humour qui tire sur le non-sens.
Insensible, ou hypersensible, à la foule qui t'entoure comme le feu de bel te donne chaud. T'es brûlant de partout, à force qu'ils te touchent et te frôlent - y a rien de mieux que le corps à corps pour se tenir chaud, mais aussi pour transpirer. T'aime pas ca, transpirer, sauf dans une chambre, allongé, nu en bonne compagnie - non t'es ni compliqué, ni capricieux.

En vrai t'aspire à la simplicité. Et y a rien de plus simple que surprendre Ysolte, même si ca t'étonne encore de pouvoir si facilement y parvenir. Ca ne rend la chose que plus agréable. T'arrive à Pré-au-Lard quand les festivités ont commencé, et t'élance dans la foule pour la trouver. Elle est petite - mais autant que d'autres, plus petite que toi. Pas étonnant tu tiens presque du géant - expression, hein, t'as que du sang de dragons dans les veines.
Oui oui. Parfaitement.

Alors t'es coincé dans la foule, qui s'élance, et qui danse, dans une folle farandole. La tête qui tourne, avec tous ces sourires qui sont tournés vers toi, alors que tu cherches que deux grands yeux noisettes - et t'mets du temps à la trouver. Sans doute parce que t'as voulu la surprendre, du coup t'apprend la patience, en même temps - tu prends le temps d'imagine prendre ta soeur au milieu de la farandole et la faire tourner à son tour. La nuit vous appartient, et t'sais que cette nuit t'appartient qu'à elle. Alors tu la trouves - t'as mis une heure peut être plus, et soudainement l'temps s'efface pour que tu saute juste sur l'dos d'Ysolte. Jetant tes mains sur son regard pour la rendre aveugle.
Fergus - « Devine devine - c'qui est plus dure qu'la pierre et plus précieux qu'le diamant? » T'souffle avec enthousiasme à l'oreille de ta soeur, alors que t'es à moitié contre elle et t'sais à peine comment vous tomber pas. « S'tu devine je te rends la vue, sinon on aura l'air con toute la soirée. »

_________________
MacFusty

we love our dragons



Mon Award :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1714
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pris aux dés pourvus (ysolgus)   Dim 25 Fév - 22:38

pris aux dés pourvus  

ysolte & fergus

 
Pré-au-Lard est en fête ce soir – et, pour une fois, tu veux bien te prêter au jeu. Tu veux bien oublier les tourments qui sévissent dans le monde magique, l’espace d’un instant, laissant les idées noires au Mage des ténèbres, et l’espoir flirter avec les flammes du Feu de Bel. Tu veux bien oublier tes déceptions et tes rancœurs, oublier que t’es incapable d’aider le futur à se tenir droit, alors que tout part de travers, oublier que tu n’as pas à porter le monde sur tes épaules frêles. Ce soir, t’as seulement envie d’être une étudiante comme une autre, et de fêter le retour du printemps en te laissant guider par les festivités, ravie de ta performance au lancer des Crabes de Feu. Sourire extatique à la commissure des lèvres, t’as impression de flotter, de te laisser porter par l’euphorie des autres. Ca et là, parfois, un cri résonne dans les rues bondées du village : un cri de surprise, un cri de frayeur, ou même un cri de douleur. Comme les autres, comme tant d’autres, tu n’as pu t’empêcher de retenir hoquet et cri de surprise : t’as beau être habituée au feu, t’es toujours autant surprise lorsque tu te brûles. La manche gauche de ta robe est mangée par le feu jusqu’au coude, mais tu t’en moques. Tout comme tu te moques de la morsure de la brûlure, vivante mais pâle en comparaison de celles que peuvent filer un Noir des Hébrides.

Dans la foule, t’as perdu Simon des yeux. Entre deux échanges de parole, il s’est volatilisé, englouti par la rumeur sourde des autres. T’as bien essayé de le retrouver, t’excusant dès que tu tombais sur la mauvaise personne. Dans ta lancée, t’as aussi essayé de trouver Triss ; mais la blonde est aux abonnés absents, et t’es même pas certaine qu’elle ait quitté le confort des murs de Poudlard. Portée par la foule, tu t’es alors retrouvée devant le feu de Bel – et sans avoir eu le temps de dire ‘dragon’, t’as été emporté dans le flot, poussée dans la dance avec la même violence des vagues, lorsqu’elles s’abattent sur les côtes escarpées de l’île Barra. Tu tournes, et tournes sur toi-même, poussée et poussant les autres sans état d’âme. Les corps se cognent et s’éloignent, sans l’once d’une excuse – et c’est dans ce moment-là que tu reconnais la familiarité d’une soirée passée à la belle étoile, sur ton île natale. Manquerait plus qu’un combat, à l’écart du feu, pour parfaire le tableau.

Manquerait plus que ça, et que quelques MacFusty.

Tu trébuches en avant, gardant néanmoins l’équilibre, alors que t’es plongée dans le noir. T’arrêtes aussitôt de tourner sur toi-même, alors qu’un large sourire vient te barrer le visage. Et si ton frère ne le voit pas, il doit bien le sentir du bout des doigts. T’as eu aucun mal à reconnaître sa voix, et encore moins de mal à te dire qu’il n’y a que lui pour faire ça.
YSOLTE –  « Une écaille de dragon ? » t’hasardes-tu, enfilant le rôle du divin ; celui qui répond aux devinettes, non pas celui qui cherche à deviner le futur. Immobile, sous l’emprise – et le poids – de ton frère, t’attends que la sentence tombe. T’attends que Fergus lâche la réponse, alors que tu ne tardes pas à reprendre.

YSOLTE – « Alors ? Dépêche-toi, j’aimerai te serrer dans mes bras » complètes-tu, retenant que ‘ c’est trop tard, Fergus, on a déjà l’air con’. Parce qu’il n’y a qu’avec lui que tu l’es vraiment, conne, prête à le suivre dans n’importe laquelle de ses aventures, sans te soucier des conséquences.

@Fergus MacFusty


_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 106
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pris aux dés pourvus (ysolgus)   Lun 26 Fév - 19:17

pris aux dés pourvus  

ysolte & fergus

 
T'es joueur - t'aime juste n'pas te prendre la tête avec les règles. T'aime jouer, pas pour gagner mais pour t'marrer - tu penses que c'est l'intérêt premier du jeu, alors si t'as pas de raison d'te mettre à rire, tu pense que ca en est pas un. C'est logique, qu'un jeu soit drôle, pas qu'il soit chiant. Si tu t'fais carotter c'est que c'est trop sérieux, ou compliqué. Si c'pour te prendre la tête, t'as déjà le restant de ta vie, pour pas en rajouter ce qui doit te la faire oublier - ta vie. T'es plutôt bon pour la mettre en sourdine, même si tu la ferme jamais. T'es bon pour oublier tes responsabilités, déjà que t'en prends pas énormément - ou alors tu fais comme si t'en prenais pas, ce qui revient au même. Ou pas - t'as pas conscience de ces questions de terminologies. Si t'as pas fait, t'as pas fait - mentir changera pas l'état de fait, et si gueuler peut faire du bien aux autres, alors t'es pas contre. Gueuler - t'vois pas plus l'intérêt mais y en a qui règle leurs problèmes comme ca.
Tu vois : règles et problèmes, ca va d'paire. Alors tu veux pas un jeu avec des problèmes, pas même des solutions. Tu veux un jeu où tu t'marre.

Ca t'fait rire de voir Ysolte avec le sourire - ils disent un "rire communicatif" mais avec elle tu communique tout - à croire qu'vous avez pas besoin de vous parlez pour partager. Y en a même qui disent qu'vous avez un cerveau pour deux mais comme t'pas certains d'en posséder la moitié d'un, t'sais que multiplier rien par deux ca fait toujours rien. Alors si tu partage un cerveau avec Ysolte, c'est elle qui partage le sien surtout.
« Une écaille de dragon ? » Un temps t'reste perplexe, toujours les mains sur les yeux d'ta cadette pour l'empêcher de voir - voir l'paysage en face de vous qui en somme n'a rien d'si intéressant - ou alors l'empêcher d'te voir toi mais alors en plus d'avoir tes mains sur ses yeux, elle t'tourne le dos - double difficulté, double défis à relever en t'balançant la bonne réponse à ta question. T'reste silencieux - cela dit - comme court-circuité comme tu réfléchis si c'est c'que t'attendais comme réponse - en vrai. Ou s'il s'en trouvait. T'aurais aimé qu'elle t'caresse mieux dans le sens du poil en mettant en avant ta virilité si sublime - ca t'aurait pas étonné de sa part. Mais à rester loin de toi, elle semble être devenue plus sérieuse.
« Alors ? Dépêche-toi, j’aimerai te serrer dans mes bras »
« J'pas sûre que t'ai eut la réponse qu'il fallait pour ca. » T'dis plutôt avec toute l'insensibilité dont t'es capable - vous pourriez passer toute la soirée ainsi, peut être à pas bouger, ou inventer la danse de la cécité - t'pense bien faire un carton, ou un tabac (tous ces trucs moldus étranges et qui forment des expressions que t'es pas sûr de comprendre mais que t'aime malgré tout parce que ca sonne bien en bouche) avec une invention d'ce genre. Surtout pour ceux qui savent pas danser.
« J'pensais un oeuf d'dragon, t'sais qu'on peut réduire les écailles en poudre en s'demerdant bien. Alors trouve d'quoi prouver que t'es bien ma Serdaigle d'cadette si tu veux que je te relâche, et ait un mot d'esprit - comme t'as prouvé que t'en avais un à défaut d'Syla et moi. » Vous vous avez plutôt un coeur - ou un ventre. Un ventre - parce que les Poufsouffles vivent dans des cuisines, c'pas pour rien.  

_________________
MacFusty

we love our dragons



Mon Award :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pris aux dés pourvus (ysolgus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
pris aux dés pourvus (ysolgus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre pseudo est déjà pris?
» Pris sur le fait [PV Ish , Sai]
» Son mari n'a pas pris de douche depuis un an...
» Healore pris en flag...
» Liste des avatars pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pré-Au-Lard :: Rues et ruelles-
Sauter vers: