AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 dans le poudlard express (winfred & dorcas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & gryffondor

staff & gryffondor


Messages : 74
Date d'inscription : 03/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: dans le poudlard express (winfred & dorcas)   Mer 25 Avr - 2:03



dans le poudlard express
@Winfred Scotland & @Dorcas Meadowes
Tu sais que je n'aime pas vraiment les habitudes, les traditions, ce genre de trucs. J'aime les surprises, les hasards, les choses étranges. Mais, dés que je ferme ma valise, tous les ans, pour rejoindre ma famille durant l'été, j'aime garder le sentiment que deux mois plus tard, la même valise se retrouvera dans le Poudlard Express.

Elle ferma les boutons de la lourde valise, regardant une fois encore si elle n'avait rien oublié sur son lit, dessous, ou sur les côtés. Les placards et les étagères étaient à présents vides, n'étant le témoin d'aucune vie durant cette année écoulée. Dix mois, disparut dans les lourdes caisses transportées par les étudiants dans le dédales des marches et des couloirs. Elle n'y faisait pas exception, ses baskets glissant parfois sur les pierres lissées du château. Elle souriait, cependant, heureuse de retrouver sa maison pour l'été. Il n'y avait pas d'angoisse - pas vraiment - alors qu'elle posait la valise pour rejoindre Maemi à sa table, pour prendre un petit déjeuner ensemble.
Elle avait la certitude qu'elles se verraient tout l'été, après tout, et que pouvait-elle espérer de plus que cela : pouvoir passer deux mois en présence de sa petite amie. Elle ignorait encore si elle en parlerait à ses parents - sans doute pas, car elle ne pensait pas que son père comprendrait. Ou qu'il aurait le désir de comprendre. Il était bien trop intransigeant, d'autant sur ces questions, et si elle était capable de se convaincre qu'elle ne faisait rien de mal, elle n'aurait pas les mots pour le convaincre lui.
Après tout, les siens résonnaient dans son esprit avec les intonations de son frère.

Elle n'avait pas passé beaucoup de temps avec Winfred ces dernières semaines. Outre le fait qu'il devait sans doute travailler ses ASPICS, elle avait eut la tête dans les étoiles - ou les nuages - totalement éprise de sa belle japonaise et incapable de penser à quoi que ce soit d'autre. Pas qu'elle-même eut raté ses BUSES - bien au contraire - mais elle aurait sans doute pu faire mieux. Sans doute.

Elle finit par se lever, prenant la main de Maemi dans la sienne pour faire le chemin jusqu'à Pré-au-Lard, regardant le château disparaitre derrière elles. Elles discutaient, comme toujours, parlant de tout et de rien, prévoyant leurs vacances sans savoir véritablement ce qu'elles désiraient en faire. Ensemble - simplement - et rien n'était plus important que cela. Une fois arrivées à la gare, Dorcas laissa Maemi trouver son chemin vers un compartiment où se trouver certains de ses amis, quand elle passa devant un où se trouvait son frère justement. « J'te retrouve plus tard. »  Dit-elle à sa petite amie, la retenant par la main avant de l'attirer pour poser un baiser rapide - et chaste - sur ses lèvres. La laissant filer, elle ouvrit la porte de la cabine où se trouvait Winfred, avant de la refermer derrière elle. « Hey Bro ! »  Le salua-t-elle avant de venir poser un baiser sur sa joue, et de s'affaler sur la place face à lui. « J't'ai pas vu des masses ces derniers temps. Ca te dérange si j'reste avec toi un peu ? »  demanda-t-elle, bien que s'il était dérangé ou non cela ne changerait rien à sa décision de rester avec lui un temps du voyage.
Il lui avait manqué Winfred, et si elle était si épanouie et heureuse aujourd'hui - plus prompt à gueuler et mordre pour assumer qui elle était - c'était entièrement grâce à lui. « T'as comme disparu de la circulation après le Tournoi de Quidditch - qu'est-ce qu'il s'est passé ? » 


_________________
you're quite magical
s'ouvrant uniquement une nuit dans l'année, les fleurs de lune étaient d'une beauté inouïe. Elles s'offraient à la lune, pour une nuit entière, donnant au monde un instant de pure magie. Un moment, éprit dans le regard des chanceux. Ma chance, c'est d'exister dans ton regard, ma fleur de lune.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
head boy, serdaigle ◊ witty, creative

head boy, serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 85
Date d'inscription : 07/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: dans le poudlard express (winfred & dorcas)   Mer 25 Avr - 15:30


Atypical Partie 2

Ca y est. C’était la fin. La fin de Poudlard, du moins pour certains. C’était assez étrange de se dire et de voir tous ses camarades pour la dernière fois, du moins pour la plupart. Eux ils quittent le château comme prévu pour des dernières années. Mais moi je comptais revenir encore une année. Certains de mon dortoir ne comprenaient pas vraiment mon choix. Mes notes étaient dignes de mon niveau habituel et je n’avais rien à envier quoi que ce soit pour les appréciations des Professeurs. Alors mon choix de redoubler énervé certains. Ce que je comprend pas en réalité. Après tout ça ne les regardent pas… Mais une élève m’avait dit que c’était parce qu’ils étaient jaloux, en quelque sorte. Ou qu’ils pouvaient prendre mon choix comme de l’arrogance. Sauf que ce n’était rien. C’était purement pour mon avenir, un choix mûrement réfléchi avec ma Mère et le Président des Frelons de Wimbournes.

Autre chose que j’avais du mal encore, pourquoi a chaque années des gens pleurent ? Ils ne sont pas contents, pour la plupart, d’aller en cours. En tant que Préfet je suis souvent derrière mes aiglons pour les renvoyer vers leurs salles de classes et là, maintenant qu’il faut partir ils ne veulent plus quitter le château ?! C’était ridicule et cette incohérence pouvait m’agacer parfois. J’avoue que ces fins d’années n’étaient pas très drôle pour moi. Du moins je n’avais pas envie de perdre mon temps dans un couloir étroit totalement bloqué par deux élèves pleurant les vacances. J’avais d’autres chouettes à envoyer moi.

Comme la plupart du temps je m'enferme dans le Poudlard express. Disons qu’au fil du temps les gens ont compris que la fin d’année n’était pas quelque chose de plaisant pour moi et que je préférais lire un livre tranquillement sans qu’on parle de nostalgie, un concept que je n’avais absolument pas compris. Ce qui est fait est fait pour moi. Bref j’acceptais la compagnie uniquement de personnes qui me connaissaient assez bien pour éviter ce genre de tracas. Parler de l’avenir était une chose que je préférais d’ailleurs. Tout planifié c’était un peu mon dada. Etant petit j’avais fait l’emploi du temps de ma mère sur toute une année avec des rendez vous bien précis pour des examens médicaux et autres broutilles de la routine sorcière.

J’étais bien concentré sur mon livre, la sociologie moldus était bien avancé, plus que celle des sorciers, sans écouter les vas et vient dans le wagons ou je me situais. Mais instinctivement j’avais reconnu cette voix. En fait je ne pouvais pas ne pas la reconnaître avec le temps passé avec elle, ma soeur. Je la vis alors embrassé son amie de toujours, enfin je découvrais qu’elle avait enfin fait le bond dont on avait parlé au terrain de Quidditch vers le début de l’année. Je n’ai pas compris pourquoi sur le moment mais j’ai eu un léger sourire. Comme d’habitude je n’avais pas vraiment eu le temps d’en placer une avec elle. Trop d’énergie pour moi. Enfin pas vraiment. C’est surtout le temps que je traduise les simples paroles des gens et que j’essaie de les décryptés afin de pouvoir avoir une attitude correct. Il m’est arrivé de dire ou faire des choses qu’il ne fallait pas car je n’avais pas compris que la personne n’allait pas bien. L’avantage avec Dorcas c’était que je la connaissais elle, plus que quiconque et qu’elle était très souvent de bonne humeur surtout.

C’est à ce moment là que je réalisais aussi que j’avais fait une nouvelle erreur… Vraiment idiote celle ci. Avec tout ce qu’il c’était passé j’avais oublié de mettre Dorcas dans la confidence, j’espérais qu’elle n’allait pas le prendre mal… Enfin elle devrait avoir l’habitude non ?

- Ah ? Oh… Désolé j’ai oublié de t’en parler… Après le tournoi je fus approché par le Président des Frelons de Wimbournes. Et avec le soutien de Maman j’ai accepté de rentrer dans leurs équipes. Du coup je suis souvent sorti de Poudlard le Week end avec l’accord du Directeur… Désolé de ne pas t’en avoir informée, je sais que cela ne se fait pas.

Puis je posais le livre à mes côtés avant de reprendre.

- Sinon j’ai vu que tu avait franchis le pas avec Maemi. Je te félicite.

©️ charney

_________________

Serdaigle


Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & gryffondor

staff & gryffondor


Messages : 74
Date d'inscription : 03/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: dans le poudlard express (winfred & dorcas)   Mer 25 Avr - 23:33


dans le poudlard express
@Winfred Scotland & @Dorcas Meadowes
Tu sais, c'est toujours terrifiant de voir Poudlard s'éloigner ainsi. D'année en année- exaltant puis terrifiant, car plus souvent on le voit s'éloigner, plus on se rapproche de la dernière fois où le château disparaitra dans l'horizon.

Elle inspira profondément avant d'entrer dans la cabine. Elle était toujours ravie de voir son frère, qu'importe qu'elle fut de sombre humeur auparavant ou pas. Contrairement à beaucoup qui ne comprenait pas Winfred, elle avait pour son grand frère une affection qu'elle ne pouvait pas cacher. Elle se souvenait de ceux s'étonnant qu'il fut son frère, alors qu'il était blanc. Pas elle. Elle se souvenait de ceux qui le décrivait comme bizarre, fou, ou stupide. Elle se souvenait de ceux prétextant qu'il était malade, rendu dingue par la magie noire - ou ce genre de stupidité qui l'avait rendu ivre de colère plus d'une fois. Elle n'était pas d'une nature exubérante, ou s'assumait si peu qu'elle l'avait fait taire à mesure des années. Mais pour Winfred, elle était une lionne aux dents longues, attaquant leurs ennemis au cou. Car il n'existait pas un monde où ceux critiquant Winfred n'étaient pas leur ennemi à tous les deux - il était sa famille, il était précieux pour elle, plus précieux que sa réputation ou son dossier scolaire. Si elle avait écopé de quelques heures de colle durant sa scolarité, c'était assurément pour avoir pris la défense de son frère.
A présent qu'elle apprenait à être elle-même, son désir de le voir heureux et épanouie était exacerbé. Son plaisir de le voir aussi - son visage se fendit d'un immense sourire quand elle le rejoint, l'embrassant sur la joue avant de trouver place dans son compartiment. Elle savait qu'il préférait la présence des livres aux humains lors du chemin de retour de Poudlard - sans doute à cause de tous les explosions d'émotions et de larmes qui avaient lieux à cette époque de l'année - mais elle assumait l'idée qu'il n'aurait rien contre sa présence à elle.

Elle s'imposa de ce fait, s'affalant sur la banquette avant de lui demander comment il allait - elle avait l'impression de ne pas avoir eut de nouvelles de son frère depuis longtemps, et sans doute n'en avait-elle pas prise, tandis qu'elle s'éprenait de Maemi et oubliait le reste du monde. « Ah ? Oh… Désolé j’ai oublié de t’en parler… Après le tournoi je fus approché par le Président des Frelons de Wimbournes. Et avec le soutien de Maman j’ai accepté de rentrer dans leurs équipes. Du coup je suis souvent sorti de Poudlard le Week end avec l’accord du Directeur… Désolé de ne pas t’en avoir informée, je sais que cela ne se fait pas. » Elle peut pas se contenir - la nouvelle la fait littéralement sauter de joie, alors qu'un hurlement lui échappe sans qu'elle puisse le contenir. Apprendre que son frère avait intégré une équipe de Quidditch… c'était son rêve, depuis toujours, et à présent elle voyait Winfred le réaliser. Et elle était excessivement heureuse - son coeur battait fort dans sa poitrine, et elle avait du mal à ne pas se mettre à ricaner comme une endeuille. « Merlin ! T'as pas à t'excuser c'est - PARFAIT ! Félicitations Winny ! T'es merveilleux ! Je savais que tu serais doué mais les Frelons de Wimbournes ? C'est une des meilleures équipes de Grande Bretagne ! C'est génial ! » Elle était extatique, hurlant presque sans pouvoir contenir son enthousiasme. « Alors t'as commencé les entrainements ? Ca se passe comment ? J'vais pouvoir venir te voir jouer ? Je veux tout savoir en détails ! » 

« Sinon j’ai vu que tu avait franchis le pas avec Maemi. Je te félicite.  » Elle se sentit rougir, sans pour autant cacher son sourire lumineux - elle se tourna un temps vers la porte, comme si Maemi allait y apparaitre pour souffler sur la vitre et lui dessiner un coeur - comme la foutue romantique qu'elle était. « Ouais je… J'ai décidé de t'écouter, et de suivre tes conseils. Merci pour ca, Winfred. »  Dit-elle avec un sourire reconnaissant, profondément heureuse par la tournure des évènements. « Par contre tu pourras… hm. Garder ca pour toi un moment ? Je suis pas certaine de vouloir que les parents sachent. » 


_________________
you're quite magical
s'ouvrant uniquement une nuit dans l'année, les fleurs de lune étaient d'une beauté inouïe. Elles s'offraient à la lune, pour une nuit entière, donnant au monde un instant de pure magie. Un moment, éprit dans le regard des chanceux. Ma chance, c'est d'exister dans ton regard, ma fleur de lune.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
head boy, serdaigle ◊ witty, creative

head boy, serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 85
Date d'inscription : 07/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: dans le poudlard express (winfred & dorcas)   Dim 29 Avr - 13:02


Atypical Partie 2

Avec le temps je devrais avoir l’habitude mais ce n’était pas vraiment le cas. A peine avais je osé parler de ce qu’il m’arrivait qu’elle s’écriait comme une enfant à Noel, d’ailleurs pourquoi crier (?), me faisant presque sursauter alors que psychologiquement je m’y préparer. D’ailleurs il y avait autre chose que je redoutais de lui dire… La raison de mon redoublement, je ne savais pas encore si elle allait bien le prendre ou si elle allait sortir les griffes contre le conseil d’administration des frelons. Enfin là elle était heureuse, je crois, et je ne comptais pas lui enlever ça.

Par contre je n’avais pas réalisé l’ampleur du niveau de popularité des frelons. Lorsqu’elle m'annonce qu’elle faisait partie des meilleurs équipes je commençais doucement à déglutir en me demandant ce qu’il allait bien m’arriver lors des match officiels… Car pour le moment je n’avais fait qu’un ou deux match avec cette équipe. Mais ce n’était que des match amicaux, rien de plus donc les gradins sont sans doute moins rempli… Mais durant les tournois… Je ne savais pas comment j’allais gérer ça encore. Mais je compris parfaitement le point de vu du Président des Frelons. Il fallait que j’arrive à mieux me contrôler sans aucune potion sinon j’allais avoir quelques ennuis de suspicions de dopage sportif. Et ça je ne le voudrais absolument pas même si je ne peux en vouloir aux organisations de douter de la potion. J’aurais fait sans doute la même chose si j’étais de l’autre côté de la barrière. Enfin pour l’heure elle m'assaillent de questions sur les frelons et de comment ca se passait. Je ne pouvais pas lui en vouloir je sais qu’elle avait toujours rêvé de faire du Quidditch à ce niveau là. D’ailleurs je me demandais si je ne pouvais pas en toucher un mot pour elle à mon équipe. Sait on jamais si d’aventure elle entre dans l’équipe de Gryffondor ils pourraient venir la voir jouer en retour.

- Oui ca se passe plutôt bien pour le moment. J’ai même fait des match amicaux dans le but de voir ce que les nouveaux joueurs gèrent sur le terrain et ça était. Ne t’inquiète pas on a des places réservées pour les familles dans les gradins.

Je ne savais pas quoi lui dire de plus en fait. Je jouais simplement au quidditch, et quoi d’autre ? Elle connaissait les entraînements et les match alors je ne savais pas que dire de plus. En même temps pour moi tout n’était que logique et méthodique donc je ne captais pas toujours très bien les demande des autres. Puis vint le sujet Maemi aussi, j’étais curieux de savoir son ressenti dans cette relation. Car il faut dire que je n’ai jamais eu de retour de relations amoureuses de personnes de nos âges. Simplement parce que les élèves à Poudlard ne se confessent pas toujours à moi… Puis cela ne doit pas être facile pour eux non plus. Parler de chose que je ne comprend pas forcément cela ne doit pas être plaisant pour se confier. Mais ce qui était sur, c’est que j’étais un aussi bon gardien au quidditch qu’avec les secrets.

- Oui bien sur, cela est ta vie privée, ça ne les regardent pas vraiment.

Puis c’est alors qu’une idée m’est soudainement venu…

- D’ailleurs cet été je serais dans un camp d'entraînement spécial pour les Frelons. C’est pas très loin de chez Maemi et je peux inviter de la famille. Si ca t’intéresse je peux vous inviter toutes les deux.

Moi je serais surtout sur les terrains et avec l’équipe. Alors ce qu’elle peuvent faire c’était soit nous regarder jouer ou alors se promener dans le coin. L’avantage était qu’il n’y aurait pas toujours maman et papa. Ils viendront juste me voir de temps en temps mais rien de plus. Alors au moins là je sais que cela remplirait deux objectifs de Dorcas. Me voir jouer et être avec Maemi.

©️ charney

_________________

Serdaigle


Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & gryffondor

staff & gryffondor


Messages : 74
Date d'inscription : 03/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: dans le poudlard express (winfred & dorcas)   Lun 7 Mai - 9:53


dans le poudlard express
@Winfred Scotland & @Dorcas Meadowes
Tu sais que j'ai toujours rêvé de faire du Quidditch - bien que toujours c'est un peu exagéré, comme j'ai découvert le jeu à mes onze ans. Les voir voler, faire ces figures, et se sentir libre - le grondement des cognards qui claquent… J'en ai rêvé durant des années. J'en rêve encore, parfois.

Elle ne peut pas cacher son enthousiasme, hurlant en apprenant la nouvelle - trop d'émotions sans doute, ou alors était-ce parce qu'elle s'assumait plus, ne pouvait plus contrôler les sentiments qui lui semblaient souvent intenses. Trop intenses. Elle était habituée avant, à être plus silencieuse, plus discrète, à se retenir de faire trop de bruit - avant. A présent elle se sentait incapable de même contrôler un élan de joie, affligeant son frère de mille et une questions - elle voulait en entendre parler de ce rêve que Winfred allait vivre. Elle ignorait qu'il aimait le Quidditch à ce point mais elle ne pouvait que se réjouir pour lui. Sans doute la jalousie l'aurait-elle rendu agressive mais pas quand il s'agissait de son ainé - il ne se trouvait personne au monde qu'elle aimait comme elle l'aimait lui. Elle voulait le voir réussir, le voir heureux - et si c'était en réalisant le rêve qui était celui de Dorcas, elle était prête à le partager avec lui. « Oui ca se passe plutôt bien pour le moment. J’ai même fait des match amicaux dans le but de voir ce que les nouveaux joueurs gèrent sur le terrain et ça était. Ne t’inquiète pas on a des places réservées pour les familles dans les gradins. » Un immense sourire barre son visage une fois encore, s'imaginant porter les couleurs des Frelons et le nom de Winfred sur les joues pour le soutenir - sans doute ne comprenait-il pas tout cet électrique enthousiasme des supporters, mais elle ne s'en empêcherait pas - et si elle pouvait s'offrir un t-shirt avec l'nom de son frère, elle le porterait aussi sans doute. « Et comment sont les autres joueurs ? Ils sont rapides ? Stratégiques ? Vicieux ? Ils ont les derniers balais ? Est-ce vrai que le batteur a tellement de muscle qu'son bras a la taille d'un tronc de saule cogneur ? » demanda-t-elle sans pouvoir se contenir, sautillant presque sur son siège - elle voulait tout entendre, même si c'était idiot ou inutile aux yeux de Winfred. Ca l'était sans doute - mais elle n'en avait cure, aveuglée par son excitation.

Parler de Maemi ne fit qu'agrandir sa grimace ravie. Elle n'avait pas de mal à en parler à Winfred, assumant qu'il était un soutien dans cette histoire. Après tout, il était celui qui l'avait rassurée, lui avait dit de suivre ses sentiments, en se fichant des autres. Tout cela ne concernait qu'elle et Maemi - il avait raison. Elle s'était persuadée qu'il avait raison, mais à présent qu'ils rentraient, elle savait qu'il y avait leurs parents à tenir loin du secret. Elle ne voulait pas imaginer ce qu'il se passerait si le Pasteur apprenait qu'elle sortait avec une fille. « Oui bien sur, cela est ta vie privée, ça ne les regardent pas vraiment. » « Merci Winny, t'es l'meilleur. » Dit-elle avec une chaleur reconnaissante dans la voix. Elle ne savait pas s'il voyait combien cela comptait pour elle - il en parlait avec cette même voix éprise de logique et d'évidence. Une voix qu'elle adorait, c'était un fait. « D’ailleurs cet été je serais dans un camp d'entraînement spécial pour les Frelons. C’est pas très loin de chez Maemi et je peux inviter de la famille. Si ca t’intéresse je peux vous inviter toutes les deux. » Surprise - elle resta un moment figée la bouche ouverte, mettant un moment à réaliser ce qu'il lui proposer. « Attends - t'es en train de m'offrir des vacances avec ma petite amie près d'une des meilleures équipes du pays pour voir mon frère jouait ? C'est… C'est Noël et mon anniversaire mélangés ? »  Cette fois encore, elle manque pas d'enthousiasme - allant jusqu'à se lever pour se pendre au cou de son frère, et lui poser un rapide baiser sur la joue. « Oui oui oui ! J'peux pas refuser ca ! J'en parlerai à Maemi, et puis même si elle peut pas venir, j'viendrais moi ! J'ai hâte de te voir voler sur un balai. Et tu vas faire ca à temps plein l'an prochain du coup ? T'es heureux ? » 

 


_________________
you're quite magical
s'ouvrant uniquement une nuit dans l'année, les fleurs de lune étaient d'une beauté inouïe. Elles s'offraient à la lune, pour une nuit entière, donnant au monde un instant de pure magie. Un moment, éprit dans le regard des chanceux. Ma chance, c'est d'exister dans ton regard, ma fleur de lune.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
head boy, serdaigle ◊ witty, creative

head boy, serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 85
Date d'inscription : 07/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: dans le poudlard express (winfred & dorcas)   Sam 12 Mai - 11:12


Atypical Partie 2

Des questions et encore des questions. Cela ne me dérangeait pas mais je ne savais absolument pas quoi lui répondre. Ma nouvelle équipe était des … joueurs comme les autres. Enfin je ne savais pas vraiment quoi lui dire. On avait un équipement financer par l’équipe mais pour des raisons évidentes je ne les utiliserais pas à Poudlard, cela serait un peu de l’anti jeu je trouve. Je voulais être égal aux autres. Puis cette histoire de bras… De quoi voulait elle parler ? La force n’est pas uniquement une histoire de muscle. Il y a la rotation des articulations, la souplesse également. Puis le temps, l’angle, la vitesse et la hauteur de vol. Tout cela entrait en compte pour un batteur ou n’importe quel poste au final. C’était même un peu de cette manière que je fonctionne dans le quidditch. Du moins que c’était ainsi que je réalisais des arrêts ou des ratés, manque de calculer mais aussi manque de pratique. Les statistiques c’est bien, mais parfois il est plus difficile de les mettre en place.

- Je… Je ne saurais te le dire. Enfin tu me dira quand tu les verra.

Oui car presque de suite après je lui avais proposé de venir avec moi durant cet été. Du moins elle semblait heureuse pour moi ? Cela me faisait toujours assez étrange. Que les personnes puissent être heureuses pour d’autre. Enfin je sais que c’est une forme de politesse alors j’essayais de comprendre et parfois je le disais. Du moins est ce que le sentiment de soulagement accompagné d’une envie irrépressible de sourire était ça d’être heureux pour d’autre ? Je fus surpris c’est sur. Mais ce dont je venais de toucher du bout des doigts était sans doute une grande avancée pour moi. En revanche elle m'annonce qu’elle viendrais même sans Maemi ? Je trouvais cela étrange et dommage. Parce que sur le coup je n'étais pas très à l’aise d’être la personne qui les séparerait ainsi. Puis pour ce qui était de savoir si j’étais heureux… Je pouvais dire que oui, je pense. Refaire une année à Poudlard était une bonne idée pour l'améliorer puis j’allais encore être avec ma soeur alors je ne m’en plains pas.

- Pas à plein temps non. Je dois refaire une année à Poudlard pour me concentrer sur ma propre évolution personnel. Les dirigeants de l’équipe pensent que cela m’aiderait à travailler sur ma sociabilité et surtout à faire des match sans potion. Cela pourrait être juger comme du dopage dans un championnat à l’échelle nationale. Donc je reste encore à Poudlard. Je fais même ma demande pour être Préfet en chef.

Je souriais, vraiment. Car cette idée me plaisait oui. Même si cela m’embêter les adieux des gens à Poudlard j’avais aussi ce petit ressentiment, cette peur de l’inconnu qu’est l’après Poudlard.

- Puis tu sais… Je ne souhaite pas te séparer de Maemi. Si cet été elle ne peut venir ne te sent pas obligée de venir toi hein.

©️ charney

_________________

Serdaigle


Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & gryffondor

staff & gryffondor


Messages : 74
Date d'inscription : 03/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: dans le poudlard express (winfred & dorcas)   Mer 23 Mai - 22:07


dans le poudlard express
@Winfred Scotland & @Dorcas Meadowes
Tu sais, j'me suis demandée un jour ce que les autres voulaient dire quand ils désignaient Winfred en gueulant Bizarre. Bizarre - c'était pas si logique, comme on l'est tous finalement. Y en a qui dise étrange, bizarre ou marginale. J'crois plutôt que c'est parce qu'on est tous différent.

Elle était aux anges, ne pouvant cacher son enthousiasme en découvrant que son frère allait vivre ce qui était son rêve. Sans doute d'autres étudiants auraient-ils étaient jaloux ou désireux, mais ils avaient été éduqués par le Pasteur, et aimer son prochain allait de paire avec le détachement des émotions négatives. Elle ne pouvait pas être jalouse de son frère, parce qu'elle était heureuse et fière de lui. Pas que Winfred changeait radicalement - elle le comprit rapidement - alors qu'il restait perplexe et imperturbable devant l'exubérance de sa soeur, elle qui posait mille et une questions, se souvenant des rumeurs et de ce qu'on pouvait dire des équipes nationales. Pouvoir jouer en présence de ces stars du sport devait être fantastique. « Je… Je ne saurais te le dire. Enfin tu me dira quand tu les verra. » Et c'est les étoiles dans les yeux qu'elle imagine ce que ce sera - de voir son frère jouait auprès d'ses stars. Des joueurs dont elle a les posters dans sa chambre, bougeant au vent au-dessus de son lit. Pas le moindre fantasme pour les accompagner - il y a un moment qu'elle sait qu'elle n'en aura jamais pour les garçons - mais elle peut pas s'empêcher de les admirer. Il y a quelque chose de fascinant, d'envoutant, d'obsédant dnas le Quidditch, dont elle ne peut pas se défaire. Elle en rêve depuis qu'elle les a vu volé pour la première fois durant sa première année à Poudlard. Pas qu'elle ait eut le droit à sa place dans l'équipe - mais peut être. Peut être l'an prochain.

Pour l'heure c'est Winfred qui l'intéresse - et elle veut tout savoir de la vie qui attend son frère. Elle veut pouvoir gueuler son nom, comme sa première supportrice. Elle veut être là, lui montrer qu'elle l'lache pas. Qu'elle le lâchera jamais. « Pas à plein temps non. Je dois refaire une année à Poudlard pour me concentrer sur ma propre évolution personnel. Les dirigeants de l’équipe pensent que cela m’aiderait à travailler sur ma sociabilité et surtout à faire des match sans potion. Cela pourrait être juger comme du dopage dans un championnat à l’échelle nationale. Donc je reste encore à Poudlard. Je fais même ma demande pour être Préfet en chef. » Trop d'émotions - elle se décompose, s'interroge, se ravie - elle sait plus quoi ressentir, et c'est presque trop pour son corps, alors elle se lève et commence à faire des allers-venus dans la cabine trop étroite. Elle doit bouger, tenter de contenir tout ce qu'elle a en elle - tout ce qu'elle peut pas totalement exprimer sans risquer de passer pour une folle hystérique devant Winfred. Elle sait - elle sait qu'il comprend pas exactement toutes ses réactions, mais aussi qu'il l'aime trop pour la juger sur ca. « Attends - tu reste à Poudlard pour être plus sociale, et pour ca tu vas être préfet-en-chef ? Gosh ! Winny tu... Tu es sûr ? Ca va aller ? » demanda-t-elle, toujours soucieuse de le voir réussir à s'intégrer dans le monde, bien qu'il lui semble souvent étrange, ou illogique. Elle voudrait pas - cependant - que ce poste lui mette trop de charge, ou d'angoisse - ou elle ne sait quoi d'autre.

Il souriait - et rien n'était plus précieux pour DorcaS. Elle pouvait se damner pour des sourires de son frère - petit, disait-elle, quant bien même il était plus âgé qu'elle. « Puis tu sais… Je ne souhaite pas te séparer de Maemi. Si cet été elle ne peut venir ne te sent pas obligée de venir toi hein. » « Winny. » L'arrêta-t-elle avant de se sentir assez calme pour s'asseoir face à lui et prendre une main de son frère dans la sienne. « Même si je suis avec Maemi, ca ne veut pas dire que je ne serais pas là pour toi. J'veux te voir dans ton centre d'entrainement. Je veux être là pour toi - et puis on a jamais eut de vacances entre frère et soeur, ca peut être fun ! »  décida-t-elle. « Avant que je ne commence mon travail estival au Trois Balais - j'suis contente on a le droit à une année à Poudlard en plus ensemble ! Tu compte faire quoi - du coup - pour... devenir plus ... sociale ? »
 


_________________
you're quite magical
s'ouvrant uniquement une nuit dans l'année, les fleurs de lune étaient d'une beauté inouïe. Elles s'offraient à la lune, pour une nuit entière, donnant au monde un instant de pure magie. Un moment, éprit dans le regard des chanceux. Ma chance, c'est d'exister dans ton regard, ma fleur de lune.  
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dans le poudlard express (winfred & dorcas)   

Revenir en haut Aller en bas
 
dans le poudlard express (winfred & dorcas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit tour en train (Nouvel Orient Express)
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pré-Au-Lard :: Rues et ruelles-
Sauter vers: