AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 « Ohana » signifie « famille ».

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 219
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: « Ohana » signifie « famille ».    Mer 16 Mai - 23:29

Allyde

La journée se termine lentement, alors que les parents sortent de leur chambre. Ils sont bien habillés, ils portent des belles robes de sorcier et ont au bras, une petite étoffe de tissu rare et précieux. Sa mère a une jolie coiffure relevée en chignon alors que son père lui a coiffé sur son crane un chapeau pointu, noir et doré où brille là aussi une classe et une élégance folle. Clyde est déjà en cuisine depuis un quart d'heure à couper ses légumes, lorsque ses parents font irruption dans la cuisine pour l'embrasser et lui souhaiter une bonne soirée. Ce soir ils ont une cérémonie d'intronisation d'un jeune sang pur au monde magique et surtout adulte, ainsi les tenues sont traditionnelles et presque démodée, si on ne vient pas de ce monde. Pourtant si les moldus seraient les premiers à se moquer en disant qu'ils ressemblent aux costumes de carnaval, Clyde trouve que cela leur va terriblement bien. Pour sa part il n'a qu'un jogging gris d'une marque Américaine bien connu, portant comme logo une virgule et son haut n'est qu'un tee-shirt noir tout aussi simple. Il n'a pas envie de salir ses belles tenues et surtout pour cuisiner, autant être à l'heure. « Pourquoi ne pas laisser faire les elfes de maison, mon chéri ? » Lui demande sa douce mère avec une voix chaude, alors qu'il lui sourit et plonge sa cuillère dans la sauce rouge qui bouillonne dans une marmite à côté. Il souffle un peu avant de lui donner la cuillère, qu'elle goûte aussitôt. Et son visage se change pour une expression presque d'extase.

« Pour ça, ils cuisinent bien mais rien ne vaut mes petits plats lorsque Allegra dîne avec moi. » Dit-il avec un petit rire avant de recommencer à découper ses poivrons ainsi que les crevettes. « Garde nous une belle part ! » Dit-elle avant de l'embrasser et de rejoindre le père Greengrass, qui lui souhaite aussi une bonne soirée. Il a tôt fait de faire revenir la viande et les poivrons dans les oignons et l'ail, qu'il entend un bruit dans la cheminée dans le salon.  Il donne l'accord pour laisser passer la nouvelle arrivante, avant de voir la silhouette de sa sœur se dessiner devant lui. « Ma sœur ! J'ai bien cru que Evan ne te laisserait jamais partir ! » Qu'il dit avec un immense sourire avant de baisser le feu et d'attraper sa baguette, pour donner un coup alors que la cuillère en bois se met à remuer la nourriture pour ne pas qu'elle accroche. « Comment tu vas ? Je suis heureux de te voir, alors ces vacances ? » Qu'il dit en venant l'embrasser avant de se tourner pour attraper deux verres à pied ainsi qu'une bouteille de vin blanc bien frais. Il sert une bonne dose d'alcool avant de lui tendre un des verres et de trinquer avec elle.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 416
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Jeu 17 Mai - 23:42



Ohana signifie famille
@L. Clyde A. Greengrass & @Allegra Greengrass
Son rire s'entendait sans doute dans l'ensemble du Manoir, pas qu'elle en fut désolée cependant. « Laisse moi partir, Evan ! »  Un grognement presque inhumain se fit entendre en écho, faisant rire la jeune femme une fois encore. Abandonnant un moment, elle se laissa emporter par l'étreinte de son amant pour rejoindre les draps une fois encore, son corps nu s'allongeant à moitié sur celui - musclé - du beau Rosier. Un moment elle se dit qu'elle pouvait bien l'écouter, finalement, et s'abandonner dans ses bras encore une fois, pour toujours. Pour longtemps. Pour aussi longtemps que possible. « On ne peut pas vivre nus, Evan. » « On le pourrait si tu y mettais un peu plus du tiens. » Elle secoua la tête, se penchant vers lui pour l'emporter dans un baiser passionné - plus que deux jours, avant qu'elle ne le retrouve dans sa robe de mariée pour devenir une Rosier. Être a lui pour longtemps - pour le restant de leurs vies. Leurs vies, devenue une seule et unique qu'ils partageront à deux. « J'espère que t'as profité, c'était la dernière fois avant la nuit de noces ! »  Cette fois elle ne se laissa pas prendre, fuyant les draps pour retrouver ses vêtements dans la chambre, sous les hurlements de détresse de son fiancé - quoi ? pourquoi ? « Je rentre dormir chez mes parents - c'est la tradition après tout. »  La tradition - leurs précédentes activités mettaient bien à mal les traditions. Elle se redressa et foudroya son petit ami - il ne méritait plus d'être fiancé - du regard. Avant de lever les yeux au ciel et de fuir en mettant ses chaussures à talons, Evan quittant les draps juste à temps pour lui offrir un dernier baiser avant qu'elle ne parte.

Et puis - elle devait rejoindre Clyde. Les derniers Je t'aime furent échangé, mêlant baiser et déclaration, avant que Mary ne les arrête, leur quémandant de se quitter - ou de retourner dans la chambre. Alors, partant dans un éclat de rire une fois encore, la Greengrass prit la poudre de cheminette pour demander à rentrer chez elle - c'est là qu'elle trouva son grand frère, lui souriant pour se jeter dans ses bras rapidement. « Ma sœur ! J'ai bien cru que Evan ne te laisserait jamais partir ! »   « Même Evan Rosier m'empêcherait pas de passer du temps avec mon grand frère préféré. » Dit-elle, car c'était une chose contre laquelle Evan ne pouvait rien faire. L'amour d'Allegra pour son frère n'avait pas de limite, qu'importe qu'ils n'aient pas le même sang dnas les veines. Elle se tourna alors pour constater l'odeur délicieuse qui provenait de la cuisine, et la table qui était déjà mise. « Comment tu vas ? Je suis heureux de te voir, alors ces vacances ? » « Elles ne pouvaient pas être plus parfaites. Même si - pour le moment - mes activités ont été assez... Redondantes. » dit-elle avec un air plus pervers - qui ne laissait pas de doute aux genres d'activités qu'elle avait pu avoir jusu'à présent. « Est-ce que tu as cuisiné ? »  Demanda-t-elle cette fois en tapotant des mains - sachant combien son frère était doué derrière des fourneaux. « Que nous as-tu préparé ? Dis moi, dis moi ! Dis moi et je te jouerai un morceau. » La négociation - n'était-ce pas un point fort des Greengrass après tout ?

_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 219
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Dim 20 Mai - 23:48

Allyde
Au moment où les deux silhouettes de ses parents disparaissent, il entend du bruit, signe que sa petite sœur vient d'arriver pour une soirée riche en douceur, mélancolie et confidences. Deux jours avant qu'elle n'épouse l'homme qu'elle aime et avec qui elle va terminer sa vie, deux jours loin de lui où elle restera dans le manoir Greengrass afin de ne pas céder à la tentation de rejoindre les bras et les draps de son fiancé. Deux jours pour respecter la tradition, même si Clyde doute furieusement du fait qu'elle soit restée pure et chaste pour son mariage. Mais ça n'est pas la question, en ces temps troublés un peu de nostalgie et de tradition ne pourra faire de mal à personne, surtout pas à eux. Lorsqu'il la voit son visage s'illumine, sa sœur adorée est enfin là et elle a un sourire si rayonnant, qu'il ne fait aucun doute qu'elle est enchantée elle aussi. « Même Evan Rosier m'empêcherait pas de passer du temps avec mon grand frère préféré. » Lui dit-elle alors qu'il vient doucement l'embrasser et lui sourire. Personne ne pourra empêcher le frère et la sœur de passer du temps ensemble, personne et surtout pas un fiancé, si doux et aimé soit-il. « Elles ne pouvaient pas être plus parfaites. Même si - pour le moment - mes activités ont été assez... Redondantes. » « Par pitié épargne moi les détails ! » Qu'il dit en riant cette fois-ci avant de prendre une gorgée de son verre de vin. Puis il s'approche de la marmite et vient remuer doucement avec une cuillère en bois, ce qui mijote dans le plat. Elle lui demande ce qu'elle a cuisinée et il se met à sourire, avant d'afficher un air mystérieux. « Tu verras ! » Qu'il dit en refusant de lui donner plus de détails. Mais c'est peine perdue lorsqu'il la voit sautiller en se tapant les mains, signe qu'elle ne compte pas s'arrêter là.

« Que nous as-tu préparé ? Dis moi, dis moi ! Dis moi et je te jouerai un morceau. » « C'est déloyal ! » Qu'il s'exclame avec un air presque offusqué, mais après tout il ne peut pas se taire bien longtemps. « Des Linguines aux crevettes et aux tomates. » Qu'il lui dit avant d'attraper une cuillère et de la plonger dans la sauce, tout en soufflant pour éviter qu'elle ne se brûle. « Goûte moi ça, tu m'en diras des nouvelles. Mère m'a demandée de lui garder une assiette, ce qui explique l'énorme portion. » Qu'il dit en riant un peu avant de donner la cuillère à sa sœur. « Alors tu as hâte de devenir Madame Rosier ? » Qu'il demande avec un petit sourire avant de lui faire signe de la suivre et d'aller s'installer sur la terrasse, alors qu'il lance un sort pour que le repas ne brûle pas et que le feu réduise. « Tu es devenue une femme, si vite, je n'ai rien vu venir. Tu seras mariée dans deux jours alors que lorsque je t'ai quittée, tu n'étais qu'une gamine qui avait encore peur du noir. » Qu'il dit dans un sourire tendre et presque mélancolique. Se dire qu'il a beaucoup manqué, qu'il a été emprisonné et que cela lui a fait perdre des années précieuses avec sa petite sœur. Alors pour ne pas penser il agite sa baguette alors que les deux verres, la bouteille de vin blanc et les petits fours apparaissent sur la table de la terrasse, devant eux. « Comment va Evan ? »

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 416
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Mar 22 Mai - 22:22



Ohana signifie famille
@L. Clyde A. Greengrass & @Allegra Greengrass
Elle aurait aimé que toute son adolescence se déroule de la sorte. Qu'elle puisse toujours rentrer au manoir pour y retrouver son frère, le sourire ravie sur les lèvres, et les yeux brillants de joie. Il était rare, de voir le visage de Clyde se teinter de tant d'émotions - la plupart du temps il était comme éteint, incapable de vivre dans le monde trop bruyant et lumineux qui l'entourait. Elle ne pouvait pas imaginer ce que cela faisait, elle ne pouvait pas imaginer ce qu'il ressentait après des années dans la noire prison d'Azkaban. Ce n'était qu'hypothétique - elle savait ce qu'en théorie devait causer les détraqueurs. Comment ils évidaient l'âme de sa substance pour ne laisser qu'un vide désespérant. Le vide - rien de plus tenter de se raccrocher à un semblant d'existence. Celle de son frère reprenait à présent, et elle ne pouvait en être plus heureuse. « Par pitié épargne moi les détails ! » Elle lâche un rire, retrouvant leur complicité qui n'avait pas souffert des années de séparation. Elle se pencha vers lui et lui offrit un clin d'oeil. « T'es pas intéressé de savoir que ta petite soeur prend son pied et qu'elle est de trèèèès bonne humeur du coup ? »  Dit-elle avait un air taquin, avant de partir dans un rire, et de se concentrer plutôt sur l'odeur incroyable qui venait de la cuisine.
Elle savait qu'il voulait lui faire la surprise, mais prise d'impatience elle tournait plutôt autour des plats en espérant découvrir plus tôt ce dont il s'agissait - sachant le bénéfice d'une bonne négociation. « Tu verras ! » Elle voulait voir maintenant - proposant de lui jouer un morceau s'il crachait l'affaire. « C'est déloyal ! » « C'est le jeu ! »  Dit-elle plutôt comme elle savait qu'il comprenait - ils avaient grandit dans un monde où tout pouvait se marchander. Sauf cette loyauté, envers les leurs. « Des Linguines aux crevettes et aux tomates. » Elle lécha échapper un grognement de plaisir rien qu'en entendant le nom du plat - un plat qu'elle connaissait bien. Un de ses préférés, et elle était touchée qu'il s'en souvienne. « Goûte moi ça, tu m'en diras des nouvelles. Mère m'a demandée de lui garder une assiette, ce qui explique l'énorme portion. » Elle ne demande pas son reste pour prendre la cuillère offerte et avaler rapidement la sauce dont le gout acide et sucré lui ravie la bouche pour lui faire fermer les yeux - totalement éprise dans ce moment de volupté. « Hum... Bordel t'es vraiment un génie ! J'arrive pas à comprendre comment tu peux ne pas être encore marié avec un talent pareil pour satisfaire une femme. Ca va être un délice... »  Dit-elle en se penchant vers les marmites, humant le parfum qui s'en échapper, sans pour autant faire l'erreur de vouloir en prendre encore. Clyde lui donnerait un coup de spatule sans aucun doute.
« Alors tu as hâte de devenir Madame Rosier ? » Un sourire immense barra le visage de la jeune femme - « Je passe de Greengrass à Rosier - je suis pas certaine que cela fasse une grande différence. Je reste dans le thème. » Florale - elle riait, comme une enfant, l'idée de devenir bientôt la femme d'Evan la mettant dans un état extatique. Elle le suivit sur la terrasse où ils trouvèrent de quoi boire en profitant du paysage alentours - elle aimait le Manoir pour cela. « Tu es devenue une femme, si vite, je n'ai rien vu venir. Tu seras mariée dans deux jours alors que lorsque je t'ai quittée, tu n'étais qu'une gamine qui avait encore peur du noir. » Elle perdit de son sourire devant la mélancolie de son frère - la ressentant s'infiltrer en elle. Elle prit la bouteille pour leur servir deux verres - les années loin de Clyde avaient été atroces, et elle n'aimait pas y repenser - mais peut être devaient-ils en parler pour laisser cela derrière eux. « Comment va Evan ? » « J'ai toujours peur du noir tu sais. »  Dit-elle en ignorant la question, se tournant vers son frère en lui tendant son verre. Elle déglutit - difficilement - se montrant plus vulnérable qu'elle ne le laissait deviner. Une enfant, apeurée devant ses cauchemars - elle savait, cependant, que Clyde l'aiderait toujours à s'en sortir. « Le soir de l'annonce de la sentence, il y a eut cette réception chez les Mulciber. Ce soir-là, j'ai exigé de père qu'il me fiance. A Dimitri Krysanov. Deux jours après j'avais une bague aux doigts, et Evan me volait mon premier baiser. »  Dit-elle en y repensant comme dans un rêve, ayant le sentiment que tout cela n'était pas vraiment elle. Elle ne savait pas si elle était fière de tout ce qu'elle avait fait, tout ce qu'elle était devenue - mais elle se trouvait avec Clyde à nouveau, alors tout n'était pas si sombre. « J'ai l'impression que tout a été très vite. De ne rien avoir contrôlé. Soudainement - Dimitri me faisait chanter, Evan trouvait de quoi le faire fuir, et ... Les Yaxley étaient déchus. Je ne sais pas quand je suis devenue adulte - je crois pas l'être jamais devenue, Grand frère. » 

_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 219
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Mer 30 Mai - 21:19

Allyde
« T'es pas intéressé de savoir que ta petite soeur prend son pied et qu'elle est de trèèèès bonne humeur du coup ? » Il met aussitôt ses mains sur ses oreilles et se met à parler très fort, pour couvrir les mots de sa petite sœur. « LALALA J'ENTENDS PAS ! » Qu'il dit tout fort avant de croiser le regard de sa sœur, qui rit tout fort. Il l'accompagne dans son éclat de rire et fini par ôter ses mains de ses oreilles. Avant de la suivre hors de la cuisine, après qu'elle ai pris le temps de renifler la douce odeur de la marmite. Certes ça sent bon mais si elle touche, il frappera. « Je suis un quart Italien Allegra, mon ADN est composé d'un fusillis, je savais cuisiner des pâtes avant même de savoir marcher ! » Qu'il dit dans un éclat de rire avant de s'installer et d'avaler une gorgée de son verre d'alcool frais. Un air très doux souffle sur eux, en même temps qu'un soleil réchauffe leur peau. Le temps est magnifique et la vue est splendide, il ne pourra jamais se lasser de venir dans le manoir de ses parents, pas alors que l'endroit semble si paradisiaque. « Je passe de Greengrass à Rosier - je suis pas certaine que cela fasse une grande différence. Je reste dans le thème. » Il se met à rire et lève les yeux au ciel, sous le ton et la plaisanterie presque enfantine qu'elle laisse échapper.

Il ne peut s'empêcher de laisser un instant de mélancolie s'emparer de lui, alors que pourtant il souriait et riait il y a encore quelques secondes. Avec presque un sourire d'excuse il lui avoue qu'il n'a rien vu passer mais pour éviter de trop s'attarder sur ça, il lui demande comment va son fiancé. Fiancé qui d'ailleurs tout être tout aussi excité qu'elle. « J'ai toujours peur du noir tu sais. » Il lève les yeux vers elle et lui sourit, tendrement. Mais elle a le regard dans le vague, comme si elle se plongeait dans ses songes. « Le soir de l'annonce de la sentence, il y a eut cette réception chez les Mulciber. Ce soir-là, j'ai exigé de père qu'il me fiance. A Dimitri Krysanov. Deux jours après j'avais une bague aux doigts, et Evan me volait mon premier baiser. » Il l'écoute se souvenir de cet instant et l'imagine facilement, alors qu'il n'était pas là et qu'il a longtemps pensé à cette soirée. Pensé à la robe de sa sœur, comme elle devait être jolie. Pensé aux fiançailles annoncés, alors qu'il était mécontent et aurait apprécié que sa sœur attende quelques années pour faire son choix. « Tu as fait une sorte de transfert sur Dimitri, n'est-ce pas ? » Qu'il demande après une minute de silence. « Evan savait ce qu'il voulait en tout cas. » C'est le moins qu'on puisse dire, alors qu'il n'était pas au courant de ce premier baiser volé, que Evan a subtilisé à sa sœur.

« J'ai l'impression que tout a été très vite. De ne rien avoir contrôlé. Soudainement - Dimitri me faisait chanter, Evan trouvait de quoi le faire fuir, et ... Les Yaxley étaient déchus. Je ne sais pas quand je suis devenue adulte - je crois pas l'être jamais devenue, Grand frère. »  « Te faisait chanter ? Comment ça ? » Rajoute Clyde en fronçant légèrement les sourcils. Il y a encore des coins d'ombre dont il n'est pas au courant dans la vie de sa sœur, il faut dire qu'il est de retour depuis peu de temps au final et qu'ils n'ont pas vraiment pris le temps de tout se raconter, d'entièrement se retrouver pour mettre les choses à plat et aborder tous les sujets. « Les Yaxley, c'est à cause d'Evan ou de toi ? Ou de Dimitri ? » Qu'il demande avant de reprendre son verre et d'en avaler une autre gorgée. « Je ne l'ai jamais aimé. » Qu'il conclut avec un petit rire.

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 416
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Dim 3 Juin - 16:31



Ohana signifie famille
@L. Clyde A. Greengrass & @Allegra Greengrass
« LALALA J'ENTENDS PAS ! » Levant les yeux au ciel, la jeune femme ne put contenir son sourire, allant plutôt trouver la marmite pour en humer le délectable parfum. Son frère était doué - bien trop doué pour le bien être de la jeune femme. Comment pourrait-elle désirer quitter la maison familiale alors qu'il cuisinait si bien ? Elle en avait l'eau à la bouche, pouvait bien se mettre à baver juste à cause de l'odeur qui avait envahit la cuisine. « Je suis un quart Italien Allegra, mon ADN est composé d'un fusillis, je savais cuisiner des pâtes avant même de savoir marcher ! » « Et cela ne cessera jamais de me ravir ! »  Dit-elle avec un air plus qu'heureuse - suivant son frère pour trinquer dans une partie plus ouverte du manoir.

Elle adorait cette maison, se souvenant de chaque pièce avec nostalgie. Elle était heureuse de constater qu'elle possédait un souvenir auprès de Clyde dans chacune des pièces - son frère était le centre de son univers de princesse. Elle n'avait pas le droit de sortir, ou de voir le monde - elle devait apprendre à être la parfaite Greengrass. Alors Clyde était son héros, lui parlant du monde extérieur, et la faisait rêver. Il n'y avait rien qu'elle aimait plus que l'écouter lui raconter ses histoires durant des heures. A présent ils se trouvaient là, à la même place où il lui racontait des contes de fées, et elle avait cet arrière-gout amer dans la bouche. Comme une fin inévitable; le temps des derniers aveux. « Tu as fait une sorte de transfert sur Dimitri, n'est-ce pas ? » elle grimaça, baissant la tête. Elle se souvenait de l'impérieux désir de contrôler quelque chose, de pouvoir avoir quelque chose à elle, dont elle serait certaine qu'elle ne perdrait pas. « C'est plus… je voulais avoir quelqu'un qui ne serait qu'à moi. Quelqu'un qui ne me serait pas enlevé. »  admit-elle sans oser regarder son frère. Elle ne lui en voulait pas d'avoir été emprisonné. Elle en avait voulu au monde entier. Pas à lui. « J'ai pas vraiment fait le meilleur choix. »  Elle lâcha un rire neveux, n'aimant que peu parler de cela - la honte lui étreignant encore la poitrine. « Evan savait ce qu'il voulait en tout cas. » Elle sourit, respirant mieux quand il s'agissait de son désormais-fiancé. « Il est plutôt borné, on ne peut pas lui ôter ca. » Elle ne pouvait que l'admettre, ignorant sans toute tout ce que son fiancé avait pu faire pour avoir le droit de lui passer la bague au doigt.

Elle en oubliait la prudence - oubliant que son frère ignorait tout de cette histoire. « Te faisait chanter ? Comment ça ? » Figée, elle ouvrit la bouche pour retirer ce qu'elle venait de dire - son coeur battant plus durement, et plus violemment dans sa poitrine. C'était leur secret, après tout, et si jamais cette histoire devait s'ébruiter elle ignorait les dangers pour Evan - « Les Yaxley, c'est à cause d'Evan ou de toi ? Ou de Dimitri ? » Mais il s'agissait de son frère. Son grand frère, et il appréciait Evan - après tout. Alors sans doute garderait-il ce secret. Elle avait une confiance aveugle en Clyde, après tout. « Je ne l'ai jamais aimé. » « Dimitri, Evan ou Yaxley ? » demanda-t-elle, peut certaine de savoir sur quel pied danser. « Inutile de dire que ca reste entre nous, grand frère. » Commença-t-elle avant de poser son verre sur la table, et de ramener ses jambes contre elle sur sa chaise - le fixant de ses grands yeux bleus, laissant perler ses émotions - une chose qu'elle ne faisait jamais, même rarement en présence d'Evan. « Aleksei n'a jamais été un fiancé attentionné ou même agréable à vivre. La majorité du temps il restait après de sa jumelle ou semblait incapable du moins sentiment. C'était plus agréable de passer du temps avec Evan. Même… intimement. »  Admit-elle, sachant comme il était mal perçu dans leur milieu de jouer ainsi les infidèles avant même le mariage. « Lorsque Evan m'a avoué ses sentiments, il m'a aussi juré qu'il serait un jour mon mari. Coute que coute. »  Continua-t-elle prenant son verre pour en boire une gorgée.

« Aleksei était fiancé amoureux, avant que je demande à lui être fiancé. Sa… promise, a été mariée à Yaxley. Alors, il a passé un pacte avec Evan - il voulait la retrouver, en échange Evan pourrait m'avoir. Mais il ne lui faisait aucune confiance, alors il a refusé de briser nos fiançailles. Et avait promit de dénoncer notre relation à Evan et moi, brisant ma réputation, si jamais on osait le trahir. M'obligeant - ainsi - à jouer les parfaites fiancés à ses côtés. »  Continua-t-elle, parlant calmement, sachant comme cette histoire pouvait être compliquée - finalement. « Evan a pensé que briser Yaxley pourrait libérer sa femme. Alors ils se sont arrangés pour le faire mordre. Yaxley a été renié, sa femme libéré, et Aleksei est parti l'épouser en Russie après avoir brisé nos fiançailles. »  Termina-t-elle avant de se tourner vers Clyde, attendant son jugement - son appréciation.

_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 219
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Ven 15 Juin - 3:58

Allyde
« C'est plus… je voulais avoir quelqu'un qui ne serait qu'à moi. Quelqu'un qui ne me serait pas enlevé. » Il sent la culpabilité l'étreindre dans un souffle glacé alors qu'il baisse la tête, mal à l'aise. Et aussitôt il a l'impression que la galère dans laquelle elle c'était fourrée est entièrement de sa faute à lui. Si seulement il n'avait pas été emprisonné alors sans doute que sa sœur aurait attendue plusieurs années pour se fiancer, aurait attendue d'être sure de ses envies, de ses sentiments et de ce qu'elle voulait avant de se marier. Et elle n'aurait pas été promise à ce Russe avant que toute l'histoire ne pousse plusieurs personnes à s'en mêler, au point que cela leur fasse prendre des risques. « Je suis désolé Allegra. » Qu'il parvient à dire, mal à l'aise maintenant qu'il arrive enfin à parler, malgré le silence légèrement lourd qui vient de s'installer entre eux. Le silence gênant, sans être plein de colère ou de ressentiment, le silence seulement de ceux qui entendent ou avouent ce qui n'est pas agréable à formuler. « J'ai pas vraiment fait le meilleur choix. » Au moins elle c'est rattrapée, jusqu'à finalement épouser celui qu'elle voulait. Ca fini bien comme il le voit, mais à quel prix ? Qui a été le dindon de la farce dans cette histoire ? Il y a toujours quelqu'un qui prend pour les autres, quoi qu'il arrive.

« Dimitri, Evan ou Yaxley ? » « Dimitri. Je l'avais brièvement rencontré lors d'une cérémonie. C'était déjà un petit idiot prétentieux et arrogant. » Dit-il avec un haussement d'épaules avant d'observer sa sœur et de chercher à croiser son regard, ce qui fini par arriver au bout de quelques secondes. Et il lui sourit avec douceur, pour la rassurer et l'inciter à parler. « Inutile de dire que ca reste entre nous, grand frère. » « Comme toujours. » Il sort sa baguette et lance un silencio autours d'eux afin de créer une bulle qui leur permettra de parler tranquillement, sans risquer d'avoir un elfe de maison qui écoute. Pas qu'il ne leur fait pas confiance mais disons qu'il préfère qu'ils restent hors de cette histoire. Allegra s'installe comme à l'époque où elle était enfant et où ils parlaient des sujets qui fâchent, où elle se confiait à lui alors qu'il écoutait bien religieusement ce qu'elle pouvait lui dire. Comme avant. « Aleksei n'a jamais été un fiancé attentionné ou même agréable à vivre. La majorité du temps il restait après de sa jumelle ou semblait incapable du moins sentiment. C'était plus agréable de passer du temps avec Evan. Même… intimement. » « Je me doutais bien que votre relation n'était pas très chaste... Petit cachottière. » Qu'il lui dit avec un clin d’œil amusé, sans avoir besoin de la juger. Les sang-purs ne doivent pas coucher avant le mariage mais c'est Allegra, sa sœur et aucune remontrance ne franchira jamais la barrière de ses lèvres. « Lorsque Evan m'a avoué ses sentiments, il m'a aussi juré qu'il serait un jour mon mari. Coute que coute. Aleksei était fiancé amoureux, avant que je demande à lui être fiancé. Sa… promise, a été mariée à Yaxley. Alors, il a passé un pacte avec Evan - il voulait la retrouver, en échange Evan pourrait m'avoir. Mais il ne lui faisait aucune confiance, alors il a refusé de briser nos fiançailles. Et avait promit de dénoncer notre relation à Evan et moi, brisant ma réputation, si jamais on osait le trahir. M'obligeant - ainsi - à jouer les parfaites fiancés à ses côtés. » « Je savais bien que je ne pouvais pas le sentir. J'avais raison ! » Qu'il dit en serrant les dents, avant d'écouter la suite et de croiser le regard de sa sœur lorsqu'elle termine. « Evan a pensé que briser Yaxley pourrait libérer sa femme. Alors ils se sont arrangés pour le faire mordre. Yaxley a été renié, sa femme libéré, et Aleksei est parti l'épouser en Russie après avoir brisé nos fiançailles. »

« Et tout se termine bien. Mais pourquoi une solution aussi extrême envers les Yaxley ? Je veux dire, Evan a tout de même brisé la réputation de toute la famille. » Qu'il demande après une seconde de silence, avant d'attraper son verre et de boire lui aussi. « Je ne suis pas partisan de ces méthodes. Mais je préfère te savoir mariée et heureuse avec Evan, plutôt qu'épouse soumise, triste et effacée avec Alekseï. Tu n'aurais pas été heureuse avec lui, jamais. » Dit-il enfin, excusant à demi mots les agissements de son beau frère qui sait parfois se montrer extrême. « Il est prêt à tout Evan n'est-ce pas ? Et toi, tu serais prête à tout pour lui ? »

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 416
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Mer 20 Juin - 21:24



Ohana signifie famille
@L. Clyde A. Greengrass & @Allegra Greengrass
Elle voulait pas y repenser - ces années gravées dans sa mémoire comme un cauchemars qui ne trouvait pas sa fin, était à présent enterré après tout. Elle avait perdu son frère, avait vu ses convictions être engloutit par l'aveux de culpabilité d'un frère pourtant innocent. Elle ne pouvait pas croire alors que tout ce qu'elle avait appris était si fragile. Elle ne pouvait pas - n'avait cessé de parler à Clyde, de lui envoyer lettre et présents, de croire qu'un jour il serait dehors - bien qu'elle savait aussi qu'il devait forgé sa peine. Après tout, un Greengrass accepte toujours les conséquences de ses actes. « Je suis désolé Allegra. » Mais lui était innocent. « Tu n'as rien à te faire pardonner. » Qu'elle répond d'un ton qui demande pas à être contredit. Elle en doute pas, que son frère a été autant victime qu'elle dans cette histoire - si ce n'est plus. En réalité, elle refusait d'y penser au risque de sentir ses émotions l'étreindre et l'empêcher de savourer chaque moment qu'elle avait auprès de Clyde à présent. Eden Shacklebolt devait rester un souvenir dans son cauchemars d'adolescente - à présent qu'elle était adulte, elle avait son frère à ses côtés de nouveau.
Et un avenir qui se profilait auprès de l'homme dont elle était amoureuse. Un avenir qui aurait pu être compromis, cela dit, si elle s'était laissée aller à ses caprices d'adolescente. Et si Evan ne s'était pas battu pour ce qu'ils avaient tous les deux. Il était temps des aveux - elle n'avait jamais rien caché à son frère et elle n'était pas prête à commencer à présent, parlant sans détour à un Clyde pour le moins assombri - « Dimitri. Je l'avais brièvement rencontré lors d'une cérémonie. C'était déjà un petit idiot prétentieux et arrogant. » Elle laissa échapper un rire - attendrie par les mots de son frère, et gênée d'avoir été aveuglée par sa propre prétention. Elle ne pouvait nier que son choix n'avait été qu'esthétique - Dimitri avait la beauté et le charisme russe auquel elle avait cru succomber, ignorant cependant tout de l'amour. « Je me doutais bien que votre relation n'était pas très chaste... Petit cachottière. » « C'est pas... exactement ce que tu crois. Enfin... » Peut être que si - mais durant des années elle avait été une des aventures d'Evan comme les autres, peut être plus régulière, lui assénant qu'elle refusait de le reconnaitre comme un petit ami, ou comme un amant - comme quelque chose de sérieux. Elle ne pouvait pas tomber amoureuse d'Evan alors qu'elle était promise à Dimitri. Mais son coeur en avait décidé autrement. « Je voulais pas en être amoureuse, il est juste... c'est difficile de lui refuser quoi que ce soit. » Dit-elle finalement, peu certaine que cela pouvait justifier son comportement plus que volage à l'époque.

« Je savais bien que je ne pouvais pas le sentir. J'avais raison ! » Elle finit par jeter les armes, riant à gorge déployée de voir son frère réagir aussi bien à cette histoire. Elle s'en serait voulue de passer pour un monstre aux yeux de Clyde, après tout. « Et tout se termine bien. Mais pourquoi une solution aussi extrême envers les Yaxley ? Je veux dire, Evan a tout de même brisé la réputation de toute la famille. » Elle grimaça - elle savait le cas extrême mais - mais c'était les règles du jeu de leurs société. Et une famille à terre ne pouvait qu'être bénéfiques aux autres de la liste des sangs purs de Grande Bretagne. « Parce qu'il fallait effacer leurs traces. C'était la solution la plus radicale, et la plus sûre pour empêcher Yaxley de parler, ou de les mettre en danger. »  Dit-elle comme si c'était la chose la plus évidente - et sans doute l'était-ce pour elle, ayant grandit dans un monde où l'excès était une qualité. « Je ne suis pas partisan de ces méthodes. Mais je préfère te savoir mariée et heureuse avec Evan, plutôt qu'épouse soumise, triste et effacée avec Alekseï. Tu n'aurais pas été heureuse avec lui, jamais. » « J'aurais dû partir. J'ai réalisé cela plus tard, réellement, me demandant si j'aurais pu vivre loin de vous. » Dit-elle - le vous n'étant qu'un englobement de sa famille, d'Evan, des siens - de cette vie qu'elle était la seule qu'elle aimait follement. « Il est prêt à tout Evan n'est-ce pas ? Et toi, tu serais prête à tout pour lui ? » Elle resta un moment suspendue, le coeur au bord des lèvres, incapable de répondre comme une éternelle romantique qu'elle crèverait pour lui. Sans doute pourrait-elle mourir, mais de loin elle doutait que cela fusse le geste le plus romantique qui soit. « Non. » Dit-elle avec honnêteté avant de se tourner vers lui. « J'aurais aimé être une gamine romantique à déclarer que je ferai tout pour mon mari, que je pourrais tuer ou mourir, mais nous ne sommes pas dans un roman. C'est la vraie vie qui nous attend dehors et dans cette guerre, Evan a choisi son camp. » Dit-elle avec une maturité qu'elle ignorait posséder. « Les Greengrass assument les conséquences de leurs actes. Je resterais toujours fidèles à nos principes - et je ne serais pas Eden. Je ne mentirais pas - jamais - pour faire porter le chapeau à un innocent. Si Evan devait payer pour ... ses choix. Qu'il en soit ainsi. Là se trouve la limite de l'acceptable. »

_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 219
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Mer 11 Juil - 19:26

Allyde
« Je voulais pas en être amoureuse, il est juste... c'est difficile de lui refuser quoi que ce soit. » Il pose son regard sur elle et se met à sourire, d'un sourire mystérieux et presque amusé. Il se doute oui que Evan réussi à avoir ce qu'il veut lorsqu'il le veut, pour séduire sa sœur qui était pourtant accro aux traditions ça ne devait pas être quelque chose de facile. « Je ne te juge pas, tu sais comme je suis ouvert d'esprit ma sœur. » Dit-il en reprenant son verre de rosé et en avalant quelques gorgées alcoolisée. Son père a un goût excellent concernant les alcools, ça lui avait manqué de boire quelque chose d’aussi bon. « Parce qu'il fallait effacer leurs traces. C'était la solution la plus radicale, et la plus sûre pour empêcher Yaxley de parler, ou de les mettre en danger. » « Victime collatérale, ça arrive malheureusement. » Dit-il sans plus de cérémonie, après tout il ne connaît pas plus que cela les membres de la famille Yaxley et ne voit pas pourquoi il aurait de l’empathie pour eux. Eux même n'en ont pas pour les Greengrass de toute façon. Et lorsqu'une famille tombe c'est une autre qui prend sa place, le jeux est fourbe et malsain mais les règles sont ainsi. « J'aurais dû partir. J'ai réalisé cela plus tard, réellement, me demandant si j'aurais pu vivre loin de vous. » Sans doute pas, surtout qu'il doute que la Russie soit un pays qui convienne à sa sœur. En plus de ce mari qui aurait été étrange et mauvais. Et si elle a pris à l'époque des décisions sans réfléchir, là c'est une adulte qui lui répond lorsqu'il lui demande si elle serait prête à tout pour Evan. Elle l'écoute parler du risque qu'il tombe et qu'elle ne ferait pas emprisonner un innocent pour lui, mais aussi qu'elle le laisserait payer ses erreurs si il venait à être attrapé. Il hoche la tête doucement, satisfait d'entendre cela alors que sa sœur semble avoir bien grandie.

En effet elle était une gamine pleine de rêve et foutrement romantique, sans doute qui aurait déclarée qu'elle était prête à tout pour l'être aimé et qu'elle le suivrait jusqu'au bout du monde. Mais le jour où des enfants seront au milieu alors là elle ne pourra plus penser à son amour mais bien à ses enfants et elle est prête pour cela, ce qui le rassure alors qu'il lui sourit. « Tu deviens sage ma sœur, tu grandis beaucoup trop vite. » Dit-il avec un petit rire avant de lui faire signe de se lever. « Passons à table, le repas est prêt et je voudrais que tu goûtes mon délicieux plat pendant qu'il est encore chaud. » Lui dit-il en la laissant passer en première en se dirigeant vers la salle à manger. La table est mise et les elfes de maison apportent les plats, ainsi que les entrées et le vin rouge pour accompagner le plat de résistance. Il pousse la chaise à sa sœur et l'aide à s'installer, comme un véritable gentleman avant de prendre place lui aussi. « Bien nous devons parler d'un sujet important. Tu as terminée tes études avec des résultats excellents et cela mérite une petite récompense. » Dit-il avec un clin d’œil tout en lui servant de l'entrée, qui se compose d'une salade roquettes avec de la mozzarella toute simple. « Que veux-tu en guise de cadeau ? Ce qui te ferait plaisir ne te prive pas ! Un bijou, une nouvelle garde robe, un voyage peut-être ? Je sais que tu n'es pas partie souvent. Ou même un week-end tous les deux, cela pourrait être fantastique ! »

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 416
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Dim 22 Juil - 16:36



Ohana signifie famille
@L. Clyde A. Greengrass & @Allegra Greengrass
« Je ne te juge pas, tu sais comme je suis ouvert d'esprit ma sœur. »  Avec elle surtout - elle sait comme les Greengrass sont ouverts d'esprit quand il s'agit des leurs. Après tout, ils acceptent la justice, et ils acceptent les conséquences de leurs actes. Mais dans ce cas précis, Allegra était autant victime qu'elle était une récompense. Les actes d'Evan étaient peut être répréhensibles, mais qui pouvaient en témoigner ? Après tout, personne n'interdisait de soumettre une idée à l'oreille d'un lycanthrope. Personne n'interdisait de vouloir du mal à quelqu'un - juste le vouloir, l'imaginant souffrir et perdre ce qu'il pensait avoir le droit de posséder. Et au final, bien que les Yaxley souffraient de cette situation, ils se trouvaient trois familles pour s'en réjouir. Ce genre de sacrifice était-il si désastreux dans ce genre de cas ? A quel point le malheur était-il acceptable ? Que pouvait-on faire pour le bonheur des autres ? Le malheur d'un pour le bonheur de quatre, était-ce si mal ? Elle doutait de plus en plus que la morale eut à voir avec l'agissement de chacun - après tout il était toujours aisé de voir le bien et le mal dans chaque être. « Victime collatérale, ça arrive malheureusement. » Elle opina - admettant l'idée que ce n'était que cela. Une victime collatérale - il en fallait quelque fois. Faire ce genre de sacrifice pour permettre de faire la bonne chose. Ce qui devait être fait. Elle ne brillait pas par sa compassion, la jeune Allegra, sachant depuis longtemps que ce monde était fait de manipulation et de stratégie - qu'elle pouvait bien en être la victime un jour, ou en être le maitre. Les rôles s'inversaient encore et encore - dans un jeu de roulette russe dont il fallait restée en vie.  

Dans ce monde-là, elle savait que l'amour était important. Elle savait aussi qu'elle ne pouvait pas tout risquer par amour. Elle tenait à sa liberté, et surtout elle savait qu'elle serait bientôt une mère - bien que "bientôt" restait relatif, ignorant si cela devait être une année ou trois ou dix - et dés lorsque il ne s'agissait plus de son couple, mais d'un héritage qu'elle devait protéger. Si Evan en venait à être pris dans les filets du ministère, il devra subir les conséquences de ses actes, et qu'elle en souffre ne comptait pas. Il le fallait - pour leur avenir, et celui de leur nom et de leurs enfants. « Tu deviens sage ma sœur, tu grandis beaucoup trop vite. »  Souriant doucement, elle se tourna vers son frère et capta dans son regard une fierté qui lui enfla le coeur. Elle aimait trouver ce genre de lumière dans le regard de son ainé. « Dans les temps qui courent il le faut bien. » Admit-elle, sachant que le monde devenait plus sombre, que la révolte était proche mais nécessaire. Il le fallait pour éviter de rentrer dans plus de décadence encore, pour protéger leur patrimoine, pour protéger la magie. « Passons à table, le repas est prêt et je voudrais que tu goûtes mon délicieux plat pendant qu'il est encore chaud. »  Elle ne pouvait pas refuser cela, opinant et laissant derrière elle leurs conversations sérieuses et tristes. Elle était heureuse d'être totalement sincère avec son frère, mais elle n'était pas venue pour cela. Elle voulait le voir pour profiter d'un moment entre frère et soeur avant d'être mariée et d'avoir moins de temps pour le voir. Elle trouva alors place à table et attendit qu'il fasse le service, humectant ses lèvres dans l'attente de ce délice.

« Bien nous devons parler d'un sujet important. Tu as terminée tes études avec des résultats excellents et cela mérite une petite récompense. »  Excellents - « Moins excellents que les tiens à l'époque. Mais je crois m'en être pas trop mal sortie en runes. » Admit-elle, sachant qu'elle devait faire preuve de modestie à ce sujet - elle n'était pas une sorcière excellente comme son cousin ou Evan. Elle était une diplomate, sans doute, et c'était pourquoi elle allait prendre la suite de l'entreprise familiale. « Que veux-tu en guise de cadeau ? Ce qui te ferait plaisir ne te prive pas ! Un bijou, une nouvelle garde robe, un voyage peut-être ? Je sais que tu n'es pas partie souvent. Ou même un week-end tous les deux, cela pourrait être fantastique ! » « Merlin peux-tu faire ce genre de folie ? » demanda-t-elle avec des yeux grands ouverts - sachant le trou dans lequel son frère vivait avant qu'elle ne le convainct de revenir chez eux. Elle ne voulait pas abuser, l'avoir à ses côtés étaient bien suffisant. « A dire vrai, j'aurais une demande à te faire, et j'espère que tu ne seras pas contre. » Dit-elle avec un sourire en coin, un peu gênée - ignorant comment il prendrait la nouvelle. « Tu sais, tu as toujours été un modèle pour moi. Je rêvais enfant de pouvoir être aimée comme tu aimais Eden, et je rêvais que tu sois là pour le voir aussi. Je ne sais pas quel miracle, ce moment est arrivé. » Dit-elle avec une véritable tendresse dans la voix qu'elle ne pouvait pas cacher. « Je voudrais que tu officie les sortilèges pour nous marier, lors de la cérémonie. »

_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 219
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Dim 12 Aoû - 22:06

Allyde
Elle parle comme une adulte et plus comme une enfant et il est fier de cela. Elle a grandi et malheureusement trop loin de lui pour qu'il puisse jouer un rôle quelconque dans cette évolution. Il ne retrouve plus la gamine pleine de rêves et de douceur qu'il lisait dans les lettres qu'elle lui envoyait. Celle qui voulait Alekseï comme futur époux, qui s'imaginait une belle et grande maison ainsi qu'un mariage parfait, heureux et faisant envie à tout ceux qui poseraient leur regard sur ce couple qu'elle formerait avec le Russe. Non lui même n'y croyait pas, n'ayant jamais aimé ce gamin prétentieux et beaucoup trop arrogant. Et puis le pire de tout, elle aurait été emmenée en Russie sans doute, sans pouvoir refuser car c'est ce que son mari aurait réclamé. Et nul doute que cela aurait été une déchirure pour elle ainsi que pour les parents de la voir partir, sans être sur qu'elle puisse revenir avant un long moment. Mais il n'a pas à penser à cela car ça n'arrivera pas et c'est tant mieux pour tout le monde, surtout pour leur famille.

« Moins excellents que les tiens à l'époque. Mais je crois m'en être pas trop mal sortie en runes. » « Tu t'en es très bien sortie en effet. » Qu'il lui dit avec un sourire, fier de voir que dans sa matière elle brille au moins. Il est vrai que sa sœur n'est pas une combattante et que sans être mauvais, ses résultats en sortilèges et en DCFM sont à la limites. Elle n'est pas première mais pas dernière, c'est toujours ça. En revanche sa sœur est une intellectuelle, elle brille dans les matières qui demandent de la réflexion et de la patience tel que les runes, les potions et l'arithmancie. Il ne va pas la blâmer lui aussi adorait cela lorsqu'il était à Poudlard et qu'il étudiait les rudiments de la magie runique. C'est ce qui lui a permis d'avoir les meilleurs résultats de son année, à tel point que Dumbledore ne l'a pas oublié lorsqu'il a fallu recruter un professeur doué dans ce domaine. « Merlin peux-tu faire ce genre de folie ? » « Occupe toi donc de me réclamer un cadeau, petit sœur. » Qu'il lui dit sans animosité, avec un sourire mais en lui faisant comprendre que oui, son frère peut se permettre toutes les folies qu'il désire. Pendant quatre années il n'a pas touché son coffre à Gringott qui a continué d'être alimenté par la générosité de ses parents. Ca et puis le fait qu'il a travaillé pendant ces derniers mois, en plus d'avoir largement de quoi vivre en ayant accumulé quelques richesses de ses diverses chasses depuis des années. Clyde n'est pas à plaindre et si il était dans un appartement miteux à Londres c'est bien parce que son passé de prisonnier rebutait tous les propriétaires.

« Tu sais, tu as toujours été un modèle pour moi. Je rêvais enfant de pouvoir être aimée comme tu aimais Eden, et je rêvais que tu sois là pour le voir aussi. Je ne sais pas quel miracle, ce moment est arrivé. » Il lui offre un petit sourire, heureux pour elle qu'elle soit comblée et heureuse avec la personne qu'elle a rencontrée. Si Evan contribue à son bonheur alors cela lui convient, comme toujours. « Je voudrais que tu officie les sortilèges pour nous marier, lors de la cérémonie. » Ému il baisse la tête une seconde pour cacher son trouble avant de relever les yeux vers sa sœur. « C'est un grand honneur pour moi, avec plaisir Allegra. » Qu'il lui dit avant d'agiter sa baguette pour leur servir une coupe de champagne. « Allons fêter ça ! A ton mariage qui sera fantastique, à l'amour et aux enfants à venir ! » Qu'il lance avant d'avaler une gorgée et de reposer son verre. « Et après le mariage qu'est ce que vous avez prévus avec Evan ? Un voyage ? Ou bien vous installer dans votre maison ? »

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 416
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Mer 15 Aoû - 22:40



Ohana signifie famille
@L. Clyde A. Greengrass & @Allegra Greengrass
Il était simple de passer une soirée en compagnie de son frère. Cela avait toujours été le cas - du plus loin qu'elle se souvenait, Clyde était constamment souriant et joyeux en sa présence. S'il se montrait taciturne et renfermé avec les autres - même leurs parents quelque fois - il était ouvert et honnête avec Allegra. Et elle adorait savoir qu'elle était une des rares à avoir le privilège des sourires de son grand frère. Enfant, elle savait qu'il ne pouvait rien lui refuser, préférant la gâter que de voir ses yeux se remplir de larmes de crocodile. Elle savait qu'il lui suffisait de demander pour avoir - et elle en avait abusé durant longtemps, leurs parents râlant pour recevoir de noirs regards de Clyde qui ne supportait pas qu'on lui refuse le plaisir de faire sourire sa petite soeur. Ils étaient proches, bien qu'ils ne partageaient pas le même sang. Il n'était jamais venu à l'esprit de la jeune femme de préciser qu'îl était adopté à qui que ce soit - si Evan était au fait de l'histoire de Clyde, c'est parce que lors de son emprisonnement, il était le seul en qui Allegra avait assez confiance pour se confier à ce sujet.
Clyde était son héros, après tout. Il était son modèle, et quand elle se tournait vers lui c'était toujours avec un air fasciné et aimant. Elle l'adorait - elle ne pouvait supporter de l'avoir loin d'elle ou de l'imaginer encore souffrant sans qu'elle puisse y faire quoi que ce soit. Alors l'avoir avec elle était un assez grand cadeau pour qu'elle n'ait plus le désire d'être capricieuse avec lui. « Occupe toi donc de me réclamer un cadeau, petit sœur. » Mais elle le connaissait borné aussi. « Tu as toujours aimé me gâter. » Rappela-t-elle avec tendresse, souriant à son frère en sachant qu'elle devra - effectivement - réfléchir au cadeau qu'il pourrait lui faire pour son mariage à venir. Parce qu'il voudra la combler de bonheur.

Mais elle avait d'autres projets en tête. Et si elle n'avait jamais osé espérer qu'il serait là pour la voir marier, elle entendait bien le faire officier pour elle à cette occasion. Elle aurait son père ou son cousin pour la mener vers l'autel - mais elle voulait que ce soit Clyde qui officie et la donne officiellement à Evan. « C'est un grand honneur pour moi, avec plaisir Allegra. » Elle sourit - les larmes lui montant aux yeux de l'émotion qui se dégageait soudainement. Elle n'était pas aisément émue mais entendre que son frère acceptait sa demande était suffisant pour que son regard se gorge de larmes. Elle prit le verre qui lui présenta et le leva pour le faire teinté contre le sien. « Allons fêter ça ! A ton mariage qui sera fantastique, à l'amour et aux enfants à venir ! » Elle lâcha un rire à cette idée - « Aurais-tu hâte d'être tonton ? « demanda-t-elle en arquant un sourcil. Elle avait hâte d'être mère, à vrai dire, et ne pouvait s'imaginer dans un autre rôle une fois qu'elle se trouvera mariée. « Et après le mariage qu'est ce que vous avez prévus avec Evan ? Un voyage ? Ou bien vous installer dans votre maison ? » Elle se mit à manger en même temps que lui, se retenant de dévorer le plat succulent qu'il avait cuisiné pour elle. « Evan insiste pour que l'on voyage. Comme je n'ai pas eut l'occasion de voir plus que l'Angleterre, il veut m'offrir ce luxe de me montrer de magnifique paysage. Nous irons dans les îles pour voyages de noces, et nous nous installerons dans le manoir des Rosier - ou dans un appartement londonien, pour le moment nous ne sommes pas fixés. » Dit-elle avec un air excité - elle ne pouvait pas attendre pour que cette nouvelle vie commence.

« Mais parle moi de toi, Clyde. Nous n'avons pas vraiment eut l'occasion de … enfin, avec le mariage et le reste, je ne t'ai pas vraiment demandé comment toi tu allais ? Avec Eden et… Toute cette histoire. » Elle était plus hésitante, ignorant si elle pouvait aborder le sujet sans faire de mal à son frère.


_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 219
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Mar 4 Sep - 2:40

Allyde
« Tu as toujours aimé me gâter. » « Au grand désespoir de nos parents. » Dit-il avec un petit rire, reconnaissant que pour sa sœur il en fait parfois trop. Mais il a toujours été du genre à montrer aux gens qu'il aime, qu'ils les aiment en leur offrant des choses. Que ce soit des cadeaux, des bons repas ou bien des compliments en tout genre. Plus d'une fois on lui a demandé d'arrêter mais il est comme ça, sa sœur c'est toute sa vie même alors qu'elle a grandit et qu'elle va bientôt se marier. Elle reste sa priorité, il veut la voir heureuse et comblée et pour ça il fera tout son possible. Et si son bonheur passe par un somptueux cadeau comme un voyage ou quelque chose comme ça et bien il le fera, car il sait que sa sœur n'a pas souvent quittée le sol Anglais. Si ce n'est jamais, car après son entrée dans le monde des sang-purs elle est allée à Poudlard directement et elle n'a pas pu, évidemment, voyager comme lui l'a fait pourtant. Il veut rattraper les choses, car avant d'avoir des enfants et d'être une mère modèle, elle doit profiter et penser à elle. « Aurais-tu hâte d'être tonton ? » Il lui sourit et attrape son verre avant de hausser les épaules. « Rien ne presse. » Dit-il, refusant d'avouer que oui il a hâte d'être tonton mais surtout cela lui fait peur. Alors il aura définitivement dit adieu à l'image de la petite fille qui courait vers lui pour un gros câlin, alors que l'innocence de l'enfance faisait encore briller ses yeux.

« Evan insiste pour que l'on voyage. Comme je n'ai pas eut l'occasion de voir plus que l'Angleterre, il veut m'offrir ce luxe de me montrer de magnifique paysage. Nous irons dans les îles pour voyages de noces, et nous nous installerons dans le manoir des Rosier - ou dans un appartement londonien, pour le moment nous ne sommes pas fixés. » Finalement Evan a la même idée que lui et cela le fait sourire, satisfait de voir que le jeune homme est lui aussi prêt à mettre la cause de côté quelques temps afin de penser à sa fiancée et à son bonheur. Elle sera heureuse avec Evan, il a des défauts et il est réputé pour être dangereux mais il a confiance, ils s'aiment et cela se voient dés qu'ils sont ensembles. « Dans le manoir Rosier avec ses parents ? » Après tout chaque famille a ses traditions et ça ne l’étonnerait pas d'apprendre que chez les Rosier la tradition veut que les jeunes mariés s'installent avec les parents dans un premier temps. « Mais parle moi de toi, Clyde. Nous n'avons pas vraiment eut l'occasion de … enfin, avec le mariage et le reste, je ne t'ai pas vraiment demandé comment toi tu allais ? Avec Eden et… Toute cette histoire. » Il arrête de manger un instant et laisse un soupir franchir la barrière de ses lèvres. Il se doutait bien qu'un jour on lui poserait cette question, si ce n'est pas sa sœur ça aurait été sa mère ou même son père. Lui demandant comment il va, comment il vit tout cela. « J'ai revu Eden il y a quelques temps autours d'une glace chez Florian. Nous nous sommes mis d'accord sur une simple amitié... Nous avons trop vécus pour simplement repartir comme avant. Pour le reste... Ca va beaucoup mieux depuis que je suis revenu chez nos parents. » Dit-il avec un sourire vers sa sœur, voulant la rassurer alors qu'il sait bien qu'il lui cause du soucis. Il affiche un grand sourire pourtant il était en prison il y a encore 4 mois, ce n'est pas quelque chose qui s'oublie. « Je dois te dire quelque chose Allegra... Personne n'est au courant encore et je me doute que lorsque les parents sauront, ils réclameront justice. » Dit-il en posant ses couverts et en s'adossant à sa chaise, sans un bruit. « Lorsque j'étais à Azkaban on m'a... Fait de la torture psychologique dans un premier temps. Du jour au lendemain on m'a pris les feuilles qui me servaient à écrire à notre famille et on a commencé à m'affamer. Et au bout de quelques jours un homme est venu dans ma cellule. Il portait un masque, il m'a fait asseoir sur une chaise et m'a attaché avec les mains dans le dos. Le premier jour c'était tout. On ne me faisait rien, je restais simplement là à attendre dans ma cellule sombre, sans comprendre. »

Il joint ses mains devant lui, sentant que ses doigts se mettent à trembler lorsqu'il repense à cela. Sentant que si il perd le contrôle il pourrait se mettre à faire une crise d'angoisse. « Au bout de deux ou trois jours il a commencé à me frapper. Il m'a torturé sans raison, sans jamais me dire pourquoi. Il me balançait en même temps des images d'Eden, sans doute pour l'associer à la douleur et pour faire naître en moi de la colère envers elle. J'ai appris il y a peu l'identité de celui qui a réclamé les tortures. Il voulait me briser psychologiquement afin que je lui obéisse et que je joue un rôle d'espion, comme tu le sais. » Il s'arrête, déglutissant difficilement. « C'est Moses Shacklebolt, celui qui m'a fait enfermer. »

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 416
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Dim 9 Sep - 18:56



Ohana signifie famille
@L. Clyde A. Greengrass & @"Allegra Greengrass"
« Dans le manoir Rosier avec ses parents ? » « Ses parents sont plus souvent dans leur maison de Londres. Le manoir est laissé inhabité en général. » Expliqua-t-elle, le sourire jusqu'aux oreilles alors qu'elle se laissait bercer par les idées et les fantasmes qu'elle pouvait avoir de sa vie post-mariage. Elle s'imaginait devenir une Rosier, un exemple de réussite dans la société de sang pur. Bientôt enceinte, bientôt victorieuse, dans un monde où elle tenait les rennes, parce qu'elle en faisait les règles. Banquière de ses camarades, ou de quelques entreprises qu'elle jugeait prometteuse. Elle souriait à cette idée, ne pouvait s'ôter de la tête une vie faite de succès - et uniquement de succès. Elle connaissait les risques de la vie qu'ils menaient, mais préférait pour le moment les ignorer.
Elle avait tout ce qu'elle rêvait d'avoir, et le retour de son frère faisait parti de ces miracles auxquelles elle se raccrochait. Alors elle devait être là pour lui, et prendre soin de lui. S'assurer qu'elle n'ignorait plus rien de son existence. L'avoir retrouvé dans un appartement miteux était un souvenir encore trop vif. Elle voulait retrouver la parfaite entente qu'elle avait avec Clyde, et l'honnêteté aveugle qui les liait. « J'ai revu Eden il y a quelques temps autours d'une glace chez Florian. Nous nous sommes mis d'accord sur une simple amitié... Nous avons trop vécus pour simplement repartir comme avant. Pour le reste... Ca va beaucoup mieux depuis que je suis revenu chez nos parents. » « Je n'en doute pas. Ici tu pourrais manger sur le sol sans risque après tout. »  Dit-elle avec un point de moquerie - ravie aussi qu'il soit revenu. Ravie également qu'il ait pris la décision de protéger son palpitant de l'influence d'Eden. Elle avait juré de ne pas se mettre entre eux, mais ne pouvait s'empêcher de détester la jeune femme, la rendant encore responsable des maux de son frère.

Soudainement l'ambiance se fit plus lourde, et Allegra ne manqua pas de le remarquer. A l'instar de son frère elle posa ses couverts et se tourna pleinement vers lui. « Je dois te dire quelque chose Allegra... Personne n'est au courant encore et je me doute que lorsque les parents sauront, ils réclameront justice. » « Quoi ? Pourquoi ? » Demanda-t-elle surprise, avant de le laisser prendre son temps pour trouver ses mots, s'assurant de garder les mains loin de sa vue pour pouvoir étreindre ses poings si les émotions se faisaient trop vives. Alors il commença, et le coeur de la jeune femme se déchira en battements violents à mesure de ses mots. « Lorsque j'étais à Azkaban on m'a... Fait de la torture psychologique dans un premier temps. Du jour au lendemain on m'a pris les feuilles qui me servaient à écrire à notre famille et on a commencé à m'affamer. Et au bout de quelques jours un homme est venu dans ma cellule. Il portait un masque, il m'a fait asseoir sur une chaise et m'a attaché avec les mains dans le dos. Le premier jour c'était tout. On ne me faisait rien, je restais simplement là à attendre dans ma cellule sombre, sans comprendre. » « Merlin... » Elle ne pouvait contenir les larmes et le choc qui peignaient son visage à imaginer son frère - l'homme qu'elle aimait l'plus dans ce monde, souffrir de la sorte. Et pourquoi ? Pourquoi ? « Au bout de deux ou trois jours il a commencé à me frapper. Il m'a torturé sans raison, sans jamais me dire pourquoi. Il me balançait en même temps des images d'Eden, sans doute pour l'associer à la douleur et pour faire naître en moi de la colère envers elle. J'ai appris il y a peu l'identité de celui qui a réclamé les tortures. Il voulait me briser psychologiquement afin que je lui obéisse et que je joue un rôle d'espion, comme tu le sais. » Elle secouait la tête, refusant de croire un tel cauchemars, une telle histoire. Elle serrait les poings - pourquoi son frère devait-il avoir subit ce genre de chose ? Elle n'avait encore jamais entendu d'histoires si sordides, et son coeur battait bien trop fort à présent. « C'est Moses Shacklebolt, celui qui m'a fait enfermer. » Quoi ? quoi ? Elle se leva soudainement, faisant tomber sa chaise sans s'en soucier, marchant d'aller en venu sur le tapis.
« Moses... Le père d'Eden ? Pourquoi ? Pourquoi ferait-il... Cette famille est maudite, pourrie jusqu'à la moelle. » Grogna-t-elle, serrant les dents, et les poings. Le désire de faire mal l'étreignant violemment. « Je le briserais. Il souhaitera n'avoir jamais mis un pied en Angleterre lorsque j'en aurais fini avec lui. Personne ne traite un Greengrass de la sorte. Personne ne fait ce genre de choses à mon frère. » Jura-t-elle en se tournant vers lui, le visage baigné de larmes et le souffle court. « Oh Clyde... Si j'avais su... » 


_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 219
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Dim 23 Sep - 1:38

Allyde
« Ses parents sont plus souvent dans leur maison de Londres. Le manoir est laissé inhabité en général. » Il hoche la tête, le manoir Rosier est immense et nul doute qu'ils seront heureux là bas. Il n'en doute pas, sachant que l'avenir de sa sœur se présente sous une soleil rayonnant c'est certain. Evan a des défauts mais Allegra est sa priorité, il suffit de croiser son regard lorsqu'il observe la belle sang-pure pour comprendre qu'elle est tout ce qu'il veut et qu'il l'aime. Il n'a aucune objection au fait qu'elle aille vivre là bas, c'est déjà bien si ils ont un petit cocon à eux. « Je n'en doute pas. Ici tu pourrais manger sur le sol sans risque après tout. » « Va-y moque toi ! » Dit-il en lui tirant la langue comme un gamin, amusé tout de même par la remarque. Il est vrai que son appartement après Azkaban ne faisait pas envie, pour son côté sale et délabré mais aussi à cause des insectes grouillant un peu partout. Sa fierté lui empêchait de rentrer chez ses parents comme cela, mais dés que sa sœur a su elle ne l'a pas laissée là dedans. Il l'en remercie et ses parents aussi, mais il avait de la fierté et il a eut du mal à accepter l'idée de rentrer au manoir Greengrass.

Mais si ce repas a été fait pour passer du temps avec elle, c'est aussi pour lui avouer quelque chose qu'il sait depuis quelques jours. Depuis que Rory lui a fait clairement comprendre qui était derrière les tortures qu'il a subit, derrière la douleur et la pression psychologique. Qui était derrière son emprisonnement aussi, il a tout compris. Ou du moins une grande partie et il ne peut pas garder ça pour lui. Il a besoin de le partager avec la personne en qui il a le plus confiance, à savoir sa sœur. Il sait qu'il va lui faire du mal, il sait qu'il va la faire pleurer et la mettre en colère mais égoïstement, il n'a pas la force de juste le garder en lui. Pas cette fois. « Je suis désolé de te le dire. Je suis désolé car c'est égoïste de partager cela, de te faire mal. Mais j'ai besoin... Il fallait que je le partage, que ça devienne réel en partageant cela avec quelqu'un. Et tu es la seule personne en qui j'ai tant confiance Allegra. » Lui dit-il avec une petite grimace qui cache mal son sourire d'excuse. Il aurait du se taire mais le pire arrive lorsqu'il ouvre la bouche, parle et qu'il voit les larmes rouler sur le visage doux de sa sœur. Il ne voulait pas la faire pleurer, jamais. Et lorsqu'elle sait enfin l'identité du responsable, ce n'est plus de l'horreur dans son regard mais de la colère, de la haine pure qui brille dans ses yeux. « Moses... Le père d'Eden ? Pourquoi ? Pourquoi ferait-il... Cette famille est maudite, pourrie jusqu'à la moelle. » La chaise tombe dans un fracas qui le fait sursauter alors qu'il se lève aussi, plus doucement qu'elle néanmoins. « Pour que je n'approche plus jamais sa fille sans doute. Je pense qu'il a su pour mon... Manque de pureté. Et qu'il a refusé que sa fille reste avec moi. Je pense qu'il est derrière ma condamnation ou du moins... Qu'il a fait en sorte que je prenne pour Eden aussi. » Dit-il en s'approchant d'elle doucement, comme si il s'apprêtait à se protéger d'un animal enragé qui va mordre.

« Je le briserais. Il souhaitera n'avoir jamais mis un pied en Angleterre lorsque j'en aurais fini avec lui. Personne ne traite un Greengrass de la sorte. Personne ne fait ce genre de choses à mon frère. » Il sait, mais la rage en elle a besoin de sortir et il ne cherche pas à l'apaiser. Elle se tourne vers lui, l'visage, l'regard, l'esprit baigné de larmes. Il vient prendre son visage dans ses mains et efface les larmes de ses pouces. « Oh Clyde... Si j'avais su... »  « Et qu'aurais-tu fait ma sœur ? Personne n'aurait rien pu faire... Il est malin tu sais, il a l'esprit vicieux et affûté mais aucun respect pour les nôtres. Je pense qu'il est assez fourbe pour avoir des amis hauts-placés. Et puis cela l'a aidé sans doute à gravir les échelons jusqu'à arriver presque au sommet. Même si j'avoue que je ne sais pas comment il a fait encore... Mais tu sais c'est un ennemi coriace ma sœur. Il n'a pas peur de nous, ni de notre nom. » Il efface les dernières larmes et l'embrasse sur la joue, tendrement. « Vengeance je l'aurais... Je sais que père sera sans pitié et puis je te connais. Je sais aussi que tu ne feras pas de cadeau à Moses. Mais s'il te plaît épargne Light, Ode et Eden. Je suis persuadé qu'ils ne savent rien de tout cela. J'ai appris qu'il avait essayé de persuader Eden de ne pas m'écrire, que ma condamnation était irrévocable et qu'elle ne pouvait pas se dénoncer. Il semblerait que quelqu'un détournait les lettres qu'elle m'envoyait car je n'ai jamais rien reçu. »

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 416
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Mer 24 Oct - 22:02



Ohana signifie famille
@L. Clyde A. Greengrass & @"Allegra Greengrass"
Il n'y avait rien qu'elle ne ferait pas pour son frère - il était son héros, son protecteur, sa famille. La famille était une chose primordiale pour les Greengrass. Ils n'étaient pas seulement épris par l'argent et leur fortune - bien plus conséquente que celle de la majorité des familles de sangs purs d'Angleterre - mais ils tenaient les uns aux autres. La justice était centrale - la famille plus encore. Si les enfants Greengrass apprenaient très tôt à accepter les conséquences de leurs actes, ils apprenaient aussi que l'injsutice était à bannir. Et son frère avait été la victime d'une injustice si abjecte qu'elle se sentait malade rien que d'y penser.
Elle n'était pas femme à haïr n'importe qui. La majorité du temps elle se contentait d'ignorer les impurs et les traitres - l'ignorance étant le plus grand des mépris. Mais la haine - elle la ressentait pour la première fois, lui échauffant le ventre et les tripes pour lui donner envie de sortir sa baguette pour tuer. Elle voulait tuer - tuer Moses Shacklebolt et sa famille de tricheurs. « Je suis désolé de te le dire. Je suis désolé car c'est égoïste de partager cela, de te faire mal. Mais j'ai besoin... Il fallait que je le partage, que ça devienne réel en partageant cela avec quelqu'un. Et tu es la seule personne en qui j'ai tant confiance Allegra. » « Tu n'as pas à être désolé. Je suis heureuse que tu me l'ai dit. Je… Je serais toujours là pour toi Clyde. » Dit-elle en laissant de côté les sentiments qui la brûlait pour se tenir contre son frère et l'entourer de ses bras. Elle voulait être là pour lui - comme il l'était pour elle. Elle voulait qu'il voit, et qu'il sache qu'elle ne l'abandonnerait jamais. Qu'elle serait toujours là - qu'importe qu'il le veuille ou non, elle restait sa soeur, elle restait son roc, elle restait là - pour lui. Toujours. C'était une promesse qui ne trouverait jamais de fin.

Mais elle voulait comprendre. Elle voulait passer outre les réactions d'enfants qui laissait son coeur la dicter pour saisir tout ce que cette affaire comprenait. Les Shacklebolt étaient des ennemis de sa famille - et elle devait connaitre son ennemi pour le briser. « Pour que je n'approche plus jamais sa fille sans doute. Je pense qu'il a su pour mon... Manque de pureté. Et qu'il a refusé que sa fille reste avec moi. Je pense qu'il est derrière ma condamnation ou du moins... Qu'il a fait en sorte que je prenne pour Eden aussi. » « Tu es bien plus pur qu'aucun de ces traitres. Tu le sais n'est-ce pas ? Aucun sans pur ne saurait prétendre trahir de la sorte un des nôtres. Tu es un Greengrass. » Dit-elle avec conviction - se fichant de savoir d'où venait son frère, il était un des leurs après tout. Il était un Greengrass, et elle ne l'avait jamais considéré autrement. Il était pur - si ce n'était de sang, son coeur l'était assez pour qu'elle le voit ainsi. Il était fidèle, loyal et courageux - il n'avait rien à envier à Moses ou à ses gamins. Il n'avait rien à envier à quiconque, et personne n'avait le droit de le traiter comme inférieur. Elle le refusait.
Elle était foudroyante. « Et qu'aurais-tu fait ma sœur ? Personne n'aurait rien pu faire... Il est malin tu sais, il a l'esprit vicieux et affûté mais aucun respect pour les nôtres. Je pense qu'il est assez fourbe pour avoir des amis hauts-placés. Et puis cela l'a aidé sans doute à gravir les échelons jusqu'à arriver presque au sommet. Même si j'avoue que je ne sais pas comment il a fait encore... Mais tu sais c'est un ennemi coriace ma sœur. Il n'a pas peur de nous, ni de notre nom. » « Mais il reste un étranger. Et nos amis sont plus puissants que les siens. » Affirma-t-elle, sachant à présent que les règles du jeu n'étaient pas si simples que cela. Il ne s'agissait pas uniquement de pouvoir, et d'argent, de richesse et de connaissance. Ils étaient anglais, les Greengrass, vivant sur le sol d'Angleterre depuis des siècles. Ces Shacklebolt là venaient d'ailleurs - ils n'avaient fait leur chemin dans le ministère qu'à coup de menace et de tricheries. Ils n'étaient pas digne de confiance, et elle savait que les fondations si fragile d'une dynastie étaient bien aisé à faire tomber. Qu'importe qu'elle dusse jouer de ses propres relations - maigres pour le moment - pour les voir se briser. « Vengeance je l'aurais... Je sais que père sera sans pitié et puis je te connais. Je sais aussi que tu ne feras pas de cadeau à Moses. Mais s'il te plaît épargne Light, Ode et Eden. Je suis persuadé qu'ils ne savent rien de tout cela. J'ai appris qu'il avait essayé de persuader Eden de ne pas m'écrire, que ma condamnation était irrévocable et qu'elle ne pouvait pas se dénoncer. Il semblerait que quelqu'un détournait les lettres qu'elle m'envoyait car je n'ai jamais rien reçu. » « Vraiment ? Et tu la crois ? » demanda-t-elle sans la moindre tendresse. S'il était une personne dont elle se méfiait c'était bien Eden - mais elle manquait cruellement d'objectivité. Après tout, la jeune femme avait bien failli briser son frère. « Je ferai comme tu l'entends, Clyde. Ca prendra du temps - mais je serais meilleur que Moses, et je lui ferai regretter le jour où il a voulu briser un Greengrass. » Dit-elle avec un air plus flamboyant.

Avant de se briser d'un sourire, embrassant le front de son grand frère, et se levant. « Maintenant que je t'ai retrouvé, je briserai tout ceux qui ont voulu te séparer de moi. Plus jamais - c'est une promesse. Tu es à la maison, maintenant. »


_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 219
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Un peu partout
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    Dim 28 Oct - 0:37

Allyde
« Tu n'as pas à être désolé. Je suis heureuse que tu me l'ai dit. Je… Je serais toujours là pour toi Clyde. » Il le sait, il pourrait toujours compter sur elle quoi qu'il arrive, quoi qu'il se passe dans leur vie. Et si un jour elle quitte l'Angleterre il sait qu'il n'aura besoin que d'un message pour qu'elle revienne vers lui et qu'elle lui tende son oreille, pour lui offrir toute l'attention dont il a besoin. Il sait et n'en doute pas une seule seconde. Sa sœur est son roc, celle sur qui il peut se reposer et a qui il peut tout confier, car elle ne le jugera pas. Elle sera toujours là et ça fait du bien d'être tant soutenu, même si il est pas aussi pur que le sang de sa sœur ou de ses parents. « Tu es bien plus pur qu'aucun de ces traitres. Tu le sais n'est-ce pas ? Aucun sans pur ne saurait prétendre trahir de la sorte un des nôtres. Tu es un Greengrass. » Il lui sourit, sentant une légère rougeur s’emparer de son visage. Sa sœur le défend, elle qui va épouser un soldat de la cause qui défend pourtant la supériorité du sang et elle même défend plus facilement un sang-pur qu'un mêlé. Mais elle ne le voit pas comme un inférieur, comme un qui doit se prosterner devant elle mais bien comme un Greengrass et ça réchauffe toujours son cœur de voir que sa famille le considère comme de leur sang. Il a été totalement adopté par eux et il ne les remerciera jamais assez, d'avoir eu cette chance de les rencontrer. « Mais il reste un étranger. Et nos amis sont plus puissants que les siens. » Il hoche la tête, sachant tout cela. Sachant aussi que dés que son père saura pour ce qu'on lui a fait, les Greengrass appelleront a la vengeance. Il sait que le pire est à venir, une sorte de guerre interne entre sang-purs qui ont été bafoués.

« Vraiment ? Et tu la crois ? » Il soupire. « Je veux la croire. Je veux me dire qu'elle m'aimait assez pour au moins m'envoyer des lettres. » Dit-il en refusant de penser que toutes ces années avec Eden n'étaient qu'une mascarade, qu'une blague et qu'il ne méritait même pas quelques lettres après avoir été condamné à la perpétuité. Non il ne veut pas penser qu'elle l'aimait si peu. « Je ferai comme tu l'entends, Clyde. Ca prendra du temps - mais je serais meilleur que Moses, et je lui ferai regretter le jour où il a voulu briser un Greengrass. » Il retrouve dans le regard de sa sœur une lueur presque inquiétante et effrayante, celle de la jeune fille qui est maintenant une femme et qui ne laissera plus personne lui dicter quoi et que penser. « Maintenant que je t'ai retrouvé, je briserai tout ceux qui ont voulu te séparer de moi. Plus jamais - c'est une promesse. Tu es à la maison, maintenant. » « Et Merlin que c'est bon d'être ici. » Qu'il dit en se levant avec elle et en l'embrassant sur la joue, lui rendant son baiser protecteur qu'il vient de recevoir sur le front. Une seconde il a l'impression d'être le plus jeune, l'enfant et le gamin. Il la prend ensuite par la main et la fait revenir à table, à sa place avant que le repas ne soit froid. « Terminons de manger, je te sais affamée. » Dit-il en lui servant un nouveau verre de vin rouge. « Merci ma sœur. Merci pour tout. » Qu'il rajoute avant de repartir manger lui aussi, en face d'elle. Et poursuivre cette soirée, en se jurant de ne plus voir sa sœur pleurer.

FIN

_________________

Partout je te cherchais sans trop savoir où aller, j'en ai perdu les mots. Est-ce que moi sans toi, toi sans moi, on pourra un jour être heureux même si ça ne me plaît pas ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Ohana » signifie « famille ».    

Revenir en haut Aller en bas
 
« Ohana » signifie « famille ».
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié.
» « ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié.
» Lilo ✘ Ohana signifie la famille et la famille signifie que personne ne doit être abandonnée ou laisser derrière.
» Steve McGarrett - O ka Pili'Ohana ka 'Oi (la famille d'abord)
» Nani # Ohana veut dire la famille...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde moldu :: L'Angleterre-
Sauter vers: