AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Fini] Octavia MacGlann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
conformiste & moldu

conformiste & moldu


Messages : 45
Date d'inscription : 17/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [Fini] Octavia MacGlann   Mar 17 Juil - 21:37


 
Octavia MacGlann
 Hasard ou Destin, la réponse n'est pas simple


 

 

 
Pseudo
: Khalie
Âge
: 22 ans
Comment as-tu connu le forum ?
 Via un post sur FB
As-tu des remarques à faire ?  
 Pas à première vue !  :fan:   
Fréquence de connexion :
 4/7 jours en moyenne
un dernier mot ?  
J'ai hâââââte ! :wut:

 
Code:
[b]Emma Watson[/b] - Octavia MacGlann

 
crédit gif/avatar
:  Faith

 

 
Carte d'identité
Prénom
: Octavia
Nom
: MacGlann
Date de naissance
: 16 mai
Nationalité
: Canadienne, avec de lointaines origines Italiennes et Irlandaises
Statut de Sang
: Moldu
Métier/Maison
: Ecrivain  
Orientation sexuelle
: Hétéro

  Un brin de magie :
Votre Epouvantard
 Aucun
Votre Patronus
 Elle répondrait "le chat du quartier", si elle était un peu plus à l'aise avec la notion de magie  
Votre baguette
Aucune  
L'amortencia :
/  
Particularité magique
 /  


 
Caractéristiques
Caractère
:  pétillante, c'est la première chose que les gens disent lorsqu'ils évoquent Octavia. Elle a tendance à contaminer de sa bonne humeur l'environnement qu'elle côtoie, et laisse dans la plupart des cas un souvenir positif. Réfléchie, posée et terre à terre. Faire la part des choses a toujours été inné chez elle, la poussant à faire preuve d'une maturité avancée dès son plus jeune âge. Elle n'est pas franchement fan de solitude, et éprouve rapidement le besoin de voir du monde lorsqu'elle a été seule trop longtemps à son goût. Son plus grand défaut ? S'attacher trop vite aux autres. De ce fait, elle accorde trop facilement sa confiance, ce qui lui joue parfois des tours. Pour les aspects un peu moins sympas de sa personnalité, Octavia est une jeune femme facilement capricieuse, qui a beaucoup de mal à s'entendre dire "non". Elle n'hésite pas non plus à parfois user de son charme naturel pour arriver à ses fins, lorsque le jeu en vaut la chandelle. Mais, derrière son côté souriant et épanoui se cache une demoiselle qui manque cruellement de confiance en elle et remet souvent en question ses pensées et ses actes. Octavia a aussi une fierté démesurée, et surtout très mal placée. Rancunière à souhait, elle n'est pas du genre à passer l'éponge facilement et laisse rarement de seconde chance. En revanche, pour les personnes qui lui sont proches et qui ont su être digne de sa confiance, la jeune femme remuerait terre et ciel, constamment disposée à répondre présente si nécessaire.

C'est une femme qu'on pourrait qualifier "d'attachiante" (mais quelle femme ne l'est pas ?), joueuse et provocatrice à ses heures perdues. Sortir de sa zone de confort n'est pas chose aisée, elle aime avoir le contrôle sur chacun de ses instants vécus, et ne supporte pas l'imprévu. Parfois fleur bleue, Octavia se surprend à rêver d'un monde meilleur, un univers sans complication. Puis le quotidien la ramène brusquement sur terre, lui rappelant à chaque occasion que le monde n'est pas ce qu'il a l'air d'être.
Allégeance
: En tant que moldu, elle confie son quotidien au Destin et au hasard... Mais le hasard existe t-il vraiment ? En tout cas, elle a toujours eu une philosophie de vie grâce à laquelle elle pressent que tout est écrit.    


 


Note : Ce personnage est Luna, renommée avec l'accord de la joueuse d'Anatole que je remercie vivement Euphe


Dernière édition par Octavia MacGlann le Mer 18 Juil - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste & moldu

conformiste & moldu


Messages : 45
Date d'inscription : 17/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Mar 17 Juil - 21:38


Il était une fois
une citation rapide



« - Put**n, fait ch*er » grogna t-elle. Elle accélérait le pas dans une des rues les plus bondées de Québec, après avoir jeté un rapide coup d’œil à sa montre, constatant qu’elle allait arriver avec pas moins de trois quart d’heure de retard à la Fac, loupant une partie de son cours préféré, Littérature Française.

Octavia était passionnée par la culture Française depuis son plus jeune âge, ayant eu l’occasion d’y passer certains étés en compagnie de ses parents. Fille unique, elle a toujours eu l’habitude de voyager à droite, à gauche, y prenant goût rapidement. Les voyages, c’était la seule chose qu’elle aimait malgré les surprises que cela pouvait réserver, contrariant son esprit cadré et toujours organisé. Elle détestait littéralement les choses imprévisibles et qui lui échappaient. Sauf les voyages, qui réservaient pourtant leurs lots de surprises. Mais pour en revenir à la France, c’était un pays qu’elle affectionnait tout particulièrement pour son patrimoine artistique et culturel, le panel aussi varié soit-il. La musique, le cinéma, la littérature, la peinture, la cuisine...
Mais plus Octavia vieillissait, plus elle nourrissait une profonde passion pour les livres en tout genre. Si à 10 ans elle aurait répondu « actrice » à la question « Que veux-tu faire quand tu seras grande ? », à 16 ans elle avait trouvé sa voie et était déterminée à y parvenir : écrivain. C’est pourtant là que les relations avec ses proches s’effondrèrent.

*flashback*
« - Ma fille ? Écrivain ? Mais redescends sur terre Octavia, voyons ! scandait sa mère en levant les bras vers le ciel. Jamais tu ne pourras vivre de cette activité, il faut percer, pour cela !
- Ça fait plaisir de voir à quel point tu crois en moi ! Tes encouragements me touchent !
siffla la jeune fille entre ses dents serrées par la colère, avant de tourner les talons pour rejoindre sa chambre et claquer la porte violemment afin d’appuyer son mécontentement à qui n’aurait pas saisi.
Elle attrapa son oreiller afin d’y libérer toute sa rage. Ses parents ne cessaient de lui démonter ses rêves. Pourtant elle était sûre, elle savait qu’un jour elle deviendrait célèbre et son travail serait récompensé.
*fin*


Deux ans et demi de galère, de souffrances et de déchirures au sein de cette famille. Un beau matin, la goutte d’eau fut de trop, et elle claqua la porte du domicile familial sans jamais se retourner, sans jamais revenir. Pendant plusieurs mois, elle fût hébergée par une amie, tandis qu’elle travaillait comme serveuse dans un bar prisé de Toronto, dans lequel se déroulaient certains événements sur lesquels les autorités préféraient fermer les yeux. Les bruits courent qu’Octavia n’était pas « que » serveuse, mais c’est une période de sa vie dont elle parle difficilement, préférant l’oublier, jusqu’à ce qu’un badaud croisé là-bas ou que quelqu’un ayant eu vent des dires le lui rappelle.
Lorsqu’elle eût suffisamment d’économies de côté, elle quitta Toronto pour s’installer à Québec, dans une petite résidence très prisée des étudiants et s’inscrit à la Fac pour démarrer son cursus littéraire avec le cœur léger, et une sérénité à envier. Emménager à Québec la rapprochait aussi en quelques sortes du pays qui s’attirait ses préférences : la France. Ici, les trois quart des gens parlaient Français. Outre le plaisir qu’elle y prenait, cela s’avérait être un parfait exercice en parallèle de ses études.

Quelques mois après son emménagement, elle fit la rencontre de Matthew, barman dans une boîte branchée de la ville, un soir où elle s’y trouvait avec des amis. Ce jeune homme de 24 ans dégageait quelque chose d’inexplicable mais de terriblement attirant pour la jeune femme. Cela s’apparentait à l’interdit, le danger. L’adrénaline que cette situation provoquait poussait toujours Octavia à aller plus loin dans sa relation avec lui, bien que cet homme n’était pas fréquentable. Il était sorti de prison quelques mois plus tôt, pour avoir démonté la gueule de quelqu’un tout en étant sous l’emprise de l’alcool. Il avait aussi un tempérament macho, tendance à la mythomanie (du moins dès qu’il cherchait une occasion de ne pas avoir à se justifier sur ses faits et gestes), à la jalousie et ne fréquentait pas la crème de la crème. Et pourtant, elle lui était tombée dans les bras. Les premières semaines de relations se passèrent sans trop de contraintes, Matthew ayant même emménagé dans le petit appartement d’Octavia. Mais tout dégénéra bien vite...

*flashback*
« - Bordel t’étais où ?! Je t’ai envoyé 4 messages ! »
Elle passait à peine le pas de la porte. Octavia ne supportait plus ce ton condescendant. Elle lâcha dans un soupir qui en disait long :
« - A la Fac. J’ai été à la bibliothèque juste après mon cours de littérature, j’avais des recherches à faire. Elle lâcha son sac au sol avec nonchalance, tandis que Matthew s’approchait d’elle brutalement.
- Y’a cet abruti de facteur qui a encore foutu les lettres du voisin du dessous dans notre boite. Ils sont vraiment bons à rien dans cette ville. cracha Matthew en jetant deux enveloppes sur une petite pile déjà constituée, posée sur un guéridon à côté de la porte d’entrée. Octavia considéra alors l’amas de papier, se disant qu’il serait vraiment temps qu’elle prenne les devants et les apporte à leur propriétaire.
- J’irai demain. déclara t-elle, blasée.
*fin*


Le lendemain matin, alors qu’elle se préparait un café, le visage tout ensommeillé, un bruit dans le couloir des parties communes de l'immeuble attira son attention. C’était lui. Elle attrapa au vol un t-shirt de Matthew - bien trop grand pour elle au passage -, ainsi que son petit short en tissus gris qu’elle affectionnait tout particulièrement et déboula dans le couloir comme une brute.

« - Oh ! Hé ! Monsieur le voisin ! »
Andrew Tyler. C’était ce qu’indiquait les lettres. Octavia était du genre sociable et elle ne se laissa pas démonter devant la froideur et le retrait dont fit preuve Andrew. A tel point qu’elle le convia même à la petite fête organisée dans quelques jours, rassemblant une bonne partie du voisinage.

Mais il ne vint pas.
Alors elle alla le chercher. (Vous savez ce que c’est une nana avec une idée fixe, hein ?)

Et petit à petit, il se pris au jeu. Tomba dans ses filets. Tomba peut être même inconsciemment sous le charme de la demoiselle. L’amitié qui liait les deux jeunes gens était tout à fait différente de ce qu’avait connu Octavia jusque là. C’était inqualifiable. C’était unique.

Pour Octavia, Andrew était une bouffée d'oxygène. Il était différent des autres, et avait cette chose qui faisait de lui quelqu'un de farouche, de presque inapprochable. Et pourtant ils partageaient leur quotidien. Plus d'une fois d'ailleurs Octavia venait squatter à l'improviste chez Andrew, avec une dispute avec Matthew. Le côté nonchalant du jeune homme avait tendance à lui redonner le sourire. Plusieurs fois, les deux amis échangeaient sur le fait que Matthew n'était pas quelqu'un de fréquentable, selon Andrew. Et Octavia prenait toujours parti pour son copain, malgré tout. L'amour rend aveugle, ne dit-on pas ?

Pourtant, les tensions ne cessaient d'exister du côté de Matthew, à mesure qu'Octavia fréquentait Andrew. La jalousie, le mépris qu'il dégageait à l'encontre du jeune homme fit tout basculer.

Ça avait commencé un soir comme un autre, durant lequel une dispute éclata, plus violente encore que toutes les autres. Mais cette fois là, ça ne s'était pas arrêté aux paroles. Octavia s'était vue gifler Matthew après s'être faite traitée de catin et ce dernier avait retourné l'appartement sous le coup de la colère. Octavia avait alors naturellement migré vers l'appartement de son meilleur ami, Andrew, à l'étage du dessous. Elle y avait passé la nuit. Une nuit si différente des autres. L'appel du désespoir ? L'asservissement de sentiments trop bien camouflés depuis trop longtemps ? Quoiqu'il en soit, cette nuit là, elle ne l'oubliera jamais. La jeune femme avait trouvé réconfort dans les bras d'un autre, d'un homme qu'elle côtoyait bien trop régulièrement pour que leur relation s'arrête à l'état d'amis. Ses lèvres écrasées par les siennes, le contact de ses mains sur sa peau, ses gestes épousants bien trop parfaitement ses courbes, la chair de poule au contact du corps à corps. C'était gravé dans le marbre.

Le lendemain matin, Matthew tambourinait à la porte, appelant après Octavia encore plongée dans les bras de Morphée. C'était pas faute qu'Andrew ait essayé de la réveiller, mais elle le repoussa dans un geste las. On ne réveille pas Octavia quand elle dort.

Mais quelle erreur elle n'avait pas faite.

À son réveil, environs trois quart d'heure plus tard, elle retrouva Andrew et Matthew tous les deux inconscients, jonchant le sol à la fois de l'entrée de l'appartement et du couloir extérieur. Cette vision d'horreur lui provoqua un vertige inqualifiable, elle avait l'impression de se liquéfier de l'intérieur, ses boyaux se tordants tels des serpents emmêlés. Le coeur palpitant, la respiration saccadée, elle pensait comprendre ce qu'il s'était passé. Ne lui laissant pas le temps de se poser plus de questions, Andrew revint lentement à lui.

« Qu’est-ce que t’as foutu ? » lâcha t-elle d'une manière étouffée. Elle composait au moment-même le numéro des secours, donnant alors les informations nécessaires pour qu'ils puissent intervenir dans les plus brefs délais. Tandis que le beau brun à peine éveillé tentait de remettre de l'ordre dans ses idées, elle ne lui en laissa pas le temps et lui ordonna de rentrer dans l'appartement.
Quelques instants plus tard, les secours arrivaient, emmenant avec eux Matthew. Octavia resta sur place pour répondre aux questions de la Police, certainement dépêchée sur les lieux par l'ambulance.
La matinée s'écoula, et lorsqu'elle pris congés des autorités, elle rejoint Andrew, alors endormi. Elle s'assit sur le sol, les genoux ramenés vers sa poitrine. Elle ne parvenait pas à calmer l'angoisse qui s'emparait d'elle. Si seulement il savait... Si seulement ILS savaient. Si seulement elle n'était pas descendue hier soir, si elle n'avait pas pris la fuite, rien de tout cela ne serait arrivé. Tandis qu'Octavia ressassait, Andrew se réveilla, émergeant lentement et douloureusement. Elle lâcha alors, telle une bombe : « - T’as failli le tuer, il a failli mourir, Andrew. »
Ses yeux noisettes bordés par les larmes, elle bataillait durement pour faire face à ce flot d'émotions. Elle expira longuement, se releva puis ajouta : « - Je ne sais pas pourquoi je suis revenue, les flics m’ont interrogé, j’aurais dû leur dire la vérité. »
Elle savait pertinemment de quoi était capable Matthew, une fois remis sur pied. Et il allait non seulement de sa vie, mais aussi de celle de son meilleur ami. « - Faut qu’on se tire. » décréta t-elle en le regardant droit dans les yeux. Elle s'employa alors à attraper les affaires de son ami dans une commode élégante en bois, au style ancien. Au moment même ou elle empoignait une pile de t-shirts, une boite s'écrasa au sol, révélant un paquet de lettres au style semblable à du vieux parchemin, à l'écriture soignée et manuscrite. Ce n'est pas tant le style des enveloppes qui l'interpelait. Son regard s'arrêta sur le nom du destinataire. « - Qu’est-ce… »

Anatole Thor Raye.

« - Qui es-tu ? »
Un flot de colère et de rage menaçait subitement de surgir. Les machoires serrées, son regard faisait des allers-retours entre les enveloppes qu'elle tenait dans ses mains, et le regard insondable de cet homme dont elle avait finalement le sentiment de ne rien connaitre. Ne rien comprendre. Ne pas savoir.
Contenir ses larmes ? Elle n'en était plus capable. « - T'es qu'un connard » lâche t-elle entre deux sanglots, alors qu'elle quittait l'appartement. Elle ne manqua pas d'ailleurs de claquer la porte pour signifier son état, comme elle l'avait fait quelques années plus tôt chez ses parents...

***

Les jours s'écoulaient lentement. Une atmosphère morose habitait l'appart d'Octavia. Matthew ne rentrerait pas de l'hôpital avant quelques jours, il allait falloir qu'elle prenne des décisions. Partir ? Rompre ? S'éloigner ? Elle était incapable de prendre des décisions, depuis qu'elle s'était rendu compte qu'Andrew Tyler, ou plutôt Anatole Thor Raye avait mis les voiles. Son nom avait disparu de la boite aux lettres et un soir où, légèrement détendue par une consommation excessive d'alcool elle avait voulu lui rendre visite pour avoir une discussion, elle avait retrouvé l'appartement vide. Bien sûr, lorsqu'elle tentait de composer le numéro du jeune homme, elle se mangeait un "Le numéro demandé n'est pas attribué" magistral.

Mais où étais-tu, Anatole Thor Raye ?

Elle ne cessait de repenser à la tête qu'avaient les enveloppes découvertes. Elles lui rappelaient les univers magiques, intemporels et hors d'atteinte. S'engagea alors une longue période de recherches. Écrire, elle aimait ça. Chercher les informations c'était son pêcher-mignon par excellence. Durant ce temps elle eût une correspondance avec une jeune Leana A. Grimaldy, une demoiselle vivant à Londres, avec qui elle échangea au sujet de ses recherches, de ses convictions et de ses appréhensions.

Les semaines s'écoulaient, et elle décidait d'effectuer un voyage à durée indéterminé vers Londres, là où elle sentait que des réponses l'attendait.





Dernière édition par Octavia MacGlann le Mer 18 Juil - 15:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serdaigle ◊ witty, creative

serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 75
Date d'inscription : 14/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Mar 17 Juil - 21:39

DEJAAAAAAAAAAA :red::red:
ce personnage est génial :ha:
BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUE SUR LE FORUM :zad::zad::zad:
bonne chance pour ta fiche :alice:

Au besoin l'staff est là pour toi, n'hésites surtout pas :ui::coeur:

_________________

that's my pretty boy

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Mar 17 Juil - 21:42

Oh bienvenuuuuue :red: J'en connais une qui doit être plus que contente :zad: Courage pour ta fiche :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix & creature

staff & ordre du phénix & creature


Messages : 3205
Date d'inscription : 24/04/2016
Localisation : Dans le dortoir où dans un des passages secrets.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Mar 17 Juil - 21:45

Bienvenue :ha:

Emma est un choix parfait :bave:

_________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.
LUNARD Werewolf, Maraudeur, Prefet, Quidditch.


ME Awards ! :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Mar 17 Juil - 21:50

Bienvenu sur me mon ptit chat :hey:

J'ai hate de voir ce que vas donner ce perso :red: bonne chance pour la fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 57
Date d'inscription : 13/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Mer 18 Juil - 3:05

Bienvenue ma belle :hey:
Bon, je t'ai déjà dit sur face que j'adorais ce que tu avais déjà écrit et du coup ça me hype d'autant plus pour le restant de ta fiche :45: je suis enchanté que tu aies décidé de reprendre le rp et d'être la raison du craquage ou l'scénario plutôt *s'lance des fleurs* :by:
Si t'as besoin de quoi que ce soit tu me mp ici ou sur face et je volerais à ton secours :mange:
Hâte de lire la suite et de connaître ta vision de la miss mais surtout, surtout l'histoire que tu lui as choisi :hin: :hin:

JE REVIIIIENNDRAAAAIS :leche:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste & moldu

conformiste & moldu


Messages : 45
Date d'inscription : 17/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Mer 18 Juil - 12:41

Olala mais quel accuuuuueil ! :45: Merci tout plein à tous <3 Je sens que je vais me plaire ici !

Je viens à l'instant de finir l'histoire, désolée pour les ** lors des premiers gros mots :he: mais sinon mes mots étaient censurés et ça n'avait plus trop de sens... Bonne lecture What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 57
Date d'inscription : 13/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Mer 18 Juil - 14:59

Recoucou :hey:
J'passe du coup pour donner mon approbation :elec: j'aime bien l'fait que tu aies repris le passage pour l'faire vivre du point de vie d'Octavia :ui: j'aurais éventuellement aimé en savoir plus sur sa vie d'avant mais finalement ce que tu as écrit ça suffit pour tease et donner l'envie d'poser les questions :ha:

Bref, pour moi c'est vraiment tout bon :love:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste & moldu

conformiste & moldu


Messages : 45
Date d'inscription : 17/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Mer 18 Juil - 18:49

@A. Thor Raye a écrit:
Recoucou :hey:
J'passe du coup pour donner mon approbation :elec: j'aime bien l'fait que tu aies repris le passage pour l'faire vivre du point de vie d'Octavia :ui: j'aurais éventuellement aimé en savoir plus sur sa vie d'avant mais finalement ce que tu as écrit ça suffit pour tease et donner l'envie d'poser les questions :ha:

Bref, pour moi c'est vraiment tout bon :love:


Merciiiii What a Face Vraiment contente que ça te plaise alors. C'est vrai, j'aurais pu développer le "avant", après je suis partie du principe qu'en tant que Moldu elle a eu une vie "banale" comparée à la trame et au concept de l'histoire où il est question de magie.
Mais le passé de la miss, je le travaillerai dans les RP, ça n'empêche rien. Et puis, évidemment que j'ai développé le fameux passage. C'est le point clé qui relie nos deux personnages, c'était trop important pour passer à côté ! :10:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serdaigle ◊ witty, creative

serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 98
Date d'inscription : 17/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Mer 18 Juil - 19:47

WAAAAAAAAAAH :red::red::red:
Emma :baave:
ce perso est super, j'suis in love, bienvenuuuuuuueeeeee :love: faudra qu'on se trouve un lien :ah:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 4597
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Mer 18 Juil - 22:37


Félicitation, tu es validé(e) !

Une nouvelle molduuuuue :ha: si ca convient à ton Thor, ca m'convient aussi (ma Leana intérieur à foutrement hâte de t'envoyer des hiboux :ha:) - par contre les messages on dira que c'est sur son bippeur comme il se trouvait pas de portable à l'époque (à moins que j'ai mal compris :rire:) - bienvenue dans le jeu, et éclate toi parmi nous :red:

Bravo, tes efforts sont récompensés et tu rejoins désormais la belle communauté de Maraudeur's Era! L'équipe t'a rajouté au groupe CONFORMISTE et est curieux de voir ce que tu vas faire désormais. Maintenant que tu es des nôtres, tu peux donc librement aller ouvrir ta fiche de liens afin de recenser toutes tes relations, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Bien entendu, nous savons que tu auras de nombreuses histoires parmi nous, penses donc aussi à ouvrir ton journal de bord, et à le tenir à jour, ce qui te sera très utile pour avoir un Double-Compte plus tard. Enfin, si tu es un sorcier - ou que tu as un lien avec le monde magique - tu peux tout à faire posséder une chouette/un hibou qui délivrera mots doux et autres colis à vos destinataires. Les étudiants de Poudlard peuvent aussi - et c'est même conseillé - rejoindre un club/association pour passer le temps et s'éclater.

Une fois encore, bravo pour ta validation, et nous te disons à très vite, au détour de tes aventures! Bien entendu, si tu as la moindre question, le STAFF attend tes MPs et y répondra au plus vite :hehe: .



_________________



let's face your deamon
Love can make you happier than you've ever been, sadder than you've ever been, angrier than you've ever been. It can elate you and deflate you almost at the same time.



That's all about me:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste & moldu

conformiste & moldu


Messages : 45
Date d'inscription : 17/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Mer 18 Juil - 22:46

Merciiiiiiiiiiiiiiii :fan2: Ah, oui, effectivement. Je me suis laissée emportée en écrivant, merci d’avoir relevé. :zad:

Bon ben. Y’a plus qu’à !

@Cassiopée : avec plaisir Mademoiselle :by:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 397
Date d'inscription : 24/02/2018
Localisation : Partout où elle peut s'amuser

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Jeu 19 Juil - 0:19

Bienvenue !
Excellent choix de scénario
Amuse-toi bien ici :love:

_________________
How we fit together

ASTRA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste & moldu

conformiste & moldu


Messages : 45
Date d'inscription : 17/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   Jeu 19 Juil - 21:47

Merci bien Dana ! :hey:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fini] Octavia MacGlann   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fini] Octavia MacGlann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Chaudron aux personnages :: Le livret de Famille :: Les sorciers admis-
Sauter vers: