AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Stampede (osulus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning

staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 893
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Stampede (osulus)   Jeu 14 Juin - 22:00


Stampede

@Regulus Black & @Oswin L. Feuerbach


Tu sors d'chez toi avec la tête qui vibre de mille idées. T'as passé la nuit à discuter avec ta petite soeur - une chose qui était pas arrivé depuis des années. T'es pas même sûr d'avoir un jour eut l'sentiment d'avoir été si proche d'Maemi, mais sa petite amie couverte d'sang et d'blessures c'est assurément une raison pour vous rapprocher - surtout qu'si t'avais pas été honnête avec elle, t'serait sans doute mort aujourd'hui. T'pensais pas qu'elle était si forte, t'as trop longtemps sous-estimé ta soeur, et t'as la preuve à présent qu'elle serait assez bonne pour t'foutre à terre. C'une passionnée - crevant d'brûler l'monde, et les sorciers qui ont voulu détruire Dorcas. Faut dire qu'aimer une née moldue lui assure déjà sa place dans la guerre qui s'profile - elle t'pensait juste l'ennemi. Tu t'vois pas ainsi - tu joue avec subtilité pour avoir ta place dans l'ombre auprès d'Regulus. L'tatouage sur ta peau l'prouve - t'as déjà accordé ton allégeance, t'peux pas l'offrir à Voldemort, qu'il soit Lord ou non.
Ton seul maitre tu l'aime avec tout c'que t'as. Tu l'aime comme t'peux sans doute pas l'dire, tu trouverais pas les mots exactes pour cela. T'as qu't'es acte pour lui prouver que t'es tout à lui, alors après t'être assuré qu'Dorcas avait d'quoi être soigné, et que Maemi s'trouvait à ses côtés pour la journée, t'as pu t'préparer pour rejoindre Regulus. C'un jour de week-end, de vacances, et d'ce fait vous avez un entrainement d'prévu - ou du moins, il t'a fait savoir l'lieu et l'heure par hibou y a deux jours, et t'pouvais pas avoir plus hâte d'une chose que de le retrouver. T'passe ton temps au Ministère, auprès d'Orion, où chez tes parents qui préparent voyage politique et réception pour quelques amis étrangers - l'histoire avec Maemi s'est rajouté pour pas t'donner le temps de venir au Square Grimmaurd.

Alors à présent que t'es maquillé, qu't'as mis tes yeux d'chat, et que tu porte une tenue aussi confortable qu'moulante, tu prends un ticket dans l'bus sorcier pour te rendre dans Londres, t'arrêtant devant la salle d'entrainement. T'attends pas plus pour y entrer, t'rendant compte qu'il se trouve personne - vraiment personne. Ca devrait pas t'étonner - c'que les Black ou les mangemorts ont toujours moyen de réquisitionner les choses pour être tranquilles et voir personne les emmerder. Alors t'entre, ton pantalon noir t'sert délicieusement, les bretelles tombant sur les côtés, et comme haut t'as un simple débardeur qui dévoile les muscles que t'as développé à force d'entrainement d'Quidditch - ou d'autres formes de sport. T'es seul - pas pour longtemps - jusqu'à ce que t'entends la porte d'ouvrir derrière toi. Tu t'tourne pas, restant planté avec l'coeur battant follement dans ta poitrine. « T'as failli m'faire attendre - » Qu'tu murmure avant d'te tourner pour l'voir lui - t'as l'souffle coupé, t'rendant compte comme il t'a manqué à t'faire devenir fou. « On a l'lieu pour nous seuls ? »





_________________

obliviate
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & préfet serpentard ◊ ambition, cunning

staff & préfet serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 1139
Date d'inscription : 30/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Stampede (osulus)   Jeu 2 Aoû - 15:51


stampede
@Oswin L. Feuerbach & @Regulus Black
T’as qu’un objectif en tête, aujourd’hui, c’est d’arrivé à sa fin. Fin pour que tu rejoignes Oswin aux Deux Baguettes après une invitation qui s’est fait trop longtemps attendre. Comme chaque fois que tu vois (peu) Os depuis le début de l’été. C’était à s’y attendre, penser que vous pourriez profiter l’un de l’autre autant qu’à Poudlard était une utopie. Tu te surprends à avoir hâte à ton mariage et le Manoir dans lequel tu pourras t’installer avec Hazel – au moins ainsi, il vous sera possible de passer tout votre temps ensembles, ou presque. Personne n’sera là pour remarquer la présence constante d’Oswin entre tes draps sauf ta femme, qui n’y verra aucun inconvénient.
Quand t’arrêtes une seconde pour y penser, tu remarques à quel point ta vie a changé en une année. Au début de celle-ci, c’est vers Averill que tu avais tourné toute ton attention, l’cœur dans les yeux en étant convaincu avoir trouvé la femme de ta vie. Et peut-être que d’une certaine façon tu n’as pas eu tort, bien que de l’amour sincère t’en a jamais ressenti pour elle. Autant femme de ta vie qu’un homme comme toi peu avoir, puisque la vérité c’est que ton cœur c’est à un homme que tu l’as offert. Ton meilleur ami, meilleur allié depuis le premier jour à Poudlard. En te rapprochant de la rouquine t’as aussi vu toute ton affection pour Oswin s’ouvrir comme une fleur face au soleil, devenant si fort et puissant que tu n’pouvais plus les ignorer. T’aime Oswin Feuerbach, t’en es profondément amoureux, et la mort d’ta presque-fiancée t’as permis de vivre cet amour comme tu le voulais. Ça pourrait sembler cruel, mais tu n’arrives plus à te perdre dans la tristesse, quand tu penses à Ave. Pas tout à fait.

Pour l’heure toutefois, si tu veux voir Oswin tu dois t’organiser autrement. Aujourd’hui, c’est la promesse d’une journée de duel pour ne pas prendre la main qui te fait le rejoindre aux Deux Baguettes, bien que ton intention n’est pas de jouer avec des baguettes de bois toute la journée.
Quand tu pousses la porte, tu le vois au centre de la pièce vide, laissant ton visage s’fendre d’un grand sourire aussitôt que tes yeux se posent sur sa silhouette élancée. Il est beau, en tout temps, Oswin. Jamais tu ne peux le regarder en pensant le contraire, et ce, depuis bien plus longtemps que tu veux bien te l’avouer. « T'as failli m'faire attendre - » Sa voix suave te fait frissonner, t’faisant aussi avancer pour amenuiser à chaque pas la distance entre vous. « Tout est dans le failli. J’avais trop hâte de te voir pour te faire patienter éternellement. » qu’tu murmures sur le même ton, refusant de penser à ta matinée avant d’entourer la taille du bel asiatique de tes bras, l’collant tout contre toi. « Tu m’as manqué. » qu’tu grognes avant d’attraper sa bouche pour un baiser passionné, auquel tu mets fin seulement quand ta tête commence à tourner.

« On a l'lieu pour nous seuls ? » qu’il t’demande d’sa voix qui s’fait velours dans tes oreilles. T’hoche la tête doucement en l’regardant fixement, glissant un doigt contre son visage. « Absolument. J’ai usé d’mon nom pour profiter de toi comme je l’entends. » qu’tu réponds, faisant danser tes sourcils au-dessus d’tes yeux de façon suggestive. « J’bien l’intention d’te botter les fesses dans tous les sens du terme, Feuerbach. » qu’tu glisses cette fois avec malice.


_________________

osulus
love can touch us one time, last for a lifetime and never let go till we're gone. you're here, there's nothing I fear. and I know that my heart will go on. we'll stay forever this way. you are safe in my heart and my heart will go on and on.


ME's awards. an un. :fan2::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning

staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 893
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur



Dernière édition par Oswin L. Feuerbach le Jeu 2 Aoû - 18:11, édité 1 fois
MessageSujet: Re: Stampede (osulus)   Jeu 2 Aoû - 18:10


Stampede

@Regulus Black & @Oswin L. Feuerbach


Dés qu'il s'trouve dans ton champ d'vision plus rien n'existe d'autres que lui. Depuis c'premier jour où tu l'as vu traversé la gare avec un air presque inconfortable, t'as eut l'impression qu'tout convergeait vers sa personne. T'crois pas à l'amour au premier regard - mais tu peux pas nier qu'tu lui as appartenu dés c'moment, espérant trouver le moment d'venir lui tirer deux mots ou d'te faire remarquer. Qu'tu puisse apparaitre au paysage de l'existence si sombre du Black. L'nom t'as fait rêver, imaginer d'grandes et épiques histoires en plus d'ce que tu as su des ouvrages d'la bibliothèque de ton père. Les Black - ca s'résume à Regulus pour toi, la majorité du temps. C'pas une dynastie, ou la pureté d'un sang français devenu britannique. C'plus seulement cela - t'perds pas du regard le pouvoir et la magnificience dont ils sont doués. Mais plus qu'ca tu es épris d'lui. Lui - c'tout ton monde. Et à présent que tu le retrouve après une nuit blanche et des journées à n'penser qu'à lui, t'as le coeur qui explose de joie. « Tout est dans le failli. J’avais trop hâte de te voir pour te faire patienter éternellement. » C'familier, tout en étant nouveau. Lui et toi. T'es pas certain d'pouvoir t'y habituer un jour, ou d'vouloir t'y habituer. Sans doute pas - tu veux qu'toujours tu puisse t'étonner qu'il pose sur toi un si tendre regard. T'as passé des années à l'espérer, à l'rêver, depuis c'presque baiser, au sortit d'son cauchemars, que tu lui as offert en revenant de ta ronde. C'n'est qu'un rêve - qu't'as assuré.
T'as jamais si bien menti de ton existence - plus à toi, qu'pour lui. « Tu m’as manqué. » Tout t'semble trop réel à présent, assez pour que ton palpitant sache plus quelle est la cadence d'ton existence - tantôt t'perd le souffle, tantôt tout va trop vite. Quand Regulus t'embrasse t'es foutu dans l'vide à grande vitesse et t'ignore si tu vas en sortir indemne. Jamais - il t'brise et fait d'toi ce qu'il désire chaque fois. Il t'fait sien, et t'es que trop heureux d'te laisser faire. Cette fois déroge pas à la règle, tu t'raccroches à ses épaules avant d'perdre pied, fermant les yeux pour vivre l'baiser avec intensité - oubliant la prudence un court instant. Trop court - comme toujours - avant qu'il s'recule ayant autant d'souffle que toi qui s'échappe d'ses magnifiques lèvres fines. « On dit que l'absence excite les passions. » Qu'tu souffles sans savoir c'que signifie vraiment cette pensée soudaine.

Puis sans t'éloigner lui tu t'demande si l'lieu est que pour vous - tu t'réjouis à l'idée, étant trop fatigué pour pouvoir supporter d'autres présences que la sienne. La sienne c'toujours celle que tu veux en constante à tes côtés. Il t'flash un sourire si magnifique qu'ton coeur s'envole, et tu lui rends naturellement. « Absolument. J’ai usé d’mon nom pour profiter de toi comme je l’entends. » T'arques un sourcil moqueur en réponse. Il peut profiter d'toi - autant qu'il lui plaira t'es jamais contre. Et c'temps passé avec lui t'fait chaud partout. Contrairement à Poudlard où vous vous lachiez rarement ces derniers mois, t'es trop loin de lui en c'moment. Ton stage, ta famille, ses obligations - la dernière fois que tu t'es rendu au Square t'as passé ton temps avec Orion. Parce que Regulus s'trouvait chez Hazel. Pour la première fois t'as hâte d'pouvoir te dire adulte, d'être marié - sachant qu'ta future femme s'fiche de qui tu fous dans tes draps tant que t'es pas regardant sur son intimité. Regulus - toi, et l'reste du monde qui vous regarde pas, s'fichant d'tout ce qui est pas la belle imagine qu'vous construisez : vos mariages arrangés, parfois pour c'secret qui vous lie. Tu veux croire en d'grands mots comme éternité quand il s'agit d'être avec lui. « J’bien l’intention d’te botter les fesses dans tous les sens du terme, Feuerbach. » Tu t'recule, prenant pied à c'moment présent, reculant pour l'laisser prendre sa baguette. « Si j'te bats, c'ton cul qui m'appartient alors ? » Qu'tu demande avec un air plus malicieux, souriant d'côté avant d'prendre ta baguette dans l'intérieur d'ta robe de sorcier. « On commence doucement, ou t'veux revoir un truc en particulier ? »  Qu'tu demande en t'préparant à t'battre - avec lui c'toujours d'prodigieux moments parce qu'il s'retient autant que toi - assez pour t'rendre brûlant, jamais pour t'blesser. « Reg - »  Qu'tu lance soudianement, l'caressant d'un doux regard qu'tu n'offre qu'à lui. « Toi aussi tu m'as manqué. » - t'lâche avant qu'le premier sortilège jaillisse d'ta baguette : Aguamenti.






_________________

obliviate
Revenir en haut Aller en bas
avatar

STAFF — compte fondateur


Messages : 1524
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Stampede (osulus)   Jeu 2 Aoû - 18:10

Le membre 'Oswin L. Feuerbach' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Votre baguette' :

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stampede (osulus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stampede (osulus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde magique :: La place divine :: Les Deux baguettes-
Sauter vers: