AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 breaking your heart (eleana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: breaking your heart (eleana)   Jeu 1 Mar - 2:54

breaking your heart

@Elena M. Rosier & Leana A. Grimaldy


Chaque instant avec Sauvage, j'l'aime mieux que le moment précédent. On s'perd dans les heures, sous l'ombre des arbres de la forêt interdite. On s'y perd, n'pensant plus au monde extérieur. D'autant qu'à l'extérieur parfois c'trop sombre - trop étrange, et déroutant. Alys elle perd jamais son sourire - j'pensais. Alys elle a toujours cette électrique envie d'vivre, d'sauter dans les arbres, et d'briller de sa magie - sauf qu'Alys elle a perdu quelque chose. Quelque chose d'trop précieux pour qu'elle puisse s'mettre à sourire comme avant - son meilleur ami.  
J'peux pas ramener les morts à la vie - pas que je manquerai d'envie de le faire, vraiment. Mais j'ai pas cette magie - j'ai juste assez d'envie d'lui rendre le sourire pour passer des heures dans la forêt avec elle. Lui faire oublier qu'il s'trouve un monde où Eliot il est plus qu'un ectoplasme qu'elle peut plus serrer contre elle. Pour ma part, j'peux pas imaginer un monde où j'serais plus capable d'avoir Cash pour moi - il a beau n'pas être physiquement proche, c'tout comme. Il est mon meilleur ami, l'seul qui a pas cherché à m'changer, ou à m'rire au nez quand on parlait d'magie.
Cash c'tait le genre à m'amener dans dans maisons hantés en gueulant aux fantômes d'sortir. Il serait drôlement impressionné que j'en connaisse presque un à présent.

L'temps passe, et rapidement c'est l'heure pour Sauvage d'retrouver son école - sauf que j'veux encore un temps avec elle. Fuck les adultes, ou la demande d'Cosimo de pas me rendre à l'école. J'pourrais retrouver mon chemin - éventuellement - mais j'veux pas la laisser. J'veux pas l'abandonner - et j'demanderai à Anaël de m'aider à rentrer à la maison (au pire). Au pire. Mais pour l'heure j'veux pas quitter Sauvage, lui prenant plutôt la main pour sortir de la clairière où on s'est perdue. Elle m'dit qu'il se trouve des passages entre l'école et Pré-au-Lard, qu'elle m'montrera pour que j'rentre en toute sécurité. Alors j'souris, la suis - et quoi demander d'plus vraiment ?
Tant que Sauvage sera là, y a rien qui sera insurmontable. Tant qu'elle sera capable d'sourire ainsi, et que j'pourrais la tenir contre moi. Sorties de la forêt, elle m'fait venir jusqu'à un coin du parc - m'montre un passage sous une tour, et j'fais pas vraiment cas des étudiants autour. J'la montre contre moi - la sert un moment, au plus fort que j'peux. J'la sers en lui promettant que tout ira bien. Puis j'recule, serrant son visage entre mes paumes, et lui souris, avant d'écraser ma bouche contre la sienne. Ca m'fait toujours exploser des milliers d'papillons dans le ventre de l'avoir ainsi. J'ai l'coeur qui bat si fort qu'il va m'sortir de la poitrine - j'voudrais lui dire que j'l'aime. Ca m'semble naturel, normal, sans que j'ai à réfléchir à deux fois les sentiments qui m'tiennent toujours contre elle.

L'baiser dure une éternité, et c'toujours pas assez, jusqu'à ce qu'elle recule, m'embrasse rapidement, et disparaisse aussi gracieusement qu'elle l'fait toujours. Et j'reste, un temps, à regarder l'lieux où elle a disparu - inquiète, et encore éprise d'ce moment avec elle. L'sourire revenu sur mes lèvres, et l'impression que tout ira bien. Tant qu'on s'ra ensemble, tout ira bien.

_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 262
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: breaking your heart (eleana)   Ven 2 Mar - 10:51

breaking my heart
eleana

C'est une journée banale. Elena s'est levée heureuse, le sourire aux lèvres car elle avait rêvé de Léana, sa douce moldue. Elle avait pris son petit déjeuné, des oeufs avec du bacon, des oeufs parfaits, les jaunes n'étaient pas percés pour une fois. Elle affiche un sourire magnifique qui ne quitte pas ses lèvre,s qui ne les quitteront jamais. Pas tant que Léana est à ses côtés, pas tant qu'elle le sera. Ce qu'elle vit à ses côtés est magnifique, c'est exaltant, extatique. Le soleil est haut dans le ciel et alors qu'elle n'a plus cours pour la fin de la journée, elle sort du château en sautillant, elle tourne sur elle-même. Bien qu'elle préfère la pluie au soleil, ses journées de fin de printemps lui plaisent tout autant. Elle se promène dans le parc, elle remarque que le groupe de l'école est en train de répéter dehors en riant aux éclats. Elle les salue d'un signe de tête, elle salue tout le monde en réalité. Elle n'arrête pas de penser à sa petite moldue, elle ne quitte pas son esprit amoureux. Elle est tellement amoureuse d'elle, elle ne pensait pas ressentir ça un jour.

Elle arrive près de la forêt interdite et c'est à ce moment qu'elle la voit. Elle voit Léana et son sourire s'agrandit encore plus si c'est possible. Mais elle voit quelqu'un d'autre sortir de la forêt. Alys MacFusty. Une de ses camarades de maison, elle l'apprécie, mais pas plus que cela en réalité. Toutes deux partent vers un coin du parc, près d'une tour de l'école. Elle les suit de près, perplexe. Non non,
peut-être est-ce que c'est juste une amie. Après tout elle a le droit d'avoir des amies.
Elles s'arrêtent, Elena ne s'arrête pas et continue pour retrouve sa Léana. Mais elle prend Alys dans ses bras. Et elle l'embrasse. Et à ce moment précis, elle s'arrête. Elle sent son coeur se serrer, se tordre, se fracasser en mille morceaux. Elle sent les larmes monter. Elle les sent ensuite rouler sur ses joues. Le baiser dure longtemps et elle a l'impression que tout tourne autours d'elle, que son monde s'effondre, que sa vie s'arrête. Alors c'est ça, le premier chagrin d'amour. Les mots de son frère lui reviennent alors à l'esprit. Les moldus sont tous les mêmes Elena, ils n'ont pas le sens de l'honneur, de l'amour ou de quoique ce soit d'autre. Reste loin d'eux. Ah si seulement elle l'avait écouté, si seulement. Alys se détache d'elle puis file. Elena s'approche un peu plus jusqu'à arriver derrière celle qu'elle aime, celle qui était censée l'aimer aussi.

" Léana ?"

Elle l'appelle, sa voix lui semble lointaine, elle n'a pas l'impression de parler. Elle n'y croit, elle se dit que c'est un cauchemar. Mais sa journée avait si bien commencer que ça ne pouvait pas continuer ainsi.

"Je ... je ne comprends pas. Que se passe t-il ?"

Elle continue de pleurer sans s'en rendre compte, elle n'arrive pas à arrêter le flot de larmes qui coule sur ses joues. Son monde vient de s'effondrer, devant ses yeux et à cet instant, elle rêve de pouvoir s'enfuir loin, d'être avalée par la terre, elle rêve de ne plus être là, en face de Léana.
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: breaking your heart (eleana)   Dim 4 Mar - 22:38

breaking your heart

@Elena M. Rosier & Leana A. Grimaldy


Elle s'enfuit, Alys - elle retourne à son monde d'magie, courant comme si l'monde lui courait après, et qu'elle pouvait y échapper. Elle est magique, Alys, sauvage princesse dans un monde qui est pas modelé pour elle - elle s'dessine sous le trait d'une louve qui s'fait pas enfermée, sur les dessins qu'je garde avec moi constamment. Alys - j'me souviens pas d'la vie avant elle, j'veux pas d'la vie après. C'est une constance dans une existence qui cesse pas de s'effondrer - elle m'prend comme j'suis, sans s'soucier d'avec qui j'ai été, tant qu'je suis autant à elle. Elle autant à moi - j'sais pas l'expliquer.
Y a bien des choses qui m'échappent, des drames que s'créent le reste du monde qui m'semble parfois devenir fou. Quinze ans - c'trop jeune pour se poser des questions importantes. Pensées à l'avenir, alors qu'on cesse pas d'me demander - tu veux faire quoi, tu veux être qui? Qui t'aimera plus tard? J'veux aimer, maintenant, pas plus tard. J'veux aimer à en perdre la raison, n'pas promettre le mariage ou l'éternité - parce que demain j'sais pas ce qui me sera offert, et j'veux profiter d'la vie sans m'restreindre jamais.
« Léana ? » J'tourne, surprise dans mes pensés par la voix d'la belle sirène - j'ai un sourire qui s'forme sur mes lèvres, un flamboyant comme j'suis toujours ravie d'la voir.
« Elena…. »  j'souffle avant d'aviser les larmes dans ses yeux - et si elle est magnifique sous la pluie d'la douche, nue et abandonnée, la voir d'la sorte manque pas de m'inquiéter. Et j'avance rapidement vers elle, pour passer une main sur sa joue, tendrement - comme y a pas d'meilleur moyen de la toucher en vrai. Elle mérite toute la tendresse du monde, Elena. Elle mérite même plus qu'ca si elle veut. Et j'comprends pas ce qui va pas - j'comprends pas ce qui peut causé un tel désordre dans son beau visage.
« Je ... je ne comprends pas. Que se passe t-il ?  » J'reste un moment perplexe, les sourcils froncés à m'demander ce qu'elle veut dire - pensant pas un moment qu'elle parle d'Sauvage et moi, d'nos baisers, et notre câlin. C'tellement naturel, d'avoir Alys. tellement naturel, d'avoir Elena - pourquoi pas les deux après tout, alors qu'il s'est pas formé de promesses. On a quinze ans - c'trop jeune pour les promesses - c'juste le moment du plaisir, d'la découverte.
« C'est à toi d'me dire - belle sirène - j'crois. » J'réponds avant de rechercher son regard, tâchant d'garder une douce voir pour lui parler et être certaine qu'elle se méprenne pas - j'veux l'aider, rien de plus. « Dis moi pourquoi tu pleures que j'puisse t'aider. » J'souffle finalement en caressant sa joue doucement, récoltant une larme qui s'loge contre moi doigt et que j'efface du mieux que j'peux.

_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 262
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: breaking your heart (eleana)   Ven 16 Mar - 21:22

breaking my heart
eleana

Elle voudrait que l'enfer s'ouvre sous ses pieds pour qu'elle puisse y sombrer et ne plus jamais en remonter. Mais, oh douce Elena, l'enfer est déjà sur terre. Son enfer à elle, lorsqu'elle voit la fille qu'elle aime en aimer une autre, juste devant elle. Léana, si douce, si jolie, avec ses joues roses et son rire innocent. Pas si innocent que ça il faut croire. Elena n'en revient pas, elle voudrait ne jamais avoir vu ça, elle voudrait se réveiller dans son lit, maintenant. Elle voudrait partout, n'importe où, mais pas ici. Pas devant cette scène qui se joue devant ses yeux. Cette scène, que jamais elle n'aurait pensé voir. C'est affreux, un cauchemar, elle va se réveiller, elle va se réveiller. Sauf que c'est belle et bien la réalité. La dur réalité, le choc lorsque le premier amour s'envole au loin. Elle sent son coeur se serrer dans sa poitrine, elle le sent s'arrêter, se déchirer, brûler. Elle sent ces foutues commencer à perler aux coins de ses yeux. Ça la brûle, elle sent chacun petit morceau de son coeur s'éparpiller avant de s'auto-détruire. C'est le prénom de celle qu'elle aime qui sort de sa bouche, un son presque inaudible, une voix enrouée par les larmes et la gorge serrée. Lorsque Léana dit son prénom, son coeur se fractionne un peu plus. Elle lui demande ce qu'il se passe, elle veut savoir. Pourquoi elle ? Pourquoi maintenant ? Alors que tout était si parfait entre elles. Elle répond que c'est simplement à elle de lui expliquer ce qu'il se passe. Elle fronce les sourcils.

"Je ... Je t'ai vu embrasser Alys et ... pourquoi ?"

Pourquoi, pourquoi, pourquoi, tellement de pourquoi lui viennent à l'esprit à ce moment là mais rien d'autre ne sort de sa bouche. Sa gorge se serre de plus en plus, elle a l'impression qu'une force invisible est en train de l'étrangler. Elle a du mal à respirer, elle sent ses jambes flageoler mais elle reste là, debout grâce à elle ne sait quelle force. Léana poursuit en lui demandant pourquoi elle pleure, pour qu'elle puisse l'aider. L'aider ? Alors qu'elle vient tout juste de l'anéantir et d'anéantir les espoirs qu'elle avait pour les moldus.

"Je t'aime et ..."

Elle n'arrive pas à parler. Dans son monde à elle, elle n'aurait qu'un seul amour. Un seul amour pour toute une vie. Une vision bien utopique, un peu trop naïve. Personne ne connait qu'un seul amour. Mais elle l'aime tellement fort, avec tout son être et toute son âme. Elle se racle la gorge pour se donner un tant soit peu de contenance.

"Et je pensais que tu m'aimais aussi. Mais il faut croire que non"

Sa voix est sèche, bien que toujours éraillée. Elle retire violemment la main de sa joue d'un geste violent. Elle a rassemblé toute son énergie pour ça.

"En plus de ça, tu me trompes avec une de mes camarades de maison, c'est propre, bien joué. Dix points pour la moldue"

Elle pleure toujours en silence, elle essaie d'être dure et sèche, mais les sons qui sortent de sa bouche sont flous à cause des larmes et de sa gorge serrée. Mais elle la regarde dans les yeux. Elle veut des réponses. Maintenant.
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: breaking your heart (eleana)   Dim 18 Mar - 21:40

breaking your heart

@Elena M. Rosier & Leana A. Grimaldy


Elle se tient là - soudainement - la belle sirène aux regards glaciales. Pas qu'elle ait toujours été glaciale - avant elle m'regardait toujours avec une lueur brillante et joyeuse. Elle souriait d'tout son beau visage et il était évident qu'elle était heureuse. J'l'aime heureuse, la belle sirène - j'suis pas sûre d'avoir déjà vue une fille qui soit plus jolie. C'pas comme Sauvage, qui a cette énergie électrique qui donne envie d'la suivre partout dans ses aventures. Elena elle s'tient sur le monde comme une reine, et c'pas possible de pas être fascinée par sa magie beauté. Elle est irréelle - vraiment - comme si elle s'tenait entre les humains et les dieux. J'peux pas l'expliquer mieux - la toucher c'une chance, un cadeau, et un rêve tout à la fois - comme si ca pouvait pas exister dans c'monde. C'peut être moi qui devient folle - finalement. Mais c'était bon, trop bon pour désirer voir c'moment s'arrêter. S'il a pris fin c'est rattrapé par la réalité - c'qui m'empêche pas de vouloir toujours être proche d'elle.
Et quand elle pleure c'étrange. Comme la preuve qu'elle souffre des mêmes douleurs que le reste du monde - elle souffre de vivre, ou de j'ne sais quoi, et j'veux plus la voir qui a l'visage baigner de larmes. Alors j'veux savoir - savoir pourquoi elle s'met dans un tel état.
« Je ... Je t'ai vu embrasser Alys et ... pourquoi ? » J'fronce les sourcils, m'demandant pourquoi ca lui cause un tel trouble - vraiment. Pourquoi ? Pourquoi j'embrasse Alys ? Pourquoi pas, après tout c'toujours une chose agréable d'embrasser Alys.
« J'pas sure de te suivre. Pourquoi quoi ? » j'demande en étant totalement larguée - j'pensais pas que c'était possible d'être perdue à quinze ans, avec une fille qu'on aime bien avoir contre soit. J'vois les adultes qui s'posent ce genre de problèmes, à toujours vouloir des réponses à des questions qui n'en ont pas d'plus logique que je le voulais.

« Je t'aime et ... » Elle m'aime. C'est étrange - en vrai j'crois pas entendre dans son je t'aime la même chose que dans l'évidence que je l'aime aussi. Je l'aime - j'aime être avec elle, l'embrasser, la toucher, l'entendre rire. Alors sans doute que je l'aime - sans doute, j'veux pas croire que ca puisse être autrement. Mais ca n'veut pas dire que j'aime qu'elle - en fait, j'crois plutôt que c'est ca l'soucie dans sa tête.
« Et je pensais que tu m'aimais aussi. Mais il faut croire que non »
« Bien sure que si. Je t'aime, comme j'aime être avec toi, t'voir sourire, ou faire du skate. » J'dis finalement, croisant les doigts sur ma poitrine quand elle m'frappe la main qui l'approchait. J'commence à perdre patience, à pas comprendre - pas comprendre c'quoi le soucie, en vrai. Le vrai souci qui la met dans un tel état. Et soudainement elle s'énerve, j'la vois qui s'agit plus violemment, et reste perplexe - on penserait à Cash dans ses mauvais tripes.
« En plus de ça, tu me trompes avec une de mes camarades de maison, c'est propre, bien joué. Dix points pour la moldue »
« Te tromper ? » J'demande avec stupeur - voyant pas comment ou où. Du reste - c'n'est pas si vrai. « J'ai couché avec elle avant d'coucher avec toi, alors j'vois pas comment je peux t'avoir trompé. Et puis, l'aurais fallut qu'on soit… j'sais pas - exclusives ou un truc du genre, puis on a jamais dit ca. J'veux dire… J'sais pas. » J'sens que tout cela est étrange - trop étrange. J'inspire profondément, et lâche un rire - tout cela est ridicule. profondément ridicule.
« C'tait bien non ? Toutes les deux. J'veux dire, t'aime être avec moi, j'aime être avec toi - pourquoi ca doit être plus compliquée que ca ? J'aime aussi passer du temps avec Alys, et puis y a personne qui est perdant dans l'histoire. J'veux dire - doit bien s'trouver d'autres gens avec qui t'aiment à passer du temps non ? » J'demande, complètement aveugle à son tumulte de sentiment. « On a quinze ans - on va pas s'promettre le mariage, après tout. » 


_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 262
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: breaking your heart (eleana)   Sam 24 Mar - 23:22

breaking my heart
eleana

Elena se tient là, dans le peu de contenance qu'il lui reste. Elle ne sait pas quoi faire, elle ne sait pas comment elle est censée réagir face à cette situation. Elle ne comprend pas, elle ne veut pas comprendre, elle veut juste se réveiller de ce cauchemar. Léana n'a pas l'air de la comprendre, ce qui la chamboule encore plus. Pourquoi elle ne comprend pas ? Pourquoi elle a l'air étonnée de la réaction de la jeune Rosier ? Trop de questions, elle n'arrive plus à penser correctement. Alors Elena énonce les faits. Elle dit à voix haute ce qu'elle a vu et ça rend tout soudainement plus réel. Bien trop réel. La moldue ne comprend pas, Elena perd de plus en plus la contenance qui lui restait. Elle lui demande des précisions, Elena n'est pas sûre de vouloir en donner. Ou ne serait-ce que de le pouvoir. Mais elle le fait. Elle tente de parler d'une façon claire. Précise.

"Je croyais qu'on était ... ensemble. Donc, je ne comprends juste pas pourquoi tu as fait ça"

Elle ne comprend pas parce que dans son monde, l'amour c'est pour toujours. L'amour c'est pur, sacré. La plupart des sang-pur trouve leur unique amour pendant l'adolescence. Elle pensait l'avoir trouvé Elena. Mais elle est niaise, vieux jeu et ce n'est plus comme ça que le monde tourne désormais. Elle s'est prise une sacrée claque dans la figure, une claque qui l'a faite redescendre d'un seul coup, d'une manière trop rapide, trop brutale. Elle ne s'y attendait, pour elle l'amour avec Léana c'était pour toute la vie. Il ne devait pas y avoir une troisième personne dans l'équation. Elle ne voyait pas les choses ainsi. Elle était la seule. Elle lui dit alors qu'elle l'aime et qu'elle pensait qu'elle l'aimait aussi. Ça avait l'air si évident pour elle. La moldue ne comprend pas toujours pas, Elena le remarque bien quand elle la regarde. Elle répond simplement qu'elle l'aime aussi, elle aime être avec elle, elle aime la voir faire du skate. Elle perd patience, Elena. Malgré tout, elle garde le caractère des Rosier. Et tout ceci l'agace.$

"Ce n'est pas ma vision de l'amour, ça. On ne voit pas les choses de la même façon"

Elle repense à Evan, Evan qui avait raison, tellement raison depuis le début. Elle craque, Elena. Elle lui balance à la gueule qu'elle l'a trompée avec une de ses camarades de maison, en plus. Stupéfaite, Léana reprend son verner.

"Oui, tromper. Tu sais, l'infidélité, tout ça"

Elle commence à s'énerve, elle ne comprend pas tellement ce changement d'humeur mais ça la revigore et lui donne plus de contenance face à elle. Léana lui dit alors qu'elle avait couché avec Alys avant de coucher avec elle. Elle parle d'exclusivité, Elena n'entend plus, ne comprend plus rien.

"Donc elle, elle est d'accord avec ça ? Avec le fait que tu couches à droit à gauche ? C'est quoi ton truc, ça t'excite de te taper des sorcières ?"

C'était la goutte de trop, Elena perd pied, elle se laisse doucement envahir par le feu ardent de la colère, de la rage, de la haine. Elle comprend son frère maintenant, elle aurait dû l'écouter. La moldue rit, Elena serre les poings. Elle lui demande pourquoi ça doit être si compliqué, qu'elles peuvent simplement être ensemble, puisqu'elles aiment ça.

"Ça fonctionne peut-être dans ton monde moldu, mais ici ça ne fonctionne pas comme ça. Mais on est pas du même monde, visiblement, et j'aurais dû écouter mon frère lorsqu'il me parlait des moldus"

Léana finit par dire qu'à quinze ans, on ne promet pas le mariage. Elena ricana, croisant les bras sur sa poitrine, dévisageant la moldue d'un air hautain qui ne lui ressemble pas. Mais elle reste comme ça, elle retrouve de la force dans sa colère.

"Je ne t'ai jamais parlé de mariage. Juste d'amour sincère. T'as tout foutu en l'air"

Des larmes de frustration commencent à perler dans le coin de ses yeux. Elle a l'impression de parler à un mur, elle voit bien que Léana ne comprend pas, elle ne peut pas comprendre.

"Tu ne comprendras jamais nos modes de vies et nos moeurs, parce que tu n'es pas de ce monde et tu ne le seras jamais"

Elle est dure dans ses paroles, mais elle a besoin de l'être. Elle doit être forte.

"tu n'as pas le droit d'être ici, ce n'est pas ta place. Qui est au courant exactement de tout ça ? De tes allers et venus ?"
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: breaking your heart (eleana)   Lun 26 Mar - 2:50

breaking your heart

@Elena M. Rosier & Leana A. Grimaldy


Les couples c'une chose d'adulte - ca semble prendre en compte trop d'choses. De responsabilités, d'exigences, d'attentes venant de l'autre. Plus penser qu'à soit, mais penser à deux - pour deux, ou pour l'autre. J'vois pas d'couple qui s'trouve heureux - peut être Cash et Sassy, mais aux dernières nouvelles il préfère la bouder pour n'pas avoir été honnête. L'honnêteté - j'crois que c'est un fondement dans toute relation humaine. Peut être un d'ceux que j'ai manqué avec Elena, alors qu'elle s'met à pleurer et m'foudroyer d'un regard cruel.
« Je croyais qu'on était ... ensemble. Donc, je ne comprends juste pas pourquoi tu as fait ça » Et j'comprends pas pourquoi ca pose problème - d'où "être ensemble" ca sonne si solennelle. J'essaie - j'essaie vraiment de comprendre, mais c'une chose qui m'échappe. J'veux juste passer d'bons temps avec la demoiselle et n'plus la voir qui pleure. Et n'pas la voir qui exige des choses impossibles : comme m'voir séparer de Sauvage.
« Ce n'est pas ma vision de l'amour, ça. On ne voit pas les choses de la même façon »
« Apparemment. Mais t'vois ca comment toi ? »  J'demande en secouant la tête - si c'pas aimer passer du temps avec l'autre, c'quoi l'amour ? Et puis comment elle peut prétendre mieux le savoir que moi au final ? Comment ? J'reste là, les bras qui s'croisent comme je sens une vague de perplexité me saisit, et que j'reste à l'observer - attendant qu'elle me fasse partager ses sensations.

Perplexe, quand elle s'met à m'accuser de tromperie - un truc que j'sais que trop bien, comme ca coule dans la famille. C'est pas si pire - ca arrive partout, constamment. Pourquoi en faire un tel cirque, finalement ?
« Oui, tromper. Tu sais, l'infidélité, tout ça »
« Ouais j'connais. » J'rajoute en levant les yeux au ciel, avant d'lui assurer que c'pas le cas chez nous. Déjà comme on est pas un couple marié, et comme Sauvage était avec moi avant elle. Et elle s'en offusque pas - elle est comme moi, prenant ce qu'elle veut, et si j'peux être encore avec elle, l'reste du temps j'peux faire ce que je veux. Comme elle - tant qu'elle m'abandonne pas, et qu'elle s'trouve heureuse. C'tout ce qui compte vraiment.
« Donc elle, elle est d'accord avec ça ? Avec le fait que tu couches à droit à gauche ? C'est quoi ton truc, ça t'excite de te taper des sorcières ? »
« Alys trouve rien à redire - en même temps c'ma vie. Puis, t'semblait plutôt m'trouver intéressante comme j'suis une moldue. Si je l'avais pas été j'aurais pas été si excitante. »  J'rajoute en m'sentant attaquée soudainement - grognant en refusant d'la voir qui m'joue du violon parce qu'elle a pas ce qu'elle veut.
J'veux pas laisser un autre sorcier m'dire quoi faire. Après mon père c'finit.
« Ça fonctionne peut-être dans ton monde moldu, mais ici ça ne fonctionne pas comme ça. Mais on est pas du même monde, visiblement, et j'aurais dû écouter mon frère lorsqu'il me parlait des moldus »
« T'as raison, fais c'qu'on te dit et sois une gentille fille. » J'dis en m'exaspérant trouvant d'plus en plus son attitude agaçante - et ravalant la vague de déception d'voir une si jolie fille m'foutre ca dans la tronche. J'ai mieux appris à m'méfier des autres, mais j'la pensais différente. J'la trouvais belle - avant.

Mais les sirènes ont un visage d'monstre après tout, alors j'aurais pu m'y attendre. Surtout qu'c'est trop - c'est trop quand on sait qu'on est rien, ou pas grand chose. Qu'on passe juste du bon temps et que tout était parfait finalement.
« Je ne t'ai jamais parlé de mariage. Juste d'amour sincère. T'as tout foutu en l'air »
« C'pas moi qui fait un scandale pour un baiser. »  J'réponds en trouvant tout cela d'plus en plus ridicule - tout l'truc des adultes que j'veux pas. Tout l'truc qui m'donne envie d'être toujours adolescente, et d'pas chercher à vivre dans cette réalité là avec ses règles débiles.
« Tu ne comprendras jamais nos modes de vies et nos moeurs, parce que tu n'es pas de ce monde et tu ne le seras jamais »
« Grande nouvelle, vraiment. » J'réponds avant d'me détourner - parce que - fuck - si j'avais été d'ce monde y a un paquet d'choses qui auraient été différentes. Qui auraient été moins douloureuses. Sauf que j'suis pas d'ce monde. Sauf que - sauf qu'c'es tà elle d'me faire ce genre de reproches.
« tu n'as pas le droit d'être ici, ce n'est pas ta place. Qui est au courant exactement de tout ça ? De tes allers et venus ? »
« T'fais pas d'inquiétude pour ca, j'partais justement. Puis j'pense qu'on se reverra pas hein. » J'dis avec un geste d'la main pour montrer que j'veux pas en dire plus - m'tournant plutôt vers le passage montré par Sauvage plus tôt. « J'tais ravi du temps qu'on a passé ensemble, c'dommage que tu sois du genre à s'faire un drame de tout. J'te souhaite de trouver quelqu'un qui pourra supporter d'se faire prendre la tête par une gamine capricieuse. »


_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 262
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: breaking your heart (eleana)   Sam 21 Avr - 18:58

breaking my heart
eleana

Elena a toujours été élevée dans le fait que l'Amour, c'était éternel. Ses grands-parents se sont rencontrés à Poudlard, ses parents aussi et bien que leur mariage ait été arrangé, ils s'aimaient d'un amour pur et simple. Et son frère, Evan, a aussi rencontré Allegra à Poudlard et elle est certaine qu'ils finiront leurs vies ensemble. Et elle dans tout ça ? Son honneur vient d'être bafoué par la fille qu'elle aimait tant, une moldue qu'elle pensait différent de ceux dépeints par son frère. Mais non, elle est comme les autres, elle n'est qu'une moldue et leurs mondes sont complètement différents. Elle aurait dû se douter que ça n'allait pas fonctionner, parce qu'elle ne viennent pas du même monde, et que tout les oppose. Elle a voulu y croire, sombre naïve qu'elle est. Le monde n'est pas comme dans ses rêves, à son plus grand désarroi. Alors elle se trouve là, devant celle qu'elle aimait (qu'elle aime ?), à pleurer sans se retenir parce qu'elle n'y arrive tout simplement pas. Elle a du mal à parler, mais elle tente de formuler les phrases qui lui viennent à l'esprit. Léana lui demande alors comme elle voit les choses. Elle ricane.

"Comment je les vois ? eh bien je sais, tu étais ma première fois, on a passé la grand majorité des vacances ensemble, donc pour moi on était en couple. Exclusivement parlant"

Elle ne sait pas ce qu'elle doit ressentir. De la haine ? De la tristesse ? Un sentiment de vengeance commence à naître dans ses entrailles, elle le sent s'agrandir au fur et à mesure que la conversation continue, au fur et à mesure qu'elle se repasse cette scène dans son esprit. Les moindres détails y sont ancrés solidement et elle sait qu'elle n'oubliera pas ça de sitôt. Lorsqu'elle évoque l'infidélité, la moldue lève les yeux au ciel, ce qui énerve encore plus la sang-pur. Elle demande ensuite si Alys est d'accord avec tout ça et si ça l'amuse, elle, de se taper des sorcières. Elle sort les crocs Léana et lui balance que si elle n'avait pas été une moldue, elle n'aurait pas été attirante.

"Peut-être bien oui. Après tout, les interdits ça attire plus que la normalité n'est-ce pas ?"

Elle a le ton froid, Elena, reflet de cette froideur qui caractérise sa famille. Elle reprend ensuite :

"Alys est bien stupide, elle n'a donc pas d'honneur ou un semblant de jugeote ?"

Dure, froide, comme la pierre. Elle s'en fout. Elle veut lui faire mal, mal comme elle vient de le faire en détruisant tous ses espoirs sur l'amour. Elena dit ensuite que le monde des sorciers, des sang-pur, ne fonctionne pas comme celui des moldus, qu'elle aurait dû écouter son frère. La moldue lui réplique qu'elle doit être une gentille fille et écouter ce qu'on lui dit. Elle ne répond pas, la regardant juste avec un regard de déni complet, un sourcil arqué. Elle lance qu'elle n'a jamais parlé de mariage, juste d'amour sincère, que Léana a tout foutu en l'air. Celle-ci rétorque que ce n'est pas elle qui fait un scandale pour un baiser.

"Pour un baiser ? Arrête, désormais je sais que tu te la tapes aussi parce que tu ne t'arrêtes pas à juste un baiser."

Elena lance ensuite qu'elle ne sera jamais de ce monde, qu'elle ne le comprendra jamais. Léana répond avec un air je-m'en-foutiste qui fout encore plus la jeune Rosier en colère. Elle continue en disant qu'elle n'a pas sa place ici, demandant au passage qui est au courant de ses allers et venus. La moldue lui dit qu'elle allait partir justement.

"J'en ai pas fini et si tu restes pas de ton plein gré je jure que je t'y fais rester de force. Et tu sais quoi ? Tu ne pourras le dire à personne puisque tu n'as pas le droit d'être ici. Et entre ta parole et la mienne ... je pense que je l'emporterais"

Un sourire mesquin étire ses lèvres. Léana lui dit qu'elle était ravie du temps qu'elles ont passé ensemble, mais que c'est dommage qu'elle fasse un drame pour ça. Et elle termine en disant qu'elle espère qu'elle trouvera quelqu'un qui acceptera de la supporter, une gamine capricieuse. La goutte de trop. Elle regarde aux alentours, personne. Elle sort sa baguette, la pointe sur elle, et lance un petrificus totalus sur la moldue.

"J'voulais pas en venir là mais tu me laisses pas le choix, Léana. Je te promets que je me vengerais, tu vas payer pour ça, pour m'avoir bafouer de la sorte. Tu n'es personne, et je me chargerais de te le rappeler"
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: breaking your heart (eleana)   Mar 1 Mai - 22:38

breaking your heart

@Elena M. Rosier & Leana A. Grimaldy


Tant qu'il s'trouve pas ta vie en danger pourquoi t'prends les choses avec sérieux ? C'est Cash qui pensait ainsi - m'semble. Ou alors c'un autre type d'notre bande qui trainait dans les rues de Londres. Si t'as vie s'trouve pas en danger, y a rien d'grave, alors prends pas d'sérieux - rien n'est sérieux. La vie c'est un jeu où tu prends c'que tu veux, puis tu fais comme tu veux - les règles c'bien pour les autres, tout comme les choses d'adultes. Les adultes sont doués pour s'donner des soucis, s'causaient des problèmes, surtout où il s'en trouve pas. Pas moi - j'suis douée pour n'rien prendre de manière difficile, comme je préfère la simplicité. Aimer - c'pas compliqué. Aimer être avec une fille, vouloir l'être, vouloir l'embrasser - m'semblait qu'avec Elena, comme avec Sauvage, c'tait juste une question d'envie. Puis là elle s'trouve à m'gueuler après, l'choc sur son visage m'faisant croire à une grave offense. « Comment je les vois ? eh bien je sais, tu étais ma première fois, on a passé la grand majorité des vacances ensemble, donc pour moi on était en couple. Exclusivement parlant »  En couple - exclusivement - c'des choses adultes qui m'dépassent, m'fait arquer un sourcil, et m'retient de rire ouvertement. « Et quoi ? On se s'rait mariées un jour et on aurait eut des enfants ? » Qu'je demande sans m'contenir un geste théâtral - c'trop, d'parler ainsi. Couple exclusif - pour construire quoi ? A part s'amuser à être ensemble, à être des femmes, comme si c'tait marrant d'être adultes déjà à notre âge, j'vois pas. C'tait bien, pourtant.
Dommage que ca s'termine comme ca.

« Peut-être bien oui. Après tout, les interdits ça attire plus que la normalité n'est-ce pas ? »  J'prends pas mal - j'tente de me le répéter - d'me dire qu'elle m'voulait pour mon cul d'moldue. Après tout, pourquoi pas, si c'tait bien plus excitant qu'se faire une autre sorcière. J'crois pas tout savoir des tensions dans c'monde là - Anaël m'en tient éloignée - malgré tout, j'sais qu'être moldue c'pas une chose bien vue. Puis - surtout - ce qu'elle a d'travers c'est Alys. Alys - et sa capacité, elle, à s'foutre de me savoir ailleurs tant que ca m'dérange pas d'être à elle. « Alys est bien stupide, elle n'a donc pas d'honneur ou un semblant de jugeote ? »  « Ferme la. C'toi qui est bien stupide - en vrai. Insulte là j'te le ferai regretter. »  Qu'je grogne en sentant mon coeur qui s'met à battre d'colère quand elle parle si durement de l'autre sorcière - j'peux pas accepter qu'on s'en prenne à elle. J'peux pas - sers les poings et me contient. Serait dommage d'endommager cette belle gueule - j'me contiens, j'sais pas comment cela dit parce que ca m'ressemble pas. « Pour un baiser ? Arrête, désormais je sais que tu te la tapes aussi parce que tu ne t'arrêtes pas à juste un baiser. »  « C'vrai j'suis une pute à sorcière - j'l'ai pas juste embrassée. »  J'répète avec sarcasme - pas que c'se soit parfaitement vrai. « T'as aimé quand j'tai baisé aussi non ? Peut être qu'tu pourrais me recommander ? » J'lance avec un sourire d'biais - mauvais.
D'ceux qui m'lancent les zigomatiques quand j'perds patience. J'devrais peut être partir alors. Sauf qu'elle m'arrête, m'retrouvant bloquée entre ses bras et sa baguette.

« J'en ai pas fini et si tu restes pas de ton plein gré je jure que je t'y fais rester de force. Et tu sais quoi ? Tu ne pourras le dire à personne puisque tu n'as pas le droit d'être ici. Et entre ta parole et la mienne ... je pense que je l'emporterais »  J'baisse le regard vers la baguette, m'demandant ce qu'elle peut bien vouloir en faire. « T'crois que si tu m'fais du mal j'pourrais pas m'plaindre ? L'utilisation d'la magie contre un moldu c'moins interdit qu'moi ici alors qu'mon père d'adoption s'y trouve ? »  J'demande en jouant l'Bluff - il est pas là, Cosimo, comme il est à la maison. Mais elle sait pas qui est l'père en question. Puis - peut être qu'un peu d'jeu pour m'permettre d'pas être crevée directement. « J'voulais pas en venir là mais tu me laisses pas le choix, Léana. Je te promets que je me vengerais, tu vas payer pour ça, pour m'avoir bafouer de la sorte. Tu n'es personne, et je me chargerais de te le rappeler »  J'ouvre la bouche, puis la lumière m'frappe à la poitrine - j'reste figée, m'vois tomber au sol sans pouvoir rien faire. Rien - Rien - j'sens mon coeur qui s'affole mais mon corps est bloqué, pas possible d'bouger autre chose qu'mes orbites, et - la bouche ouverte - j'sens tout sans bouger. L'excitation d'être ensorcelée depuis une panique viscérale - j'peux pas, j'peux pas, j'peux pas.


_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 262
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: breaking your heart (eleana)   Mer 2 Mai - 20:35

breaking my heart
eleana

Elle n'a jamais fait de mal à personne Elena, ce n'est pas son genre, elle n'aime pas la violence. Mais ua fur et à mesure que la conversation avance avec Léana, elle y pense de plus en plus, elle y songe, et elle aimerait tellement extérioriser sa haine, sa colère, pour lui faire comprendre ô combien elle l'a blessée. Elle se sent souillée, trahie, désemparée face à cette moldue qui ne cesse de faire comme si elle ne comprend, cette moldue qui vient de briser son coeur en un millier de petits morceaux. Alors, elle pensait qu'elles étaient exclusives, mais cela n'allait que dans un sens il faut croire. Léana rétorque en lui parlant de gosses et de mariage, elle décide de ne pas répondre à ça et de laisser la colère prendre petit à petit part de son coeur. Elle lui lance que les interdits ça attire, et que c'est sûrement le côté moldu de Léana qui l'a rendue si attirante aux yeux de la jeune Rosier. Elle n'a pas l'air de prendre cette remarque mal. Elena poursuit, elle insulte Alys de stupide, ce qui énerve la jeune moldue. Un sourire carnassier étire les lèvres de la sang-pur.

"Elle. Est. Stupide. Voilà, tu vas m'faire quoi maintenant ? Tu peux rien faire, t'oublie que je suis une sorcière et que je peux t'anéantir en un sortilège"

Elle ricane, elle n'a pas peur d'elle, elle se sait supérieure de part sa magie. Elena continue en lui balançant au visage qu'elle ne l'a pas juste embrassée, Alys, qu'elle se la tape, depuis plusieurs semaines, plusieurs mois même, qui sait ? Elle répète, la moldue, appuyant les propos d'Elena qui ricane. Comme si elle ne le savait pas. Mauvaise, Léana poursuit en lui disant qu'elle a aimé ça, coucher avec elle, et qu'elle pourrait la recommander.

"J'ai aimé parce que j'avais pas d'éléments de comparaison. Après tout, les balais de seconde main font le taff en attendant d'en avoir un autre. C'est la même chose pour les femmes"

Elle s'arrête un moment avant de reprendre :

"Enfin toi tu es plus que de seconde main, j'suis certaine qu'il n'y a que le Poudlard Express qui ne t'ai pas passé dessus"

Elle est mauvaise Elena, vindicative et la haine fait battre son coeur tellement vite dans sa poitrine. Le sang dans ses veines pulse à une vitesse phénoménale. Elle veut repartir dans son monde la moldue mais Elena la stoppe, pointant sa baguette sur elle en la menaçant. Elle lance qu'elle l'emporterait si elle venait à se plaindre, que sa parole a plus de valeur que celle d'une moldue qui n'a pas le droit d'être ici. Elle parle de son père d'adoption, d'interdiction. Elena ricane.

"Arrête, tu n'y connais rien. Ton père adoptif hein ? Existe-t-il vraiment même ?"

Puis Elena craque et lance le maléfice du saucisson sur la jeune moldue qui se retrouve rapidement à terre, sans pouvoir bouger. Juste les yeux.

"Voilà ce que tu es ici, tu n'es rien. Tu ne peux même pas te défendre, regarde toi, tu me fais pitié."

Elle vient alors s'accroupir à côté de la moldue qui ne peut bouger.

"J'vais m'arrêter là pour aujourd'hui, j'voudrais pas causer du tord à mon frère c'est pour ça que j'vais voir tout ça avec lui. Mais je peux te promettre que tu n'as pas finis d'entendre parler du nom Rosier."

Elle se redresse, la regarde et tourne le dos pour rejoindre le château, la laissant là, sans rien dire de plus. Elle se remet à pleurer en silence et lorsqu'elle est dans un coin seul, contre un arbre, elle se lâche un bon coup. La colère redescend et elle ne connait qu'une personne capable de la faire aller mieux. Evan.
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: breaking your heart (eleana)   

Revenir en haut Aller en bas
 
breaking your heart (eleana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» SAGA TWILIGHT- Twilight, New Moon, Eclipse, Breaking Dawn
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: La forêt interdite-
Sauter vers: