AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle leçon du jour. Lilith & Elea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 25
Date d'inscription : 12/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Nouvelle leçon du jour. Lilith & Elea   Ven 18 Mai - 22:11

Lilith & Elea
Début de l'été, chaleur qui s'abat sur Londres alors que l'soleil fait remonter les odeurs de goudron, de pollution et de saleté qui pourri dans les entrailles de la ville. Si en soit il aime l'été l'gamin, il ne supporte pas les odeurs qui vont avec. Pourtant c'est inévitable et pire encore depuis quelques jours, surtut depuis que la pluie a désertée la capitale Anglaise et que les odeurs se mélangent, s'font et se défont dans la puanteur de la ville qui grouille. Les moldus, ils ne voient jamais rien de toute façon, pas même lorsque la créature sort du Drunk Boom et attrape le gamin par la main, pour transplaner au nord du Royaume Unis, dans une Irlande reculée et bien verte où l'humidité de l'endroit permet de faire pousser des plantes aussi belles que sauvages. Il aime ce coin et elle le sait Lilith, ils sont déjà venus et dés qu'elle est envoyée ici elle le prend avec elle. Parce qu'il est un bon défenseur et duelliste d'après ce qu'elle dit mais il soupçonne que c'est aussi pour lui faire plaisir à Eleazar. Alors il suit avec joie et même lorsqu'elle va rencontrer des lycans et d'autres vampires il est là. Stoïque lorsque l'un d'eux le renifle en disant qu'il ferait un excellent repas. « Touche moi avec tes crocs et j'te les enfonce dans l'Luc. » Qu'il crache alors que le vampire fronce les sourcils. « C'quoi le Luc ? » Qu'il demande, l'idiot alors que le jeune gamin s'met à sourire. « Approche et j'te montrerais. » Mais ça arrache un petit rire à la créature, assez pour qu'il choisisse de lui laisser encore quelques jours d'vie, il est marrant l'petit. Puis la réunion se termine et ils quittent l'endroit reculé dans le petit village presque désert. Il fait nuit, frais mais il n'sent pas le froid. « Bon alors, on fait quoi ? »

_________________

   
Toi+Moi
La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 108
Date d'inscription : 19/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nouvelle leçon du jour. Lilith & Elea   Ven 25 Mai - 0:10


Nouvelle leçon du jour
@Eleazar R. F. Knight & @I. Lilith Kensington
« Pourquoi devrions-nous lui faire confiance, Lilith ? Pourquoi devrions-nous te faire confiance ? »  elle l'lâche pas du regard, sondant le tréfond de sa perfide âme pour en sortir le peu d'humanité qui lui en reste. Bouffé d'en dedans, à force de se cacher dans les montagnes comme des animaux, oubliant qu'ils ont cette part d'humain qui fait crever les sorciers de jalousie - c'est l'immortalité qu'ils leur jalousent, et eux n'font que prouver qu'ils n'en sont pas dignes. « Ne t'ai-je jamais donné de raison d'douter de moi ? Fais attention à ce que ca n'arrive pas, Kaito. »  L'feulement est sauvage lui - les crocs qui scintillent forment un sourire inquiétant quand elle lève un regard vers lui finalement. Puis une main elle stoppe sa prochaine phrase. « J'foulais déjà cette terre que tu n'étais pas même un embryon d'idée. J'te demande pas de te battre pour les sorciers mais pour les notres. » L'silence s'abat comme une sentence - si elle gagne pas l'combat, elle promet rien quant à la guerre, et en sortant d'la pièce, elle retrouve l'bel enfant qu'elle traine avec elle dans les contrés lointaines.
Ils bavent, les immortels, mais la chasse-gardé d'Lilith qu'elle nomme son fils n'saurait être tué ou inquiété de la sorte. « Bon alors, on fait quoi ? » La question la sort d'sa transe avant qu'elle le fasse quitter le cotage où se trouvait les vampires - reculés, au milieu de nul part. « Eloignons-nous d'ce trou; J'peux pas croire que des vampires acceptent d'vivre ainsi. » Dit-elle en claquant la langue, l'mécontentement se peignant sur ses traits alors qu'ils s'retrouvent sur les falaises - jugeant l'paysage devant eux. « J'pensais qu'on pouvait apprendre quelque chose de nouveau aujourd'hui. Pas que t'ai l'âge, mais j'me disais que tu voudrais apprendre à transplaner. »


_________________

you are my mortal eternity
L'éternité était devenu un poison, s'insinuant dans nos veines figées par l'ennui, pour n'être que l'attente d'une mort joueuse et pleine de malice. Et tu es arrivé, avec ta naïve existence mortelle, faite d'instants présents comme il n'existait rien d'autre pour toi. Tu es devenu ma présente éternité. Ma présence au monde.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 25
Date d'inscription : 12/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nouvelle leçon du jour. Lilith & Elea   Mar 29 Mai - 2:18

Lilith & Elea
La belle nuit s'annonce alors qu'ils quittent l'endroit reculé pour s'approcher des falaises, pour s'éloigner des créatures qui vivent ici. Il obéit Eleazar et jette un dernier regard à la créature qui se léchait les babines en sentant son odeur. Pas qu'il a peur, il se doute bien que Lilith viendra punir chaque créature l'attaquant, mais disons qu'il n'a pas envie de se battre ce soir. Et surtout il a juré de protéger les créatures, pas d'leur faire mordre la poussière. Pas qu'il ne serait pas bon là dedans de toute façon, il n'est pas question pour lui de douter de ses capacités. « Eloignons-nous d'ce trou; J'peux pas croire que des vampires acceptent d'vivre ainsi. » « Comme des rats ? Consternant, en effet. » Qu'il dit en la suivant, sans rien ajouter de plus. Elle est agacée Lilith mais il n'a pas besoin de retourner le couteau dans la plaie, il sait comme est attachée aux créatures et comme ça l'agace de voir qu'ils se réduisent à des animaux parfois. Comme le ministère les traite, ils acceptent et remercieraient presque d'avoir le droit à la vie. « J'pensais qu'on pouvait apprendre quelque chose de nouveau aujourd'hui. Pas que t'ai l'âge, mais j'me disais que tu voudrais apprendre à transplaner. » « C'pas comme si j'avais un enseignement qui suit réellement mon age, n'est ce pas ? » Qu'il dit avec un sourire, enchanté avant de rajouter. « J'serais ravi d'apprendre à transplaner ! » Qu'il dit en regardant autours de lui, le magnifique paysage qui se dessine devant eux. Puis il attend la suite de la leçon, qu'elle lui dise comment faire.

_________________

   
Toi+Moi
La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 108
Date d'inscription : 19/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nouvelle leçon du jour. Lilith & Elea   Jeu 7 Juin - 23:09


Nouvelle leçon du jour
@Eleazar R. F. Knight & @I. Lilith Kensington
La nuit leur appartenait, ayant répandue son manteau sombre sur la plaine. Elle l'observait, les étoiles scintillantes au-dessus de leur tête, plus lumineuse qu'en ville - c'est pour cela qu'elle prenait gout aux étendues sauvages, se souvenant des années perdus en mer, à observer les étoiles pour être certaines de retrouver son chemin. La lune comme compagne lunatique et divaguante, tapant sur les nerfs pour faire naitre des monstres. Assoiffée, la gorge enserré dans un étau lorsqu'à son zénith, cette inconstante faisait régner sa pâleur sur le ciel. Il était de ces choses que rien ne pouvait expliquer - l'influence de la lune sur les créatures magiques en faisant parti, et si les lycanthropes en était les premiers exemples, il était assurément vrai que les autres étaient tout aussi prisonniers de sa lueur blafarde. La lueur de la mort - Lilith voguait à travers les âges comme la faucheuse, semant plus de perte qu'elle n'offrait la vie - elle les sauvait parfois, pour quelques infortunés créatures, devenus la proie d'un monde hostile et injuste. « Comme des rats ? Consternant, en effet. » La voix du chasseur lui parvint, lui rappelant que dans ce monde elle était aussi marionnettiste, tirant les ficelles de ces vies éphémères pour en faire le théâtre de ces horreurs. De tous ses monstres, Eleazar était un favoris - sans doute avec Liesl, formant un duo qu'elle aimait à voir à l'oeuvre. Contrôlant leur destin pour en faire un jeu de dupe contre les sangs purs ennemis.

Elle leur apprenait la magie - coulant dans ses veines immortels, elle la sentait électriser sa pensés quelques fois, ne pouvant jamais lui faire oublier ce qu'elle était vraiment. D'où elle venait - le sang dans ses veines étaient aussi purs que celui d'Eleazar, plus encore si comptait qu'elle était parmi les fondateurs du monde magique tel qu'il était connu à présent. Une chose, une origine, qu'elle aimait à garder cacher aujourd'hui. « C'pas comme si j'avais un enseignement qui suit réellement mon age, n'est ce pas ? »   « Pourquoi te restreindre alors que ta magie est si puissante ? » demanda-t-elle dans une voix lascive et caressante, souriant au gamin survolté déjà, qui lui accordait tout son intérêt. « J'serais ravi d'apprendre à transplaner ! »  Elle sourit à son tour - sourire en coin, jouant et moqueur, avant de s'approcher de lui pour tendrement poser ses doigts sur ses paupières et le forcer à les fermer. « Concentre toi sur ta respiration. Sur ce qui t'entoure. Sur tes pieds au sol, sur le bruit des arbres, sur le vent - ressens ce qui est autour de toi. Ressens ton corps et la magie qui circule dans tes veines. » Sussura-t-elle doucement, se faisant oublier parmi le vent et le bruissement des feuilles. « Ouvre les yeux, doucement. Et regarde l'aurée de la forêt. Là-bas, elle montra l'horizon Imagine toi y être. Imagines toi, et désire le, plus que tout. Désire te rendre à ce point précis. Imagine toi, être sur ce sol, entendre les arbres de là-bas... » 



_________________

you are my mortal eternity
L'éternité était devenu un poison, s'insinuant dans nos veines figées par l'ennui, pour n'être que l'attente d'une mort joueuse et pleine de malice. Et tu es arrivé, avec ta naïve existence mortelle, faite d'instants présents comme il n'existait rien d'autre pour toi. Tu es devenu ma présente éternité. Ma présence au monde.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 25
Date d'inscription : 12/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nouvelle leçon du jour. Lilith & Elea   Lun 18 Juin - 2:54

Lilith & Elea
« Pourquoi te restreindre alors que ta magie est si puissante ? » Il bombe le torse un instant en sentant l'ombre d'un sourire naître sur sa bouche. Elle le flatte, il aime ça c'est un fait mais il sait qu'il a encore beaucoup à apprendre sur la magie, même si Lilith est un excellent professeur c'est vrai. Enfin la leçon commence et aussitôt Eleazar perd son sourire pour se concentrer, sachant comme Lilith aime qu'il soit attentif et assidu lorsqu'elle lui donne une leçon de magie. Et puis il connaît les risques d'un transplanage raté et ne voudrait pas en faire les frais, même si il se doute qu'il ne pourra pas transplaner dés le premier coup, il va se rater comme tous les sorciers qui essayent pour la première fois. Elle s'approche et crée un contact physique avec lui, il sent la main de son la créature sur son bras alors qu'il calme sa respiration et écoute attentivement ce qu'elle va lui dire. « Concentre toi sur ta respiration. Sur ce qui t'entoure. Sur tes pieds au sol, sur le bruit des arbres, sur le vent - ressens ce qui est autour de toi. Ressens ton corps et la magie qui circule dans tes veines. » Il obéit et lentement parvient à calmer les battements de son cœur mais aussi le rythme de sa respiration qui devient lente, mesurée, posée en même temps que son esprit qui tourne au ralentit. Ne faire qu'un avec ce qu'il a en tête et dans son cœur, voilà ce qu'il parvient à faire après des longues années d'apprentissage de la magie. Enfin elle lui dit de se concentrer sur un endroit en particulier, celui qu'elle lui montre et bientôt il focalise toute son attention sur cet endroit. Il sent la magie dans ses mains, il sent comme elle fait pulser son corps, comme des petits filaments s'échappent de ses doigts et viennent se perdre dans la nuit noire. Les filaments sont invisibles mais lui il les sent, il sait qu'ils sont là.

« Imagine toi y être. Imagines toi, et désire le, plus que tout. Désire te rendre à ce point précis. Imagine toi, être sur ce sol, entendre les arbres de là-bas... »
 Il ferme les yeux et concentre toute son énergie dessus, sauf que d'un coup c'est une violente douleur qui le prend à la main alors que sous la surprise, il ouvre les yeux et baisse la tête pour apercevoir qu'il lui manque l'ongle du pouce droit. « Aie, Merlin ! » S'exclame Eleazar en observant l'état de son doigt, avant de relever la tête et de croiser le regard de Lilith. « J'imagine que l'ongle en question est là-bas, n'est-ce pas ? » Qu'il demande avec un petit sourire, avant de refermer les yeux une seconde fois et de tenter de faire abstraction à la douleur qui vrille sa main.

_________________

   
Toi+Moi
La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 108
Date d'inscription : 19/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nouvelle leçon du jour. Lilith & Elea   Jeu 2 Aoû - 14:42


Nouvelle leçon du jour
@Eleazar R. F. Knight & @I. Lilith Kensington
Elle l'observe, savourant l'instant de silence, le corps tendu par l'excitation et l'expectative. Il est là, la respiration lente - le coeur battant à un rythme lent et maitrisé. Soldat fier et droit. La fierté étreignait sa poitrine, lui donnant envie de sourire de le voir si concentré - il était tout ce qu'elle attendait de lui. Ne se souvenant pas de l'avoir déjà vu la décevoir. L'enfant, trouvé dans une forêt il y a des années, était à présent le sien. Il était rare qu'elle s'attache à un sorcier, à un mortel sans don magique, et après Liesl elle ne s'était pas attendu à trouver une autre âme à adopter de la sorte. Pourtant il était là, Eleazar Fawley, à la regarder avec l'attente d'un enfant - l'attente de sa fierté, de son acceptation. L'amour lui était inconnue, et si elle ignorait ce qu'était être mère, elle ignorait aussi comment aimait comme l'une d'elle. Mais Eleazar était un trésor précieux qu'elle éduquait depuis assez longtemps - lui apprenant à protéger les créatures, à les voir comme des égaux, à les protéger. Une honte pour les siens, pour les sangs purs qui se voyaient détester les créatures et désiraient leur mort. Une foutue vengeance - une de plus pour ces traitres.

Elle attendit, se tenant derrière lui alors qu'il se concentrait sur le lieu pour apprendre à transplaner quand - « Aie, Merlin ! » - l'odeur du sang lui parvint, et fronçant les sourcils elle se retrouva devant lui en une seconde, remarquant son doigt meurtri. Rapidement il reprit le contrôle, ravalant sa douleur - preuve qu'il avait appris d'elle. « J'imagine que l'ongle en question est là-bas, n'est-ce pas ? » Arquant un sourcil elle sortit la baguette qu'elle portait en la sortant bien rarement - murmurant un sortilège pour le soigner avant de lui rendre sa main. « Tu as douté. » Dit-elle avec une sévérité froide - refusant de hurler de déception ou de colère - elle ne se sentait pas ainsi, de toute façon. Elle le connaissait, sondant son âme en se forçant à se perdre dans son regard. « Tu as pensé que tu n'y arriverais pas, car il est rare qu'un sorcier y parvienne du premier coup, n'est-ce pas ? » demanda-t-elle bien qu'elle ne doutait pas s'être trompée. « Elea… Je pensais que tu avais saisi, depuis le temps, que les livres ne cessent de mentir. Tu n'es pas comme les autres. Tu es meilleur - douter ne fait que créer plus de doute encore. »  Dit-elle en levant les yeux au ciel avant de se détourner pour lui montrer l'arbre à nouveau. « Recommence, en sachant que tu vas y parvenir. La magie réagit à tes pensés, à tes sentiments - alors ai confiance. Ne doute pas de toi, et ne doute pas d'elle. »



_________________

you are my mortal eternity
L'éternité était devenu un poison, s'insinuant dans nos veines figées par l'ennui, pour n'être que l'attente d'une mort joueuse et pleine de malice. Et tu es arrivé, avec ta naïve existence mortelle, faite d'instants présents comme il n'existait rien d'autre pour toi. Tu es devenu ma présente éternité. Ma présence au monde.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 25
Date d'inscription : 12/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Nouvelle leçon du jour. Lilith & Elea   Dim 12 Aoû - 20:02

Lilith & Elea
« Tu as douté. » Le verdict tombe et il lutte pour ne pas baisser les yeux, comme un enfant pris en faute, comme un enfant qui vient de faire une bêtise et qu'on a surpris avec  le doigt sur le vase qu'il vient d'éclater. Il a douté oui c'est un fait, parce que c'est connu qu'on ne parvient jamais à transplaner dés la première fois. Que c'est impossible et pourtant il le sait, Lilith lui a montrée plus d'une fois que ce qu'il pensait impossible était en réalité totalement faisable. Mais il doute, c'est normal d'avoir une légère crainte lorsqu'on essaye quelque chose pour la première fois. « Tu as pensé que tu n'y arriverais pas, car il est rare qu'un sorcier y parvienne du premier coup, n'est-ce pas ? » « C'est vrai, pardonne moi. » Dit-il d'une voix mesurée car il refuse qu'elle entend le léger tremblement de sa gorge. La peur de la décevoir, celle qui se rapproche le plus d'une mère pour lui alors qu'elle lui a tout appris. Elle qu'il ne veut pas décevoir, quand on sait comme Lilith peut parfois être exigeante. « Elea… Je pensais que tu avais saisi, depuis le temps, que les livres ne cessent de mentir. Tu n'es pas comme les autres. Tu es meilleur - douter ne fait que créer plus de doute encore. » Il hoche la tête, bien conscient qu'elle a comme toujours, raison sur ce qu'elle dit. Et il se jure de ne pas recommencer cela, de ne plus douter comme il vient de le faire. Son doigt réparé par un sort qu'elle a murmurée sans qu'il ne l'entende, il reprend sa main et se repositionne bien droit tout en fixant l'arbre qu'elle lui avait demandée de cibler. « Recommence, en sachant que tu vas y parvenir. La magie réagit à tes pensés, à tes sentiments - alors ai confiance. Ne doute pas de toi, et ne doute pas d'elle. » Elle lui montre la destination et il ferme doucement les yeux tout en laissant un souffle lui échapper. Se concentrer sur chaque partie de son corps, sa respiration en premier mais aussi les battements de son cœur. Visualiser l'endroit qu'il veut atteindre et ensuite imaginer son corps à cette destination. Avoir confiance en sa magie, celle qui coule dans ses veines, celle qui le rend si bon d'un coup de baguette, celle qui le rend puissant et unique, lui qui est le meilleur car il a eut les meilleurs professeurs. Imaginer toujours plus loin, voir son corps qui se détache entièrement de sa position pour être porté à sa destination. Chaque fibre de son être s'envoler et dans un tourbillon il disparaît, pour arriver sous l'arbre. Mais la sensation est si étrange qu'il sent ses jambes lâcher et qu'il tombe sur les fesses, avant qu'une violente nausée ne le prenne et qu'il se penche en arrière pour lâcher sur la pelouse une bile épaisse. C'est normal qu'on va lui dire, mais ça n'en reste pas moins désagréable.

_________________

   
Toi+Moi
La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux. • sheepirl.
   

   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle leçon du jour. Lilith & Elea   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle leçon du jour. Lilith & Elea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle mise à jour Pokémon Go !
» Mise à Jour de la Banque d'Avatar
» Mise à jour Janvier/Février 2014
» Mise à jour d'avril 2014
» nouvelle zone pour FARMER comme un DIEU $$$

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Retourneur de Temps :: Les RPs Vifs-
Sauter vers: