AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & mangemort ◊ gryffondor

staff & mangemort ◊ gryffondor


Messages : 128
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Mar 10 Avr - 2:10

Pas une seconde de plus sans toi.
Léanaël
Il court hors de son dortoir, évitant quelques étudiants au passage. Il ne voit personne, les yeux rivés sur sa montre qui lui annonce qu'il est en retard, en retard, encore en retard et qu'elle va être en pétard. Alors il dévale les escaliers et parvient à sauter d'un escalier qui allait bouger et l'emmener à l'autre bout de la pièce. Heureusement il arrive dans le hall et court toujours plus loin hors du château, passant devant un groupe d'étudiants qui se rend vers la cabane du garde chasse, pour faire un cours sur les créatures fantastiques. Lui il n'a plus son sac, laissé sur son lit avec ses devoirs terminés ni même sa tenue d'étudiant, abandonnée pour des vêtements plus légers comme un jean et une chemise noire. Il est en week-end et il a dans la main des affaires de rechange, car ce soir il dormira avec sa jumelle et peut importe ce que le règlement u château en dit. Voila trop longtemps qu'ils n'ont pas été tous les deux, hors de question qu'il passe encore une nuit loin d'elle. Et alors qu'il voit le village se dessiner devant lui il ralentit le pas pour s'assurer qu'il n'a rien oublié. Satisfait en remarquant que sa grosse bourse pleine de pièces est toujours là, il arrive devant la maison du professeur qui est légalement le tuteur de sa sœur. Il tape trois fois sur la porte avant de voir l'Italien lui ouvrir. « Bonsoir Professeur, Léana est là ? » Qu'il demande avant de voir la belle bouille de sa jumelle et de lever ses mains, en signe d'excuse. « J'suis en retard j'sais, mais j'ai de quoi m'faire pardonner ! C'est pas toi qui voulais tester les sucreries sorcières ? » Et il lève sa bourse avant de l'agiter, faisant s’entre-choquer les pièces à l'intérieur. « C'est l'père qui va faire la tronche, lorsqu'il va se rendre compte que sa bourse a disparue. »

_________________
Immortel
Si les mots sont des traces, je marquerais ma peau de ce qu'on ne dit pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Dim 15 Avr - 21:57

par une seconde de plus sans toi
@Anaël H. Grimaldy & @Leana A. Grimaldy

L'bruit du crayon c'est une de ces rares choses qui a toujours le don d'me faire penser à rien. Sauf au bruit du crayon - et j'vois les formes se former déjà. Celles qui dansent dans ma tête depuis un certain temps. Il s'trouve une sirène grondant de colère et d'abandon - et la princesse louve sur un destrier sauvage immense, qui l'attaque d'sa belle lance acérée. La sirène a aucune chance - jamais aucune fille n'a de chance devant Sauvage. Sauvage c'toujours la belle héroïne, celle qui gagne quoi qu'il advienne. Celle qui survit à la fin - celle qui survivra toujours. Même à la mort injuste d'son meilleur ami pervers - Sauvage restera toujours Sauvage. Figure héroïque à la manière d'Peter Pan, qui peut pas souffrir de l'âge ou des ravages du temps. J'peux pas l'imaginer adulte, comme j'voudrais jamais l'être.
Soudainement ca gueule mon nom et j'pense plus à rien - j'prends juste l'sac que j'ai préparé où y a rien dedans, et j'quitte le canapé sur l'quel j'suis allongée pour dessiner depuis c'qui me semble des heures. En attendant Anaël - qui était en retard.

J'me lève sans attendre que Cosimo il vienne me chercher pour m'planter devant mon frère les mains sur les hanches. « J'suis en retard j'sais, mais j'ai de quoi m'faire pardonner ! C'est pas toi qui voulais tester les sucreries sorcières ? » J'arque un sourcil quand j'vois la bourse lancée comme prix de consolation - ou preuve d'sa bonne foi. « C'est l'père qui va faire la tronche, lorsqu'il va se rendre compte que sa bourse a disparue. » « On va dépenser l'fric de papa ? Fuck - j'suis ton homme, Bro, on s'tire ! » J'gueule avec l'coeur bondissant du délinquant qui sait qu'il peut profiter d'son butin. J'claque une bise sur la joue d'Cosimo - en m'foutant sur la pointe des pieds - « Ciao, Co ! »  - et j'cours pour m'prendre Anaël dans mes bras et la bourse dans la main. « Des sucreries sorcières : dis m'en plus ! Tu m'amènes où ? »


_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ gryffondor

staff & mangemort ◊ gryffondor


Messages : 128
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Mer 18 Avr - 2:46

Pas une seconde de plus sans toi.
Léanaël
Il sait qu'elle ne supporte pas qu'il soit en retard, parce qu'elle dit souvent que le retard leur fait perde du temps ensemble. Et ça elle aime pas, pas plus que lui d'ailleurs. Mais il avait tellement à faire et il a pas vu l'heure, c'est qu'il a toujours l'impression que le village est a deux pas mais qu'il a un bon quart d'heure de marche pour y arriver. Alors il se fait surprendre, à chaque fois car ouais ça serait trop simple de réfléchir et de partir avant ou de retenir la leçon. « On va dépenser l'fric de papa ? Fuck - j'suis ton homme, Bro, on s'tire ! » Mais l'sourire qu'elle a lorsqu'il lève la bourse fait tout oublier, même le regard étonné du professeur. « T'pas un homme. » Qu'il répond simplement Anaël avant de la regarder claquer un bisou sur la joue de Cosimo, qui éclate de rire sous l'air insouciant avant de les laisser filer à travers les ruelles de pré au lard. Elle lui court dans les bras et il est trop heureux de la serrer fort, avant de glisser sa main dans celle de sa jumelle. « Des sucreries sorcières : dis m'en plus ! Tu m'amènes où ? » « Honeydukes, le meilleur magasin de bonbons qui existe ! Et peut être Zonko aussi, si on a l'temps ! » Qu'il dit avant de l'emmener devant la façade colorée et brillante du magasin de sucreries, qui déborde déjà de gamins qui veulent acheter tout ce qui passe. « Prend un panier et achète tout ce que tu veux, tu dois tout goûter ! Tout est bon ! » Qu'il dit avant de pousser la porte et de la laisser rentrer. Il attrape le panier en osier et le lui tend. « Comment t'vas ? Ca s'passe comment chez Cosimo ? Tu lui as fait un bisou, c'est que tu dois bien l'aimer ! » Qu'il dit en jetant dans le panier deux suçacides. « J't'avais pas vu tactile avec quelqu'un depuis longtemps ! »

_________________
Immortel
Si les mots sont des traces, je marquerais ma peau de ce qu'on ne dit pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Mar 1 Mai - 22:20

par une seconde de plus sans toi
@Anaël H. Grimaldy & @Leana A. Grimaldy

J'peux rien refuser à mon frère, encore moins de passer du temps avec lui - comme dans les films, c'est pas logique d'se refuser un temps de qualité avec le héros de l'histoire. Il est le héros d'la mienne d'histoire, depuis longtemps - même si parfois j'préfère suivre Sauvage dans ses aventures. Anaël il a suivi un chemin où j'peux pas aller - j'le sais, j'le regrette, j'le bouderai presque si j'pouvais résister à sa gueule d'ange. « T'pas un homme. » « Parce que toi oui ? » J'lâche avec un sourire d'côté, un clin d'oeil moqueur et après on s'tire - j'suis pas un mec, mais presque. J'suis pas plus une d'ces filles qui s'regarde dans chaque miroir, s'remet les cheveux en place et s'maquille. J'me maquille - parfois - parce que j'crois que les filles elles aiment ca. Puis j'suis certaine d'aimer les filles. Complètement.
Pour l'heure j'aime l'temps passer à deux - surtout si ca signifie d'en apprendre plus sur son monde magique. « Honeydukes, le meilleur magasin de bonbons qui existe ! Et peut être Zonko aussi, si on a l'temps ! » Carrément - j'vois pas à redire, j'opine d'la tête jusqu'à m'la faire tourner, et le suis dans les ruelles pour rejoindre un magasin avec tellement d'couleurs que j'pourrais devenir aveugle. J'pourrais - on rentre sous un éclat d'rire et tout autour d'nous sent le sucre, la joie, les carries. « Prend un panier et achète tout ce que tu veux, tu dois tout goûter ! Tout est bon ! » « Tout alors, j'veux rien laisser passer d'côté ! C'quoi que tu préfère toi ? »  J'demande en m'avançant pour prendre tous les trucs qui m'tombent sous la main - sans m'soucier d'vider le compte d'papa au passage. « Y'a les bonbons tout pétillant là que t'as ramené lors d'ta première année t'sais ? »  J'demande en m'tournant vers lui - m'souvenant d'pas y avoir eut droit comme papa à gueulé et j'ai fini par partir. Sans doute qu'il a trouvé moyen de garder Anaël pour lui cette fois aussi.

« Comment t'vas ? Ca s'passe comment chez Cosimo ? Tu lui as fait un bisou, c'est que tu dois bien l'aimer ! » J'hausse les épaules - fais mine d'rien comme je veux pas en faire tout une histoire. J'veux pas m'faire d'fausses idées, d'commencer à croire que Cosimo il m'aime assez pour m'garder toujours. « Il est pas si mal - enfin avec moi. Autrement il connait des trucs durs - genre coeur brisé. Alors j'tente d'pas être une simple vélane en carton. »  J'raconte, voulant pas forcément entrer dans les détails - pas que je les connaisse même si j'sais qu'la Sarah qui venait chez lui avant elle passe plus. « J't'avais pas vu tactile avec quelqu'un depuis longtemps ! » « C'parce que t'es pas dans mon pieu. »  J'balance - en même temps qu'une masse de bonbons ronds d'toutes les couleurs. « En parlant d'ca : t'connais Elena Rosier ? » 


_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ gryffondor

staff & mangemort ◊ gryffondor


Messages : 128
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Sam 5 Mai - 13:06

Pas une seconde de plus sans toi.
Léanaël
« Parce que toi oui ? » Il pourrait lui tirer les cheveux si seulement elle ne partait pas si vite vers le village. Il lui adresse juste un faux regard noir qu'il espère effrayant, mais qui ne le sera jamais car elle le connaît trop bien et elle sait, elle sait la garce qu'il ne peut lui en vouloir trop longtemps. Alors il préfère se jeter corps et âme, corps et bourse plutôt dans le magasin de friandises qui ne désemplit jamais, peut importe l'heure à laquelle il ouvre. « Tout alors, j'veux rien laisser passer d'côté ! C'quoi que tu préfère toi ? » Il fait une petite mine en cherchant justement ce qu'il préfère des yeux, puis en trouvant il prend une grosse poignée. « Des Fondants du Chaudron ! C'est des fondants au chocolat avec un intérieur au caramel, c'est tellement bon ! » Qu'il dit en rajoutant une autre poignée dans le panier qu'elle tient. « Y'a les bonbons tout pétillant là que t'as ramené lors d'ta première année t'sais ? » « Ouais des Fizwizbiz. Ca va te faire voler. » Qu'il dit en prenant quelques sucreries citées qu'il met dans le panier, encore. Il se moque de vider la bourse de leur père, pour peu qu'il passe un bon moment avec sa sœur. Et puis elle ne peut pas rester dans leur monde et ne pas découvrir les friandises qui gâtent les dents des jeunes sorciers, c'est impossible et inconcevable pour lui. Alors il fourre dans le panier tout ce qu'il peut, sans même regarder les prix. Pas que ça soit important, il a assez dans la bourse pour acheter le magasin.


« Il est pas si mal - enfin avec moi. Autrement il connait des trucs durs - genre coeur brisé. Alors j'tente d'pas être une simple vélane en carton. » Il se tourne vers elle, surpris et hausse les sourcils sans pouvoir se retenir. « Depuis quand tu utilises les expressions sorcières toi ? » Qu'il demande avant de rire. « C'parce que t'es pas dans mon pieu. » « Non et encore heureux. J'me passe de tes bruits d'chaton. » Qu'il dit en observant des baguettes magiques au sucre, il en prend deux et les fourre dans le panier. « Prend pas ça, c'est des nids d'cafards au sucre. Il y a des vrais œufs de cafard dedans, c'une sorte de bonbon surprise. » Qu'il dit en désignant un pot contenant des billes noires, mais qu'il refuse de toucher. « En parlant d'ca : t'connais Elena Rosier ? » « Ouais d'nom et de réputation. J'lui ai sauvée les fesses. Pourquoi ? » Qu'il dit en se grattant l'arrière de la tête et en cherchant le coin des boissons, qu'il trouve sur une étagère. Il prend quelques canettes, notamment des jus de salsepareille et des bierraubeurres. « Il te traîte bien Cosimo ? Comment ça il a des trucs durs ? Raconte. » Qu'il relance lorsque ça lui revient a l'esprit.

_________________
Immortel
Si les mots sont des traces, je marquerais ma peau de ce qu'on ne dit pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Lun 7 Mai - 9:41

par une seconde de plus sans toi
@Anaël H. Grimaldy & @Leana A. Grimaldy


Y en a d'tous les côtés, et j'suis pas capables d'me décider à choisir - choisir c'pour ceux qui ont peur d'la liberté, et la mienne c'de vider la bourse de notre père en mangeant des sucreries. J'veux pas m'arrêter, excitée à l'idée d'pouvoir découvrir une nouvelle chose d'sorcier - c'toujours un monde que j'vois avec d'belles étoiles dans les yeux, encore plus quand c'est aux côtés d'Anaël. « Des Fondants du Chaudron ! C'est des fondants au chocolat avec un intérieur au caramel, c'est tellement bon ! » Pas qu'ca m'étonne, mais j'suis moins fan de chocolat que mon frère - lui est fichue d'en manger tellement qu'il ne se nourrirait que de ca - pourquoi pas après tout, mais il aurait l'sang en chocolat que ca m'étonnerait pas. Moi j'préfère - autre chose - sans savoir quoi. « Ouais des Fizwizbiz. Ca va te faire voler. » « Genre toucher l'septième ciel ? J'en veux j'en veux ! »  J'sautille sur place, ouvrant l'sac pour qu'il en mette autant qu'il peut - avant d'continuer à m'promener dans les rayons en prenant tout c'qui me passe par la main. Tout en discutant - d'Cosimo.

« Depuis quand tu utilises les expressions sorcières toi ? » « Parais qu'je dois me fondre dans la masse. » J'dis en haussant les épaules - trouvant en vrai qu'elles sont plus amusantes qu'les pétasses et salope d'nous autres moldus. Les taquineries entre nous m'font sortir un rire franc, avant qu'ma main tombe sur un bonbon qui a l'air moins brillant qu'les autres - et qu'on frère m'arrête dans ma lancée. « Prend pas ça, c'est des nids d'cafards au sucre. Il y a des vrais œufs de cafard dedans, c'une sorte de bonbon surprise. » J'retire ma main lâchant un Erk des plus ragoutant avant d'reprendre ma visite et la conversation - sur Elena notamment.  « Ouais d'nom et de réputation. J'lui ai sauvée les fesses. Pourquoi ? » « Elle m'a menacée d'me tuer. » Qu'je réponds sans plus d'cérémonie - sans qu'ma voix se teinte d'autre chose que du fait en lui même. Pas d'peur, pas d'amusement, juste - un fait. « On a couché ensemble, c'tait cool - elle est grave bien foutue la Rosier. Mais quelle dramaqueen. Parce qu'elle m'a vu avec une autre fille elle a commencé à s'la jouer grande dame avant d'me menacer - elle m'a lancé un sortilège aussi foutrement désagréable. Tu m'avais pas dit comme c'tait atroce d'être figée par magie ! »  J'dis en étant plus vexé qu'mon frère tienne ces informations qu'par l'histoire qui est juste stupide à mes yeux. Puis en vrai - elle était vraiment belle la Rosier.

« Il te traîte bien Cosimo ? Comment ça il a des trucs durs ? Raconte. » L'changement de sujet m'fait tiquer - j'sais pas si j'ai l'droit d'parler des histoires d'Cosimo - j'pas une balance, mais là encore il s'agit d'Anaël. « Il est pas pourri - il m'laisse même nourrir ses bestioles - il en a des tonnes ! Il m'a donné un couvre-feu mais majoritairement il veut juste savoir où j'traine. J'fais l'mur parfois - encore - anciennes habitudes, mais il est moins violent qu'papa en colère. »  J'dis pour résumer, m'sentant glisser un bout d'tendresse dans la voix quand il s'agit d'mon gardien. « Apparemment ca a à voir avec ta marraien : Sarah Bulstrode. Ils étaient ensemble, ou j'sais pas trop, puis elle a fait sa caliss d'chienne avec lui, et a brisé son coeur. J'pense qu'il devrait s'changer les idées - j'voudrais l'amener quelque part pour n'plus y penser, ca s'rait cool tu penses pas ? »



_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ gryffondor

staff & mangemort ◊ gryffondor


Messages : 128
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Sam 12 Mai - 19:11

Pas une seconde de plus sans toi.
Léanaël
« Genre toucher l'septième ciel ? J'en veux j'en veux ! » Il faut pas plus à Anaël pour attraper une belle dose de bonbons qu'il met au fond du panier, pour contenter le regard envieux qu'elle lui lance sa jumelle. Il sourit, amusé, ne se souvenant pas de la dernière fois où il a vu tant de joie dans son regard. Il aime la voir ainsi, avec un immense sourire sur le visage et un regard pétillant. C'est que ça va, elle n'avait pas souvent ce regard lorsqu'elle vivait avec leur père, même quand lui était là les choses étaient si compliqués que ça a si souvent mal terminé, que sa sœur n'avait pas le temps de se réjouir. Elle n'avait pas le temps de grand chose de toute façon. « Parais qu'je dois me fondre dans la masse. » « Tu l'fais à la perfection Léa'. » Qu'il dit avec un sourire avant de continuer sa recherche mais pour le moment il a pris tous les bonbons qu'il pouvait connaître alors il vise autre chose, notamment une boutique en face tout autant coloré que celle-ci et où on trouve des objets typiques de la boutique Zonko. « Elle m'a menacée d'me tuer. » Alors qu'il marchait vers la caisse il s'arrête et se tourne vers elle. « T'es sérieuse ? Son frère c'est... » Il s'arrête et baisse d’un ton. « L'un des pires mangemorts qui existe, elle est dangereuse strangulot ! » Qu'il rajoute plus pour lui même, après tout Léana ne pouvait pas savoir. Elle lui dit qu'elle a eut une histoire avec Elena et il lève les yeux au ciel. « T'pouvais pas t'en empêcher, dés que tu vois une jolie paire de seins ? C'une sang pure Léana, tiens toi loin d'eux. D'nous. » Qu'il dit, car il en est un lui aussi. Et qu'il est tout autant dangereux sans doute. « Et ouais le stupéfix c'est pas agréable, mais on s'y fait avec l'temps. »

« Il est pas pourri - il m'laisse même nourrir ses bestioles - il en a des tonnes ! Il m'a donné un couvre-feu mais majoritairement il veut juste savoir où j'traine. J'fais l'mur parfois - encore - anciennes habitudes, mais il est moins violent qu'papa en colère. » « C'pas compliqué, l'père puni avec des doloris. » Qu'il dit tout bas avant de surprendre le sourire tendre qu'elle a sur les lèvres. Puis il attrape le panier et le donne au vendeur une fois en caisse, alors que le gérant de la boutique se met à compter. « Tu l'aimes bien hein ? J'suis content, j'voulais quelqu'un de bien pour toi. » Qu'il dit avec un sourire enchanté avant de prendre la bourse du père et de payer les 12 gallions et 3 mornilles qu'il demande. « Apparemment ca a à voir avec ta marraien : Sarah Bulstrode. Ils étaient ensemble, ou j'sais pas trop, puis elle a fait sa caliss d'chienne avec lui, et a brisé son coeur. J'pense qu'il devrait s'changer les idées - j'voudrais l'amener quelque part pour n'plus y penser, ca s'rait cool tu penses pas ? » « Peine de cœur donc... Pourquoi pas un duel au club de duels d'Londres magique ? Ou alors j'sais pas... Un festival d'musique moldu ? Ou vous pourriez allez à la plage tous les deux... Ou sur l'île Barra, là où vit ta MacFusty. » Qu'il dit en prenant le gros sachet de bonbons. « Suis moi on va chez Zonko. » Qu'il dit en sortant de la boutique et en marchant vers celle d'en face, qui brille de toutes les couleurs.

_________________
Immortel
Si les mots sont des traces, je marquerais ma peau de ce qu'on ne dit pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Lun 21 Mai - 20:54

par une seconde de plus sans toi
@Anaël H. Grimaldy & @Leana A. Grimaldy


J'sais pas cacher quoi que ce soit à Anaël - c'pas comme ca qu'on fonctionne dans un monde où j'ai plus souvent l'sentiment que c'est juste nous deux, puis tous les autres. LEs autres j'sais pas si j'peux leur faire confiance - y a longtemps eut qu'Anaël entre les mains d'qui j'aurai foutu ma vie. C'lui qui venait me chercher dans Londres, lui qui m'retrouver quand j'faisais des cauchemars, lui qui m'a assuré que j'tais toujours sa soeur même après qu'maman m'ait laissé partir, et qu'papa a découvert qu'il était pas mon père - Anaël il a toujours tenu son rôle, et c'est l'seul. Alors j'lui mens pas - jamais. J'lui dis c'que j'ai fait, cette histoire avec Elena, d'autant qu'lui la connais - puis son regard qui devient choqué c'est sans prix. « T'es sérieuse ? Son frère c'est... » J'opine avant d'tourner un regard curieux vers lui - il manque d'mot ou de s'étouffer quand il reprend la parole. « L'un des pires mangemorts qui existe, elle est dangereuse strangulot ! » « Ah ouais ? Et sa soeur baise des moldus ? C'la version sorcière d'la crise d'ado ? »  Qu'je demande sans prendre c'truc au sérieux - les mangemorts c'ceux qui veulent ma mort, ou la mort d'tous les impurs, ou des moldus. Sauf que j'suis une Grimaldy - Papa peut rien faire contre ca - et d'fait j'peux pas être touchée. En théorie. « T'pouvais pas t'en empêcher, dés que tu vois une jolie paire de seins ? C'une sang pure Léana, tiens toi loin d'eux. D'nous. » « C'pas marquer sur ses nichons je suis sang pur j'vais t'buter - t'sais. C'tait juste une jolie fille puis elle était pas contre, bien au contraire. J'l'ai pas forcée, vraiment. J'croyais qu'les mangemorts voulaient pas s'mêler aux impurs ? Elle a une drôle d'manière d'pas se mêler. »  Qu'je dis en croisant les bras sur la poitrine - vexée d'me faire engueuler parce qu'Rosier sait pas s'refuser une partie d'jambes en l'air. « Et ouais le stupéfix c'est pas agréable, mais on s'y fait avec l'temps. » « J'pas certaine de vouloir retenter l'expérience. » J'dis d'plus en grimaçant, avant qu'on fasse notre chemin vers la caisse.

Parler d'Cosimo c'plus simple - parce que Cosimo est pas si mal, vraiment. « C'pas compliqué, l'père puni avec des doloris. » Ouais - c'pas faux. Bien qu'avec moi c'tait plus souvent de m'enfermer avec des sortilèges, ou d'oublier que j'existais simplement. Cosimo c'mieux, en un sens; Vraiment - Cosimo il menace jamais d'me foutre à l'envers, ou de me faire disparaitre pour toujours. « Tu l'aimes bien hein ? J'suis content, j'voulais quelqu'un de bien pour toi. » « Ouais, il es pas mal. » Ca vient pas - j'sais pas dire que je l'aime bien - j'sais pas si j'peux lui faire parfaitement confiance en vrai. J'attends juste l'moment où il va s'lasser puis m'foutre dehors, comme les autres, ou m'laisser y aller autant que j'veux - ca viendra bien assez tôt. Si Papa l'a fait, il l'fera à son tour. « Peine de cœur donc.. Pourquoi pas un duel au club de duels d'Londres magique ? Ou alors j'sais pas... Un festival d'musique moldu ? Ou vous pourriez allez à la plage tous les deux... Ou sur l'île Barra, là où vit ta MacFusty. » « Ma MacFusty, qui m'a montré ses seins aussi - j'préfère les siens en passant. Mais Sauvage est parfaite c'pour ca. » Qu'je dis avec un air mutin, m'cachant pas la joie que j'ressens - j'ai l'coeur qui s'envole à y repenser aussi à ca. « Mais j'sais pas si les MacFusty m'laisseraient prendre Cosimo sur leur île. J'verrais ca. En attendant un bon Rock ca refout toujours l'moral non ? Puis j'pourrais lui offrir d'quoi s'y rendre sans moi si jamais... Il veut trouver d'quoi se changer les idées tu vois. » 

« Suis moi on va chez Zonko. » J'le suis alors - de l'autre côté de la rue vers une boutique encore plus incroyable. Vraiment - ca part dans tous les sens, et ca explose, comme oi qui m'fout à rire devant toute cette belle magie. « WHOA ! C'quoi ici ? Zonko ? C'est magique Anaël !! » 


_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ gryffondor

staff & mangemort ◊ gryffondor


Messages : 128
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Mer 30 Mai - 21:23

Pas une seconde de plus sans toi.
Léanaël
« Ah ouais ? Et sa soeur baise des moldus ? C'la version sorcière d'la crise d'ado ? » Il est coupé dans son élan et aussitôt, ferme la bouche en faisant une grimace. « Là n'est pas la question. » Qu'il fini par dire, troublé à l'idée d'apprendre que sa sœur a une vie sexuelle aussi développée, aussi... Dévergondée. « C'pas marquer sur ses nichons je suis sang pur j'vais t'buter - t'sais. C'tait juste une jolie fille puis elle était pas contre, bien au contraire. J'l'ai pas forcée, vraiment. J'croyais qu'les mangemorts voulaient pas s'mêler aux impurs ? Elle a une drôle d'manière d'pas se mêler. » « Épargne moi les détails par Merlin ! » Qu'il s'exclame, s'attirant quelques regards dans la boutique alors que lui a les yeux posés sur sa jumelle, un regard noir, n'voulant pas imaginer ni même savoir à quel genre d'activité s'adonne sa sœur lorsqu’elle va retrouver des copines. Ou des amantes, c'qu'elle aime trop les femmes Léana pour être sérieuse.

Alors il part payer et laisse sa sœur un peu plus loin, n'voulant pas entendre encore qu'elle a vue des seins ou qu'elle a été accompagnée par une autre femme il y a peu, c'est qu'elle semble s'attirer les problèmes plus vite qu'les compliments la belle Quebecoise. Pas qu'il soit contre, elle a toujours été bien plus rebelle que lui, mais il lui voudrait éviter d'avoir les Rosier aux fesses, il sait trop de quoi ils sont capables malheureusement. « Ma MacFusty, qui m'a montré ses seins aussi - j'préfère les siens en passant. Mais Sauvage est parfaite c'pour ca. » « J'vais te stupéfixer. » Qu'il rajoute comme simple réponse en revenant vers elle avec deux gros paquets, plein de bonbons en tout genre et de poudres qui font les cheveux, la langue, la peau ou les yeux colorés.

« Mais j'sais pas si les MacFusty m'laisseraient prendre Cosimo sur leur île. J'verrais ca. En attendant un bon Rock ca refout toujours l'moral non ? Puis j'pourrais lui offrir d'quoi s'y rendre sans moi si jamais... Il veut trouver d'quoi se changer les idées tu vois. »  « T'as raison. Prend soin d'lui, une rupture c'jamais facile il va avoir besoin d'quelqu'un sur qui compter. » Qu'il dit en sachant que ce quelqu'un ça pourrait bien être sa sœur, qui a un don pour faire oublier le pire et pour redonner le sourire à ceux qui en ont besoin. Alors pour lui donner d'quoi se remonter le moral à elle, afin qu'elle soit assez en forme pour remonter le moral du professeur, c'est chez Zonko qui l’emmène. Et sas attendre il voit son regard s'illuminer, tout autant que les lumières colorés du magasin qui croule d'objets en tout genre, en plus des friandises et des objets de farce. « WHOA ! C'quoi ici ? Zonko ? C'est magique Anaël !! »  « Comme tu dis, c'est magique. » Qu'il lui dit avec un petit sourire avant de lui tendre la main. « Allez, lâche toi ! » Qu'il lance comme un feu vert, comme un top départ alors que lui même est déjà entre les rayons à chercher un nouveau stock de bombabouses.


_________________
Immortel
Si les mots sont des traces, je marquerais ma peau de ce qu'on ne dit pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Ven 15 Juin - 23:11

par une seconde de plus sans toi
@Anaël H. Grimaldy & @Leana A. Grimaldy


« Là n'est pas la question. » j'sais pas - ca m'semble plutôt une question intéressante d'la crise d'adolescent chez les sorciers. Pas que j'puisse y croire chez les moldus - ou les cracmol, ou même chez n'importe qui. Chez les femmes tout semble être une raison pour être en crise - elles crisent du fait d'criser après tout. Alors peut être que j'ai été qu'ca pour Elena, un moyen d'faire criser les autres, ou d'faire sa crise, comme un caprice d'gamine qui a toujours tout eut - pas qu'elle ait semblé pouvoir un jour manquer de quoi que ce soit. La crise - passant par l'sexe, pour mieux s'complaire dans la révolte. L'sexe - c'le terme qu'les adultes rendent presque diabolique, où l'foutent sur un pied d'estale. C'pas si mal - c'vraiment pas si mal - autant celui avec Elena, qu'celui avec Sauvage, et rien qu'd'y pense j'pas capable de revenir mon sourire, et d'partager ca avec mon frère - « J'vais te stupéfixer. » J'lâche un rire, avant de m'accrocher à lui, par l'bras. N'pouvant pas l'garder fâché longtemps.

J'préfère parler d'autre chose - d'chose qui l'font pas rougir, et m'menacer de trucs pas agréables. D'Cosimo par exemple - et j'voudrais l'voir sourire de nouveau. « T'as raison. Prend soin d'lui, une rupture c'jamais facile il va avoir besoin d'quelqu'un sur qui compter. » « Ou d'quelqu'un pour oublier. Il s'fera son truc dans son coin - un festival d'musique c'est l'lieu de tous les excès. Il ira seul. » Qu'je décide, sachant qu'peut être pour lui aussi l'sexe c'est le remède pour être heureux -
on finit par quitter la boutique, puis j'vois qu'Anaël il retrouve un peu d'son sourire et de sa sérénité - y a rien que j'aime plus qu'mon frère quand il semble resplendir d'bonheur. Encore plus quand on passe la porte pour une boutique qui a tant d'beautés et d'promesses que j'reste sans bouger. « Comme tu dis, c'est magique. » Pire. « Allez, lâche toi ! » J'suis lâchée alors, me lançant dans les rayons pour trouver des potions, des objets qui claquent, grognent, chantent, rient - j'sais plus où donner d'la tête, j'la perds sans doute. Jusqu'à ce que je vois un oiseau presque mécanique - qui s'met à voler autour d'moi en chantant des chansons en anglais. « C'la version sorcière du réveil-matin ? » Qu'je demande en levant la main pour qu'il vienne s'poser là l'oiseau, et il vient - j'souris. « J'veux ca, Anal ! Puis toi t'prends un truc ? »

_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ gryffondor

staff & mangemort ◊ gryffondor


Messages : 128
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Jeu 28 Juin - 2:27

Pas une seconde de plus sans toi.
Léanaël
« Ou d'quelqu'un pour oublier. Il s'fera son truc dans son coin - un festival d'musique c'est l'lieu de tous les excès. Il ira seul. » Seul ouais pour s'oublier, c'est sans doute mieux comme ça. Et puis il avoue qu'il préfère savoir sa sœur ailleurs et dans le monde sorcier, plutôt qu'à un festival de rock moldu ou elle risque de s'faire embêter. Elle a le goût du danger Léana et rien ne lui fait peur, elle voit pas souvent le mal alors que son frère lui le voit partout, ce qui l'a plus d'une fois sauvé de situation assez embarrassante. Mais sa sœur elle, elle vit dans un monde rose et se dit qu'elle passe inaperçu partout où elle va, que personne ne s'arrêtera sur elle car elle est si quelconque. Mais elle ne l'est pas quelconque justement, elle est fantastique et il a l'impression parfois qu'il est le seul à le voit réellement, à quel point elle peut se montrer si parfaite et si exceptionnelle. Sauf qu'un jour il sera pas le seul et quelqu'un d'autre verra ça, en espérant que la personne ne soit pas avec des idées tordus et qu'il ne veuille pas garder cette perfection pour lui tout seul. Alors la savoir dans un festival ne lui fait pas plaisir, mais son sourire revient lorsqu'elle signale que Cosimo ira tout seul. C'est mieux ainsi, il sent aussitôt son palpitant se calmer. Au moins il n'aura pas à garder sur elle un œil attentif. Il a assez le sourire pour se perdre dans la boutique Zonko, tenue pas un jeune homme qui s'appelle Will et qui semble être là pour peu de temps, si il juge par sa façon d'éviter les clients et de faire la tronche. Le slogan de Zonko c'est le sourire alors nul doute qu'il va virer un employé qui fait la tronche, non ?

Il s'amuse Anaël de voir sa sœur qui sautille et essaye tous les rayons, comme si le magasin allait disparaître et qu'elle avait besoin de tout voir avant que cet endroit n'existe plus. L'un des objets de met en route et lance des chansons sorcières en Anglais, ce qui le fait rire alors qu'il le voit voler au dessus de leur tête. « C'la version sorcière du réveil-matin ? » Il voit l'oiseau de poser sur le doigt de la jumelle alors qu'elle devient plus joyeuse encore, si c'possible. « En quelque sorte. Disons qu'il fait aussi radio, sauf qu'au lieu de te donner les actualités il te les chante. » Dit-il en venant observer l'oiseau qui est finement décoré d'ailleurs. « J'veux ca, Anaël ! Puis toi t'prends un truc ? » « Nan j'veux rien moi, mais je tenais à te montrer cette boutique ! » Dit-il en venant se balader dans les rayons lui aussi. « Tu devrais prendre ça aussi ! » Dit-il en attrapant une sorte de petit télescope avec une sorte d'écran vendu avec. L'objet est cher c'est vrai, mais il est foutrement utile. « Il suffit que tu demandes une constellation, une planète ou une étoile et le téléscope le met en route. Une fois trouvé, tu vois ce que tu as demandé sur l'écran. C'est très beau et très utile, ça pourrait te plaire ! »


_________________
Immortel
Si les mots sont des traces, je marquerais ma peau de ce qu'on ne dit pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Dim 5 Aoû - 22:32

par une seconde de plus sans toi
@Anaël H. Grimaldy & @Leana A. Grimaldy


C'était parfait - plus que parfait même. J'avais rien à envier à tous ces héros d'roman et autres crétins de bande dessinés - la véritable aventure se passait à présent, sous mes yeux. J'sens la main de mon frère pas loin pour être certain d'pas me perdre dans les rayonnages. Pourtant je tente pas de me faire rattraper - j'sais qu'il va jamais me perdre Anaël. J'sais que dans tout ce merdier qu'est notre vie en ce moment, il est un pilier. Qu'il sera toujours là. Et qu'il peut m'faire découvrir son monde - j'crains rien tant qu'il est là alors autant en profiter.
J'découvre Zonko, et tout est parfait, lumineux et colorés autour de tout. Tout m'fait sourire, me donne envie d'en voir plus encore. De tout acheter juste pour le plaisir de tout avoir. J'souris, m'mets à rire stupidement à tout décourire - « En quelque sorte. Disons qu'il fait aussi radio, sauf qu'au lieu de te donner les actualités il te les chante. » J'sautille sur place - j'veux ca. Ca et ca aussi. J'suis pas du genre capricieuse - sans doute parce que j'ai pris l'habitude de prendre au lieu de demander l'autorisation. Pas que Père s'soucie de savoir ce que je veux, ou c'que je veux pas. Alors le vol est devenu une solution - pas la meilleure, pas que j'me sente coupable. Ca fait partie des règles du jeu.

Mais aujourd'hui c'est Anaël qui offre - ou père - et ce n'est que meilleur finalement. J'voudrais pas être la seule à en profiter et j'vois pourtant mon frère qui s'contente de me sourire comme un idiot. « Nan j'veux rien moi, mais je tenais à te montrer cette boutique ! » « Quel générosité Bro ! » Lançais-je en levant les yeux au ciel - il est trop tendre, trop doux, trop gentil - et trop sage clairement aussi. « Tu devrais prendre ça aussi ! » J'me tourne pour découvrir l'petit objet qu'il me montre, et c'est avec des gestes délicats que j'le prends - un point d'interrogation sur la tête. « Il suffit que tu demandes une constellation, une planète ou une étoile et le téléscope le met en route. Une fois trouvé, tu vois ce que tu as demandé sur l'écran. C'est très beau et très utile, ça pourrait te plaire ! » J'reste sans voix, touchant l'objet et le faisant tourner dans mes mains avant de me tourner vers lui. Il sait comme j'aime voir les étoiles - qu'ca arrive pas souvent parce que le soir j'reste enfermée dans la maison ou alors j'sors au parc pour justement oublier - mais à Londres il se trouve pas énormément d'étoiles. Pas assez pour les contempler. « Y a beaucoup d'étoiles à Pré-au-Lard ? » Qu'je demande avec quelque chose d'trop vulnérable pour l'admettre dans la voix. Qu'je suis touchée - que j'espère pouvoir voir les étoiles. « Faudra que tu me réapprenne le nom des étoiles durant l'été. Tu seras avec moi cet été hein ? Tu vas pas… rester avec papa tout le temps ? »

_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ gryffondor

staff & mangemort ◊ gryffondor


Messages : 128
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Dim 12 Aoû - 22:11

Pas une seconde de plus sans toi.
Léanaël
« Quel générosité Bro ! » Il éclate de rire, un rire canin qui raisonne un instant dans la boutique avant de se perdre au milieu du flot de voix, des gamins qui veulent de tout, qui achètent tout ce qui passe et qui discutent de ce qui serait le mieux pour faire tel ou tel farce. Son rire est déjà disparu lorsqu'il se tourne vers sa sœur et qu'il la regarde faire, fier de la voir dans son monde elle qui a tant rêvée d'en faire partie. Rien n'aurait été possible sans Sarah et sans Cosimo, il les remercie souvent mais ils ne réalisent pas ce que c'est pour Anaël. Sa jumelle c'est sa famille, c'est toute sa vie et surtout l'être avec qui il se sent le plus connecté. Sa jumelle c'est l'être pour qui il ferait tout, pour qui il serait capable même de se détourner des siens, de son père et de son idéologie. Sa jumelle c'est celle qui pourrait le faire changer et lui embrasser une autre cause, tout en sachant que Léana est bien loin de tout ça et qu'elle n'aura pas l'idée de lui demander quoi que ce soit. Les affaires d'Anaël restent cachée, et sa jumelle ne met pas le nez dedans. Personne ne peut réaliser ce que c'est pour lui de l'avoir dans ce monde, son monde qui pourtant les éloignait tellement. Ils n'étaient pas du même sang, ils ne pourraient pas avoir la même vie mais maintenant tout ceci n'existe plus, il n'y a plus de frontière ni de barrière entre eux. Sa sœur vit a quelques pas du château et d'ici quelques années, elle vivra proche de lui. Voire même avec lui.

« Y a beaucoup d'étoiles à Pré-au-Lard ? » « Des milliers. Il n'y a pas de pollution lumineuse ou presque pas. » Si ce n'est le magnifique château qui laisse échapper un peu de lumière mais la vue à pré au lard est splendide, bien plus que Londres qui a force d'être éclairé artificiellement, ne laisse plus passer aucune étoile. Elle tient toujours l'objet entre ses doigts, le regard brillant et quelque chose de tremblant dans sa voix. L'émotion sans doute, c'est rare de la voir si fragile sa sœur. « Faudra que tu me réapprenne le nom des étoiles durant l'été. Tu seras avec moi cet été hein ? Tu vas pas… rester avec papa tout le temps ? » « Non papa va pas mal travailler. J'pourrais être très souvent avec toi. Ca t'dirait qu'on parte une semaine en vacance tous les deux ? » Qu'il demande en prenant l'objet et en s'approchant de la caisse, pour faire compter tout cela. Une fois fait, il paye avec ce qui reste dans la bourse et en profite pour compter les pièces qui lui reste. Le tout emballé dans des sacs aux couleurs de Zonko, il fini par sortir de la boutique avant de se tourner vers sa jumelle. « On va manger un p'tit truc ? J'commence à avoir les crocs. » Qu'il dit en montrant d'un coup de tête le glacier non loin qui reste ouvert toute la journée. « T'as des nouvelles de papa a tout hasard ? »

_________________
Immortel
Si les mots sont des traces, je marquerais ma peau de ce qu'on ne dit pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Lun 27 Aoû - 23:02

par une seconde de plus sans toi
@Anaël H. Grimaldy & @Leana A. Grimaldy


j'demandais rien d'mieux que les choses puissent être toujours ainsi. J'doute pas d'pas avoir ma place auprès de Papa - principalement parce que papa il l'est pas pour moi - mais Anaël c'est mon frère. J'peux pas m'fier au sang qui glisse dans nos veines, mais son regard et ses sourires m'font réchauffer le coeur et j'doute pas. J'doute pas qu'il soit mon frère envers et contre toute logique. Il aurait pu s'détourner et m'laisser croupir dans la folie qu'Père faisait encrer dans ma tête. Mais il a jamais voulu l'laisser faire - il était toujours là pour m'retrouver au retour de l'île Barra. Il a toujours été là pour m'faire sourire, ou sortir sa baguette pour s'petits sortilèges colorés. Anaël est un frère - l'meilleur de tous assurément. « Des milliers. Il n'y a pas de pollution lumineuse ou presque pas. » Il m'ferait voir les étoiles - qu'importe en vrai c'qu'on peut trouver à faire tant qu'on le fait ensemble. Lui et moi - j'demande rien de plus, m'fichant bien de la guerre ou des trucs qu'il doit faire pour Papa. Tant qu'du temps il en trouve pour moi aussi. « Non papa va pas mal travailler. J'pourrais être très souvent avec toi. Ca t'dirait qu'on parte une semaine en vacance tous les deux ? » Cette idée m'fait bondir le coeur - mais j'me mets à sourire aussitôt après. « Où tu crois qu'on peut s'rendre tous les deux ? On a pas seize ans, j'vois pas comment on peut survivre une semaine loin du monde. Bien que j'suis jamais contre une aventure - on prend une tente et on s'rend en forêt ? On marche sous des cascades et on cherche des animaux magiques ? » J'demande avec un grand sourire placardé sur la gueule. J'vais pas refuser une aventure - un instant de faiblesse rien d'plus - parce que des aventures j'en veux encore des tas.

« On va manger un p'tit truc ? J'commence à avoir les crocs. » J'le vois qui perds pas de temps à nous mener vers un glacier, et m'retrouve à secouer la tête une fois encore snas pour autant l'retenir dans sa lancée. « Une glace c'pas un repas, sauf si elle fait au moins dix boules. » J'proclame avec logique, m'tournant vers lui avec un air d'défis sur la gueule. « T'as des nouvelles de papa a tout hasard ? » Un temps mon coeur manque un battement - c'con, ca devrait pas faire mal d'penser à Papa. Ca devrait pas mais j'peux pas m'empêcher d'me dire que non - que non des nouvelles j'en ai pas, et qu'sans doute il préfère n'plus jamais m'avoir. « J'crois que j'suis morte définitivement pour lui. Il a tenté d'se débarasser de moi puis maintenant qu'il a réussit il va pas me courir après. » J'dis en m'tournant vers le marchand de glaces, retenant l'regret dans ma voix. « Ca devrait pas m'toucher hein ? J'veux dire - j'sais que c'est même pas mon père mais... mais j'me sens seule parfois t'sais. D'le voir qui s'fiche de m'avoir ou pas... J'me dis que des parents j'en ai plus, et j'me sens seule malgré moi; »



_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ gryffondor

staff & mangemort ◊ gryffondor


Messages : 128
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Sam 1 Sep - 2:42

Pas une seconde de plus sans toi.
Léanaël
« Où tu crois qu'on peut s'rendre tous les deux ? On a pas seize ans, j'vois pas comment on peut survivre une semaine loin du monde. Bien que j'suis jamais contre une aventure - on prend une tente et on s'rend en forêt ? On marche sous des cascades et on cherche des animaux magiques ? » Pas faux, ils sont encore jeunes et partir tous les deux risque d'être compliqué. Dans le monde magique ça va il peut se débrouiller pour trouver des coins sympas mais sa sœur est moldue et même si pour lui ce n'est pas bien grave, il refuse de lui faire prendre des risques en étant une proie facile pour ceux qui portent la marque comme lui. « Une semaine de randonnée, de feu d'camp et de baignade sous des cascades sera parfait ouais. Concernant les animaux magiques, j'connais des coins en Angleterre qui sont moitiés moldus, moitiés sorciers. » Dit-il avec un sourire, sachant de toute façon que sa sœur ne va pas vouloir rester loin du monde magique bien longtemps. Elle y vit maintenant et elle a tant espérée y avoir sa place que l'envoyer hors de ce monde là est presque impossible à présent. Et puis les forets reculées ne sont pas un danger pour sa sœur, ils ne croiseront pas de mangemort là bas. C'est plutôt les villes qui représentent un danger pour l'instant. « Une glace c'pas un repas, sauf si elle fait au moins dix boules. » « Et du coulis au chocolat. » Qu'il dit en retenant un filet de bave de sa bouche. Ouais il a plutôt des tendances sucrées Anaël et sait qu'une glace c'pas un repas. Si il était avec son père ce dernier l'aurait plutôt emmené dans un restaurant pour qu'il prenne un repas équilibré mais pour une fois, le gamin veut faire plaisir à sa sœur et à lui même, en offrant de quoi s'exploser le ventre et s'faire péter le taux de sucre dans le sang. Et rien de mieux qu'une glace de Florian pour ça.

« J'crois que j'suis morte définitivement pour lui. Il a tenté d'se débarasser de moi puis maintenant qu'il a réussit il va pas me courir après. » Elle se tourne vers le glacier et une seconde, Anaël se dit qu'il aurait plutôt du la fermer, au lieu de retourner le couteau dans la plaie comme un idiot. Pas que ça soit volontaire, il sait qu'il peut parler de tout avec sa sœur mais il ne pensait pas que le sujet de leur père la touchait encore. Faut dire qu'elle n'a jamais donnée l'impression d'être attachée à lui, tout comme lui de l'être à elle. « Ca devrait pas m'toucher hein ? J'veux dire - j'sais que c'est même pas mon père mais... mais j'me sens seule parfois t'sais. D'le voir qui s'fiche de m'avoir ou pas... J'me dis que des parents j'en ai plus, et j'me sens seule malgré moi; » Il s'approche et vient glisser son bras autours des épaules de sa sœur, pour la maintenir contre lui dans une sorte de calin maladroit. C'est qu'il est pas habitué aux gestes de tendresse et sa sœur est bien la seule a avoir droit à cela. « Moi j'suis là et j'te laisserais pas tomber. T'es pas seule, jamais. Passe au dessus... Père est un homme dur et froid, un jour il regrettera d'avoir été sans cœur avec toi. » Dit-il à son oreille avant de lui plaquer un baiser sur la joue. « Allez fais toi plaisir, j'veux voir ce beau sourire sur ton visage encore longtemps. » Qu'il dit en montrant la carte des parfums, qui n'en fini pas de s'allonger à mesure que les années passent. « J'prendrais un Banana Split avec double coulis de chocolat. » Dit-il en observant de loin le dessert être préparé par le patron, pour un autre client avant eux.

_________________
Immortel
Si les mots sont des traces, je marquerais ma peau de ce qu'on ne dit pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Dim 2 Sep - 21:14

par une seconde de plus sans toi
@Anaël H. Grimaldy & @Leana A. Grimaldy

Il manquait jamais d'idées pour m'foutre le sourire sur la gueule mon frère - c'peut être pour cela que j'reste persuadée que tant que lui est près d'moi tout ira bien. Tout ira toujours bien si l'sourire d'Anaël quitte pas sa belle gueule, et qu'il m'promet de grandes aventures. C'est pas arrivé depuis qu'on a quitté le Québec - mais tout m'semblait plus facile là-bas. Et a présent que j'me trouve plus à la maison, s'retrouver est une impératif contre lequel j'veux pas lutter. « Une semaine de randonnée, de feu d'camp et de baignade sous des cascades sera parfait ouais. Concernant les animaux magiques, j'connais des coins en Angleterre qui sont moitiés moldus, moitiés sorciers. » Merlin, Merlin, c'déjà toute excitée, les mains frappant que j'me retrouve devant lui. « alors faut s'rendre là-bas ! On part quand Cosimo s'rendra dans son festival d'Rock. Comme ca il aura tout l'temps d'se faire plaisir tu vois ? »  J'lâche, me décidant à organiser des vacances d'la sorte - pour contenter tout le monde, et pouvoir avoir mon frère pour moi.

Et pour l'heure j'entends bien en profiter encore, m'promenant dans les rues avec la promesse d'une glace en repas - « Et du coulis au chocolat. » - le suivant avec la gueule ravie. Avant qu'la question de papa n'tombe. Et j'sais pas pourquoi ca fait mal - ca devrait pas tant m'toucher finalement parce que j'suis bien mieux sans lui vraiment. « Moi j'suis là et j'te laisserais pas tomber. T'es pas seule, jamais. Passe au dessus... Père est un homme dur et froid, un jour il regrettera d'avoir été sans cœur avec toi. » « J'sais pas si j'veux qu'il regrette. Tant que t'es encore là toi, t'as raison, y a rien d'plus qui compte. »  J'assure avant d'passer un bras autour d'lui pour qu'il s'arrête devant une boutique de glace.
ET y a tout qui s'trouve coloré et succulent - j'voudrais gouter à tout pour être certain d'pas passer à côté d'une chose fantastique. « Allez fais toi plaisir, j'veux voir ce beau sourire sur ton visage encore longtemps. » J'souris alors - puis qu'il veut l'voir ce beau sourire. « J'prendrais un Banana Split avec double coulis de chocolat. » « Puis moi j'vais prendre une glace cinq boules avec tout c'que vous avez d'fruits bizarres. Là - les couleurs qui flashent, et la glace qui brille dans l'noir. Merci. »  Qu'je dis en sentant mon ventre qui gargouille. Puis une fois qu'on est servi j'trouve une place pour qu'on s'assoit à regarder les gens. « Tout s'passe bien pour toi Bro ? A l'école et tout ca ? C'vrai qu'il s'y trouve des fantômes ? »




_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & mangemort ◊ gryffondor

staff & mangemort ◊ gryffondor


Messages : 128
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Mar 4 Sep - 3:08

Pas une seconde de plus sans toi.
Léanaël
« alors faut s'rendre là-bas ! On part quand Cosimo s'rendra dans son festival d'Rock. Comme ca il aura tout l'temps d'se faire plaisir tu vois ? » Il hoche la tête, répondant par l'affirmative à sa p'tite sœur. Ouais partir lorsque Cosimo sera occupé, pour ne pas le laisser tout seul, pour ne pas simplement s'barrer comme deux égoïstes alors qu'il a lui aussi le moral dans les chaussettes d'après ce qu'elle dit. Et c'est bientôt qu'ils pourront partir en vacance, avec la fin de cette année qui arrive à toute hâte. « J'sais pas si j'veux qu'il regrette. Tant que t'es encore là toi, t'as raison, y a rien d'plus qui compte. » Il lui sourit et lui serre la main doucement, en quelques secondes pas plus, parce qu'ils ont les mains pleines de paquets contenant des sucreries et des objets et que Anaël n'est pas certain de tenir encore debout longtemps, tant les sacs pèsent sous l'poids des achats récents. Il doit s'asseoir c'est certain, une glace autours d'une table sera parfait pour leur permettre de se remettre de cette récente crise de shopping. C'pas souvent qu'ils s'accordent ça avec sa sœur, ça lui fait du bien de la retrouver quelques temps. Il est raisonnable pour le moment, ne voulant pas lui demander trop souvent de la voir car il sait qu'elle doit être discrète tant que la procédure ne sera pas terminée avec Cosimo et qu'elle ne sera pas officiellement reconnue comme sa cousine. Ne lui faire prendre aucun risque, non surtout pas ça.

« Puis moi j'vais prendre une glace cinq boules avec tout c'que vous avez d'fruits bizarres. Là - les couleurs qui flashent, et la glace qui brille dans l'noir. Merci. » Le propriétaire des lieux leur sert les glaces et bientôt ils se retrouvent assis à une table, dans le calme de cet endroit un peu hors du village trop fréquenté. Anaël a bientôt une cuillère pleine de glace et de coulis dans la bouche, pendant que sa sœur s'installe elle aussi. « Tout s'passe bien pour toi Bro ? A l'école et tout ca ? C'vrai qu'il s'y trouve des fantômes ? » « Ouais, t'risques d'en voir au château MacFusty, non ? » Qu'il demande avec un sourire, sachant que si elle s'entend bien avec la belle MacFusty, c'est qu'elle va aussi aller sur leur île un jour. « L'école ça s'passe bien. J'ai mon année, j'passe en 6 eme là et toi alors ? T'as des projets, des envies ? Cosimo veut peut-être t'enseigner quelques trucs. C'est ce qu'il m'avait dit j'crois. » Qu'il demande, se souvenant du tuteur de sa sœur lui disant qu'il voudrait l'aider à trouver sa place dans leur monde. « T'as finalement abandonnée l'école moldue, non ? »

_________________
Immortel
Si les mots sont des traces, je marquerais ma peau de ce qu'on ne dit pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 149
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   Sam 8 Sep - 18:18

par une seconde de plus sans toi
@Anaël H. Grimaldy & @Leana A. Grimaldy

C'qu'il y a de parfait à avoir un frère sorcier c'est qu'il sait plein de trucs sur la magie. Pour n'pas dire qu'il sait tout, et que j'peux lui poser les questions qui m'viennent à l'esprit. L'miens est pas le plus expressif des garçons, Anaël a plutôt tendance à lever les yeux au ciel et passer son chemin qu'à s'extasier sur tout. Mais il m'en a jamais voulu de m'extasier sur ce qu'il prenait pour la normalité. C'que pour moi elle l'était pas. J'ai beau avoir grandit auprès de lui, Maman voulait pas voir d'magie à la maison, et papa m'laissait pas profiter d'celle d'mon jumeau quand on a déménagé. J'ai toujours trouvé la magie comme une nouveauté à voir et revoir avec la même curiosité. Puis c'pas juste ce qu'il fait avec sa baguette, c'est tout l'reste. Les loup-garous, les vampires, les fantômes. « Ouais, t'risques d'en voir au château MacFusty, non ? » « J'pas eut cette chance. J'ai vu des dragons... De je les ai entendu plutôt. Et des trucs dans l'eau, j'sais plus l'nom - Tritons ? » Qu'je raconte toute excitée. Parce que j'pas eut tant l'occasion de parler d'mon expérience chez les MacFusty. « Mais Sauvage prétend qu'il s'trouve des fantômes à Poudlard, et des tas en plus ! »  Je m'exclame avec enthousiasme, attendant d'savoir de mon frère si c'est vrai ou pas.

« L'école ça s'passe bien. J'ai mon année, j'passe en 6 eme là et toi alors ? T'as des projets, des envies ? Cosimo veut peut-être t'enseigner quelques trucs. C'est ce qu'il m'avait dit j'crois. » J'opines - j'aime voir qu'mon frère réussit, ca fait au moins un d'nous deux qui aura pas à craindre de devenir grand un jour. « T'as finalement abandonnée l'école moldue, non ? » « Les moldus sont idiots. Ils sont aveugles, fermés d'esprits, et stupides. J'veux pas retourner là-bas, puis comme j'ai foutu mon poing dans la gueule d'une gamine ils veulent plus d'moi. »  J'dis en faisant mine d'pas y porter d'importance. Mais j'veux pas qu'il m'voit comme papa : comme une perte de temps. « Cosimo m'apprendra des trucs sans baguette, mais quand l'école reprendra j'sais pas... j'pense que j'vais devoir trouver une école ou d'quoi m'occuper. J'ai pas pensé à ca puis... Puis j'pas sûre de vouloir reprendre les cours de toute façon. » 




_________________

i can't be lonely, if you stay with me. running across the life, with a dazzling princess. and howling with the wolf to the stunning moon.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas une seconde de plus sans toi. Léanaël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Retourneur de Temps :: Les RPs Vifs-
Sauter vers: