AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 41
Date d'inscription : 02/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.   Ven 2 Mar - 22:00


Xiah Tooru Saito
L'honneur, la justice, le courage




Pseudo
: Rem'
Âge
: 23
Comment as-tu connu le forum ?
 Plop
As-tu des remarques à faire ?  
 Plip  
Fréquence de connexion :
 7/7 jours
un dernier mot ?  
Plup


Code:
[b]Godfrey Gao[/b] - Xiah T. Saito

crédit gif/avatar
:  ici


Carte d'identité
Prénom
: Xiah, le prénom d'un ancêtre qui  a fait des grandes choses. Je me dois de reprendre le flambeau. Tooru, car il plaisait à ma mère et que mon père l'aime trop pour le lui refuser.
Nom
: Saito, le nom d'une famille vieille de 8 siècles, dont l'honneur n'a plus rien à prouver. Je l'aime ce nom, j'en suis fier. Il suffit de le murmurer au Japon, pour voir des sorciers me faire une révérence.
Date de naissance
: 01/02/1956 à Kyoto, l'ancienne capitale du Japon. Sous le signe du Singe, dont j'en porte la malice et l'érudition.  
Nationalité
: Le Japon m'a vu naître et me verra mourir sans doute.
Statut de Sang
: L'impureté n'a pas sa place dans mon pays, je suis donc de sang-pur comme tous les autres sorciers Asiatiques.
Métier/Maison
: Ancien Serpentard érudit, assis sur mon trône dans les matières où j'ai largement brillé. Je portais l'habit doré dans mon école Japonaise, signe que mes résultats pouvaient faire envie. Aujourd'hui je travaille comme conseiller au ministère des relations étrangères, principalement Anglo-Japonaise.
Orientation sexuelle
: Profondément pansexuel. Je regarde parfois sans toucher, je touche souvent sans regarder.

Un brin de magie :
Votre Epouvantard
Le nom des miens bafoué, mon père me déshéritant. Dans le clan des Saito, si l'honneur n'est pas respecté alors vous perdez tout et vous devenez un fugitif, si la famille est assez tolérante vous survivrez, sinon vous ne dépasserez pas une année de cavale.  
Votre Patronus
 Un bébé macaque Japonais, qui tire la langue lorsque Xiah le fait apparaitre pour s'amuser.  
Votre baguette
Bois de cerisier, cœur en plume d'oiseau-tonnerre. 16cm18.
L'amortencia :
Le parfum du riz chaud, l'odeur sucrée de la cannelle et les effluves d'un savon pour bébé.  
Particularité magique
 Maîtrise totale de la magie sans baguette et de la magie de l'air. Il sait créer de la brume, des petites tornades et des bourrasques de vent.


Caractéristiques
Caractère
:  C'est un homme qui semble froid et intransigeant, étant légèrement avare de compliment mais c'est simplement car son père l'était aussi et qu'il a été élevé ainsi. Il est moqueur et prétentieux, il se sait supérieur à beaucoup de monde et ne se cache pas pour le dire et le faire comprendre. Il a l'amour du travail et la rigueur qui l'accompagne. C'est un homme doté d'un grand charisme, il sait s'exprimer et sait regrouper les gens à ses idées. C'est un érudit, il aime étudier et les livres sont une passion pour lui. Mais il reste quelqu'un de très doux lorsqu'on prend le temps de s'attarder sur lui, il a eut une enfance assez difficile, rigoureuse et de ce fait, il ne montre pas facilement ses sentiments. Mais lorsqu'on devient son ami, on peut réellement compter sur lui. Il a beaucoup de loyauté et d'honneur, il mourrait pour les siens et sa famille. Il a pas mal d'humour également quoi qu'un peu piquant et il est assez souriant lorsqu'il prend le temps de se détendre.
Allégeance
: La guerre c'est quelque chose qui ne le concerne pas. Il est vrai qu'il ne voit pas l’intérêt de la présence des nés-moldus et des sang-mêlés dans le monde magique, car pour lui ils n'ont pas l'amour de la magie et l'honneur qui va avec l'apprentissage de cette dernière. Ainsi ils n'ont pas mérité de l'apprendre, ils ne devraient même pas connaître l'existence de leur monde. Ainsi si on lui demande il ne se gêne pas pour dire tout haut ce qu'il pense, mais il n'ira pas s'engager dans un groupe extrémiste pour combattre quoi que ce soit. Son allégeance va au ministère et cela lui va très bien ainsi. Et si vraiment la guerre prend trop d'ampleur, il rejoindra son pays natal et l'Angleterre pourra disparaitre dans un brasier, ça ne le touchera pas plus que cela.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 41
Date d'inscription : 02/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.   Ven 2 Mar - 22:00


Il était une fois
une citation rapide

Qu'elles sont les valeurs qui guideront ta vie, mon fils ?

Ces mots ont été prononcés par mon père, un matin alors que je venais de m'asseoir pour prendre mon petit déjeuner. Un bol de riz encore fumant devant moi, quelques morceaux de fruit du dragon et du saumon cuit à la vapeur comme je l'adorais. Mon père a lentement levé les yeux vers moi, avec ce regard qui avait le don de me glacer le sang. Je n'ai pas eu l'audace de bouger, de lui répondre quoi que ce soit et il le savait, tant qu'il me regardait ainsi j'étais incapable de la moindre parole. Il a sourit tendrement alors que son regard c'est fait plus doux et et caressant, me faisant comprendre qu'il n'y avait pas de mauvaise réponse, seulement des bonnes et que j'avais le temps de répondre. L'odeur du riz chaud, du saumon et du thé noir venaient me chatouiller les narines, faisant hurler mon ventre qui réclamait son du alors que le soleil commençait à peine à se lever dans le ciel sombre. « Loyauté. Honneur. Bravoure. » Ai-je murmuré d'une petite voix, craignant que ma décision ne soit pas bonne et que les mots choisis ne s'accordent pas avec les valeurs de ma famille. Mais mon père a sourit et a hoché la tête, avant de désigner mon repas d'un signe de la tête. « Mange mon fils, ça va refroidir. » J'ai sourit avant d'attraper mes baguettes alors que le visage satisfait de mon père disparaissait derrière un journal.

Le clan Saito était un des plus vieux du pays. Mon père avait hérité de son nom et de son honneur de son père avant lui et ça pouvait remonter plus de 800 ans en arrière. Nous étions très fier de ce nom mais avec lui, il apportait en plus du prestige, beaucoup de responsabilités que nous ne pouvions oublier. La magie coulait dans notre sang depuis tout ce temps également et nous ne pouvions même pas citer quelqu'un de la famille qui n'avait pas été sorcier. Notre arbre généalogique témoignait d'une immense affinité avec la magie et ça depuis 8 siècles. Aucune tache dans notre nom, ni un moldu ni même un cracmol pouvant abîmer l'image lisse de ce clan si particulier et honorable. Ainsi je me devais de poursuivre l'honneur familial, en rendant fier mon père et en devenant un des dignes héritiers du clan. Par chance je n'étais pas le fils aîné, mon frère avant moi avait un rôle bien plus compliqué, entre la politique et l'apprentissage de la magie ainsi que des traditions, son rôle était plus prenant et sa marge d'erreur bien plus réduite. Je me souviens encore de ce bambou rigide que mon père abattait sur son dos frêle, lorsqu'il osait se montrer insolent et qu'il refusait d'apprendre ses leçons. J'avais mal pour lui mais je me disais que c'était une douleur nécessaire, qu'un homme honorable ne le devient qu'en étant douloureusement réprimandé. Et puis ce n'était pas que notre vie que nous allions construire, mais c'était aussi la suite de notre clan et l'on ne pouvait pas prendre ça à la légère, au risque de voir le clan Saito disparaître par notre faute.

Si mon père était un homme dur, intransigeant et impatient concernant notre apprentissage, il n'en restait pas moins un bon père, attaché à notre éducation et fier de nous. Il savait se montrer tendre, doux et encourageant lorsqu'il voyait que malgré nos efforts nous avions du mal à tenir la cadence imposé par notre nom. Il ne ratait jamais une occasion de nous gâter et de nous câliner, même si concernant la tendresse c'était bien souvent notre mère qui s'en chargeait. Une femme des plus douces, qui a vite prise en charge l'éducation de notre sœur qui est née après moi. C'était une tradition familiale, le père s'occupait des fils et la mère des filles, ainsi et à mon grand désespoir je n'ai jamais pu passer tout le temps que j'aurais voulu auprès de ma mère.

L'école Japonaise Mahoutokoro a la particularité de s'ouvrir aux enfants dés 7 ans, ainsi c'est à cet age là que j'ai rejoint l'école de magie afin d'apprendre les bases de notre art si noble, ainsi que l'histoire de la magie et les sorts élémentaires. Notre école a la particularité également, de nous faire travailler la magie sans baguette ainsi j'ai vite appris à manier mes mains et mes doigts de telle sorte, à ce que le magie coule en mois sans l'aide d'une baguette quelconque. J'ai été obligé d'attendre mes onze années avant de pouvoir résider dans l'école, afin d'apprendre correctement la magie et de l'approfondir. Ma tenue d'étudiant étant rose pale au début comme l'était celle de chaque nouveau étudiant, elle a rapidement pris des teintes dorés, signe que je brillais dans mes études et que je frôlais la première place, voire même parfois que j'étais le premier dans certaine matière. C'est vers mes 13 ans que j'ai également été initié, comme d'autres étudiants, aux différentes formes de magie. Tous ne sont pas réceptifs ainsi il y énormément de déception chez ceux qui n'ont aucune affinité avec la magie de l'eau, de la foudre ou de la glace par exemple, mais à la grande fierté de mon père j'avais énormément d'affinité avec celle de l'air, ainsi j'ai vite été approché par un professeur de l'école afin d'apprendre la maîtrise de celle-ci. C'était presque un rituel familial et si je n'avais pas été proche de cette magie, cela aurait été une grande honte pour moi.

Il existe un rituel dans notre pays, le serment d’allégeance d'un sorcier à un autre. Le Serment d'Allégeance lie deux sorciers : le Seigneur promet protecteur à son Vassal. Le Vassal promet de se mettre au service de son Seigneur. Ils se lient lors d'une cérémonie magique : le sang du vassal recouvre la baguette du Seigneur, dés lors sa magie lui appartient et si le Seigneur devait rompre le lien, le vassal perdrait sa magie. Le Seigneur marque trois runes - au choix - sur le poignet du vassal, qui se trouve alors lié à lui, et le ressent. Il devra être à ses côtés pour lui donner la force magique, et la protection dont il aura besoin. C'est un lien à vie qui ne pourra être brisé qu'à la mort de l'un ou de l'autre. Mon père était le seigneur d'un sorcier du nom de Feuerbach et ce dernier, avait décidé que le jour où il aurait un fils, ce dernier serait mon Vassal également, en signe d'allégeance et pour poursuivre la loyauté des Feuerbach envers les Saito. Ainsi j'ai passé mon enfance avec Oswin Feuerbach qui devait devenir mon Vassal. Hors rien n'a fini comme ça le devait et j'en porte encore la honte aujourd'hui.

J'avais 15 années, lui à peine dix et nous étions dans le bureau de mon père. En cherchant dans son immense bibliothèque, c'est un livre portant le nom de Black que nous avons trouvés et que Oswin a ouvert, les yeux pétillants d'envie et d'excitation. Rapidement il a commencé à lire tout haut rapide biographie sur ce nom de famille apparemment très ancien et puissant. Étonné je l'écoutais et lorsqu'il m'a tendu le livre, me montrant une incantation au passage tout en me demandant d'essayer, j'ai été assez idiot pour le faire. « Feudeymon ! » Ai-je ordonné d'un coup de la main, mais cela n'a fait que générer une petite flamme sans importance alors que je fronçais les sourcils. Je voyais bien dans le regard d'Oswin qu'il s'attendait à mieux alors j'ai recommencé une seconde fois, puis une troisième avant qu'un brasier immense ne jaillisse et qu'une tête de monstre n'en sorte, brûlant plusieurs bouquins au passage et déclenchant nos hurlements de panique. Nos pères sont rapidement arrivés afin d'éteindre le feu avant de nous demander ce qu'il venait de se passer. « Je lisais le bouquin, mais Xiah a insisté pour essayer le sort. » Trop choqué par ce qu'il venait de se passer, je n'ai pas su quoi répondre. Et puis je n'avais pas à faire de scandale, mon père ne l'aurait jamais accepté. Mes yeux devaient parler pour moi, car le sentiment de trahison que j'avais dans mon cœur rendait mon regard sombre et dur. Lorsque Feuerbach et son fils ont quittés notre maison, j'étais assis dans ma chambre, sur le lit, le regard perdu dans le vide. « Est-ce la vérité ? C'est toi qui a voulu lire ce sort ? » Je n'avais pas entendu mon père arriver, j'ai sursauté avant de lever les yeux vers lui. « Non père. » Il a hoché la tête, l'air triste. « Tu découvriras bientôt les conséquences de ce geste. » Il aurait pu rajouter de mon geste, mais je pense qu'il n'a pas voulu en rajouter d'avantage. J'ai accepté la punition à venir et la journée c'est déroulée comme elle le devait. J'étais loin de me douter que le lendemain matin en enfilant mon uniforme d'écolier pour retourner à l'école, celui-ci allait prendre une couleur blanche. Signe que j'avais utilisé la magie noire et enfreint les lois magiques et donc, que j'étais devenu un symbole de honte suprême pour les miens.

Prenant ma défense, mon père a refusé de me renvoyer à l'école et alors que je le retrouvais dans son bureau, rouge de honte et de colère, l'uniforme blanc sur mes épaules, il a déclaré que je devais aller en Angleterre. Pour étudier la politique étrangère mais aussi, pour éviter la honte aux miens. « Je suis désolé père. » Ai-je murmuré d'une petite voix, retenant des larmes de rage en serrant les dents. « Tu ne pouvais savoir. Je te pardonne. J'aurais apprécié plus d'honnêteté venant d'Oswin. » Il a marqué un long temps d'arrêt avant de reprendre, dans un soupir. « A toi de voir si tu veux toujours de lui comme obligé. » J'ai hoché la tête avant de rejoindre ma chambre et de préparer une grosse valise. Dés le lendemain j'allais quitter les miens pour rejoindre Poudlard. J'ai quitté mon uniforme blanc, ma mère l'a jetée au feu et nous n'avons plus jamais reparlé de cela. J'ai juré que plus jamais je n'apporterais la honte sur ma famille.

Poudlard fut plus douce que Mahoutokoro, l'emploi du temps et les professeurs ayant l’interdiction de lever la main sur nous, il m'arrivait de rapidement décrocher lorsque le sujet abordé m'avait déjà été enseigné des années auparavant. Mais je brillais toujours par mes résultats et cela se voyait au regard de mes professeurs, qui ne cessaient de me féliciter et d'en faire de même auprès de mes parents. Rien n'était assez dur pour les rendre fiers et je n'ai jamais cessé de voir briller cette lueur de fierté dans le regard de mon père. Elle est revenue, un peu lorsque j'ai acheté ma baguette chez Ollivander et que celle-ci était en bois de cerisier. Cet arbre sacré chez nous, était un grand signe de force et chaque sorcier possédant une baguette faite dans ce bois, avait droit à un prestige particulier. Ainsi c'est avec fierté que j'ai acheté ma baguette, pour en apprendre le maniement car au Japon c'est avec les mains que l'on se battait. J'ai eu un peu de mal au début mais c'est rapidement venu. J'ai également été envoyé dans la maison des Serpentards, même si cela ne voulait pas dire grand chose pour moi. Je savais simplement que c'était la même maison qu'Oswin et que cela me permettait de l'approcher sans problème. Si au début nous avons réussis à nous parler comme deux vieux amis, la rancœur est rapidement remontée et je ne voulais plus l'approcher. Qui plus est j'assistais de loin à son rapprochement envers un sorcier Anglais du nom de Black justement, et cette trahison était bien trop énorme pour que je puisse le regarder en face.

Ainsi j'ai terminé mes études sans aucun problème, quittant Poudlard qui n'avait été qu'un passage de deux années dans ma vie et qui ne m'avait laissé comme souvenir, qu'un bref moment où je m'étais beaucoup ennuyé. J'ai rapidement remarqué que ce mélange de sang mêlé et de né moldu dans l'école n'apportait rien de bon, car le niveau avait considérablement baissé et que nous étions loin de la rigueur de Mahoutokoro par exemple. Ainsi j'ai intégré une formation au sein du ministère, pour travailler dans les relations étrangères. Mes résultats et ma maîtrise de la politique Japonaise m'a permis d'entrer depuis quelques mois, comme conseiller au ministère des relations étrangères, principalement celle Anglo-Japonaise. J'ai également fini par me lier à un autre sorcier, comme le voulait la coutume, brisant au même moment la promesse que Feuerbach avait fait à mon père. J'aurais été incapable de me lier à un homme manquant d'honneur, d'ailleurs j'attends d'un pied ferme le moment où Oswin trahira son Sir encore une fois.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 4417
Date d'inscription : 24/04/2016
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.   Ven 2 Mar - 22:15

T'es beau :alice::alice:
:hin::hin:
C'nouveau personnage :zad::zad: j'me régale à lire ca........ dés que possible :ha: :sors:

_________________

you are made of stars
Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
mangemort ◊ soldat

mangemort ◊ soldat


Messages : 158
Date d'inscription : 01/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.   Ven 2 Mar - 22:41

Oh :hin:
T'es beau avec c'te nouvelle gueule :hin:
On a les deux Magnus sur le forum :caa:

Rebienvenue
J'ai pas tout lu, j'm'y attelle plus tard mais j'suis sûre que tu seras génial :hin:

_________________

MAD AS A HATTER



Anyway, you have to seriously get over it and start behaving like a human. Stop walking around like a fucking cliche.©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & préfet serpentard ◊ ambition, cunning

staff & préfet serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 1139
Date d'inscription : 30/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.   Ven 2 Mar - 23:03

XIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH PERFECTION SUR DEUX PATTES. :kiki::elec::sex::sex2:
t'es trop beau, trop parfait, puis cette fiche est juste awesome. :baave::bave:
(reee)bienvenue avec ce petiot que j'avais plus hâte de voir. What a Face
:love::love::love:

_________________

osulus
love can touch us one time, last for a lifetime and never let go till we're gone. you're here, there's nothing I fear. and I know that my heart will go on. we'll stay forever this way. you are safe in my heart and my heart will go on and on.


ME's awards. an un. :fan2::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 58
Date d'inscription : 03/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.   Sam 3 Mar - 5:48

*l'moldu s'balek de la présence d'son autre personnalité plus haut et saute sur son Xiaaaaah :fan2::fan2:*
t'es beaaaaaaaaau. :bave::baave::bave::baave: fac j'vais mettre mon odeur partout sur toi pour que personne t'approche outre Sas et moi. :ha: :isis:
:love::love::love::love::love::love::love:
:sex2::sex3::sex::sex2::sex3::sex::sex2::sex3::sex:
*repars aussi vite Hola*

_________________

loving other people without a script is scary. allowing the people you love to make their own choices without controlling them is scary. the kind of courage we're talking about involves being willing to let go of guarantees - and love and trust your partners anyway.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
gryffondor ◊ bold, honourable

gryffondor ◊ bold, honourable


Messages : 400
Date d'inscription : 22/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.   Sam 3 Mar - 11:51


Rebienvenuuuue, j'ai pas encore lu mais ce nouveau perso a l'air super :alice:
Et le choix d'avatar :baave:

_________________

faith a. thornton
Even if we wander in unfamiliar places, even if we get lost I’ll follow my heart that’s more honest than anyone else’s Because I can’t resist your quiet movements that strike me, and your sharp and soft gaze..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 41
Date d'inscription : 02/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.   Sam 3 Mar - 22:38

Merci tout l'monde :v:

@Cashou : Ho toi :32: On va s'envoyer grave, marque moi et odore moi :sors: Ca n'existe pas mais on s'en fou.

Hâte de jouer :ha:

_________________
Ne suivez jamais les traces du malheur, il pourrait bien se retourner et faire volte-face.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
mangemort ◊ soldat

mangemort ◊ soldat


Messages : 763
Date d'inscription : 08/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.   Sam 3 Mar - 23:19

T'es beaaaaaaaaaaaaaaaaaaau :baave: Je connaissais pas c'bellâtre mais il est à tomber Et ta fiche est tout simplement top :fan2:
Il nous faudra un des liens, surtout avec Happy - j'pense qu'ils ont été dans l'école japonaise ensemble au moins un an :hm:
Re-re-...-re-bienvenue chez toi avec cette bombe, ce perso est génial, tu es géniale :alice:
Love love sur toi :red:

_________________

I can't love you as a lover.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix & creature

staff & ordre du phénix & creature


Messages : 3013
Date d'inscription : 24/04/2016
Localisation : Dans le dortoir où dans un des passages secrets.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.   Dim 4 Mar - 22:19


Félicitation, tu es validé(e) !

J'me valide aussi pour la peine !

Bravo, tes efforts sont récompensés et tu rejoins désormais la belle communauté de Maraudeur's Era! L'équipe t'a rajouté au groupe Adulte et est curieux de voir ce que tu vas faire désormais. Maintenant que tu es des nôtres, tu peux donc librement aller ouvrir ta fiche de liens afin de recenser toutes tes relations, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Bien entendu, nous savons que tu auras de nombreuses histoires parmi nous, penses donc aussi à ouvrir ton journal de bord, et à le tenir à jour, ce qui te sera très utile pour avoir un Double-Compte plus tard. Enfin, si tu es un sorcier - ou que tu as un lien avec le monde magique - tu peux tout à faire posséder une chouette/un hibou qui délivrera mots doux et autres colis à vos destinataires. Les étudiants de Poudlard peuvent aussi - et c'est même conseillé - rejoindre un club/association pour passer le temps et s'éclater.

Une fois encore, bravo pour ta validation, et nous te disons à très vite, au détour de tes aventures! Bien entendu, si tu as la moindre question, le STAFF attend tes MPs et y répondra au plus vite .



_________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.
LUNARD Werewolf, Maraudeur, Prefet, Quidditch.


ME Awards ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 1712
Date d'inscription : 06/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.   Ven 9 Mar - 19:33

Comment tu t'auto-valides, j'adore :rire:

Mais sérieux, Saïto est un perso vraiment cool! J'ai hâte de te voir le jouer :elec: ME DECOIS PAS :rage: (comme si tu pouvais, d'façons)

_________________




Aoniabh ri chéile
Unité et loyauté

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mots que l'on n'a pas dits sont les fleurs du silence.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a des mots qui se doivent d'être dits, des cœurs qui se doivent d'être forts, des vérités qu'il faut affronter [PV Eugène Swanson]
» Des mots (à deux)
» Au delà des mots...
» les mots par joelle
» Ces mots étranges, venus d'ailleurs ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Chaudron aux personnages :: Le livret de Famille :: Les sorciers admis-
Sauter vers: