AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Long time without a sister [Narcimeda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
poudlard ◊ l'éducation avant tout

poudlard ◊ l'éducation avant tout


Messages : 2263
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Poudlard sans doute, ou chez elle

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Long time without a sister [Narcimeda]   Mer 14 Mar 2018 - 18:05



Long time without a sister
Avec un week-end calme en perspective, les Tonks profitent de leur samedi pour se balader le long du Chemin de Traverse. En cette toute fin d'après-midi,le nombre de sorciers qui s'y baladent a suffisamment diminué pour que l'on cesse d'étouffer, loin des horaires d'affluence où le chemin s'apparente plus à une succession de têtes et de coiffures qu'à une allée. Marchant à droite de sa fille, Andromeda sourit en remarquant à quel point ses cheveux sont roses maintenant qu'elle a une glace en main. Il faut dire que celles de Fortarôme sont les meilleurs de Londres, voire de l'Angleterre toute entière tant cet avis fait l'unanimité. Alors comment dire non quand deux grands yeux de biches et un sourire angélique lui en demande une après lui avoir fait un câlin ? Impossible, ou en tout cas elle n'a pas réussi, et son mari non plus. Alors Nymphadora a remporté une glace et une nouvelle couleur de chevelure, le pas léger tandis qu'elle contemple chaque passant qu'ils croisent d'un regard curieux. Son père à sa gauche et sa mère à sa droite, elle sait qu'elle n'a pas le droit d'aller courir partout, et encore moins avec sa glace, ce qui ne l'empêche pas de dévisager les sorciers comme les devantures avec un intérêt enfantin.

Jusqu'à ce que son regard tombe sur l'enseigne de la Ménagerie Magique, et qu'en remarquant toutes les bestioles qui s'y trouve elle en lâche presque sa glace. « On peut y aller ? » qu'elle demande, faisant traîner la dernière syllabe alors qu'elle se retourne vers ses parents, arborant à nouveau ses grands yeux si magnifiques. Sauf qu'Andromeda a le regard ailleurs, perdu dans une chevelure blonde un peu plus loin. « Maman, on peut ? » « Papa t'accompagne, je vous rejoins dans une minute, » qu'elle répond, son regard reprenant contenance lorsqu'elle regarde sa fille. Dès lors la gamine fait volte-face, et la mère en profite pour désigner d'un coup de menton celle qu'elle observait au loin, articulant sans un bruit le prénom de sa cadette qu'elle n'a pas revue depuis des années – ou plutôt à qui elle n'a plus parlé depuis son départ de chez les Black.

Alors Ted hoche la tête, l'embrasse un instant avec un sourire rassurant, et, une fois la main de leur enfant dans la sienne, s'engouffre dans la ménagerie. Puis, la jeune femme se retourne et cherche à nouveau la silhouette repérée plus tôt, jusqu'à la trouver et s'en approcher sans se départir de sa démarche altière – trop pure pour pour plaire à ceux qu'elle a abandonnés dans sa volonté de vivre libre et d'aimer. « Narcissa, » l'interpelle-t-elle, presque en face d'elle à présent. « Cela fait longtemps que nous n'avons pas discuté. » Sa voix reste étonnamment neutre, comme un masque qu'elle arbore à nouveau. L'indifférence, comme si sa petite sœur ne lui manquait pas depuis le premier jour. C'est le cas pourtant, mais peut-être a-t-elle enfin réussi à se faire une raison : Narcissa ne la rejoindra pas. « Puis-je prendre de tes nouvelles ou refuses-tu même de me parler ? » Sans doute moins directe qu'elle l'aurait normalement été, elle se dit qu'elle a au moins le mérite d'annoncer la couleur. Après tout, qu'est-ce qui les empêche d'avoir une simple discussion entre adultes, même après tant d'années ?
code by bat'phanie


_________________

Are you a saint or a sinner ?
If love is a fight,  a soldier I will be, than I shall die with my heart on a trigger. Sometimes to win, you've got to sin. Don't mean I'm not a believer. And I'm gonna hide my wings tonight. by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
pro-mangemort



Messages : 153
Date d'inscription : 03/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Long time without a sister [Narcimeda]   Mar 20 Mar 2018 - 14:17

Long time without a sister (Andromeda & Narcissa)



A l'arrivée du week-end, tous les sorciers se rendait à Londres, profitant de leurs jours de repos après une longue semaine de travail pour dépenser les maigres galions et mornilles durement gagné dans les magasins du Chemin de Traverse. La foule heureuse dévalait les rues, envahissait les boutiques, occupait les terrasses des cafés. Des sorcières et sorciers de tous âges et classes riant et racontant leur semaine passée, rattrapant le temps perdu entre amis et familles et elle détestait cela, Narcissa n'aimait pas la foule et le bruit qu'elle engendrait, elle n'aimait pas devoir se faufiler entre deux sorcières lorgnant sur des articles qu'elles ne pourraient jamais s'offrir dans ses boutiques préférées et par-dessus tout elle n'aimait pas se mêler à la racaille, nés-moldus et autres hybrides, se baladant librement à Londres. Cependant, Lucius avait des affaires à régler et elle avait décidé d'accompagner son mari, passer du temps ensemble hors du manoir, surement aller diner dans un des grands restaurants du Londres sorcier. Ils avaient quitté le manoir en fin d'après-midi afin d'éviter le plus gros de l'affluence, en arrivant sur le Chemin de Traverse ils profitèrent du temps qu'ils avaient avant le rendez-vous de son mari pour se promener. Le couple passa près d'un groupe d'enfants jouant sur des balais-jouets sous la supervision de leurs parents, Narcissa posa sa main sur le bras de son mari et se retourna vers lui, retenant un sourire quand elle vit que, derrière son masque de glace, lui aussi avait été attendrit par la scène. « Nous aussi nous auront des bambins qui joueront dans le jardin un jour. » murmura-t-elle dans l'oreille de son mari.

L'heure du rendez-vous de Lucius arriva et il déposa un baiser sur son front avant de se diriger vers l'Allée des Embrumes sous le regard de sa femme. Narcissa se retrouva seule avec plusieurs heures à tuer et des galions à dépenser, elle afficha son expression la plus hautaine -apprise de sa propre Mère - et commença à partir à la recherche d'une boutique digne d'elle quand elle fut stoppée par une voix qu'elle n'avait pas entendue depuis très longtemps, mais qu'elle reconnaitrait entre milles « Narcissa, » elle se retourna et la vit devant-elle. Après toutes ces années, après avoir apporté la honte sur sa famille, après l'avoir abandonnée sa sœur se trouvait en face d'elle comme si elle n'était jamais partie. « Cela fait longtemps que nous n'avons pas discuté. » Lui dit-elle d'une voix calme. Narcissa essaya de ne rien laisser paraître de sa surprise, de dissimuler les émotions remontant à la surface au souvenir du temps ou sa grande-sœur était encore son modèle. Elle ne sut comment réagir, elle avait peur qu'en parlant sa voix la trahirait, montrerait à qu'elle point sa grande-sœur lui avait manqué, alors elle ne dit rien et se contenta de la regarder comme si elle n'était qu'une quelconque sorcière, mettant autant de dégout dans son regard qu'elle le pouvait, se remémorant aussi la raison pour laquelle Andromeda l'avait abandonné.

« Puis-je prendre de tes nouvelles ou refuses-tu même de me parler ? » lui demanda-t-elle et la tentation de lui cracher qu'elle ne parlerait pas à une traitresse et partir était grande, c'est ce qu'elle aurait dû faire, c'est ce qu'aurait fait n'importe qui d'autres dans sa famille, mais elle n'était pas n'importe qui d'autres alors elle resta.
« Tu peux prendre de mes nouvelles, bien que je ne pense pas que cela t'intéresse, après tout tu es celle qui est partie. »

Répondit froidement Narcissa. Elle en voulait encore à sa sœur, mais sa curiosité l’avait emporté sur sa rancœur.

_________________
I could just be dancing in the kitchen wearing your t-shirt like a dress treasure me like I cost a million as you whisper under your breath you would do anything just to make me believe that
I'm somebody special
Revenir en haut Aller en bas
avatar
poudlard ◊ l'éducation avant tout

poudlard ◊ l'éducation avant tout


Messages : 2263
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Poudlard sans doute, ou chez elle

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Long time without a sister [Narcimeda]   Ven 30 Mar 2018 - 19:26



Long time without a sister
Elle est belle, Narcissa, c'est une choses indéniables. Elle a la prestance et la froideur d'une Black, la dignité et l'élégance d'une femme forte. Elle est magnifique, et elle l'était déjà enfant, avec sa chevelure d'or que sa grande sœur tressait souvent. Elle en était fière, Andromeda, de la beauté de sa cadette, mais elle a perdu le privilège d'être sa sœur lorsqu'elle a choisi d'aimer au lieu d'obéir bêtement à des règles archaïques. Elle a décidé de lutter pour le bonheur plutôt que de tuer, et cela lui a coûté sa petite sœur. Elle l'aimait au point qu'elle soit la dernière à qui elle offrit un regard en quittant la demeure de ses parents, mais sans réponse de sa part, elle est partie sans être accompagnée. La laisser seule parmi les Black fut sans doute ce qui la fit le plus souffrir à son départ, même si elle n'en parlait qu'à Sirius. Ted ne pourrait pas comprendre, et surtout elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle regrettait.

Des regrets, elle n'en a plus depuis qu'elle a réalisé que c'était trop tard. Qu'elle avait fait ce qu'elle avait pu, et que si Narcissa avait décidé d'emprunter une voie ô combien différente de la sienne, alors cela signifiait que c'était terminé. Que cela devait l'être, en tout cas, parce qu'en l'apercevant dans les ruelles de Pré-au-Lard elle n'a pu que se sentir troublée. Sa petite sœur lui manque, qu'importe qu'elle se soit fait une raison sur leurs futurs opposés. Elle voudrait lui parler, peut-être une dernière fois. Qu'elle sache au moins si la benjamine des Black est heureuse des choix qu'elle a fait, parce qu'elle reste sa sœur, qu'importe ce qu'elle en dise.

Alors, après avoir embrassé l'homme de sa vie, celui-là même que Narcissa haït sans doute depuis des années, elle s'avance vers elle de sa démarche altière. La tête haute parce qu'elle n'a aucune honte à avoir, elle interpelle sa cadette avec cette seule volonté de discuter. Impassible, elle tourne étrangement ses phrases, comme pour rendre son entrée en matière moins brutale. Mais le regard de son interlocutrice est trop éloquent pour être ignorée, la blessant alors qu'elle maintient malgré tout ce masque froid digne des sangs-purs les plus fourbes. « Tu peux prendre de mes nouvelles, bien que je ne pense pas que cela t'intéresse, après tout tu es celle qui est partie. » Rancune, d'un côté comme de l'autre, mais au moins Narcissa ne se ferme pas à toute discussion, ce que son aînée a un instant craint. « Je n'en demanderais pas si cela ne m'intéressait pas. » Elle est froide elle aussi, comme si l'amertume ne s'était en rien dissipée durant toutes ces années – c'est le cas, en réalité. « Quant à savoir qui a abandonné qui, tu ne devrais pas oublier que je t'ai proposé de venir avec moi. Ce n'est pas toi que je voulais quitter. » Mais bien cette famille de dégénérés dans laquelle elle a eu le malheur de voir le jour, et qui à présent menace sa véritable famille, les Tonks. Sauf qu'elle les protégera quoi qu'il en coûte, alors ils ne sont pas prêts de les atteindre – ou en tout cas pas sans lui passer sur le corps. « J'ai cru comprendre que tu t'étais mariée à un Malefoy. Es-tu heureuse avec lui ? » Elle n'est pas capable de souhaiter du mal à sa sœur, en réalité. Elle saurait l'accepter, souhaitant plus que tout ne jamais l'avoir en face d'elle sur un champ de bataille, même si elle doute que la nouvellement Malefoy s'y tente de par son statut de femme de sang-pur. Elle s'occupera des enfants, sans doute, du moins s'ils en ont un jour.
code by bat'phanie


_________________

Are you a saint or a sinner ?
If love is a fight,  a soldier I will be, than I shall die with my heart on a trigger. Sometimes to win, you've got to sin. Don't mean I'm not a believer. And I'm gonna hide my wings tonight. by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
pro-mangemort



Messages : 153
Date d'inscription : 03/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Long time without a sister [Narcimeda]   Lun 2 Avr 2018 - 18:52

Long time without a sister (Andromeda & Narcissa)



Elles avaient toujours été différentes, que ce soit physiquement où rien ne laissait paraitre que les deux femmes puissent avoir un quelconque lien de sang si ce n’est peut-être cette allure si particulière aux Black qu’elles partageaient, ou encore leurs caractères opposés. Personne ne pouvait deviner qu’elles avaient pu s‘entendre un jour, grandir ensemble, inséparables. Narcissa elle-même avait du mal reconnaitre que la sorcière qui se tenait en face d’elle était la même qu’elle, tant d’années en arrière, suivait dans des jeux interminables dans les jardins et couloirs du manoir Black, celle à qui elle voulait tant ressembler. Elle l’avait aimé sa grande sœur, adoré, admiré à un tel point que quand elle était partie pour rejoindre son infâme né-moldu Narcissa s’était renfermé sur elle-même, ne quittant pas sa chambre pendant des jours entiers, se demandant ce qu’elle avait fait pour mériter d’être trahie d’une telle façon.

Il lui arrivait parfois de penser à sa sœur, de se demander comment se portait sa sœur, si sa nouvelle vie la rendait heureuse, bien qu'elle ne puisse pas comprendre comment une telle vie aurait pu rendre quiconque heureux étant trop attachée aux valeurs et traditions inculquées par sa famille. Au début elle s'imaginait qu'Andromeda reviendrait, regrettant sa décision et elle était prête à lui pardonnait, à oublier cette odieuse trahison, elle aurait surement été la seule Black à le faire, mais elle n'eut jamais l'occasion de le faire. Les jours défilèrent et emmener avec eux l'espoir de la jeune fille de voir réapparaitre sa grande sœur. Elle se fit finalement une raison, elle accepta le fait que jamais elle ne la reverrait. Elle avait préféré un né-moldu à sa propre sœur. Mais malgré la souffrance que lui avait causé son ainée elle ne parvenait pas à la haïr totalement, elle restait sa sœur, alors elle ne parlait jamais d'elle, de peur de laisser échapper quelque chose qu'elle ne devrait pas, sauf peut-être à Regulus. Elle prétendait n'avoir qu'une sœur, elle savait que le reste des Black avait préféré partagés leurs sentiments sous forme de lettres de menaces variées, Bellatrix lui en parlait souvent, mais Narcissa avait choisi de nier l'existence même d'Andromeda.

La voir se tenir là, devant-elle, lui fit l’effet d’une douche froide, malgré tout ce qu’elle pouvait bien se dire, à quel point elle essayait de s’en convaincre, sa sœur n’avait pas disparu dans un pays lointain, son existence ne s’était pas arrêtée quand elle avait quitté leur maison. Elle avait une vie, ici à Londres, un mari, une fille pour lesquels elle l’avait abandonné. Elle écouta Andromeda, remarquant le ton détaché avec lequel elle parlait, comme si elle s’adressait à une simple camarade d’école perdue de vue. « Je n'en demanderais pas si cela ne m'intéressait pas. » Lui dit-elle. « Quant à savoir qui a abandonné qui, tu ne devrais pas oublier que je t'ai proposé de venir avec moi. Ce n'est pas toi que je voulais quitter. » Narcissa retint un ricanement. « Penses-tu réellement que j’aurais pu renier tout ce en quoi je crois pour aller vivre avec des sang-de-bourbes et autres racailles ? En partant les rejoindre tu savais pertinemment que je ne viendrais pas. » Répondit-elle avec plus de ressentiment que ce qu'elle aurait souhaité. La demande de son ainée l'avait hanté longtemps après son départ, l'idée d'accepter lui ayant brièvement traversé l'esprit, puis la seule pensée de devenir ce qu'elle avait toujours détesté, une traitresse à son propre sang, l'en avait totalement dissuadé. « J'ai cru comprendre que tu t'étais mariée à un Malefoy. Es-tu heureuse avec lui ? » Une question qui, comme beaucoup de choses aujourd'hui, la surpris. Elle n'en laissa rien paraitre, Mère aurait été déçue de voir qu'une simple question aurait pu être capable de faire tomber ce masque de froideur si caractéristique au sang-purs qu'elle avait mis des années à perfectionner. « En effet, nous nous sommes mariés il y a plusieurs mois de cela, je n'aurais pu espérer mieux comme mari. » Elle eut un bref instant d'hésitation avant de demander à son tour. « J'ai appris que tu avais une fille comment se porte-t-elle ? » Elle savait que la petite faisait tout autant l'objet des menaces de mort proférés par sa famille que le né-moldu, mais elle n'était pas capable de souhaiter du mal à un être aussi innocent qu'un enfant.


_________________
I could just be dancing in the kitchen wearing your t-shirt like a dress treasure me like I cost a million as you whisper under your breath you would do anything just to make me believe that
I'm somebody special
Revenir en haut Aller en bas
avatar
poudlard ◊ l'éducation avant tout

poudlard ◊ l'éducation avant tout


Messages : 2263
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Poudlard sans doute, ou chez elle

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Long time without a sister [Narcimeda]   Mar 17 Avr 2018 - 13:10



Long time without a sister
Andromeda est bien celle qui est partie, mais ce n'est pas faute d'avoir proposé à sa cadette de la suite. D'avoir essayé, pour ne pas l'abandonner – en vain. Vanité – celle d'y avoir cru, d'avoir espéré ne pas perdre sa sœur. Naïveté – et pour preuve flagrante le ricanement de Narcissa. Un échec : ce soir-là, elle l'a perdue en claquant la porte. « Penses-tu réellement que j’aurais pu renier tout ce en quoi je crois pour aller vivre avec des sang-de-bourbes et autres racailles ? En partant les rejoindre tu savais pertinemment que je ne viendrais pas. » « Ce mot sonne encore plus mal dans ta bouche que dans celle de Bellatrix, » lâche-t-elle, levant les yeux au ciel avec agacement. « En partant j'espérais que tu comprendrais, et peut-être que tu reviendrais à la raison. J'ai choisi d'aimer plutôt que de tuer, et peut-être qu'en cela j'ai eu tort, alors, » qu'elle dit avec plus de sarcasme dans la voix que ce qu'elle aurait voulu. Sang-de-bourbe – Andromeda déteste ce mot. Et ce mépris envers les autres, elle déteste le percevoir venant de sa cadette, sûrement parce que, durant toute son enfance, elle représentait à ses yeux l'ange de la famille, celle qu'elle devait protéger. Ce n'est assurément plus le cas aujourd'hui, parce que lorsqu'elle est partie, Narcissa lui a tourné le dos. Comme si elle n'avait jamais existé, et peut-être même que dans ses souvenirs elle n'est plus. Chose bien difficile à assimiler lorsque l'on a autant tenu à quelqu'un, et en tant que grande sœur Andromeda était énormément attachée à elle. Elle était, avec Sirius, celle dont elle se sentait le plus proche chez les Black. Elles avaient partagé trop de choses ensemble pour que les effacer soit simple comme bonjour, pourtant c'était visiblement ce que la benjamine de la fratrie avait tenté de faire. Avec plus ou moins de succès, ça elle ne peut pas le savoir, cela dit elle donnerait tant pour que cela ait été un échec. Son aînée a quant à elle sombré depuis trop longtemps pour qu'elle s'en soucie. A en croire les lettres de menaces qui était entassées dans sa maison à présent brûlée, si Bellatrix ne l'a pas effacée de sa mémoire, c'est simplement pour effacer son existence-même du monde des sorciers. Charmant.

Tu es celle qui est partie – c'est vrai, mais cela ne veut pas dire qu'elle n'a pas regretté. Et si elle n'en dit rien c'est par fierté, et pour ne pas inquiéter celui qu'elle aime. Seul Sirius est au courant, parce que lui sait ce que cela fait d'avoir laissé une partie de son âme derrière soit en quittant sa famille. D'avoir laissé une sœur chez ces dégénérés, parce qu'il y a laissé un frère peu après. Pour de la racaille, paraît-il – ou alors simplement pour l'amour. Andromeda est partie, mais longuement elle en a souffert, à se demander ce que devenait sa petite sœur, où elle était, ce qu'elle faisait. A espérer son bonheur malgré tout, bien qu'elle doute qu'elle puisse l'obtenir parmi les siens. Entre Mangemorts et meurtriers, où pourrait s'épanouir une fleur d'une telle beauté ? Dans les bras d'un Malefoy peut-être, car elle a appris qu'ils s'étaient passés la bague au doigt. Promis l'éternité, paraît-il, mais avec la guerre rien n'est certain, et la brune ne doute pas que le mari soit un Mangemort. Qu'il lutte, mais pourra-t-elle seulement lever sa baguette contre lui s'il rend Narcissa heureuse ? « En effet, nous nous sommes mariés il y a plusieurs mois de cela, je n'aurais pu espérer mieux comme mari. » « Es-tu amoureuse ? » qu'elle demande naturellement. Sans sous-entendu cette fois, juste une question. Est-ce que tu l'aimes ? Puis c'est à Narcissa de lui poser une question, mais l'aînée ne peut s'empêcher de trouver leur échange bien peu naturel. Rien d'étonnant à cela, de toute façon. « J'ai appris que tu avais une fille comment se porte-t-elle ? » « Bien, mais c'est difficile pour une enfant de quatre ans de vivre enfermée. » Constat ou reproche, elle-même ne serait dire, en réalité. « Et vous ? Vous comptez avoir des enfants ? » Elle ne doute pas de la réponse, après tout les Malefoy voudront des héritiers, et plus tard seulement on se souciera de l'amour qu'il faut leur porter.
code by bat'phanie


_________________

Are you a saint or a sinner ?
If love is a fight,  a soldier I will be, than I shall die with my heart on a trigger. Sometimes to win, you've got to sin. Don't mean I'm not a believer. And I'm gonna hide my wings tonight. by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
pro-mangemort



Messages : 153
Date d'inscription : 03/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Long time without a sister [Narcimeda]   Dim 22 Avr 2018 - 19:17

Long time without a sister (Andromeda & Narcissa)



Le départ d'Andromeda avait affecté toute sa famille, leurs parents avaient souffert du déshonneur causé par leur fille, Bellatrix avait décidé de faire vivre un enfer à sa traitresse de sœur et de s'assurer que la plus jeune ne commette pas la même erreur et Narcissa avait perdu son modèle, son pilier dans cette famille. « Ce mot sonne encore plus mal dans ta bouche que dans celle de Bellatrix. » Il était vrai qu’à une époque, qui semblait bien lointaine maintenant, elle n’aurait jamais prononcé ce genre de mot, non pas qu’elle était plus tolérante, mais elle n’en voyait pas l’intérêt n’adressant que très rarement la parole aux nés-moldus, de plus ce genre d’insulte n’avais pas sa place dans la bouche d’une dame. Cependant, elle n’avait pu s’en empêcher cette fois, sachant que ça blesserait surement son interlocutrice, elle voulait que celle-ci ressente, ne serait ce qu’une infime partie, de ce qu’elle avait ressenti lorsqu’elle était partie. « En partant j'espérais que tu comprendrais, et peut-être que tu reviendrais à la raison. J'ai choisi d'aimer plutôt que de tuer, et peut-être qu'en cela j'ai eu tort, alors, » Dit sa sœur. Elle avait été élevée dans le respect des traditions des sang-purs, par une famille très conservatrices, tout au long de sa vie on lui avait appris que tout ce qui n'était pas un sorcier de sang-pur lui était inférieur, que ces créatures au sang souillé ne méritaient pas mieux que la haine ou l'ignorance et ses sœurs ainées avaient elles aussi reçues les mêmes enseignements. C'est surement pour cela que lorsqu'Andromeda avait annoncé être amoureuse d'un né-moldu, Narcissa n'avait pas compris sa grande-sœur. Toutes les explications les plus plausible lui avaient traversé l’esprit, filtres d’amour, sortilèges, manipulation, mais elle avait tout nié clamant être amoureuse.  Et Narcissa ne comprenait pas comment un être comme lui pouvait être aimé de qui que ce soit, l'idée même que quelqu'un puisse aimer un né-moldu lui était inconcevable, alors que sa propre sœur lui dise cela elle ne pouvait tout simplement pas le tolérer, la soutenir serait aller à l'encontre de tous ses principes.

Après tant d'années sans se voir, de non-dits et de ressentiments, avoir une conversation normale relevait pratiquement de l'impossible, Narcissa ne voulait pas donner l'impression que sa sœur lui manquait, qu'elle s'intéressait à sa vie, elle ne voulait laisser paraître que son départ l'avait affecté plus que n'importe qui d'autre. La jeune femme voulait montrer que sa vie avait continué après le départ de son ainée, qu'elle n'avait pas eu besoin d'elle pour devenir une femme respectable et avoir la vie qu'elle désirait avec l'homme qu'elle avait toujours aimé. « Es-tu amoureuse ? » Lui demanda Andromeda. « Je le suis, je l'ai toujours été. » Répondit-elle sur le ton de l'évidence, Lucius avait toujours été pour elle, l'homme de sa vie. Elle demanda à son tour des nouvelles de la fille de sa sœur, peut-être une des rares choses concernant sa sœur pour lesquelles elle ne s'inquiétait pas de montrer son intérêt. « Bien, mais c'est difficile pour une enfant de quatre ans de vivre enfermée. » Elle en était consciente, elle avait essayé à plusieurs reprises de parler avec Bellatrix, menacer Andromeda et son mari était une chose, bien qu'elle ne souhaitait pas la mort de sa sœur, ils étaient tous les deux des adultes capables de se défendre, mais menacer l'enfant était trop cruel pour elle, bien évidemment la plus âgée des sœurs Black n'en avait cure et la plus jeune n'insista pas craignant trop la colère de son aînée. « Et vous ? Vous comptez avoir des enfants ? » Demanda son interlocutrice.  « En effet, nous planifions d’en avoir dans le futur. » Répondit-elle. Narcissa ne savait pas comment continuer la conversation sans tomber dans un sujet qui risquerait de briser la mince entente qu’elles avaient réussi à garder pour le moment. Plus jeunes elles pouvaient passer des heures à discuter de tout et de rien, ce n’était plus le cas aujourd’hui. « Travailles-tu encore à Poudlard ? Tout se passe bien pour toi là-bas ? » Questionna-t-elle à son tour, curieuse de savoir si Andromeda était heureuse dans sa nouvelle vie, si elle ne regrettait pas son choix, même si elle-même ne pouvait comprendre l’attrait d’une telle vie.



_________________
I could just be dancing in the kitchen wearing your t-shirt like a dress treasure me like I cost a million as you whisper under your breath you would do anything just to make me believe that
I'm somebody special
Revenir en haut Aller en bas
avatar
poudlard ◊ l'éducation avant tout

poudlard ◊ l'éducation avant tout


Messages : 2263
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Poudlard sans doute, ou chez elle

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Long time without a sister [Narcimeda]   Mer 23 Mai 2018 - 19:31



Long time without a sister
Amoureuse de Ted, Andromeda s'était opposée de vive voix à l'idée d'un mariage arrangé avec un total inconnu dont le seul attribut était une prétendue pureté sanguine. C'est ainsi qu'un premier conflit a éclaté entre ses parents et elle, et que son lien avec Narcissa a volé en éclats. Brisé, car l'aînée a menti à la cadette, et la cadette ne pouvait comprendre l'aînée. Elles étaient si proches avant, se soutenaient en permanence, se confiaient tout, mais tout cela a été réduit à néant lorsqu'elle a tout avoué. Elle qui était un modèle pour sa sœur et devenue l'objet de ses plus profondes rancœurs, tandis que la plus jeune des Black est devenue le plus grand regret de la jeune femme reniée. Lorsqu'elle a claqué la porté de chez elle l'année suivante, Andromeda n'a en réalité eu du mal à quitter que sa petite sœur, car le reste n'avait pas d'importance. Bellatrix et elle n'avaient pas de vraie relation car elle considérait que sa sœur s'aliénait petit à petit avec ses sortilèges de magie noire, tandis que ses parents n'avaient pas hésité à la brûler de l'arbre généalogique de chez Orion et Walburga dès le lendemain. Elle était une traître après tout, alors elle ne devait plus exister aux yeux de sa famille. Pourtant, Narcissa existe toujours à ses yeux.

Deux traîtres chez les Black – trois en comptant Alphard –, voilà qui fait bien mauvaise figure pour la noble famille de sang-pur. Mais qu'importe, car s'ils l'ont fait ce n'est pas pour satisfaire telle ou telle image, mais bien pour être libre et pour défendre leurs convictions. Andromeda a tout abandonné par amour, laissant derrière elle sa petite sœur qu'elle aimait pourtant plus que tout. Mais moins que Ted, semble-t-il, ou alors moins que la liberté. A croire qu'elle ne pouvait supporter de vivre si opprimée par des règles trop vieilles à ses yeux, et qu'elle voulait être libre pour ne plus subir ces contraintes. A ses yeux, aucun sorcier ne doit se prétendre supérieur à d'autre, et même si elle garde quelques sombres aspects de la famille Black en elle, de leurs idéologies elle n'a rien conservé, car rien n'en valait la peine. Elle est partie sans plus de regret, semble-t-il. Pourtant sa sœur lui manque toujours terriblement.

De loin, elle n'a cessé de prendre quelques nouvelles, de s'informer comme elle le pouvait. Fiançailles, mariage, enfants, elle ne doutait pas que Narcissa n'y échapperait pas. Elle voulait savoir quelles traditions sa cadette avait déjà respectées, ayant fini par accepter qu'elle ne lui reviendrait jamais. Elles avaient emprunté deux chemins trop différents pour qu'ils se rejoignent un jour, mais qu'importe, à présent les dés sont jetés. Et la benjamine des Black est mariée aujourd'hui, à un Malefoy, se prétendant ainsi heureuse. Amoureuse peut-être. « Je le suis, je l'ai toujours été. » « Une chance pour un mariage arrangé, » ne peut-elle s'empêcher de constater. Elle n'aurait jamais été heureuse si elle avait dû en épouser un autre que Ted, elle le sait. Elle l'aimait trop. « J'en suis heureuse pour toi, Narcissa. » C'est le cas, d'une certaine manière, car malgré sa prise de conscience elle n'a jamais été capable de souhaiter du mal à sa cadette. Elle sait que Narcissa sera mère un jour, comme elle l'est aujourd'hui. Ses enfants auront au moins la chance de vivre au grand jour, car Bellatrix ne les menacera pas constamment. Encore que, si la folie la détraque un peu plus, tout est possible. « En effet, nous planifions d’en avoir dans le futur. » « Être mère c'est quelque chose de merveilleux, tu verras, » assure-t-elle avec l'ombre d'un sourire. Elle n'a jamais regretté la venue au monde de Nymphadora, à dire vrai. Malgré les temps qui courent, le fait est que tout ce qu'elle regrette c'est que sa fille ne puisse pas être libre. Mais elle le sera, un jour, c'est une certitude.

Tata – le mot tourne dans l'esprit d'Andromeda quelques instants. Elle sera tata, et ne pourra même pas profité pleinement de ce rôle. Tout comme Narcissa n'a pas pu profiter du sien vis-à-vis de Nymphadora, mais dans son cas la menace de Bellatrix pesait trop lourd sur les épaules de la jeune mère. « Travailles-tu encore à Poudlard ? Tout se passe bien pour toi là-bas ? » Interrompue dans ses pensées, la jeune femme relève la tête et passe sa main dans ses cheveux une seconde, se tenant toujours trop droite pour ne pas être une Black. « Oui. C'est un travail intéressant, je suis contente de l'avoir accepté, » affirme-t-elle. Pourtant elle ne sait pas ce qu'elle fera l'année prochaine, car trop de facteurs rentrent en compte par les temps qui courent. « Et toi ? Travailles-tu ces temps-ci ? »
code by bat'phanie



_________________

Are you a saint or a sinner ?
If love is a fight,  a soldier I will be, than I shall die with my heart on a trigger. Sometimes to win, you've got to sin. Don't mean I'm not a believer. And I'm gonna hide my wings tonight. by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
pro-mangemort



Messages : 153
Date d'inscription : 03/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Long time without a sister [Narcimeda]   Lun 4 Juin 2018 - 16:47

Long time without a sister (Andromeda & Narcissa)



La première fois qu'elle avait vu Lucius Malefoy, son cœur s'était emballé et elle avait su qu'il serait l'homme de sa vie. Elle savait aussi qu'un jour elle devrait épouser un homme choisi par ses parents, cette idée ne la réjouissait pas énormément, le seul homme qu’elle souhaitait épouser était le jeune Malefoy, mais elle ne pouvait pas refuser et décevoir sa famille. Elle avait peur de devoir partager sa vie avec un homme qu’elle n’apprécierait pas, ou qui serait violent, ce n’était pas rare lors de mariage arrangé. Narcissa avait confié ses tourments à Andromeda, elle racontait toujours tout à sa grande sœur, elle l'admirait aussi, la voir accepter son mariage si sereinement l'aidait à accepter le sien. Le jour où sa sœur c'était opposé à ce mariage, où elle avait dit être amoureuse d'un né-moldu, sa famille s'était sentie trahie, Narcissa, elle, s'était sentie abandonnée. Elle qui pensait qua sa relation avec sa sœur était basée sur l'honnêteté et la confiance, qui pensait que la plus âgée partageait avec elle autant que ce qu'elle le faisait, elle avait eu tort. Narcissa n'avait jamais réussi à pardonner à sa sœur d'avoir gardé un tel secret pour elle. Puis elle était partie et elle avait dû la rayer de sa vie, ce qui était beaucoup plus difficile que ce qu'elle imaginait.

Faire partie de la famille Black avait toujours été quelque chose dont elle était fière, après tout ils étaient pratiquement considérés comme royaux. Elle n'aurait pas pensé pouvoir en être embarrassée un jour, les trahisons successives de sa sœur et son cousin, soutenu par son oncle, avait entaché la réputation de la noble et très ancienne Maison des Black. La benjamine, qui aimait tant être regardé avec le respect et l'admiration que mérite son statut, avait souffert du jugement et de la pitié qu'elle lisait dans les yeux d'inconnus ou de sang-purs de son entourage, lui rappelant constamment celle qu'elle souhaitait oublier. Et ce mariage qu'elle redoutait tant, l'avait encore plus angoissé, pour d'autres raisons cependant, elle craignait devoir épouser un homme d'un rang et d'une fortune en dessous des siens, de se retrouver dans une de ses pitoyables maisons de la campagne britannique. Narcissa en avait énormément voulu aux traîtres, en plus d'avoir eu sa confiance et son cœur brisé, principalement par sa sœur, elle risquait d'avoir le reste de sa vie gâchée par leurs fautes.

Avec de la persévération pour restituer un peu de sa prestance à leur famille et un comportement exemplaire pour une femme de son rang, Narcissa avait eu la joie immense d'apprendre que son fiancé n'était nul autre que l'amour de sa vie, Lucius était celui qu'elle allait épouser et elle n'aurait pu être plus heureuse. Elle avait préparé ce mariage avec enthousiasme, s'investissant dans les moindres détails, du lieu de la cérémonie à la couleur des serviettes, en passant par les décorations florales et le menu. Aucune décision n'avait été prise sans son approbation et quand était venue le tour de la liste des invités, son cœur s'était serré, le nom d'Andromeda n'y apparaîtrait pas, la jeune femme aurait tant aimé l'avoir avec elle en ce jour si particulier. Son absence ne s'était jamais autant fait remarquer aux yeux de Narcissa que le jour de la cérémonie, elle ne se tenait pas avec Druella, Cygnus comme Bellatrix, elle ne savait peut-être même pas que le mariage avait lieu, le faire part qui lui étant adressé était resté dans le tiroir de sa coiffeuse.

« Être mère c'est quelque chose de merveilleux, tu verras, » « Je n’en doute pas. » Elle s’autorisa un léger sourire. Elle pouvait voir le bonheur qu’apportait l’enfant à Andromeda et elle avait hâte de vivre cette expérience à son tour. L’enfant, sa nièce, elle n’avait jamais pensé à elle en ces termes, elle n’avait aucune de raison de le faire, les deux n’auraient jamais aucune sorte de relation, l’enfant restera toujours une sang-mêlé, la fille de sa traîtresse de sœur et d’un né-moldu, le reste de sa famille ne l’accepterais probablement jamais, mais malgré cela, en voyant sa sœur aujourd’hui, elle regrettait ne pas pouvoir avoir un rôle dans la vie de cette petite. Elle continua avec une question sur le travail de son aînée. « Oui. C'est un travail intéressant, je suis contente de l'avoir accepté. » Elle ne pouvait nier qu'elle aurait préféré une réponse négative, c'était mesquin, elle le savait, cependant Narcissa n'arrivait pas à se sentir mal. Elle ne pouvait que constater que la nouvelle vie que menait la cadette des sœurs Black la rendait heureuse, plus heureuse qu'elle ne l'avait été quand elle faisait partie de sa vie. « Et toi ? Travailles-tu ces temps-ci ? » « Non. Je n'en ai pas besoin.» Répondit-elle. Elle remit en place une mèche qui n'avait pas vraiment bougé, ne sachant pas comment continuer la conversation, les deux femmes ayant fait le tour de la plupart des banalités. Il y avait pourtant tant de choses qu'elle aurait voulu dire à sa sœur, mais elle savait qu'elle ne le pouvait pas.



_________________
I could just be dancing in the kitchen wearing your t-shirt like a dress treasure me like I cost a million as you whisper under your breath you would do anything just to make me believe that
I'm somebody special
Revenir en haut Aller en bas
avatar
poudlard ◊ l'éducation avant tout

poudlard ◊ l'éducation avant tout


Messages : 2263
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Poudlard sans doute, ou chez elle

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Long time without a sister [Narcimeda]   Mer 13 Juin 2018 - 14:31



Long time without a sister
Etre parent, c'est la plus belle chose qu'Andromeda pourrait souhaiter à quelqu'un. Même si elle doit être la mère d'un héritier de sang-pur, un enfant simplement mis au monde pour tenir un rôle, le fils d'un sang-pur sans doute marqué et véreux, elle ne voudrait pas que sa petite sœur soit privée de ce bonheur. « Je n’en doute pas. » Que peut-elle bien ajouter, à présent ? Narcissa ne peut même pas se prétendre la tante de Nymphadora, elle qui ne l'a jamais vue. Qui ne la verra jamais, sans doute, parce que trop de différends séparent les deux sœurs Black désormais.

Leurs vies sont si différentes à présent, et pourtant chacune semble heureuse de son côté, bien qu'elles se manquent l'une et l'autre. « Non. Je n'en ai pas besoin. » « Et tu n'en as jamais eu envie ? » l'interroge-t-elle à nouveau. Après tout, si certains travaillent parce qu'ils ont besoin de revenus, d'autres le font parce que cela leur plaît. Ou alors par intérêt – à savoir la principale raison qui explique que tant de sangs-purs travaillent alors qu'ils ne trouvent aucune utilité dans l'argent que cela leur rapporte.

Le silence n'a pas de mal à s'installer entre elles-deux, sans doute parce qu'elles ont déjà échangé toutes les banalités qui leur venaient à l'esprit pour lutter contre. A présent il ne reste que des non-dits ardents, des mots qui ne sortent pas de leurs lèvres, des paroles qui brouillent leurs pensées mais ne s'en échappent pas. Elles se regardent, mais ne disent rien – et le silence devient vite lourd. L'une replace ses cheveux qui n'ont pas bougé d'un iota, l'autre glisse sa main au niveau de sa nuque avant de craquer – à quoi ce silence peut bien mener, de toute façon ?  « Je suis... contente d'avoir eu de tes nouvelles. Vraiment. » Même si son orgueil aurait voulu que sa cadette soit malheureuse sans elle, et qu'elle lui manque en permanence. Mais la Malefoy est aussi douée que son aînée pour cacher ce qu'elle ressent, alors à quoi bon espérer en vain qu'elle ait des regrets. Si elle avait voulu la suivre, elle l'aurait fait il y a des années. « Ted et Nymphadora m'attendent à la ménagerie, alors si tu as envie de me dire quelque chose d'autre que ces banalités... c'est le moment. » Une perche qu'elle lui tend, après tout elles n'auront peut-être pas d'autres occasions de se parler aussi calmement.
code by bat'phanie



_________________

Are you a saint or a sinner ?
If love is a fight,  a soldier I will be, than I shall die with my heart on a trigger. Sometimes to win, you've got to sin. Don't mean I'm not a believer. And I'm gonna hide my wings tonight. by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
pro-mangemort



Messages : 153
Date d'inscription : 03/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Long time without a sister [Narcimeda]   Jeu 5 Juil 2018 - 15:12

Long time without a sister (Andromeda & Narcissa)



Travailler par simple envie n'était pas une chose que Narcissa arrivait à imaginer. Elle savait que l'on pouvait apprécier le métier que l'on exerçait, mais elle pensait que si l'on devait travailler c'était par besoin - financier ou politique. Elle ne parvenait pas à comprendre quels autres motifs pouvaient motiver une personne à travailler durant des journées entières, laissant derrière son foyer et ses enfants. « Et tu n'en as jamais eu envie ? » Demanda Andromeda « Non plus, je préfère consacrer mon temps à mon mari ou bien à d'autres activités. » Sa vie lui avait toujours convenue, elle était heureuse de cette manière et elle ne souhaitait pour rien au monde en changer.

Narcissa ne pouvait aussi que constater, à son grand désarroi, que sa sœur ainée est comblée. Elle aurait aimé la voir misérable, l'entendre dire qu'elle s'était trompée, qu'elle regrettait d'être partie, la supplier de lui pardonner sa trahison. Ce n'était pas le cas, Andromeda rayonnait de bonheur, elle ne se souvenait pas de l'avoir déjà vu comme cela avant. Au fond d'elle, la plus jeune des sœurs Black était rassurée de la voir ainsi, bien qu'égoïstement elle aurait préféré partager ce bonheur avec elle et continuer à faire partie de sa vie.

Ce fut la plus âgée qui brisa le silence inconfortable qui venait de s'installer entre elles. « Je suis... contente d'avoir eu de tes nouvelles. Vraiment. » La déclaration de sa sœur la surprise, elle qui en partant avait entièrement rejeté sa famille, qui ne voulait plus rien avoir à faire avec eux, même avec la petite sœur dont elle était si proche autrefois, elle avait l'air sincèrement heureuse de revoir Narcissa. « Moi aussi je suis heureuse d'avoir pu te revoir. » Elle aurait préféré que cela soit dans d'autres circonstances, pas dans une rue marchande après des années sans nouvelles, en sachant que dès que cette conversation se terminerait elle ne se reparlerait peut-être plus jamais, mais elle avait du mal à nier que rencontrer sa sœur lui avait fait plaisir. « Ted et Nymphadora m'attendent à la ménagerie, alors si tu as envie de me dire quelque chose d'autre que ces banalités... c'est le moment. » La jeune Malefoy retint une grimace à l'évocation du mari, celui qu'elle blâmait pour tous les malheurs qui étaient arrivés à sa famille, elle saisit cependant l'occasion que lui présentait l'autre jeune femme. « Serais-tu restée à la maison si tu ne l'avais pas rencontré ? Ou étais-tu si malheureuse que tu aurais pris n’importe quelle excuse pour partir ? » Elle avait compris il y a longtemps que le né-moldu était plus important qu'elle aux yeux de sa grande sœur, mais elle voulait savoir s’il était la seule raison au départ d’Andromeda.




_________________
I could just be dancing in the kitchen wearing your t-shirt like a dress treasure me like I cost a million as you whisper under your breath you would do anything just to make me believe that
I'm somebody special
Revenir en haut Aller en bas
avatar
poudlard ◊ l'éducation avant tout

poudlard ◊ l'éducation avant tout


Messages : 2263
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Poudlard sans doute, ou chez elle

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Long time without a sister [Narcimeda]   Dim 8 Juil 2018 - 11:42



Long time without a sister
Travailler par besoin est une chose, mais le faire par envie en est une autre. Ne doutant point que Narcissa n'en éprouvait nullement le besoin, son aînée se demanda un instant si elle s'en privait, ou si elle n'en avait simplement jamais eu envie. « Non plus, je préfère consacrer mon temps à mon mari ou bien à d'autres activités. » La jeune femme fronça légèrement les sourcils, se retenant de pincer ses lèvres. Elle espérait seulement que sa cadette n'avait pas eu l'idée stupide se faire tatouer cette marque maudite sur l'avant-bras. Sans doute les soutenait-elle dans l'ombre comme tant d'autres femmes dans la société des sangs-purs, mais si elle en portait la marque c'était différent. Si elle la portait, elle suivait les pas de Bellatrix dans une voie trop sombre pour elle, un chemin qui la mènerait droit vers le champ de bataille. Et Andromeda espérait secrètement ne jamais avoir à se trouver face à sa petite sœur durant un duel.

Malgré cette situation inconfortable, elle est heureuse d'avoir eu de ses nouvelles. De l'avoir revue, aussi, de savoir ce qu'elle vit autrement que par des rumeurs et des articles sur les sangs-purs. Elle lui manque un peu, en réalité, et la partie d'elle la plus égoïste souhaiterait qu'elle soit malheureuse sans elle. Mais ce n'est pas le cas, et elle a fini par se faire à cette idée – elles sont heureuses chacune de leur côté, et leurs chemins n'ont pas été dessinés pour se rejoindre à nouveau. « Moi aussi je suis heureuse d'avoir pu te revoir. » Peut-être était-ce la dernière fois qu'elles se voyaient en d'aussi bons termes, si tenté qu'ils puissent être qualifiés comme tels. Andromeda les trouvait trop cordiaux, mais sans doute qu'elle ne pouvait espérer mieux après des années de silence entre elle. Au moins elle a pu lui parler, et voir à quel point elle était devenue une jeune femme sublime, loin d'elle malgré tout.

Alors elle lui offre une dernière opportunité d'être sincère, de parler en dehors de ces banalités qu'elles n'ont cessé d'échanger ces dernières minutes. De dire ce qu'elle a envie de dire, car peut-être qu'il n'y aura pas de prochaine fois, finalement. « Serais-tu restée à la maison si tu ne l'avais pas rencontré ? Ou étais-tu si malheureuse que tu aurais pris n’importe quelle excuse pour partir ? » Malgré elle, Andromeda sent son cœur se serrer. Elle n'était pas malheureuse aux côtés de sa petite sœur, elle était malheureuse dans cette famille. A cause de ces idéaux qui ont fini par la répugner, de ces mentalités et de ces insultes qu'elle a fini par mépriser autant que ceux qui étaient autrefois sa famille. « Peut-être, oui. Si je ne l'avais pas rencontré, pour toi j'aurais pu rester mais... ces mentalités, je ne pouvais plus les supporter. Je n'étais pas malheureuse à cause de toi, mais à cause de leurs idéaux d'injustice. Tu aurais sans doute été la seule raison que j'avais de rester. » Elle ne la quitte pas des yeux, se moquant bien qu'elle la juge faible ou idiote. N'ont-elles pas décidé d'être honnêtes, ne serait-ce qu'un instant ? « Tu l'as été, pendant ma septième année. Sinon je serais partie dès le premier conflit. Mais j'avais espoir que tu viennes avec moi, et je ne voulais pas te quitter. J'ai échoué, et j'ai finalement fait mon choix, tout comme toi. Mais à l'époque, tu étais la seule qui me rendait heureuse à la maison. »
code by bat'phanie



_________________

Are you a saint or a sinner ?
If love is a fight,  a soldier I will be, than I shall die with my heart on a trigger. Sometimes to win, you've got to sin. Don't mean I'm not a believer. And I'm gonna hide my wings tonight. by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
pro-mangemort



Messages : 153
Date d'inscription : 03/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Long time without a sister [Narcimeda]   Jeu 26 Juil 2018 - 19:12

Long time without a sister (Andromeda & Narcissa)



Narcissa n'avait jamais voulu être autre chose qu'une femme au foyer, elle voyait Lucius partir tous les matins travailler, revenir à la maison tous les soirs, quand il ne partait pas pour ses missions annexes, épuisé, elle ne pouvait pas s'imaginer travaillant elle aussi et n'étant plus capable de s'occuper de son mari après ses journées de travail. De plus, elle se devrait de rester au manoir lorsqu'ils auront des enfants pour les élever, alors elle ne voyait pas l'intérêt d'avoir une carrière qu'elle allait devoir abandonner, elle l'espérait, dans quelques mois tout au plus. C'est aussi pour ces raisons qu'elle ne s'était pas engagée dans les rangs des mangemorts, auprès de son mari et de sa sœur. Ça et le fait qu'elle n'était pas du tout une combattante. En voyant Andromeda aujourd'hui elle fut ravie d'avoir pris cette décision, malgré l'aigreur qu'elle gardait envers sa sœur, elle n'aurait pas pu l'affronter sur un champ de bataille, car elle ne doutait pas que sa sœur serait de ceux qui se battraient si une guerre venait à éclater. C'était un point commun qu'elle trouvait à ses deux aînées, aucune des deux n'hésiterais à se battre pour défendre leurs convictions, bien qu'elle soupçonnât qu'Andromeda ne le faisait pas par simple plaisir.

Elle aurait aimé pouvoir lui parler de tout et n’importe quoi, lui demander conseil, lui poser des pleins de questions sur sa vie lorsque sa sœur lui proposa de sortir des banalités qu’elles venaient d’échanger, mais leur passé et le temps écoulé depuis leur dernière conversation lui rendait cela impossible, elle ne pouvait plus se confier à elle comme elle le faisait avant. Elle lui demanda cependant si elle avait été heureuse à l’époque. « Peut-être, oui. Si je ne l'avais pas rencontré, pour toi j'aurais pu rester mais... ces mentalités, je ne pouvais plus les supporter. Je n'étais pas malheureuse à cause de toi, mais à cause de leurs idéaux d'injustice. Tu aurais sans doute été la seule raison que j'avais de rester. » Le regard de sa sœur ne la quitta pas et elle ne put s’empêcher d’être soulagée par l’honnêteté qu’elle pouvait lire dans ses yeux. « Tu l'as été, pendant ma septième année. Sinon je serais partie dès le premier conflit. Mais j'avais espoir que tu viennes avec moi, et je ne voulais pas te quitter. J'ai échoué, et j'ai finalement fait mon choix, tout comme toi. Mais à l'époque, tu étais la seule qui me rendait heureuse à la maison. » Sa réponse rendit Narcissa heureuse d'une certaine manière, quand elle avait annoncé être amoureuse de ce né-moldu, rejeté toutes les valeurs de leur famille pour lui, la benjamine avait eu l'impression d'avoir été abandonné, comment sa sœur pouvait aimer une personne comme lui et tenir à elle ? Elle avait pensé qu'elle était restée à la maison cette dernière année, car elle n'avait nulle part autre où aller, leur relation c'était tellement détérioré qu'elle n'aurait pu s'imaginer qu'elle était restée pour elle. Quand elle lui avait demandé de partir avec elle, elle avait pensé que c'était dans l'espoir de rendre leur parent fou. Et bien qu'elle ne regrettât pas d'être resté, elle partageait les idéaux de sa famille et ne voulait pas partir avec une traîtresse et un né-moldu, elle était heureuse de savoir que sa sœur ne l'avait pas rejeté comme elle l'avait fait avec les autres membres de sa famille, car Andromeda avait été la personne que Narcissa avait le plus aimé dans sa courte vie.

Elle soutint le regard d'Andromeda et décida qu'elle aussi pouvait faire preuve d'honnêteté après ce que venait de lui dire son aînée. « Je t'aurais soutenue tu sais, si tu me l'avais dit dès le départ. Jamais je ne l'aurais apprécié, j'aurais continué à penser que tu mérites d'être avec une personne d'un rang digne du tiens et je n'aurais probablement pas mieux compris comment tu peux aimer quelqu'un comme lui. Mais j'aurais été là pour toi si tu m'avais dit qu'il te rendait vraiment heureuse, si tu ne me l'avais pas caché pendant tant d'années. Tu étais la personne la plus importante pour moi dans cette maison. Mais tu as raison nous avons chacune fait nos choix. » Elle y avait pensé quelque fois, elle s'était imaginée ce qu'aurait pu être leur relation si sa sœur ne lui avait pas caché sa relation, peut-être auraient-elles pu être heureuses ensemble.




_________________
I could just be dancing in the kitchen wearing your t-shirt like a dress treasure me like I cost a million as you whisper under your breath you would do anything just to make me believe that
I'm somebody special
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Long time without a sister [Narcimeda]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Long time without a sister [Narcimeda]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brazava ♦ Long time no see...
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde magique :: Le Chemin de Traverse-
Sauter vers: